Directives de placement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives de placement"

Transcription

1 Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12

2 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation de placement, ci-après désigné par «Fondation» : Directives générales Art. 1 Champ d application Art. 2 Consignes juridiques Art. 3 Placement de la fortune Art. 4 Liquidité Art. 5 Instruments dérivés Art. 6 Prêt de titres Art. 7 Opérations de mise en pension Art. 8 Respect des prescriptions relatives au placement Les directives générales s appliquent de façon subsidiaire, c.-à-d. tant qu aucune règle divergente n est Les dispositions juridiques en matière de placement de la fortune des institutions de prévoyance en faveur 1 La fortune doit être investie dans le respect des critères de sécurité, de rendement et de liquidité. Tous les placements doivent être sélectionnés avec soin et être largement diversifiés afin de minimiser les risques. Chaque placement individuel doit luimême être évalué à l aune de sa contribution au risque et au rendement du portefeuille global. Des liquidités appropriées peuvent être détenues dans tous les groupes de placement, dans l unité de 1 La Fondation ne peut utiliser que des instruments dérivés qui satisfont aux exigences selon l art. 56a OPP2 et les recommandations afférentes. Seuls peuvent être utilisés des instruments dérivés découlant de placements selon l art. 53 OPP2. 2 L utilisation d instruments dérivés doit pouvoir être objectivement justifiée et s effectue dans le respect des prescriptions en matière de prévoyance professionnelle (art. 2). Les transactions effectuées ou contrats ouverts avec les engagements correspondants doivent être explicitement présentés dans le reporting. Les opérations de mise en pension sont en principe autorisées. Les dispositions correspondantes de la loi fédérale sur les placements collectifs de capitaux s appliquent. La Fondation peut exclusivement Les restrictions en pourcentage énoncées dans les directives de placement spéciales sont respectées lors de la sélection des différents placements, dans le sens d une répartition équilibrée des risques. Elles se rapportent à la fortune globale et doivent être constamment respectées. Si les restrictions sont dépassées formulée dans les directives spéciales des différents groupes de placement. du personnel s appliquent, tout comme la pratique correspondante de l autorité de surveillance. 2 La négociabilité des placements doit être garantie. 3 Des placements directs, mais aussi des placements collectifs sont possibles dans tous les groupes de placement. 4 Tous les placements doivent être soumis à un contrôle régulier des risques. compte du groupe de placement et dans toutes les monnaies utilisées pour des placements. 3 L utilisation de produits dérivés doit être limitée aux instruments qui se caractérisent par une liquidité suffisante sur le marché et une solvabilité irréprochable de l émetteur ou de la contrepartie. La génération d effets de levier grâce à l utilisation de dérivés est interdite. Les positions en instruments dérivés doivent toujours être couvertes par les liquidités disponibles ou des valeurs de base. Le total du risque de contrepartie et des placements supplémentaires éventuels ne doit pas dépasser 10 % de la fortune globale par émetteur. 4 Les positions contractées doivent être contrôlées de façon régulière et avec le plus grand soin. Des valeurs mobilières peuvent être prêtées en échange d une commission dans tous les groupes de placement. Les dispositions correspondantes de la législation sur les fonds de placement s appliquent. Le prêt de titres n est autorisé qu avec des emprunteurs et intermédiaires de tout premier ordre, spécialisés dans ce type de transaction, qui garantissent une exécution irréprochable. La part des titres prêtés par emprunteur ou intermédiaire ne doit pas dépasser 10 % du portefeuille. agir en qualité d emprunteur. Aucune transaction débouchant sur un effet de levier ou des ventes à découvert n est autorisée. dans un sens ou dans un autre suite à des évolutions du marché ou à des modifications des groupes de placement, les placements doivent être ramenés au niveau autorisé dans un délai raisonnable, en veillant à défendre les intérêts des investisseurs. Page 2 de 12

3 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance 0» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20 %. Une part d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 3 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 4 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Liquidité et marché monétaire 3 % 0 % 10 % Obligations 80 % 74 % 92 % Obligations en francs suisses 59 % 52 % 66 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 18 % 11 % 25 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 3 % 0 % 5 % Actions 0 % 0 % 0 % Actions Suisse 0 % 0 % 0 % Actions Etranger 0 % 0 % 0 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 7 % 0 % 14 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 10 % de la quote-part obligataire totale et ne sont autorisés qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 20 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 3 de 12

4 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 20» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20 %. Une part d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 3 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 4 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Liquidité et marché monétaire 1 % 0 % 5 % Obligations 67 % 58 % 76 % Obligations en francs suisses 48 % 42 % 54 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 16 % 9 % 23 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 3 % 0 % 5 % Actions 15 % 10 % 20 % Actions Suisse 7,5 % 5 % 10 % Actions Etranger 7,5 % 5 % 10 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 7 % 0 % 14 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 8 % de la quote-part obligataire totale et ne sont autorisés qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 30 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 4 de 12

