Atelier 2. Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier 2. Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans»"

Transcription

1 Atelier 2 Les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans» Sandrine VERNHET Enseignante, Lycée Raymond Savignac de Villefranche de Rouergue 4 Sébastien LACAM Enseignant, Lycée La Découverte de Decazeville 5 La lecture de ce document peut se faire en imaginant que les dispositifs présentés sont transposables à d autres disciplines que les mathématiques, y compris des disciplines non scientifiques. Le Stage Hippocampe Lancés à Marseille, les stages Hippocampe ont été mis en place dans l académie de Toulouse depuis 2011 a l initiative de Xavier Bressaud 6, enseignant-chercheur de l Institut de Mathématiques de Toulouse. Les élèves se rendent sur le campus de l Université Toulouse III-Paul Sabatier sous la responsabilité de leur professeur. Le stage est organisé conjointement par l IREM (Institut de Recherche sur l Enseignement des Mathématiques), par l IMT (Institut de Mathématiques de Toulouse) et par l IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse). Qu est-ce qu un stage Hippocampe? Un stage Hippocampe consiste ainsi à accueillir une classe de lycéens pendant trois jours consécutifs, à l Université Toulouse III-Paul Sabatier, pour une initiation à la recherche en mathématiques. Les élèves sont encadrés par un chercheur en mathématiques et des étudiants doctorants. Le premier jour, le professeur responsable du stage présente le thème du stage, exposant l état de la recherche dans le domaine, des résultats théoriques aux applications pratiques, et précise ce qu il attend des élèves durant ces trois jours. Pour cela, il propose plusieurs pistes de recherche. Les thèmes peuvent être plus ou moins éloignés du programme scolaire mais, dans tous les cas, ils mobiliseront des connaissances déjà acquises par les élèves. Ils peuvent être issus de questions liées à la physique, à l informatique, aux sciences humaines, à la biologie, etc. Exemples de thèmes travaillés par nos élèves de première scientifique : la compression de données, les moteurs de recherche sur Internet. 4 Contact : 5 Contact : 6 Pour en savoir plus, consulter l article de Xavier Bressaud et le bilan d'expériences menées en 2011 :

2 Les élèves se répartissent par groupes puis, aidés par les doctorants, posent des questions, élaborent des hypothèses, expérimentent, discutent, débattent et communiquent, comme le font quotidiennement les chercheurs dans leur activité. À la fin de la deuxième journée, ils commencent à formaliser un peu leur travail en le présentant oralement à leurs camarades et devant les responsables du stage. C est l occasion de mettre l accent sur les points qu ils n ont pas complètement assimilés avant d aborder la dernière étape, celle de l élaboration des posters. Le troisième jour est consacré à la réalisation des posters et à leur présentation devant d autres chercheurs et doctorants lors d une séance de posters. Les prolongements Au retour du stage, les élèves écrivent un compte-rendu dans lequel ils présentent le travail effectué lors du stage, leurs impressions Ils présentent leurs posters devant les classes de terminale scientifique du lycée (les participants de l année précédente). Quels sont les objectifs de ce stage? L idée est claire : faire toucher du doigt la démarche de recherche, et une «autre» façon de faire des maths : partir d un problème concret, le modéliser (c est-à-dire chercher un «modèle mathématique» permettant d approcher le problème concret), puis voir les moyens de résoudre le problème de maths ainsi posé. Participer à la diffusion de la culture et de l esprit scientifique, lutter contre la désaffection des élèves pour les filières scientifiques (qui ne semble pas refléter une désaffection pour les sciences). Découvrir l Université. L'Atelier «Math en Jeans» 7 «Math en Jeans», qu'est-ce que c'est? «Math en Jeans» est avant tout une association nationale qui existe depuis 25 ans dont le siège est à l institut Henri Poincaré à Paris. «Math en Jeans» est un acronyme : Méthode d Apprentissage des Théories mathématiques en Jumelant des Établissements pour une Approche Nouvelle du Savoir. Chaque atelier «Math en Jeans» est accompagné par un chercheur en mathématiques. C est lui qui propose les sujets de recherches sur lesquels les élèves vont réfléchir durant toute une année scolaire. Il stimule la réflexion, le questionnement des élèves. Les sujets ont souvent pour support des thèmes de recherches en cours. Ils peuvent toucher de nombreux domaines. Le chercheur peut proposer directement une problématique aux élèves, sinon il peut les placer dans une certaine situation et les élèves se posent leurs propres questions. Dans tous les cas, les élèves mènent leurs propres explorations. C'est une véritable situation de recherche dans laquelle ni les élèves, ni les enseignants ne savent à l'avance ce qui sera découvert. Les élèves découvrent que dans la recherche toute réponse amène de nouvelles questions. Les ateliers sont composés d'élèves volontaires. Tout atelier est jumelé avec un atelier d un autre établissement. Le jumelage consiste à proposer les mêmes sujets aux deux groupes 7

3 accompagnés par le même chercheur. Durant l année scolaire, deux ou trois séminaires sont organisés. Ces séminaires ont lieu entre octobre et avril de l'année scolaire, avant le congrès début avril. Chaque jumelage organise ces propres séminaires, l'objectif étant au final la réalisation d'une production commune aux deux groupes qui sera présentée lors du congrès. Des ateliers jumelés se rencontrent pour confronter les idées proposées et pour définir de nouvelles pistes à explorer. «Math en Jeans» ce n est pas une compétition! Les élèves qui participent à de tels ateliers ne sont pas sélectionnés. Le but n est pas de viser l excellence. Il s agit avant tout d un travail collaboratif, le but étant aussi de prendre du plaisir à chercher. Toutes les productions sont valorisées. Dès le mois d avril en général, les élèves chercheurs participent pendant trois jours à un congrès lors duquel ils présenteront leurs découvertes et s intéresseront aux travaux des autres groupes. C est une occasion pour les élèves de présenter leurs résultats, d expliquer, d argumenter, de corriger, etc. Lors du congrès les élèves peuvent assister à de véritables conférences (à leur niveau) présentées par des chercheurs en mathématiques. Au retour du congrès, les élèves rédigent des articles qui rendent compte de leurs recherches. Ces articles sont ensuite visés par un véritable comité scientifique dans lequel participent M. Audin, J.-P. Bourguignon, J.-P. Delahaye, E. Gys, J.- P. Kahane et M.-F. Roy. En 2013, un congrès «Math en Jeans» organisé à l Université Toulouse III-Paul Sabatier a accueilli plus de 400 élèves chercheurs du Sud-Ouest de la France. En 2014, ce sont des universités d Angers, de Bordeaux, de Lille, de Lyon, de Nancy, de Perpignan, de Versailles, de Varsovie, de Berlin et d Abu Dhabi qui organiseront de tels rassemblements. Qu'est-ce que «Math en Jeans» apporte de plus à l enseignement des mathématiques? Enseignement «classique» des mathématiques C est souvent l enseignant qui pose des questions. Il y a toujours une réponse à la question posée. L enseignant connait la réponse. Un exercice vient souvent comme application d outils mathématiques qui viennent juste d être apportés par le cours. «Math en Jeans» & «Hippocampe» Les élèves se posent leurs propres questions. Les élèves et l enseignant ne peuvent pas toujours répondre aux questions. L enseignant ne sait pas toujours à l avance ce qui sera découvert. Les élèves devront mobiliser des outils parmi tous les outils mathématiques dont ils disposent. Comment les dispositifs Stage «Hippocampe» et Atelier «Math en Jeans» s inscrivent-ils dans la liaison Lycée/Université? Visite des infrastructures de l'université ; Rencontre avec des chercheurs par le biais d une initiation à la recherche ; Valorisation des formations scientifiques, naissance d ambitions en sciences ; Découverte des formations proposées à l université ; Meilleure connaissance de l université par les enseignants ; Multiplication des contacts entre enseignants du secondaire et enseignants du supérieur.

4 Et dans l académie de Toulouse? La manifestation «stage Hippocampe» a permis d organiser 18 stages réunissant environ 500 élèves pour l année Pour «Math en JEAN», l académie de Toulouse a comptabilisé à elle seule 20 ateliers impliquant 200 élèves dans 19 établissements scolaires (collèges et lycées) en Pour nos deux lycées, une 20aine d élèves participe au stage hippocampe et à l atelier math en JEAN. L'organisation et la réalisation du congrès Math en JEAN à l Université Paul Sabatier a mobilisé de nombreux enseignants-chercheurs animés par l envie de transmettre aux lycéens leur passion des sciences et de promouvoir les formations de l'université. En effet, les nombreux lycéens concernés par Math en Jeans sont pour la plupart susceptibles de s'engager dans des études de mathématiques. La création d'une nouvelle spécialité en terminale scientifique, Informatique et Sciences du Numérique (ISN), a été aussi l'occasion de se rapprocher d'enseignants-chercheurs du laboratoire IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) qui se sont investis dans l'encadrement d'ateliers et dans la préparation du Congrès. Ces deux évènements, hippocampe et Math en JEAN, résultent de la volonté de la communauté mathématique toulousaine de collaborer entre chercheurs et enseignants pour promouvoir les sciences dans l intérêt des jeunes. Depuis 1 an, une équipe s est constituée pour organiser, animer des ateliers scientifiques mais aussi pour poser les jalons du congrès Math en JEAN, cette rencontre scientifique qui s est tenue pour la première fois à Toulouse en avril Cette nouvelle dynamique rapprochant l université et les établissements scolaires est plus globale ; elle intègre la Cité, en passant par la recherche, centre vivant, moteur, de l Université. Le souhait de tous est que cette dynamique dépasse largement le cadre des mathématiques ou celui d actions isolées. De nombreuses initiatives fleurissent autour de nous : Journées jeunes Talents Mathématiques, Laboratoires Tous Chercheurs, ouverture des mathématiques vers l informatique, Parcours Spéciaux, Quai des savoirs etc. Ces quelques témoignages des élèves du lycée la découverte à Decazeville montrent les intérêts qu ils trouvent à faire des mathématiques dans un contexte de recherche et donc d expériences concrètes : Kévin «Les différences entre le cours traditionnel et cet atelier sont considérables, nous travaillons en petit groupe sur un thème que nous avons choisi et en choisissant nous-mêmes quelle piste explorer dans nos recherches.» Laurie «Il n'y a jamais vraiment de but final car lorsqu'on a trouvé un résultat... d'autres questions se posent. C'est un peu comme une boucle. On ne sait jamais si on trouvera une réponse, il ne faut pas forcément s'attendre à un résultat» Liza «Dans cet atelier, on développe notre esprit logique, notre connaissance en mathématiques, on apprend à être totalement autonome, à entreprendre des travaux et projets que nous devons finir, et à s'exprimer à l'oral en expliquant nos idées.» Rémi «J'ai décidé de participer à l'atelier Math en JEAN car c'est intéressant de se mettre dans la peau d'un chercheur!» Bilel «Je m imaginais l'atelier comme un cours traditionnel de maths, tous assis sur une chaise avec une feuille, un stylo et une calculatrice. Au contraire, l atelier est fondamentalement différent : nous évoluons en autonomie et les problèmes que l on se pose ont une application concrète. Ce mode de travail me convient mais je pense qu il doit être couplé à des cours de maths traditionnel dans le but d avoir la culture scientifique nécessaire au travail de recherche. Je souhaitais être ingénieur mais

5 dorénavant la recherche m attire beaucoup plus, et pas forcément dans le domaine des mathématiques. Dans l atelier, nous avons appris à réfléchir en équipe, se partager le travail et débattre en société.» Une évaluation des compétences mobilisées et développées dans ces dispositifs. Évaluation valorisante pour l élève fondée sur l approche par compétence Utilisation de l Espace Numérique de Travail (ENT), du Webclasseur orientation de l ONISEP pour identifier les compétences mobilisées et apprendre à s autoévaluer ; Sensibilisation des élèves aux compétences développées à l université.

Initiative de stage Hippocampe : Les moteurs de recherche

Initiative de stage Hippocampe : Les moteurs de recherche Initiative de stage Hippocampe : Les moteurs de recherche Laure Soulier 22 juin 2012 Lancée à Marseille, l initiative Hippocampe-Maths consiste à accueillir à l Université des lycéens en stage pour travailler

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un télé enseignement 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES DEVELOPPEES Extraire et organiser

Plus en détail

- Année scolaire 201./201. -

- Année scolaire 201./201. - Lancées en 2008, dans le cadre de la dynamique Espoir Banlieues, les «Cordées de la réussite» visent à introduire une plus grande équité sociale dans l accès à l enseignement supérieur, notamment dans

Plus en détail

Chères collègues, chers collègues,

Chères collègues, chers collègues, Chères collègues, chers collègues, Les IREM ont été créés en 1969 avec les missions suivantes : - mener des recherches sur l enseignement des mathématiques ; - contribuer à la formation initiale et continue

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription»

Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription» Camille Thomas «Comprendre et agir sur la fabrique de la prescription» Posté le 27 juillet 2015 Lauréate du DIM Gestes en 2014, Camille Thomas vient de démarrer une thèse en ergonomie (CNAM) sur le travail

Plus en détail

Projet MATh.en.Jeans Maroc 2012-2013

Projet MATh.en.Jeans Maroc 2012-2013 Projet MATh.en.Jeans Maroc 2012-2013 Création d ateliers de pratique de la recherche mathématique au Maroc Table des matières 1 Projet de développement Math.en.Jeans au Maroc..............................

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGRÉE PAR L ge Le guide du parraina F.L. - M. Dufour - EPAHN nseiller co t e r e g ra u co n e r, e Partag rs les mini-entrepreneu www.epa-hautenormandie.fr Créer ensemble La Mini Entreprise-EPA est une

Plus en détail

La logique dans les nouveaux programmes pour le lycée

La logique dans les nouveaux programmes pour le lycée La logique dans les nouveaux programmes pour le lycée Zoé MESNIL Laboratoire de Didactique André Revuz IREM de Paris zoe.mesnil@univ-paris-diderot.fr Une vaste question : les professeurs de mathématiques

Plus en détail

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie,

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie, Novembre 2014 Equipes éducatives La lettre édito Tout au long de cette année, votre lettre WO vous accompagnera dans vos usages liés au webclasseur orientation : l utilisation dans l académie, des témoignages,

Plus en détail

Bilan Stage «La Magie des fluides»

Bilan Stage «La Magie des fluides» Bilan Stage «La Magie des fluides» Département de physique de l Ecole Normale Supérieure (ENS) 23-27 avril 2015 Pour la 3ème année consécutive, l Association Science Ouverte a proposé, en partenariat avec

Plus en détail

Projetpro.com. Association pour la promotion du «Projet Professionnel de l Etudiant» «Il ne suffit pas de savoir, encore faut-il savoir où l on va»

Projetpro.com. Association pour la promotion du «Projet Professionnel de l Etudiant» «Il ne suffit pas de savoir, encore faut-il savoir où l on va» Projetpro.com Association pour la promotion du «Projet Professionnel de l Etudiant» «Il ne suffit pas de savoir, encore faut-il savoir où l on va» Internet : www.projetpro.com Association Projetpro.com

Plus en détail

Bilan stage HIPPOCAMPE et MPS avril et mai 2011, lycée Saint-Sernin, UPS.

Bilan stage HIPPOCAMPE et MPS avril et mai 2011, lycée Saint-Sernin, UPS. Table des matières 1Les MPS au lycée Saint-Sernin, pourquoi ce stage?...1 2Présentation d'hippocampe...1 Principe :...1 Organisation :...1 3Stage des élèves de Saint-Sernin...2 1.Contenu...2 2. Comportement

Plus en détail

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis DE L INNOVATION Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis Devenez partenaire 300 étudiants à challenger Dans un contexte où l innovation digitale fonde

Plus en détail

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours La présentation est un peu rapide si, vous qui me lisez,

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Bilan Stage «Programme ton ordi en python»

Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Bilan Stage «Programme ton ordi en python» Château de Ladoucette, 22-24 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

450 idées d activités économiques

450 idées d activités économiques RAPPORT D ACTIVITE Année scolaire 2012-2013 450 idées d activités économiques impulsées par 5300 jeunes >> Le parcours entrepreneurial proposé aux jeunes du Nord-Pas-de-Calais S e n s i b i l i s e r 19

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs

Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs Programme ESP R d accompagnement d entrepreneurs 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel 4 mois de collaboration (de février

Plus en détail

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux.

Devenir docteur. Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA. Institut de mathématique de Bordeaux. Devenir docteur Pourquoi et comment bien choisir sa thèse? Association LAMBDA Institut de mathématique de Bordeaux 10 décembre 2008 Lambda (IMB) Devenir docteur 10 décembre 2008 1 / 18 Plan Qu est ce qu

Plus en détail

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG LE CONTEXTE Les élèves de terminale STG doivent réaliser pendant leur année de terminale sur une durée de 16 heures,

Plus en détail

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3 Janvier 2015 Annexe 3 FORUMS PREMIERES Pour renforcer le continuum des formations Bac-3/Bac+3, la politique d orientation des lycéens vers l enseignement supérieur s appuie sur le conseil en orientation

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Rapport de Monitorat. Élise Prieur

Rapport de Monitorat. Élise Prieur Rapport de Monitorat Élise Prieur 2003-2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation générale 2 3 Expérience antérieure 2 4 Enseignement de moniteur 3 4.1 Activités d enseignement.....................

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

Agent-e de maintenance nautique

Agent-e de maintenance nautique Agent-e de maintenance nautique Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Communauté des parrains. Livret d accueil

Communauté des parrains. Livret d accueil Communauté des parrains Livret d accueil Contexte Un programme égalité des chances Pour incarner sa démarche de mécénat sociétal, La Banque Postale a créé une association Loi 1901 : «L Envol, le campus

Plus en détail

www.animath.fr Suivez-nous!

www.animath.fr Suivez-nous! Animath (association pour l animation mathématique) a pour but de promouvoir l activité mathématique chez les jeunes, sous toutes ses formes. Pour ce faire, elle organise ou soutient, avec ses partenaires,

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne

Entreprendre Pour Apprendre Auvergne Entreprendre Pour Apprendre Auvergne La découverte des métiers et des professions au service d une approche pédagogique de l orientation au lycée. C.R.D.P. - Jeudi 17 octobre 2013 1 Qu est ce que l association

Plus en détail

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3)

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) 2 Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) + 1 + 2 + 3 L MIA Mathématiques, Informatique et Applications CIMP SDI Sciences De l Ingénieur BAC SVT PCA SDU ORB licences professionnelles Physiques,

Plus en détail

!" #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES

! #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES !" #$ $% INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES 2 La Commission Inter IREM Université (CI2U), avec la collaboration des C2I Lycée et C2I Statistique et Probabilités, a organisé à Lyon

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Ce projet, encadré par une équipe pluridisciplinaire, est construit autour de l élaboration d un dossier de candidature pour obtenir une bourse de voyage. Outre les objectifs fixés par l accompagnement

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS

LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS LE WEBCLASSEUR ORIENTATION UN SERVICE EN LIGNE DISPONIBLE POUR TOUS LES ÉTABLISSEMENTS IL ACCOMPAGNE LE PARCOURS DU JEUNE DE L ENTRÉE AU COLLÈGE À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Il assure la continuité de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

La résolution collaborative de problèmes au collège et au lycée Présentation du groupe ResCo (partenariat IREM de Montpellier - INRP)

La résolution collaborative de problèmes au collège et au lycée Présentation du groupe ResCo (partenariat IREM de Montpellier - INRP) La résolution collaborative de problèmes au collège et au lycée Présentation du groupe ResCo (partenariat IREM de Montpellier - INRP) Equipe de professeurs associés : AZZIZ Saïd Collège Pierre Mendès-France,

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz Bilan de l expérimentation 2013-2014 Enseignements d exploration en classe de seconde Lycée Henri Vogt, Commercy Académie de Nancy-Metz 1 Rappel du contexte Les enseignements d exploration ont été mis

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture)

Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture) Scénario n 15 : RÉALISATION D UN FLYER AVEC PIKTOCHART POUR LA PREMIÈRE ÉDITION DE LA FLAC (Fête Lycéenne des Arts et de la Culture) SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale

L initiative SILLAGES : table ronde Ouverture sociale L initiative SILLAGES : table ronde Avec des membres du Comité éditorial Animée par Jean-Pierre CHOULET, Groupe ESSEC Avec les contributions de Gérard CLAES, Omeric Damien DECOUT, Administrateur du Wiki

Plus en détail

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU

Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU Scénario n 18 : RÉALISER UN CARNET DE VOYAGE NUMÉRIQUE VIA MADMAGZ PORTANT SUR LA GESTION DE L EAU SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de

Plus en détail

ATELIER SCIENTIFIQUE

ATELIER SCIENTIFIQUE ATELIER SCIENTIFIQUE Etablissement : Collège Louis Armand Numéro d identification : 0771518G Adresse : 24, rue de savigny 77176 - SAVIGNY LE TEMPLE Téléphone : 01 64 79 60 50 Fax : 01 60 63 22 29 8 mais

Plus en détail

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE Le réseau communautaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 Edito SOMMAIRE Page 3 Edito de Vincent Sigaud, Directeur Général de FoodConnexion

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Facultatif unimes Composante Langues,

Plus en détail

ONISEP. Guide du lycée. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3656-9. www.onisep.fr

ONISEP. Guide du lycée. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3656-9. www.onisep.fr ONISEP Guide du lycée Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3656-9 www.onisep.fr Table des matières Sommaire....................................................... 5 Avant-propos....................................................

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN

COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN 29 avril 2015 - ADBEN Lyon COMPTE-RENDU DE NOTRE ENTRETIEN AVEC FLORIAN REYNAUD, PRÉSIDENT DE LA FADBEN CURRICULUM EN INFORMATION DOCUMENTATION : ENJEUX ET OBJECTIFS Introduction Présentation de la Fadben

Plus en détail

MATh.en.JEANS de venir présenter leurs travaux lors du congrès national. Du 1 er au

MATh.en.JEANS de venir présenter leurs travaux lors du congrès national. Du 1 er au Bobigny, le 04 janvier 2011 L heure arrive à grands pas pour les apprentis chercheurs des ateliers MATh.en.JEANS de venir présenter leurs travaux lors du congrès national. Du 1 er au 3 avril 2011 à Gap,

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

BILAN DU CONGRES MATh.en.JEANS D ANGERS

BILAN DU CONGRES MATh.en.JEANS D ANGERS BILAN DU CONGRES MATh.en.JEANS D ANGERS Ne subissez plus les maths, vivez- les! L association MATh.en.JEANS a organisé son 25e congrès national annuel de mathématiques junior à Angers, Bordeaux, Lille,

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Option Cinéma Audiovisuel

Option Cinéma Audiovisuel Option Cinéma Audiovisuel L option Cinéma Audiovisuel du lycée Jean MONNET constitue une voie intéressante pour des élèves motivés par l étude et la création des images et du son. Il s agit d un enseignement

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Exploitable par exemple dans le cadre de l aide personnalisée, cette fiche cible les compétences suivantes :

Exploitable par exemple dans le cadre de l aide personnalisée, cette fiche cible les compétences suivantes : Technico-commercial/e Document pour les professeurs/es Objectif général Le concept de cette fiche consiste en une présentation, sous la forme d un jeu de rôle du métier ciblé au travers de matières enseignées

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP

FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP FICHE D'ORGANISATION D'UNE SEANCE DE RETOUR DE PFMP Durée 180 minutes Objectifs - Avoir une connaissance de l'entreprise et de son environnement - Mutualiser les activités et réinvestir son vécu par les

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Date Rédacteur Titre 31 Octobre Claude Terosier (Magic Makers), Florent Masseglia (Inria), Camila Canellas (Université de Nantes), Camile Daniel (OpenClassrooms). Présentation de la formation Class'Code

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Bilan Stage Fondamentales

Bilan Stage Fondamentales Bilan Stage Fondamentales Château de Ladoucette, 2223 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre 2014 au 4 janvier

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT

Identifiant : Mot de passe : Outils, services. pour les parents et exemples d usages pour les élèves. dans l ENT Identifiant : Mot de passe : Outils, services pour les parents et exemples d usages pour les élèves dans l ENT SEPTEMBRE 2013 1 I. Des outils et des services pour les parents Le portail d information académique

Plus en détail

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU

Les formations de remise à niveau(!) l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Les formations de remise à niveau(!) pour les bacheliers «non-s» à l'entrée des licences scientifiques. Patrick Frétigné CIIU Cinq exemples Nantes Clermont Ferrand Lorraine Rennes 1 Rouen Nantes REUSCIT

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail