CROS Rhône-Alpes lettre. lettre du C.R.O.S. Rhône-Alpes - Décembre n 129

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CROS Rhône-Alpes L@ lettre. L@ lettre du C.R.O.S. Rhône-Alpes - Décembre 2014 - n 129"

Transcription

1 CROS Rhône-Alpes lettre

2 Sommaire 3 Le tennis de table isérois à l Honneur 4 Halthérophilie : Compétion régional 5 Prix pour l emploi de qualite mon asso s engage 6 COSMOS 7 Carnets de sport : La fêlure (Alain Arvin-Bérod) 8-9 Médicale : Les entorses du ligament latéral externe (LLE) 10 Annonces - Agenda - Médiathèque CROS Rhône-Alpes Site internet Directeur de publication : Christian Levarlet Rédacteur en chef : Michel Erintchek Rédaction : CROS RA, Région RA, DRJSCS RA, Ligues et Comités régionaux Diffusion : exemplaires numériques Création graphique et mise en page : Linda Karkab 2

3 Le tennis de table isérois à l honneur Trois Clubs, toutes disciplines confondues, restaient en course et le mercredi 3 décembre à Paris, pour se voir décerner le trophée Generali «Sport responsable». Le Tennis de Table a eu la 1 ère place avec le Rhodia Club Tennis de Table. C est une belle aventure que vit actuellement la section tennis de table du Rhodia, club emblématique de l agglomération roussillonnaise. En effet, ils sont reçus, à Paris, des mains de Zinédine Zidane (notre photo), le trophée Generali (du nom de la société d assurances) Sport responsable. Ce trophée récompense les clubs sportifs qui se montrent exemplaires en matière d intégration, d accessibilité, de réflexe santé et sécurité et de pratiques éco-responsables, En ce qui concerne le tennis de table du Rhodia, c est l intégration au sein du club des personnes handicapées qui sera récompensée. L année dernière, le vainqueur de ce trophée était le Toulouse Football Club. Photo de la remise du trophée à Paris «Zizou» remet le trophée au président du club Loïc Corbet. Crédit photo / texte : Le Dauphiné Libéré / Christiane GRAIL 3

4 Halthérophilie : Compétion régionale Voici les résultats des championnats régionionaux en force athlétique et PL de Rhône- Alpes organisés de main de maître par la sympathique équipe de La Ricamarie le 13 décembre 2014! Une énorme participation de nos athlètes avec des performances de tout premier ordre pour nos seniors avec Sofiane Belkesir, Romain Picot Gueraud, et Etienne Lited. Pour les féminines avec Céline Grillet impériale (St-Etienne 42), mais aussi Kelly Paszkowski (Villefranche 69), et Amandine Grondin (St-Priest 69). Chez les masters Baali Kader (St-Martin-d Hères 38) prend la1 ere place devant son colègue de club Philippe Néto (St-Martin - Hères 38) et Adalgiso Sicoli (St- Jean-de-Maurienne 73). Enfin chez les jeunes Bastien Poyet (Tarare 69) souverain devant les grenoblois David Thédevuide (Grenoble 38) et Koné Matys (Grenoble 38). Félicitations à tous ces athlètes pour leurs performances. 1 er Belkesir Sofiane, 2 ème Picot-Guéraud Romain, 3 ème Lited Etienne les 3 athlètes font partie de la Team Rhône-Alpes C. BUCHS 1 er Poyet Bastien, 2 ème Thédevuide David, 3 ème Koné Matys 4

5 PRIX POUR L EMPLOI DE QUALITE MON ASSO S ENGAGE Dans le cadre de la Grande Cause Nationale 2014, le Mouvement associatif en partenariat avec la mutuelle CHORUM, le FONJEP et l UDES lance un «Prix pour l emploi de qualité - Mon asso s engage!». Pourquoi ce prix? Depuis les années 1980, le monde associatif s est fortement professionnalisé et l emploi y a connu une exceptionnelle croissance. Entre 2001 et 2010, le nombre d emplois dans les associations a augmenté plus vite que dans le secteur privé lucratif : il a cru de 25% contre 7% dans le privé lucratif. Les associations sont aujourd hui une puissance socio-économique : elles regroupent 1,8 million de salariés. Et ce volume d emploi se maintient malgré la crise. Cependant, leurs secteurs d intervention et les contraintes socioéconomiques qui pèsent sur leurs activités conduisent les associations à emprunter des formes d emploi atypiques. Les conditions de travail sont donc loin d y être idéales et ont tendance à se dégrader depuis quelques années : la concurrence avec le privé lucratif génère des formes de dumping social tandis que le New public management et les logiques gestionnaires suscitent des conflits de valeurs chez les salariés. Dans un contexte économique qui se durcit, faire reculer ces contraintes est un enjeu pour permettre aux associations de répondre au double désir d épanouissement des salariés et de qualité de vie au travail. Objectif Valoriser les pratiques associatives qui font de l emploi associatif un emploi porteur de sens et synonyme de qualité. Tracer un chemin pour l ensemble des employeurs associatifs : favoriser la reproduction des bonnes pratiques! A qui s adresse ce prix? Tout employeur associatif disposant d au moins un salarié ayant mis en place des actions originales pour améliorer leurs conditions de travail peut candidater. L action mise en avant doit dater d au moins trois mois. Les Catégories La qualité de l emploi est un concept multi dimensionnel qui recouvre un grand nombre d aspects. L approche ne pouvant être exhaustive dans le cadre d un prix, le choix a été de la restreindre autour des trois thématiques suivantes constitutives des trois catégories du concours : Catégorie 1 Les politiques de gestion de parcours et de mobilité des salariés Exemples d actions visées par cette catégorie : actions en faveur de la qualification et de la formation tout au long de la vie; actions de suivi des parcours professionnels (notamment des 2 èmes parties de carrière); valorisation de la prise de responsabilité; accompagnement à la mobilité; actions en faveur du maintien de l employabilité des salariés; gestion prévisionnelle des ressources humaines; etc... Catégorie 2 Les coopérations en faveur de la consolidation des emplois Exemples d actions visées par cette catégorie : coopérations innovantes et partage d emplois (notamment dans le cadre de groupements d employeurs) ; travail en réseau; actions en faveur de l aménagement du temps de travail; portage salarial ; etc... Catégorie 3 Les pratiques en faveur de la participation des salariés Exemples d actions visées par cette catégorie : actions de renforcement de l implication des salariés dans la définition du projet associatif; implication dans les processus de décisions, partage de l information au sein de la structure; pratiques managériales participatives ; etc... Remise des prix Le jury, présidé par Jean-Marie Marx, directeur général de l APEC, remettra les prix lors d une conférence sur l emploi de qualité organisée le 12 mars 2015 à Paris. Les lauréats s engagent à être présents lors de cette conférence. Plus d Information Pour candidater : Informations complémentaires : Source : Le Mouvement Associatif 5

6 COSMOS Le Conseil Social du Mouvement Sportif (CoSMoS) est la première et l unique organisation représentant exclusivement l ensemble des employeurs du sport, qu ils soient issus du secteur associatif, commercial et/ou du sport professionnel. L adhésion au CoSMoS vous permet de bénéficier d un ensemble de services adapté et spécifique aux employeurs du sport : - Etre conseillé et obtenir des réponses à vos questionnements via la permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et la permanence électronique, tenues par des juristes spécialisés. - Accéder aux outils d aide à la gestion de la relation de travail dans votre structure sur le site internet du CoSMoS riche d informations et constamment actualisé : des fiches pratiques employeur, des exemples de contrats de travail la Foire Aux Questions juridique. - Rester informé de l évolution de la législation sociale via la newsletter juridique. - Participer, à des conditions privilégiées, à des sessions de formation ou d information sur les territoires sur des thématiques particulières (la mise en place de la CCNS, les contrats de travail, le temps de travail, la gestion salariale, le contrôle URSSAF ). Au-delà du conseil juridique, adhérer au CoSMoS vous permet d être représenté dans les négociations par un organisme à l écoute de tous les employeurs du sport. Le CoSMoS siège en tant qu organisation patronale à la commission nationale de négociation. Il participe également à toutes les commissions paritaires de la branche sport où il représente et négocie pour ses adhérents et, de manière plus large, défend les intérêts des employeurs du sport. L équipe du CoSMoS se tient à votre disposition pour tout complément d information CoSMoS 1, avenue Pierre de Coubertin Paris Cedex 13 Tél. : Fax :

7 Carnets de sport - Alain ARVIN-BEROD La fêlure Dans le sport une des blessures dont les symptômes sont difficiles à repérer avant sa manifestation concerne la fracture de fatigue. Découverte à grande échelle lors des campagnes napoléoniennes parmi les soldats tombant un à un, la fracture de fatigue met en cause le plus souvent l usure liée à la répétition trop intense d efforts. Voire l inadaptation des efforts avec l organisme. Elle ne se voit pas et subitement l os se rompt! Par extension cette expression s applique à d autres organismes, tout aussi complexes que le corps humain, comme lorsqu il s est agi de constater l effondrement du Mur de Berlin en 1989 : un effondrement qui s est produit en quelques heures mettant à bas tout un système politique hyper centralisé, monolithique et fermé aux influences extérieures.bien qu ébranlé le système soviétique semblait indéboulonnable et pourtant le Mur s est écroulé d un seul coup! Le système sportif français ou son modèle comme il est coutume de l appeler, connait les effets de la crise économique. Il les connaît avec plus d intensité que chez nos voisins européens car il repose plus que les autres sur les financements publics. Les déficits publics risquent en effet d avoir des conséquences douloureuses sur la stabilité et sur la pérennité de notre modèle. Porté principalement par les collectivités territoriales dont les communes au premier chef, le mouvement sportif s inquiète à juste titre de son devenir, au point que CNOSF par le biais de son président évoque la possibilité d organiser des J.O sans concours publics. Mais au-delà des grandes manifestations que nos gouvernants exonèrent de la fiscalité pour être attractif se pose la question plus vitale du fonctionnement quotidien des associations et clubs. Une phase de transition serait peut-être à envisager pour éviter que la fêlure ne devienne fracture. Le projet de Loi sur le sport préparé par Mme Fourneyron envisageait de travailler sur ce sujet mais il a été rangé au placard depuis les remaniements ministériels Cela suffira-t-il à éviter la fracture? Il vaudrait mieux étudier sa possibilité et ses adaptations avant que trop de fatigue n use les dirigeants du sport. Alain Arvin-Bérod, philosophe Membre de l ANOF 7

8 Médicale Les entorses du ligament latéral externe sont les lésions les plus fréquentes au niveau de la cheville. Cette foulure de la cheville à sa partie externe représente 6000 cas environ par jour en France. Elle peut être isolée mais également des lésions associées peuvent apparaître à proximité de l impact. Cette entorse du ligament latéral externe touche très souvent les joueurs de football et le basket-ball contrairement à l entorse du ligament latéral interne qui est beaucoup plus rare. Si aucun traitement adapté n est institué une entorse aigue de la cheville peut aboutir à une instabilité chronique de l articulation, ce qui signifie que la cheville se dérobe et qu elle fera l objet de nombreuses rechutes ultérieurement. Rappels anatomiques : Le ligament latéral externe de la cheville est constitué de trois faisceaux partant en éventail de la pointe de la malléole externe de la cheville. Le faisceau antérieur et le faisceau postérieur vont se terminer sur l astragale ou le talus (ligaments talofibulaire antérieur et postérieur) et le faisceau moyen sur l articulation sous-astragalienne pour se fixer sur le calcanéum (ligament calcanéofibulaire). Ces puissants ligaments externes renforcent considérablement la cheville sur son côté latéral extérieur. Les mécanismes en cause de ces lésions du ligament latéral externe : il s agit toujours pour ces entorses externes de la cheville d un mouvement où le pied se met naturellement en inversion c est- à-dire en flexion plantaire, varus de l arrière-pied et adduction. Mais dans ce cas le pied se tord vers l intérieur avec une telle violence qu il ne peut reprendre sa position normale d un point de vue biomécanique ce qui provoque le traumatisme. Ces circonstances d accident se produisent souvent en course en terrain accidenté, irrégulier,glissant ou bien lors d un mouvement contrarié et forcé lors de tacles. Nous nous étendrons pas sur la liste car elle serait trop longue!( même rater un trottoir peut provoquer une entorse de cheville). Diagnostic : Le blessé n est pas toujours capable de décrire le mouvement de la cheville lors de l accident. Par contre il perçoit un craquement ou une déchirure dans sa cheville. L importance de la douleur ou son absence ne permet pas de juger de la gravité des lésions. Si le blessé a été incapable de s appuyer sur son pied après l accident il faudra redouter une entorse grave ou une fracture de la cheville. On notera un œdème au niveau de la malléole externe ressemblant parfois à un véritable œuf de pigeon. Quand l ecchymose sousmalléolaire apparaît précocement c est un signe de gravité. L examinateur palpera soigneusement la cheville à la recherche de point douloureux de manière à se rendre compte de l importance des lésions et de leur gravité et s il ne s agit pas à d une entorse bénigne des clichés radiologiques seront demandées. Les consignes sur le terrain : il faut le plus rapidement possible lutter contre le gonflement et l hématome en appliquant de la glace pendant 20 minutes, en surélevant le membre, si on ne dispose pas de glace on pourra mettre une bande de contention. Le strapping est très efficace contre le gonflement mais il risque de trop comprimer, on préférera une bande élastique facile à mettre et à enlever. Ensuite il faudra consulter un médecin : celui-ci prescrira en fonction des critères de gravité des clichés radiologiques. Il instaurera un traitement comprenant du glaçage 20 minutes trois fois par jour pendant deux jours. Le membre sera surélevé le plus souvent possible dans la journée et impérativement toutes les nuits. Des antalgiques Les entorses du ligament late ral externe (LLE) seront prescrits sur une semaine. Si la douleur empêche l appui on prescrira des cannes anglaises pour quelques jours. Un traitement anticoagulant sera institué selon la durée de l immobilisation. Au troisième jour le blessé sera revu pour constater si la douleur et l œdème ont bien diminué. Les entorses de la cheville sont alors classées en trois stades de gravité. Le stade 1 : entorse bénigne, la cheville reste sensible au toucher et la marche peut s effectuer presque normalement. On peut autoriser la reprise des activités progressivement et envisager l entraînement sportif au bout d une semaine. Une rééducation fonctionnelle pourra également permettre de renforcer celle-ci afin d éviter une éventuelle récidive. Le stade 2 : entorse moyenne, vraisemblablement il existe une lésion partielle du faisceau antérieur du ligament latéral externe. On préconisera le port d une orthèse dynamique type Aircast pendant six semaines maximale. Ces orthèses permettent la flexion-extension de la cheville et empêche les mouvements de part et d autre de l arrière pied. La reprise des activités y compris sportives peut se faire avec l orthèse : c est la douleur qui doit guider l importance et le rythme des activités. A ce stade il est intéressant de prescrire des anti-inflammatoires pour assurer une meilleure cicatrisation. Le stade 3 : c est l entorse grave! Il paraît nécessaire de poser une contention en résine pendant 10 jours afin de permettre une bonne cicatrisation initiale et une diminution rapide de la douleur. On prendra ensuite un traitement de six semaines identique à celui du stade 2 avec orthèse dynamique. Les anticoagulants sont conseillés au moins pendant la période d immobilisation par résine. L appui total est autorisé en fonction de l indolence. Il est prudent d attendre au moins la fin de la troisième semaine avant d envisager une reprise des activités physiques sous couvert de l orthèse dynamique. La rééducation fonctionnelle sera entreprise le plus tôt possible (avec orthèse). La kinésithérapie est essentielle, pour les entorses moyennes et graves et on débutera la rééducation très tôt. Les premiers jours, on se contentera de massages drainant et de physiothérapie afin de limiter l œdème, on poursuivra par des mobilisations de la cheville sous couvert de l orthèse (sans solliciter les mouvements de latéralité) en se contentant de travailler la flexion-extension sans pousser jusqu aux mouvements extrêmes. Le renforcement musculaire sera entrepris très tôt sous couvert de l orthèse. Le travail de la proprioception est très important. Il consistera à produire à l aide du plateau de Freeman une instabilité progressive et croissante dans le temps de manière à réadapter cette cheville afin qu elle puisse anticiper les sollicitations traumatisantes des activités sportives. Il faudra également poursuivre cette réadaptation sur le terrain de sport par des exercices appropriés. Conclusion : l élément primordial est l intelligence du pied, il aura fallu des millions d années pour atteindre un tel degré d évolution, c est pourquoi sans la rééducation proprioceptive le pied est incapable de ressentir le terrain et de s adapter instinctivement aux accidents d appui comme il le faisait auparavant avant l accident. L instabilité persistante de la cheville est une complication qui survient fréquemment en l absence de séances de kinésithérapie. Docteur Gérard PETIT 8

9 9

10 ANNONCES- AGENDA - MEDIATHEQUE Agenda Nom de la manifestation Date de début Date de fin Lieu Discipline Contacts Département Coupe d'europe de Ski Alpin 02/01/ /01/2015 Chamonix Mont-Blanc Ski alpin Club des Sports de Chamonix Haute-Savoie c l u c h a m o n i x s p o r t. c o m Slalom FIS 07/01/ /01/2015 Chamonix Ski alpin Club des Sports de Chamonix Haute-Savoie Circuit national 10/01/ /01/2015 Fontaine Epée Seniors AS Fontaine : Isère Coupe d'europe Universitaire de Ski Alpin 10/01/ /01/2015 Les Menuires (73440) Ski Alpin CRSU Grenoble / Savoie Championnat Rhône-Alpes minimes fleuret et épée 10/01/ /01/2015 Gymnase du Lycée de St-Romain-en-Gal Escrime Cercle d'escrime de St Romain en GaL : Rhône Championnats super région Sport Co Basket et Volley juniors et lycée filles 14/01/ /01/2015 Lyon UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Rhône Championnats super région Sport Co Hand juniors et lycée filles 14/01/ /01/2015 UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Isère Championnat régional 17/01/ /01/2015 Bourg en Bresse LUTTE Club de l'agb Ain Interligues Sud-Est fleuret et épée juniors 17/01/ /01/2015 Gymnase Jean Falcot à CORBAS Escrime Les Mousquetaires de Corbas : Rhône Sabre benjamins, cadets, seniors, zone Rhône-Alpes-Auvergne 17/01/ /01/2015 RILLIEUX LA PAPE Escrime CLAI Rillieux Escrime : Rhône Championnat de France de ski alpinisme 17/01/ /01/2015 Chamonix Ski alpinisme Club des Sports de Chamonix Haute-Savoie Coupe de France Universitaire de ski nordique "Foulée Blanche" 18/01/ /01/2015 Autrans (38880) Ski Nordique CRSU Grenoble Jean-Loup Miguet Isère Championnats super région Judo 21/01/ /01/2015 Pole Vouise Voiron UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Isère Championnats académiques Futsal Cadets et juniors 21/01/ /01/2015 UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Ain Championnats super région Athlétisme benjamins minimes 21/01/ /01/2015 Lyon la Duchère UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Rhône INTERLIGUES DOUBLES 9 ANS 23/01/ /01/ RUE LIONEL TERRAY à BRON TENNIS "LIGUE DU LYONNAIS DE TENNIS Rhône LIONEL MANDRILLON" ITF $ FEMININ GDF SUEZ ANDREZIEUX BOUTHEON 24/01/ /02/2015 TENNIS CLUB D'ANDREZIEUX TENNIS "JEAN MARC PUGET : : Loire Universiade d'hiver épreuves Nordique 24/01/ /02/2015 Strbské-Pleso (SLOVAQUIE) Ski de Fond, FISU Biathlon, Saut à ski et Combiné Nordique Pro B Messieurs : LNTT VS METZ TT 1 27/01/ /01/2015 SALLE HELENE BOUCHER à ROANNE Tennis de table LOIRE NORD TT Loire Championnats super région Natation 28/01/ /01/2015 UGSEL UGSEL Lyonnais Tél : Mail: Championnats académiques de Futsal minimes 28/01/ /01/2015 UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Finale académique Tri-sport benjamin( e)s 28/01/ /01/2015 UGSEL UGSEL DS Tél : Mail: Epreuve de zone (regroupant les ligues Dauphiné-Savoie, Auvergne et Lyonnais) 31/01/ /01 ou Valence Fleuret Senior C.E. Rhodanien : Drôme 1/02/2015 Championnat de France 31/01/ /02/2015 Chambéry SAMBO Club de Chambéry Savoie Circuit National d'épée hommes seniors 31/01/ /02/2015 Gymnase Jacques Anquetil à Vénissieux Escrime Vénissieux Escrime : Rhône 10

11 https://www.creditmutuel.fr/cmse/fr/banques/index.html 11

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 111 Version n 1 Créé le 01-10-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJ ET DEFINITIONS Organiser

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de traumatologie du sport de La Défense Diplôme d université de podologie du sport EPIDEMIOLOGIE 6000

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

REMISE EN CONDITION PHYSIQUE D UN ATHLETE BLESSE Etude de cas (2 ème partie /4)

REMISE EN CONDITION PHYSIQUE D UN ATHLETE BLESSE Etude de cas (2 ème partie /4) REMISE EN CONDITION PHYSIQUE D UN ATHLETE BLESSE Etude de cas (2 ème partie /4) Reconditionnement, réathlétisation & réhabilitation WK à la suite d une ostéotomie Un document de Norbert KRANTZ Année 2005-2006

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon

D INFORMATIONS RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE. 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon LIVRET D INFORMATIONS CAPIO CLINIQUE DE LA SAUVEGARDE 480 avenue Ben Gourion, 69009 Lyon 04.72.17.26.26 Accès bus : C6, 89, C14, 66, 19 RECONSTRUCTION DU LIGAMENT CROISÉ ANTÉRIEUR EN AMBULATOIRE Accès

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE 2012 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU COMITE DEPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF (CDOS)... 3 1.1. MISSIONS... 3 1.2. RESSOURCES

Plus en détail

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement

ANIMATION,TOURISME ET SPORT. Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement ANIMATION,TOURISME ET SPORT Tous bacs Sauf pour STAPS: accès après un bac S, ES et STL principalement Formations courtes (bac+2) Points communs BTS et DUT Finalités Rythme de travail Formation en entreprise

Plus en détail

I N F O R M A T I O N P R E S S E

I N F O R M A T I O N P R E S S E I N F O R M A T I O N P R E S S E ANNECY, LE MARDI 5 OCTOBRE 2010 UNE NOUVELLE DYNAMIQUE POUR ANNECY 2018 Un concept ultra-compact, entre Annecy et Chamonix Mont-Blanc Le projet d Annecy 2018 s articule

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Seul lieu de pratique de l Escrime en Mayenne, le Cercle d Escrime de Laval est un club formateur très dynamique. Il accueille de nombreux tireurs de tous âges

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Dossier de parrainage

Dossier de parrainage Dossier de parrainage 1. La JSC 1960 : Création du club par Maurice MESSIN (président fondateur) et François PICOT (dirigent fondateur). 2003/2004 : Création de l équipe «senior hommes» de BASKET 2004/2005

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG

OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG OBJECTIFS ET CALENDRIER de la REEDUCATION d une PTG 2ème journée pratique MPR V Salvator-Witvoet, M Bovard, R Belmafhoud et l équipe des kinésithérapeutes de la Chataigneraie INTRODUCTION > 50 000 PTG

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1

Le guide de l apprentissage 2014-2015. Page 1 Le guide de l apprentissage 2014-2015 Page 1 Bienvenue au CFA Sport et Animation Rhône-Alpes Le CFA* Sport et Animation Rhône-Alpes est, depuis 1996, l acteur régional unique de la formation par l apprentissage

Plus en détail

L Escrime & le Handisport...

L Escrime & le Handisport... 1er Circuit National d Escrime Handisport du Val d Europe. 31 janvier & 1er février 2015 Complexe Sportif Boulevard des Sports 77700 Bailly-Romainvilliers L Escrime & le Handisport... Les personnes porteuses

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport

Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport Liste des saisines pour avis dont l'arjel a fait l'objet en application de l'article L. 333-1-2 du Code du Sport Identité du demandeur Compétitions Date de réception de la saisine Date de l'avis Liste

Plus en détail

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou

Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Information destinée aux patients Votre rééducation après une opération du ligament croisé antérieur du genou Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Objectif de votre rééducation

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010

CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010 CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010 Jeudi 11 MARS 2010 BORDEAUX Présentation des Actions. Maison des sports de la Gironde à 19h SAMEDI 3 AVRIL 2010 : FOOTBALL

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins

Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins Le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins Seules les personnes possédant les diplômes mentionnés dans l arrêté du 21 octobre 1992 fixant la liste des titres exigés des personnes

Plus en détail

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension Arbitrer Un exercice complexe que ce livret du jeune arbitre essaie de rendre abordable et simple. Il contient : - des éléments de compréhension du futsal (esprit du jeu, sens général du règlement) - 10

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE. www.ugsel.org

LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE. www.ugsel.org LIVRET DE FORMATION JEUNE JUGE JEUNE ARBITRE www.ugsel.org RÔLE DU LIVRET DE FORMATION MISSIONS DU JEUNE ARBITRE I JEUNE JUGE Ce livret guidera l élève engagé dans la formation. Aussi il témoigne de l

Plus en détail

Au cœur de l emploi public local

Au cœur de l emploi public local Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l Isère Au cœur de l emploi public local www.cdg38.fr Nous connaître Nos missions Le Centre de Gestion est un établissement public administratif

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux CORRESPONDANTS ET LISTE DES AIDES DE L ACTION SOCIALE ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux Second degré

Plus en détail

Les 1 et 2 Avril 2015 à Cergy Pontoise. Au Complexe Sportif des Maradas 6 Passage du Lycée 95300 Pontoise

Les 1 et 2 Avril 2015 à Cergy Pontoise. Au Complexe Sportif des Maradas 6 Passage du Lycée 95300 Pontoise Fédération Française du Sport Universitaire 108 avenue de Fontainebleau 94270 LE KREMLIN BICETRE Tél 01 58 68 22 75 Port : 06 60 65 02 21 e.mail federation@sport-u.com site : www.sport-u.com Cher(e)s ami(e)s,

Plus en détail

FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité

FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE Jean-Pierre LOUVEL, Président de l UCPF Philippe DIALLO,Directeur général Benjamin VIARD,

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

Schéma du Groupement d Employeurs

Schéma du Groupement d Employeurs Schéma du Groupement d Employeurs Groupement d Employeurs X... Président : Secrétaire : Trésorier : Conseil d Administration LE GROUPEMENT Statuts du GE Art 1... Art 2... Art 3... Club A Club B Club C

Plus en détail

SPORTS HAUT NIVEAU. repères & actions DIRECTION REGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE

SPORTS HAUT NIVEAU. repères & actions DIRECTION REGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE SPORTS HAUT NIVEAU repères & actions d r j s c s R h ô n e - A l p e s DIRECTION REGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHESION SOCIALE Le sport de haut niveau au ministère chargé des sports Des

Plus en détail

Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires

Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires 1 Protocole de rééducation des syndromes fémoro-patellaires Dans la grande majorité des cas, les syndromes fémoro-patellaires (SFP) guérissent avec un traitement médical bien conduit. Pour être efficace,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e

D o s s i e r D e P r e s s e D o s s i e r D e P r e s s e Ouverture à Lyon de la première Maison des Emplois de la Famille La Maison des Emplois de la Famille Le Groupe IRCEM La FEPEM IPERIA, l Institut Maison des Emplois de la Famille

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Guy TUSSEAU Masseur kinésithérapeute Je vais vous présenter la réflexion collégiale qui a été menée par le groupe des masseurskinésithérapeutes de

Plus en détail

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS GUIDE PRATIQUE CQP ALS CERTIFICAT DE QUALFICATION PROFESSIONNELLE Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS CREPMM Sports Pour Tous Poitou Charentes ZI Pecheurs d Islande Hotel des Entreprises 10 Rue Paimpol

Plus en détail

REEDUCATION DE L EPAULE

REEDUCATION DE L EPAULE REEDUCATION DE L EPAULE L épaule est une articulation très particulière à plus d un titre Sa structure osseuse en fait une articulation instable : une tête humérale de gros volume s articule avec une petite

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

*Dans l'est de la France

*Dans l'est de la France Depuis 60 ans aux côtés des étudiants, la MGEL est toujours choisie par près de 8 étudiants sur 10* comme Sécurité Sociale Etudiante dans l'est de la France. *Dans l'est de la France Mutuelle soumise aux

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

Formation continue des enseignants escrime Niveau 1

Formation continue des enseignants escrime Niveau 1 Formation continue des enseignants escrime Niveau 1 L IFFE, en lien avec la FFE et son Département du Haut-Niveau et de la Vie Sportive, propose un stage de formation continue s adressant aux enseignants

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010

COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010 1 PREFET DU RHONE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE COMPTE-RENDU COMITE DE DIRECTION - JEUDI 7 OCTOBRE 2010 Au siège du Comité Départemental du Tir Sportif du Rhône Stand de Tir Municipal

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels FICHE # A Le Code du Travail définit l obligation, pour tout employeur, sans seuil minimal d effectif salarié, de rassembler dans un document

Plus en détail

Jean-Luc Renevier. La mauvaise prise en charge de la pathologie traumatique de la cheville entraîne des séquelles difficiles à traiter.

Jean-Luc Renevier. La mauvaise prise en charge de la pathologie traumatique de la cheville entraîne des séquelles difficiles à traiter. blog.les-cahiers.com Jean-Luc Renevier Rhumatologue (Mantes-la-ville) Expert-visiteur de la Haute Autorité de Santé La mauvaise prise en charge de la pathologie traumatique de la cheville entraîne des

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5 La rupture du ligament croisé crânial chez le chien Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013 Symptômes Diagnostic Page 1-3 Traitements Pronostic Page 4-5 Convalescence Page

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération

FICHE TECHNIQUE. Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération FICHE TECHNIQUE Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération SOMMAIRE : I) LES ACCORDS ET PLANS D ACTION EN FAVEUR DES SALARIES

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur

E D I T O L A L E T T R E N 3 0. De l intérêt d un syndicat employeur E D I T O Sommaire P1 L édito P2 Révision des classifications et rémunérations minimales : Accord à l unanimité P3 Suite révision des classifications P4 Accord sur la sécurisation de l emploi et le temps

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Journées du 18 et 19 Novembre 2006

Journées du 18 et 19 Novembre 2006 N 666 13 Allée Jacques Brel 92240 Malakoff 01 46 44 87 68 01 46 48 03 81 E-mail : liguepifo@wanadoo.fr - www.pifo-handball.com Journées du 18 et 19 Novembre 2006 Mise en place de deux structures importantes

Plus en détail

RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014. Activités sportives dans le Rhône. 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014. www.rhone.fr

RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014. Activités sportives dans le Rhône. 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014. www.rhone.fr RHÔNE VACANCES RHÔNE VACANCES 2014 Activités sportives dans le Rhône 6-18 ans JUILLET - AOÛT 2014 www.rhone.fr LE DÉPARTEMENT DU RHÔNE PARTENAIRE DE VOTRE ÉTÉ Avec l été arrivent les vacances, le temps

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse :

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse : Dossier de presse - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif Contacts presse : MAIF Sylvie Le Chevillier 05 49 73 75 60 / sylvie.le.chevillier@maif.fr Garry Menardeau 05 49 73 75 86 / garry.menardeau@maif.fr

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Championnat de France Universitaire Natation Synchronisée Villefranche - Jeudi 2 AVRIL 2015 Piscine Saint Exupéry

Championnat de France Universitaire Natation Synchronisée Villefranche - Jeudi 2 AVRIL 2015 Piscine Saint Exupéry Championnat de France Universitaire Natation Synchronisée Villefranche - Jeudi 2 AVRIL 2015 Piscine Saint Exupéry Programme Prévisionnel A partir de 08 H 00 Accueil & vérification des licences FFSU et

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE RHONE-ALPES 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE Les 3 missions de l Adie TROIS MISSIONS QUI TRADUISENT LES VALEURS DE L ADIE FONDÉES SUR LA CONFIANCE DANS LES CAPACITÉS DE CHACUN

Plus en détail

Compte rendu : 2ème session Commission Animation des territoires Date et heure : 26 Mai 2015 de 10h à 12h Lieu : CREPS de Strasbourg (salle D1)

Compte rendu : 2ème session Commission Animation des territoires Date et heure : 26 Mai 2015 de 10h à 12h Lieu : CREPS de Strasbourg (salle D1) Compte rendu : 2ème session Commission Animation des territoires Date et heure : 26 Mai 2015 de 10h à 12h Lieu : CREPS de Strasbourg (salle D1) I/ Introduction Cette deuxième session de la commission Animation

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX

SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX SECTEUR MASTERS SKI ALPIN INDEX Structure du Secteur Masters Alpin 3 1) REGLES COMMUNES POUR TOUTES LES EPREUVES MASTERS ALPIN. Catégories d âges MASTERS VETERANS 2014/2015 3 ARTICLE 1 / 1 : Participation.

Plus en détail