SOMMAIRE VOLET 1 : CREATION / REPRISE D ENTREPRISE VOLET 2 : TRANSMISSION D ENTREPRISE PRÉAMBULE 3 1 RAPPEL DU CONTEXTE NATIONAL ET REGIONAL 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE VOLET 1 : CREATION / REPRISE D ENTREPRISE VOLET 2 : TRANSMISSION D ENTREPRISE PRÉAMBULE 3 1 RAPPEL DU CONTEXTE NATIONAL ET REGIONAL 5"

Transcription

1 SCHEMA SECTORIEL «CREATION/REPRISE ET TRANSMISSION D ENTREPRISES» Octobre 2012

2 SOMMAIRE PRÉAMBULE 3 VOLET 1 : CREATION / REPRISE D ENTREPRISE 1 RAPPEL DU CONTEXTE NATIONAL ET REGIONAL 5 2 PRESENTATION DE L OFFRE REGIONALE DES CCIT DE FRANCHE-COMTE 10 3 PROPOSITIONS D ACTIONS 19 4 ÉVALUATION DES MOYENS 22 5 INDICATEURS DE SUIVI 23 CONCLUSION 23 VOLET 2 : TRANSMISSION D ENTREPRISE 1 RAPPEL DU CONTEXTE NATIONAL ET REGIONAL 24 2 PRESENTATION DE L ETAT DES LIEUX DES CCIT DE FRANCHE-COMTE 25 3 PROPOSITIONS D ACTIONS 27 4 EVALUATION DES MOYENS 29 5 INDICATEURS DE SUIVI 29 CONCLUSION 30 Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 2

3 PRÉAMBULE Ce schéma sectoriel comprend deux volets : Volet 1 : Création/reprise d entreprise Volet 2 : Transmission d entreprise Le groupe de travail a fait le choix de traiter prioritairement la transmission industrielle PME/PMI de + de 10 salariés de par son enjeu crucial pour notre territoire. Le volet reprise Commerce- Service-Tourisme relève d une démarche très proche de la création d entreprise qui sera traité au titre du volet «création/reprise». Rappel du contexte national et régional Objet du schéma sectoriel : Conformément à la loi (art. L711-8 du code du commerce), les CCIR doivent adopter, dans des domaines d activité définis par décret, des schémas sectoriels destinés à encadrer les projets des CCIT. Les membres du groupe de travail ci-dessous ont élaboré une proposition de contenus pour le schéma sectoriel «Création- Transmission», correspondant aux objectifs et éléments de cahier des charges. Membres du groupe de travail : Membres élus Département AUCHET Philippe 90 BENAIS Gilles 90 BOSSONNET Christophe 25 CHEVALLIER Jean-Claude 39 CLERC Serge 25 FICHERE Jean-Pascal (Animateur) 39 PETAMENT Thierry 25 SCHWINT Jean-Michel 25 SILVANT Raphaël 25 VIENNET Jean-Michel 70 Permanents Département ASTIER Caroline (Secrétaire) 70 BASSANI Gina 70 BERNARD Nathalie 25 BURIOT Audrey 25 DEFRANOUX Thiebaut 90 HANTZ Martine 90 LACANAL Pierre 25 LEPRE Daniel 39 MAZIERE François CCIR MERNIER Agnès 70 SIMUNIC Boris 39 Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 3

4 Ambitions/ orientations du réseau : Afin de donner un cadre national et partagé par l ensemble des CCI, le Conseil d Administration de CCI- Entreprendre en France a défini des orientations et des ambitions pour le réseau en matière de création/transmission. Ambition 1 : Avoir un impact sur la pérennité et la performance (ou la croissance) des entreprises du territoire Ambition 2 : Participer à la vitalité entrepreneuriale du territoire par des actions ciblées et renforcées vers les créateurs d entreprise Ambition 3 : Contribuer au maintien et au renouvellement du tissu entrepreneurial par l anticipation et l accompagnement de la transmission d entreprise Ambition 4 : Créer grâce aux actions la relation avec les clients de demain Ambition 5 : Etre l expression des entrepreneurs Ambition 6 : Contribuer à l élaboration des politiques économiques, grâce à notre expertise sur le champ de l entreprenariat Ambition 7 : Promouvoir l entreprenariat en valorisant le métier de chef d entreprise et en suscitant l envie d entreprendre. Ambition 8 : Etre connus et reconnus comme ayant une offre de service Création Jeunes entreprises complète, personnalisée et adaptée à chacun des clients Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 4

5 VOLET 1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISE 1- Rappel du contexte national et régional 1.1 Contexte national Economique o Marché en croissance (numérique, green business) o Marché en mutation (effet auto-entrepreneurs) Concurrentiel o Concurrence forte et qui s organise (autres réseaux classiques, collectivités locales, associations, intérim, Internet ) o Concurrence structurée dans le cadre de marchés, appels d offres. (Pôle Emploi, Nacre,.) Politique/législatif/réglementaire o Soutien politique depuis 40 ans o Cadre normé et imposé d intervention des CCI (offre minimale pour les créateurs, détermination du gratuit/payant et conditions de facturations encadrées) o RGPP 95 : «améliorer la coordination des financeurs des réseaux d accompagnement à la création d entreprise et simplifier l accès à l accompagnement et aux aides pour les créateurs» o Tendance croissante de délégation de missions de l Etat vers les CCI Comportemental o Nouveaux profils : créateurs d activité, créateurs bricoleurs, clientèle volage o Nouveaux besoins, nouveaux comportements : méfiance vers les professionnels, recherche de l avis des autres créateurs, recours massif et prioritaire à Internet Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 5

6 1.2 Contexte régional Les membres du groupe ont décidé de traiter des sujets de la création et de la transmission d entreprise sans rentrer dans la problématique du CFE Les créations/reprises d entreprises en 2011 au niveau régional : Après une baisse d activité sur l ensemble de la Franche-Comté entre 2007 et 2008, la création d entreprise rencontre en 2009 une forte progression liée à la mise en place du statut auto-entrepreneur. Cette augmentation s est poursuivie en En 2011, entreprises sont nées en Franche-Comté (source APCE INSEE). Si l on compare ce résultat à celui de l année précédente, le nombre d entreprises immatriculées est en baisse de %. Cette diminution résulte principalement de la baisse non négligeable des créations sous statut auto-entrepreneurs (-29%) FC Source INSEE 2011 Création d entreprise en 2011 Dont Création AE en 2011 Secteur marchand sauf agricole création % Création % Haute-Saône % % Jura % % Belfort % % Doubs % % Franche-Comté % % Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 6

7 Source INSEE 2011 Evolution de la Création d entreprise Franche-Comté France hors IDF % Franche- Comté/ France 1.85 % 1.74 % 1.84 % 1.93 % 1.77 % En 2011, la création d entreprises en Franche-Comté représente 1.77 % de la création d entreprise au niveau national (contre 1.93% en 2010). Dans le Grand Est, l Alsace est placée en première position en termes de dynamique de création rapportée à la population, devant la Franche-Comté, la Bourgogne, la Lorraine et enfin la Champagne Ardenne. La création d entreprise par bassin d emploi est disparate en Franche-Comté. Les bassins d emplois du département de la Haute-Saône sont relativement équilibrés alors que ceux du Jura et du Doubs ont des sous-territoires avec des taux de création plus faibles (Champagnole et le Revermont pour le 39, Morteau et Pontarlier pour le 25). Le solde annuel entre les créations et les radiations d entreprises enregistrées auprès des CFE des CCIT de Franche - Comté était positif dans le Doubs, Jura, Haute-Saône et à l équilibre dans le Territoire de Belfort Source CFE 2011 CCIT 70 CCIT 39 CCIT 90 CCIT 25 Total création Total radiation Solde Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 7

8 Par ordre décroissant, les secteurs de création sont les services aux entreprises, le commerce, la construction et les services aux particuliers. L industrie ne représente que 7 % des créations d entreprises. Création par secteur d'activité en Franche-Comté en % 10% 7% 16% 28% industrie construction commerce services aux entreprises services aux particuliers Source INSEE 2011 Création d entreprise par secteurs d activité en 2011 Haute- Saône Jura T. Belfort Doubs Franche- Comté France Région/France % Industrie Construction Commerce Services aux entreprises Services aux particuliers Total Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 8

9 1.2.2 Profils et Catégories Sociaux professionnelles des porteurs de projet (Source Opinion way) Grâce à l Observatoire des porteurs de projet mis en place par Entreprendre en France, nous sommes en mesure de décrire le profil du porteur de projet en Franche-Comté : - Porteur de projet majoritairement masculin (57 %), plus jeune qu au niveau national avec une moyenne d âge de ans (30-39 ans pour le territoire national) ; - Niveau de formation le plus représentatif : le CAP BEP avec une différence de résultat selon le territoire (32 % en Haute-Saône, 27 % en Franche-Comté et 25 % en France) ; - Principalement des demandeurs d emploi (34 %) avec un chômage datant de moins de 3 mois ; les employés sont en seconde position (25 %). - Les secteurs d activités les plus visés sont le Commerce/réparation, l hôtellerie/restauration/café, les services aux particuliers et le commerce ambulant - Peu d intérêt pour l innovation et le développement durable - 52 % des porteurs de projet n ont pas d expérience dans le secteur d activité choisi - 82 % sont des créateurs d entreprise (et 18% des repreneurs) - Souhait de démarrer seul (ex : 81 % en Haute-Saône, 71 % en Franche- Comté et 65 % en France) - Souhait de réaliser leur projet rapidement (moins de 3 mois) - Espère dégager une rémunération un peu plus élevée que leur salaire précédent ou actuel Les projets envisagés : - Projet majoritairement peu coûteux : apport personnel moyen de à 2 999, montant des investissements sollicités de moins de ; Par contre, disparité pour des projets plus ambitieux entre la France et la Franche-Comté : 17 % d investissement de plus de sur le territoire nationale alors qu en Franche-Comté, ce taux est de 14 %. - La création d entreprise en France est jugée plutôt difficile. - La création d entreprise sous forme de franchise est très peu envisagée (ex : 0.8 % en Haute-Saône, 4 % en Franche-Comté et 5 % en France). Peu de repreneurs d entreprises - A fin 2011, 12,5 % en Haute-Saône, 15,3 % en Franche-Comté et 16 % en France. - Reprise envisagée extérieure à leur environnement. - Ont majoritairement déjà identifié l entreprise à reprendre. Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 9

10 2- Présentation de l offre régionale des CCIT de Franche Comté Seules les CCI territoriales sont impliquées dans la mission d accompagnement des créateurs/repreneurs. Elles sont toutes adhérentes au Réseau Entreprendre en France qui apportent de nombreux outils, un savoir-faire et une harmonisation des pratiques pour les porteurs de projet. 2.1 Description chiffrée de l offre des CCIT L offre «classique» commune à chaque CCIT Conformément au rôle qui leur a été confié par le gouvernement et dans le cadre de leur mission générale d appui aux entreprises, les CCIT ont mis en place un dispositif cohérent et complet d accompagnement du porteur de projet, tel que le prévoit le dispositif «Entreprendre en France», à savoir : - une demi-journée d information Chaque CCIT de Franche-Comté organise des réunions d information collectives sur son territoire dans chacun de leur site. Celles-ci sont généralement le passage obligé avant un premier rendez-vous individuel avec un conseiller. La mise en place du statut Auto Entrepreneur a conduit les CCIT à proposer une nouvelle offre adaptée à ce public. Elles animent des réunions d informations destinées aux auto-entrepreneurs quel que soit leur secteur d activité. - un stage d initiation à la gestion dit «5 Jours pour Entreprendre (5JPE)» En dehors de la CCIT de Belfort, les autres CCIT de Franche-Comté organisent plusieurs sessions par an. Le prix de la formation diffère d une CCIT à une autre (de 120 à 150 TTC). De nombreux partenaires participent à cette formation aux côtés des conseillers création. En 2011 CCIT 70 CCIT 39 CCIT 90 CCIT 25 TOTAL Nombre de participants aux réunions collectives d informations Nombre de sessions «5 jours pour entreprendre» Nombre de participants «5 jours pour entreprendre» un rendez- vous individuel La politique des CCIT en matière d accompagnement individuel des porteurs de projet est globalement commune aux CCIT de Haute-Saône, du Jura et de Belfort. Chaque conseiller création est amené à recevoir en rendez vous individuel les créateurs ou repreneurs d entreprise, dès lors que le besoin est exprimé. Seule la CCIT du Doubs a décidé de mettre en place un accompagnement téléphonique par des permanences hebdomadaires, les RV sont fixés seulement pour le montage d un dossier ARDEA ou conseils juridiques. Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 10

11 L accompagnement individuel nécessite un ou plusieurs RV selon l avancée et les besoins du porteur de projet. Les conseils peuvent porter sur le choix juridique, les aspects fiscaux, sociaux ou sur les prévisions financières. Certains conseillers vont jusqu à la formalisation d un business plan, validé ou non par un expert-comptable. A noter que la CCI du Jura a mis en place en complément des entretiens individuels physiques, une plateforme dématérialisée d accompagnement des porteurs de projet où chaque porteur de projet accompagné a notamment accès à un espace individuel sécurisé afin de monter son projet étape par étape avec un fonds documentaire dédié. (www.jura.cci.porteurs-de-projet.com). En fin de parcours d accompagnement, l étape finale attendue par les créateurs/repreneurs est l instruction des dossiers d aides dans le cadre des avances remboursables (Conseil régional et Etat) ou de prêts à taux zéro (Réseau des Plateformes initiatives locales). Ces dispositifs sont plus ou moins étendus géographiquement. Selon les territoires et l offre des réseaux existants, la politique des CCIT diffère dans l accompagnement et l instruction des dossiers comme le montrent les résultats ci-dessous. En 2011 CCIT 70 CCIT 39 CCIT 90 CCIT 25 TOTAL Nombre de rendez vous individuels Aide dans la rédaction de dossiers de demande de financement Les porteurs de projet accompagnés et aidés financièrement dans le cadre des dispositifs départementaux, régionaux ou nationaux bénéficient d un suivi post-création au cours des 3 ou 4 premières années d activité. C est la raison pour laquelle les taux de survie sont plus élevés que ceux enregistrés au niveau national. En 2011 CCIT 70 CCIT 39 CCIT 90 CCIT 25 TOTAL Entreprises créées ayant bénéficié d un accompagnement NC 141 Entreprises suivies en Taux de survie des entreprises après 4 années d activité (ARDEA seul) 88 % 79 % 67 % 81 % Titre Les projets de financement instruits et rédigés par les CCIT par rapport aux autres structures d accompagnement de F.C Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 11

12 Projets de financement instruits par les CCIT/ aux autres structures en 2011 Autres Autres Autres Autres Total CCIT CCIT CCIT CCIT Total structures structures structures structures CCI global + CCIT + CCIT + CCIT + CCIT FC ARDEA PH, Adie * 147 NC NACRE NC Autres ( ARDEA D, FGIF ) NC Total NC nombre de porteurs de projet accompagnés individuellement par la CCI ayant obtenu un PH auprès du réseau Jura Initiatives et Entreprendre et réussir Initiatives en faveur de l entreprenariat: En complément des prestations individuelles ou collectives auprès des porteurs de projet et relevant des grandes orientations nationales, les CCI de Franche-Comté mènent des actions en faveur de l entreprenariat. CCIR : Membre actif du dispositif Ecole Entreprise auquel participent notamment le Medef et le Rectorat. Coordonnateur de la semaine de l industrie CCIT 70 : Intervention en lycées ou collèges une à 2 fois/an d élus ou du service entreprendre (sollicitation régulière des mêmes établissements), Accompagnement depuis 2010 du projet régional de la mini-entreprise, Organisation de visites d entreprises dans le cadre du tourisme économique auprès de 730 lycéens et collégiens (participants 2011) Soutien à l association EOSIS (promotion du monde de l entreprise dans 30 classes de CM2 par an), Organisation de réunions pour les nouveaux ressortissants, 3 dans l année sur chaque secteur (Vesoul, Lure, Gray) Abondement au fonds Prêt d Honneur de Haute-Saône Initiative CCIT 90 : Animation de réunions de sensibilisation à l IUT, l UTBM et classes de BTS Organisation annuelle du salon de la création/transmission d'entreprises avec la PILE 90 et à partir de 2012 en alternance avec le Doubs Soutien à l association EOSIS (promotion du monde de l entreprise dans les classes de CM2) Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 12

13 CCIT 39 : Sensibilisation à la création / reprise d entreprise dans le cadre du forum départemental «osez entreprendre» Accompagnement des étudiants de l École de Commerce de la CCIT 39 dans leurs «projets création d entreprise» Sensibilisation sur la création / reprise d entreprise à l initiative de partenaires externes (socioprofessionnels). Soutien à l association EOSIS (promotion du monde de l entreprise dans les classes de CM2) Abondement au fonds Prêt d Honneur de Jura Initiative CCIT 25 : Sensibilisation à la création / reprise d entreprise dans les lycées, maisons rurales et forums. Accompagnement des étudiants de l Ecole de Commerce de la CCIT25 dans leurs «projets création d entreprise». Partenaire des «Entrepreneuriales» Réseau Entreprendre en Franche-Comté : «L étude de marché» Soutien à l association EOSIS (promotion du monde de l entreprise dans les classes de CM2 L ensemble des CCI de Franche-Comté abonde fortement au fonds Réseau Entreprendre Franche-Comté. 2.2 Analyse de l offre des CCIT : Les services apportés aux porteurs de projet, les organisations et les moyens diffèrent légèrement d une CCIT à une autre. L une d elle a un service dédié. Les autres s appuient sur des équipes plus larges «Commerce» ou «Formalités». Par ailleurs, les passerelles sont nombreuses avec les services «Juridique-CFE» ou encore «Industrie» pour l accueil, l accompagnement et le suivi des porteurs de projet. Actuellement, les moyens humains affectés à la création d entreprise sur la Franchecomté se présentent de la façon suivante : - la CCIT de Belfort s appuie sur une personne également responsable du pôle CFE- Apprentissage. Elle est épaulée par une assistante CFE pour 1/3 de son temps ainsi qu une personne à temps plein en soutien au responsable. - la CCIT du Doubs met à disposition 4 conseillers du service commerce, tourisme, création. L une des conseillères est affectée à 70 % de son temps à la création d entreprise, ses autres collègues ATC se partagent les missions dont le suivi des porteurs de projet dans l activité «CHR» (1 ATC) et l animation des réunions d informations collectives (2 ATC) ; - La CCIT du Jura affecte à la création une conseillère à mi-temps et son responsable. De plus, le responsable juridique / CFE intervient ponctuellement sur la thématique création / reprise. L assistante du service commerce apporte son soutien (10 %) et l assistante- conseil de l Espace Entreprendre est chargée de l accueil, des entretiens «découverte» et de l animation des réunions Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 13

14 d informations." De plus un conseiller industrie intervient sur la thématique transmission entreprise. - La CCIT de Haute Saône a un service «Espace Entreprendre» composé d un chef de service et de 2 conseillers dont l un a en charge le suivi des entreprises aidées. Une assistante assure l accueil et l animation des réunions d informations. En comptabilisant uniquement les personnes impliquées à plus de 50% de leur temps à la Création/Transmission, l effectif sur la Franche-Comté s élève à 8,8 ETP avec la répartition suivante : Nombre de personnes > à 50 % affectées à la création Doubs Jura Territoire de Belfort Haute- Saône Nombre ETP 0.7 (1 pers.) 3 (4 pers.) 1,6 (2 pers.) 3,5 (4 pers) En comptabilisant les personnes impliquées à plus de 20% de leur temps à la Création/Transmission l effectif sur la Franche-Comté s élève à 11,4 ETP avec la répartition suivante : Nombre de personnes > à 20 % affectées à la création Doubs Jura Territoire de Belfort Franche- Comté 8,8 (11 pers.) Haute- Saône Nombre ETP 2,1 (7 pers.) 3.4 (5 pers.) 1,9 (3 pers.) 4 (5 pers.) Franche- Comté 11,4 (20 pers.) Les services industrie ou CCI international peuvent également intervenir auprès des créateurs/repreneurs en fonction de l activité envisagée. Les moyens financiers : Cette hétérogénéité des organisations rend très difficile l évaluation du budget affecté réellement à la création d entreprise. Notons que les missions menées auprès des porteurs de projet génèrent aujourd hui peu de recettes. Les principales recettes proviennent d appels d offres ou de prestations de services payantes telles que la formation «5 jours pour entreprendre» décrite ci-après. Les dépenses (masse salariale, impression, déplacements, etc.) sont donc couvertes principalement par la recette fiscale. Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 14

15 Les forces et faiblesses du réseau des CCIT de Franche-Comté : Forces Capacité à mettre en réseaux «entreprises et partenaires» Connaissance des marchés, des secteurs, des territoires, des entrepreneurs et de leurs besoins Double légitimité : représentation des entrepreneurs et cadre légal des missions Un réseau interne de compétences et d expertises sur l ensemble des fonctions de l entreprise et des secteurs Fort maillage territorial et complémentarité avec des experts externes (Ordre des Experts Comptables, réseaux bancaires, avocats, notaires ) Harmonisation et structuration des pratiques d accompagnement à la création/reprise Capacité de qualification des projets (en terme de pérennité potentielle). Faiblesses Faiblesse des moyens et offre large répondant à tous porteurs de projet Disparité de l offre/hétérogénéité des pratiques d accompagnement Communication interne et externe insuffisante au niveau territorial et régional Absence de gestion d outils de financement propres à nos structures Absence ou insuffisance d actions d accompagnement collectives en faveur des réseaux de créateurs tels que clubs ou parrainages Les opportunités et menaces du réseau des CCIT de Franche-Comté : Opportunités Les conséquences de la Réforme : un nouveau poids politique régional et une mutualisation des outils et expertises Emergence de nouveaux clients, nouveaux métiers, nouveaux secteurs, nouveaux comportements (TIC) Marché de la Transmission/Reprise encore inorganisé et disparate Création/Transmission : marché porteur et important en devenir Développement de l esprit/culture entrepreneurial[e] Connaissance des bassins et des territoires : Etudes spécifiques à proposer Montée en puissance et reconnaissance de l entreprenariat social et solidaire Menaces Risque de devenir accompagnateur par défaut d un public non choisi par les autres réseaux Diminution des ressources fiscales et subventions Montée en puissance de collectivités sur le champ de la Création/Reprise Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 15

16 L évolution de l environnement liée aux acteurs de la création/reprise d entreprise est-elle une menace ou une opportunité pour les CCIT? L environnement réglementaire et législatif a fortement évolué avec le régime de l auto entrepreneur, le guichet unique des services et désormais l EIRL. Cette évolution génère un flux plus important de demandes d information et crée de nouvelles attentes de tous ordres. La création/reprise d entreprise se voit ainsi toujours davantage encouragé notamment par des dispositifs dérogatoires qui appellent une mission d information accrue des services des CCIT. Les acteurs : De nombreuses structures d accompagnement couvrent l ensemble de la Franche- Comté. Le tableau ci-après recense les principaux réseaux par type d accompagnement en matière de création et reprise. Idée de projet Montage Recherche de financement Recherche et développement Cible Sensibilisation Accueil/orientation Montage Formation Financement suivi Porteur de projet en situation sociale précaire Public exclu du ADIE (FC) système bancaire (micro crédit) Public en situation ADLESS (Jura) précaire (micro projet) Public en situation Franche-Comté de précarité Active économique, ou projet solidaire X X X X X X X X X X X X Prêt +garantie X Porteurs de projet bénéficiant après création d un portage salarial Créateurs Coopilote d entreprise pour (Montbéliard et des projets de P.S, Besançon) artisanaux, NTIC, CNS souhaitant portage statut de salariés de administratif la coopérative X X X (test du projet 1 à 6 mois) X Durée indéfinie pour le dévt avec obj : création entreprise ou associé coopérative Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 16

17 Idée de projet Montage Recherche de financement Recherche et développement Cible Sensibilisation Accueil/orientati on Montage Formation Financement suivi Tous porteurs de projet BGE ( sauf HS) Tous porteurs de projet X X X X X X Développeme Tous porteurs de nt 25 projet X X X X X Doubs Tous porteurs de Initiative projet X X X X X X Action 70 Tous porteurs de projet X X X X X Entreprendre et réussir (Dole) Jura Initiatives CCI FC CMA FC Experts comptables Tous porteurs (zone Grand Dole) Tous porteurs de projets hors zone Grand Dole Tous porteurs de projet RCS Tous porteurs de projet RMA Tous porteurs de projet X X X X PH, Nacre, ARDEA PH, PCE, FGIF X X X X X X X X X X X X X X X X X X X Porteurs de projet évoluant vers des projets innovants et à forts potentiels ADEBT Publics industriels X X X X Réseau Entreprendre Franche- Comté Incubateur d entreprises innovantes de Franche- Comté Business Angels en Franche comté (Etupes) Créateurs et repreneurs de PME à forte croissance (créatrices d emploi et de V.A) Porteurs de projet souhaitant créer une entreprise innovante en F.C (18 mois d accompagnement) Investisseurs apportant capitaux et compétences à des entreprises à forts potentiels X X X X X X X X x x X X X X X X X Porteurs de projet évoluant vers un projet de gérance collégiale Union régionale des SCOP Bourgogne Franche Comté (Dijon) Porteurs de projet souhaitant être salariés associés majoritaires et gérant collégialement l entreprise X X X X x Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 17

18 Ces organismes se présentent de différentes manières : - par leur nature publique ou privée tels les organismes institutionnels (consulaires, agent de développement) et les organismes de nature privée (Boutique de Gestion, association). - par leur caractère généraliste ou spécialisé : spécialisation par public telle l «ADIE», par territoire tel «Entreprendre et Réussir» sur le bassin de Dole ou encore par nature du projet envisagé tel l ADEPT - par leur appartenance ou non à un réseau national tels «Boutique de gestion», «Franche Comté Active» ; Ces différents réseaux d accompagnement sont nombreux, parfois complémentaires. Ils positionnent leur intervention sur les différentes phases du parcours de création/reprise, de l amont au suivi post création, tout comme les CCIT. La plupart des organismes sont rémunérés en fonction du nombre de projets qu ils accompagnent. Ces modalités de financement introduisent potentiellement une «course aux dossiers» au détriment de la qualité de l accompagnement. De part cette situation, les CCIT doivent-elles aller vers les prescripteurs que sont les banques, experts-comptables, pôle emploi voir agents territoriaux des communautés de communes pour identifier les projets «finançables»? Quelles reconnaissances ont les CCIT auprès de ces mêmes partenaires? Les CCIT doivent-elles répondre à ces nouveaux appels d offres mis en place par les prescripteurs publics dont l objet est de financer, souvent à des prix très bas, des dispositifs d aides aux porteurs de projet (accompagnement individuel et formation)? Au cours de ces dernières années, l organisation du réseau des opérateurs de la création-reprise d entreprises est devenue plus concurrentielle que partenariale. La systématisation du recours à ces appels d offres en est la raison principale. Par ailleurs, on assiste à une multiplication des points d entrée créateurs/repreneurs avec l ouverture d hôtels/pépinières d entreprises et réseaux d accompagnement. Dans ce contexte les CCIT s attachent à être présentes et à faire reconnaître leur valeur ajoutée et leur rôle incontestable dans l accueil, l information, la formation et l accompagnement des porteurs de projets. Ce contexte tend à brouiller la lisibilité du paysage de la création/reprise d entreprise et ne facilite pas l orientation. Le porteur de projet a la possibilité d être accompagné par plusieurs structures en même temps sur un même territoire. Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 18

19 3- Propositions d actions 3.1 Stratégie régionale Différentes pistes d actions ont été retenues : Décliner en Franche-Comté la nouvelle offre nationale «création» (tronc commun et certaines prestations optionnelles) Basée essentiellement sur de nouvelles méthodes de travail plus que sur des produits nouveaux, cette offre permet : d offrir aux CCI un meilleur positionnement sur le marché et une meilleure visibilité d attirer de nouveaux clients et rendre un service plus efficace de prendre en compte la nécessaire optimisation des moyens des CCI de privilégier «L homme», clé d entrée du dispositif de passer de l assistanat régulier à l autonomie systématique Il s agit donc principalement d accueillir tout le monde mais pas d accompagner tout le monde de la même façon. Il convient de confirmer notre positionnement de «porte d entrée» pour tous les créateurs mais d accepter ensuite un accompagnement différencié et sur-mesure selon les profils ci-après : Les «non déterminés», appelés «aspirants entrepreneurs» Ils ne sont pas engagés dans le processus de création d entreprise (différent de «n ont pas de projet ou d idée») C est une population très hétérogène : Il y a notamment les curieux (les 12 millions de français qui déclarent chaque année qu ils auraient envie de créer ou reprendre une entreprise) et les contraints Les «déterminés non engagés», appelés «entrepreneurs potentiels» Ils ont envie de créer, ils sont motivés. L option de la création d entreprise apparaît à la fois désirable et faisable Mais le processus n est pas encore engagé Les «déterminés», appelés «entrepreneurs naissants» Ils sont engagés dans le processus même si leur projet n est pas complètement «ficelé». L action de créer est préférée à d autres actions (reprendre un emploi par exemple) et perçue comme réalisable Selon le public ciblé, l offre EEF se compose de différentes prestations : 1) Un entretien découverte «Prêt à devenir patron» dont l objectif est de filtrer et détecter le profil entrepreneurial nécessitant des besoins d accompagnements et la mise en place d une offre sur-mesure (calendrier, type de prestations, ) Intérêt pour la CCI : prise en charge plus efficace qui «envoie» la bonne personne au bon moment au bon endroit. Schéma sectoriel «création/reprise et transmission d entreprises» 19

9 ème EDITION Jeudi 14 juin 2012 de 9h à 17h

9 ème EDITION Jeudi 14 juin 2012 de 9h à 17h 9 ème EDITION Jeudi 14 juin 2012 de 9h à 17h CONSTRUIRE FINANCER CONCRETISER VOTRE PROJET CONFERENCE DE PRESSE Lundi 4 Juin 2012 Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale de Lot-et-Garonne SOMMAIRE

Plus en détail

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre

Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Au service de toutes celles et ceux qui ont envie d entreprendre Business plan Formation Financement BPE Création Finances Commerce Édito Com des images / Région Picardie Les efforts réalisés depuis plusieurs

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE PAR LA CREATION D ACTIVITES D ENTREPRISES. Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 8.3 : promotion d emplois pérennes

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Offre spécifique auto-entrepreneur Consultation GRATUITE «valider votre statut» nombreux avantages partenaires

Plus en détail

LES AIDES AUX REPRENEURS

LES AIDES AUX REPRENEURS LES AIDES AUX REPRENEURS L offre de service du dispositif «Reprendre en Bretagne» Le dispositif «Reprendre en Bretagne» propose plusieurs prestations pour aider les repreneurs à concrétiser leur projet

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS CRÉATION REPRISE CESSION RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET ENTREPRENDRE EN ROANNAIS Futurs chefs d entreprise ou cédants, Le Réseau Entreprendre en Roannais se mobilise pour vous accompagner tout au long

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Une offre de services des Experts-Comptables

Une offre de services des Experts-Comptables Quel est le meilleur statut pour mon COMMENT ABORDER projet? SA CREATION D ENTREPRISE : L EXPERT-COMPTABLE VOUS AIDE A BIEN DEMARRER Animé par : Sophie BERNADAC Animé Loïc par PLESSIS Régis MORENNE Une

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable dans le dispositif «Créer, accompagner la jeune entreprise»

Les missions de l expert-comptable dans le dispositif «Créer, accompagner la jeune entreprise» Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Les missions de l expert-comptable dans le dispositif «Créer, accompagner la jeune entreprise»

Plus en détail

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer!

Créez. cadre d accompagnement. Reprenez. Vous. Vous. Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Vous Créez Vous Reprenez Les experts-comptables vous accompagnent pour vous aider à bien démarrer! Détails des offres et liste des Experts-Comptables participants sur : www.creer-accompagner.fr ourquoi

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise

LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE. Créer, reprendre, transmettre une entreprise LES SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE Créer, reprendre, transmettre une entreprise GUIDE DES PRESTATIONS EDITION 2015 / 2016 C H A M B R E D E C O M M E R C E E T D I N D U S T R I E D U V A R LES SOLUTIONS

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Appel à projet 2010. Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques

Appel à projet 2010. Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques Appel à projet 2010 Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques Mesure 13 : Création d activité et esprit d entreprise Sous mesure 131 : Accompagnement des créateurs

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Page CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Les conseils de l expert-comptable Salon de la création de l entreprises 18/10/2008 Page Intervenants Agnès Bricard Expert-comptable, Commissaire aux comptes Page

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 CAHIER DES CHARGES Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur Tél. : 03 81 65 37 65 philippe.vogne@initiative-doubsterritoiredebelfort.fr

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES

LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES LE HUB DE LA FINANCE GUIDE UTILISATEUR DE LA PLATEFORME FONDS PROPRES POUR LES EXPERTS COMPTABLES 1 1) LA CREATION D UN POLE D ORIENTATION FINANCIERE EN RHONE-ALPES LA GENESE La création de ce pôle de

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi

Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 15 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Créer son entreprise lorsqu on est demandeur d emploi Ce guide

Plus en détail

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI

Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI DOSSIER PRESSE 1 9 j u i n 2 0 1 3 Stimuler l accès au crédit des artisans avec la pré-garantie SIAGI Signature des protocoles de collaboration entre la SIAGI et les Chambres de métiers et de l artisanat

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Contacts Presse : Chambre de Métiers et Chambre de Commerce et Chambre d Agriculture de l Artisanat d Industrie Michel GEORJON Sandrine CARQUEX Rodhène POPINEAU Responsable

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE»

1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE» 1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE» Sous la présidence de Hervé Novelli, secrétaire d Etat chargé du commerce, de l artisanat, des petites et moyennes entreprises,

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005

1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1. Reprises d entreprises de 1994 à 2005 1994 2004 Évolution en % Nombre d entreprises 2 277 618 2 591 510 + 13,8 Nombre d entreprises individuelles 1 404 689 1 401 038-0,3 Nombre total de créations 294

Plus en détail

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN FINANCER SON PROJET

19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN FINANCER SON PROJET FINANCER SON PROJET SOMMAIRE Les atouts de l accompagnement Les critères d appréciation du projet par la banque Les prêts à taux zéro L intermédiation bancaire et les garanties L Adie, un financement alternatif

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès

Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Au cœur des Yvelines Votre projet Votre CC Votre succès Présentation de la CCI Versailles-Yvelines Club des Entrepreneurs de la Plaine de Versailles 1 PATRICK BERNHEIM Membre du Bureau de la CCI Versailles-Yvelines

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Annexe Conv GDXX/15 PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Entre, La Communauté d Agglomération du Grand Dole Dont le siège est fixé Place de L Europe 39100 DOLE Représentée par son Président

Plus en détail

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE?

PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? PARCOURS NACRE VOUS ETES SANS EMPLOI? VOUS VOULEZ CREER VOTRE PROPRE ENTREPRISE? La CCI 90 vous accompagne dans le cadre du dispositif NACRE Le Processus NACRE est un nouvel accompagnement pour la création

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise OBJECTIFS Aider le porteur de projet à évaluer sa capacité à entreprendre dans l activité envisagée, Présenter

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants

La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants Animé par : Catherine BERTHY Audrey HURAULT Les chiffres de la création Le processus de la création Présentation du Pôle de l Entrepreneuriat Etudiant

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Créateurs Repreneurs

Créateurs Repreneurs Créateurs Repreneurs R E U S S I R VOTRE PROJET D E N T R E P R I S E Prêt d honneur la clé de votre financement BON À SAVOIR Montant moyen : 8 000 euros Durée : de 3 à 5 ans En moyenne, 7,8 euros de prêt

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Commission formation insertion emploi Accueil de M.Bénédic, mot de bienvenue et rappel de l ordre du jour ainsi que rappel de

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Construire un plan de financement solide pour la pérennité de votre projet Pauline LEBOISSETIER et Stéphane LEVENEZ Les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans l aventure! La connaissance de

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009 Création d activité : chacun a-t-il sa chance? 1 Objectifs Améliorer la lisibilité des structures d aide à la création d activité : rôles et spécificités Comprendre comment les publics plus fragiles, mais

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail