LABE04 5 oct Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556"

Transcription

1 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau des valeurs... 4 Montage...5 Schéma de montage... 5 Mesures... 5 Description des canaux utilisés sur l'oscilloscope... 5 Mesure aux bornes du condensateur... 7 Mesures sur les flans... 8 Calculs pour la monostable...9 Formules utilisées... 9 Tableau des valeurs... 9 Montage...10 Schéma de montage Mesures...10 Description des canaux utilisés sur l'oscilloscope Mesure avec un interrupteur Remarques...13 Schéma de montage Calculs Résultat de mesure Conclusion...14 Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

2 Cahier des charges Ce circuit peut travailler en temporisateur (monostable) ou en oscillateur (astable). Il contient 2 structures identiques a) A partir des données du fabriquant (datasheet), réaliser le montage en oscillateur donné à la figure 3. Pour cela, il faut se fixer une fréquence que l'on aimerait obtenir et calculer les éléments RC externes à rajouter selon les formules et explications données. Attention à ne pas dépasser la tension d'alimentation donnée sur la 1 ere page. Mesurer et relever le signal obtenu à la sortie et celui sur le condensateur C T. Voir dans quelle mesure on peut changer le rapport cyclique (duty cycle) avec R A et R B. b) Avec la 2 éme structure du 556 réaliser le montage en monostable (impulsion calibrée). Se fixer une durée d'impulsion (C entre 10NF et 100NF), calculer les composants nécessaires et câbler le montage. Vérifier le fonctionnement à l'oscilloscope. Bref rappel théorique Le composant 555 contient dans le même petit boîtier un oscillateur à relaxation, deux comparateurs, une bascule RS et un transistor de décharge. Ce composant possède des applications plus que nombreuses, dont la bascule monostable et la astable. Métraux Nathanaël - YTM1 2 TLC556

3 Mode astable Lorsque Q est au niveau bas, le transistor est bloqué et le condensateur se charge via une résistance totale R A R B. Donc, la constante de temps de charge égale R A R B C. La tension de seuil augmente à mesure que le condensateur se charge. Finalement la tension de 2V CC seuil dépasse ; alors la sortie de niveau haut du comparateur du haut met la 3 bascule au niveau haut. Q étant de niveau haut, le transistor se sature et met la broche 1 à la masse. Alors le condensateur se décharge via R B. Donc, la constante de temps de décharge égale R B C. Lorsque la tension entre les bornes du condensateur chute légèrement au dessous de niveau bas. V CC 3 Mode monostable, la sortie de niveau haut du comparateur du bas remet la bascule au V CC Lorsque l'entrée de basculement est légèrement inférieure à, la sortie de niveau 3 haut du comparateur du bas remet la bascule au niveau bas. Cela bloque le transistor et permet au condensateur de se charger. Lorsque la tension entre les bornes du condensateur V CC est légèrement supérieure à, la sortie de niveau haut du comparateur du haut met 3 la bascule au niveau haut. Le transistor conduit dès que Q passe au niveau haut. Introduction La fréquence désirée n'étant pas indiquée dans le cahier des charges, je l'ai donc fixée a 1 [khz]. Si la patte «THRESHOLD» est connectée à la patte «TRIGGER», le TLC556 travail en multivibrateur. Les équations ci-dessous, permettent de calculer la fréquence de l'oscillation. Calculs pour l'astable Formules utilisées 1.44 F = R A 2 R B C Fréquence de sortie Erreur= 1 Fcalc 100 Fref Taux d'erreur Métraux Nathanaël - YTM1 3 TLC556

4 Valeurs utilisées pour les calculs F ð Fréquence fixée à 1 [khz] C T ð Condensateur fixé à 100 [nf] Tableau des valeurs Calcul du couple de résistances R A et R B valeurs normalisées. pour obtenir la fréquence la plus proche avec des R A [Ohm] R B [Ohm] Val. normalisées Calc. Norm. F [Hz] % Erreur K K K K K K K K K K K K K K K K K K K K K K K Le tableau nous permet de sortir les valeurs normalisées qui théoriquement sont le plus proche de la réalité. RA ð 3K3 [Ohm] RB ð 5K6 [Ohm] 0.69 % d'erreur sur la fréquence Métraux Nathanaël - YTM1 4 TLC556

5 Montage Schéma de montage Mesures Description des canaux utilisés sur l'oscilloscope Ch1 ð Sortie du 556 en patte 5. Ch2 ð Point de mesure entre les résistances R A et R B (Patte 1 du 556). Ch3 ð Point de mesure entre C T et R B (patte 2 et 6 du 556). Métraux Nathanaël - YTM1 5 TLC556

6 La mesure ci-dessous nous montre que la fréquence est à [khz] contrairement au 1 [khz] fixé plus haut dans le rapport. Il est a noter que le rapport cyclique est de 61%. Les 40 [Hz] de différence sont dû à la tolérance des composants et ne font que 4% de différence. Mesure globale Le couple de résistances choisit est R A = 3K3 et R B = 5K6 ce qui nous permet de calculer le rapport cyclique avec précision. R B 100 R A 2 R B = 5 K6 3 K3 2 5 K6 100=38.62 Calcul permettant de trouver le rapport à 0. Pour trouver le rapport cyclique par rapport 1, il faut faire: 100% 38.62% = 61.38% Cette valeur correspondant relativement bien avec la valeur mesurée à l'oscilloscope. Métraux Nathanaël - YTM1 6 TLC556

7 Mesure aux bornes du condensateur L'image ci-dessous montre la tension aux bornes du condensateur C T. La tension V CC est de 9 car en théorie on devrait avoir des seuils tous les 3V. Avec les curseurs ont peut voir un signal triangulaire (ou presque) avec une amplitude de 3V ainsi qu'un «offset» de 3V ce qui correspond aux principes décrit plus haut. Tension aux bornes du condensateur Métraux Nathanaël - YTM1 7 TLC556

8 Mesures sur les flans Temps de montée Lorsque l'on zoom sur le flan montant on peut y voir une pointe qui pourrait dans certain as poser des problème car son amplitude est de 1.52V avec V CC de 8.5V. Le temps de montée est de [ns]. Temps de descente L'image montre le temps de descente de l'impulsion qui est de 15 [ns]. Métraux Nathanaël - YTM1 8 TLC556

9 Calculs pour la monostable Formules utilisées W =1.1 R A C T Temps de maintien Valeurs utilisées pour les calculs Erreur= 1 Wcalc 100 Wref Taux d'erreur W ð Temps de maintien fixé a 10 [ms] Tableau des valeurs Calcul du couple de résistances R A et R B valeurs normalisées. pour obtenir la fréquence la plus proche avec des C T [nf] R A [Ohm] Val. normalisées Calc. Norm. W [ms] % Erreur M K K K K K K K K K K K Le tableau nous permet de sortir les valeurs normalisées qui théoriquement sont le plus proche de la réalité pour la largeur voulue. C T ð 27 [nf] R A ð 330K [Ohm] C T ð 33 [nf] R A ð 270K [Ohm] % d'erreur sur le temps Durée de l'impulsion de 9.8 [ms] Métraux Nathanaël - YTM1 9 TLC556

10 Les valeurs disponibles dans le stock du laboratoire ne permettent pas d'obtenir le couple de composant idéal. Les valeurs utilisées dans la mesure sont: C T ð 39 [nf] R A ð 220K [Ohm] % d'erreur sur le temps Durée de l'impulsion de 9.44 [ms] Montage Schéma de montage Mesures Description des canaux utilisés sur l'oscilloscope Ch1 ð Sortie du 556 en patte 9. Ch2 ð Signal aux bornes du condensateurs C T ainsi patte 12 et 13. Ch3 ð Signal à l'entrée du montage. Métraux Nathanaël - YTM1 10 TLC556

11 Allure du signal avec un générateur Le ch3 montre une impulsion d'environ 6 [ms], cette impulsion remplace l'interrupteur pour éviter les crampes en fin de journée de test. Le générateur est réglé sur 35 [Hz] et 7V d'amplitude, la tension d'alimentation étant à 9V. L'impulsion est déformée à cause de la résistance de 1K qui interfère avec la résistance interne de 50R du générateur. Le ch2 montre bien que lorsque l'entrée trigger (ch3) passe à 0 la bascule change d'état et le 2V CC transistor de décharge se bloque. Au moment ou la tension de C T atteint 6V ou, la 3 bascule commute au travers du comparateur et le transistor de décharge se met a conduire, déchargeant ainsi le condensateur (U CT = 0V). Lors des calculs j'avais fixé un temps de maintient de 10 [ms], le temps de maintient mesurée est de ms. Métraux Nathanaël - YTM1 11 TLC556

12 Mesure avec un interrupteur Allure du signal avec interrupteur Le principe de la monostable est entre autre utilisé pour éviter les rebond d'un interrupteur. L'image ci-dessous, montre un un rebonds de contact sur le ch3, le ch2 monte a 1 lors du premier flan, les impulsion durant moins de 10 ms elles n'influenceront pas la sortie ch2. Si le signal ch3 reste à 1 plus de 10 ms, le temps de sortie sera plus longtemps à 1 car l'entrée trigger reste plus basse que V CC 3 relâchement du switch le condensateur étant plus haut que directement au niveau 0. donc le condensateur se charge en permanence, lors du 2V CC 3 la sortie repasse Métraux Nathanaël - YTM1 12 TLC556

13 Remarques Le montage en astable ne permet pas d'obtenir un rapport cyclique de 50% car le on aura (R A + R B) à la charge et R B seul à la décharge. Pour contrer ce problème on peut utilisé le 555 juste comme un trigger de Schmitt. Le schéma ci-après permet de faire ce montage. Schéma de montage Calculs F= 1 khz C = 100 NF F = 0.72 R C ð R= 0.72 F C = =7.2 K Métraux Nathanaël - YTM1 13 TLC556

14 Résultat de mesure On peut voir sur l'oscillograme ci-dessus que le rapport cyclique est bien de 50%, ce montage ne peut produire que un rapport cyclique du fait que l'on charge est décharge le condensateur au travers de la même résistance. La fréquence est fausse car la résistance de 7K2 n'existe pas, elle a été remplacée pas une 8K2 qui charge et décharge le condensateur plus lentement donc la fréquence est plus basse. Le but de cette partie étant de voir qu'il était belle et bien possible de faire un rapport cyclique de 50% avec un 555. Conclusion Ce laboratoire m'a permit de découvrir le 555 qui semble être un IC pour concevoir des gadgets dans les revues électronique, alors que l'on peut lui imaginer une multitude d'application plus professionnel tel qu'un anti-rebond ou un oscillateur. J'ai pas la même occasion pu mieux comprendre son fonctionnement en créant un petit rappel théorique sur son fonctionnement. Après avoir essayé avec une multitude de solution pour obtenir un rapport cyclique de 50%, j'en ai conclu qu'il fallait une résistance R A au moins 200 fois plus grande que R B, sauf si on utilise la méthode citée dans les remarque. Métraux Nathanaël, CPNV, le 5 octobre Métraux Nathanaël - YTM1 14 TLC556

PROJET D ELECTRONIQUE N 1

PROJET D ELECTRONIQUE N 1 PROJET D ELECTRONIQUE N 1 Montage d un multivibrateur astable utilisant un circuit intégré NE55 et permettant de générer un signal carré d amplitude cinq volts et de fréquence un kilohertz. LEBOEUF Vincent

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt Trigger de Schmitt I- BUT : Etudier les niveaux de tensions de fonctionnement des circuits inverseurs à trigger de Schmitt et d un oscillateur astable à trigger de Schmitt. II- MATERIELS : Composants :

Plus en détail

Alarme pour batteries

Alarme pour batteries 1 de 9 26/01/2012 10:17 Alarme pour batteries Mise à jour le 9 septembre 2010 http://matthieu.weber.free.fr Contexte : Le central téléphonique de la base Dumont d'urville est alimenté par des batteries

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle

Archambeau Tony. GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle GENERATEUR Carré, Sinus, Triangle Le 16 Novembre 2006 Table des matières I/ Dossier de présentation (Partie Théorique). 1) Table des matières. 2) Introduction. 3) Enoncé numéro 1 : Cahier des charges.

Plus en détail

T.P. n 8: MULTIPLIEUR

T.P. n 8: MULTIPLIEUR T.P. n 8: MULTIPLIEUR 1) MODULATION D AMPLITUDE On veut transmettre sur de grandes distances des informations, par exemple sonores, de fréquences comprises entre 0 Hz et 0 khz. La transmission ne peut

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires

Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Exemples d'utilisations des transistors bipolaires Remarques concernant tous les montages: Tous les montages ont ete testes (sauf ampli de classe B) Si un montage refuse de fonctionner, mettre un condensateur

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

U c U n U 3 I 3. Hacheur

U c U n U 3 I 3. Hacheur G. Pinson - Physique Appliquée Alimentation à découpage 2-TP / 1 2 - ALIMENTATION À DÉOUPAGE Sécurité : manipulation réalisée en TBTS. Principe : générateur de tension (U ) réglable (par ) et régulée,

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche fonctionnelle Energie Energie de puissance (We) Elaborer les signaux de commande Ordre Commuter la puissance We Transformer l énergie Microcontrôleur, up Préactionneur

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

Ensemble pour l étude d une régulation de température

Ensemble pour l étude d une régulation de température ENSP Montrouge N. 205 Ensemble pour l étude d une régulation de température L ensemble est constitué des éléments suivants : - élément A : un boîtier contenant un bloc de cuivre, muni d une thermistance,

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

utilisation de l'oscilloscope Tektronix TDS2002B TP Formation Systèmes d'information et numérique

utilisation de l'oscilloscope Tektronix TDS2002B TP Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D utilisation de l'oscilloscope Tektronix TDS2002B TP Formation Systèmes d'information et numérique V1.0 1 ère partie : Réglages en tension. - calibres - mode AC ou mode DC - déclenchement -

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel

TP EL20. A) Organisation. B) Compte-rendu. C) Matériel TP EL20 A) Organisation Il est rappelé que la présence au TP est obligatoire. Les TP doivent être préparés (cours appris et énoncé de TP lu). Un contrôle de connaissance sous forme de questions pourra

Plus en détail

Manipulations du laboratoire

Manipulations du laboratoire Manipulations du laboratoire 1 Matériel Les manipulations de ce laboratoire sont réalisées sur une carte électronique comprenant un compteur 4-bit asynchrone (74LS93) avec possibilité de déclenchement

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

OBJECTIF DE LA MANIPULATION

OBJECTIF DE LA MANIPULATION MANIPULATION Dans cette manipulation, vous êtes amenés à utiliser des appareils alimentés par le réseau 240volts. Gardez à l esprit que ces tensions sont extrêmement dangereuses. Nous vous demandons donc

Plus en détail

1.Alimentation linéaire

1.Alimentation linéaire Sommaire Introduction Cahier des charges...5 1.Alimentation linéaire...6 2.Alimentation à découpage...7 3.Les différents types de montages...8 3.1. Alimentation type "Buck"...8 3.2 Alimentation type "Boost"...8

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable Production de Signaux - fonction Astable / Monostable 1. Introduction La fonction «génération de signaux rectangulaire» se décompose en deux catégories : - La génération de signaux périodique (fonction

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Projet d'étude et réalisation Electronique de Puissance/ onduleur

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE Sciences de l ingénieur Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Mise en situation 2 1.2. Description fonctionnelle de l essuie glace 2 2. Principe de

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015

Université Mohammed Khidher Biskra A.U.: 2014/2015 Uniersité Mohammed Khidher Biskra A.U.: 204/205 Faculté des sciences et de la technologie nseignant: Bekhouche Khaled Matière: lectronique Fondamentale hapitre 4 : Le Transistor Bipolaire à Jonction 4..

Plus en détail

Laboratoire d'électronique 3EM-Bis & 4EM-Delta+ Travail de fin d année. Chargeur - Déchargeur d'accus NiCd

Laboratoire d'électronique 3EM-Bis & 4EM-Delta+ Travail de fin d année. Chargeur - Déchargeur d'accus NiCd STICHELBAUT César Années 2001-2002 3EM Série 2 Mat. 98095 Laboratoire d'électronique 3EM-Bis & 4EM-Delta+ Travail de fin d année Chargeur - Déchargeur d'accus NiCd A l'attention de Monsieur GREGOIRE Remis

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5

MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 MANUEL D'UTILISATION DU MULTIMETRE DIGITAL ITC-921 Version 1.5 1. INTRODUCTION. Cet instrument est un multimètre digital compact fonctionnant sur pile et comportant 3 chiffres pour la mesure de tensions

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES MANUEL D INSTRUCTIONS 09/2003 1150D.DOC 09/03 B1150 RECHERCHE DE

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport.

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport. TP-Projet ET3 EES C&C Introduction Le but de cette série de TP-Projet est d étudier une chaine complète d un système de régulation de chauffage, depuis le capteur jusqu à l actionneur : étude d un transistor

Plus en détail

( ) = < u > +Δu ( t )

( ) = < u > +Δu ( t ) TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI GBF, OSCILLOSCOPE ET MULTIMETRE : PRODUCTION, VISUALISATION ET MESURE DE SIGNAUX ELECTRIQUES OBJECTIFS Produire un signal électrique (une tension)

Plus en détail

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du

Plus en détail

TP PSI MODULATION-DÉMODULATION

TP PSI MODULATION-DÉMODULATION I-Objectifs du T.P I-Objectifs du T.P On se propose de réaliser une modulation d amplitude puis sa démodulation pour récupérer le message initial. Dans chaque cas, on observera la représentation temporelle

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments :

Petit rappel sécurité: le courant et la tension peuvent être très dangereux voire mortels!!! Les différents éléments : Multimetre, mon ami! Eh oui, il existe une autre méthode que la langue sur les fils pour tester si il y a du jus je rappelle que cette méthode peut être appliquée sans retenue, mais dans d autres circonstances

Plus en détail

TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107

TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP2 Modulation d'amplitude Cycle S2 / Module M2107 RT1A 2014-15 1 Matériel 1 "double" générateur AFG 3022 avec 2 charges 50 Ω 1 Platine de fonctions enfichables 2 Fonctions

Plus en détail

L'OSCILLOSCOPE. 60 MHz 1 GS/s. Zone des menus. Menu contextuel

L'OSCILLOSCOPE. 60 MHz 1 GS/s. Zone des menus. Menu contextuel L'OSCILLOSCOPE. FONCTION DE L'OSCILLOSCOPE. L'oscilloscope permet le tracé, sur le repère orthonormé d'un écran, de la courbe représentative d'une fonction v = f(t) - v est l'amplitude instantanée du signal

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Mesure du rythme cardiaque

Mesure du rythme cardiaque (correcteur : Jean Gasc http://jeaga.voila.net/) Mesure du rythme cardiaque I - Étude du détecteur de flux sanguin 1. Étude de la source lumineuse Loi de la maille : U cc = R 1. I d + U f R 1 = (U cc -

Plus en détail

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP 1 OBJECTIFS Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP Introduction - Saisie de schéma, simulation et tracé Multivibrateur astable Ouverture et création d un projet, placement et raccord des composants,

Plus en détail

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures

TP Numéro 1. AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures TP Numéro 1 AUTOMATIQUE LOGIQUE (programmation et simulation) Durée: 2 heures On considère dans ce sujet un dispositif de remplissage de bacs. Le dispositif concerné est représenté sur la figure ci-dessous,

Plus en détail

ABB i-bus KNX Module météo, 4 voies, MRD WS/S 4.1.1.2, 2CDG110191R0011

ABB i-bus KNX Module météo, 4 voies, MRD WS/S 4.1.1.2, 2CDG110191R0011 Caractéristiques techniques 2CDC504088D0301 ABB i-bus KNX Description du produit L appareil sert à collecter des dónnées météo. Il est possible de raccorder quatre capteurs usuels à l appareil. Le raccordement

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- Le but de cette étude est de familiariser l'étudiant avec l'utilisation d'un oscilloscope au travers de mesures de diverses grandeurs physiques : tensions,

Plus en détail

TD E1 Systèmes électroniques non linéaires

TD E1 Systèmes électroniques non linéaires E E : ELN NL : s CNA basés sur les Cis : Datasheet AD75 Datasheet DAC8 : à intégration numérique : 4 : double rampe : 5 : SigmaDelta Intervenants Cours / s /TPs : Leymarie H. // Camps T.// Perisse T. Bibliographie

Plus en détail

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois...

Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... Bonjour par içi, me revoila pour un petit sujet, sur la polarisation des transistors cette fois... En quoi cette notion de polarisation du transistor est-elle si importante? Et bien elle va permettre de

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B

PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE METRIX OX 803B 1 ) DESCRIPTION ET INITIALISATION D UN OSCILLOSCOPE Fiche Méthode PROCEDURE DE MISE EN MARCHE DE L OSCILLOSCOPE 1 METRIX OX 803B 9 15 4 7 6 2 14 5 8 17 3 12 11 10 16 13 Les boutons de 9 à 13 sont identiques

Plus en détail

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques

MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques MPI Activité.10 : Logique binaire Portes logiques I. Introduction De nombreux domaines font appel aux circuits logiques de commutation : non seulement l'informatique, mais aussi les technologies de l'asservissement

Plus en détail

La polarisation des transistors

La polarisation des transistors La polarisation des transistors Droite de charge en continu, en courant continu, statique ou en régime statique (voir : le transistor) On peut tracer la droite de charge sur les caractéristiques de collecteur

Plus en détail

Propriétés fréquentielles du signal

Propriétés fréquentielles du signal Fiche de référence Thème II : ANALYSE DU SIGNAL Propriétés fréquentielles du signal 1- Insuffisance de la représentation temporelle du signal Reprenons l exemple utilisé précédemment : Enregistrement du

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 11. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 11 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Utilisation de l oscilloscope à mémoire numérique I. Introduction Avec un oscilloscope numérique, le signal étudié

Plus en détail

2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES CAPTEURS ANEMO/PLUVIO.

2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES CAPTEURS ANEMO/PLUVIO. 1 AVERTISSEMENTS. Les lignes suivantes, ne sont encore qu'en projet, et celui-ci est susceptibles de modifications. GROGNON, décline toutes responsabilités, vis-à-vis des personnes, qui pourraient effectuer

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY

LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY LNA à 2x PGA-103+ By F1JKY Introduction : Après avoir testé un kit de conception basic à un seul PGA-103+ venant de chez WA3IAC, l idée saugrenue m est venue de tester une version à deux étages. Pourquoi

Plus en détail

Test des composants de protection: matériels auxiliaires

Test des composants de protection: matériels auxiliaires Note technique - TN32 Test des composants de protection: matériels auxiliaires Werner Hirschi, montena technology, Rossens, Suisse 1. Introduction Ce document présente un résumé des matériels auxiliaires

Plus en détail

1 Les familles logiques

1 Les familles logiques 1 Les familles logiques 1.1 Fonctions logiques câblées Avec l invention de la diode, et longtemps avant la mise au point du transistor et du circuit intégré, il fut possible de câbler directement certains

Plus en détail

Analyse spectrale du signal

Analyse spectrale du signal Analyse spectrale du signal Principe de l analyse spectrale (ou harmonique) La réponse en fréquence des circuits est un élément caractéristique du comportement dynamique des circuits R, L et C. L autre

Plus en détail

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ

TRANSISTORS bipolaires, MOS et à effet de champ TRANSSTORS bipolaires, MOS et à effet de champ Deux transistors sont principalement utilisés en électronique : le transistor bipolaire et le transistor MOS. Dans une proportion moindre, on trouvera également

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Institut Universitaire de Technologie de TOURS Département Génie Electrique et Informatique Industrielle ONDULEUR POUR MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Antoine GIRAUD Emmanuel GODON 2 ème année 2000-2002 Groupe

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

Commande PWM des moteurs

Commande PWM des moteurs Commande PWM des moteurs Comment faire varier la vitesse d'un moteur? Rappels: Un moteur à courant continu alimenté par une tension U peut être modélisé par une résistance r en série avec une inductance

Plus en détail

Remis par P. Poulichet

Remis par P. Poulichet CCI PR-2001 TP introduction à Arduino Durée 8h00 Ile de France Novembre 2013 Remis par P. Poulichet Ce TP de 8 heures est une introduction au projet PR-2001 que vous aurez ensuite (72 heures jusqu au mois

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A

Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A TRAVAUX D ETUDE ET REALISATION PRE-PROJET Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A EL HASSANI YOUSSEF VARACHAUD THOMAS Deuxième année ; groupe EEP1 1 SOMMAIRE I. CAHIER DES CHARGES 3 II. RECHERCHES 4 A.

Plus en détail

TRANSFORMATEUR D'IMPULSIONS

TRANSFORMATEUR D'IMPULSIONS TRANSFORMATEUR D'IMPULSIONS 1. Schéma équivalent Le schéma équivalent d'un transformateur d'impulsions, toutes les grandeurs ramenées au primaire est donné figure 1. R1 Lf P1 Lp C R2 T.P * * S1 P2 S2 Figure

Plus en détail

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB

MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB MODULE DE SURVEILLANCE DE VIBRATION ALVIB Appareil de mesure de précision et système d'alarme en sécurité positive Module enfichable pour rail DIN TS35 Source d'alimentation pour accéléromètre à courant

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION REPUBLIQUE TUNISIENNE MINESTERTE DE L EDUCATION & DE LA FORMATION CREFOC NABEUL NOTICE D UTILISATION MULTIVIBRATEURS ASTABLES À PORTES LOGIQUES CMOS 4093 & 4011 Conçus et réalisés par le préparateur Lotfi

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques

J AUVRAY Systèmes Electroniques LE TRANITOR MO Un transistor MO est constitué d'un substrat semiconducteur recouvert d'une couche d'oxyde sur laquelle est déposée une électrode métallique appelée porte ou grille (gate).eux inclusions

Plus en détail

Electronique du véhicule

Electronique du véhicule Module 2 Electronique du véhicule Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail