Afin de vous aider dans votre démarche, cette note présente quelques principes généraux et des règles de fonctionnement fondamentales.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Afin de vous aider dans votre démarche, cette note présente quelques principes généraux et des règles de fonctionnement fondamentales."

Transcription

1 1 TRIBUNAL D'INSTANCE DE POISSY - NOTE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE SIMPLE Madame, Monsieur, Par jugement rendu ce jour, vous venez d'être désigné Curateur d'un majeur protégé. Vous allez devoir assister, aider et contrôler le majeur protégé dans tous les actes de sa vie civile d'une manière continue, notamment dans les actes de gestion de son patrimoine et de sa personne. Vous devez favoriser dans la mesure du possible son autonomie. Afin de vous aider dans votre démarche, cette note présente quelques principes généraux et des règles de fonctionnement fondamentales. Vous devez avoir le souci constant d'apporter des soins prudents diligents et avisés dans le seul Intérêt de la personne que vous protégez et préserver son patrimoine en veillant à l'entretien des biens immobiliers et en recherchant les meilleurs placements financiers. ATTENTION : L'assistance ne requiert pas l'autorisation du juge des tutelles sauf pour toute clôture ou ouverture d'un compte/ livret et pour toute question touchant au logement principal ou secondaire de la personne protégée. Procédure à suivre : adresser votre demande par lettre au Juge des Tutelles en la décrivant le plus précisément possible. Joindre les pièces concernant la demande (conditions générales ou particulières du nouveau placement...). Après l'accomplissement de l'acte, adresser le justificatif au Tribunal. VOUS DEVEZ LORS DE VOTRE NOMINATION : *Dans les trois mois de votre nomination, établir un état du patrimoine du majeur protégé en utilisant le formulaire ci-joint, en présence de deux témoins qui ne sont ni à votre service, ni à celui du majeur ou en présence d'un officier public ou ministériel (ex : notaire). Le majeur doit être présent si son état le permet (s'il ne peut être présent, joindre un certificat médical). Toutes les personnes présentes doivent dater et signer l'inventaire. *Après une mise sous curatelle, la notification aux banques est un des premiers actes à accomplir par le curateur. C'est une obligation pour avertir les établissements bancaires auprès desquels la personne protégée détient des comptes de l'existence de la mesure de protection. Ouvrir un compte ou un livret au nom de la personne protégée portant mention de la mesure de protection si la personne protégée n'en possède pas déjà un. Notifier la mesure à la banque et lui rappeler qu'elle est tenue par la loi de : -ne procéder à aucun acte de disposition (crédit, vente de titre, retrait/versement sur assurance- vie, etc.) sans la double signature du protégé et du curateur -supprimer les cartes de crédit et les services de crédit revolving s'il y en a (Remarque : une carte de paiement immédiat n'est pas une carte de crédit et peut être maintenue) Il ne sera pas inutile de rappeler à la banque que le majeur garde l'entière disponibilité de son compte courant et reste destinataire de ses relevés car les subtilités des régimes de protection.échappent à beaucoup d'établissements bancaires. Nota Bene : Le majeur restant seul destinataire de ses relevés bancaires, le curateur devra convenir avec lui d'un moyen pour faire un état de ses comptes et liquidités et consulter l'actif et le passif de manière régulière (vérifier les soldes mais pas la nature des dépenses sur laquelle le curateur n'a pas de droit de regard). Si le majeur protégé refuse le curateur devra garder une trace de ce refus (demander un refus par écrit) afin de pouvoir se justifier si la situation financière du majeur se dégrade et que la responsabilité du curateur est recherchée. -1-