5 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 30» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20 %. Une part d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 3 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 4 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Liquidité et marché monétaire 1 % 0 % 5 % Obligations 59 % 50 % 68 % Obligations en francs suisses 42 % 37 % 47 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 14 % 7 % 21 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 3 % 0 % 5 % Actions 25 % 20 % 30 % Actions Suisse 12,5 % 10 % 15 % Actions Etranger 12,5 % 10 % 15 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 5 % 0 % 10 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 9 % de la quote-part obligataire totale et ne sont autorisés qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 30 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 5 de 12

6 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 40» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20 %. Une part d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 3 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 4 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Liquidité et marché monétaire 1 % 0 % 5 % Obligations 49 % 42 % 58 % Obligations en francs suisses 31 % 26 % 36 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 13 % 6 % 20 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 3 % 0 % 5 % Obligations à haut rendement (essentiellement couvertes en CHF) 1 2 % 0 % 4 % Actions 35 % 30 % 40 % Actions Suisse 17,5 % 15 % 20 % Actions Etranger 17,5 % 15 % 20 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 5 % 0 % 10 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 30 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 6 de 12

7 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 40 FBC» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20%. Une part d au maximum 100% est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements en actions sont principalement réalisés par le biais de placements directs dans des grosses capitalisations («valeurs vedettes»), qui sont majoritairement incluses dans le Dow Jones Sustainability World Index. 3 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 4 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 5 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures Liquidité et marché monétaire 1 % 0 % 5 % Obligations 49 % 42 % 58 % Obligations en francs suisses 31 % 26 % 36 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 13 % 6 % 20 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 3 % 0 % 5 % Obligations à haut rendement (essentiellement couvertes en CHF) 1 2 % 0 % 4 % Actions 35 % 30 % 40 % Actions Suisse 17,5 % 15 % 20 % Actions Etranger 17,5 % 15 % 20 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 5 % 0 % 10 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B- (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 30 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 7 de 12

8 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 50» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le portefeuille mixte peut être investie jusqu à 100 % dans des placements collectifs correctement diversifiés. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20 %. Une part d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement parts dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds 3 Les investissements immobiliers sont réalisés grâce à des placements collectifs diversifiés, tels que des parts dans des fonds immobiliers, des parts de fondations de placement immobilières ou des actions immobilières. Les investissements dans des hypothèques sont effectués par le biais de placements collectifs diversifiés. 4 L acquisition de parts d autres groupes de placement de VZ Fondation de placement et de VZ Fondation immobilière est autorisée. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles suivantes, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Liquidité et marché monétaire 1 % 0 % 5 % Obligations 39 % 33 % 45 % Obligations en francs suisses 21 % 17 % 25 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 1 12 % 5 % 19 % Emprunts convertibles et à options (essentiellement couverts en CHF) 1 4 % 0 % 6 % Obligations à haut rendement (essentiellement couvertes en CHF) 1 2 % 0 % 4 % Actions 45 % 40 % 50 % Actions Suisse 22,5 % 20 % 25 % Actions Etranger 22,5 % 20 % 25 % Immobilier 10 % 0 % 20 % Immobilier Suisse 10 % 0 % 15 % Immobilier Etranger 0 % 0 % 5 % Placements alternatifs 5 % 0 % 10 % Hypothèques 2 0 % 0 % 10 % 1 Les risques de change sont couverts au moins à 70 % 2 Hypothèques actives 1 En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées qu au moyen de placements collectifs largement diversifiés. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B (Standard & Poor s) ou B3 (Moody s). 2 Les placements en emprunts convertibles et à option sont autorisés selon l art. 2 jusqu à la limite supérieure de la marge de fluctuation. 3 La quote-part maximale autorisée pour les lettres de gage est de 50 %. 4 La part des monnaies étrangères ou des couvertures de change ne doit pas dépasser 30 % de la fortune globale. 5 La part maximale des placements alternatifs ne doit pas dépasser 15 %. Les investissements dans des placements alternatifs ne doivent pas être assortis d une obligation de versement complémentaire et doivent impérativement être effectués par le biais de paniers de placements largement diversifiés de fondations de placement sous surveillance de l OFAS ou de placements collectifs diversifiés, surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA, selon l art. 56, al. 2 OPP2. Des investissements par le biais de certificats ou de produits structurés axés sur des indices largement étayés sont possibles, dès lors que la limitation de 10 % par émetteur est respectée. 6 La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 8 de 12

9 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 30 Passif» Les investissements sont exclusivement réalisés dans des placements collectifs selon l art. 30 OFP qui répliquent un indice de référence correspondant de manière passive. Il est parfaitement admis que les placements collectifs utilisés ne détiennent pas tous les titres de l indice de référence, mais seulement une sélection représentative (méthode l échantillonnage physique). Les indices de référence suivants sont utilisés : Indice de référence Fourchettes SBI Total AAA BBB TR (obligations en CHF) 0,8 % Barclays Capital Global Aggregate Bond Index CHF hedged 1,0 % (obligations en monnaie étrangère) SPI (actions Suisse) 1,0 % MSCI AC World (actions Monde) 4,0 % SXI Real Estate Funds Index (immobilier) 2,5 % La Fondation ne peut pas garantir le respect de l écart de suivi maximal. Les catégories de placement Obligations, Actions et Immobilier sont autorisées. Aucun placement alternatif n est autorisé. Les investissements dans la catégorie de placement Obligations doivent être répartis de manière appropriée par branches, régions et durées. Les investissements dans la catégorie de placement Actions doivent être diversifiés de manière appropriée par branches et régions. Les placements immobiliers doivent être répartis par régions et type d utilisation. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles ci-après, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Un rééquilibrage périodique est réalisé. Des écarts par rapport à l indice de référence sont possibles en dépit de la réplication efficace de l indice de référence. Obligations 70 % 62 % 78 % Obligations en francs suisses 50 % 45 % 55 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 20 % 17 % 23 % Actions 25 % 20 % 30 % Actions Suisse 12,5 % 10 % 15 % Actions Etranger 12,5 % 10 % 15 % Immobilier 5 % 3 % 7 % Liquidité et marché monétaire 0 % 0 % 5 % Pour les placements qui ne sont pas lancés par une fondation de placement suisse ou surveillés et autorisés à la distribution en Suisse par la FINMA, la quote-part maximale admissible par placement collectif est de 20 %. Les placements collectifs ne détenant aucun titre directement ne sont pas autorisés. Les investissements dans des fonds de fonds sont exclus. Les investissements dans des parts de fondations de placement qui investissent elles-mêmes dans des fonds de fonds sont autorisés. En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 5 % de la quote-part obligataire totale. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B+ (Standard & Poor s) ou B1 (Moody s). Les placements immobiliers portent exclusivement sur des immeubles suisses. La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 9 de 12

10 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 40 Passif» Les investissements sont exclusivement réalisés dans des placements collectifs selon l art. 30 OFP qui répliquent un indice de référence correspondant de manière passive. Il est parfaitement admis que les placements collectifs utilisés ne détiennent pas tous les titres de l indice de référence, mais seulement une sélection représentative (méthode l échantillonnage physique). Les indices de référence suivants sont utilisés : Indice de référence Fourchettes SBI Total AAA BBB TR (obligations en CHF) 0,8 % Barclays Capital Global Aggregate Bond Index CHF hedged 1,0 % (obligations en monnaie étrangère) SPI (actions Suisse) 1,0 % MSCI AC World (actions Monde) 4,0 % SXI Real Estate Funds Index (immobilier) 2,5 % La Fondation ne peut pas garantir le respect de l écart de suivi maximal. Les catégories de placement Obligations, Actions et Immobilier sont autorisées. Aucun placement alternatif n est autorisé. Les investissements dans la catégorie de placement Obligations doivent être répartis de manière appropriée par branches, régions et durées. Les investissements dans la catégorie de placement Actions doivent être diversifiés de manière appropriée par branches et régions. Les placements immobiliers doivent être répartis par régions et type d utilisation. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles ci-après, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Un rééquilibrage périodique est réalisé. Des écarts par rapport à l indice de référence sont possibles en dépit de la réplication efficace de l indice de référence. Obligations 60 % 53 % 67 % Obligations en francs suisses 40 % 36 % 44 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 20 % 17 % 23 % Actions 35 % 30 % 40 % Actions Suisse 17,5 % 15 % 20 % Actions Etranger 17,5 % 15 % 20 % Immobilier 5 % 3 % 7 % Liquidité et marché monétaire 0 % 0 % 5 % Pour les placements qui ne sont pas lancés par une fondation de placement suisse ou surveillés et autorisés à la distribution en Suisse par la FINMA, la quote-part maximale admissible par placement collectif est de 20 %. Les placements collectifs ne détenant aucun titre directement ne sont pas autorisés. Les investissements dans des fonds de fonds sont exclus. Les investissements dans des parts de fondations de placement qui investissent elles-mêmes dans des fonds de fonds sont autorisés. En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 5 % de la quote-part obligataire totale. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B+ (Standard & Poor s) ou B1 (Moody s). Les placements immobiliers portent exclusivement sur des immeubles suisses. La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 10 de 12

11 Portefeuille mixte «VZ Prévoyance Actions Max. 50 Passif» Les investissements sont exclusivement réalisés dans des placements collectifs selon l art. 30 OFP qui répliquent un indice de référence correspondant de manière passive. Il est parfaitement admis que les placements collectifs utilisés ne détiennent pas tous les titres de l indice de référence, mais seulement une sélection représentative (méthode l échantillonnage physique). Les indices de référence suivants sont utilisés : Indice de référence Fourchettes SBI Total AAA BBB TR (obligations en CHF) 0,8 % Barclays Capital Global Aggregate Bond Index CHF hedged 1,0 % (obligations en monnaie étrangère) SPI (actions Suisse) 1,0 % MSCI AC World (actions Monde) 4,0 % SXI Real Estate Funds Index (immobilier) 2,5 % La Fondation ne peut pas garantir le respect de l écart de suivi maximal. Les catégories de placement Obligations, Actions et Immobilier sont autorisées. Aucun placement alternatif n est autorisé. Les investissements dans la catégorie de placement Obligations doivent être répartis de manière appropriée par branches, régions et durées. Les investissements dans la catégorie de placement Actions doivent être diversifiés de manière appropriée par branches et régions. Les placements immobiliers doivent être répartis par régions et type d utilisation. Le portefeuille mixte est investi dans les différentes catégories de placement conformément aux parts cibles ci-après, un écart par rapport à la part cible étant autorisé, dans le respect des fourchettes supérieures et inférieures. Un rééquilibrage périodique est réalisé. Des écarts par rapport à l indice de référence sont possibles en dépit de la réplication efficace de l indice de référence. Obligations 50 % 43 % 57 % Obligations en francs suisses 35 % 31 % 39 % Obligations en monnaie étrangère (essentiellement couvertes en CHF) 15 % 12 % 18 % Actions 45 % 40 % 50 % Actions Suisse 22,5 % 20 % 25 % Actions Etranger 22,5 % 20 % 25 % Immobilier 5 % 3 % 7 % Liquidité et marché monétaire 0 % 0 % 5 % Pour les placements qui ne sont pas lancés par une fondation de placement suisse ou surveillés et autorisés à la distribution en Suisse par la FINMA, la quote-part maximale admissible par placement collectif est de 20 %. Les placements collectifs ne détenant aucun titre directement ne sont pas autorisés. Les investissements dans des fonds de fonds sont exclus. Les investissements dans des parts de fondations de placement qui investissent elles-mêmes dans des fonds de fonds sont autorisés. En cas d investissements dans des obligations, la moyenne des notations doit être d au moins A+ (Standard & Poor s) ou A1 (Moody s). S il manque une notation de Standard & Poor s ou de Moody s pour certains placements, une notation d une banque suisse peut être utilisée. Les investissements dans des obligations à haut rendement sont autorisées jusqu à concurrence d au plus 5 % de la quote-part obligataire totale. La moyenne des notations des obligations à haut rendement doit être d au moins B+ (Standard & Poor s) ou B1 (Moody s). Les placements immobiliers portent exclusivement sur des immeubles suisses. La limitation de certains débiteurs, participations dans des sociétés et placements immobiliers doit être respectée, conformément à l art. 54ss OPP2. Page 11 de 12

12 Groupe de placement «VZ Prévoyance Actions 100» 1 Les investissements sont en principe possibles dans des placements directs ou collectifs. Le groupe de placement peut être investie jusqu à 100% dans des placements collectifs correctement diversifiés. Uniquement des placement respectants suffisamment les obligations d informations et de renseignement sont pris en compte. Les dispositions selon l art. 56, al. 2 OPP2 doivent être respectées lors des investissements dans des placements collectifs. La part maximale admissible pour un placement collectif individuel est en principe de 20%. Une parts d au maximum 100 % est possible avec des investissements dans des placements collectifs soumis à la surveillance de l OFAS (uniquement part dans des fondations de placements) ou surveillés et autorisés à la distribution par la FINMA. 2 Les investissements dans des fonds de fonds (Fund of Funds) sont autorisés si le fonds de fonds n est pas lui-même investi dans des fonds Art. 2 Allocation d actifs Seuls sont autorisés les investissements dans la catégorie de placement Actions. L allocation stratégique entre actions suisses et étrangères est équilibrée. Des liquidités jusqu à 10 % peuvent être détenues. Le placement est mis en œuvre dans le cadre d une gestion active. Les investissements en actions doivent être diversifiés de manière appropriée par branches et régions. Le «Swiss Performance Index (SPI)» constitue l indice de référence pour les actions Suisse. L indice «MSCI All Country World ex Switzerland» sert d indice de référence pour les actions Etranger. Le groupe de placement est investi dans les différentes sous-catégories de placement conformément aux quoteparts cibles suivantes, un écart par rapport à la quote-part cible respective étant possible dans le respect des fourchettes définies. Actions 100 % 90 % 100 % Actions Suisse 50 % 40 % 60 % Actions Etranger 50 % 40 % 60 % Liquidité et marché monétaire 0 % 0 % 10 % Art. 3 Restrictions supplémentaires des placements 1 La part d un titre de la même société est limitée à 5 % de la fortune globale, l investissement étant requis dans au moins 40 titres. La limitation peut être dépassée si la société ne représente pas plus de 130 % de sa pondération dans l indice de référence. 2 Les investissements dans des titres qui ne font pas partie d un indice sont autorisés, mais limités à 5 % de la fortune globale. 3 La part des monnaies étrangères sans couverture de change doit représenter au maximum 60 % de la fortune globale. 4 L investissement doit être réalisé en titres cotés en Bourse ou négociés sur un marché ouvert au public garantissant une valeur de marché qualifiée. VZ Fondation de placement Beethovenstrasse 20, 8002 Zurich Page 12 de 12

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse.

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Helvetia Fondation de placement Edition 0 Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Principes généraux Le conseil de fondation adopte les directives de placement

Plus en détail

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Sommaire 1 Principes généraux 3 2 Actions 4 2.1 Actions monde hedged, gestion indexée 2 4 2.2 Actions monde, gestion indexée

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement CREDIT SUISSE FONDATION DE PLACEMENT 2E PILIER Directives de placement 1 avril 2015 Sommaire Article Page 1 Principes généraux 2 2 Portefeuilles mixtes (Balanced Portfolios) 4 2.1 CSF 2 Mixta-LPP 25 4

Plus en détail

PRISMA Credit Allocation Europe

PRISMA Credit Allocation Europe PRISMA Credit Allocation Europe Directives de placement Entrée en vigueur le 19 juin 2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015)

Règlement de placement. Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) Du 5 décembre 2013 (état au 1 er janvier 2015) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Directives de placement)

sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Directives de placement) Etat au.9. Directives du 8 décembre 4 sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Directives de placement) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Vu la loi

Plus en détail

SKMU Fondation collective LPP des PME

SKMU Fondation collective LPP des PME Règlement sur les placements Sommaire 1. Principes 2. Directives de placemen Tâches et compétences 3.1 Conseil de fondation 3.2 Commission de placement 3.3 Directeur 3.4 Surveillance et controlling 3.

Plus en détail

Règlement de placement de l EPER

Règlement de placement de l EPER Règlement de placement de l EPER Entraide Protestante Suisse Le texte allemand fait foi. 1. Principes généraux Les moyens financiers mis à disposition par les donatrices et donateurs ainsi que par les

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

Swiss Prime Fondation de placement

Swiss Prime Fondation de placement Swiss Prime Fondation de placement Directives de placement 30 mars 2015 1 Le conseil de fondation a adopté les directives de placement suivantes conformément à l art. 13 des statuts de Swiss Prime Fondation

Plus en détail

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement

Directives de placement de. Tellco Fondation de placement. valable au 09.03.2015. Tellco Fondation de placement Directives de placement de Tellco Fondation de placement valable au 09.03.2015 Tellco Fondation de placement Bahnhofstrasse 4 Postfach 713 CH-6431 Schwyz t + 41 41 819 70 30 f + 41 41 819 70 35 tellco.ch

Plus en détail

Placements chez l'employeur

Placements chez l'employeur Placements chez l'employeur Réunion d information de l ASIP concernant le premier paquet d ordonnances de l OPP 2 dans le cadre de la première révision de la LPP Dr. Andreas Reichlin, Associé PPCmetrics

Plus en détail

2. Principes de la politique de placement

2. Principes de la politique de placement Directives générales de la Banque nationale suisse (BNS) sur la politique de placement du 27 mai 2004 (état le 1 er avril 2015) 1. But et champ d application Les présentes directives générales précisent

Plus en détail

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier Approuvé par le Conseil de fondation le 15 décembre 2010 Sommaire 1. Principes réglementaires et légaux... 2 2. Solution de compte... 2 3. Stratégie de placement...

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement 1. But et fondements Le Conseil de fondation édicte les directives suivantes sur la base de l article 6 du règlement d organisation du 20.02.2007 ainsi que sur les articles 71 LPP

Plus en détail

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa

Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

Règlement d'investissement

Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E A G R I C O L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N A N C I È R E Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006

ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT. septembre 2006 ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT septembre 2006 1 Énoncé de politique de placement (septembre 2006) 1. Objet de la politique Le présent document énonce la politique, approuvée par le ministre des Finances

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Points d audit pour la fortune liée

Points d audit pour la fortune liée Points d audit pour la fortune liée Entreprise d assurance : Fortune liée : Société d audit : Auditeur responsable : Année d'exercice : 2015 Les champs d audit suivants sont applicables à la fortune liée

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement rel ève de la com pétence du conseil de fon dation En cas de doute, la version allemande fait foi. Valable à partir du 31 décembre 2015 Le 24 novembre 2015 page 1 / 16 Table des matières page A OBJECTIFS

Plus en détail

Nouvelles prescriptions de placement (révision OPP 2) et son interprétation

Nouvelles prescriptions de placement (révision OPP 2) et son interprétation Nouvelles prescriptions de placement (révision OPP 2) et son interprétation Dr. Dominique Ammann, associé PPCmetrics SA Financial Consulting, Controlling & Research www.ppcmetrics.ch Mars 2009 Pourquoi

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement FONDATION ABENDROT La caisse de pension durable Case postale 4002 Bâle Güterstrasse 133 Tél. 061 269 90 20 Fax 061 269 90 29 www.abendrot.ch stiftung@abendrot.ch Règlement de placement Etat: 1.1.2015 Table

Plus en détail

Règlement de trésorerie

Règlement de trésorerie Règlement de trésorerie Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 4 1.1. BUTS ET DOMAINE D APPLICATION... 4 1.2. BASES LÉGALES... 4 1.3. DÉFINITIONS... 4 1.4. INFORMATIONS CONFIDENTIELLES ET ÉVOLUTIVES... 5

Plus en détail

Règlement de placement. GEMINI Fondation collective

Règlement de placement. GEMINI Fondation collective Règlement de placement GEMINI Fondation collective Valable à partir du 1 er janvier 2014 Table des matières 1 Définition des termes utilisés 3 2 But du règlement de placement 3 3 Buts de la stratégie de

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES PLACEMENTS CAISSE DE PENSIONS DE TAMEDIA SA

RÈGLEMENT SUR LES PLACEMENTS CAISSE DE PENSIONS DE TAMEDIA SA RÈGLEMENT SUR LES PLACEMENTS CAISSE DE PENSIONS DE TAMEDIA SA Zurich, le 24 octobre 2014 1 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION 4 1.1 GÉNÉRALITÉS 4 2 PRINCIPES 4 2.1 PRINCIPES GÉNÉRAUX 4 2.2 LIQUIDITÉ/ACTIF

Plus en détail

Règlement de placement. de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse

Règlement de placement. de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Adopté par le Conseil de fondation le 04.12.2013 Zurich, 02.09.2013 / HS-TE PPCmetrics AG Téléphone +41 44 204 31 11 Financial Consulting, Controlling & Research

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro

Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro valable au 18.04.2013 caisse de pension pro Bahnhofstrasse 4 Case postale 434 CH-6431 Schwyz t + 41 41 817 70 10 f + 41 41 817 70 15 pkpro.ch

Plus en détail

Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich

Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich Règlement de placement de la Caisse de pension d ISS Suisse, Zurich Valable à partir du er janvier 04 (Traduction) Règlement de placement, valable à partir du er janvier 04 SOMMAIRE. But. Objectifs et

Plus en détail

Ordonnance sur les fonds de placement

Ordonnance sur les fonds de placement Ordonnance sur les fonds de placement (OFP) Modification du 25 octobre 2000 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 19 octobre 1994 sur les fonds de placement 1 est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4

Chapitre 1 Objectifs et principes 3 Art. 1 Objectifs 3 Art. 2 Bases légales 3 Art. 3 Principes généraux 4 REGLEMENT CONCERNANT LES PLACEMENTS DE LA CAISSE FEDERALE DE PENSIONS PUBLICA (REGLEMENT DE PUBLICA CONCERNANT LES PLACEMENTS) du 5 avril 00 (état au 8 octobre 0) Règlement de PUBLICA concernant les placements

Plus en détail

Règlement sur les placements

Règlement sur les placements Règlement sur les placements du 01.12.2010 Version En vigueur au Remplace Décision CF Disposition OFAS 23.11.2010 01.12.2010 01.01.2006 23.11.2010-29.03.2011 01.01.2011 01.12.2010 29.03.2010-24.01.2012

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine Zurich Invest Select Portfolio Gestion de patrimoine Adaptée à vos besoins Les meilleurs experts en placement pour votre fortune Gestion de patrimoine adaptée à vos besoins Vos avantages: Vous profitez

Plus en détail

Introduction aux fonds de placement

Introduction aux fonds de placement Introduction aux fonds de placement Christian Carron CEO, Gérifonds S.A. 20.12.2013 Table des matières (1) Introduction aux fonds de placement suisses définition selon la loi (LPCC) conséquence de la définition

Plus en détail

Fondation de libre passage indépendante de Zurich (UFZ) Règlement de placement

Fondation de libre passage indépendante de Zurich (UFZ) Règlement de placement Fondation de libre passage indépendante de Zurich (UFZ) Règlement de placement Fondation de libre passage indépendante de Zurich (UFZ) Index 1 Objet 2 Généralités 3 Principes en matière de gestion de placements

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 13 février 2015 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00,

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 01/2014

Directives de la CHS PP D 01/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 01/2014 français Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle Edition

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT 2016

RÈGLEMENT DE PLACEMENT 2016 RÈGLEMENT DE PLACEMENT 2016 HELVETAS Swiss Intercooperation Photo: Mosambik/Ludwig Schmidtpeter Sommaire Art. 1 But 10 Art. 2 Objectifs et principes 10 Art. 3 Stratégie de placement 10 Art. 4 Prescriptions

Plus en détail

Assurance sur la vie liée à des participations

Assurance sur la vie liée à des participations Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations

Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Mémento concernant l assurance sur la vie liée à des participations Etat : 20 mai 2008 1. Situation initiale Par l introduction

Plus en détail

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada

Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Politique de gestion des swaps du gouvernement du Canada Table des matières 1. Objet de la politique...1 2. Objet du programme de swaps...1 3. Gouvernance...1 4. Documentation...1 5. Instruments autorisés...2

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

PRISMA Risk Budgeting Line 5

PRISMA Risk Budgeting Line 5 Fiche d information 1 er octobre2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch Tél. 0848 106 106 Fax 0848 106 107 Fiche d information

Plus en détail

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement de placement 1er janvier 2015

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement de placement 1er janvier 2015 Caisse de prévoyance de l Etat du Valais Règlement de placement 1er janvier 2015 Table des matières 1. Objectifs et principes 1.1. Principe 1.2. Bases légales 1.3. Objectifs fondamentaux 1.4. Responsabilité

Plus en détail

Politique de placement de la FCO

Politique de placement de la FCO Politique de placement de la FCO FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE DE PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique ayant pour mandat de subventionner

Plus en détail

Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro

Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro Règlement relatif aux placements de la caisse de pension pro valable au 1 er janvier 2016 caisse de pension pro Bahnhofstrasse 4 Postfach 434 CH-6431 Schwyz t + 41 58 442 50 00 pkpro@tellco.ch pkpro.ch

Plus en détail

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie.

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Première émission 16.11.2015 14.12.2015 Erstemission: 16.11. 14.12.2015 Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Votre fondation

Plus en détail

REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS. Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG)

REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS. Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG) REGLEMENT DE PLACEMENT DES ACTIFS MOBILIERS ET IMMOBILIERS Fondation de prévoyance en faveur du personnel des Transports publics genevois (FPTPG) Entrée en vigueur au er janvier 05 -- TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Règlement sur les placements de la fortune de la Caisse de pensions de la fonction publique du Canton de Neuchâtel (RPlac)

Règlement sur les placements de la fortune de la Caisse de pensions de la fonction publique du Canton de Neuchâtel (RPlac) Etat au 20.11.2014 Règlement sur les placements de la fortune de la Caisse de pensions de la fonction publique du Canton de Neuchâtel (RPlac) Validé par la Commission de placements le 17 octobre 2011 et

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

RETABAT. Règlement de placements

RETABAT. Règlement de placements RETABAT Caisse de retraite anticipée du secteur principal de construction et du carrelage du canton du Valais AVE Association Valaisanne des Entrepreneurs Rue de l Avenir 11 Case postale 62 1951 Sion 027

Plus en détail

Mandat d audit confié à l expert-réviseur

Mandat d audit confié à l expert-réviseur Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Annexe au ch. 2.1.4 des directives de la CHS PP «D 01/2014 Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle»

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE

CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE CONFERENCE INTERAFRICAINE DES MARCHES D ASSURANCE LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCES EN ZONE CIMA Fangman Alain Ouattara Commissaire Contrôleur en Chef à la CIMA ofangman@yahoo.fr SOMMAIRE 1. GENERALITES

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 05/2014

Directives de la CHS PP D 05/2014 Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 05/2014 français Octroi de prêts hypothécaires («hypothèques sur son propre immeuble») Edition du: 28

Plus en détail

Indices de stratégie de SIX Structured Products. Les indices de référence pour les produits structurés

Indices de stratégie de SIX Structured Products. Les indices de référence pour les produits structurés Indices de stratégie de SIX Structured Products Les indices de référence pour les produits structurés Misez sur nos indices Stratégie La procédure de sélection Possibilité de comparaison grâce aux indices

Plus en détail

Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle ÉDITORIAL MARCHÉS FINANCIERS: UNE ÉVOLUTION ERRATIQUE

Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle ÉDITORIAL MARCHÉS FINANCIERS: UNE ÉVOLUTION ERRATIQUE BULLETIN CIEPP Administration de la caisse 67, rue de Saint-Jean - 1211 Genève 11 - Tél. 022 715 31 11 Agences: Bulle - Fribourg - Neuchâtel - Porrentruy Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 02/2013. Indication des frais de gestion de la fortune

Directives de la CHS PP D 02/2013. Indication des frais de gestion de la fortune français Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 02/2013 Indication des frais de gestion de la fortune Edition du : 23.04.2013 Dernière modification

Plus en détail

règlement de placements

règlement de placements règlement de placements en vigueur dès le 1 er janvier 2015 édition 2015 1 ciepp règlement de placements table des matières introduction 3 i. bases légales et réglementaires 3 Article 1 3 Article 2 3 ii.

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF)

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) www.lombardodier.com LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) Prospectus simplifié Mars 2011 Direction Lombard Odier Funds (Switzerland) SA Banque dépositaire Lombard Odier Darier Hentsch & Cie Fonds

Plus en détail

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.»

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Helvetia Solutions de libre passage. Placer son avoir de prévoyance selon ses besoins. Votre assureur suisse. Le libre passage dans

Plus en détail

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb)

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb) Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb) Mise en œuvre dans les règlements internes des institutions de prévoyance concernées PPCmetrics SA Nyon,

Plus en détail

REGLEMENT DE PLACEMENT

REGLEMENT DE PLACEMENT (ci-après la Fondation) REGLEMENT DE PLACEMENT 1. BUT Le Règlement est établi conformément à : l art. 51 al. 2 let c et art. 71 de la Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse. Votre solution individuelle axée sur la Suisse

Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse. Votre solution individuelle axée sur la Suisse Mandat de gestion de fortune Domestic Suisse Votre solution individuelle axée sur la Suisse Mandat Domestic Suisse LGT une solution de placement simple et compréhensible Le monde des possibilités de placement

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

Fondation Winterthur pour le placement des capitaux d institutions de prévoyance (FWi)

Fondation Winterthur pour le placement des capitaux d institutions de prévoyance (FWi) lagestiftung Winterthur AWi Anlagestif-tung Winterthur AWi Anlagestiftung Winterthur Fondation Winterthur pour le placement des capitaux d institutions de prévoyance (FWi) Directives de placement FWi Immovation

Plus en détail

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement de placement

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement de placement 1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE Règlement de placement Table des matières Table des matières 2 Définitions et abréviations 3 Préambule 3 Principes de placement 4 Art. 1 Stratégie de placement

Plus en détail

Tarif. Placements et conseils financiers

Tarif. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 4/5 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 6/7 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 8/9 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 10 Mandat de

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif :

YMCA Canada. Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : YMCA Canada ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT I. FONDS DE PLACEMENT CONSOLIDÉ Le fonds de placement consolidé de YMCA Canada englobe plusieurs types d actif : Actif en dotation comprenant : a. des contributions

Plus en détail

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS

Placements financiers et opérations financières à titre privé des collaborateurs de la BNS Compliance financières à titre privé des I. Dispositions générales 01. But et objet La présente directive définit les restrictions relatives aux placements financiers et aux opérations collaborateurs de

Plus en détail

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories (Comité des normes des fonds d investissement canadiens) Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories 31 mai 2006 (avec amendements en vigueur au 1 er août 2006) Toutes les

Plus en détail

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier Crédit contre titres Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres Financer Vous envisagez de réaliser un projet ou un investissement et souhaitez mobiliser des liquidités? Vous entendez

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Si vous attachez de l importance à la performance et au conseil d une organisation à but non lucratif La Fondation de placement

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance

Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Département fédéral des finances DFF Office fédéral des assurances privées OFAP Conditions d octroi de l agrément pour l exercice de l activité d assurance Assurance dommages Entreprises d assurance avec

Plus en détail

Circulaire 2008/23 Répartition des risques banques. Répartition des risques dans le secteur bancaire

Circulaire 2008/23 Répartition des risques banques. Répartition des risques dans le secteur bancaire Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

Politique de placement des fonds collectifs

Politique de placement des fonds collectifs Page 1 de 8 Le Curateur public a l entière responsabilité d élaborer la, conformément à la Loi sur le curateur public. 1. Objet La politique de placement permet de dégager les principes de gestion des

Plus en détail

Séminaire IST: Passage en revue de quelques sujets sur le plan réglementaire en matière de gestion de fortune au sens large. Yvar Mentha Octobre 2014

Séminaire IST: Passage en revue de quelques sujets sur le plan réglementaire en matière de gestion de fortune au sens large. Yvar Mentha Octobre 2014 Séminaire IST: Passage en revue de quelques sujets sur le plan réglementaire en matière de gestion de fortune au sens large Yvar Mentha Octobre 2014 Révision OPP 2, règles de placement Modification des

Plus en détail

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013

Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 4 e trimestre 2013 Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses 2013 (à ce jour): 5,76% : 1,56% Exigences de la LPP dépassées de plus de 4% Bonne performance essentiellement induite par les actions Légère baisse de

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017.

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017. Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017... 3 CHAPITRE II AUTRES DISPOSITIONS RELATIVES AU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 6 1. Gestion

Plus en détail