Notice de dimensionnement d une installation Power-Pipe TM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice de dimensionnement d une installation Power-Pipe TM"

Transcription

1 Notice de dimensionnement d une installation Power-Pipe TM SARL Solénove Énergie 220 rue de Chemeau Saint Denis en Val, France Tél :

2 Sommaire 1. Dimensionnement de l installation Power Pipe TM Dimensionnement du nombre de Power Pipe TM Maison individuelle Bâtiment de cinq logements ou moins Pour un bâtiment de plus de cinq logements Dimensionnement du modèle Exemples d application Catalogue Power-Pipe TM Série R Série C Saisie sur la feuille de calcul

3 1. Dimensionnement de l installation Power Pipe TM Il est tout d abord nécessaire de connaître les informations suivantes : N D : Nombre de douches N B : Nombre de baignoires N E : Nombre d éviers N L : Nombre de lavabos Q pommeau [L/min]: Débit des pommeaux de douche ou baignoire H étage [cm]: Hauteur disponible entre le plafond et le plancher de chaque étage H utile [cm]: Hauteur utile dans la chaufferie ou le local Zone climatique : H1, H2 ou H3 Nombre de gaines techniques Nombre de logements raccordés à chaque gaine Niveau de rejet à l égout 1.1. Dimensionnement du nombre de Power Pipe TM La méthode de dimensionnement décrite ci-après est directement liée aux règles DTU Elle reprend les débits d alimentation des différents appareils ainsi que le coefficient de simultanéité permettant de dimensionner les diamètres minimum de canalisation. Le dimensionnement du nombre de système Power-Pipe TM dépend du type de bâtiment, mais aussi de la capacité maximale du Power-Pipe sélectionné. 3

4 Maison individuelle a. Mise en œuvre en vide sanitaire En France de nombreuses maisons sont construites sur vide sanitaire et n admettent soit pas d étage soit pas de douche à l étage. La gamme de Power-Pipe offrant des hauteurs variant de 30 cm à 305 cm avec des références tous les 15 cm, il est donc possible d adapter la hauteur du Power-Pipe à plusieurs types d architecture. Figure 1. Installation en vide sanitaire Afin de sélectionner le bon type de raccordement, il est nécessaire d identifier l emplacement de la douche, de la production d ECS, du rejet à l égout et de l alimentation en eau froide. Type de raccordement simple à mettre en œuvre Colonne d évacuation et douche à proximité du générateur d ECS (schéma ci-dessus) Colonne d évacuation proche du générateur d ECS mais douche éloignée Colonne d évacuation éloignée du générateur d ECS Préchauffage du générateur d ECS Préchauffage du mitigeur Préchauffage du générateur d ECS et du mitigeur Tableau 1. Mises en œuvre en maison individuelle Le type de Power-Pipe TM à sélectionner dans les tables doit donc tenir compte du diamètre d évacuation. Il sera préféré un Power-Pipe TM de série R ayant la capacité suffisant d admettre le débit d alimentation en eau froide d une maison. Attention : Si l évacuation de la salle de bain, collecte plus d une baignoire le diamètre du système doit être supérieur à 50 mm pour être conforme aux règles DTU Il sera donc nécessaire de choisir un modèle de type R3 ou R4. 4

5 b. Mise en œuvre sur la hauteur du RDC La configuration la plus optimale, permettant d atteindre les meilleures efficacités est l installation du Power-Pipe TM sur la hauteur du RDC si la salle d eau est à l étage. Figure 2. Installation sur la hauteur du RDC Les solutions de raccordement retenues pour ce type de raccordement sont identiques à celles de la mise en œuvre en vide sanitaire. Attention : Si l évacuation de la salle de bain, collecte plus d une baignoire le diamètre du système doit être supérieur à 50 mm pour être conforme aux règles DTU Il sera donc nécessaire de choisir un modèle de type R3 ou R4. 5

6 Bâtiment de cinq logements ou moins Il est tout d abord nécessaire d évaluer le nombre maximal de raccorder sur une unité Power Pipe TM : de douches qu il est possible : Débit maximal admissible par le serpentin du Power Pipe TM : sa valeur est de 19 L/Min pour un modèle de type R ou 30 L/Min pour un modèle C. Il est à noter que les modèles de type R sont plus efficaces que les types C puisque le débit est plus faible dans les modèles de série R que dans les modèles de série C. α : Coefficient de répartition du débit (cf valeur dans le tableau ci-dessous) : Type de préchauffage α chauffe-eau et eau froide du mitigeur 1 chauffe-eau seulement 0,52 eau froide du mitigeur seulement 0,55 Tableau 2. Coefficient de répartition du débit α Il est dans ce cas recommandé d installer le ou les systèmes Power Pipe TM de façon à respecter ce nombre maximal de douches par unité Power Pipe TM. Cela doit se faire en accord avec les dispositions de l arrêté du 30 novembre 2005 soit un volume maximal de 3 Litres entre le Power-Pipe TM et la douche raccordée la plus éloignée. Exemple : Pour un débit moyen de pommeau de douche de 10 litres/min : Nombre maximal de douches par Power-Pipe Préchauffage du Préchauffage à la fois Préchauffage du Modèle de Power- mitigeur de la douche du générateur d ECS générateur d ECS Pipe ou baignoire et du mitigeur de la seulement seulement douche ou baignoire Série R Série C Tableau 3. Nombre de logements raccordés par Power-Pipe pour un débit de 10 L/min 6

7 Pour un bâtiment de plus de cinq logements a. Cas d une production d ECS collective Préchauffage du chauffe-eau seulement (installation centralisée) o Evaluation du débit maximal dans les serpentins des Power Pipe TM : Il est nécessaire de calculer un débit maximal à l aide d un coefficient de simultanéité y. Cette valeur est déterminée selon la formule donnée par les règles DTU N : le nombre d appareils reliés au serpentin du Power Pipe TM, N>5 y : le coefficient de simultanéité k : coefficient correcteur du coefficient de simultanéité du DTU (cf tableau ci-dessous) Type d usage du bâtiment Valeur du coefficient k Logement, Hôpitaux, Maison de retraite, 1 Foyer de personnes âgées et Bureaux 1,25 par défaut, sauf si Hôtels, Hébergement le coefficient de simultanéité est connu Ecoles, Stades, Gymnases, Casernes, Egal à 100% pour le dimensionnement Power-Pipe Piscines Tableau 4. Coefficient k selon les types d usage des bâtiments Le débit maximal s exprime donc de la manière suivante : Les débits DTU de chaque type d appareil sont répertories dans le tableau suivant: Type d appareil Débit d alimentation (L/min) Eau froide ou mélangée Eau chaude Baignoire [Q B ] 19,8 19,8 Douche [Q D ] Lavabo [Q L ] Evier [Q E ] Tableau 5. Débits DTU d alimentation 7

8 o Calcul du nombre de Power Pipe TM constituant le système groupé : Il existe deux séries de Power-Pipe TM. Les modèles R admettent une connexion équivalente de 19 mm et ont une capacité maximale de 19 L/min. Les modèles C possèdent des serpentins de section plus conséquente (connexion équivalente de 25mm) et donc admettent une capacité supérieure aux modèles R avec 30 L/min. Leur efficacité nominale s en trouve logiquement inférieure aux modèles R. De ce fait le nombre de Power-Pipe se détermine de la manière suivante : Il est nécessaire d arrondir le résultat obtenu au nombre entier supérieur afin que le débit traversant l unité Power Pipe TM ne dépasse pas la valeur maximale du débit autorisée par le modèle. 8

9 Note importante : Mise en œuvre à éviter dans le cas du préchauffage d une production collective d ECS Mise en œuvre recommandée dans le cas du préchauffage d une production collective d ECS Figure 3. Mise en œuvre conseillée Préchauffage du générateur d ECS collective Dans le cas d une production d ECS collective il est fortement recommandé de collecter l ensemble des eaux grises en un point du bâtiment afin de centraliser l installation Power Pipe TM (schéma de droite). En effet dans le cas d une configuration où les Power Pipe TM sont répartis dans plusieurs gaines techniques, l efficacité du système sélectionné est affectée d un facteur de correction reflétant la réduction des économies dues aux évènements de «non-simultanéité». Ce type de montage (schéma de gauche) est fortement déconseillé aux vues des pertes de performances qu il génère. Ce facteur de correction est estimé à : où est égal au nombre de systèmes Power Pipe TM raccordés en parallèle. 9

10 Préchauffage de l eau froide des mitigeurs seulement (installation décentralisée) Dans cette configuration, la méthode décrite précédemment utilisant le coefficient DTU ne s applique pas. Il est donc nécessaire d évaluer le nombre maximal de douches qu il est possible de raccorder sur une unité Power Pipe TM : Il est dans ce cas recommandé d installer les systèmes Power Pipe TM de façon décentralisée en les plaçant directement dans les gaines techniques du bâtiment et en respectant ce nombre maximal de douches par unité Power Pipe TM. Cela doit se faire en accord avec les dispositions de l arrêté du 30 novembre 2005 soit un volume maximal de 3 Litres entre le Power-Pipe TM et la douche raccordée la plus éloignée. Raccordement des étages supérieurs Mitigeur 40 C Compteur du logement Débitmètre ECS collective Débitmètre autres usages Débitmètre Eau Préchauffée Compteur du logement Débitmètre ECS collective Débitmètre autres usages Débitmètre Eau Préchauffée Eau préchauffée Eau usée Eau préchauffée Eau usée Mitigeur Douche Mitigeur Douche Arrivée d eau chaude à 65 C collective Echangeur Power-Pipe Arrivée d eau froide du Bâtiment Egouts Figure 4. Installation décentralisée Préchauffage du mitigeur de la douche Ex : Pour un débit de pommeau de douche de 10 L/Min il est possible de prévoir une unité Power Pipe TM de type R pour un maximum de 3 douches en préchauffage de l eau froide seulement et de 5 douches pour un Power Pipe TM de type C. 10

11 b. Cas d une production d ECS individuelle Préchauffage du chauffe-eau seulement (installation décentralisée) : Le nombre de Power Pipe TM qu il est recommandé d installer se calcule suivant la méthode utilisée dans le cas du préchauffage du mitigeur seulement pour une production d ECS collective. Ex : Pour un débit de pommeau de douche de 10 L/Min il est possible de prévoir une unité Power Pipe TM de type R pour un maximum de 3 douches en préchauffage de l eau froide seulement et de 5 douches pour un Power Pipe TM de type C. Raccordement des étages supérieurs Compteur du logement Débitmètre autres usages Système de production d ECS Mitigeur Douche Débitmètre Eau Préchauffée Eau préchauffée Eau usée Compteur du logement Débitmètre autres usages Système de production d ECS Mitigeur Douche Débitmètre Eau Préchauffée Eau préchauffée Eau usée Echangeur Power-Pipe Arrivée d eau froide du bâtiment Egouts Remarque : Ce raccordement est peu préconisé au profit du raccordement en préchauffage de l eau froide du mitigeur et du chauffe-eau dont l efficacité est plus grande. Figure 5. Installation décentralisée Préchauffage du générateur d ECS individuel 11

12 Préchauffage de l eau froide des mitigeurs seulement ou Préchauffage du chauffe-eau et du mitigeur des douches (installation décentralisée) Le nombre de Power Pipe TM qu il est recommandé d installer se calcule de la même manière que précédemment en utilisant la capacité maximale de chaque type de Power-Pipe TM. Nombre maximal de douches par Power-Pipe TM pour un débit de 10 L/min Modèle de Power-Pipe TM Préchauffage du mitigeur de la douche ou baignoire seulement Préchauffage à la fois du générateur d ECS et du mitigeur de la douche ou baignoire Série R 3 2 Série C 5 3 Tableau 6. Nombre maximal de logements tratés Raccordement des étages supérieurs Compteur du logement Débitmètre autres usages Système de production d ECS Mitigeur Douche Débitmètre Eau Préchauffée Eau préchauffée Eau usée Compteur du logement Débitmètre autres usages Système de production d ECS Mitigeur Douche Mitigeur 40 C Débitmètre Eau Préchauffée Eau préchauffée Eau usée Echangeur Power-Pipe Arrivée d eau froide du Bâtiment Egouts Figure 6. Installation décentralisée Préchauffage du générateur d ECS individuel et/ou du mitigeur de la douche 12

13 1.2. Dimensionnement du modèle Pour déterminer la hauteur du modèle, H P-P, à mettre en œuvre, deux cas de figures sont possibles : Dans le cas où l installation nécessite un seul Power Pipe TM, une hauteur de 15 cm doit être retirée à la hauteur disponible (pour les raccords en caoutchouc) : Dans le cas où l installation nécessite une batterie de plusieurs Power Pipe TM, la hauteur à retirer est estimée à 60 cm (pour les nourrices de la batterie) : Figure 7. Hauteur utile Une fois H P-P calculée, reportez-vous aux tableaux en Annexe 2 afin de déterminer le modèle approprié. La hauteur du modèle doit être inférieure ou égale à H P-P. Attention : Dans le cas d une installation centralisée, il est nécessaire d identifier la distance entre la chute d eau usée la plus éloignée et le local où seront installés les Power Pipe TM. En considérant 1% de pente d évacuation, H P-P devra être abaissée (ex : une distance de 30 m correspond à un abaissement de 30 cm). 13

14 Notation : Un système Power Pipe TM groupé se notera de manière à indiquer le nombre de Power Pipe TM composant la batterie Gx- «Nom du modèle». Une batterie composée de 10 Power-Pipe TM de type R4-60 sera notée G10-R Exemples d application Dimensionnement d une installation pour un bâtiment de 50 logements de type R+4 situé à Orléans en zone H1 admettant les caractéristiques suivantes : N D = 15 N B = 35 N E = 50 N L = 50 Q pommeau [L/min] = 10 L/min H étage [cm] = 250 cm H utile [cm]: 220 cm Zone climatique : H1 Nombre de gaines techniques : 10 Nombre de logements raccordés à chaque gaine : 5 Niveau de rejet à l égout : Niveau bas du sous-sol 1/ Cas d un raccordement à une production d ECS collective (installation centralisée) : Dimensionnement du nombre de Power Pipe TM : Le coefficient de simultanéité donne : D où le débit total d eau traitée : On en déduit le nombre de Power Pipe TM : Dimensionnement du modèle : 14

15 Le premier modèle Power Pipe TM admettant une hauteur inférieure à 160 cm est donc le modèle R4-60 ou C4-60 (diamètre 101,6 mm, hauteur 198,12 cm). Conclusion : Le système préconisé est donc soit un système de type G8-R4-60 soit de type G5-C / Cas d un raccordement à l arrivée d eau froide au mitigeur de la douche (installation décentralisée) : Dimensionnement du nombre de Power Pipe TM : Pour un raccordement à l eau froide on a :. Deux options s offrent à l utilisateur : - Performance maximale : Installation de modèles de type R admettant un débit maximal de 19 L/min : On peut donc raccorder un maximum de 3 douches par unité Power Pipe TM de type R. Afin de connaitre exactement le nombre de Power Pipe TM à préconiser il est nécessaire de travailler avec des plans permettant de visualiser l évacuation des douches ainsi que le nombre total de douches évacuées par gaine technique. Dans ce cas présent on suppose qu il y a dix gaines techniques composées chacune de 4 logements, il est donc nécessaire d installer 2 Power-Pipe TM de type R par gaine technique soit un sous le RDC alimentant les logements des niveaux RDC au R+2 et un second Power-Pipe TM sous le R+3 alimentant les deux logements des niveaux R+3 et R+4. Ce type de dimensionnement totalise 20 unités R. 15

16 - Rentabilité optimale : Installation de modèles de type C admettant un débit maximal de 30 L/min : On peut donc raccorder un maximum de 5 douches par unité Power Pipe TM de type C. Afin de connaitre exactement le nombre de Power Pipe TM à préconiser il est nécessaire de travailler avec des plans permettant de visualiser l évacuation des douches ainsi que le nombre total de douches évacuées par gaine technique. Dans ce cas présent on suppose qu il y a dix gaines techniques composées chacune de 5 logements, il est donc nécessaire d installer un Power-Pipe TM de type C par gaine technique sous le niveau du RDC. Ce type de dimensionnement totalise 10 unités C. Dimensionnement du modèle : Dans le cas d une installation décentralisée: Le premier modèle Power Pipe TM admettant une hauteur inférieure à 235 cm est donc le modèle R4-90 ou C4-90 (diamètre 101,6 mm, hauteur 228,60 cm). Conclusion : Pour ce raccordement l installation de 20 Power-Pipe TM de type R4-90 est la solution qui permettra d atteindre le maximum d économies. L installation de 10 Power- Pipe TM de type C4-90 permettra d atteindre une rentabilité optimale. 16

17 3/ Cas d un raccordement au chauffe-eau individuel et à l arrivée d eau froide au mitigeur de la douche (installation décentralisée): Dimensionnement du nombre de Power Pipe TM : On a : pour un raccordement à l eau froide et au chauffe-eau. On peut alors mettre en place des modèles de type R pour atteindre la performance maximum ou des modèles de type C pour optimiser la rentabilité du projet. On peut donc raccorder un maximum de 2 douches par unité Power Pipe TM de type R ou 3 douches par unité Power Pipe TM de type C. Afin de connaitre exactement le nombre de Power Pipe TM à préconiser il est nécessaire de travailler avec des plans permettant de visualiser l évacuation des douches ainsi que le nombre total de douches évacuées par gaine technique. Dans ce cas présent on suppose qu il y a dix gaines techniques composées chacune de 5 logements, il sera alors nécessaire de mettre en œuvre 3 unités R par gaine technique ou 2 unités C soit respectivement un total de 30 unités R ou 20 unités C. Dimensionnement du modèle : Dans le cas d une installation décentralisée, la hauteur du Power-Pipe TM est pouvant être mise en œuvre est la suivante: Le premier modèle Power Pipe TM admettant une hauteur inférieure à 235 cm est donc le modèle R4-90 ou C4-90 (diamètre 101,6 mm, hauteur 228,60 cm). Conclusion : Pour ce raccordement l installation de 30 Power-Pipe de type R4-90 est la solution qui permettra d atteindre le maximum d économies. L installation de 20 Power- Pipe TM de type C4-90 permettra d atteindre une rentabilité optimale. 17

18 2. Catalogue Power-Pipe TM 2.1. Série R Modèle Diamètre (mm) Longueur (cm) Perte de pression (kpa) à 5 L.min -1 Perte de pression (kpa) à 9,5 L.min -1 Efficacité à 5 L.min -1 Efficacité à 9,5 L.min -1 R ,8 60,96 0,40 2,89 30,30% 21,50% R ,8 76,2 0,89 4,15 37,10% 27,00% R ,8 91,44 1,35 5,56 42,60% 31,90% R ,8 106,68 1,55 6,88 47,30% 36,10% R ,8 121,92 2,32 7,43 51,20% 39,80% R ,8 137,16 2,52 8,98 54,60% 43,10% R ,8 152,4 3,00 9,23 57,60% 46,10% R ,8 167,64 3,17 10,52 60,20% 48,80% R ,8 182,88 3,48 10,71 62,50% 51,20% R ,8 198,12 4,01 11,25 64,60% 53,40% R ,8 213,36 4,30 11,87 66,40% 55,40% R ,8 228,6 4,58 12,33 67,20% 57,30% R ,8 243,84 4,83 12,71 68,00% 59,00% R ,8 259,08 5,05 13,02 68,80% 60,50% R ,8 274,32 5,26 13,24 69,50% 62,00% R ,8 289,56 5,44 13,39 70,20% 63,30% R ,8 304,8 5,61 14,06 70,90% 64,60% 18

19 Modèle Diamètre (mm) Longueur (cm) Perte de pression (kpa) à 5 L.min -1 Perte de pression (kpa) à 9,5 L.min -1 Efficacité à 5 L.min -1 Efficacité à 9,5 L.min -1 R ,2 60,96 2,15 5,72 31,90% 26,40% R ,2 76,2 2,58 7,40 39,00% 32,80% R ,2 91,44 3,15 8,38 44,70% 38,20% R ,2 106,68 3,21 9,04 49,40% 42,80% R ,2 121,92 3,78 10,85 53,40% 46,80% R ,2 137,16 4,25 12,32 56,80% 50,20% R ,2 152,4 4,55 13,10 59,80% 53,20% R ,2 167,64 4,85 14,81 62,30% 55,90% R ,2 182,88 5,53 16,92 64,60% 58,30% R ,2 198,12 5,98 17,47 66,60% 60,40% R ,2 213,36 6,44 18,82 67,50% 62,40% R ,2 228,6 6,91 20,16 68,30% 64,10% R ,2 243,84 7,39 21,52 69,10% 65,70% R ,2 259,08 7,87 22,88 69,80% 67,20% R ,2 274,32 8,36 24,25 70,50% 68,50% R ,2 289,56 8,86 25,63 71,20% 69,80% R ,2 304,8 9,58 27,18 71,90% 70,90% 19

20 Modèle Diamètre (mm) Longueur (cm) Perte de pression (kpa) à 5 L.min -1 Perte de pression (kpa) à 9,5 L.min -1 Efficacité à 5 L.min -1 Efficacité à 9,5 L.min -1 R ,6 60,96 2,80 7,45 35,70% 29,90% R ,6 76,2 3,25 7,51 43,20% 36,90% R ,6 91,44 3,79 9,45 49,10% 42,60% R ,6 106,68 4,23 10,42 53,90% 47,30% R ,6 121,92 4,66 11,42 57,90% 51,40% R ,6 137,16 5,18 13,26 61,20% 54,80% R ,6 152,4 5,66 14,08 64,00% 57,80% R ,6 167,64 5,99 16,64 66,50% 60,40% R ,6 182,88 6,35 17,10 68,60% 62,80% R ,6 198,12 6,90 18,56 69,50% 64,80% R ,6 213,36 7,37 19,97 70,40% 66,70% R ,6 228,6 7,83 21,39 71,10% 68,30% R ,6 243,84 8,30 22,83 71,90% 69,80% R ,6 259,08 8,78 24,28 72,60% 71,20% R ,6 274,32 9,25 25,74 73,30% 72,40% R ,6 289,56 9,74 27,22 73,90% 73,60% R ,6 304,8 10,28 27,93 74,50% 74,60% 20

21 2.2. Série C Modèle Diamètre (mm) Longueur (cm) Perte de pression (kpa) à 5 L.min -1 Perte de pression (kpa) à 9,5 L.min -2 Efficacité à 5 L.min -1 Efficacité à 9,5 L.min -1 C ,2 60,96 0 0,96 23,50% 21,50% C ,2 76,2 0 1,38 29,50% 27,10% C ,2 91,44 0,09 1,79 34,60% 32,00% C ,2 106,68 0,21 2,21 39,00% 36,30% C ,2 121,92 0,33 2,63 42,90% 40,10% C ,2 137,16 0,45 3,05 46,30% 43,50% C ,2 152,4 0,48 3,60 49,30% 46,50% C ,2 167,64 0,70 3,88 52,00% 49,10% C ,2 182,88 0,82 4,30 54,50% 51,60% C ,2 198,12 0,94 4,72 56,60% 53,80% C ,2 213,36 1,07 5,14 57,60% 55,80% C ,2 228,6 1,19 5,56 58,50% 57,70% C ,2 243,84 1,31 5,98 59,40% 59,40% C ,2 259,08 1,43 6,39 60,30% 60,90% C ,2 274,32 1,56 6,81 61,10% 62,40% C ,2 289,56 1,68 7,23 61,80% 63,70% C ,2 304,8 1,80 7,40 62,60% 65,00% 21

22 Modèle Diamètre (mm) Longueur (cm) Perte de pression (kpa) à 5 L.min -1 Perte de pression (kpa) à 9,5 L.min -2 Efficacité à 5 L.min -1 Efficacité à 9,5 L.min -1 C ,6 60,96 0,77 3,23 30,80% 24,30% C ,6 76,2 0,93 3,70 37,80% 30,50% C ,6 91,44 1,08 4,17 43,50% 35,70% C ,6 106,68 1,23 4,64 48,30% 40,30% C ,6 121,92 1,39 5,46 52,30% 44,20% C ,6 137,16 1,57 5,72 55,80% 47,60% C ,6 152,4 1,57 6,44 58,80% 50,70% C ,6 167,64 1,85 6,53 61,40% 53,40% C ,6 182,88 2,01 7,17 63,70% 55,80% C ,6 198,12 2,16 7,47 64,60% 58,00% C ,6 213,36 2,25 7,91 65,50% 60,00% C ,6 228,6 2,47 8,41 66,40% 61,80% C ,6 243,84 2,63 8,88 67,20% 63,40% C ,6 259,08 2,78 9,36 67,90% 65,00% C ,6 274,32 2,94 9,37 68,70% 66,30% C ,6 289,56 3,09 10,30 69,40% 67,60% C ,6 304,8 3,25 11,41 70,10% 68,80% 22

23 3. Saisie sur la feuille de calcul Une fois le type de raccordement, et la référence de Power-Pipe TM choisis, il est nécessaire de remplir la feuille de calcul Excel afin d obtenir le gain généré par le Power-Pipe TM. Voici le format type de la feuille de calcul. % Seules les cellules sur fond blanc sont à remplir. La première partie de la feuille correspond aux caractéristiques du bâtiment. Dans cette partie il est nécessaire de saisir les caractéristiques du bâtiment correspondant à l étude thermique. La dernière cellule de cette section «Surface habitable non traitée» correspond aux nombre d unités non traitées par le Power-Pipe TM. Dans le cas des hébergements ou des établissements sanitaires le nombre de lits non traités doit être saisi, dans le cas des établissements sportifs le nombre de douche et le nombre de chambre pour les hôtels. 23

24 La deuxième partie de la feuille Excel «Système Power-Pipe TM» est relative au dimensionnement que vous aurez effectué précédemment en suivant la présente notice. Le montage «eau chaude seule» correspond au raccordement «préchauffage du système de production d ECS», le montage «eau froide seule» au raccordement «préchauffage du mitigeur» et le dernier «eau froide + eau chaude» au raccordement «préchauffage du générateur d ECS et du mitigeur de la douche». La troisième partie concerne la génération d eau chaude sanitaire. Pour les chaudières gaz accumulation, gaz instantané et bois, le RPN à 100% de charge doit être renseigné. Cette valeur est souvent disponible sur les fiches techniques des industriels qu il est possible de trouver sur le site suivant : Pour les sources d énergie «Effet joule» et «Réseau» aucune saisie n est attendue. Si un système thermodynamique est sélectionné les données suivantes sont à saisir en fonction du type de générateur : - Héliopac : PGS déterminé via la notice de calcul pour l application du Titre V Héliopac - Chauffe-eau thermodynamique : COP_ECS déterminé par votre moteur de calcul réglementaire ou la fiche de calcul disponible à l adresse suivante - PAC Gaz Absorption : COPcorrigé_ECS déterminé par votre moteur de calcul réglementaire La dernière partie ne requiert aucune saisie d entrée. Elle permet d obtenir le gain généré par le Power-Pipe TM sur le bâtiment considéré en kwh EF, kwh.ep/m².shon.an et le pourcentage d économie sur le besoin d ECS. 24

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

EP1 préparation d activités. professionnelles

EP1 préparation d activités. professionnelles BEP installation des systèmes énergétiques et climatiques EP1 préparation d activités Ce dossier comporte 18 pages A4 numérotées de 1/18 à 18/18. Page 1/18 PLAN FAÇADES Page 2/18 PLAN REZ DE JARDIN Page

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes de circulation des sociétés membres d Europump portent le label volontaire «Energy», qui utilise le classement de A à G déjà bien

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Annexe 1 - Détermination des facteurs de réduction pour la récupération de chaleur de l évacuation d eau de douche

Annexe 1 - Détermination des facteurs de réduction pour la récupération de chaleur de l évacuation d eau de douche Annexe 1 - Détermination des facteurs de réduction pour la récupération de chaleur de l évacuation d eau de douche Contenu 1. Introduction... 1 2. Indices... 2 3. Les règles de calcul... 2 4. Les valeurs

Plus en détail

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception

Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception Les réseaux bouclés Les différentes architectures des réseaux bouclés Notions de dimensionnement L équilibrage Quelques exemples de défauts de conception 91/204 La distribution d eau chaude sanitaire Bouclage

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation

OEDIPE. Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie. Notice d utilisation OEDIPE Outil d'estimation des Déperditions pour l'installation des Pompes à chaleur Enthalpie Notice d utilisation Enthalpie Janvier 2012 2 V 3.1.12.4 Sommaire Avant-propos... 4 1. Lancement du classeur...

Plus en détail

DIMENSIONNER UNE CHAUDIERE MURALE. THERMIQUE Page 1 / 6 CALCULER LA PUISSANCE D UNE CHAUDIERE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE

DIMENSIONNER UNE CHAUDIERE MURALE. THERMIQUE Page 1 / 6 CALCULER LA PUISSANCE D UNE CHAUDIERE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE THERMIQUE Page 1 / 6 CALCULER LA PUISSANCE D UNE CHAUDIERE POUR L EAU CHAUDE SANITAIRE Pour déterminer la puissance d une chaudière, munissez vous de la notice constructeur de la chaudière et lisez les

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

Guide de conception cellules Aqua Logis 06-2011 SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique

Guide de conception cellules Aqua Logis 06-2011 SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique 2 : LES DIFFERENTES TYPOLOGIES Les cellules 2 fonctions Les cellules 3 fonctions Les cellules avec Wc séparés

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE

DESIGN INDUSTRIE PERSONNALISATION BOIS ÉNERGIE. BOIS ÉNERGIE Hall B / Allée Q Stand 20 DOSSIER DE PRESSE INDUSTRIE PERSONNALISATION DOSSIER DE PRESSE DU 13 au 16 MARS 2014 DOSSIER DE PRESSE SALON 2014 INDUSTRIE PERSONNALISATION INNOVATIONS CHEMINÉ E S POUJOULAT Cheminées Poujoulat présente au Concours de

Plus en détail

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe

Theta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe heta Double service BFC, SGE, SGS pour 20/30/40 kw capacité de chauffe Un module pour la production de l ECS et du chauffage central Echangeur à plaques avec circulateur ECS primaire, une vanne trois voies,

Plus en détail

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-5 Refroidissement, humidification et déshumidification Contenu et but Cette aide à l application traite de la procédure à suivre et des exigences à respecter pour la conception,

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 5 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012)

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012) (p. 27-32 du CPT Label Promotelec Rénovation énergétique) Production électrique à accumulation Qu elle soit assurée par un ou plusieurs chauffe-eau électriques, la capacité totale minimale, en fonction

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Descriptif du chantier test :

Descriptif du chantier test : Descriptif du chantier test : Réfection du réseau d ECS en cuivre dans un pavillon individuel de 1982, le réseau cuivre a été refait avec des tubes multicouches préisolés avec 10mm de silice morphe 2inToob.

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE FICHE EXPLICATIVE SUR LES CHAUDIÈRES Fiche explicative n FE01 Chaudières à combustible (type basse température àcondensation) Fiches d opérations standardisées concernées: Bâtiments résidentiels : BAR-TH-06 : Chaudière individuelle à condensation

Plus en détail

Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire

Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire Délégation territoriale du Val-d Oise Recommandations pour la surveillance de la température de l eau chaude sanitaire Maîtriser la température de l eau chaude sanitaire L exploitant d un réseau d eau

Plus en détail

OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait

OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait OTWH 200 EV Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait, avec appoint électrique, capacité 214 litres. Pompes à chaleur Pompes à chaleur CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

ENCOMBREMENT MINIMUM, EFFICACITÉ MAXIMUM

ENCOMBREMENT MINIMUM, EFFICACITÉ MAXIMUM PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES CONCEPTS DE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ENCOMBREMENT MINIMUM, EFFICACITÉ MAXIMUM CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE SUR OU SOUS ÉVIER SN(U) et SH(U)

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION DJS France Centre Paris Pleyel - 153 bd Anatole France - 93521 Saint-Denis Cedex 01 Tél : 01 83 64 66 59 / 06 77 55 85 38 - Fax : 01 83 64

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique

ALLIANCE & CONFORT+ DOSSIER DE PRESSE. Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique DOSSIER DE PRESSE MARS 2015 ALLIANCE & CONFORT+ Augmenter le rendement de l appareil de chauffage au bois et diminuer la facture énergétique www.fcba.fr Cheminées Poujoulat, leader européen des systèmes

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements

R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements R.E.P.E. Code du logement Exigences élémentaires en matière de sécurité, de salubrité et d'équipement des logements Attention: les informations relatives au Code du logement seront mises à jour très prochainement;

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage A partir d aujourd hui et pour demain, le système STRATIVARI est l élément central idéal pour un appoint solaire compatible avec tout type de chauffage. STRATIVARI

Plus en détail

Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées

Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées Fiche d application : Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées Date Elaboration de la fiche Version 18 novembre 2013 1 1/11 Que disent les

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Bien choisir son chauffe-eau électrique avec les produits performants d Ariston

Bien choisir son chauffe-eau électrique avec les produits performants d Ariston DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2012 Bien choisir son chauffe-eau électrique avec les produits performants d Ariston En matière de production d eau chaude sanitaire, les chauffeeau électriques restent l équipement

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES EN SANITAIRE

TRAVAUX PRATIQUES EN SANITAIRE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TRAVAUX

Plus en détail

ZYPHO 8KW - Article ZY8KW

ZYPHO 8KW - Article ZY8KW FICHE TECHNIQUE ZYPHO 8KW - Article ZY8KW Récupérateur de la chaleur sur l'eau de douche 8 kw B CERTIFIED RÉCUPÉRER LA CHALEUR SUR L'EAU DE DOUCHE? En effet, l eau des douches qui est évacuée dans les

Plus en détail

plancher Milliwatt ôbox

plancher Milliwatt ôbox plancher Milliwatt ôbox Plancher producteur d eau chaude 71% des calories récupérées Gagnez jusqu à 8kWh/m 2 /an Simulez votre gain de CEP Solution éco et logique pour les maisons individuelles, groupées

Plus en détail

L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON!

L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON! L ENERGIE SOLAIRE THERMIQUE BIEN UTILISER L ÉNERGIE SOLAIRE THERMIQUE DANS SA MAISON! QUELQUES GENERALITES L ÉPUISEMENT DES RÉSERVES D ÉNERGIE FOSSILES RÉSERVES MONDIALES CONNUES D'ÉNERGIE PRIMAIRE Rayonnement

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité HRV 501 1 Description générale 3 2 Caractéristiques techniques 5 3 Accessoires 7 Sous réserve de

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau pour salles de bains et cuisines Catalogue 2 Ce catalogue contient de nombreuses informations sur les chauffe-eau Itho Daalderop. Ces données vous permettront de choisir le produit

Plus en détail

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels.

Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. ÉNERGIES RENOUVELABLES Ballons système Accumuler la chaleur avec des ballons système individuels. BALLON TAMPON BALLON D EAU CHAUDE / CHAUFFE-EAU BALLON COMBINÉ / À PRÉPARATION D EAU CHAUDE INSTANTANÉE

Plus en détail

Définition des systèmes de récupération instantanée de chaleur sur eaux grises

Définition des systèmes de récupération instantanée de chaleur sur eaux grises Définition des systèmes de récupération instantanée de chaleur sur eaux grises Au sens du présent arrêté, le système de récupération instantanée de chaleur sur les eaux grises permet la récupération de

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JOUR ET NUIT, QU IL PLEUVE OU QU IL

Plus en détail

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 N O U V E A U La Règlementation Thermique 2012 Le Grenelle de l Environnement a fixé des objectifs de réduction par 4 des émissions de gaz à

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE GAZ POUR L'INSTALLATION D'UN CHAUFFAGE (ou d'autres appareils)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE GAZ POUR L'INSTALLATION D'UN CHAUFFAGE (ou d'autres appareils) Cette autorisation ne remplace pas l'avis officiel d'installation! FORMULAIRE DE DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE GAZ POUR L'INSTALLATION D'UN CHAUFFAGE (ou d'autres appareils) Propriétaire du bâtiment

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ MS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CLASSIQUE PROJECT Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

Plus en détail

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE HYDRAPAC PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE modèles de pompes à chaleur air/eau de à 6 kw (jusqu à 8 kw en parallèle) modèles de ballons de 5 à L Régulation

Plus en détail

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR POUR DOUCHE RECOH -VERT RECOH -DRAIN RECOH -TRAY RECOH -MULTIVERT Récupération de chaleur grâce à l eau de douche Qu est ce que c est? Suite aux différentes réglementations, les

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

http://energie.wallonie.be

http://energie.wallonie.be KOSTPRIJS UITGESPAARDE BRANDSTOF 8 7 kostprijs uitgespaarde brandstof (c /kwh) 6 5 4 3 2 kost uitgespaarde brandstof kost kwh electricity kost kwh gas kost kwh mazout 1 0 0 5000 10000 15000 20000 25000

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique

Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Précisions sur les arrêtés relatifs au Diagnostic de Performance Energétique Textes réglementaires concernés : Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

Chauffe-eau haute performance Modul-plus

Chauffe-eau haute performance Modul-plus Chauffe-eau haute performance Modul-plus Responsabilité énergétique et environnementale Le chauffe-eau Modul-plus répond aux exigences les plus élevées de confort eau chaude sanitaire et d'hygiène de l'eau.

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

- Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées

- Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées - Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées Clean Tuesday la Rochelle 7 février 2012 www.ecopole.de Ecopôle Innovation, écologie, performance >> Immatriculation en 2010 >> Deux associés

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010

CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT 2010 Centre de gestion de la Mercredi 24 novembre 2010 Fonction Publique Territoriale d Ille et Vilaine Centre organisateur : CDG 35 CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production solaire thermique pour logements individuels et collectifs (< 10 unités) Gregory NEUBOURG APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-150 Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau 1. Secteur d application Appartements existants. 2. Dénomination Mise en place

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Catalogue Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Catalogue 2 Les chauffe-eau solaires Itho Daalderop propose deux modèles de chauffe-eau solaires, le Solior et le Préchauffeur. Le Solior est un

Plus en détail

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS France ZI Les Chanoux 62 rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne Tel: 01 48

Plus en détail

Aquatic. Manuel d utilisation

Aquatic. Manuel d utilisation S Aquatic Manuel d utilisation Nous avons développé cet outil afin de vous aider à dimensionner les besoins en eau chaude sanitaire pour les applications les plus fréquentes. Son utilisation est simple,

Plus en détail

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EASYTAIRM 20 rue Angélina Faity 79000 NIORT N d enregistrement : 54 79 00883 79 Type d action de formation Intitulé de la formation «Les techniques de calculs appliquées

Plus en détail

Eau chaude - électricité

Eau chaude - électricité Eau chaude - électricité Depuis 75 ans, «Bulex» est la marque belge par excellence en chauffage, production d eau chaude et ventilation. Au fil de toutes ces années, nous avons acquis un savoirfaire considérable.

Plus en détail