2 2 Vérifier que la personne protégée a bien souscrit une assurance responsabilité civile et que son logement est également assuré. VOUS DEVEZ PENDANT LA DUREE DE VOS FONCTIONS : Le curateur devra obligatoirement assister le majeur protégé pour tous les actes de dispositions et dépenses importantes. Cette assistance se manifeste par une double signature (majeur protégé + curateur). Il devra en outre l'assister dans toute procédure judiciaire. Exemples d'actes de disposition les plus courants : résiliation d'un bail portant sur le logement de la personne protégée, vente du logement ou de la résidence secondaire et de leurs meubles meublants ( + autorisation du juge des tutelles), conclusion ou renouvellement d'un fermage ou bail commercial, utilisation des capitaux et excédents de revenus (fonds placés sur les livrets et assurances-vie ou placements financiers), demande de délivrance d'une carte bancaire de crédit, donation, partage amiable, acceptation d'une succession, renonciation à succession, toute action en justice relative à un droit extra-patrimonial de la personne protégée (divorce, filiation, nationalité, annulation de mariage..), convention d'honoraires, révocation du bénéficiaire, souscription ou rachat d'un contrat d'assurance-vie. *Signaler au Juge des Tutelles vos changements d'adresse et ceux du majeur (Rappel : la compétence territoriale est le lieu où demeure le tuteur, ou celui de la résidence habituelle du majeur). décès). *Aviser le Juge des Tutelles du décès de la personne protégée (joindre un bulletin de Vous pouvez être dessaisi en cas de manquement caractérisé à votre fonction. Vous êtes désigné(e) pour la durée de la mesure de curatelle. Cette fonction est en principe une fonction gratuite. La mesure initiale est ouverte pour 5 ans maximum. En cas d'amélioration de son état, une demande de mainlevée peut-être demandée ou une demande de transformation de la curatelle simple en curatelle renforcée ou en tutelle. VOUS DEVEZ A LA CESSATION DES FONCTIONS : *Etablir un compte de gestion définitif à faire vérifier au Tribunal d'instance ; *Fournir au Notaire, héritiers ou à la personne devenue capable ou au nouveau curateur, les 5 derniers comptes de gestion et l'inventaire initial. Vos fonctions prennent fin par le décès du majeur, la mainlevée de la mesure ou de sa transformation. POUR TOUTE INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE Vous pouvez consulter le site suivant : Enfin, vous pouvez demander, si besoin, au greffe du tribunal de vous remettre la liste des conseillers familiaux qui pourront vous dispenser toute l'information et les conseils nécessaires ( certaines prestations sont payantes). Ce soutien technique consiste en une information personnalisée et une aide technique dans la formalisation des actes de saisine de i'autorité judiciaire et dans la mise en oeuvre des diligences nécessaires à la protection des intérêts de la personne protégée. -2-

3 3 Pour faciliter l'exercice de vos responsabilités, veuillez trouver ci-joint les règles applicables à l'exercice de cette mesure. Les personnes majeures reçoivent la protection de leur personne et de leurs biens que leur état ou leur situation rend nécessaire. Cette protection est instaurée dans le respect des libertés individuelles, des droits fondamentaux et de la dignité de la personne. L'assistance du curateur se manifeste par l'apposition de sa signature à côté de celle de la personne protégée.le curateur ne peut se substituer à la personne en curatelle pour agir en son nom.s'il constate que la personne protégée compromet gravement ses intérêts il peut saisir le juge pour être autorisé à accomplir seul un acte déterminé ou provoquer l'ouverture de la tutelle.si le curateur refuse son assistance à un acte pour lequel son concours est requis la personne en curatelle peut demander au juge l'autorisation de l'accomplir seule. CONCERNANT LA PROTECTION DE LA PERSONNE article du Code Civil Le curateur doit informer la personne protégée selon des modalités adaptées à son état de tout ce qui concerne sa situation personnelle, les actes concernés, leur utilité, leur degré d'urgence.leurs effets et les conséquences d'un refus de sa part. article 459 alinéa 1 er du Code Civil La personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet. -Elle choisit le lieu de sa résidence et entretient librement les relations personnelles de son choix, -Elle a le droit d'être visitée et hébergée par les personnes avec lesquelles elle entretient ces relations. Article 459 alinéa 2 du Code Civil Lorsque son état ne lui permet pas la personne protégée bénéficiera pour l'ensemble des actes relatifs à sa personne ou certains d'entre eux de l'assistance du curateur selon ce que le juge des tutelles a prévu dans le jugement. Article 459 alinéa 3 du Code civil Le curateur, peut prendre à l'égard de la personne protégée les mesures de protection strictement nécessaires pour mettre fin au danger auquel il s'exposerait du fait de son comportement et doit en informer sans délai le juge des tutelles ou le conseil de famille s'il a été constitué. Il ne peut toutefois sauf urgence sans l'autorisation du juge des tutelles ou du conseil de famille s'il a été constitué prendre une décision ayant pour effet de porter gravement atteinte à l'intégrité corporelle de la personne protégée ou à l'intimité de sa vie privée. Article 458 du Code Civil La personne protégée ne peut être ni assistée ni représentée pour les actes strictement personnels auxquels elle doit consentir elle-même et qui sont les suivants : la déclaration de naissance d'un enfant, la reconnaissance d'un enfant, - les actes de l'autorité parentale relatifs à la personne d'un enfant, la déclaration du choix ou du changement de nom d'un enfant et le consentement donné à sa propre adoption ou à celle de son enfant - LES GRANDS PRINCIPES DE LA CURATELLE SIMPLE- -3-

4 4 Dispositions relatives au logement En application de I' article 426 du Code Civil vous ne pouvez,sans l'autorisation du juge des tutelles, disposer du logement de la personne protégée et des meubles dont il est garni qui doivent être conservés à sa disposition le plus longtemps possible pour le vendre ou le louer, qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire. Exemples : résiliation du bail ou vente de la maison de la personne protégée en vue de son admission en maison de retraite. Procédure : adresser une requête au Juge des Tutelles accompagnée de toutes les pièces justificatives (copie du compromis de vente signé, attestation de valeur vénale de l'immeuble établie par un notaire ou deux agences immobilières, copie du bail...) et OBLIGATOIREMENT de l'avis de l'un des médecins figurant sur la liste établie par le Procureur de la République. Situation de conflit sur le lieu de résidence ou les relations entretenues par la personne protégée avec sa famille ou des tiers : le juge statue. -Situation de conflit sur le lieu de résidence ou les relations entretenues par la personne protégée avec sa famille ou des tiers : le juge statue. -Conflit d'intérêts financiers ou juridiques entre la personne protégée et le curateur : demander la désignation d'un curateur ad'hoc au juge des tutelles ou intervention du subrogé curateur. procédure : envoi d'un courrier au Juge des tutelles par le curateur ou la personne protégée, examen de la requête lors d'un débat contradictoire, décision susceptible de recours. En outre des règles spécifiques concernent d'autres actes comme le mariage, le testament, la conclusion d'un pacte Civil de Solidarité. Le mariage : l'autorisation est donnée par le curateur, et, à défaut, par le juge. Le PACS : le curateur assiste la personne protégée pour la signature de la convention et les éventuelles modifications postérieures mais la déclaration conjointe se fait au greffe du tribunal d'instance par les futurs partenaires seuls. La rupture du PACS se fera à l'initiative de la personne protégée, seule ou avec l'accord de son partenaire, mais le curateur devra prêté assistance à la signification de l'acte de rupture. Le curateur doit assister la personne protégée pour les opérations de liquidation de l'indivision. CONCERNANT LA PROTECTION DES BIENS En application de l'article 440 du Code Civil le curateur assiste et contrôle la personne protégée dans les actes financiers et dans sa vie administratives et civile. La personne en curatelle doit être assistée de votre part pour les actes de disposition et notamment: toute action en justice, vente ou apport en société d'un immeuble ou fonds de commerce, transaction, partage amiable, acceptation pure et simple d'une succession, renonciation à une succession, emploi des capitaux, introduction d'une action en justice et donation. -4-

5 5 Par contre la personne en curatelle peut faire seul les actes d'administration et notamment : Exemples d'actes d'administration les plus courants : conclusion ou renouvellement d'un bail d'habitation en tant que bailleur, toute action en justice relative à un droit patrimonial de la personne protégée, conclusion ou renouvellement d'un contrat d'assurance aux bien ou de responsabilité civile, -les actes conservatoires (inscription d'hypothèque interruption de prescription ) -vente de meubles d'usage courant ou de récoltes et plus généralement tous les actes d'exploitation normale et d'entretien du patrimoine (réparations aux immeubles.exploitation d'un fonds agricole etc...) -l'acceptation d'une succession sous bénéfice d'inventaire ou de libéralité non grevée de charge. Les comptes bancaires Article 427 du Code Civil La personne chargée de la mesure de protection ne peut procéder ni à la modification des comptes ou livrets ouverts au nom de la personne protégée ni à l'ouverture d'un autre compte ou livret auprès de la banque sauf autorisation du Juge des Tutelles si l'intérêt de l'intéressé le justifie. Lorsque la personne protégée n'est titulaire d'aucun compte ou livret le curateur lui en ouvre un. Ouverture, clôture ou transformation d'un compte ou livret bancaire appartenant à la personne protégée. exemples de transformations : octroi d'un découvert sur compte courant, modification du principe ou du montant du virement automatique vers une assurance-vie ou un livret d'épargne, modification dans le porte feuille financier Procédure : adresser votre demande par lettre au Juge des Tutelles en la décrivant le plus précisément possible. Joindre les pièces concernant la demande (conditions générales ou particulières du nouveau placement...). Après l'accomplissement de l'acte, adresser le justificatif au Tribunal. Inventaire Vous avez pour obligation de transmettre au juge des tutelles un inventaire du patrimoine dans les trois mois de l'ouverture de la curatelle réalisé en présence de la personne protégée si son état de santé et son âge le permettent, par un officier public et ministériel ou en présence de deux témoins majeurs qui ne sont pas au service de la personne protégée ni au vôtre

NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE-

NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE- Tribunal d'instance de Poissy NOTICE A L'USAGE DES CURATEURS - CURATELLE RENFORCEE- Madame, Monsieur, Par jugement rendu ce jour, vous venez d'être désigné Curateur d'un majeur protégé. Vous allez devoir

Plus en détail

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée)

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée) Commentaire [1]: 308entetead.wp d Entête de lettre avec destinataire (intégrant charte graphique) Tribunal d instance de RAMBOUILLET Service de la Protection des majeurs Information DES CURATEURS (Curatelle

Plus en détail

concernant la protection de la personne du majeur

concernant la protection de la personne du majeur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Notice d information à la prise de fonction du curateur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Obligations du curateur concernant

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Service de la protection des majeurs Permanences téléphoniques : - le lundi de : 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 16h30 -

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection

I - Effets de la mesure de protection NOTICE à L USAGE du CURATEUR d un parent ou d un proche sous Curatelle simple Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. La curatelle simple est une mesure destinée à

Plus en détail

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR

Plus en détail

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées La maladie, le handicap ou un accident peuvent altérer vos facultés intellectuelles ou physiques - ou celles d un de vos proches - et vous rendre incapable

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection :

I - Effets de la mesure de protection : NOTICE à L USAGE du TUTEUR d un parent ou d un proche sous tutelle Vous venez d être nommé en qualité de tuteur d un parent proche. La tutelle est une mesure destinée à protéger sa personne et ses biens.

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

Protection juridique des personnes

Protection juridique des personnes Protection juridique des personnes Mode d emploi Docteur Marie-France Maugourd De nouvelles dispositions depuis 2007 Une loi datant de 1968..Nouvelle loi du 5 mars 2007 sur la protection juridique des

Plus en détail

LA MESURE DE PROTECTION SAUVEGARDE DE JUSTICE CURATELLE TUTELLE

LA MESURE DE PROTECTION SAUVEGARDE DE JUSTICE CURATELLE TUTELLE Toute personne dans l'impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts en raison d'une altération, médicalement constatée, soit de ses facultés mentales, soit de ses facultés corporelles de nature à empêcher

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique Mai - Juin 2009 Tutelle-Curatelle I. Les effets de la curatelle et de la tutelle quant à la protection de la personne Vous trouverez en annexe un tableau traitant des droits

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire FICHE I LE ROLE ET LA COMPETENCE D UN NOTAIRE FRANÇAIS DANS LE REGLEMENT D UNE SUCCESSION EN FRANCE Résumé : Cette fiche vous explique les démarches à accomplir après le décès d une personne proche, vous

Plus en détail

Les Mesures de Protection

Les Mesures de Protection Les Mesures de Protection Après la loi du 5 mars 2007 Au siège de l ATIP Pour le Collège des Sections des PBP Par le Pôle Protection juridique et Projet de vie des Majeurs 17/01/2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI

SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI RÉUNION ETHIQUE, LEGISLATION ET NEUROLOGIE FEDERATION DE NEUROLOGIE DU LANGUEDOC ROUSSILLON CARCASSONNE 11 & 12 JUIN 2010 MARIE-EVE BANQ AVOCAT

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN.

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN. COUR D APPEL DE VERSAILLES TRIBUNAL D'INSTANCE DE GONESSE Le service des tutelles majeurs N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire

Plus en détail

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LES MESURES DE PROTECTION CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les mesures sont principalement

Plus en détail

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes 09/04/14 Antibes, le 22 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei AM Le mandat de protection future pour autrui 1. Définition et périmètre d application 1. 2. 2. 3. 3. Dans quel cas faut-il

Plus en détail

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II TRAVAUX DES COMMISSIONS OUVERTES COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II Auteur : Marie-Helene Isern-Real Date : mercredi 4 mars 2009 LES NOUVEAUX POUVOIRS DU JUGE DES TUTELLES

Plus en détail

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR TRIBUNAL D INSTANCE DE CHARTRES REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR La personne à protéger NOM de jeune fille NOM Prénoms Date de naissance et lieu de naissance nationalité

Plus en détail

TUTELLE et CURATELLE. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009.

TUTELLE et CURATELLE. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009. Les grandes lignes des changements apportés par la loi nouvelle : Rappel de l importance du respect des libertés individuelles

Plus en détail

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE Vous souhaitez solliciter l ouverture d une mesure de protection judiciaire, avant de faire cette démarche,

Plus en détail

protection juridique

protection juridique ATMP 14 ASSOCIATION TUTÉLAIRE DES MAJEURS PROTÉGÉS DU CALVADOS Flickr protection juridique des majeurs Résumé des principales dispositions de la loi du 5 mars 2007. La protection des majeurs est instaurée

Plus en détail

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR COUR D APPEL D AMIENS TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR Vous sollicitez l ouverture d une mesure de protection judiciaire,

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables 1/ Objet et domaine d application date de mise à jour : 31 juillet 2012 - harmoniser les pratiques et améliorer la coordination entre

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection La loi française prévoit divers dispositifs de protection juridique pour les personnes majeures dont les facultés mentales ou corporelles sont

Plus en détail

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs 1 Toute personne est légalement reconnue «capable» de tous les actes de la vie civile à 18 ans. Quoique majeures,

Plus en détail

G uide M éthodologique

G uide M éthodologique MESURES DE PROTECTION DES MINEURS Suivez le guide!!! AVRIL 2015 G uide M éthodologique Document actualisé le 07 avril 2015 par Le Service en charge des Mesures de Protection des Mineurs de l UDAF de la

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N: MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommé en qualité de mandataire spécial

Plus en détail

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION IDENTITE DU REQUERANT (Celui qui fait la demande) NOM DE FAMILLE : NOM D USAGE : PRENOMS : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITE

Plus en détail

LA GESTION DES BIENS DU MINEUR

LA GESTION DES BIENS DU MINEUR LA GESTION DES BIENS DU MINEUR Article juridique publié le 02/07/2015, vu 1116 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I- La capacité juridique du mineur et la gestion de ses biens A) Un mineur ne peut contracter

Plus en détail

29/03/14. Mareil-Marly, le 29 mars 2014. Conférence

29/03/14. Mareil-Marly, le 29 mars 2014. Conférence 29/03/14 Mareil-Marly, le 29 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei 78 La protection juridique de la personne vulnérable : de la mise en œuvre à la transmission de la protection Programme

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION Les acteurs : Le juge des tutelles : magistrat du siège, il est d abord un juge d instance chargé à ce titre d autres fonctions (juge civil pour contentieux général

Plus en détail

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE Cadre réservé à l administration N DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE DÉPOT : DATE DE DOSSIER COMPLET : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE ÂGÉE DE SOIXANTE ANS ET PLUS A DOMICILE

Plus en détail

INTERVENTION A LA FACULTE DE DROIT DE TOULON le 22 janvier 2010

INTERVENTION A LA FACULTE DE DROIT DE TOULON le 22 janvier 2010 INTERVENTION A LA FACULTE DE DROIT DE TOULON le 22 janvier 2010 La personne agée dépendante : assistance et protection judiciaire Intervention de Maître BODIKIAN Carole, notaire, membre de la Chambre Départementale

Plus en détail

1 Les mesures de gestion du budget des prestations sociales et d accompagnement social :...3

1 Les mesures de gestion du budget des prestations sociales et d accompagnement social :...3 Tutelle, curatelle et autres mesures : La protection des majeurs vulnérables Loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs Applicable au 1er janvier 2009 1 Les mesures de gestion

Plus en détail

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits Nathalie DEGELDER Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs et coordinatrice du Service Régional d Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux vous présente le Thème Protéger un membre de sa

Plus en détail

INVENTAIRE ÉTABLI LE par. le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal MAJEUR PROTÉGÉ

INVENTAIRE ÉTABLI LE par. le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal MAJEUR PROTÉGÉ Tribunal d instance de Service de la Protection des majeurs Références Tribunal : DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : INVENTAIRE ÉTABLI LE par le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal

Plus en détail

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S):

DEMANDEUR (vous) : n de téléphone : NOM (en majuscule) :. PRÉNOM (S): COUR D'APPEL DE. TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE.. REQUETE EN VUE DE LA DELIVRANCE D'UNE ORDONNANCE DE PROTECTION articles 515-9 et suivants du code civil et articles 1136-3 et suivants du code de procédure

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION:

MESURES DE PROTECTION: MESURES DE PROTECTION: LA MISE SOUS TUTELLE OU CURATELLE Prof. Jean-Pierre Kahn Service de Psychiatrie et Psychologie Clinique CHU de NANCY Hôpitaux de Brabois Journée Nationale Prader Willi France Dombasle

Plus en détail

Le PACS I) LE PACS : MODALITÉS. a) Conditions pour le pacs

Le PACS I) LE PACS : MODALITÉS. a) Conditions pour le pacs Le PACS Le «Pacte civil de solidarité» (article 515-1 du code civil) est un contrat conclu par deux personnes physiques majeures de sexe différent ou de même sexe pour organiser leur vie commune. I) LE

Plus en détail

LES MANDATS SUCCESSORAUX

LES MANDATS SUCCESSORAUX Promotion Jacques de Maleville du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, janvier 2013 LES MANDATS SUCCESSORAUX

Plus en détail

Les incidences pratiques pour l'agent. Anne-France NOWICKI Juriste -Ville de Liège

Les incidences pratiques pour l'agent. Anne-France NOWICKI Juriste -Ville de Liège Les incidences pratiques pour l'agent Anne-France NOWICKI Juriste -Ville de Liège 1 Introduction : deux questions fondamentales pour l'agent 1. Où obtenir l'information selon laquelle quelqu'un est sous

Plus en détail

COMPTES DE GESTION. Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé.

COMPTES DE GESTION. Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé. COUR D'APPEL DE CHAMBÉRY TRIBUNAL D'INSTANCE DE THONON LES BAINS Service de la Protection des majeurs COMPTES DE GESTION Vous êtes administrateur légal, curateur, tuteur ou subrogé tuteur d'un majeur protégé.

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Conseil général CIDPA CLIC départemental 72 CIDPA CLIC départemental 03/2009 - Sept. 2010-09/2011 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future est une mesure conventionnelle par laquelle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Décret n o 2008-1484 du 22 décembre 2008 relatif aux actes de gestion du patrimoine des personnes placées en curatelle ou en tutelle,

Plus en détail

Les mandats, l incapacité et le décès

Les mandats, l incapacité et le décès Les mandats, l incapacité et le décès UN MANDAT EST UN ACTE PAR LEQUEL UNE PERSONNE (LE MANDANT) DONNE LE POUVOIR À UNE AUTRE PERSONNE QU ELLE CHOISIT (LE MANDATAIRE), DE FAIRE QUELQUE CHOSE EN SON NOM.

Plus en détail

Mise à jour le 08.07.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Mise à jour le 08.07.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Papiers à conserver Mise à jour le 08.07.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Principe Le délai de des papiers varie selon leur nature. Il s'agit de durées minimales

Plus en détail

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE

Plus en détail

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique BP 80046 59587 Bondues cedex colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr Projet de Charte déontologique Charte de Déontologie Préambule Les présentes dispositions s appliquent aux membres de la

Plus en détail

Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions

Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions Cession de créance - Débiteur cédé en liquidation judiciaire - Maintien des cautions L'an, Le, Par-devant M e, notaire à, A reçu le présent acte authentique de cession de créance à la requête des personnes

Plus en détail

4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38.

4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38. TRIBUNAL D'INSTANCE d'annecy Service de la Protection des majeurs 4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38.09 DOSSIER N majeur

Plus en détail

Le guide pratique des obsèques

Le guide pratique des obsèques Le guide pratique des obsèques A faire immédiatement Contacter les Pompes Funèbres C est l entreprise des pompes funèbres que vous devez contacte et avertir en cas de décès. Elle connaît parfaitement toutes

Plus en détail

La protection juridique du jeune majeur

La protection juridique du jeune majeur La protection juridique du jeune majeur Alexandra GREVIN Avocat à la Cour PARIS Journées D étude CRAIF, 7 Et 8 Mars 2014 Choix difficile, lourd. Mon objectif, aujourd hui : Vous informer, vous donner des

Plus en détail

FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE. Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs

FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE. Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Famille : Management, gestion et aide à la décision Sous-famille : Droit / juridique Code métier : 45O20

Plus en détail

Document d introduction au PMP

Document d introduction au PMP PORTAIL MAJEURS PROTEGES (PMP) Document d introduction au PMP dédié aux de logiciels de gestion de mesures de majeurs protégés Attention : Remarque importante : Le Portail Majeurs Protégés est actuellement

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR POUR UNE PREMIERE DEMANDE D AIDE SOCIALE Ci-dessous les documents nécessaires pour une demande d aide sociale à l hébergement Au verso les documents nécessaires pour une demande

Plus en détail

SOMMAIRE. Réalisé par le collectif : ATMP - CMBD - SPES - UDAF de Seine-Maritime

SOMMAIRE. Réalisé par le collectif : ATMP - CMBD - SPES - UDAF de Seine-Maritime SOMMAIRE 1 S ADRESSER AU JUGE DES TUTELLES 2 LES RECOURS 3 OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES DU TUTEUR FAMILIAL 4 DISPOSITIONS À PRENDRE A L OUVERTURE D UNE MESURE 5 PROCEDURE INVENTAIRE 6 PROCEDURE ELABORATION

Plus en détail

Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une mesure de protection

Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une mesure de protection RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE POUVOIR JUDICIAIRE Tribunal de Protection de l'adulte et de l'enfant Case postale 3950 1211 Genève 3 Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une

Plus en détail

MESURE DE PROTECTION SAUVEGARDE DE JUSTICE CURATELLE (simple ou renforcée)

MESURE DE PROTECTION SAUVEGARDE DE JUSTICE CURATELLE (simple ou renforcée) Les personnes majeures reçoivent la protection de leur personne et de leurs biens que leur état ou leur situation rend nécessaire. Cette protection est instaurée et assurée dans le respect des libertés

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE

VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE VOUS SOLLICITEZ LA DELIVRANCE D UN CERTIFICAT DE NATIONALITE FRANCAISE Le certificat de nationalité française (CNF) constitue le seul mode légal de preuve de votre nationalité française (article 31-2 du

Plus en détail

CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance)

CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance) CODE DE COMMERCE :Partie législative(source Légifrance) Livre VI - Des difficultés des entreprises Titre Ier - De la prévention des difficultés des entreprises Chapitre Ier - De la prévention des difficultés

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F8. PROTECTION DES BIENS PERSONNELS DU MEDECIN

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F8. PROTECTION DES BIENS PERSONNELS DU MEDECIN JURIDIC ACCESS Le droit pour les professionnels de santé Organisation du cabinet Fiscalité, comptabilité, patrimonialité F8. PROTECTION DES BIENS PERSONNELS DU Auteur : Nora Boughriet, docteur en droit

Plus en détail

Les mesures de protection juridique

Les mesures de protection juridique Les mesures de protection juridique Les différentes mesures de protection juridique (sauvegarde de justice, curatelle et tutelle) sont mises en place dans l'intérêt de la personne, en fonction de son degré

Plus en détail

Article L 132-9 du code des assurances modifié par la loi n 2007-1775 du 17 décembre 2007 elle même intervenue après la loi du 5 mars 2007

Article L 132-9 du code des assurances modifié par la loi n 2007-1775 du 17 décembre 2007 elle même intervenue après la loi du 5 mars 2007 Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 LEGISLATION RECENTE EN MATIERE D ASSURANCE-VIE Article L 132-9 du code des assurances modifié par la loi n 2007-1775 du 17 décembre 2007 elle même

Plus en détail

COMPTE DE GESTION ANNUEL

COMPTE DE GESTION ANNUEL COMPTE DE GESTION ANNUEL DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : ( à compléter) NOTICE En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection, vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier

Plus en détail

Combien de temps garder papiers et documents. Logement

Combien de temps garder papiers et documents. Logement Combien de temps garder papiers et documents Janvier 2014 Relevés bancaires, quittances de loyer, fiches de paye... : pendant combien de temps faut il conserver ses papiers et documents administratifs?

Plus en détail

PERSONNALISéE D AUTONOMIE

PERSONNALISéE D AUTONOMIE CONSEIL GENERAL DE L AVEYRON pôle des solidarités départementales Cadre réservé à l administration N DOSSIER :... DEMANDE D ALLOCATION DéPARTEMENTALE PERSONNALISéE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE DE SOIXANTE

Plus en détail

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel :

Les différents cas de divorce et les procédures applicables. Le divorce par consentement mutuel : Les différents cas de divorce et les procédures applicables Les différents cas de divorce et les procédures applicables L'article 229 du Code Civil énumére quatre cas de divorce : - Le consentement mutuel

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie

Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie ACTION SOCIALE ET SOLIDARITÉ Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie N de dossier :... Demande : c à domicile c en établissement c 1 ère demande c renouvellement Nom :... Prénom :... Commune :...

Plus en détail

Les démarches après un décès

Les démarches après un décès Les démarches après un décès Il faut savoir que la succession s'ouvre dès le jour du décès. En conséquence, de nombreuses démarches doivent être faites assez rapidement pour ne pas perdre d'éventuels avantages.

Plus en détail

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés.

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés. Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection de vous devez

Plus en détail

protocole de soins volet médical 1

protocole de soins volet médical 1 protocole de soins volet médical 1 articles 71-4 et 71-4 -1 du Règlement Intérieur des caisses primaires identification de la de naissance de la identification de l assuré(e) (à remplir si la n est pas

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole de soins

quelques conseils à l'usage du médecin traitant pour remplir le protocole de soins n 50774#02 quelques conseils à l'usage du médecin traitant remplir le protocole de soins articles 71-4 et 71-4-1 du Règlement Intérieur des Caisses Primaires Cet imprimé est à remplir si votre patient

Plus en détail

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent*

41,29 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* 59,87 euros par mois et par adhérent* par mois et par adhérent* Siège social : 110 boulevard de la Salle Boigny-sur-Bionne 45432 CHECY CEDEX Voici le bulletin d adhésion aux offres IBaMéo. Celui-ci vous rappelle le détail des cotisations de chacune des offres ainsi

Plus en détail

La protection juridique des majeurs 1 ère partie

La protection juridique des majeurs 1 ère partie La protection juridique des majeurs 1 ère partie On estime aujourd hui à 850 000 le nombre de majeurs sous protection (handicapés mentaux, exclus de la vie et personnes âgées). L allongement de la durée

Plus en détail

OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER D'ADOPTION SIMPLE. NOS RÉFÉRENCES : Dossier N ( références à rappeler impérativement)

OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER D'ADOPTION SIMPLE. NOS RÉFÉRENCES : Dossier N ( références à rappeler impérativement) PARQUET DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MARSEILLE Le Le Procureur de la République 6 rue Joseph Autran 13006 MARSEILLE à Tel : 04.91.15.50.50 SERVICE CIVIL-ADOPTIONS OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA

Plus en détail

Les de marches en cas de de ce s

Les de marches en cas de de ce s Les de marches en cas de de ce s Le décès d un proche nous plonge souvent dans un grand désarroi. Certaines démarches doivent cependant être accomplies rapidement. Ce mini-guide est destiné à vous informer

Plus en détail

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION ENTRE : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Vendeur ET : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Acquéreur État. Capacité Les contractants confirment

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Congé délivré par le bailleur en vue de vendre le logement

Congé délivré par le bailleur en vue de vendre le logement Modèles de congés* que le bailleur peut adresser au locataire en le prévenant six mois au moins avant le terme du bail par lettre recommandée avec accusé de réception ou exploit d huissier ADIL de l AIN

Plus en détail

Diverses formalités doivent être accomplies avant la célébration de votre union. A cette fin, vous voudrez bien compléter le dossier ci-joint.

Diverses formalités doivent être accomplies avant la célébration de votre union. A cette fin, vous voudrez bien compléter le dossier ci-joint. AMBASSADE DE FRANCE AU CAMBODGE A/S : Votre projet de mariage à cette ambassade Diverses formalités doivent être accomplies avant la célébration de votre union. A cette fin, vous voudrez bien compléter

Plus en détail

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) :

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) : Date de l'entretien :... > Vous Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS > Votre conjoint Prénom :... Nom :... Date de naissance

Plus en détail

A domicile En établissement Accueil chez un particulier agréé Date d entrée :... Date dentrée :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE FOYER DU DEMANDEUR

A domicile En établissement Accueil chez un particulier agréé Date d entrée :... Date dentrée :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE FOYER DU DEMANDEUR RÉSERVÉ A L ADMINISTRATION N DOSSIER... ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE LOI N 2001-647 DU 20 JUILLET 2001 MODIFIANT LE CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES Demande d aide d une personne âgée de

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE CADRE RESERVÉ AU CONSEIL GÉNÉRAL : N dossier familial : N de foyer : N aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUÉ LA DEMANDE ET PERSONNE RÉFÉRENTE :.............. DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE POUR

Plus en détail