Une introduction à la Microfinance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une introduction à la Microfinance"

Transcription

1 Une introduction à la Microfinance Présentation ENSAE Mathias ANDRÉ ENSAE Solidaire, pôle Microfinance 10 mars 2010 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

2 Introduction Table des matières 1 Introduction 2 Un peu d économie 3 Les principaux aspects de la microfinance 4 Les enjeux 5 Références Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

3 Introduction Introduction Au début le microcrédit au sens restreint : Accorder un «petit» prêt à des personnes exclues des systèmes bancaires traditionnels, ayant une activité source de revenus, regroupées en groupe de solidarité Puis la microfinance au sens large : Offre de nouveaux services (épargne, assurance, formations, appui institutionnel, etc.) à un public plus étendu (individuellement et sans activité rémunératrice initiale) Un objectif de développement à moyen ou long terme à partir d un principe de base Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

4 Introduction Un historique I Contexte : Dans les années 70, échecs majeurs des politiques publiques de prêt aux pauvres (Inde) Existence depuis toujours des institutions informelles (tontines, prêteurs de village) Une expérience plus ou moins récente (1849 en Rhénanie...) : 1976 : un point de départ. Création de la Grameen Bank, M. Yunus au Bangladesh (prêt aux femmes pauvres) : les pionniers. Développement de la microfinance dans la sphère commerciale (Bolivie, Indonésie, Bangladesh) : l euphorie. Développement impressionnant des activités dans le monde entier, premières institutions (IMF) rentables. (1997 : conférence internationale du micro-crédit aux EU) Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

5 Introduction Un historique II Depuis 2000 : la maturité? 2005 : année de la microfinance conférence internationale à Paris : M. Yunus et la Grameen Bank prix nobel de la paix. La plupart des IMF sont rentables (Compartamos fait une offre publique d achat) Aujourd hui 25 Milliards $ d encours, millions de clients Agence Française de développement : depuis 1988, pour actuellement 50 projets (essentiellement en Afrique) et 267 Me Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

6 Un peu d économie Table des matières 1 Introduction 2 Un peu d économie 3 Les principaux aspects de la microfinance 4 Les enjeux 5 Références Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

7 Un peu d économie Marché du crédit Le financeur doit évaluer le projet et le client (critères objectifs ou subjectifs) : Faire confiance! Qualité du projet (espérance de succès) Connaissance du client (profil de risque, existence de garanties) etc. Marché du crédit : Offre=demande (prix = taux d intérêt) Maximisation profit et minimisation coûts... Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

8 Un peu d économie Pourquoi le microcrédit? A la recherche de marchés manquants Les obstacles de l accès au crédit (les asymétries d information augmentent le risque de non remboursement d où un coût de contrôle) : aléa moral : même pour un projet rentable, vous pouvez ne pas rembourser même avec perte des garanties par exemple. Information sur ce que fait le client. anti-sélection ou sélection adverse : on emprunte sans vouloir rembourser d où le taux d intérêt pour couvrir ces pertes. Information sur ce qu est le client. Pour les populations pauvres : coût élevé (transaction, conditions géographiques) investissement pas assez rentables dans le contexte des pays en voie de développement absence de garanties Mais des besoins réels pour investir, développer des activités (fonds de roulement) Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

9 Les principaux aspects de la microfinance Table des matières 1 Introduction 2 Un peu d économie 3 Les principaux aspects de la microfinance 4 Les enjeux 5 Références Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

10 Les principaux aspects de la microfinance Le crédit solidaire standardisé à la Grameen I Les groupes solidaires sont le point de départ de l octroi du crédit : les prêts sont octroyés uniquement à des groupes de 5 femmes (milieu rural à forte densité) caution solidaire : si défaillance d un membre, les autres interviennent et s y substituent le cas échéant. Pas de nouveau prêt à aucun des membres si remboursement inachevé pas de garanties physiques (essentiel grâce au mécanisme de caution solidaire) prêts renouvelés et augmentent d autant plus vite que l historique est bon échéance hebdomadaire fixe sur un an 5% du montant exigée en épargne préalable Adhésion à une charte rappelant les principes de la caution solidaire Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

11 Les principaux aspects de la microfinance Les principes de base : à la Grameen Les crédits s appuient sur des principes simples : Montants des crédits limités (<PIB par tête) Prêts renouvelés de manière croissante (incitation aux remboursements) Durée des crédits courtes (<1 an) Taux d intérêt élevés ( 3% par mois! inférieurs à l informel) Remboursements fréquents et suivis avec rigueur (hebdomadaires) Connaissance de la moralité l emprunteur importe plus que le dossier de prêt L usage du crédit peut être libre L IMF va vers ses clients (services proximité) Importance de la formation Evolutions récentes de la microfinance : crédit individuel, suivi du dossier, assurance etc. Cas concret de WAGES. Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

12 Les principaux aspects de la microfinance Le succès de la Grameen I Pourquoi ça marche? Taux de remboursements proches de 100% (a priori, dans la sélection du groupe et a posteriori, pression sociale+substitutions si difficultés) Réduction des coûts de transaction : auto-sélection dans le groupe et dans la gestion et suivi du prêt Rôle social positif de la création du groupe (solidarité, apprentissage, etc.) Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

13 Les enjeux Table des matières 1 Introduction 2 Un peu d économie 3 Les principaux aspects de la microfinance 4 Les enjeux 5 Références Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

14 Les enjeux Manifeste du CGAP I En 2004, 11 principes du CGAP (Consultative Group to Assist the Poor) et retenus par les dirigeants du G8 (Wikipedia) : 1 Microfinance au sens large : Les pauvres n ont pas seulement besoin de crédit, mais aussi de moyens pour placer leur épargne, d assurance, et de services de transfert de fonds 2 Lutte contre la pauvreté : La microfinance doit procurer des avantages aux ménages pauvres : élévation du niveau de vie, constitution de patrimoine et de garanties pour les prémunir vis-à-vis des remous auxquels ils peuvent être confrontés. 3 Viabilité : Les subsides provenant de donateurs ou du gouvernement sont rares et incertains. Par conséquent, pour atteindre un plus grand nombre de pauvres, la microfinance doit s auto-entretenir. 4 La microfinance implique de mettre sur pied des institutions locales permanentes. Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

15 Les enjeux Manifeste du CGAP II 5 La microfinance implique également d intégrer les besoins financiers des populations pauvres dans un système financier national. 6 Il revient au gouvernement de rendre possibles les services financiers, pas forcément de les fournir. 7 Les fonds donateurs devraient compléter les capitaux privés plutôt que de se substituer à eux. 8 Manque de capacités institutionnelles et financières : Les donateurs devraient mettre l accent sur le potentiel de création. 9 Le plafonnement des taux d intérêt va à l encontre des intérêts des pauvres en empêchant les institutions de microfinance de couvrir leurs frais, ce qui bloque la fourniture de crédit. 10 Transparence et information : Les institutions de microfinance devraient mesurer et publier leurs performances aussi bien financières que sociales Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

16 Les enjeux Un début de discussion : des remarques Rôle de la formation, de la sensibilisation des publics concernés aux produits bancaires, aux notions de taux d intérêt, de gestion, etc. Viabilité ou rentabilité? Débat sur les taux d intérêt Etude de l impact économique et social : pas de conclusions et risque de remplacer d autres moyens de lutte contre la pauvreté (aide au développement, protection sociale, etc.). Cas du Bangladesh Rôle de la gouvernance (contrôle des risques pour les IMF), du cadre légal (maîtrise de l endettement des individus, des taux d intérêt) Question des fonds propres, arbitrage avec les «subventions» Et bien d autres encore! Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

17 Références Table des matières 1 Introduction 2 Un peu d économie 3 Les principaux aspects de la microfinance 4 Les enjeux 5 Références Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

18 Références Sources et références I Livres : Le guide de la Microfinance, S. Boyé, J. Hajdenberg, C. Poursat, Ed. d Organisation, 2006 The Economics of Microfinance, B. Armendáriz de Aghion, J. Morduch, The MIT Press, 2005 The Microfinance Revolution : Sustainable Finance for the Poor, M. S. Robinson, The World Bank Ed., 2001 Présentations : Grégoire Chauvière-Le-Drian (AFD), La Microfinance : un outil de développement appuyé par l AFD, présentation ENSAE, mars 2008 Esther Duflo (MIT), Crédit et services financiers, cours au Collège de France, janvier 2009 Ludovic Subran (Banque Mondiale), Le micro-crédit entre assistanat et insertion économique, présentation AUDENCIA, avril 2009 Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

19 Références Sources et références II Yaël Zlotowski (Crédit Coopératif), La Microfinance : un exemple de réponse à la défaillance de marché du crédit, cours ENSAE, mars 2009 Pour aller plus loin sur internet au ailleurs : Evaluations aléatoires par le JPAL Club de microfinance de Paris, l ADIE, le réseau CERISE, Planet Finance, Finansol, etc. Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

20 Références Fin Merci! Mathias ANDRÉ (ENSAE Solidaire) Une introduction à la Microfinance 10 mars / 20

La finance durable a-elle un avenir durable?

La finance durable a-elle un avenir durable? La finance durable a-elle un avenir durable? La perspective du microcrédit Emmanuelle Javoy 1 L exclusion bancaire Les bénéficiaires Le client type des services de microfinance est une «personne à faibles

Plus en détail

Au service des prêteurs d espoir

Au service des prêteurs d espoir Au service des prêteurs d espoir GRAMEEN ET CREDIT AGRICOLE s allient pour lutter contre la pauvreté Fondée en 1983 par Muhammad Yunus, la Grameen Bank (banque des villages) a développé au Bangladesh le

Plus en détail

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit

Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit Un modèle stochastique du taux d intérêt implicite en microcrédit PHEAKDEI MAUK, MARC DIENER LABORATOIRE J.A. DIEUDONNÉ Dixième colloque des jeunes probabilistes et statisticiens CIRM Marseille 16-20 avril

Plus en détail

La microfinance en Inde

La microfinance en Inde COVALENCE INTERN ANALYST PAPERS La microfinance en Inde Yola Argot-Nayekoo Master 1 de Commerce International et langue orientale Hindi à Paris (Frace) Ethical Information Analyst Intern, Covalence SA,

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID

Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID Quel impact de la Microfinance islamique? Expérience de la BID LA MICROFINANCE CLASSIQUE LA MICROFINANCE ISLAMIQUE L IMPACT ECONOMIQUE ET SOCIAL L EXPÉRIENCE DE LA BID 1.La Microfinance? la Grameen Bank

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique»

Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Justine BERTHEAU Compte-rendu de la conférence débat du 7 octobre 2004 à L ENA : «Espoirs et limites de la microfinance en Afrique» Intervenants : - Yann Gauthier, directeur du Centre International du

Plus en détail

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis»

Conférence du 27 juin 2013. «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Soutenu par : Présentation Conférence du 27 juin 2013 «Financement des TPE et PME : opportunités et défis» Selon les données de la Banque mondiale, il y avait entre 420 et 510 millions de TPE et PME formelles

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire?

DOSSIER. La microfinance. La microfinance. Utopie d un capitalisme solidaire? La microfinance La microfinance Utopie d un capitalisme solidaire? Page 20 Variances 40 - Février 2011 La microfinance DOSSIER Dans un monde financier à la recherche de nouveaux repères, la microfinance,

Plus en détail

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise

Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe. Cécile Lapenu, Cerise Avancées dans le domaine des performances sociales en microfinance, et applications en Europe Cécile Lapenu, Cerise Septembre 2008 1 Cécile Lapenu, CERISE Dans le secteur de la microfinance, les performances

Plus en détail

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres

La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres La microfinance Mythes et réalité Où comment faire de l argent sur le dos des pauvres Crise de légitimité La microfinance a bénéficié au niveau international d une très grande popularité depuis sa création

Plus en détail

Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES

Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES MUHAMMAD YUNUS Universitaire BANGALAIS Inventeur de la GRAMEEN BANK Extraits de son livre «vers un monde sans pauvreté» chez J.C. LATTES De l un des pays les plus défavorisé de la planète, Muhammad YUNUS

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

Données clés Le secteur de la microfinance en chiffres Page 13

Données clés Le secteur de la microfinance en chiffres Page 13 Numéro 3 Septembre 2009 QUEL ÉQUILIBRE ENTRE SOUTENABILITÉ FINANCIÈRE ET ENJEUX SOCIAUX DANS LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE? Quelles sont les bonnes pratiques de gestion financière et de gouvernance? Quelles

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E.

Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Séminaire sur les services économiques et financiers pour les P.M.E. Organisé par l Institut Multilatéral d Afrique et la Banque Africaine du Développement en partenariat avec le Fond Monétaire International

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 4. Le taux d intérêt en question

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 4. Le taux d intérêt en question Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 4 Le taux d intérêt en question Sources : Séminaire de Dakar et travaux de l ATP Cirad-Cerise. Fiche Mémento de l Agronome Version Multimédia CNEARC, CIRAD

Plus en détail

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté

Produits financiers flexibles, inclusion financière et réduction de la pauvreté Encadré 4 1 L intérêt des produits financiers flexibles L accès aux services financiers dans les pays en voie de développement est limité par plusieurs contraintes particulières (faible densité de population,

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire

La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire La FAFEC «Gnèna-Yèter», la «Banque» des Femmes rurales du Nord de la Côte d Ivoire BIM n 136 - Mercredi 24 Octobre 2001 Bénédicte Laurent, FIDES Un BIM du mercredi qui nous vient de loin : nous avons demandé

Plus en détail

Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour

Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour Création de portefeuilles améliorés Leçons apprises de Portefeuilles des pauvres : Comment les pauvres de la planète survivent avec 2 dollars par jour Ce dossier explore les moyens d'envisager la prochaine

Plus en détail

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE

UN BILAN EN DEMI-TEINTE : MICROCRÉDIT OU MICRO-ENDETTEMENT? LA MICRO-FINANCE, UNE PORTE D ENTRÉE À LA PROTECTION SOCIALE 2 ] Sécurité des revenus Le cas du microcrédit CADRE GÉNÉRAL Selon le rapport annuel de la Banque mondiale, l année 2010 compterait quelques 64 millions de personnes de plus en situation d extrême pauvreté.

Plus en détail

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5

CAISSE LE SALUT RAPPORT DE STAGE. Janvier 2013. Faire des pauvres de vrais partenaires de développement. Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 CAISSE LE SALUT Janvier 2013 RAPPORT DE STAGE Faire des pauvres de vrais partenaires de développement Tuteur : Mme NARBONNE NIJEAN JASON GEA1 TD5 Sommaire REMERCIEMENT... 1 INTRODUCTION... 2 DEVELOPPEMENT...

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Dossier de presse Septembre 2012 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de la microfinance, au service des acteurs de l économie sociale et solidaire Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

Thomas Ricolfi 28/05/2009 Track Social Business CONFIDENTIEL. Les coûts liés à l asymétrie d information dans le microcrédit

Thomas Ricolfi 28/05/2009 Track Social Business CONFIDENTIEL. Les coûts liés à l asymétrie d information dans le microcrédit Thomas Ricolfi 28/05/2009 Track Social Business CONFIDENTIEL Les coûts liés à l asymétrie d information dans le microcrédit Introduction Il y a, depuis quelques années, un véritable changement dans le

Plus en détail

Rôle de l épargne dans le développement.

Rôle de l épargne dans le développement. 1 Rôle de l épargne dans le développement. L ensemble des acteurs économiques participant aux politiques de développement s accordent à reconnaître, depuis une quinzaine d années, l échec des politiques

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique

Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique Présentation de l Adie L Association pour le droit à l initiative économique Séminaire du 22 septembre 2015 - Paris Financial Instruments for delivery of the ESF Mission de l Adie Créée en 1989 par Maria

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

focus note Le microcrédit aide-t-il vraiment les pauvres? Depuis qu il a commencé à attirer l attention du Une affirmation mise en doute

focus note Le microcrédit aide-t-il vraiment les pauvres? Depuis qu il a commencé à attirer l attention du Une affirmation mise en doute focus note N 59 Janvier 2010 Richard Rosenberg Le microcrédit aide-t-il vraiment les pauvres? Depuis qu il a commencé à attirer l attention du public, il y a 25 ans, le microcrédit a toujours été décrit

Plus en détail

Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion du risque de crédit

Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion du risque de crédit ATELIER D ECRITURE SUR LA MICROFINANCE AU SENEGAL " Ecrire pour partager les expériences et innovations dans le secteur de la microfinance au Sénégal" Le «scoring» en microfinance : un outil de gestion

Plus en détail

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC

A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC A la recherche d un cadre d analyse entre micro-finance et micro-assurance santé GRAP - OSC Etude exploratoire à partir du cas du Bénin Marc Labie, Ilere Ngongang,Marthe Nyssens, Pascal Wele Plan Micro-finance

Plus en détail

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale.

P.4 P.6 P.9 P.13 P.19. Préambule. I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.4 P.6 Préambule I- Enjeux de la Microfinance : pauvreté, vulnérabilité et secteur informel dans l économie nationale. P.9 P.13 P.19 II- Le Microcrédit : un modèle économique spécifique. III- Réalisations

Plus en détail

Crédit et services financiers

Crédit et services financiers Crédit et services financiers Esther Duflo Chaire internationale Savoirs contre pauvreté Lundi 26 janvier 2009 Introduction: prêter aux pauvres Dans les années 1970, les gouvernements avaient abandonné

Plus en détail

Évaluation de la performance sociale

Évaluation de la performance sociale Évaluation de la performance sociale DOSSIER Évaluation de la performance sociale Les enjeux d une microfinance responsable Cécile Lapenu, Directrice Exécutive, CERISE 1 2 Les analyses de l impact de la

Plus en détail

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Leçon 2: GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base Cadre stratégique de la gestion de trésorerie Objectifs d apprentissage À la fin de cette leçon, vous devriez: savoir faire la différence

Plus en détail

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12. Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements

Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12. Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 12 Partenariats banques et IMF : acquis et enseignements Sources : Séminaire de Dakar et travaux de l ATP Cirad-Cerise Synthèse introductive de l atelier

Plus en détail

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery

Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance. Executive Summery Research Insight L efficacité, clé pour l obtention de taux d intérêts plus faibles dans la microfinance Executive Summery Mars 14 Résumé Grâce à la microfinance, des centaines de millions de ménages défavorisés

Plus en détail

Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires

Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires Performances sociales (I) : un outil d'audit des performances sociales proposé par Cerise et ses partenaires BIM n - 28 juin & 05 juillet 2005 Cécile LAPENU En novembre 2003, deux BIM avaient présenté

Plus en détail

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT

MICROFINANCE. Le guide de la. Microcrédit et épargne pour le développement. Sébastien BOYÉ. Jérémy HAJDENBERG. Christine POURSAT 155 x 240 mm - dos 18 mm Le guide de la MICROFINANCE Microcrédit et épargne pour le développement Sébastien BOYÉ Jérémy HAJDENBERG Christine POURSAT Préface de Maria NOWAK - tirage Éditions d Organisation

Plus en détail

MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM. Dakar 11 &12 mai 2014. Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien

MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM. Dakar 11 &12 mai 2014. Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien MFW4A 2014 PARTNERSHIP FORUM Dakar 11 &12 mai 2014 Crédit à l habitat et secteur informel Expérience du marché indien Olivier Hassler Housing Finance Consultant ohhfinance@gmail.com 1 Aperçu du crédit

Plus en détail

Les banques commerciales en microfinance

Les banques commerciales en microfinance Les banques commerciales en microfinance BIM n - 25 novembre 2003 Karin BARLET Les banques commerciales classiques ont-elles leur place en microfinance? Sont-elles réellement attirées par ce secteur sur

Plus en détail

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam

Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes. Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Développement de la microassurance au Vietnam : quelques expériences intéressantes Grégoire Chauvière Le Drian Adjoint au directeur ADETEF Vietnam Atelier du Forum économique et financier Hanoï, 10 et

Plus en détail

MEMOIRE. P ré s e n t é e n v u e d e l' o b t e n t io n d u Mas t e r e n I n g é n ie u r d e g e s t io n, f i n a l it é s p é c i a l is é e

MEMOIRE. P ré s e n t é e n v u e d e l' o b t e n t io n d u Mas t e r e n I n g é n ie u r d e g e s t io n, f i n a l it é s p é c i a l is é e MEMOIRE P ré s e n t é e n v u e d e l' o b t e n t io n d u Mas t e r e n I n g é n ie u r d e g e s t io n, f i n a l it é s p é c i a l is é e Impacts de la régulation institutionnelle sur le secteur

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre

ASEG. Un guide pour la micro finance sensible au genre. Programme d analyse socioéconomique selon le genre Un guide pour la micro finance sensible au genre ASEG Programme d analyse socioéconomique selon le genre Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture Les appellations employées dans

Plus en détail

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE

LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE LA FINANCE POUR TOUS? POLITIQUES ET ECUEILS DU DEVELOPPEMENT DE L ACCES AUX FINANCES RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES POLITIQUES DE DEVELOPPEMENT Résumé Un nouveau rapport de la Banque mondiale sur

Plus en détail

Conférence du 25 janvier 2013

Conférence du 25 janvier 2013 Soutenu par : Conférence du 25 janvier 2013 «Croissance et endettement (surendettement?) en microfinance : le cas du Cambodge» Présentation Le Cambodge est un pays où le secteur de la microfinance semble

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Crédit consommation : Réunion du Club de microfinance de Paris le 9 mars 2010

Crédit consommation : Réunion du Club de microfinance de Paris le 9 mars 2010 Crédit consommation : Réunion du Club de microfinance de Paris le 9 mars 2010 BIM n - 13 avril 2010 Raphaële CHENIÈRE Le Club de Microfinance de Paris a organisé une conférence sur «le crédit à la consommation

Plus en détail

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé

MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ. Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé MICRO FINANCE ET LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Présenté par Mme VANHOOREBEKE Oumou Sidibé Directrice Générale de NYESIGISO Réseau des Caisses d Épargne et de Crédit du Mali La micro finance dans le cadre de

Plus en détail

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009

Micro-assurance. Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Micro-assurance Denis Garand, FSA, FICA le 6 juin, 2009 Objectifs de développement du millénaire Réduire la pauvreté extrême et la faim Éducation primaire pour tous Promouvoir l égalité des sexes et l

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : POURQUOI «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES»?... 3 PARTIE 2 : EPARGNE/CREDIT DU SYSTEME FINANCIER INFORMEL...

SOMMAIRE PARTIE 1 : POURQUOI «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES»?... 3 PARTIE 2 : EPARGNE/CREDIT DU SYSTEME FINANCIER INFORMEL... Fédération Internationale des Producteurs Agricoles 1 «DONNER DU CREDIT AUX FEMMES RURALES» Ce document fut élaboré dans l objectif d apporter une information la plus complète possible sur le thème du

Plus en détail

Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais

Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais Cas Crédit Agricole - Crédit Lyonnais Thierry Pénard Mai 2004 Crédit Agricole-Crédit Lyonnais Le leader sur le marché bancaire français 9 100 agences avec deux réseaux différents 21 millions de clients

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

Mesure et Contrôle des Impayés. Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES

Mesure et Contrôle des Impayés. Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES A I D E - M E M O I R E Mesure et Contrôle des Impayés ET Calcul et Fixation de Taux d Intérêt GROUPE COUNSULTATIF POUR L ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES NOTE Cet aide-mémoire est constitué des messages et

Plus en détail

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Le document de politique en objet définit une stratégie renforcée pour la Banque

Plus en détail

CRISE EN MICROFINANCE : LE POINT DE VUE DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS

CRISE EN MICROFINANCE : LE POINT DE VUE DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS CRISE EN MICROFINANCE : LE POINT DE VUE DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS CONTEXTE Au cours des dix dernières années, le secteur de la microfinance s est développé de façon accélérée, permettant

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank BIM n 114-3 avril 2001 Karin BARLET Le crédit-bail ou leasing est une opération simple, pratiquée depuis longtemps dans de nombreux pays. Aujourd hui

Plus en détail

Potentialités et limites de la caution solidaire

Potentialités et limites de la caution solidaire Fiche d approfondissement du séminaire de Dakar n 8 Potentialités et limites de la caution solidaire Sources : Séminaire de Dakar et travaux de l ATP Cirad-Cerise Etudes de cas de l ATP CIRAD CERISE Communication

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance

Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Dossier de presse Septembre 2013 Le Crédit Coopératif, un banquier expert de l économie sociale et solidaire, au service des acteurs de la microfinance Contacts presse Crédit Coopératif Claude Sevaistre

Plus en détail

Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2)

Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2) Indicateurs de performance sociale pour les IMF (2/2) BIM - 18 novembre 2003 Morgane ISERTE ; Cécile LAPENU Le BIM précédent (4 novembre) présentait une rapide revue de la littérature et des sites Web

Plus en détail

La micro-finance: une opportunité pour l amélioration des moyens d existence des communautés de pêche artisanale

La micro-finance: une opportunité pour l amélioration des moyens d existence des communautés de pêche artisanale Bulletin 11 Publications - Bulletins La micro-finance: une opportunité pour l amélioration des moyens d existence des communautés de pêche artisanale A. Cissé, UCN Sénégal D. Sarr, UCN Sénégal M. Kébé,

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

Comment les pauvres gèrent-ils le risque?

Comment les pauvres gèrent-ils le risque? Comment les pauvres gèrent-ils le risque? Le présent dossier donne un aperçu de la manière dont les ménages pauvres gèrent les risques. Fondé sur les recherches effectuées via les journaux financiers dont

Plus en détail

L'analyse de la structure financière

L'analyse de la structure financière 2 L'analyse de la structure financière Les différentes conceptions La structure financière d une entreprise dépend principalement des contraintes technico-économiques liées à la nature des activités développées

Plus en détail

Sortir nos PME du piège de la pauvreté

Sortir nos PME du piège de la pauvreté Sortir nos PME du piège de la pauvreté Sophie Vermeille 1 Frank-Adrien Papon Droit & Croissance / Rules for Growth 2 L accès au crédit bancaire des PME, un obstacle pour leur croissance Pour des raisons

Plus en détail

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance

Les Associations de Cautionnement Mutuel en Guinée. Expérience du PASAL avec les institutions de micro finance Le financement de l agriculture familiale dans le contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?/ Séminaire de Dakar, 21-24 janvier 2002 / Contribution MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

Année du microcrédit Conférence internationale de Paris Elargir l accès à la microfinance : enjeux et acteurs

Année du microcrédit Conférence internationale de Paris Elargir l accès à la microfinance : enjeux et acteurs 1 Année du microcrédit Conférence internationale de Paris Elargir l accès à la microfinance : enjeux et acteurs Session Acteurs privés et nouveaux partenariats Maria Nowak, Présidente de l Association

Plus en détail

Les banques en Inde, supports au développement du pays?

Les banques en Inde, supports au développement du pays? Les banques en Inde, supports au développement du pays? Les informations du présent document sont exclusivement adressées au(x) destinataire(s). Elles peuvent contenir des informations confidentielles,

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF)

ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF) ENCYCLOPEDIE DU MICRO CREDIT : Ce qu il faut savoir sur les Institutions de Microfinance (IMF) Il y a beaucoup à faire pour mieux faire connaître la Microfinance. 1 Qu entend-on précisément par "MICROFINANCE"?...3

Plus en détail

22. Finances responsables de quoi parlons- nous?

22. Finances responsables de quoi parlons- nous? 22. Finances responsables de quoi parlons- nous? Par Pascal Glémain. Economiste. Docteur de l Université de Nantes. Titulaire de la Chaire ESS (ESSCA). Membre du Comité du Label FINANSOL (Paris) Co-responsable

Plus en détail

Forum. Les systèmes d information sur la solvabilité des emprunteurs à faible revenu. Principales difficultés et facteurs de réussite

Forum. Les systèmes d information sur la solvabilité des emprunteurs à faible revenu. Principales difficultés et facteurs de réussite Les systèmes d information sur la solvabilité des emprunteurs à faible revenu Principales difficultés et facteurs de réussite Accès au financement Forum Rapports CGAP et partenaires No 1, septembre 2011

Plus en détail

ETHIQUE ECONOMIQUE UNE MICROFINANCE ETHIQUE?

ETHIQUE ECONOMIQUE UNE MICROFINANCE ETHIQUE? ETHIQUE ECONOMIQUE UNE MICROFINANCE ETHIQUE? Préparé par : Fatou WADE Suzanne Anita COLY CERDI, février 2012 Intervenant : M. MAHIEU Sommaire Introduction... 3 Partie 1 : Cadre conceptuel... 4 1. Emergence

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 760 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Conception d un produit d assurance maladie Bruno Galland Juin 2009 Thème 2-2 La conception

Plus en détail

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM

Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Des système assuranciels en construction Jean-Christophe Debar, FARM Colloque «La micro-assurance agricole en Afrique de l Ouest : réalités et perspectives» Paris, 27 février 2014 Source «The emergence

Plus en détail

Économie Chapitre 6 La répartition des richesses. I) Les objectifs et les instruments de la redistribution

Économie Chapitre 6 La répartition des richesses. I) Les objectifs et les instruments de la redistribution Revenu du travail et du capital = Revenus bruts (répartition primaire du revenu) cf. Ch 5 Revenus bruts cotisations sociales impôts + prestations = Revenu disponible (répartition secondaire du revenu,

Plus en détail

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS

ADA / Guy Wolff MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS ADA / Guy Wolff LA ERASMUS MICROFINANCE LIONS CLUB 29 AVRIL 2008 : LUTTER LUXEXPO AUTREMENT CONTRE LA PAUVRETÉ MARILÈNE OBERLIN 9 JUILLET 2010 SOCIÉTÉ FRANCAISE DES TRADUCTEURS LA MICROFINANCE : LUTTER

Plus en détail

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale

Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Finance pour tous : Promouvoir l inclusion Financière en Afrique Centrale Conférence Régionale Organisée par la BEAC et le FMI Brazzaville (Congo) 23 Mars 2015 1 Session 4 : PROMOTION DE L INCLUSION FINANCIÈRE

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Chapitre 3 Quel impact pour

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

Initiative sur les Indicateurs de Performance Sociale (SPI2) Audit des Performances sociales des Institutions de Microfinance : Définition d un Outil

Initiative sur les Indicateurs de Performance Sociale (SPI2) Audit des Performances sociales des Institutions de Microfinance : Définition d un Outil Initiative sur les Indicateurs de Performance Sociale (SPI2) Audit des Performances sociales des Institutions de Microfinance : Définition d un Outil Rapport N 1 Version SPI2.1 du questionnaire Juin 2005

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises, PROPARCO

Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises, PROPARCO ATELIER 2 : LES PRODUITS FINANCIERS INNOVANTS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT Coordination : Luc Rigouzzo, Directeur général de PROPARCO Rapporteur : Virginie Bleitrach, Chargée d'affaires, Service Entreprises,

Plus en détail

Epargne : définitions, formes et finalités.

Epargne : définitions, formes et finalités. Epargne : définitions, formes et finalités. 1) Définitions de l épargne. Le dictionnaire Larousse définit l épargne comme une «fraction du revenu individuel ou national qui n est pas affectée à la consommation»,

Plus en détail

La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau

La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau La microfinance. Un outil de développement durable? Nicolas Blondeau La proclamation de 2005 comme année internationale du microcrédit par les Nations unies a certainement contribué à rendre plus populaire

Plus en détail

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010 Garanties ARIZ La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME Février 2010 Obstacles au crédit aux PME dans les pays en développement Le prêt aux PME est une activité émergente que les banques

Plus en détail