UNE ENTREPRISE DE BATISSEURS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNE ENTREPRISE DE BATISSEURS"

Transcription

1 UNE ENTREPRISE DE BATISSEURS «UTB est convaincue que sa force et sa pérennité sont fonction du nombre de salariés qu elle est capable de faire évoluer» Charles Henri Montaut, PDG d UTB UTB ; une histoire d hommes 2008, UTB fête ses 75 ans... Créée en 1933 sous le nom de UTO (Union Technique Ouvrière), cette entreprise familiale travaille le plomb, la couverture et le chauffage. Cette activité très parisienne et traditionnelle prend un deuxième départ après la seconde guerre mondiale et les immenses besoins de la reconstruction. Parallèlement aux chantiers d équipements de plomberie, de chauffage et de climatisation, l entreprise devient progressivement un expert incontournable de la restauration des monuments historiques. En 1967, UTO crée ETBI Pour répondre à la forte demande du marché, UTO créée ETBI (Equipements Techniques du Bâtiment industrialisé), spécialisée dans la préfabrication. En 1972, UTO et ETBI fusionnent pour devenir UTB. Durant toutes ces années, l entreprise se consolide et progresse dans son management, en créant des groupes qui travaillent à partir du principe de la délégation par objectifs. Une réelle nouveauté pour l époque. En 1973, Claude Bordier est nommé PDG. L entreprise poursuit son développement et se compose, à partir de 1981, de services travaux constitués d unités autonomes et responsables de leur résultat. Dans les années 80, le marché porteur de la rénovation des logements sociaux, pousse l entreprise à s orienter vers une activité complémentaire d entreprise générale. Le début des années 90 voit l effectif passer la barre des 500 salariés, le chiffre d affaires atteint en millions d euros. En 1995, l entreprise s installe dans ses bureaux actuels à Pantin (93), et est certifiée ISO En 1996, Charles-Henri Montaut prend la suite de Claude Bordier. En 1997 est mise en place la structure actuelle, avec la mise en place de directions d activités et de services travaux. Les années 2000 sont celles de la création d agences et filiale : à Lagny (77), à Orléans (45), à Villejuif (94), à Saint Nicolas les Cîteaux (21) et à Puteaux (92). Ces nouvelles structures décentralisées ont pour origine des entreprises rachetées par UTB, ou encore créées de toutes pièces. Enfin, pour faire face à sa nouvelle croissance, l entreprise décide en 2007 d installer à Romainville (93) certains services travaux et logistiques. Aujourd hui, UTB, c est un effectif de 750 personnes pour un chiffre d affaires de 110 millions d euros, pour l année 2007, centré sur la plomberie, le chauffage, le génie climatique, la couverture, l étanchéité, l entreprise générale et les services.

2 De la plomberie à l entreprise générale UTB intervient dans de nombreux corps d état. A côté de ses métiers de base, se sont progressivement développées des activités complémentaires, liées à l évolution des marchés et des attentes de la clientèle D abord la plomberie Ce mot est né de l art de travailler le plomb sous toutes ses formes, et entre autres pour acheminer l eau. Si aujourd hui le plomb est remplacé pour ces usages par d autres matériaux, on le retrouve encore dans le deuxième métier d UTB, la couverture. La plomberie en 2008, c est la maîtrise d une grande variété de matériaux : le cuivre, le PVC, les matériaux composites, l acier... Liaison logique, l entreprise s est également spécialisée dans les équipements sanitaires, un secteur en perpétuelle évolution esthétique et technique. La couverture La couverture représente un élément essentiel de l architecture d un édifice. Elle est également vitale à la pérennité de l ouvrage, car elle le protège des intempéries. UTB a acquis une grande expérience des couvertures parisiennes et de l Ile de France : le zinc qui recouvre les immeubles haussmanniens, l ardoise sous toutes ses déclinaisons, la terre cuite, la cuivre, l inox et le plomb en restauration de monuments historiques. L entreprise possède la qualification «Monuments Historiques», un sésame incontournable pour pouvoir intervenir sur les bâtiments classés. UTB fait partie du cercle restreint des entreprises françaises, dont la réputation en matière de la restauration du patrimoine n est plus à faire. Les systèmes d étanchéité sont complémentaires de la couverture traditionnelle. Ils sont régulièrement utilisés par les compagnons d UTB, et pas seulement pour des toitures terrasses inaccessibles. Là encore, c est dans le soin apporté à la mise en œuvre des bitumes élastomères, des membranes PVC et autres matériaux, soumis à des normes extrêmement strictes, que résident les garanties de longévité des ouvrages réalisés. Le chauffage et plus tard la climatisation ont fait rapidement partie des activités majeures de l entreprise. UTB, à la pointe des techniques de chauffage, de climatisation et de traitement de l air, possède un bureau d études intégré permettant de proposer les solutions les plus optimisées. L évolution actuelle, liée à l envolée du prix des énergies fossiles et à une meilleure prise en compte de l environnement, bouleverse les approches énergétiques. Les pompes à chaleur, la géothermie, les capteurs solaires sont au cœur de l actualité. UTB intègre donc en permanence les évolutions techniques les plus pertinentes, sous réserve d une pérennité suffisante et de contraintes de maintenance limitées. La rénovation TCE (tous Corps d état) s est imposée naturellement au début des années quatre vingt, lorsque la rénovation a devancé la construction neuve. Le professionnalisme et l expérience des compagnons de l entreprise a permis d aborder avec sérénité ce marché porteur mais difficile. En effet, la profession d entrepreneur général nécessite de grandes compétences dans l ensemble des métiers du bâtiment, une expertise pointue en matière de pilotage de chantier, ainsi que la capacité à assumer les risques financiers de la totalité des lots. UTB répond aujourd hui à l ensemble de ces critères.

3 SCOP : plus que jamais une réponse aux besoins actuels UTB est une SCOP. Dans un monde qui s interroge sur ses valeurs fondamentales, la SCOP, Société Coopérative de Production, apporte une réponse parfaitement adaptée aux besoins actuels. L origine des SCOP remonte à En 1851, le second empire poursuit et condamne les associations ouvrières. En 1867, elles sont à nouveau autorisées, mais en 1871, avec l écrasement de la Commune et la répression du gouvernement Thiers, les ouvriers sont fusillés ou déportés massivement. En 1875, c est la renaissance, et en 1884 naît la première Chambre consultative des associations ouvrières de production. Elle met en place les grands principes encore régis aujourd hui. Dans une SCOP, le capital est aux mains d une partie des salariés / associés embauchés en CDI. Ils définissent ensemble des grandes orientations de l entreprise et désignent leurs dirigeants. Ils décident du partage des bénéfices qui doivent privilégier ceux qui travaillent dans l'entreprise, sous forme de participation, d'intéressement, voire de dividendes. L entreprise, par le biais de réserves dites impartageables, constitue son propre patrimoine. Elle en consolide les fonds propres et garantit ainsi sa pérennité. L entreprise cherche ainsi à unir à son destin et à sa création de valeur, le plus grand nombre de salariés, tout en assumant pleinement les contraintes liées à la compétition et aux enjeux financiers de l économie de marché. Les actionnaires salariés favorisent l'information et la formation des salariés, condition nécessaire pour acquérir l'autonomie, la motivation et l'esprit de responsabilité, que requiert un monde économique devenu incertain. Ce statut est un élément très positif en matière de cohésion sociale, et nombre de collaborateurs y trouvent un facteur supplémentaire de motivation, qui se traduit par une très forte implication de l ensemble des salariés. Pour les clients d UTB, c est l assurance d avoir des interlocuteurs pleinement responsables et particulièrement soucieux de la pérennité de leur entreprise.

4 Tradition, compagnonnage et modernité Nombre d entreprises reconnues pour leur savoir-faire ont été progressivement rachetées par des grands groupes. Elles y perdrent leur autonomie, mais aussi leur raison d être. Pendant quelques années, ils vivent sur leur lancée et surtout sur leur nom, car leurs compétences se diluent avec le temps La force d UTB, c est justement d avoir pu rester indépendante grâce entre autres à son statut de SCOP. Cette indépendance permet à l entreprise de rester maître de ses décisions et de capitaliser sur l humain. Le personnel est stable, qualifié, le renouvellement des générations se fait naturellement, par la transmission du savoir des anciens vers les plus jeunes. Favoriser l émergence de talents pour les mettre au service de ses clients, est le fil conducteur de la stratégie qu UTB poursuit depuis sa création. Cette gestion sur le long terme permet également de gommer en partie les aléas des cycles de l économie. Même en période de forte demande, l entreprise est en mesure de répondre aux demandes de ses clients, avec du personnel qualifié et formé de longue date. L organisation mise en place engendre l implication de l ensemble des équipes, de la direction jusqu aux apprentis. L entreprise s appuie sur une équipe d hommes expérimentés, dotée du meilleur savoir-faire par métier et par activité. La force d UTB, c est la réunion de compétences multiples au sein d une même entreprise. Ce sont ces compétences qui permettront par exemple de transmettre le savoir, aux 68 apprentis embauchés par l entreprise depuis septembre 2007 Dans chacun de ses métiers de base, UTB offre à ses clients un ensemble de prestations regroupées sous l appellation «Services». Le but, maintenir, dépanner ou rénover partiellement toute installation. Les savoir-faire intrinsèques de chaque métier doivent se conjuguer avec des qualités de réactivité, d adaptabilité et de souplesse. A cela s ajoute une importante logistique, disponible toute la semaine, nuit et jour. Cette organisation gère la prise en charge des demandes, de leur traitement, mais aussi les véhicules prêts à intervenir, en liaison avec les moyens de communication les plus modernes.

5 Des chantiers d exception aux travaux de maintenance En soixante quinze ans d existence, l entreprise a capitalisé un nombre impressionnant de références, dans le cadre de chantiers de toutes tailles et de complexité variable... Ces dernières années, UTB est intervenue ou intervient sur un nombre important de chantiers «phares» de l Ile de France, comme par exemple les Grands Moulins de Pantin, Le Printemps, le Château de Vaux le Vicomte, le Petit Palais, le Ministère de l Agriculture, l Eglise St Sulpice C est aussi une multiplicité d opérations de réhabilitation, que ce soit en entreprise générale, en chauffage climatisation, en couverture ou en monuments historiques. Sur ce dernier créneau, l ouverture d agences en dehors de l Ile de France se traduit par exemple par la restauration de la couverture des célèbres Hospices de Beaune. Des moyens en rapport avec les compétences UTB s est dotée d une organisation lui permettant de conjuguer à la fois une responsabilisation très décentralisée, mais aussi un mode de fonctionnement au service d une stratégie globale d entreprise L entreprise est divisée en services Travaux, des entités très autonomes intervenant chacune dans un métier spécifique. Chaque service travaux réalise un volume d activité annuel compris entre deux et douze millions d euros. Il travaille sur la base d objectifs convenus entre son responsable et la direction de l entreprise. Pour encadrer, accompagner et développer ces entités, la direction générale dispose d une direction opérationnelle composée de directeurs d activité, d une direction financière et juridique, d une direction de la qualité et d importants moyens en terme de bureaux d études, d informatique et de soutiens logistiques. L entreprise possède un parc de véhicules et de matériel à la hauteur de ses capacités d intervention : 300 véhicules utilitaires et véhicules de chantier sillonnent les rues parisiennes et les routes de l Ile de France. Elle fait ponctuellement appel à la location, mais possède aussi son propre parc d échafaudages, de nacelles et d outillage nécessaires à ses différents métiers. Pour stocker, gérer et entretenir ce matériel, UTB dispose à Romainville à proximité de Paris d un entrepôt conséquent et d un magasin d outillage.

6 La Fondation UTB Quelle famille n est pas touchée de près ou de loin par la maladie d Alzheimer? On pense d abord aux personnes âgées, mais on oublie parfois que cette maladie peut aussi toucher des personnes beaucoup plus jeunes. Il y a en France cas de personnes jeunes, parfois en activité professionnelle, et qui sont atteints par cette maladie. C est le cas de Claude Bordier, l ancien PDG d UTB, qui a été touché par les premiers symptômes de ce mal, alors âgé seulement de Soixante ans. Cette maladie progressivement invalidante nécessite une prise en charge de plus en plus lourde, au fur et à mesure que les années passent. Les structures pour accueillir les personnes âgées atteintes par ce mal sont déjà insuffisantes, elles sont quasiment inexistantes pour accueillir les patients plus jeunes, dont les besoins sont différents. Vivant au quotidien cette situation, Nicole, l épouse de Claude Bordier, a réfléchi aux actions possibles pour avancer dans ce domaine difficile. Son objectif était simple : récolter des fonds pour financer des projets destinés à assurer une meilleure qualité de vie aux malades. La fondation UTB est née le 17 septembre 2007 sous l égide de la Fondation des Petits Frères des Pauvres. Une commission composée de membres de l entreprise, de représentants des petits frères des pauvres et d un comité scientifique de médecins et de psychologues assiste Nicole Bordier dans la mise en œuvre de ce projet. Son but : créer des structures adaptées, pouvoir se rattacher à d autres en accueil de jour, tenter de trouver des centres d accueil. Plus globalement, cette action vise à apporter aux malades les moyens permettant de compenser le plus longtemps possible leur perte inéluctable d autonomie. Technicité / Qualité / Economie de marché / Valeurs humaines UTB démontre que ces valeurs sont compatibles, dans une démarche de développement, mais aussi de respect des femmes et des hommes qui contribuent au succès de l entreprise. Service de presse UTB Contacts Delprat Relations Presse / Angélique Doiteau / Karine Dunois / Mélanie Peinado 16 rue de la Banque / Paris / / Visuels disponibles auprès de l agence DRP

7 PAUL GOURNAY CHEF DE CHANTIER, SPÉCIALISÉ DANS LA RÉNOVATION DES TOITS DE PARIS Passionné par son métier depuis plus de 40 ans, Paul Gournay s applique au quotidien à perpétuer les techniques et le savoir faire ancestral du métier de couvreur. Natif de Laval, Paul Gournay découvre le métier de couvreur à 12 ans. «Je suis monté sur le toit de la ferme de mes parents avec un couvreur pour réparer le toit endommagé, et j ai eu le déclic». Deux ans plus tard, le mayennais devient alors apprenti, il travaille dans la semaine chez un artisan et le samedi suit des cours. En 1980, Paul Gournay rentre chez UTB, une entreprise alors composée de 200 personnes, au statut de coopérative de production. «Je ne connaissais pas ce type d organisation, mais c est un réel état d esprit, une culture d entreprise forte et partagée entre tous les salariés». «Quand je suis arrivé chez UTB, le PDG, à l époque Claude Bordier, m a serré la main en signe de bienvenue». Aujourd hui encore, la porte de Charles-Henri Montaut, PDG, rentré dans l entreprise en 1989, est toujours ouverte. «Il n y a pas de poids de la hiérarchie dans l entreprise. Chacun a son expertise et apporte une valeur ajoutée à UTB à tous les niveaux». Le PDG et les directeurs généraux sont à l écoute du terrain en permanence. «Charles-Henri Montaut déjeune une fois par semaine avec l une de ses équipes sur les chantiers». Le schéma se reproduit également dans la gestion de l entreprise puisque les salariés participent activement en tant qu associés, à l assemblée générale annuelle ou à toutes autres réunions extraordinaires concernant l entreprise. «Nous investissons tous les mois dans notre entreprise à hauteur de 2 % de notre salaire, c est une réelle motivation au quotidien». L entreprise est en pleine expansion depuis 5 ans avec une croissance de 10 % du chiffre d affaires par an. Cette implication est également valable quand l entreprise va moins bien. «En 1996, l année est très mauvaise pour la profession, les salariés décident donc d abandonner leur 13 ème mois de salaire», 98% des salariés valident cette opération pour sauvegarder l entreprise. «Nous faisons évoluer UTB et UTB nous fait évoluer. L entreprise nous donne tous les moyens pour faciliter notre quotidien sur les chantiers. Apprentis comme salariés détiennent le matériel nécessaire pour réaliser du travail de précision. Nous sommes équipés des tous derniers outils et ce n est pas le cas dans toutes les entreprises!». En intégrant UTB, Paul Gournay se spécialise sur la rénovation de la couverture des immeubles parisiens. «C est une réelle fierté d accéder à ces toits avec des spécificités tant par les matériaux que par les techniques de pose. Par exemple sur le Collège des Bernardins dans le 5eme arrondissement, le toit était à rénover sur la base de 12 couleurs de tuiles différentes», explique Paul Gournay. «Nous travaillons au quotidien sur des techniques de couvertures très pointues». Généralement, les équipes réalisent l habillage de la charpente avec un support en bois correspondant aux matériaux à mettre en œuvre : lattes ou liteaux pour les tuiles et l ardoise, voliges en plancher pour les couvertures métallique. Ensuite, intervient la pose du revêtement de couverture avec une grande attention aux points techniques et à l esthétique de l ouvrage, car la couverture à une dimension éminemment photogénique. Avec plus de 28 années passées au sein de l entreprise, Paul Gournay est un chef de chantier réellement passionné par son métier. Au même titre que ses collègues, il a un objectif ; «transmettre un savoir faire ancestral aux techniques très pointues. Il faut accompagner les jeunes apprentis au quotidien», la patience est le maître mot. En ce sens, au niveau des professionnels, les mentalités ont changé. «Il y a quelques années, la règle dans le métier était de conserver jalousement ses acquis. Nous apprenions uniquement en observant». «Il faut répéter et expliquer en permanence, mais c est le prix à payer pour intéresser les jeunes à notre métier très dur et très physique». Le travail de couvreur se révèle être très physique et subordonné à la météo. «Nous accueillons les apprentis très jeunes et ils ne connaissent pas du tout le monde du travail. Nous leur donnons un cadre, nous leur imposons des règles, souvent de base, que les parents ne leur ont pas inculqué». Les apprentis sont «la force vive de l entreprise», UTB accueille chaque année près de 50 apprentis, et entretient une collaboration étroite avec les écoles. «Le secteur du bâtiment est un réel ascenseur social». Chez UTB, les effectifs croient de 10 % par an depuis 10 ans.

8 AGÉ DE 34 ANS, DJIMMEY SOUKOUNA A TOUT APPRIS CHEZ UTB Jimmy gère aujourd hui un portefeuille clients dans le secteur du logement neuf et manage aujourd hui une équipe d environ 30 personnes. Ce jeune a débuté comme ouvrier chez UTB en Dans le cadre de sa formation en plomberie à l Ecole EUGENE HENAFF à Bagnolet, Jimmy en stage chez UTB à l atelier. Le jeune homme vise un BTS Economie de la Construction. «J ai décidé de continuer chez UTB ou chaque jour je maîtrisais un peu mieux les techniques du terrain. J ai donc opté pour des cours par correspondance». Il clôt sa deuxième année pendant son service militaire. Jimmy réintègre UTB mais il souhaite aller plus loin et obtenir une spécialisation. Il rencontre Madame Bordier, DRH. Elle croit au jeune homme passionné par son métier. UTB lui propose de financer ses cours, sur 2 ans, en plomberie. «2 année au cours desquelles j ai étudié tous les WE», confie le jeune homme. En parallèle, Jimmy gravit tous les échelons de l entreprise. De l atelier, il passe au magasin. Puis, pendant 2 ans, il se forme sur les chantiers comme ouvrier installateur plombier tout d abord dans un service spécialisé dans le tertiaire, puis dans un service de logements neufs. Il réintègre le siège d UTB au titre de conducteur de travaux (pendant 2 ans) avant d être nommé au poste de chargé d affaires en 2005 à 31 ans, un des postes clés dans l entreprise. Le chargé d affaires gère l ensemble du projet ; négociation fournisseurs, réalisation des travaux, gestion de la main d œuvre, le tout en étroite collaboration avec le chef de chantier «J ai tout appris chez UTB» confie-t-il, «l entreprise m a donné ma chance. Nous avons des opportunités et des possibilités d évolution incroyable». Aujourd hui Jimmy manage une équipe de 2 conducteurs de travaux et gère un portefeuille de 9 chantiers en cours. «Pour réussir à ce poste, il faut maîtriser son dossier sur le bout des doigts, savoir anticiper et savoir prendre du recul». «Notre fort attachement à l entreprise se ressent dans notre implication sur les chantiers ou encore dans notre discours «rassurant» auprès des clients. Les salariés sont humainement attachés à l entreprise, c est une évidence et c est aussi notre force au niveau du business. Les salariés ont une implication supplémentaire sur les chantiers. On travaille sur le terrain comme si on travaillait pour soi». Concrètement, les clients ont la possibilité de qualifier les chantiers à travers une fiche qualité en fin de travaux. Le retour est supérieur à 50 % en matière de réponses et 90 % des clients ont un retour très satisfaisant sur les travaux effectués. Sociétaire, Jimmy est impliqué dans l évolution de l entreprise. «Je ne connaissais pas le statut de Scop avant de rentrer chez UTB. Dans mon entourage, les personnes sont toujours surprises d un tel statut», commente le chargé d affaires. «Le statut de Scop engendre un réel état d esprit, apporte un réel dialogue entre les salariés et une implication de chacun. Le tout est une réelle source de motivation au quotidien».

9 FICHE IDENTITÉ Date de création : 1933 Forme juridique : SCOP Société Coopérative de Production UTB : Union Technique du Bâtiment Siège social : 159, avenue Jean Lolive Pantin Cedex Président Directeur Général : Charles - Henri Montaut Activités : Particularités et valeurs : Entreprise de second œuvre spécialisée dans la réalisation de travaux de rénovation et intervenant sur plusieurs corps d état : Métiers techniques : plomberie, chauffage, climatisation, Métiers liés à la toiture : couverture, systèmes d étanchéité, Métiers de service : entretien, maintenance, dépannage Métiers rattachés à l entreprise générale UTB est une entreprise multi secteurs. UTB réunit de nombreuses compétences techniques qualifiées et regroupe de nombreux métiers. De part son statut de Scop, UTB est une entreprise indépendante dont l organisation implique l ensemble de ses équipes des directeurs jusqu au apprentis. Pour transmettre les savoirs faire de chacun de ses métiers, l Ecole UTB verra le jour en UTB s est développée autour des principales valeurs que sont : la tradition, la responsabilisation et la valorisation des compétences de ses salariés au niveau managérial et financier. Organisation : Cibles : Quelques chantiers marquants : L entreprise est divisée en 24 Services Travaux UTB est présent sur l ensemble de ses chantiers en province à travers son réseau d agences et filiales / Lagny (77), Orléans (45), Villejuif (94), St Nicolas les Cîteaux (21), Puteaux (92). Etablissements publics ; ministères, grandes administrations, collectivités locales, organismes de logements sociaux, Etablissements privés : promoteurs privés, compagnies d assurance, de mutuelle, de foncières, de grandes entreprises Autres : associations, particuliers Les Grands Moulins de Pantin, le Musée de l immigration, le Printemps, le Petit Palais, les Hospices de Beaune, l Institut Curie, la Cité Bergère, l Eglise Saint Sulpice, le Ministère de l Agriculture, la Ville de Puteaux, la Ville de Plaisir Chiffre d affaires : Plus de 110 millions de CA en 2007, en croissance de plus de 10 % par rapport à 2006 Effectifs : Action caritative : Site Internet : 743 personnes en France en 2007, en croissance de plus de 12 % par rapport à 2006 Sous l égide de la Fondation des petits frères des Pauvres, UTB créée, en septembre 2007, la fondation UTB dédiée à la maladie d Alzheimer.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb

Le 08 décembre 2014. PACTE MONDIAL utb Le 08 décembre 2014 PACTE MONDIAL utb CoP 2014 SOMMAIRE 1- ENGAGEMENT DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL DU PDG 2- PRESENTATION D UTB 3- ACTIONS PRATIQUES ET MESURE DES RESULTATS Principes illustrés dans cette

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

brakha solutions du bâtiment

brakha solutions du bâtiment brakha solutions du bâtiment Plomberie///Chauffage///Couverture///Maçonnerie Carrelage///Agencement cuisines & salles de bain Entretien///Tuyauterie industrielle///dépannage 02 Que vous soyez un particulier,

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

CAPACITÉS ET COMPETENCES

CAPACITÉS ET COMPETENCES CAPACITÉS ET COMPETENCES C1 COMMUNIQUER, S INFORMER C1 1 EMETTRE, RECEVOIR DES INFORMATIONS Utiliser les appellations et les représentations graphiques. Elément et ou toute partie d ouvrage, plans, cahier

Plus en détail

Toiture Démoussage Zinguerie Isolation Traitement de charpente Ravalement Vélux Réhaussement Nettoyage de gouttière Anti-nuisibles

Toiture Démoussage Zinguerie Isolation Traitement de charpente Ravalement Vélux Réhaussement Nettoyage de gouttière Anti-nuisibles Toiture Démoussage Zinguerie Isolation Traitement de charpente Ravalement Vélux Réhaussement Nettoyage de gouttière Anti-nuisibles NOTRE ENTREPRISE L entreprise MORENO, spécialiste des interventions de

Plus en détail

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau

Le profil. Les Métiers. SAMTEC la continuité d un savoir faire. Ses Métiers, maîtriser l énergie, l air et l eau SAMTEC la continuité d un savoir faire Située à Floirac la société SAMTEC a été créée en 2013 par le Groupe EOVEST suite à la reprise d actifs de la société FOURNIER (créée en 2009), Le profil SAMTEC est

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

ne équipe proche de vous, des constructions fiables et innovantes

ne équipe proche de vous, des constructions fiables et innovantes ne équipe proche de vous, des constructions fiables et innovantes Depuis 1989, nous bâtissons les constructions répondant à l ensemble de vos exigences et aux nouvelles attentes liées à la croissance de

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

infos Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe

infos Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe extérieure, assure l étanchéité et la mise hors d eau des bâtiments. Il peut se charger de la réalisation, de l entretien et de la réparation de

Plus en détail

Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL

Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL Z.A. de Charpenay 13 rue de l Aqueduc 69210 Lentilly Tél. 04 74 01 71 00 Fax. 04 74 01 85 47 polytuil.fr@icopal.com CATALOGUE GÉNÉRAL VALORISONS LES SAVOIR-FAIRE Valoriser l art de construire, offrir le

Plus en détail

Fabriquées à base d argile, les tuiles en terre cuite peuvent avoir différentes formes.

Fabriquées à base d argile, les tuiles en terre cuite peuvent avoir différentes formes. COUVREUR COUVREUR MÉTIER Le couvreur, professionnel de l enveloppe extérieure, assure l étanchéité et la mise hors d eau des bâtiments. Il peut se charger de la réalisation, de l entretien et de la réparation

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE QUESTIONNAIRE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE Raison sociale : Représentant légal : Adresse : Code postal : Commune : Téléphone : Fax : Email : @ Site Web : www. Code NAF : N Siret : Date de

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex. Promoteur certifié ISO 9001

Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex. Promoteur certifié ISO 9001 Immeuble Ile-de-France 3 Place de la Pyramide - La Défense 9 92067 Paris - La Défense Cedex Promoteur certifié ISO 9001 SOGEPROM - SA au capital de 54 450 000. Siège social : Immeuble Ile de France 3,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Toiture & Ornements. de toiture. Un concentré de Savoir-faire

Toiture & Ornements. de toiture. Un concentré de Savoir-faire Toiture & Ornements de toiture Un concentré de Savoir-faire «Que ce soit sur des monuments historiques, du patrimoine ancien ou des bâtiments contemporains, Adhéneo créé et restaure toitures et ornements

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE Un constructeur de proximité Nos agences près de chez vous 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE ZA de Manébos 56 600 LANESTER 26 Rue du capitaine Jude 56 000 VANNES 46 Rue Barré 56 400 AURAY 02 98 96 07 04

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut

Rosemont- La Petite-Patrie. Îlots de chaleur urbains. Tout. savoir! ce qu il faut Rosemont- La Petite-Patrie Îlots de chaleur urbains Tout savoir! ce qu il faut Qu est-ce qu un îlot de chaleur? Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des

Plus en détail

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité

CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité CQP GROUPE OPCA GFC AREF BTP CQP Installateur de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en couverture Étude d opportunité En matière d équipement concernant l énergie solaire photovoltaïque et

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

Ossature - Poteaux-poutres

Ossature - Poteaux-poutres Construction Bois Ossature - Poteaux-poutres 2015 Construction de clos-couverts isolés en ossature bois ou système poteaux-poutres Pionnier de la construction bois dans l Ain, ELCC intègre toutes les compétences

Plus en détail

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable PRÉSENTATION 4 L entreprise QUI SOMMES-NOUS? 5 Notre vision, mission et valeurs SOLUTIONS 6 Spécialement conçues pour vous SOLAIRE THERMIQUE 7 Profitez

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91)

RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Fiche chantier RéNOVATION THERMIQUE TOTALE PAR L EXTéRIEUR D UNE MAISON INDIVIDUELLE à GIF SUR YVETTE (91) Adresse : 7 clos Fraisiers / 91190 GIF SUR YVETTE Nature du chantier : rénovation de l ensemble

Plus en détail

Procontain Construction modulaire : l architecture créative

Procontain Construction modulaire : l architecture créative ARCHITECTURE CONSTRUCTION MODULAIRE Procontain Construction modulaire : l architecture créative Filiale du groupe allemand Alho, Procontain est le spécialiste en France de la construction modulaire. Dans

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques

Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques Nouveau complexe d étanchéité intégrant des cellules photovoltaïques Soprasolar : vos toits ont de l énergie à revendre! Flambée des prix du pétrole, réserves de ressources fossiles limitées, rejets de

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI OPCI GROUPEMENTS FORESTIERS UFFI REAM Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM Historique UFFI Ream :

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

CHAPELEC STAND B2-B4-C1-C3 ÉTANCHÉITÉ

CHAPELEC STAND B2-B4-C1-C3 ÉTANCHÉITÉ CHAPELEC 5 rue Philippe Lebon - 92396 VILLENEUVE-LA-GARENNE cedex Tél. 01 47 99 23 23 - Fax 01 47 99 00 79 www.chapelec.fr - chapelec@chapelec.fr ÉTANCHÉITÉ sur le stand Hassan BITACH, Président Entreprise

Plus en détail

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france.

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france. Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade Bureau d études techniques spécialisé www.secc-france.com Présentation S.E.C.C., une équipe de spécialistes réactive

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

confiez-nous vos projets

confiez-nous vos projets Groupe confiez-nous vos projets CONTRUCTION NEUVE / GROS ŒUVRE / TCE BéTON ARMé / GéNIE CIVIL / réhabilitation Spécialisée dans la Construction et la Réhabilitation en Gros Oeuvre et Tous Corps d état,

Plus en détail

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009)

Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Travaux d amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants (2007-2009) Marché de l entretien-amélioration des bâtiments en 2007 Commissariat général au développement durable - Service

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Nom : Foyer : Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Le domaine de la construction se porte toujours bien malgré la crise : à Montréal,

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

La Réserve de Remplacement

La Réserve de Remplacement La Réserve de Remplacement Guide d utilisation mai 2006 Services familiaux et communautaires Habitation et soutien du revenu Province du Nouveau Brunswick La réserve de remplacement GUIDE D UTILISATION

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail

La reconnaissance mutuelle

La reconnaissance mutuelle La reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles Entente Québec-France Une nouvelle passerelle entre le Québec et la France L Entente Québec-France Introduction Lever les obstacles à l attraction

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR solutions résidentielles en isolation www.greensun.be Greensun: la société Isolez avec Greensun L isolation de votre habitation ou appartement, par l intérieur

Plus en détail

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure!

Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Sertissage Cuivre COMAP, passez à la vitesse supérieure! Eau Solaire Gaz Pascal P. Plombier (Lyon) RAPIDITÉ Réalisez vos installations en toute sécurité et dans un temps record! Le sertissage est jusqu

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B

Chauffage par pompe à chaleur. Construction neuve. Guide. des solutions durables CIAT N 08.54 B Chauffage par pompe à chaleur Construction neuve u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.54 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Pompe à chaleur

Plus en détail

INVESTISSEMENT LOCATIF. Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir!

INVESTISSEMENT LOCATIF. Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir! R e t r a i t e É p a r g n e P r é v o y a n c e Tr a n s m i s s i o n F i s c a l i t é INVESTISSEMENT LOCATIF Investir dans l immobilier aujourd hui, c est l assurance d un meilleur avenir! POURQUOI

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

Construire sa maison bois en toute sécurité

Construire sa maison bois en toute sécurité Construire sa maison bois en toute sécurité Faire le choix d une maison bois, c est opter pour une maison performante, confortable et pérenne. C est également faire un geste pour l environnement, en utilisant

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

Présentation de la formation. d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés

Présentation de la formation. d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés Présentation de la formation d Electricien(ne) de Maintenance des Systèmes Automatisés 1 Présentation générale La formation d Electricien de Maintenance des Systèmes Automatisés s articule autour de 2

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012

Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France. Synthèse Juillet 2012 Etat des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Ile-de-France Synthèse Juillet 2012 RAPPEL DU CONTEXTE ET DES OBJECTIFS Réalisation d une étude sur le solaire thermique (STH) en IdF

Plus en détail

[ Modul R ] Location et Vente. La flexibilité par excellence. www.legoupil-industrie.com. Modulaire. Made in FRANCE. Tertiaire.

[ Modul R ] Location et Vente. La flexibilité par excellence. www.legoupil-industrie.com. Modulaire. Made in FRANCE. Tertiaire. [ Modul R ] La flexibilité par excellence Location et Vente Industriel Modulaire Tertiaire Made in FRANCE www.legoupil-industrie.com À la location ou à l achat, la construction qui évolue [ Modul R ] Des

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité

institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité CRèCHE - écoles - Collèges - LycéeS - Enseignement supérieur - Lycée agricole - CFA - cfc Établissement d

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E DOSSIER DE PRESSE S O M M A I R E Le Groupe Électricité de Strasbourg et ses nouvelles marques - En 2008, la préparation de la filialisation du commercialisateur......................3 - Organigramme simplifié

Plus en détail

Knauf : une entreprise familiale à l échelle mondiale

Knauf : une entreprise familiale à l échelle mondiale Communiqué de presse mai 2006 Thies KNAUF, Knauf La Rhénane Tony ROBSON, Knauf Insulation Lothar KNAUF, Knauf Bâtiment* Knauf : une entreprise familiale à l échelle mondiale Le groupe Knauf, acteur incontournable

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré

Questionnaire auto-entrepreneur Assuré 1. Nom de à assurer : Questionnaire auto-entrepreneur Assuré Nom, prénom du gérant : 2. Adresse de : Voie : Code Postal : Commune : Tél. : Fax : E-mail : 3. Date de création : 4. Numéro de SIREN : ou création

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail