REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR LARCHANT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR 77760 LARCHANT"

Transcription

1 REAMENAGEMENT DE LA MAIRIE DE LARCHANT 2 PLACE PASTEUR LARCHANT D.C.E Novembre 2011 CCTP LOT N 4 PLOMBERIE Maîtrise d'ouvrage : COMMUNE DE LARCHANT Architecte : S & V Urbanisme Architecture Marc SALOMON 4 Botzaris PARIS

2 SOMMAIRE 1 - GENERALITES PRESENTATION PIECES CONSTITUANT LE DOSSIERR DOCUMENTS A FOURNIR POUR LA REMISE DES OFFRES CONNAISSANCE DES PIECES CHOIX DU MATERIEL MIS EN OEUVRE OBLIGATIONS GENERALES POUR LES TRAVAUX Nature des travaux Réglementation Éléments à fournir par l'entreprise OBLIGATIONS GENERALES EN FIN DE TRAVAUX Eléments à fournir en fin de travaux Garantie Réception PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES... 6 PLOMBERIE GENERALITES... 6 COLLECTEURS HORIZONTAUX... 6 GENERALITES SUR LA NATURE ET LA MISE EN OEUVRE DES OUVRAGES Fourreaux Appareils Qualité du matériau Traversée des parois coupe feu Appareils sanitaires Robinetterie Protection des appareils sanitaires vidange Conception des réseaux Mise en œuvre Petites évacuations DESCRIPTION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE/VMC/CHAUFFAGE Principes des installations projetées Bases de calcul Distribution de ville Evacuation des réseaux Appareils sanitaires Dépose et repose des radiateurs... Erreur! Signet non défini. Ind A Page 2

3 1 - GENERALITES 1.0 PRESENTATION Ce document a pour objet de définir les prestations du lot Plomberie / Sanitaires concernant 1-le réaménagement du rez de chaussée de la mairie de Larchant incluant la dépose et la repose des radiateurs existants (tranche ferme) la réalisation d un sanitaire accessible aux handicapés (tranche ferme) 2-les travaux préparatoires à l installation d une cabine sanitaire publique préfabriquée (tranche conditionnelle) L installation de la cabine et son raccordement aux attentes sont hors marché. 1.1 PIECES CONSTITUANT LE DOSSIERr L entrepreneur du présent lot devra prendre connaissance : - Du C.C.G. (cahier des clauses générales), - Du C.C.T.P. (cahier des clauses techniques particulières) - Et des Prescriptions communes à tous les corps d état 1.2 DOCUMENTS A FOURNIR POUR LA REMISE DES OFFRES L'entreprise doit accompagner sa soumission des éléments suivants (en sus des pièces administratives) : - Etat des caractéristiques techniques du matériel dans l'hypothèse où il diffère de celui demandé dans la présente description (la qualité et les performances du matériel éventuellement proposé, devront être rigoureusement équivalentes au marché demandé et une documentation technique devra être fournie) - Le bordereau de décomposition de prix (sans modification de structure ou d'unité). - L attestation d assurance. - Les certificats de qualification professionnelle. - Une liste de références. - Le bordereau de décomposition de prix sera impérativement transmis sur le modèle original intégralement complété (sans modification de structure ou d'unité). Toute entreprise manquant à cette obligation sera purement et simplement exclue. 1.3 CONNAISSANCE DES PIECES Bien que classés par lot, les travaux décrits forment un ensemble homogène permettant l exécution complète de l opération. L entrepreneur devra prendre connaissance de toutes les pièces constituant le dossier et notamment les prescriptions communes et particulières de tous les lots. 1.4 CHOIX DU MATERIEL MIS EN OEUVRE Avant la mise en œuvre des différents matériaux et matériels, l entrepreneur devra présenter au Maître de l Ouvrage tous les échantillons d appareils ou d appareillages employés ainsi que leurs labels ou agréments, si nécessaires. Ind A Page 3

4 1.5 OBILGATIONS GENERALES POUR LES TRAVAUX Nature des travaux L'Entreprise du présent lot devra prendre à sa charge l'ensemble des prestations et travaux nécessaires à la réalisation d'une installation en parfait état de marche, à savoir : - La prise de connaissance, sur le site :. de la nature et des caractéristiques des fluides mis à disposition,. des exigences propres à l'ensemble de l'opération. - Les raccordements des vidanges. - La fourniture de tous les matériaux et produits, leur transport, déchargement, grutage, stockage et mis à pied d œuvre, ainsi que la main d œuvre et le matériel nécessaire à l'exécution des ouvrages. - Les fourreaux pour passage des canalisations, gaines et câbles de tous les murs et planchers. - La fourniture, l'installation puis l'enlèvement de tous les appareils, engins et échafaudages utilisés. - L'enlèvement et le démontage de toutes les installations devenues inutiles. - La protection très soigneuse des ouvrages existants conservés ou des ouvrages neufs lors des interventions à proximité. - L'enlèvement des gravats, et leur mise à la décharge. - La fourniture des appareils et de la main-d œuvre nécessaire pour les essais. - Le nettoyage des locaux résultant de l'intervention du présent lot. - La mise en route et le réglage de l'installation. - La réfection éventuelle des ouvrages défectueux, non conformes ou ne donnant pas le résultat escompté. - L'amenée des matériels par les accès existants. - Tous les travaux entraînés par une modification apportée par le titulaire du présent lot à la solution de base faisant l'objet de l'appel d'offre, seront obligatoirement exécutés par les titulaires des lots spécialisés sous la responsabilité et à la charge du titulaire du présent lot. - Le repérage par étiquettes des canalisations, appareils et accessoires. - L'entretien de l'installation jusqu'à la prise en charge par le Maître de l'ouvrage à partir du lendemain du jour où la réception est prononcée (y compris les assurances complémentaires nécessaires pour le fonctionnement des installations avant la réception). - La protection et la couverture des approvisionnements et ouvrages du présent lot pendant la durée des travaux. - La mise en place de ses prestations suivant un planning défini avec les autres corps d'état. - Le respect des marques de matériel indiquées dans ce devis ou l'utilisation de matériel rigoureusement similaire, après approbation du Maître d Œuvre. - Les essais et les réglages de l'installation (effectués selon les règlements officiels) - Le nettoyage des locaux, des appareils et des installations techniques. - Les contacts avec les Organismes Publics ou Privés desquels dépendent la fourniture de l'eau et de l'énergie sous toutes ses formes, le rejet des effluents, les règles d'hygiène et de sécurité etc. - Et, d'une manière générale, tous les travaux, fournitures et prestations diverses, y compris les études et plans nécessaires à la parfaite exécution des ouvrages du présent lot et, conformément aux règles de l'art et aux pièces du marché. - Toute erreur ou omission éventuelle du Cahier des Charges, notamment en ce qui concerne les caractéristiques ou les quantités de matériel données à titre indicatif, ainsi que le fait d'approbation des plans par la Direction de chantier, ne dispensent en aucune manière l'entreprise d'exécuter une installation complète en parfait état de fonctionnement, conforme à la réglementation en vigueur et aux règles de l'art et n'atténuent en rien la responsabilité de l'entrepreneur. Une telle situation ne pourrait, par conséquent, pas modifier d'une manière quelconque le caractère forfaitaire du marché et servir de prétexte à l'obtention d'une plus-value. Ind A Page 4

5 1.5.2 Réglementation L'Entreprise devra se conformer intégralement à la réglementation et aux normes en vigueur, et en particulier : - L'arrêté sanitaire départemental type (circulaire du 09 août 1978, décret d'application du 21 août 1977 et décrets et arrêtés complémentaires) ainsi que les circulaires d'application et de modification. - Aux D.T.U. et aux normes en vigueur pour ce type de bâtiment. - Aux cahiers du C.S.T.B. - Et d'une manière générale, à toutes les prescriptions réglementaires concernant l'hygiène, la sécurité, le dimensionné et la mise en œuvre des installations Éléments à fournir par l'entreprise L'Entreprise devra soumettre à l'agrément du Maître d Œuvre et du Bureau de Contrôle, aux échéances portées sur le planning d'ensemble, les documents ci-après : - Les Plans de fabrication des installations. - Une fiche récapitulative des caractéristiques et performances du matériel proposé. - Son planning d'intervention compatible avec le planning d'ensemble. - Fiches d essais COPREC :. Procédure d essais COPREC n 1. Consignation des essais COPREC n 2.. Les essais COPREC devront être effectués par un intervenant extérieur à l entreprise adjudicataire du présent lot. 1.6 OBLIGATIONS GENERALES EN FIN DE TRAVAUX Eléments à fournir en fin de travaux - Les éléments constitutifs du dossier d'ouvrages exécutés (D.O.E.) tels que décrits au chapitre concerné Garantie L'entrepreneur devra garantir son installation pour la durée légale prévue par le législateur à la date de réception des travaux, sauf indication contraire la garantie sera de deux ans. L'entrepreneur restera responsable des installations jusqu'à l'expiration du délai de garantie. Cette responsabilité entraînera des remplacements, à ses frais de toutes pièces défectueuses ou présentant des vices de construction ou de montage ou une usure anormale. Dans ce cas, les pièces remplacées verraient leur période de garantie prolongée d'un an. L'entrepreneur restera responsable de tous les accidents matériels ou corporels qui pourraient résulter de la fabrication ou de l'installation des appareils, ainsi que des dommages et intérêts qui pourraient être réclamés à la suite des accidents. S'il négligeait de faire les réparations qu'il doit effectuer dans les délais qui lui sont impartis, ces réparations seraient effectuées d'office après mise en demeure, par un entrepreneur du choix du Maître d'ouvrage, et tous les frais lui en seraient imputés. L'entrepreneur ne sera pas rendu responsable des bris de matériel ou du fonctionnement défectueux des appareils qui seraient la conséquence de fausses manœuvres de la part du personnel du Maître d'ouvrage. Ind A Page 5

6 1.6.3 Réception La réception ne pourra être prononcée que lorsque l'entrepreneur aura donné satisfaction aux exigences décrites au chapitre «Prescriptions techniques générales». En outre, il sera vérifié que l'installation est bien complète et que tous les éléments sont conformes aux documents d'appel d'offres et aux ordres de services établis ultérieurement. La demande de réception formulée par l'entrepreneur ne sera prise en considération que si elle est accompagnée de la remise des dossiers des ouvrages exécutés (D.O.E.). Les installations devront également avoir reçu, sous la forme d'un procès-verbal, l'accord du bureau de contrôle et de la commission de sécurité. Toute exigence de ces organismes est à considérer comme une mise en conformité obligatoire et ne sera jamais assimilée à un travail supplémentaire. Pour tout le matériel qui ne donnerait pas satisfaction, des séries supplémentaires d'essais pourront être exigées après réglage, ceci même pendant la période postérieure à la réception avec des réserves. Si, par suite de défaillance de l'entreprise, des constats de levées de réserves devaient être répétés (au-delà de deux rendez-vous), le Maître d'oeuvre ou ses représentants se réservent le droit d'imputer à l'entreprise le coût des honoraires supplémentaires au tarif de 500 H.T. la vacation, somme déduite de la situation définitive de l'entreprise en plus des pénalités contractuelles 2 - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES GENERALES PLOMBERIE GENERALITES Le cahier des Prescriptions Techniques ci-après, définit les règles de mises en oeuvre minimales applicables en l'absence de réglementation plus contraignante ou d'indications plus précises dans la partie descriptive du présent descriptif. COLLECTEURS HORIZONTAUX Il sera installé des tés de visite avec tampons hermétiques en haut de pente de tous les collecteurs, à chaque changement de direction, à chaque pied de chute et au plus, tous les 10 mètres. GENERALITES SUR LA NATURE ET LA MISE EN OEUVRE DES OUVRAGES FOURREAUX Des fourreaux seront installés à chaque traversée de plancher ou paroi (y compris dans les trémies techniques qui seront rebouchées au droit de chaque plancher). Dans le cas d'une traversée de paroi verticale, le fourreau devra faire saillie de 30 mm au-dessus de la surface du sol fini et de 5 mm sur la surface du plafond fini APPAREILS On fixera de préférence l'ensemble du matériel de plomberie sur des parois lourdes (masse supérieure à 200 kg/m2) QUALITE DU MATERIELl Toutes les robinetteries et tous les mécanismes (mécanismes de chasse d'eau en particulier) devront impérativement posséder le label NF TRAVERSEE DES PAROIS COUPE FEU Ind A Page 6

7 a) Traversées de parois coupe-feu par une canalisation en matière plastique Les traversées de parois coupe-feu seront réalisées conformément aux indications de l article C0 31 des «Dispositions générales de sécurité contre l incendie». En complément des indications de cet article, il est précisé que le renforcement par fourreaux PVC sera généralement remplacé par des protections coupe-feu (clapet ou protection Delmo-feu) du fait de la présence fréquente d emboîture ou de branchement dans l épaisseur de la paroi traversée. b) Traversées de parois coupe-feu par une canalisation en fonte A la traversée de paroi coupe-feu (planchers et voiles) de locaux présentant des risques particuliers d incendie, tels que : locaux poubelles, locaux techniques, etc. le tuyau de fonte sera protégé par un manchonnage en plâtre de 25 mm d épaisseur, fermé par un grillage galvanisé, de 0,50 m à 1,00 m de longueur, suivant l importance du degré coupe-feu de la paroi traversée. Ce manchonnage sera réalisé suivant les instructions techniques de Pont-à-mousson, suite aux essais effectués au laboratoire du CTICM APPAREILS SANITAIRES Matériaux de premier choix, normalisés, Prescription de pose. - W.C.- Pipe non encastrée dans la maçonnerie.- Joints entre pipe et cuvette et pipe et évacuation, réalisés par matériau plastique non durcissable, ou joint à lèvres. Les joints périphériques genre silicone entre appareils et carrelage sont à la charge du présent lot. Les matériaux doivent être neufs et livrés sur le chantier exempts de toute altération et dans la présentation du fabricant. Les marques indiquant le choix des appareils sanitaires doivent subsister jusqu à la réception des ouvrages. Avant toute commande, l entrepreneur du présent lot soumet à l agrément du Maître d Ouvrage et du Maître d Oeuvre les échantillons des appareils et matériaux qu il compte utiliser, conformément au C.C.T.P ROBINETTERIE - Normalisés N.F.- Garantie minimale 5 ans.- Laiton chromé (corps). - Classements minimaux :. E2, A2, U3 pour lavabos.. NF1 pour mécanismes de chasse de W.C. La robinetterie exigée de première qualité sera toujours conforme aux conditions du cahier des charges pour la robinetterie du bâtiment et devra satisfaire aux essais d étanchéité sous 20 kg/cm² et sera conforme aux normes acoustiques en vigueur PROTECTION DES APPAREILS ROBINETTERIE VIDANGE - Tous les bords des appareils sanitaires sont au moins protégés par bande de papier fort. - Les robinetteries chromées sont protégées par un enrobage en bande de papier fort, contre les projections diverses. - Les orifices de vidange des appareils sanitaires sont obturés par un tampon en papier et plâtre jusqu à mise en service. - Faute de l observation de ces recommandations, il est dû le remplacement des robinetteries chromées endommagées par les projections de ciment ou d acides, le remplacement des appareils sanitaires ébréchés, rayés, fendus ainsi que le dégorgement des canalisations de vidange. Tube cuivre écroui eau froide eau chaude - La distribution intérieure apparente sera réalisée en tube cuivre écroui (eau froide eau chaudee) conformément à la norme NF A Ind A Page 7

8 - Les canalisations seront assemblées par brasures, les soudures à l étain étant interdites, et posées sur des colliers démontables galvanisés du type ATLAS fixés dans les murs par cheville avec interposition de bande caoutchouc entre collier et canalisation. - Les parties cintrées devront avoir la même section circulation sur toute la courbe et ne devront comporter ni fissures ni gerces. - Chaque passage de cloison, de mur ou de dalle, comportera un fourreau GAINOJAC d un diamètre supérieure de 5 mm au diamètre extérieure de la canalisation qu il équipe pour permettre la libre dilatation. - Les fourreaux devront araser les cloisons, murs et plafonds et dépasseront impérativement les sols finis de 5 cm. - Les colonnes montantes seront supportées par des colliers munis d isolant phonique. Calorifuge et anti-condensation Les canalisations eau froide passant en locaux non chauffés seront calorifugées avec de l ARMAFLEX M1, épaisseur = 19 mm, sauf dans les gaines techniques où elles seront calorifugées avec de l ARMAFLEX M1, épaisseur = 6 mm. Les systèmes de supports devront permettre la continuité du calorifuge et de l anti-condensation sans qu il y ait interruption. Isolation phonique - Les lavabos devront être fixés de façon à être accolés à la faïence. - Une plaque en mousse PVC de 20 mm d épaisseur sera collée sur la face arrière des réservoirs de chasse de chaque W.C. pour éviter les transmissions de bruit par les murs et les cloisons. Réseaux d alimentation CONCEPTION DES RESEAUX Vannes d arrêt pour isolement des réseaux et de certains tronçons Il sera installé des vannes en tête de chaque groupe sanitaire. Les modèles de vannes à installer sont : - Ø < 40 mm : vannes à boisseaux sphériques inox sur portée type téflon - Ø > 40 mm : vannes à opercule surmoulé élastomère, revêtement intérieur et extérieur époxy, type Pont à Mousson Euro 20 ou similaire. a) Purge Toutes les canalisations seront posées avec une pente régulière, afin d en permettre la purge à un point déterminé. «les installations doivent pouvoir être entièrement nettoyées, rincées, vidangées et désinfectées cf. article 27 du décret du ). L emplacement des vannes d arrêt et des purges sera indiqué sur le schéma général. b) Dimensionnement des conduites Les débits de base, les ø des tuyauteries et les abaques sont définis au 2 du DTU La vitesse de l eau dans les canalisations à prendre en compte est : - Sous-sol ou vide sanitaire = 2 ms/ - Colonnes montantes = 1,5 m/s La pression résiduelle, au point le plus élevé ou le plus éloigné, doit être supérieure à 0,03 Mpa (0,3 bar). D autre part, elle doit être au moins égale à la pression dynamique exigée par le fabricant des appareils qui sont décrits dans le présent document. Ind A Page 8

9 c) Cheminement, tracé Les conduites ne traverseront, en aucun cas, un local surchauffé (chaufferie, sous-station). Les tracés seront aussi courts que possible en évitant les parcours sinueux. d) Dispositions facilitant le rinçage Si l installation comporte des robinets à fermeture temporisée, il conviendra d installer en extrémité du réseau, un robinet (avec carré) utilisé pour effectuer les rinçages en fin de travaux. L installation sera conçue et le débit des robinets seront dimensionnés afin de permettre un rinçage énergique : vitesse supérieure à 1 m/s en tous points de l installation MISE EN OEUVRE a) Supports pour tube cuivre Il sera fait usage de colliers démontables en acier bichromaté avec bague antivibratile et rosace. Espacement des colliers :Conforme au DTU , à savoir : - 1,25 m pour les tubes de ø extérieur < 22 mm - 1,80 m pour les tubes de ø extérieur de 25 à 42 mm - 2,50 m pour les tubes de ø extérieur > 54 mm b) Traversées des planchers, murs et cloisons Sauf cas spécifiquement explicité, aucune canalisation ne sera noyée dans le gros œuvre (poteau, poutre, dalle pleine, voile BA). Fourreaux (conformément au du DUT et au 2.33 de l additif n 1) : les traversées de murs, cloisons et de planchers seront réalisées à l aide de fourreau cuivre ou inox suivant la nature du local traversé. Le jeu sera compris entre 5 et 7 mpm. En traversée de parois verticales, et en sous-face de plafond, le fourreau fera saillie de 5 mm. En traversée de plancher, la sortie des tuyauteries doit être protégée par un fourreau pénétrant au minimum de 2 cm au-dessous de la surface du sol fini et émergeant au minimum de 3 cm audessus de cette surface (cf. DTU 60.1 chapitre 64321). De plus, l espace annulaire entre le fourreau et la canalisation devra être rendu étanche à l eau par une matière imputrescible. c) Assemblage des conduites en cuivre - Ø < 20 x 22 emploi de brasure tendre (alliage d étain sans plomb). - Ø > 20 x 22 emploi de brasure forte (éviter la surchauffe du métal). L étanchéité des éléments filetés sera réalisée : - Soit à l aide de bande PTFE (type téflon ou similaire) - Soit à l aide de résine d étanchéité pour filetage (type résine anaérobie Tubétanch 577 de LOCTITE ou similaire) (agréé par le ministère de la santé). L emploi de filasse est strictement interdit Le raccordement des appareils sera effectué à l aide de raccords démontables pour en faciliter le remplacement. Lubrifiants pour pose de canalisations et de joint : - Les lubrifiants utilisés ne doivent pas être susceptibles d altérer les qualités organoleptiques, microbiologiques et chimiques de l eau. Ils doivent être conservés proprement. - Une attention toute particulière devra être apportée dans l utilisation de ces lubrifiants lors de la pose de canalisations et de joints. - Il conviendra de n employer que des graisses hydrosolubles qui sont éliminées lors de l étape de rinçage (type savon). d) Manutention et mise en œuvre des tuyauteries et appareillages Ind A Page 9

10 Le plus grand soin devra être pris lors de la manutention, du stockage et de la mise en œuvre des tuyauteries pour éviter que des impuretés ne pénètrent dans les tubes. Il conviendra de respecter les règles suivantes : Obstruer les extrémités des canalisations : - Les tuyaux neufs devront être livrés avec leurs deux extrémités obstruées pour éviter que des matières étrangères ou animaux, ne soient introduits. - Lors de la livraison, les tuyaux seront empilés de façon ordonnée, attachés en groupe. - Ne pas les poser sur des sols meubles. - Pendant la pose des canalisations, quand le travail s arrête, il est indispensable que les canalisations soient bouchées, de façon hermétique, aux extrémités libres. Rincer les canalisations et appareillages : Avant la pose des canalisations et des appareillages, ces derniers seront remplis ou trempés, selon le cas, dans solution d eau de Javel diluée de façon à obtenir de 1 à 1,5% de chlore, soit 10 à 15g de chlore par litre (ou berlingots dilués 10 fois). Toutes ces précautions faciliteront les opérations de désinfection et de rinçage, à la charge de l entreprise et qui peuvent s avérer onéreuses. Précaution importante : Durant les manipulations de désinfection avec une solution de 1 à 1,5% de chlore, il est essentiel d éviter tout contact de la solution avec les yeux, la peau et les vêtements. En cas d accident, il est recommandé de rincer abondamment avec de l eau (tuyau d arrosage branché en permanence par exemple) et de consulter un médecin. Evacuation des eaux Petites évacuations Canalisations polychlorure de vinyle rigide non plastifié (PVC) - Qualité : Série E.U., classement M1. Assemblage : Collage avec décapant et adhésif. - Fixations : Par colliers à contrepartie métallique non serrée ou par supports plastiques avec clips à barrette montés sur trous tamponnés par vis CHUTES DESCENTES VENTILATIONS PRIMAIRES EAUX USEES EAUX VANNES Canalisations polychlorure de vinyle rigide non plastifié (PVC) - Qualité : Série E.U., classement M1. - Assemblage : Joints collés avec décapant et adhésif, dilatations par assemblage coulissant à lèvres élastomères. - Fixations : Par colliers à contrepartie non serrée ou par supports plastiques avec clips. Points fixes par noyage dans la structure au niveau de l emboîtement ou par collier serré. - Accessoires : Embranchements ou culottes à joint de dilatation incorporés par lèvres élastomères. Peinture Ind A Page 10

11 Toutes les parties métalliques devront être recouvertes de deux couches de peinture antirouille. Les appareils destinés à être placés ou installés dans les locaux, dans lesquels l'humidité est susceptible d'atteindre un taux élevé, devront être peints en deux couches. Les supports métalliques seront particulièrement soignés. Etiquetage - repérage Tous les appareils porteront une étiquette gravée, posée sur supports métalliques indiquant leur fonction. Toutes les étiquettes seront vissées et non collées. Désinfection L entreprise aura à sa charge d effectuer, avant mise en service définitive, la désinfection des installations sanitaires. Il devra s assurer que le réseau à désinfecter est bien isolé par rapport au réseau public ou autres réseaux intérieurs, s il s agit d une extension, d un remplacement ou d une réparation. Pour cela, mettre en place le dispositif : vanne, robinet d essais, clapet de non retour, robinet d injection (préalablement désinfectés) au point de raccordement du réseau réputé potable. 3 - DESCRIPTION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE/CHAUFFAGE PRINCIPE DES INSTALLATIONS PROJETEES a) Eau froide - Distribution d eau froide depuis le branchement d eau installé en sous-sol du bâtiment principal vers : le sanitaire créé à rdc du bâtiment principal la future cabine sanitaire qui sera installée ultérieurement dans le bâtiment annexe,. b) Eaux usées / eaux vannes - Evacuation d eaux usées eaux vannes à raccorder sur les attentes du lot Gros-Œuvre pour le sanitaire créé à rdc du bâtiment principal - Evacuation d eaux usées eaux vannes en attente pour le la cabine sanitaire publique Par rapport aux autres corps d état suivants : a) Lot Electricité Travaux à la charge du lot Electricité : - Prise en charge de toutes les mises à la terre, y compris prises de terre. b) Lot Peinture Travaux à la charge du lot Peinture : - Toutes les peintures définitives autres que les protections antirouille. Travaux à la charge du présent lot : - La peinture antirouille et couleurs conventionnelles BASES DE CALCUL Ind A Page 11

12 a) Alimentation Eau froide - Pression au robinet :. Minimale...: 0,5 bar. Maximale...: 3 bars - Vitesse de circulation dans les canalisations :. Canalisation en enterré...: < 2 m/s. Canalisation en colonne montante...: < 1,5 m/s. Canalisations intérieures à l équipement public:... < 1 m/s. b) Débit de base des appareils Lavabo/lave mains : alimentation eau froide 0,20 litres/seconde ; évacuation 0,75 litres/seconde W.C. à réservoir de chasse : 0,12 litres/seconde ; ; évacuation 1,50 litres/seconde c) Diamètre de raccordement des appareils Lavabo/lave mains alim ef 14/16 évacuation 40 WC alim ef 10/12 évacuation 100 d) Evacuation - Eaux usées, eaux vannes :. Coefficient de frottement 0,16 ; tuyaux pleins au 5/10. Pente des collecteurs :. La pente des collecteurs doit permettre une vitesse d écoulement comprise entre 1 m/s et 3 m/s.. Pour les dévoiements : pente minimum = 3 m/s. e) Acoustique Les installations devront satisfaire aux exigences de la norme NFS L entrepreneur du présent lot devra prendre toutes les dispositions nécessaires pour le respect des niveaux sonores. Toutes les précautions devront être prises pour parvenir à ce résultat et notamment : - Utilisation de vitesse de circulation suffisamment faible pour ne créer aucun bruit. f) Eau froide Débits de base... DTU Coefficients de simultanéité :... DTU Diamètres minimaux de raccordement des appareils... Voir le DTU 60.11, tableau 1 Diamètres des installations collectives voir abaques de calcul des diamètres et pertes de charges La vitesse de l eau dans les canalisations... Ne devra pas dépasser 1,2 m/s. Pression de livraison 3 bars minima au point le plus élevé 4 bars maximum En cas de pression supérieure à 4 bars, prévoir un régulateur de pression minimum diamètre 26/34 Débit 2L/s Si le débit est inférieur à 2L/s, prévoir un Ballon Tampon 60 l pour la cabine sanitaire publique g) Evacuation des eaux usées et eaux vannes Débits de base... DTU 60.11, tableau 5. Coefficients de simultanéité... DTU Diamètres minimaux de raccordement aux appareils... Voir DTU 60.11, tableaux 2 et 3. Diamètres minimaux des chutes E.U. et E.V... DTU 60.11, tableau 4 : diamètre minimum chute EV : 100 mm unitaire diamètre minimum chute EU : 50 mm unitaire Diamètres des collecteurs E.U. et E.V... d après formule de BASIN Les vitesses d écoulement seront comprises entre 1 m/s et 2 m/s. Ind A Page 12

13 Pentes recommandées : - Evacuations individuelles... 2 cm par mètre - Ventilation d allure horizontale... Etablir une pente vers la chute pour évacuation des condensats - Collecteurs : 2 cm / mètre si possible, 1 cm/ mètre minimum. Diamètres des ventilations : même diamètre que les chutes correspondantes. Diamètre des évacuations individuelles d appareils - Lavabo, lave-mains... 33,6 / 40 en PVC - W.C. sans action siphonique... Pipe 100 en PVC Diamètre d évacuation des appareils groupés :diamètre supérieur au plus important. Distribution d eau de ville a) Distribution - La distribution d eau vers les appareils sanitaires s effectuera à partir d un collecteur / distributeur existant multidépart en sous-sol du bâtiment principal - Les canalisations d eau froide pour la distribution des deux sanitaires seront en tube polyéthylène réticulé (PER) avec fourreaux indépendants. Le raccordement des appareils sanitaires s effectuera en tube cuivre écroui. - La mise en œuvre des canalisations PER s effectuera en installant d abord les fourreaux et seulement après l introduction des tubes PER. b) Robinetteries et accessoires Vanne d isolement :- Isolement dans sanitaire intérieur Distribution eau sur clarinette en attente dans bâtiment annexe comprenant une : coupure générale par vanne26/34 mâle, 1 vanne 20/27 pour lance de nettoyage, 1 vanne 26/34 pour WC PMR c) Calorifuge Calorifuge des tuyauteries d eau froide : - En Armaflex de 19 mm d épaisseur :. en faux-plafonds. en gaines techniques. - Et d une manière générale partout où il existe un risque de condensation Evacuation eaux usées / eaux vannes a) Principe Les réseaux eaux usées et eaux vannes sont séparés jusqu aux attentes du lot Grosœuvre. b) Réseaux eaux usées et eaux vannes (lot gros œuvre) - Les chutes eaux usées et eaux vannes sont en PVC (PVC recyclé). Elles sont prolongées hors bâtiment en ventilation primaire par un tuyau d un diamètre équivalent à celui de la. c) Evacuations individuelles - Les raccordements eaux usées des appareils sont exécutés en PVC M1. Les raccordements des W.C. sont réalisés par pipe en PVC. - Les raccordements des appareils seront également réalisés en PVC M1. Il sera installé un té de dégorgement ou un bouchon de dégorgement sur chaque évacuation intérieure. Ind A Page 13

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique

Manuel d entretien. Présentation de votre chauffe-eau. Poignées de préhension (haut et bas) Protection intérieure par émaillage. Isolation thermique Présentation de votre chauffe-eau Poignées de préhension (haut et bas) Isolation thermique Protection intérieure par émaillage Canne de prise d eau chaude Doigt de gant du thermostat Anode magnésium Résistance

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT ET D EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 7 : PLOMBERIE

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD.

Lot n 4 PLATRERIE - PLAFONDS - PEINTURES. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD. CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD Chemin du stade 39240 ARINTHOD MAITRE D'OUVRAGE Commune d'arinthod Cour de la Mairie 39240 ARINTHOD Tél : 03 84 48 04 78 Fax : 0.3 84 48

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION

CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION CLAPET ÉQUILIBREUR DE PRESSION NOUVELLE GÉNÉRATION BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRE Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence dans le monde de

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

"Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO"

Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO Département de l'hérault commune de Montpellier CEMAGEF Groupement de Montpellier Domaine de Lavalette 361 rue jean François Breton 34196 Montpellier C.C.T.P. "Construction d'un Laboratoire sec sur la

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail