Un arbre qui pousse fait moins de bruit qu une branche qui se brise. La «Demoiselle de Champagne MOF»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un arbre qui pousse fait moins de bruit qu une branche qui se brise. La «Demoiselle de Champagne MOF»"

Transcription

1 N 11 NOVEMBRE 2011 Prix : 2 Journal officiel de la Société des Meilleurs Ouvriers de France, reconnue d Utilité publique en 1952 «Frappez et l on vous ouvrira!» SOCIÉTÉ DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Chères et chers nouveaux Meilleurs Ouvriers de France (MOF). Un travail rigoureux et volontaire vous a permis de porter avec succès une légitime ambition. Au nom des adhérents à la Société des Meilleurs Ouvriers de France je vous présente nos chaleureuses félicitations. Bravo à vous tous pour avoir osé porter ces idéaux élevés de probité, de confiance et de solidarité qui font le quotidien de vos métiers. Merci d avoir voulu donner un sens à l activité productrice de vos mains reliées à une intelligence de notre condition humaine portée vers l excellence et l éthique professionnelles pour construire un monde meilleur. Ces efforts couronnés vous engagent à devenir ambassadeurs de ces valeurs. En particulier auprès des jeunes générations et de tous ceux qui souhaitent redoubler d efforts pour atteindre et partager ce même idéal qui vous anime. Il est exaltant de valoriser l effort. Ainsi notre engagement à poursuivre les changements utiles pour l organisation de l examen - concours au titre «Un des Meilleurs Ouvriers de France» et notre légitime demande de propositions de nomination de nos Sociétaires comme commissaires, présidents de groupes ou de classes s appuyant sur l efficacité et l équité des représentations : 1/3 d employeurs, 1/3 de salariés, 1/3 de MOF, le tout ne comprenant pas plus de 50 % de MOF et de 30 % d enseignants. D où notre vision d une dissociation de l organisation de l examen - concours MOF (compétence de l éducation nationale et des ministères associés aux classes de métiers ouvertes) de l Exposition nationale du Travail qui pourrait être repensée sous l angle des relations interministérielles et de l ensemble des partenaires publics ou privés pour porter avec dynamisme et enthousiasme l image de l Excellence française et la marque distinctive des MOF aux cols BLEU-BLANC-ROUGE. 80 ans de coopération active de notre Société au sein du COET : osons aller de l avant pour innover! Ce concept d Exposition nationale pourrait s ouvrir - aux côtés de la présentation nécessaire des œuvres achevées des lauréats MOF - en concertation avec notre Société sur les réalisations les plus remarquables des meilleurs entreprises françaises : artisanales, PME-PMI, industrielles ou de services selon les classes de métiers. Nous allons soumettre cette ambition auprès des pouvoirs publics et au COET car : «Être MOF, c est être innovant!». Gérard RAPP Actualités 3 Entretien avec le Général d armée GEORGELIN Grand Chancelier de la Légion d honneur et Chancelier de l Ordre National du Mérite Dossier : palmarès du 24 e concours MOF 4 Portraits de Lauréats au 24 e concours MOF 6-14 Exposition et évaluations finales du Concours MAF à Massy 15 MOF ACTUALITÉS

2 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier La «Demoiselle de Champagne MOF» La «Demoiselle de Champagne MOF» «TETE DE CUVEE» aux couleurs du logo de la Société des Meilleurs Ouvriers de France est un produit PREMIUM de la gamme Champagne Wranken, pour laquelle Paul-François WRANKEN a souhaité des bouteille agréables au regard. L encépagement est composé de Pinot Noir, Pinot Meunier, Chardonnay; les vendanges sont réalisées manuellement. Des bulles délicates issues d une grande majorité de Chardonnay caractérisent la «Demoiselle Tête de Cuvée MOF» un Champagne haut de gamme tout en légèreté, finesse et équilibre. La douce pâleur du Chardonnay est rehaussée de dominantes cristallines vertes et blanches avec une remarquable finesse de bulles et beau cordon de mousse persistant. Au nez la Demoiselle Tête de Cuvée MOF développe grande variété d arômes : fleurs blanches avec une dominante de fruits (pomme verte, poire, abricot sec) et d agrumes (citron, pamplemousse) et des nuances subtiles de viennoiseries, de pain grillé ; pour évoluer vers le fruit écrasé (compote, marmelade, mirabelle). En bouche légèreté, finesse et équilibre ; le vin est vif, nerveux et sans excès d agressivité, ampleur et bonne longueur, complexité et équilibre apportés par plus de 50 % de Chardonnay. Un vrai bonheur à la portée de tous les Meilleurs Ouvriers de France par les conditions exceptionnelles de vente à prix réservé 22,26 TTC, aux seuls sociétaires SMOF, revente interdite. * Consommer avec modération car l abus d alcool est dangereux pour la santé. Un arbre qui pousse fait moins de bruit qu une branche qui se brise Notre rôle et notre engagement pour la reconnaissance du savoirfaire sont, dans tous nos métiers, déterminants. Le dynamisme de la Société des Meilleurs Ouvriers de France est le fruit d un travail d équipe qui progresse dans une démarche d union validé par l expression au suffrage universel de tous les adhérents. Nos engagements sont la profession de foi par laquelle nous avons reçu une large confiance par le vote favorable de plus de 80 % de nos adhérents. Avec nos nécessités et nos exigences il nous faut construire à tous les niveaux une équité associative par l édification d une trésorerie durable au service d un environnement viable pour atteindre toutes nos ambitions de rassemblement de tous les métiers MOF. Comprenons, s il est légitime pour la SMOF d affirmer ses convictions il est tout aussi important pour chaque membre élu au CA d apporter «concrètement, individuellement, positivement» sa véritable contribution au travail en commun à l intérieur de la Société des Meilleurs Ouvriers de France. Sur proposition du Président national Gérard RAPP et après approbation par le vote du Conseil d administration, le Bureau national s est constitué comme me suit : Gérard RAPP, Président national Guy ETCHEGOINBERRY, Vice-président Michel BELLANGER, Vice-président Denis FÉRAULT, Secrétaire général Jean-François GIRARDIN, Trésorier Bernard WERNER, Président adjoint Catherine ROLAND, Présidente adjointe Gilles LEFORT, Président adjoint Le Conseil d Administration est renouvelé par tiers et outre les membres du Bureau national il comprend : Mesdames Jocelyne CAPRILE Isabelle DUTEL Carole PEYREFITTE ; Messieurs Franck ATTOYAN Vincent BROSSAS Bernard BUFFIN Guy CHAMPION C h r i s t i a n D E L A B R E F r a n ç o i s FREMONT Lucien GIAI-BRUERI Gérard GUILLOIS Pascal JUNG Alain LONGET - Pierre NURY Patrick SUBREVILLE. Invités du Président au CA au titre des membres associés : Madame Denise ROUSSEAU et Monsieur Jean POTART. 2 M O F A C T U A L I T É S

3 L excellence réside dans chaque métier Journal, n 11 novembre 2011 Entretien avec le Général d armée GEORGELIN Grand Chancelier de la Légion d honneur et Chancelier de l Ordre National du Mérite Président d honneur de la Société des Meilleurs Ouvriers de France, Monsieur Jean-Louis GEORGELIN a bien voulu répondre aux questions de MOF Actualités. MOF Actualités : En quoi consiste la fonction de Grand Chancelier de la Légion d honneur? Jean-Louis Georgelin : Le Grand Chancelier de la Légion d honneur est nommé par le Président de la République, Grand Maître de l Ordre, pour un mandat de six ans. Il est garant de la bonne marche d une institution doublement séculaire la Légion d honneur a été créée en 1802 par Napoléon Bonaparte, il doit veiller à l adapter aux évolutions de notre temps et la faire rayonner en France et dans le monde entier. La Légion d honneur est un Ordre représentatif de la société contemporaine et de sa vitalité à travers ses membres, civils issus de tous secteurs d activité et militaires. En tant que Grand Chancelier, je préside le Conseil de l Ordre composé de 17 membres. Le conseil examine chacune des propositions de décoration émanant des ministres et décide de leur recevabilité dans l Ordre, en s appuyant sur le Code de la Légion d honneur et en s attachant à l éminence des services rendus à la nation par l intéressé. L examen est complexe, chaque parcours étant unique, mais de sa rigueur dépend le prestige de l Ordre, sa valeur parmi nos concitoyens et au delà de nos frontières. Nous sommes amenés à écarter à chaque promotion : trois par an pour les civils et deux pour les militaires) une partie importante des dossiers proposés, par exemple en %. J exerce la même responsabilité pour l Ordre National du Mérite dont je suis Chancelier et pour la Médaille militaire dont les modalités d attribution diffèrent toutefois des deux Ordres nationaux. Comme Grand Chancelier, j ai également la charge des Maisons d éducation de la Légion d honneur. Ces dernières ont été créées en 1805 par Napoléon pour l éducation des jeunes filles, descendantes de décorés de la Légion d honneur. C est toujours le cas aujourd hui où nous accueillons en pensionnat (collège et lycée) près de 1000 jeunes filles dont les parents, grands parents ou arrière-grands-parents ont été décorés de l un des deux Ordres nationaux ou de la Médaille militaire. Enfin, est placé sous mon autorité le musée de la Légion d honneur qui a pour vocation de faire connaître au public l Histoire et les valeurs de nos Ordres nationaux, à travers des portraits de décorés d hier et d aujourd hui et une collection unique au monde de décorations, du Moyen Âge à nos jours. MA : Que représente pour vous votre fonction de Président d honneur de la Société des Meilleurs Ouvriers de France? JLG : J ai été très heureux d apprendre, en prenant mes fonctions de Grand Chancelier l an dernier, que j allais également exercer celle de Président d honneur de votre Société. Nous partageons en effet une valeur commune, celle de l excellence. Le concours des MOF et celui des MAF permettent de distinguer des personnes qui excellent dans leur savoir-faire, quelle que soit la discipline qu ils représentent travail des métaux, métiers du bâtiment, de la couture, du graphisme, gastronomie, horticulture La Légion d honneur agit avec cette même volonté : celle de récompenser des citoyens dont le parcours est exemplaire, qui ont une exigence forte tant vis-à-vis d eux-mêmes que vis-à-vis de la société. L autre point de rencontre entre nos deux institutions, c est la démarche de transmission de savoir et de valeurs aux jeunes. La Société des Meilleurs Ouvriers de France le fait en encadrant l apprentissage, en favorisant les liens entre apprentis et professionnels accomplis ; la Légion d honneur, dans ses maisons d éducation où les notions de civisme et de mérite sont prônées, où la connaissance intellectuelle et les pratiques artistiques le dessin, la musique notamment sont encouragées. Enfin, comme les membres la Légion d honneur et avec leur savoir faire propre, les MOF contribuent de manière exceptionnelle au rayonnement de notre pays. MA : Quelles sont les valeurs partagées entre le corps militaire et les Meilleurs Ouvriers de France? JLG : Les Meilleurs Ouvriers de France comme l armée sont détenteurs de traditions qu ils doivent à la fois défendre et faire évoluer pour les inscrire dans la modernité. Parmi ces traditions figurent l attachement au travail bien fait et à la rigueur, la transmission du savoir et le permanent dépassement de soi : toutes jouent un rôle important dans la solidarité entre militaires comme entre MOF. Autre valeur commune, essentielle, c est bien sûr l attachement à la patrie, qui s exprime de façon différente mais je crois que les uns comme les autres nous sommes fiers de notre pays, de ses valeurs et de sa richesse. BIOGRAPHIE du Général d armée Jean-Louis GEORGELIN Monsieur Jean-Louis GEORGELIN est né le 30 août 1948 à Aspet (31). Admis à l École spéciale militaire en qualité de Saint-Cyrien en septembre 1967, il choisit à l issue de sa scolarité de servir dans l infanterie et rejoint l École d application de l infanterie à Montpellier. A l été 1970, le lieutenant GEORGELIN est affecté au 9e régiment de chasseurs parachutistes où il tient les fonctions de chef de section. Il retourne à Montpellier en 1973 comme instructeur à l École d application de l Infanterie. Trois ans plus tard, il est muté comme capitaine au 153 e régiment d infanterie de Mutzig où il prend le commandement d une compagnie. A l issue de son commandement, il passe un an au centre d exploitation du renseignement militaire avant de rejoindre l état-major de l armée de terre où il devient aide de camp du chef d état-major. Promu commandant, il part ensuite à Fort Leavenworth aux États-Unis suivre le «Command and General Staff College», puis rejoint l École supérieure de guerre à Paris. Muté en 1985 à l École spéciale militaire de Saint-Cyr, le lieutenantcolonel GEORGELIN y commande un bataillon pendant 3 ans, avant de retrouver l état-major de l armée de terre où il dirige la section «Études et prospectives» du bureau «Planification - finances». De 1991 à 1993, il prend le commandement du 153 e régiment d infanterie à Mutzig avant d être pendant un an auditeur au CHEM (Centre des hautes études militaires) et à l IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale), puis adjoint au chef du cabinet militaire du Premier ministre de 1994 à Promu général de brigade en 1997, il est nommé général adjoint à la 11 e division parachutiste et rejoint la SFOR (Force de stabilisation) en ex - Yougoslavie pour occuper les fonctions de chef du bureau «Plans and Policy». Il est ensuite affecté à l état-major des armées, d abord en tant que chef de la division «Plans et programmes», puis comme sous-chef d état-major «Plans». Il est promu général de division en août 2000, et général de corps d armée en octobre Chef de l état-major particulier du Président de la République en 2002, il est promu général d armée le 3 octobre 2003, avant d être nommé chef d état-major des armées françaises le 4 octobre Il est admis dans la deuxième section des officiers généraux le 28 février Il est Grand Croix de la Légion d honneur et Grand Croix de l Ordre National du Mérite. Le 9 juin 2010, le Général d armée Jean-Louis GEORGELIN est nommé Grand Chancelier de la Légion d honneur et Chancelier de l Ordre National du Mérite. 3 M O F A C T U A L I T É S

4 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier Palmarès du 24 e concours MOF Sous réserve de proclamation officielle des résultats par le ministère de l éducation nationale le 24 novembre prochain, voici par groupe de métiers, la liste des 233 lauréats MOF au 24 e concours des Meilleurs Ouvriers de France. Barman Cuisine-gastronomie Gouvernante des services hôteliers Maître d'hôtel, du service et des arts de la table Sommellerie Boucherie-étal Boulangerie Charcutier-traiteur, traiteur Métiers de la restauration et de l hôtellerie HOERTH Maxime Hauts de Seine GINOUVES Stéphane Seine-Saint Denis BOSTOEN Jean-Paul Haut-Rhin HATON Christophe Yvelines BOIVIN Florent Loire CAILLET Pierre Seine-Maritime PACHECO Christophe Haute-Savoie NUTILE Jérôme Isère FINON Eric Alpes-Maritimes MILLE Philippe Marne BRUNET Fabrice Yvelines TROCHON Eric Val-de-Marne RAYNARD-LAUDE Marie-Fleur Hauts de Seine LAFON Virginie Alpes-Maritimes KAISER Frédéric Paris NOVELLI Olivier Alpes-Maritimes MILLET Thierry Moselle WITTMANN Chantal Bas-Rhin PEYRONDET Manuel Paris PETRUS Antoine Paris ROFFET Benjamin Loire MERIL Bruno Luxembourg Métiers de l alimentation MOUNIER-VEHIER Yoann Drôme CHESNOUARD Mickael Maine-et-Loire STREIFF Nicolas Moselle HERVIAUX Sylvain Ille-et-Vilaine HERMENIER Philippe Oise CHEVALLIER Sébastien Haute-Saône MORIEUX Mickaël Hauts de Seine PAIRON Fabien Yonne SEGUI Christian Pyrénées-Orientales FOARE Fabien Haute-Savoie Chocolaterie-confiserie HAWECKER Fréderic Bouches-du-Rhône Fromager Fruitier-primeur Glaces, sorbets, crèmes glacées Pâtisserie-confiserie GAY Pierre Haute-Savoie BOURGON François Haute-Garonne ROBIN François Seine-Saint Denis BOUCHAIT Dominique Haute-Garonne BELLET Geneviève Seine-Maritime JAUNAULT Frédéric Hauts de Seine CARAYON Florence Aude DELANGHE Brigitte Pas-de-Calais CORNALI Clotilde Doubs DEVILLE Frédéric Haute-Savoie DEBOVE Luc Alpes-Maritimes HIRIART Philippe Rhône MABILLEAU Guillaume Paris BAMAS Thierry Pyrénées-Atlantiques BRYS Yann Essonne BEJAOUI Cédric Rhône VANHAMME Arnaud Val-de-Marne Poissonnier-écailler VIANEY Jean-Luc Rhône GOMES David Hautes-Pyrénées Métiers du bâtiment, des travaux publics, du patrimoine Carrelage TARDY Séverine Drôme FEUGIER Paul Isère RATABOUIL Michel Aude ZANETTE Jean-louis Lot-et-Garonne Charpente construction bois JOUENNE Patrick Sarthe Couverture, ornemaniste JOSEPH Thomas Rhône 4 M O F A C T U A L I T É S Couverture, ornemaniste Ferronnerie d'art AUDER Stéphane Maine-et-Loire GLAIS Didier Aube ROUXEL Christophe Ille-et-Vilaine LORENZI Antoine Aube GRALL Thierry Indre Ferronnerie d'art NSIRI Jamal Hautes-Pyrénées Fumisterie de bâtiment LEDUC Pierre Loire-Atlantique BOYE Laurent Aveyron Génie climatique, chauffage DURAND Dominique Lot DUPONT François Loire-Atlantique Maçonnerie CHOULY Jérôme Dordogne Maquettes d'architecture ARNOUL Hervé Val-d'Oise Menuiserie Métallerie, serrurerie Métiers de la pierre PEDEN Yves Charente-Maritime JUSTE Yohan Gironde COUELLAN Jean-Pierre Gironde GABARROCA Jean-louis Haute-Garonne KIFFEL Adrien Bas-Rhin MILAN Didier Ardennes ESTAQUE Jean-Marc Ariège FOURNIER Grégory Nord BILLARDEY Isabelle Côte-d'Or ETIENNE Serge Rhône SAINT-AMAND Pierre Julien Gironde JUDE Sébastien Indre-et-Loire MOUGENOT Fabien Côte-d'Or LANDROIT Arnaud Aude SAVAY Gaby Charente-Maritime GAMBIN Pascal Hautes-Pyrénées Métiers du plâtre et de l'isolation Mosaïque d'art MORILLEAU Sandrine Loire-Atlantique Peinture d'intérieur et peinture décors GODEFROID-TSUKADA Joëlle Val-d'Oise Peinture décors DANIS Nicolas Nouvelle-Calédonie Plomberie installation sanitaire, plomberie fontainerie MANGIN Pierre Haute-Garonne BOURGEOIS Didier Yvelines CAPOBIANCO Bruno Var CARPENTIER Julien Seine-et-Marne PARAIN Stéphane Paris Solier LE REGENT Jean-Joseph Morbihan Métiers de l habitation textile-cuir Sculpture décorative, staff et stucateur stuc Dessinateur pour textiles et papiers peints LOISEAU Vincent Paris Impression sur tissus BENOIT Yves Somme Nettoyage, apprêtage RIVIERE Dorothée Finistère PECOSTE Corinne Hautes-Pyrénées BAHURLET Véronique Pyrénées-Atlantiques Restauration en tapis et tapisserie JAVANBAKHT Ali Alpes-Maritimes Tissage, tissage sur soie CANTALEJO Patrice Seine-et-Marne Métiers de l habitation bois, ameublement Encadreur, doreur sur bois, restaurateur de tableaux, rentoileur Marqueterie BELLANGER Isabelle Hauts de Seine ADAM Stéphane Bas-Rhin REAL Jocelyne Maine-et-Loire BONNAFOUX Yann Orne Menuiserie en sièges LENGRAND Jean-Pierre Vosges Restaurateur de mobilier Sculpture sur bois BLANCHON Cyril Sarthe ASTA-RICHARD Patrick Rhône BOULNOIS Charles Yvelines TESTAD Matthieu Morbihan FROHN Marc Bas-Rhin CHOPPIN Thierry Vosges

5 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Tapisserie d'ameublement MURGAZ Frédéric Haute-Garonne RAVERDEAU Laurence Paris Tapisserie décoration MUNCK Lionel Rhône Tapisserie décoration Tonnellerie Bronze d'ornement JUNG Raphaël Bas-Rhin CARADEC Arnaud Sarthe DINAND Fabien Charente-Maritime TOILLON Pierre Charente BRONNER Frédéric Haut-Rhin Métiers de l habitation travail des métaux CELERIER Jean-Maurice Aube Dinanderie d'art LAURENT Charles Puy-de-Dôme HENRIQUES Manuel Haute-Saône Fonderie d'art MAURICE Jean-Michel Haute-Saône MAURICE Guy Haute-Saône Métiers des structures métalliques Chaudronnerie SOUILLEAUX Patrick Somme Métiers de l industrie Art et technique des matériaux de synthèse ROCHEDIEU Florent Yvelines Equipements et installations électriques DROUSSE Vincent Vendée Maquettes industrielles Outillage, prototypage mécanique LORE Antonino Rhône GAUDY Adrien Gers PASINETTI Dominique Rhône DUTHY Raphaël Doubs POLEWSKA Christophe Haute-Garonne ROBIGLIO Thomas Haute-Garonne DUPLAN Yannick Haute-Garonne GRITHER Franck Loir et Cher BOUSQUET Olivier Essonne Métiers de la terre et du verre Décoration sur porcelaine HABEGRE Véronique Yvelines Verrerie, cristallerie Vitraux d'art Modiste VELARD-HUILLET Nadine Pyrénées-Orienta les SERRANO Guillaume Moselle PIGEARD Pierre Bas-Rhin MATHIOT Jean-Claude Meurthe-et-Moselle BEAUBREUlL Christian Maine-et-Loire RIFFAUD Philippe Charente BEREZIAT Flavie Charente QUENTIN Didier Aisne Métiers des vêtements de BROC Virginie Paris POSADA Cristelle Lot-et-Garonne TOUSSAINT Clotilde Paris TINTINGER Sara Côte-d'Or PAILLET Brigitte Corrèze Pelleteries et fourrures confectionnées DERAlL Annie Loire Prêt à porter couture - jour PRAUD Maryvonne Loire-Atlantique PAROIS Geneviève Maine-et-Loire EYNAUD DE FAY Nelly Alpes-Maritimes Prêt à porter flou - robe du soir SARMADI Claire Val-de-Marne BEUGNET Katy Aube Métiers des accessoires des vêtements Broderies main Chaussures Dentelles LAGOUTTE Yann Finistère ERNOUL Véronique Val-d'Oise LOURME Carine Paris LAURENCON Catherine Vienne RIVIERE Olivia La Réunion DELOS Anthony Maine-et-Loire WIEL Marc Nord FALEZAN Annie Eure-et-Loir LECLERCQ Bénédicte Orne HUBERT Nathalie Haute-Loire GOUYE Myriam Calvados MOF ACTUALITÉS Dentelles OLIVIER Marielle Seine-Maritime Métiers de la bijouterie Lapidaire, pierres de couleurs HARDOUIN Julie Eure-et-Loir Polissage en joaillerie Armurier VERDIER Luc Val-d'Oise BENLARBI Jérémie Paris DIAS Gregory Hauts de Seine Métiers des techniques de précision LALOUBERE Thierry Landes Coutellerie CAYRON Jean-Michel Aveyron Instruments de chirurgie HAUTAPLAIN Jérôme Haute-Marne Lunetterie GIRARD Christian Ain RONDELET David Ain Prothèse dentaire FAVORY Pascal Bouches-du-Rhône Métiers de la gravure Gravure en modelé, héraldique TARBOURIECH Marie-Laure Jura BOURSIER Louis Paris MAUGARD Patrick Côtes-d'Armor Gravure ornementale taille douce LEROY Eric Indre-et-Loire Métiers de la communication, du multimédia Imprimerie, communication graphique, multimédia MARGUERITTE Véronique Haute-Garonne LECORDONNIER Nicolas Tarn PAGEAU Mickael Jura TANGUY Philippe Loire-Atlantique MERILLOT Jean-Baptiste Jura DESCHAMPS Jean Jura DONGUY Cécile A. Jura GIRARDOT Céline Jura PETREQUIN Samuel Jura OHAYON Rémi Jura GARCIA Sylvain Loire-Atlantique Métiers liés à la musique Rhône Lutherie-archèterie BIGOT Sylvain TAUZIEDE Jean-Luc Pyrénées-Atlantiques Métiers liés aux animaux Toilettage animalier CARRE Martial Territoire de Belfort Métiers de l agriculture et de l aménagement Art des jardins paysagés FAURE Frédéric Bouches-du-Rhône Maréchal-ferrant NIZOU Laurent Cher Métiers du commerce et des services PRITSCALOFF Charline Hauts de Seine FREZAL Hervé Alpes-Maritimes Art floral TRANCHANT Cédric Indre-et-Loire DUPRE Frédéric Loiret CAZE Ghislaine Essonne TONNELLIER Julian Paris Coiffure PELISSIER-GARDILLOU Marielle Lot Commercial conseil en solutions énergétiques-électricité Esthétique, art du maquillage Métiers du service à l'énergie Technico commercial en solutions sanitaires ou énergétiques GALLO Alexandre Haute-Savoie CRABIE Ludovic Tarn-et-Garonne LABARDE Marc Yonne MAURER Matthieu Bas-Rhin SOUCHON Laurent Hérault GUI LLO U F Déborrha Bouches-du-Rhône DURAND-TOULOUSE Stéphanie Ain PETER Eléna Haute-Savoie BURKARTH Céline Val-d'Oise FERET Jacques Nord FEBRUNET Florian Meurthe-et-Moselle LEVEL Romain Yvelines RENAUD Séverine Indre-et-Loire CARIOU Jean-Marc Corrèze

6 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier Portraits de lauréats du 24 e concours mof Patrick ASTA-RICHARD, MOF Restaurateur de mobilier Un lien entre passe et avenir C est contre cette fatalité que Patrick Asta-Richard emploie tout son talent et toute son énergie. Titulaire d un CAP et d un BAC PRO Ebénisterie, son goût le pousse à poursuivre une formation en Restaurateur de meubles anciens. Il travaille ainsi dans différents ateliers et reste plusieurs années au service d un antiquaire à Lyon. Installé depuis 1989, il se spécialise alors dans la marqueterie et le mobilier de Hache, grande famille d ébénistes du XVIII e siècle qui est une des références du meuble en bois. Son travail mérite une plus large reconnaissance et c est Daniel Damidot MOF Ebénisterie 1972 qui va convaincre notre nouveau lauréat de se présenter au concours. «Je n avais jamais osé franchir le pas, le manque de temps, de repères ce qui m a poussé, c est la volonté de redynamiser la profession et aussi la certitude de vivre une grande expérience personnelle». L aventure a duré plus d un an et demi, et il est impossible de comptabiliser toutes les heures de travail, la seule épreuve finale de restauration d un meuble avec points techniques imposés demande plus de 600 heures de travail. «Il faut bien comprendre que la restauration c est trois choses à la fois, restituer le meuble dans l état le plus proche de l origine, conserver c est à dire permettre au meuble de vivre encore longtemps et surtout être réversible, à savoir que toutes nos réparations doivent pouvoir être remplacées dans l avenir au profit de techniques plus innovantes». Le bureau du XVIII e siècle restauré par notre candidat respectait ces trois principes et a été récompensé par le jury. Aujourd hui Patrick Astra-Richard est fier de cette reconnaissance et il a la certitude que son travail va dans le bon sens. Son nouveau statut conforte son envie de partager son savoir, «Notre métier est en perpétuelle évolution, de nouvelles techniques apparaissent et nous devons nous adapter sans cesse, la notion d ancien bouge elle aussi et je restaure aujourd hui des meubles des années 1950». Un MOF passionné pour un métier passionnant. Jamal NSIRI MOF Ferronnerie d art Le feu sacré La forge, Jamal Nsiri est tombé dedans quand il était tout petit, «enfant, sur le chemin de l école je passais devant un maréchal-ferrant et j étais fasciné par ce grand monsieur et le rouge du feu». C est donc tout naturellement que l adolescent se dirige vers un CAP Ferronnerie Métallerie au LP Bergès de Saint-Girons qu il obtient brillamment après trois ans. Les «bons conseilleurs» lui disent alors qu il n y a pas d avenir dans la ferronnerie et il complète sa formation par un BEP Métallerie Serrurerie au LP Bayard de Toulouse. Mais fidèle à son rêve d enfant il effectue tout son parcours professionnel en tant que ferronnier, notamment dans la famille Bousquière à Escalquens (31), spécialiste dans la restauration de patrimoine. Là, il apprend beaucoup au contact des anciens et participe à des chantiers comme le portail de l église de Gourdon. Depuis 2005 il poursuit sa passion en tant qu artisan à Lannemezan dans les hautes Pyrénées, et partage son travail entre patrimoine (poignées du château d Arricau-Bordes) et commandes de particuliers. C est à cette période qu a lieu sa rencontre avec les MOF, «en 2007 j exposais un kiosque à musique à la foire de Tarbes et à côté de moi se tenait le stand des MOF, Jean Campistro est venu voir mes œuvres et m a dit qu il fallait absolument que je me présente au concours!». Hélas les temps ne sont pas toujours faciles pour un jeune artisan et les difficultés du quotidien font que Jamal Nsiri ne pourra relever le challenge. Mais l idée a germé chez cet homme de volonté, en 2011 il se lance dans l aventure et se qualifie ainsi pour la finale en présentant un superbe bouquet de fleurs forgées. Il opte alors pour le sujet libre et choisit de fabriquer une paire de chenets avec ustensiles et serviteur. L épreuve dure 80 heures devant le public et le jury mais c est surtout la préparation qui est intense «pendant 3 mois on ne vit que pour ça. Je voulais absolument donner le meilleur de moi-même pour ne pas avoir de regrets». Le «meilleur» a été récompensé et l œuvre était exposée à Clermont- Ferrand lors du concours. Après 23 ans de forge, Jamal est un homme heureux, «c est un immense bonheur et vous savez même mon regard sur le travail n est plus tout à fait le même, je me dois d être exemplaire dans tout ce que je fais, la fabrication de la moindre pièce, mon rapport avec mon apprenti». C est un parcours exceptionnel pour le petit garçon venu du Maroc et fasciné par le «métal rouge» aujourd hui ambassadeur de l excellence et du savoir-faire français. 6 M O F A C T U A L I T É S

7 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Cette année, le concours s ouvre tout naturellement aux nouvelles technologies, «Les MOF sont partout symbole d excellence mais à mes yeux le titre récompense aussi et surtout l innovation car tous les lauréats, dans tous les métiers, font preuve d une haute maîtrise technique, il est donc normal que le concours s intéresse à nos métiers innovants». Fort de ses principes, Rémi Ohayon et ses six collaborateurs, Cécile Donguy, Céline Girardot, Jean Deschamps, Jean- Baptiste Merillot, Sylvain Garcia et Samuel Pétréquin se présententau concours de Concepteurs et développeurs de de site internet sous le nom du collectif «Apicius». Le nom du gastronome romain est tout indiqué pour ce collectif car, ancien cuisinier de formation, M. Ohayon est aujourd hui à la tête de la société informatique «Ateliers Apicius» «précurseur dans le monde de l hôtellerie -restauration, J ai de nombreux clients MOF et leurs valeurs me parlent depuis longtemps, il était essentiel pour moi de concourir dans mon domaine de compétences et d être jugé par mes pairs». Après avoir présenté trois sites internet déjà réalisés, l épreuve finale consiste en la création exnihilo d un site internet sans aucun apport extérieur. Il faut donc fabriquer les interfaces d administration, la matière première (photographies, rédaction des textes, graphisme, ergonomie des interfaces ) et concevoir tous les logiciels (réservation, coffrets cadeaux ). L analyse du jury porte sur la totalité de la production et précisément sur les méthodes de travail et les choix des solutions informatiques,«le travail est énorme, il a duré 9 mois mais ce qui est nouveau c est que le site correspondait à une demande réelle d un client, en l occurrence la maison Bernard Loiseau, et une fois le cahier des charges validé par le jury, nous étions soumis à un double enjeu, celui du client et celui du concours». Les deux sont conclus avec succès et les lauréats ont reçu leur récompense avec joie et fierté, «En tant qu ancien cuisinier j ai bien sûr une émotion toute particulière, ce titre est la récompense de mon travail mais il symbolise aussi l ouverture des MOF aux nouvelles technologies et à la réalité économique. Au sein de mon groupe industriel de 50 personnes, je suis conscient de ma nouvelle responsabilité et j effectue chaque jour mon devoir de transmission des valeurs». Les MOF ont de beaux jours devant eux. Cela fait longtemps que la douce lumière du vitrail baigne la vie de Philippe Riffaud. «Ma mère avait son atelier de vitraux d art à Ruffec en Charente, après mon service militaire j ai décidé de l aider et j ai tout de suite eu le coup de foudre pour le métier». Fort de son CAP Vitrailliste acquis en apprentissage à Chartres, il affine sa formation dans l atelier de M. Van-Guy à Tours spécialisé dans la restauration de vitraux anciens. Un bonheur n arrivant jamais seul, c est ici qu il rencontre Françoise Théallier sa future épouse, également vitrailliste. Il poursuit alors son expérience en Suisse et se frotte à la création avec la fabrication de vitraux contemporains en collaboration avec des artistes. Aujourd hui installé avec sa femme à Ruffec, il se spécialise dans la restauration et la conservation et son dernier chantier a eu pour cadre l église de Saint Hilaire à Poitiers, classée au patrimoine mondial de l UNESCO. «Après 18 ans dans mon atelier, je voulais savoir quelle était ma véritable valeur professionnelle et c est pour cette raison que j ai tenté le concours de MOF». Ce challenge Philippe Riffaud va le relever, même si, comme il le dit lui-même «je n avais pas conscience du niveau de difficultés». Le sujet imposé consistait à réaliser une vitrerie géométrique avec entrelacs et arabesques au dixième de millimètre. «La préparation est une véritable épreuve dans tous les sens du terme, comme pour les grands sportifs des phases d abattement succèdent aux moments d euphorie. Le temps passé n est pas calculable, on est 6 mois seul face à soimême, c est une remise en question permanente». Cette épreuve a été surmontée avec succès et aujourd hui plus qu une simple évaluation de ses capacités, c est bien d un renouveau qu il s agit. «C est d abord une victoire sur moi-même et ce titre me donne une nouvelle assurance mais le regard des autres change aussi». L entourage d abord, qui ne regarde plus le vitrailliste comme un artiste un peu rêveur mais reconnaît en lui l excellence et la qualité du travail, la reconnaissance des pairs et du monde professionnel ensuite : «Au sein de la chambre des métiers et dans mes rapports avec les architectes des monuments historiques, je sens que ma parole a plus de poids, en définitif ce concours a été bénéfique sur tous les plans». Parole de MOF! MOF ACTUALITÉS

8 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier Portraits de lauréats du 24 e concours mof Stéphane GINOUVES MOF Barman Un cocktail gagnant L ouverture du titre de MOF à une profession n est jamais le fruit du hasard et la qualité du nouveau lauréat Barman Stéphane Ginouves en est la plus belle preuve. Le goût du bar il l a eu très tôt, élève à l école hôtelière de Nancy en CAP BEP Restauration option service il comprend vite où ses pas vont le guider : «Au départ je me dirigeais vers la pâtisserie mais dès mon premier contact avec le bar j ai ressenti quelque chose de particulier». Cette impression il nous la fait vivre avec force et émotion «j étais fasciné par ce véritable monde qu il me fallait découvrir, explorer, vous savez ce métier demande une somme de connaissances, de recherches, c est sans fin. Et puis bien sûr il y a le rapport humain qui est vraiment particulier, le barman est seul et il prend en charge le client de A à Z, satisfait ou mécontent, c est lui le seul responsable». Avec une telle passion et une telle analyse le parcours professionnel de Stéphane Ginouves atteint rapidement les sommets, lauréat de nombreux concours, il quitte sa région natale et travaille dans de grandes maisons à Paris et officie aujourd hui au bar de de l hôtel Fouquet s. Membre actif de l association des Barmen de France, il fait tout pour faire connaître et valoriser son métier, «Quand le concours de MOF s est ouvert, je me devais de me présenter, tout mon parcours m y poussait, c était en quelque sorte un devoir, à la fois pour moi-même et vis à vis de la profession». Ayant abandonné les concours depuis plusieurs années, il se remet à la gymnastique du cerveau et travaille dur pendant toute une année. Après avoir dit-on brillamment passé les qualifications en enchaînant des épreuves sur la connaissance des produits, la reconnaissance des arômes, des crus de café et différents travaux de réalisation, la finale conjugue de nouveau théorie et pratique. Le matin, après les épreuves de culture générale, les candidats sont soumis à un oral sur un produit générique du bar et doivent effectuer ensuite le service de vins effervescents. L après-midi est consacré à la création d un cocktail à partir d un panier garni avec présentation en français et argumentaire en anglais et se termine par une épreuve de décoration. En conclusion Stéphane Ginouves déclare : «Toutes ces épreuves correspondent bien à la réalité et à la richesse de notre métier. Être lauréat est bien sûr une immense satisfaction mais je souhaite surtout que, grâce à ce titre, les gens portent dorénavant un autre regard sur notre profession». Nul doute qu avec un tel porte-parole, le regard va changer et que de nombreux MOF Barman vont éclore à l avenir. Éric TROCHON MOF Cuisine-Gastronomie Un cuisinier aux multiples talents Ce titre de MOF est la juste reconnaissance d un parcours riche et varié au service de la cuisine française. «J adorais aller chez mes grand-parents restaurateurs et je peux dire que dès l âge de 6 ans, la passion ne m a plus jamais quitté». Une véritable vocation qui s accompagne aussi de beaucoup de courage et de volonté pour faire accepter son choix à des parents réticents à le voir s engager dans une cette profession difficile. Dès son plus jeune âge il doit user de persuasion et après un stage de 2 mois dans un restaurant, il intègre à 14 ans la prestigieuse école Ferrandi, école Supérieure de Cuisine Française, où il obtient son CAP et BEP. Travaillant ensuite dans différentes maisons parisiennes, il passe son bac général en suivant les cours du soir pour faire plaisir à son père. Cette volonté l amène rapidement à gravir les échelons et au cours d une formation à l école Ferrandi, il fait une rencontre décisive, «J ai passé 6 mois chez Jacques Lameloise à Chagny et j ai compris alors que la cuisine pouvait prétendre à ce niveau d excellence et de talent». A l âge de 22 ans, Éric Trochon s installe à son compte en vallée de Chevreuse et son restaurant est rapidement apprécié par les grands guides gastronomiques. Mais après 5 ans il décide de vendre, «La cuisine est une véritable passion et j ai toujours eu soif de nouvelles aventures, de nouvelles rencontres, en fait j ai un appétit insatiable de voyage et d ouverture». Le jeune homme talentueux se lance ainsi dans de multiples activités et décline ainsi sa passion pour la cuisine dans différents registres. Enseignant à l école Ferrandi, il est également styliste culinaire pour de grandes maisons d édition et après sa rencontre avec Pierre Gagnaire qui l a profondément marqué humainement et professionnellement, il s oriente vers la création et le design culinaire lors d évènements privés. Fort de ses différentes activités il décide de s inscrire au concours de MOF, «Depuis plusieurs années ce concours est un peu le moteur de ma vie professionnelle, j étais finaliste aux quatre dernières éditions et chaque fois ce fut une grande remise en question, j ai dû rebondir et interroger mes pratiques professionnelles». Aujourd hui lauréat, Éric Trochon a bien conscience de ses nouvelles responsabilités, «Vis à vis de mes étudiants, au cours de mes déplacements à l étranger, je me dois d être un exemple et faire briller la cuisine française. Être MOF est une grande fierté et cela m ouvre aussi de nouveaux horizons, j ai très envie de revenir à mes premières amours en créant mon restaurant». Encore une aventure pour ce cuisinier passionné. 8 M O F A C T U A L I T É S

9 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Pour un coup d essai, c est un coup de maître. Honorée pour la première année par le titre de MOF, la profession de Fruitier-primeur tient en Frédéric Jaunault un magnifique lauréat. Cet homme passionné n a de cesse de se battre pour défendre son métier. «Ces nouveaux titres de MOF sont une bénédiction car notre profession est dévalorisée, le travail de recherche de saveurs, le respect des saisons, nos liens avec les agriculteurs et leur travail, tout ce qui fait véritablement notre quotidien est enfin reconnu». A l heure où notre consommation se standardise et où fruits et légumes sont de plus en plus calibrés, ce «Don Quichotte» proclame son amour du beau produit et de la qualité. L ancien cuisinier a eu un véritable coup de foudre pour les primeurs : «A la fin des années 1990 on m a contacté pour participer aux différents programmes vantant la consommation de 5 fruits et légumes par jour, et cette nouvelle approche plus pédagogique, plus artistique a été pour moi comme une révélation». Le regard du cuisinier change et il décide alors de vendre son hôtel restaurant et s installe à son compte en tant que fruitier-primeur. Depuis il sensibilise les gens à la qualité et la nécessité de consommer de bons produits : «Il n y a pas d alimentation possible sans fruits et légumes, même dans la Bible et au jardin d Éden, ils tiennent la première place». Inlassablement il part à la rencontre des petits producteurs, à l écoute des techniques ancestrales, il sillonne également les écoles et éduque les jeunes au goût de façon ludique et joyeuse. Aujourd hui consultant-désigner en fruits et légumes, il propose des cours de sculpture sur légumes dans de nombreux organismes de formation et sur son site internet «Créa saveurs». Fréderic Jaunault parcourt ainsi le Monde, de la Russie aux États-Unis, pour faire des démonstrations et former à la cuisine, la décoration de repas de gala et la sculpture des fruits et légumes. Il se lance à l assaut du concours de MOF avec une grande motivation et prépare l épreuve pendant plus de 3 mois. Le buffet final sur le thème imposé des 4 éléments est pour lui l occasion de réaffirmer ses principes, «J ai beaucoup travaillé sur des compositions évoquant l enfance mais j ai aussi utilisé les cagettes présentes sur tous nos étals car je me devais de rendre hommage à toute la profession». Aujourd hui grâce au titre de MOF, le métier retrouve ses titres de noblesse et la voix de son défenseur infatigable porte encore un peu plus loin. «Je suis né dans le fromage, mes souvenirs d enfance sont parsemés de meules et de tomes dans la boutique de mes parents». Dominique Bouchait est un homme de terroir, aujourd hui comme hier, il arpente inlassablement les belles vallées pyrénéennes à la rencontre des producteurs et des brebis et il n hésite pas à mettre la main à la traite. Ce fromager «nomade» n effectue pas moins de 40 marchés par semaine et propose aujourd hui plus de 200 à 300 fromages selon les saisons. Sa spécialité est le Napoléon, du nom de la montagne qui fait face à sa fromagerie, et ce fromage de brebis à l affinage artisanal a conquis l Europe et s exporte aujourd hui jusqu à Tokyo et Hong-Kong. Dominique Bouchait est un homme heureux qui fait connaître son terroir dans le Monde entier : «Il y avait deux motivations pour me présenter au concours des MOF, d abord la reconnaissance de mes pairs bien sûr et ensuite faire connaître et faire parler de mon pays». Ce boulimique de travail va passer toutes les épreuves avec succès, du contrôle de la qualité à la découpe originale avec ses couteaux spécialement forgés par son ami Jamal Nsiri, MOF Ferronnier d art. L épreuve la plus redoutée par tous les candidats était la dégustation à l aveugle et la préparation fut à la hauteur de la tâche, «je me suis astreint à un régime spécial où j ai pris quelques kilos, pendant 3 mois je ne goûtais pas moins de 40 fromages tous les jours. Longtemps je doutais de moi et puis soudain, 8 jours avant le concours, le déclic, me vint naturellement. Ce concours m a permis de porter un nouveau regard sur mon métier, j ai compris que le goût seul est inutile sans la recherche du vrai». La dernière épreuve de présentation d une œuvre remarquable sur le thème des paysages fromagers d ici et d ailleurs convient parfaitement à ce «nomade» qui propose alors de merveilleux plateaux où le terroir français se conjugue aux productions du Caucase et de Norvège. Aujourd hui être MOF signifie beaucoup pour Dominique Bouchait et quand il expose son œuvre remarquable du concours des MOF à Hong-Kong, il annonce fièrement qu il est du Comminges et raconte merveilleusement sa région. Il décrit ainsi la petite camionnette qui klaxonne toujours dans les hauts villages reculés pour apporter à tous les meilleurs fromages de cet homme authentique. MOF ACTUALITÉS

10 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier Portraits de lauréats du 24 e concours mof Fréderic BRONNER MOF Tonnellerie Une véritable passion ne s éteint jamais Une véritable passion ne s éteint jamais et il n y a pas donc pas d âge pour prétendre à l excellence. A 78 ans Fréderic Bronner devient MOF en Petite Tonnellerie de luxe et d art, fier d un parcours riche et d un savoir-faire qui l a accompagné tout au long de sa vie. Il apprend le métier de tonnelier dès sa prime jeunesse par le biais de l apprentissage à Ribeauvillé et devient ensuite compagnon pendant 5 ans. Il travaille alors dans la région étant devenu le garant d une tradition typiquement alsacienne, «notre tonnellerie ne ressemble à aucune autre dans le pays, nous réalisons des fûts ovales destinés au grand crus d alsace. Cette technique a un double avantage, au niveau de la vinification d abord, car le vin lèche mieux les parois, et aussi un côté pratique car chez nous les caves sont hautes, et la forme ovale permet de ranger plus de tonneaux». Dans les années 50-60, Frédéric Bronner subit de plein fouet les aléas de la conjoncture économique et il est des temps qui se soucient peu de l excellence et de l héritage. «A cette époque, de nouveaux matériaux sont arrivés, plastique, fer, inox un peu plus tard, les tonneliers se sont mis à disparaître un a un, j ai dû abandonner mon atelier et gagner mon pain». C est donc dans l industrie triomphante des «trente glorieuses» que le tonnelier poursuit son parcours mais la flamme ne s est jamais éteinte et, pendant son temps libre, il donne un coup de main aux viticulteurs en réparant fûts et tonneaux. La retraite bien méritée est alors l occasion pour lui de s adonner à sa passion, «je réalise pour mon plaisir des petits tonnelets, des reproductions en miniature d ouvrages très anciens de la région». Ces véritables œuvres d art, il les expose dans son petit musée personnel et les réactions sont unanimes, «Tout le monde était très enthousiaste et m encourageait alors, quand j ai vu la publicité dans le journal pour le concours de MOF Tonnelier, je me suis lancé». Le concours débute à Beaune avec la réalisation d une cuve et se termine à Clermont-Ferrand par la création d un petit fût rond, un petit fût ovale (en forme d œuf) et un petit fut ovale bien sûr. «J ai dû y consacrer plus de 200 heures de travail mais à mon âge ce n est pas pour la gloire, je veux seulement montrer que ce savoir-faire et cette tradition sont toujours vivants». Une juste récompense et une leçon de vie à méditer. Adrien GAUDY MOF Maquette industrielle L envol en collectif d un jeune talent des ateliers Airbus-St-Éloi La valeur n attend point le nombre des années et ce passionné d aéronautique effectue un parcours sans faute qui le conduit à être le plus jeune lauréat de la promotion Dès la fin de la seconde, Adrien Gaudy réussit le concours d entrée du LPPIA, le lycée Airbus situé à Toulouse. Après deux ans de formation, il devient titulaire du BEP Réalisation d ouvrage chaudronné et à tout juste 19 ans il intègre l unité tôlerie sur le site de Saint-Éloi de l avionneur européen, «J ai effectué des rotations sur les différents postes pour parfaire ma formation et j ai donc travaillé sur les presses hydrauliques, les lasers...». Aujourd hui notre lauréat se spécialise dans la «reprise mains» pièces de chaudronnerie où il remet en forme les tôles plates et les pièces sorties des presses pour créer des formes aérodynamiques. L idée de présenter le concours des MOF est presque une évidence pour ce jeune homme pressé, «vous savez chez Airbus c est un peu une tradition et l entreprise compte de nombreux MOF en son sein, alors quand on m a proposé le projet, je n ai pas hésité». C est donc un travail d équipe qui va se mettre en place pour parvenir à la réalisation d un projet industriel ambitieux, validé à chaque étape par le jury des MOF. «Nous avons réalisé une maquette d un moteur d A 320 à l échelle ½, notre travail portait sur l amélioration des systèmes d ouverture des capots Fan situés autour des réacteurs. Pendant près de 2 ans il nous a fallu répondre à la fois aux exigences des normes aéronautiques, à l enjeu industriel et aux attentes du jury qui est venu 4 fois sur le site avec un cahier des charges précis et des demandes d explications et d améliorations». Plus de 1200 heures de travail avec à l arrivée une immense fierté et une grande satisfaction pour ce jeune homme qui insiste sur l aspect collectif du projet «Il faut absolument citer mes trois collègues, Thomas Robiglio, dessinateur industriel, Yannick Duplan, monteur ajusteur et Christophe Polewska, opérateur commande numérique, car c est ensemble que nous avons réussi». La jeunesse peut parfois être synonyme de sagesse et le mariage des MOF avec un des fleurons de l industrie française donne naissance à de bien beaux talents. 1 0 M O F A C T U A L I T É S

11 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Il est des titres de MOF qui ont une forte valeur symbolique, c est le cas cette année pour celui qui récompense à la fois un homme au parcours riche et varié et une profession souvent dévalorisée. Martial Carré a ressenti une émotion extraordinaire à la remise du titre de MOF Toilettage animalier, «J ai senti une compression dans ma poitrine, pourtant j ai gagné de nombreux concours de toilettage et d exposition mais je n avais jamais ressenti un tel sentiment, c est l aboutissement de toute ma vie professionnelle». C est la récompense aussi d une passion jamais démentie, «Depuis l enfance j ai toujours aimé m occuper des chiens mais vous savez à l époque on se souciait peu de leur apparence et puis j ai dû rapidement gagner ma vie». Ainsi après une formation de Tapissier décorateur, il va longtemps travailler à la pièce en usine et c est suite à la fermeture de l entreprise qu il franchit le pas et, après un stage de Toiletteur, ouvre sa première boutique en Son parcours va s enrichir d autres expériences, il fait ainsi son «tour de France et d Europe» des concours, des expositions canines, des travaux avec les éleveurs Fort de son bagage, il est aujourd hui installé en Haute-Saône et partage son temps entre sa boutique, ses cours au CFA de Mulhouse et les différents concours. «Je fais le maximum pour que ma profession soit reconnue, aujourd hui près de la moitié des Français possède des chiens et pourtant personne ne parle de notre métier, c est un peu pour ça aussi que j ai présenté le concours, pour participer à la valorisation du métier». Comme il le dit avec son langage professionnel, le concours «était taillé pour moi» et après les premières épreuves d épilation, de coupe au ciseau, de toilettage de chien à poil long, la finale imposait la préparation d un chien en vue d une exposition «la préparation de mon terrier m a pris 10 semaines et je me devais de réussir». Aujourd hui cet homme comblé espère que son nouveau statut redonnera du lustre à sa profession, «En étant MOF j ai conscience d être un exemple et j espère que j ouvre la voie à de nombreux autres candidats dans les prochaines années». Souhaitons que ce vœu soit exaucé. Les chapeaux reviennent au goût du jour et fleurissent à nouveau sur les têtes de nos contemporains. «Pour nous modistes c est une chance, plus on porte de chapeaux, mieux c est, mais espérons que ce nouvel intérêt incite les gens à plus d originalité et à une démarche plus artistique». Il est vrai que la nouvelle lauréate Brigitte Paillet est une véritable artiste, passionnée par la peinture et la sculpture, qui a effectué sa formation aux Beaux-Arts d Orléans. Mais depuis sa jeunesse notre modiste a toujours eu le goût des chapeaux, «J aimais en porter en toutes occasions et j ai réalisé de nombreux travaux de sculpture sur les différentes formes de chapeau». Diplômée des Beaux-Arts elle pousse alors la porte du Greta de Paris où elle obtient son CAP Modiste. Son talent est vite reconnu, elle intègre la maison Chéri bibi, dirigée par Marie-Claire Barban, MOF en 2000, et travaille ainsi pour la haute couture et le prêt à porter. «Ça a été ma première rencontre avec les MOF et vous savez dans notre profession un peu oubliée, c est une reconnaissance qui a une grande valeur». Installée dans son atelier boutique de Saint- Hilaire Peyroux en Corrèze, elle décide alors avec une autre collègue modiste de Dijon, Sara Tintinger, également lauréate en 2011, de préparer le fameux concours. Après avoir passé brillamment les pré-sélections à Paris, l épreuve finale est un sujet libre qui demande la réalisation de 6 chapeaux avec des points techniques (tendu, drapé, points à la main ) et des matières (velours feutre, cuir, paille ) imposés. «Quand j ai appris que le sujet était libre, j étais soulagé car j ai pu ainsi rester dans la continuité de mon travail en rapport avec l histoire de l art», les chapeaux récompensés sont ainsi une libre interprétation à partir des coiffes présentes dans les tableaux du peintre florentin de la renaissance Paolo Uccello. «Le travail est immense, sans doute plus de 200 ou 300 heures, mais être lauréate est une grande satisfaction car j ai acquis beaucoup plus de confiance en moi». Artiste ou artisan, Brigitte Paillet ne se pose plus la question, et le titre de MOF récompense à la fois sa maîtrise technique et sa créativité. Dans son atelier elle propose ainsi ses collections et ses créations, sa nouvelle assurance l incite également à penser se consacrer davantage à la transmission. Gageons que ce sera une réussite. MOF ACTUALITÉS

12 Journal, n 11 novembre 2011 L excellence réside dans chaque métier Portraits de lauréats du 24 e concours mof Bénédicte LECLERCQ MOF Dentelle à l aiguille «La Passion de Bénédicte» On peut dire de certains métiers qu ils sont de véritables vocations, voire même un sacerdoce. C est en regardant à 17 ans la sœur Marie du Sacré-Cœur expliquer le travail de Dentelière à l aiguille, que Bénédicte Leclercq a eu une révélation : «J ai tout de suite compris la passion qui se dégageait de ce métier, on se doit de se donner corps et âme à l ouvrage». Elle obtient alors son CAP et intègre l atelier national du point d Alençon, dépendant du mobilier national sous la tutelle du ministère de la Culture. Ici se perpétue la tradition du point d Alençon, Dentelle à l aiguille mise au point au XVII e siècle et dans ce lieu d excellence le parcours de Bénédicte Leclercq est exceptionnel. En 1997 elle devient MOF Dessin sur dentelle en réalisant entre autre le dessin d une dentelle du XIX e siècle et un éventail. «Ce titre m a donné une grande confiance en moi et je suis totalement épanouie». Elle nous explique alors le quotidien de son travail : «l ouvrage débute par un dessin, ce dessin est posé sur un calque puis sur un parchemin que l on troue selon le dessin, on passe ensuite le fil dans les trous et à partir de ce squelette on effectue tout le travail de dentelle à l aiguille». En 2010 elle décide de s inscrire au concours de MOF Dentelle à l aiguille étant titrée ainsi sur les différentes étapes de son métier. Elle réalise à partir d un dessin validé en qualification, une dentelle selon la technique du point d Alençon dans un cercle de 8 à 9 cm de diamètre. Doublement MOF, cette femme modeste donne une leçon de vie, «Bien sûr cela me donne une grande satisfaction mais je suis surtout contente pour l atelier car si je me suis inscrite à nouveau c est pour donner un coup de projecteur sur notre atelier et aider les jeunes à intégrer notre équipe». Il est vrai que le point d Alençon, devenu patrimoine mondial immatériel à l UNESCO en même temps que le repas des Français, n a pas connu la même médiatisation. «Aujourd hui nous ne sommes plus que 7 dans l atelier et nous ne voyons pas une très forte volonté de recrutement, il faut dire que nous sommes fonctionnaires, pourtant depuis le XVII e siècle il y a toujours eu une manufacture à Alençon, j espère que la tradition va continuer». Il y a des parcours de vie exemplaire et la douce voix de Bénédicte Leclercq sera certainement entendue dans les plus hautes sphères de l État, un patrimoine mondial immatériel représenté par une femme deux fois MOF, ce n est pas si courant. Charline PRITSCALOFF MOF Art floral Un rêve d enfant Il y a des rêves qui se réalisent et la petite enfant qui accompagnait sa mère au cours d art floral le soir à Orléans est aujourd hui MOF à seulement 29 ans, «J adorais ces moments avec ma maman au milieu des fleurs et j ai tout de suite voulu apprendre ce métier». Elle obtient donc rapidement son CAP Fleuriste et poursuit sa formation en BAC PRO où elle fait la connaissance de l intervenant Thierry Boutin, MOF 1988, qui la pousse à se présenter à différents concours. «Il m a donné un peu plus confiance en moi et ainsi j ai terminé deuxième aux Olympiades des Métiers». A la sortie de l école, la jeune fleuriste monte à Paris et elle travaille chez Jacques Castagné, MOF 2004, puis devient ensuite responsable d un magasin à Paris, «Pendant tout ce temps je participais régulièrement aux oscars des jeunes fleuristes, à la coupe de France mais le concours de MOF Art floral me faisait toujours un peu peur». C est donc auprès de Gilles Pothier, MOF 1997, qu elle va chercher conseil, «Vous savez dans notre profession c est un peu comme Bocuse en cuisine, et je suis presque venue lui demander l autorisation», ce dernier lui fait alors comprendre que quoiqu il arrive la préparation est une expérience professionnelle et humaine qui ne pourra que l enrichir. C est ainsi que la jeune fille qui manquait de confiance en elle, va se donner entièrement au concours, «Pendant 9 mois on dort MOF, on mange MOF, on pense MOF». Le talent de Charline Pritscaloff s exprime alors dans les épreuves finales où les thèmes imposés et préparés comme le jardin suspendu, la chaise pour un personnage virtuel et l élément porté pour un mariage gay, côtoient les deux thèmes surprises annoncés un quart d heure avant l épreuve, le bouquet de rose à réinventer et la composition pour le hall de Michelin, Clermont-Ferrand oblige. «Aujourd hui je remercie tous les MOF qui ont croisé mon chemin et qui m ont donné la force de réussir», consciente de sa nouvelle responsabilité elle sait qu elle doit maintenir un niveau d excellence et d exigence d autant plus élevé, «Pour moi ce ne doit pas être un aboutissement mais au contraire le début d une nouvelle aventure». Elle commence de la meilleure des manières, Charline Pritscaloff ouvre sa boutique le 15 novembre sur les terres de son enfance à Orléans. Dans le monde de l art floral, il n y a qu un pas entre rêve et réalité. 1 2 M O F A C T U A L I T É S

13 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Madame Chantal Wittmann a toujours eu deux passions, son métier des Arts de la Table et la volonté de transmettre son savoir. Tout son parcours, jusqu à l obtention du titre de MOF, est la réalisation de cette double ambition. Après une formation au lycée hôtelier de Strasbourg où elle obtient un Brevet de Technicien Hôtelier et un BTS Hébergement, elle embrasse le monde de l hôtellerie restauration à travers différentes expériences professionnelles, d abord dans l hébergement puis en tant que Maître d hôtel au sein du groupe Sofitel. Epanouie dans son métier, sa soif d enseigner reste intacte et elle trouve le moyen de concilier ses deux passions en devenant professeure de Service et Commercialisation, aujourd hui en poste au lycée Alexandre Dumas de Graffenstaden. Femme de caractère, elle décide voici 15 ans déjà, de s inscrire au concours de MOF, «Je voulais obtenir cette reconnaissance de mes pairs et montrer ainsi qu une femme peut parfaitement devenir MOF dans ma profession». Parvenue en finale, l idée ne la quittera jamais vraiment et c est en 2009, poussée par ses collègues, sa famille et surtout son formidable courage et sa volonté, qu elle décide de participer à nouveau. «Je désirais vraiment ce titre et je me suis préparée pendant des mois pour mettre toutes les chances de mon côté». Cette passionnée éprouve un réel plaisir à participer aux différentes épreuves. «Le concours était parfaitement orchestré et il permettait d aborder toutes les facettes de notre métier, culture générale et langues étrangères, réalisation d un beurre Suzette, dégustation de vins, mise en place d une table de deux personnes pour un petit déjeuner continental et bien sûr le service à table avec argumentaire sur la carte, prise de commande, flambage, découpe, mise en carafe. enfin tout ce qui fait vraiment le quotidien de la profession de Maître d hôtel». Aujourd hui récompensée, elle fait partager son bonheur à tous ceux qui l entourent et sa joie est communicative, «Je suis comblée et ce titre me conforte dans ma volonté de transmettre aux autres, même les élèves me regardent différemment et puis n oubliez pas, c est une double victoire, aujourd hui nous sommes deux femmes MOF dans la profession». Une femme rayonnante au parcours exemplaire. MOF ACTUALITÉS

14 Journal, n 11 NOVEMBRE 2011 Frédéric Hawecker est un chocolatier à l âme voyageuse qui a toujours visé l excellence. Après l obtention de son CAP pâtisserie, le jeune homme de 17 ans devient compagnon du devoir et s engage dans un tour de France qui va durer 7 ans «C est à la fin de ce périple que j ai travaillé avec différents chocolatiers, la matière, les arômes, le travail de précision, tout me convenait parfaitement». Installé depuis 2002 dans une entreprise à caractère familiale, il met alors tout son talent et toutes ses inspirations au service du chocolat. La spécialité de la maison répond au nom évocateur de «Voyage en chocolat», cet assortiment de bonbons en chocolat dessine 4 continents et chaque bonbon représente un pays avec l arôme qui lui correspond : le Tibet et son ganache au thé des plateaux de l Himalaya, le praliné mexicain aux arômes de maïs grillé... «J utilise bien sûr différentes sortes de chocolat et je suis très attentif à la qualité du produit et donc à la provenance des fèves, l enrobage de tous mes chocolats noirs provient des fèves criollo, une des plus aromatiques, qu on trouve en Amérique du sud et qui représente seulement 2 % de la production mondiale», le voyage continue avec le chocolat au lait et les ganaches qui nous transporte en côte d Ivoire et en Papouasie. Ce grand professionnel a rencontré les MOF à l Ecole Nationale Supérieure de la Pâtisserie d Yssingeaux où, en tant qu assistant formateur, il côtoie de nombreux intervenants MOF qui le poussent à se présenter au concours. Il se lance une première fois en 2007 et parvient en finale, il récidive cette année et met toutes les chances de son côté, «Je me suis préparé tous les jours pendant 9 mois et contrairement à la première fois où je suis parti seul la fleur au fusil, j ai compris que pour réussir il faut être épaulé et j ai reçu le soutien constant de ma famille et de mon équipe de travail». Le résultat est à la hauteur de l investissement et Frédéric Hawecker remporte brillamment les deux épreuves, la confection de 17 sortes de chocolats et confiseries à réaliser sur place et l œuvre artistique d une sculpture en chocolat sur le thème de Noël. «Aujourd hui, c est bien sûr la consécration de tout mon parcours et j ai conscience d avoir une grande responsabilité, depuis mon titre je reçois beaucoup de courriers de jeunes qui me disent que je suis un exemple». L émotion est palpable et le seul lauréat du concours cette année est un superbe ambassadeur de la chocolaterie française. Renouvelez votre verrerie MONTMARTRE valeur de reprise 0,40 HT pce À partir de 1,77 HT** 1,37 HT HYPNOTIC valeur de reprise 2,00 HT pce À partir de 3,90 HT* 1,90 HT DELICIOSO valeur de reprise 2,50 HT pce À partir de 4,45 HT* 1,95 HT Nous rachetons vos anciens verres et les offrons à Emmaüs! Dîtes OUI à la qualité Guy Degrenne tout en réalisant un acte solidaire et écologique! MUSE valeur de reprise 3,00 HT pce DANDY valeur de reprise 3,50 HT pce DOMAINE valeur de reprise 2,50 HT pce À partir de 5,25 HT* 2,25 HT À partir de 6,10 HT* 2,60 HT À partir de 4,45 HT* 1,95 HT *Prix net promo pour un minimum de 60 pces **Prix net promo pour un minimum de 120 pces en partenariat avec MOF ACTUALITÉS

15 JAQU-GIGON-623X indd 1 09/10/11 21:34 L excellence réside dans chaque métier Journal, n 11 novembre 2011 Expositions et évaluations finales du concours MAF à Massy Avec cette finale nationale de «Un des Meilleurs Apprentis de France» (MAF), nous avons honoré cette jeunesse vertueuse, nous remercié les plus de 5000 bénévoles et les jurés qui ont attribué les médailles départementales, régionales et ceux qui ont conféré aux heureux lauréats nationaux le titre de «Un des Meilleurs Apprentis de France». Nous tenons à remercier la FFB, qui avec BATI défi et son Salon du Développement Durable, de l Accessibilité et de la Formation (DDAF), nous ont permis de présenter notre 26e concours de «Un des Meilleurs Apprentis de France» pour faire partager avec les formateurs et les parents, les valeurs fondamentales de la «culture des métiers». Formidables finales avec une diversité des œuvres mais avec une unité dans la beauté témoignage des formidables enjeux que représente une formation professionnelle bien conduite. Que tous ceux qui nous ont aidé trouvent ici l expression de notre profonde gratitude. En 2011 le concours du Meilleur Apprenti de France, organisé par la Société des Meilleurs Ouvriers de France, a motivé plus de 6000 jeunes en formation sous contrat de travail ou statut scolaire. Dans cette promotion «Lucien GIAI BRUERI», les candidats issus de 69 départements, venant de 510 établissements, ont concouru dans 79 spécialités. 665 œuvres finalistes tous métiers confondus nous ont permis de consacrer 261 lauréats MAF. Tradition républicaine, la médaille devrait leur être remise sous les «Or de la République», au Sénat en présence du Président BEL de Sénateurs de toutes régions et de personnalités invitées. Merci aux instances de la FFB de l Île de France présidées par M. Jean-Paul CHARPENTIER et à la Fédération FFB de l Essonne du Président Bernard TOULOUSE. Avec BATIdéfi, vous nous confirmez, que seule l innovation permet de continuer à construire sous l impulsion d hommes et de femmes qui investissent, créent, bâtissent tout ce qui fait au quotidien la qualité de vie. Nous sommes les relais ou maillons d un chaîne humaine ininterrompue qui de siècles et siècles et de mains en mains témoigne auprès des jeunes générations des richesses du passé, de la beauté du présent à construire pour anticiper tout le futur. Merci à toutes et tous. Les Commissions concours MAF et Communication. Société éditrice 11 rue de la Chalade Dommarie-Eulmont Directeur de la publication David Bachoffer Comité de rédaction Jean Campistro Gérard Rapp Guy Etchegoinberry Pascal Baudoin Maquette et mise en page Fee Design Imprimé en France Imprimerie SPEI Meurthe-et-Moselle CPPAP en cours Publicité et Partenariat IG & AV MOF Actualités Abonnement et petites annonces Agathe Nolent au Crédits photos droits réservés Dépôt légal à parution MOF Actualités est une marque déposée par SMOF 16, rue Saint-Nicolas Paris Amis lecteurs votre attention! Notre publication devient bimestrielle (sortie tous les deux mois) en 12 ou 16 pages. En conséquence nos abonnés voient leur abonnement prolongé sur 1 année supplémentaire. Merci de votre compréhension et fidélité. La rédaction. Gigondas, ses vins, sa terre, ses hommes Aux Éditions Bottin gourmand BON DE SOUSCRIPTION Gigondas, ses vins, sa terre, ses hommes 20% de réduction en réglant aujourd hui, à renvoyer par courrier avec votre règlement. Gigondas, célèbre appellation de la vallée du Rhône, village sublime par sa beauté, sort «son» livre. Il s agit d un magnifique ouvrage, extrêmement bien documenté, co-écrit par un panel d écrivains qui sont tous des références dans leur spécialité. Prénom :... Nom :... Société :... Adresse :... Tél. :... Fax : GIGONDAS Je désire recevoir dès parution :... exemplaires du livre Gigondas, ses vins, sa terre, ses hommes au prix de 33 TTC au lieu de 39 TTC Organisme de Défense et de Gestion Tél. : +33 (0) (0) Fax : +33 (0) Frais de port offerts soit, TOTAL SOUSCRIPTION :... euros GIGONDAS SES VINS, SA TERRE, SES HOMMES Les commandes doivent raconté être par adressées John Livingstone-Learmonth Georges Truc, par courrier à : Jean-Baptiste Amadieu, Louis Barruol, Véronique Raisin, Ilka Kramer Syndicat de l Appellation Gigondas Avec la participation de Kelly Mc Auliffe, Ned Goodwin, Andrew Jefford, Kermit Lynch, Alain Passard, Josh Raynolds, Alain Senderens, Lincoln Siliakus, Christophe Tassan Place Gabrielle Andéol Gigondas Code article Les Éditions du Bottin Gourmand et IG & AV Contact : Anne-Sophie Ay 39 euros Organisme de Défense et de Gestion Gigondas et Inter-Rhône Tél Règlement préalable par chèque à joindre à votre coupon-réponse, libellé à l ordre de : Section Interprofessionnelle Gigondas G I G O N D A S SES VINS, SA TERRE, SES HOMMES GIGONDAS SES VINS, SA TERRE, SES HOMMES «Déguster à Gigondas pendant cinq décennies donne une forte impression qu il y a plus de fraîcheur à cet endroit que dans la plupart des autres vignobles de la vallée du Rhône méridionale», John Livingstone-Learmonth «le Gigondas n est plus un nouvel amour mais un ami pour la vie», Ned Goodwin «Bien sûr, le Gigondas est unique», Andrew Jefford «. et pour moi, un rêve devint réalité. J étais propriétaire dans un des sites les plus enchanteurs du Sud», Kermit Lynch «Les vins de Gigondas ont une âme», Kelly Mc Auliffe «Les bouteilles de Gigondas, je les ouvre avec beaucoup de décontraction ce vin appelle la communion», Alain Passard «Gigondas il occupe en tous cas beaucoup de place dans la mienne (cave) et ce n est pas prêt de s arrêter», Josh Raynolds «Cet endroit si dur a créé un peuple aussi généreux que résistant», Lincoln Siliakus «Ne dites à personne que Gigondas est un havre de paix», Christophe Tassan «L âme de Gigondas vibre dans la plaine et son esprit dans la montagne», Georges Truc «A Gigondas, la nature est tourmentée mais généreuse», Alain Senderens 1 5 M O F A C T U A L I T É S

16 Crémant d Alsace, du Grand Art. L ABUS D ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Règlement d Intervention du CONSUEL

Règlement d Intervention du CONSUEL Règlement d Intervention du CONSUEL EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DU DÉCRET 72-1120 DU 14 DÉCEMBRE 1972 MODIFIÉ PAR LE DÉCRET 2001-222 DU 6 MARS 2001 ET DES ARRÊTÉS DU 17 OCTOBRE 1973 Titre 1 DISPOSITIONS

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité TCH Conseil, Evaluation et Transaction In Extenso Tourisme Hôtellerie Restauration, membre du Groupe Deloitte, intègre début 2015 l agence de conseil en

Plus en détail

Comité Régional des Olympiades des Métiers

Comité Régional des Olympiades des Métiers 40 e Olympiades des Métiers Equipe Champagne-Ardenne 29 Champardennais de l équipe régionale à Lille pour les finales nationales du 5 au 7 février 2009. Les Olympiades des Métiers sont une compétition

Plus en détail

EN ETAT D'IMMEUBLE (REVETEMENT SOL ET MUR) AUPRÈS DES PARTI MR BORAU JEAN-YVES VIC EN BIGORRE SALON DE COIFFURE MIXTE.

EN ETAT D'IMMEUBLE (REVETEMENT SOL ET MUR) AUPRÈS DES PARTI MR BORAU JEAN-YVES VIC EN BIGORRE SALON DE COIFFURE MIXTE. LISTES DES ENTREPRISES INSCRITES AU RM - OCTOBRE 2009 DIRIGEANTS VILLE ACTIVITE MR DEMPHLOUS JACQUES CAMALES CARRELAGE MR MELA SERGE BIZE TERRASSEMENT MR FERRANTI DIDIER ARRODETS-EZ-ANGLES PLOMBERIE BOUCHERIE

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention

Plus en détail

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003.

Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera le 1 er 2008 à celle qui était en vigueur depuis le 1 er janvier 2003. CIRCULAIRE COMMUNE 2007-26 -DRE Paris, le 13/12/2007 Objet : Mise à jour du répertoire professionnel Madame, Monsieur le Directeur, Une nouvelle nomenclature d activités française (NAF) se substituera

Plus en détail

Bilan du permis à points

Bilan du permis à points Bilan du permis à points Année 2008 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6

Table des Matières. Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Statistiques 2013 Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2012 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche d Age des

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m En quelques mots Passion et créativité, enthousiasme et professionnalisme, réactivité et rigueur, confidentialité

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Septembre 2014] Ce mois-ci on vous parle de. L état et les catastrophes naturelles

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Septembre 2014] Ce mois-ci on vous parle de. L état et les catastrophes naturelles L état et les catastrophes naturelles Ce mois-ci on vous parle de i L état et les catastrophes naturelles Double mesurage : le mieux l ennemi du bien Avec le réchauffement climatique, de plus en plus de

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 2. Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 2 Guide entreprises Janvier 2015 Adhésion des entreprises aux institutions de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat

journées techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat journées 201 techniques Pour le développement de bonnes pratiques environnementales dans l artisanat 160 stagiaires formés par le CNIDEP depuis 2010 Amélioration des pratiques environnementales dans les

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Ordre Culinaire International

Ordre Culinaire International Ordre Culinaire International Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 Inscrite à la sous-préfecture du Raincy sous le n W932001947 Siège social : 11, rue Jacques

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

L Edito du Maire d Annecy

L Edito du Maire d Annecy L Edito du Maire d Annecy 1 Cette année démarre sous de favorables auspices, après une superbe saison 2008-2009, au terme de laquelle l US Annecy a brillamment atteint l objectif qu elle s était fixé,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES

DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2013 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE

Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE ARCHIVES NATIONALES. Etat général des fonds. Fonds postérieurs à la Révolution française. Sous-série Z/6. Z 6. COUR DE JUSTICE DU DÉPARTEMENT DE LA SEINE (3 401 articles environ) Les deux ordonnances du

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France Notre actualité THR Conseil, Evaluation et Transaction Exploitant Promoteur Constructeur Investisseur Mandat de vente d un fonds de commerce hôtelier sous enseigne Mandat

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Demande d aide au maintien à domicile

Demande d aide au maintien à domicile Demande d aide au maintien à domicile > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande Vous êtes pensionné(e) civil(e) de l État ou ouvrier retraité(e)

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Soins dentaires : des dérives inacceptables

Soins dentaires : des dérives inacceptables Paris, le 25 novembre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Soins dentaires : des dérives inacceptables Les soins dentaires représentent un reste à charge conséquent pour les usagers. Ils constituent la principale

Plus en détail

COLLEGE 1 Francis ANCELLE Victoria BENDELE Anita CHABIN Michèle CODRON

COLLEGE 1 Francis ANCELLE Victoria BENDELE Anita CHABIN Michèle CODRON Chers adhérents, Vous avez été informés du prochain renouvellement de vos Délégués, vous êtes donc maintenant appelés à élire les représentants de votre Collège à l Assemblée Générale. Vous trouverez ci-dessous

Plus en détail

41ème édition. Région Centre

41ème édition. Région Centre 41ème édition Région Centre Sommaire Les 3 étapes de la compétition 4 Région Centre : une vitrine des métiers sur un site unique 5 Les 47 métiers en compétition 6 S inscrire aux Olympiades et aux Abilympics

Plus en détail

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Service Académique de l Inspection de l Apprentissage BAC PRO PRÉPARÉ BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes-Cellule BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes avionique BAC PRO Agroéquipement

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Ambassador s Activities

Ambassador s Activities Ambassador s Activities 2013 Distributor: French Embassy in the UK - Press and Communications Services - 58 Knightsbridge, SW1X 7JT London E-Mail: press@ambafrance-uk.org Web: Intervention de SEM Bernard

Plus en détail

artisans Véronique Védrenne et Anthony Serex du goût à Lyon

artisans Véronique Védrenne et Anthony Serex du goût à Lyon artisans Véronique Védrenne et Anthony Serex du goût à Lyon couverture Ni rosette, ni Jésus, ce saucisson fait partie du patrimoine culinaire de Lyon. Créé au xviii e siècle, le saucisson de Lyon n

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art

REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES

Plus en détail

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE

GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2014 GDF SUEZ S ENGAGE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE Précarité Énergétique I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5 M é t i e r s d e l H ô t e l l e r i e e t d e l a R e s t a u r a t i o n N 2 5 Faites de votre D O S S I E R D U M O I S Les Métiers de l Hôtellerie 2 L hôtellerie et la restauration sont des secteurs

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent

Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Découvrez les Artisans d Art qui vous entourent Contact Roland Le Joliff-Service communication 06.69.22.44.92 roland.lejoliff@cma-var.fr www.cma-var.fr Avril 2014 2 / 10 1 er avril 2014 En avant première

Plus en détail

Pot & Cie c est l histoire d une reconversion PAROLES D EXPERTE. Un tout-en-un précis et performant, pour une cuisine goûteuse et authentique

Pot & Cie c est l histoire d une reconversion PAROLES D EXPERTE. Un tout-en-un précis et performant, pour une cuisine goûteuse et authentique PAROLES D EXPERTE Pot & Cie à Saint-Gratien Isabelle Dupuis au sein de son petit restaurant chaleureux Pot & Cie à Saint-Gratien (95). Un tout-en-un précis et performant, pour une cuisine goûteuse et authentique

Plus en détail

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011 42èmes Olympiades Leipzig (Allemagne) des métiers Une compétition En France, une sélection qui favorise une large participation Donner à un maximum de jeunes l occasion

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi.

contacts Guide des Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture www.anefa.org En agriculture, à chaque saison son emploi. Guide des contacts Pour trouver un emploi saisonnier en agriculture ANEFA Association Nationale Emploi Formation en Association Agriculture Nationale Emploi Formation en Agriculture www.anefa.org www.anefa.org/saisonniers

Plus en détail

Pa r te n a i r e s pour dév el opper l e n t r e p r enariat art is anal

Pa r te n a i r e s pour dév el opper l e n t r e p r enariat art is anal Pa r te n a i r e s pour dév el opper l e n t r e p r enariat art is anal Sommaire 3 4 5 6 7 9 10 11 12 13 16 Société Générale banque de tous les entrepreneurs Un fonds de commerce équilibré Priorité n

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense. Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la défense Discours pour les vingt ans du lancement du satellite Hélios IA A Toulouse, le 9 juillet 2015 Seul le prononcé fait foi Page 1 sur

Plus en détail

SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE. Enseignement Secondaire Professionnel

SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE. Enseignement Secondaire Professionnel SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE Enseignement Secondaire Professionnel 1 Sommaire Historique 5 Introduction 5 Deuxième Degré Professionnel 7 Formation en 3 ème 9 4 ème 11 Troisième Degré Professionnel 13

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail