Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne"

Transcription

1

2 GRETA MTI 94 - Organisme de formation continue - Réseau des Gréta de l Académie de Créteil Le GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles regroupe 23 établissements publics locaux d enseignements répartis sur le département du Val de Marne Ces établissements mettent en commun leurs moyens humains et matériels au service de la formation continue pour adultes Lycée Maximilien Perret - Alfortville (94) GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne Depuis le 1 er janvier 2013, le GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles 94 est né du rapprochement de plusieurs structures : le Greta Bâtiment industrie paysage (BIP 94), le Greta des formations à l énergie (GEFEn), le Greta Tertiaire (GT94), le Greta pour la Formation, l Orientation et la Recherche en Méthodes Éducatives (GEFORME 94) Nos missions : Accueillir, conseiller et former les salariés, les dirigeants d entreprises, les demandeurs d emploi et les particuliers. Garantir l accès à des formations reconnues : - Diplômes tels que les CAP, BP, Bac professionnel, BTS selon des modalités adaptées aux adultes et à leur expérience professionnelle, licences professionnelles, diplôme d ingénieur - Titres professionnels du Ministère de l emploi, titres inscrits au RNCP Préparer aux concours et diplômes d état Organiser des formations courtes qualifiantes pouvant répondre à des besoins immédiats de compétences Concevoir des dispositifs de formations sur mesure en «intra» pour satisfaire les demandes spécifiques des entreprises Nos domaines Notre offre de formation s est enrichie et consolidée autour de grands domaines : Le bâtiment L énergie L industrie L horticulture et le paysage L aide et soins à la personne L hygiène et la propreté Le cadre de vie La sécurité aux personnes Notre Engagement : Dans la continuité de ses missions de service public, le GMTI 94 s engage à vos côtés et contribue à : la sécurisation des parcours professionnels, la mobilité interne et externe des salariés et demandeurs d emploi l accompagnement des entreprises dans leur recherche de compétences Le GMTI en chiffres Nombre de formateurs permanents : 45 Nombre d intervenants extérieurs en 2013 : 285 Réussite aux examens 2013 CAP/BEP : 91 % BAC PRO / BP : 83.5 % BTS : 65 % Licence Professionnelle : 97.5% Chiffre d affaires 2014 : Répartition : fonds privés 71 %, fonds publics 29 % Nombre de personnels en 2013 : 104 Nombre d heures stagiaires en 2013 : h Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94 Organisme certifié ISO

3 SOMMAIRE Le GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne P 1 Les formations intra entreprise sur mesure P 6 Les formations courtes inter entreprises P 8 Le socle Chauffage Tout sur le chauffage p 8 Electricité régulation p 18 Tout sur l hydraulique p 8 Brûleur fioul p 19 Tout sur la ventilation p 9 Brûleur gaz p 19 Tout sur la climatisation p 9 Chaudières murales p 20 Tout sur la régulation p 10 Sous station vapeur p 20 Tout sur la GTB p 10 Dépannage des appareils à gaz individuels p 21 Tout sur le froid p 11 Equilibrage par mesure de températures de retour p 12 Tout sur le solaire p 11 Maintenance des pompes à chaleur p 22 Tout sur l efficacité énergétique p 12 Froid - Climatisation Dessin - Métré Centrales de traitement d air p 23 Lecture de plans p 14 Groupes de production d eau glacée p 23 DAO appliquée au Génie Climatique p 14 Manipulation des fluides frigorigènes p 24 Métré - étude de prix - suivi d opération p 15 Industrie e-formation Habilitations électriques p 25 e-formation hydraulique, chauffage et climatisation p 13 Opérateur Régleur sur machine outil p 26 Sanitaire Découpe au laser - Plasma avec commande numérique p 26 Initiation à la plomberie p 16 Automobile Conception des réseaux sanitaires p 16 Diagnostic automobile p 27 Qualification soudeur p 17 Contrôleur technique automobile p 28 Traitement d eau en génie climatique p 18 Les formations qualifiantes et certifiantes Diplômes et titres des acquis de l expérience (VAE) Domaine Bâtiment Industrie Paysage P 29 Bâtiment Maçon Maçon (CAP) - Temps plein et Alternance p 30 Peintre Peintre applicateur de revêtements (CAP) - Temps plein et Alternance p 31 Carreleur Carreleur mosaïste (CAP) - Temps plein et Alternance p 32 IS Installateur Sanitaire (CAP) - Temps plein et Alternance p 33 MBC Maintenance des bâtiments de collectivités (CAP) p 34 M Menuisier fabricant (CAP) - Alternance p 35 Ebéniste Ebéniste (CAP) - Temps plein p 36 Menuisier Menuisier (CAP) - Temps plein p 37 AMM Agent de maîtrise en menuiserie - Alternance p 38 EEC Etudes et économie de la construction (BTS) - Alternance p 39 Industrie SOMMAIRE PROE Préparation, réalisation d ouvrages électriques (CAP) - Temps plein et Alternance p 40 ELEEC Electronique énergie équipements communicants (Bac Pro) p 41 SEN Systèmes électroniques numériques (Bac Pro) - Temps plein p 42 MEI Maintenance des équipements industriels (Bac Pro) - Temps plein p 43 EDPI Etude et définition de produits industriels (Bac Pro) p 44 TCI Technicien en chaudronnerie industrielle (Bac Pro) p 45 mi Maintenance industrielle (BTS) - Temps plein p 46 IMP Industrialisation des produits mécaniques (BTS) - Temps plein p 47 MV Maintenance des véhicules (CAP) - Alternance p 48 Maintenance des véhicules (Bac Pro) p 49 Paysage Travaux Paysagers (CAPA) - Temps plein p 50 Lycée Maximilien Perret - Alfortville (94) Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent - Vitry (94) Document non contractuel. Les prix indiqués sont ceux en vigueur à la date de parution de ce document (avril 2014). Cf. conditions de vente p

4 SOMMAIRE Les formations courtes Domaine énergie et génie climatique P 51 des acquis de l expérience P 53 ETUDES INDUSTRIE Ouvriers Qualifiés OPCH Installateur en Chauffage (CAP) - Temps plein p 54 DAG Dépanneur en chauffage - Temps plein p 54 OPC Ouvrier Professionnel en Chauffage (CAP) - Temps partiel et alternance p 55 MDF Monteur Dépanneur en Froid et Climatisation (CAP) - Temps plein p 56 Techniciens - Vendeurs Conseil VECO Vendeur Conseil en chauffage, sanitaire et climatisation (Titre inscrit au RNCP) p 57 TETE Technicien d Études en Génie Climatique (Titre inscrit au RNCP) - Alternance p 58 TIGC Technicien Installateur en Génie Climatique et Sanitaire (BP) - Alternance p 59 AMC Agent de Maintenance en chauffage (Titre professionnel) p 60 ATM Technicien de Maintenance en Équipements de Génie Climatique (Titre inscrit au RNCP) - Temps plein, Temps partiel, Alternance TEMSEC Technicien de Maintenance des systèmes énergétiques et climatiques (Bac Pro) - Alternance p 62 Techniciens Supérieurs TBE 3 Technicien Supérieur d Études en Génie Climatique (Titre professionnel inscrit au RNCP) - Temps plein p 63 ENR Maîtrise de l énergie - Energies renouvelables - Temps plein p 64 TEGC Technicien Supérieur d Exploitation en Génie Climatique (Titre inscrit au RNCP) - Alternance p 65 TECO Technico-commercial spécialité énergie environnement (BTS) - Alternance p 66 Licences professionnelles - Ingénieurs VPSE Vente de Produits et Services Énergétiques (Licence Pro.) - Alternance p 67 GMIE Gestion et Maintenance des Installations Énergétiques (Licence Pro.) - Alternance p 68 CROEIF Contrôle réglementaire et optimisation énergétique des installations frigorifiques (Certificat) - Alternance p 69 MEER Maîtrise de l Énergie et Énergies Renouvelables (Licence Pro.) - Alternance p 70 ISUPFERE Ingénieur Fluides, Énergies, Réseaux, Environnement p 71 Conditions de vente P 72 Sites de formation P 73 p 61 DAO appliquée au génie climatique AUTOMOBILE Diagnostic automobile Contrôleur technique automobile Brûleurs gaz Chaudières murales Métré Etude de prix Suivi d opération Lecture de plans Initiation à la plomberie Conception des réseaux sanitaires SANITAIRE Qualification de soudeur Traitement d eau en génie climatique MAINTENANCE Sous station vapeur Brûleurs fioul TOUT SUR... CHAUFFAGE Opérateur régleur sur machine à outil Formation Groupes de production d eau glacée Dépannage des appareils à gaz individuels Electro régulation en chauffage Commande numérique FROID Habilitations électriques Manipulation des fluides frigorigènes Evaluation Centrale de traitement d air Maintenance des pompes à chaleur Equilibrage par mesure de température Tout sur le chauffage Tout sur la climatisation E-formation hydraulique chauffage et climatisation Tout sur le froid Tout sur la GTB Tout sur l hydraulique Tout sur le solaire Tout sur la ventilation Tout sur l efficacité énergétique Tout sur la régulation 4 5

5 Pour les entreprises, les organismes et leurs salariés, nous élaborons et réalisons des formations sur mesure en «intra», en centre ou sur sites Nos atouts Une équipe Les formations intra-entreprise 19 formateurs permanents, 60 vacataires et une équipe logistique Un savoir-faire en ingénierie de formation pour : s s investir dans les projets de votre entreprise afin de connaître vos produits, vos installations, vos méthodes, votre organisation, analyser et comprendre vos besoins s élaborer avec vous une réponse «sur mesure» s réaliser votre plan de formation Une expérience de formation pour : s positionner vos salariés et optimiser leur plan de formation s animer les sessions de formation s intervenir sur vos sites sur le territoire national Une expérience pédagogique pour : s assurer le suivi des actions de formation s effectuer l évaluation des stagiaires s évaluer les formations s organiser des concours et des examens s créer des outils pédagogiques adaptés à chaque entreprise Des équipements techniques performants Ateliers et plateformes chauffage, climatisation, froid, plomberie, robinetterie, électrotechnique, automatisme, vapeur, matériaux de synthèse, énergie solaire Des intervenants sur site La possibilité de choisir le lieu de formation en fonction de vos demandes dans nos locaux ou sur vos sites ou ceux dont vous avez la charge Des coûts optimisés s une mise à disposition des formateurs sur vos sites s des rythmes et des durées modulables et adaptés s un coût pédagogique raisonnable à partir de par journée de formation, coût non assujetti à la T.V.A, pour un effectif moyen de 10 stagiaires s une restauration possible dans nos locaux Une longue expérience... s Notre centre assure des prestations de formation sur mesure depuis 30 ans. s En 2013, le G.E.F.En-GMTI 94 a réalisé heures de formation intra-entreprise dont 800 sur site Les formations intra-entreprise Une expérience de formation pour : - positionner vos salariés et optimiser leur plan de formation - animer les sessions de formation - intervenir sur vos sites sur le territoire national Parmi nos réalisations Notre démarche Type de client Besoin spécifique Public Réponse du G.E.F.En Gestionnaire de réseau de chaleur Installateur en électricité Collectivité territoriale Maître d ouvrage Fabricant de matériel de chauffage Société de maintenance des installations industrielles Développer la polyvalence de ses techniciens de maintenance vers le froid Développer son activité maintenance en génie climatique Assurer la montée en compétences dans le domaine de la conduite et de la maintenance des installations Optimiser la gestion technique et énergétique de son parc hôtelier Développer la culture technique de ses technico-commerciaux Perfectionner des techniciens en régulation génie climatique Parmi nos partenaires Techniciens de maintenance Techniciens Agents récemment recrutés Techniciens Technicocommerciaux Techniciens metteurs au point s Marie BERTHIER - s Marie-Claire CARDOSO - s Denise PIAU - Positionnement des techniciens Modules pratiques sur plateformes au G.E.F.En Prise en main des installations frigorifiques du client Plan de formation modulaire pluriannuel réalisé à partir de l identification des compétences clés à acquérir Cursus de perfectionnement de 40 jours mis en place en alternance Initiation à l hydraulique, l équilibrage et la régulation sur les installations du site Formation de type «tout sur le chauffage» 2 modules de régulation sur plateforme chauffage et climatisation Aéroport de Paris, Afortech, Axa, Baxi, Caldeo, Cofely, Coriance, Cram SAS, CSTB formation, Dalkia, Disneyland Paris, Edf, Eiffage, Hôpitaux de Paris, Idex, Immobilière 3F, Lab, La plateforme du bâtiment, Mairie de Paris, Marine Nationale, Point P, Préfecture de Police, Randstatt, Richardson, Sodexo, SEC, SPIE Vos contacts Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 6 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 7

6 Tout sur le chauffage Tout sur la ventilation Expliquer le principe du fonctionnement d une installation de chauffage, du pavillon au collectif Technico-commercial Assistant d architecte Maître d ouvrage Chargé d affaires non spécialiste du chauffage Pas de connaissances préalables en chauffage Salle de technologie Visites d installations de chauffage jours en centre de formation Du 5 au 7 novembre 2014 Du 14 au 16 avril 2015 L équilibre déperdition/puissance de chauffage Les différents types d émetteurs L allure générale des réseaux de chauffage individuel Technologie des pompes et circulateurs Les différents types de chaudières (avec ou sans production ECS) Principe de base de la régulation La régulation des installations de chauffage Les différents systèmes d expansion et de sécurité La présentation des alimentations en combustible L étude de schémas de principe de chaufferie La visite d installations de chauffage, repérage des composants et analyse de fonctionnement Identifier les composants d une installation de ventilation et contrôler leur mise en oeuvre Technicien Technico commercial Chargé d affaires Chef de chantier Connaissances de base en chauffage Visualisation de plateforme en fonctionnement jours en centre de formation Du 10 au 12 mars 2015 Principes de la ventilation des logements - Notion de qualité de l air - Principes de la ventilation naturelle - Principes de la ventilation mécanique (simple et double flux) - Principes de la récupération de chaleur (statique, thermodynamique) Technologie des systèmes de ventilation mécanique - Composants : entrées d air (autoréglables, hygroréglables), bouches d extraction (autoréglables, hygroréglables), caissons d extraction, conduits, systèmes de récupération de chaleur - Réglementation relative aux débits minimum à assurer - Régles de l art pour la mise en oeuvre des matériels Sélection et implantation des dispositifs de ventilation mécanique - Ventilation mécanique contrôlée - Ventilation mécanique répartie Etudes de cas pratiques Formation pratique - Visualisation d équipements de ventilation sur plateforme - Mesure de débits et réglage Connaître les principes de base de la distribution de l eau. Connaître les équipements et identifier les contraintes de fonctionnement Technico-commercial Assistant d architecte Maître d ouvrage Chargé d affaires spécialiste en chauffage Connaissances de base en chauffage Exposé en salle Visualisation sur plateforme jours en centre de formation Du 17 au 19 novembre 2014 Tout sur l hydraulique Les pressions de remplissage La répartition des débits et les sens de circulation Les différents types de pompes sur les circuits fermés et les circuits ouverts Notions sur le comportement des pompes centrifuges L allure des circuits de chauffage Les besoins d équilibrage L implantation des robinets d équilibrage La détermination des débits Les ordres de grandeur des pertes de charge La sélection des pompes Visualisation de matériels en fonctionnement sur plateforme et analyse de fonctionnement Connaître les principes de base de la climatisation et de la réfrigération. Expliquer leur fonctionnement Identifier les contraintes d installation et de fonctionnement Technico-commercial Assistant d architecte Maître d ouvrage Connaissances de base en chauffage Visualisation de plateforme en fonctionnement jours en centre de formation Du 7 au 9 avril 2015 Tout sur la climatisation Rappels : technologie et principes de fonctionnement - Climatiseurs - Groupes de production d eau glacée Notion de confort thermique - température et humidité Utilisation du diagramme de l air humide Evaluation des besoins en climatisation : les charges climatiques Evaluation des débits d air : - Ventilation - Climatisation Centrales de traitement d air et leur régulation Réseaux aérauliques : débit constant - débit variable Implantation des terminaux (diffuseurs et grilles) et la diffusion de l air Ventilo convecteurs - Réseaux d alimentation - Principe de régulation Visualisation de matériels en sur plateforme et analyse de fonctionnement Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 8 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 9

7 Tout sur la régulation Tout sur le froid Définir les chaînes de régulation pour les principaux systèmes de génie climatique Maîtriser la technologie des composants d une chaîne Paramétrer des boucles simples de régulation en climatisation et en chauffage Technicien d études Chargé d affaires Assistant maître d ouvrage Connaissances de base en génie climatique (climatisation, chauffage) et en électrotechnique Visualisation d équipements en fonctionnement jours en centre de formation Du 25 au 27 mars 2015 Technologie des composants d une chaîne de régulation - Les capteurs - Les régulateurs - Les actionneurs - Les organes de réglage Les principes de base de la régulation - Les actions des régulateurs : tout ou rien, progressives - Le paramétrage des modes de réglage : TOR, P, I, D Les schémas de régulation pour les centrales de traitement d air et les installations de chauffage - Maintien des températures Le paramétrage des régulateurs - En climatisation - En chauffage, fonction de la température extérieure Formation pratique - Etude sur plateforme pédagogique de boucles de régulation sur installations de climatisation et de chauffage en fonctionnement Connaître les phénomènes physiques en action dans une une machine frigorifique Comprendre le fonctionnement d une machine frigorifique et connaître ses règles d installation Réaliser et interpréter des mesures (température, pression, intensités) à l occasion d une mise en service Pouvoir dialoguer avec un frigoriste Technicien non frigoriste Monteur hautement qualifié Chargé d affaires Connaissances de base en hydraulique et électricité Exposé en salle Visualisation sur plateforme frigorifique jours en centre de formation Du 29 septembre au 1 er octobre 2014 Principe de la production frigorifique - Rappels sur les grandeurs physiques de base - Les changements d état physique - Le cycle frigorifique et le rôle des principaux composants d un groupe - Principe de la réversibilité du cycle frigorifique - Examen et identification des éléments de climatiseurs réversibles, principe de la régulation - Règles générales d installation Les fluides frigorigènes utilisés en climatisation - Relation pression/température ; Spécificités des fluides zéotropes - Contraintes techniques et réglementaires pour la manipulation et l utilisation des fluides frigorigènes Les outils spécifiques du frigoriste (démonstration par le formateur) - Technologie et utilisation des manifolds - Utilisation d un groupe de transfert et d une bouteille de récupération - Utilisation d une pompe à vide ; Utilisation d une balance - Recherche de fuites Formation pratique - Relevés de machines frigorifiques, identification des composants, des points de mesure et de contrôle - Transfert de fluide, tirage au vide et remplissage de climatiseurs - Visualisation des conséquences d un excès ou d un défaut de charge en fluide frigorigène - Relevés (températures et pressions) sur des machines en fonctionnement, interprétation des résultats, contrôle des performances Comprendre la structure d un système de G.T.B Sélectionner ses composants Participer à sa mise en œuvre Technico-commercial Chargé d affaires Technicien d exploitation Connaissances de base en régulation Visualisation de systèmes en fonctionnement jours en centre de formation Du 27 au 29 mai 2015 Tout sur la G.T.B Les fonctions de la G.T.B Les architectures des systèmes de G.T.B : - Topologie hiérarchisée - Services web Les notions de téléinformatique, de réseaux Les points physiques : - Typologie - Recensement L unité de traitement local : - Technologie et sélection - Câblage - Programmation Le logiciel de supervision : - Fonctionnalités - Programmation Visualisation de systèmes opérationnels sur plateforme Travaux pratiques : - Structuration de l unité de traitement local et du logiciel superviseur Tout sur le solaire Production thermique et photovoltaïque Acquérir des connaissances pratiques sur les techniques solaires thermiques et photovoltaïques Connaître les conditions de mise en oeuvre, mise en service et maintenance Technicien d études Artisan Maître d ouvrage Architecte Technico-commercial Connaissances de base en chauffage Visualisation des équipements sur plateforme solaire jours en centre de formation Du 2 au 4 juin 2015 Eau chaude sanitaire solaire - évaluation des besoins en E.C.S (individuel ou collectif) - technologie et dimensionnement des systèmes - évaluation du taux de couverture - règles de mise en oeuvre des systèmes Systèmes solaires combinés - principes de fonctionnement - schémas d installations Production d électricité photovoltaïque - principe de fonctionnement des cellules - rappels d électricité - production raccordée au réseau et production en site isolé - principe du dimensionnement et de la mise en œuvre des modules Etudes de cas - évaluation du temps de retour d une installation Visualisation et mesures sur installations en fonctionnement Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 10 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 11

8 Tout sur l efficacité énergétique e-formation : hydraulique, chauffage et climatisation Participer au choix de solutions d optimisation énergétique et évaluer leur intérêt Technicien d études Chargés d affaires Assistant maître d ouvrage Bonnes connaissances du bâtiment et des équipements techniques Exposés Etudes de cas jours en centre de formation Du 17 au 19 juin 2015 Le contexte réglementaire - La réglementation thermique Les labels et les normes Les notions de thermique du bâtiment - L évaluation des déperditions thermiques - L incidence de l isolation de l enveloppe du bâtiment sur le choix et la performance des équipements techniques de génie climatique Les méthodes d évaluation des consommations prévisionnelles d énergie d un bâtiment - La consommation prévisionnelle d énergie liée à l eau chaude sanitaire - La consommation prévisionnelle d énergie des équipements de chauffage : les degrés jours et les fréquences de températures extérieures - La consommation prévisionnelle d énergie des équipements électriques : les groupes frigorifiques et les pompes à chaleur, les ventilateurs, les pompes de circulation L optimisation énergétique, l évaluation des économies d énergie réalisables (études de cas) - Le choix du type de générateur et l optimisation des températures de fonctionnement (pompes à chaleur et groupes frigorifiques, chaudières à condensation, solaire thermique) - La maîtrise des débits de ventilation, la récupération d énergie sur air extrait - L optimisation de l équilibrage des réseaux de distribution de chauffage et du paramétrage des dispositifs de régulation Equilibrage par mesure des températures de retour Etre capable d expliquer le principe du fonctionnement d une installation de chauffage, du pavillon au collectif Connaître les principes de base de la climatisation. Identifier les contraintes d installation et de fonctionnement Technico-commercial Assistant d architecte Maître d ouvrage Chargé d affaires non spécialiste du génie climatique Pas de connaissances préalables en chauffage et climatisation Dès votre inscription un code-passe d accès à la e-formation Xpair-Gefen et un parcours de formation personnalisé à travailler en ligne sont fournis. Vous suivrez rigoureusement ce parcours, à votre rythme, dans les semaines qui précédent la journée de formation en face à face. Durant cette journée, vous visualiserez des installations réelles et le formateur complétera votre apprentissage. 600 non assujetti à la TVA, incluant l abonnement XPair et pour un module au choix 1 jour en centre de formation : nous consulter Hydraulique en ligne - Les pressions de remplissage - La répartition des débits et les sens de circulation - Les différents types de pompes - Notion sur le comportement des pompes centrifuges - Les besoins d équilibrage - La détermination des débits en centre - L implantation des robinets d équilibrage et principes de réglage - Sélection des pompes - Visualisation d installations en fonctionnement Chauffage en ligne - L équilibre déperdition / puissance de chauffage - Les différents types d émetteurs - L allure générale des réseaux de chauffage individuel - Technologie des pompes et des circulateurs - Les différents types de chaudières - La régulation des installations de chauffage - Les différents systèmes d expansion et de sécurité en centre - Déperditions et sélections des émetteurs - Etude de schémas de principe de chaufferie - Visualisation d installations de chauffage Équilibrer un circuit de chauffage par la mesure des températures de retour et acquérir la licence d utilisation de la méthode d équilibrage du G.E.F.En (brevets FR et FR ) 6 participants maximum par stage Metteur au point Technicien de maintenance Technicien d exploitation chauffage Connaissances de base en chauffage Exposé en salle Pratique sur plateforme équipée de réseaux de chauffage Test final pour l obtention de la licence d utilisation de la méthode d équilibrage brevetée du GEFEn jours en centre de formation Du 9 au 11 février 2015 Comportement thermo-hydraulique des émetteurs Critère d évaluation des opérations d équilibrage La réponse hydraulique des robinetteries d équilibrage Prise en main du logiciel «REPONSE» Détermination et mesure de réponses hydrauliques de robinetterie d équilibrage Chargement de réponses hydrauliques dans la calculatrice Prise en main du logiciel «EQUILIR» Mesures de températures de retour sur plateforme et interprétation Manipulation d équilibrage sur plateforme Etude de rapports d'équilibrage Test final pour l obtention de la licence d utilisation de la méthode brevetée du GEFEn. incluant la fourniture du logiciel Equilog sur calculatrice GRAPH100 Climatisation en ligne - Rappels : technologie et principes de fonctionnement des climatiseurs et productions d eau glacée - Confort climatique - température et humidité - Initiation à l utilisation du diagramme de l air humide - Les centrales de traitement d air et leur régulation - Les ventilo-convecteurs : réseaux d alimentation, principe de régulation en centre - Charges climatiques et sélection des climatiseurs - Evaluation et distribution des débits d air - Visualisation d installations de climatisation incluant un accès e-formation de 1 an Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 12 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 13

9 Lire et interpréter des documents graphiques émis par le bureau d études et utilisés sur le chantier Réaliser à main levée le schéma en perspective d une installation chauffage ou sanitaire Vérifier la conformité d une installation aux dessins d exécution et aux schémas de principe Chef de chantier Monteur en installations de génie climatique Technicien d études ou de chantier débutant Aptitudes requises Avoir des connaissances technologiques des installations de génie climatique Travaux sur plan Utilisation des installations et des plateformes du site Lycée MaximilIen Perret Alfortville 780 E 3 jours en centre de formation Du 9 au 11 décembre 2014 Lecture de plans Lecture de plans - Généralités du dessin : les traits, les vues, la cotation, les échelles - Les plans d architectures, de gros œuvre, de réservations - Les conventions de représentation de la tuyauterie et des gaines - Exercices d application La perspective isométrique - Le principe - Réalisation de perspectives isométriques à partir de plans d exécution et de relevés d installations existantes Le schéma de principe - Symboles utilisés - Réalisation de schémas à partir de plans d exécution et relevés d installations existantes Remarque : si vous le souhaitez, l utilisation de vos propres plans (bâtiment et génie climatique) est possible. DAO appliquée au génie climatique S initier au tracé de réseau hydraulique ou aéraulique en DAO Technicien d études Chargé d affaires Architecte Aptitudes requises Bonnes connaissances en génie climatique Visualisation et manipulation sur plateforme Logiciel utilisé : Autofluide E 3 jours en centre de formation Du 17 au 19 mars 2015 Premier jour - Rappel des bases d autocad : Utilisation des outils «Dessiner» et «Modifier» Gestion des onglets ortho, repérage, objet... Notions d échelles Fonctions tracer, imprimer Deuxième jour - Utilisation des fonctions de base Autotube - Tracé d un réseau fluidique - Calculs hydrauliques - Utilisation des préférences - Autocoupe Troisième jour - Utilisation des fonctions de base Autogaine - Tracé d un réseau aéraulique - Calculs aérauliques - Utilisation des préférences - Autocoupe Métré, Etude de Prix, Suivi d opération tout corps d état Effectuer un relevé et un état des lieux Analyser la demande à partir d un dossier d appel d offre : Plans CCTP - CCAP Etablir une estimation des ouvrages à réaliser Développer méthodiquement une procédure d intervention sur chantier (suivi et planning prévisionnel) Congé individuel de formation, Plan de formation entreprise Contrat de professionnalisation Particulier individuel payant Être capable de suivre une formation de niveau IV Être capable de travailler en autonomie Connaître les bases de géométrie et algèbre Savoir lire un plan et analyser le descriptif Savoir exprimer un projet en plan et le décrire (relevé,...) Connaître les principes d exécution dans le domaine ou le corps d état choisi En groupe ou individualisée Attestation de capacités professionnelles Lycée A. Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Salarié En centre de formation De septembre 2014 à juillet 2015 Entrées sorties permanentes Enseignement professionnel Étude technique - Métré - Élaborer un choix technique approprié - Définir un mode d exécution dans le respect des normes DTU, normes de sécurité en vigueur - Établir méthodiquement la liste précise d ouvrages à réaliser - Diagnostiquer les ouvrages et établir un quantitatif : Surfaces linéaires et Unités d Ouvrages - Présenter le devis quantitatif et l ensemble des calculs sur tableur Excel Étude estimative - Étude de prix - Établir les sous détails de prix des ouvrages précédemment décrits suivant le CCTP - Définir les Déboursés Secs - Définir les coefficients de Frais généraux et de Bénéfice pour déterminer le Prix de Revient et de Vente - Traiter le devis estimatif sur logiciels appropriés Organisation coordination technique - Suivre le déroulement du chantier - Gérer les délais d exécution - Contrôler la sous-traitance et gérer les co-activités entre corps d état - Contrôler la qualité et participer à la réception des travaux Domaine d application Gros œuvre - Travaux de voiries, assainissement et autres réseaux, maçonnerie d accompagnement et divers - Structure maçonnerie et béton armé - Structure bois et charpente - Structure métal et charpente - Enveloppe et façade - Couverture - Electricité Lots techniques - Installations électriques - Chauffage électrique - VMC - Installations sanitaires - Installations thermiques Aménagements intérieurs et finitions - Petits travaux de maçonnerie - Plâtrerie et isolation - Peinture intérieure et revêtements sols-murs - Peinture extérieure - Ravalement - Menuiserie - Agencement Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 14 Renseignements : Tél Fax Mél : 15

10 Etre capable de réaliser le raccordement d un appareil sanitaire (chauffe-eau, lavabo,...) Artisan Ouvrier qualifié Agent d entretien Aptitudes requises Bonnes aptitudes manuelles Visualisation et manipulation sur plateforme Atelier de soudage jours en centre de formation Les 2, 3, 9, 10, 11 février 2015 Les 15, 16, 17, 29, 30 juin 2015 Concevoir une installation de production et distribution d eau sanitaire et un réseau d évacuation. Sélectionner les différents systèmes de traitement d eau associés Technicien d études Chargé d affaires Aptitudes requises Très bonnes connaissances en hydraulique et chauffage Visualisation sur plateforme Exposés en salle jours en centre de formation Les 4, 5, 6 mars 2015 Initiation à la plomberie Les éléments d un réseau - identification des différents éléments - identification des élements de sécurité - repérage des différents éléments sur un plan et relevés de cotes Façonnage : - façonnage, cintrage et préparation d assemblages mécaniques (collet battu) - dérivation Assemblage - choix d un type d assemblage - soudure oxyacétylénique (brasage fort et tendre) - soudure sur tube cuivre - assemblage en PVC PER Conception des réseaux sanitaires 1 - Sanitaire Eau froide - Allure des réseaux, dimensionnement - Accessoires, compteurs - Contrôle des pressions - Réglementation Eau chaude - Mode de production, dimensionnement, bouclage - Schémas de chaufferie, régulation - Réglementation Evacuation - Allure des réseaux, dimensionnement - Etude de cas 2 - Qualité de l eau sanitaire Propriétés physiques et chimiques essentielles de l eau Besoins de traitement, limites, réglementation (circuits fermés, circuits ouverts) Systèmes de traitement : technologie et sélection Qualification soudeur gaz atg b Obtenir ou renouveler l une des qualifications suivantes selon la spécification ATG B : Soudage au chalumeau oxyacétylénique sur tube acier Brasage capillaire fort sur tube cuivre - Argent 6 % ou 40 % Soudo-brasage sur tube cuivre ou acier Artisan Ouvrier qualifié Compagnon professionnel Aptitudes requises Très bonnes compétences respectivement en soudage, brasage ou soudo-brasage selon la qualification souhaitée - Formation individualisée sur demande - Formation en atelier de soudage - 1 formateur pour 10 stagiaires Préparation - Réglage des mano-détendeurs oxyacétyléniques - Choix du métal d apport - Choix de l outillage - Choix de la buse Domaine d application de la qualification ATG B Qualification soudage (valable 2 ans) Qualification brasage (valable 3 ans) Qualification soudo-brasage (valable 1 an) Dates Pour les 3 types de qualification Du 17 au 21 novembre 2014 Du 13 au 17 avril 2015 Du 22 au 26 juin 2015 Durée - s Première qualification 5 jours y compris épreuves E Renouvellement Epreuve les vendredis des semaines prévues 600 E Formation avant renouvellement Possibilité de s inscrire de 1 à... jours de formation avant l épreuve pour le renouvellement. La journée 260 E Réalisation - Préparation de chanfrein sur tube, pointage - Soudure verticale sur gros diamètre - Soudure horizontale en position - Piquage en position Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 16 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 17

11 Traitement d eau en génie climatique Brûleurs fioul Expliquer les phénomènes d entartrage et de corrosion et connaître le principe de fonctionnement des dispositifs de traitement d eau correspondants Assurer le contrôle du fonctionnement des dispositifs de traitement d eau courants dans les installations de chauffage et de production ECS Technicien de maintenance Technicien installateur Artisan Aptitudes requises Bonnes connaissances en génie climatique Visualisation et manipulation sur plateforme Lycée MaximilIen Perret Alfortville jours en centre de formation Du 1 er au 2 avril 2015 Principe d une analyse d eau - Les éléments rencontrés dans l eau - Principes de mesure et interprétation des principaux titre de l eau (ph - TH - TA, TAC - CI - salinité totale) L entartrage - Description du mécanisme de l entartrage - Conséquences sur la circulation d eau et sur les échanges thermiques - Principes de fonctionnement des dispositifs antitartre - Principes de fonctionnement et réglage des adoucisseurs, mesure du TH avant et après adoucisseur La corrosion - Description des principaux mécanismes de la corrosion des circuits de chauffage et d ECS - Les conséquences de la corrosion : embouage,... - Les produits à injecter contre la corrosion : filmogène,... - Principe de fonctionnement et réglage des pompes doseuses - Principe des traitements préventifs et curatifs contre l embouage des circuits Les circuits d eau chaude sanitaire - Exigences de la réglementation sanitaire en matière de maintenance - Moyens de lutte contre l entartrage des ballons d eau chaude - Réglementation relative à la légionelle - Choc chloré et choc thermique Mettre en service des brûleurs fioul et en régler la combustion Artisan Metteur au point Technicien de maintenance Ouvrier qualifié Technicien installateur Bonnes notions d électrotechnique Manipulations sur plateforme jours en centre de formation Les 23, 24, 30, 31 mars 2015 Présentation rapide d une chaufferie fioul - Générateur, brûleur - Stockage et distribution de fioul : contraintes réglementaires et paramètres de fonctionnement Notions théoriques sur la combustion Technologie des brûleurs et principe de fonctionnement Mise en service de chaudières - Montage des brûleurs, compatibilité chaudière/brûleur - Choix des gicleurs, contrôle des circuits (fluidiques et électriques) Réglage des brûleurs - Principe de la mesure de rendement et contrôle des paramètres de fonctionnement Maintenance, entretien et dépannage - Contrôle des pompes, moteurs, systèmes d allumage, boîtiers de sécurité, électrovannes, circuits électriques - Détection des pannes, recherche d optimisation du fonctionnement sur brûleur 1 et 2 allures Lire un schéma électrique simple et intervenir en dépannage Technicien de maintenance Technicien installateur Artisan Aptitudes requises Connaître le fonctionnement général des installations de chauffage Manipulation sur plateforme Lycée MaximilIen Perret Alfortville jours en centre de formation Du 25 au 27 mars 2015 Electricité - Régulation Rappel rapide des lois fondamentales de l électricité et des grandeurs correspondantes - Tension, intensité, résistance - Courant continu, courant alternatif - Réseaux monophasés, triphasés - Puissance Technologie des composants de l alimentation électrique d une installation de chauffage - Les appareillages et leurs fonctions Etude de schémas électriques, câblages, mise en service et essais - Rappels sur les circuits d éclairage (simple allumage, va et vient, télérupteur) - Circuits de puissance et de commande d installations de chauffage (pompes, brûleurs) - Mesures (tensions, intensité) sur l alimentation électrique d équipements techniques Dépannage des alimentations électriques - Etude et interprétation du schéma électrique - Diagnostic en cas de dysfonctionnement - Réalisation de l intervention corrective Mettre en service des brûleurs à air soufflé et en régler la combustion Artisan Metteur au point Technicien de maintenance Ouvrier qualifié Technicien installateur Bonnes notions d électrotechnique Manipulations sur plateforme jours en centre de formation Les 12, 13, 18, 19, 20 mars 2015 Brûleurs gaz Présentation rapide des chaufferies gaz individuelles et collectives Typologie des chaudières en pression, en dépression, à foyer atmosphérique, à condensation Caractéristiques des gaz et distribution Combustion des gaz Etude des brûleurs à air soufflé, rampe d alimentation Mise en service des chaudières gaz - Montage des brûleurs - Compatibilité chaudière brûleur - Contrôle des circuits fluidiques et électriques Réglage des brûleurs - Principe de mesure de rendement et contrôle des paramètres de fonctionnement, régulation, étude des flammes Maintenance, entretien et dépannage - Contrôle des moteurs, systèmes d allumage, boîtiers de sécurité, électrovannes, circuits électriques - Détection des pannes, recherche d optimisation du fonctionnement sur brûleurs à air soufflé 1 et 2 allures et modulants Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 18 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 19

12 Chaudières murales Dépannage des appareils de chauffage individuels Mettre en service, entretenir et dépanner les chaudières gaz murales Artisan Technicien de maintenance Metteur au point Ouvrier qualifié Technicien installateur Connaissances du chauffage à eau chaude et de la production d eau chaude sanitaire Notions de base en électricité Manipulations sur plateforme jours en centre de formation Les 1, 2, 3, 9, 10 octobre 2014 Les 9, 10, 11, 16, 17 mars 2015 Les 27, 28, 29 mai, 4, 5 juin 2015 Mettre en service, régler, entretenir et dépanner une sous-station vapeur, type CPCU Technicien de maintenance Metteur au point Technicien installateur Connaissances en chauffage Bonnes connaissances en électrotechnique Notions d hydraulique Exposé en salle Visualisation et manipulations sur plateforme vapeur Hôpital Pitié Salpétrière - Plateforme vapeur Paris jours en centre de formation Les 18, 19, 20 mai et 1 er, 2 juin 2015 Sous-station vapeur Différents types de chaudières murales - Chauffage seul - Chauffage mixte - Chauffage à condensation - Systèmes de production d E.C.S - Couplage solaire - Ventouse Technologie des chaudières Caractéristiques des gaz et de la combustion Sécurités Contrôles, mesures et réglages des différents circuits : gaz, eau, électricité Maintenance préventive et curative des appareils à gaz Réglementation gaz - Distribution du gaz - Implantation des générateurs - Evacuation des gaz brûlés - Ventilation des locaux Rappels des lois physiques de base : débit, pression, température, puissance énergie Connaissance de la vapeur Propriétés physiques de l eau et de la vapeur Changement d état, vaporisation, condensation, revaporisation, détente - Utilisation des tables vapeur et formules chantier Présentation générale des réseaux de vapeur et typologie des sous-stations : distribution, réseaux de condensats et récupération, comptages Réseaux secondaires : installations de chauffage à eau chaude basse température, installations de production d eau chaude sanitaire Point de vue réglementaire Locaux techniques abritant des sous-stations Technologie des matériels : postes de détente et d échange vapeur/eau, réseaux de condensats et relevage, sécurité, purge, évent, soupape, robinetterie vapeur et accessoires, principe de régulation des sous-stations Pratique sur plateforme sur postes de marque Equiptechnic, baelz, collard trolart, cetetherm, halard : relevés sur site, prise en main des installations, mise en service de postes et réglages des points de consigne Dépanner, régler, entretenir des appareils à gaz tels que chaudières, chauffe-eau, chauffe bain ainsi que des chaudières fioul de petite puissance Connaître la réglementation pour vérifier la conformité des installations Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de formation, au titre du DIF) Demandeurs d emploi (sous réserve de financement) Etre titulaire d un CAP ou BEP de la filière Energie Avoir une expérience dans le domaine de la maintenance ou du chauffage Connaissance en électricité appliquée Admission sur test et entretien Cours et manipulations sur plateformes en fonctionnement Contrôle en cours de formation Examen de fin de formation Salariés Demandeurs d emploi 119 heures en centre de formation sur 1 mois ou 1,5 mois Du 9 au 31 mars 2015 Le technicien de maintenance des appareils à gaz assure l entretien des chaudières et chauffe-eau individuel fonctionnant au gaz naturel ainsi que celui des brûleurs fioul Salarié d une petite entreprise ou dans une agence d un groupe de taille nationale, il évolue en autonomie sur un secteur géographique Chaudières murales 35 h Brûleurs gaz 35 h Brûleurs fioul 28 h Electricité - Régulation 21 h Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 20 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 21

13 Maintenance des pompes à chaleur Centrales de traitement d air Mettre en service une pompe à chaleur Air/Eau ou Eau/Eau Paramétrer et contrôler le bon fonctionnement d une pompe à chaleur Détecter un dysfonctionnement et dépanner une pompe à chaleur Artisan chauffagiste - électricien Technicien d entreprises de génie climatique Connaissances de base en électrotechnique, hydraulique et froid indispensables Plateforme équipée de pompes à chaleur en fonctionnement sur circuits aérauliques ou hydrauliques Outillage, pompe à vide, manomètre, azote, fluide frigorigène, métrologie, jours en centre de formation Du 25 au 27 mars 2015 Principe de fonctionnement, rappel sur la fonction des organes principaux Rappels sur le raccordement d une installation de chauffage, schémas types, règles d installations Principe de régulation, emplacement de sondes Mise en service des pompes à chaleur - Contrôle avant et après le démarrage - Raccordement frigorifique, tirage au vide, contrôle étanchéité et appoint de fluide - Contrôle circuit frigorifique, hydraulique et électrique Mesures en fonctionnement (circuit frigorifique, électrique, hydraulique, acoustique) et évaluation des performances Rapport de première mise en marche Paramétrage d une pompe à chaleur - Loi d eau en fonction de l extérieur - Gestion production d eau chaude sanitaire - Gestion des résistances d appoint, température de bivalence, du dégivrage Visualisation, mesures et dépannages sur machines réelles Etre capable d assurer le contrôle, le réglage et le suivi du bon fonctionnement des centrales de traitement d air neuf Metteur au point Technicien de maintenance Bonnes connaissances en électrotechnique Connaissance générale des installations thermiques et de régulation Manipulations sur plateforme équipée de cinq centrales en fonctionnement jours en centre de formation Du 2 au 4 juin 2015 Besoins d aération, besoins de climatisation Dispositifs de traitement d air : - Filtres, batteries, récupérateurs, humidificateurs, ventilateurs Différents types de centrales d air - Constitution logique - Principe de régulation Distribution de l air Gamme de maintenance des centrales de traitement d air Etude et réglage des dispositifs de sécurité en température et pression Technologie des composants des chaînes de régulation Etude et paramétrage de régulateurs numériques Siemens, Johnson Control, Satchwell, Honeywell,... sur centrales d air en fonctionnement Chinois Technique Depuis 1999, le GE.F.En participe activement au fonctionnement et au développement du Centre de Formation Franco-Chinois aux Métiers de l énergie, basé à Pékin. Site : Mél : Au sein du Lycée Maximilien Perret, nous pouvons vous proposer une initiation à la langue chinoise ou un perfectionnement dans le domaine de la communication professionnelle en génie climatique s 暖 通 空 调 s 节 约 能 源 s 环 境 保 护 Groupes de production d eau glacée Etre capable d assurer la mise en service, le contrôle et l entretien préventif des groupes de production d eau glacée Metteur au point Technicien de maintenance Bonnes connaissances en électrotechnique Connaissances de base de la production de froid Manipulations réalisées sur plateforme équipée de cinq groupes de production d eau glacée jours en centre de formation Du 20 au 22 mai 2015 Rappels sur le cycle thermodynamique Principe de fonctionnement d un groupe frigorifique Propriétés des fluides frigorigènes, relation pression température, glissement Technologie du matériel utilisé pour la production d eau glacée Principe de dimensionnement et de réglage des pompes Etude de schémas électriques spécifiques à la production d eau glacée Mise en service - Pose et lecture de manifolds - Mesures et réglages de débit d eau - Mesures et interprétation de températures - Mesures électriques, contrôles et réglages des protections - Contrôle des sécurités, réglages de la régulation - Contrôle des performances Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 22 Renseignements : Tél Fax Mél : - Toutes les formations sur 23

14 Manipulation des fluides frigorigènes Attestation d aptitude (catégorie I) Préparation : Réaliser toute opération de maintenance nécessitant une manipulation de fluides frigorigènes Maîtriser les techniques d assemblage des circuits frigorifiques Appliquer les procédures réglementaiares relatives au confinement des circuits et à la manipulation des fluides frigorigènes Evaluation : Obtenir l attestation d aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes (catégorie 1) Techniciens chargés d opérations de maintenance frigorifique (hors systèmes de climatisation de véhicules) Monteurs dépanneurs frigoristes Connaître les principes de la production frigorifique et la technologie des équipements - Pratiquer des opérations de maintenance frigorifique Préparation : Apports théoriques - Manipulations sur équipements frigorifiques en situation Evaluation Procédure conforme à l arrêté du validée par SGS (organisme certificateur) Attestation d aptitude (catégorie I) Lieu d évaluation Préparation : 850 Evaluation : 320 0,5 à 3,5 jours en centre de formation Préparation Evaluation Du 6 au 8 octobre et 10 octobre 2014 Du 15 au 17 décembre et 19 décembre 2014 Du 4 au 6 février et 10 février 2015 Du 8 au 10 avril et 14 avril 2015 Du 29 juin au 1er juillet et 3 juillet 2015 Enjeux environnementaux : destruction de la couche d ozone, réchauffement climatique, règlements européens n 842/2006 et 1005/2009 Connaissances des fluides frigorigènes : classification, propriétés physiques et chimiques Maintenance frigorifique : réalisation de contrôles de pression, tirages au vide, tests de résistance, charges en fluides, transferts et récupérations, controles d étanchéité, assemblages des circuits frigorifiques Procédures réglementaires : obligations des opérateurs, bilans des fluides, utilisation du registre d équipements, rédaction de fiche d intevention Evaluation Epreuve théorique : QCM (durée : 1 h 00) Epreuve pratique : opérations de maintenance mettant en jeu une manipulation des fluides, réalisation d assemblages sur conduites frigorifiques (durée : 2 h 30) Attestation d aptitude (catégorie IV) Préparation : Connaître les procédures réglementaires relatives au confinement des circuits et à la manipulation des fluides frigorigènes Réaliser des contrôles d étanchéité sur circuits frigorifiques et appliquer les procédures réglementaires Se préparer à la session d évaluation Evaluation : Obtenir l attestation d aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes (catégorie IV) Techniciens chargés des contrôles d étanchéité réglementaires sur circuits frigorifiques (hors systèmes de climatisation de véhicules) Connaître les principes de la production frigorifique Préparation : Connaître les principes de la production frigorifique Evaluation Procédure conforme à l arrêté du modifié, validée par SGS (organisme certificateur) Attestation d aptitude (catégorie IV) Préparation : 500 Evaluation : 320 0,5 à 2,5 jours en centre de formation Préparation Evaluation Du 20 au 21 novembre au 25 novembre 2014 En 2015, nous consulter En 2015, nous consulter Enjeux environnementaux : destruction de la couche d ozone, réchauffement climatique, règlements européens n 842/2006 et 1005/2009 Connaissances des fluides frigorigènes : classification, propriétés physiques et chimiques Confinement des fluides frigorigènes : réalisation de contrôles d étanchéité des circuits frigorifiques Procédures réglementaires : obligations des opérateurs, bilans des fluides frigorigènes, utilisation du registre d équipements, rédaction de fiche d intevention Evaluation Epreuve théorique : QCM (durée : 0,50 h) Epreuve pratique : opérations de contrôle d étanchéité de circuits frigorifiques (durée : 1 h 00) Habilitations électriques La norme NF Cette norme impose que toutes les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage soient effectuées par des travailleurs habilités. Elle concerne les personnes qui effectuent des opérations d ordre électrique ou d ordre non électrique, sur les ouvrages ou dans leur environnement. Les opérations d ordre électrique effectuées sur les installations électriques doivent être confiées à des personnes qualifiées, formées et habilitées. Les opérations d ordre non électrique peuvent être confiées à des personnes sans qualification en électricité. Celles-ci doivent cependant être formées à la sécurité vis-à-vis des risques électriques et habilitées. Préparer le personnel non électricien et/ou électricien à l habilitation électrique selon leur domaine d intervention ainsi que le recyclage des personnes déjà habilitées Personnel non électricien (basse et/ou haute tension) Aucune connaissance particulière en électricité n est nécessaire sauf pour les chargés d intervention Personnel électricien (basse tension) Maîtrise des compétences techniques en électricité obligatoire Titre d habilitation pré rempli nominatif Les obligations de l employeurs Décret n du 22/09/2010 relatif aux opérations sur les installations ou dans leur voisinage. Ce décret est entré en vigueur le 01/07/2011. Il est codifié en article du code du travail R à R «L employeur a obligation de s assurer que le travailleur a reçu la formation théorique et pratique qui lui confère la connaissance des risques liés à l électricité au regard de son activité. Le travailleur indépendant et l employeur qui exercent une activité sur un chantier doivent également suivre le même type de formation.» Lieux de formation Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Lycée Jean Macé Vitry sur Seine Contrôle des connaissances en électricité Alternance entre cours théoriques et cas pratiques Mise en situation sur nos plateformes ou dans vos locaux (EPI à la charge des stagiaires) Evaluation théorique et pratique en adéquation avec les activités réalisées dans vos entreprises Deux modes de formations possibles : présentielle ou mixte combinant du e-learning et des mises en situation pratique Niveau Initiale Recyclage * Habilitations Durée BO - HO - HOV Travaux non électriques 1 jour 120 E 140 E (7 h) Chargé de chantier 2 jours 140 E (7 h) BS électricien Non Chargé d intervention et de raccordement 2 jours 240 E BE manoeuvres limitées Chargé de manoeuvre 2 jours BP photovoltaïque Couvreur 360 E B1 - B1V Exécutant hors tension B2 - B2V Chargé de travaux 3 jours 273 E B2V essais Chargé de travaux essais 468 E (1,5 jour) BE Vérifications Chargé des vérifications Electricien BE essais Chargé des essais BC Chargé de consignation BR Chargé d interventions entretien et dépannage 2. 5 jours 390 E BE mesure Chargé de mesures * dégressif par groupe Les méthodes d intervention Toutes les formations comprennent une partie théorique et une partie pratique. La formation pratique sera réalisée de préférence dans l environnement naturel de l apprenant ou bien dans un environnement de travail simulé aussi proche que possible du travail réel. Le formateur évaluera les connaissances théoriques et pratiques de l apprenant. Il délivrera un avis sur le symbole d habilitation visé et, le cas échéant, conseillera l employeur sur d autres possibilités (formation complémentaire, ). La formation peut être réalisée en organisme de formation ou bien en entreprise. Nous avons la possibilité de réaliser la formation en parcours mixte : une partie en présentiel et une partie ouverte à distance (FOAD). Renseignements : Tél Mél : 24 25

15 CQPM Opérateur régleur sur machine outil à commande numérique Réaliser des usinages en série par enlévement de matière, sur des machines outils à commande numérique, à partir d un dossier de fabrication et dans le respect des règles de sécurité Le titulaire de la qualification, sous le contrôle d un responsable hiérarchique, réalise des usinages en série par enlèvement de matières (métallique ou composite), sur des machines-outils à commande numérique, à partir de dossiers de fabrication et dans le respect des règles de sécurité Collecter les données techniques Analyser, interpréter, traiter toutes les Informations nécessaires au diagnostic et émettre des hypothèses Réaliser une intervention Effectuer l autocontrôle de la qualité de l intervention Diagnostic Automobile L activité de cet emploi s exerce au sein d entreprises de réparation, de garages, de concessions automobiles en relation avec différents intervenants. Salarié dans le cadre d un Congé individuel de formation, Plan de formation entreprise, en période de professionnalisation Pré-requis CAP/BEP dans le domaine de l usinage et de la production de pièces par enlèvement de matières. Connaissances sur machine outil traditionnelle Organisations - Moyens En groupe Lycée Professionnel Paul Bert Maisons-Alfort Certificat de Qualification Professionnelle de la Métallurgie En centre de formation 343 h En entreprise 280 h Deuxième semestre 2014 Enseignement professionnel Technologie et méthode de production 35 h Dessin technique 35 h Conduite des machines outils à commande numérique 168 h Métrologie et contrôle 35 h Maintenance de premier niveau 35 h Evaluation 35 h Salarié dans le cadre d un CIF, d un plan de formation, en période de professionnalisation. Pré-requis Connaissances générales en mécanique automobile Connaissances de base en électricité Stage ou expérience en atelier de maintenance En groupe ou Individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Fernand Léger - Lycée des Métiers des Services, de la Maintenance et après Vente Automobile Ivry sur Seine Attestation de compétences En centre de formation Deuxième semestre 2014 Diagnostic Les méthodes de diagnostic Diagrammes causes-effets Les algorithmes de recherche de panne Bilan moteur essence Bilan moteur diesel Recherche de pannes électriques Utilisation du multimètre Utilisation de la pince ampérométrique Les outils de diagnostic Station de diagnostic Utilisation des outils diagnostic stations : Clips Renault, Lexia Proxia Peugeot/Citroën, Bosch Oscilloscope : lecture et analyse de signaux 210 h Découpe au laser, plasma avec commande numérique Définir l ordre et la répartition des découpes et mises en forme Repérer les dysfonctionnements des équipements et déterminer les actions correctives Vérifier la qualité et repérer les non conformités Effectuer le réglage d une machine spéciale et réaliser le programme de fabrication Ce technicien exerce au sein d entreprises industrielles, chantiers navals, en relation avec différents services (maintenance, méthodes, qualité,...) L activité varie selon le secteur (aéronautique, automobile,...), l organisation (îlots, lignes,...), le type d équipements et le type de produits fabriqués. Elle peut s exercer par roulement, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit. Salariés dans le cadre d un Congé individuel de formation, Plan de formation, en période de professionnalisation Pré-requis Connaître les bases de géométrie et algèbre Lire un plan et analyser le descriptif Exprimer un projet en plan et le décrire (relevé,...) En groupe ou individualisée Lycée Jean Macé - Site Sémard Vitry sur Seine Attestation de compétences En centre de formation Deuxième semestre 2014 Enseignement professionnel 301 heures Découpage plasma et laser 203 h - conduire la machine outil à commande numérique - utiliser le logiciel de pilotage (imbrication et parcours pièces) Presse plieuse à commande numérique 98 h - conduire la machine outil à commande numérique - calculs de longueurs développées et programmation de la machine 26 27

16 Contrôleur Technique Automobile (VL) Effectuer des visites techniques de contrôle des véhicules légers, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur Réaliser des opérations de gestion administrative du contrôle technique des véhicules légers, dans le cadre de la réglementation et de l assurance qualité L emploi s exerce - dans des centres de contrôle technique ou des centres auxiliaires sous enseigne d un réseau ; - dans des centres indépendants non rattachés à un réseau. L offre de formation certifiante et qualifiante Bâtiment Industrie p 39 Etudes et économie de la construction (BTS) p 47 Industrialisation des produits mécaniques (BTS) p 46 Maintenance Industrielle (BTS) 3 Salarié dans le cadre d un Congé Individuel de Formation ou d un Plan de Formation, en période de professionnalisation Pré-requis Etre titulaire d un diplôme niveau IV ou plus en carrosserie mécanique ou électricité automobile (BTS, BAC) Ou être titulaire d un CAP/BEP ou Titre Professionnel de niveau V dans la maintenance automobile, la carrosserie, la mécanique ou l électricité automobile avec 2 ans d expérience minimum dans le métier de la branche Ou avoir 5 ans d expérience minimum dans la réparation automobile, la réparation de carrosserie ou l électricité automobile En groupe Lycée Fernand Léger - Lycée des Métiers des services, de la maintenance et après vente automobile Ivry sur Seine Evaluation de fin de formation : Mise en situation professionnelle : 1 h 00 Questionnaire : 1 h 30 Entretien : 30 mn Dossier de synthèse de pratique professionnelle l Du 17 novembre 2014 au 30 janvier 2015 l Du 9 mars 2015 au 22 mai heures 105 heures - Accueillir professionnellement un client et prendre en charge un véhicule - Saisir les informations dans un logiciel de contrôle technique et mettre en œuvre un terminal de saisie portable - Procéder à l identification du véhicule dans le cadre de la réglementation du contrôle technique automobile - Contrôler le système de freinage, de direction de Visibilité, les équipements d éclairage et de signalisation, les équipements de liaison au sol, l état de la structure et de la carrosserie, l état et la conformité des équipements techniques, les organes mécaniques, la pollution et le niveau sonore, des véhicules légers soumis à une réglementation spécifique - Collecter les résultats de mesure et éditer le procès verbal du CTA - Commenter les altérations relevées et restituer le véhicule au client - Entretenir les équipements de contrôle et vérifier leur validité - Appliquer le cadre réglementaire général du contrôle technique automobile et assumer les responsabilités du contrôleur - Archiver les documents dans la bibliothèque, s assurer de la traçabilité des résultats et gérer les liasses de PV et de vignettes - Utiliser un logiciel de contrôle technique pour éditer une facture, vérifier les transferts, le suivi des modifications et éditer des statistiques - Effectuer les mises à jour d un logiciel de CTA - Appliquer les procédures d assurance qualité - Mettre en œuvre des évolutions technique et réglementaire du CTA - Appliquer les procédures d assurance qualité conformes à la norme NF ISO p 33 Installateur sanitaire (CAP) Carreleur mosaïste (CAP) p 32 p 38 Agent de maîtrise en menuiserie Menuisier (BP) Menuisier fabricant (CAP) p 37 p 50 Travaux paysagers (CAPA) p 35 p 45 Technicien en chaudronnerie industrielle (Bac pro) p 44 Etudes et définition des produits indus (Bac pro) p 42 Systèmes électroniques numériques (Bac pro) p 41 Electronique énergie équipements communicants (Bac pro) p 43 Maintenance des équipements indus (Bac pro) p 49 Maintenance des véhicules (Bac Pro) p 34 Maintenance des bâtiments de collectivités (CAP) 4 5 Maçon (CAP) p 30 p 31 Peintre applicateur de revêtements (CAP) Ebéniste (CAP) p 36 p 40 Préparation réalisation d ouvrages électriques (CAP) p 48 Maintenance des véhicules (CAP) BATIMENT - PAYSAGE INDUSTRIE - MAINTENANCE NIVEAU 28 29

17 Maçon (CAP) Maçon 15 (CAP) Alternance Temps plein Peintre Applicateur de revêtements (CAP) Peintre 15 (CAP) Temps plein Alternance Réaliser des éléments d ouvrages, essentiellement porteurs ou de remplissage, à partir de composants industrialisés assemblés par des produits liants tels que les mortiers et les bétons Contribuer à la réalisation de revêtements verticaux et horizontaux tels que les enduits d étanchéité, de façades et de chapes Réaliser des ouvrages en béton armé de petites dimensions principalement en maisons individuelles ou petits collectifs Réaliser des travaux de peinture de qualité soignée Réaliser la pose collée de revêtements de murs et sols Réaliser une isolation extérieure avec enduit mince sur façade Le titulaire du CAP est un ouvrier professionnel qui intervient en intérieur, souvent dans des locaux occupés, et en extérieur, notamment sur façade. Les ouvrages concernés participent aux fonctions de décoration, de protection et de restauration des éléments du bâtiment. Le titulaire du CAP est un ouvrier qualifié qui exerce dans les entreprises du bâtiment, particulièrement dans le domaine du gros œuvre. Il contribue à la construction d ouvrages de toute nature où ses compétences sont requises : maison individuelle, ensemble collectif, industriel,... relevant du secteur public ou privé Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Demandeurs d emploi (sous réserve du financement Région) Particuliers : individuels payants Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Demandeurs d emploi (sous réserve du financement Région) Particuliers : individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - Expérience professionnelle de 6 mois en fonction du parcours individualisé - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : être apte à la vie de chantier, avoir la capacité de porter des matériaux lourds (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry Sur Seine Attestation de capacités professionnelles CAP de Maçon Variable Selon expérience professionnelle l De septembre 2014 à juillet sessions par an Salarié Contrat de professionnalisation Enseignement professionnel Préparation, organisation - Préparation du matériel et des matériaux nécessaires, réaliser des relevés d ouvrages existants - Organisation du poste de travail : situer son travail dans l ensemble du chantier - Implantation d un ouvrage (repérer les niveaux, respecter les cotes, repères,...) - Traitement des déchets de chantier (identifier et trier les déchets sur le chantier, les stocker aux endroits prévus) Réalisation et mise en œuvre en travaux neufs et réhabilitation - Montage et démontage d un échafaudage de pied en travaux neufs et réhabilitation (en toute sécurité) - Réalisation des maçonneries brutes en blocs et briques - Réalisation des maçonneries restant apparentes en blocs de béton, briques et moellons - Réalisation et mise en place des armatures, d un coffrage - Réalisation et mise en œuvre du béton - Réalisation et/ou mise en place d un composant - Réalisation des enduits horizontaux et verticaux - Réalisation d un réseau de canalisations Maintenance du matériel et entretien du chantier Communication - Transmission d un message - Expression des besoins en informations, matériaux, matériels - Signalement des anomalies et des difficultés rencontrées - Compte rendu de son activité et représentation de l entreprise Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Français Histoire-Géographie Mathématiques Sciences physiques Techniques de Recherches d Emploi (TRE) le cas échéant Information sur la des Acquis de l Expérience (VAE) - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - 6 mois d expérience professionnelle en fonction du parcours individualisé - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : être apte à la vie de chantier, avoir une aptitude pour le travail en hauteur (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Attestation de capacités professionnelles CAP Peintre - Applicateur de revêtements variable selon expérience professionnelle l De septembre 2014 à Juillet sessions par an Salariés Contrat de professionnalisation Enseignement professionnel Peinture - Mise en place du chantier - Travaux préparatoires pour nettoyer ou remettre à niveau les supports - Effectuer le rebouchage des grosses défectuosités - Effectuer les travaux d apprêts pour isoler les subjectiles défectueux, absorbants, humides ou oxydés - Colmater les fissurations - Redresser, niveler, aplanir les surfaces - Faire disparaître grains et épaisseurs - Contrôler l ensemble des surfaces - Effectuer les travaux intermédiaires et de finition pour couvrir et protéger, apporter coloration et aspect définitif aux subjectiles - Organisation du poste de travail - Respect des conditions d hygiène et de sécurité Revêtements murs et sols - Réalisation des travaux préparatoires et des travaux d apprêts - Pose des revêtements à peindre, des papiers peints et des revêtements muraux minces collés - Pose des revêtements de sol souples Travaux de façade - Réalisation des travaux préparatoires - Application des produits Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Français Histoire-Géographie Mathématiques Sciences physiques Techniques de Recherches d Emploi (TRE) le cas échéant Information sur la des Acquis de l Expérience (VAE) 30 31

18 Carreleur Mosaïste (CAP) Carreleur 15 (CAP) Temps plein Alternance Installateur Sanitaire (cap) IS 15 (CAP) TEMPS PLEIN ALTERNANCE Réaliser des travaux préparatoires Poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre Mettre en œuvre des isolants phoniques et/ou thermiques et des systèmes de protection à l eau sous carrelage Utiliser tous matériaux (carrelage, pavage, dalles béton, faïences, pierres naturelles, terre cuite, tomettes, mosaïque de hasard et industrielle) Le titulaire du CAP est un ouvrier qualifé dont l activité principale est de fournir et mettre en œuvre, dans le respect des règles de l art, les revêtements céramiques ou analogues sur les sols et les murs Réaliser différents réseaux Monter des appareils sanitaires Mettre en service, faire fonctionner, régler, maintenir, entretenir les équipements sanitaires Rénover et/ou modifier un équipement Informer l utilisateur des règles de bonne exploitation Le titulaire d un CAP Installateur Sanitaire peut travailler chez un artisan plombier ou en équipe dans une entreprise d installation Il exerce son activité sur chantier dans les travaux neufs ou la rénovation Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Demandeurs d emploi (sous réserve du financement Région) Particuliers : individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - 6 mois d expérience professionnelle en fonction du parcours individualisé - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : être apte à la vie de chantier (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Attestation de capacités professionnelles CAP Carreleur mosaïste variable selon expérience professionnelle l De septembre 2014 à juillet sessions par an Salariés Contrat de professionnalisation Enseignement professionnel Préparation - Prendre connaissance des documents liés à son ouvrage - Reconnaître le chantier en vue de son installation - Définir l ordre prévisionnel des tâches relatives à son ouvrage et organiser son poste de travail - Choisir et préparer les outillages et les matériels - Préparer les équipements individuels et vérifier la présence des équipements collectifs de protection et de sécurité - Monter un échafaudage de petite hauteur - Reconnaître la nature, la qualité et l état des supports - Effectuer le relevé de son ouvrage (niveaux, aplombs, planéité, équerrages, cotes, réservations ) - Vérifier et mettre en œuvre la protection des zones vulnérables liée à son intervention - Assurer le nettoyage, le dépoussiérage et le dégraissage des supports et, éventuellement, la dépose des revêtements de surfaces existants Mise en œuvre - Prévoir et vérifier le stockage des matériaux relatifs à son ouvrage en toute sécurité - Tracer les axes et vérifier les cotes de l ouvrage à réaliser - Tracer le départ d un calpinage simple, pose droite, diagonale, frise, listel et effectuer l assemblage à sec (calpinage fourni) - Calculer les quantités (les dosages) des produits de mise en œuvre et effectuer les mélanges - Réaliser les joints - Mettre en œuvre des isolants phoniques et/ou thermiques et des systèmes de protection à l eau sous carrelage - Poser des accessoires (joint de dilatation, cadre de tapis brosse) - Utiliser les matériels, les outillages et les équipements adaptés - Assurer la protection des personnes et des biens en cours de réalisation Suivi et fin de chantier - Représenter l entreprise - Effectuer un auto contrôle en cours de réalisation - Maintenir en état : matériels, outillages, machines, petit échafaudage - Identifier, trier et stocker les gravats - Contrôler la bonne réalisation et la conformité de son ouvrage terminé et en rendre compte, repli du chantier Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Français, Histoire-Géographie, Mathématiques, Sciences physiques, Techniques de Recherches d Emploi (TRE) le cas échéant, Information sur la des Acquis de l Expérience (VAE) Salariés (Contrat de professionnalisation, Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Droit individuel à la formation) Demandeurs d emploi (sous réserve du financement Région) Particuliers : individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire, déchiffrer une consigne - 6 mois d expérience professionnelle en fonction du parcours individualisé - Motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Etre apte à la vie de chantier (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Equipements de protection individuelle à la charge du stagiaire Lieux de formation Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Lycée Champlain Chennevières sur Marne Attestation de capacités professionnelles CAP Installateur Sanitaire l De septembre 2014 à juillet 2015 Salariés Contrat de professionnalisation variable selon expérience professionnelle 3 sessions par an Formation technologique et professionnelle Préparation, organisation - Prendre connaissance du dossier des consignes orales ou écrites de l entreprise, du client et des autres corps d état - Reconnaître le site et ses contraintes - Organiser son poste de travail et choisir son outillage - Recenser les éléments nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des biens - Réceptionner et vérifier une commande à partir d un bon de livraison Réalisation, mise en œuvre - Implanter, équiper et poser les matériels sanitaires - Tracer, réaliser les percements et poser les supports - Façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques - Raccorder les matériels aux différents conduits et réseaux (fluidique, électrique) - Effectuer régulièrement le nettoyage du poste de travail et l entretien de l outillage - Procéder au tri sélectif des déchets de chantier - Participer à une opération d entretien, de dépannage sur une installation sanitaire Contrôle et mise en œuvre - Vérifier la conformité de l installation sanitaire - Mettre en service l installation après essais et contrôles - Lister et intervenir sur les dysfonctionnements - Paramétrer une régulation simple sur une installation sanitaire après liaison électrique Communication - Recueillir et transmettre des informations en ayant un comportement adapté à son environnement (personnel de l entreprise, autres corps d état, organismes institutionnels, clients) Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Français Histoire - Géographie Mathématiques Sciences physiques Techniques de recherches d emploi (TRE) Information sur la des Acquis de l Expérience (VAE) 32 33

19 Maintenance des bâtiments de collectivités (CAP) MBC 15 (CAP) TEMPS PLEIN ALTERNANCE Menuisier Fabricant (CAP) Menuisier 15 (CAP) Alternance Maintenir en bon état de fonctionnement Acquérir une multi compétence dans les différents corps d état du bâtiment Diagnostiquer un dysfonctionnement Réparer ou faire réparer Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Demandeurs d emploi (sous réserve du financement Région) Particuliers : individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - 6 mois d expérience professionnelle en fonction du parcours individualisé - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : apte à la vie de chantier, pas de contre indication médicale à l exercice du métier En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Adolphe Chérioux - Centre Permanent Vitry sur Seine Attestation de capacités professionnelles CAP Maintenance des bâtiments de collectivités l De septembre 2014 à juillet 2015 Salariés, contrat de professionnalisation Variable selon expérience professionnelle 3 sessions par an Le titulaire du CAP est un professionnel polyvalent capable d assurer la maintenance et l entretien de premier niveau au sein d un bâtiment important : il est capable par exemple de faire un raccord de carrelage, peinture, papier peint ou maçonnerie. Il sait changer une porte, ressouder un barreau, réparer une fuite d eau simple, poser une prise, un interrupteur,... Il sait faire des commandes simples de matériaux et plannifier son travail Il peut exercer au sein d administration, d hôpitaux, etc... Enseignement professionnel Technologie du bâtiment - Maçonnerie - Carrelage - Peinture - Revêtements murs/sols - Electricité - Menuiserie, agencement - Serrurerie - Plomberie/Chauffage Diagnostic - Reconnaissance d un bâtiment - Plan d intervention - Mise en oeuvre à partir de chantiers réels : dessin, lecture de plans, schémas Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux premiers secours (AFPS ou SST) Français Histoire Géographie Mathématiques Sciences Physiques Technique de recherche d emploi (TRE) Information sur la des Acquis de l Expérience (VAE) Réaliser et poser les ouvrages de menuiserie et ensembles d agencement en bois et matériaux associés pour les travaux neufs, d entretien et de réhabilitation, suivant un processus unitaire et de petite série Prendre en compte les spécificités d un dossier technique, les normes et les règlements de sécurité Prendre en considération les données et les contraintes économiques Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Particuliers : individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : être apte à la vie de chantier (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée François Mansart Saint Maur des Fossés Attestation de capacités professionnelles CAP Menuisier fabricant l De septembre 2014 à Juillet 2016 Salariés Contrat de professionnalisation variable alternance Le titulaire du CAP peut travailler au sein d une entreprise de menuiserie, d agencement ou de production de mobilier En atelier, il fabrique principalement, à l unité ou en série, des fenêtres, des volets, des portes, des placards et autres meubles en bois ou en matériaux dérivés, pouvant inclure des composants en verre ou en matériaux de synthèse. Il assure le suivi de la fabrication, le contrôle qualité des produits et la maintenance des machines et outils. Sur le chantier, il pose le mobilier, en organisant et sécurisant son intervention, puis trie et fait évacuer les déchets. Enseignement professionnel Réalisation pratique d éléments d ouvrage en atelier - Établir un débit matière et/ou une liste de composants - Compléter les modes opératoires de fabrication - Traduire graphiquement une solution technique - Installer et mettre en sécurité son poste de travail - Vérifier la conformité des matériaux et des produits - Préparer les pièces à usiner, à monter, à finir - Installer et régler les outils, les accessoires et les pièces - Conduire les opérations d usinage - Assembler les composants constitutifs d un ouvrage ou d un produit - Réaliser les opérations de finition et de traitement - Conditionner, stocker, charger, décharger les matériaux, produits et ouvrages - Poser des mobiliers d agencement intérieur Technologie - L entreprise et son environnement - Matériaux et produits - Procédés et processus de réalisation Dessin de construction - Expression graphique - Conventions et normes de représentation - Codes et langages - Outils de représentation - Réalisation graphique - Expression technique et orale - Système de conception et de construction des ouvrages - Liaisons - Composants et quincailleries - Technologies auxiliaires - Identification et décodage des documents techniques - Interprétation d une solution technique Arts appliqués - Expression graphique à caractère artistique Prévention, santé, environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Français Histoire - Géographie Mathématiques Sciences physiques 34 35

20 Ébéniste (CAP) Ebeniste 15 (CAP) Temps plein Menuisier (Bp) Menuisier 15 (BP) Réaliser tout ou partie d ouvrage en respectant des critères esthétiques et des contraintes liées aux techniques traditionnelles ou à des techniques plus innovantes au niveau de la conception, de la fabrication et de la finition. Ce CAP offre une première qualification pour exercer le métier d ébéniste. Le titulaire de ce diplôme fabrique et répare des meubles à l unité ou en nombre limité, selon un mode artisanal. A partir des plans et des instructions qui lui ont été donnés, il exécute une partie ou un ensemble de mobilier. Il réalise aussi les placages, les frisages, le montage des meubles et les finitions. Il peut travailler dans un atelier, une entreprise artisanale ou une PME Réaliser d après des plans des travaux de menuiserie, d agencement et d escalier Exécuter et conduire les activités : fabrication, rénovation, réhabilitation et pose sur des travaux de menuiserie et d agencement Prendre en compte les spécificités d un dossier technique, les normes et règlements de sécurité Prendre en considération les données et les contraintes Le titulaire de ce diplôme est un ouvrier hautement qualifié qui exerce son activité en atelier ou sur chantier, aussi bien en construction neuve qu en réhabilitation ou en agencement. Il travaille le bois, ses dérivés et les matériaux associés (aluminium, produits verriers, matières plastiques). Il réalise des ouvrages de menuiserie du bâtiment, d agencement, d aménagement intérieur et de mobilier urbain. Après avoir fait l état des lieux et analysé l existant, le menuisier exécute les dessins, définit le processus de fabrication, réalise l ouvrage et enfin le met en place. Salariés (Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Contrat de professionnalisation, Droit Individuel à la Formation) Particuliers : Individuels payants - Niveau 3 e : savoir lire, écrire et déchiffrer une consigne - Savoir-être : motivation pour le secteur professionnel, mobilité, bon relationnel - Aptitudes physiques exigées : être apte à la vie de chantier (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Tenue de travail exigée en atelier (à la charge du stagiaire) Lycée Jacques Brel Choisy le Roi Attestation de capacités professionnelles CAP Ebéniste variable selon experience professionnelle l De septembre 2014 à Juin 2015 Salarié Contrat de professionnalisation Enseignement professionnel Information - Prendre connaissance du travail à réaliser - Relever les informations pertinentes (esthétiques, techniques, architecturales..) dans l environnement du produit Préparation - Décoder des dessins de définition - Proposer des solutions esthétiques et techniques en adéquation avec le cahier des charges et les moyens de fabrication - Préparer la matière d œuvre - Organiser le poste de travail Mise en oeuvre des produits - Débiter et corroyer - Établir et tracer - Réaliser : les montages, les usinages - Monter, plaquer - Assurer le fonctionnement des parties mobiles et poser les quincailleries - Assurer les finitions - Maintenir les équipements et les matériels en état Communication - Communiquer les informations techniques et les observations - S informer des évolutions techniques - Participer à l accueil des clients et des fournisseurs - Participer à la valorisation de l entreprise et à la promotion des produits graphiquement et par écrit Technologie - Les matériaux - Les ouvrages - Les moyens de représentation et de communication dessin de construction, codes et langages normalises - La connaissance des matériels et des systèmes - La connaissance des processus - Connaissance de l entreprise - Prévention des risques professionnels - Arts appliqués Prévention - Sécurité - Environnement - Prévention des risques - Protection du poste de travail - Risques spécifiques - Conduite en cas d accident - Formation aux Premiers Secours (SST) Salariés (Contrat de professionnalisation, Congé Individuel de Formation, Plan de Formation, Droit individuel à la formation) Particuliers : individuel payant - CAP Menuiserie et/ou BEP Bois et matériaux associés et 3 ans d expérience professionnelle Ou - 5 ans d expérience professionnelle dans le domaine professionnel - Etre apte à la vie de chantier (pas de contre indication médicale à l exercice du métier) En groupe ou individualisée Equipements de protection individuelle à la charge du stagiaire Lycée François Mansart Saint Maur des Fossés Attestation de capacités professionnelles BP Menuiserie l De septembre 2014 à juin 2015 Salarié Contrat de professionnalisation variable alternance Enseignement professionnel Etude d ouvrage et choix de solutions technologiques - Technologie : être capable de choisir et sélectionner les matériaux adaptés ; être capable de choisir et sélectionner les outils nécessaires au chantier à exécuter - Géométrie descriptive : - Étude des tracés qui vont permettre de visualiser les pièces Être capable d évaluer la grandeur réelle de la pièce pour prévoir la fabrication d objet complexe Extension du dessin industriel Fabrication d un ouvrage complexe - Transmission du savoir théorique au savoir professionnel pratique - Fabrication de meubles ou d éléments en bois qui font appel à une conception établie lors de la formation théorique Préparation de la fabrication et préparation du chantier - Environnement pour la pose sur chantier - Environnement pour la fabrication en atelier : sélection et choix des outils appropriés aux nécessités du chantier ou de la fabrication à réaliser ; sélection et choix des matériaux adaptés aux besoins réels du chantier ou de la fabrication Réalisation de plans d exécution - Etablir le dessin de fabrication pour le bureau des Méthodes à partir du dessin de définition de bureau d études Arts appliqués Hygiène, prévention et secourisme (épreuve facultative) Etudes Mathématiques et scientifiques Expression française et ouverture sur le monde Anglais (épreuve facultative) Français appliqué au domaine professionnel Histoire-Géographie Mathématiques appliquées au domaine professionnel 36 37

Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne

Sophie Bloch, Présidente du GMTI 94 Rémi Lunet, Ordonnateur du GMTI 94. GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne Lycée Maximilien Perret - Alfortville (94) GRETA des Métiers et des Techniques Industrielles du Val de Marne Nos domaines Notre offre de formation s est enrichie et consolidée autour de grands domaines

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS TÉL. 05 56 37 44 40

L ÉNERGIE FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE. www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS TÉL. 05 56 37 44 40 FORMATIONS PROFESSIONNELLES AUX MÉTIERS DE L ÉNERGIE www. if2p-evolution.com CATALOGUE DES FORMATIONS Valable à partir du 01/01/2016 TÉL. 05 56 37 44 40 FROID / CLIMATISATION / ÉLECTRICITÉ VENTILATION

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15 CLIMATISATION CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Sommaire VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Réussir la sélection et la vente d un climatiseur réversible (Distributeurs) (2 jours) CLM 1-17

Plus en détail

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air Appellations Agent / Agente de maintenance en climatisation Agent / Agente de maintenance en conditionnement d'air Agent / Agente de maintenance en génie climatique Monteur-dépanneur / Monteuse-dépanneuse

Plus en détail

Programme de formation Quali PAC

Programme de formation Quali PAC Programme de formation Quali PAC Objectif du stage : Acquérir les bases permettant le dimensionnement, la conception et la mise en œuvre d installations de PAC qualitatives, dans une logique de développement

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier

Génie climatique. Installation. Préparer son intervention sur chantier A Génie climatique Installation Préparer son intervention sur chantier ommentaires Identifier les points d attention liées à la réalisation du chantier (contraintes techniques, d accès, de temps, ) Mettre

Plus en détail

Lycée polyvalent et lycée des métiers de l Énergie et de l Environnement

Lycée polyvalent et lycée des métiers de l Énergie et de l Environnement Lycée RASPAIL 75014 Titre PARIS Ldmraspail.fr suite du titre Lycée polyvalent et lycée des métiers de l Énergie et de l Environnement Proviseure : Marie-Eve Leroux-Langlois: 01 40 52 73 10 ; marie.langlois@ac-paris.fr

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables

RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables RECONVERSION PROFESSIONNELLE TITRE PROFESSIONNEL TICCSER Technicien Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables SOMMAIRE PAGE 1. ATOUTS DE LA FORMATION 02 2. NOMENCLATURES

Plus en détail

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR THERMIQUE Elèves de 3 ème, 3 ème SEGPA, 3 ème Prépa-pro, 3 ème Dispositif alternance Aptitudes manuelles Adaptabilité aux différentes

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Guide de la formation 2013/2014

Guide de la formation 2013/2014 Guide de la formation 2013/2014 Chauffage & ECS Vapeur & eau surchauffée Froid Climatisation Pompe à chaleur Planchers chauffants / rafraîchissants Traitement d eau chauffage & piscines Electrotechnique

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

L OFFRE DU GRETA NANTES INDUSTRIE

L OFFRE DU GRETA NANTES INDUSTRIE GRETA NANTES INDUSTRIE Catalogue Formation 2012 Révélateur de compétences, Porteur d avenir L OFFRE DU GRETA NANTES INDUSTRIE GENIE ELECTRIQUE Conception électrique Electrotechnique industrielle Electrotechnique

Plus en détail

Monteur(se) en sanitaire et chauffage

Monteur(se) en sanitaire et chauffage Enseignement professionnel 3 ème degré Monteur(se) en sanitaire et chauffage Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré professionnel Monteur (teuse) en sanitaire et chauffage Grille horaire

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

Installateur chauffage-sanitaire

Installateur chauffage-sanitaire Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Chauffage électrique et eau chaude sanitaire Sommaire Chauffage électrique VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser les radiateurs intelligents et

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013

CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013 CALENDRIER DES FORMATIONS PAR DOMAINE Septembre / Décembre 2013 TRAVAUX DE RÉNOVATION MARCHÉS RÉSIDENTIELS MARCHÉS TERTIAIRES ACTIONS DE FORMATION DURÉE 18 28 36 37 41 45 Identifier les éléments clés d'une

Plus en détail

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Le progiciel FISA, très répandu dans les bureaux d étude thermique, permet les calculs thermiques dans les bâtiments neufs et existants

Plus en détail

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

VENTILATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION 102 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES ACTIVITES : Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste. Niveau V

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste. Niveau V REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Monteur(se) Dépanneur(se) Frigoriste Niveau V Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Formations Metiers. energies

Formations Metiers. energies Formations Metiers energies 2015 Pourquoi choisir Apave? Nos formations "100 % opérationnelles" : Travaux pratiques et mises en situation "terrain", sur du matériel grandeur réelle. Nos équipements de

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

Séminaire sur les métiers du Froid et de la Climatisation à La Réunion

Séminaire sur les métiers du Froid et de la Climatisation à La Réunion CARIF-OREF Réunion. Séminaire sur les métiers du Froid et de la Climatisation à La Réunion Date : 3 Avril 2013 Lieu : Saint Denis 1. Etat des lieux du secteur Froid et climatisation 2. Identification des

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Formations Techniques

Formations Techniques Faire avancer toutes les envies d entreprendre TECHNIQUES INDUSTRIELLES Formations Techniques 2015 MENUISERIE BÂTIMENT SOUDAGE ÉNERGIES SÉCURITÉ EMPLOIS ET COMPÉTENCES DANS L ENTREPRISE www.cciformation49.fr

Plus en détail

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION 88 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix de vos formations

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Centre de formation hydraulique

Centre de formation hydraulique RÉF. H1 Dimensionnement des réseaux hydrauliques DURÉE : 2 jours echniciens de bureaux d études, Chargés d affaires d entreprises, Responsables techniques d installation de chauffage et de climatisation,

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Sommaire CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Sélectionner et argumenter pour réussir

Plus en détail

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés.

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés. 9.4 CHAUFFAGE ET RAFRAICHÎSSEMENT 9.4.1 ÉMETTEURS DE CHAUFFAGE, RAFRAÎCHISSEMENT ET GESTION D énergie Les émetteurs doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité

Plus en détail

LES CHAUDIERES MURALES

LES CHAUDIERES MURALES Comme tout générateur, les chaudières murales sont constituées d un corps de chauffe, d un circuit de fluide caloporteur et de parcours des fumées. Les foyers des chaudières murales sont de type atmosphérique

Plus en détail

REFERENTIEL CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

REFERENTIEL CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE REFERENTIEL CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE Date de mise en application : 29/07/2015 1 Table des matières AVANT PROPOS... 3 MODIFICATION PAR RAPPORT A LA PRÉCÉDENTE VERSION... 3 1) DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Réussir le dimensionnement et la vente d une installation VMC pavillonnaire (Distributeurs) (2 jours) VNT 1-11

Réussir le dimensionnement et la vente d une installation VMC pavillonnaire (Distributeurs) (2 jours) VNT 1-11 VENTILATION VENTILATION CLIMATISATION ET VENTILATION Sommaire VOUS SOUHAITEZ DIMENSIONNER ET VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Valoriser et vendre les systèmes haute performance en VMC pavillonnaire (1 jour)

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DETAIL DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EASYTAIRM 20 rue Angélina Faity 79000 NIORT N d enregistrement : 54 79 00883 79 Type d action de formation Intitulé de la formation «Les techniques de calculs appliquées

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

PROGRAMME. de FORMATION SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ

PROGRAMME. de FORMATION SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ de FORMATION 2015 SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Type Code Stage QUALIFIANT ST QUASOLC ST QUASOLS ST QUALIPAC ST QUABOISE ST QUABOISA Intitulé QUALISOL CESI - MISE EN ŒUVRE D'UN CHAUFFE-EAU

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

QUALIPAC WATERKOTTE. GEOTHERMIE & AEROTHERMIE Formation Waterkotte découverte* Formation Installateur agréé & Station technique agréée*

QUALIPAC WATERKOTTE. GEOTHERMIE & AEROTHERMIE Formation Waterkotte découverte* Formation Installateur agréé & Station technique agréée* AERO-GEO- Centre de Formation QUALIPAC WATERKOTTE GEOTHERMIE & AEROTHERMIE Formation Waterkotte découverte* Formation Installateur agréé & Station technique agréée* * Dispensées au Centre de Formation

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE BTP CFA VIENNE

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE BTP CFA VIENNE L OFFRE CONTINUE BTP CFA VIENNE www.btp-formation-poitiers.fr PLATEFORME PRAXIBAT «Ventilation» PLATEFORME PRAXIBAT «Cellule d étanchéité : Essais & Mesures» PLATEFORME PRAXIBAT «Enveloppe» PLATEFORMES

Plus en détail

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement :

A qui transmettre les dossiers de demande ou de renouvellement : DEMANDE D'ENREGISTREMENT AUPRES DES PREFECTURES (VERSION AVRIL 2001) Application du décret n 92-1271 du 7 décembre 1992 relatif à certains fluides frigorigènes utilisés dans les équipements frigorifiques

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL

SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SPECIALITE INSTALLATEUR, DEPANNEUR EN FROID ET CONDITIONNEMENT D AIR DE BREVET PROFESSIONNEL SOMMAIRE DES ANNEXES ANNEXE I : pages Référentiel des activités professionnelles.. 3 Référentiel de certification....

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL

MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL LOGO CLient MISSION D ASSISTANCE ET DE CONSEIL AUDIT TECHNIQUE ET ENERGETIQUE BATIMENT «LE MAGNUM» Rue X à X (92) Dossier n 2011 92 076 Propriétaire : XXX Dates de visite : 15et 16 février 2012 Réalisé

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation

AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation AFPA DE METZ Présentation du métier et de la formation association nationale pour la formation professionnelle des adultes Technicien de Maintenance des Equipements Thermiques Le niveau IV correspond au

Plus en détail

OFFRES D EMPLOI A POURVOIR SECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE PROFIL DE POSTE 12 ROBINETIERS

OFFRES D EMPLOI A POURVOIR SECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE PROFIL DE POSTE 12 ROBINETIERS OFFRES D EMPLOI A POURVOIR SECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE PROFIL DE POSTE 12 ROBINETIERS I- ENERGIE NUCLEAIRE : EMPLOI : ROBINETIERS (24) + 12 CDI PROFILS RECHERCHES H/F titulaires du niveau V (CAP/BEP

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT*

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* CTL Condensation Chaufferies complètes acier fioul ou gaz www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* SELON LA LOI DE FINANCES EN VIGUEUR *Crédit d impôt sur le prix de la chaufferie posée par un professionnel, hors

Plus en détail

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE 72 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE Guide de choix de vos formations MAÎTRISER LES

Plus en détail

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation

> Chef de projets. > Les activités. Les missions. > Les qualités et compétences requises. > Les caractéristiques du métier. Le niveau de formation > Chef de projets Identifier les besoins et définir les objectifs, les moyens, les actions et les résultats attendus du projet en collaboration avec les autres acteurs du projet. Gérer les ressources humaines

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE

DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE Ville de Charly Exploitation des installations thermiques des bâtiments communaux Annexe n 3 au CCTP DETAIL DES PRINCIPALES OPERATIONS DE MAINTENANCE ET CONTRÔLE 1 INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE 2 INSTALLATIONS

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des Eaux Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

éférentiel technique métier Installateur de chauffage bois

éférentiel technique métier Installateur de chauffage bois éférentiel technique métier I Sommaire Des partenaires témoignent...page 1...Pages 2 à 6 Les activités principales Les activités spécifiques Le profil...pages 7 à 9 Les compétences savoir Savoir-être Savoir-faire

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la FPI

21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la FPI 21èmes Journées d Etudes Professionnelles de la FPI Atelier «Mieux concevoir, exécuter et livrer des logements BBC : points de contrôle et premières réussites» Bellet Christophe (GrDF) Delphine Lepeix

Plus en détail

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau Constats Présence régulière de légionelles dans les installations de distribution d eau intérieure

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Réussir en électricité

Réussir en électricité CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DE L ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE CAP PROELEC BP IEE BAC PRO ELEEC BTS Électrotechnique Installations Énergie Réseaux Réussir en électricité Entièrement dédié aux métiers de l

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ

REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ DUREE : 2 x 2 JOURS PROGRAMME : Les gaz combustibles - Rappels sur les unités - Classification des gaz distribués La combustion - Principe Le pouvoir

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC

PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC PREPARATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES B1, B2, BR, BC Objectifs Préparer à l habilitation du personnel ayant une formation électrique, exécutant et/ou supervisant : des interventions électriques des

Plus en détail