Plomberie - chauffage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plomberie - chauffage"

Transcription

1 Plomberie - chauffage Code APE 43 22A Fiche réactualisée en février 2011 avec l'aide de la Capeb Autres fiches professionnelles APCE à consulter, le cas échéant : génie climatique rénovation énergétique des bâtiments éco-construction et maison en bois énergies renouvelables énergies solaires Sans oublier les autres corps de métiers de bâtiment : Electricien, entreprise de peinture, de plâtre,! AVERTISSEMENT IMPORTANT En application du Code de la propriété intellectuelle, IL EST INTERDIT DE REPRODUIRE intégralement ou partiellement ce document, sur quelque support que ce soit sans l autorisation préalable écrite de l APCE. Cette fiche ne peut faire l objet d aucune diffusion, ni d aucune vente sans l autorisation préalable écrite de l APCE. A ces fins, une convention spécifique peut être passée avec l APCE, convention réservée aux abonnés de l Espace professionnels APCE. ou (Référence APCE : BTP.07)

2 Sommaire En bref... Page 3 1. Définition de la profession... Page 4 2. Des éléments pour une étude de marché... Page 6 3. Les moyens nécessaires pour démarrer l activité... Page Les éléments financiers... Page Les règles de la profession... Page Contacts et sources d information... Page Bibliographie... Page 34 Informations pratiques... Page 36! MISES EN GARDE 1. Fiche réalisée par l'apce et certains organismes professionnels. Malgré tout le soin apporté à la réalisation de celle-ci, nous ne pouvons garantir dans le temps les informations et nous déclinons toute responsabilité quant aux conséquences résultant de leur usage ou d erreurs éventuelles. 2. La fiche ne constitue pas une méthodologie de création ou de reprise d entreprise (ex. : les aides à la création d entreprises ne sont pas traitées). Seules sont analysées les spécificités d une profession (ex. : les aides pour l édition de jeux vidéo). Ainsi, pour répondre à des questions d ordre général sur la méthodologie de la création (étude de marché, comptes prévisionnels, aides et financements, structure juridique, formalités ), reportez-vous au site internet de l APCE Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 2 Plomberie - chauffage

3 En bref Une des professions du bâtiment où les effectifs sont les plus nombreux! La plomberie et la gestion des fluides fait partie des préoccupations récurrentes dans la gestion d'un bien immobilier. De plus, les artisans plombiers chauffagistes sont en première ligne dans l amélioration des performances énergétiques du bâtiment, dans l objectif de faire réaliser des économies d'énergie à leurs clients! Dans un contexte énergétique sensible, un marché gigantesque s'offre en effet à l'ensemble de la branche construction, et tout particulièrement aux chauffagistes. Certains se positionnent comme chef de file pour proposer une solution globale, avec d'autres corps de métier, afin de satisfaire les nouvelles exigences de la régulation thermique et des économies d'énergie. Le challenge est de taille! Les autres défis à relever : garder son indépendance face à la concurrence des réseaux, développer une coopération avec les autres corps du bâtiment, satisfaire la demande malgré la pénurie d'apprentis, améliorer les prestations commerciales face aux nouvelles exigences des clients, maintenir les marges malgré les 35 heures et la hausse des matières premières comme le cuivre. CHIFFRES CLES Nombre d entreprises Créations annuelles Investissement de départ Près de Près de créations à euros hors véhicule Evolution du nombre des créations d'entreprises source Insee pour le code APE 43 22A * Source : Insee *2009 : c'est l'année du début du régime de l'auto-entrepreneur. Nouveau code APE depuis 2008 : A installation eau et gaz Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 3 Plomberie - chauffage

4 1 - Définition de la profession ACTIVITES L'activité du plombier chauffagiste comprend l'installation et/ou la maintenance, dans le neuf comme en rénovation : d'appareils sanitaires fixes, de réseaux de distribution d'eau dans divers locaux, d équipements de chauffage utilisant des énergies fossiles (gaz, fioul domestique, ) et/ou renouvelables (bois, solaire thermique, ) dans tous types de locaux, d équipements de rafraichissement dans tous types de locaux, d équipements de ventilation, éventuellement de réseaux de fluides divers tels que de l'oxygène dans les hôpitaux. Codes APE de la NAF L'activité est classée dan le code 43.22A "travaux d'installation d'eau et de gaz dans tous locaux". D'autres codes de la nomenclature concernent des activités voisines, par exemple : 43.22B Travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation B Travaux de couvertures par éléments 43.99A Travaux d'"étanchéification" (étanchéité nous semble le terme plus exact malgré le terme employé dans la NAF) Les principaux champs d'activité du plombier chauffagiste : L'installation et la maintenance/régulation des réseaux eau, gaz et fioul, Le conseil sur le choix des systèmes énergétiques et leur capacité à évoluer dans le temps, La vérification de la qualité sanitaire des réseaux d'intérieur et des conduites d'eau potable. Le chauffagiste installe, entretient et répare les installations de chauffage. Il intervient du générateur jusqu aux émetteurs, en passant par les circuits. APTITUDES Bonne connaissance du calcul, du métré, du dessin, précision, méthode. Bon contact et goût des relations commerciales, respect des réglementations, des normes et règles de sécurité. Le plombier est minutieux et capable de manier des instruments de précision nécessaires à la découpe, au cintrage ou au dressage des tuyaux. Il travaille sur plusieurs matériaux : acier, cuivre, fonte, matières plastiques, etc. A ce titre, il doit faire preuve de capacités d'adaptation aux nouvelles techniques et aux nouveaux matériaux. Des connaissances complémentaires sont vite nécessaires : Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 4 Plomberie - chauffage

5 1 - Définition de la profession en maçonnerie, lorsqu'il doit percer les murs pour faire passer les tuyaux, en électricité, pour la mise en marche d'appareils électriques après les branchements d'eau, etc. Une double compétence est appréciée par les entreprises proposant plusieurs spécialités, c'est pourquoi le professionnel est, en fonction des régions, chauffagiste, couvreur ou zingueur. Le plombier peut aussi développer ses compétences en matière de protection sanitaire, appareil anti-pollution, traitement de l'eau, piscine, arrosage automatique, protection incendie, eau chaude sanitaire, assemblement sanitaire, etc. Avec le développement de sa société, il va rester dans le domaine de la plomberie traditionnelle, ou bien se spécialiser dans le CVC, chauffage ventilation climatisation : deux approches du métier différentes de part la nature des chantiers et des clients. Il doit être très disponible, pouvoir travailler dans l'urgence et avoir une bonne capacité relationnelle. Sa condition physique doit lui permettre de travailler sur les chantiers et de travailler dans plusieurs positions. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 5 Plomberie - chauffage

6 2 - Des éléments pour une étude de marché LE MARCHE Le parc d'entreprises Dans le code APE 43.22A, installation d'eau et de gaz, on compte plus de entreprises (dont très peu de grandes entreprises), ainsi réparties : Les chiffres de l Insee pour les installations d eau et de gaz Code APE Nombre d entreprises Chiffre d affaires Salariés 43.22A ,1 milliards Source : Ministère de l équipement EAE/SES Construction 2007, résultat disponible en 2009 et L activité se répartit entre l entretien (69% des travaux) et le neuf (31%). Les professionnels de la couverture et de la plomberie en Ile-de-France représentent à eux seuls salariés, entreprises et un chiffre d'affaires de 1,5 milliards d euros ; il faut y ajouter artisans travaillant seuls (source : GCCP). Les activités d'installation d'eau et de gaz sont des métiers où le poids de l'artisanat est déterminant : plus de trois quart du chiffre d'affaires est réalisé par de petites structures de moins de 20 salariés (source : Capeb, les entreprises artisanales de couverture, plomberie, chauffage). Les chiffres clés du code APE 43.22A Installation d'eau et de gaz Nombre de salariés dans l'artisanat Poids de l'artisanat (en termes de CA) 77% Actifs totaux (salariés et non salariés) CA des entreprises artisanales 5,5 milliards euros Chiffres publiés en juin 2010 portant sur l'année 2008 Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 6 Plomberie - chauffage

7 2 - Des éléments pour une étude de marché Répartition des entreprises par taille Effectif Nombre d entreprises 0 salarié à 5 salariés à 9 salariés à 19 salariés 929 Plus de 20 salariés 237 Total Source : Capeb juin 2010, chiffres portant sur 2008 La plomberie au sens large regroupe aussi les artisans du code APE 43.22B concernant les installations d'équipements thermiques et de climatisation avec entreprises. Au total, les deux codes APE représentent entreprises artisanales de plomberie dégageant un CA de 11 milliards d'euros qui emploient emplois dont emplois salariés (source : Capeb, juin 2010, chiffres portant sur 2008). EVOLUTION DU SECTEUR Après une longue période propice pour l'activité, soutenue par la hausse des mises en chantier de logements et de la construction neuve, le secteur n'a pas échappé à la crise : Depuis le quatrième trimestre 2008, on assiste à un retournement du marché, et l'activité du bâtiment s'effondre en Le recul de l'activité est moins fort en 2010 (2% pour les plombiers chauffagistes au dernier trimestre 2010), ce qui laisse espérer une reprise pour 2011, notamment dans le neuf car les commandes repartent. Les mesures salutaires comme le PTZ jouent cependant un rôle d'amortisseur et permettent à certains ménages d'investir dans des travaux d'amélioration de la performance énergétique. On peut suivre l'évolution de l'activité trimestrielle sur le site de la Capeb. Et sur le site de l'insee Conjoncture pour les métiers plombiers chauffagistes 2008 L année 2008 s'annonce sous de moins bons auspices pour le bâtiment en général, avec une diminution du nombre de logements mis en construction. Mais le nombre de logements à rénover reste élevé et les plombiers interviennent de toute façon davantage sur les constructions anciennes Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 7 Plomberie - chauffage

8 2 - Des éléments pour une étude de marché 2009 Année noire pour les artisans du bâtiment dont le chiffre d affaires accuse un repli moyen de 3,7% en Tous les corps de métiers sont dans le rouge, à l exception de la plomberie qui affiche un timide +0,7%. La maçonnerie connaît une plongée spectaculaire de son activité (-8,7%) tandis que l électricité (-3,9%) et la couverture (-3,5%) révèlent des performances également préoccupantes. Source FCGA En marge de l activité économique, il faut signaler les évènements climatiques (tempêtes, inondations) qui occasionnent de nombreux dégâts ; autant de chantiers pour les couvreurs, les plombiers La transposition en droit français de la directive européenne du 3 novembre 1998 qui limite progressivement la teneur en plomb dans l eau, avec une première étape en 2003, s'est traduite pour la profession par d importants travaux de remplacement. Les estimations font état de montants de travaux compris entre 10,7 et 11,4 milliards d euros. La première vague de travaux concerne le remplacement des branchements et des réseaux publics en plomb. La seconde vague porte sur les réseaux intérieurs des immeubles (source : Le Moniteur.) Exercice du métier L'évolution du marché, avec le développement des travaux d'entretien et de rénovation, et de réhabilitation, nécessite une polyvalence et une autonomie accrue. De plus, les techniques modernes, l'utilisation de nouveaux matériels, outillages et matériaux, la CAO, DAO, la réglementation technique nécessitent des compétences en constance évolution (source : GCCP). A terme, la gestion de marchés communs avec d'autres professions (comme les électriciens) semble inévitable, afin de regrouper les "professionnels du confort intérieur" : le plombier s'intéresse de plus en plus au chauffage et l'installation d'une chaudière moderne demande des compétences en électricité. Face à la concurrence de toutes parts, il s'agit aussi de renforcer sa force de frappe commerciale : la coopération avec les autres artisans peut passer par des formes diverses : GIE, association loi 1901, coopérative (source : Le bâtiment artisanal, hors série septembre 2010). La climatisation est également au cœur de la mutation du métier, ainsi que le chauffage solaire, les pompes à chaleur ; celles-ci se multiplient avec le crédit d'impôt et leur maintenance est un marché colossal. Certaines entreprises ont créé un groupement d'employeurs pour proposer à leurs clients des contrats d'entretien (Le Bâtiment artisanal, hors série septembre 2010). Il s'agit de devenir un gestionnaire de confort, un conseiller "d'ambiances clés en main", en proposant par exemple des matériels de haute technicité, en fonction des évolutions techniques et thermiques dans l'habitat. Les plombiers-chauffagistes doivent s'adapter aux nouveaux besoins des consommateurs en matière de réduction des besoins de chauffage. Ces derniers auront besoin de conseils personnalisés afin de choisir l'offre la plus adaptée et c'est dans ce créneau que les plombiers-chauffagistes sont attendus. De même, une connaissance générale du bâtiment et plus particulièrement des nouvelles technologies améliorant la performance énergétique des Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 8 Plomberie - chauffage

9 2 - Des éléments pour une étude de marché bâtiments seront indispensables dans les années à venir. Source : Bâtiment artisanal (le), n 581, 01/01/2009, 1p. - B662/n Les plombiers peuvent ainsi conseiller leurs clients dans les domaines de la mixité énergétique (associations d'énergies telles que le gaz couplé avec le solaire ) ou les associations d'équipements comme PAC air/eau et chaudière fioul ou gaz. Ils peuvent également proposer des solutions de micro cogénération qui permettent la production de chaleur à partir de biomasse (source : Journées nationales d'études couverture plomberie chauffage, Capeb, juin 2009). Une condition toutefois pour capter une part du gigantesque marché de la performance énergétique lié aux exigences du Grenelle de l'environnement : être formé aux économies d'énergies1, obtenir le label ECO-Artisan, travailler en partenariat avec des fournisseurs d'énergie et avec les autres corps de métier (couvreurs pour l'intégration des panneaux, électriciens pour le raccordement électrique des panneaux photovoltaïques). Sans oublier les relations avec les architectes, qui sont devenues plus étroites à cause du Grenelle. La coopération avec les autres artisans peut passer par des formes diverses : GIE, association loi 1901, coopérative (source : Le bâtiment artisanal, hors série septembre 2010). Autres marchés d'avenir en fonction des compétences : l'entretien préventif des canalisations où il existe un risque de légionellose, sans oublier les marchés liés au confort sanitaire des particuliers, le développement des chauffe-eau solaires individuels et collectifs, la domotique, où le plombier chauffagiste peut inciter au pilotage de la consommation d'eau, la récupération des eaux de pluie. CLIENTELE Nature des travaux selon le maître d ouvrage (source Capeb et EAE) : les ménages : 58%, les sociétés ou entreprises privées : 29%, les organismes HLM et les autres administrations : 13%. La sous-traitance sur les chantiers est importante. Plus l entreprise est importante, plus son offre est orientée vers de grands donneurs d ordre. Il faudra savoir se faire connaître des architectes, des syndics, des collectivités, etc. en utilisant des moyens de communication personnels (logo, carte de visite, plaquette commerciale, site internet, mailing) et les appellations professionnelles existantes. 1 Formation FEEBat : les formations aux économies d'énergie, voir FFB et Capeb. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 9 Plomberie - chauffage

10 2 - Des éléments pour une étude de marché CONCURRENCE La concurrence la plus importante existe entre les artisans, par exemple sur Paris et la Région Parisienne, environ entreprises artisanales se partagent le marché. Des sociétés de dépannage pour les interventions rapides ou urgentes auprès des particuliers. Elles sont souvent polyvalentes, fréquemment implantées en milieu urbain et fonctionnent parfois par abonnement. Leurs tarifs souvent exorbitants et leurs prestations souvent inopérantes ont créé la confusion chez les clients (source : Le Monde). Les fabricants d'installation qui livrent les particuliers en kit prêt à poser. Les fournisseurs d'énergie comme EDF (marque Bleu Ciel ), GDF Suez (Dolce vita), Veolia, proposent une gamme complète de services aux clients, dépannage, énergies renouvelables avec des offres commerciales bien en vue. Tout ceci risque de mettre l'artisan du bâtiment, détenteur du savoir-faire, dans une position de sous-traitant, voire de tâcheron au service des grands groupes (source UNA CPC, Capeb). La solution passe sans doute par l'union des artisans au niveau local, constitué en réseau, facilement joignable et repérable (numéro d'appel commun). Le travail clandestin. Les caractéristiques du secteur de la plomberie artisanale Points forts Points faibles Profession qui trouve facilement des débouchés, car l'offre est insuffisante. Difficultés de recrutement Secteur soumis à des cycles réguliers et à des mesures prises par les pouvoirs publics Opportunités Menaces Réelles : devenir un gestionnaire de confort dans l'habitat, satisfaire aux exigences du Grenelle de l'environnement Pas de menaces particulières si la reprise est au rendez-vous en 2011 mis à part le prix du cuivre qui augmente fortement CREATIONS ET DEFAILLANCES Depuis 2007, une nouvelle définition de la création d'entreprise est opérée par l'insee, afin d'harmoniser les statistiques au niveau européen. Elle est plus large que la notion de création pure ou ex-nihilo utilisée jusque là. Le nombre de reprises n'est plus communiqué et les réactivations n'existent plus. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 10 Plomberie - chauffage

11 2 - Des éléments pour une étude de marché Code APE Secteur Nombre d'entreprises en 2009 Créations 2009 Taux de création 43 22A Installation eau et gaz ,9% Total, tous secteurs confondus ,6% Source : Insee-Sirene Les défaillances (liquidations judiciaires) en nombre d'entreprises Code APE A Source : Les cessations en nombre d'entreprises Code APE A Source : PLACE DU CREATEUR Sur le marché de la plomberie-couverture, la concurrence est de plus en plus vive. Seules environ 5% des petites entreprises travaillent uniquement dans la plomberie, les autres ont une double ou triple casquette (plomberie-électricité, plomberie-chauffage, plomberiecouverture-chauffage, plomberie-couverture-climatisation, ou autre). Les bons tuyaux de l'adie pour démarrer dans le bâtiment Le nouveau venu a intérêt à se diversifier dans l'installation de chauffage ou la climatisation (le parc français est encore sous équipé). La salle-de-bains "clés en main" est de plus en plus recherchée. Il a également tout intérêt à s'associer avec des corps de métier voisins car les clients sont de plus en plus exigeants et souhaitent n'avoir qu'un seul interlocuteur. Le travail en réseau peut être organisé soit entre artisans, soit auprès des prescripteurs comme les assureurs, les sociétés de dépannage, les grandes surfaces de bricolage qu'on pourra contacter via leurs sites internet (Camif Habitat, Confort bois, EDF, Hygièna, Maisoning, Lapeyre, ). La collaboration alors devra éviter de tomber dans la dépendance et être entourée de précautions (source : Artisans Mag janvier 2008). La Capeb informe ses adhérents sur ce sujet. Le professionnel documente ses clients sur les prêts et aides disponibles pour les travaux ainsi que sur les réductions d'impôt. Il se forme sur les économies d'énergie (formation de Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 11 Plomberie - chauffage

12 2 - Des éléments pour une étude de marché l'umpi, de la Capeb, éco-label, FEEBat ) et sur la réglementation thermique Le chantier thermique et économique que représentent à la fois la rénovation des logements et leur isolation (31 millions de bâtiments) est en effet colossal. Pour les plombiers chauffagistes, il s'agit d'utiliser des équipements performants et/ou de couplage avec des équipements utilisant les énergies renouvelables. Il adopte dès que possible une démarche qualité et est sensible aux évolutions technologiques, aux désirs des consommateurs en matière de sécurité sanitaire, etc. Avec la maturité, il peut se permettre de choisir entre le dépannage et les chantiers de gros œuvre/installations, un marché moins aléatoire. Quelques conseils pour une étude de marché locale ou régionale La mairie, les organismes consulaires, les données Odil de l'insee et les sociétés de géomarketing apportent des informations sur la population. Le site du Ministère des finances permet d'accéder aux seuils d'imposition par commune sans oublier la base de données sociales localisées La consommation des ménages est analysée par l'insee et grâce aux IDC, indices de disparité des dépenses de consommation. Autres sources d'information : les antennes départementales des fédérations professionnelles et les centres ou associations de gestion agréés. Indispensables! L'enquête de terrain avec le repérage de la concurrence, les investigations menées sur la zone de chalandise ou auprès des fournisseurs, clients ou prescripteurs. Par où commencer? Comment procéder? Un guide pour vous aider : Réaliser votre étude de marché Guide méthode APCE PRINCIPALES ENTREPRISES (hors artisanat) Les groupes : Bouygues, Véolia environnement/proxiserve, Vinci/Saga entreprise, Lafarge/Imhoff, Air Liquide/Technologies hospitalières, Eiffage, Spie, HGCC. Les grosses PME "indépendantes" : Union technique du bâtiment, Balas Mahey (source Xerfi 2010). La revue Le Moniteur dans son classement indique aussi : SOPCZ, Delacommune et Dumont, Leroux couverture SAS, Schneider et compagnie, EI Tuyauterie Electro Mécanique, Entreprise Marie et Compagnie. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 12 Plomberie - chauffage

13 3 - Les moyens nécessaires pour démarrer l activité RESSOURCES HUMAINES La majorité des dirigeants artisans en couverture-plomberie-chauffage a un niveau CAP/BEP. L'apprentissage se développe et représente un moyen d'intégration très important, en effet, le tiers des effectifs actifs des entreprises sont des apprentis, essentiellement dans les entreprises de moins de 5 salariés. Conventions collectives des BTP, disponible aux JO. Journaux Officiels - 26 rue Desaix Paris - Tél. : Conventions collectives nationales : réf Bâtiment - Ouvriers pour les entreprises jusqu'à 10 salariés, réf Bâtiment - Ouvriers pour les entreprises occupant plus de 10 salariés, réf Bâtiment, Etam, réf Bâtiment, cadres. Principaux modes de recrutement chez les artisans du bâtiment (source Capeb lettre trimestrielle d'informations 4 ème trimestre 2007 d'après étude i+c) : candidature spontanée, bouche à oreille, collègues, dépôt d'offres d'emploi, ancien intérimaire. Puis viennent (moins de 10% des réponses) : annonce presse, consultation offres de Pôle emploi, écoles, suite à un stage, membre de la famille, débauche chez un confrère. Sites : et REPRISE La population des plombiers est vieillissante. Il y a beaucoup d entreprises à reprendre. S il faut connaître les aspects techniques de la profession, il est bon aussi de maîtriser la gestion et d avoir une approche commerciale : savoir vendre et se vendre. Les entreprises artisanales vont devoir intégrer des jeunes issus d écoles de commerce, qui comprennent de préférence un module sur les énergies renouvelables L évaluation d une entreprise de couverture-plomberie-chauffage se fera selon plusieurs paramètres : en fonction de son chiffre d affaires, des ratios qui déterminent la rentabilité, de sa clientèle, de sa réputation. Mais aussi en fonction du nombre de ses salariés, de leur valeur et du carnet de commandes. Il est à noter que l évaluation d une entreprise d installation sera différente de celle d une entreprise de maintenance. Celle-ci s évaluera plus haut car le chiffre d affaires est déjà là et le fichier client déjà constitué. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 13 Plomberie - chauffage

14 3 - Les moyens nécessaires pour démarrer l activité Source : Capeb, UNA couverture plomberie chauffage, dans commerce.com/actus/secteurs/reprendre-une-affaire-de-plomberiecouverturechauffage- 55.html L'interview d'un repreneur est disponible sur le site de l'apce au lien suivant : Pistes pour la reprise transmission dans le BTP LOCAUX Les locaux sont peu importants pour les petites entreprises. Un entrepôt peut être nécessaire pour le dépôt du matériel et un garage pour le(s) véhicule(s). EQUIPEMENTS - IMMOBILISATIONS - INVESTISSEMENTS DE DEPART Le montant des investissements de départ est très variable en fonction du passé professionnel du créateur. Un plombier qui auparavant travaillait dans le secteur, possède souvent tout le matériel nécessaire à l'activité y compris un véhicule personnel qu'il va utiliser à des fins professionnelles. Son investissement moyen de départ sera inférieur à 8 000, (chalumeau, lampe à souder, perceuse à percussion, pinces, scies, clefs, établi, marteau piqueur, cintreuse, filière, pince à emboîter, escabeau et une échelle). Un plombier novice dans la profession qui doit tout acheter lors de son établissement devra investir au départ plus de Il peut acheter d'occasion matériels et véhicule. Dans certains cas, les investissements peuvent être plus lourds si le plombier a une autre spécialité, par exemple un couvreur devra acheter un échafaudage, un chauffagiste un appareil pour mesurer la pollution, etc. Exemple d'équipements : petit matériel et outillage à main, scie à métaux, poste à souder à l'acétylène, établi, téléphone, répondeur (ou télésecrétariat, les clients ne laissent pas volontiers de message sur un répondeur), domiciliation, véhicule (qui peut être d'occasion). Total investissement de départ : à MATIERES PREMIERES - FOURNISSEURS L'Annuaire BTP Sageret comporte entre autre la liste des fournisseurs, (cf. Bibliographie). Ainsi que la revue RDF, le répertoire des fournisseurs, éditeur Les éditions parisiennes, Tél , le site du groupe Le Moniteur sur les produits et les fabricants Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 14 Plomberie - chauffage

15 3 - Les moyens nécessaires pour démarrer l activité L'achat en ligne se développe aussi pour les professionnels. Pour preuve, le site Distriartisan, à destination des couvreurs et des plombiers-chauffagistes (source : Le bâtiment artisanal). De nombreux industriels spécialisés dans les équipements produits ou services entrant en jeu dans le cycle de l'eau ont fait certifier leur produit grâce à des marques reconnues (comme NF) délivrées par un organisme indépendant, le CSTB et Stocks Le plombier qui travaille en installation s'approvisionne au coup par coup en fonction de ses besoins. Il peut constituer un petit stock de joints et de robinets qu'il aura toujours à disposition dans son véhicule de travail. En revanche, lorsqu'il a une activité de maintenance en plomberie ou chauffage, il doit posséder un stock de pièces détachées assez important. TECHNIQUES Les produits : robinet à cellule électronique, nouveaux équipements thermostatiques, équipement ergonomique ou de couleur (dans les cuisines), robinet intelligent dans les bureaux. L'informatique est devenue un moyen indispensable, surtout pour l'établissement des devis et pour la gestion et la paie. Elle peut être utilisée pour calculer des écoulements ou des surfaces couvertes, gérer les chantiers. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 15 Plomberie - chauffage

16 4 - Les éléments financiers CHIFFRE D AFFAIRES - FACTURATION Quels tarifs pratiquer, comment calculer ses prix de revient, déterminer le prix horaire de la main d'œuvre? La Capeb a monté une formation de deux jours sur ces questions, avec l'outil Calculab votreentreprise.jsp Le chiffre d'affaires par personne active est homogène. L'entrepreneur qui débute seul doit être capable de faire environ de chiffre d'affaires par an. Les gains se partagent souvent entre la rémunération du service et la revente du matériel, par exemple pour un installateur, 60% et 40%. Cependant la nature des gains varie en fonction de la dominance de l'activité plomberie ou chauffage ou couverture et en fonction de la dominance de l'activité installation ou maintenance. La part de la main-d'œuvre dans la facturation est amenée à croître. De plus en plus fréquemment, le client désire choisir luimême son matériel et, éventuellement, accompagne son fournisseur à la centrale d'achat. Les ratios de la FCGA 2009 publiés en 2010 pour la plomberie chauffage sanitaire Fédération des centres de gestion agréés (Echantillon de entreprises individuelles) CA HT moyen Marge brute % CA Valeur Ajoutée % CA Charges de personnel % CA Résultat courant % CA Crédit clients en jours Crédit fournisseurs en jours Rotation stocks en jours ,4% 43,8% 12,8% 19% Source : Fédération des centres de gestion agréés - 2 rue Meissonier Paris Tél. : ou Attention, les ratios concernent des entreprises individuelles! Chiffre d'affaires/personne Cotisations de l'exploitant Effectif Résultat courant (1,9 personne) Résultat courant avec 1 seul personne euros 8,1% du CA 1,9 personne euros euros Autres ratios et compte de résultat détaillé sur le site des AIR CGA, association interrégionale des centres de gestion agréés Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 16 Plomberie - chauffage

17 4 - Les éléments financiers CHARGES D EXPLOITATION Exemple de charges : charges sociales, frais de personnel, matériaux, sanitaires, loyers, impôts, frais bancaires, frais de comptabilité, crédit bail éventuel, frais de déplacement, télécommunications, frais divers, assurances (décennale, civile et assurance du véhicule). Le BFR est de 36 jours par rapport au chiffre d'affaires hors taxes (source FCGA). Il est recommandé de compter plusieurs mois lorsqu'il s'agit de gros chantiers, syndics, collectivités... FINANCEMENT - AIDES SPECIFIQUES Les entreprises de la plomberie sont éligibles à l'ensemble des aides à la création (chômeur, embauche, conseil, forfait social...). Se renseigner à la Chambre de Métiers et de l'artisanat, à la Préfecture, au Conseil Régional de la région, à la Direccte, Direction Départementale du Travail, de l'emploi et de la Formation Professionnelle, à l'apce (www.apce.com). BTP Banque, filiale du Crédit coopératif proche de la FFB, travaille avec les entreprises du bâtiment, des travaux publics et avec les entreprises artisanales qui accèdent aux marchés publics ou privés. 33, rue des Trois - Fontanot - BP Nanterre Cedex - Tél Sociétés de caution mutuelle généralistes telles que SIAGI, SOCAMA. SIAGI - Tél. : SOCAMA - A noter : La Capeb Ile-de-France a signé un accord avec une filiale de Natexis, la CEGI, afin de faciliter l'accès des petites entreprises du BTP aux cautions de marchés. Aides à l'innovation OSEO dispense des aides aux projets innovants : L'Adie a signé, avec le soutien de la Capeb, un accord avec Primagaz, spécialiste de la distribution et de la commercialisation des gaz propane et butane. Primagaz aide les futurs entrepreneurs à obtenir l'appellation professionnelle PG (installations intérieures gaz) et leur propose des formations gratuites. Financement pour les particuliers dans le cadre des énergies renouvelables Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 17 Plomberie - chauffage

18 4 - Les éléments financiers L'artisan du BTP doit connaître les aides dont peuvent bénéficier les particuliers sur certains travaux comme : l'éco PTZ, prêt à taux zéro (amélioration globale de la performance énergétique du bâtiment), et le PTZ + à compter de 2011, l'exonération de la taxe foncière, les aides des collectivités pour l'installation d'équipements qui favorisent les économies d'énergie, les aides de l'ademe, agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie les aides de l'anah, agence nationale de l'amélioration de l'habitat le crédit d'impôt applicable sur certains matériaux et équipements comme la régulation chauffage, les chaudières à condensation, les systèmes utilisant une source d'énergie renouvelable (bois, pompe à chaleur, solaire, dans le neuf ou la rénovation). Pour en savoir plus : Capeb Ademe Les points info énergie Une rubrique du club d'amélioration de l'habitat Attention, les aides fiscales, le taux de TVA, le crédit d'impôt, changent chaque année! Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 18 Plomberie - chauffage

19 5 - Les règles de la profession CONDITIONS D INSTALLATION Qualification professionnelle pour exercer l'activité Cette activité doit être placée sous le contrôle effectif et permanent d'une personne justifiant d'une qualification professionnelle. Cette personne (qui peut être l'entrepreneur lui-même, l'un de ses salariés, son conjoint collaborateur ou associé) doit : - être titulaire du certificat d'aptitude professionnelle (CAP), du brevet d'études professionnelles (BEP), du diplôme ou du titre de niveau égal ou supérieur homologué ou enregistré lors de sa délivrance au répertoire national des certifications professionnelles et délivré pour l'exercice du métier. Consulter le répertoire national des certifications professionnelles - ou justifier d'une expérience professionnelle de trois années effectives sur le territoire de l'union européenne ou dans un autre Etat partie à l'espace économique européen, acquise en qualité de dirigeant d'entreprise, de travailleur indépendant ou de salarié dans l'exercice du métier. Source : Article 16 de la loi n du 5 juillet 1996 Décret n du 2 avril 1998 Pour tout savoir sur les formalités et la réglementation pour s'installer, retrouvez la fiche de synthèse conçue par l'apce à l'occasion de la mise en service en 2010 du Guichet unique : ou sur REGLES ET USAGES DE L ACTIVITE Affichage des prix et devis L entreprise doit afficher ses prix à l intérieur de ses locaux et présenter au client un écrit contenant des informations sur ses prix. La remise d un devis est obligatoire pour une prestation de dépannage, de réparation et d'entretien d un prix supérieur à 150, ou si le client le demande. La facture est obligatoire au-delà de 25 TTC (Source : arrêté du 15 juillet 2010 relatif à la publicité des prix de tous les services). Pour les obligations des entrepreneurs dans les petits travaux du BTP, les sources de contentieux avec les clients, leurs recours, etc. se reporter à la fiche "Vos droits" éditée par l INC, Institut national de la consommation, Tél à télécharger sur Fiche pratique puis services. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 19 Plomberie - chauffage

20 5 - Les règles de la profession Sous-traitance Le sous-traitant veille à demander une garantie de paiement à l'entreprise principale, conformément à la loi du 31 décembre Se référer aux contrats types publiés par les organisations professionnelles. Règles de sécurité Les produits, matériaux et revêtements utilisés doivent tenir compte des classifications par rapport au danger d'incendie des arrêtés pris en application de l'article R du Code de la construction et de l'habitation. Se procurer le Guide de Sécurité Artisans et petites entreprises - Tome B : plombierchauffagiste Réf. : F1 G de l'oppbtp, Organisme professionnel de Prévention du Bâtiment et des BTP. OPPBTP - Tour Amboise Rond Point du Pont de Sèvres Boulogne- Billancourt Cedex - Tél. : On peut consulter ou écrire à l'inrs, Institut National de Recherche et de Sécurité ; ainsi qu'à l'oppbtp, Organisme Professionnel de Prévention du BTP. Ou contacter l'un des Comités Régionaux, sans oublier les services de prévention de la CRAM. INRS - 30 rue Olivier-Noyer Paris Cedex 14 - Tél. : CRAM/CNAMTS avenue du professeur Lemierre Paris Cedex 20 Tél Le décret du 5 novembre 2001 impose de nouvelles obligations aux entreprises afin d évaluer les risques professionnels dans un document unique. Un récapitulatif sur la maîtrise des risques qualité, sécurité et environnement dans la plomberie et le chauffage au lien suivant : Dispositions diverses (à compléter en fonction de l activité de l entreprise) Se tenir au courant de l évolution réglementaire concernant les canalisations en plomb (la transposition en droit français de la directive européenne 98/83 qui limite les teneurs en plomb de l eau a pour échéance 2013, avec d ici là le remplacement des canalisations intérieures en plomb). Respecter les règles de conformité aux normes des appareils ou installations posées. La transposition, en 2006, en droit français de la directive européenne "performance énergétique des bâtiments" oblige tout utilisateur à faire contrôler périodiquement sa chaudière et ses équipements de climatisation. Connaître le dispositif réglementaire sur l amiante. Maîtriser les causes de la prolifération de la légionellose. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 20 Plomberie - chauffage

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

Former Accompagner Innover

Former Accompagner Innover Former Accompagner Innover Pour une maîtrise durable de l énergie 1 Former Innover Accompagner Depuis 2 Notre Système Management Qualité traduit un réel engagement de valeurs. La certification ISO 9001

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION

REFERENTIEL DE QUALIFICATION REFERENTIEL Pour l attribution et le suivi d une qualification d entreprise 11, rue de la Vistule 75013 PARIS tel 01 43 21 09 27 www.qualipropre.org Date d application : Avril 2013 1/7 SOMMAIRE 1. Objet

Plus en détail

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE SOMMAIRE MARCHÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE...

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment Les signes de qualité entreprises du bâtiment Partie 1 : Les Qualifications, les Appellations Les signes de reconnaissance de la qualité acteurs sont repères (marques de certification, de, appellations,

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1 MENUISERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA MENUISERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA MENUISERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA MENUISERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA MENUISERIE... 11 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime

DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime DOSSIER de demande de REFERENCEMENT à la Charte assainissement individuel de la Charente-Maritime L ENTREPRISE S ENGAGE LORS DE LA REALISATION DES TRAVAUX : à souscrire aux assurances RC professionnelle

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DIFFUSEUR DE PRESSE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 5 L'ACTIVITÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIFFUSEUR DE PRESSE...

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/10 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/10 SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

Qualifications Professionnelles des Artisans du Bâtiment

Qualifications Professionnelles des Artisans du Bâtiment NOTE DE VEILLE TECHNIQUE N 04 2007 SERVICE ENVIRONNEMENT Qualifications Professionnelles des Artisans du Bâtiment Rédacteur :Sylvain AVRIL Approbateur : D. GOUTTEBEL Date : 21/06/07 SOURCE D INFORMATION

Plus en détail

Zoom sur le dispositif

Zoom sur le dispositif Zoom sur le dispositif RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT A L HORIZON 2014 Chambre de Métiers et de l'artisanat de l Eure-et-Loir Véronique JOBARD 24, boulevard de la Courtille 28000 CHARTRES Tél : 02.37.91.57.00

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SOMMAIRE LE MARCHÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 2 LA RÉGLEMENTATION DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 4 L'ACTIVITÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 6 LES POINTS

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016

GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2016 Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT TRANSITION ÉNERGÉTIQUE (nouveau CIDD) P.2

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

PLÂTRERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1

PLÂTRERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1 PLÂTRERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PLÂTRERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PLÂTRERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PLÂTRERIE... 9 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PLÂTRERIE... 13 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 15

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Choisir un professionnel qualifié RGE

Choisir un professionnel qualifié RGE L habitat Choisir un professionnel qualifié RGE COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : septembre 2014 RGE, un signe pour identifier DES PROFESSIONNELS COMPÉTENTS Vous voulez faire

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur

Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Statut des conjoint(es) de chef d entreprise artisanale Fiche relative à l auto-entrepreneur Attention, l auto-entrepreneur n est pas une forme juridique d exercice d une activité mais simplement un mode

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

J envisage d investir

J envisage d investir AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage d investir Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande d aide? Pour

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste

Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 06/11/2015. Fiche formation Installateur thermique et sanitaire / Plombier - chauffagiste - N : 15409 - Mise à jour : 20/10/2015 Installateur

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux

Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux Changement de taux de TVA au 1 er janvier 2014 Répercussion sur les marchés de travaux L article 68 de la troisième loi de finances rectificative pour 2012 (n 2012-1510 du 29 décembre 2012, JO du 4 janvier

Plus en détail

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015 - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ 1-07/07/2015 Résultats Campagnes d actions 2014 3 200 installateurs formés FEEBat

Plus en détail

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité Devenir agent général d assurance Entrepreneur Indépendant Relation onseiller Écoute Clients Libre Proximité Collaborateurs Assurance Quelques chiffres... 13 000 Les agents généraux d assurance sont au

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Le Dispositif Duflot 2013

Le Dispositif Duflot 2013 TRANSACTION & CONSEIL Le Dispositif Duflot 2013 Investir pour construire son patrimoine IMMOBILIER RÉSIDENTIEL NEUF LE DISPOSITIF DUFLOT LA REDUCTION D IMPOT EST LIMITEE ChAQUE ANNEE A L AChAT DE DEUx

Plus en détail

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS»

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS» La Région Provence-Alpes-Côte d Azur a mis en place une expérimentation qui a deux volets : - volet «grand public» : aider les ménages à améliorer les performances énergétiques et le confort de leur logement,

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ 1 CRÉER REPRENDRE 50 à 1 le : Jeudi 9 avril Jeudi 4 juin Jeudi 9 juillet Jeudi 8 octobre Jeudi 12 novembre Savoir construire votre étude de marché Identifier les sources d information

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014

Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Comité réglementation et simplification du conseil national de l industrie 16 mai 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique Yann MENAGER

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

«Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015

«Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015 «Soyez RGE et gagnez de nouveaux marchés» Jeudi 22 janvier 2015 RGE, pilier de la rénovation énergétique Objectif global : diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre en France d'ici 2050 Un consensus

Plus en détail

FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE

FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FABRICATION ET POSE DE CHARPENTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FABRICATION ET DE LA POSE DE CHARPENTE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FABRICATION ET DE LA

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 5 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES AU TAUX REDUIT DE 5,5 % Les travaux d'amélioration de la qualité énergétique portent sur la pose, l'installation, l'entretien et la fourniture des matériaux, appareils

Plus en détail

Le conjoint collaborateur en auto entreprise

Le conjoint collaborateur en auto entreprise Le conjoint collaborateur en auto entreprise Dans la gestion de son entreprise un auto entrepreneur peut avoir besoin d'une aide pour se développer. Celle-ci peut être occasionnelle, ponctuelle ou de longue

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition

Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition Les Français et les énergies renouvelables Quatrième édition Janvier 2014 1 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Qualit'EnR Echantillon : Echantillon de 1004 personnes, représentatif

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

1 L entreprise individuelle traditionnelle

1 L entreprise individuelle traditionnelle 1 L entreprise individuelle traditionnelle Introduction L entreprise individuelle est la forme juridique à la fois la plus répandue en France et la plus fragile. Elle connaît un franc succès depuis la

Plus en détail