Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie"

Transcription

1 Nom : Numéro d Étudiant Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie

2 1. Lequel des énoncés suivants au sujet des IgG est faux? a. Ils permettent la fixation du complément. b. C est l isotype prédominant dans le sérum. c. Ils confèrent une protection au fœtus d. Ils sont impliqués dans les réactions d agglutination 2. Quelle protéine du complément ne serait pas retrouvée dans le sérum d une personne saine? a. C3b. b. C3. c. C4. d. C4a. 3. Lequel des énoncés suivants est vrai à propos des récepteurs d antigènes des cellules B (RCB)? a. Les récepteurs des cellules B doivent interagir avec un antigène présenté par d autres cellules, mais pas avec des antigènes libres b. Les récepteurs des cellules B lient le complément pour causer la lyse cellulaire c. Les récepteurs des cellules B permettent l agglutination. d. Les récepteurs des cellules B distinguent le soi du non-soi. 4. Lequel des énoncés suivants à propos des antigènes extracellulaire est faux? a. Ils peuvent posséder plusieurs épitopes. b. Ils peuvent interagir avec plusieurs différents paratopes d anticorps. c. Ils peuvent être présentés à plusieurs différentes cellules T A. d. Ils peuvent être présentés à plusieurs différentes cellules T c. 5. Lequel des énoncés suivants est vrai à propos des IgE et des IgA? a. Ils ont une valence de 2. b. Ils sont impliqués dans les allergies. c. Ils peuvent être du même idiotype. d. Ils ont une valence de L isotype d un anticorps est déterminé par? a. Une partie de la chaine lourde. b. Une partie de la chaine légère. c. Une partie de la chaine lourde et une partie de la chaine légère. b. La totalité de la chaine légère. 7. Lequel des énoncés au sujet de la chaine lourde d une immunoglobuline est vrai? a. Elle est spécifique à chaque isotype. b. Elle fait seulement partie de la région variable. c. Elle possède seulement une région constante. d. Elle lie la protéine C2.

3 8. Les lymphocytes B sont infectées par le virus de la mononucléose; l EBV. Ces cellules pourraient donc présenter des épitopes de l EBV sur? a. Le CMHI. b. Le CMHII. c. Le CMHI et II. d. Les RCT. 9. Quelle caractéristique est attribuable à la région Fab d un IgE? a. Capacité de traverser le placenta. b. La liaison à un antigène. c. L ADCC. d. La fixation du complément. 10. Quelle cellule est un leucocyte qui n est pas un lymphocyte? a. Les Neutrophile b. Les cellules NK. c. Les cellules T. d. Les cellules B. 11. À la fin du 19e siècle, Emil Von Behring a été le premier à utiliser des anticorps de chevaux contre la toxine de la diphtérie pour protéger des enfants de cette maladie. Ceci représente un exemple thérapeutique de: a. Immunité passive b. Immunité active c. Immunité innée d. Immunité adoptive 12. Les deux cascades du complément seraient sérieusement handicapées par une déficience de quelle protéine? a. C1 b. B c. C3 d. C4 13. Quelle cellule est impliquée dans la 2 e et la 3 e ligne de défense? a. Les monocytes b. Les neutrophiles c. Les cellules T C d. Les cellules A

4 14. Quel complexe représente une étape d amplification de la cascade du complément? a. C4b2a b. C5b6789 c. IgG-C1q d. (C9) Lequel des énoncés suivants au sujet des vaccins inactivés est faux? a. Requièrent habituellement plusieurs doses de rappels. b. Sont plus sécuritaire que les vaccins atténués. c. Induisent une réponse humorale et cellulaire. d. Requiert une dose plus élevée que les vaccins atténués. 16. Quel leucocyte n est pas un granulocyte? a. Le neutrophile. b. Basophile. c. Le macrophage. d. L éosinophile. 17. Quelle est la fonction d un adjuvant? a. Réduire la toxicité du vaccin. b. Augmenter la dose de l antigène. c. Induire une réponse inflammatoire. d. Stimuler la prolifération des lymphocytes. 18. Quel molécule permet la discrimination du soi et du non soi? a. Le RCP b. Le RCT c. Le CMHI d. La protéine C1 19. L immunisation avec le virus de la vaccine bovine confère une protection contre le virus de la variole humaine. Que pouvez-vous conclure? a. Les deux virus partage des épitopes communs. b. Les deux virus sont reconnus par des RCT communs. c. Les deux virus sont reconnus par des RCB communs d. Tous sont possibles. 20. Lequel des énoncés suivants qui comparent les effets d un vaccin atténué à un vaccin inactivé d un virus est FAUX? a. Tous deux permettraient la présentation d épitopes sur le CMHII b. La version atténuée, mais pas celle inactivée permettrait la présentation sur le CMHI c. La version atténuée causerait l activation des lymphocytes TH1 et TH2, tandis que la version inactivée causerait seulement l activation des lymphocytes TH2. d. Les deux permettraient d acquérir une immunité à médiation cellulaire.

5 21. Quelle immunoglobuline est retrouvée à la surface des cellules B et sous forme libre dans le sérum? a. IgA b. IgD c. IgE d. IgM 22. Lequel des énoncés est faux pour les comparaisons du système inné au système acquis? a. La réponse innée agit rapidement et la réponse acquise agit lentement b. La réponse innée a une mémoire et la réponse acquise n en n a pas c. La réponse innée ne peut pas s améliorer mais la réponse acquise le peut d. La réponse innée est non spécifique tandis que la réponse acquise est spécifique 23. Laquelle des composantes du système acquis tuent les cellules infectées par un virus? a. Les cellules B active (plasmatiques) b. Cellules T CD4 activées c. Monocytes activés d. Les lymphocytes NK 24. L immunité humorale est médiée par des anticorps des et est impliqué dans l'élimination des agents pathogènes. L immunité à médiation cellulaire est médiée par et est impliqué dans l'élimination des agents pathogènes. a. Lymphocytes B; Intracellulaire; lymphocytes T; Extracellulaire b. Lymphocytes B; Extracellulaire; lymphocytes T; Intracellulaire c. Lymphocytes T; Intracellulaire; lymphocytes B; Extracellulaire d. Lymphocytes T; Extracellulaire; lymphocytes B; Intracellulaire

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma.

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma. Bio II - Ex. IV Question 1 : Lors d une réponse inflammatoire (ex. blessure de la peau avec une aiguille souillée par des bactéries), A) préciser les rôles respectifs des neutrophiles, des mastocytes,

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T 14/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG G. Pommier 8 pages TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T Immunoglobulines (Ig/AC) Récepteurs pour l'antigène des lymphocytes

Plus en détail

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Généralités En introduction aux interventions de : M. Pasquet : vaccinations (enfant) et TTT par Ig P. Massip : vaccinations (adulte)

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2 Le complément I_ Généralités A. Découverte Les anticorps ont été découverts en 1890. La fixation d'anticorps ne suffit pas à détruire l'antigène. Pfeiffer et Bordet ont démontré qu'un système complémentaire

Plus en détail

Le système du Complément

Le système du Complément Le système du Complément Marie-Agnès Dragon-Durey, Jean Yves Cesbron, Alain Chevailler, Christian Drouet, Béatrice Uring-Lambert I-Introduction... 2 II-Les voies d activation du Complément... 2 II-1.La

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Place des anticorps monoclonaux dans la prise

Place des anticorps monoclonaux dans la prise Place des anticorps monoclonaux dans la prise en charge des hémopathies malignes Bases fondamentales et mécanismes d action des anticorps monoclonaux Aliénor Xhaard Association des Internes en Hématologie

Plus en détail

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 1 e partie : QCM 1- Un antigène : A- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale s il s agit d un allo-antigène B- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale

Plus en détail

Immunité et grossesse

Immunité et grossesse MODULE de MAIEUTIQUE Unité foetoplacentaire (Coordonateur Pr Janky) Immunité et grossesse Dr. Nadia Prisant 1 Points essentiels : Le système immunitaire, à travers ses deux principales composantes, l immunité

Plus en détail

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 Les immunoglobulines et leurs fonctions Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 IMMUNOGLOBULINES ET FONCTION ANTICORPS Définition Les immunoglobulines

Plus en détail

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2)

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2) Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines 1. Structure 2. Synthèse 3. Récepteurs 4. Fonctions Division des Immunoglobulines en 5 classes en fonction de leurs propriétés structurales

Plus en détail

28 Complément et inflammation

28 Complément et inflammation 28 Complément et inflammation Introduction Le complément est un système de protéines sériques qui comporte une trentaine de constituants, solubles et membranaires. Il est impliqué dans la réponse innée

Plus en détail

Guide des vaccinations Édition 2012. Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations

Guide des vaccinations Édition 2012. Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations Guide des vaccinations Édition 2012 Direction générale de la santé Comité technique des vaccinations 351 Principes et bases immunologiques de la vaccination GÉNÉRALITÉS DÉFINITION ET OBJECTIFS GÉNÉRAUX

Plus en détail

Première partie: Restitution + Compréhension (08 points)

Première partie: Restitution + Compréhension (08 points) Lycée M hamdia Année scolaire : 2011/2012 Prof : Saïd Mounir Date : 17/05/2012 Première partie: Restitution + Compréhension (08 points) EXERCIE N O 1: (4 points) : 1 : a-b 2 : b 3 : a-b 4 : d 5 : d 6 :

Plus en détail

Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées

Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées Activité 29 : Les mécanismes de l immunité acquise permettant l élimination d antigènes circulants et la destruction des cellules infectées Partie I : A l aide des informations du logiciel Immunologie

Plus en détail

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse XXII ème JRPI 13 10 2015 Pr M. Labalette Biothérapies Déficit immunitaire secondaire Susceptibilité aux infections (1 er effet secondaire des biothérapies)

Plus en détail

Le Système Immunitaire

Le Système Immunitaire Formation des Maîtres de l UPMC : Agrégation interne Notions Complémentaires en IMMUNOLOGIE Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Centre de Recherche des Cordeliers INSERM UMRS

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Le système immunitaire

Le système immunitaire Le système immunitaire L organisme doit se protéger des agressions qu il subit continuellement de la part du milieu externe. Cette protection consiste tout d abord en l interposition d une barrière entre

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Problème n 1 : Comment le corps réagit-il lors d une infection? Rappel : une infection se caractérise par la multiplication

Plus en détail

Examen de mi-session #3V1 de BIO3524 : Introduction à la Microbiologie

Examen de mi-session #3V1 de BIO3524 : Introduction à la Microbiologie Nom : Examen de mi-session #3V1 de BIO3524 : Introduction à la Microbiologie Numéro d étudiant : Cet examen comporte deux parties. La première partie d une valeur de 25 points consiste de 25 questions

Plus en détail

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE 4 semaines - Acteurs du système immunitaire Photo lymphocytes au contact cellule cancéreuse http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/eva_bac/s-bac2005/images/ltc.jpg

Plus en détail

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ Les mécanismes de reconnaissance et d élimination des molécules du non soi font intervenir un système diffus d organes, de tissus, de cellules et de molécules qui

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine 2012 Explorations des réponses Immunitaires L3 Médecine Rappel sur les réponses Immunitaires DIFFERENTS TYPES DE REPONSES IMMUNITAIRES Naturelle = innée Adaptative Non spécifique Spécifique Immédiate Barrière

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Sommaire. Concepts de base en immunologie

Sommaire. Concepts de base en immunologie xi Sommaire Partie I Concepts de base en immunologie Chapitre 1 Les concepts de base en immunologie 1 Chapitre 2 L immunité innée 39 Partie II Chapitre 1 La reconnaissance des antigènes La reconnaissance

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

Immunoglobulines. A. Galmiche, octobre 2010

Immunoglobulines. A. Galmiche, octobre 2010 Immunoglobulines A. Galmiche, octobre 2010 Généralités Glycoprotéines retrouvées dans le sangs et les fluides biologiques Les immunoglobulines sont les principaux effecteurs de l immunité humorale (par

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions DESC d Immunologie Clinique et Allergologie 2014 Module 0 «Immunologie» Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions Circulation et domiciliation des cellules immunitaires

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE12PA Vendredi 18 mars 2016, 9h-11h PLAN du COURS - Généralités sur le système immunitaire

Plus en détail

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Ghislaine Sterkers et Marie-Anne Gougerot-Pocidalo I-Introduction... 2 II-Systèmes immunitaires impliqués dans la défense anti-infectieuse... 3 II-1.Immunité

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 sylvain.dubucquoi@chru lille.fr sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 Institut d Immunologie, CHRU de Lille 5 L 20 50x 10 9 leucocytes (Globules

Plus en détail

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines

Rappels immunologie. La réponse innée : La réponse acquise : C est la même chose. Rappel : notion de superfamille des Immunoglobulines Rappels immunologie La réponse innée : Elle comprend : Les barrières anatomiques ( peau et muqueuse ) Des cellules phagocytaires : les phagocytes ( macrophage et polynucléaires neutrophiles qui reconnaissent

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Le phénotype immunitaire d un individu caractérise sa capacité à répondre, grâce aux effecteurs de l immunité adaptative, aux différents agents

Plus en détail

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Les anti-lymphocytes B Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Rôle pathogène des lymphocytes B au cours des maladies auto-immunes Production d'auto-anticorps et/ou formation

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione NetBioDyn et la modélisation des réactions

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

Développement du système immunitaire à la naissance

Développement du système immunitaire à la naissance Développement du système immunitaire à la naissance Sabine Le Gouvello Pierre Bongrand, Guislaine Carcelain, Alain Chevailler, Elodie Crétel, Ghislaine Sterkers. I.Introduction... 2 II.Immunité anti-infectieuse...

Plus en détail

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 (D après Carpino, N., et al. (2004) Immunity 20:37) Exercice I (noté sur 14 points) Les lymphocytes T jouent un rôle central dans la reconnaissance

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 Table des matières Table des matières... i Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 1. INTRODUCTION... 2 2. MOLÉCULES PRINCIPALES... 3 2.1 Antigènes... 3 2.2 Anticorps... 4 2.3 Récepteurs

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I/ Définition Mécanismes physiologique ; défendre l'organisme contre : certains agents pathogènes les substances étrangères ou anormales (micro organismes = bactérie, parasite, virus,...)

Plus en détail

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Les différentes populations de lymphocytes B et la production d anticorps Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Protection innée contre infections bactériennes dans hôte naïf Ac adaptatifs

Plus en détail

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE Immunite innee Ancienne chez tous les organismes multicellulaires Rapide premiere ligne de defense Immediate pas besoin d activation prealable Forte Elimine la majorite des pathogenes / microorganismes

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

Mécanisme des réactions inflammatoires

Mécanisme des réactions inflammatoires 01/04/2014 THOMASSIN Guillaume L2 Revêtement Cutané Dr. Sophie Deplat-Jégo Relecteur 4 8 pages Revêtement cutané Mécanisme des réactions inflammatoires cutanés Mécanisme des réactions inflammatoires Plan

Plus en détail

Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence

Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence Relations Hôte-Micro-organismes et Virulence Pr. B. Jaulhac Laboratoire de Bactériologie Faculté de Médecine GENERALITES L'Homme vit dans un environnement peuplé de très nombreux micro-organismes : bactéries,

Plus en détail

Vaccins du futur Atelier «Croisière dans l archipel des nouveaux vaccins»

Vaccins du futur Atelier «Croisière dans l archipel des nouveaux vaccins» Vaccins du futur Atelier «Croisière dans l archipel des nouveaux vaccins» Bernard Duval Institut National de Santé Publique du Québec 18 avril 2002 Objectifs Grands axes de la réponse immunitaire Conjugaison

Plus en détail

Examen L3 - lère session 2012-2013. Module : Immunopathologie et immunointervention

Examen L3 - lère session 2012-2013. Module : Immunopathologie et immunointervention Examen L3 - lère session 2012-2013 Module : Immunopathologie et immunointervention 1. Le ganglion: ' *\j Est le lieu où se développe la réponse immunitaire Son augmentation de volume peut être lié à une

Plus en détail

LYCEÉ PILOTE DE MÉDENINE

LYCEÉ PILOTE DE MÉDENINE ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 PROFESSEURS : Belhiba Souad Ezzeddini Mohamed LYCEÉ PILOTE DE MÉDENINE LYCEÉ SIDI MAKHLOUF Epreuve : SVT Classe : 4 ème Sc-Exp Durée : 3 Heures PREMIÉRE PARTIE (8 points) A-QCM

Plus en détail

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus sylvain.dubucquoi@chru-lille.fr Facteurs de croissance et vasculogenèse Th17 Treg Organiser une réponse immunitaire adaptée Éviter une réponse inappropriée Parasites Bactéries Th2 Th1 Agressions «intérieures»

Plus en détail

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Coopération cellulaire et réponses effectrices Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Activation des lymphocytes T DC immature capture de l Ag dans les tissus cellule T activée

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Activation et polarisation des lymphocytes T A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise La réponse innée reconnaît des structures conservées entre

Plus en détail

LES IMMUNOGLOBULINES

LES IMMUNOGLOBULINES LES IMMUNOGLOBULINES Défenses spécifiques Reconnaissance de l Ag Forme native Dégradé en peptides TCR (lymphocyte T) Immunité IMMUNOGLOBULINES (Ig) Lymph. B Plasmocytes Ig membranaires Défenses non spécifiques

Plus en détail

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale RALANDISON Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Soirée Rhumato, 28 février 2013 Introduction Habitudes pratiques:

Plus en détail

IMMUNOGENETIQUE 1) INTRODUCTION LA VACCINATION

IMMUNOGENETIQUE 1) INTRODUCTION LA VACCINATION IMMUNOGENETIQUE LA VACCINATION 1) INTRODUCTION Certaines maladies sont contagieuses, elles peuvent être contractées par rapport à un sujet malade, et ceci par la transmission d un agent infectieux. Le

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE SUJET 1 La phase symptomatique du sida est caractérisée par un taux très faible de lymphocytes T cytotoxiques et de lymphocytes T4. Les patients qui rentrent

Plus en détail

Immunologie Travaux dirigés

Immunologie Travaux dirigés Université Mohammed V-Agdal - Rabat Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 6 Module : Biochimie et Immunologie Élément : Immunologie Immunologie Travaux dirigés 1- De l Immunité innée à l immunité adaptative

Plus en détail

Cytokines et Polarisation des lymphocytes T

Cytokines et Polarisation des lymphocytes T Mardi, le 13 Décembre 2011 Professeur : Dr. Eric TAROUR RT : Khadijah KHERALLAH RL :Oualid LOUMI Cytokines et Polarisation des lymphocytes T Plan du cours : I) LES CYTOKINES a) Historique et classification...page

Plus en détail

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Dr Cécile BORDES, MCU-PH Laboratoire d Immunologie Université Victor Segalen, CHU Pellegrin Bordeaux BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Objectifs Présenter les bases physiopathologiques

Plus en détail

Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins

Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins Vaccinologie 1977 - Terme utilisé par Jonas Salk. 1983 - Rassemble tous les aspects des vaccinations : biologiques, immunologiques et cliniques ainsi

Plus en détail

Lignée lymphocytaire

Lignée lymphocytaire Lignée lymphocytaire I-INTRODUCTION : LES LYMPHOCYTES: Support cellulaire de la défense immunitaire spécifique 25 40 % des globules blancs dans le sang périphérique Moins de 20 % dans le myélogramme. 3

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Département de Biologie Année Universitaire : 2004-2005 Filière SVI Semestre 4 Immunopathologie Module optionnel (M 16.1): Biologie Humaine Élément : Immunologie

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Questions fréquentes sur la vaccination en général

Questions fréquentes sur la vaccination en général Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Maladies transmissibles Etat au 9.10.2013 Questions fréquentes sur la vaccination en général 1. Qu est-ce que le système

Plus en détail

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Guislaine Carcelain, Myriam Labalette, Mirjana Radosavljevic I-Introduction... 2 II-Caractéristiques d'une réponse-mémoire ou secondaire... 2 III-La mémoire

Plus en détail

Centre d Impression Bénévole D/2004/2725/23

Centre d Impression Bénévole D/2004/2725/23 Aux termes de la loi belge du 22 mars 1986 sur le droit d auteur, seul l auteur a le droit de reproduire ce livre ou d en autoriser la reproduction de quelque manière et sous quelque forme que ce soit.

Plus en détail

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines.

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Une immunoglobuline est une protéine, elle peut donc être elle-même reconnue comme un antigène par des anticorps. Quand on utilise en immunothérapie,

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse «Antigènes, nes, haptènes : motifs moléculaires inducteurs d une d réponse immune» F. Bérard Inserm U851 - Service d Immunologie Clinique CHU Lyon-Sud Jeudi 5 novembre 2009 16h-18h 18h Antigènes = substances

Plus en détail

Le rejet aigu cellulaire

Le rejet aigu cellulaire Le rejet aigu cellulaire CUEN: 3/12/2013 Philippe Grimbert Plan Les antigènes de transplantation Le mécanisme du rejet L incidence et les outils du diagnostique Le traitement 1 Rejet aigu cellulaire Représente

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Pierre Tiberghien, Olivier Adotevi, François Lemoine, Jean François Moreau, Salima Hacein-Bey I. Introduction...

Plus en détail

La leucémie lymphoïde chronique (LLC)

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La plus fréquente des hémopathies : 3 nouveaux cas / 100000 habitants / an Pas de facteur favorisant connu Adultes âgés (>65 ans), sexratio = 2/1 Accumulation de lymphocytes

Plus en détail

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

La réponse Immunitaire et sa régulation

La réponse Immunitaire et sa régulation La réponse Immunitaire et sa régulation DFGSM2 Rangueil 2012-13 Michel Abbal 1 Schématisation simplifiée de l activation de la réponse humorale et cellulaire Phagocytose - Présentation CPA Ag Sélection

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Jean Daniel Lelièvre, Yves Lévy, Pierre Miossec I-Introduction... 2 II-Les interférons... 2 II-1.L interféron... 3 II-1-a.

Plus en détail

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année LE SANG C.FAVRO Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année Le sang : plan du cours 1- Présentation 1.1- Propriétés physiques 1.2- Eléments figurés, plasma, sérum 1.3- Fonctions du sang 2- Composition 2.1- Composition

Plus en détail

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Cyrille Hoarau, Frédéric Bérard I-Introduction... 2 II-Principe et modalités de l'immunothérapie spécifique de l'allergène... 2 II-1.Principe

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Cytokines & Chimiokines

Cytokines & Chimiokines Cytokines & Chimiokines I. (D après Förster, R. et al. (1999) Cell 99:23) Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l organisme, des souris déficientes pour le récepteur

Plus en détail

Polynucléaires, monocytes et macrophages.

Polynucléaires, monocytes et macrophages. Polynucléaires, monocytes et macrophages. Marianne Gougerot-Pocidalo, Lionel Prin, Sylvie Chollet-Martin I-Introduction... 2 II-Facteurs chimio-attractants... 2 III-Origine et devenir des polynucléaires

Plus en détail

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée

Résultats d une analyse de sang effectué sur un enfant atteint d une déficience innée Chap. 7- Doc. 2 Déterminez le rôle et l origine des lymphocytes Pour cela : - Comparez la quantité de lymphocytes chez un enfant bulle et chez un individu normal. - Mettez en relation le nombre de lymphocytes

Plus en détail

Les défenses de notre organisme

Les défenses de notre organisme Les défenses de notre organisme Intro : Si nos barrières naturelles ou nos moyens de prévention n'ont pas pu empêcher une contamination, notre corps dispose d'un «système» assurant la défense de notre

Plus en détail

La réaction antigène - anticorps et ses applications

La réaction antigène - anticorps et ses applications La réaction antigène - anticorps et ses applications 1. Généralités 1.1. Les antigènes - antigène = toute substance capable de se lier spécifiquement à un anticorps ou TCR. - immunogène = substance qui

Plus en détail

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011 LA REPONSE ALLOGENIQUE C. René -2011 Les Lois de la transplantation Rôle des lymphocytes T Transfert de l immunité par les cellules T Infiltrat de cellules mononuclées disposé en manchons péri-vasculaire:

Plus en détail