Nouvelle énergie. «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» pour la Suisse. 100% renouvelable une solution suisse page 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouvelle énergie. «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» pour la Suisse. 100% renouvelable une solution suisse page 4"

Transcription

1 Nouvelle énergie pour la Suisse Magazine pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique N o 1, automne 2010 «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» 100% renouvelable une solution suisse page 4 Un vent nouveau pour l éolien page 26

2 Jouer avec les énergies nouvelles exige du sérieux. Investir dans l éolien ou d autres énergies renouvelables rime avec durabilité et rendement à long terme, sans oublier la prise de conscience d une gestion responsable des ressources Leader en matière d investissements durables, la Banque Sarasin propose des solutions de placement et des services correspondant précisément à vos besoins. Pour apporter aussi sa contribution au monde futur! Tél. 0800SARASIN, Private Banking suisse durable depuis Photo couverture : mise à disp. Editorial 100% renouvelable prenons la route ensemble Chères lectrices, chers lecteurs, «Une Suisse renouvelable», approvisionnée à 100% par des énergies renouvelables, est déjà possible aujourd hui. Le canton de Bâle-Ville a abandonné l énergie nucléaire depuis des décennies. Une nouvelle stratégie se met en place, l électricité à 100% issue des énergies renouvelables. Energie hydraulique des Alpes ou éolien du massif jurassien et «offshore», électricité solaire venue du toit, du bois ou des déchets, toutes ces énergies sont propres et neutres en CO 2. Les centrales nucléaires nous rendent dépendants de l étranger, sont dangereuses et engendrent des déchets pour des centaines de milliers d années. Ce n est pas une fatalité. La Suisse possède toutes les conditions pour se libérer du pétrole et de l énergie nucléaire. L eau, le vent et le soleil sont gratuits et peuvent livrer cent fois plus d électricité que nous n en consommons aujourd hui. La nouvelle énergie n a pas à venir de pays lointains, elle est à notre porte il suffit de l exploiter. Les technologies adéquates existent. Notre industrie et notre économie sont en pleine forme pour réaliser «une Suisse renouvelable». Les commandes arrivent, et des emplois sont créés chez nous, dans notre propre pays. La sécurité de l approvisionnement est assurée. L époque des pionniers est révolue. Aujourd hui, nous avons affaire à une industrie performante. Ceux qui misent sur les énergies renouvelables et sur l efficacité énergétique incarnent une Suisse moderne et sûre. Ensemble, nous voulons poser les jalons pour définir ces orientations. Parce que cela en vaut la peine pas seulement pour nous, mais aussi pour nos enfants et les enfants de nos enfants. Nous vous souhaitons une lecture stimulante. Anita Fetz, conseillère aux Etats de Bâle-Ville Peter Malama, conseiller national de Bâle-Ville Beat Jans, conseiller national de Bâle-Ville Silvia Schenker, conseillère nationale de Bâle-Ville Anita Lachenmeier, conseillère nationale de Bâle-Ville Photos : mises à disp. Table des matières Suisse renouvelable Ce qu ils en pensent Efficacité et esthétique Nouveautés Le soleil, c est clair! Naturellement bois Electricité dans l air Voisins dans le vent Tradition helvétique Mobilité prioritaire Mentions légales Editeur : Association Energie&Transparence Murbacherstrasse 34, 4056 Bâle, Rédaction : cr Kommunikation AG, Falkenplatz 11, 3001 Berne Conception graphique : VischerVettiger, Kommunikation und Design AG, Leonhardsgraben 34, 4003 Bâle Impression : Druckerei Feldegg, 8603 Schwerzenbach Collaboration scientifique : re-solution.ch Traduction : sb-traductions Parution : édition 1/2010 Commande : vous pouvez commander ce magazine à l adresse suivante: Association Energie&Transparence, Murbacherstrasse 34, 4056 Bâle, Prix unitaire hors frais d envoi : jusqu à 500 ex. : CHF 1 ; ex. : CHF.75; à partir de 1001 ex. : CHF.50. Les frais d envoi sont fonction du poids du colis. En vertu de la loi du 14 décembre 1978 sur l énergie atomique, le canton de Bâle-Ville s est engagé «à utiliser tous les instruments juridiques et politiques à sa disposition pour empêcher la construction de nouvelles centrales nucléaires selon le principe de la fission ( ) dans le canton ou dans ses environs». Ce magazine a été réalisé grâce à une intervention parlementaire du Grand Conseil de Bâle-Ville. Il est financé à 75% par le Fonds Energie de Bâle-Ville, lui-même alimenté par une taxe locale sur l électricité. 3

3 Suisse renouvelable Nouvelles énergies. Nouvelles chances. L énergie est partout. Cette phrase si banale prend un tout nouveau sens avec les énergies renouvelables. Même des pays qui semblaient pauvres en matières premières retrouvent de l espoir, car ils pourront se prémunir contre la fin prévisible des énergies fossiles. Les sources d énergies renouvelables sont inépuisables. Le monde entier se livre une concurrence effrénée pour en tirer un profit économique maximal. La Suisse se doit d y participer, elle est en mesure de le faire. Parce que notre industrie des renouvelables est innovante et de notoriété internationale. La consigne est claire : une alimentation énergétique à 100% renouvelable est possible et nécessaire à tous les niveaux. Stefan Batzli, directeur, et Oliver Wimmer, A EE (Agence des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique) Notre mix électrique est à 100% renouve lable. Pour faire face à la hausse constante de la demande en électricité, nous investirons dans les prochaines années 120 millions de francs dans l énergie solaire et éolienne. Nous avons pour objectif de devenir leader sur le marché des produits électriques écologiques et d ac croître encore la part de ces produits dans le total de nos ventes. Dr. David Thiel, président de la direction IWB (Services industriels de Bâle) Des potentiels locaux d énergies renouvelables, il y en a partout : dans le sol, dans l eau, dans l air. Leur mise en valeur est l un des plus grands défis de notre temps. Une économie nationale qui raterait sa révolution énergétique aura du mal à nous garantir la sécurité d approvisionnement et le confort auxquels nous sommes habitués. Ce qui peut être ressenti comme une menace peut devenir une chance avec des mesures appropriées. Certains pays ont déjà une longueur d avance, mais la réorganisation du secteur énergétique ne fait que commencer. La Suisse est en bonne position pour gagner de nouvelles parts de marché. C est possible avec des conditions cadres adéquates définies au niveau politique : seul un marché intérieur fort, offrant aux nouvelles technologies un essor cohérent et fiable, rend un pays concurrentiel et lui permet de réussir à l exportation. Dans l hydraulique par exemple, la Suisse aurait pu faire mieux à l exportation : cette res source fournit 56% de notre électricité, mais son apport a continuellement baissé depuis l implantation du nucléaire. Un déclin qui a aussi affaibli les producteurs de techniques hydrauliques. Aujourd hui, les principaux fournisseurs d hydraulique sont implantés en Autriche, en France ou en Allemagne et livrent leurs technologies à la Suisse. Renouvelable signifie autonome Vous vous souciez de la sécurité et de l indépendance de la Suisse? Les énergies renouvelables sont des alliées de poids. L énergie utilisée aujourd hui dans notre pays provient à 80% du pétrole, du gaz et de l uranium. En 2009, nous avons payé plus de huit milliards de francs à des pays souvent politiquement instables et peu fiables. Comparativement, des ressources locales telles que le bois, l eau, le vent et le soleil nous rendent indépendants des variations de prix de ces ressources épuisables. Et même le recours à des formes d énergie souffrant d un préjugé de non-rentabilité en Suisse prouve sans cesse le contraire. Seuls 7500 foyers reçoivent aujourd hui du courant éolien, mais dès 2015, on dépassera le seuil des foyers, soit 350 millions de kilowattheures. Et le soleil donc! Son rayonnement au-dessus de la Suisse est au moins 220 fois supérieur à notre besoin en énergie. En théorie. En pratique et au vu de notre consommation actuelle, le soleil peut fournir plus d un tiers de l électricité et la moitié de notre chauffage, par des installations adéquates en toiture et en façade et une bonne isolation des bâtiments. Et ce n est pas tout : le bois et le biogaz issus des déchets ménagers, industriels et agricoles peuvent couvrir à long terme environ 10% de la consommation actuelle ; avec des maisons d habitation mieux isolées, Ce qu on devrait savoir sur l énergie (renouvelable) L énergie électrique (ou «travail») se mesure en kilowattheures (kwh). 1 watt correspond environ à la puissance moyenne développée par le cœur pour produire un battement cardiaque. 1 kilowatt (kw), c est cette puissance multipliée par L unité kilowattheure (kwh) exprime la quantité d énergie électrique produite ou consommée durant 1 heure. 1 kwh permet donc à 1000 cœurs de battre durant une heure. Multiplions encore cette puissance par 1000 et on arrive à l unité du mégawattheure (MWh), c est-à-dire 1 million de wattheures ou 1000 kwh MWh, soit 1 million de kwh, correspondent à l unité de mesure gigawattheure (GWh). La «puissance installée» ou «puissance nominale», c est la capacité livrée en continu par une centrale électrique en fonctionnement. Un parc éolien d une puissance nominale de 2 mégawatts produit 2000 kilowattheures d électricité si pendant cette heure de fonctionnement, il fonctionne à plein rendement (par exemple lorsque la vitesse des vents dépasse mètres par seconde). l apport de la biomasse dans le chauffage peut s élever à 50%. On peut combler le besoin énergétique résiduel par l inertie thermique, grâce à des circuits d air, d eau ou de géothermie. L exemple du bois montre bien la sous-estimation de nos ressources énergétiques locales. Son exploitation pour l énergie dépassait à peine 1% il y a 30 ans, mais maintenant, grâce aux installations modernes de chauffage et de cogénération fournissant à la fois chaleur et électricité, le bois représente 4% des besoins, avec une tendance à la hausse. Les petites centrales hydrauliques de moins de 10 MW, délaissées jusqu ici, profiteront aussi de cette «renaissance» énergétique. L électricité qu elles fournissent est acceptable pour le climat et l environnement et couvrir 8% des besoins. Et comme on n arrête pas le progrès, il existe maintenant la technologie du «repowering», qui permet d augmenter le rendement d anciennes centrales éoliennes et hydrauliques. Le gain d efficacité est surtout manifeste pour l éolien : les turbines du début des années 1990 avaient une capacité moyenne de 100 à 150 kwh et des pales mesurant 15 mètres. Aujourd hui, on sait construire des séries de 5 MW, c est-à-dire d un rendement 30 à 50 fois plus élevé que celui des pionniers de l éolien. Les parcs de ce calibre ont des tours culminant à 60 mètres et sont presque tous installés «offshore», au large des côtes maritimes. 4 5 Photos : mises à disp. Bon à savoir fi

4 Suisse renouvelable 2009 : éolien 1 re place solaire 3 e place Sur le toit du Stade de Suisse à Berne, la plus grande centrale solaire au monde intégrée à un complexe sportif fonctionne depuis mai Les performances actuelles de l éolien résultent de l évolution de diverses technologies : les nouveaux profils de pales assurent un rendement supérieur et diminuent les émissions sonores, les variateurs de vitesse donnent de la souplesse à l installation, et de nouveaux types de générateurs augmentent le rendement du vent, avec davantage de silence et un taux d usure moindre. Depuis 1990, le prix du kilowattheure éolien produit a baissé de plus de moitié. Le succès de la technologie solaire lui aussi se répercute sur les prix : l économie de matériaux, des lignes de fabrication plus performantes, un degré d efficacité plus élevé et une durée de vie plus longue entraînent une réduction constante des prix, parfois soudaine. La parité pourrait être atteinte dès les prochaines années, lorsque le courant solaire sera au même prix que celui à la prise électrique. «Depuis cinq ans, le développement technologique de la fabrication industrielle des modules solaires est tel que les bénéfices augmentent d environ 40% chaque année. Un processus qui, en dix ans, a permis aux entreprises de pointe d investir et de diviser par deux les coûts de production. Si la Les énergies renouvelables à la conquête de l Europe Capacité nouvellement installée, moyenne annuelle en mégawatts Eolien Photovoltaïque European Wind Energy Association (EWEA)/Platts Grand hydraulique Autres énergies renouvelables Energie nucléaire Charbon En 2009, la capacité des nouvelles centrales installées en Europe est à 62% en énergies renouvelables. Les nouveaux parcs éoliens fournissent plus de MW, soit la production de 10 centrales nucléaires de la taille de Mühleberg. C est plus que toutes les nouvelles installations au gaz, charbon, pétrole et nucléaire réunies. S y ajoutent les nouvelles centrales solaires et de biomasse, avec 7000 MW installés. La production d énergie fossile a baissé de 6000 MW, suite à la fermeture d anciennes installations fonctionnant au charbon et au pétrole, au gaz et au nucléaire. C est donc une évidence : la part des énergies renouvelables dans l approvisionnement en électricité est de plus en plus élevée en Europe. Photo : David Haas Gaz naturel Pétrole brut % renouvelable Autres énergies non renouvelables croissance du marché se poursuit, de nouvelles réductions des coûts de plus de 30% paraissent aussi réalistes dans les cinq années à venir», explique le professeur Baumgartner de l Université des sciences appliquées de Zurich, également porte-parole du Conseil scientifique de l agence A EE pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique. En réseau La Suisse n est pas une île. Encore moins lorsqu il s agit d énergie. En plus du pétrole, du gaz et de l uranium, la Suisse achète aujourd hui de l électricité à l étranger, en grande partie dans les centrales nucléaires françaises. Parallèlement, elle revend cette électricité sous une forme plus noble sur les marchés boursiers internationaux. La Suisse profite donc déjà de sa mise en réseau avec l étranger. Et ce qui n est pas le cas avec les matières premières fossiles et nucléaires : nous pouvons autoproduire en grande partie nos énergies renouvelables et aussi choisir les partenaires avec lesquels nous établissons les contrats fournisseur et acheteur. Ainsi, nous mettons en place les structures ouvrant un avenir énergétique sûr et propre. La Communauté européenne offre pour cela de grandes facilités. A Bruxelles s organisent un nouveau réseau et une «autoroute de l électricité» européenne. Ces lignes de haute capacité intelligentes, appelées «super grids», répondent aux exigences spécifiques des énergies renouvelables. Ainsi, de l électricité solaire, éolienne et hydraulique peut être distribuée sur de grandes distances sans pertes notoires, là où on en a besoin. Ces énergies renouvelables taxées jusqu à présent d impondérables et d encombrantes pour les réseaux électriques contribuent maintenant à leur stabilisation : de meilleurs pronostics quant à la nature et à la force des vents renseignent sur les capacités à fournir et permettent aux parcs éoliens de gérer eux-mêmes le maintien de la tension et de la fréquence. Les installations photovoltaïques stabilisent elles aussi les réseaux, parce qu elles compensent les différences de tension dans le réseau de distribution. De l eau chaude par le soleil... Bien sûr! 6 7 Annonce Eolien Gaz naturel Photovoltaïque European Wind Energy Association (EWEA)/Platts En 2009, l énergie éolienne atteint la première place parmi toutes les nouvelles capacités installées. Le photovoltaïque est en troisième position, encore devancé par le gaz naturel. Dans toute l Europe, la production en provenance du charbon et du nucléaire est en baisse, car les nouvelles installations ne compensent pas les fermetures. Installations solaires intelligentes pour des gens futés Entrez en classe A avec les systèmes Conergy BackBox Charbon pour plus d informations: Conergy GmbH CH Flurlingen Tél ou visitez notre site internet Capacité installée des nouvelles centrales, selon les technologies Pétrole brut Biomasse Arrêt de production Pourquoi pas plus? Les énergies renouvelables n ont pas que des arguments économiques et technologiques à faire valoir. Le changement climatique et les contraintes massives pour l homme et l environnement qu entraîne l extraction du pétrole, du charbon, du gaz et de l uranium les rendent indispensables. Les risques que l on dit «contrôlés» sont très élevés, on l a vu avec les catastrophes du golfe du Mexique ou du réacteur de Tchernobyl. Déchets Nucléaire Hydraulique CHALEUR SOLAIRE ELECTRICITE SOLAIRE fi

5 Neue Suisse Chancen renouvelable Seite XY Le gaz produit dans la centrale de biogaz d Ittigen (BE) est transformé en électricité et en chaleur dans l usine de cogénération. Les installations solaires et éoliennes nécessitent aussi de l énergie pour fonctionner. Mais contrairement à une centrale nucléaire, elles produisent elles-mêmes cette énergie. Suivant son site, un parc solaire est opérationnel en deux ou trois ans au plus, un parc éolien déjà après quelques mois. Ils produisent ensuite une électricité sans CO 2 durant au moins 25 ans. Mix électrique suisse 2009 et 2030 Photo : Une question reste en suspens : si tout parle en faveur des énergies renouvelables, pourquoi la part du soleil, du vent, de la biomasse et de la chaleur environnementale ne dépasse-t-elle toujours pas la barre des 2%? Il y a des réponses, mais aucune n est convaincante. Déjà pour des raisons de simple calcul, il n y a pas d alternative, sinon celle de passer des énergies finies à des énergies renouvelables. Même si les pronostics divergent quant aux réserves de pétrole et d uranium, l épuisement de ces richesses est inéluctable, les prix du brut ont déjà quadruplé ces dernières années. La question n est donc pas de se demander si nous voulons donner à notre approvisionnement en énergie des bases plus fiables, mais bien avec quelle rapidité nous le faisons. Les énergies renouvelables ont encore besoin d un soutien financier. Ce n est pas à cause d une technologie défaillante, mais parce que des décennies durant, les énergies épuisables ont été directement et indirectement encouragées, alors que les alternatives étaient laissées de côté. Les conséquences en sont flagrantes : de gigantesques centrales comportant un risque de panne élevé, des sources de carburants qu il faut aller chercher de plus en plus loin, des coûts et des risques portés par la société, parce que la facture pour le CO 2 et pour les déchets nucléaires ne sera payée que par les générations futures. La transformation de notre système énergétique s opérera en un temps relativement court et il est lié à gros investissements financiers. Dans les décennies à venir, on pourra compenser les coûts engagés dans le développement et les installations par des économies réalisées sur les sources d énergie importées ; les investisseurs doivent donc dès aujourd hui recevoir des incitations et des garanties pour leur engagement. Pour une Suisse «100% renouvelable», il faut certes des stimulants financiers, mais aussi de la reconnaissance sociale. En plus du scepticisme sur la capacité des énergies renouvelables à éviter les Mix électrique suisse : ce qui est réalisable Fermeture des centrales nucléaires de Mühleberg et Beznau I et II en 2017, de Leibstadt en soi-disants déficits momentanés d approvisionnement en électricité, des doutes subsistent quant à l intégration réussie de ces installations dans le paysage urbain et rural. Sur des sites sensibles, on favorise actuellement un bon design afin d intégrer harmonieusement les aménagements éoliens et solaires dans les espaces de vie. Mais la pratique des autorisations aux niveaux communal et cantonal est rendue difficile en raison de toutes les oppositions et conditions diverses. Cela peut augmenter les délais de mise en service de nouveaux aménagements. Comme la réglementation diffère encore de canton à canton, les fabricants, en général de fi ,2 % Nucléaire 2,7 % Cogénération fossile 2,0 % Biomasse 0,3 % Droits d option sur l éolien et le solaire européens 0,1 % Eolien & Solaire suisses 55,7 % Hydraulique 0 % Nucléaire 8 % Scénario Efficacité Electrique 10 % Droits d option sur l éolien et le solaire en Europe 7 % Biomasse, Déchets et station d épuration 5 % Eolien suisse 45 % Hydraulique Hydraulique Eolien suisse Biomasse, déchets et stations d épuration Solaire sur toits et façades Energie nucléaire Droits d option sur l éolien et le solaire européens Scénario d efficacité électrique Consommation finale En Bavière, le solaire couvre déjà 5% de la consommation électrique, sa progression est dynamique et constante. Un développement semblable est aussi possible chez nous, dès que cessera le blocage des énergies renouvelables. Le mix électrique peut donc passer complètement en énergies propres en 20 ans, grâce aussi à la force hydraulique qui représente déjà presque 60%. Graphique : re-solution.ch Données : Office fédéral de l énergie (OFEN, 2009) 25 % Solaire sur toits et façades La Suisse produit déjà près de 60% de son électricité à partir d énergies renouvelables, hydraulique en tête. La conversion à 100% de renouvelables est donc possible beaucoup plus facilement et plus rapidement que dans d autres pays. Les toits et façades de bâtiments, ajoutés à d autres infrastructures (parois antibruit, sites de protection des avalanches, etc.), peuvent à eux seuls produire plus d électricité que toutes les centrales nucléaires existantes. 8 Consommation finale: GWh Consommation finale possible: GWh La Suisse remplit toutes les conditions nécessaires pour s approvisionner uniquement en énergies renouvelables à l avenir. A côté de l exploitation de l hydraulique, celle de l énergie solaire produite localement sur nos toits devient une ressource essentielle, capable avec le bois, la biomasse, l éolien et une meilleure efficacité énergétique de couvrir nos besoins. Des droits d option à l étranger et si nécessaire des installations solaires au sol (par exemple en bord de routes) peuvent compléter ces réserves. Grâce à ses lacs de rétention, la Suisse est de plus en plus intégrée au marché européen de l électricité. L exploitation combinée de la force du soleil, du vent et des centrales au fil de l eau et dans les lacs de rétention des montagnes assure la sécurité et la pérennité de l approvisionnement en électricité. Les énergies renouvelables s imposeront aussi dans les secteurs du chauffage et de la mobilité. La chaleur solaire peut à long terme fournir la moitié du chauffage, l autre moitié étant assurée par le bois, la géothermie et l inertie thermique. C est possible parce que les bâtiments d habitation sont de mieux en mieux isolés. Sur le plan de la mobilité, la traction électrique remplacera bientôt la traction thermique, car l essence ne sera plus disponible aux prix d aujourd hui dans dix ans. Cette conversion n est ni risquante ni exotique. Les énergies renouvelables ont des coûts stables, ce ne sont pas des carburants volatiles. La baisse de prix des modules solaires rendra le photovoltaïque du toit aussi rentable que l électricité conventionnelle dès Ces énergies locales permettront d améliorer la sécurité de l approvisionnement par rapport à aujourd hui, quand 80% de nos ressources sont composées de pétrole, de gaz et d uranium, importés de pays en crise. 9

6 Suisse renouvelable Annonce Façades Systèmes bois/métal Fenêtres et portes Boîtes aux lettres et éléments normalisés Systèmes d énergie solaire Conseils et service petites entreprises, perdent souvent sur des mois ou des années les bénéfices qui pourraient déjà faire aujourd hui des énergies renouvelables une source de revenus attrayante et durable. Ici, c est à la politique d entrer en jeu, de trouver des solutions et des conditions cadres fiables, afin que se construise un avenir énergétique sûr et propre, tout en garantissant des emplois et le bien-être de la population. La pénurie n est pas avérée Certaines communes, villes et régions sont déjà convaincues qu un approvisionnement à 100% en renouvelables est possible. Pour exemple, les communes de montagne de la vallée de Conches en Valais ont décidé de couvrir tous leurs besoins en énergie avec les ressources naturelles disponibles. Une tendance qui n existe d ailleurs pas uniquement dans les régions de montagne fortement pourvues en hydroélectricité : ainsi, le Toggenburg et le Knonauer Amt projettent de se libérer des énergies fossiles. La ville de Güssing en Autriche a montré les effets positifs qu une reconversion énergétique pouvait avoir pour toute une région : à la fin des années 1980, ce territoire était le plus pauvre d Autriche, ne proposait ni emplois ni perspectives. Sa renaissance a commencé avec la décision de mettre en place un nouveau plan énergétique utilisant à 100% des ressources locales. Cette démarche a incité de nombreuses entreprises à s implanter à Güssing, dont le Centre européen pour les énergies renouvelables. Depuis, la ville accueille chaque année visiteurs. Quant à la ville de Munich, elle montre que la voie vers cette autonomie est aussi possible à l échelle de villes avec un ou plusieurs millions d habitants. Les énergies dont elle dispose y sont assez semblables à celles de la Suisse, néanmoins Munich s est donné pour objectif, jusqu en 2025, de faire basculer toute l agglomération vers un approvisionnement renouvelable (voir page 30). Un changement aussi radical n est possible qu avec un appui politique formel. Des conditions cadres fiables sont tout aussi importantes. Le mandat donné aux politiciens, aux entreprises et à chacun d entre nous est clair : saisissons notre chance de pouvoir passer aux énergies renouvelables. Bon à savoir A EE Agence des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique L A EE regroupe environ 30 organisations, associations et entreprises, qui s engagent pour une politique énergétique durable, pour l exploitation des énergies renouvelables et pour l efficacité énergétique. Depuis sa création en 1996, elle participe activement à la création des conditions cadres indispensables à une politique énergétique pérenne, et satisfaisantes sur le plan économique et politique. L A EE coordonne le dialogue entre acteurs de la politique énergétique, fournit des bases d information et des rapports d experts, contribuant ainsi à enrichir le débat. Les Services Industriels de Bâle (IWB) utilisent déjà cette opportunité. Le président de la direction d IWB, David Thiel, l exprime ainsi : «Notre mix électrique est à 100% renouvelable. Pour continuer sur cette voie même avec une hausse de la consommation, nous investirons dans les années à venir 120 millions de francs dans le solaire et l éolien. Notre objectif est de devenir les meilleurs fournisseurs d électricité verte sur le marché suisse et de continuer à augmenter la part du courant propre dans le total de nos ventes. En tant qu entreprise locale, nous voulons aussi augmenter l apport des énergies renouvelables dans la production de chaleur et revoir notre stratégie sur le gaz sous l angle de la durabilité.» Un facteur chance qui dure longtemps. Les capteurs solaires de Schweizer utilisent la source d énergie de l avenir. Esthétiques, fl exibles dans leur utilisation, indépendants d autres systèmes énergétiques: avec les capteurs solaires de Schweizer, vous faites le bon choix. Nos capteurs solaires conviennent à tous les styles architecturaux et offrent un excellent rendement énergétique, ainsi qu une qualité de tout premier ordre. Plus d infos sous ou au n o de téléphone Ernst Schweizer AG, Metallbau, CH-1024 Ecublens, Téléphone À énergie épargner - de l'énergie gagner Les chiffres cités proviennent des sources suivantes Biomasse, Bundesamt für Energie: Potentiale zur energetischen Nutzung von Biomasse in der Schweiz, Bern 2004, Statistik Holzenergie Schweiz 2009, poêles à granulés bois, Verband der Betriebsleiter und Betreiber Schweizerischer Abfallbehandlungsanlagen (VBSA): Strom aus Abfall: weit mehr ist möglich, déchets Information für die Medien, Berne 2005 Efficacité énergétique Prognos AG: Die Entwicklung des Elektrizitätsverbrauchs serienmässig hergestellter Elektrogeräte in der Schweiz unter Status-quo- Bedingungen und bei Nutzung der sparsamsten Elektrogeräte bis 2010 mit Ausblick auf das Jahr 2020, im Auftrag von Bundesamt für Energie, Berne 2002 Solaire photovoltaïque Potential for Building Integrated Photovoltaics, IEA Report PVPS T7-4, Paris 2002, European Commission Joint Research Centre/ Arnulf Jäger Waldau: PV STATUS REPORT 2009, Marcel Gutschner, Stefan Nowak : Potentiel photovoltaïque dans le Canton de Fribourg, novembre 1998 Solaire thermique Solarwärme 2020: Eine Technologie- und Umsetzungsroadmap für Österreich, erstellt im Auftrag des Bundesministeriums für Land- und Forstwirtschaft, Umwelt und Wasserwirtschaft (2010) Hydraulique Bundesamt für Energie: Ausbaupotential der Wasserkraft, Berne, novembre 2004 Eolien suisse Paul Scherrer Institut: Erneuerbare Energien und neue Nuklearanlagen, Hrsg. Bundesamt für Energie, février 2005 Eolien Europe, European Wind Energy Association (EWEA): Wind in Power, 2009 European Statistics, February 2010; prévisions 2030 European Wind Energy Association (EWEA): Statistics and Targets, Bruxelles 2010 CO 2 électrique, Matthias Stucki, Rolf Frischknecht: Vermindert Fotovoltaik die Umweltintensität des Schweizer Stroms? Erkenntnisse aktueller Ökobilanzen déchets radioactifs zu Strom aus Solarzellen, VSE Bulletin 3/2010 Energies renouvelables Bundesamt für Energie: Schweizerische Statistik der erneuerbaren Energien 2009 Consommation d électricité Bundesamt für Energie: Schweizerische Elektrizitätsstatistik 2009 Consommation d énergie Bundesamt für Energie: Schweizerische Gesamtenergiestatistik 2009 Les systèmes Schüco des avants solaires réalisent deux critères cruciaux. Une économie d'énergie par une isolation thermique et une énergie optimales gagner par des éléments d'application de photovoltaïque et de thermie solaire efficaces. Jansen AG, 9463 Oberriet SG Tel , mieux construire, mieux vivre Messe Luzern Salon Minergie national

7 Ce qu ils en pensent «100% renouvelable est possible!» Photos : mises à disp. Nouvelle énergie pour la Suisse a demandé à cinq personnes très connues en Suisse leur avis sur les énergies renouvelables. «Plus rentable que la Bourse» «Les toits d aujourd hui sont les centrales électriques de demain» Investir aujourd hui dans une centrale nucléaire sans avoir réglé les problèmes de sa sécurité et ceux du stockage des combustibles usés radioactifs relève d une conduite irresponsable. L avenir appartient aux énergies renouvelables, il n est pas dans la construction de nouvelles centrales nucléaires. C est aussi vrai pour la Suisse, qui manque de fermeté dans son soutien aux énergies renouvelables. Un soutien que nous devons augmenter massivement si nous voulons éviter la construction de nouvelles centrales nucléaires, le renouvellement ou le prolongement des anciennes. Pour moi, c est un signe de pauvreté si d un côté nous nous glorifions de soutenir les énergies renouvelables et de l autre nous limitons leurs tarifs de rachat. Nous savons tous que les investisseurs, les particuliers et les entreprises sont prêts à investir dans le photovoltaïque. Beaucoup d entre eux sont sur des listes d attente, parce que le volume des subventions est épuisé. Des investissements qui se chiffrent à des millions sont ainsi bloqués. Et pourtant, les toits d aujourd hui sont les centrales électriques de demain. L exploitation du soleil, du vent, de l eau et de la chaleur terrestre est une grande chance, que les experts ont reconnue, mais que les acteurs politiques ne savent pas encore utiliser. Dans les années 1960 et 1970, ils savaient pourtant mettre la pression lorsqu il s agissait d imposer le nucléaire. Pourquoi ne pas mettre la même énergie à exploiter les chances réelles qu offrent les énergies alternatives? Moi aussi, j investis dans les énergies renouvelables. Depuis trois ans, ma famille et moi prenons notre eau chaude des capteurs solaires thermiques installés sur notre toit. Prochainement, nous prendrons notre électricité des modules photovoltaïques que nous allons aussi y installer. Peter Malama, conseiller national (libéral-radical/plr) et directeur de l Union des arts et métiers du canton de Bâle- Ville. «Manque de volonté politique» J essaie d organiser ma vie quotidienne en économisant le plus d énergie possible. Ce n est pas tellement la pertinence réelle de mon comportement qui m intéresse, mais surtout la conviction permanente du tarissement de nos réserves énergétiques naturelles. Cela signifie : ne pas mettre en marche des machines à moitié pleines pour laver la vaisselle ou le linge, éteindre appareils électriques et ordinateurs lorsqu on ne les utilise pas et profiter largement des offres de transport en commun! Par ailleurs, nous avons remplacé il y a dix ans la chaudière au fioul par une chaudière à gaz, nous avons des panneaux solaires sur le toit de la maison et conduisons un véhicule hybride. Si j avais des moyens financiers me permettant d investir dans les nouvelles technologies, croyez-moi, je le ferais! Il y a là plus de potentiel que le marché ne nous le propose. Je suis par exemple convaincue que si une volonté politique existait, des panneaux photovoltaïques couvriraient l ensemble du territoire. Tant qu ils ne sont pas déterminés à économiser l énergie et mieux protéger l environnement, les politiciens n iront pas braver leurs électeurs en défendant des lois plus contraignantes accompagnées de sanctions plus lourdes. Je vais même jusqu à affirmer que les pays occidentaux partiront en guerre contre les pays de l Est et du Sud pour aller y chercher les combustibles fossiles. La lucidité ne revient que si le prix social à payer dépasse les bornes. Je crains que la prochaine génération n échappe pas à cette horreur, car la génération actuelle ne fait rien et vit selon le principe : après moi le déluge! Dr. iur. Ellen Ringier, présidente de la fondation Elternsein (être parents) Nous fabriquons aujourd hui beaucoup d objets très gourmands en pétrole. Or, ce matériau fossile atteindra bientôt un prix exorbitant, paralysant tout le système économique. Un système basé sur le pétrole ne détruit pas seulement la planète, il s anéantit lui-même. Le côté positif, c est que l augmentation du prix du pétrole fera baisser celui des énergies renouvelables. Cette tendance devrait se réaliser rapidement, car sans les énergies renouvelables, nous n aurons plus de sources d énergie bon marché. Nous avons donc besoin de ce 11 e commandement : Tu n utiliseras que les technologies qui permettent d économiser les matières premières. Bien entendu, aucun être humain n a envie de modifier ses comportements de lui-même, surtout pas en Suisse où tout fonctionne encore à merveille. Il lui faut une incitation de l extérieur, un événement catalyseur. Plus tard, nous serons reconnaissants à ceux qui nous auront un peu bousculés. Imposons donc de nouvelles règles à l économie, et elle s y pliera. Avec une règle du jeu identique pour tous, aucune entreprise ne sera désavantagée économiquement. Au contraire, toutes en profiteront. Pour ce faire, il est primordial que les autorités gouvernementales suisses travaillent ensemble à l élaboration d une réglementation commune. En attendant sa finalisation, je continue à conduire ma voiture hybride, à chauffer ma piscine au solaire et à optimiser l isolation de ma maison. Cela est plus rentable que tous les engagements boursiers. Bertrand Piccard, psychiatre, scientifique et aventurier «Attendre, c est tricher» A la fin du XIX e siècle et à mesure que l industrialisation se développait, l homme croyait ne plus avoir de limites. Aujourd hui, nous sommes nombreux à penser que nous avons déjà dépassé les limites. Moi, je suis persuadée que nous les humains ne faisons que commencer une aventure passionnante : si nous apprenons à comprendre les lois de la nature, le véritable potentiel des énergies renouvelables nous paraîtra illimité. Comprendre les lois de la nature et s y orienter exige cependant des connaissances variées en philosophie, biologie, physique et mathématiques. Sur le plan humain, cela exige aussi de prendre conscience que nous ne pouvons progresser qu en écoutant notre meilleur professeur : la nature elle-même. La sensibilisation des grands et des petits aux causes et aux conséquences, le sentiment d autoresponsabilité et de responsabilité envers tous les êtres vivants ont un grand rôle à jouer dans ce processus. Attendre, c est tricher. Nous pouvons tous contribuer d une façon ou d une autre à la sauvegarde de la nature. Moi par exemple, je produis de l électricité grâce aux panneaux solaires installés sur le toit de mon chalet. Evelyne Binsack, guide de haute montagne, pilote d hélicoptère, auteur et aventurière «Nous sommes au début du processus» Les énergies renouvelables auront à l avenir un rôle clé dans le développement économique et social de notre pays. Les ressources limitées des formes d énergie conventionnelles nécessitent un nouveau mix énergétique. Seules les économies publiques qui auront fait l effort d anticiper ce nouveau mix seront indépendantes et concurrentielles. Notre besoin d énergie s accroît sans cesse et appelle de nouvelles voies et une nouvelle politique énergétique. En tant que chef d entreprise, je vois un haut potentiel de développement technologique et économique. Nous devons adapter toute notre politique de l énergie et la rendre plus flexible. Notre politique doit créer de nouvelles conditions cadres dans les domaines de la formation, de l infrastructure et du pôle technologique suisse. Nous sommes encore tout au début de ce processus. Des conditions cadres politiques et sociales sont nécessaires. Si nous les mettons rapidement en place, nous pourrons profiter d un énorme potentiel pour l économique nationale. Comme P-DG de la société Meyer Burger Technology, je veux contribuer avec le photovoltaïque à faire face aux problèmes énergétiques à venir, dans l optique d une économie durable. Peter Pauli, directeur général de Meyer Burger Technology 12 13

8 Efficacité et esthétique Habitat moderne nouveau chic La famille Wenk a réalisé son rêve d une maison individuelle. La maison à énergie positive située à Riehen près de Bâle vaut la visite : elle combine le chic avec l écologie. Le bureau d architectes Setz l a conçue pour qu elle produise son énergie à partir d énergies renouvelables, pour sa consommation et au-delà. Ce concept précurseur méritait récompense : la maison Wenk a reçu le Prix solaire suisse Aurel Maurer et Güvengül Köz Brown A première vue, la maison des Wenk en bordure de la commune de Riehen n attire pas spécialement l attention. Mis à part une installation photovoltaïque de 14,8 kw et des capteurs solaires thermiques de 7,5 m 2 sur le toit, rien ne laisse deviner que cette maison d habitation en bois, simple et esthétique, compte parmi les plus innovantes de Suisse. Le secret de cette construction : elle produit plus d énergie qu elle n en consomme, courant électrique inclus. Ceci grâce à un mélange d efficience énergétique et d utilisation très ciblée des énergies renouvelables. Le maître d ouvrage n avait pas planifié cet exceptionnel bilan énergétique dès le départ. «Nous étions certes très intéressés par ces questions d efficacité énergétique et d énergie solaire, mais l idée d une maison à énergie positive n est apparue qu en collaboration avec l architecte», se souvient Stephan Wenk, qui vit dans La maison de Christine et Stephan Wenk produit plus d énergie qu elle n en consomme. cette maison avec sa femme et leurs quatre enfants. Le bureau d architectes Setz est spécialisé dans les constructions énergétiquement efficaces. Chaud même en hiver La surface habitable de 240 m 2 comprend aussi un appartement indépendant et permet un plan très généreux. Au rez-de-chaussée, un grand salon, la cuisine et deux autres pièces. De larges baies vitrées orientées plein sud s ouvrent sur un jardin soigné. Tout comme la façade de la maison ossature bois et laine de roche pour l isolation, le parquet et une grande partie du mobilier au design sobre sont aussi en bois. «Ce n était pas prévu non plus, c est venu au fil du temps», précise la maîtresse de maison, Christine Wenk. Une façade de bois n est pas obligatoire pour optimiser les énergies, mais c est un matériau renouvelable, donc durable. Quant Photos : David Haas aux grandes fenêtres plein sud, elles font partie du concept énergétique lumière et chaleur du soleil peuvent ainsi pénétrer dans la maison. «Grâce à une bonne isolation, aux stores à lamelles programmables et à la pompe à chaleur, il fait agréablement chaud en hiver et frais en été», explique Stephan Wenk. Un bien-être que reflète aussi le salon, avec ses meubles en bois et ses murs aux tons ocre chaleureux. Efficace et esthétique L électricité fournie par les 84 m 2 de photovoltaïque est directement raccordée au réseau. L installation couvre la consommation de courant de la maison, mais à l année, elle injecte plus dans le réseau ( kwh) que la famille ne consomme ( kwh). D où l appellation pas encore officielle de maison à énergie positive. A remarquer ici : la maison des Wenk dépasse de beaucoup le standard Minergie-P. Les 7,5 m 2 de capteurs solaires thermiques installés sur le toit produisent l eau chaude en été. La famille Wenk attache beaucoup d importance au confort de l habitat et à la qualité de vie. Un chauffage par le sol y contribue aussi : il est alimenté par une pompe à chaleur solaire saumure/eau avec sonde géothermique, qui chauffe aussi l eau en hiver et rafraîchit légèrement la maison en été, grâce à un système de ventilation de confort. Cette ventilation confère aux maisons à énergie positive un climat ambiant agréable, elle renouvelle l air en permanence. Christine Wenk apprécie beaucoup la qualité de l air dans sa maison : «Bien sûr, nous pouvons toujours aérer, mais ce n est plus nécessaire. Même à nos retours de vacances, l air ne sent pas le renfermé.» En effet, une ventilation de confort renouvelle l air des pièces toutes les deux ou trois heures. Malgré toutes ces innovations et l efficacité énergétique, il est très important pour la famille Wenk de vivre dans une maison normale. Christine Wenk est enthousiaste : «C est formidable qu on ne remarque pas de l extérieur qu il s agit d une maison à énergie positive.» «Nous n avons pas plus de contraintes qu ailleurs, au contraire, il n y a même plus de commande de fioul», ajoute Stephan Wenk. Un autre facteur important pour cette famille qui vit dans une maison écologique basée sur un concept énergétique hors du commun, c est l esthétique. La conception de cette maison a convaincu le jury du Prix solaire suisse, qui l a récompensée en Mais pas seulement ce jury : à Riehen, le même architecte construit une autre maison à bilan énergétique positif, pour des amis de la famille Wenk. L installation photovoltaïque de 84 m 2 sur le toit de la maison de Riehen est directement raccordée au réseau électrique. Photo : David Haas Photo : mise à disp. Werner Setz, architecte Le concepteur de la maison Wenk L architecte Werner Setz et son équipe se sont spécialisés dans la construction énergétiquement efficace et écologique. Dans la présente interview, Werner Setz explique pourquoi il considère de son devoir d améliorer le bilan de CO 2. Pourquoi avoir choisi la construction écologique? La majeure partie des émissions de CO 2 en Suisse provient de la mise à disposition de l énergie pour le chauffage et l eau chaude. Le plus grand potentiel de réduction des émissions de CO 2 est donc l affaire du bâtiment. Nous faisons partie des professionnels du bâtiment, il est donc de notre devoir de promouvoir cette réduction des émissions. Ainsi, nous planifions pour nos maîtres d œuvre des bâtiments peu gourmands en énergie, sains et permettant si possible l autonomie énergétique. Il en résulte que nos constructions possèdent déjà des critères de qualité qui seront le standard dans dix ans. Comment des projets tels que la maison des Wenk débutent-ils? Cela dépend des cas. Pour nos projets pionniers comme cette maison, les maîtres d ouvrage ont souvent été à l origine des initiatives. Lorsque ce n est pas le cas, c est à nous d entrer en action et de leur signaler les innovations techniques actuelles. En tant qu architecte, comment analysez-vous le potentiel pour des constructions efficaces et indépendantes énergétiquement? Le potentiel est très important. Les ressources en énergie non renouvelables se réduisent, elles sont donc plus chères. Les gens ont mieux pris conscience de la nécessité de protéger le climat. Ils ressentent plus fortement le besoin d indépendance énergétique pour les nouveaux bâtiments et de modernisation du système énergétique des anciens. De plus en plus de personnes souhaitent posséder une maison produisant plus d énergie qu elle n en consomme. Que signifie pour vous l attribution du Prix solaire suisse 2008? En l an 2000, nous nous étions donné pour objectif stratégique de construire de façon efficace, saine et indépendante sur le plan énergétique. Le Prix solaire nous confirme la justesse de cette décision

9 Annonce Environ un milliard de voitures circulent actuellement dans le monde. Si elles disparaissaient, nous ferions un grand pas en faveur de la protection du climat. Et un plus grand encore si nous utilisions les technologies de l information et de la communication (ICT) modernes, qui permettraient d éviter l équivalent des gaz d échappement de trois milliards de voitures. Aussi nuisible que le trafic aérien Le secteur ICT émet autant de CO2 que l aviation et est responsable de 2% environ des émissions de CO2 dans le monde. Les principaux coupables? L Internet et les centres de calcul énergivores, alimentés dans de nombreux pays par des centrales électriques au charbon et au gaz, très polluantes. Et le nombre de ces centres ne cesse d augmenter. La solution? Le Green ICT: le secteur doit réduire sa consommation d énergie et ainsi ses émissions de CO2. Il emploie à cet effet du matériel moins gourmand en énergie et des logiciels qui contribuent à utiliser ce matériel intelligemment et efficacement. La virtualisation de serveurs qui permet de multiplier l utilisation d un appareil virtuellement en est un exemple. Le Green ICT a d autres atouts: le WWF et McKinsey ont constaté dans le cadre d une étude que le secteur ICT avait le potentiel de réduire les émissions de CO2 dans le monde d environ 15% grâce à la mise en réseau et au pilotage intelligents de véhicules, immeubles et réseaux électriques. 16 Le WWF a fait une étude sur les technologies de l information et de la communication (ICT). Quels sont les résultats? Incroyables. L utilisation intelligente de ces technologies permet de réduire les émissions de CO2 d environ un milliard de tonnes. Il s agit de supprimer les trajets en avion grâce à des réunions virtuelles par visioconférence, de gérer intelligemment les immeubles et de concevoir des postes de travail mobiles. Les solutions ICT présentent un fort potentiel. Où en est le secteur dans la réalisation du potentiel d économies? Beaucoup d entreprises des technologies de la communication n ont pas encore compris qu elles jouaient un rôle-clé dans la création d une économie écologique. Le programme Green ICT de Swisscom va dans la bonne direction. Swisscom peut ainsi aider ses clients à organiser des réunions virtuelles via des conférences téléphoniques, Web ou vidéo. Quelle importance accordent aujourd hui les clients aux critères écologiques ou sociaux? De plus en plus de gens adoptent un style de vie durable et prennent garde à ce qu une entreprise agisse avec responsabilité. C est là qu interviennent les nouveaux moyens de communication. Fini le stress des longues attentes à l aéroport pour aller faire une présentation d une demi-heure à Londres. L impact environnemental s en trouve réduit. Il s agit d une solution d avenir. Publireportage Eviter l équivalent des gaz d échappement de trois milliards de voitures Sujet chaud du moment, le CO2 suscite des débats passionnés. Eviter l équivalent des gaz d échappement de trois milliards de voitures, soit plus qu il y en a vraiment une idée séduisante, que le secteur ICT peut concrétiser. Le Green ICT: bien plus qu un simple concept Swisscom a lancé un programme Green ICT et propose à ses clients commerciaux des services de conférence et d autres solutions de collaboration indépendante du lieu. Le Green ICT est synonyme de gain de temps et d économies. La qualité est aussi au rendez-vous comme le montre la mobilité virtuelle: les visioconférences permettent d organiser des réunions sur différents sites en qualité HD sans que les participants perdent du temps dans des voyages en avion chers et polluants. Swisscom a en outre créé avec le WWF et myclimate un ICT Check, qui indique aux entreprises les économies réalisables en termes de CO2, d énergie et de coûts grâce à des services Green ICT. Trois questions à Felix Meier, responsable Consommation & Economie au sein du WWF Suisse Les réunions virtuelles existent aujourd hui en qualité HD. Swisscom améliore sa propre efficacité énergétique En Suisse, Swisscom compte parmi les plus gros consommateurs de courant. Si elle propose à ses clients des produits et services écologiques, elle s emploie aussi à améliorer son efficacité énergétique de 20% en cinq ans. Aujourd hui, Swisscom couvre tous ses besoins en électricité avec des énergies renouvelables et est la plus grande consommatrice d énergie solaire et éolienne de Suisse. Les centraux téléphoniques ont été un point de départ important: avant, leur refroidissement était coûteux. Puis Swisscom a développé un nouveau système de ventilation qui les refroidit avec de l air extérieur, ce qui lui permet d économiser chaque année une quantité d électricité égale à la consommation de ménages. Et les réfrigérants polluants sont devenus inutiles. Informations supplémentaires > Interview complète de Felix Meier, WWF Suisse: > > Ecrivez à Swisscom est membre du WWF Climate Group. Nouveautés Tendances énergie Les tendances ne s affichent pas que dans le monde de la mode, elles sont aussi très présentes parmi les technologies de l énergie. Voici quelquesuns des produits les plus innovants. Güvengül Köz Brown Chargeur solaire de voyage Si vous aimez les vacances loin de toute prise électrique, pas besoin de renoncer à votre natel. La firme suisse Flexcell vous propose le Sunpack, un chargeur solaire léger, compact et enroulable, idéal pour toutes les activités de plein air, camping, trekking ou randonnées en montagne. Il peut être transporté partout et recharge tous vos appareils électroniques portables sur sa prise allume-cigare. Le Sunpack Ion+ est une version perfectionnée du Sunpack. Les deux chargeurs sont semblables par la forme, le design et la souplesse, mais le Sunpack Ion+ possède une batterie intégrée en lithium ion. Celle-ci recharge les appareils et les batteries même en l absence de soleil. Capteur solaire léger et performant Ernst Schweizer AG est l un des plus importants fabricants de capteurs solaires en Suisse. Le nouveau capteur FK 2 est spécialement conçu pour des toits plats et répond aux plus hautes exigences en matière de technique et de design. Pour sa fabrication, l entreprise a particulièrement soigné l écologie du produit : moins de matériaux sans altérer la durée de vie. 20% de poids en moins que les lignes de fabrication précédentes, et une meilleure statique. Le montage est donc plus simple et la résistance améliorée. La sonde de température parfaitement intégrée dans le tube collecteur permet un réglage optimal pour un rendement maximal. La qualité de ce produit est attestée par sa certification Solar-Keymark, attribuée par DIN CERTO. Courant solaire à consommer soi-même En Suisse, un kilowattheure (kwh) d électricité coûte entre 20 et 30 centimes. Une facture que vous pouvez économiser avec une installation photovoltaïque, si vous utilisez la plus grande partie de l électricité ainsi produite pour vous-même. Un petit appareil lancé par la firme Conergy a été conçu pour optimiser cette consommation : la Vision Box affiche sur un écran à la fois votre production d électricité et votre consommation en temps réel, indiquant aussi le moment du rendement maximal. Si vous allumez votre machine à laver à ce moment-là, vous pouvez améliorer jusqu à 10% de votre consommation. A moyen terme, des appareils intelligents comme celui-ci superviseront la consommation de tous vos appareils, en fonction du pic de production photovoltaïque ou du moment le plus avantageux. Eau chauffée au soleil pour lavelinge et lavevaisselle Les machines à laver sont parmi les appareils qui consomment le plus d électricité, mais 70% environ ne servent qu à chauffer l eau. Le préparateur d eau chaude Alfa Mix peut réduire considérablement cette dépense. Une famille de quatre personnes peut ainsi voir sa consommation annuelle baisser de 300 kwh. Alfa Mix permet l approvisionnement en eau chaude solaire ou conventionnelle du lave-linge, eau froide ou chaude selon les cycles de lavage, même si celuici n est pas branché sur l eau chaude. Les propriétaires d une installation de solaire thermique ont encore un avantage : utiliser de l eau chaude solaire augmente la durée de vie de leur installation, réduisant ainsi de plusieurs années la période d amortissement. Installation photovoltaïque sur câbles La plupart des modules solaires sont aujourd hui montés sur des structures fixes et n ont un rendement optimal qu à un moment précis de la journée. Pas sur les toits de Flumroc AG le plus grand fabricant suisse d isolants à base de laine minérale. Depuis mars 2010, cette entreprise située à Flums possède une installation photovoltaïque «Solar Wings» fabriquée par Bartholet, entreprise de construction mécanique spécialisée dans le transport par câbles. Les unités de portage des modules s orientent constamment à la position du soleil, permettant ainsi de produire de 25% à 30% d énergie de plus que les installations fixes. Afin de mesurer exactement ce surplus de production, Flumroc a fait installer une installation photovoltaïque de référence, conventionnelle et fixe, sur le toit d un hall de fabrication. C est l Université des sciences appliquées de Zurich qui analyse en continu le rendement de ces deux installations. 17 Photos : mises à disp.

10 Le soleil, c est clair! L aube de l ère solaire Pourquoi n utilisons-nous pas mieux l énorme potentiel énergétique du soleil? Pour de multiples raisons dont aucune n est vraiment convaincante. Le pionnier du solaire Christian Meier nous parle de ce potentiel et des entraves à son utilisation. Sa certitude : il verra encore de son vivant la conversion aux énergies renouvelables. Benjamin Gygax Photo : David Haas Il n y a pas si longtemps que la première installation photovoltaïque a été raccordée au réseau en Europe. C était en Depuis, le photovoltaïque s est considérablement développé. En Allemagne, il couvre déjà 2% des besoins en électricité. Le potentiel du soleil est énorme, son énergie est éternellement disponible. Christian Meier, un pionnier suisse du solaire, en est convaincu : «Le passage à 100% d énergies renouvelables se fera encore de mon vivant.» Cet ingénieur est le président administratif d energiebüro ag à Zurich. Son pronostic semble réaliste, si l on songe que des installations solaires implantées sur la moitié des toits suisses permettraient de fabriquer un tiers de notre électricité. Mais pourquoi l énergie solaire est-elle encore si peu exploitée aujourd hui? «Chaque module solaire qui entre dans le réseau a son importance, même s il est monté sur un poulailler. Chaque kilowattheure supplémentaire diminue un peu en Europe les dégâts engendrés par les centrales à gaz, à charbon ou nucléaires.» La mort des dinosaures «L histoire de l électrification nous a enseigné, et nous en avons pris l habitude, que big is beautiful», dit Christian Meier. Il construit aujourd hui les plus grandes centrales solaires de Suisse, mais avait commencé petit il y a 15 ans. Meier est convaincu que «chaque module solaire qui entre dans le réseau a son importance, même s il est monté sur un poulailler». Chaque kilowattheure supplémentaire remplace un peu des centrales à gaz et à charbon et nous évite risques nucléaires et déchets radioactifs. On sait maintenant que les énergies renouvelables sont supportables pour l environnement, mais qu en est-il de la rentabilité de l énergie solaire? C est une question de quantité Christian Meier sait bien qu un parc solaire ne peut pas encore produire le kilowattheure à un prix concurrentiel. «Mais la première locomotive ou la première calèche sans cheval n était pas non plus rentable.» Comme pour tous les produits industriels, le prix de fabrication des modules solaires baissera au fur et à mesure de la quantité produite. Et chaque année, il baisse de 5% à 20%. L électroingénieur en est persuadé : «Vu l essor des parcs solaires dans le monde, le prix de ce kilowattheure sera dans quelques années meilleur marché que le courant conventionnel.» «Jusqu à ce qu on y parvienne, cette technologie a encore besoin de sou- Photo : mise à disp. tiens financiers, même si les tarifs d injection dans le réseau baissent chaque année, en fonction de la baisse des coûts d équipement des nouvelles installations. Des coûts d équipement qui disparaîtront totalement dans quelques années.» Le sourire du technicien Meier est confiant : «Si la politique crée des incitations bien ciblées pour les énergies renouvelables, il y aura encore plus d investissements réussis, de recherches et de développement. C est cela qui apporte les résultats dont nous avons besoin.» Se poser les vraies questions Dans le contexte historique, la technologie énergétique est encore très jeune, pense Christian Meier. «Dans sa longue histoire préhistorique, l homme n a vécu que de l énergie solaire emmagasinée dans la pierre à feu et dans les plantes. On peut appeler cela la première ère solaire.» Maintenant, nous ouvrons la deuxième ère solaire, celle de la technologie. La phase intermédiaire de l exploitation du charbon, du pétrole, du gaz naturel et de l uranium a été diablement courte. «Il en est de l énergie solaire comme de la chrétienté dans la Rome antique : d abord on poursuit ses adeptes peu après, c est la religion d Etat.» Chaque évolution a besoin de temps, et doit se faire en deux temps : d abord dans les têtes, ensuite dans la réalité. Christian Meier veut qu on se pose les vraies questions : «De quoi vivront nos enfants? Les énergies renouvelables sont-elles la prochaine mégatendance, comme l étaient l industrialisation ou les technologies de l information et de la communication?» Il est persuadé que l énergie solaire est incontournable. Il faut donc l encourager résolument, afin qu elle crée des emplois valorisants et concurrentiels pour le marché mondial. La politique doit rattraper son retard «Pour soutenir l énergie solaire durant les quelques années qui précèdent sa percée sur le marché, la rétribution à prix coûtant (RPC) est le bon instrument», affirme ce concepteur et constructeur de parcs solaires. Malheureusement, la politique a mis le couvercle sur ces tarifs de rachat, freinant ainsi les investissements. «La loi subventionnant le rachat de seulement 5 mégawatts de courant solaire était à peine entrée en vigueur qu une quantité de projets concrets d un total de 80 mégawatts attendaient d être pris en compte.» Auparavant, la Suisse était à la pointe du développement photovoltaïque en Europe. Elle avait même été, en 1999, championne du monde de surface solaire installée par habitant. Un rang qu elle a perdu depuis. Pourtant, Christian Meier est optimiste : «D ici quelques d années les débats sur l énergie solaire seront moins chauds car celle-ci sera devenue évidente.» La Suisse, grâce à la richesse de sa tradition et à la forte implantation d activités scientifiques et industrielles, est particulièrement propice au développement des énergies renouvelables. Elle ne peut que profiter de suivre sans retard cette mégatendance globale. Mais pour ce faire, un cadre légal adapté est indispensable. Bon à savoir Le groupe suisse Meyer Burger mise déjà à fond sur la technologie «clean tech». Il produit entre autres des usines de construction de modules solaires. «Meyer Burger était leader mondial, dans les années 1970, sur le marché de la production des semi-conducteurs, explique Werner Buchholz, et 20 ans plus tard, nous sommes en bonne place dans le photovoltaïque.» Le porte-parole de Meyer Burger indique que 90% des bénéfices du groupe proviennent aujourd hui de la technologie solaire. Meyer Burger livre des scies automatiques à presque tous les grands fabricants de panneaux solaires d Europe et d Asie. Le groupe pratique l intégration verticale, augmentant ainsi constamment son contrôle sur toutes les étapes de fabrication. «A chaque échelon du processus, depuis la taille du bloc de silicium jusqu au moduie solaire, nous avons beaucoup de concurrents, relève Werner Buchholz, mais nous sommes les seuls à produire des lignes de fabrication pour toute la chaîne de valeur.» L entreprise attend incessamment des réductions de prix pour les modules solaires grâce à une nouvelle technologie de découpe des plaques de silicium (ou wafer), via l utilisation de diamants. Cela permettra aux producteurs de panneaux solaires d augmenter considérablement la vitesse de découpe de ces plaques et d en diminuer les frais d entretien. Annonce Succès dans le secteur en développement des «clean tech» Photo : la BM 850 de Meyer Burger, scie à fil diamanté pour la découpe du silicium L énergie, c est moi. Ökoenergie Le concept d IWB Ökoenergie: en tant que client, vous devenez maître de votre énergie et définissez vous-même votre propre mix énergétique. Jouez la carte de l énergie écologique en misant sur le soleil, le vent, l eau, la chaleur et le gaz naturel. Rendez-nous visite et nous vous dirons à quel point votre énergie est décisive: Photo : mise à disp. Christian Meier, energiebüro ag 18 19

11 Le soleil, c est clair! La commune de St. Antönien veut réaliser une première mondiale en installant une centale solaire sur un emplacement déjà équipé de pareavalanches. La plus grande centrale photovoltaïque de Suisse Un grand projet d energiebüro ag, Zurich, va se réaliser dans la commune des Grisons de St. Antönien. Un terrain où se trouvent des barrières de protection contre les avalanches sera équipé de panneaux solaires, pour un investissement de 20 millions de francs. L installation n utilisera pas de terrain supplémentaire et profite de conditions idéales pour le photovoltaïque : dans les montagnes, le rayonnement du soleil est plus intense et les températures plus basses. Cette centrale, la plus grande de Suisse, devrait produire 3,5 MWh, ce qui signifie fournir 1200 ménages en électricité verte. Un projet qui montre la voie à suivre dans tout le massif al- Photo : energiebüro ag «Que pourront proposer nos enfants sur le marché mondial? Je vous le dis : des compétences solaires made in Switzerland.» Christian Meier, energiebüro pin, l Institut suisse pour l étude de la neige et des avalanches recensant 500 km de barrières antiavalanches, dont 200 km sans doute utilisables pour des centrales solaires. Cela fournirait environ 56 MW, soit pour ménages. energiebüro ag emploie environ 20 salariés, qui planifient et réalisent, surtout en Suisse, des centrales solaires de différents types et gabarits. Parmi leurs réalisations, il y a celle bien connue du Stade de Suisse à Berne, d une puissance de sortie de 1350 kw. energiebüro a été fondé en 1996 par l électroingénieur Christian Meier. Après un apprentissage d électromécanicien pour BBC, il a suivi une formation d ingénieur au Technikum de Windisch. Plus de 12 prix, nationaux et internationaux, ont déjà été décernés à energiebüro ag pour ses réalisations. Solarwärme Seite XY Le soleil dans la maison Le soleil est une source d énergie inépuisable. Elle fournit chaque année à la planète fois plus d énergie que celleci n en consomme. En Suisse, le rayonnement dépasse de 220 fois les besoins. Produire de la chaleur à partir de l énergie solaire est particulièrement efficace pour tirer parti de cet énorme potentiel. Aurel Maurer Des solutions à la carte Pour une maison particulière moyenne, 4-6m² de capteurs solaires suffisent à couvrir les deux tiers des besoins en eau chaude sanitaire de quatre personnes. Une surface de 10 à 15 m² peut aussi venir en appoint au chauffage, pour un quart environ, voire trois quarts ou plus dans une maison bien isolée. La portée des capteurs dépend essentiellement de l état de l enveloppe du bâtiment. Pour l habitat collectif, des solutions thermiques solaires existent aussi. Des capteurs de 0,5 m² et un ballon de 80 litres environ par habitant répondent déjà à 40% ou 50% des besoins en eau chaude. En général, l énergie solaire est combinée à une énergie complémentaire. Il peut s agir de n importe quelle autre sorte d énergie, fioul, gaz, électricité conventionnelle, granulés de bois, bois bûche, copeaux de bois ou inertie thermique. Le fait de combiner plusieurs énergies a l avantage qu on peut arrêter le fonctionnement du chauffage conventionnel durant les mois d été ce qui économise de précieuses ressources, contribue à la pureté de l air et rallonge la durée de vie des appareils de chauffage. Bon pour le climat La chaleur solaire joue un grand rôle dans la réduction de CO 2. 1 m² de capteurs solaires installés peut économiser de 30 à 60 litres de fioul sur un an. Chaque litre de fioul en moins réduit les émissions de CO 2 de 2,6 kg. Les installations solaires apportent ainsi une précieuse contribution à la protection du climat. Grâce aux subventions des communes et des cantons et aux allègements fiscaux, l achat de capteurs solaires augmente à vue d œil de 30% pour la seule année C est aussi grâce à son indépendance face aux prix dominants le marché de l énergie que la chaleur solaire est devenue une alternative économiquement séduisante. Electricité solaire en Suisse Le courant solaire va démarrer en trombe. Le rayonnement du soleil est plus fort chez nous qu en Bavière, où déjà plus de 5% de l électricité utilisée provient du solaire. Sur la liste d attente de Swissgrid, plus de 7000 installations espèrent pouvoir bénéficier de la rétribution à prix coûtant. Des dizaines de milliers de nouveaux équipements suivront dès les autorisations délivrées. Données : Office fédéral de l énergie mio kwh Chaleur solaire en Suisse La récupération de chaleur par capteurs solaires est en progression. Pour une maison particulière moyenne, de 4 à 6 m² de capteurs suffisent à couvrir deux tiers des besoins en eau chaude de quatre personnes. Une surface de 10 à 15 m² peut aussi venir en appoint au chauffage, à la mi-saison et en hiver Données : Office fédéral de l énergie mio kwh

12 Annonce PUBLI-REPORTAGE L électricité verte a de l avenir Couvrir l ensemble des besoins en électricité suisses avec des énergies renouvelables: l idée est séduisante. On évoque souvent l énergie hydraulique et les inépuisables réserves qu offrent le soleil et le vent. Pourtant c est le bois qui recèle le plus important potentiel. En effet, les perspectives offertes en Suisse par le bois et les biodéchets sont bien meilleures que celles des énergies éolienne et solaire. La biomasse présente, comme la géothermie qui est encore au stade de la recherche, l avantage de fournir, de manière fiable et 24 heures sur 24, une électricité naturelle neutre en CO 2 et à des tarifs tout à fait abordables. Les énergies solaire et éolienne ne souffrent pas seulement d un désavantage climatique. Elles ne peuvent pas être exploitées en Suisse avec la même efficacité que sous le soleil de l Espagne ou sur les côtes de la Mer du Nord. Pour produire une quantité suffisante d électricité, il serait nécessaire de réaffecter d importantes superficies dans des paysages d une beauté méritant d être protégée. Ce qui provoquerait non seulement la colère des habitants et des associations de protection des sites naturels, mais ferait également grimper les tarifs de ces énergies. Les installations solaire et éolienne présen- L usine Axpo Kompogas d Oensingen produit du biogaz neutre en CO 2. tent encore un autre inconvénient par rapport aux unités de valorisation de la force hydraulique, de la biomasse et, à l avenir, de la géothermie. S il n y a pas de vent, lorsque le ciel est couvert ou la nuit, elles ne fournissent aucune électricité et il est alors nécessaire de faire appel à une énergie de «remplacement» produite par une centrale nucléaire, à gaz ou à charbon. Axpo investit des milliards dans les énergies renouvelables L avenir est renouvelable: ce slogan est porteur d espoir. Mais quand se réalisera-t-il? Malgré tous les efforts, les investissements et les subventions consentis, les nouvelles énergies renouvelables ne représentent que 5 % de la production suisse. Cette portion encore congrue ne suffira certainement pas à calmer l appétit croissant de notre société. Sans oublier qu une grande partie de ces 5 % ne provient pas des capteurs solaires ou des éoliennes, Une énergie propre issue des biodéchets Ce qui a débuté en 1991 à Glattbrugg (ZH) par l idée d une énergie produite par les biodéchets communaux et industriels s est mué en une véritable succès story. Plus de 50 installations Kompogas dans le monde entier, dont 19 en Suisse, produisent aujourd hui du biogaz neutre en CO 2, dont on tire de l électricité, de la chaleur ou du carburant. Les résidus retournent aux terres agricoles sous la forme d engrais bio, ce qui boucle le cycle des substances nutritives. Le procédé breveté Kompogas est basé sur une fermentation anaérobie, qui permet d exploiter pleinement le mais plus prosaïquement des usines d incinération des détritus. Depuis 2006, Axpo a investi dans la valorisation des nouvelles énergies renouvelables quelque 500 millions de francs, auxquels viendront s ajouter encore 2,5 milliards de francs d ici Axpo est aujourd hui déjà la principale productrice d énergies renouvelables en Suisse, mais son but est bien plus ambitieux. D ici l an 2030, elle désire contribuer à hauteur de 40 %, soit 2,2 térawattheures, à la réalisation des objectifs fixés par l Office fédéral de l énergie. La confédération a en effet décidé que la production d énergies renouvelables devra alors approcher les 5,4 térawattheures, ce qui correspond à près de 8 % de la consommation électrique actuelle en Suisse. Sur le long terme, Axpo désire également introduire au sein de la production d énergie l important potentiel que représente la géothermie (cf graphique), mais cette dernière technologie doit encore être améliorée par la recherche. potentiel énergétique des déchets verts et de cuisine. Une tonne peut ainsi produire entre 600 et 1000 kilowattheures d énergie, les 900 kilogrammes de résidus servant ensuite d engrais bio. L un des procédés les plus écologiques de valorisation des biodéchets est leur fermentation dans les usines Kompogas. C est ce qu atteste la certification EPD de l installation d Otelfingen (ZH), relative à son impact environnemental conformément à la norme ISO Depuis 2006, l entreprise pionnière Axpo Kompogas AG fait partie du groupe Axpo et emploie désormais 130 collaborateurs. L énergie hydraulique représente 55 % de la production d électricité en Suisse, l énergie atomique 40 %. La part des énergies renouvelables n est que de 5 %, en grande partie provenant des usines d incinération des détritus. L important potentiel à long terme de la géothermie En Suisse, les nouvelles énergies renouvelables ont sans la géothermie un potentiel quantitatif limité de 20 térawattheures* (TWh). Les petites centrales hydrauliques, la photovoltaïque, l énergie éolienne et la biomasse produisent chacune environ 5 TWh. S y ajoute le potentiel de la géothermie qui s élève à près de 17 TWh. A l horizon 2050, les sources écologiques de production énergétique devraient pouvoir fournir une contribution substantielle aux besoins en électricité. * 1 térawattheure (TWh) = 1 milliard de kilowattheures (kwh) Petite hydraulique Photovoltaïque Éolien Biogaz Biomasse solide Géothermie Pas encore au point techniquement Production d électricité en Suisse TWh/an Source: Axpo Questions à Heinz Karrer CEO Axpo Le courant vert a de l avenir Heinz Karrer est persuadé que la production d énergie suisse se présentera différemment au siècle prochain. Mais dans notre pays, les énergies éolienne et solaire sont encore confrontées à des limites. Heinz Karrer, quel est le potentiel de la géothermie? C est en elle que je vois le principal potentiel à long terme. Nombre d immeubles sont déjà chauffés par géothermie, ce qui permet de remplacer les énergies fossiles. Mais pour produire de l électricité, nous devrions creuser à une profondeur de 3000 à 5000 mètres, ce dont nous sommes encore techniquement incapables. Pourquoi Axpo n investit-il pas dans l éolien? Par le biais de sa filiale EGL, Axpo investit dans l énergie éolienne à l étranger. Comme en mer du Nord, par exemple, où cela est rationnel. Actuellement, les éoliennes ne fournissent en Suisse que 0,03 % de la consommation d énergie. La superficie réduite de la Suisse et sa situation géographique ne sont pas propices à leur exploitation. Aussi pour des raisons de protection du paysage, les éoliennes ne seraient probablement envisageables que dans certaines parties de l Arc jurassien. Qu en est-il de l électricité solaire? Là non plus, la Suisse n est pas un site idéal. En Afrique ou dans le sud de l Europe, on peut exploiter une énergie solaire illimitée avec beaucoup plus d efficacité. Pour l instant, il est plus facile et plus économique d utiliser le soleil pour produire de la chaleur ce que font les nombreux panneaux solaires installés sur les toits suisses

13 Naturellement bois Le bois il sert à tout Si le bois est l un des plus anciens vecteurs d énergie de l humanité, c est forcément une matière première abondante et polyvalente. Ces dernières années, la demande en biomasse pour le chauffage et la combustion des centrales thermiques a considérablement augmentée. Et pourtant, le potentiel d utilisation du bois est loin d être épuisé. De grandes réserves passives sommeillent encore dans la forêt suisse. La centrale à bois de Bâle montre qu une autre voie est possible. Aurel Maurer Le bois est une matière première à usages multiples, une importante source d énergie renouvelable qui préserve l environnement. Il permet de construire, d aménager, de chauffer et de produire de l électricité. D ailleurs, on lui découvre constamment de nouveaux champs d application. Après l hydraulique, le bois est aujourd hui la deuxième ressource naturelle et renouvelable de notre pays. Les Services industriels bâlois (IWB) ont découvert ce potentiel du bois de proximité : ils produisent depuis deux ans de la chaleur pour leur réseau de chauffage à distance et de l électricité. Leur centrale à bois fournit environ 15 millions de kilowattheures d électricité par an et 125 millions de kilowattheures de chaleur durable, écologique et neutre en CO 2. La chaleur correspond au besoin de 6000 ménages et est injectée dans le réseau de chaleur à distance d IWB, couvrant 12% de sa production annuelle. L implantation de cette centrale à bois à proximité de l usine d incinération des déchets ménagers de Bâle n est pas due au hasard celle-ci est aussi raccordée au réseau de chauffage à distance. Une bonne façon d optimiser les synergies. fi Construire en bois, un choix judicieux et sain Le bois est bon pour le climat et pour le porte-monnaie. Les maisons de Baufritz en sont un bon exemple, souvent primées pour leur design et leurs qualités environnementales. Cette entreprise familiale basée à Thoune construit depuis presque un siècle des maisons en bois pour tous les goûts. Dr. Oliver Wimmer Baufritz réalise des maisons en bois de construction durable et pour tous les goûts. Photo : Baufritz Dès le début de sa chaîne de valorisation, le bois montre sa force : son énergie est au départ celle du soleil, transformée par les arbres lors de la photosynthèse. C est le seul matériau de construction qui dès le départ absorbe de grandes quantité de CO 2 jusqu à 70 tonnes pour une maison en bois. Le bois de Baufritz provient de forêts durables et n est utilisé qu avec des matériaux biologiques. Cela contribue à un climat ambiant naturel et sain. Il y a des bâtiments pour tous les goûts, pour tous les usages : du design minimaliste de style Bauhaus jusqu à l opulence d un «American dream», de l habitat collectif au bâtiment industriel. Aujourd hui, les prescriptions de protection incendie interdisent de construire des maisons en bois de plus de six étages. Une finition soignée, l isolation naturelle des éléments de construction et des techniques de climatisation et de chauffage modernes peuvent, si souhaité, répondre au standard Minergie-P : toute combinaison avec chauffage à granulés bois, énergie solaire, géothermie ou chaudière gaz à condensation peut être intégrée sans problème. Le seul tabou pour Baufritz, c est le chauffage au fioul, à cause de son impact sur l environnement. Même si les maisons en bois durent aussi longtemps que des maisons conventionnelles en pierre, on pense toujours à la fin de leur durée de vie : comme il n y a pas de matériaux composites, tous les éléments peuvent être détachés, recyclés et éliminés dans le respect de l environnement. Au vu des montagnes de déchets spéciaux dont la moitié sont des déchets de construction, les architectures naturelles et durables devraient profiter d une demande croissante. Baufritz donne dès maintenant à ses clients une promesse de reprise pour les générations futures : «Nous reprenons le bâtiment après utilisation et pouvons replacer une grande partie des matériaux utilisés dans le cycle de la nature.» Electricité à partir de biomasse La production d électricité à partir de bois, de déchets organiques, de boues et gaz d épuration a triplé ces dernières années. D après des estimations du Conseil fédéral, la contribution de la biomasse à la production d électricité pourraient encore plus que tripler, avec des incitations économiques bien ciblées. Données : Office fédéral de l énergie mio kwh Photo : mise à disp. Energie pour la région L architecture du bâtiment d exploitation de la centrale à bois ne laisse aucun doute sur le vecteur énergétique transformé ici. Trois troncs d arbres se dressent depuis le rez-de-chaussée jusqu au troisième étage de ce bâtiment moderne, là où sont installés les bureaux. A travers une baie vitrée, on voit le hall, où m 3 de copeaux de bois sont livrés chaque année à l entreprise. Ils proviennent des forêts de la région de Bâle. D ailleurs, ce sont les producteurs de bois de la région qui sont à l origine de cette centrale : après les dégâts de la tempête Lothar, ils étaient confrontés au défi de trouver un usage intelligent à tout ce bois supplémentaire. L entretien quotidien des forêts amène aussi des résidus de bois en quantité et il fallait leur trouver une utilisation adaptée. Ainsi est née l idée de transformer en énergie ce bois de moindre qualité. Le bilan écologique peut s afficher : ce sont tonnes de CO 2 en moins que dans la centrale à gaz. La vente de l électricité produite dans cette centrale à bois est rétribuée à prix coûtant (RPC), tandis que les économies de CO 2 dues à la production de chaleur bénéficient des avantages fiscaux du «centime climatique». Comme le bois compte parmi les énergies renouvelables et que son traitement pour le secteur de l énergie est particulièrement écologique, le sigle de qualité «naturemade star» a été attribué à la fois à la chaleur bois produite et à la centrale. Malgré le succès de la centrale à bois de Bâle, son directeur de production, Florian Lüthy, confirme que le potentiel disponible dans la région est loin d être épuisé : «A Bâle, nous aurions la place d installer une deuxième centrale.» Attendons maintenant que ce souhait se réalise

14 Electricité dans l air Quand le vent souffle, la Suisse respire L énergie éolienne a le vent en poupe en Suisse. De Saint-Brais à Cerneux-Veusil, en passant par le Mont-Crosin, les éoliennes tournent dans le Jura et ailleurs dans le pays. Elles doivent souvent leur implantation à des hommes nourris d une vision : convertir la Suisse aux énergies propres. Célia Francillon C est un grand bol d air frais pour le Jura depuis septembre La mise en service des deux éoliennes de Saint-Brais est un événement. Leur puissance de 4 MW augmente la production nationale d électricité verte de 8 millions de kilowattheures par an en moyenne, soit la consommation de 7500 ménages. Sans compter deux grands projets d extension. Sur le Mont-Crosin, dans le Jura bernois, c est la production du plus grand et plus ancien parc éolien de Suisse qui va être multipliée par quatre, huit nouvelles turbines venant s ajouter aux huit déjà installées. Quant à l éolienne de Gütsch, près d Andermatt, elle reçoit bientôt la compagnie de deux nouvelles turbines. A 2332 mètres d altitude, ce parc éolien est le plus haut du monde. Et il y a encore beaucoup d autres projets en cours de planification dans toute la Suisse. Un document clé Le programme SuisseEnergie de la Confédération vise une production de 50 à 100 GWh d ici fin 2010, permettant de couvrir les besoins de à ménages. Le choix des sites s appuie sur le «Concept d énergie éolienne pour la Suisse», qui fixe des critères très stricts pour la réalisation de parcs éoliens. Il a été complété en mars 2010 par les «Recommandations pour la planification d installations éoliennes». A Saint-Brais d ailleurs, on ne se contente pas de deux éoliennes : le conseil communal a d ores et déjà autorisé la construction de six nouvelles «grandes dames» sur son territoire. Saint-Brais, projet exemplaire Ah! les «grandes dames de Saint-Brais», ces deux tours dont le maire, Frédy Froidevaux, est si fier: «Ces éoliennes donnent une nouvelle image à notre commune. Saint-Brais reste un village agricole, mais qui tourne aux énergies renouvelables.» Premier parc éolien citoyen de Suisse, ce projet a été accepté par l assemblée communale au printemps Les turbines, qui atteignent 119 mètres de hauteur, satisfont à la consommation de près de 2000 ménages. Le courant produit par les deux «grandes dames» est injecté dans le réseau de BKW FMB Energie AG (le service de l électricité qui approvisionne déjà Saint-Brais) et revendu à ewz (Service de l électricité de la Ville de Zurich), dans le cadre d un contrat d achat à long terme. Au printemps 2009, les Zurichois avaient voté un crédit de plus de 200 millions de francs pour l achat d électricité verte. Les éoliennes de Saint-Brais contribuent donc à réaliser la vision de la société à 2000 watts de la Ville de Zurich. La conversion à l énergie éolienne diminue considérablement la consommation d énergie primaire, car les pertes élevées dues à la transformation de l énergie dans les centrales nucléaires et à charbon, lorsque deux tiers de l énergie engagée part dans les tours de refroidissement, n existent plus ici. Pour mener à bien des projets viables en matière d énergies renouvelables, le promoteur doit pouvoir assurer la commercialisation de cette énergie à un prix couvrant ses frais. Dans le cas précis, la coopérative d énergie ADEV avait deux options : recourir au programme d encouragement de la Confédération assurant une rétribution au prix coûtant (RPC) ou conclure un contrat de vente directe avec un fournisseur d énergie comme ewz. Une éolienne dans le jardin A Cerneux-Veusil, Jean Oppliger s intéresse depuis son plus jeune âge aux énergies renouvelables. Radioélectricien de formation, il s était déjà acheté un panneau solaire pendant son apprentissage et fi Les éoliennes de Saint-Brais couvrent les besoins en électricité de 2000 ménages environ. Photo : David Haas 26 27

15 Electricité dans l air Annonce regardait la télévision grâce à cette énergie autoproduite. En 1985, lorsqu il reprend le domaine agricole de son père, il équipe lui-même la ferme d installations solaires, thermiques et photovoltaïques. Et il y a cinq ans, il érige une éolienne de 18 mètres dans son jardin. Avec ses 6,5 kw à puissance de pointe, elle produit environ kwh par an. «L éolien complète très bien le solaire. Grâce à ces deux formes d énergies, j ai du courant presque en permanence», explique l entrepreneur. Installer une éolienne dans son jardin, c est donc possible. Mais attention, les pales produisant un certain bruissement, mieux vaut installer les éoliennes dans un endroit isolé. En outre, tous les emplacements n ont pas les conditions de vent nécessaires. Si vous craignez de gêner des voisins ou de ne pas avoir assez de vent, il est toujours possible d acheter du courant éolien aux grands parcs installés ailleurs en Europe. Vous contribuerez ainsi à créer emplois et revenus, la preuve que la force du vent est l affaire aussi bien des collectivités que des particuliers. Photo : David Haas Trois questions à Frédy Froidevaux, maire de Saint-Brais Quelles sont les avantages de ces éoliennes pour Saint-Brais? Ils sont nombreux. Nous avons maintenant une meilleure couverture en électricité. Et des revenus intéressants pour la commune, puisqu en période de bons vents, les éoliennes peuvent nous rapporter jusqu à 7500 francs par mois, sans oublier les francs de location annuelle. Enfin, l image du village s est modernisée. Pourtant, certains habitants se plaignent du bruit. C est vrai, les éoliennes font du bruit lorsque le vent est fort. Mais une étude indépendante a montré que le niveau sonore ne dépasse jamais le seuil légal de 45 dba. Et les turbines sont situées à plus de 300 mètres de toute habitation. La nuit, elles tournent moins vite et, par grand vent, elles s arrêtent automatiquement. Quelle est la clé du succès d un projet éolien citoyen? Il est important de parler avec les gens, de les informer, de les amener sur le terrain. Bref, de favoriser les échanges. Ensuite, chaque site doit pouvoir accueillir le type d éolienne qui lui convient. On ne met pas n importe quelle éolienne n importe où. Photo : David Haas Les deux éoliennes - les «grandes dames» de Saint-Brais. Energie éolienne en Suisse En Suisse, l éolien a débuté tardivement. Il a pourtant un potentiel d exploitation élevé sur les hauteurs du Jura et dans les Préalpes. Une turbine moderne peut fournir 1000 foyers en électricité. mio kwh ,5 Raccorder l énergie renouvelable au réseau? L électricité produite par l eau, le soleil et le vent est plus abondante dans les zones retirées comme les montagnes, les déserts ou la haute mer. Les technologies de l énergie et de l automation d ABB permettent d approvisionner environ 70 millions de personnes en raccordant l énergie renouvelable aux réseaux électriques, parfois sur de longues distances. Nos efforts pour exploiter l énergie renouvelable rendent les réseaux électriques plus intelligents et permettent de protéger l environnement ainsi que de lutter contre le changement climatique. Naturellement. 5 3,5 Données : Office fédéral de l énergie

16 Voisins dans le vent Annonce Munich a des éoliennes Munich est une ville de réputation mondiale, bientôt aussi pour ses choix énergétiques. En effet, dans le cadre de son Plan de développement des énergies renouvelables, Munich veut être en 2025 la première ville de plus d un million d habitants au monde à couvrir la totalité de ses besoins en électricité par de l électricité verte autoproduite. Dr. Oliver Wimmer Munich exploite les énergies renouvelables partout où elle le peut, dans la ville bien sûr, mais aussi ailleurs en Bavière, en Allemagne, en Europe : elle a acheté des participations dans la technologie photovoltaïque «couche mince» développée à Lauingen (Donau), ainsi que dans la grande centrale photovoltaïque de Rothenburg (Oberlausitz) et en Andalousie, permettant ainsi à ménages de consommer de l électricité solaire, du moins en partie ménages doivent leur courant propre aux participations de la ville dans les parcs éoliens. Celui, danois, de DanTysk, qui devrait être raccordé au réseau en 2013, offrira un bon courant nordique et non polluant à Munichois supplémentaires. En 2014, 600 millions de kilowattheures éolien arriveront chaque année de la mer d Irlande. Cela coûte de l argent. La ville va investir 9 milliards d euros dans ces projets. Contrairement à la plupart des autres grandes villes allemandes, Munich a sciemment renoncé à privatiser ses services municipaux d électricité. Aujourd hui, ses Stadtwerke sont pour elle des investisseurs solides et prévisibles financièrement, aptes à mener à bien tous ces projets. Et de fait, ils investissent chaque année un demi milliard d euros dans des projets d énergies renouvelables. Technique solaire SOLTOP Installateur: S. Nicoli SA Architectes: Brack + Regazzoni Souhaitez-vous utiliser le soleil? Nous vous fournissons les moyens techniques. Nous développons, fabriquons et vendons des produits pour eau chaude sanitaire, chauffage, piscine et électricité solaires. Technique solaire SOLTOP: performance et enthousiasme! Photo : Windparks Havelland; Stadtwerke München GmbH En bonne voie Si le parc offshore de DanTysk est terminé dans les délais prévus, Munich pourra atteindre plus tôt l étape prévue pour A cette date, les projets réalisés et en cours pourraient déjà fournir les ménages de la ville en électricité verte autoproduite et même le réseau de transports publics, métro et tramway inclus. Reste à savoir si le modèle munichois peut aussi servir d exemple pour «éclairer» les villes suisses et leurs fournisseurs d énergie. La réponse est un oui catégorique, et plus encore : avec ses 1,3 million d habitants et ses entreprises répartis sur une surface de 310 km 2, Munich peut servir de modèle à des cantons entiers. SOLTOP Schuppisser AG CH-8353 Elgg 30 ans d expérience Chaleur et courant solaires pour votre maison Munich investit dans les parcs éoliens à terre et en mer. 100% renouvelable est l objectif pour Si on entre dans la capitale régionale bavaroise par le nord, on voit déjà de loin le parc éolien érigé en Avec ses 2,3 millions de kilowattheures sans CO 2, sa contribution est encore minime par rapport aux 7,5 milliards de kilowattheures utilisés par la ville, ses habitants et ses entreprises. Mais cet emblème de l écologie peut déjà servir de symbole à ce Plan de développement des énergies renouvelables, initié par Stadtwerke München GmbH, le distributeur d électricité munichois : en 2015 au plus tard, il est prévu que tous les particuliers soient alimentés par une électricité autoproduite. Jusqu en 2025, c est la totalité des besoins de la ville qu elle devrait couvrir. Pour réaliser cette vision d une autonomie complète en électricité, on mise à Munich sur une mosaïque d énergies renouvelables : Actuellement, la plus grande part de l électricité provient de 11 centrales hydrauliques optimisées en permanence, à Munich et dans la région. Le Praterkraftwerk vient lui aussi d entrer en service expérimental. C est une centrale hydroélectrique en plein cœur de la ville, construite en souterrain dans le lit de la rivière Isar et donc invisible, qui produit de l électricité propre. Trois autres petites centrales hydrauliques sont en projet. En 2011, une centrale géothermique sera raccordée au réseau à Sauerlach près de Munich, avec une puissance de 5 MW. Les études vibrosismiques du sous-sol munichois sont assez favorables à d autres centrales de ce type. En collaboration avec le parc animalier Hellabrunn, la ville de Munich a inauguré sa première installation de biogaz. La combustion de méthane est neutre en CO 2, elle livre électricité et chaleur pour le parc animalier. Annonce En Suisse, une surface de 100 m 2 récolte chaque année kwh d énergie solaire: autant que l de mazout. Profitez vous aussi de cette énergie avec une installation solaire liée au réseau ou un système solaire de préparation d eau chaude, et profitez de la rétribution d injéction et de déductions fiscales. Demandez une offre gratuite pour votre installation solaire! 3052 Zollikofen T NOUVEAU: SolarHandbuch 12. edition (en allemand): Passez maintenant votre commande! 30 31

17 Tradition helvétique Où coule l eau, coule l électricité La force hydraulique vit une grande renaissance avec de petites cen trales et en tant que lieu de stockage pour l électricité solaire et éolienne. La mise en réseau en Europe apporte à la Suisse beaucoup de nouveaux avantages. Benjamin Gygax 32 «Si chaque commune de Suisse installait une centrale d eau potable de seulement 10 kw, la production totale dépasserait 20 MWh à l année.» Emanuel Aellig, directeur de Licht- und Wasserwerk AG Adelboden (LWA) L industrialisation a commencé plus tôt en Suisse que dans beaucoup d autres pays, avec le succès que l on sait. L hydroélectricité y a joué un grand rôle. Les roues hydrauliques, puis les turbines, ont fait fonctionner les meules, les marteaux-pilons, les perceuses et des parcs de machines entiers. Autour de 1900, il y avait environ de ces roues sur les rivières et les ruisseaux de notre pays. Certaines d entre elles sont réactivées aujourd hui. L hydraulique a une longue tradition Bien des roues ont disparu, mais pas l hydroélectricité. 60% de l électricité suisse provient de centrales hydrauliques. Le coût de la plupart des grandes centrales alimentées par des lacs de rétention et des fleuves est amorti depuis longtemps, le courant qu elles produisent est donc bon marché et neutre pour l environnement. Mais elles n ont plus un grand potentiel d expansion, contrairement aux petites centrales hydrauliques. Pour des arguments de rentabilité, leur nombre avait diminuer ces 30 dernières années, Passant de 8000 à Beat Fuchs, directeur de l Association professionnelle qui réunit les propriétaires de petites centrales hydroélectriques de Suisse (ISKB/ADUR, 600 membres), estime que la part des petites centrales sur le marché de l électricité représente aujourd hui de 6% à 8%. Recommençons à exploiter les rivières, les ruisseaux et les réservoirs d eau potable pour la production d électricité, car ils peuvent nous fournir plus de 10% des besoins actuels. La renaissance démarre Un revirement s est amorcé depuis quelques années. Et depuis la mise en place de la rétribution à prix coûtant du courant injecté, 620 projets de centrales hydrauliques ont été enregistrés. Comme le dit Beat Fuchs, aussi ingénieur : «Je pense qu une centaine de nouvelles centrales peuvent être construites et une autre centaine réactivées, car très souvent, les droits d eau sont encore intacts.» Ceux qui voient dans le petit hydraulique un amusement se trompent. «Si l on construisait toutes les petites centrales qui sont possibles, explique Beat Fuchs, elles fourniraient ensemble autant que la centrale nucléaire de Mühleberg ce n est vraiment pas à sous-estimer!» De plus, le taux d efficacité de l hydroélectrique est très haut, de l ordre de 90%. «Avec les nouvelles techniques, il peut passer à 91%, voire 92%, a calculé l ingénieur. Cela paraît peu, mais pour des centrales un peu plus grandes, la différence est énorme.» Construire, mais où? Même si l agrandissement du parc hydroélectrique en vaut la peine, des emplacements possibles sont refusés ici et là par des associations de protection des cours d eau ou par les pêcheurs. Le directeur de ISKB/ADUR insiste sur le fait que son association ne recherche pas la confrontation avec les organismes de protection de l eau et de l environnement pour installer une centrale à tout prix. «Dès que possible, nous rejetons l eau dans son lit et fifi La centrale d eau potable de Moosweid à Adelboden est un bon exemple d une utilisation durable de la force hydraulique. Centrale hydroélectrique d Adelboden : les surcoûts d aujourd hui sont les économies de demain Le fournisseur local Licht- und Wasserwerk AG (LWA) d Adelboden gère deux centrales d eau potable. En activité depuis 1902, il compte parmi les plus anciens fournisseurs d énergie de Suisse. Aujourd hui, LWA pilote quatre petites centrales, d une puissance respective de 12, 75, 360 et 500 kw. «Nous les avons mises en service dès 2006, avant qu on ne parle de l instauration des tarifs de rachat de l électricité», raconte le directeur, Emanuel Aellig. Au début, les coûts de production étaient de 23 centimes par kilowattheure, mais les investissements étaient faits pour l avenir. «Lorsqu un opérateur peut utiliser des conduites et des biens immobiliers déjà existants, les centrales installées sur des réserves d eau potable sont avantageuses économiquement, explique Emanuel Aellig, mais si on veut encourager le petit hydraulique, il faut une rétribution à prix coûtant (RPC).» Ce soutien est une évidence pour Emanuel Aellig, car «la fabrication d électricité est essentielle pour les petites centrales». Dans 20 ans, elles seront amorties, les crédits seront remboursés et elles produiront encore de l électricité propre durant des décennies, à moins de 5 centimes le kilowattheure. Les surcoûts d aujourd hui sont les économies de demain. Le directeur est persuadé que les petites centrales ne peuvent pas survivre uniquement avec l activité du réseau, mais qu elles doivent elles-mêmes produire de l électricité. 33 Photos : David Haas

18 Tradition helvétique Annonce Lacs de rétention : un stockage alpin pour les parcs éoliens et solaires d Europe respectons les quantités d eau à garder, assure-t-il. Et nous construisons toujours des échelles à poissons, lorsque le cours d eau en est riche.» Evidemment, une centrale hydroélectrique représente toujours une ingérence dans la nature sauf si elle est conçue sur une réserve d eau potable. Les lacs d accumulation comme le lac de Grimsel stockent le surplus et peuvent répondre aux pics de consommation, car les centrales éoliennes, solaires, nucléaires et thermiques ne sont pas régularisables. L hydraulique en Suisse La production d électricité à partir d énergie hydraulique a augmenté de 0,6% depuis 1990, en moyenne annuelle. La fluctuation varie d année en année selon les précipitations. Données : Office fédéral de l énergie mio kwh Photo : mise à disp La Suisse est le château d eau de l Europe. Les précipitations y sont abondantes, et du massif du Saint-Gothard naissent de nombreux cours d eau le Rhin, le Rhône, le Tessin et l Inn, ces deux derniers se jetant respectivement dans le Pô et dans le Danube. De cette richesse hydraulique, nous nous servons très largement depuis plus de cent ans, comme source d énergie renouvelable. Aujourd hui, les quelque 540 grandes centrales hydrauliques de Suisse ont une puissance qui dépasse 300 kw. La plupart d entre elles sont situées dans les cantons de montagne d Uri, des Grisons, du Tessin et du Valais, quelques autres se dressent dans les cantons d Argovie et de Berne. Des centrales au fil de l eau sur les rivières et celles des lacs de rétention produisent la presque totalité de ce courant, les 4% restants venant des centrales de pompageturbinage. Situées aussi sur des lacs de rétention, elles utilisent le surplus d électricité pour pomper de l eau dans des bassins d accumulation situés à un niveau supérieur. Pendant les pics de consommation électrique, leurs turbines transforment cette eau en électricité. Les centrales de pompage-turbinage jouent donc un rôle important pour la régulation de l alimentation en courant. Les besoins en électricité varient, les quantités produites et consommées n étant jamais constantes. Les centrales de pompage-turbinage savent y remédier parce qu on peut les enclencher et les arrêter rapidement. Leur énergie de compensation prend encore plus d importance avec les milliers de parcs éoliens et solaires en construction en Europe, qui devraient livrer jusqu en 2030 plus d un tiers de la consommation. Il n est plus guère possible de construire de nouvelles grandes centrales hydrauliques en Suisse car le potentiel est pratiquement entièrement exploité. Ce qui est rentable, c est de propager le petit hydraulique et d augmenter la capacité des conduites forcées des lacs de rétention actuels, pour qu ils deviennent des lieux de stockage, sortes de «batteries alpines» encore plus flexibles. La Suisse gagne deux milliards de francs par an sur la transformation en électricité. Les bénéfices issus du commerce avec l Europe pourraient bien encore augmenter à l avenir «Nous ne sommes pas dans la confrontation avec les organismes de protection de l eau et de l environnement.» Electricité au robinet Les turbines hydrauliques sur eau potable sont surtout installées entre le dispositif de captage d eau de source et le réservoir. Leur capacité se situe entre 10 et 50 kw. Pas besoin de nouvelles conduites forcées et d un grand dénivellement, ce qui est très avantageux. «On peut donc s en sortir financièrement même avec de petites installations», estime Beat Fuchs, qui construit lui-même ces types de turbines. Et l ingénieur de calculer : «En Suisse, il y a 2600 communes. Si chacune d elles n installe qu une turbine de 10 kw dans sa réserve d eau potable, le gain total annuel dépasserait les 200 millions de kilowattheures.» Beat Fuchs poursuit : «L eau turbinée est très propre, et cela allonge la durée de vie de ces centrales, entre 25 et 50 ans, avec un entretien minime.» On pourrait facilement les laisser travailler pendant six mois sans y jeter un œil. Beat Fuchs, directeur de l Association professionnelle des propriétaires de petites centrales hydroélectriques de Suisse (ISKB/ADUR) Zurich se lance aussi dans les centrales sur eau potable Le Service des eaux de Zurich (WVZ) projette lui aussi la construction de centrales sur eau potable. «Nos premiers plans dataient des années 1980, mais le prix moyen de 7,5 centimes/kilowatt était trop bas, raconte Harald Tarnowski, et nous avons maintenant ressorti de nos tiroirs les plans pour trois centrales.» Harald Tarnowski, qui est chef de projet de construction chez WVZ, fera livrer deux de ces turbines à son entreprise, dès novembre Ces centrales auront une puissance de «Le petit hydraulique pourrait couvrir plus de 10% des besoins actuels en électricité.» Beat Fuchs, directeur de l Association professionnelle des propriétaires de petites centrales hydroélectriques de Suisse (ISKB/ADUR) 189 kilowattheures au total et produiront un million de kilowattheures chaque année. Le label naturemade star a été demandé pour cette électricité écologiquement produite. «Nous ne prévoyons pas de centrales sur eau potable supplémentaires, car nous ne voyons pas d autres endroits où le courant peut être produit à un prix raisonnable», explique le chef de projet. Le Service des eaux de Zurich avait demandé à pouvoir bénéficier de la rétribution à prix coûtant (RPC) pour ces trois centrales. Mais comme elle peut vendre ce courant à un prix qui lui couvre ses coûts, elle renonce à sa part, la libérant ainsi pour d autres projets. Ökowärme aus der Holz-Pellets- Heizung. In Kombination mit Tiba Solaranlagen möglich! Biostar Umweltbewusste Wärme aus den Holz-Pelletsfeuerungen der Zukunft. Umweltschonend mit Bio masse heizen und dabei besten Komfort geniessen. Die vollauto - matische Heizanlage, die sich rechnet. Die neue Generation: technisch aus gereift, verlässlich, effizient. TIBA AG 4416 Bubendorf Tel

19 Mobilité prioritaire Bouger d abord dans la tête Avec ElectroDrive, le fournisseur d énergie Energie Wasser Bern (ewb) est le premier en Suisse à lancer un pack électromobilité tout inclus, pour les entreprises et les particuliers. Nouvelle énergie pour la Suisse a demandé à Daniel Schafer, directeur d ewb, et à Kai Karring, le gérant de The Mobility House à l origine de cette prestation, quelles sont les chances et les défis des modes de déplacements électriques. Dr. Oliver Wimmer Kai Karring et Daniel Schafer misent sur l électromobilité. Monsieur Schafer, pourquoi un abonnement e-mobilité? ewb pourrait se contenter de vendre des véhicules électriques. Daniel Schafer: Une personne qui envisage d acheter un véhicule électrique vélo, scooter ou voiture, se pose un tas de questions. ElectroDrive est une prestation complète qui offre au client un véhicule électrique neutre en CO 2 et lui évite d avoir à investir dans un véhicule peut-être dépassé techniquement dans deux ans. La garantie, l entretien et l assurance sont compris dans le forfait. A la fin du contrat, le client peut décider s il achète le véhicule ou s il le remplace par un autre plus moderne. Pourquoi ne pas laisser cette gestion à des garagistes ou à des vendeurs de vélos? Daniel Schafer: En tant que Services industriels bernois, nous devons inciter la ville et la population à une consommation efficace et propre de l énergie. La mobilité a toujours un rapport à l énergie, c est donc aussi notre affaire. Si nous ne faisions que livrer de l électricité, nous négligerions l aspect de durabilité. Nous voulons proposer au client une solution simple pour un déplacement électriquement en ville et sur de courtes distances. Les fabricants et les vendeurs de véhicules électriques sont nos partenaires. Nous sommes pour eux un canal de distribution supplémentaire, sous un angle un peu différent. Ne serait-il pas plus cohérent de refouler complètement les voitures des villes? Daniel Schafer: La politique de la ville de Berne consiste à reporter le plus possible de déplacements vers les transports en commun. De grands investissements y sont consacrés, qui portent leurs fruits. Mais ne nous leurrons pas : les déplacements individuels motorisés continueront d exister. L électromobilité est une recette efficace pour réduire sensiblement les émissions de CO 2 en ville. Si quelqu un alterne des trajets en tram et en vélo électrique, si un livreur de pizzas change son deux-roues à essence pour un e-scooter, l effet est à chaque fois positif. Pourquoi l usage des véhicules électriques ne se généralise-il pas de lui-même? Kai Karring: Beaucoup de gens doutent encore de la capacité des véhicules électriques à combler leurs désirs en termes d autonomie et de souplesse, alors que la technologie évolue très rapidement. Ce doute est ancré dans les cerveaux, des tests l ont d ailleurs démontré : dites à quelqu un que son véhicule couvre une distance de 40 kilomètres, et il restera dans un rayon de 10 km autour de sa station-service, soit ici de la prise électrique de son garage. Si vous installez des stations de recharge supplémentaires, les gens iront tout d un coup plus loin sans s arrêter à ces stations pour recharger leurs batteries. Ils se sentent en sécurité. Nous n avons donc pas seulement besoin d un réseau de bornes de recharge ElectroDrive l abonnement e-mobilité Sous le nom d ElectroDrive, Energie Wasser Bern a lancé en été 2010 un pack électromobilité tout inclus, sorte de crédit-bail composé d un loyer mensuel et d un versement unique, qui donne droit à utiliser différents vélos et scooters électriques. Service et entretien, assurance tous risques et responsabilité civile, électricité certifiée issue d énergies renouvelables sont inclus. L offre devrait intégrer des voitures électriques dès suffisant, mais aussi de retours d expériences sur les capacités réelles des véhicules électriques et de comment les optimiser. De toutes façons, comme 80% de nos trajets ne dépassent pas les 40 km, nous pouvons sans peine passer dès maintenant à l électromobilité. Annonce Anzeige Le besoin supplémentaire en électricité ne mène-t-il pas à une impasse? Daniel Schafer: Il faut bien comprendre que les véhicules électriques ont un rendement incomparablement meilleur que celui des véhicules à propulsion thermique. Une voiture conventionnelle ne consomme que peu d énergie pour faire tourner ses roues la plus grande partie est gaspillée en chaleur et bruit. Ce rapport est bien meilleur pour la propulsion électrique, qui procure le même niveau de mobilité en consommant quatre fois moins d énergie. D où provient cette électricité? Daniel Schafer: Même en remplaçant les quatre millions de voitures individuelles immatriculées en Suisse par des voitures électriques, il ne faudrait que 10% à 15% d électricité supplémentaire. Les énergies renouvelables pourraient couvrir la totalité de cette demande. De toutes façons, à partir de 2039, ewb ne produira plus que de l énergie en pro- The Mobility House The Mobility House (TMH) développe des solutions d électromobilité pour des entreprises fournisseurs d énergie, des villes et des communes. Suite au succès de la mise en place d ElectroDrive à Salzbourg, en Autriche, TMH compte maintenant 20 partenaires, dont ewb à Berne. Kai Karring (35 ans) est le directeur de cette entreprise domiciliée à Salzbourg. fi Photo : David Haas Energie Wasser Bern Daniel Schafer (43 ans) dirige Energie Wasser Bern (ewb) depuis Ces services industriels fournissent en énergie Berne et les environs, les particuliers comme les entreprises. ewb offre des produits et prestations de services autour de l eau, de l électricité, du chauffage urbain, du gaz naturel et du recyclage des déchets. ewb couvre aussi la totalité des besoins en écocourant certifié et en gaz naturel des transports publics bernois Bernmobil. Une énergie pleine de ressources FMB a mis au point un concept novateur dans le domaine de la géothermie sur le site tropical de Frutigen: l eau chaude issue du tunnel du Lötschberg est ainsi exploitée de différentes manières, par exemple pour chauffer la serre tropicale. A l avenir, le site accueillera également une installation de biogaz qui produira de l énergie à partir de déchets organiques. FMB pour une production exempte de CO 2 grâce à l efficacité énergétique, aux nouvelles technologies, à la force hydraulique et à l énergie nucléaire 36 37

20 Mobilité prioritaire venance de sources renouvelables eau, vent, soleil et, nous l espérons, aussi géothermie. Dans la région que nous desservons, l augmentation de la demande en énergie n est pas le seul fait de l électromobilité, l accroissement de la population compte également. En même temps, notre programme d efficacité énergétique freine cette augmentation de consommation. La courbe d évolution de la consommation est légèrement ascendante pour Berne, mais nettement en deçà de la moyenne suisse. C est vrai que c est un défi, mais cela fait partie de notre relation quotidienne à l énergie. Que faut-il faire pour que l électromobilité s impose? Daniel Schafer: Nous devons inciter les gens à expérimenter eux-mêmes cette électromobilité. Ils découvriront alors que c est une manière très dynamique de se déplacer. En plus d être non polluante et moins chère. On entend beaucoup parler de stations de recharge, de stations-services électriques. Quel est leur avenir? Kai Karring: La plupart du temps, on recharge la batterie de son véhicule électrique en courant propre, chez soi, avec son chargeur. Des bornes de recharge professionnelles existent aussi, installées dans des lieux publics ou semi-publics, des gares, des rues. A l avenir, le parc électrique ne sera pas seulement consommateur d électricité, mais saura aussi soutenir le réseau, grâce à la capacité de stockage de ses batteries. Daniel Schafer: Et là, nous approchons d une tâche essentielle pour nous en tant qu entreprise énergétique. Nous devons assurer en permanence l équilibre entre les quantités d électricité produites et consommées. Les voitures électriques ouvrent une perspective intéressante pour la future régulation du réseau. Où en êtes-vous dans le développement des infrastructures de recharge en électricité? Daniel Schafer: Là où nous commercialisons ElectroDrive, nous installerons aussi des stations de recharge publiques. Ce n est pas très simple dans l espace public, mais nous avançons en ce qui concerne les parkings pour automobiles et pour vélos. Nous proposons aussi à notre clientèle d entreprise d aménager cette infrastructure pour leurs employés et leur flotte de véhicules. Kai Karring: Nous l avons dit précédemment : la question de l autonomie est souvent surestimée. Des études montrent que la distance parcourue en moyenne n excède pas 40 km et ne nécessite donc pas de bornes de recharge dans l espace public. Des stations de recharge dans quelques lieux centralisés suffisent. Pour 80% des trajets en voiture électrique, l électricité disponible chez soi ou sur son lieu de travail est largement suffisante. Dernière question à tous les deux : D où tirez-vous l assurance que l électromobilité est plus qu un phénomène passager? Kai Karring : Cette forme de mobilité est la solution pour en finir avec notre dépendance du pétrole. Quant à l efficacité énergétique, un véhicule électrique est évidemment sans concurrence même par rapport à la «voiture 1 litre». Daniel Schafer : A mon avis, les grands fabricants d automobiles eux-mêmes donnent la preuve que l avenir est à l électromobilité. Les gens étant de plus en plus conscients des problèmes environnementaux, les comportements durables s imposeront. Annonce Umwelt Arena à la rencontre du futur Umwelt Arena ouvrira ses portes au printemps 2012 à Spreitenbach (AG). Ce projet novateur de Walter Schmid, entrepreneur général et inventeur du Kompogas, permettra pour la première fois au grand public d expérimenter, de tester et comparer la vaste gamme des biens et services durables et le champ des techniques écologiques. Nos ressources sont limitées. D où l intérêt croissant suscité par les solutions durables. Or il n est pas toujours simple de se procurer des informations fiables et de procéder à des comparaisons. «Umwelt Arena entend résoudre ce casse-tête», explique Walter Schmid, l auteur de ce projet spectaculaire. Architecture: rené schmid architekten, Zurich Visualisation: raumgleiter.com Umwelt Arena offre une vaste plate-forme à toutes les institutions ou entreprises s occupant de questions de durabilité ainsi que de techniques écologiques. Les visiteurs y trouveront sous le même toit toute la gamme des produits, services et informations durables. Des véhicules à bon rendement énergé- tique pourront être testés. Les visiteurs découvriront encore que l alimentation ou la mode peuvent être respectueuses des ressources. Umwelt Arena démontre qu un mode de vie moderne et une attitude écologique n impliquent aucun sacrifice. Avis aux amateurs: des assainissements ou constructions durables se justifient d un point de vue économique. D où la présentation non seulement d installations photovoltaïques, mais de techniques du bâtiment au bilan carbone neutre, ainsi que du potentiel des énergies renouvelables (éolien, solaire, etc.). Le cœur d Umwelt Arena est une cour intérieure couverte, avec un amphithéâtre d une capacité de 1500 personnes. Le cadre est idéal pour l organisation de manifestations variées, et deviendra le rendez-vous obligé du développement durable. «Les techniques environnementales doivent pouvoir être touchées du doigt», souligne Walter Schmid. Pour en savoir plus: Façades Systèmes bois/métal Fenêtres et portes Boîtes aux lettres et éléments normalisés Systèmes d énergie solaire Conseils et service Annonce kämpfen für architektur Dernier appartement à vendre 5.5 pièces, 152m2, en attique sur deux niveaux SunnyWatt Le premier lotissement ZeroEnergie dans la région de Zurich Minergie-P-Eco kämpfen für architektur ag, zurich tel: Faites de votre toit une petite centrale électrique. Avec les nouveaux modules photovoltaïques intégrés de Schweizer. Les nouveaux modules photovoltaïques intégrés à la toiture, avec le système de montage éprouvé Solrif de Schweizer, ne se contentent pas de produire du courant de façon effi cace. Les tuiles solaires remplacent aussi la couverture traditionnelle du toit. Et vous profi tez de la rétribution la plus élevée pour le courant injecté. Plus d informations sur ou par téléphone au n Ernst Schweizer AG, Metallbau, CH-1024 Ecublens, Téléphone Solrif_Sunpower_Archi_176x127_4f_Bild_f.indd :31:07 Uhr 39

Nouvelle énergie. «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» pour la Suisse. 100% renouvelable une solution suisse page 4

Nouvelle énergie. «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» pour la Suisse. 100% renouvelable une solution suisse page 4 Nouvelle énergie pour la Suisse Magazine pour les énergies renouvelables et l efficacité énergétique N o 1, automne 2010 «Le soleil est notre plus grande centrale électrique.» 100% renouvelable une solution

Plus en détail

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif

Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz. énergétiquement efficace renouvelable écologique productif Garantir l approvisionnement énergétique sans centrale nucléaire et sans centrale à gaz énergétiquement efficace renouvelable écologique productif 2 Pas de «pénurie énergétique»: Grâce à une meilleure

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal

Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Office fédéral de l énergie SuisseEnergie Assainissement sur mesure Pour un confort optimal Conférence Romande des Délégués à l Energie www.crde.ch Votre objectif Murs Toits et fenêtres Meilleur confort:

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Bon pour votre image. Bon pour votre budget.

Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Business Bon pour votre image. Bon pour votre budget. Economisez des coûts et préservez l environnement. Découvrez comment réduire les déplacements dans votre entreprise, économiser de l énergie et améliorer

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

Changeons d énergies

Changeons d énergies Changeons d énergies Etat des lieux Le soleil, notre énergie Transition, mode d emploi Alain Vaillant 1 Changeons d énergies Etat des lieux Le soleil, notre énergie Transition, mode d emploi Alain Vaillant

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE heatingthroughinnovation. * 02 Sommaire Sommaire Introduction 03 Tous les avantages en un seul coup d œil 04 Rénovations et Constructions neuves 10 Design avant-gardiste 12

Plus en détail

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Exploitation énergétique efficiente agissons MAINTENANT! Changement climatique La consommation d énergie globale et par conséquent l émission

Plus en détail

Production d énergie solaire en région alpine

Production d énergie solaire en région alpine Village de vacances Reka Blatten- Belalp Production d énergie solaire en région alpine Après dix-huit mois de travaux, la Caisse suisse de voyage (Reka) inaugurera en décembre 2014 le village de vacances

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Quelle stratégie énergétique pour la Suisse?

Quelle stratégie énergétique pour la Suisse? Assemblée générale des gaziers romands 31 mai 2006, La Sarraz Quelle stratégie énergétique pour la Suisse? Roger Nordmann, Conseiller national PS/VD Membre de la Commission de l environnement, de l énergie

Plus en détail

C est décidé, j arrête de fumer.

C est décidé, j arrête de fumer. C est décidé, j arrête de fumer. P o u r u n c h a u f f a g e e t u n e p r o d u c t i o n d e a u c h a u d e e f f i c a c e s 1 C e s t d é c i d é, j a r r ê t e d e f u m e r. M a i n t e n a n

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA

Service des transports et de l'énergie STE Amt für Verkehr und Enegie VEA Amt für Verkehr und Enegie VEA Conférence AFMC Fribourg, 8 novembre 2011 Politique énergétique «Société à 4000 Watts» Entre mesures contraignantes et programmes d incitation Serge Boschung(FR), Chef de

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi?

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi? Optez pour le solaire Cette brochure a été réalisée par Jonas Braichet, Olivier Flückiger et Michael Paratte, trois étudiants du Centre Professionnel Artisanal et Industriel du Jura Bernois en troisième

Plus en détail

Nos sources d énergie

Nos sources d énergie Nos sources d énergie Énergies fossiles Pétrole Gaz naturel Charbon Énergies renouvelables : inépuisables, sans émissions de CO2. Solaire directe Solaire indirecte Énergie non solaire Nucléaire Thermique

Plus en détail

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs

Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs Le chauffe-eau à pompe à chaleur: fiche technique à l intention des installateurs 1. Bases 1.1. Fonctionnement du chauffe-eau à pompe à chaleur (CEPAC) Comme son nom l indique, un chauffe-eau pompe à chaleur

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation

Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation ImmoClimat Suisse Association suisse de techniques de chauffage, d aération et de climatisation Portrait ImmoClimat Suisse Portrait 1 Le milieu de nos activités Le marché suisse de la technique du bâtiment

Plus en détail

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement

Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Rénovation du chauffage Pour préserver l environnement Sommaire Rénovation optimale Rénovation optimale Gaz naturel/biogaz Choisir le système de chauffage approprié Chaudière à condensation Chaudière à

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030

Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Une vision énergétiquement soutenable pour le Danemark Abandon progressif des énergies fossiles d ici 2030 Gunnar Boye Olesen, International Network for Sustainable Energy - Europe 1 (Réseau International

Plus en détail

Construire ensemble un avenir durable

Construire ensemble un avenir durable Construire ensemble un avenir durable Qui sommes-nous Le Groupe Rockwool est le leader mondial des produits d isolation et de systèmes en laine de roche. Le groupe Rockwool emploie à l échelle mondiale

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014

Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Le chauffage électrique, une contrainte ou une opportunité? Présenté par Mme Sahar Pasche Directrice, cofondatrice d Ecobuliding 8 octobre 2014 Chauffage électrique - parlons en Après la crise pétrolière

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Dossier de presse Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Table des matières En bref 3 L avenir selon Eneco 4 Durable, décentralisé, Ensemble 4 Transition 5 La maison du futur

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

La chaleur du soleil pour maisons individuelles

La chaleur du soleil pour maisons individuelles La chaleur du soleil pour maisons individuelles Les connaisseurs optent pour le soleil L habitat moderne est aujourd hui synonyme d un intérieur confortable et d un chauffage écologique et efficace. Les

Plus en détail

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent.

PRIME MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. BANNISSEZ LES COMBUSTIBLES FOSSILES. Adieu ancienne chaudière. Bienvenue pompe à chaleur. DEMANDEZ VOTRE PRIME DE TRANSITION Tu dois partir, parce que tu brûles notre argent. MAINTENANT TRIPLE AVANTAGE

Plus en détail

Vous construisez transformez rénovez

Vous construisez transformez rénovez Vous construisez transformez rénovez En accord avec l environnement et votre budget L avenir appartient aux énergies renouvelables! L amenuisement des ressources énergétiques et la problématique du réchauffement

Plus en détail

Estimation du potentiel Suisse de production d énergie électrique des chauffages à cogénération. Rudolf Dinger rdengineering, 1971 Nax

Estimation du potentiel Suisse de production d énergie électrique des chauffages à cogénération. Rudolf Dinger rdengineering, 1971 Nax Estimation du potentiel Suisse de production d énergie électrique des chauffages à cogénération Rudolf Dinger rdengineering, 1971 Nax Résumé Les centrales électriques thermiques rejettent une partie substantielle

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

La mobilité grâce à l énergie solaire

La mobilité grâce à l énergie solaire www.siemens.ch/elektromobilitaet La mobilité grâce à l énergie solaire Nous faisons le plein de soleil Answers for infrastructure. Soyez un pionnier de la mobilité solaire 50 pour cent environ de l énergie

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

Canadian Solar Industries Association

Canadian Solar Industries Association Comparution devant le Comité sénatorial permanent de l énergie, de l environnement et des ressources naturelles Le jeudi 29 septembre 2011 Témoins Patrick Bateman, Conseiller, politiques et recherche,

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE

L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE Chaleur écologique à la maison CHALEUR ÉCOLOGIQUE À LA MAISON POSER LES JALONS

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Photovoltaïque avec système. Installations solaires sur mesure.

Photovoltaïque avec système. Installations solaires sur mesure. Photovoltaïque avec système. Installations solaires sur mesure. Efficience de la plus petite à la plus grande installation solaire. TRITEC est là. Depuis plus de 25 ans déjà et pour un avenir énergétique

Plus en détail

ECO-CITOYEN AU BUREAU

ECO-CITOYEN AU BUREAU ECO-CITOYEN AU BUREAU Au sein de votre vie quotidienne, vous avez déjà fait évoluer vos comportement, afin de préserver la planète : vous triez vos déchets à la maison et faites des gestes simples pour

Plus en détail

Production d électricité et gains d efficacité énergétique

Production d électricité et gains d efficacité énergétique Dachorganisation der Schweizer KMU Organisation faîtière des PME suisses Organizzazione mantello delle PMI svizzere Umbrella organization of Swiss SME Prise de position Production d électricité et gains

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Auteur: International Network for Sustainable Energy Europe (INFORSE-Europe), Juin 2010. Dans le cadre du développement d un «Vision Globale»

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière PAGE 20 Eco-construction... Par Séverine Littière La maison BBC relève le niveau A l heure des préoccupations environnementales, de nombreux efforts sont faits pour préserver notre planète. Nos chères

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Chaudière à mazout à condensation

Chaudière à mazout à condensation Chaudière à mazout à condensation UltraOil Technique de condensation de dernière génération. Pour une production économique d énergie de chauffage et une utilisation efficace de la ressource précieuse

Plus en détail

Les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables Les énergies renouvelables Vue d ensemble et zoom sur l énergie éolienne Baden-Baden - 20 octobre 2011 Dr. Walter Witzel Président du Bundesverband WindEnergie e.v. pour le land du Bade-Wurtemberg Sommaire

Plus en détail

I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE

I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE Vous êtes ici : Entreprendre» Défis du 21ème siècle» Énergie» Entreprises & Énergie I. LES ENTREPRISES FACE A L ÉNERGIE Une entreprise utilise de l énergie pour différents postes. Voici quelques exemples

Plus en détail

Aachen. Petite Cogénération ASPECTS GENERAUX CONTEXTE. (Allemagne) Aachen

Aachen. Petite Cogénération ASPECTS GENERAUX CONTEXTE. (Allemagne) Aachen Petite Cogénération Aachen (Allemagne) Après des expériences déjà nombreuses dans le domaine de la cogénération de grande et moyenne taille, certaines municipalités européennes développent actuellement

Plus en détail

L approvisionnement électrique de la Suisse. Hans Björn (Teddy) Püttgen. Café Scientifique Hôpital de Morges 27 octobre 2011

L approvisionnement électrique de la Suisse. Hans Björn (Teddy) Püttgen. Café Scientifique Hôpital de Morges 27 octobre 2011 L approvisionnement électrique de la Suisse Hans Björn (Teddy) Püttgen Professeur, Chaire de Gestion des Systèmes Energétiques Directeur, Energy Center Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Georgia

Plus en détail

Comprendre... Les Effacements

Comprendre... Les Effacements Comprendre... Les Effacements Un effacement est une diminution temporaire de Qu est-ce la consommation d électricité par rapport à une consommation initialement prévue. Cette diminution que c est? est

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème

Les éoliennes. Synthèse du travail des élèves de 4 ème Les éoliennes Synthèse du travail des élèves de 4 ème Année 2013 Collège du Chinchon Sommaire I. Introduction II. Développement 1) Principe de fonctionnement & définition 2) Les différentes éoliennes 3)

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Le plaisir de vivre, le plaisir de rouler Testez maintenant les nouvelles propulsions

Le plaisir de vivre, le plaisir de rouler Testez maintenant les nouvelles propulsions Le partenaire officiel de votre marque est à même de vous informer Vous souhaitez savoir quel modèle WE CARE répond le mieux à vos besoins? Ou bien vous avez envie, par exemple, de jeter un coup d œil

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 9 Glossaire

La transition énergétique L Energiewende allemande. 9 Glossaire 9 Glossaire La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 Mise à jour en août 2015 www. 9 Glossaire

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

Mode d'emploi du Wattmètre

Mode d'emploi du Wattmètre Mode d'emploi du Wattmètre Chacon Ecowatt 650 Connaître la consommation de ses appareils électriques pour mieux économiser! Attention, ne pas se servir du Wattmètre pour des appareils d'une puissance supérieure

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie!

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie! Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation Jusqu à 40 % d économie d énergie! A l extérieur le mauvais temps s installe sur le pays. Les arbres, les champs et les routes sont

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 9 ISORE BATIMENT 1 Rue Louis Renault ZI du Millenium 53 940 Saint Berthevin Tél. : 02 43 66 96 51 Fax : 02 43 66 86 88 Email : p.laruaz@isore-batiment.fr Effectif : 45 salariés Activité :

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l automatisation des bâtiments. Applications testées pour le chauffage et la réfrigération. Answers for infrastructure.

Efficacité énergétique dans l automatisation des bâtiments. Applications testées pour le chauffage et la réfrigération. Answers for infrastructure. Efficacité énergétique dans l automatisation des bâtiments Applications testées pour le chauffage et la réfrigération Answers for infrastructure. Un réglage CVC efficace préserve l environnement et améliore

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Construction durable: un défi global

Construction durable: un défi global Construction durable: un défi global Stefan Cadosch Arch. dipl. EPF/SIA Président de la SIA 1 En 1987, la Commission mondiale sur l environnement et le développement (commission Brundtland) définit la

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE ENJEUX EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS L HABITAT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LES AUTRES SECTEURS ENJEUX Décarboner l énergie L humanité est aujourd hui face à trois défis majeurs : la crise énergétique, le

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INTRODUCTION DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Note au sous groupe gouvernance du groupe d experts. * L URANIUM DANS LE BILAN ENERGETIQUE FRANÇAIS Bernard LAPONCHE 3 avril 2013 * Dans les échanges

Plus en détail

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al.

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Avril 2015 Rapport

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Des menaces sur la cogénération gaz

Des menaces sur la cogénération gaz Des menaces sur la cogénération gaz ; Rappel des enjeux : La puissance de 3 EPR 1,7 Mtep/an économisées Près de 10 Mt de CO 2 /an évitées 30 000 emplois industriels concernés Préserver des actifs performants

Plus en détail

en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement!

en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement! en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement! Sommaire Préface page 3 Economie d énergie dans votre ménage page 4-5 Economie d énergie et mobilité page 6-7 Economie d énergie lors du chauffage page 8-9

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible.

Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité. Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. lavage clim Programme européen de sensibilisation à l économie d électricité économie confort Résidences pour personnes âgées, économiser l énergie c est possible. froid veille éclairage +3 10 En 10 ans

Plus en détail

certificat de performance énergétique d un logement?

certificat de performance énergétique d un logement? Quelles informations dans le certificat de performance énergétique d un logement? 1. Introduction Les bâtiments représentent plus de 40% de la consommation d énergie de la Communauté européenne. Il est

Plus en détail

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013

DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 DU SOLEIL SUR LES TOITS DE PERRELET CONFÉRENCE DE PRESSE DU 17 DÉCEMBRE 2013 Marc Badoux - directeur adjoint des tl, responsable de l Unité Management du réseau Jean-Yves Pidoux - président du conseil

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail