La crème des pâtissières. Les élevages durables de poissons. Isabella Rossellini et son Green Porno bientôt à Pully.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La crème des pâtissières. Les élevages durables de poissons. Isabella Rossellini et son Green Porno bientôt à Pully."

Transcription

1 Edition Vaud, JAA 1024 Ecublens N O SEPTEMBRE GÉNÉRATION M I 8 Les élevages durables de poissons. SOCIÉTÉ I 26 Isabella Rossellini et son Green Porno bientôt à Pully. MULTIMÉDIA I 89 Tablettes: quelle protection pour les enfants? La crème des pâtissières Photo: Christophe Chammartin - Rezo Veuillez annoncer le changement d adresse à la poste s.v.p. ou au registre des coopérateurs, tél Gagnante de l émission «Qui sera le prochain grand pâtissier?» sur France 2,Audrey Gellet enseigne son art à l Ecole hôtelière de Lausanne et revisite la recette de la poire Belle-Hélène pour Migros Magazine. I 70

2 AMBIANCE AUTOMNA 2.90 au lieu de 3.65 Tous les champignons séchés en sachets 20% deréduction, p. ex. bolets séchés, 30 g 4.15 au lieu de 4.90 Toutes les betteraves rouges étuvées Anna s Best ou Bio entières, 15% deréduction, p. ex. betteraves rouges étuvées, Bio, lekg au lieu de Tous les Rivella en emballages de 6x1,5 litre 20% deréduction, p. ex. Rivella rouge 5.90 au lieu de 7. Gnocchis M-Classic enlot de 2 2x550 g, 15% deréduction 1.40 au lieu de 1.80 Toutes les conserves Sun Queen 20% deréduction, p. ex. moitiés de poires, 240 g *Envente dans les plus grands magasins Migros. Société coopérative Migros Vaud OFFRES VALABLES DU 24.9 AU , JUSQU ÀÉPUISEMENTDUSTOCK

3 LE. 30% 50% 4.05 au lieu de 5.80 Escalopes dechevreuil Autriche, les 100 g.75 au lieu de 1.50 Tout l assortiment depâtes M-Classic p. ex. grandes cornettes, 500 g 6.20 Poireaux, Bio Suisse, lekg 1.70 Raisin blanc sans pépins Grèce, la barquette de 500 g 3.20 Champignons de Paris blancs Suisse /Pays-Bas, la barquette de 500 g 3.60 au lieu de 4.50 Tout l assortiment delégumes au vinaigre Condy 20% deréduction, p. ex. chanterelles*, 115 g 2.05 au lieu de 2.60 Tous les pois mange-tout, haricots et petits pois surgelés, 20% deréduction, p. ex. petits pois potagers Farmer s Best, 500 g 4.30 au lieu de 5.40 Toutes les pâtisseries aux vermicelles 20% deréduction, p. ex. tartelettes aux vermicelles, 2pièces, 240 g

4 UN AUTOMNEHAUTENCOULEUR. EN Terrine d automne la pièce Petite terrine d automne la pièce 3.90 Calluna en potde11cm, la plante 9.80 ChrysanthèmeGardenMums en potde19cm, la plante Bouquetd automne Marie la pièce 7.50 Physalis en potde13cm la plante En vente dans les plus grands magasins Migros, jusqu à épuisement du stock. Sociétécoopérative Migros Vaud

5 <wm>10cfwlmq7dmawdxysdmi1fjsygw9chyo6l6nz_t3wyzsba8i7hkvzwz9tf5_5obeji3t08lbqoanywa2qiiarlwmevprapx1pblnbxoyiqylyxfeuwckwy9zbfkl_p9w-dq2n2gaaaaa==</wm> <wm>10casnsjy0mda20zwzndozmamazmdokg8aaaa=</wm> MIGROS MAGAZINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 5 Publicité ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef Merci à vous tous! Selon les derniers chiffres officiels, vous êtes à lire régulièrement Migros Magazine. Une belle progression par rapport au dernier comptage, mais surtout une magnifique occasion pour vous dire merci de la fidélité et de la confiance que vous nous témoignez. Pas question pour autant de nous reposer sur nos lauriers. Vous l avez peut-être remarqué: depuis cet été,nous retravaillons progressivement le contenu de votre journal. Ainsi, de nouvelles rubriques sont apparues, tandis que certaines ont évolué et d autres encore sont en préparation. Des modifications qui se retrouvent sur notre site internet (www.migrosmagazine.ch), continuellement adapté et enrichi. Par ailleurs, nous désirons vous donner davantage la parole et l occasion d influencer le contenu de votre magazine. Que ce soit en réagissant, en participant à nos sondages, en envoyant vos questions ou en prenant part à l un des conseils de lecteurs prochainement mis sur pied. Vous l aurez compris, la période est aux changements. Des changements, qui nous le souhaitons, permettront de rendre votre magazine encore plus attrayant, informatif et original. RETROUVEZ-NOUS SUR: MigrosMagazine facebook.com/ MigrosMagazine +migrosmagazine M-Infoline: tél.: * ou (depuis l étranger). Cumulus: tél * ou (depuis l étranger). Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél , fax * tarif local 26 PORTRAIT La comédienne Isabella Rossellini transmet son savoir en histoire naturelle avec fantaisie et humour. EN BREF 6 Les dernières informations du monde Migros. SOCIÉTÉ 14 Start-up: des jeunes osent se lancer. 22 Tourisme suisse: quand la ville porte ombrage à la montagne. 26 Portrait: Isabella Rossellini. 30 Environnement: Payerne mise sur l énergie solaire pour son autonomie. 34 Cancerdu sein: ruban rose solidaire. 38 Entretien: Jean-Paul Rouiller, spécialiste du contre-terrorisme. INFOS MIGROS 8 Génération M: aquaculture. EN MAGASIN 44 Automne: profitez de ses saveurs! 57 Höhlengold: du fromage affiné en grotte avec un savoir-faire en or. 59 De la région: pain de Genève + une vidéo du producteur sur notre site. 65 Fleurs Max Havelaar: participez à l action Fairtrade Friday. Photo: AP Photo/Victoria Will CUISINE DE SAISON 70 Audrey Gellet,meilleure pâtissière de France 2013, aux fourneaux pourvous. VOTRE RÉGION 75 votre coopérative régionale. AU QUOTIDIEN 80 Evasion: un polar au cœur de Genève. 84 Vos questions: la résolution de vos problèmes. Ecrivez-nous sur internet! 86 Santé: le contrôle de la respiration. 89 Multimédia: protection parentale. 92 Voiture: la Mini Paceman Cooper SD. LE MONDE DE 102 David Greilsammer, musicien. RUBRIQUES 12 Cette semaine: jusqu où investir pour les autoroutes? 36 Chronique: Marie-Thérèse Porchet. 90 Offre aux lecteurs: lunettes Polaroid. 94 Catalogues vacances: à commander. 96 Jeux: tentez votre chance et gagnez! 100 Cumulus: les offres fidélité de Migros. Vacances Thermalisme Montagne Logement 7nuits (sans service hôtelier) 7petits déjeuners buffet Entrée libre au spa et aux bains thermaux (8 jours) 1 soirée raclette ou 1 menu balance Ovronnaz /VS www.thermalp.ch

6 en bref N o 39, 23 septembre 2013 Migros Magazine 6 «Ça n arrive pas Le grand gagnant du concours de l été organisé connu: il s agit de Patrick Pasquier, de Sâles (FR). Envoyez vos clips vidéos! m4music, le festival de musique pop du pour-cent culturel migros, et les Journées de soleure recherchent le meilleur clip vidéo. Les réalisations suisses (pour les groupes suisses et étrangers) et internationales (pourles artistes suisses) peuvent être envoyées jusqu au 4 octobre 2013 encore sur le site internet Une sélection sera présentée durant lesjournées de soleure qui se tiendront du 23 au 30 janvier 2014, et le prix du «best swissvideo Clip» sera remis le 27 mars 2014 à Lausanne, dans le cadre de la soirée d ouverture de m4music. Patrick Pasquier, le gagnant, a reçu les clefs de Fabrice Maradan, directeur du garage Bussard, sous les yeux de Hansruedi Felix (Toyota) et René Berset, du garage Berset (de g. à dr.). Le clip vidéo du groupe rusconi (le gagnant 2013) peut être visionné sur Publicité Articles Minis exclusifs 1MINI gratuit gratuit Cette semaine: saucisses de Vienne M-Classic, Crème Sandwich et Selina bœuf et volaille Nel lesm manquezs surtout pas!c CesM Minis très recherchéss sonte en effetd desé éditions limitées. Onneles trouved donc pas dansl les sachets habituels, mais intégrésa aux produits Migros correspondants. Jusqu à épuisement du stock. M comme Mini.

7 MIGROS MAGAZINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 EN BREF 7 qu aux autres» par «Migros Magazine» et Toyota est Patrick Pasquier a bien fait de tenter sa chance en participant au grand concours de l été organisé par Migros Magazine et Toyota. Il vient en effet de remporter une Toyota Auris Hybrid Touring Sports d une valeur de Fr (avec équipement Sol Premium, pack style, pack vision et garantie de service gratuit de six ans). «Quand on m a informé par téléphone que j avais gagné ce break Toyota hybride, j ai tout d abord pensé qu un copain me faisait une blague puisque j avais déjà repéré cette voiture et que j hésitais à l acheter, se souvient le Fribourgeois de 23 ans. Puis, après avoir raccroché, j ai vérifié le numéro de téléphone sur internet et constaté que l appel venait de la rédaction de Migros Magazine. J ai alors compris que gagner à un concours, cela n arrivait pas qu aux autres.» Au volant de sa Toyota, Patrick Pasquier aura sans doute une conduite exemplaire, normal à dire vrai pour un futur policier. LE CHIFFRE DE LA SEMAINE Jamais dans son histoire, «Migros Magazine» n a compté autant de lecteurs. Selon l audience calculée par l association Recherches et études des médias publicitaires (Remp), Romands lisent chaque semaine le journal Migros, faisant de ce titre le magazine en français le plus lu de Suisse. Au niveau national, la presse Migros touche 3,3 millions de Suisses au total si l on prend en compte les lecteurs des versions alémanique («Migros-Magazin») et tessinoise («Azione»). NEWS Sans bisphénol A Depuis cinq ans déjà, Migros ne propose que des biberons sans bisphénol A (BPA). Aujourd hui, le distributeur va plus loin et adopte, suite à des recherches lancées en 2012, le papier thermosensible sans BPA pour ses tickets de caisse. La coopérative Migros Suisse orientale est aujourd hui la première à introduire ces nouvelles quittances. Elle sera prochainement suivie par Migros Bâle et Genève. Début 2014, l ensemble des magasins Migros proposera cette nouvelle qualité de papier. Rappelons que l Office fédéral de la santé publique n a pas pu en 2011 mettre en évidence un risque pour la santé lié à l utilisation de BPA dans les tickets de caisse et que le Conseil fédéral prévoit un nouveau rapport fin Baromètre des prix Migros baisse durablement le prix de cent produits Bio, et ce de 10% en moyenne. Par ailleurs, quatre articles M-Budget, sept soins corporels Adidas ainsi que les spätzli Anna s Best (250 g) sont également désormais moins chers. Quelques exemples: Photos: Dominique Bersier, Yvonne Schmedemann Article Ancien prix* Nouveau prix* Différence en % Confitures de myrtilles Extra Bio, 350 g ,6 Cerneaux de noix Bio, 100 g ,6 Jus d orange Bio, 1 l ,4 Tresse au beurre Bio, 500 g ,7 Fiori Ricotta e Spinaci Bio, 200 g ,2 Yogourt nature Bio, 500 g ,1 Mozzarella Bio, 150 g ,1 Poitrine de poulet Bio, en tranches, les 100 g ,8 Saumon fumé d Ecosse Bio, 100 g ,5 Déodorant Body Spray Pure GameAdidas Gel douche Extreme Power Adidas Produit de lessive universel M-Budget, 2 l ,1 Pizza Don Giovanni M-Budget, 1 kg ,8 Spätzli Anna s Best, 250 g ,1 * En francs. Publicité infos gratuites: CombieN depièces pour votre liberté demouvement? Autant que vous lesouhaitez! Nous réalisons votre maison individuelle d architecte sur mesure, de la recherche du terrain àla remise des clés, avec un prix fixe garanti.

8 génération M élevage de poisson N o 39, 23 septembre 2013 Migros Magazine 8 Des étangs bien pensés Avec le soutien de Migros, Andreas Stamer, de l Institut de recherche de l agriculture biologique (FiBL), s engage pour que l aquaculture réponde encore mieux aux besoins des espèces. Pourbeaucoupd entrenous,les mots «saumon» et «ail» évoquent automatiquement une recette de cuisine. Pourtant, dans le cas présent, il s agit plutôt des ingrédients d un succès. Car on utilise en effet l extrait de cette gousse odorante dans l élevage de saumons bio afin de lutter contre un parasite: le pou du saumon. «L extrait d ail représente une alternative végétale aux médicaments particulièrement efficace», assure Andreas Stamer, un spécialiste de l aquaculture qui élabore avec son équipe de l Institut de recherche de l agriculture biologique (FiBL) de nouvelles méthodes de pisciculture durable. La recherche en phytothérapie le recours aux substances végétales pour lutter contre les maladies constitue une composante essentielle de son travail. L extrait d ail en est un exemple. «Ses propriétés curatives sont connues depuis longtemps», confie le scientifique, qui refuse cependant de révéler le nom des nouvelles substances étudiées au FiBL: «C est top secret!» Andreas Stamer accepte toutefois de nous donner quelques indications: «Nous travaillons avec des plantes très différentes, y compris des variétés tropicales, et testons divers procédés pour extraire les principes actifs.» Et les applications potentielles sont nombreuses. «La phytothérapie peut exercer une action antibactérienne ou antifongique, et stimuler le système immunitaire», précise le chercheur. L efficacité des différentes plantes est testée en laboratoire, au siège du FiBL à Frick (AG). On y administre des médicaments d origine végétale sous forme de compléments alimentaires aux jeunes poissons malades, notamment en cas de mycoses. Un groupe de contrôle qui ne reçoit pas de compléments permet d effectuer une comparaison. Si une substance donnée permet d obtenir des résultats prometteurs, les tests se poursuivent au sein des élevages bio. outre la bonne santé, le bien-être animal est aussi pris en compte «Même dans le cadre de la production bio, on ne peut toutefois pas toujours exclure totalement l usage de médicaments conventionnels, regrette Andreas Stamer. Après leur administration, il n est parfois plus possible de vendre le poisson sous le label Bio et ce, même si plus aucune trace n est détectable.» La qualité du processus est en effet primordiale: si les directives strictes ne sont pas respectées de l élevage à l abattage en passant par l alimentation, la certification ne peut être obtenue. Bien sûr, si les animaux ne tombent pas malades, c est encore mieux. A cet égard, les conditions d élevage sont déterminantes. Cet aspect est également examiné par notre expert: «Le bienêtre des espèces est notre deuxième champ d étude.» Mais comment savoir si les poissons ne souffrent pas? «Nous recherchons des signes d anxiété. Le comportement, la prise alimentaire ou encore la coloration du corps constituent des indicateurs potentiels.» Pour que les poissons se sentent bien, des étangs bio avec un environnement varié (sol proche du milieu naturel, coins d ombre, courants différents, etc.) sont recommandés. Les scientifiques se penchent en outre sur l impact du nombre d individus dans le bassin. «Une densité élevée peut engendrer davantage de stress, que l on peut mesurer en observant le niveau de certaines hormones dans le sang.» la première source de protéines pour 950 millions d individus Selon le WWF, le poisson représente la principale source de protéines pour quelque 950 millions de personnes à travers le monde. Cette tendance allant croissant, les besoins ne peuvent plus être satisfaits par la seule pêche sauvage: il est indispensable de développer l offre d élevage. Mais la densité des exploitations, le recours aux médicaments et la mauvaise alimentation ont discrédité l aquaculture aux yeux de nombre de consommateurs. «Hélas, c est le problème de la pisciculture conventionnelle, déplore Les résultats des recherches d Andreas Stamer sont appliqués pour l élevage de truites Bio, ici au Bouveret (VS). La recherche bio Depuis quarante ans, l Institut de recherche de l agriculture biologique (FibL), basé à Frick (AG), élabore des méthodes modernes de production bio. Il compte parmi les principaux organismes mondiaux de recherche dans le domaine de l agriculture biologique et emploie plus de 135 experts. migros, qui mise sur le savoir-faire de ces spécialistes depuis la création de l institut, finance actuellement quatre projets de recherche et de conseil du FibL. photos: Christian Flierl, Hans schürmann, ruth Küng Pour Andreas Stamer, la

9 MIGROS MAGAZINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 GÉNÉRATION M ÉLEVAGE DE POISSON 9 Les truites Bio duvalais sont élevées dans des conditions optimales. Un assortiment de poisson durable «Nous promettons que, d ici 2020, l approvisionnement en poisson proviendra de sources durables.» Voilà l une des promesses les plus ambitieuses formulées par Migros dans le cadre de Génération M, son programme de développement durable. Concrètement, cela signifie que les espèces proposées porteront la mention «recommandé» ou «acceptable» du WWF, ou qu elles arboreront l un des logos suivants: Le label ASC distingue les poissons issus d un élevage responsable. Le label MSC défend une pêche sauvage respectueuse de l environnement. Le label Bio est apposé sur les poissons issus d un élevage durable proche de la nature. Andreas Stamer. Jusqu à présent, la protection des animaux et de l environnement était peu prise en compte, voire pas du tout.» C est pourquoi l expert se réjouit que ces questions prennent de plus en plus d importance. Le label ASC, par exemple, reflète cette évolution. L organisation à but non lucratif Aquaculture Stewardship Council (ASC), qui a lancé la certification, a été créée à l initiative du WWF et bénéficie du soutien de Migros. D une manière générale, le bien-être animal et la protection de l environnement doivent primer. C est pourquoi le scientifique prône une consommation mesurée, bien que le poisson soit pour ainsi dire son pain quotidien: «Il faut toujours le déguster avec plaisir et modération». Texte: Andreas Dürrenberger phytothérapie ne doit pas être sous-estimée en aquaculture. Une partie de Génération M symbolise l engagement de Migros en matière de développement durable.

10 LE CARROUSEL DES SAVEURS. 3. Petits cœursenpain d épice Pomme-abricot, 220g 4.60 Petits pains d épice 380g 2.50 Merveilles d automne pomme-cannelle 70 g 4.40 Pains d épice assortis Elisen, Bio* 200g 1.60 Mini pains d épice nappés chocolat Elisen 50 g 3.30 Pains d épice glacéselisen 200g 1.60 Mini pains d épice assortis Elisen 50 g *Envente dans les plus grands magasins Migros. Toutes les offres sont valables jusqu à épuisement du stock.

11 COURRIER DES LECTEURS 11 Chute de cheveux Cheveux fragilisés Ongles cassants Vos réactions Un article de «Migros Magazine» vous fait chaud au cœur ou vous met au contraire de mauvaise humeur? Dites-le-nous! peuvent être dus à une carence en biotine. «Migros Magazine» no 34 du 19 août. A propos de l article «A l heure de la lutte suisse» «Il y a aussi eu Willy Lardon» Je vous félicite pour l excellente présentation de la Fête fédérale de lutte 2013 à Berthoud, et de la lutte suisse en particulier, un des derniers (trop rares) sports qui n est pas «pourri par le fric!». Votre statistique relève que seuls deux Romands ont décroché le titre de roi de la lutte suisse à une Fête fédérale. Je me permets de rappelerles mérites dewillylardon de Court (BE), qui fut sacré roi de la lutte suisse en 1937 à Lausanne et en 1943 à Zoug. Francis Steulet, Berne «Migros Magazine» no 36 du 2 septembre. A propos de l article «Pourquoi un tel malaise face au handicap mental?» «Ces personnes ont un lieu de vie» ÉCRIVEZ-NOUS! «Osons aborder le sujet du handicap», comme le dit Mme Salupo, mais avec délicatesse jevous prie! En qualité de responsable du projet en Suisse romande sur les sensibilisations en écoles et entreprises, il vaudrait mieux vous mettre en adéquation avec le langage actuellement usité. Le mot «interné» n est plus de mise et quelque peu blessant pour les personnes en situation de handicap mental et leur entourage. Ces personnes, différentes, sont plutôt intégrées à un lieu devie. C. R. (nom connu de la rédaction) «Migros Magazine» no 37 du 9 septembre. A propos de l entretien avec Alain Berset. «L indépendance des experts? Un vœu pieux» Il est plutôt rassurant de lire dans vos colonnes l affirmation du ministre de la santé Alain Berset qu une «vaccination forcée est inacceptable». Les employés du secteur de la santé s en souviendront le jour venu. Mais le Conseiller fédéral fait preuve d une naïveté candide à prétendre qu une décision d achat de vaccins ou non sera prise surle plan «politique, avec l Office fédéral de la santé publique et des experts indépendants, dans l intérêt de la population». D abord, on souhaiterait une décision médicalement fondée. Ensuite, l indépendance des experts est un vœu pieux sachant pertinemment les conflits d intérêts. Grâce à ces «experts», plus de 80 millions de francs ont été gaspillés en 2009 pour l achat inutile d un vaccin contre la grippe avéré inefficace. Sans parlerde la double casquette des autorités sanitaires qui font la promotion gratuite des vaccinations tout en devant en assurer la sécurité d emploi. Inacceptable en effet. Dr Jean-Paul Ecklin, Sion contribue à combler cette carence. La croissance de cheveux et d ongles sains Des cellules hyperspécialisées (les cellules épidermiques) de la matrice pilaire et de la matrice des ongles se multiplient par division et se déplacent lentement vers le haut.elles deviennent matures et produisent la protéine kératine. La kératine est le principal constituant des cheveux et des ongles. Elle leur confère leur résistance. Mode d action de la biotine La biotine agit sur la multiplication des cellules de la matrice pilaire et de la matrice des ongles,stimule la production de kératine et améliore la structure de celle-ci. Biotine 1xpar jour > réduit la chute des cheveux > améliore la qualité des cheveux et des ongles > augmente l épaisseur des cheveux et des ongles Distribution: Biomed AG, 8600 Dübendorf En vente dans les pharmacies et les drogueries. Vous pouvez nous écrire par courrier postal en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone àmigros Magazine, Boîte auxlettres, case postale 1751, 8031Zurich ou par voie électronique en envoyant un courriel à Vous avez aussi la possibilité de réagir directement sur internet en saisissant un commentaire au bas des articles publiés sur le site Veuillez lire la notice d emballage.

12 CETTE SEMAINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 MIGROS MAGAZINE 12 Le casse-tête des autoroutes Les heures passées dans les embouteillages augmentent chaque année surles routes nationales suisses. La Confédération n auraitt-elle donc pas assez anticipé les besoins en terme de mobilité? Traverser le tunnel routier du Gothard lors des grandes transhumances estivales, se rendre d une rive genevoise à l autre aux heures de pointe ou transiter par le Chablais en pleine saison de ski Voilà de bons exercices de patience! En 2012, l Office fédéral des routes (OFROU) a enregistré heures d embouteillage sur les routes nationales suisses, soit presque le double des chiffres de Dans la plupart des cas, c est la surcharge du trafic qui est responsable de cette circulation en accordéon. Pour améliorer la situation, plusieurs projets de grande ampleur sont en discussion à Berne. La semaine dernière, le Conseil fédéral a ainsi donné son aval pour creuser un deuxième tube au tunnel autoroutier du Gothard, qui remplacera l ancienne galerie le temps de sa rénovation. Du côté de Genève, on a ressorti le dossier de la traversée de la rade pour désengorger le centre-ville. Cette foisci sous la forme d un partenariat publicprivé pour une ouverture qui devrait avoir lieu vers Ailleurs, on réfléchit à construire de nouvelles voies pour fluidifier le trafic, comme par exemple sur l axe très fréquenté Lausanne-Genève. Une croissance continue, pour la route comme pour le rail Au total, un montant de 5,5 milliards de francs est destiné à l élimination des goulets d étranglement sur le réseau des routes nationales. Selon les projections de l OFROU, le trafic privé augmentera d au moins 20% jusqu en Dans le même temps, la Confédération s attend à une hausse de 60% de la demande dans les transports publics. Autant dire qu il y a encore du pain sur la planche Texte: Alexandre Willemin «Chantier en cours!» Les automobilistes Vincent Kaufmann, professeur à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, secrétaire général de la Communauté d études pour l aménagement du territoire (CEAT). «Attention à l effet appel d air!» Les autoroutes suisses saturent en de nombreux endroits. Faut-il prévoir des travaux d agrandissement sur ces axes? Les autoroutes ont tendance, par un effet «appel d air», à créer de nouvelles mobilités. Prenez la voie rapide entre Lausanne et Genève, qui est surchargée aux heures de pointe. On pourrait y réaliser une troisième voie mais l amélioration de cet axe incitera de nouvelles personnes à l emprunter. On réfléchira alors à y construire une quatrième piste! Le Conseil fédéral a donné son aval pour un deuxième tube au tunnel autoroutier du Gothard. Quel est votre avis surce projet? Cet axe est à différencier des autres projets autoroutiers. D abord, il est à mettre en relation avec l initiative des Alpes qui empêche théoriquement d y augmenter le trafic. Et puis, il y a le problème de l accessibilité du Tessin: on ne peut pas isoler ce canton du reste de la Suisse le temps de la rénovation de l ancien tube. J estime toutefois que l on devrait attendre l ouverture du tunnel ferroviaire de base du Gothard avant de prendre une décision. Cette nouvelle voie rapide pourrait en effet induire de nouveaux comportements en terme de mobilité.

13 MIGROS MAGAZINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 CETTE SEMAINE 13 Quel est votre avis? «Les autoroutes sont assez nombreuses. On oublie parfois qu il n est pas nécessaire de posséder une voiture pour se déplacer...» Malgorzata Orywel, 32 ans «Le réseau autoroutier helvétique est dense, mais il manque de voies de circulation par endroits.» Valentin Vanyo, 20 ans «En Suisse, le réseau des transports publics est plus fluide et souvent plus rapide que le réseau autoroutier» Marta Kusnierz, 30 ans «Avant d agrandir les tronçons déjà existants, réalisons d abord les chaînons manquants. C est un calvaire de relier Sierre à Brigue en voiture!» Virginie Dumas, 37 ans devront prendre leur mal en patience ces prochaines années. Photo: Keystone, Cédric Widmer L accent doit donc être mis surles transports publics? Depuis cinq ans, on observe un transfert modal de la voiture vers les transports publics en Suisse. C est la conjonction de plusieurs éléments: l amélioration des infrastructures ferroviaires bien sûr, mais aussi la baisse de l attractivité de la voiture,en raison notamment de l envol du prix du pétrole. Mais le rail connaît le même phénomène que les autoroutes. Lorsqu on améliore une ligne, son nombre de passagers augmente pour renouer parfois très vite avec la saturation. Voyez-vous d autres solutions pouraméliorer la circulation? Il faut faire preuve de créativité! En abaissant la limite de vitesse de circulation sur les routes, le trafic serait plus fluide. Une solution qui ne coûterait quasiment rien et qui serait appliquée uniquement aux heures de pointe. On peut aussi favoriser le covoiturage ou le travail à domicile. Depuis plusieurs années, le trafic automobile décroît si on le met en rapport avec la croissance démographique. Il est donc légitime de se demander si de nouvelles infrastructures sont vraiment nécessaires! SONDAGE Le réseau autoroutier suisse doit-il être amélioré de toute urgence? Résultats du sondage paru sur migrosmagazine.ch du lundi 16 au jeudi 19 septembre. Le sondage reste ouvert dans l article en ligne. Vous pouvez encore donner votre avis. 44% Oui 56% Non Votre avis compte! Chaque semaine, participez à notre sondage sur un sujet d actualité sur la page d accueil de migrosmagazine.ch

14 société création N o 39, 23 septembre 2013 Migros Magazine 14 Jeunes et déjà entrepreneurs Notre prospérité économique ne pousse pas les Suisses à se mettre à leur compte. Pourtant, comme le montrent ces quatre exemples, le risque assorti d une bonne idée, c est souvent payant. Du travail, du charisme et du culot Freddie Bussy (19 ans), directeuret fondateur de Bussy Watches. Freddie Bussy ne doute de rien. Surtout pas de lui-même. Une qualité nécessaire lorsque l on s immerge dans le monde des affaires à 16 ans, à l âge où les autres garçons courent après les filles et les ballons de foot. «L instinct d entrepreneur coule dans mes veines depuis toujours, je dois l avoir hérité de mon papa qui possède un garage à Chavornay.» En mai 2010, ce teenager lançait donc sa propre marque de montres: Bussy Watches. Sans complexe, sans étude de marché, sans objectif à long terme et surtout sans connaître le moindre rouage de l univers horloger. «Comme je suis un peu narcissique,il me fallait un produit sur lequel je pouvais apposer ma griffe.» Tout simplement. Après six mois de recherche, il trouve un fournisseur prêt à lui livrer de petites quantités de garde-temps de qualité suisse. «Quand j ai passé ma première commande 50 exemplaires d un modèle homme, je ne devais même pas avoir 500 francs sur mon compte en banque J avais trente jours pour les payer et j y suis arrivé!» Trois ans et demi plus tard, sa petite entreprise, qui ne compte que deux salariés (lui et John, son frère aîné), ne connaît pas la crise. «On a écoulé à peu près 640 pièces depuis la création de la société et on réalise un chiffre d affaires annuel oscillant entre 40 et francs. Mais je pense qu on fera encore mieux cette année.» Notamment, grâce à une photo celle où il pose aux côtés de Pamela Anderson qui a fait le buzz sur internet et dans les médias. Bussy Watches réalise un chiffre d affaires annuel de près de francs. Son apprentissage d employé de commerce terminé, le jeune homme s investit encore davantage dans son business. Il a même diversifié ses activités via la commercialisation de champagne et bientôt de vodka à son nom.mais il garde les pieds sur terre et un 30% comme vendeur dans le garage familial. «Et j habite toujours chez mes parents.» Son envol ne devrait pourtant pas tarder Le secret de son succès? «Beaucoup de travail, du sérieux, du charisme et une touche de culot!» Et également un sens inné des affaires dopé par un besoin avoué, et donc à moitié pardonné, d être connu et reconnu. «Je crois que c est vraiment ça ma principale motivation.» Et l argent? «Je n ambitionne pas de devenir riche. J aimerais juste pouvoir m offrir ce que je désire.» Comme cette Maserati que Freddie Bussy vient d acheter, mais qu il ne peut pas encore conduire faute de permis.

15 Migros Magazine N o 39, 23 septembre 2013 société Création 15 «L instinct d entrepreneur coule dans mes veines» Freddie Bussy Céline Bastardot monte Picsou, l un des neuf chevaux de l écurie La Crausaz. La passion des chevaux au galop Céline Bastardot, fondatrice à 21 ans d une écurie de chevaux avec cours pour petits enfants. Ses parents ne la suivaient qu à petit trot. A la caisse de chômage, on freinait des quatre fers. C était mal connaître la détermination de Céline Bastardot, 21 ans à l époque,de vivre de sa passion et d aller au bout de son idée. Parce qu aujourd hui, trois ans après la création de l écurie de la Crausaz, les enfants se pressent par dizaines chaque semaine à Colombier-sur-Morges pour prendre des cours d initiation à l équitation. Céline Bastardot est née ici, dans la ferme familiale. Elle se prend de passion pour les chevaux dès l âge de 3 ans. «Mais il a fallu que j en ai dix pour avoir le droit d en avoir un à la maison», sourit la jeune femme de 24 ans, par ailleurs bientôt maman. Histoire de montrer sa persévérance, sans doute, le temps aussi de convaincre un père un peu réticent au départ.«maintenant, avec le manège, j en ai neuf. Je crois qu il finit par bien les aimer.» Après un apprentissage de décoratrice, la jeune Vaudoise travaille dans un premier poste, puis un second où ça se passe un peu moins bien.et puis surtout, elle veut rester davantage avec ses chevaux. Bien que la région compte beaucoup de manèges, il n existe pas grandchose pour apprendre aux tout-petits à monter en selle. Elle décide alors de

16 DÉLICESHAUTDEGAMME POUR PETITS GOURMETS. DÉLICESHAUTDEGAMME DE POUR PETITS GOURMETS. Avec les aliments dequalité de notre assortiment pour chiens de petite taille, vous offrez àvotre fidèle compagnon unplaisir incomparable, tout enfaisant un geste pour sa santé. Le tout àunprix avantageux imbattable. Etdu24septembre au 7octobre, ceprix sera encore plus avantageux! Vous profitez en effet de30% sur tout l assortiment Asco. OFFRES VALABLES DU 24.9 AU 7.10,JUSQU À ÉPUISEMENT DU STOCK

17 MIGROS MAGAZINE N o 39, 23 SEPTEMBRE 2013 SOCIÉTÉ CRÉATION 17 L écurie de la Crausaz initie les enfants à l éducation dans un concept familial. «Il y a des parents qui me disent qu ils viennent pour un cours avec ma maman. C est rigolo, non?» Céline Bastardot Motivé, le quatuor trouve une idée «L amélioration des objets de la vie quotidienne et l innovation», imagine un acronyme (mélangeant prénoms et noms): A2RS-Innovation, et commence surtout à réserver du temps pour plancher sur un projet.ce qui ne représente pas la tâche la plus aisée dans le cadre d une scolarité exigeante comme celle de Florimont. «Nous avons présenté un nouveau système d éclairage avec du verre dépoli parcouru d un filigrane spécial pour mieux réfléchir la lumière», explique Abidine Housaamah. Gagnants du concours interne, ils s inscrivent au 39 e Salon des invense lancer, et créé l écurie de la Crausaz à travers un concept très familial: enfants dès 3 ans, trois ou quatre élèves à la fois, «et surtout du temps pour que les enfants apprennent le contact avec l animal, s en occupent avant et après la balade.» Les manèges du coin,avec qui la jeune femme entretient de bons rapports, voient son activité comme un complément plutôt que comme une concurrence. Et rapidement lui envoient de futurs petits cavaliers. S y ajoutent l effet des quelques annonces déposées chez les commerçants des environs, puis du bouche à oreille: très vite, le 20% réservé au démarrage de ses écuries par Céline Bastardot s avère insuffisant. De nombreux projets et formations en tête Elle peut donc tourner le dos à son ancien métier, et se lancer totalement dans la bonne marche de sa petite entreprise. «Je me suis aussi formée, avec un brevet de randonnée classique, un second pour le trek et une formation pour pouvoir s occuper de plus de cinq chevaux.» Actuellement, la jeune femme termine encore un cours d accompagnatrice en tourisme équestre, tout en planchant sur son certificat fédéral de capacité en agriculture comme candidate libre afin de pouvoir reprendre le domaine. Avec toujours autant de plaisir, et plusieurs projets en tête dont la réfection et l agrandissement des boxes à chevaux actuellement encore situés dans les anciennes écuries du bétail familial. «Il y a certes encore des parents qui sont surpris par mon jeune âge, ou qui me disent qu ils viennent pour un cours avec ma maman. Mais c est plutôt rigolo, non?» Abidine Housaamah, Lucien Stöcklin et Alexandre Arias (de g. à dr.), trois des quatre membres de A2RS- Innovation. Ados et déjà presque entrepreneurs Quatre élèves de l Institut Florimont à Genève fourmillent d idées et gagnent des prix. Ils sont quatre, avec déjà deux bonnes trouvailles, auréolés de prix et d un joli succès dans le préau de leur école. Car Lucien, Alexandre, Abidine et Eric sont encore étudiants. Chargé des aspects juridiques (son père est avocat) de leur petite entreprise, mais aussi plutôt doué comme porte-parole, Alexandre Arias raconte: «Nous étions tous en classe à l Institut Florimont, à Genève, quand la direction a lancé un concours d ingénierie.»

18 C EST MAINTENANT OU JAMAIS. Quantité de café programmable Broyeur extrêmement silencieux Programme dedétartrage et rinçage automatique 349. Buse d émulsion dulait intégrée Machine àcafé automatique De Longhi ECAM SB N d art Offre valable du24.9 au , jusqu à épuisement dustock. En vente dans les plus grands magasins Migros ettous les melectronics.

19 <wm>10cfwmuw7cqawev8gnrx-xjuuulkqb6k9b1px_ry6oyqudmenoh_zbft-f-6pbmcnvm0f7ytbda9xy0psliqy9cxokkpnhk1lagxmxxewiuzehcebyqnxe_xwzk8a8pq_3f3j3h0gdaaaa</wm> <wm>10casnsjy0mdqx0tu2njexmgqamokvna8aaaa=</wm> Migros Magazine N o 39, 23 septembre 2013 société création 19 «Nous avons appris de nos erreurs.» Abidine, Lucien et Alexandre. tions. Et en repartent avec prix et médaille. «Nous avons gagné 7500 francs, raconte Lucien Stöcklin. Ça faisait une grosse somme, et on pensait que ça suffirait pour un brevet de longue durée et le lancement d une commercialisation.» En fait, il a fallu se contenter d un brevet provisionnel de 5 ans. Pas de quoi refroidir les ardeurs des quatre jeunes pour autant. Les brainstormings se font en commun, mais pour plus d efficacité chacun prend en charge une tâche spécifique : à Alexandre,donc, le droit et le design. Lucien pour sa part s occupe de la trésorerie, alors qu Abidine se charge du site internet. réutiliser les balles de tennis L une des trouvailles du quatuor: des bracelets en balle de tennis. Une autre idée surgit lors de leurs rencontres de... tennis: pourquoi ne pas tenter de faire quelque chose de toutes ces balles usagées. Coupées, elles pourraient servir de gomme ou de récipient à élastiques. Découpées, de bracelet. «Restait à trouver une scie adaptée, ce qui n a pas été facile. Il nous a fallu de nombreux essais», précisent-ils en chœur. Finalement, la solution sera du côté d une scie à deux lames, qui a déjà permis la fabrication d une centaine de gommes (toutes vendues dans leur école l année dernière), et davantage encore de bracelets qui partent pas mal également. L avenir pour leur petite entreprise, alors qu ils devraient passer leur maturité fédérale en 2015 pour se diriger vers les sciences pour Lucien et Abidine, l architecture pour Alexandre (Eric Rubaiyza, 15 ans, était en voyage d études lors de notre visite). «Des choix bien antérieurs à nos petites innovations», lancent-ils, avant d ajouter: «Nous avons appris de nos erreurs, et nous avons encore des idées. Ça restera un hobby tant que nous serons motivés.» Parmi les motivations en question,a2rs-innovation conserve l objectif de trouver un partenaire industriel. Avis aux intéressés! Publicité Savourer àdeux, profiter àdeux avec le billet accompagnant/e. Avec le billet accompagnant/e, les CFF etles transports publics, en collaboration avec Suisse Tourisme, vous offrent, ainsi qu à lapersonne qui vous accompagne, la possibilité desillonner lasuisse au gré devos envies cet automne. Appréciez les doux rayons dorés du soleil automnal. Ecoutez le bruissement des feuilles dans le léger murmure duvent etfaites craquer sous vos pas letapis bigarré des feuilles mortes. Jusqu au 31octobre 2013, vous voyagez àprix particulièrement avantageux si vous êtes àdeux: combinez l AG ou une carte journalière pour le demitarif avec unbillet accompagnant/e pour seulement 35 francs. Grâce à cela, vous et la personne àqui vous voulez faire plaisir bénéficierez en Suisse du libre parcours entrain, bateau et sur les lignes decar postal ainsi que les parcours entram et bus. Qui plus est, vous voyagerez à prix plus avantageux sur de nombreux chemins de fer demontagne suisses. Vous trouverez toutes les informations complémentaires sur cff.ch/ billetaccompagnant. Le billet accompagnant/e est disponible enligne sur le Ticket Shop, via l application Mobile CFF, audistributeur de billets ouauguichet degare. Le passeport vacances etlebillet accompagnant/e peuvent être combinés avec une carte Junior ou une carte Petits-enfants. Offre pour vous Offre etéconomie pour la personne qui vous accompagne Vous détenez La personne qui Lapersonne qui Lapersonne qui vous accompagne vous accompagne vous accompagne paye pour son billet sans l offre économise accompagnant/e paierait une carte journalière pour le demi-tarif 2 e classe pour CHF une carte journalière pour le demi-tarif du multipack 2 e classe pour CHF une carte 9heures pour ledemi-tarif 2 e classe pour CHF une carte journalière pour le demi-tarif du multipack 2 e classe pour CHF AG 2 e classe

20 RÉSOUT TOUS VOS PROBLÈMESDELAVAGE. 50% 50% 50% 50% 7.95 au lieu de p. ex.total Sensitive 2litres 7.95 au lieu de p. ex.total 1for all en poudre 2,25 kg 7.95 au lieu de p. ex.total Color 2litres 7.95 au lieu de p. ex.total OxiCitrus en poudre 2,475kg OFFRES VALABLES DU 23.9 AU , JUSQU ÀÉPUISEMENTDUSTOCK SUR TOUTES LESLESSIVES TOTAL

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Mais que signifient donc tous ces labels...?

Mais que signifient donc tous ces labels...? Mais que signifient donc tous ces labels...? En voici une brève description. Une partie de Année après année, nous essayons de faire davantage pour la génération de demain. Migros propose d ores et déjà

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement

Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement Des Trades Explosifs Avec La Formation Gagner En Bourse Simplement!!! Créé Par Ben De Bourse Ensemble http://www.bourseensemble.com! À Lire - Très Important Je sais que vous avez envie de vous plonger

Plus en détail

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5 PIONNIERE SERUM XMF_Mise en page 1 06/01/14 09:09 Page1 Spa Beauté mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF voir en page 5 LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE EN PRATIQUE VENTE Par Virginie

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Concours sur la protection du climat

Concours sur la protection du climat Concours sur la protection du climat Les maisons des Amis de la Nature tissent un réseau international pour protéger le climat 3 La protection du climat nous concerne tous! La protection du climat est

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 3 : L innovation durable, Shipooling

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 3 : L innovation durable, Shipooling Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 3 : L innovation durable, Shipooling Est. Rencontre avec 1978 un Entrepreneur Ne loupez pas Rencontre avec un entrepreneur Numéro 1 : Souscritoo Numéro 2

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Les pourcentages. A) Tout d abord, quelques notions de base à maîtriser. 1- Comment calculer le pourcentage d un nombre?

Les pourcentages. A) Tout d abord, quelques notions de base à maîtriser. 1- Comment calculer le pourcentage d un nombre? Les pourcentages Cette séance est dédiée à l étude des pourcentages. Bien comprendre cette séance s avère être un passage obligé si vous souhaitez aborder de manière sereine les séances concernant les

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup. Perle Chesné Rapport de fin de séjour Explo ra Sup Perle Chesné Etant étudiante en première année du Programme Grandes Ecoles à l ESC Saint- Etienne, il m a été demandé de réaliser un stage de 10 à 12 semaines dans

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Service de Gynécologie-Obstétrique Haukeland universitetssjukehus DFGSM3, Université de ROUEN Année 2012-2013 Accueil d une étudiante Croate

Plus en détail

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable Informations générales : Les résultats présentés sont les conclusions d une étude réalisée par Dedicated Research et commandée par le Trade for

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes

O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS. Une formation pour les adultes O S P ORIENTATION VAUD SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE C O L L E C T I O N " Q U E S T I O N S " ARTICLE 32 ET VALIDATION DES ACQUIS Une formation pour les adultes ARTICLE 32 INFORMATIONS SUR LES PROCÉDURES

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

450 idées d activités économiques

450 idées d activités économiques RAPPORT D ACTIVITE Année scolaire 2012-2013 450 idées d activités économiques impulsées par 5300 jeunes >> Le parcours entrepreneurial proposé aux jeunes du Nord-Pas-de-Calais S e n s i b i l i s e r 19

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus.

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Placements Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 14:16:17 Uhr Et vous tirez davantage de votre argent. Le conseil en placement de la

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

«Ensemble construisons le Valais de demain»

«Ensemble construisons le Valais de demain» «Ensemble construisons le Valais de demain» «Business Valais, au service des entrepreneurs» Business Valais réunit dans une même entité tous les acteurs de la promotion économique valaisanne. Un seul interlocuteur

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

N 105 / Octobre 2014 Latitude5 Le magazine d information du CNES au Centre Spatial Guyanais

N 105 / Octobre 2014 Latitude5 Le magazine d information du CNES au Centre Spatial Guyanais Latitude 5 n 105 50 ans d'europe et d'espace by Centre Spatial Guyanais 50 ans d'europe et d'espace N 105 / Octobre 2014 Latitude5 Le magazine d information du CNES au Centre Spatial Guyanais LATITUDE

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06

CONCOURS PETIT POUCET BP 50135 75263 PARIS Cedex 06 Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes étudiants avant le mardi 15 décembre 2009 (cachet de la Poste faisant foi) par courrier à :

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

CONCOURS EPE ENVIRONNEMENT «EAT GREEN» Climat-Energie: Quelle action pour votre commune?

CONCOURS EPE ENVIRONNEMENT «EAT GREEN» Climat-Energie: Quelle action pour votre commune? «EAT GREEN» Climat-Energie: Quelle action pour votre commune? Préparé pour : EPE ENVIRONNEMENT 2014 Préparé par : Alexis Abdelmoula, Abel Barry, Ahmet Ozen, Ahmed Kailan et Hissein Mahmoud 31 mars 2014

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

LES FORMATIONS INTER- ENTREPRISES. Programme 2 ème semestre 2012. www.arventis.ch

LES FORMATIONS INTER- ENTREPRISES. Programme 2 ème semestre 2012. www.arventis.ch LES FORMATIONS INTER- ENTREPRISES Programme 2 ème semestre 2012 www.arventis.ch Sommaire Le recrutement de vos collaborateurs, tout un art! Déjouez les pièges de vos embauches... 3 Optimisez votre accueil

Plus en détail

Qui sont, en 2008, les voyageurs d affaires? Étude menée en partenariat avec Voyages et Business

Qui sont, en 2008, les voyageurs d affaires? Étude menée en partenariat avec Voyages et Business Qui sont, en 2008, les voyageurs d affaires? Étude menée en partenariat avec Voyages et Business Des données sur l étude 2008 Fiche Technique Étude réalisée du 9 au 27 juillet sur un échantillon final

Plus en détail

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org gratuit Comment préparer votre dossier? 1 Gardez les documents ou courriers à votre nom. Ils vous serviront à prouver votre

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours)

MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Coller ici une photo d identité récente. CANDIDATURE MOBILITÉ PROFESSIONNELLE EUROPÉENNE Séjour de courte durée (16 jours) Prénom et NOM :... Groupe :... Né(e) le :... Sexe : M F Nationalité:... Adresse

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

SwissPass la clé de votre mobilité.

SwissPass la clé de votre mobilité. la clé de votre mobilité. tout sur une même carte. Avec le lancement du, nous inaugurons une ère nouvelle pour les déplacements en transports publics et pour votre mobilité. Désormais, votre AG ou votre

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011

Les enjeux des domaines skiables européens. Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Les enjeux des domaines skiables européens Congrès de l OITAF Rio Octobre 2011 Par Laurent Reynaud Délégué Général de Domaines Skiables de France Représentant de la FIANET Fédération Internationale des

Plus en détail

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT

BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT BIEN PLUS QU UN SIMPLE SUPPLÉMENT Automne 2015 ENCARTS PUBLICITAIRES L étude confirme le fort impact publicitaire. AU FINAL, 90% DES UTILISATEURS ACHÈTENT Les encarts publicitaires dans les journaux et

Plus en détail

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg)

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) «J étais vraiment surpris de gagner le Prix de la réadaptation professionnelle! Ce prix est une bonne chose, il peut

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études,

Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Communiqué de presse Enfin une alternative à l alternance, Enfin une expérience professionnelle concrète tout en poursuivant ses études, Enfin une école où l on peut s inscrire tout au long de l année

Plus en détail

http://blog.editionsleduc.com Maquette : Sébastienne Ocampo

http://blog.editionsleduc.com Maquette : Sébastienne Ocampo Retrouvez nos prochaines parutions, les ouvrages du catalogue et les événements à ne pas rater. Votre avis nous intéresse : dialoguez avec nos auteurs et nos éditeurs. Tout cela et plus encore sur Internet

Plus en détail

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Comment prospecter? 1- Si elle est mal préparée, la prospection conduit très vite à l échec et au découragement. Elle

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse.

Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse. Communiqué aux médias bsw leading swiss agencies. Les agences de publicité et de communication leaders en Suisse font preuve d optimisme dans une perspective ambitieuse. Les agences membres de bsw leading

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? ARBEITGEBER AWARD 2010

QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? ARBEITGEBER AWARD 2010 ARBEITGEBER QUE PENSE VOTRE PERSONNEL DE VOTRE ENTREPRISE? PARTICIPEZ: «cash Arbeitgeber-Award» vous permettra de vous faire une image réelle des conditions de travail dans votre entreprise. ARBEITGEBER

Plus en détail