La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25. Retrouvez toutes nos formations. p.28

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25. Retrouvez toutes nos formations. p.28"

Transcription

1 n janvier 2011 BULLETIN OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL DE MARNE La section design floral du CFA à l honneur au Carrousel du Louvre p.25 Prix national Stars & Métiers : le lancement de l édition 2011 est officiel! p.22 La prochaine Semaine nationale de l artisanat se tiendra du vendredi 11 au vendredi 18 mars Le thème retenu est : «Entrez dans la Première entreprise de France». Retrouvez toutes nos formations p.28

2

3 sommaire 4 Actualités $$ Élections 2010 : 35 élus proches de vous et à votre écoute $$ Une réforme pour une nouvelle organisation des CMA $$ Artisans installés et futurs artisans : que diriez-vous d'une entreprise individuelle à mais à responsabilité limitée? 9 Développement économique $$ New York International Gift Fair : gros succès pour six artisans d'art val-de-marnais 14 Cahier de la transmission/reprise $$ Convention de tutorat et réduction d'impôt $$ À saisir 17 Développement économique $$ L'opération Tapis Rouge à Créteil Village a fêté ses cinq ans! $$ Retour sur un événement majeur de l'année 2010 : zoom sur le CAREEP $$ Retrouvez votre entreprise sur www. trouver-une-entreprise-artisanale.cma94.com $$ Deux artisans et deux apprenties à la Foire Internationale de Dresde $ $ 4 e édition du Prix Stars & Métiers $$ Taxe d apprentissage 2011 $$ Succès confirmé pour le Salon Intercommunal des Métiers d'art 25 Apprentissage $$ Le «Design floral» à l'honneur au Carrousel du Louvre 26 Emploi/formation $$ Journée «Bilan Retraite» à la CMA94 $$ Bilan de compétences 28 Formations 2011 le mot du président C est en vous remerciant que je souhaite aborder cette nouvelle année qui se présente à nous. Merci de votre confiance ; merci de votre soutien à l occasion des récentes élections qui se sont déroulées au sein des Chambres de Métiers et de l Artisanat et qui me permettent aujourd hui de présider à nouveau la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne avec, à mes côtés, une équipe d élus, hommes et femmes, résolus à s engager, à mettre leur temps et leurs compétences à votre service. Ce bulletin vous permettra de découvrir entre autre les 35 administrateurs de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Tous sont déjà au travail et soyez persuadés que la promotion, la représentation et la défense de nos professions seront nos priorités durant les cinq années à venir. Vous avez - nous avons entre les mains -, un métier, des valeurs, un réel savoir-faire, une expérience, une créativité et un ancrage local qui instaurent un lien de proximité et un réel échange avec notre clientèle. Sachons le préserver. La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne, ses élus et l ensemble de ses agents sont auprès de vous et vous proposent une palette complète de prestations pour vous accompagner tout au long de votre vie professionnelle : des formations, des bilans de compétences, des conseils en matière de création, de reprise, de transmission et de gestion des ressources humaines mais aussi une assistance juridique, des études de marchés ou sectorielles, la création de mini-site N hésitez pas à les utiliser pour faire évoluer et prospérer votre entreprise! Que cette nouvelle année 2011 soit belle et agréable pour vous et tous ceux qui vous sont chers et qu elle apporte réussite et prospérité à vos entreprises. Le Magazine des entreprises artisanales du Val-de-Marne. Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val de Marne. 27 avenue Raspail Saint-Maur-des-Fossés cedex. Tél. : Fax : Directeur de la publication : Jean-Louis MAITRE. Rédactrice en chef : Marie-Frédérique DO COUTO. Coordinatrice rédaction-publicité : Laëtitia DELAFOSSE. Éditeur : ATC-Edimétiers. Conception : Pixel Image. Imprimeur : Socos print Épinal (88) certifié PEFC CTP/ Numéro diffusé à exemplaires. Dépôt légal : janvier ISSN : Métiers 94 est imprimé sur papier PEFC issu de forêts gérées durablement. Bonne année à tous! Jean-Louis Maître, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne 3

4 actualités Élections élus proches de vous et à votre écoute Les élections achevées, 35 artisans, fidèles et nouveaux, ont été mandatés pour participer à la réflexion mise en place au bénéfice du développement de nos entreprises dans le département mais aussi pour défendre et représenter l Artisanat au niveau régional et national. Nous vous proposons de mieux les connaître. Être plus proches de vous, aller à votre rencontre sur le terrain, défendre vos intérêts auprès des instances publiques, transmettre vos attentes et vos besoins à votre Chambre de Métiers Tels sont quelques-uns des objectifs que se sont fixés les élus nouvellement désignés - le 18 octobre dernier - de la CMA94 afin de mettre en place des services et actions plus adaptés. Leur volonté : poursuivre les efforts et les actions engagées pour relever, à vos côtés, les enjeux des cinq prochaines années. C est l Assemblée Générale, réunissant ces 35 artisans élus, qui nomme son Président. Elle est le lieu de débat et de vote pour la définition de positions communes interprofessionnelles de l Artisanat. Elle vote le budget et définit les orientations de la politique de la CMA. Son travail est préparé par des commissions internes rassemblant élus et responsables des services concernés. L Assemblée Générale se réunit en deux sessions ordinaires se tenant, l une avant le 30 juin, l autre avant le 15 décembre de chaque année. Des AG extraordinaires peuvent être convoquées en fonction de l actualité. Dix membres élus dont le Président forment également le Bureau de la CMA94. Il se réunit au moins tous les deux mois et a pour missions : de prendre toutes les mesures utiles au fonctionnement de la Chambre de Métiers et de l Artisanat, d arrêter le budget préparé par le Président avant présentation à la Commission des Finances. de veiller à l exécution des décisions d Assemblée Générale, par la voix du Président, de saisir les Commissions et, éventuellement, coordonner leurs travaux. Bureau Organe décisionnaire élu par l Assemblée Générale, il assure l exécution des décisions arrêtées par cette même Assemblée. Jean-Louis MAÎTRE Président Tapissier décorateur Villeneuve-le-Roi (Union Professionnelle Artisanale) Claude ANTHIERENS 1 er Vice-président Boucher Vincennes Daniel ATTALI 2 e Vice-président Plombier chauffagiste Villeneuve-le-Roi Dominique VALADIER 3 e Vice-président Ébéniste Alfortville Jean-Jacques MILLER Trésorier Prothésiste dentaire Saint-Mandé Gérard CUREY Trésorier adjoint Électricien Vincennes Serge VORMESE Secrétaire Taxi parisien L Haÿ-les-Roses Nicole RICHARD 1 er Secrétaire adjoint Coiffeuse Fontenay-sous-Bois Michel CHARIOT 2 e secrétaire adjoint Boulanger-Pâtissier Thiais Catégorie Bâtiment Rémi AMET Plombier chauffagiste St-Maur-des-Fossés Heike LANGE-LEDOUX Plombier chauffagiste Champigny-sur-Marne Frédéric GODEBERT Plombier chauffagiste, couvreur Choisy-le-Roi Richard Céroni Maçon Santeny Kamenko SKUNDRIC Construction, rénovation, aménagement bâtiments Vincennes Artisans de notre avenir Rachid BOUCHAMA Plombier chauffagiste Villejuif Gérard CUREY Installation de chauffage Villeneuve-le-Roi Marc CHEBBI Bâtiment tous corps d état/ Décoration intérieur Gentilly Artisans de notre avenir Daniel ATTALI Stéphane AUBRUN Jean-Michel PEREIRA Ponçage/Vitrification de parquets Villejuif Artisans de notre avenir Bénédita gonçalves Plombier chauffagiste Villiers-sur-Marne 4

5 actualités Commissions à la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne Élus siégeant à la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France Jean-Louis Maître Claude Anthierens Daniel Attali Nicole Richard Frédéric Godebert Jean-Jacques Miller Rachid Bouchama Martine Boileau Gérard Curey Kamenko Skundric Arlette Barou Commission de la Formation Professionnelle Claude Anthierens Dominique Valadier Michel Chariot Nicole Richard Stéphane Lajoie Audrey Trabach Heike Lange-Ledoux Michel Fabre Éric Néria Arlette Barou Commission d appel d offres Patrik Liger Richard Céroni Dominique Valadier Rachid Bouchama Évelyne Naville Jean-Jacques Miller (voix consultative) Paul-Henri Fabre Richard Rat Commission des travaux Jean-Louis Maître Richard Céroni Rachid Bouchama Dominique Valadier Gérard Curey Patrik Liger Heike Lange-Ledoux Kamenko Skundric Commission des Métiers d Art Jean-Louis Maître Dominique Valadier Richard Rat Serge Vormese Évelyne Naville Rémi Amet Martine Boileau Jean-Pierre Cassou Commission des Finances Richard Céroni Richard Rat Serge Vormese Nicole Richard Stéphane Lajoie Frédéric Godebert Paul-Henri Fabre Rachid Bouchama Commission des Affaires Économiques, Sociales et Fiscales (AESF) Jean-Louis Maître Michel Chariot Gérard Curey Richard Céroni Jean-Jacques Miller Kamenko Skundric Patrik Liger Dominique Valadier Jean-Pierre Cassou Catégorie Fabrication Jean-Louis MAITRE Jean-Jacques MILLER Évelyne NAVILLE Peinture sur soie Créteil Richard RAT Tapisserie-Décoration Vitry-sur-Seine Dominique VALADIER Catégorie Services Serge VORMESE Gérard MAGNEVILLE Mécanicien automobile Joinville-le-Pont Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne François ZYSMAN Dépannage télévision St-Maur-des-Fossés Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Catherine VIOLETTE Coiffeuse Ormesson Artisans de notre avenir Arlette BAROU Coiffeuse St-Maur-des-Fossés Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Jean-Pierre CASSOU Coiffeur Maisons-Alfort Nouvelle génération Artisanat du Val-de-Marne Paul-Henri FABRE Ambulancier Champigny-sur-Marne Patrick LIGER Taxi communal Le Plessis Trévise Catégorie Alimentation Éric NERIA Boulanger Sucy-en-Brie Artisans de notre avenir Audrey TRABACH Boulangère Sucy-en-Brie Martine BOILEAU Boulangère St-Maur-des-Fossés Michel FABRE Boulanger Alfortville Pascal FLANDRIN Boulanger Charenton-le-Pont Stéphane LAJOIE Boucher Thiais Claude ANTHIERENS Michel CHARIOT Michel LE MENER Boucher St-Maur-des-Fossés 5

6 actualités nous contacter Les services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat Standard CFE/Répertoire Développement économique Création, Reprise et Transmission d entreprise Bourse des locaux Emploi-Formation et Centre de Formation d Apprentis Apprentissage ou Centre d Aide à la Décision ou Secrétariat de direction Comptabilité ou Taxe d apprentissage Service communication Réseau des chambres de métiers et de l artisanat Une réforme pour une nouvelle organisation des CMA Le décret visant à mettre en œuvre la réforme du réseau des CMA est paru au Journal Officiel du 13 novembre dernier. Le décret n du 11 novembre 2010, et paru au JO le 13 novembre 2010, vise à mettre en œuvre concrètement la réforme du réseau des CMA, notamment en précisant les conditions d application de la loi du 23 juillet 2010 relative aux chambres consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services. Il fixe entre autre les missions qui sont obligatoirement mutualisées au niveau régional et organise l offre de services de proximité aux entreprises. S inscrivant dans le cadre de la RGPP, la loi du 23 juillet 2010 modifie l organisation du réseau des Chambres de Commerce et d Industrie et celui des Chambres de Métiers et de l Artisanat. Elle renforce notamment les niveaux régionaux et l échelon national de chacun de ces réseaux. Nouvelle organisation des CMA L Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA) - établissement public national fédérateur des chambres de métiers et de l artisanat de France qui leur assure de nombreux services communs - assurera l animation de l ensemble du réseau des CMA et veillera à son bon fonctionnement. À ce titre, elle élaborera la stratégie nationale du réseau, définira des normes d intervention pour les établissements membres du réseau, gérera les projets nationaux du réseau. Deux modalités de mise en œuvre de cette nouvelle organisation Les 107 CMA de France doivent choisir entre deux types de gouvernance : Soit une réorganisation des compétences actuelles entre le niveau régional et départemental, avec un établissement public régional et des établissements publics départementaux autonomes. Soit la création d un établissement public unique de région, regroupant les CMA et CRMA actuelle, qui deviennent des sections départementales. Quelles conséquences pour la CMA94? Pour la région Ile-de-France c est le 1 er modèle qui a été choisi : La Chambre de Métiers et de l Artisanat est ouverte du lundi au vendredi de 8 h 45 à 17 h (15 h le vendredi). 6

7 Des Chambres de Métiers et de l Artisanat départementales autonomes. Une Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat avec un rôle de coordination et de mutualisation de certaines fonctions supports. À ce jour, deux régions ont opté pour le schéma B (Nord Pas-de-Calais et Bourgogne). Plus concrètement : la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France coordonne certaines actions communes aux chambres de métiers franciliennes et politique générale. La CMA94 garde son autonomie complète s agissant de son fonctionnement au quotidien. La proximité envers les chefs d entreprise artisanale est maintenue, voire sera renforcée, pour pouvoir répondre à vos attentes et besoins. Et les services proposés seront consolidés. En conclusion : les politiques économiques et de formation professionnelle initiale et continue seront déterminées au niveau régional, mais chaque CMA francilienne garde une complète autonomie dans la mise en œuvre des actions liées à ces domaines. actualités Finances Favorisez votre développement par l obtention d un prêt sans intérêt et sans garantie personnelle Vous êtes une jeune entreprise artisanale implantée sur le Val-de-Marne et vous vous interrogez sur les outils de financement qui pourraient vous permettre de développer votre activité? Pensez à compléter votre plan de financement d un prêt d honneur. Ces prêts à moyen terme permettent de financer la création ou la reprise d entreprise, mais aussi le développement de la jeune entreprise. Vous pouvez ainsi bénéficier d un prêt sans intérêt, ni garantie personnelle, qui accompagne votre prêt bancaire. Son montant peut s élever jusqu à mais ne peut dépasser celui du prêt bancaire obtenu. Votre demande est alors examinée et validée par un comité d agrément composé de techniciens, de banquiers, experts comptables, avocats et chefs d entreprise, qui apprécie votre capacité à vous inscrire dans une logique de pérennité d activité. Pour plus d informations : Pôle création-reprise au

8 actualités Artisans installés et futurs artisans Que diriez-vous d une entreprise individuelle mais à responsabilité limitée? Les chiffres sont éloquents : 75% des entreprises créées en 2009 sont des entreprises individuelles! Mais, peu de chefs d entreprises prennent véritablement conscience du risque qu ils peuvent leur faire subir : le dirigeant est responsable sur la totalité de son patrimoine personnel des dettes nées de son activité professionnelle! À compter du 1er janvier 2011 il sera désormais possible de créer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL). Ce nouveau régime vise à maintenir les avantages de l Entreprise Individuelle tout en limitant la responsabilité financière du dirigeant. Pour qui? L EIRL est ouverte à tout créateur d entreprise mais aussi à toute entreprise individuelle déjà installée ; que l activité soit artisanale, commerçante, libérale ou agricole. Précisons que les auto-entrepreneurs et les micro-entreprises sont des régimes d'entreprise individuelle bénéficiant de mesures simplifiées. Elles peuvent donc également profiter des mesures de l EIRL, à savoir : limiter la responsabilité financière du gérant! Comment faire? À l heure actuelle, lorsque l on crée une Entreprise Individuelle, l ensemble du patrimoine de l entrepreneur est donné en garantie auprès de ses créanciers. Grâce à l EIRL, le chef d entreprise va pouvoir procéder à la constitution d un patrimoine professionnel distinct de son patrimoine personnel, sans création d une personne morale, tout en restant propriétaire de l ensemble de ses biens. Ainsi, les créanciers professionnels auront pour seule garantie le patrimoine affecté à son entreprise, hormis les banques dans le cas d une garantie personnelle. La procédure pour créer une EIRL, ou transformer son Entreprise Individuelle en EIRL, sera alors de déposer une déclaration d affectation du patrimoine à un registre de publicité légale. Pour vous, artisans, ce registre est tenu par la Chambre de Métiers et de l Artisanat : c est le Répertoire des Métiers. Pour les commerçants, il s agit du Registre du Commerce et des Sociétés de la Chambre de Commerce et de l Industrie, et pour les auto-entrepreneurs non inscrits au Répertoire des Métiers, la démarche sera à faire auprès du greffe du tribunal de commerce. La déclaration d affectation devra comporter un état descriptif des biens apportés. Seuls les biens dont l entrepreneur est propriétaire, nécessaires et utiles à l activité de l entreprise, peuvent être affectés au patrimoine professionnel. Si le patrimoine affecté par le dirigeant a une valeur inférieure à un certain montant (qui sera prochainement déterminé par décret, mais devrait avoisiner les ), l entrepreneur pourra estimer lui-même la valeur du bien qu il inscrira dans sa déclaration d affectation. Dans le cas où la valeur estimée excède ce montant, celui-ci sera tenu de le faire évaluer par un professionnel. Il devra alors joindre à sa déclaration le rapport d évaluation que ce dernier aura établi. Quel en sera le coût? Cela dépendra de la situation avant de passer en EIRL : S il s agit d une création ex-nihilo, la formalité est gratuite. En revanche, s il s agit une évolution d entreprise individuelle en EIRL, la formalité sera payante. Quelle différence entre Entreprise Individuelle et EIRL? Dans les grandes lignes, le fonctionnement de l EIRL restera le même que celui de l Entreprise Individuelle. La souplesse de fonctionnement de l Entreprise Individuelle sera conservée, tout en cumulant la limitation de la responsabilité financière. Cependant, certaines obligations vont venir s imposer au chef d entreprise qui aura opté pour l EIRL : Sur les documents professionnels émanant de l entreprise, il faudra faire figurer une dénomination incorporant son nom, précédé ou suivi du terme «EIRL» ou «Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée». L EIRL devra ouvrir dans un établissement de crédit un ou plusieurs comptes bancaires exclusivement dédiés à l activité à laquelle le patrimoine a été affecté. L EIRL devra tenir une comptabilité autonome et déposer les comptes annuels là où a été déclarée l affectation du patrimoine. (Pour les autoentrepreneurs / microentreprises, les mesures seront simplifiées et seront bientôt fixées par décret). Par ailleurs, une nouvelle option fiscale sera possible pour l entrepreneur qui souhaite évoluer en EIRL. Il pourra : Soit conserver le régime fiscal de l Entreprise Individuelle, à savoir l Impôt sur le Revenu (IR) Soit, sur option, choisir une fiscalité à l Impôt Société (IS). NB : l ensemble de ces informations résulte de l interprétation de la loi relative à l EIRL, des éléments complémentaires vont être apportés par la parution du décret d application de la loi. Pour davantage de précisions sur les régimes fiscaux, et pour toute autre information concernant l EIRL, vous pouvez faire appel à un conseiller de la CMA94 au

9 Pour pouvoir se rendre au Gift Fair, la sélection des artisans, réalisée par la Chambre des Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne (après prospection sur l ensemble du département) puis validée par la Mission Économique de New York, reposait sur les critères suivants : le produit, l expérience du marché américain, l adéquation produit/ Salon en termes de qualité et de prix, et enfin, la localisation géographique de l artisan dans le Val-de- Marne. Au final, ils furent six, sélectionnés parmi une trentaine de candidats, à s envoler pour New York pour y proposer leurs produits et représenter le savoir-faire traditionnel français dans le domaine de la décoration et du cadeau. Tous les deux ans depuis 2006, la Chambre de Métiers et de l Artisanat et l Agence de développement du Valde-Marne, aidées par la mission économique de New York, organisent avec succès à New York, pour les entreprises artisanales du secteur des métiers d art, des rencontres avec le public américain, grand public ou, comme ce sera le cas cette année, public de professionnels (détaillants, grands magasins, prescripteurs, musées). Le New-York International Gift Fair : temps forts de l'événement Deux temps forts ont marqué le déplacement à New York : Un séminaire à la mission économique Ubifrance à New York, des rendezvous professionnels avec des acheteurs de magasins de décoration newyorkais et une visite guidée chez des détaillants afin de découvrir les tendances du marché. Le salon New York International Gift Fair. Vendredi 13 août : séminaires, «business dating» et visites guidées À leur arrivée à la mission économique-ubifrance, le 13 août, les six artisans ont assisté à un séminaire sur les thèmes : développement économique New York International Gift Fair Gros succès pour six artisans d art val-de-marnais Du 15 au 19 août 2010, six artisans d art val-de-marnais se sont rendus à New York dans un Salon réservé aux professionnels, situé au cœur de Manhattan : le New York International Gift Fair, LA référence mondiale des Salons de cadeaux, de décoration et d art de vivre. Objectif : séduire les acheteurs professionnels américains. Nos artisans durant les «business dating» organisés par la mission économique. «Comment vendre efficacement aux détaillants américains?» «Conseils, tuyaux, retours d expériences, les acheteurs sont à la recherche de quoi?» «Le consommateur américain. L importance de «Made in France».» Les différentes interventions au cours du séminaire ont permis de faire le point sur les goûts et attentes du marché international et surtout américain en matière d objets de décoration et bijoux. Puis ont eu lieu les «business dating», rendez-vous individuels de 15 minutes entre chaque intervenant et chaque détaillant américain présent, avec présentation d échantillons. Ces rendez-vous ont permis d évaluer concrètement, cette fois, l intérêt des détaillants américains vis-à-vis de l offre des artisans val-de-marnais ou d obtenir d éventuelles suggestions de leur part. L après-midi fut consacrée aux visites guidées chez les détaillants indépendants spécialisés dans les objets décoratifs et l art de la table puis une visite du 7 West New York qui regroupe sur m², des showrooms permanents spécialisés en articles de cadeaux et de décoration destinés aux acheteurs et décorateurs d intérieur. Du dimanche 15 au jeudi 19 août : New York International Gift Fair Le Gift Fair est la référence parmi les Salons du secteur cadeaux et décoration depuis 1928, avec exposants et plus de acheteurs du monde entier. Pendant les cinq jours du Salon, les artisans val-demarnais étaient installés au centre du hall le plus visité du Salon, à côté du pavillon des Ateliers 9

10 développement économique d Art de France CreatedinFrance, présent depuis plus de 10 ans. Cet emplacement de premier ordre leur a permis de bénéficier d une visibilité optimale auprès des acheteurs américains et internationaux présents et de toucher une clientèle professionnelle haut de gamme de détaillants, acheteurs de Department Stores, décorateurs d intérieur et prescripteurs. Car les acheteurs américains favorisent de plus en plus ces Salons nationaux pour limiter les coûts qu engendre une venue sur Maison et Objet ou d autres Salons européens. Cette initiative a conforté le partenariat entre l Agence de développement du Val-de-Marne et la CMA 94 et a permis de passer un cap important : être présent sur un Salon professionnel d envergure. Ce fut une expérience significative pour l ensemble des chefs d entreprise, avec des retombées immédiates très intéressantes laissant présager de très bonnes choses pour l avenir. Retour de New York et quelques impressions Pascale de Saint- Péron : «Quand j ai eu connaissance qu une mission de prospection pour New York était organisée par la CMA, je me suis tout de suite mise sur les rangs. Il a fallu attendre 2010 pour que ce soit mon tour. Encadreur installée à St-Maur depuis de nombreuses années, j en suis venue tout naturellement à la création de cadres originaux en petites séries personna- Présentation Nom : Pascale de Saint-Péron Raison sociale : Atelier Fenêtres-Images Activité : Encadrement Site : Après des études supérieures à l École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris où elle a débuté la peinture, avec une prédilection pour les portraits, Pascale de Saint-Péron s est tournée vers l encadrement, d abord pour mettre en valeur ses propres peintures. Prise de passion pour cette activité très créative, elle en a fait son métier, après avoir suivi une formation d encadreur à l école de l Union centrale des arts décoratifs, et avoir obtenu un prix national d encadrement. Son produit phare est le trumeau, objet décoratif à accrocher et décrocher, agrémenté d un miroir, d une ardoise ou d un décor personnalisé. Après avoir participé à trois Salons «grand public» et deux Salons «professionnels» à Londres entre 2004 et 2006, Pascale de Saint-Péron part à la conquête du New York International Gift Fair dans le but «de décrocher quelques commandes et de mieux appréhender des Salons plus importants comme "Maison & Objet"». Nom : Lavina Felzine Raison sociale : Atelier Vitrail Activité : arts de la table Site : L Atelier Vitrail, atelier de création et de fabrication, a été créé en 1996 et est installé à Choisy depuis L équipe est dirigée par Lavina Felzine, maître verrier expérimentée, et effectue sur place des restaurations de vitraux anciens pour des monuments historiques ou pour les particuliers. L Atelier Vitrail réalise également des créations contemporaines pour particuliers et édifices publics. Il a notamment recréé, à partir de maquettes existantes, le vitrail de la rotonde du Printemps Haussmann, lors de sa grande rénovation. Ses domaines se sont élargis aux bijoux, arts de la table et à la décoration intérieure. Pour sa présentation au New York International Gift, sa première exposition à l étranger, Lavina Felzine travaille hardiment à la création de nouvelles pièces originales. Elle espère que ce Salon lui permettra de nouer «de nouveaux contacts et des commandes éventuelles». Elle témoigne «J ai saisi cette opportunité après proposition de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne. Plusieurs raisons ont motivé ma décision : l accompagnement dont on bénéficie pour cette exposition, l allégement des frais, et la période estivale peu pénalisante par rapport à mon activité habituelle.» «Mon principal atout pour ce Salon est que je dessine facilement. Ce qui est un gain de temps appréciable. Un autre point fort, collectif cette fois, est la fameuse "french touch", reconnue pour toucher les Anglo-Saxons.» Elle témoigne «Mon originalité : toutes mes pièces sont uniques. L acheteur ne retrouvera jamais ailleurs ce qu il aura acheté chez moi.» 10

11 développement économique de nos six artisans d art Nom : Katia Lèbre Raison sociale : Les Traits de Katia Activité : Création d objets de décoration Site : Après une expérience de dix ans dans la grande distribution textile, Katia Lèbre a décidé d allier ses passions pour la création, la décoration et la mode à ses connaissances commerciales en créant sa propre boutique, «Les Traits de Katia», en Elle a ainsi découvert le travail du verre, et plus particulièrement la technique du fusing (assemblage par superposition de morceaux de verre collés à froid, puis porter dans un four à son point de fusion pour former une seule pièce homogène). Après une nouvelle formation suivie en 2008 pour mieux maîtriser l ensemble des techniques, Katia Lèbre partage à présent un atelier avec une amie créatrice. Elle crée trois à quatre collections par an de pièces uniques. Sa participation au New York International Gift Fair sera sa première exposition à l international. Elle y présentera ses collections basiques, ainsi que quelques créations «spécial New York». Elle témoigne «C est une grande opportunité. Je suis ravie de savoir que mes créations ont attiré l attention de la mission économique Ubifrance. J espère que ce Salon m apportera de nouvelles commandes et me permettra d en savoir plus sur les tendances new-yorkaises, pour adapter mes produits, créer de nouvelles gammes, de nouvelles collections.» Nom : Fadhila Nicolaïdis Raison sociale : Faéna Activité : Création de bijoux et accessoires Site : www. faena-paris.com Autodidacte, Fadhila Nicolaïdis travaille depuis quinze ans dans la création de bijoux et d accessoires de mode. Ses produits phares sont les accessoires pour cheveux, les broches et les sautoirs. Son originalité repose sur la richesse de couleurs de ses créations, et l utilisation de matières nobles comme la soie, l organza, les plumes, le cristal, les pierres fines Des atouts sur lesquels elle compte pour convaincre le marché américain, dont elle a déjà l expérience. Fadhila Nicolaïdis a vécu durant trois ans à San Francisco et a sillonné quelques États pour participer à plusieurs Salons. Des expériences qui lui ont beaucoup apporté tant sur le plan personnel que professionnel. Elle témoigne «Je suis très enthousiaste de participer au New York International Gift Fair et ce, en dépit de la situation économique mondiale actuelle qui reste incertaine. Mais New York est une ville cosmopolite, ouverte vers l extérieur et une grande capitale de la mode! J espère que le Salon nous amènera du monde, des bons contacts et des commandes.» «Encore un franc succès hors de nos frontières pour l Artisanat français!» Suite page 12 lisées. Exposer à New York représentait donc un rêve que j ai enfin pu concrétiser en août dernier accompagnée par cinq autres artisans d art du Val-de-Marne sur le pavillon français du New York International Gift Fair, grâce aux actions conjointes des services de la CMA et de l Agence de Développement, qui nous ont vraiment choyés jusqu au bout. Ce n était pas ma première participation à un Salon étranger mais c est la première fois que j avais le sentiment d avoir le BON produit à vendre. Ce ne fut pas inutile puisque mes trumeaux «revisités» ont beaucoup plu, d ailleurs j ai eu droit à un article dans un magazine de déco/cadeaux américain. Voilà de quoi se préparer avec confiance pour la prochaine session d août Si j ai un conseil à donner à tout nouveau «postulant», c est de ne pas y aller sans préparation à l export car si ça peut être déjà compliqué de fabriquer pour revendre en France, voire d envoyer la marchandise, tout est plus ardu outre Atlantique avec la langue, les formalités de douane, les conversions euro/dollar, etc. Fort heureusement, l équipe accompagnatrice a très bien assuré, pour notre plus grand confort». Lavina Felzine : «Avant mon départ pour New York, je n avais pas d objectif particulier. Juste, une envie de découverte. Nous avons tout de même réalisé un gros de travail de préparation en amont (tarifs en dollar et site Internet 11

12 développement économique en anglais) et fait beaucoup de recherches d informations (douanes, conditionnement, transport). Les démarches sont moins compliquées. La notion du «made in France» est très prisée outre Atlantique et ce fut d ailleurs un gros avantage d exposer près du pavillon des Ateliers d Art de France : la lisibilité de notre savoir-faire doit être mise en valeur. Dès mon retour en France, et à mon atelier de Choisy-le-Roi, j ai commencé à relancer les contacts générés pendant le Salon. Ainsi, fin octobre, nous avons concrétisé une commande ferme de 80 assiettes pour un montant de plus de Par le bouche-à-oreille, on me demande également régulièrement des échantillons. Du coup, je suis assez confiante pour une nouvelle aventure new-yorkaise en Je pars plus ou moins en territoire connu.» Nom : Stéphane Dunoyer Raison sociale : Fanex France Activité : Sertissage en cristal Site : Fadhila Nicolaïdis : «La journée du vendredi, avec le séminaire et les différents rendez-vous organisés, fut très constructive notamment grâce aux témoignages des professionnels conviés. J ai eu une ou deux Présentation Après des études de commerce, Stéphane Dunoyer a suivi une formation sur le traitement du verre chez un maître verrier en Lorraine afin d apprendre les contraintes et la complexité de cette matière qui le fascine. À son retour sur Paris, il travaille sur une collection de bijoux en pâte de verre. Puis il continue à développer de nouvelles créations au sein de la société familiale, créée en 1941 par son arrière-grand-père, bijoutier joaillier à Paris, et reprise par son petit-fils, Claude Dunoyer céramiste décorateur. Son produit phare est l œuf en cristal musique. Après plusieurs expériences de Salons à l international à Los Angeles, Atlanta, Francfort et Bruxelles, et plusieurs contacts d acheteurs aux États-Unis, en Grande-Bretagne et aux Émirats Arabes, Stéphane Dunoyer s attaque au New York International Gift Fair dans l espoir de trouver «de nouveaux clients, importateurs ou boutiques». Pour l occasion, il présentera des produits spécifiques, accompagnés d une nouvelle documentation sur ses créations Il témoigne «L originalité de mon travail repose sur l alliance du cristal et du bronze. Je pense que mes produits renvoient une image forte des produits classiques français. J aime l idée de présenter un produit classique et intemporel dans un lieu moderne, dynamique et toujours en ébullition comme New York.» journées «busy» sur le Salon mais c est resté toutefois, à mon avis, très calme. Pour ma part, sur les trois com- Encore un franc succès, hors de nos frontières, pour l Artisanat français! 12

13 développement économique de nos six artisans d art Nom : Clément Djossou Raison sociale : Lottadjossou Paris Activité : Création de bijoux et objets de décoration Site : Autodidacte, Clément Djossou a découvert ce métier par pur hasard durant un séjour à Tokyo, où la ville lui a apporté de nombreuses inspirations. Il passe ensuite quatre ans en Suède et ouvre sa première boutique atelier d objets de décoration et de bijoux. «Le pays suédois a rendu mon travail très épuré, léger, avec une simplicité délicate.» En février 2002, il revient à Paris, la France est alors un nouveau challenge : «Une autre vision internationale, une autre recherche et un travail en profondeur, fortement axé sur l élégance». En 2003, une autre boutique voit le jour à Paris dans le quartier du Marais, et il base son atelier principal dans le Val-de-Marne à Sucy-en-Brie. Toutes ses créations sont produites à la main sur argent, avec des perles et des pierres semi-précieuses. Certaines sont uniques. Dans le magasin du Marais à Paris, Clément Djossou a créé un atelier ouvert aux clients où ces derniers peuvent regarder les artisans travailler et demander de créer un bijou sur place. «Le client peut choisir la pierre, les perles ou apporter un bijou sur lequel il souhaite qu on travaille ou qu on recrée.» Très investi à l international, Clément Djossou se rend pour la seconde fois au New York International Gift Fair. Il exposera ses créations juste avant au Canada. Ses créations sont déjà distribuées au Japon, en Grande-Bretagne et dans d autres pays de l Union européenne. Il témoigne «Le New York International Gift Fair est une belle opportunité. Mes pièces sont déjà énormément appréciées des touristes américains de passage à Paris. J espère y faire de nouvelles rencontres, lier de nouveaux contacts et des opportunités commerciales.» mandes, une seule a été confirmée. J espère cependant pouvoir travailler avec cette boutique longtemps encore. Le point positif : nous avons mis un pied dans ce Salon mondialement connu. Et j espère que cela perdurera» Rendez-vous est d ores et déjà pris pour la prochaine session du 14 au 18 août Si vous êtes intéressés ou si vous souhaitez plus de renseignements, contactez Jean-Paul Clément ou Les six artisans sur le Salon. 13

14 cahier de la transmission / reprise Pages réalisées avec le soutien du Conseil général du Val-de-Marne Transmission de votre entreprise Convention de tutorat et réduction d impôt Issue de la loi en faveur des PME du 2 août 2005, la convention de tutorat a pour objectif le transfert de l expérience professionnelle du chef d entreprise au repreneur. Le tutorat permet un passage de relais en douceur. Dans la plupart des cas, le repreneur maîtrise la technique, mais pour certaines entreprises, l activité peut nécessiter un savoir-faire particulier, spécifique à certains produits ou services. De plus, le repreneur n a pas obligatoirement d expérience en gestion, management d une équipe Pour toutes ces raisons, la convention de tutorat s avère indispensable. Le but : une transmission réussie pour une entreprise gagnante! Conditions relatives au cédant Apporter une aide bénévole. Être domicilié fiscalement en France. Conditions relatives au repreneur Reprendre une entreprise industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale (entreprise individuelle ou détention de la majorité des parts ou actions d une société). Si ces conditions sont réunies le tuteur et le repreneur de l entreprise doivent alors conclure une convention d une durée minimale de deux mois (renouvelable sans pouvoir excéder une durée totale de trois ans consécutifs) au terme de laquelle le premier s engage à réaliser une prestation temporaire de tutorat visant à transmettre au repreneur de l entreprise l expérience ou les compétences professionnelles acquises. Le décret n du 20 mars 2009 précise les mentions obligatoires que doit comporter ladite convention. Les apports de cette loi Suppression de l obligation de départ en retraite pour le cédant (possibilité de tutorat quel que soit le motif de la cession) La prime à la transmission de euros est supprimée et remplacée par la réduction d impôt, fixée à euros, majorée de 400 euros lorsque l aide est apportée à une personne handicapée. Elle est accordée pour moitié au titre de l année au cours de laquelle la convention est signée et pour la seconde moitié, au titre de l année au cours de laquelle la convention prend fin. Pour exemple Monsieur Cédant est boulanger dans une petite ville du Val-de-Marne. Monsieur Repreneur, jeune boulanger, et son épouse, seraient intéressés pour reprendre sa boulangerie. Ils sont conscients qu ils ont beaucoup à apprendre de M. Cédant. Au cours de la négociation, les intéressés ont envisagé la possibilité que Monsieur Cédant leur apporte son appui et son expérience, le temps pour les jeunes repreneurs de faire connaissance avec la clientèle, d apprendre quelques spécialités connues de Monsieur Cédant et de compléter leurs connaissances en matière de gestion. La conclusion d une convention de tutorat entre Messieurs Repreneur et Cédant permettrait à ce dernier : de bénéficier d une réduction d impôt de 1 000, d être légalement présent dans l entreprise pour faciliter les conditions de sa transmission, d être couvert en cas d accident du travail et de maladie par le régime général. Un renseignement? Contactez le Pôle Transmission-Reprise, Audrey Dauchy et Guillaume Malvoisinau

15 rubrique transmission d entreprise À saisir Ville : Sucy en Brie. Activité : fleuriste décorateur. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 1 apprenti. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : changement d activité. Surface des locaux : 38 m². Loyer : 600 HT / mois. Avantages de la cession : magasin refait à neuf, emplacement : rue commerçante, proximité RER A, prestation Interflora et EuroFlorist. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Le Perreux-sur-Marne. Activité : bijouterie horlogerie. Vente : parts sociales. Nombre de salariés : 2. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Surface des locaux : 43 m². Loyer : HT/mois. Avantages de la cession : situé en plein centre, commerces de proximité, proche RER, clientèle aisée et agréable, dispositif sécurité hold-up (SAS), vidéo surveillance. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Villiers-sur-Marne. Activité : électricité : courant fort, courant faible, contrôle d accès, contrôle incendie. Vente : parts sociales. Nombre de salariés : 4. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Surface des locaux : 54 m². Loyer : 680 /mois. Avantages de la cession : clientèle : grands comptes. Contact : Service transmission-reprise au Dépôt d une annonce création/reprise Vous êtes chef d entreprise, vous souhaitez transmettre votre entreprise? Faites paraître votre annonce dans le cahier transmission-reprise du Bulletin Officiel sur le site Internet de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne Remplissez le bulletin ci-dessous et retournez-le à : Chambre de métiers et de l artisanat du Val de Marne à l attention de Christophe Deniau ou Laurence Martin 27 avenue Raspail, Saint-Maur-des-Fossés cedex Tél Site Internet : Dépôt des annonces Je désire passer une annonce sur le site Internet et sur le cahier Transmission-Reprise (une publication) de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne. Coût : 60 /semestre (règlement à adresser à l attention du Service Création Transmission). Vos coordonnées Société :... Nom :... Prénom :... Adresse :... Code postal :... Commune :... Tél. :... Fax : Portable :... Publication de coordonnées de l entreprise : oui non Votre entreprise Entreprise individuelle : SARL EURL Autre :... Activité :... Nombre de salariés :... Chiffre d affaires : en en en Résultat : en en en Type de clientèle : entreprises particuliers Publication de ces informations : oui non Vos locaux Surface :... Loyer :... Échéance du bail :... Vitrine :... Parking : oui non Gratuit : oui non Description de l environnement : La cession en question Cause de la cession :... Date de cession souhaitée :...Prix de cession :... Cession de : parts sociales fonds de commerce Possibilité d achat des murs : oui non Prix des murs :... Publication de ces informations : oui non Commentaire libre : Signature : 15 Conformément à la loi "Informatique et Libertés"du 6 janvier 1978 (art. 34), vous disposez d un droit d accès et de rectification de données personnelles vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, merci de contacter la CMA94.

16 cahier de la transmission / reprise Ville : Charenton-le-Pont. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 1. Surface des locaux : 55 m². Loyer : 925 HT / mois. Chiffre d affaires : Raison de la cession : changement localisation. Prix de cession : Avantages de la cession : situé en centre-ville dans une zone commerciale, mobilier haut de gamme, 7 places de coiffage, 3 bacs à shampoing, 2 séchoirs casques. Local refait à neuf en Bon potentiel de développement. Possibilité d accompagner le repreneur. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Chevilly la Rue. Activité : rénovation d appartement bâtiment tout corps d état. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : néant. Chiffre d affaires : prévisionnel /an. Prix de cession : à négocier. Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : clientèle fidélisée, accompagnement du repreneur prévu par le dirigeant, possibilité de céder les parts sociales. Contact : Service transmission-reprise au Ville : L Hay-les-Roses. Activité : maçonnerie, construction et couverture. Vente : titres de société. Nombre de salariés : 5. Surface des locaux : 580 m². Loyer : HT / mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : à négocier avec le cédant. Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : possibilité de transmission progressive, clientèle : 30 % particuliers, 70 % entreprises. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Choisy-le-Roi. Activité : boulangerie - pâtisserie - chocolaterie - confiserie. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 5. Surface des locaux : 255 m². Loyer : HT/ mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : très bon potentiel de développement, accompagnement repreneur possible, augmentation de la population du quartier. Contact : Service transmission-reprise au À saisir Ville : Vincennes. Activité : institut de beauté. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 1 apprenti. Surface des locaux : 53 m². Loyer : 990 HT / mois. Chiffre d affaires : Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Avantages de la cession : l entreprise est située sur une rue passante de Vincennes, salon entièrement remis à neuf, bon potentiel de développement. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Choisy-le-Roi. Activité : coiffure mixte + vente de produits L Oréal. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 1 apprenti. Surface des locaux : 50 m². Loyer : 650 HT / mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : changement d activité. Avantages de la cession : clientèle fidélisée de quartier, transport en commun à proximité, salon refait à neuf en 2005, 5 postes de coiffage, 2 bacs à shampoing, 3 postes casques séchoir, possibilité d accompagner le repreneur Contact : Service transmission-reprise au Val-de-Marne. Activité : désinsectisation, dératisation. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : néant. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : clientèle professionnelle avec contrat d entretien annuel, bon potentiel de développement, accompagnement du repreneur possible. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Vitry-sur-seine. Activité : menuiserie agencement. Vente : titres de société. Nombre de salariés : 14. Surface des locaux : environ 787 m² + aire extérieure entrepôt. Loyer : HT/mois (Atelier, bureau, local entrepôt, terrain). Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : bon potentiel de développement, salariés qualifiés et autonomes, outil de production récent et performant, accompagnement repreneur possible. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Saint-Maur-des-Fossés. Activité : restauration rapide, bar à pâtes, sur place et à emporter. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : néant. Surface des locaux : 42 m². Loyer : HT/mois (restaurant + 2 appartements), bail tout commerces, inclus dans le bail commercial : 2 appartements avec locataires + clause de sous-location autorisée avec l accord exclusif et écrit du propriétaire. Montant du loyer de la souslocation des deux appartements 1300 mensuel. Chiffre d affaires : NC. Raison de la cession : changement d activité. Prix de cession : Avantages de la cession : bon potentiel de développement, local refait à neuf. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Le Perreux-sur-Marne. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : néant. Surface des locaux : 30 m². Loyer : 309 HT/mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : changement localisation. Avantages de la cession : salon refait à neuf, 4 postes de coiffage, 2 bacs à shampoing, 1 casque à MP, clientèle bcbg très agréable, bail tout commerce sauf cuisine, proche RER. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Choisy-le-Roi. Activité : menuiserie et serrurerie. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 2. Surface des locaux : 200 m². Loyer : HT / mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : contrat clients office HLM jusqu en 2014, accompagnement repreneur possible, présentation de la clientèle. Contact : Service transmission-reprise au Ville : Champigny-sur-Marne. Activité : vente et réparation de TV, électroménager. Vente : fonds de commerce. Nombre de salariés : 1. Surface des locaux : 44 m². Loyer : 300 /mois. Chiffre d affaires : Prix de cession : Raison de la cession : retraite. Avantages de la cession : réelle potentialité de développement. Contact : Service transmission-reprise au

17 développement économique Sous le signe de la qualité et du goût L opération Tapis Rouge à Créteil Village a fêté ses 5 ans! Samedi 9 octobre 2010, à l occasion de la Semaine du Goût et du 5 e anniversaire de l opération «Tapis Rouge», une action collective de labellisation d'un quartier a permis de mettre à l honneur plus d une quarantaine d artisans et commerçants labellisés de Créteil Village. NE PAS MANQUER 1 er Salon des Métiers d Art du Haut Val-de-Marne Cette démarche qualité, inédite en France, initiée par l Association des Artisans et Commerçants de Créteil Village, a été soutenue, dès le début, par la CMA94 et la CCIP94. Afin d'attirer un large public, des animations de rues ont démarré dès le matin. Comme lors des éditions précédentes, les festivités ont permis de rassembler professionnels et cristoliens pour célébrer l événement : animations, tapis rouge devant les points de vente labellisés, dégustations De nombreux professionnels de Créteil Village ont proposé au grand public une invitation au voyage du goût et à la découverte des saveurs le temps d une balade gourmande! Le Président de la CMA94, Jean-Louis Maître, a tenu à rappeler que «cette journée a une saveur toute particulière pour nos artisans de bouche, grâce à cette seconde édition de la Rue du Goût : événement qui valorise les initiatives locales, régionales et nationales destinées au grand public autour du goût, du patrimoine culinaire et des métiers de bouche.» Après une visite du quartier en fin d après-midi, des personnalités et acteurs économiques ont remis leur attestation aux 41 artisans et commerçants ayant passé les audits avec succès. Aux côtés de la très dynamique présidente de l association des artisans et commençants, Ange Sevestre, Jean-Louis Maître et Christian Pépineau (Présidents des Chambres Consulaires), Alain Dukan (adjoint au maire de Créteil), Serge Haroutunian (conseiller communautaire de la Communauté d Agglomération Plaine Centrale) et Brigitte Jeanvoine (adjointe au Maire de Créteil et conseillère générale du Val-de-Marne), sont venus féliciter les professionnels récompensés. Les 13, 14 et 15 mai 2011, la ville du Plessis-Trévise organisera, à l Espace Arlette et Jacques Carlier, son 1 er Salon des Métiers d Art, en partenariat avec la CMA94, la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne et soutenu par l Agence du Développement du Val-de-Marne. Ce Salon permettra de faire découvrir le savoir-faire et la diversité de vos métiers d exception, que sont les métiers d art auprès du public, d enrichir votre action de prospection commerciale en nouant un maximum de contacts et de vendre vos créations sur place. Il sera ouvert à tous de 10 h à 21 h le vendredi, et de 10 h à 19 h le week-end. Les métiers de tradition liés à la création et à la restauration devront impérativement relever de la liste des 217 Métiers de l Artisanat d Art (arrêté du 12 décembre 2003 signé par Renaud Dutreil). Si vous souhaitez y participer, faites vous connaître dès maintenant! Contact CMA94 : Jean-Paul Clément au ou Contact le Plessis-Trévise : Michèle Verrier au ou 17

18 développement économique Retour sur un événement majeur de l'année 2010 Zoom sur le CAREEP Le 12 octobre dernier s est tenu au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne, la 2 e édition du Carrefour des Entreprises de l Est Parisien (CAREEP). Cette manifestation, devenue un événement incontournable dans le monde économique val-de-marnais, a rassemblé cette année près de 350 entreprises ou institutions exposantes et attiré près de visiteurs professionnels. La CMA94 était bien évidemment présente pour rencontrer dirigeants et responsables d entreprises de l est parisien mais aussi des entrepreneurs de l ensemble du département et de départements voisins. Sur le stand, partagé en commun avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Seine-Saint-Denis, les rencontres et échanges 9 novembre e Trophée de la meilleure baguette de tradition du Val-de-Marne Le 5 novembre dernier, la CMA94 a accueilli dans ses locaux, le 9 e Concours de la meilleure baguette de tradition du Val-de-Marne organisé par la Chambre Professionnelle des Artisans Boulangers-Pâtissiers et soutenu par la CMA94. Sur plus de 80 participants, 31 ont été classés et, parmi eux, un premier prix a été attribué dans trois catégories différentes. Les récompenses et le Trophée ont été remis le 9 novembre 2010 lors d une cérémonie à la CMA94. Voici les résultats Catégorie Employeur 1 er Prix et récipiendaire du Trophée de la meilleure baguette de tradition du Val-de-Marne : Bertrand Sarazin - Saint-Maur-des-Fossés (boulangerie Sarazin Bertrand 71 avenue de la République) 2 e P r i x : Christophe Blanchard - Villiers-sur- Marne 3 e Pri x : Michel Fabre - Alfortville Catégorie Salarié 1 er Pr i x : Sébastien Delplanque chez Nathalie Le Président recevant sur le stand commun des CMA 94 et 93, Michel Mercier. furent nombreux et riches autour des questions touchant au développement des entreprises artisanales. Le Président Jean- Louis Maître a reçu sur le stand, lors de l inauguration officielle, Michel Mercier, ministre de l Espace rural et de l Aménagement du Territoire (nouveau ministre de la Justice depuis) : l occasion pour le Président de rappeler le poids et la force économique de l artisanat sur un département en pleine réflexion sur son développement avec le projet du Grand Paris. Tables rondes, ateliers et conférences se sont succédé tout au long de la journée. Sandrine Lequien, chargée de développement Emplois et Compétences à la CMA94, a animé une conférence intitulée «Vos ressources humaines, un atout pour le développement de votre entreprise». Dans un environnement en pleine mutation (crise économique, réforme des retraites, nouvelles attentes du consommateur ), les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d activité, doivent sans cesse adapter les compétences de leurs salariés pour rester compétitifs sur un marché de Le Président Maître remettant le Trophée de la meilleure baguette au grand gagnant Bertrand Sarazin. Bellangeon - Saint-Maurice plus en plus concurrentiel. Pour les entreprises qui souhaitent bénéficier d un accompagnement en ressources humaines, le département Emploi- Formation de la CMA94 propose une large gamme d outils adaptés selon les besoins RH détectés (recrutement, gestion des compétences, formation ). N hésitez pas à contacter Sandrine Lequien au pour tout renseignement complémentaire. 2 e Prix : Laurent Autrive chez Nathalie Bellangeon - Saint-Maurice 3 e Pr i x : Patrick Fabre chez Michel Fabre - Alfortville Catégorie Apprenti 1 er Prix : Pierre Gaudin chez Bertrand Sarazinboulangerie Sarazin Bertrand, 71 av. de la République, St Maur des Fossés 2 e Prix : Thomas Bernier chez Ludovic Grimont - Nogent-sur-Marne 3 e Prix : Jemyson Barthek chez Pascal Flandrin - Charenton-le-Pont. 18

19 L annuaire des entreprises artisanales, proposé par la CMA94, recense l intégralité des entreprises artisanales du département, dont la vôtre! Il permet de trouver un artisan installé sur n importe quelle commune. Ce nouvel outil de recherches est aussi utile pour les particuliers que pour les professionnels. Pour les particuliers En quelques clics, le site permet de trouver le professionnel qui saura répondre à vos besoins, que vous cherchiez un plombier, coiffeur, un traiteur, une imprimerie, un photographe, un opticien, un boulangerpâtissier, un électricien, une esthéticienne, un chocolatier, un transporteur, un maçon Le formulaire de recherche permet d obtenir des réponses rapides. Vous obtenez toutes les coordonnées de (des) l artisan(s) que vous recherchez : adresse, téléphone, le cas échéant et site Internet, et les éventuelles qualifications et distinctions que l entreprise a obtenues. Pour les artisans Notre annuaire des entreprises vous rend visible rapidement de vos clients notamment car il vous permet de bénéficier du très bon référencement de notre site Internet. C est également un outil complémentaire, et gratuit, aux classiques pages jaunes. Toutes vos coordonnées et vos qualifications y sont mises à jour régulièrement (en fonction de vos déclarations au Répertoire des Métiers) Vous pouvez vous-même vérifier! Et si vous souhaitez modifier ou ajouter un téléphone, un fax, une adresse ou développement économique Retrouvez votre entreprise sur Une recherche simple et rapide encore le nom de votre site, nous sommes à votre disposition pour prendre en compte ces éventuels changements. Astuce pour les entreprises artisanales : en nous confiant la création du site Internet de votre entreprise, vous apparaîtrez systématiquement dans les premiers résultats d une recherche qui concerne votre activité ou votre territoire. Alors n hésitez plus et confieznous la réalisation de votre site vous bénéficierez ainsi d une visibilité décuplée! Si vous rencontrez des problèmes pour accéder au site, n hésitez pas à nous le faire savoir. Contact : Jean-Marc Sfeir au ou Autre moyen d accéder à notre annuaire des entreprises artisanales : via la page d accueil de notre site, l annuaire apparaît tout de suite il vous suffit de cliquer sur l image! Coupon-réponse Si vous ne souhaitez pas que la CMA94 communique vos coordonnées au public, notamment via l annuaire des entreprises en ligne, merci de nous retourner ce coupon Nom de la société :... Nom du Gérant :... N siret :... Adresse :... n autorise en aucun cas la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne à diffuser les coordonnées de mon entreprise Coupon à retourner : par courrier au Service communication, CMA94, 27 avenue Raspail, Saint-Maur-des-Fossés Cedex par fax ou par mail à 19

20 développement économique Handwerksmesse Dresden Meisterhaft Deux artisans et deux apprenties à la Foire Internationale de Dresde Du 29 au 31 octobre dernier, et comme tous les ans, la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne a accompagné deux entreprises du département au Salon de l Artisanat à Dresde (Allemagne) dans le cadre du partenariat instauré avec la Chambre de Métiers de Dresde. Cette année, il s agissait de : L Atelier Fenêtres-Images - Pascale de Saint- Péron, encadrement et création de trumeaux à Saint-Maur-des-Fossés (www.cma94.com/ fenetres-images.html) Voyage de Perles Marie-Claire Méheut- Lallemand, création de bijoux à Saint-Maurdes-Fossés (www.voyage-de-perles.fr) Sur leur stand, les deux entreprises ont pu commercialiser et prendre des contacts avec les nombreux visiteurs présents. Elles ont pu prospecter, dans le secteur de la bijouterie et objets décoration, grâce à un fichier prospects préparé par la Chambre de Métiers de Dresde. Une première cette année : les deux artisans exposants ont été aidés et soutenus dans leur démarche commerciale par deux apprenties de notre CFA. Laura Davignon et Laura Rolland, deux apprenties en «Baccalauréat Professionnel Commerce» au CFA de la CMA94, ont donc, pendant cinq jours, participé activement à la promotion de l artisanat à la Foire de Dresde en Allemagne. Accompagnées de leurs enseignants, et grâce à l accord de leurs employeurs les sociétés «Sismic» (prêt-à-porter) et «Sergio Conti» (Chaussures) à Saint- Maur-des-Fossés, elles ont pu découvrir une autre facette de la vente à travers les créations de nos deux artisans d art. La sélection des apprentis a été simple : les volontaires pour ce voyage professionnel se sont fait connaître auprès de Gauthier Bergeret (enseignant-responsable de la filière vente). Quelques binômes se sont fait connaître et c est ensuite en fonction de leurs niveaux d anglais (puisqu aucun apprenti ne parle allemand) et de l accord des employeurs pour partir pendant les dates de la foire, que le choix s est fait. Pour nos apprenties, ce séjour a donc été l occasion de mettre en pratique les notions de marchandisage, de séduction et de facteurs d ambiances acquises dans leurs entreprises et au CFA94. Par ailleurs, l approche d une clientèle de langue étrangère a été un formidable outil de perfectionnement pour leur formation. Nous remercions les employeurs de ces deux jeunes apprentis, mais aussi ceux des jeunes qui sont partis auparavant et d autres jeunes qui partiront prochainement, de leur permettre de s absenter de l entreprise pour pouvoir découvrir d autres facettes de leur métier, dans d autres pays d Europe Contact : Jean-Paul Clément au ou 20

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Métiers 94. DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10

Métiers 94. DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10 n 155 - septembre 2011 Métiers 94 Bulletin officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val de Marne - www.cma94.com DOSSIER SPÉCIAL CMA DU VAL-DE-MARNE : QUI SONT-ILS? QUE FONT-ILS? p.10 RETROUVEZ

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille ÉDITO CRÉER ET REPRENDRE Les derniers chiffres de l Insee l affirment : la France bat des records de création d entreprises et notamment grâce aux EN auto-entrepreneurs. FLANDRE INTÉRIEURE Sur Agglopole

Plus en détail

Document d Information Réf. A

Document d Information Réf. A www.crma-rhonealpes.fr www.bnoa.net www.reprendre-en-rhonealpes.fr LE CHEF D ENTREPRISE Document d Information Réf. A Nom prénom : Né(e) le Adresse domicile : CP Ville : Adresse e.mail : Date d installation

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU SEMINAIRE Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LE CHOIX DU STATUT JURIDIQUE Un choix à adapter à vos besoins Les questions à vous poser La volonté de s associer La capacité juridique La responsabilité

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA Colloque #TendancesNumériques 19 mars 2015 Rappel A l occasion de la Semaine nationale de l artisanat et en partenariat avec l Institut supérieur des métiers (ISM), la CMAP organise, le

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

Fiche conseil ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL

Fiche conseil ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL ENTREPRENEURS INDIVIDUELS : ET SI VOUS ADOPTIEZ LE NOUVEAU STATUT DE L EIRL Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans REPÈRES Tramway du Grand Besançon Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans Février 2012 Mesdames et Messieurs les Chefs d entreprise, Chers Collègues, Les périodes de conjoncture économique

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Communiqué de Presse. Samedi 9 octobre 2010, l opération Tapis Rouge à Créteil Village a fêté ses. 5 ans! sous le signe de la qualité et du goût

Communiqué de Presse. Samedi 9 octobre 2010, l opération Tapis Rouge à Créteil Village a fêté ses. 5 ans! sous le signe de la qualité et du goût Samedi 9 octobre 2010, l opération Tapis Rouge à Créteil Village a fêté ses 5 ans! sous le signe de la qualité et du goût Samedi 9 octobre 2010, à l occasion de la Semaine du Goût (du 10 au 16 octobre)

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

TPE PME. dossier de candidature 2013. Est

TPE PME. dossier de candidature 2013. Est dossier de candidature 2013 TPE PME Est Les actions Création/Reprise d'entreprises sont cofinancées par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de-France avec le Fonds social européen Dossier à retourner

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou déposer avant le 14 septembre 2014 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession 10 place Gutenberg 67081 Strasbourg Cedex

Plus en détail

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE

L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE Loi du 15 juin 2010 Décret du NC 1 LL-29 12 2010 1 Slide 4 Pourquoi rompre avec le principe de l unicité du patrimoine? Slide 5 Qui peut être Entrepreneur

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT

REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT REGIE GENERALE ORGANISATION OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28 et 30 du Code des marchés

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée

- Décret n 2010-1706 du 29 décembre 2010 relatif à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) : l essentiel à retenir pour procéder au dépôt de la déclaration d affectation du patrimoine auprès

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011.

Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011. Signature d une charte pour améliorer l accès au crédit des EIRL avec la Fédération Bancaire Française - Bercy > mardi 31 mai 2011 Dossier de presse www.economie.gouv.fr FREDERIC LEFEBVRE, SECRÉTAIRE D

Plus en détail

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration.

Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Pavillon France NY NOW Etats-Unis - New York Du 2 au 6 février 2014 Participez au NY NOW le rendez-vous incontournable des acheteurs américains du secteur du cadeau et de la décoration. Vous êtes... Fabricant/concepteur

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise!

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Août 2005 Comité de la Transmission d entreprise du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Plus en détail

infos Patrimoine ORCOM Pour les revenus 2012 Coup de rabot supplémentaire des niches fiscales L équipe Patrimoine vous informe!

infos Patrimoine ORCOM Pour les revenus 2012 Coup de rabot supplémentaire des niches fiscales L équipe Patrimoine vous informe! Patrimoine SOMMAIRE Les nouvelles dispositions fiscales et patrimoniales 2012 infos Un critère de choix de la structure juridique : la protection du patrimoine du chef d entreprise? (EIRL, EURL,...) Tableau

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

REPRISE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE

REPRISE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE 1 Dossier à retourner avant le 30 mars 2012 Les dossiers dûment complétés doivent être transmis soit par la poste sous pli recommandé avec accusé de réception, soit déposés contre récépissé du lundi au

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

Article 1 : Objet de l'opération

Article 1 : Objet de l'opération Concours Création Reprise d entreprises du Parc Livradois-Forez R è g l e m e n t Article 1 : Objet de l'opération Le Parc Naturel Régional Livradois-Forez souhaite développer son action économique autour

Plus en détail

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage Marne SEMAINE NATIONALE DE L ARTISANAT REIMS - EPERNAY - CHALONS Du 11 au 21 Mars 2009 Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage NATURE DE L OPERATION

Plus en détail

A - Le fonds de commerce

A - Le fonds de commerce Chapitre 5 QUOI? Un fonds, des parts, une franchise, un commerce indépendant: les conséquences en sont différentes. Vous pouvez acheter un fonds de commerce, certes, mais aussi des parts de société et

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax www.vog.fr sommaire Vog, un salon à votre image Vog, un groupe à vos côtés 1. 30 ans d expérience au service de votre salon Vog Coiffure 2. Un accompagnement sur tous les terrains 3. Une formation à volonté

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Métiers 94. ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12

Métiers 94. ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12 n 156 - décembre 2011 Métiers 94 Bulletin officiel de la chambre de métiers et de l artisanat du Val de Marne - www.cma94.com ÉVÉNEMENT RETOUR SUR LE SALON DE L ARTISANAT D ART DE SAINT-MAUR p.12 RETROUVEZ

Plus en détail

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable Préambule 1. Présentation du dispositif EIRL Caractéristiques juridiques, fiscales et sociales Modalités de constitution,

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er janvier 2016 Arrondissements - cantons - communes 94 VAL-DE-MARNE Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, secrétaire général et l ensemble du personnel vous souhaitent d excellentes fêtes de

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce)

L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce) L Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée EIRL Article L526-1 à L526-21 du code de commerce) La loi n 2010-658 du 15 juin 2010 relative à l entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL)

Plus en détail

2013-2014 u n cejeorae ti n

2013-2014 u n cejeorae ti n j 2013- E u cn e r ea tion 2014 ÉDITORIAL LYNE COHEN-SOLAL ADJOINTE AU MAIRE DE PARIS,CHARGÉE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DES PROFESSIONS INDÉPENDANTES ET DES MÉTIERS D ART «Depuis de nombreuses années,

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée

L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée L Entrepreneur individuel à responsabilité limitée Un nouveau statut juridique et fiscal A jour au 12 mai 2010 Sommaire de l intervention > Présentation de l EIRL > Pourquoi? > Pour qui? > Comment? > Quand?

Plus en détail

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014 Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises présenté par Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme Examen en Commission des afffaires économiques

Plus en détail

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans REPÈRES Tramway du Grand Besançon Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans Février 2012 Mesdames et Messieurs les Chefs d entreprise, Chers Collègues, Les périodes de conjoncture économique

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE

SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE Communiqué de presse Nanterre, le 23 janvier 2015 SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Daniel

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Date limite de dépôt du dossier : 12 mars 2010

Date limite de dépôt du dossier : 12 mars 2010 dossier de candidature Date limite de dépôt du dossier : 12 mars 2010 à l initiative de Est Image Angezia Visione - Fotolia Dossier à retourner avant le 12 mars 2010 Les dossiers dûment complétés doivent

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée N 04 / 2014 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Gestion d entreprise Public destinataires : Chefs d entreprises artisanales

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

Fiche TransEntreprise confidentielle

Fiche TransEntreprise confidentielle La Chambre de Commerce et d'industrie met à la disposition des chefs d entreprise ainsi que des propriétaires de pas-de-porte ou locaux commerciaux/industriels, le réseau TRANSENTREPRISE pour diffuser

Plus en détail

Quel est le meilleur statut pour mon projet? Animé par : Sophie BERNADAC Loïc PLESSIS

Quel est le meilleur statut pour mon projet? Animé par : Sophie BERNADAC Loïc PLESSIS Quel est le meilleur statut pour mon projet? Animé par : Sophie BERNADAC Loïc PLESSIS INTRODUCTION Le choix du statut juridique va dépendre de nombreux critères parmi lesquels : La nature de l activité

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC confidentiel

PRE-DIAGNOSTIC confidentiel PRE-DIAGNOSTIC confidentiel La Chambre de Commerce et d'industrie et la Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Charente mettent à la disposition des chefs d entreprise ainsi que des propriétaires de

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

Vendre son entreprise

Vendre son entreprise Vendre son entreprise 1. La transmission de son entreprise par la vente de son fonds de commerce La vente du fonds de commerce, que vous exploitiez dans le cadre d une entreprise individuelle ou dans le

Plus en détail

Au service de votre entreprise à l international

Au service de votre entreprise à l international Un réseau mondial au service des entreprises 1.500 personnes dans 156 Missions économiques réparties dans 113 pays des experts sectoriels et géographiques en France et à l étranger une agence nationale

Plus en détail

n 142 - mai 2007 BULLETIN OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL DE MARNE ISSN : 1152-9806 formations Toutes nos P.

n 142 - mai 2007 BULLETIN OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL DE MARNE ISSN : 1152-9806 formations Toutes nos P. n 142 - mai 2007 BULLETIN OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL DE MARNE ISSN : 1152-9806 Toutes nos formations P.27 Conseil de prudence Attention à ne pas hâtivement signer des bons

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel

24 heures. dans la vie d Orrick Rambaud Martel 24 heures dans la vie d Orrick Rambaud Martel Fusions & acquisitions Droit boursier Financements Droit bancaire Marchés de capitaux Titrisation Capital investissement LBO Capital risque Contentieux Arbitrage

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

Allocation Personnalisée

Allocation Personnalisée Plus de renseignements Par téléphone : 01 43 99 83 83 de 9 h 30 à 12 h 30 Par courrier électronique : pour l APA à domicile : dspaph-apa@valdemarne.fr pour l APA en établissement : dspaph-apae-hpa@valdemarne.fr

Plus en détail

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h

«Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h «Le choix juridique et fiscal» 18 Novembre 2015 / 10h-11h Quelle forme juridique pour entreprendre? RDV de la Création d Entreprise du 18 novembre 2015 Maître Nathalie MEILLAND-PLANCHE, Avocat Cabinet

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

VILLAGE DE :.. STATUTS ASSOCIATION DES USAGERS DE L EAU

VILLAGE DE :.. STATUTS ASSOCIATION DES USAGERS DE L EAU 1 VILLAGE DE :.. STATUTS ASSOCIATION DES USAGERS DE L EAU 2 Préambule Vu l ordonnance no [ ] portant Régime de l Eau modifiée par la loi [ ] et son décret d application [ ] relatifs aux modes de gestion

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19

Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.1 Vends cause retraite salon coiffure Reims centre- angle rue - 65 m² - aucun trvx - Prix : 60 000 tel 03 26 47 69 19 F.2 Vends Salon de coiffure à REIMS 03,26,09,37,64 F.3 Vends - REIMS - Salon de coiffure

Plus en détail

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A

LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A 5 juillet 2010 Service Juridique LOI N 2010-658 DU 15 JUIN 2010 RELATIVE A L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL A RESPONSABILITE LIMITEE (E.I.R.L.) (J.O. du 16 juin) Présentée comme une réforme fondamentale pour

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail