infos 28 Paris La Lettre hebdomadaire des décideurs et des acteurs économiques Les faits, rien que les faits. Les commentaires, tous les commentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "infos 28 Paris La Lettre hebdomadaire des décideurs et des acteurs économiques Les faits, rien que les faits. Les commentaires, tous les commentaires"

Transcription

1 Galette des Rois Jacques Chirac fait un plaidoyer en faveur de l'artisanat [Cf. p. 5] AGENDA 19/01. M. Lebranchu : 11 h 30 Conf. presse Trophées jeune entrepreneur européen ; 16 h 15 D. Ledouble, Pdt du conseil supérieur experts-comptables 19/01 Élysée 16 h. J. Chirac : Bureau du CES 19/01 Ass N le 16 h 15. J. Glavany : Élus montagne (ANEM) 20/01 Paris 9 h 30. Conseil national de l'upa 20/01 Ass N le. Colloque agriculture et OMC (F. Patriat) 20/01 Lyon. M. Lebranchu : Congrès des sociétés coopératives de production 24/01 Paris 17 h. Académie Sciences morales & politiques : Remise du prix Lucien Dupont à l'inps (Pdt J.-A. Prévost) 26/01 Paris 9 h. AG de l'apcm 26-29/01 Paris/Palais Congrès. Salon des Entrepreneurs. 26/01 à 17 h (Salle Bleue) : Remise des Prix Espoirs de l'économie 2000 par M. Noury (ACFCI) Entreprendre en France 27/01 Paris 8 h 30. ODIS : Étude sur le dialogue social 27-28/01 Paris. 16 ème Congrès de l'unapl 31/01 Paris. Voeux de l'apcm 01/02 Joinville 9 h 30. Fedelec : Adhésion Gitem et Pacte Pro 02/02 Sénat 9 h. Rencontres sénatoriales de l'entreprise 02-03/02 Paris. 10 ème Carrefour de la formation des CCI 08/02. Élections CGPME 09-10/02 Troyes. 52 ème Congrès SNFermiers Métayers (FNSEA) 27/02-05/03 Paris. Salon international de l'agriculture 14-17/03 Grenoble. CCI : Rencontres du commerce 16-22/03 Munich. 52 ème Foire internationale de PME n /01/00 SOMMAIRE p. 1. AGENDA. Pierre Seassari et Alain Griset, candidats APCM. Assises commerce. Berthe Duguey/Recouvrement intégral AVA et Organic. Voeux Marylise Lebranchu. p. 2. Assises commerce. Présidences CRM. P. Seassari et A. Griset/ APCM. p. 3 et 4. Liste Pdts de CM au 12/01. p. 5. B. Duguey. Artisans/rapport Teulade. Galette des rois/élysée. Programme Congrès UNAPL. La Lettre hebdomadaire des décideurs et des acteurs économiques Les faits, rien que les faits. Les commentaires, tous les commentaires A neuf jours de la date fatidique - mercredi 26 janvier - les jeux d'esquive semblaient devoir durer jusqu'à la veille voire le jour même de l'élection à la présidence de l'assemblée Permanente des Chambres de Métiers. Lundi 17 matin, nous nous apprêtions à titrer : "Élection à la présidence de l'apcm " et à sous-titrer en quatre points : "L'AG du 26/01 est quasi complète (103 Pdts de CM sur 104). Les candidatures font l'objet de multiples arbitrages. L'existence d'un noyau dur se précise. Les réunions, la veille de l'ag, seront incitatives". Lundi 17 après-midi tout était à reprendre. Était arrivé Commerce/distribution Confusion aux Assises de Bercy malgré le discours de Lionel Jospin Des Assises commerce et distribution le 13/01 à Bercy sans les agriculteurs qui avaient été à l'origine du débat (la crise des fruits et légumes de l'été 99), il fallait le faire ; le gouvernement y est parfaitement parvenu. N'étant pas invités, les agriculteurs réunis au sein du Conseil de l'agriculture Française ont tempêté, menacé de boycott et finalement boudé. Ils ont monté une opération parallèle et toute proche géographiquement de Bercy (Maison nationale de l'élevage, 149 rue de Bercy) où le CAF* et les associations spécialisées de la FNSEA (co-leader de la bronca avec le CNJA) allaient présenter analyses et propositions. D'après les organisateurs, cette manifestation/conférence Artisans/Commerçants Le plaidoyer de Berthe Duguey pour le recouvrement intégral des cotisations par AVA et Organic Le gouvernement est sur le point de prendre une importante mesure de simplification pour les cotisations sociales des artisans et des commerçants. La Présidente de la Caisse AVA de Haute-Normandie fait le point.. Le projet élaboré par les régimes d'assurances vieillesse des professions artisanales, commerciales et industrielles, Ava et Organic, est fin prêt... Berthe Duguey. Notre projet tend à concrétiser l'une des 37 mesures de simplification administrative en (Suite page 2) La liste des Présidents de Chambre de Métiers pour l'ag constitutive de l'apcm le 26 janvier [Cf. pages 3 et 4] Pierre Seassari et Alain Griset candidats à la présidence de l'apcm faveur des PME que le gouvernement a annoncées le 18/11/98 : "Des services intégrées en matière de cotisations sociales". Et nous estimons qu'offrir aux artisans et aux commerçants un interlocuteur unique qui les connaisse bien, c'est simplifier la vie de tout un secteur dont on sait le dynamisme et le rôle important aussi bien en terme social que sur le plan économique. Êtes-vous seuls sur le marché? Non, depuis qu'une concertation a été organisée entre (Suite page 5) effectivement dans les compagnies, au courrier du jour, le premier avis de diffusion de candidature, émanant de la direction générale de l'apcm : "...Conformément à l'article 4 du règlement (Suite page 2) Les voeux de Marylise Lebranchu Toujours très courus, les voeux de la rue de Lille mais particulièrement en ce 13 janvier 2000 vers 18 h. Un plus dû à la proximité de l'élection du Président de l'apcm le 26? Les constats de Marylise Lebranchu. Sur l'année 1999 : "Les dossiers les plus difficiles ont été traités dans de bonnes conditions". Sur les tempêtes : "Les pertes d'exploitation sont rarement couvertes. Nous ne laisserons pas les assurances se défausser". Sur les Assises de la Distribution : "Le Premier ministre a proposé des mesures fortes de régulation (...) Vous avez entamé un dialogue avec les consommateurs (...) Les agriculteurs nous ont rejoint différemment ; ils aiment se distinguer ; il faut un engagement de tous pour continuer le dialogue (...) Beaucoup reste à faire. Il faut un "mix" d'offres de consommation, éviter les ghettos, un gros risque pour les PME". Sur les établissements publics : "Les CCI et les CM doivent travailler ensemble, notamment sur les contrats de plan, ainsi sortirons-nous par le haut. Il y a matière à être meilleurs". Sur la compétitivité par la qualité : "Nous y sommes avec des crédits FISAC. Il faudra des garanties d'emprunt : Sofaris, Siagi, Socama, BDPME, des outils de bonne qualité qui auraient besoin de relais localement". Sur Bercy : "Je suis convaincu que les PME sont ancrées à l'économie et aux Finances". Sur la formation : "Nous attendons des CFA des CCI et des CM qu'ils soient prêts à jouer le jeu différemment, notamment pour l'encadrement". 41 rue de Maubeuge, Paris /

2 Assises commerce/distribution de presse, tenue de 9 h à 10 h 30 "a largement démontré que la profession agricole, loin d'être isolée, avait le soutien de nombreux autres acteurs économiques dans ce pays...". On aurait pu en rester là, la contre manifestation d'un côté et les Assises de l'autre. C'était sans compter avec l'adresse et la pugnacité de Luc Guyau qui, ayant horreur d'être mis sur la touche, négocia sa prise de parole ainsi que celle de Jacques Pinet, CGPME, à la tribune des Assises en la présence du Premier ministre venu les conclure. Paradoxe que de voir d'une part des agriculteurs (non invités) parler au nom d'artisans qu'ils ont sérieusement secoués lors du récent examen de la loi d'orientation agricole (tout aussi non invités) et d'autre part des représentants de la grande distribution qui n'étaient pas ou plus présents parce qu'ils n'étaient pas satisfaits de la tournure des évènements, se répandre sur les radios. Paradoxe que ces Assises qui resteront avec un goût de confusion pour la grande majorité des acteurs potentiels... Le Premier ministre eut un discours de Premier ministre : "Il revient à l'état de bâtir les instruments de la régulation dont le commerce a besoin, dont les partenaires ont besoin (...) Remédier aux plus graves inégalités entre acteurs économiques : tel est notre objectif premier (...) Deuxième orientation, la loi doit prévenir les abus qui peuvent découler des positions dominantes (...) Troisième orientation, l'état doit intervenir, quand c'est nécessaire, pour sanctionner les abus...". Évoquant "la large concertation que viennent clore ces Assises", Lionel Jospin devait parler d'un "véritable "civisme commercial" qu'il faut développer [et affirmer] qu'une plus grande transparence des pratiques est pour cela indispensable". Cette profession de foi faite et prise pour argent comptant (?), les organisations agricoles changèrent de ton : l'apca y vit "une avancée attendue" ; la FNSEA "quatre propositions importantes (...) en attente d'un geste fort du gouvernement" ; le CNJA, le constat que "les orientations sont maintenant fixées". [CP, 13/01]. Jacques Pinet, CGPME, eut le mot de la fin : "Nous demandons le simple respect de quelques règles élémentaires". "La scrupuleuse application des dispositions en vigueur en matière de concurrence et de loyauté des relations commerciales (loi Galland en particulier) et la création de sanctions dissuasives ; la constitution d'un organisme indépendant (commission d'éthique ou observatoire), seul de nature à assurer l'exercice d'un réel équilibre dans les rapports entre fournisseurs et grande distribution ; la clarification des contrats de coopération commerciale, qui ne doivent plus comme cela apparaît trop souvent le cas, continuer à fonctionner à sens unique au détriment des producteurs en général et des PMI en particulier, ceci alors que se trouvent en jeu des sommes démesurées...". [CP, 14/01]. Les Assises du 13/01 : une fausse bonne idée récupérée de justesse et qui n'a plu à personne. A refaire mais autrement. *CAF : FNSEA, CNJA, CNMCCA, CFCA, FNCA, FNMA + APCA, membre associé. Présidences de Chambres Régionales de Métiers 9 AG constitutives de Chambres Régionales de Métiers (mandature ) se sont déroulées entre le 05/01 et le 18/ sont à venir. Ci-après, les noms des Présidents élus ou réélus et le calendrier des élections. [05/01/00] Bourgogne : Pierre MARTIN (Pdt CM Yonne), coiffeur, CNAMS, Réélu. [06/01] Lorraine : Pascal KNEUSS (Pdt CM Vosges), boucher-charcutier, CGAD, Réélu. [10/01] Auvergne : Henri KOLASINSKI (Pdt CM Allier), peintre, FFB, Réélu. Basse-Normandie : Paul VILLETTE (Pdt CM Manche), menuisier, CAPEB, élu [succède à René Bothet, Cnams, ancien Pdt CM Orne]. [17/01] Franche-Comté : Christian JACQUET (Administrateur CM Doubs), boucher-charcutier, CGAD, élu [succède à Paul Grosjean, Capeb, Pdt CM Territoire-de-Belfort]. Languedoc-Roussillon : Jean-Pierre COURSEILLE (Pdt CM Hérault), électricien, CAPEB, élu [succède à Henri Martin, Capeb, ancien Pdt CM Aude]. Midi-Pyrénées : Serge CRABIÉ (Pdt CM Lot), carreleur, CAPEB, Réélu. Poitou-Charentes : André HURTAUD (Pdt CM Charente-Maritime), coiffeur, CNAMS, élu [succède à René Légeron, Cgad, ancien Pdt CM Deux-Sèvres]. [18/01] Ile-de-France : Armand ARIANER (Pdt CM Paris), taxi, CNAMS, Réélu. [19/01] : Pays-de-la-Loire, PACA, Rhône- Alpes. [27/01] : Champagne-Ardenne. [Fin janvier] : Corse, Haute-Normandie. [01/02] : Nord/Pas-de-Calais. [Début février] : Aquitaine. [03/02] : Picardie. [07/02] : Bretagne. [14/02] : Limousin. [Courant février] : Centre. Non encore fixée : Coirem DOM-TOM (Cf. cas de la Guyane page 4). Présidence APCM Pierre Seassari Alain Griset intérieur de l'apcm, je porte à votre connaissance la candidature déposée par M. Pierre Seassari, Pdt de la CM de Haute-Corse, Président sortant, au poste de Président de l'apcm. Je vous prie...". Puis le mardi 18/01, faisant suite à une déclaration de candidature transmise par fax le 17, arrivait aussi par fax dans les Chambres de Métiers le texte suivant : "...Conformément à l'article 4 du règlement intérieur de l'apcm, je porte à votre connaissance la candidature déposée par M. Alain Griset, Pdt de la CM du Nord, au poste de Président de l'apcm. Je vous prie...". A la question "Qui se déclarerait le premier?" dont on tardait à avoir la réponse, le suspense est désormais levé. Le defender ayant pris l'initiative, restait au challenger à parler à son tour, ce qui a été fait dans les 24 heures. En lice donc pour l'instant et pour un mandat de cinq ans - deux candidats de la même organisation et membres du Bureau confédéral - une figure inédite - de la Confédération Nationale de l'artisanat, des Métiers et des Services (CNAMS), meilleur cartel électoral des élections du 17/11/99 avec 43 présidences (sur 103) : Pierre Seassari, 66 ans, coiffeur, Pdt CM Bastia, Pdt de la CNAMS, Pdt de la Fédération nationale de la coiffure... Alain Griset, 46 ans, taxi, Pdt CM Lille, chargé des questions fiscales à la CNAMS, Pdt du Comité des Affaires fiscales à l'apcm... Rappelons que la CNAMS (services) est une composante de l'union Professionnelle Artisanale, avec la CAPEB (bâtiment, 34 Pdts de CM) et la CGAD (alimentation, 21 Pdts). Siégeront également à l'ag constitutive de l'apcm 3 Pdts FFB (bâtiment) et 2 Pdts (divers). Au-delà des comptages, bâtonnages et autres calculs et combinaisons, les deux premiers candidats déclarés (et d'autres à venir?) auront à se plier à une formalité devant l'une ou l'autre des 3 confédérations de l'upa : faire acte de candidature au Bureau de l'apcm (4 membres par Confédération), ce qui est en soi un paradoxe pour ceux qui auront déjà fait acte de candidature... à la présidence de l'apcm. Un processus qui fonctionne à l'envers compte tenu de circonstances exceptionnelles! Camille Denquin. 41 rue de Maubeuge, Paris /

3 Les Présidents de Chambre de Métiers 103 élus ou réélus du 29/11/99 au 12/01/00 [1/2] DOCUMENT [Source : n 247, 19/01/00] Dpt Chambre de Métiers Président (Mandature ) Métier Appart syndic 01 Ain Pierre Cormorèche E Mécanicien auto Cnams Aisne Auguste Lecreps R Menuisier Charpentier Capeb Allier Henri Kolasinski R Peintre Ffb Alpes Haute Provence Christian Pesce R Maçon Capeb Hautes-Alpes Jean-Pierre Gaulard E Coiffeur Cnams Alpes-Maritimes Georges Poli R Électricien Cnams Ardèche Michel Coulon R Plombier Capeb Ardennes Alain Sutter R Boulanger Pâtissier Cgad Ariège Rolande Sassano E Bouchère Charcutière Cgad Aube Francis Paillard E Coiffeur Cnams Aude Jean Vaquié R Charcutier Traiteur Cgad Aveyron Jean Lardin R Électricien Capeb Bouches-du-Rhône Roger Guiramand R Maçon Capeb Calavados Serge Turpin E Taxi Cnams Cantal Christian Vabret E Boulanger Pâtissier Cgad Charente Claude Simon R Plombier Capeb Charente-Maritime André Hurtaud R Coiffeur Cnams Cher Philippe Girard R Peintre Capeb Corrèze Christian Lavent R Taxi Cnams a Corse-du-Sud Claude Sozzi R Taxi Cnams b Haute-Corse Pierre Seassari R Coiffeur Cnams Côte-d'Or William Forestier R Mécanicien rural Cnams a Côtes d'armor/dinan Marie-Christine Gaultier R Crêpière Cgad b Côtes d'armor/st Brieuc Jean-Claude Moy E Métallier Ferronnier Capeb Creuse Claude Fayette R Menuisier Charpentier Capeb Dordogne Michel Dezou R Boulanger Cgad Doubs Jacques Verny R Pâtissier Cgad a Drôme/Provençale Alain Matteuci R Fourreur Cnams b Drôme/Romans Claude Bouvanier E Électricien Capeb Eure Jean-Claude Samson E Boucher Cgad Eure-et-Loir Michel Teilleux R Maçon Capeb Finistère Georges Labbé R Métallier Divers Gard Serge Almeras E Boulanger Cgad Haute-Garonne Pierre Perez E Carrossier Cnams Gers Roger Lagrange R Plâtrier Capeb Gironde Marcel Lesca E Taxi Cnams Hérault Jean-Pierre Courseille R Électricien Capeb Ille-et-Vilaine Noël Binois R Boucher Charcutier Cgad Indre Pierre Petitguillaume R Mécanicien Cnams Indre-et-Loire Jean-Vinc. Boussiquet R Charpentier Capeb a Isère/Grenoble Roger Gulliet E Charcutier Traiteur Cgad b Isère/Vienne Jacques Roure R Plâtrier Peintre Capeb Jura Robert Carnet R Couvreur Capeb Landes Jean-Claude Bats E Électricien Capeb Loir-et-Cher Jean-Paul Marchau R Boulanger Pâtissier Cgad a Loire/Roanne François Chantelot R Menuisier Charpentier Capeb b Loire/Saint-Étienne Jean-André Porteneuve E Maintenance audiovisuelle Cnams Haute-Loire Serge Vidal E Plombier Ffb Loire-Atlantique Jean-Claude Choquet E Boulanger Cgad Loiret Roger Aguiton R Teinturier Pressing Cnams Lot Serge Crabié R Carreleur Capeb Lot-et-Garonne Michel Dréano R Peintre Capeb (Suite page 4) Composantes de l'union Professionnelle Artisanale (UPA) : CNAMS, Confédération Nationale de l'artisanat, des Métiers et des Services. CAPEB, Confédération de l'artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment. CGAD, Confédération Générale de l'alimentation en Détail. FFB : Fédération Française du Bâtiment. Élu Réélu 41 rue de Maubeuge, Paris /

4 Les Présidents de Chambre de Métiers 103 élus ou réélus du 29/11/99 au 12/01/00 [2/2] DOCUMENT (Suite de la page 3) [Source : n 247, 19/01/00] Dpt Chambre de Métiers Président (Mandature ) Métier Appart syndic 48 Lozère Aimé Pignol R Mécanicien auto Cnams Maine-et-Loire Jacques Motteau R Boucher Cgad Manche Paul Villette R Menuisier Capeb Marne André Secondé R Peintre Capeb Haute-Marne Jacky Halé E Coiffeur Cnams Mayenne André Rocton R Maçon Capeb Meurthe-et-Moselle Raymond Receveur E Électricien Cnams Meuse Denis Klein E Prothésiste dentaire Cnams Morbihan Marie-Christine Le Ray E Maçon Capeb Moselle Pierre Streiff R Boulanger Cgad Nièvre Jean-Pierre Roullet R Coiffeur Cnams Nord Alain Griset R Taxi Cnams Oise Jean-Claude Saint-Aubin E Maréchal ferrant Cnams Orne Gérard Bouvier E Carrossier Tôlier Peintre Cnams Pas-de-Calais Alain Duplat E Boucher Charcut. Trait. Cgad Puy-de-Dôme Danielle Rouganne R Pressing Cnams Pyrénées Atlantiques Bernard Cazala R Peintre Capeb Hautes Pyrénées Jacques Grassi R Fabricant moules et modèles Capeb Pyrénées Orientales Jean Alsina R Prothésiste dentaire Cnams Alsace* Albert Schwarzentruber R Carrossier Tôlier Cnams Rhône Alain Audouard E Taxi Cnams Haute-Saône Michel Barbier R Couvreur Capeb Saône-et-Loire Marcel Raccurt E Boucher Cgad Sarthe Michel Hatton R Métallier Capeb Savoie Charles Zanoni R Chauffagiste sanitaire Capeb Haute-Savoie Edmond Genoud E Ébéniste Capeb Paris Armand Arianer R Taxi Cnams Seine-Maritime Guy Lethiais R Contrôle technique auto Cnams a Seine-et-Marne/Meaux Bernard Gautier R Coiffeur Cnams b Seine Marne/Montereau Bernard Grosperrin R Couvreur Ffb Yvelines Bernard Carlier R Coiffeur Cnams Deux Sèvres Jean-Michel Banlier E Ébéniste Cnams Somme Michel Boulard R Pâtissier Cgad Tarn Henri Raynal R Maçon Capeb Tarn-et-Garonne André Gisclon R Coiffeur Cnams Var Michel Serra E Coiffeur Cnams Vaucluse Paul Gilles R Boulanger Pâtissier Cgad Vendée Bernard Guillement R Coiffeur Cnams Vienne Joël Godu E Coiffeur Cnams Haute-Vienne Gilbert Rebeyrole E Boulanger Pâtissier Cgad Vosges Pascal Kneuss R Boucher Charcutier Cgad Yonne Pierre Martin R Coiffeur Cnams Territoire-de-Belfort Paul Grosjean R Menuisier Capeb Essonne Michel Delanau R Menuisier Capeb Hauts-de-Seine Marcel Lefret R Coiffeur Cnams Seine-Saint-Denis Gérard Liégeon R Cordonnier Cnams Val-de-Marne François Maurin R Électricien auto Cnams Val-d'Oise Robert Benardeau R Coiffeur Cnams Guadeloupe Maurice Songeons R Menuisier Charpentier Divers Martinique Christian Cayol R Mécanicien auto Cnams Guyane Élections fixées avant le 23/02/ Réunion Jocelyn de Lavergne E Entrepren gen bâtiment Capeb... Élu Réélu * 3 sections - Bas-Rhin : Fernand Meyer R, Installateur thermique. Mulhouse : Michel Meyer R, Boucher Charcutier. Colmar : Jean-Paul Bechler E, Boulanger. Composantes de l'union Professionnelle Artisanale (UPA) : CNAMS, Confédération Nationale de l'artisanat, des Métiers et des Services. CAPEB, Confédération de l'artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment. CGAD, Confédération Générale de l'alimentation en Détail. FFB : Fédération Française du Bâtiment. 41 rue de Maubeuge, Paris /

5 Artisans/Commerçants Berthe Duguey et le recouvrement intégral les institutions chargées du recouvrement à leur niveau, un autre projet que le nôtre a vu le jour, celui des URSSAF. Et votre projet est, bien entendu, meilleur que celui des URSSAF/CANAM! Nous soutenons que notre projet - fort de l'adhésion exprimée par l'ensemble des responsables des Caisses AVA et Organic, ainsi que par les Présidents de l'upa, de l'apcm, et de l'union Nationale des Commerçants et Industriels (UNCI), est à même de répondre efficacement, rapidement, et au moindre coût, au besoin de simplification manifesté par les artisans et par les commerçants. C'est tout. Et pour convaincre, il faut pratiquer le lobbying... Tout de suite les grands mots! Mais si lobbying désigne une action réfléchie et coordonnée pour argumenter sur la justesse de propositions élaborées dans le sens de l'intérêt général, alors pourquoi pas? Quels moyens? Quels destinataires? Nous avons édité une plaquette de 20 pages. Les aspects juridiques, informatiques, financiers et budgétaires du recouvrement intégral ont été traités dans le projet remis le 16/11/99 par la CANCAVA (Président Henri Trog) et l'organic (Président Louis Grassi) à François Monier, conseiller-maître à la Cour des comptes, chargé par l'état d'expertiser les propositions des institutions de Sécurité sociale en matière de recouvrement intégré. Nous avons procédé en deux étapes : 7 au 10/01, envoi de la plaquette par , suivant les niveaux de destinataires : le national par le siège central, la CANCAVA ; le régional par les Caisses AVA et Organic ; du 11 au 13/01, envoi postal de la plaquette, grosso modo sur les mêmes bases que pour la première étape, le tout avec une personnalisation maximale. Avec quel degré d'urgence? L'État prenant une décision à la fin de ce mois, il convient de nouer tous les contacts nécessaires, vite et bien. C. D. Sites internet : Retraites : les artisans avaient bien voté le rapport Teulade Les 10 représentants de l'artisanat (5 UPA, 5 APCM) au CES confirment qu'ils ont voté le 12/01 pour les conclusions du rapport Teulade sur l'avenir des retraites car l'essentiel de leurs propositions ont été prises en compte : volonté d'associer à la réforme du régime général les régimes spéciaux de la fonction publique, de l'agriculture, de l'artisanat et des professions libérales ; prise en compte de la précocité d'entrée en activité et de la pénibilité du travail pour une cessation anticipée d'activité ; intégration des périodes d'apprentissage dans le calcul des droits à la retraite. [CP, 13/01/00]. Jacques Chirac recevant le 10/01 la boulangerie pour la galette des Rois à l'élysée et s'adressant au Président Jean-Pierre Crouzet, a fait un plaidoyer pour les métiers de l'artisanat qui "restent un élément essentiel de notre civilisation. (...) L'artisanat intègre les technologies modernes depuis déjà longtemps et, discrètement, accomplit sa révolution culturelle sans abandonner le meilleur de ses traditions". Avec un coup de chapeau à la formation "que dispensent vos centres partout sur notre territoire, dans les Chambres de Métiers en particulier [et qui] est un appui indispensable et un gage de cette modernisation continue". XVI è Congrès UNAPL, janvier, Paris (Maison de la Chimie) LE PROGRAMME Jeudi 27 janvier après-midi 13 h 30 - accueil. 14 h 30 - allocution d'ouverture d'édouard Salustro, Président de l'union Nationale des Professions Libérales. Dans l'après-midi, discours de Marylise Lebranchu, secrétaire d'état aux PME, au Commerce et à l'artisanat. 15 h 30/16 h 30 - Les régions et l'europe : table ronde animée par Bernard Delran, avocat, vice-pdt de l'unapl ; Jean-Claude Quentin, secrétaire confédéral de FO, responsable national pour l'emploi et la formation professionnelle. Allocution de Pierre Moscovici, ministre délégué chargé des questions européennes. 16 h 30 - pause. 17 h/18 h - Les professions libérales et l'omc : table ronde animée par Jean- Bernard Thomas, avocat, vice-pdt de l'unapl ; Bernard Bour, géomètre, expert, 1 er Vice-Pdt du CEPLIS ; Étienne Lampert, expert-comptable, Pdt de l'unapl Ile-de- France ; Michel Greff, médecin, membre de la commission des affaires européennes et internationales de l'unapl ; Sylvain Lambert, chef du bureau "Services et propriété intellectuelle" de la Direction des Relations Économiques Extérieures. 19 h - buffet dînatoire sur place. Vendredi 28 janvier en présence d'édouard de Lamaze, Délégué interministériel aux professions libérales 9 h 30 /10 h 30 - Libertés individuelles et secret professionnel : table ronde animée par Francis Teitgen, bâtonnier de l'ordre des avocats à la Cour d'appel de Paris ; Jean-Marie Denieul, avocat, membre du Conseil national de la CNA ; Gérard Zeiger, Pdt du Conseil départemental de l'ordre des médecins de Paris. 10 h 30 - Pause. en présence de parlementaires 11 h/12 h - La réforme fiscale. Déjeuner sur place 14 h/15 h 30 - Les motions de l'unapl, quelles prospectives? 16 h - Pause. 16 h/17 h 30 - Les motions de l'unapl (fin). Synthèse et conclusion d'édouard Salustro, Pdt de l'unapl. [Maison des Professions Libérales. 46 boulevard de la Tour Maubourg Paris Cedex ]. Bulletin d'abonnement à l'hebdo Lettre nationale hebdomadaire des décideurs 3 mois (11 numéros) 930 F 141,78 e et des acteurs économiques - intersectorielle, interprofessionnelle, interconsulaire, interrégionale - : Agriculture, 6 mois (22 numéros) F 236,30 e Commerce, Artisanat, Professions Libérales. Chaque 1 an (44 numéros) F 411,61 e mercredi. Directeur de la publication et de la rédaction : Camille Denquin. Le numéro : 100 F (15,24 e ). Conditions spéciales, prix par quantités, nous consulter CPPAP 0900 I ISSN Nom... P Éditeur : Bureau de Presse 28 Paris. Siège social : r 41 rue de Maubeuge, Paris / é Sarl de presse, n capital de F. RCS Paris SIRET o APE 221 E. Composition, impression et routage n 247, 19/01/00 : Bureau de Presse 28 Paris. Dépôt m légal à parution. Fonction... O En application des lois du 11/3/57 et du 3/1/95, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement la présente publication, sur quelque r support que ce soit sans autorisation de l'éditeur. 41 rue de Maubeuge, Paris / g a n i s

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE AU PREMIER SEMESTRE 2010 338 465 créations d entreprises au premier Un nombre record de créations d entreprises a été enregistré en France durant le premier avec 338

Plus en détail

Contenu du fichier «décès»

Contenu du fichier «décès» Contenu du fichier «décès» Liste des s Code Libellé Page ACTIV Code activité du décédé 2 ADEC Année de décès 2 ANAIS Année de naissance du décédé 2 DEPDEC Département de décès 2 DEPDOM Département de domicile

Plus en détail

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014

Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variables du fichier détail Décès de l'état Civil 1998-2014 Variable Libellé 1998 à 2014 ACTIV Code activité du décédé X ADEC Année du décès X ANAIS Année de naissance du décédé X DEPDEC Département du

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement

Fédérations Départementales de la Ligue de l enseignement Fédération Départementale de l Ain (01) Fédération Départementale de l Aisne (2) 03.23.54.53.20 fol02@hotmail.com Fédération Départementale de l Allier (03) 04.70.46.85.23 fal.allier@wanadoo.fr Fédération

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les entreprises artisanales Mise à jour de juillet 2014 1 4 Millions d adresses email BtoB couvrant plus de 2 Millions d entreprises

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ modifiant l arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n 2012-1246 du 7 novembre

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Arrêté du [ ] fixant les conditions d achat de l électricité

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n o 2012-1246 du 7 novembre 2012

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers.

Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Droits d enregistrement et taxe de publicité foncière sur les mutations à titre onéreux d immeubles et de droits immobiliers. Taux, abattements et exonérations

Plus en détail

La France face à la pénurie de maisons de retraite

La France face à la pénurie de maisons de retraite OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à la pénurie de maisons de retraite Situation actuelle et à venir, à l échelle régionale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face à

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ

DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLICE NATIONALE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DU MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE LA ZONE NORD DOSSIER DE CANDIDATURE À UN EMPLOI D ADJOINT DE

Plus en détail

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste

Paris, le 15 juin 2004. Le Président de La Poste Paris, le 15 juin 2004 Le ministre de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les présidents des Conseils généraux à l attention des Mesdames et Messieurs les directrices et directeurs

Plus en détail

Année 2012. Les accidents corporels de la circulation. Recueil de données brutes "Document de travail" DE LA SECURITE ROUTIERE

Année 2012. Les accidents corporels de la circulation. Recueil de données brutes Document de travail DE LA SECURITE ROUTIERE OBSERVATOIRE NATIONAL INTERMINISTERIEL DE LA SECURITE ROUTIERE Les accidents corporels de la circulation Recueil de données brutes "Document de travail" 12 2 0 Année 2012 Mai 2013 SOMMAIRE Définitions

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Label Tourisme & Handicap : www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme Label Tourisme & Handicap : un symbole qui garantit à tous accueil, accessibilité et confort. Les marques du tourisme Retrouvez l ensemble des sites labellisés Tourisme et Handicap sur www.dgcis.gouv.fr/marques-nationales-tourisme

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13

Mutualité Fonction Publique 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 62 Rue Jeanne d Arc 75640 PARIS Cedex 13 DIRECTION DE LA SANTE Département Relations avec les Professionnels de Santé Dossier suivi par : Monique LEFRANCOIS Réf. : 19/2005/ML/MPD Paris, le 22 décembre

Plus en détail

Les professions de santé au 1 er janvier 2012

Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Daniel SICART n 168 mars 2012 MINISTÈRE

Plus en détail

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002

1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 ACO S S STA T BILAN 1,6 MILLION DE PARTICULIERS EMPLOYEURS FIN 2002 N 06 - JUIN 2003 Le nombre de particuliers employeurs de personnel à domicile s est fortement accru depuis 1990, passant d environ 500

Plus en détail

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence

R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF. ARTICLE 1 er : objet. ARTICLE 2 : licence R E G L E M E N T I N T E R I E U R FFGOLF ARTICLE 1 er : objet Le présent règlement a pour objet de compléter et d'expliciter, sur quelques points, les statuts fédéraux. ARTICLE 2 : licence En application

Plus en détail

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007

L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL L offre d accueil collectif des enfants de moins de 6 ans en 2007 Enquête annuelle

Plus en détail

Projet de modification de

Projet de modification de RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Projet de modification de Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d application de la troisième période du

Plus en détail

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS

TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS ANNEXE 2 TABLEAU DE CODIFICATION DES DEPARTEMENTS 001 AIN 050 MANCHE 002 AISNE 051 MARNE 003 ALLIER 052 HAUTE MARNE 004 ALPES DE HTE PROVENCE 053 MAYENNE 005 HAUTES ALPES 054 MEURTHE ET MOSELLE 006 ALPES

Plus en détail

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE

TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE B.C.P TRANSVERSAL ET DEMOGRAPHIE Démographie INSEE et DEPP UNIVERS démographie INSEE et DEPP (démographie INSEE et DEPP) Années de 1981 à 2017 Editée le 30 mars 2015 UNIVERS BOb origine des données et

Plus en détail

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton VOIRIE ENVIRONNEMENT Les bordures et caniveaux préfabriqués en béton : >> Afin de toujours mieux répondre aux exigences du marché, l Industrie du Béton est

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France En septembre, poursuite de la croissance Après un été ensoleillé, la croissance se confirme au mois de septembre. La clientèle d affaires est au rendez-vous. En province,

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2014 Daniel SICART Direction

Plus en détail

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers Appel à projets national 2014 Aide à l investissement en faveur des logements-foyers 1 Appel à projets national 2014 Logement-foyer Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation

Plus en détail

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec

CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION. Guide d accompagnement pour remplir son dossier. En partenariat avec CONJUGUEZ LES MÉTIERS DU BÂTIMENT AU FÉMININ! CONCOURS 2015 / 16 10 e ÉDITION Guide d accompagnement pour remplir son dossier En partenariat avec Qu est-ce que la CAPEB? La Confédération de l Artisanat

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2013 Daniel SICART Direction

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

La France face au coût de la dépendance des personnes âgées

La France face au coût de la dépendance des personnes âgées OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face au coût de la dépendance des personnes âgées Analyse à l échelle nationale et départementale OBSERVATOIRE 2014 CAP RETRAITE La France face au coût de la dépendance

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France 2011 s achève sur un mois de décembre mitigé Le mois de décembre 2011 a été marqué par un ralentissement de la croissance dans l hôtellerie économique et 2 étoiles. Sur

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 1 Entre L Etat, représenté par le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Pierre MOSCOVICI, la Ministre de l Egalité des territoires et du logement,

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com

la filière de l expertise comptable Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance .COM FUTUR FUTUR expert .COM expert Futurexpert.com Choisissez la filière de l expertise comptable Une promesse d avenirs Audit Comptabilité Conseil Gestion Finance Futurexpert.com Futurexpert.com.COM FUTUR expert FUTUR expert.com MÉTIERS Votre parcours

Plus en détail

La lettre d Information des Français de l Étranger

La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre d Information des Français de l Étranger La lettre du département des Relations Internationales et de la Coordination de la Cnav I MARS/AVRIL 200 I Le relevé de carrière Vous avez été salarié

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

- Éléments de référence 2013 pour 2014 -

- Éléments de référence 2013 pour 2014 - - Éléments de référence 2013 pour 2014 - I - TAXE FONCIÈRE DÉPARTEMENTALE SUR LES PROPRIÉTÉS BÂTIES moyen de 2013 L article 1636B septies VI du CGI indique que le taux de la taxe foncière sur les propriétés

Plus en détail

La filière de l expertise comptable

La filière de l expertise comptable La filière de l expertise comptable Comptabilité Audit Conseil Gestion Finance Une promesse d avenirs CURSUS Débouchés Une filière qui offre des parcours de formation à la carte... La filière de l expertise

Plus en détail

Rappels sur les principes de la garantie jeunes

Rappels sur les principes de la garantie jeunes Rappels sur les principes de la garantie jeunes La «garantie jeunes» française est un dispositif inscrit au Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté adopté lors du Comité interministériel de lutte

Plus en détail

ANNUAIRE STATISTIQUE

ANNUAIRE STATISTIQUE ANNUAIRE STATISTIQUE 1 CHIFFRES CLÉS 3 2 POINTS TECHNIQUES 4 3 EFFECTIFS CMU-C 6 4 DÉPENSE POUR LA PART CMU-C 12 5 EFFECTIFS CMU DE BASE 20 6 EFFECTIFS AIDE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 21 7 ASSIETTE DE LA CONTRIBUTION

Plus en détail

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014

Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 2013 2014 Supplément N 34 3 e trimestre 214 Tableaux de chasse ongulés sauvages saison 213 214 Le cerf continue sa progression régulière cette année, alors que le chevreuil stagne et que les prélèvements du sanglier

Plus en détail

infos 28 Paris La Lettre hebdomadaire des décideurs et des acteurs économiques Les faits, rien que les faits. Les commentaires, tous les commentaires

infos 28 Paris La Lettre hebdomadaire des décideurs et des acteurs économiques Les faits, rien que les faits. Les commentaires, tous les commentaires Le successeur de Lucien Rebuffel sera élu le 8 février à l'ag de la CGPME [Lire page 5] AGENDA 11/01 Ass. N le 16 h 30. MM. Charié et Le Déaut : Rapport mission évolution distribution 12/01 Grenelle 11

Plus en détail

Bilan de l année 2011

Bilan de l année 2011 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE EN 2011 Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé 549 805 créations d entreprises ont été recensées en France. Pour la première année

Plus en détail

Bilan de l année 2012

Bilan de l année 2012 LE PERMIS A POINTS Bilan de l année DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Liste des représentants de l Artisanat 2007-2013

Liste des représentants de l Artisanat 2007-2013 CONSEILS ECONOMIQUES ET SOCIAUX REGIONAUX - Liste des représentants de l Artisanat 2007-2013 SOMMAIRE Alsace... page 3 Aquitaine... page 4 Auvergne... page 5 Bourgogne... page 6 Bretagne... page 7 Centre...

Plus en détail

Performances Hôtelières en France

Performances Hôtelières en France Performances Hôtelières en France La tendance baissière s accentue Janvier avait donné le ton. La tendance baissière se confirme et s étend sur les catégories économique et super-économique. Dans les entreprises,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Les professions de santé au 1 er janvier 2010 Daniel SICART

DOCUMENT DE TRAVAIL. Les professions de santé au 1 er janvier 2010 Daniel SICART Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les professions de santé au 1 er janvier 2010 Daniel SICART n 144 mai 2010 MINISTÈRE

Plus en détail

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience

ISO 50 001. Méthode et retour d expérience ISO 50 001 Méthode et retour d expérience 27/09/2013 DALKIA FRANCE A OBTENU EN 2013 LA CERTIFICATION ISO 50 001 SUR L ENSEMBLE DE SES CONTRATS AVEC MANAGEMENT DE L ENERGIE 27/09/2013 Pourquoi une certification

Plus en détail

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante.

Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. En quelques chiffres, une entreprise Pérenne, Structurée, Puissante, Indépendante. FDV 60% Yves Ménardais 40% Initiatives et Finances The Call Machine «TCM» Télémarketing Capital 674 000 Chiffre d affaires

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production

Une Production sous VTOM. Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une production Distribuée En environnement Windows NT Une Production sous VTOM Qui sommes nous? L organisation du G.I.E. L environnement Technique L environnement de production Une Production sous VTOM

Plus en détail

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales

Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Petit panorama des interfaces des archives numérisées par les Archives départementales Denis Roegel 18 juin 2014 Table des matières 1 La diversité des interfaces 3 1.1 Étendue de la numérisation...................

Plus en détail

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration

ANNEXE. LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration LOI DU 28 PLUVIÔSE AN VIII (17 février 1800) Concernant la division du territoire français et l administration TITRE Ier. Division du territoire Art. 1er. Le territoire européen de la République sera divisé

Plus en détail

Être le mieux placé sur le marché

Être le mieux placé sur le marché Répondre à la demande et développer son activité L ÉNERGIE DE PLUS EN PLUS CHÈRE... Pétrole, gaz, électricité, les prix ne cessent d augmenter : la période de l énergie bon marché est terminée. La part

Plus en détail

C H I F F R E S C L É S 2 0 1 1 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

C H I F F R E S C L É S 2 0 1 1 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 1 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

L Anesm, un acteur du dispositif de renouvellement des autorisations. Extraits du rapport d activité 2010

L Anesm, un acteur du dispositif de renouvellement des autorisations. Extraits du rapport d activité 2010 L Anesm, un acteur du dispositif de renouvellement des autorisations Extraits du rapport d activité 21 Mai 211 1 Le dispositif légal Les missions confiées à l Anesm par le législateur sont directement

Plus en détail

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional

Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICE DE L OBSERVATION ET DES STATISTIQUES Évaluation des degrés-jours unifiés au niveau régional Note d accompagnement Février 2014 La consommation d'énergie

Plus en détail

Réglementation relative à la. protection du public contre l exposition aux champs électromagnétiques. Angélique ROCHER-BEDJOUDJOU

Réglementation relative à la. protection du public contre l exposition aux champs électromagnétiques. Angélique ROCHER-BEDJOUDJOU Réglementation relative à la protection du public contre l exposition aux champs électromagnétiques Angélique ROCHER-BEDJOUDJOU Adjointe au Responsable des Affaires juridiques L Agence nationale des fréquences

Plus en détail

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers

Appel à projets national. Aide à l investissement en faveur des logements-foyers Appel à projets national 2015 Aide à l investissement en faveur des logements-foyers 1 Appel à projets national 2015 Logement-foyer Le projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation

Plus en détail

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS

Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Principes et pratiques recommandés par la CNAMTS, les CRAM, les CGSS et l INRS Évaluation des risques professionnels L INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ L Institut national de recherche et

Plus en détail

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE

Liste des variables Fichier ME109603 MENAGE Liste des s Fichier ME109603 MENAGE Index des s : AADATE : Date de l'enquête... 3 AAPERIODE : Période... 3 AAPOID9603 : Coefficient de pondération... 3 AAPOID9903 : Coefficient de pondération... 3 AAPOIDSF

Plus en détail

Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Cinéma C H I F F R E S C L É S 2 0 1 2 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

Carnet pour jouer en voiture

Carnet pour jouer en voiture Carnet pour jouer en voiture Idées de jeux pour s occuper en voiture avec Petitestetes.com Dans la même collection Carnet de comptines Règles de jeux de cartes Mots croisés Retrouvez des idées de sorties

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Les sites touristiques en France

Les sites touristiques en France Les sites touristiques en France Les sites touristiques en France 7 Définitions Musée Est considéré comme musée, au sens de la loi, toute collection permanente composée de biens dont la conservation et

Plus en détail

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide

En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide FICHES THÉMATIQUES 1.1 ÉVOLUTION DE LA POPULATION ÂGÉE En un peu plus de 50 ans, la partie de la pyramide des âges concernant les personnes âgées de 65 ans a fortement évolué : sa base s est élargie et

Plus en détail

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées

Les élèves du premier degré à la rentrée 2012 dans les écoles publiques et privées note d informationdécembre 12.24 À la rentrée 2012, 6 718 900 élèves sont accueillis publiques et privées du premier degré de métropolitaine et des DOM (y compris Mayotte), dont 2 557 000 élèves l enseignement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E

CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT (DUCS-PAPIER) ANNEXE E CAHIER DES CHARGES DE LA DECLARATION UNIQUE DE COTISATIONS SOCIALES SUR SUPPORT ECRIT ("DUCS-PAPIER") ANNEXE E Table des codes et libellés pour les Caisses de congés payés du BTP Liste des Caisses de congés

Plus en détail

dossier de presse JUILLET 2012

dossier de presse JUILLET 2012 dossier de presse JUILLET 2012 GDF SUEZ s engage contre la Précarité Énergétique en france être utile aux hommes SOMMAIRE Précarité Énergétique 02 I. Des actions concrètes pour aider les clients en difficulté

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Bilan de l année 2010

Bilan de l année 2010 Bilan de l année 2010 DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION DE LA CIRCULATION ET DE LA SECURITE ROUTIERES BUREAU DE LA SECURITE ET DE LA REGLEMENTATION ROUTIERES - 2

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation

Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation Demande d aide au retour à domicile après hospitalisation > Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande L aide au retour à domicile après hospitalisation

Plus en détail

APOSTILLE DE LA HAYE

APOSTILLE DE LA HAYE APOSTILLE DE LA HAYE En France l apostille de la haye s obtient auprès de la cour d appel du lieu ou a été émis le document. Cour d appel de : PARIS Palais de Justice 2 et 4 Bd du Palais 75001 PARIS Tel

Plus en détail

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression

Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression Équipements à jets d eau sous haute et très haute pression L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi

Projet de loi de finances rectificative pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi pour 2010 Évaluations préalables des articles du projet de loi Art. 53 (4 ) de la loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances Note explicative Cette annexe présente les évaluations préalables

Plus en détail