RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES"

Transcription

1 RUGBY ET SOLLICITATIONS CARDIOVASCULAIRES Dr JR ISRAEL Mise à jour février 213 Pôle de Médecine du Sport de l Essonne Centre National Technique de Rugby MARCOUSSIS

2 OUTILS D EVALUATION DU MOUVEMENT ET LA DEPENSE ENERGETIQUE : -Time motion analysis GPS accéléromètres - cardiofréquencemètres

3 Analyse de la Performance Exigences d un match de rugby International Technologie GPS

4 Exigences Optimisation des du qualités Rugby du international joueur Exigences d un match de rugby International (Analyse AMISCO France Galles, Tournoi VI Nations 29) Marche/jogging Lente 6-12 km/h course km/h Rapide: Vit haute :18-2 Sprint > 2 km/h

5 Exigences Optimisation des du qualités Rugby du international joueur Efforts par match (%) Exigences d un match de rugby International (Galles Vs France Tournoi VI Nations 28) 1 ère Ligne actions intenses Nombre d actions Nombre d actions 2 1 Immobile Marche Trottine Course Int. Moy Course Int. Elev Sprint Ruck Mêlée Plaquage Maul Distances parcourues (m) Immobile Marche Trottine Course Int. Moy Course Int. Elev Sprint 6 717m 1 à 15 m en moyenne s 2-4s 4-6s 6-8s 8-1s 1-12s >12s

6 Efforts par match (%) Efforts par match (%) Nombre Nombre Exigences Optimisation des du qualités Rugby du joueur international Objectif 1 Exigences d un match de rugby International (Galles Vs France Tournoi VI Nations 28) 15 Courses rapides Cruising/Striding ¾ Aile Lifting Jumping 1 18 placages Tackled/Tackling 5 aine actions intenses Sprinting 5 Rucking/Mauling 8 Scrummaging Cruising/Striding 46 Lifting 3 ème Ligne 5 Courses rapides Jumping 1 Tackled/Tackling 37 placages 1 aine Actions intenses Sprinting 3 Rucking/Mauling 39 Scrummaging s 2-4s 4-6s 6-8s 8-1s 1-12s >12s -2s 2-4s 4-6s 6-8s 8-1s 1-12s >12s

7 Exigences Analyse du Rugby de l Activité international Evaluation des exigences physiologiques du rugby à XV elite à partir d un système de tracking GPS (Cunniffe et coll., 29) Etude de cas: 2 Joueurs professionnels gallois (3 ème ligne & ¾ ) Evaluation initiale VO 2 max (test d effort) Construction relation VO 2 -FC Suivi GPS Accéléromètres FC au cours d un match 2467 m 2412 m

8 Evaluation des exigences physiologiques du rugby à XV elite à partir d un système de tracking GPS (Cunniffe et coll., 29) Etude de cas: 2 Joueurs professionnels gallois (3 ème ligne & ¾ ) Evaluation initiale VO 2 max (test d effort) Construction relation VO 2 -FC Suivi GPS Accéléromètres FC au cours d un match 8%Fmax 84 % du temps 8%Fmax 8 %

9 Evaluation des exigences physiologiques du rugby à XV elite à partir d un système de tracking GPS (Cunniffe et coll., 29) Etude de cas: 2 Joueurs professionnels gallois (3 ème ligne & ¾ ) Evaluation initiale VO 2 max (test d effort) Construction relation VO 2 -FC Suivi GPS Accéléromètres FC au cours d un match

10 Vitesse (km/h) Rugby à ère MT 2 ème MT Fréquence Cardiaque (%FC max ) Temps (min)

11 Evaluation des exigences physiologiques du rugby à XV elite à partir d un système de tracking GPS (Cunniffe et coll., 29) Etude de cas: 2 Joueurs professionnels gallois (3 ème ligne & ¾ ) Evaluation initiale VO 2 max (test d effort) Construction relation VO 2 -FC Suivi GPS Accéléromètres FC au cours d un match Estimation de la dépense énergétique à partir de la mesure de la FC et relation VO2- FC (critiques: efforts intermittents supramaximaux / efforts statiques/ efforts simultanés Mbre Inf/Mbre Sup) Cal Cal

12 Evaluation des exigences physiologiques du rugby à XV elite à partir d un système de tracking GPS (Cunniffe et coll., 29) Etude de cas: 2 Joueurs professionnels gallois (3 ème ligne & ¾ ) Evaluation initiale VO 2 max (test d effort) Construction relation VO 2 -FC Suivi GPS Accéléromètres FC au cours d un match

13 Rugby et sollicitations cardio-vasculaires les phases d isométrie 385.mts

14 Performance 12X2m (Valeur Moyenne, s) Exigences Optimisation Objectif des du qualités 1: Rugby Actions du joueur international de recherche Performance 12X2m (% de Diminution) Problématique des efforts intenses répétés 12 X 2 (1 sprint toutes les 3s): Étude sur joueurs de Rugby de haut niveau (Pôle France + Équipe de France 7) y = -.5x R 2 = y = 1.28x -.75 R 2 = Performance 2m (s) Performance VMA (km/h) Perf. 12X2m corrélée à la Perf 2m % Diminution Perf 12X2m corrélée à la VMA La possibilité de répéter de nombreuses acclérations et vitesse rapide est corrélée À la performance absolue sur 2 m ainsi que sur la vitesse maximale aérobie

15 Étude Optimisation biomécanique des qualités de la du mêlée joueur de rugby Force Moyenne pour Série de 15 poussées (% valeur Max.) Force Moyenne pour Série de 15 poussées (% valeur Max.) Problématique des efforts intenses répétés Répétition d efforts maximaux de type «poussée en mêlée» chez le joueur de 1 ère Ligne (Efforts: 5 / Récup: 15 ) Relation efforts statiques maximaux répétés de type «poussée en mêlée» et Vitesse Maximale Aérobie (sélections entrée Pôle France U19) R 2 = Force Maximale de Poussée (N) R 2 = Vitesse Maximale Aérobie (VMA - km/h)

16 Exigences Optimisation des du qualités Rugby du joueur international Tableau de synthèse Exigences d un match de rugby International (Galles Vs France Tournoi VI Nations 28) Type d'action Durée Effort Durée Récupération I II III I II III I II III Ruck/Maul (65±13) Plaquage (2±9) Courses rapides (15±18) Mêlée (14±) 2-4s (38%±3) -2s (36%±6) 4-6s (15%±2) -1s (24%±1) 1-2s (19%±4) 2-3s (12%±2) 6-12s (12%±4) Ruck/Maul (49±9) Plaquage (32±6) Courses rapides (19±19) -2s (43%±3) 2-4s (34%±3) 4-6s (13%±3) -1s (25%±4) 6-12s (15%±2) 1-2s (14%±4) 9 Plaquage (21) Courses rapides (2) Sprints (6) -2s (67%) 2-4s (21%) 4-6s (7%) >12s (38%) 6-12s (21%) -1s (17%±1) Plaquage (28±3) Ruck/Maul (2±1) Courses rapides (23±6) -2s (43%±6) 2-4s (37%±9) 4-6s (11%±2) >12s (24%±5) -1s (2%±5) 6-12s (19%±2) Plaquage (21±6) Courses rapides (2±7) Sprints (14±9) -2s (4%±8) 2-4s (32%±7) 4-6s (19%±6) >12s (36%±5) -1s (25%±8) 6-12s (16%±6)

17 Optimisation Exigences des du qualités Rugby du joueur international Force/Puissance musculaire «Technique / Coordination» Rugby: Développement combiné Force/Endurance Problème d interférence? Capacités aérobies (VO 2max, Seuil Lactique) Gaitanos et coll., JAP, 1993; Bishop et coll., EJAP, 24, 26 Capacités musculaires dynamiques tampons «H +» (β m in vivo ) Bishop et coll., EJAP, 26; Edge et coll., MSSE, 26, Mohr et coll., AJP, 27 Type de récupération (Passive > Active) Spencer et coll., MSSE, 26; EJAP, 28 Facteur majeur: Resynthèse PCr (capacités musculaires oxydatives) Harris et coll., PA, 1976 Ivy et coll., EJAP, 198 Idström et coll., AJP, 1985 Haseler et coll., JAP, 1999 Capacités d activation musculaire (Racinais et coll., MSSE, 27; Mendez-Villanueva et coll., EJAP, 28) Wadley et coll., JSMS, 1998 Bishop et coll., JSMPF, 24 Pyne et coll., JSCR, 28 Hypothèse: Perturbations métaboliques Activation afférences musculaires III et IV Diminution activation «Sagesse Musculaire» Gandevia, Physiol Rev., n - 1 n

18 A TOI LOLO..

Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7

Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7 Exigences physiques et réponses métaboliques au Rugby à 7 COUDERC A. 1, 3, PISCIONE J. 1, THOMAS-JUNIUS C. 2, ROBINEAU J. 1, IGARZA G. 1, HANON C. 3 1 Fédération Française de Rugby, Département Recherche

Plus en détail

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti

Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Centre d Expertise de la Performance G. Cometti Newsletter N 10 Avril 2014 Le rugby du côté de la littérature Du côté du Centre d Expertise de la Performance Du côté des terrains : Séance type force /

Plus en détail

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin

RFIS. VALENCIENNES le 23 Juin APPLICATION D UNE METHODE ORIGINALE DE TRAITEMENT VIDEO A LA DETERMINATION DES DEPENSES ENERGETIQUES AEROBIE ET ANAEROBIE DU TENNIS Florent BOTTON & Jean-Paul ECLACHE Laboratoire de la Performance, ASTB,

Plus en détail

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance?

Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Test de terrain ou test de laboratoire pour la performance en endurance? Ajaccio 12 mai 2012 F. Carré Université Rennes 1 Hopital Pontchaillou Inserm UMR 1099 Les «tests» chez le sportif Exploration performance

Plus en détail

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005

Suivi médico-physiologique et Football. Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Suivi médico-physiologique et Football Dr Franck Le Gall - CTNFS Clairefontaine La Pitié-Salpétrière 23 juin 2005 Centre Technique National Ouverture en 1988 3 promotions de juniors initialement : INF

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence

Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Conférence Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Conférence Aspects physiologiques et biomécaniques de la course à pied Jean-Luc Ziltener Médecin

Plus en détail

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux

Intérêt du Cardiofréquencemètre. l optimisation de l entrainement. pour. Thierry Laporte. Bordeaux Intérêt du Cardiofréquencemètre pour l optimisation de l entrainement Thierry Laporte Bordeaux 250 KMS / SEMAINE 180 kms / semaine.. L évolution des connaissances et des techniques 1927:notion de vo2max

Plus en détail

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente.

Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans. différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la. descente. Réponses psychophysiologiques lors de sprints répétés dans différentes conditions expérimentales: le plat, la montée et la descente. Voici les résultats d une étude dont l objectif était de comparer les

Plus en détail

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX

Cœur et sports de raquette. Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Cœur et sports de raquette Dr Rémy DALL ANESE CARDIOLOGUE 68 rue du palais Gallien 33000 BORDEAUX Physiologie de l effort Débit cardiaque x 5 Augmentation volume éjection (VES) Augmentation fréquence cardiaque

Plus en détail

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement

Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Enfant et exercice aérobie : Croissance et Entraînement Plan 1. Caractéristiques des enfants 1.1 - Spécificité métabolique de l enfant 1.2 - Réponses spécifiques de l enfant à l exercice Plan 2. Performance

Plus en détail

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL

STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL STATION TRAIL ETE 2015 - ATELIERS PARCOURS 1000M PISTE TRAIL DESCRIPTIF DU PARCOURS : Situé sur la Via Vercors, au départ du parking du pont des Aniers (proche magasin SAMSE), le parcours 1000 Mètres Piste

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

COURSE DE DEMI FOND ou DE DUREE

COURSE DE DEMI FOND ou DE DUREE COURSE DE DEMI FOND DE DUREE Cycle terminal Principes de développement des qualités énergétiques : 1- Activité imposant un effort global. (crse à pied, vélo, ski de fond) 2- Atteindre une intensité minimale

Plus en détail

Stage de Préparation Physique Juillet 2012

Stage de Préparation Physique Juillet 2012 Stage de Préparation Physique Juillet 2012 1 Contenu La V.M.A.... 3 Sa définition... 3 Son calcul... 3 Son exploitation en intervalles... 3 Volume/intensité... 4 Que faire et à quel moment de la saison?...

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Entraînement intermittent

Entraînement intermittent Entraînement intermittent 1 PLAN INTRODUCTION : DÉFINITION ET HISTORIQUE 1) CLASSIFICATION, PERFORMANCE, MODÉLISATION 2) RÉPONSES À L ENTRAÎNEMENT 3) RÉPONSES RESPIRATOIRES 4) RÉPONSES ÉNERGÉTIQUES 2 INTRODUCTION

Plus en détail

26/27 SEPT 2014 PROLOGUE RAID CHRONO 70_50_30_17 KM RELAIS 3_COUREURS RANDO

26/27 SEPT 2014 PROLOGUE RAID CHRONO 70_50_30_17 KM RELAIS 3_COUREURS RANDO 6 SEMAINES POUR PRÉPARER LE GRAND TRAIL DU SAINT JACQUES. SEMAINE 1 du 18 au 24/08 SÉANCE 1 50mn + abdos + 1h + abdos + 25mn + 8 séries de 1mn en côte + 10mn footing récup + 35mn + 8 séries de 1mn en côte

Plus en détail

"L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER

L intermittent NAVETTE Pour un travail pragmatique de la PMA. Gilles TARNIER "L intermittent NAVETTE" Pour un travail pragmatique de la PMA Gilles TARNIER 1 L intermittent ou l entraînement par intervalle L intermittent se défini par des phases de travail courte, moyenne, longue

Plus en détail

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique)

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) 1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) Dans le cadre de la planification de l entraînement, la résistance entre en jeu après un développement minimal de l endurance.

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource L1 Principes de sécurité échauffement /étirements Repères

Plus en détail

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Filières et activité sportive KNUTTGEN Journal of Strength and Conditioning Research,

Plus en détail

1- contribuer à détecter les jeunes talents et à sélectionner les jeunes espoirs,

1- contribuer à détecter les jeunes talents et à sélectionner les jeunes espoirs, !" Un des buts de nos travaux est de mettre à la disposition de l entraîneur, du préparateur physique, du médecin et du kinésithérapeute du club, des outils d évaluation de terrain accompagnés des résultats

Plus en détail

Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme

Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme Physiologie de la récupération chez l enfant et l adulte: application aux disciplines du cyclisme Niveau Niveau Introduction Pourquoi optimiser la récupération? Récupération = étape essentielle du processus

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance. Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015

INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance. Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015 INTERVAL TRAINNING Entraînement de l'endurance Emilie Serain, Master EP, UNIL 2015 COMPRENDRE L ENTRAINEMENT EN ENDURANCE NOTIONS DE BASE Endurance: Intensité et durée La performance sportive est un ensemble

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de Première «S entraîner c est se fatiguer pour se reconstruire en plus fort» PLATONOV Un entraînement efficace : - Est réfléchi, calibré, ciblé

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

L aviron est considérédans la littérature scientifique comme étant une activité d endurance de force. Même s il existe des compétitions de longue

L aviron est considérédans la littérature scientifique comme étant une activité d endurance de force. Même s il existe des compétitions de longue 1 L aviron est considérédans la littérature scientifique comme étant une activité d endurance de force. Même s il existe des compétitions de longue distance, comme par exemple des «Têtes de rivières»,

Plus en détail

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13 PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE ARBITRES LIGUE Début 15/07/13 NOTICE EXPLICATIVE La Fréquence : Pour développer votre potentiel «endurance», 3 séances hebdomadaires paraissent indispensables en période

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG Un footballeur et son entraîneur passent une petite annonce : «Articulation retrouvée

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement

Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement 2-ème séminaire fédéral des entraîneurs FFC Chatenay-Malabry, jeudi 16 novembre 2006 Développement des aptitudes physiques en cyclisme : Présentation de méthode et de séances d entraînement par Philippe

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE

LES MECANISMES DE LA FORCE LES MECANISMES DE LA FORCE Les mécanismes qui sont décrits ci dessous vont vous permettre d'argumenter et de justifier l'ensemble des méthodes d'entraînement qui ont souvent été mises en oeuvre de façon

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin

Formes de HIT Petits changements, grands effets. Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Formes de HIT Petits changements, grands effets Markus Tschopp, Haute école fédérale de sport de Macolin Facteurs physiologiques influençant la performance Photo: Keystone 2 Facteurs physiologiques influençant

Plus en détail

Caractérisation des différentes aptitudes physiques

Caractérisation des différentes aptitudes physiques Caractérisation des différentes aptitudes physiques Aptitude Physique Voie métabolique Zone d intensité Séances types Rappels des zones d intensités de l échelle d ESIE 7 niveaux perceptifs d intensités

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5

Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5 Le Rugby, un Sport-Santé? Evaluation des bénéfices pour la santé de la pratique du Rugby à 5 Introduction ü Les bénéfices de l activité physique et sportive pour la santé: ü de la graisse abdominale (Ross

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l entraînement

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l entraînement Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Atelier sur l entraînement Courir avec plaisir : de la tête aux pieds Demi-journée Scientifique Samedi 3 Mars 2012 Frédéric Gazeau Dr en Sciences du

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

La course longue à l école :

La course longue à l école : aspect bio énergétique, biomécanique, motivationnel gérard: IUFM de la Réunion 2012 13 La course longue à l école : 1 Les instructions officielles 2 Historique du 1500 m 3 S entraîner : améliorer ses performances

Plus en détail

Bases énergétiques de l activité physique

Bases énergétiques de l activité physique Bases énergétiques de l activité physique A- Les sources énergétiques - Bioénergétique : les filières ε et leurs caractéristiques - Déterminants de la performance en endurance - Causes de la fatigue [B-

Plus en détail

COMPETENCE DE NIVEAU N1

COMPETENCE DE NIVEAU N1 GROUPE DES ACTIVITES ATHLETIQUES DEMI FOND Réaliser une performance motrice maximale mesure à une échéance donnée COMPETENCE DE NIVEAU N1 Compétences attendues dans l APSA Réaliser la meilleure performance

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

CP5 et entrainement en natation

CP5 et entrainement en natation CP5 et entrainement en natation 1 Niveau 3: Pour produire et identifier des effets immédiats sur l organisme en fonction d un mobile d agir, moduler l intensité, la durée et la nature de ses déplacements,

Plus en détail

STAGE FPC : course de demi-fond

STAGE FPC : course de demi-fond STAGE FPC : course de demi-fond Les nouveaux programmes ne parlent plus de course de durée mais de course de demi-fond DECOUPAGE RAPIDE DU CURSUS SCOLAIRE ETAPE 1: Objectif: L élève doit comprendre la

Plus en détail

Paris Mise à jour 10-04-09

Paris Mise à jour 10-04-09 Rééducation du Coronarien et Sports en Montagne Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort Santé Paris Mise à jour 10-04-09 Les réactions de l organisme àl altitude Définition biologique de l altitude 8000

Plus en détail

EVERY BODY TELLS A STORY

EVERY BODY TELLS A STORY EVERY BODY TELLS A STORY Connaissez-vous vos limites? Testez-les et GAGNEZ! GAGNEZ! Participez à une de nos journées d essai Polar et gagnez 2 BILLETS D ENTRéE pour le 30 ème Mémorial Van Damme! JOURNéES

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE POUR BIEN DEBUTER

PETIT GLOSSAIRE POUR BIEN DEBUTER PETIT GLOSSAIRE POUR BIEN DEBUTER Voici un petit livret qui devrait vous aider à bien démarrer les entraînements de course à pied que nous vous proposons à Sanary Running 1) Bien comprendre sa séance :

Plus en détail

Yann LE MEUR 1 Gérard HONNORAT 2 Avec les collaborations de C. HAUSSWIRTH 1, S. DOREL 1,3, T. BERNARD 4

Yann LE MEUR 1 Gérard HONNORAT 2 Avec les collaborations de C. HAUSSWIRTH 1, S. DOREL 1,3, T. BERNARD 4 La préparation physique en triathlon : intérêts de l'expertise scientifique pour la performance à haut niveau Yann LE MEUR 1 Gérard HONNORAT 2 Avec les collaborations de C. HAUSSWIRTH 1, S. DOREL 1,3,

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin STP Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin I. Principes de développement des processus énergétiques : 1 II. Approfondissement des notions : 2 1. Le processus aérobie : 2 2. Le

Plus en détail

La consommation maximale d oxygène

La consommation maximale d oxygène La consommation maximale d oxygène Sources : Biologie de l exercice musculaire. J.R. Lacour. Masson, Paris, 1992. Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Physiologie du sport. Bases physiologiques

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE LE GOLF EST-IL UN SPORT???? GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech www.preparationphysique.net SOMMAIRE Geste du golf en chiffre La préparation physique, à quoi ça sert?

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

De l âge et Des Variables

De l âge et Des Variables Spécificités Cardiovasculaires du Senior à l exercice lexercice Mise à jour février 2011 J.C. VERDIER F. CARRE C.C.S. De l âge et Des Variables Le vieillissement est un processus Physiologique La variabilité

Plus en détail

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010 Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Définition de la Préparation Physique «la PP est l ensemble organiséet hiérarchisédes

Plus en détail

Séance 1 (45') Séance 2 (40')

Séance 1 (45') Séance 2 (40') Adaptation au travail sur Home Trainer, reprise, réglage et mise au point t Séance 1 (45') 40 à 120/130pls max en variant les cadences et positions toutes les 5 (5 à 80 rpm; 5 à 90rpm position aéro ; 5

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement

Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement Anatomie Physiologie Méthodologie d entraînement MALFERMO Romuald 06.35.19.79.02 malfermo.romuald@hotmail.fr Master EMIS & DUPP Univ. De Bourgogne, DIJON Intervenant BPJEPS AGG2F CESA Metz 2 Définitions

Plus en détail

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe

Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire. Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Réponses physiologiques en cyclo-cross Étude préliminaire Théo Ouvrard, Alain Groslambert et Fred Grappe Laboratoire C3S Université 1 de Franche-Comté Introduction Demandes physiologiques des courses cyclistes

Plus en détail

Le football au féminin. Lamia Ben Ezzeddine Boussaidi Maitre de conférences (HDR)

Le football au féminin. Lamia Ben Ezzeddine Boussaidi Maitre de conférences (HDR) Le football au féminin Lamia Ben Ezzeddine Boussaidi Maitre de conférences (HDR) Le football féminin ne doit pas être "un miroir de la performance masculine au football". Castellano SOMMAIRE La durée

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE : Utilisation des tests de terrain dans l orientation du contenu d entraînement dans les sports individuels et collectifs

DEUXIEME PARTIE : Utilisation des tests de terrain dans l orientation du contenu d entraînement dans les sports individuels et collectifs DEUXIEME PARTIE : Utilisation des tests de terrain dans l orientation du contenu d entraînement dans les sports individuels et collectifs Georges CAZORLA & Luc LEGER Bruxelles le 27 novembre 2004 3 Orientation

Plus en détail

Théorie de l entraînement vitesse

Théorie de l entraînement vitesse Théorie de l entraînement vitesse Ellen Sprunger Nyon VD Reto Amaru Schenkel ZH Planification d entraînement / Puzzle (course) VITESSE Supra maximal Maximal Sub Maximal Endurance V Réaction Départ Accélétation

Plus en détail

Arrêtez le suicide!!!

Arrêtez le suicide!!! Préparation physique basket : Arrêtez le suicide!!! Gilles Cometti Centre d expertise de la Performance UFR STAPS Dijon Préambule : On pense souvent que les spécialistes de préparation physique sont des

Plus en détail

TIME Durée de l entraînement. DIST Total de la distance parcourue au cours de tous les entraînements

TIME Durée de l entraînement. DIST Total de la distance parcourue au cours de tous les entraînements Utilisation de l ordinateur 4919.616 BodyShape HS6 4919.617 BodyShape CS6 Indications de l ordinateur SPEED Vitesse en km ou en miles par heure TIME Durée de l entraînement ingsinseinheiten DIST Total

Plus en détail

Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève

Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève LES TECHNIQUES DE RECUPERATION Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève Définition de la récupération : Période nécessaire après une

Plus en détail

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales Lycée Militaire d Aix en Provence 2013-2014 EPS course en durée Terminales Infos physiologiques CARBURANT (NUTRIMENTS) G.P.L O2 O2 O2 Mise en route des 3 filières en fonction de la vitesse de course COMBURANT

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE 1) Introduction 2) Rappel 3) Exploration du métabolisme anaérobie 3.1) Méthode Directe 3.2) Méthodes Indirectes 4) Développement du Métabolisme Anaérobie 5) Adaptations

Plus en détail

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire

LES TESTS D EFFORT. Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire LES TESTS D EFFORT Consommation maximale d oxygène et seuil d inadaptation respiratoire Qu est-ce que la consommation maximale d oxygène? La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) est la quantité maximale

Plus en détail

Sprints et forces explosives répétés: Évaluation et suivi longitudinal sous l effet d un entraînement supramaximal en rugby

Sprints et forces explosives répétés: Évaluation et suivi longitudinal sous l effet d un entraînement supramaximal en rugby Introduction: Les statistiques et analyses du rugby moderne pointent du doigt l importance de la puissance, de l explosivité et de l endurance de puissance (aptitude à répéter des efforts d intensité maximale

Plus en détail

L entraînement en pratique. I - Pourquoi différentes allures? PLAN. Allures activités d endurance

L entraînement en pratique. I - Pourquoi différentes allures? PLAN. Allures activités d endurance Licence ES - UE 45. 3. C - CM Le processus d entraînement L entraînement en pratique Bases du processus d entraînement Analyse de l activité et principe d entraînement Structure de l entraînement Individualisation

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5 1 / 5 Sport : Niveau : Objectif : Durée : Activités : Course à Coureur actif Semi-marathon/marathon 12 semaines Course d endurance, séances, entraînement avec GPS Dans tous ces exercices, il est essentiel

Plus en détail

Mots clés - Handball, composition, actions, match.

Mots clés - Handball, composition, actions, match. L analyse des efforts en handball X. Mangematin, N. Babault Centre d Expertise de la Performance G. Cometti, Faculté des sciences du sport, Université de Dijon, France. e-mail : xavier.mangematin@gmail.com

Plus en détail

Les filières énergétiques

Les filières énergétiques FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Les filières énergétiques Cours de Sophie

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

Courir plus vite en améliorant sa VMA

Courir plus vite en améliorant sa VMA Courir plus vite en améliorant sa VMA OBJECTIF DE CET ENTRANEMENT Pour courir plus vite, l'objectif sera d'améliorer votre VMA, ceci afin de gagner en confort dans les autres allures. En effet, en augmentant

Plus en détail

XV de France. Equipe de France De Rugby à VII

XV de France. Equipe de France De Rugby à VII XV de France Equipe de France De Rugby à VII ' LAPMA! "# $% &% LAPMA XV de France " Equipe de France De Rugby à VII ( ) ( * Séminaire «FC et Rugby» 20 et 21 Février 2004. CNR Linas-Marcoussis LAPMA J.P.

Plus en détail

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION NOM PRÉNOM CLASSE Projet Choisi LES DIFFERENTS TYPES DE FORCES QUE NOUS UTILISERONS TYPES DE FORCE VITESSE ou EXPLOSIVE % de la charge maximale en 10 répétitions 70%

Plus en détail

Relation entre V IFT et RSA: exemple du handball

Relation entre V IFT et RSA: exemple du handball Relation entre V IFT et RSA: exemple du handball VIFT: vitesse maximale atteinte au 30-15 Intermittent Fitness Tests, RSA: capacité à réitérer des sprints avec une récupération courte Martin Buchheit Maître

Plus en détail

La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid

La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid Christophe.hausswirth@hinsep.fr INSEP La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid Christophe Hausswirth, PhD, HDR, Service Recherche - INSEP Yann_lemeur93@hotmail.com

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE

PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE PHYSIOLOGIE DE L EXERCICE Dr grillon jean-luc Médecin Conseiller Direction Régionale et départementale de la Jeunesse et des Sports Champagne-Ardenne et Marne 6 formes d énergie chimique nucléaire mécanique

Plus en détail

Quoi mesurer et comment?

Quoi mesurer et comment? 20.11.2014 La mesure de la fatigue: Brief Fatigue Inventory (BFI) Mendoza et al Questionnaire avec 10 items Functional assessment of cancer therapy scale (FACT) Cella et al Questionnaire avec 38 items

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée 7-12 ans ENDURANCE 7-8 ans : Découverte de la course de durée Courir quelques minutes sans s arrêter Savoir enchaîner des situations Endurance 7-8 ans Courir sur des circuits Enchaîner des jeux de course

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training

FredericGrappe.com PORT PERFORMANCE. Bases techniques de l Interval Training Bases techniques de l Interval Training Bienfaits de l'it 1) il demande moins de temps que les autres séances d entraînement, 2) il permet une gestion optimale des ressources énergétiques de l athlète,

Plus en détail