Read&Go : Orange expérimente son kiosque à journaux livré avec une clé 3G

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Read&Go : Orange expérimente son kiosque à journaux livré avec une clé 3G"

Transcription

1 La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 08/17 28 Avril 2008 La pensée de la semaine Et puis quoi, qu'importe la culture? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il il lu Rostand? Non. Pierre Desproges Google en forme dans un environnement morose Leader mondial de la publicité en ligne, Google vient de démentir ceux qui prédisaient son déclin. Malgré le ralentissement économique américain, il a vu son bénéfice bondir à 1,3 milliard de dollars (+ 30 %) au premier trimestre. «Nous sommes bien positionnés pour l année 2008 et au-delà ; [ ] la publicité ciblée est un modèle qui fonctionne avec n importe quel scénario macroéconomique», note le PDG Eric Schmidt. Ces performances contredisent l hypothèse selon laquelle la baisse du taux de clics payants (-9,4 %) outre-atlantique, révélée par l institut Comscore, allait peser sur les résultats. Une donnée qui avait contribué à la chute du cours de bourse : -35 % depuis début 2008, avant l annonce de vendredi qui a fait grimper le titre de 17 %. Alors que Google évoque une hausse des clics publicitaires de 20 % sur les 12 derniers mois dans le monde, le moteur fait valoir que, pour la première fois, son activité hors Amérique du Nord est devenue majoritaire avec 51 % de ses revenus. Si le taux de clic a baissé outre-atlantique, il a dû faire des bonds partout ailleurs. Pékin 2008 : le marathon informatique d Atos Origin touche à sa fin La SSII finit de tester l infrastructure qu elle a déployée pour gérer les sites sportifs des JO chinois. Un projet mené de bout en bout, pendant 4 ans, pour assurer la sécurité des réseaux et relayer les résultats des compétitions. À quatre mois de l'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, les organisateurs mettent le point final aux préparatifs. Les infrastructures sportives mais aussi informatiques sont quasiment prêtes. Pour la SSII Atos Origin, retenue par le Comité olympique international (CIO), c'est l'aboutissement de près de quatre ans de travail. Il s'agit du plus gros contrat informatique signé dans le domaine sportif. Et Atos en est à sa quatrième édition, depuis les JO d'hiver de Salt Lake City, en «C'est intéressant de voir à quel point la sécurité de l'information a évolué depuis 2002», a indiqué Yan Noblot, consultant chez Atos Origin, lors de la RSA Security Conference à San Francisco, la semaine dernière serveurs, PC À son arrivée à Pékin, la SSII a dû partir de zéro, et tout bâtir. Un projet de grande envergure pour lequel il a fallu évaluer les risques et, en premier lieu, imaginer tous les scénarios possibles afin de garantir une sécurité optimale pendant la durée des Jeux, sur l'ensemble des sites olympiques (au nombre de 110). Atos a dimensionné son infrastructure avec un millier de serveurs et ordinateurs, administré depuis un unique centre technique. «Nous déployons des systèmes informatiques sur les sites bâtis spécialement pour les JO. C'est un projet géré de bout en bout ; nous sommes en bout d'une longue chaîne de fournisseurs», a expliqué Yan Noblot. Un travail de longue haleine, qu'il apparente à une course de fond sur m, avec un sprint final sur les 500 derniers mètres. L'enjeu est de taille, et l'erreur n'est pas possible. «C'est un projet réclamant une visibilité extrême. Nous n'avons pas de seconde chance, et aucun retard n'est tolérable». Environ 4 milliards de spectateurs ont suivi, pendant au moins 15 minutes, les derniers jeux, organisés à Athènes en L'infrastructure doit gérer deux domaines essentiels. D'abord, le système d'organisation à proprement parler, avec les accréditations, les arrivées des participants et la gestion des équipes d'accueil. Un choix de technologies éprouvées Seconde mission : assurer la transmission en temps réel des résultats et des temps réalisés par les athlètes. Pour la natation par exemple, un dispositif permettra de connaître les performances de chaque compétiteur grâce au système de suivi par pression présent au départ de chaque ligne d'eau. Des données qui seront relayées aux chaînes de télévision pour l'affichage de graphiques comparant les concurrents. Les tests des équipements réseau doivent être tous terminés avant le début des compétitions, rappelle Atos Origin. Les technologies choisies ont été rudement éprouvées afin de s'assurer qu'elles ne tomberont pas en panne pendant les JO. «Il ne s'agit pas de jouer aux risque-tout pour présenter la pointe de la technologie. Seules des technologies connues sont utilisées, même si les menaces en termes de sécurité sont en constante mutation.» Lorsque les JO de Pékin seront terminés, les équipes d'atos Origin devront récupérer le matériel utilisé, qui servira peut-être pour la suite : la SSII planche déjà sur les Jeux d'hiver de 2010, qui se tiendront à Vancouver, et sur ceux de 2012, organisés à Londres. Le prix de l'iphone pourrait fortement baisser en France Orange envisagerait de subventionner l'iphone pour faire baisser son prix public. D'après Les Echos, deux responsables d'orange, Louis- Pierre Wenes, directeur exécutif pour la France, et Alice Holzman, directeur marketing de l'opérateur, ont pris l'avion en début de semaine pour la Californie où ils ont rencontré Tim Cook, le directeur général d'apple. Ils auraient abordé les modalités de la baisse des prix du téléphone d'apple en France, et envisagé une subvention de l'opérateur, que semble souhaiter le fabricant. Ces informations ont été démenties par Apple, selon qui le téléphone se vend bien. Orange a refusé de commenter cette information. L'opérateur français n'a vendu que iphone en France depuis son lancement en novembre T-Mobile en Allemagne en avait commercialisé à la fin janvier et le britannique O2, Ces ventes ne permettraient pas à Apple d'atteindre son objectif de 10 millions d'exemplaires vendus dans le monde d'ici la fin de l'année. D'autant plus qu'il peine à trouver un accord avec China mobile pour lancer l'iphone en Chine. Read&Go : Orange expérimente son kiosque à journaux livré avec une clé 3G L'opérateur de la téléphonie mobile va tester auprès d'une centaine de lecteurs son système Read&Go qui associe un livre électronique à des abonnements à plusieurs quotidiens et magazines. La dernière étape de validation avant une éventuelle commercialisation.

2 Par voie de presse, Orange a annoncé le début d'une expérimentation auprès de 150 lecteurs d'une offre associant un lecteur de livre électronique (e-book) et des contenus écrits. Baptisé Read&Go et présenté sur le site Orange Innovation, ce système doit être validé durant cette phase de test, Orange se laissant ensuite la possibilité de le proposer ou non à ses abonnés. Concernant le dispositif de lecture, on a droit à un écran LCD monochrome (16 tons de gris) apte à afficher à une résolution de 1024 par 768 points. Il dispose de 256 Mo de mémoire pour stocker les éditions électroniques des journaux, quantité extensible via une carte SD ou CompactFlash. Il supporte une multitude de formats et de technologie : PDF, flux RSS, XHTML et fichiers TXT. Il donnera accès, pendant le test, aux éditions électroniques du "Monde", du "Parisien", des "Echos", de "l'equipe" et de "Télérama", ainsi qu'à des BD et livres proposés par des partenaires d'orange, comme Dargaud ou Lombard. Pour marquer sa différence (et à terme valoriser ses offres 3G) Orange associe à ce lecteur une clé 3G pour permettre aux testeurs de télécharger leur journaux n'importe où dès lors qu'il se trouve dans une zone de couverture 3G. Déjà lancés aux Etats-Unis, comme dernièrement le Kindle d'amazon, les e- book peinent à décoller en France. D'autres solutions comme un smartphone à grand écran (iphone par exemple) ou des PC portables de petite taille comme l'eee PC emportent plus les faveurs du public lorsqu'il s'agit de profiter de contenus écrits sur écran en situation de mobilité. La France veut rattraper son retard en terme de supercalculateurs Visite en images du Centre de calcul recherche et technologie qui vient de faire l'acquisition d'un supercalculateur de 300 téraflops. La France est en retard! Loin derrière les Etats-Unis, voire le Japon ou l'allemagne, l'hexagone peine en matière de puissance de calcul proposée à ses chercheurs. Pourtant, celle-ci est stratégique pour les Etats. Stratégique car elle fournit aux chercheurs et à l'industrie des capacités de simulation indispensables, et permet donc de faire progresser la recherche et la compétitivité industrielle. Par exemple, le Projet Horizon, qui vise à simuler la moitié de l'univers observable. Il aura fallu deux mois de calcul sur le supercalculateur Platine du CCRT (l'équivalent de annés de calcul pour un ordinateur personnel) pour réaliser cette simulation qui va permettre d'améliorer notre compréhension des mécanismes de formation des structures de notre univers. L'Etat semble avoir pris conscience du problème et a lancé plusieurs programmes. En premier lieu, il a créé le Genci, Grand équipement national de calcul intensif, qui regroupe le CEA, le CNRS, les universités et lui-même. Doté de 25 M de budget annuel, le Genci a pour mission la maîtrise d'ouvrage des futurs supercalculateurs, mais aussi la participation à Prace, le futur grand supercalculateur européen. Une capacité multipliée par 21 Première réalisation du Genci, l'acquisition d'un nouveau supercalculateur Bull Novascale, d'une puissance de calcul tutoyant les 300 TFlop. Installé au Centre de calcul recherche et technologie, déjà équipé d'un supercalcutateur Platine d'environ 50 Tflop, il sera mis en service en avril D'autres projets sont en cours, comme l'installation par le CNRS à l'idris de deux machines, d'une puissance cumulée de plus de 200 Tflop. De quoi passer de 20 Tflop en 2007 à plus de 420 Tflop début 2009 puis au pétaflop à l'horizon Vista, un OS «en chantier», reconnaît Steve Ballmer «Windows Vista, a work in progress.» Passant en revue quelques-uns des produits du groupe de Redmond devant une foule de utilisateurs aguerris aux technologies Microsoft (MVP, most valuable professionals) réunis pour une conférence annuelle à Seattle, Steve Ballmer a reconnu que Vista était un système d'exploitation encore en chantier. «Sérieusement, a-t-il continué, il s'agit d'une réalisation très importante, et je pense qu'il y a de nombreuses choses que nous avons bien faites, et un grand nombre de choses desquelles nous devrons tirer des leçons.» Première leçon tirée par le CEO de Microsoft : ne plus laisser passer cinq ans entre deux versions de l'os. Et si Steve Ballmer a indiqué qu'il écoutait constamment les remarques des clients, il a aussi précisé que la taille de Vista ne bougerait pas, et que ce dernier «restera plus gros que XP». En revanche, il devrait ne pas grossir encore davantage. Le patron de Microsoft est ensuite rapidement passé à son nouveau cheval de bataille, la virtualisation. Qui est justement, pour Gartner, une des raisons qui font qu'un OS de la taille de Vista deviendra bientôt obsolète. L'Internet mobile bouleverse l'infrastructure des opérateurs Les opérateurs devront moderniser leurs architectures réseau s'ils veulent maintenir la qualité de leurs services mobiles. Une évolution qui passe par le tout IP. La croissance des flux de données enregistrée sur les réseaux mobiles 3G est exponentielle depuis mars Cela impose un renouvellement de l'architecture de ces réseaux de communication sans-fil, estime Heavy Readings dans son rapport :"Flat IP Architectures in Mobile Networks : From 3G to LTE". Une modernisation visant le maintien des performances en termes de transmission au moment où l'on voit émerger de nouveaux services multimédias, plus exigeants en bande passante. "En 2007, quelques uns des plus importants opérateurs européens assuraient des flux de données journaliers équivalent à Gbits, soit huit fois les volumes enregistrés l'année précédente", a déclaré Gabriel Brown, analyste chez Heavy Readings. D'où la nécessité de faire évoluer les architectures vers "le tout IP", souligne-t-il. Répondre à la demande Dans les deux à quatre ans à venir, les opérateurs ont l'obligation d'accélérer leurs efforts de développement de la nouvelle version de leur réseau mobile. Soit le Long Term Evolution, LTE et son architecture baptisée System Architecture Evolution (SAE). Ces technologies nouvelles générations viendront remplacer progressivement la 3G HSPA (High Speed Packet Access). Une évolution notamment motivée par des impératifs de coûts, de réduction des temps de latence et de flexibilité. "L'IP a un impact sur tous les segments des architectures réseaux mobiles, rappelle Gabriel Brown. Ce qui inclut les réseaux d'accès radio, les communications voix, par paquets de données, l'intégration d'accès non 3GPP/3GPP2 et les réseaux de transmission". Horizon 2010 Côté utilisateur, des débits de transmission supérieurs couplés à des baisses de tarifs des services mobiles sont à attendre d'une telle transition. La technologie LTE devrait en effet fournir des débits descendant de l'ordre de 100 Mbits/s et montants de 50 Mbits/s. Le mouvement vers une adoption de ces réseaux 3G évolués ne devrait toutefois se réaliser qu'à partir de la fin Un

3 laps de temps qui laisse de la marge aux opérateurs pour aiguiser leur stratégie de transition. A noter : les revenus des opérateurs issus des services de données ont grimpé de plus de 40 % en Un rythme qui pourrait fort bien se maintenir cette année selon le rapport. Microsoft incompatible avec son propre standard bureautique Selon un responsable de l'iso, les fichiers Word générés en Open XML par Office 2007 ne sont pas conformes avec... la norme ISO sur Open XML. La situation est pour le moins comique. Nous venons d'assister à de longs mois de bataille entre Microsoft et ses détracteurs, autour de la normalisation par l'iso de son format bureautique Open XML. Jamais le lobbying du géant de Redmond n'a été aussi intensif et pourtant voilà qu'au terme de cette normalisation arrachée aux forceps, un petit billet posté sur le blog d'un des responsables de l'iso révèle qu'actuellement la suite Office 2007 crée des documents qui ne sont pas conformes. «Les documents Word générés par la version actuelle de Microsoft Office 2007 ne sont pas conformes à l'iso/iec 29500», écrit Alex Brown, en charge de la «maintenance» d'open XML à l'iso. Office 2007 devra évoluer La raison tient essentiellement au fait que le document de normalisation a évolué depuis le début du processus, et que la suite Office du géant n'a pas encore intégré les modifications apportées par la communauté internationale. Vraisemblablement, Microsoft est capable de mettre à jour rapidement sa suite bureautique, mais à l'heure actuelle rien n'est garanti. Ce sera un premier test, qui permettra de déterminer si l'américain est prêt à jouer loyalement le jeu de la standardisation. Par ailleurs, Alex Brown annonce qu'il s'apprête à réaliser la même opération de vérification de conformité avec les documents générés par la suite libre OpenOffice et le standard OpenDocument Format (ODF), spécifié par le texte ISO/IEC Microsoft implante un incubateur de start-up à Lille Microsoft et la ville de Lille ont signé le 21 avril un partenariat «visant à accompagner le développement des projets numériques de l'agglomération». L'accord a été officiellement présenté par la maire socialiste de la ville, Martine Aubry, et le président de Microsoft international, Jean-Philippe Courtois. Le groupe américain a déjà des partenariats identiques avec les villes de Lyon, Nantes et Paris. Premier objectif : l'ouverture d'un espace Microsoft dédié aux projets innovants au sein du pôle d'excellence Euratechnologies. L'éditeur implantera également un centre de formation et de certification dans ce pôle destiné aux informaticiens. Par ailleurs, l'accord prévoit la mise en place d'un «plan logiciel», pour soutenir la création et le développement de start-up sur ce secteur. Chaque année, Microsoft s'engage à soutenir au minimum 20 d'entre elles. Enfin, le groupe américain planchera sur un projet de «mairie numérique» et de «e-citoyenneté», pour aider la ville de Lille à mieux communiquer avec ses administrés. Point Service Mobiles : "Allo, mobile bobo" L'enseigne dédiée à la réparation des mobiles, qui a levé 1,7 million d'euros, veut élargir son réseau à 85 boutiques d'ici Patienter autour d'un café, se connecter à Internet, passer des appels au moyen d'un téléphone mobile prêté pendant que le sien est en réparation C'est ce que propose le Destresso Kafé, un coin détente installé au sein des Point Service Mobiles (PSM), une chaîne de magasins spécialisée dans la réparation immédiate des téléphones portables. "Nous réparons 82% des téléphones sur place en 40 minutes maximum", affirme Martine Bocquillon, fondatrice et directeur général de PSM, une ancienne dirigeante de Videlec (distribution de mobiles, racheté par Debitel en 2001). Pour l'instant au nombre de onze, les PSM devraient se multiplier au cours des trois prochaines années. "Nous projetons d'en avoir 85 d'ici à 2011, en franchise pour l'essentiel", poursuit Martine Bocquillon. Conseillée par Aelios Finances, l'entreprise vient en effet de lever 1,7 million d'euros auprès de Socadif (une filiale du Crédit Agricole d'ilede-france) et d'ile-de-france Capital (une émanation de la Région, des Chambres de commerce, et des banques et industriels franciliens) dans le cadre d'un premier tour de table. Martine Bocquillon reste cependant l'actionnaire majoritaire de PSM. Pour l'instant, la moitié des clients ne déboursent rien lorsqu'ils font réparer leur téléphone portable dans cette enseigne. Des accords ont été passés avec la plupart des fabricants pour que les téléphones sous garantie puissent être pris en charge par PSM : pratiquement seuls les Samsung sous garantie ne peuvent pas être pris en charge sur place. "Et des partenariats sont en cours de discussion avec les compagnies d'assurance pour que les mobiles hors garantie mais couverts par une assurance puissent être également pris en charge gratuitement", poursuit Martine Bocquillon. Pour les autres réparations ou problèmes (bug informatique ), le coût moyen d'une intervention se situerait aux alentours de 30 à 33, selon la société. Un changement de "cosmétique" (l'habillage du téléphone) revient même moins cher, puisque le remplacement d'une coque cabossée peut revenir à un peu plus de 5. Si le téléphone n'est pas réparable sur place, un appareil de remplacement peut être mis à la disposition du client, le temps que le portable endommagé soit envoyé dans un centre agréé (Novo, Brives, Sacel, Boulogne-sur-Mer...). Dans tous les cas, PSM propose une sauvegarde des informations contenues dans le portable. Ce service est payant : 9 pour un répertoire, 20 pour toutes les données et 39 pour un stockage de toutes les informations sur une clé USB. Martine Bocquillon estime son marché à, chaque année, 20% des propriétaires de mobiles. "Le taux de panne est d'environ 10% mais 10% en plus sont liés à des accidents comme la chute du terminal dans l'eau", calcule-t-elle. Reste à savoir si, à 30 la réparation, il ne vaut pas mieux utiliser les points de fidélité accumulés chez son opérateur pour changer de téléphone (et, au passage, en obtenir un plus récent)? "D'abord, tout le monde n'a pas accumulé assez de points pour s'offrir un téléphone gratuit, tempère Martine Bocquillon. Ensuite, très souvent, vous êtes attaché à votre téléphone et vous voulez vous en resservir très, très vite : alors vous le faites réparer." Les téléphones portables seraient-ils devenus des doudous pour adultes? Apple s'offre un fabricant de puces : PA Semiconductor pa_semiconductor Bizarre : cette société développe des processeurs PowerPC, notamment pour les appareils mobiles... Opération de croissance externe pour Apple. C'est assez rare pour être souligné. Fait encore plus étrange, le géant s'offre un spécialiste des puces. La firme annonce en effet le rachat de PA Semiconductor pour $278 M.

4 Cette société, fondée par Dan Dobberpuhl, un ingénieur assez connu dans le monde des puces (il a participé à la création de StrongARM et Alpha dans les années 90), est fabless (sans usine) et développe des processeurs à architecture PowerPC. Elle emploie 150 personnes. Ce rachat n'est pas une grosse opération financière pour la pomme. Mais elle suscite de nombreuses questions. Apple a en effet tourné le dos depuis longtemps à l'architecture PowerPC pour se concentrer uniquement sur les technologies Intel (dualcore). Alors que va faire Apple avec les puces de PA? Ces dernières sont reconnues pour leur rapport prix-performance-consommation, un positionnement clairement destiné aux équipements nomades. Le processeur 'PWRficient' est un double-cœurs cadencé à 2Ghz 64 bits, présenté comme étant 300% plus efficace que ceux de la concurrence. Mais Intel n'occupe-t-il pas déjà ce créneau avec Atom? Apple veut-il changer de crémerie pour ses terminaux mobiles type iphone et ipod? Rappelons que ce sont les puces StrongARM qui équipent actuellement l'iphone. Il s'agirait ainsi pour Cupertino de contrôler toute la chaîne de production de ses appareils et ainsi ne dépendre d'aucun fournisseur. Même s'il faudra au moins un an avant qu'apple n'exploite les produits de PA, Intel appréciera. Poweo et Siebel : gaz, électricité et CRM à tous les étages gaz electricite_et_crm_a_tous_les_etages Entreprise totalement organisée autour de la relation client, Poweo a choisi Siebel CRM pour l aider à s imposer sur le marché domestique. Une solution qui répond aux attentes et dont le ROI a été estimé très rapide Créé en 2002, l opérateur alternatif d électricité et de gaz Poweo emploie aujourd hui plus de 500 collaborateurs. Côté à Euronext, l entreprise a réalisé un chiffre d affaires de 363 millions d euros en 2007, et compte plus de entreprises et collectivités parmi ses clients, depuis l ouverture du marché professionnel en L opérateur a profité de l ouverture du marché en juillet 2007 pour investir le marché résidentiel. "Depuis le début de l exercice 2008, près de nouveaux sites clients résidentiels ont confirmé leur souscription à l une des offres en électricité ou gaz. Ce démarrage tardif s explique par la clause de non-réversibilité imposée à cette époque, et supprimée en janvier 2008", explique Jean Denis Mariani, directeur de la relation client B2C et B2B chez Poweo. Cette mesure autorise les sites ayant choisi un fournisseur alternatif d électricité ou de gaz à revenir aux tarifs réglementés proposés par les opérateurs historiques (sous certaines conditions). Un chantier stratégique pour un nouveau marché Nouvelle entreprise, Poweo a intégré le CRM au cœur de son organisation dès sa création. "Nous avons défini une stratégie simple : un client ambassadeur = n nouveaux clients précise Jean Denis Mariani. "Nous avons développé donc nos applications informatiques maison en ce sens. Néanmoins, le développement des offres résidentielles, et nos objectifs pour sites professionnels et un million de clients résidentiels- nous ont amenés à repenser l ensemble. En effet, une meilleure structuration de notre système d information s imposait." Dès mi 2006, le chantier est donc lancé avec appel d offres. Car, si l application CRM maison peut assumer la gestion des grands comptes et des TPE, les clients résidentiels nécessitent une autre solution. Poweo choisit donc Siebel. "Notre objectif : disposer d une solution complète et opérationnelle au premier juillet 2007 nous permettant d activer et de facturer immédiatement tout nouveau client des offres résidentielles. Avec une solution répandue comme Siebel nous pouvons facilement trouver des compétences et former rapidement les utilisateurs", souligne Jean Denis Mariani. Bien entendu, Poweo souhaitait aussi ne pas dépendre des quelques informaticiens ayant développé la solution maison, afin de limiter au maximum les risques. "La formation rapide, la possibilité de trouver des compétences Siebel, et la prise en charge des évolutions et des mises à jour par Oracle favorisent un rapide retour sur investissement. Par ailleurs, de telles entreprises assurent la flexibilité et la pérennité de la solution. De plus, les fonctions proposées par Siebel répondaient à nos attentes. Alors, pourquoi réinventer la roue?" Un manque de maîtrise d œuvre évident, mais résolu Les équipes internes devant assurer le quotidien se trouvaient surchargées en période de projet. Et le recours aux équipes d Unilog pour la maîtrise d œuvre n a pas suffit à structurer totalement le travail pendant le projet, même si l organisation et la coordination se sont affinées tout le long du projet. "Nous avons rapidement souffert du manque de maîtrise d ouvrage disposant d une connaissance métier pointue et indispensable. En effet, les besoins et les attentes d un manager souscription diffèrent totalement de ceux d un manager client, bien qu ils travaillent ensemble et sur les mêmes données. Nous avons donc fait appel à des consultants spécialisés", reconnaît humblement Jean Denis Mariani. Ce projet complexe a nécessité environ jours/homme, et illustre une audace de start-up pour se préparer à un marché dont les conditions de libéralisation restaient floues ou inconnues. "Avec Siebel, nous adoptons une solution nous permettant de sortir d une logique de start-up pour développer une organisation et une informatique en cohérence avec notre nouvelle stratégie et nos métiers". Un horizon très prometteur Bien que le projet soit récent, le directeur de la relation client y voit un fort potentiel d opportunités : ventes croisées, scoring, segmentation, Business Intelligence et datamining, et pourquoi pas une synergie équipements/énergie. Enfin, la dématérialisation pourrait représenter une belle avancée dans ce domaine où la réglementation n impose pas le papier, pour autant que ce type d usage se développe et que les clients y adhèrent. Outil de simulation cherche prothèse compatible OrthoSim développe une plate-forme permettant aux chirurgiens orthopédiques de simuler la pose d'un implant avant une véritable opération. Ce, afin de réduire les risques de rejet. Simuler en amont une intervention de chirurgie orthopédique permet d'anticiper d'éventuelles complications. C'est en tout cas le vœu des responsables du projet européen OrthoSim, qui annoncent avoir développé un système informatique donnant la possibilité de reproduire virtuellement le moment où un implant artificiel est posé sur un tissu vivant. Le but étant de vérifier s'il existe certaines anomalies susceptibles de provoquer un rejet comme un problème dans le design de la prothèse ou de compatibilité. "Les prothésistes et autres professionnels pourront tester leurs dispositifs avant l'opération", souligne Ruben Lafuente, coordinateur de OrthoSim. Les résultats de la simulation sont présentés sous la forme de graphiques montrant la réaction de l'implant au contact du membre à des échéances allant de quelques jours à plusieurs mois. Réduire les coûts Pour mettre au point cette plate-forme, les responsables du projet ont combiné deux systèmes de modélisation préexistants à plusieurs algorithmes de simulation. L'intégration de ces différents dispositifs au sein d'une plate-forme unifiée a posé de nombreux problèmes, notamment d'interopérabilité. La plate-forme est accessible sur Internet, afin d'en offrir l'accès à un nombre maximum d'hôpitaux. L'intérêt du dispositif est loin d'être négligeable : selon les responsables du projet, des complications surviennent dans environ 10 % des opérations. Nécessitant la pose d'un autre implant ou d'une opération supplémentaire. "Cela signifie également plus de douleur pour le patient, une mobilisation accrue des membres du personnel hospitalier et une hausse des dépenses". Vers un enseignement par la simulation A noter : le système s'adresse principalement pour le moment aux patients nécessitant une opération de la hanche, du genou ou de la colonne vertébrale. A terme, il devrait également permettre aux étudiants en chirurgie de s'entraîner dans des conditions quasiment identiques au réel. "Le système permettra aux jeunes chirurgiens de bénéficier d'un meilleur

5 entraînement et de disposer de plus de compétences au moment de leur entrée sur le marché du travail". L'enseignement par la simulation informatique se généralise dans les centres hospitaliers : entre autres projets, celui de l'université de Tufts, qui combine à un écran de visualisation et de simulation une manette haptique permettant de reproduire la texture des organes opérés virtuellement. Le premier robot anesthésiste est testé en France Un prototype d automate qui endort et réveille le malade tout seul a été inventé par des médecins de l hôpital Foch à Suresnes. Ce prototype d automate est chargé par les médecins anesthésistes de piloter en leur présence et sous leur contrôle permanent la descente dans le sommeil et la remontée vers la conscience des opérés. Tout comme un système de pilotage automatique dans un avion, la machine (c est un système informatique) contrôle le «pilotage» de la profondeur du coma et la lutte contre la douleur de l opération. Pour le moment, au bloc opératoire de l hôpital Foch (Suresnes) où les Docteurs Chazot et Liu peaufinent leurs prototypes, seules deux salles sur douze sont équipées. Mais les hôpitaux Beaujon, Cochin, la Pitié-Salpêtrière, tout comme les CHU d Angers, Tours, Besançon, des centres anticancéreux (Marseille, Saint-Cloud, bientôt Toulon), et Berlin, Bruxelles, Nouméa (en tout, 50 investigateurs) participent également à ce projet de recherche biomédicale multicentrique. Aujourd hui, dans ce robot, une seule électrode capte les ondes complexes produites par le cerveau (ondes rapides de l éveil, envahissement d ondes lentes du sommeil, suppression des pics du sommeil profond). L appareil connecté à l électrode calcule à partir des fréquences présentes un nombre (appelé BIS, pour bispectral index) entre 0 et 100 grâce à un algorithme. Zéro, c est l absence d activité cérébrale ; 100, l éveil conscient. Pour la chirurgie, une anesthésie générale bien conduite réclame d être entre 40 et 60. Plus la dose d anesthésique utilisée est forte, plus le malade «dort», plus le BIS descend. Mais le BIS peut aussi servir d alarme : en cas d embolie gazeuse obstruant les vaisseaux du cerveau, le BIS descend encore. C est donc un signe du bien-être cérébral pendant l opération. Améliorant cet outil, les médecins de Foch ont mis au point un automate informatique qui endort et réveille le malade sans intervention humaine. Le malade a donc l électrode sur le front connectée au moniteur d EEG qui envoie ses données à un ordinateur portable qui commande à son tour des seringues électriques contenant l une du Propofol (un hypnotique d action courte), l autre du Rémifentanil (un morphinique rapide). Nous avons assisté à «l induction» d une anesthésie avec ce robot : comme dans un sous-marin, le «profondimètre» du sommeil descend dès que la séquence est lancée par le médecin d un clic de souris informatique. Le tracé EEG rejoint sur l écran la fourchette désirée, la vitesse de débit et la dose de médicaments s affichent. Parallèlement, le capteur de l activité musculaire spontanée (EMG) affiche une «descente» au fur et à mesure que la seringue électrique injecte le curare paralysant les muscles. Lorsque le malade est totalement relaxé, l anesthésiste peut introduire dans les voies aériennes supérieures du malade un tube. Il sera branché sur le ventilateur qui va assurer la respiration artificielle pendant l opération. «Nous sommes les maîtres des machines qui sont nos esclaves», précise le Docteur Liu. Il n existe pour l instant aucun robot commercial, puisqu il s agit d un projet de recherche biomédicale en cours. Mais les spécialistes sont persuadés que dans cinq ans les robots d anesthésie auront envahi les blocs opératoires. Libérés de ces tâches de «petites mains» pousse-seringues, les médecins anesthésistes auront plus de disponibilités pendant le take off et l atterrissage pour la vraie surveillance des signes vitaux, la sécurité du malade, son installation en bonne position. Bref, pour effectuer leur vrai travail de docteur... Imagination : le successeur du système CAPTCHA le_sucesseur_du_systeme_captcha Une nouvelle étape est franchie en matière de lutte contre les machines zombies et les réseaux Botnet... Récemment nous annoncions le crack du système anti-robot (botnet) CAPTCHA de Google. Notons que le système de CAPTCHA de Microsoft, Windows Live Mail est également vulnérable. Derrière ce terme un peu barbare, qui fait référence au mot "capture" mais prononcé à la façon des slammeurs, se cache en réalité un système d'authentification. Il s'agit d'un petit mot-clé flouté, à saisir afin de s identifier, par exemple lors de la rédaction d une note sur un forum ou pour la création d'une boîte mail. Aujourd'hui des ingénieurs de l'université de Penn State viennent de présenter un nouveau système basé cette fois sur l'image. Cette technologie a été baptisée Imagination. Imagination utilise un double système d'authentification qui a pour but de distinguer un utilisateur humain d'une machine robot. La première étape consiste en un montage totalement aléatoire et renouvelé de plusieurs photos. L'utilisateur doit viser le centre d'une des images pour passer cette première étape. Dans un second temps, une image apparaît et l'utilisateur doit associer un mot d'une liste à la thématique générale de l'image. Pour l'instant, le système développé par les ingénieurs de Penn State est bien reçu par les internautes et les spécialistes de la sécurité qui voient ce système comme une nouvelle «panacée» dans la lutte contre les botnets. Pour tester Imagination

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma 1 L Internet, est un service mondial ouvert au public, dont l accès se fait à travers les différents réseaux de télécommunications : fixes, mobiles ou satellitaires.

Plus en détail

TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur

TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur Page 1 sur 6 TUTO / Comment installer Windows 10 Technical Preview pour ordinateur Pour tous les impatients du bouton Démarrer Windows 10 arrive sera disponible le 29 juillet. Les versions d'essai se succèdent

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Installer Mac OS X Lion

Installer Mac OS X Lion Installer Mac OS X Lion Mac OS X Lion est enfin arrivé. Bien évidemment, comme des millions d autres personnes à travers le monde, certains d entre vous n ont sans doute pas manqué de se jeter littéralement

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM Gestion de la Relation Client, outil indispensable de votre performance commerciale Points clés

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Médiathèque Numérique, mode d emploi

Médiathèque Numérique, mode d emploi Médiathèque Numérique, mode d emploi 1) Choisir son programme Vous pouvez choisir un programme : - parmi la sélection de votre médiathèque qui est sur la page d accueil du site mediatheque-numerique.com

Plus en détail

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/

MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ MiniCLOUD http://www.virtual-sr.com/ SANTE RESEAU développe en 2012, une filiale, VIRTUAL SR, spécialisée dans l'hébergement PRIVÉ de Machines Virtuelles. Spécialisée dans Les Architectures Virtuelles

Plus en détail

EVOLUTIC propose 2 Stages informatiques :

EVOLUTIC propose 2 Stages informatiques : EVOLUTIC propose 2 Stages informatiques : EVOLUTIC Stage 1 : Stage de 5-6 mois par année sur 2 à 3 ans ou alternance sur plusieurs années. Objectifs : Optimisation des supervisions automatiques et tableaux

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui

Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui Windows 10 : le nouvel OS de Microsoft arrive aujourd'hui Appli et logiciel Microsoft Windows 10 Publié le 29 juillet 2015 07:30 Tour d'horizon de tout ce qui va changer C'est aujourd'hui que Microsoft

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005

Information Presse. Paris, le 19 octobre 2005 Information Presse Paris, le 19 octobre 2005 Tokheim se concentre sur la gestion des interventions afin d optimiser son Service Après-Vente au niveau européen : pour atteindre son objectif, il choisit

Plus en détail

Tout savoir sur la 4G

Tout savoir sur la 4G Tout savoir sur la 4G Un an après avoir reçu ses premières fréquences, SFR A ouvert les premières villes 4G accessibles pour tous, aussi bien pour les entreprises que pour le grand public. La 4G pour

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé www.netexplorer.fr La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

Veille technologique - (Windows 8)

Veille technologique - (Windows 8) Veille technologique - (Windows 8) Résumé : Cette veille recense les principales informations concernant ce nouveau système d'exploitation, de façon simpliste. Le but n'étant pas de détailler chaque nouvelle

Plus en détail

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V

Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Le Ro le Hyper V Premie re Partie Configuration et Prise en main du gestionnaire Hyper-V Microsoft France Division DPE Table des matières Présentation... 2 Objectifs... 2 Pré requis... 2 Quelles sont les

Plus en détail

Les réunions Info Tonic. Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013

Les réunions Info Tonic. Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013 Les réunions Info Tonic Choisir Mac ou PC pour mon entreprise Mardi 17 septembre 2013 Mac ou PC pour son entreprise? Les deux? Le mardi 17 septembre 2013 -CCI de Touraine Sommaire 1 - Présentation Apply

Plus en détail

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information L'outil solution personnalisable pour sélectionner et évaluer les capacités des commerciaux L'écart d'efficacité entre un commercial "moyen" et un "bon"

Plus en détail

Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10

Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10 Service d'assistance Cisco Small Business Positionnement et communication d3.9 23/07/10 Positionnement du service d'assistance Cisco Small Business Pour Décideurs des PME Qui Dépendent de revendeurs à

Plus en détail

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web

Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications pour le Web Solution client de Microsoft Étude de cas d une solution client Une société d assurance améliore son service à la clientèle et économise sur ses coûts grâce à un nouvel outil de services d applications

Plus en détail

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants

Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants 07/07/2010 Modernisation du relevé des consommations gaz : GrDF expérimente ses 1ers compteurs communicants La modernisation du système de comptage gaz : une attente forte de la part des clients D un côté,

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Médiathèque Numérique, mode d emploi

Médiathèque Numérique, mode d emploi Médiathèque Numérique, mode d emploi 1) Se connecter au service Il vous suffit de vous rendre sur le site Internet de votre médiathèque, de vous connecter avec l identifiant et le mot de passe délivrés

Plus en détail

L équipement choisit devra être nomade, il servira aux visiteurs en déplacements et sera donc sujets à des limitations de tailles et de poids.

L équipement choisit devra être nomade, il servira aux visiteurs en déplacements et sera donc sujets à des limitations de tailles et de poids. I.Cahier des charges Afin de remplacer les ordinateurs portables obsolètes des visiteurs, nous avons mis en place un cahier des charges afin de sélectionner plusieurs équipements pour ensuite les comparer

Plus en détail

En quoi nous pouvons vous aider?

En quoi nous pouvons vous aider? En quoi nous pouvons vous aider? Le trou noir de l information La trappe à finances Les salariés passent 25% de leur temps au travail à chercher l information (Etude IDC) 60% de l information professionnelle

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Médiathèque Numérique, mode d emploi

Médiathèque Numérique, mode d emploi Médiathèque Numérique, mode d emploi 1) Inscription Sur la page d accueil du site, cliquez sur «Inscrivez vous» Remplissez le formulaire d inscription, et validez le. Votre inscription est alors bien enregistrée

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2

Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2 Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2 Bienvenue dans Adobe Photoshop Lightroom 2. Ce document contient des informations de dernière minute sur le produit, des remarques sur les fonctionnalités et des conseils

Plus en détail

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information

la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information la sécurité change avec Orange développez vos activités en toute sérénité, nous protégeons vos systèmes d information 2 à nouveau contexte, nouvelle vision de la sécurité Nouveaux usages et nouvelles technologies,

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE

La fibre optique VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE La fibre optique arrive dans votre ville! VALENCIENNES MÉTROPOLE TERRITOIRE NUMÉRIQUE Valenciennes Métropole Un territoire numérique Valenciennes Métropole a fait le choix ambitieux de développer un pôle

Plus en détail

LES MATINÉES DE LA CRM

LES MATINÉES DE LA CRM LES MATINÉES DE LA CRM TOULOUSE, le 07 juin 2012 SOMMAIRE 9h00 : Accueil Café 9h30 : Rappel des principes et du contexte de la CRM Quelques chiffres Préoccupation de l entreprise L outil informatique 10h00

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

Introduction. Exigences matérielles (Virtual PC)

Introduction. Exigences matérielles (Virtual PC) Introduction Ce kit de formation est conçu pour les professionnels des technologies de l information (TI) qui prennent en charge ou pensent prendre en charge des réseaux Windows Server 2008 et qui envisagent

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux.

Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Communiqué de Presse Le nouveau logiciel Steganos «Safe Professional 2007» accompagne les entreprises dans la protection de leurs secrets commerciaux. Le puissant cryptage des dossiers de travail et des

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires.

Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services qui leur sont associés à travers un réseau de partenaires. Sécuriser / Optimiser / Analyser l utilisation d internet Alliance opérateur Olfeo Business Transparence Compétence Dynamisme Olfeo a choisi, depuis sa création, de distribuer ses produits et les services

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages Lauréat des trophées du voyage d affaires 2006 pour «la meilleure conduite du changement»! Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation l de votre budget voyages Expertise

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Lors de vos recherches concernant le prix d'un site Internet, vous avez dû voir un peu tout et n'importe quoi. Des sites Internet (soi-disant) gratuits.

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Avec Office Communications Server 2007, Microsoft nous a apporté une technologie de collaboration qui nous place à la pointe de

Plus en détail

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm

LES COURS ONLINE. ar des étudiants our des étudiants. Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm LES COURS ONLINE P ar des étudiants our des étudiants Olden Fabre, Cynthia Thimon, Jakub Kaluza, Jean Desravines, Oliver Hamm CAHIER DES CHARGES I - Préface...4 II - Introduction...5 III - Glossaire...6

Plus en détail

Solutions. Business. Epson. Solutions d impression confidentielle Epson : la touche finale à la protection totale des données.

Solutions. Business. Epson. Solutions d impression confidentielle Epson : la touche finale à la protection totale des données. Epson Business Solutions Carte de confi Epson Solutions Business Solutions d impression confidentielle Epson : la touche finale à la protection totale des données Impression confidentielle de documents

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Cahier des Charges. Mise à jour le 1 er janvier 2015

Cahier des Charges. Mise à jour le 1 er janvier 2015 Cahier des Charges Mise à jour le 1 er janvier 2015 Site Internet (nom de domaine + hébergement) : Le nom de domaine est l adresse virtuelle qui permet d afficher le site. L hébergement est l adresse physique

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Médiathèque Numérique, mode d emploi

Médiathèque Numérique, mode d emploi Médiathèque Numérique, mode d emploi 1) Inscription Sur la page d accueil du site, cliquez sur «Inscrivez vous» Remplissez le formulaire d inscription, et validez le. 1 Votre inscription est alors bien

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Paris, le 23 juin 2011 BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Le Groupe BPCE et Visa Europe lancent une nouvelle solution de paiement

Plus en détail

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente TEMOIGNAGES Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente CONTEXTE Le PMU est le 1er opérateur de

Plus en détail

1. Historique. Créée en 1999, E.S.T. distribue alors du matériel de vidéosurveillance.

1. Historique. Créée en 1999, E.S.T. distribue alors du matériel de vidéosurveillance. Présentation - 2012 Ce document est la propriété de European Security Trading SAS, toute reproduction totale ou partielle sans autorisation expresse de l entreprise est interdite. 1. Historique Créée en

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

1 Se connecter au service

1 Se connecter au service Médiathèque Numérique, mode d emploi 1 Se connecter au service 1 2) Consulter une fiche d un programme 6 3) Visionner un film 8 3.1 Le mode streaming 9 3.2 Le mode téléchargement 10 3.3 Configurations

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Canon étend sa plate-forme uniflow aux appareils mobiles La version 5.1 d uniflow est désormais disponible à partir de n importe quel smartphone, tablette ou autre appareil mobile

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 5-9, rue des Mousset Robert, 75012 Paris. RCS Paris 440 014 678 Activité : Services

Plus en détail

Mise à jour de version

Mise à jour de version Mise à jour de version Cegid Business Version 2008 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. A lire avant installation... 3 2. Installer les nouvelles versions des logiciels... 4 Compte

Plus en détail

Compte rendu d activité

Compte rendu d activité Dimitri GRAND URIEN année 2011 2013 BTS SIO option : Solution d infrastructure système et réseau Compte rendu d activité Paramétrage de solutions informatiques pour les particuliers Contexte : Un client

Plus en détail

une expérience de 30 ans dans l infrastructure

une expérience de 30 ans dans l infrastructure une expérience de 30 ans dans l infrastructure Contact Presse : Yves CLISSON : Président de TELELOGOS Tél. : 02 41 22 70 00 yclisson@telelogos.com TELELOGOS - 3, avenue du Bois l Abbé Angers Technopole

Plus en détail

ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012

ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012 Dossier de presse 11 octobre 2012 ebook-lr publisher le nouveau logiciel d édition numérique Frankfurter Buchmesse 2012 Sommaire Communiqué de synthèse Un logiciel fait par des éditeurs pour les éditeurs

Plus en détail

Cas d application client. C2B International. Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM

Cas d application client. C2B International. Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM Cas d application client C2B International Birkenstock France accroît le chiffre d affaires de son site de vente en ligne avec SugarCRM Synolia, partenaire de SugarCRM, interface la solution Sugar à la

Plus en détail