Les mathématiques appliquées de la finance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les mathématiques appliquées de la finance"

Transcription

1 Les mathématiques appliquées de la finance Utiliser le hasard pour annuler le risque Emmanuel Temam Université Paris 7 19 mars 2007 Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

2 Un peu d histoire Origine de la finance moderne: Bachelier (1900) à l origine de la naissance des processus stochastiques (variables aléatoires dépendants du temps X t (ω)) et de la couverture de risque en finance. La théorie mathématique des processus se développe au long du XXème siècle avec Kolmogorov et Itô parmi d autres. Côté finance, la théorie de Bachelier fut oubliée jusqu en 1973 et les travaux de Black, Scholes et Merton. Contexte macro-économique des années 1970: la déréglementation des marchés financiers (ex: taux de change, taux d intérêt, etc...) entraîne une hausse des risques pour les entreprises: celles-ci sont prêtes à payer pour transférer ce risque. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

3 La finance en univers certain Idée fondamentale: la valeur de l argent évolue au cours du temps Xe à t =0 X(1 + r)e à t =1 X(1 + r) n e à t = n X (1+r) n e à t =0 X (1+r) n 1 e à t = n 1 Xe à t = n La valeur actuelle du flux X échangé à t = n est X (1+r) n Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

4 Exemple d application Un exemple d application: le calcul des crédits. Un étudiant emprunte 1000epour acheter un ordinateur. La banque lui propose un crédit avec comme caractéristiques: taux d intérêt: r =0.25%. Durée: 2 ans=24 mois Mensualité constante M. Comment la banque calcule la mensualité M que vous allez verser? Elle égalise les flux futurs Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

5 Calcul de la mensualité d un crédit 1000 = M 1+r + M (1+r) M (1+r) 24. Somme versée par la banque en t =0 Valeur actuelle de la somme versée par l étudiant à la première mensualité Valeur actuelle de la somme versée par l étudiant à la deuxième mensualité Valeur actuelle de la somme versée par l étudiant à la dernière mensualité Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

6 Conclusion On en déduit 1000 = M = 24 k=1 M 1 (1 + r) (24+1) = M (1 + r) 24 r 1000r 42.98e 1 (1 + r) (24+1) Quand tout est déterminé: pas de problème Si r est inconnu, on ne peut plus rien calculer a priori: il y a risque de taux. Il existe d autres risques: risque de change, risque de contrepartie, etc... Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

7 Notion d arbitrage Définition Une opportunité d arbitrage est une stratégie financière permettant, pour un coût initial nul, d acquérir une richesse certaine dans une date future. Une banque X propose un livret à 4% par an. Une banque Y propose un crédit à 3% par an. Pour 100e emprunté en t =0, on doit rembourser 103 et on gagne 104 avec le livret au bout d un an: on fait dans tous les cas un profit de 1e, sans mise initiale. Hypothèse d AOA: on suppose qu il y a absence d opportunité d arbitrage sur les marchés financiers. L hypothèse d AOA implique que si deux flux futurs X T et Y T sont égaux alors ils ont le même prix à la date 0: X 0 = Y 0. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

8 Les options d achat L option d achat (call) sur S: Deux intervenants: l acheteur et le vendeur. L acheteur a le droit (et non l obligation) d acheter à la date T une unité d un actif S au prix K déterminé aujourd hui. Le vendeur reçoit en échange une prime P aujourd hui. Prix ou Valeur de l option A la date 0, la valeur de l option est P (la valeur de l actif à cette date est notée S 0 ). A la date T, deux cas Si S T K, l acheteur achète à K une unité d actif à l aide de l option. La valeur de cet actif est S T. La valeur de l option est S T K. Si S T K, l acheteur n utilise pas son option. La valeur de l option est 0. Conclusion: la valeur de l option à la date T est (S T K) +. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

9 Applications de l AOA L hypothèse d absence d opportunités d arbitrage implique que En effet, si P>S 0 : P S 0. On vend l option, on achète une unité d actif risqué. Profit = P S 0 > 0. A la date T on dispose de S T et on doit fournir à l acheteur de l option (S T K) +. Finalement Profit =(P S 0 )+(S T (S T K) + ) P S 0 > 0. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

10 Un exemple: transfert du risque de change Considérons la société Airbus: elle vend ses avions en dollar et sa comptabilité est en euro. Or, si le prix est fixé à la vente, la somme ne sera versée qu à la livraison (ou au moins une partie) Problématique: comment prévoir le montant d euros que recevra Airbus à la livraison? Donnons un exemple: on suppose que le prix d un avion soit de 300M$ payable dans T =5ans. Aujourd hui, S 0 = 1$ pour avoir 1e. Si il n y a pas de risque, le taux de change n évolue pas et Airbus reçoit 5 ans plus tard: M$= 300 Me. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

11 Un exemple: transfert du risque de change En fait le taux évolue et on suppose que deux cas peuvent se produire: Cas 1: il faut 0.8$ pour avoir 1e donc S T =1.25. Cas 2: il faut 2$ pour avoir 1e donc S T =0.5. Si Airbus décide de s exposer au risque de change et n utilise aucune stratégie financière, l entreprise encaissera la somme de Cas 1: S T 300 M$ = 375 Me. Par rapport à un scénario sans risque, Airbus gagne = 75 Me. Cas 2: S T 300 M$ = 150 Me. Par rapport à un scénario sans risque, Airbus perd = 150Me. Supposons que le cas 1 arrive avec une probabilité p et le cas 2 avec une probabilité 1 p on a un gain moyen: E[G T ]=p 75 (1 p) 150. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

12 Produits dérivés La banque XX propose à Airbus l option ayant les propriétés suivantes: La banque s engage à échanger 300 M$ dans 5 ans contre une somme fixée aujourd hui de K=300Me. Airbus n a pas d obligation: l entreprise peut vendre ses dollars à quelqu un d autre En contrepartie Airbus verse aujourd hui une prime P de 20Me à la banque. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

13 Evolution avec produits dérivés 5 ans plus tard: Cas 1: si S T =1.25, Airbus préfère changer ses dollars directement et encaisse = 345 Me. Par rapport au scénario sans risque, Airbus gagne = 45 Me. Cas 2: si S T =0.5, Airbus utilise son contrat et encaisse = 280 Me. Par rapport au scénario sans risque, Airbus perd = 20 Me P. Soit un gain moyen de E[G T ] = 45 p 20 (1 p). Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

14 Profil de gain Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

15 Mais où est le piège? Pour Airbus ce contrat est très avantageux: Perte limitée à 20Me. Gain potentiellement illimité si le cours évolue favorablement. Pour la banque en revanche: Gain limité à 20Me. Perte potentiellement illimitée si le cours évolue défavorablement. Les mathématiques financières servent (en partie) à calculer les primes pour que la banque puisse se couvrir. Les banques peuvent ainsi offrir aux entreprises, collectivités des outils de transfert de risque. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

16 Modèle de marché Marché à une période et deux dates 0 et 1 Xe à la date 0 donne X(1 + r)e à la date 1. Soit un actif risqué S (une action, une obligation, une monnaie étrangère écrite en euro, etc...) dont l évolution est: S 0 (1 + r) S 0 S 1 = u S 0 (1 + r) S 0 S 1 = d S 0 (1 + r) S 0 IMPOSSIBLE PAR AOA d<1+r<u Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

17 Modèle de marché Stratégie du vendeur: utiliser P pour le transformer en (S 1 K) + : cela s appelle dupliquer Avec quels outils? L actif risqué S: quantité δ 0 L actif sans risque (l argent): correspond à l emprunt ou au placement d argent (quantité algébrique φ 0 ) La valeur de cette stratégie financière est donc V 0 = φ 0 + δ 0 S 0 3 équations à 3 inconnues par absence d opportunité d arbitrage: φ 0 + δ 0 S 0 = V 0 = P (1) φ 0 (1 + r)+δ 0 S 0 u = V 1 (u) =(S 0 u K) + (2) φ 0 (1 + r)+δ 0 S 0 d = V 1 (d) =(S 0 d K) + (3) Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

18 Résolution On en déduit (2) - (3): Puis Enfin δ 0 = (S 0u K) + (S 0 d K) +. S 0 (u d) u φ 0 (1 + r) =(S 0 d K) + u d (S d 0u K) + u d. P = 1 1+r Si on pose π = 1+r d u d 1+r d u (1 + r) (S 0 u K) + +(S 0 u K) +. u d u d, on peut réécrire l équation précédente (S1 K) + P = E, 1+r avec S 1 une variable aléatoire de loi Q[S 1 = S 0 u]=π =1 Q[S 1 = S 0 d]. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

19 Conclusion: prime P = E (S1 K) +, 1+r Conclusion: la prime est l espérance de la valeur du call à la date 1 actualisée sous une certaine probabilité Q. Si on pose X = S 1 S 0 S 0, E[X] =π (u 1) + (1 π) (d 1) = r. Sous cette probabilité Q le rendement de l actif risqué est le rendement de l actif sans risque (l argent). Sous cette probabilité, le rendement moyen de n importe quelle stratégie financière est r. Il s agit de la probabilité neutre au risque (ou risque-neutre). Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

20 Le mouvement brownien Définition Le mouvement brownien est un processus (i.e. une suite de v.a. indexée par le temps t [0,T]) issu de 0 et tel que les accroissements W t W s pour 0 s<tsuivent une loi gaussienne de moyenne 0 et de variance t s. Ainsi: W t a pour loi N (0,t) La fonction qui à t associe W t (ω) est continue. Cette même fonction est non dérivable en tout point. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

21 Le mouvement brownien et la finance Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

22 Le monde de Black, Scholes et Merton Temps continu, horizon T, t [0,T]. Couverture dynamique: A la date 0, le vendeur reçoit P = V 0. Il achète une quantité δ t d actif risqué S. Le reste est investi dans l argent (on suppose r =0ici). Aucun apport extérieur ne doit intervenir: la couverture est autofinancée. Si la valeur de la couverture est (V t ) t [0,T ] alors la variation infinitésimale satisfait: V t+dt V t = δ t (S t+dt S t ). De plus la couverture doit dupliquer le call: V T (ω) =(S T (ω) K) +. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

23 Le monde de Black, Scholes et Merton: modélisation Black, Scholes et Merton proposent S t+dt S t = S t µdt + σ(w t+dt W t ). tendance bruit aléatoire La définition du terme W t+dt W t nécessite l introduction du calcul stochastique ou calcul d Itô car le brownien n est pas à variation finie mais à variation quadratique finie. On peut ainsi définir pour une fonction f suffisamment régulière: f(t + dt, S t+dt ) f(t, S t ) = t f(t, S t )dt + s f(t, S t )(S t+dt S t ) σ2 S 2 t 2 ssf(t, S t )dt. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

24 Le monde de Black, Scholes et Merton: résolution On suppose que V t = C(t, S t ) (on peut le démontrer rigoureusement). Ces équations conduisent nécessairement à une équation aux dérivées partielles: t C(t, x)+ 1 2 σ2 x 2 2 xxc(t, x) = 0 La prime proposée par le vendeur est donc C(T,x) = max(x K, 0) P = V 0 = C(0,S 0 ). δ t = x C(t, S t ). A l aide de cette prime, le vendeur parvient dans tous les scénarios àgénérer la cible aléatoire max(s T K, 0). La prime ne dépend du modèle que par la volatilité (σ), le terme de tendance (µ) n intervient pas!! Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

25 Le monde de Black, Scholes et Merton: résolution Rappel: l arbitrage est une stratégie permet de gagner à coup sur à partir de rien. Le prix est unique par absence d opportunité d arbitrage: supposons qu un vendeur propose l option au prix V 0 >V 0 Il vend le contrat Suit la stratégie (δ t ) t [0,T ]. En T il dispose de V 0 V 0 + V T (S T K) + > 0 La stratégie δ t est la stratégie delta-neutre qui est la stratégie associée au seul prix équitable. Le prix peut également s écrire: V 0 = E Q [(S T K) + ]. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

26 Panorama des mathématiques de la finance Probabilité et calcul stochastique: application à la modélisation et aux options dites exotiques. Complexité des produits introduction de méthodes numériques. Applications des équations aux dérivées partielles (domaine largement étudié auquel la finance a fournit de nouvelles applications). Monte Carlo (calcul d espérance par répétition d expériences aléatoires): discrétisation de processus, calcul de Malliavin, problème d arrêt optimal, optimisation stochastique, etc. En retour: arbitrage a posé des problèmes ardus. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

27 Formations en mathématiques financières Développement des mathématiques financières a eu un impact fort pour les formations de mathématiques appliquées. Universités: Paris 6 et 7 (2 Masters chacune), Dauphine, Paris 1, Marne La Vallée, Evry, etc. Grandes Ecoles: ENSAE, X, Ponts, ENSIMAG, Sup aero, ENSTA ont développés des filières mathématiques financières. Passage obligé devenir quant Modélisation (fondée notamment sur le calcul stochastique) Probabilités et analyse numériques, optimisation, algorithmique et programmation Le calcul stochastique et, par extension, les mathématiques appliquées sont devenus depuis quinze ans LA voie d accès aux métiers de la finance de marché. A l heure actuelle, c est une autoroute, l avenir dira ce qu il en est. Emmanuel Temam (Université Paris 7) Les mathématiques appliquées de la finance 19 mars / 27

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Le modèle de Black et Scholes

Le modèle de Black et Scholes Le modèle de Black et Scholes Alexandre Popier février 21 1 Introduction : exemple très simple de modèle financier On considère un marché avec une seule action cotée, sur une période donnée T. Dans un

Plus en détail

Probabilités III Introduction à l évaluation d options

Probabilités III Introduction à l évaluation d options Probabilités III Introduction à l évaluation d options Jacques Printems Promotion 2012 2013 1 Modèle à temps discret 2 Introduction aux modèles en temps continu Limite du modèle binomial lorsque N + Un

Plus en détail

Les mathématiques de la finance Université d été de Sourdun Olivier Bardou olivier.bardou@gdfsuez.com 28 août 2012 De quoi allons nous parler? des principales hypothèses de modélisation des marchés, des

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 1. a. On considère un modèle de marché (B, S) à une étape. On suppose que S = 5 C et qu à la date t = 1 on a (S u 1 = 51, S d 1 = 48).

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème.

I. Introduction. 1. Objectifs. 2. Les options. a. Présentation du problème. I. Introduction. 1. Objectifs. Le but de ces quelques séances est d introduire les outils mathématiques, plus précisément ceux de nature probabiliste, qui interviennent dans les modèles financiers ; nous

Plus en détail

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques David DUMONT - TEAM CALYON 22 avril 2008 Dans 2 ans, si l EURODOL est inférieur à 1,40 touchez 116% du nominal investi en euros, sinon

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o Corrigé exercices8et9 8. On considère un modèle Cox-Ross-Rubinstein de marché (B,S) à trois étapes. On suppose que S = C et que les facteurs

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 13. Théorie des options II Daniel Andrei Semestre de printemps 2011 Principes de Finance 13. Théorie des options II Printemps 2011 1 / 34 Plan I Stratégie de réplication dynamique

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

Prix d options européennes

Prix d options européennes Page n 1. Prix d options européennes Une société française tient sa comptabilité en euros et signe un contrat avec une entreprise américaine qu elle devra payer en dollars à la livraison. Entre aujourd

Plus en détail

1 La formule de Black et Scholes en t discret

1 La formule de Black et Scholes en t discret Université de Provence Préparation Agrégation Epreuve de Modélisation, Option Proba. Texte : La formule de Black Scholes en Finance Étienne Pardoux 1 La formule de Black et Scholes en t discret On suppose

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire Auriault Plan de la présentation Introduction. Le problème des options 2. Le modèle de Cox-Ross-Rubinstein 3. Les

Plus en détail

Simulations de Monte Carlo

Simulations de Monte Carlo Simulations de Monte Carlo 2 février 261 CNAM GFN 26 Gestion d actifs et des risques Gréory Taillard GFN 26 Gestion d actifs et des risques 2 Biblioraphie Hayat, Sere, Patrice Poncet et Roland Portait,

Plus en détail

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton 3. Evaluer la valeur d une option 1. Arbres binomiaux. Modèle de Black, choles et Merton 1 Les arbres binomiaux ; évaluation des options sur actions Cox, Ross, Rubinstein 1979 Hypothèse absence opportunité

Plus en détail

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO - Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO Grenoble, 11 juin 2012 Table des matières 1 Avant-propos 3 2 Présentation de l architecture du logiciel 3 2.1 Core..........................................

Plus en détail

Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers

Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers Introduction aux Mathématiques et Modèles Stochastiques des Marchés Financiers Huyên PHAM Université Paris 7 Laboratoire de Probabilités et Modèles Aléatoires, CNRS UMR 7599 pham@math.jussieu.fr Version

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Résumé des communications des Intervenants

Résumé des communications des Intervenants Enseignements de la 1ere semaine (du 01 au 07 décembre 2014) I. Titre du cours : Introduction au calcul stochastique pour la finance Intervenante : Prof. M hamed EDDAHBI Dans le calcul différentiel dit

Plus en détail

Calcul stochastique appliqué à la finance. Romuald ELIE & Idris KHARROUBI

Calcul stochastique appliqué à la finance. Romuald ELIE & Idris KHARROUBI Calcul stochastique appliqué à la finance Romuald ELIE & Idris KHARROUBI . Table des matières 1 Notion d arbitrage 5 1.1 Hypothèses sur le marché............................ 5 1.2 Arbitrage....................................

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Finance des matières premières (2) Les options, marchés complets, AOA

Finance des matières premières (2) Les options, marchés complets, AOA Finance des matières premières (2) Les options, marchés complets, AOA Joël Priolon - 12 mars 2014 Définition générale Une option est un contrat financier qui lie : l émetteur de l option et le détenteur

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières

Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières Master ISIFAR 2ème année Exercices pour le cours Mathématiques Financières Chapitre 1 Exercice 1. * Calculer le prix à terme d échéance T d une obligation de nominal N, qui verse un coupon C à la date

Plus en détail

IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année 2011 2012. Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret

IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année 2011 2012. Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret Université de Paris Est Créteil Mathématiques financières IAE Master 2 Gestion de Portefeuille Année 2011 2012 1. Le problème des partis 1 Feuille 3 Pricing et couverture Modèles discret Le chevalier de

Plus en détail

3- Valorisation d'options

3- Valorisation d'options 3- Valorisation d'options Valorisation des options classiques : options d'achat (call) options de vente (put) Une pierre angulaire de la finance moderne : décisions d'investissement (options réelles) conditions

Plus en détail

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci «Pricing d options Monte Carlo dans le modèle Black-Scholes» Etudiant : / Partie A : Prix de Call et Put Européens Partie B : Pricing par Monte Carlo et réduction

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Arnaud Triay Table des matières 1 Introduction Position du problème.1 Pricing des options........................................... Formalisme..............................................

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 3 Modèles financiers discrets

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 3 Modèles financiers discrets Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 3 Modèles financiers discrets Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de Franche-Comté)

Plus en détail

Intégrale stochastique

Intégrale stochastique Intégrale stochastique Plan L intégrale stochastique générale Intégrale de Wiener Exemples Processus d Itô Formule d Itô Formule de Black & Scholes Le processus B est un mouvement Brownien et { Ft B,t

Plus en détail

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE

PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Université Paris VII - Agrégation de Mathématiques François Delarue) PRIME D UNE OPTION D ACHAT OU DE VENTE Ce texte vise à modéliser de façon simple l évolution d un actif financier à risque, et à introduire,

Plus en détail

Arbitrage et prix des actifs. Prix des actifs en information symétrique sans hypothèse de complétude.

Arbitrage et prix des actifs. Prix des actifs en information symétrique sans hypothèse de complétude. Arbitrage et prix des actifs. Prix des actifs en information symétrique sans hypothèse de complétude. Le Cadre Etats de la nature : s = 1,.S,.. p(1),, p(s), Actifs a : m+1 actifs de base {a(0), a(m)} Matrices

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

Calcul stochastique appliqué à la finance. Volatilités stochastique, locale et implicite

Calcul stochastique appliqué à la finance. Volatilités stochastique, locale et implicite Calcul stochastique appliqué à la finance Ioane Muni Toke Draft version Ce document rassemble de brèves notes de cours. Les résultats sont proposés sans démonstration, les preuves ayant été données en

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci «Evaluation et couverture de produits dérivés» Etudiants : Colonna Andrea Pricing d'un Call Lookback par Monte Carlo et Ponts Browniens Rapport de Projet

Plus en détail

Introduction aux produits de taux d intérêts

Introduction aux produits de taux d intérêts Introduction aux produits de taux d intérêts R&D Banque CPR 8 avril 2002 Plan 1. Notations et préliminaires 2. Euribor, caplets, caps 3. Swaps, swaptions 4. Constant Maturity Swap (CMS) 5. Quelques produits

Plus en détail

Une expérience de mathématiques appliquées en Grande Ecole

Une expérience de mathématiques appliquées en Grande Ecole Une expérience de mathématiques appliquées en Grande Ecole El Karoui Nicole Univ Paris VI / Ecole Polytechnique elkaroui@cmapx.polytechnique.fr 6 Novembre 2009 El Karoui Nicole (Labo de proba/ CMAP) Conf

Plus en détail

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option

Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Emma Alfonsi, Xavier Milhaud - M2R SAF Simulations de Monte Carlo en finance : Pricer d option Sous la direction de M. Pierre Alain Patard ISFA - Mars 2008 . 1 Table des matières 1 Introduction 4 2 Un

Plus en détail

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Mémoire présenté le vendredi 10 juin 2011 par Clément Schmitt clement.schmitt@fixage.com Introduction Solvabilité II impose des fonds propres réglementaires

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE :

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : TERMES, SWAPS & OPTIONS LIVRE BLANC I 2 Table des Matières Introduction... 3 Les produits non optionnels... 3 La méthode des flux projetés... 3 Les options de change

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Points abordés Méthodes numériques employées en finance Approximations de prix

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés.

4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. 4. Les options Une option donne à son propriétaire le droit d acheter ou de vendre un contrat à terme à un prix et une échéance prédéterminés. C est un droit et non une obligation. L acheteur d une option

Plus en détail

La gestion du risque de change

La gestion du risque de change Chapitre 16 La gestion du risque de change 1 Exercice 16.03 Risque de change Option de change de l importateurl Un importateur français doit régler dans 6 mois un achat libellé en dollars d'un montant

Plus en détail

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier

CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION. Finance internationale, 9ème éd. Y. Simon & D. Lautier CARACTERISTIQUES ET EVALUATION DES CONTRATS D OPTION 1 Section 1. La définition et les caractéristiques d une option Section 2. Les déterminants de la valeur d une option Section 3. Les quatre opérations

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

Résumé... 9... 10... 10... 10

Résumé... 9... 10... 10... 10 Bibliographie 1 Table des matières Table des matières.................................... 3 Résumé............................................ 9........................................ 10........................................

Plus en détail

Stratégies sur options et Pricer d'options

Stratégies sur options et Pricer d'options Stratégies sur options et Pricer d'options Définition Une option (ou Warrant) est un contrat qui confère à son porteur le droit d acheter ou de vendre un sous-jacent (action, obligation, indice synthétique,

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault Chapitre 2. L équilibre macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault 1 Introduction 2 3 Réponse donnée par le modèle IS/LM: Cadre considéré comme Keynésien 4 1. Le

Plus en détail

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES)

ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) ENONCE : La formule de Black et Scholes sur les marchés financiers (Niveau terminale S ou ES) Depuis sa publication en 1973, la formule de Black et Scholes s est imposée comme la référence pour la valorisation

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0. Introduction au cours de finance

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0. Introduction au cours de finance Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0 Introduction au cours de finance Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de Franche-Comté)

Plus en détail

Quelques modèles financiers utilisant les EDSR et EDSPR avec grossissement de filtration

Quelques modèles financiers utilisant les EDSR et EDSPR avec grossissement de filtration Quelques modèles financiers utilisant les EDSR et EDSPR avec grossissement de filtration Anne EYRAUD-LOISEL ISFA, Université Lyon 1 Séminaire Lyon - Le Mans 3 Mai 2012, Le Mans 1 / 40 Outline 1 Problèmes

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU

LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU LES OPTIONS DE CHANGE DE SECONDE GÉNÉRATION : UN APERÇU En forte croissance depuis le début des années quatre-vingt, le marché des options sur devises s est enrichi, au début des années quatre-vingt-dix,

Plus en détail

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k]

La valeur présente (ou actuelle) d une annuité, si elle est constante, est donc aussi calculable par cette fonction : VA = A [(1-1/(1+k) T )/k] Evaluation de la rentabilité d un projet d investissement La décision d investir dans un quelconque projet se base principalement sur l évaluation de son intérêt économique et par conséquent, du calcul

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Modèles stochastiques et applications à la finance

Modèles stochastiques et applications à la finance 1 Université Pierre et Marie Curie Master M1 de Mathématiques, 2010-2011 Modèles stochastiques et applications à la finance Partiel 25 Février 2011, Durée 2 heures Exercice 1 (3 points) On considère une

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

un environnement économique et politique

un environnement économique et politique Vision d un économiste sur le risque agricole et sa gestion un sol un climat un environnement économique et politique Jean Cordier Professeur Agrocampus Ouest Séminaire GIS GC HP2E Prise en compte du risque

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte

L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte Partie 3: L Equilibre Macroéconomique en Economie Ouverte On abandonne l hypothèse d économie fermée Les échanges économiques entre pays: importants, en

Plus en détail

Les produits dérivés. Chapitre 2. 2.1 Forwards et futures

Les produits dérivés. Chapitre 2. 2.1 Forwards et futures Chapitre 2 Les produits dérivés Di érents types des taux d intérêt. Formule de valorisation d un forward sur un actif financier (action, obligation). Classification des options et terminologie associée,

Plus en détail

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale

Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Hedging delta et gamma neutre d un option digitale Daniel Herlemont 1 Introduction L objectif de ce projet est d examiner la couverture delta-gamma neutre d un portefeuille d options digitales Asset-Or-Nothing

Plus en détail

La Volatilité Locale

La Volatilité Locale La Volatilité Locale Bertrand TAVIN Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne 26 mai 2010 Résumé Dans cette courte note nous introduisons le concept de volatilité locale et les modèles de pricing basés sur

Plus en détail

Modélisation mathématique et finance des produits dérivés

Modélisation mathématique et finance des produits dérivés Modélisation mathématique et finance des produits dérivés Ecole Polytechnique Paris Académie Européenne Interdisciplinaire des Sciences Paris, 28 novembre 2011 Outline Introduction 1 Introduction 2 3 Qu

Plus en détail

Introduction aux modèles financiers

Introduction aux modèles financiers Notes pour le module spécifique Introduction aux modèles financiers Ecole Centrale de Lyon Option Mathématiques 1 2 Introduction Quelques références Pour comprendre les marchés financiers, avoir un apreçu

Plus en détail

2- Comment les traders gèrent les risques

2- Comment les traders gèrent les risques 2- Comment les traders gèrent les risques front office middle office back office trading échange d'actifs financiers contrôle des risques, calcul du capital requis enregistrement des opérations traitement

Plus en détail

Dérivés Financiers Options

Dérivés Financiers Options Stratégies à base d options Dérivés Financiers Options 1) Supposons que vous vendiez un put avec un prix d exercice de 40 et une date d expiration dans 3 mois. Le prix actuel de l action est 41 et le contrat

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Volatilité stochastique : étude d un modèle ergodique.

Volatilité stochastique : étude d un modèle ergodique. Volatilité stochastique : étude d un modèle ergodique. Julien Guyon julien.guyon@polytechnique.fr novembre Table des matières 1 Introduction 5 1.1 Notations............................. 5 1. Interprétation...........................

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Introduction au pricing d option en finance

Introduction au pricing d option en finance Introduction au pricing d option en finance Olivier Pironneau Cours d informatique Scientifique 1 Modélisation du prix d un actif financier Les actions, obligations et autres produits financiers cotés

Plus en détail

Chapitre 2 : Le revenu national

Chapitre 2 : Le revenu national Chapitre 2 : Le revenu national Principes de la macroéconomie - Pascal Belan L1 DU ECE - Année 2012-2013 Introduction Les déterminants de la production Les facteurs de production La fonction de production

Plus en détail

Ensimag 2A. Rapport de TER. Application de la Recherche Opérationnelle à la Finance

Ensimag 2A. Rapport de TER. Application de la Recherche Opérationnelle à la Finance Ensimag 2A Rapport de TER Application de la Recherche Opérationnelle à la Finance Elève : Yuefei HUANG Tuteur : Zoltán SZIGETI Mai, 2010 2 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Le marché des changes et arbitrage...

Plus en détail

B&S Pratique et limites

B&S Pratique et limites B&S Pratique et limites Christophe Chorro (christophe.chorro@univ-paris1.fr) Université Paris 1 Décembre 2008 hristophe Chorro (christophe.chorro@univ-paris1.fr) (Université Paris BS 1) Pratique et limites

Plus en détail

Qu est-ce-qu un Warrant?

Qu est-ce-qu un Warrant? Qu est-ce-qu un Warrant? L epargne est investi dans une multitude d instruments financiers Comptes d epargne Titres Conditionnel= le detenteur à un droit Inconditionnel= le detenteur a une obligation Obligations

Plus en détail

Les changements de numéraire dans la tarification de produits financiers

Les changements de numéraire dans la tarification de produits financiers INMA 2990 - Travail de fin d études Les changements de numéraire dans la tarification de produits financiers Pajot Benjamin Promoteur Devolder Pierre Juin 2010 Table des matières Introduction 1 1 Mesures

Plus en détail

L évaluation des options sur devise

L évaluation des options sur devise Université IBN ZOHR Faculté des sciences juridiques économiques et sociales Agadir Agadir Master Recherche économie appliquée Matière : finance international L évaluation des options sur devise Préparé

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005

MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 MATHEMATIQUES FINANCIERES SANS LARMES Nicolas Bouleau octobre 2005 L'engouement parmi les chercheurs et les jeunes scientifiques pour les mathématiques financières très excessif est-il un comportement

Plus en détail

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché

Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Dérivés de crédit : Situation et évolution du marché Parallèle entre dérivés de crédit et produits d assurance Déjeuner débat FFA Jean-Paul LAURENT Professeur à l'isfa, Université de Lyon, Conseiller scientifique

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel

CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER. Epargne et emprunt Calcul actuariel CONSOMMATION INTERTEMPORELLE & MARCHE FINANCIER Epargne et emprunt Calcul actuariel Plan du cours Préambule : la contrainte budgétaire intertemporelle et le calcul actuariel I II III Demandes d épargne

Plus en détail

La demande Du consommateur. Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal

La demande Du consommateur. Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal La demande Du consommateur Contrainte budgétaire Préférences Choix optimal Plan du cours Préambule : Rationalité du consommateur I II III IV V La contrainte budgétaire Les préférences Le choix optimal

Plus en détail

Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options

Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options 1 Utilisation des éléments finis pour le pricing d'options Semaine «éléments finis», ENSMP 29 novembre 2006 Jean-Didier Garaud (ONERA, DMSE/LCME) 2 Plan Actions et produits dérivés Modèle de Black-Scholes

Plus en détail

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail