Evénements indésirables médicamenteux Principe des REMED

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evénements indésirables médicamenteux Principe des REMED"

Transcription

1 Evénements indésirables médicamenteux Principe des REMED Rémy COLLOMP Pharmacien CHU de Nice Responsable groupe Gestion des Risques Société Française de Pharmacie Clinique SFAR 2016 REMED R Collomp

2 DÉCLARATION DE LIEN D INTÉRÊT Pas de liens d intérêt avec le sujet traité SFAR 2016 REMED R Collomp

3 Les erreurs médicamenteuses Les facteurs impliqués Comment les analyser? La REMED SFAR 2016 REMED R Collomp

4 Les erreurs médicamenteuses Une origine multiple SFAR 2016 REMED R Collomp

5 Les erreurs médicamenteuses Fréquentes et évitables SFAR 2016 REMED R Collomp

6 Les facteurs impliqués Une évolution vers les facteurs humains et organisationnels FHO SFAR 2016 REMED R Collomp

7 Les facteurs impliqués Une évolution vers les facteurs humains et organisationnels : FHO SFAR 2016 REMED R Collomp

8 Les facteurs impliqués Une évolution vers les facteurs humains et organisationnels FHO SFAR 2016 REMED R Collomp

9 Comment les analyser? Eviter qu un incident ne survienne Culture sécurité Analyse a priori Eviter qu un incident ne se reproduise Analyse a posteriori Retour d expérience SFAR 2016 REMED R Collomp

10 Comment les analyser? SFAR 2016 REMED R Collomp

11 Comment les analyser? Approche séquentielle SFAR 2016 REMED R Collomp

12 Comment les analyser? Une profonde évolution des idées Reason, J. 2003, L erreur humaine, PUF ERREURS LATENTES Pression à l erreur par défaut d organisation, de communication ou de conception sûre des matériaux et interfaces ERREURS PATENTES Erreurs & violations des acteurs médicaux Le modèle du fromage Suisse DEFENSES EN PROFONDEUR dont certaines sont érodées par routine, manque de moyens, etc Auto détection et récupération EVENEMENT INDESIRABLE Exemples Arrêt de progression par une barrière efficace Pression à la production Plateau technique incomplet Mauvaise organisation des interfaces Fatigue Personnel manquant Distractions SFAR 2016 REMED R Collomp

13 Comment les analyser? ALARM SFAR 2016 REMED R Collomp

14 Les erreurs médicamenteuses Les facteurs impliqués Comment les analyser? La REMED SFAR 2016 REMED R Collomp

15 La REMED Quelques dates importantes 2002: AAQTE Réseau REEM 2008 : Diffusion de REMED : Etude MERVEIL 2012 : REMED : Partenariat avec CFAR SFAR 2016 REMED R Collomp

16 La REMED Méthode RMM SFAR 2016 REMED R Collomp

17 Principe de la REMED Un kit : approche globale vis-à-vis de l analyse des EM 1. Faciliter l expression 2. Repérer les documents utiles 3. Identifier les produits de santé 4. Caractériser l erreur médicamenteuse 5. Diagnostiquer les causes Diagramme des 7M 6. Pondérer les causes 7. Construire un scénario 8. Rédiger le compte rendu d analyse approfondi 9. Prioriser les mesures d amélioration 10. Repérer un EI à l aide des événements sentinelles SFAR 2016 REMED R Collomp

18 Validation de la REMED L Étude MERVEIL Étude Multicentrique pour l Évaluation de la ReVue des Erreurs et leur Iatrogénie Liées aux médicaments 74 établissements investigateurs Tout profil; France ++, Belgique et Luxembourg 283 erreurs médicamenteuses traitées 1082 professionnels participants Questionnaires appropriation, organisation SFAR 2016 REMED R Collomp

19 La REMED 2 v 2012 REMED V2 SFAR 2016 REMED R Collomp

20 La REMED en pratique QUAND? EM graves ou «pédagogiques» Par QUI? Professionnels de santé ou gestionnaire de risques Formation a minima COMMENT? Multidisciplinaires : acteurs concernés Lors de réunion / RMM, CREX, staff.. SFAR 2016 REMED R Collomp

21 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

22 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

23 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

24 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

25 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

26 La REMED en pratique Défaillance Accident Diminuent la probabilité d occurrence de l EM Récupération L erreur est arrivée mais n a pas de conséquences Atténuation L accident est arrivé Mais les conséquences sont limitées Facteurs contributifs Mesures de prévention Prévention On évite l erreur Caractéristiques patient Diminuent la probabilité d occurrence des conséquences liées à l EM Erreur médicamenteuse Mesures d interception Caractéristiques organisation Diminuent la gravité des conséquences liées à l EM Mesures de récupération Caractéristiques événement Conséquences pour le patient Conséquences institutionnelles Mesures d amélioration Actions prises pour sécuriser la prise en charge du patient et l exercice des professionnels SFAR 2016 REMED R Collomp

27 La REMED en pratique SFAR 2016 REMED R Collomp

28 La REMED en Anest Réa Testée avec plusieurs EM spécifiques A-R Adaptée + Ajustée a minima Intérêt de coupler à un recueil : base de données Lien avec accréditation SFAR 2016 REMED R Collomp

29 REMED : La synthèse Spécifique erreurs médicamenteuses (médicaments et DM) Intérêt et limites de la spécificité Quelle que soit l étape de la PEC médicamenteuse Quelle que soit l organisation de l établissement Adaptée aux EM d anesthésie réanimation soins intensifs S intègre modalités de gestion des risques : RMM, CREX, staff qualité risques Ne pas oublier le REX E learning et base REX à élaborer ensemble SFAR 2016 REMED R Collomp

30 En savoir plus La REMED SFAR 2016 REMED R Collomp

31 SFAR 2016 REMED R Collomp

32 Merci de votre attention SFAR 2016 REMED R Collomp

33 Quizz n Vous avez 30 secondes pour répondre à chaque question, les réponses peuvent être simples ou multiples! SALLE MAILLOT / 243 / 252A / 352A

34 QUIZZ REMED #1 1. Les événements indésirables médicamenteux restent fréquents et évitables dans environ 40% des cas. 2. La méthode de référence d analyse des erreurs médicamenteuses est l analyse cause/effets. 3. Les erreurs médicamenteuses doivent être analysées uniquement par les gestionnaires de risque. 4. Des actions efficaces peuvent être menées même avec un faible nombre de déclarations d erreurs médicamenteuses. 5. Les erreurs ce n est pas moi mais mon collègue.

35 QUIZZ REMED #2 1. REMED permet d atteindre le risque zéro. 2. REMED est une méthode d analyse systémique des erreurs médicamenteuses 3. Les facteurs humains et organisationnels ne sont pas pris en compte dans REMED. 4. REMED est adaptée aux erreurs médicamenteuses en anesthésie réanimation. 5. Le REX après analyse par REMED est primordial.

36 réponses Quizz 1 1 V; 2 F; 3 F; 4 V; 5 F Quizz 2: 1 F; 2 V; 3 F; 4 V; 5 V

LA SECURISATION DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE DANS L ETABLISSEMENT. Rémy COLLOMP

LA SECURISATION DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE DANS L ETABLISSEMENT. Rémy COLLOMP LA SECURISATION DE LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE DANS L ETABLISSEMENT Rémy COLLOMP Pharmacien CHU Nice Vice Président de la SFPC GT Gestion des risques & Simulation Sécurisation PECM R Collomp API

Plus en détail

PREVENTION IATROGENESE MEDICAMENTEUSE. Rémy COLLOMP Pôle Pharmacie Hôpital ARCHET CHU Nice

PREVENTION IATROGENESE MEDICAMENTEUSE. Rémy COLLOMP Pôle Pharmacie Hôpital ARCHET CHU Nice OMIT PACA CORSE 16 Février 2009 PREVENTION IATROGENESE MEDICAMENTEUSE Rémy COLLOMP Pôle Pharmacie Hôpital ARCHET CHU Nice PLAN Iatrogénèse médicamenteuse, une réalité Prévention a priori a posteriori Retour

Plus en détail

Premiers pas de Gestion du risque. Dr Chantal Amoudry

Premiers pas de Gestion du risque. Dr Chantal Amoudry Premiers pas de Gestion du risque Dr Chantal Amoudry Analyse des causes racines... Une procédure pour identifier les causes premières ou les facteurs favorisants qui soustendent les variations de performance,

Plus en détail

REMED : Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés

REMED : Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés Gestion du risque médicamenteux à l hôpital 20 Novembre 2012 REMED : Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés Edgar TISSOT Pole Pharmacie-Médecine Spécialisée-Hygiène -

Plus en détail

Erreurs Médicamenteuses et «REMED» Edith Dufay Centre hospitalier de Lunéville

Erreurs Médicamenteuses et «REMED» Edith Dufay Centre hospitalier de Lunéville Erreurs Médicamenteuses et «REMED» Edith Dufay Centre hospitalier de Lunéville edufay@ch-luneville.fr 1 Erreurs Médicamenteuses et «REMED» Etude MERVEIL Pour disposer des diaporamas des conférenciers Journée

Plus en détail

Simulation & Pharmacie en 2017

Simulation & Pharmacie en 2017 Simulation & Pharmacie en 2017 Rémy COLLOMP Chef de Pôle Pharmacie - CHU Nice Coordonnateur Groupe gestion des risques Simulation SFPC Groupe Pec médicamenteuse SOFRASIMS 1 Simulation & Pharmacie Périmètres

Plus en détail

LA REVUE DES ERREURS LIÉES AUX MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS ASSOCIÉS - REMED - Une nouvelle méthode d EPP

LA REVUE DES ERREURS LIÉES AUX MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS ASSOCIÉS - REMED - Une nouvelle méthode d EPP LA REVUE DES ERREURS LIÉES AUX MÉDICAMENTS ET DISPOSITIFS ASSOCIÉS - REMED - Une nouvelle méthode d EPP Promoteur : Société Française de Pharmacie Clinique Coordonnateur projet : édith dufay courriel :

Plus en détail

Erreur sur le remède, REMED à l erreur

Erreur sur le remède, REMED à l erreur Erreur sur le remède, REMED à l erreur M.F. Raspiller, M. Aubé, S. Bonn, E. Dufay Hôpitaux Universitaires de Strasbourg et Centre Hospitalier de Lunéville Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Hôpital

Plus en détail

Pilotage stratégique et opérationnel de la culture de la sécurité

Pilotage stratégique et opérationnel de la culture de la sécurité Le 5 juin 2012 Pilotage stratégique et opérationnel de la culture de la sécurité Rencontre 2012 «Qualité et Sécurité des Soins» Objectif : Coordonner la gestion des risques de domaines hyper-spécialisés

Plus en détail

Analyse a posteriori du risque infectieux RMM et CREX. Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie

Analyse a posteriori du risque infectieux RMM et CREX. Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Analyse a posteriori du risque infectieux RMM et CREX Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Rappels Définition d un risque «Situation non souhaitée ayant des conséquences négatives résultant

Plus en détail

Réunion des professionnels en institut de formation 7 Avril 2015 Karine GUERRE - Cadre de Santé Hygiéniste ARLIN Lorraine

Réunion des professionnels en institut de formation 7 Avril 2015 Karine GUERRE - Cadre de Santé Hygiéniste ARLIN Lorraine Démarche en gestion du risque infectieux Réunion des professionnels en institut de formation 7 Avril 2015 Karine GUERRE - Cadre de Santé Hygiéniste ARLIN Lorraine CONTEXTE (1) Évolution des repères culturels

Plus en détail

Gestion des risques et risque infectieux

Gestion des risques et risque infectieux Gestion des risques et risque infectieux Formation Cadres de santé FELIN novembre 2008 1 Risque infectieux et gestion globale des risques Méthodologie d identification des dangers et des risques Analyse

Plus en détail

A n a l y s e d e s c é n a r i o. L analyse de scénario clinique une méthode d analyse a priori des risques Janvier 2016

A n a l y s e d e s c é n a r i o. L analyse de scénario clinique une méthode d analyse a priori des risques Janvier 2016 A n a l y s e d e s c é n a r i o L analyse de clinique une méthode d analyse a priori des risques Janvier 2016 Outils et méthodes Plusieurs approches en matière de gestion des risques A priori : avant

Plus en détail

Le Retour d Expérience (REX) Les Comités de Retour. d Expérience (CREX) Principes et intérêts. Titre. Sous-titre. Juan-Les-Pins, mars 2017

Le Retour d Expérience (REX) Les Comités de Retour. d Expérience (CREX) Principes et intérêts. Titre. Sous-titre. Juan-Les-Pins, mars 2017 Le Retour d Expérience (REX) Les Comités de Retour Titre d Expérience (CREX) Sous-titre Principes et intérêts Juan-Les-Pins, 10-11-12 mars 2017 Origine du CREX en santé Aéronautique : accident du Concorde

Plus en détail

PM Mertes, V Piriou, V Compere et le CS-EPP du CFAR R Collomp et la SFPC

PM Mertes, V Piriou, V Compere et le CS-EPP du CFAR R Collomp et la SFPC REMED Revue des erreurs liées aux médicaments et dispositifs associés une méthode d amélioration de la qualité des soins Review of Errors in MEDication PM Mertes, V Piriou, V Compere et le CS-EPP du CFAR

Plus en détail

La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses»

La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses» La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses» O. KRESEC-CAPELLE, pharmacien A. TICCA, gestionnaire des risques 3èmes rencontres régionales 8 octobre 2015 Contexte Erreur médicamenteuse (EM) Omission

Plus en détail

Gestion des Risques L évaluation et l analyse des risques Formation Etudiant IDE 2ème année IFSI Carcassonne

Gestion des Risques L évaluation et l analyse des risques Formation Etudiant IDE 2ème année IFSI Carcassonne Gestion des Risques L évaluation et l analyse des risques Formation Etudiant IDE 2ème année IFSI Carcassonne Cindy DIOT Ingénieur Coordonnateur des Risques Cellule Qualité & Gestion des Risques Comment

Plus en détail

COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES?

COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES? COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES? Rémy COLLOMP Pharmacien, Hôpital ARCHET- CHU Nice Comité de pilotage Circuit du Médicament 7 ème Congrès 16 17 octobre 2008 St Denis 1 Plan Le Cadre

Plus en détail

La simulation & Pharmacie clinique

La simulation & Pharmacie clinique La simulation & Pharmacie clinique Rémy COLLOMP Pharmacien gérant - Pharmacie Archet Pôle Pharmacie - CHU Nice Coordonnateur Groupe gestion des risques Simulation SFPC Groupe Pec médicamenteuse SOFRASIMS

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE AUDIPOG 1 er Octobre Paris. Les méthodes d analyse des événements indésirables

JOURNEE TECHNIQUE AUDIPOG 1 er Octobre Paris. Les méthodes d analyse des événements indésirables JOURNEE TECHNIQUE AUDIPOG 1 er Octobre 2018 - Paris Les méthodes d analyse des événements indésirables Aline BEGUET, Ingénieur Gestionnaire de Risques Direction Qualité Gestion des Risques et Droits des

Plus en détail

Les enseignements clés de la PRAGE

Les enseignements clés de la PRAGE Les enseignements clés de la PRAGE d avril 2011 à décembre 2016 : 101 EIGS Docteur Régine LECULEE Madame Nathalie ROBINSON Plateforme Régionale d'appui à la Gestion des Evénements indésirables Nouvelle

Plus en détail

COMMENT PREVENIR DU RISQUE MEDICO-LEGAL EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE?

COMMENT PREVENIR DU RISQUE MEDICO-LEGAL EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE? COMMENT PREVENIR DU RISQUE MEDICO-LEGAL EN GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE? MAI 2008 C.DOGNIN QUID?? FACILE!!!! ETRE UN BON MEDECIN Donner des soins attentifs, éclairés, soigneux, conformes aux données de la science

Plus en détail

Le Retour d'expérience (REX)

Le Retour d'expérience (REX) Le Retour d'expérience (REX) JOURNEE REGIONALE Retour d expérience Vendredi 23 janvier 2015 Genèse du concept de REX Depuis les années 20 : en aviation Depuis les années 60/70: dans les industries nucléaire

Plus en détail

ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS

ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS Rennes, 15 mai 2013 ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS Méthodologie : déclaration de 230 EM par les ES bretons en 2012 analyse des causes par le Dr. Viorica LARGEAU recueil des mesures

Plus en détail

Formation CREX et RMM

Formation CREX et RMM Formation CREX et RMM Formation DPC : Orientation n 3 : contribuer à l'implication des professionnels de santé dans la qualité et la sécurité des soins ainsi que dans la gestion des risques Le Contexte

Plus en détail

L analyse de scenario: Le KTVC hors réanimation Gérer le risque Évaluer ses pratiques. Raymond NASSO Biohygiéniste Bruno JARRIGE PH Hygiène

L analyse de scenario: Le KTVC hors réanimation Gérer le risque Évaluer ses pratiques. Raymond NASSO Biohygiéniste Bruno JARRIGE PH Hygiène L analyse de scenario: Le KTVC hors réanimation Gérer le risque Évaluer ses pratiques Raymond NASSO Biohygiéniste Bruno JARRIGE PH Hygiène Le cathéter veineux central (KTVC) hors réanimation Pratique peu

Plus en détail

l'utilisation pédagogique de ses erreurs*. *où comment exploiter

l'utilisation pédagogique de ses erreurs*. *où comment exploiter De l'utilisation pédagogique de ses erreurs*. *où comment exploiter positivement et a posteriori une situation négative ALERTER APPRENDRE Pourquoi analyser les EI que nous rencontrons? Les EIG sont non-intentionnels

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques analyser a priori les risques évaluer les pratiques améliorer la sécurité P Occelli, JL Quenon Strasbourg 25 mai 2010 I. Origine et Principes méthodologiques Origine Méthode

Plus en détail

Gestion des risques en anesthésie

Gestion des risques en anesthésie Gestion des risques en anesthésie Épidémiologie du risque en anesthésie Principes de prévention des risques Méthodes d analyse des risques Pas de conflits d intérêts S. Arzalier-Daret CCA Anesthésie-Réanimation

Plus en détail

Rôle de l hygiéniste. Concepts généraux de la GDRAS. Organisation pratique d une coordination

Rôle de l hygiéniste. Concepts généraux de la GDRAS. Organisation pratique d une coordination Rôle de l hygiéniste Concepts généraux de la GDRAS Organisation pratique d une coordination Mais que devient l hygiène PROPIN? oùva t-elle? ARLINs? COSPIN? C-CLINs? SCORE AGREGE? EVOLUTION DE LA SURVEILLANCE?

Plus en détail

La démarche du CHU d Angers

La démarche du CHU d Angers Management intégré des risques dans un établissement de santé CENTRE HOSPITALIER La démarche du CHU d Angers MC. MOLL Médecin délégué à la qualité et à la gestion des risques Proposition 1 La gestion des

Plus en détail

La Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés

La Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés Agir pour la qualité et la sécurité des soins en établissement de santé REMED & MERVEIL et autres démarches Mardi 19 Juin 2012 La Revue des Erreurs liées aux Médicaments Et Dispositifs médicaux associés

Plus en détail

REX LOGICIOVIGILANCE

REX LOGICIOVIGILANCE REX LOGICIOVIGILANCE UC : Unité de Coordination de l Omédit Pilotes du groupe de travail : P Assicot (pharmacien, CH Lannion, bureau de la conférence des pharmaciens de Bretagne) R Le Reun (médecin, responsable

Plus en détail

Approche systémique du risque routier. Amalberti René, MACSF & HAS Président du GO2 PREDIT

Approche systémique du risque routier. Amalberti René, MACSF & HAS Président du GO2 PREDIT Approche systémique du risque routier Amalberti René, MACSF & HAS Président du GO2 PREDIT PRAC2010 : Prévention des Risques et Aides à la Conduite, Paris, 4-5 mai 2010 Ordre de grandeur des risques dans

Plus en détail

Nouvelles approches pédagogiques de formation en gestion des risques

Nouvelles approches pédagogiques de formation en gestion des risques Nouvelles approches pédagogiques de formation en gestion des risques Dr Rémy COLLOMP Pharmacien, Chef de Pôle Pharmacie Stérilisation CHU Nice JNF 2017 ANPPH 12 mars 2017 1 Les approches pédagogiques Et

Plus en détail

Que faire face aux événements indésirables graves (EIGS)?

Que faire face aux événements indésirables graves (EIGS)? Que faire face aux événements indésirables graves (EIGS)? Philippe Chevalier Conseiller technique Service évaluation et outils pour la qualité et la sécurité des soins EvOQSS Il y a des accidents, c est

Plus en détail

La sécurité sanitaire dans les établissements de soins. C.H.L.D.Beauperthuy Du 25 au 29 Novembre 2013 Salle : USLD

La sécurité sanitaire dans les établissements de soins. C.H.L.D.Beauperthuy Du 25 au 29 Novembre 2013 Salle : USLD La sécurité sanitaire dans les établissements de soins C.H.L.D.Beauperthuy Du 25 au 29 Novembre 2013 Salle : USLD 1 Amélioration de la prise en compte de la Déclaration des Évènements Indésirables liés

Plus en détail

La pharmacie clinique et la télémédecine

La pharmacie clinique et la télémédecine SYMPOSIUM MSD LA TELEMEDECINE AU SERVICE DE LA PHARMACIE CLINIQUE La pharmacie clinique et la télémédecine Rémy COLLOMP Pharmacien CHU de Nice Vice Président SFPC Telemedecine Pharmacie Clinique Sympo

Plus en détail

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon EPP /DPC Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon Le développement professionnel continu a pour objectifs l évaluation des pratiques professionnelles,

Plus en détail

SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE. (2 jours 14 heures)

SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE. (2 jours 14 heures) SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE (2 jours 14 heures) OBJECTIFS Être en mesure de comprendre la réglementation concernant le circuit du médicament, sa prescription, sa délivrance et son administration

Plus en détail

Analyse de scénario Guide de l animateur

Analyse de scénario Guide de l animateur Analyse de scénario Guide de l animateur Préalable : il est recommandé d avoir suivi la formation du CCECQA intitulée «formation en gestion des risques analyse de scénarios cliniques d évènements indésirables».

Plus en détail

Revue de morbidité mortalité et gestion des risques

Revue de morbidité mortalité et gestion des risques L EPP : la mise en place de la RMM dans un Centre Régional de Lutte Contre le Cancer (CRLCC). Son articulation avec la certification dans sa version 2010 et avec la gestion des évènements indésirables

Plus en détail

La gestion d un évènement indésirable de soins : le portail vers l instauration d une culture de partage et de sécurité

La gestion d un évènement indésirable de soins : le portail vers l instauration d une culture de partage et de sécurité La gestion d un évènement indésirable de soins : le portail vers l instauration d une culture de partage et de sécurité Dr EZZI Olfa Service Hygiène Hospitalière_CHU Farhat Hached_Sousse Journée STO le

Plus en détail

Management de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé Arrêté du 6 avril 2011

Management de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé Arrêté du 6 avril 2011 Management de la prise en charge médicamenteuse dans les établissements de santé Arrêté du 6 avril 2011 Journée des référents du 4 décembre 2012 04/12/2012 2 L arrêté du 6 avril 2011- une nouvelle approche

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques. Méthode d analyse de risques a priori

L analyse de scénarios cliniques. Méthode d analyse de risques a priori L analyse de scénarios cliniques Méthode d analyse de risques a priori gravité Pourquoi analyser les risques? Evènements indésirables associés aux soins (EIAS) fréquents soit 1 EIG tous les 5 jours dans

Plus en détail

Gestion du Risque. Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie. Pierre-Marie Constans Mirza Hadzic 27/01/2018

Gestion du Risque. Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie. Pierre-Marie Constans Mirza Hadzic 27/01/2018 Gestion du Risque Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie Pierre-Marie Constans Mirza Hadzic 27/01/2018 Cette présentation est inspirée d une réalité tabou au bloc opératoire Une ressemblance

Plus en détail

Visite de risques : analyse des risques a priori

Visite de risques : analyse des risques a priori Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Visite de risques : analyse des risques a priori Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en

Plus en détail

Culture d identification et d analyse du risque Bonnes pratiques feuille d évènements indésirables

Culture d identification et d analyse du risque Bonnes pratiques feuille d évènements indésirables Culture d identification et d analyse du risque Bonnes pratiques feuille d évènements indésirables Formatrice : Eve BOURDEAU 01 Identification des évènements à déclarer 2 Formation Culture d'identification

Plus en détail

Projet Simulation en santé et gestion des risques

Projet Simulation en santé et gestion des risques Projet Simulation en santé et gestion des risques Commission plénière des Pratiques et des Parcours 27 septembre 2016 Zineb MESSARAT-HADDOUCHE Chef de projet MSP La simulation en santé est une méthode

Plus en détail

Gestion du Risque Infectieux A priori

Gestion du Risque Infectieux A priori Gestion du Risque Infectieux A priori 12 ème Journées d automne: Association des Hygiénistes de Picardie 22 septembre 2016 S. Izoard Pharmacien hygiéniste Coordonnateur de GDR associés aux soins Contexte:

Plus en détail

La Gestion des Risques ou la Sécurité des Soins en Etablissements de Santé

La Gestion des Risques ou la Sécurité des Soins en Etablissements de Santé La Gestion des Risques ou la Sécurité des Soins en Etablissements de Santé Module 3 : Méthode d analysede Gestion des Risques- MéthodeALARM Ericka AUGUSTE - Ingénieur Gestion des risques Contexte de la

Plus en détail

un nouvel outil de gestion du risque infectieux

un nouvel outil de gestion du risque infectieux Journée régionale 23 janvier 2015 GCS CAPPS Bretagne Retour d expérience L analyse de scénario clinique : un nouvel outil de gestion du risque infectieux Sylvie JOURDAIN Cadre de santé hygiéniste 1 La

Plus en détail

La gestion des risques a priori a postériori (EI)

La gestion des risques a priori a postériori (EI) La gestion des risques a priori a postériori (EI) IFSI Charles FOIX 2ème année - 2013 Françoise Lamberdière CRUA gestionnaire de risque Objectifs de la formation Être capable : D identifier les situations

Plus en détail

Hémovigilance. Analyse d un évènement indésirable de la chaîne transfusionnelle

Hémovigilance. Analyse d un évènement indésirable de la chaîne transfusionnelle Hémovigilance Analyse d un évènement indésirable de la chaîne transfusionnelle P. Roussel (INTS), C.Trophilme (AP-HP) Avec l aimable contribution de B.Kerob-Bauchet (Fort de France) Congrès AFGRIS, 15/10/10

Plus en détail

ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS

ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS Rennes, 15 mai 2013 ANALYSE DES ERREURS MEDICAMENTEUSES DANS LES ES BRETONS Viorica LARGEAU, Pharmacien Gilles PIRIOU, Pharmacien, Coordonateur OMEDIT Bretagne 1 Mise en œuvre de l arrêtédu 6 avril 2011

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

Les enseignements clés des analyses de la PRAGE

Les enseignements clés des analyses de la PRAGE Les enseignements clés des analyses de la PRAGE d avril 2011 à décembre 2017 : 122 EIGS Docteur Régine LECULEE Madame Nathalie ROBINSON Plateforme Régionale d'appui à la Gestion des Evénements indésirables

Plus en détail

La Gestion des Risques oula Sécurité des Soins en Etablissements de Santé

La Gestion des Risques oula Sécurité des Soins en Etablissements de Santé La Gestion des Risques oula Sécurité des Soins en Etablissements de Santé Module 3 : Méthode d analyse de Gestion des Risques Méthode ALARM Ericka AUGUSTE Ingénieur Gestion des risques Contexte de la formation

Plus en détail

Pour un management intégré des risques dans un établissement de santé

Pour un management intégré des risques dans un établissement de santé Pour un management intégré des risques dans un établissement de santé La démarche du CHU CENTRE HOSPITALIER d Angers JF. CAILLAT MC. MOLL Directeur général adjoint Médecin délégué à la qualité et à la

Plus en détail

Revues de Morbidité-Mortalité et Infections du Site Opératoire. Événement indésirable (EI) EI Grave. RMM et ISO: le point de vue d un chirurgien

Revues de Morbidité-Mortalité et Infections du Site Opératoire. Événement indésirable (EI) EI Grave. RMM et ISO: le point de vue d un chirurgien Revues de Morbidité-Mortalité et Infections du Site Opératoire Dr. Jean-Louis Jost. Service de chirurgie générale,viscérale et endocrinienne. G.H.P.S.(Paris). RMM et ISO: le point de vue d un chirurgien

Plus en détail

Prévention et gestion des évènements indésirables en réanimation

Prévention et gestion des évènements indésirables en réanimation REANIMATION 2016 Prévention et gestion des évènements indésirables en réanimation Résultats de l enquête de la Commission du Congrès Infirmier de la SRLF Déclaration de liens mon intervention ne présente

Plus en détail

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon

EPP /DPC. Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon EPP /DPC Vincent PIRIOU Université Claude Bernard Lyon 1 Centre Hospitalier lyon Sud Hospices Civils de lyon Le développement professionnel continu a pour objectifs l évaluation des pratiques professionnelles,

Plus en détail

J ai commis une erreur! (retour d expérience en stérilisation)

J ai commis une erreur! (retour d expérience en stérilisation) Chef J ai commis une erreur! (retour d expérience en stérilisation) Christophe LAMBERT, Pharmacien Praticien Hospitalier. Unité de Stérilisation Centralisée, CH Chambéry - France 2 Erreur inavouable 3

Plus en détail

Comment renseigner le formulaire de déclaration d un événement indésirable grave associé aux soins?

Comment renseigner le formulaire de déclaration d un événement indésirable grave associé aux soins? Comment renseigner le formulaire de déclaration d un événement indésirable grave associé aux soins? Première partie de la déclaration : Information sans délai sur les circonstances de l événement 1-Informations

Plus en détail

De l évènement à la crise Système de prévention du risque

De l évènement à la crise Système de prévention du risque 5. LA GESTION DES RISQUES A POSTERIORI De l évènement à la crise Système de prévention du risque «Lunch atop a skyscraper» Charles Clyde Ebbets RISQUES A POSTERIORI RISQUES A PRIORI Définitions : Le modèle

Plus en détail

Sécurité du patient : comment former professionnels et usagers Quels sont les besoins en 2017?

Sécurité du patient : comment former professionnels et usagers Quels sont les besoins en 2017? Sécurité du patient : comment former professionnels et usagers Quels sont les besoins en 2017? Evaluations de la culture de sécurité en établissement de santé Dr Jean-Luc Quenon Jeudi Journées scientifiques

Plus en détail

Mettre en place la gestion des risques dans le cadre de l hygiène

Mettre en place la gestion des risques dans le cadre de l hygiène Mettre en place la gestion des risques dans le cadre de l hygiène Dr Isabelle Verheyde Praticien anesthésiste réanimateur CH Roubaix Coordonnateur gestion des risques lies aux soins Directrice médicale

Plus en détail

De l évaluation des pratiques professionnelles (EPP) à l amélioration des pratiques professionnelles (APP) Application aux IOA

De l évaluation des pratiques professionnelles (EPP) à l amélioration des pratiques professionnelles (APP) Application aux IOA De l évaluation des pratiques professionnelles (EPP) à l amélioration des pratiques professionnelles (APP) Application aux IOA Dr C. Laurans Médecin hygiéniste CH Roubaix EPP: quel intérêt? Fait partie

Plus en détail

LE POINT SUR LES DECLARATIONS D EVENEMENTS INDESIRABLES GRAVES ASSOCIES AUX SOINS (EIGS) DECLARES SUR LE PORTAIL NATIONAL EN REGION PACA

LE POINT SUR LES DECLARATIONS D EVENEMENTS INDESIRABLES GRAVES ASSOCIES AUX SOINS (EIGS) DECLARES SUR LE PORTAIL NATIONAL EN REGION PACA LE POINT SUR LES DECLARATIONS D EVENEMENTS INDESIRABLES GRAVES ASSOCIES AUX SOINS (EIGS) DECLARES SUR LE PORTAIL NATIONAL EN REGION PACA Stéphanie GENTILE Médecin coordonnateur PASQUAL St Depuis l'ouverture

Plus en détail

Facteurs Humains et Gestion des Risques

Facteurs Humains et Gestion des Risques Facteurs Humains et Gestion des Risques JIRHOI 25 octobre 2013 Le Berre Jean Jacques 25/10/2013 1 Pourquoi s intéresser aux FH & O? 11/11/2013 2 Pourquoi s intéresser aux FH & O? Le «pallier de la sécurité»

Plus en détail

EPP & Sécurisation de la PEC médicamenteuse

EPP & Sécurisation de la PEC médicamenteuse EPP & Sécurisation de la PEC médicamenteuse Thomas DANTIN Jérôme DOMPE Pharmacien Responsable Secteur Pharmacie Clinique Archet Cadre soignant de pôle CHU Nice JNF 2017 ANPPH 12 mars 2017 1 Cadre des EPP

Plus en détail

Gestion des erreurs médicamenteuses en médecine générale une expérience en maison de santé pluridisciplinaire

Gestion des erreurs médicamenteuses en médecine générale une expérience en maison de santé pluridisciplinaire Gestion des erreurs médicamenteuses en médecine générale une expérience en maison de santé pluridisciplinaire Dr Catherine Sgro Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance ANSM le 28 Novembre

Plus en détail

CFAR et retour d expérience. de la base REX

CFAR et retour d expérience. de la base REX CFAR et retour d expérience de la base REX B. Dureuil, P-G. Yavordios, A. Steib Soirée Mariade le 11/6/2010 Dr Patrick-Georges Yavordios Clinique Convert 01000 Bourg en Bresse patrick.georges.yavordios@wanadoo.fr

Plus en détail

La cartographie des risques en balnéothérapie un outil de la gestion des risques en hygiène en SSR

La cartographie des risques en balnéothérapie un outil de la gestion des risques en hygiène en SSR La cartographie des risques en balnéothérapie un outil de la gestion des risques en hygiène en SSR Dr Isabelle Verheyde : Praticien anesthésiste réanimateur CH Roubaix Directrice médicale Réseau santé

Plus en détail

Présentation d un outil méthodologique : la cartographie des risques a priori. par méthode AMDE

Présentation d un outil méthodologique : la cartographie des risques a priori. par méthode AMDE Présentation d un outil méthodologique : la cartographie des risques a priori par méthode AMDE Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique Département Enseignement et Formation 1 De

Plus en détail

Contexte : PROPIN Contexte: bilan standardisé LIN. Comment intégrer la démarche d analyse des causes dans la gestion des IAS

Contexte : PROPIN Contexte: bilan standardisé LIN. Comment intégrer la démarche d analyse des causes dans la gestion des IAS JOURNEE ANNUELLE DE LA PREVENTION DES IAS ET DE LA QUALITE Lundi 25 juin 2012 Comment intégrer la démarche d analyse des causes dans la gestion des IAS Vanina AMBROGI CCLIN Paris-Nord Contexte : PROPIN

Plus en détail

INSPECTIONS RELATIVES AU MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ BRETONS

INSPECTIONS RELATIVES AU MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ BRETONS INSPECTIONS RELATIVES AU MANAGEMENT DE LA QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ BRETONS JOURNEE REGIONALE DU MEDICAMENT 3 septembre 2014 C. MAGNANT- ARS Bretagne

Plus en détail

EPP et gestion du risque a posteriori

EPP et gestion du risque a posteriori EPP et gestion du risque a posteriori Méthodes d analyse approfondie des causes d un évènement indésirable C. Gautier Janvier 2016 DU d hygiène hospitalière - Bordeaux Objectifs Comprendre la dynamique

Plus en détail

Gestion des excreta : de l analyse de scénario aux recommandations

Gestion des excreta : de l analyse de scénario aux recommandations Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Gestion des excreta : de l analyse de scénario aux recommandations 16 ème Journée Régionale d Hygiène

Plus en détail

Société Francophone de Simulation en Santé. Dr M.C. Moll. Coordonnateur des risques Coordonnateur SRAE Aquarel Santé

Société Francophone de Simulation en Santé. Dr M.C. Moll. Coordonnateur des risques Coordonnateur SRAE Aquarel Santé Société Francophone de Simulation en Santé Dr M.C. Moll Coordonnateur des risques Coordonnateur SRAE Aquarel Santé En établissement de santé une activité à risque? Réception et administration des produits

Plus en détail

Risques iatrogènes, risque anesthésique LE RISQUE ANESTHESIQUE. Risque iatrogène LE RISQUE. 1 ) L état des lieux: erreur et risque médical

Risques iatrogènes, risque anesthésique LE RISQUE ANESTHESIQUE. Risque iatrogène LE RISQUE. 1 ) L état des lieux: erreur et risque médical Risques iatrogènes, risque anesthésique LE RISQUE ANESTHESIQUE Aspects épidémiologiques Mesures préventives Risque: possibilité qu un événement considéré comme dommageable survienne: = incertitude Sécurité

Plus en détail

Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version n 05

Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version n 05 CH FICHE de POSTE Coordonnateur de gestion des risques associés aux soins Ref. Création le : 13/12/2011 MAJ : le 02/05/2013 Rédacteur : Validation par le service : Validation par la cellule qualité : Version

Plus en détail

CREX sur la Prise en Charge Médicamenteuse dans les unités de soins : Retour d expérience du CHR Metz-Thionville

CREX sur la Prise en Charge Médicamenteuse dans les unités de soins : Retour d expérience du CHR Metz-Thionville CREX sur la Prise en Charge Médicamenteuse dans les unités de soins : Retour d expérience du CHR Metz-Thionville Dr Grégory RONDELOT ABCPH TROYES 3 octobre 2014 Objectifs de la Présentation Présenter les

Plus en détail

HISTORIQUE. Aviation civile : 70 % des accidents dus à des défaillance dans la communication entre les membres d équipage.

HISTORIQUE. Aviation civile : 70 % des accidents dus à des défaillance dans la communication entre les membres d équipage. DEFINITION Analyse collective Secret professionnel Cas de patients décédés ou ayant présenté des complications Evitabilité de l événement Identifier et corriger les causes Différent de la notion de faute

Plus en détail

11 éme journée plénière de l OMéDIT Centre

11 éme journée plénière de l OMéDIT Centre 11 éme journée plénière de l OMéDIT Centre LA PRISE EN CHARGE MEDICAMENTEUSE EN REGION CENTRE "Identifier et prévenir les risques" Centre hospitalier de BLOIS 22 novembre 2012 22/11/2012 1 Mise en œuvre

Plus en détail

Accréditation des médecins

Accréditation des médecins Accréditation des médecins Patrick-Georges Yavordios président de la commission accréditation du CFAR cycle ARRES ASSPRO 2013-2014 Definition de l accreditation L'accréditation des médecins ou des équipes

Plus en détail

Loi HPST: Impact pour le Pharmacien

Loi HPST: Impact pour le Pharmacien Loi HPST: Impact pour le Pharmacien Rémy COLLOMP Pharmacien gérant Hôpital Archet CHU Nice JNI 2010 - HPST & Pharmacien - R COLLOMP 1 Au nom de la Loi Renforcer l efficacité et l efficience du système

Plus en détail

SIGNALER ET TRAITER LES EVENEMENTS INDESIRABLES

SIGNALER ET TRAITER LES EVENEMENTS INDESIRABLES SIGNALER ET TRAITER LES EVENEMENTS INDESIRABLES Référence : QPR003.00 Etat : Applicable Version n : 2 OBJET Décrire les étapes d identification et de traitement de tout type d évènement indésirable. Augmenter

Plus en détail

SECURISER la PRISE en CHARGE MEDICAMENTEUSE

SECURISER la PRISE en CHARGE MEDICAMENTEUSE SECURISER la PRISE en CHARGE MEDICAMENTEUSE Une affaire collective en raison de la complexité du circuit du médicament 27 juin 2016 Sécuriser la PECM 1 Processus «prise en charge médicamenteuse» 27 juin

Plus en détail

Mettre en œuvre le retour d expérience dans nos établissements : 3 initiatives

Mettre en œuvre le retour d expérience dans nos établissements : 3 initiatives Mettre en œuvre le retour d expérience dans nos établissements : 3 initiatives HIA Brest v CH Dinan v CHU Rennes JOURNEE REGIONALE Retour d expérience Vendredi 23 janvier 2015 La politique et l engagement

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ERREURS D ATTRIBUTION DE GAMÈTES OU D EMBRYONS : 2- FICHE PRATIQUE

RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ERREURS D ATTRIBUTION DE GAMÈTES OU D EMBRYONS : 2- FICHE PRATIQUE RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LES ERREURS D ATTRIBUTION DE GAMÈTES OU D EMBRYONS : 2- FICHE PRATIQUE Cette fiche 1 de retour d expérience (RETEX) comporte 5 annexes: 1. Annexe 1 : Diagramme causes-effets permettant

Plus en détail

OMEDIT, le 20 novembre 2012

OMEDIT, le 20 novembre 2012 OMEDIT, le 20 novembre 2012 1 Signalement de l erreur médicamenteuse Sur une fiche de déclaration de l établissement, spécifique au médicament ou non, à la différence d un effet indésirable qui se déclare

Plus en détail

ZERO accident lié aux événements «qui ne devraient jamais arriver»

ZERO accident lié aux événements «qui ne devraient jamais arriver» Service émetteur : Direction de l offre de soins et de l accompagnement Affaire suivie par : Dr Patrick ZAMPARUTTI Pharmacien Inspecteur de Santé Publique Courriel : patrick.zamparutti@ars-sante.fr Téléphone

Plus en détail

Relevé des évènements indésirables en Réanimation médicale

Relevé des évènements indésirables en Réanimation médicale Relevé des évènements indésirables en Réanimation médicale M. Pinsard* P. Schall* J. Faucher - Grassin** R. Robert* Service de Réanimation Médicale * Pharmacie centrale ** CHU de Poitiers 1 Justification

Plus en détail

Comment identifier vos risques?

Comment identifier vos risques? Comment identifier vos risques? Audipog jeudi 8 décembre 2016 Jean Pierre MARBAIX Ingénierie Gestion des Risques RC Médicale Identifier les risques mais au fait, c est quoi un risque? 2 Le risque, une

Plus en détail

Bactériémies associées aux CIP

Bactériémies associées aux CIP C. Bervas Réseau des hygiénistes du Centre 16 mai 2014 Bactériémies associées aux CIP Illustration d un exemple de Retour d Expérience REX : contexte Concept industriel Nombreux cadres réglementaires et

Plus en détail

Points-clés et Solutions. Anesthésistes-réanimateurs et Chirurgiens : Mieux travailler en équipe. Pr P- M. Mertes (AR) et Pr A. Deleuze (chirurgien)

Points-clés et Solutions. Anesthésistes-réanimateurs et Chirurgiens : Mieux travailler en équipe. Pr P- M. Mertes (AR) et Pr A. Deleuze (chirurgien) Points-clés et Solutions Anesthésistes-réanimateurs et Chirurgiens : Mieux travailler en équipe. Pr P- M. Mertes (AR) et Pr A. Deleuze (chirurgien) DÉCLARATION DE LIEN D INTÉRÊT PM Mertes : Président du

Plus en détail

Revues de Morbi-Mortalité (RMM) en cancérologie

Revues de Morbi-Mortalité (RMM) en cancérologie Les Assises de la cancérologie publique 29 & 30 mars 2012 Revues de Morbi-Mortalité (RMM) en cancérologie Véronique TRILLET-LENOIR Service d Oncologie Médicale, Hospices Civils de Lyon EMR 3738 UFR Médecine

Plus en détail

ESPACE D ECHANGESD 26 mai 2011

ESPACE D ECHANGESD 26 mai 2011 ESPACE D ECHANGESD 26 mai 2011 Coordonnateur : Mireille Jouannet CHU Clermont-Ferrand Sophie Callaert CHI Créteil Chantal Le Priol CH Le Mans Aude Jardel HAS 1 Actualité récente médiatisée : les médicaments

Plus en détail