Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette)."

Transcription

1 Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte Wood qui met au point son exploitation par le biais d'un écran spécifique filtrant permettant la manipulation des U.V. (en 1932). La lampe est, en verre, à vapeur de mercure, filtrée à et donne une lumière violette. Elle met en évidence la phosphorescence de certains corps et, pour ce qui nous traverse les vernis et met en évidence les repeints de (maximum 150 ans). La fluorescence des vernis anciens (résines naturelles) laiteux, verdâtre et un peu trouble. On distingue alors accidents de ces vernis (allègements, déplacages, coulures...) par le biais de taches plus ou moins sombres. l'oxyde de nickel fluorescence et la intéresse, surface donne un aspect nettement les surcharges, Plus le vernis est épais, plus sa fluorescence est opaque. On peut trouver des vernis entièrement opaques lorsqu'ils contiennent du plomb, ainsi que certains vernis modernes à base de résines synthétiques. Les vernis à base d'acétate de cellulose donnent une phosphorescence orangée. Les vernis totalement opaques sont souvent suspects et peuvent être des vernis de camouflage couvrant un faux. Les repeints apparaissent comme des tâches sombres, très visibles et souvent parfaitement délimitées. La lumière ultraviolette donne peu de renseignement pour les tableaux non vernis, et il convient alors d'observer plutôt aux rayons X ou à la lumière de sodium, néanmoins, outre les repeints, on peut identifier les différents blancs, ce qui peut aider à la retouche et donne une indication sur la datation possible du tableau : le blanc de plomb donne une teinte sombre brune rose le blanc de zinc (à partir de 1780) un jaune chrome clair le blanc de titane (1934) un violet foncé. Enfin, les UV donnent des indications sur les transferts, les restaurations antérieures et agrandissements ainsi que sur l'authenticité des signatures et des inscriptions. MICROSCOPIE DE FLUORESCENCE Les microscopes de fluorescence permettent d observer un échantillon via un marquage spécifique par des fluorochromes. Seul le signal provenant de ces molécules fluorescentes est détecté, ce qui permet de localiser et d'observer le trajet d un constituant donné dans un échantillon. LES MICROSCOPES DE FLUORESCENCE LES MOLÉCULES FLUORESCENTES Une molécule fluorescente ou fluorochrome, a la propriété d émettre de la lumière à une longueur d onde bien définie (couleur) lorsqu elle est excitée dans des conditions spécifiques. Un fluorochrome passe à l'état excité lorsqu'il absorbe de l'énergie lumineuse à une longueur d'onde (noté λ) qui lui est propre (lumière d'excitation). Il retourne à l'état fondamental très rapidement en émettant de la lumière à une longueur d'onde supérieure à celle d'excitation (lumière d'émission).

2 PRINCIPE DU MICROSCOPE Microscope de fluorescence Le microscope de fluorescence diffère du microscope optique par la présence d'une source de lumière plus puissante et de filtres permettant de choisir une gamme de longueur d onde spécifique pour exciter le fluorochrome. La lumière émise en réponse à l'excitation par l échantillon est filtrée à la longueur d onde d'émission du fluorochrome pour ne détecter que ces molécules. Marquage de structures intracellulaires (noyau en bleu et filaments d'actine en rouge) et suivi de l'internalisation d'une protéine (la transferrine en vert) La fluorescence observée dans un échantillon n est que rarement naturelle, le plus souvent, les molécules ou structures d intérêts doivent être marquées à l aide d un fluorochrome. Il existe de multiples fluorochromes ayant chacun une gamme de longueur d onde d excitation et d émission différente. Il est donc très souvent possible de marquer spécifiquement l'élément que l'on souhaite suivre avec un fluorochrome. De plus, la diversité des molécules fluorescentes permet d observer simultanément, dans un même échantillon, des marqueurs différents et donc des molécules différentes. Par exemple dans une cellule biologique, les fluorochromes permettent de marquer spécifiquement le noyau, le réseau d actine, différentes protéines, des anticorps spécifiques, des compartiments intracellulaires... De plus, il existe de nombreuses techniques dérivées de la microscopie de fluorescence permettant, de suivre la localisation des éléments marqués dans le temps et de connaître leurs interactions avec d autres éléments. UTILISATION Cet instrument a permis d'obtenir plusieurs résultats scientifiques qui sont référencés sur le site du centre de recherche.

3 Le microscope de fluorescence permet de localiser plusieurs molécules différentes simultanément et éventuellement de suivre leur parcours. Contrairement au microscope confocal, le microscope de fluorescence détecte les fluorochromes dans toute l'épaisseur de l'échantillon. Il peut être utilisé aussi pour des études de matériaux et de surfaces. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Appareil Leica inversé (DMIRE 2) Fonctions Objectifs Ouverture numérique Contraste de phase DIC Fluorescence 10X 40X 63X 0,25 0,75 1,4 Filtres d'excitation Roue à filtres : permet un changement rapide de longueur d'onde Filtres d'émission Caméra Logiciel Pour la caméra : roue à filtre (permet un changement rapide de longueur d'onde) Pour l'observation direct : filtre UV, TRITC (adapté à la rhodamine λ = 572 nm) et FITC (adapté à la fluorescéine, λ = 520 nm) CCD haute sensibilité (CoolSnap HQ refroidie) Logiciel de traitement d'images (Métamorph) photothèque du CNRS, Pascal Hersen / CNRS (cette image est disponible auprès de la Cellules de levure dont le noyau est marquée en fluorescence rouge et la protéine hog1 marquée par fluorescence verte. Cette protéine se localise dans le noyau suite à un choc osmotique.

4 An example of fluorescence. Tonic water is clear under normal light, but vividly fluorescent under ultraviolet light, due to the presence of the quinine used as a flavoring. Splarka, Wikia

5 Fluorescence des billets de banque Publié le 17 avril 2008 par Alexm La fluorescence, découverte par Edmond Becquerel ( ), sert à détecter les faux billets, le saviez-vous? Le billet de banque est fabriqué avec des pigments fluorescents : lors d'un éclairage par lampe ultraviolette (on voit ces détecteurs dans de nombreux magasins), certains motifs, non visibles à la lumière du jour, apparaissent par fluorescence. Rappelons que la fluorescence (chapitre 17 de mon livre, où je mentionne l'application «gilets de sécurité») est la faculté qu'ont certains matériaux et pigments naturels de réémettre en lumière visible une lumière absorbée en non visible (ultraviolet). Ainsi, sur ce document (extrait du manuel de formation de la Banque centrale européenne), sous la lampe ultraviolette du détecteur, apparaissent : point 2 des fibres incorporées qui ressortent en rouge, bleu, vert ; point 3 au recto, le drapeau bleu à étoiles jaunes devient vert à étoiles oranges, la signature devient verte, les étoiles à peine visibles deviennent vives ; point 4 au verso, le chiffre de valeur et le pont (il y a un pont au verso de tous les billets en euros, je l'apprends!) ressortent en vert. C'est beau la science du XIX s appliquée aux outils du XX? Cellules de souris Suivante

6 Tissu intestinal de souris observé au microscope optique à fluorescence après marquage par un anticorps fluorescent (X 450). Sylvie Robine (Inserm et UMR 144 CNRS/Institut Curie) et

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE

HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE HERVE.KLEIN.MICROSCOPIE EPI FLUORESCENCE Principe Certaines molécules (fluorochrome) ont la propriété quand elles sont excitées à certaines longueurs d'onde, d' émettre de la lumière à une longueur d'onde

Plus en détail

epi-fluorescence microscope

epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope Certaines substances dés qu ils sont excitées avec de la lumière de certain longueur d onde, possèdent-elles la capacité d émettre à nouveau de la

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

BASES DE LA FLUORESCENCE

BASES DE LA FLUORESCENCE BASES DE LA FLUORESCENCE Aurélie Le Ru, Ingénieur d étude CNRS Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité, Plateau d imagerie, 24 chemin de Borde Rouge 31326 Castanet-Tolosan Cedex leru@lrsv.ups-tlse.fr

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION

III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION III. LA CYTOMETRIE DE FLUX III.1. DEFINITION La cytométrie en flux décrit une technique d analyse de routine des cellules ou particules biologiques en suspension qui traversent une cellule de mesure les

Plus en détail

ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE

ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE METHODES D ETUDE DE LA CELLULE ETUDE DE L ORGANISATION CELLULAIRE Techniques morphologiques 1 Les microscopes Les microscopes utilisent la déviation d un flux ondulatoire de particules, soit non chargées

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Chapitre 1 Ondes électromagnétiques 1. Formules 2. Dualité onde-particule 3. Les types d ondes électromagnétiques 4. La thermoluminescence 5. Les applications des ondes électromagnétiques 6. Application

Plus en détail

Techniques d analyses d œuvres d art

Techniques d analyses d œuvres d art Rappels : Pour espérer réussir à faire une conversion il est indispensable de connaître le tableau de multiples et sous multiples suivant : Gm Mm km m mm µm nm Pour convertir des centimètres en kilomètres,

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique.

Lumière et couleur. 2 Rayonnement polychromatique et monochromatique. Chapitre 19 Sciences Physiques - BTS Lumière et couleur 1 Introduction. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par

Plus en détail

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain

Chapitre 1 La perception de la lumière et des couleurs par l'œil humain 1 1 9 9 7 7 2 2 Perception des couleurs par l œil humain................ 4 La température des couleurs et la balance des blancs.......... 4 La compensation de la lumière par l œil................ Le gamma..............................

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Concernant les constituants du microscope photonique : A. La lentille la plus

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Intérêt de la fluorescence. La finesse

Intérêt de la fluorescence. La finesse Intérêt de la fluorescence La finesse R R V B lumière blanche chromophore V B En fond clair: le contraste est du à l absorption des photons par les chromophores excitation λ1 bleu λ2 > λ1 émission λ2 vert

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

La température de couleur

La température de couleur La température de couleur la température de couleur permet de déterminer la couleur d'une source de lumiére. Elle se mesure en kelvin La couleur d'une source lumineuse est comparée à celle d'un corps noir

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Microbiologie BIOL 3253 Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Les lentilles et la déviation de la lumière Quand un rayon lumineux passe d un milieu à un autre,

Plus en détail

L œil ; un système optique

L œil ; un système optique Première L/ES - AP SPC 1 L œil ; un système optique 1/ Des notions à avoir bien comprises Propagation de la lumière : dans un milieu homogène (même propriété en tous points), la lumière se propage en ligne

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

lumière blanche flash électronique

lumière blanche flash électronique 3. La lumière Le mot photographie veut dire «dessiner avec la lumière». La qualité de la lumière est donc très importante et primordiale. On utilise de la lumière naturelle que l on nomme aussi «lumière

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES

TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES TUTORAT SANTE MONTPELLIER- NIMES METHODES D ETUDE DE LA CELLULE UE2 SPR 2011-2012 1 NOTIONS THÉORIQUES Un microscope est un système grossissant composé de deux lentilles convergentes: L objectif, proche

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. La limite de résolution d un microscope optique : A. Est la distance à laquelle

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

Assemblage des brutes en photo astronomique:

Assemblage des brutes en photo astronomique: Assemblage des brutes en photo astronomique: La capture des images avec une caméra CCD N&B et des filtres conduit à une série d'images prises à travers différents filtres optiques, mais qui ont tous l'aspect

Plus en détail

Révision sur l œil: CORRIGÉ

Révision sur l œil: CORRIGÉ Révision sur l œil: CORRIGÉ 1. Explique le chemin que doit suivre un rayon lumineux à travers l œil jusqu au cerveau. Cornée, humeur aqueuse, pupille, cristallin, humeur vitrée, rétine, nerf optique, cerveau.

Plus en détail

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien

TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien TP n 4 : Etude de sources de lumière Spectre de corps noir et loi de Wien I. Etude de quelques sources de lumière Objectif : - Obtenir expérimentalement les spectres de quelques sources de lumière, et

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

*EP001284321A1* EP 1 284 321 A1 (19) (11) EP 1 284 321 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 19.02.2003 Bulletin 2003/08

*EP001284321A1* EP 1 284 321 A1 (19) (11) EP 1 284 321 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 19.02.2003 Bulletin 2003/08 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001284321A1* (11) EP 1 284 321 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 19.02.2003 Bulletin 2003/08

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015 1 Expression de la Concession et de l Opposition in La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 2 Concession /Opposition Compléter avec un des mots ou expressions suivantes : au lieu de

Plus en détail

2. Le biologiste désire observer la cellule sans fatigue, c'est à dire sans accommoder.

2. Le biologiste désire observer la cellule sans fatigue, c'est à dire sans accommoder. P a g e 1 TS Spécialité Physique Exercice résolu Enoncé Depuis une vingtaine dannées la microscopie confocale a connu un développement considérable. Ces microscopes équipent maintenant un grand nombre

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Spectroscopie d émission atomique

Spectroscopie d émission atomique Année Universitaire : 2010 / 2011 Spectroscopie d émission atomique Réalisé par demoiselles: Chadia BOUCHEFRA. Meryem MIMI. 1 PLAN: INTRODUCTION Spectroscopie d émission atomique: Définition. Avantages.

Plus en détail

Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013

Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013 Observations Observations de de Vénus Vénus dans dans le le proche proche infrarouge infrarouge Christophe Pellier Giuseppe Monachino EPSC Londres, 12 septembre 2013 Objectifs Objectifs Mesurer la rotation

Plus en détail

HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED

HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE MORPHOLOGIQUE (MO-MET) Utilisation du tétrachrome. Dans l adénohypophyse en relation avec la post

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14 Tunis, le 24 juillet 2009 CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14 O B J E T : Mise en circulation d un nouveau billet de banque de cinquante dinars type 2008. ******* LE GOUVERNEUR

Plus en détail

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS ISO/IEC 17025 Chapitre 5 : EXIGENCES TECHNIQUES QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE Nicole GRABY PA/PH/OMCL (07)

Plus en détail

La carte d'identité sous la loupe

La carte d'identité sous la loupe 05/ Douane civile et Cgfr Informations pour l'enseignant 1/7 Mandat de travail Objectif Les élèves savent quels produits font l'objet de contrefaçons et comment les gardesfrontière identifient ces dernières.

Plus en détail

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Olivier Feihl Directeur d Archéotech SA Partenaire scientifique agréé C2RMF (Centre de recherche et restauration des

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION 1. Le but du travail 1.1. Mise en evidence du phénomène de dispersion de la lumière par l observation des spectres d émission et

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES 1. Vitesse de la lumière 1.1 Formules 1.2 Valeurs 2. Dualité onde-corpuscule 3. Types d ondes électromagnétiques et applications 4. Utilisation des rayons 4.1 La lumière visible 4.2 Les ultra-violets 4.3

Plus en détail

EPILATION DEFINITIVE AVEC LE SYSTEME E-LIGHT

EPILATION DEFINITIVE AVEC LE SYSTEME E-LIGHT EPILATION DEFINITIVE AVEC LE SYSTEME E-LIGHT Cet appareil possède plusieurs sondes avec des filtres différents afin de pouvoir réaliser plusieurs traitements dont les suivants : 640-1200nm pour l'épilation

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux Les différentes méthodes de détection des cellules du système immunitaire 1 - Etude morphologique Elle est réalisée sur 2 types

Plus en détail

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel)

Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Capsule théorique sur l optique géométrique (destinée au personnel) Octobre 2014 Table des matières Spectre électromagnétique... 3 Rayons lumineux... 3 Réflexion... 3 Réfraction... 3 Lentilles convergentes...

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Le microscope optique ou photonique

Le microscope optique ou photonique Le microscope optique ou photonique I description : Le microscope est composé de deux systèmes optiques, l objectif et l oculaire, chacun pouvant être considéré comme une lentille mince convergente L objectif

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7752 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur toile (cm 65 x 49) reproduit

Plus en détail

09 LES LENTILLES ET L ŒIL

09 LES LENTILLES ET L ŒIL CH I- 09 LES LENTILLES ET L ŒIL PRESENTATION DES LENTILLES 11- Qu est ce qu une lentille?. Une lentille est formée d une matière transparente (verre ou plastique) délimitée par deux surfaces lisses dont

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L. Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L. Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. BACCALAUREAT BLANC SCIENCES - Séries ES et L Durée de l épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le candidat traite les trois parties du sujet. Partie 1 : Représentation

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

L INTERFEROMETRE DE MICHELSON

L INTERFEROMETRE DE MICHELSON L INTERFEROMETRE DE MICHELSON Chappuis Emilie (chappue0@etu.unige.ch) Fournier Coralie (fournic0@etu.unige.ch) . Introduction.. But de la manipulation. INTERFEROMETRE DE MICHELSON Lors de ce laboratoire,

Plus en détail

Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques

Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques 14.1 Molécule: Quelles libertés? Pour une molécule possédant N atomes, il existe 3N degrés de liberté (de mouvement). C'est dans

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

La formation des images par les lentilles

La formation des images par les lentilles Plan Introduction: 1. Deux types de lentilles 2. Les propriétés des lentilles 2.1. Lentille convergente 2.2. Lentille divergente 3. L image d un objet donnée par une lentille convergente 3.1 Rappel : Une

Plus en détail

LA COULEUR DES OBJETS

LA COULEUR DES OBJETS CH I- LA COULEUR DES OBJETS COMMENT L ŒIL VOIT LES COULEURS? Magnard, Activité 2, p182-183 Q1 : La lumière traverse l œil et arrive jusqu à la rétine. Les cellules photo réceptrices de la rétine détectent

Plus en détail