DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU"

Transcription

1 2012 DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU SECTION DES LOCAUX SUBDIVISION DES TRAVAUX EN REGIE Atelier Radiguet 17, rue Raymond Radiguet PARIS Tél. : Fax : Atelier Yersin 9, Place du Docteur Yersin PARIS Tél. : Fax : I

2 SOMMAIRE QU EST-CE QUE LES ATELIERS EN RÉGIE DE LA DPE?...1 QUELLE EST LA MISSION DES ATELIERS EN RÉGIE DE LA DPE?...1 QU ENTEND-T-ON PAR ENTRETIEN COURANT?...2 CONCRÉTEMENT IL S AGIT DE...2 URGENCES...2 RÉPARATIONS...2 OPÉRATIONS DE MAINTENANCE...2 LES URGENCES...3 PLOMBERIE...3 ÉLECTRICITÉ...3 SERRURERIE MENUISERIE...3 VITRERIE...3 INTERVENTIONS SUR LES SOLS, MURS ET PLAFONDS...3 LES RÉPARATIONS...4 PLOMBERIE...4 ÉLECTRICITÉ...4 SERRURERIE MENUISERIE...4 VITRERIE - PEINTURE...4 MACONNERIE - REVÊTEMENT...4 INTERVENTION SUR LES FAUX PLAFONDS...4 LA MAINTENANCE...5 PLOMBERIE...5 ÉLECTRICITÉ...5 MÉTALLERIE...5 FABRICATION ET CONCEPTION...6 FABRICATION...6 CONCEPTION...6 LES CHANTIERS...7 RESTRUCTURATION COMPLETE...7 RESTRUCTURATION PARTIELLE...7 REFECTION COMPLETE...7 REFECTION PARTIELLE...7 QUELS SONT LES MOYENS DONT DISPOSENT LES ATELIERS EN RÉGIE?...8 LES EFFECTIFS DE LA SUBDIVISION DES TRAVAUX EN REGIE...9 DONNEES DIVERSES...10 TAUX D ENCADREMENT MOYEN DIRECT ( HORS SERVICES GENERAUX ) :...10 LES ATELIERS REGROUPE DES AGENTS DE SPECIALITE TRES DIVERSES :...10 LE SERVICE PARTICIPE A LA POLITIQUE DE FORMATION ET D INSERTION :...10 LA RÉGIE EN IMAGES...11 DOMAINE D INTERVENTION DES ATELIERS RADIGUET ET YERSIN...15

3 EXEMPLES DE RÉALISATION...19 EXEMPLES DE CHANTIER...19 EXEMPLES DE CHANTIER...20 EXEMPLES DE PROTOTYPE...24 LES COORDONNÉES DES ATELIERS...25

4 QU EST-CE QUE LES ATELIERS EN RÉGIE DE LA DPE? Les ateliers en régie de la DPE sont une entité ouvrière de la DPE. Ils disposent de moyens humains, logistiques, techniques, machines-outils et de véhicules. QUELLE EST LA MISSION DES ATELIERS EN RÉGIE DE LA DPE? Les ateliers en régie de la DPE sont chargés de l entretien courant des établissements de la DPE tels que : Les Services Techniques de la Protection de Paris (S.T.P.P.) Les lieux d appels Les déchetteries Les garages de la DPE Les Services Techniques de l Eau et de l Assainissement Section d Assainissement de Paris (S.T.E.A. / S.A.P.) Les ateliers en régie de la DPE ont en charge la réalisation de quelques opérations de rénovations et de restructurations importantes. ABSTREINTE HIVERNALE : Du 15 novembre au 15 avril, pour le bon fonctionnement des Unités de Viabilité Hivernal (U.V.H.) Permanence grève : Elles sont mises place lors des préavis de grève des Eboueurs. Pour cela une équipe de 2 agents professionnels plus un agent de maîtrise sont de permanence à partir de 5h30. 1

5 QU ENTEND-T-ON PAR ENTRETIEN COURANT? Il consiste essentiellement en des travaux d entretien et de maintenance. Leur but est : d assurer la sécurité des personnes et des biens ; de rétablir la continuité du service en cas de défaillance technique ; de maintenir les installations dans un état de fonctionnement conforme à la réglementation ; CONCRÉTEMENT IL S AGIT DE. URGENCES Elles sont motivées par la sécurité des personnes ou des biens, ou destinées à assurer la continuité du service et nécessitent souvent des interventions complémentaires. RÉPARATIONS Elles correspondent à des travaux exécutés à la suite d un désordre ou d une défaillance. OPÉRATIONS DE MAINTENANCE Elles se distinguent en maintenance curative qui s apparente à des réparations et en maintenance préventive qui vise à assurer le bon état général des installations techniques. 2

6 LES URGENCES PLOMBERIE Suppression des fuites sur canalisations d eau Isolement des appareils ou de tronçon avant réparation Rétablissement de l eau (à l intérieur de l établissement) Dégorgement d écoulement ou vidanges liées à des inondations ÉLECTRICITÉ Rétablissement des circuits d éclairage et force Mise hors service partielle ou rétablissement de l éclairage selon le degré de défaut du circuit électrique Remise en service de gâches électrique SERRURERIE MENUISERIE Les interventions relatives à la serrurerie et à la menuiserie seront des actions ponctuelles permettant : La fermeture des portes extérieures et fenêtres La libre circulation intérieure L ouverture des portes VITRERIE Menuiserie provisoire pour toute partie vitrée brisée ou dangereuse (dépose, obstruction provisoire) INTERVENTIONS SUR LES SOLS, MURS ET PLAFONDS Prise de mesure de sécurité immédiate : purge, bouchage de petites cavités et isolement de la partie dangereuse 3

7 LES RÉPARATIONS PLOMBERIE Remplacement ou réparation des robinets, vannes, organes de coupure Remplacement partiel ou total des canalisations d un diamètre inférieur ou égal à 110 mm situées après le compteur, sur alimentation et sur vidange (tous matériaux) Remplacement d appareils endommagés ou vétustes : lavabos, sanitaires, chauffe-eau, ballon d eau chaude, etc. ÉLECTRICITÉ Remplacement de lampes et sources lumineuses diverses, y compris les accessoires Remplacement de petits composants (interrupteurs, prises, fusibles, etc.) et d appareils complets (luminaires, armoires électriques, etc.) Reprise de circuits électriques de tous types (à l exclusion de ceux de téléphonie et d informatique), conducteurs, conduits, goulottes et moulures SERRURERIE MENUISERIE Remplacement de serrures, gâches électriques, poignées, crémones Réparations de serrures, gâches électriques, poignées, crémones dès lors que la réparation ne comporte pas de changement de pièces Remplacement de paumelles et gonds (fenêtres, portes et mobiliers) Remise en jeu de portes, fenêtres et vasistas VITRERIE - PEINTURE Remplacement de vitrage cassé Remplacements partiels de revêtements sur sols et murs en matériaux souples (moquette, vinyle, etc.) MACONNERIE - REVÊTEMENT Exécution de raccords de remplissage et d enduits sur sols, murs, plafonds en fonction des matériaux existants Remplacements partiels de revêtements sur sols et murs en matériaux durs (faïence, grés cérame) INTERVENTION SUR LES FAUX PLAFONDS Remise en place et remplacement ponctuel des dalles de faux plafonds 4

8 LA MAINTENANCE PLOMBERIE Maintien en parfait état de fonctionnement et d étanchéité de tous les organes de coupures : robinets d arrêt, vannes, clapets anti-retour BP. Vérification de toutes les installations à alimentation, vidanges, groupes de sécurité sur ballon d eau chaude Entretien des couvertures, vérandas, chêneaux, terrasse sous réserve de la présence de lignes de vie, point d ancrage et gardes de corps (sauf nettoyage) ÉLECTRICITÉ Le maintien des dispositions mettant hors de portée des travailleurs les parties actives de l installation Le bon fonctionnement et le bon état de conservation des conducteurs de protection Le bon état des conducteurs souples aboutissant aux appareils amovibles ainsi qu à leurs organes de raccordement Le maintien du calibre des fusibles et du réglage des disjoncteurs Le contrôle du bon fonctionnement des dispositifs sensibles au courant différentiel résiduel La signalisation des défauts d isolement par le contrôleur permanent d isolement Le contrôle de l éloignement des matières combustibles par rapport aux matériels électriques dissipant de l énergie calorifique Le contrôle de l état de propreté de certains matériels électriques en fonction des risques d échauffement dangereux par l accumulation des poussières Le contrôle des caractéristiques de sécurité des installations utilisées dans les locaux à risques d explosion MÉTALLERIE Entretien et réparation du parc de roule sacs 5

9 FABRICATION ET CONCEPTION FABRICATION Mobilier pour les ateliers : Tables et bancs Plan de travail Placard garde-manger Outillages pour les centres d approvisionnement Clefs de fontaine Clefs de bouche de remplissage Pic à glace Crochet de grille d arbre Pièce de raccord pour la Section des Moyens Mécaniques Raccords alu demi symétrique Raccords pour bouche de remplissage Raccords de filtre Usinage de pièces à la demande (tour, fraiseuse) CONCEPTION Prototype divers : Roule sacs Réceptacle de propreté Adaptateur pour bouche de lavage Triporteur pour Paris plage Borne intranet Porte souffleuse sur aspiratrice de trottoir 6

10 LES CHANTIERS Restructuration Complète une nouvelle distribution du lieu d appel pour répondre aux normes de sécurité actuelles ; la rénovation et mise aux normes des installations techniques de ventilation, électricité et plomberie, Une recherche permanente d économies d énergie. La création ou la reprise d issue de secours Restructuration Partielle une nouvelle distribution d un local, d un lieu d appel pour répondre aux normes de sécurité actuelles ; la rénovation et mise aux normes des installations techniques de ventilation, électricité et plomberie, Une recherche permanente d économies d énergie. Réfection Complète la rénovation et mise aux normes des installations techniques de ventilation, électricité et plomberie, Une recherche permanente d économies d énergie. La reprise d issue de secours Réfection Partielle la rénovation et mise aux normes des installations techniques de ventilation, électricité et plomberie, Une recherche permanente d économies d énergie. 7

11 QUELS SONT LES MOYENS DONT DISPOSENT LES ATELIERS EN RÉGIE? Atelier Radiguet Atelier Yersin Moyens humains 45 agents professionnels + 1 chef d exploitation + 1 ASE et 5 agents de maîtrise 45 agents professionnels + 1 chef d exploitation + 2 ASE et 4 agents de maîtrise Moyens logistiques 1 chef de magasin et 4 agents 1 chef de magasin et 4 agents logistiques logistiques Moyen de déplacement 24 véhicules 21 véhicules Moyen technique 4 ateliers et des machinesoutils professionnelles outils professionnelles 4 ateliers et des machines- Moyen informatique 20 ordinateurs et progiciels 13 ordinateurs et progiciels Téléphones mobile 9 8 8

12 LES EFFECTIFS DE LA SUBDIVISION DES TRAVAUX EN REGIE CELLULE COMPTABLE MARIADASS M.FRANCESCONI Chef de la subdivision des travaux en Régie SERVICE GENERAL B.MALARD M. FLAVIGNY T.S. Mme LE BERVET UGD / Secrétariat DESSINATEUR T. BOUTRY Atelier RADIGUET Chef d atelier : F. CHOPARD (CE) Adjoint : D. HEMBERT (AM) Secretariat : B. SANTUCCI (ATP) P. BROGNOLI (Eb) Magasin RADIGUET Chef de magasin : F. PORET (AM) Magasin YERSIN Chef de magasin : D. MAGNIEUX (ASE) 4 Agents Professionnels 4 Agents Professionnels Atelier YERSIN Chef d atelier : J-P.GOZIN (CE) Adjoint : H. ESCALIER (ASE) Secrétariat : Y. CHARLES (Admin) A. FAURE (ATP) MENUISERIE P. GRASSIN (AM) 6 Agents Professionnels MENUISIERIE M. SOYER (ASE) 10 Agents Professionnels ELECTRICTE Y. LE PRE (AM) 7 Agents Professionnels ELECTRICITE E LEISER (AM) 7 Agents Professionnels MACONNERIE/PEINTURE J. THOMAS (AM) MACONNERIE/PEINTURE F. BONNASSIEUX (AM) PLOMBERIE F. LAGOUTTE (ASE) 13 agents professionnels 10 Agents professionnels 14 Agents Professionnels PLOMBERIE P. DEMKOWIEZ (AM) 8 Agents Professionnels SERRURERIE C. HERVE (AM) SERRURERIE A. DUHAMEL (AM) 10 Agents Professionnels 8 Agents Professionnels 9

13 DONNEES DIVERSES Taux d encadrement moyen direct ( hors services généraux ) : Chaque agent de maîtrise gère une à deux corporations suivant l effectif et encadre entre 6 et 14 agents (9,4 agents en moyenne). Chaque chef de magasin encadre 5 agents (+ 1 contrat aidé pour l emploi dans l un des magasins. Les ateliers regroupe des agents de spécialité très diverses : Métiers du bâtiment : Electrotechnicien, maçon, menuisier, peintre, plombier, couvreur, monteur en chauffage, métallier. Autres métiers : Fraiseur, chaudronnier, mécanicien, tourneur, conducteur transport en commun et poids lourds, éboueur. Le service participe à la politique de formation et d insertion : Accueil de tigistes : 253 depuis 1984 dont 6 en 2011 et 10 en Accueil de stagiaires : 188 depuis 1993 dont 9 en 2009/2010 et 14 en 2010/2011 Formation d apprentis : 2 en 2011/2012 (période scolaire) Contrat aidé pour l emploi : 1 agent depuis

14 LA RÉGIE EN IMAGES Atelier menuiserie de Radiguet Atelier serrurerie de Radiguet Atelier Chaudronnerie de Radiguet 11

15 Magasin 2 ème sous-sol de Radiguet Comptoir Magasin de Radiguet Bureau Magasin de Radiguet 12

16 Hall d accueil de Yersin Bureau de la Maîtrise de Yersin 13

17 Accueil de la Subdivision des Travaux en Régie Bureau de l ingénieur de la Subdivision des Travaux en Régie 14

18 DOMAINE D INTERVENTION DES ATELIERS RADIGUET ET YERSIN 15

19 Nombre de demandes de travaux (D2T) reçues par service en 2010 SECTION DES LOCAUX 1 C.A.P.P. 58 ECOLE DE LA PROPRETE 33 CENTRE APPROVISIONNEMENT STPP 21 CIRCONSCRIPTION FONCTIONNELLE 172 DIVISION 1ER 2EME 3EME 4EME ARRONDISSEMENT 270 DIVISION 5EME 6EME ARRONDISSEMENT 325 DIVISION 7EME 8EME ARRONDISSEMENT 378 DIVISION 9EME 10EME ARRONDISSEMENT 298 DIVISION 11EME ARRONDISSEMENT 188 DIVISION 12EME ARRONDISSEMENT 178 DIVISION 13EME ARRONDISSEMENT 167 DIVISION 14EME ARRONDISSEMENT 262 DIVISION 15EME ARRONDISSEMENT 153 DIVISION 16EME ARRONDISSEMENT 259 DIVISION 17EME ARRONDISSEMENT 262 DIVISION 18EME ARRONDISSEMENT 192 DIVISION 19EME ARRONDISSEMENT 275 DIVISION 20EME ARRONDISSEMENT 209 REGIE 110 SMM 53 SMM - GARAGE CLICHY 145 SMM - GARAGE IVRY BRUNESEAU 125 SMM - GARAGE IVRY VICTOR HUGO 93 SMM - GARAGE AUBERVILLIERS 111 SMM - GARAGE ROMAINVILLE 33 SMM - ATELIER ISSY/PERIPH 57 SMM - ATELIER MEAUX 3 SECTION DE L ASSAINISSEMENT DE PARIS 307 Total général

20 Nombre de demandes de travaux (SIMA) reçues par service en

21 COMBIEN D ÉQUIPEMENTS ONT-ILS À ENTRETENIR? NOMBRE D ÉQUIPEMENTS A ENTRETENIR TYPE D ÉQUIPEMENTS A ENTRETENIR DPE 539 Les services techniques, lieux d appels, garages STEA / SAP 169 Les services techniques, les chambres d égoutiers TOTAUX :

22 EXEMPLES DE RÉALISATION AMENAGEMENT DE VEHICULE BORNE INTRANET ESCALIER MOBILIER DE REFECTOIRE COUVERTURE DE DESCENTE D ESCALIER 19

23 EXEMPLES DE CHANTIER Restructuration du lieu d appel BOUVINE (11 éme arrondissement) Salle d appel Réfectoire Dégagement 20

24 Réfection garage de Meaux (19 éme arrondissement) Réfection du réfectoire Finition des peintures dans le vestiaire 21

25 Restructuration du lieu d appel Hubert Monmarché (15 éme arrodissement) Salle d appel Réfectoire 22

26 Lieu d appel Vaucanson Réfection des douches (12 éme arrondissement) Local douche avant travaux Local douche après travaux 23

27 EXEMPLES DE PROTOTYPE Roule Sac Lance de nettoyage de Bennes 24

28 LES MODALITÉS D ENVOI DES DEMANDES Les demandes d intervention seront adressées via l application WebSIMA Atelier Radiguet Tél. : Fax : Atelier Yersin Tél. : Fax : Horaires d ouverture des ateliers du lundi au jeudi : de 7h30 11h30 de 12h30 16h00 : l atelier est ouvert Le vendredi : de 7h30 11h30 de 12h30 15h29 : l atelier est ouvert LES COORDONNÉES DES ATELIERS Atelier Radiguet 17, rue Raymond Radiguet PARIS Tél. : Fax : Atelier Yersin 9, Place du Docteur Yersin Paris Tél. : Fax :

29 26 Date d impression : mardi

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L'ENTRETIEN COURANT DES LOCAUX DE BATIMENT EXPLOITES PAR L'ASSOCIATION CESURE.

CONVENTION RELATIVE A L'ENTRETIEN COURANT DES LOCAUX DE BATIMENT EXPLOITES PAR L'ASSOCIATION CESURE. CONVENTION RELATIVE A L'ENTRETIEN COURANT DES LOCAUX DE BATIMENT EXPLOITES PAR L'ASSOCIATION CESURE. Entre la Commune de Gaillac représentée par Mme Le Maire, dûment habilitée à signer la présente convention

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES REPARATIONS LOCATIVES Du locataire ou de l'office, qui fait quoi? Qui répare? Qui entretient?? Office 66 - Office Public de l'habitat des Pyrénées-Orientales 7 rue Valette - BP 60440 * 66004

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Atelier RADIGUET. 111, avenue de France. Atelier YERSIN

Atelier RADIGUET. 111, avenue de France. Atelier YERSIN Atelier RADIGUET 111, avenue de France Atelier YERSIN La Section des Locaux de la Direction de la Propreté et de l Eau a rejoint la DPA le 1 er septembre 2012. Elle a en charge la maintenance, l entretien,

Plus en détail

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES

GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES L entretien et les menues réparations dans votre logement Informations données à titre indicatif. Pour plus de précisions, renseignez-vous auprès du personnel de proximité

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages L ÉCOLE : UN ÉQUIPEMENT PUBLIC DE PROXIMITÉ La ville de Paris, comme toutes

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement Entretenir pour mieux vivre dans votre logement PATREAM 10, rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris tél. : 01 78 91 91 00 - fax : 01 78 91 91 09 email : contacts-locataires@diocese-paris.net www.patream.fr

Plus en détail

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12

5211 Entretien général d immeubles. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2009-12 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction de la formation continue et du soutien 5211 Entretien général d immeubles Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488330 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 03/07/2013 Réception Préfet : 03/07/2013 Publication RAAD : 03/07/2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

guide pratique Entretien & réparations qu il faut savoir!

guide pratique Entretien & réparations qu il faut savoir! guide pratique Entretien & réparations Tout ce qu il faut savoir! Qui fait quoi dans votre logement? Être locataire implique des droits mais aussi des devoirs. Il vous appartient d effectuer l entretien

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel

Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009. Document d information non contractuel Les travaux subventionnables par l Anah LA LISTE ÉTABLIE AU 1 ER JANVIER 2009 Document d information non contractuel L Anah, Agence nationale de l habitat, attribue des aides financières aux propriétaires

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Les fréquences d opération indiquées ci-après sont données à titre indicatif et sont susceptibles d être réajustées selon les résultats

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

Barême des indemnités de remise en état des logements

Barême des indemnités de remise en état des logements Barême des indemnités de remise en état des logements Débarrassage logement-cave-garage Débarrassage logement-cave-garage Electricité CANGEMENT CONVECTEUR 1000W CANGEMENT DIGICODE 0 0 Espaces verts Taille

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

D une part, et. d'autre part, PRÉAMBULE

D une part, et. d'autre part, PRÉAMBULE CONVENTION RELATIVE À L ENTRETIEN COURANT DES LOCAUX DES BÂTIMENTS DE L ARCHÉOSITE EXPLOITÉS PAR LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES TARN & DADOU SUR LA COMMUNE DE MONTANS Entre la Commune de Montans, représentée

Plus en détail

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR

Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR Nom ou raison sociale DU PROMOTEUR CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES URBANISTIQUES, ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT SOCIAL (TEL QUE DEFINI PAR LES ARTICLES 92(I-28 ) ET

Plus en détail

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée

Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510. Entrée Questionnaire pour définir le niveau d habilitation dont vous avez besoin selon la nouvelle norme NF C 18-510 Entrée Vous effectuez des tâches d ordre non électrique (ex : Peinture, menuiserie, maçonnerie,

Plus en détail

P R É F E T D É L É G U É D E S A I N T - B A R T H É L E M Y E T D E S A I N T - M A R T I N **********

P R É F E T D É L É G U É D E S A I N T - B A R T H É L E M Y E T D E S A I N T - M A R T I N ********** P R É F E T D É L É G U É D E S A I N T - B A R T H É L E M Y E T D E S A I N T - M A R T I N APPEL D OFFRES OUVERT Marché à procédure adaptée Art. 28 du CMP Marché N : PREF 2012 01 Marché de travaux ACTE

Plus en détail

L entretien. de votre logement

L entretien. de votre logement L entretien de votre logement Val Touraine Assistance L entretien et les réparations à la charge du locataire Les recommandations Le guide illustré Le texte du décret Val Touraine Assistance Val Touraine

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF de mesure hors T.V.A. Hors Taxes 50 - DEMOLITIONS ET DEPOSES Y COMPRIS EVACUATION 50.01 Démolitions et déposes pour l'ensemble du local suivant plans de

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Le Guide du locataire

Le Guide du locataire Le Guide du locataire Page 4 6 8 4 6 S O M M A I R E A votre arrivée Au moment de l installation Chez vous, au quotidien Entretien et réparations de votre logement Se rendre la vie plus agréable Des écogestes

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims

Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims Règlement des ouvriers gardiens des établissements scolaires de la ville de Reims Préliminaire Le présent règlement intérieur détermine les droits et obligations particuliers des ouvriers-gardiens des

Plus en détail

RAPPORT D INSPECTION

RAPPORT D INSPECTION RAPPORT D INSPECTION Pour la propriété située au : 2950-2954, rue Duhaime Le Plateau Mont-Royal (Montréal), QC Préparé pour : M. Jacques Normand Date de l inspection : jeudi 22 novembre, 2012 Inspecté

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale CCTP Annexe I - Page 1 sur 18 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale 1 Salle Polyvalente Périodes d ouverture : ouvert 48 semaines fermé de mi

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PRATICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur Institut d'etudes Politiques de Rennes Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur le

Plus en détail

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur

en toute sécurité Votre habitation La sécurité repose sur ma solution TRANQUILLITÉ LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Votre habitation en toute sécurité Pour vivre en toute sérénité et vous protéger contre tous risques électriques, votre installation doit respecter quelques

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

travaux de peinture pose de papier peint

travaux de peinture pose de papier peint travaux de peinture pose de papier peint conseils pratiques les thématiques les thématiques les thématiques l VOUS DEVEZ REALISER DES TRAVAUX DE PEINTURE ET DE PAPIER PEINT BESOIN DE CONSEILS ET D INFORMATION?

Plus en détail

CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois

CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois CONSTRUCTION du chalet «Le Nidwaldien 1291» Crans-Montana Rte des Bâlois DESCRIPTIF DE CONSTRUCTION PARCELLE DE BASE Parcelle de base avec une surface à construire de 1104 m2. Chalet représentant 330 m2

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Royaume du Maroc Ministère de l Habitat et de la Politique de la Ville CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Ministère

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE

ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE ALIMENTATION BOUCHER / BOUCHERE Type et durée du contrat : CDI EMPLOI D'AVENIR Nombre d'heures hébdomadaires : 39 Lieu de travail : JUAN LES PINS Jours travaillés : DU MARDI AU DIMANCHE Horaires : Pour

Plus en détail

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA N DESIGNATION DES OUVRAGES A.1 Sol en Granito Poli A-REVETEMENT Le mètre

Plus en détail

C AD OUPE R G L Atelier des Compagnons:

C AD OUPE R G L Atelier des Compagnons: GROUPE ADC L Atelier des Compagnons: 26-30, Boulevard Biron - 93400 Saint-Ouen Tél. : 01 40 03 04 05 Fax : 01 40 03 06 15 www.latelier-sas.com Juin 2014 Immeuble de Bureaux Réhabilitation d un immeuble

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

MARCHE D ENTRETIEN DES LOGEMENTS : "MULTISERVICES"

MARCHE D ENTRETIEN DES LOGEMENTS : MULTISERVICES 56 avenue de la République BP 50127 68017 COLMAR CEDEX MARCHE D ENTRETIEN DES LOGEMENTS : "MULTISERVICES" ANNEXE 2 : PRESTATIONS TECHNIQUES Page 1 SOMMAIRE PLOMBERIE / SANITAIRE... 5 1- PRESTATIONS DE

Plus en détail

2013 04 / OGOZ DESCRIPTIF TECHNIQUE. Architecte. Hekuran EJUPI Rue de la Berra 48 1630 Bulle hekuran_e@hotmail.com 078 / 806 41 71

2013 04 / OGOZ DESCRIPTIF TECHNIQUE. Architecte. Hekuran EJUPI Rue de la Berra 48 1630 Bulle hekuran_e@hotmail.com 078 / 806 41 71 2013 04 / OGOZ Architecte Hekuran EJUPI Rue de la Berra 48 1630 Bulle hekuran_e@hotmail.com 078 / 806 41 71 DESCRIPTIF TECHNIQUE Bulle, le 18 juillet 2013 INDEX 1. Canalisations 2. Structure, maçonnerie

Plus en détail

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS TVA à 5.5% : PRÉCISIONS L Administration vient de commenter l article 9 de la loi de finances pour 2014 qui abaisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Marchés de fourniture de services relevant de l article 28 du Code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) OBJET : Service de nettoyage de bureaux de la MSA de la Corse

Plus en détail

Rénovation en batiment tout corps d état

Rénovation en batiment tout corps d état Rénovation en batiment tout corps d état Ensemble, ayons la vision de demain. Agissons pour notre environnement. NETETUDE DU BATIMENT 13 rue Saint-Honoré 78000 Versailles tel : 0 810 102 110 / fax : 01

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

GUIDE. d entretien. logement. de votre PROXILOGIS

GUIDE. d entretien. logement. de votre PROXILOGIS /////////////////////////////////////////////////////// GUIDE d entretien de votre logement PROXILOGIS /////////////////////////////////////////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux

REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014. Filière technique. Ingénierie, gestion technique et architecture. Infrastructures et réseaux LISTE DES CONCOURS DE L INTERREGION GRAND OUEST 2015 2016 OUVERTS AU RECENSEMENT SUR INTERNET REPONSES ATTENDUES AU PLUS TARD LE 13 OCTOBRE 2014 Ingénieur Territorial (Catégorie A) Début des épreuves le

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON

CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE. Destinataires : AREA M. SIRON AGENCE DE MARSEILLE CONTROLE TECHNIQUE DE CONSTRUCTION 8 RUE JEAN JACQUES VERNAZZA BP 193 13322 MARSEILLE CEDEX 16 04.96.15.22.60 04.96.15.23.96 CARNET DE SANTE LYCEE COLBERT A MARSEILLE Destinataires

Plus en détail

Guide simplifié du locataire

Guide simplifié du locataire mais assez complêt Guide simplifié du locataire OBLIGATIONS ET CONSEILS EN MATIÈRE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Nous voulons vous aider à récupérer votre dépôt de garantie LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Platinum

Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Platinum AXA Travel Insurance, Data Protection Officer, The Quadrangle, 106-118 Station Road, Redhill, RH1 1PR Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Platinum En cas d événement accidentel

Plus en détail

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE Le Domaine les Moulins 46, rue Paul Valéry - 75116 Paris NOTICE DESCRIPTIVE (Prévue par l article R 261.13 du CCH suivant l arrêté du 10 mai 1968) SAINTE-MAXIME «LE DOMAINE LES MOULINS» ENSEMBLE IMMOBILIER

Plus en détail

Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Gold

Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Gold AXA Travel Insurance, Data Protection Officer, The Quadrangle, 106-118 Station Road, Redhill, RH1 1PR Conditions Générales HOME EMERGENCY BGL BNP Paribas World MasterCard Gold En cas d événement accidentel

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

brakha solutions du bâtiment

brakha solutions du bâtiment brakha solutions du bâtiment Plomberie///Chauffage///Couverture///Maçonnerie Carrelage///Agencement cuisines & salles de bain Entretien///Tuyauterie industrielle///dépannage 02 Que vous soyez un particulier,

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels UNE PUBLICATION DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC L ORDRE DES ÉVALUATEURS AGRÉÉS DU QUÉBEC L ORDRE DES TECHNOLOGUES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection

Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection Normes de subventionnement pour travaux de conservation et restauration des bâtiments mis sous protection CFC GENRE DE TRAVAIL SUVBENTIONNALBE 0 TERRAIN 04 Financement avant le début des travaux 05 Conduites

Plus en détail

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels

Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels Normes de pratique professionnelle pour l inspection de bâtiments résidentiels UNE PUBLICATION DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC L ORDRE DES ÉVALUATEURS AGRÉÉS DU QUÉBEC L ORDRE DES TECHNOLOGUES PROFESSIONNELS

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

Norme de pratique d inspection

Norme de pratique d inspection Norme de pratique d inspection TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1 - Norme de pratique... 3 Section... 3 Mise en contexte... 3 Section 2... 3 Champs d application... 3 Section 3... 4 Nécessité d une convention...

Plus en détail

PROCES VERBAL DE CONSTAT DESCRIPTIF

PROCES VERBAL DE CONSTAT DESCRIPTIF PROCES VERBAL DE CONSTAT DESCRIPTIF L an DEUX MILLE QUINZE, et le DIX SEPT AVRIL A la requête de : Madame Valérie MAIK veuve RELIGA, Née le 28 novembre 1927 à OPALNICA, 105 Route de Cassel 59940 NEUF BERQUIN

Plus en détail

L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT

L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT L ENTRETIEN & LES RÉPARATIONS LOCATIVES DANS VOTRE LOGEMENT L E N T R E T I E N E T L E S R É P A R A T I O N S Sommaire Qu appelle-t-on réparations locatives?...............3 L entrée et la cuisine...........................................4-5

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

GSA/RP/04/13 "SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC" Appel d Offres Restreint. Phase 1 : Candidatures. Annexe I-01 au Cahier des Charges

GSA/RP/04/13 SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC Appel d Offres Restreint. Phase 1 : Candidatures. Annexe I-01 au Cahier des Charges GSA/RP/04/13 "SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC" Appel d Offres Restreint Phase 1 : Candidatures Annexe I-01 au Cahier des Charges Caractéristiques Techniques Ref: GSA/RP/04/13-1 Rev 1 Date:

Plus en détail

Service des bâtiments, épuration des eaux, développement durable

Service des bâtiments, épuration des eaux, développement durable Service des bâtiments, épuration des eaux, développement durable Organisation du service Le service des bâtiments, épuration des eaux, développement durable (SBED) s occupe de la gestion administrative

Plus en détail

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire

Le Clos Boissy. Descriptif sommaire 16 Rue de Boissy 95320 Saint Leu La Forêt Février 2013 Le Clos Boissy Descriptif sommaire Résidence de 70 logements en R+3+Combles répartis en 2 immeubles sur un terrain de 3385m² entouré de verdure et

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail