Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Contacts presse. Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé 01 44 18 37 87 01 44 18 37 87 06 89 18 24 47 06 63 58 77 09"

Transcription

1 Sommaire Communiqué de presse : Je t aime! Protégeons-nous......p.2 Les étudiants et la santé sexuelle..p.3 La Semaine Nationale des Relations Affectives en p.6 L'USEM et les mutuelles étudiantes régionales.. p.7 Bayer Schering Pharma, L innovation en contraception.....p.9 Où participer à la Semaine des Relations Affectives en 2011?... p.10 Contacts presse Marie PORTAL Benjamin CHKROUN Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé Délégué Général

2 Paris, le 7 février 2011 Je t aime! Protégeons-nous Du 7 au 11 février 2011, une semaine nationale dédiée aux relations affectives pour les étudiants A l occasion de la Saint Valentin, les mutuelles étudiantes régionales de l USEM organisent la première édition de "La Semaine des Relations Affectives" du lundi 7 au vendredi 11 février Lors de cette semaine, les étudiants qui se connecteront sur le site Internet de leur mutuelle étudiante ou qui se rendront dans leur agence recevront une information sur la contraception, la protection contre les Infections Sexuellement Transmissibles et la vaccination HPV. Le laboratoire Bayer Schering Pharma, leader mondial de la contraception, apporte son soutien à cette initiative et s engage auprès des jeunes et des professionnels de santé dans l information sur la contraception et la sexualité. Un enjeu fort : mettre la protection au cœur des relations affectives L'enquête USEM (Union Nationale des Mutuelles Etudiantes Régionales), réalisée par l Institut CSA Santé, intitulée la santé des étudiants en 2009, révèle : si 95% des étudiants se déclarent en bonne santé, encore trop nombreux sont ceux qui n ont pas de suivi gynécologique, ceux qui n utilisent pas systématiquement un contraceptif lors de leurs rapports sexuels et n ont qu Internet comme source d information sur la contraception. Une démarche de prévention et d information sur la contraception et les infections sexuellement transmissibles La Semaine Nationale des Relations Affectives des Mutuelles Etudiantes Régionales est organisée pour répondre à plusieurs objectifs : - Sensibiliser les étudiants à l importance de la contraception et de la protection contre les IST au sein du couple. - Informer aujourd'hui pour prévenir les pathologies de demain. - Avoir une approche positive à l utilisation du préservatif. La démarche : une animation participative dans les agences et sur les sites Internet des mutuelles étudiantes Les mutuelles étudiantes donneront la parole aux étudiants via un concours «Je t aime! Protégeonsnous. Et vous, comment le diriez-vous? Les étudiants pourront déposer leurs messages dans les agences participantes ou sur la page Fan Facebook de leur mutuelle étudiante. Ils pourront illustrer ce message d une photo et la diffuser auprès de leurs amis. Des brochures de prévention (contraception, VIH/IST et vaccination) seront mises à la disposition des étudiants dans les agences et téléchargeable sur Internet. Rendez-vous dans les agences et sur Internet pour la Semaine Nationale des Relations Affectives du 7 au 11 février

3 Les étudiants et la santé sexuelle révélée par l enquête USEM sur la santé des étudiants ans est un âge charnière, la santé se préserve jour après jour, tout au long de la vie, avec les bénéfices d'un suivi régulier de la santé intime à court terme : éviter les échecs contraceptifs, les IST et les grossesses non souhaitées, mais également à long terme prévenir des maladies comme le cancer du col de l utérus. Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et la contraception concernent garçons et filles : «Je t aime! Protégeons-nous», cela veut dire protéger des grossesses non souhaitées ou des IST ceux qu on aime. Les résultats de l enquête USEM sur la santé des étudiants en 2009 révèlent en effet plusieurs spécificités de la santé sexuelle des étudiants liés notamment à leurs modes de vie, à leurs moyens financiers mais aussi simplement au manque d information. Des difficultés d accès aux soins Or, lorsque l on est étudiant, faute de moyens ou de temps, il n est pas rare de faire une croix sur sa santé : Si 13% des étudiants déclarent avoir renoncé à des soins dans les six derniers mois, le chiffre passe à plus de 23% chez les étudiantes. Si en 2007, 43,6% des étudiantes ont consulté un gynécologue dans les six derniers mois elles ne sont plus que 38,3% en «Il est indispensable de permettre aux jeunes femmes d avoir un suivi gynécologique régulier et l USEM milite auprès des pouvoirs publics pour la création d un bilan gynécologique pris en charge à 100% par l Assurance Maladie».Cédric Chevalier, président de l USEM. Internet, la source d information préférée. L'enquête USEM révèle que si 90% des étudiants s estiment bien informés et savent où trouver leurs réponses en matière de contraception : 1 étudiant sur 2 consulte Internet pour trouver des réponses à ses questions (Internet est autant consulté que les professionnels de santé). Seul 35, 2% des étudiants garçons osent parler de contraception avec les professionnels de santé. 3

4 Les échecs contraceptifs, un besoin d'information Notre enquête nous permet également de connaître quelques chiffres sur les échecs contraceptifs rencontrés par les étudiantes : 30,5% des étudiantes ont déjà eu recours à une contraception d urgence à cause : 1 fois sur 2 d un accident de préservatif (déchirure). 37,3% d un oubli de pilule. 30,8% d une absence de contraceptif lors d un rapport. Selon une enquête de l INPES 1, 28% des femmes de 15 à 30 ans utilisatrices de la pilule l oublient au moins une fois par mois. 3,3% des étudiantes ont déclaré avoir déjà eu recours à une interruption volontaire de grossesse. La DREES 2 estime que le nombre de femmes ayant eu recours à l IVG est de 14,7 pour De plus, les femmes de 20 à 24 ans constituent la population qui a le plus recours à l IVG (27 pour femmes en moyenne en 2007). On estime à environ le nombre d IVG pratiquées chaque année en France. «De nombreuses enquêtes montrent que le préservatif reste un «code d entrée dans la sexualité» mais avec la confiance, il y a petit à petit un abandon du préservatif. On peut alors penser que c est cette transition au profit d une autre méthode de contraception qui n est pas ou mal accompagnée». Marie Portal, Coordinatrice Nationale Promotion de la Santé à l USEM Un faible recours au dépistage Trop peu d étudiants déclarent avoir réalisé un test de dépistage. 62% des étudiants ne se sont jamais fait dépistés contre une ou plusieurs infections sexuellement transmissibles (32% ont été dépistés contre le VIH/Sida). 1 INPES/BVA. Les Français et la contraception. INPES. Paris : DRESS. Les interruptions volontaires de grossesses en Etudes et Résultats. Paris :

5 Inciter les étudiants à parler de la contraception et à se protéger Les mutuelles étudiantes régionales de l USEM ont développé toute une gamme de brochures de prévention qui sont mises à disposition des étudiants lors des actions de prévention, dans les agences de leur mutuelle et sur Internet. A l occasion de la Semaine Nationale des Relations Affectives, une nouvelle brochure contraception a été éditée. «La contraception est un sujet difficile à aborder (principalement chez les jeunes hommes), nos mutuelles cherchent donc à créer des brochures de sensibilisation simples citant des sites Internet de référence».benjamin Chkroun, Délégué Général de l USEM. C'est pour ces raisons que les Mutuelles Etudiantes de l USEM en partenariat avec le laboratoire Bayer Schering Pharma ont souhaité lancer cet événement afin de donner les clés aux étudiants pour parler de sexualité et d amour. 5

6 La Semaine Nationale des Relations Affectives, une semaine de prévention participative Les mutuelles étudiantes donneront la parole aux étudiants via un concours «Je t aime! Protégeonsnous. Et vous, comment le diriez-vous?» Les étudiants pourront déposer leurs messages dans les agences participantes ou sur la page Fan Facebook de leur mutuelle étudiante. Ils pourront illustrer ce message d une photo et la diffuser auprès de leurs amis. Les services prévention de leur mutuelle éliront leurs messages coup de cœurs et les gagnants pourront inviter leur valentin à des dîners ou des activités sportives. La Semaine Nationale des Relations Affectives a pour vocation de parler de contraception, de protection contre les IST dans un contexte positif, la Saint Valentin. 6

7 Les académies concernées en 2011 Du 7 au 11 mars 2011, des animations seront organisées dans de nombreuses agences dans toute la France, les pages Facebook des mutuelles étudiantes régionales et sur les sites Internet: Afin d assurer une meilleure visibilité et un meilleur impact auprès des étudiants, différents outils ont été mis en place : Une affiche nationale annonçant la semaine des relations affectives. Pour cette édition, l affiche a été réalisée par une étudiante de l Ecole de Graphisme de Nantes (AGR). Des brochures d informations sur la contraception, la vaccination (HPV) et les Infections Sexuellement Transmissibles éditées par les mutuelles étudiantes régionales, disposées dans les agences et téléchargeables sur Internet. L objectif : donner des informations simples, mettre fin aux idées reçues et proposer des solutions pratiques. Quelques liens des sites Internet de référence en contraception sont également mis à disposition aux étudiants :

8 1er réseau de mutuelles étudiantes en France L'Union Nationale des Mutuelles Etudiantes Régionales (USEM), représente le réseau des mutuelles étudiantes régionales. Les mutuelles étudiantes régionales ont trois missions principales: - La gestion du régime étudiant de Sécurité Sociale. - L'offre de garanties complémentaire santé. - La mise en place d'actions en promotion de la santé. Les mutuelles étudiantes régionales gèrent le régime étudiant de Sécurité Sociale de près de étudiants et offrent une garantie complémentaire santé à près de d entre eux. Elles rassemblent ainsi la majorité des étudiants affiliés à la Sécurité Sociale étudiante. La prévention santé, une priorité des mutuelles étudiantes Les actions de promotion de la santé tiennent une place centrale dans l activité des mutuelles étudiantes régionales. Tout au long de l'année, des étudiants animateurs santé (formés et encadrés), vont à la rencontre des étudiants pour les sensibiliser aux risques du tabac, de l'alcool et les informer sur l'équilibre alimentaire et la gestion du stress. Ces opérations sont principalement menées au sein des lycées, des lieux de vie des étudiants (universités, écoles, résidences universitaires, soirées étudiantes). 8

9 Bayer HealthCare, filiale de Bayer AG, est l une des toutes premières entreprises innovantes dans le domaine de la santé et des produits médicaux au niveau mondial. L entreprise est présente au niveau international au travers de quatre divisions opérant dans les secteurs de la pharmacie, de la santé familiale, du diabète et de la santé animale. Elle a pour objectif de mettre au point et de fabriquer des produits destinés à améliorer la santé humaine et la santé animale dans le monde. Bayer Schering Pharma est l une des cinq divisions de Bayer HealthCare constituant le Pôle Santé du groupe Bayer en France. La division Bayer Schering Pharma regroupe les activités pharmaceutiques au sein de trois unités : Médecine Générale, Médecine de Spécialité et Imagerie Médicale. Bayer Schering Pharma se situe dans le classement mondial des 10 plus grands laboratoires pharmaceutiques sur le marché des spécialités et au 16ème rang en France. Pour plus d informations voir : Bayer Schering Pharma, pionnier en Santé de la femme et référence mondiale en contraception hormonale Avec comme mission l amélioration de la qualité de vie des femmes, Bayer Schering Pharma est présent dans le domaine de la contraception orale, de la contraception long terme (Système Intra Utérin Hormonal), des traitements hormonaux substitutifs de la ménopause et du traitement hormonal de certaines pathologies féminines. Pionnier dans le domaine de l hormonologie depuis plusieurs décennies, Bayer Schering Pharma est à l origine de l hormonologie moderne avec en particulier la découverte de nombreux progestatifs (acétate de cyprotérone, lévonorgestrel, gestodène, drospirénone) et la commercialisation de la première pilule à l estrogène naturel. A l origine du premier contraceptif oral commercialisé en Europe en 1961, Bayer Schering Pharma est aujourd hui le leader mondial de la contraception. Bayer Schering Pharma propose ainsi aux femmes d aujourd hui des gammes de produits et de services innovantes qui ont pour ambition de répondre à leurs besoins et d améliorer leur santé. Bayer Schering Pharma engagé dans des missions concrètes de santé publique Référence en contraception, le laboratoire a aussi pour mission de communiquer auprès des jeunes d aujourd hui pour une meilleure information dans ce domaine. Au travers du partenariat avec l USEM, Bayer Schering Pharma exprime sa volonté d être un acteur responsable et d accompagner les jeunes dans leurs choix de contraception dès les premiers moments de leur vie sexuelle. Bayer Schering Pharma, L innovation en contraception 9

10 Vos contacts en région - Régions PACA, Languedoc-Roussillon Contact: Thomas Le Nai : Régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine Contact: Emilie Brzakovic : Régions Bretagne et Pays de la Loire Contact: Benoit Blondet : Régions Haute et Basse Normandie, Nord-Pas-de- Calais et Picardie Contact : Jean-Philippe Bas : Vos contacts nationaux Contact: Benjamin Chkroun: Marie Portal:

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants.

Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception des étudiants. Communiqué de presse Paris, le 13 février 2012 Enquête santé / Sexualité / Contraception / Chiffres Clés Publication de l enquête santé USEM : Le lieu de vie a une influence sur les comportements sexualité/contraception

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

Sommaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!

Sommaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Sommaire Communiqué de presse : Bien Manger Les étudiants et leurs habitudes alimentaires La Semaine de l'equilibre Alimentaire en 2011 L'USE M et les mutuelles étudiantes régionales

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique décembre 2010 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. : 04 91 59 83 83 Fax

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

«Droit à disposer de son corps»

«Droit à disposer de son corps» CAHIER DES CHARGES Etudiant(e)s, Sexualité et Prévention Concours de création d outil pédagogique «Droit à disposer de son corps» PROJET : Mutualité Française Auvergne, la MGEN, la CPAM 63, le Service

Plus en détail

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte

Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Santé des étudiants et précarité : éléments de contexte Dossier de synthèse documentaire et bibliographique Réactualisation - novembre 2011 Marseille : 18, rue Stanislas Torrents 13006 Marseille Tél. :

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante bis:mise en page 1 05/03/13 09:24 Page2

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2013"

L accès aux soins des étudiants en 2013 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2009"

La santé des étudiants en 2009 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2009" 6ème Enquête Nationale Communiqué de presse. p 2 L USEM et les mutuelles étudiantes régionales.......... p 4 Présentation de l enquête santé... p 5 Méthodologie

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2013"

L accès aux soins des étudiants en 2013 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants LA SÉCURITÉ LA SÉCURITÉ SOCIALE SOCIALE

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

SITOGRAPHIE La santé sexuelle. Organismes

SITOGRAPHIE La santé sexuelle. Organismes Rencontre régionale des acteurs de prévention en Basse- Normandie sur la santé sexuelle SITOGRAPHIE La santé sexuelle [Cette sitographie est une sélection non exhaustive de sites internet destinés aux

Plus en détail

Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité

Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité Livre Blanc des mutuelles étudiantes de proximité PROPOSITIONS POUR AMÉLIORER LA SANTÉ ÉTUDIANTE LA SECURITÉ SOCIALE DES ÉTUDIANTS Le réseau national des mutuelles étudiantes de proximité MEP ı MGEL ı

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure

L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure L'interruption volontaire de grossesse chez la mineure Les lois 1975 Loi autorisant l'ivg pour 5 ans dite loi Veil 1979 Prolongation définitive de l'autorisation 1982 Loi Roudy pour le remboursement 2001

Plus en détail

Le coût humain des maladies chroniques

Le coût humain des maladies chroniques Annexe 1 Le coût humain des maladies chroniques «3four50», trois chiffres, un message simple et puissant qui met en lumière un des principaux enjeux sanitaires de notre époque. Elaborée par l Oxford Health

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH

La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH La Mutuelle Des Etudiants, 10 ans de lutte contre le VIH www.lmde.com La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. SIREN 431 791 672. Siège

Plus en détail

Sommaire. Contacts presse Observatoire du pain Lucie Hacquin 01 44 88 88 34 presse@observatoiredupain.fr

Sommaire. Contacts presse Observatoire du pain Lucie Hacquin 01 44 88 88 34 presse@observatoiredupain.fr Sommaire Communiqué de presse : Bien Manger? Une question d équilibre p.2 Les étudiants et leurs habitudes alimentaires.p.3/4 La Semaine de l'equilibre Alimentaire en 2010.p.5/6 L'USEM et les mutuelles

Plus en détail

«Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes»

«Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes» Jeunes, musique et santé: Prévention par les pairs «Sensibilisation des risques auditifs en milieu festif: des relais étudiants qui parlent aux jeunes» Julie BURSON Coordinatrice réseau prévention-la Mutuelle

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES. Planning familial et centre de consultation en matière de grossesse de la Chaux-de-Fonds et du Locle

RAPPORT D ACTIVITES. Planning familial et centre de consultation en matière de grossesse de la Chaux-de-Fonds et du Locle Planning familial et centre de consultation en matière de grossesse de la Chaux-de-Fonds et du Locle Rue Sophie-Mairet 31 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. 032.967.20.91 RAPPORT D ACTIVITES 2008 Collaboratrices

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org OICE of OMEN 2 Q U E S T I O N N A I R E Women Against Cervical Cancer International Foundation www.wacc-network.org Connaissances, Attitudes et Opinion à propos du dépistage et de la prévention du cancer

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale

La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Dossier de presse du 21 novembre 2013 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La santé des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Un lien entre les la pratique des écrans et des jeux et le sommeil

Plus en détail

LA PLANIFICATION FAMILIALE

LA PLANIFICATION FAMILIALE LA PLANIFICATION FAMILIALE Conseil général des Yvelines La mission Planification, une des missions de la PMI Les Centres de Planification et d' Éducation Familiale (CPEF) dépendent du Conseil Général 27

Plus en détail

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion

Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Enquête nationale sur la santé des étudiants - Région La Réunion Carte d identité régionale Démographie 1 En 2009, la région compte 8816 364 habitants. Les moins de 25 ans représentent 40.8% de la population

Plus en détail

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida.

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Trimestrielle N 7 / Novembre 2007 (Numéro spécial Sida) La lettre du Centre Documentaire du CoDES Des Alpes de Haute Provence Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Les documents

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2013"

L accès aux soins des étudiants en 2013 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006

NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 NUTRITION EN MEDECINE GENERALE : QUELLES REALITES? Résultats de l enquête SFMG réalisée en mars 2006 Une enquête réalisée sur la nutrition en médecine générale * pour l montre que la nutrition est un sujet

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception Sexualité et contraception Cette fiche thématique propose d étudier les comportements des lycéens en lien avec la sexualité. Relations sexuelles Plus d 1 jeune sur 3 (35,1) interrogés a déjà eu des relations

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous

Pass. contraception. anonyme, gratuit et proche de vous Pass contraception anonyme, gratuit et proche de vous La Région Poitou-Charentes a fait de la santé une de ses priorités pour garantir à tous, particulièrement aux jeunes, l accès à la prévention et aux

Plus en détail

Dossier de Presse SAFETY FIRST

Dossier de Presse SAFETY FIRST Dossier de Presse SAFETY FIRST 10 Février 2015 Pour vous médias, votre rôle primordial est de nous accompagner tout au long de cette campagne. Votre pierre à l édifice se traduirait par votre rôle de relais

Plus en détail

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS?

CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? CONTRACEPTION : QUE SAVENT LES FRANÇAIS? Connaissances et opinions sur les moyens de contraception : état des lieux DOSSIER DE PRESSE 5 juin 2007 Sommaire I. Les usages de la contraception en France p.3

Plus en détail

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception.

Séquence 2 : Prévenir une grossesse non désirée. Séance 1 : Les moyens de contraception. Objectif général de la séquence : être capable d avoir un comportement responsable en matière de sexualité, prenant en compte la maîtrise de la natalité. Objectif général de la séance : Etre capable de

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG

Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Maîtrise de la reproduction : Contraception, contragestion et IVG Historique 1978 : Affiche du mouvement français pour le planning familial (MFPF) Source : Planning familial Au XXI e siècle : 2000-2005

Plus en détail

UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL. Consultations gratuites et confidentielles

UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL. Consultations gratuites et confidentielles UNITÉ DE SANTÉ SEXUELLE ET PLANNING FAMILIAL Consultations gratuites et confidentielles Mission L unité de santé sexuelle et planning familial est un service public, gratuit et confidentiel. Elle offre

Plus en détail

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale janvier 2010 Pour joindre le service Secrétariat : 02 99 26 59 23 Fax : 02 99 26 59 24 Consultations Du lundi au vendredi

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MATÉRIEL

PRÉSENTATION DU MATÉRIEL Édition 2009 OBJECTIF Ce catalogue présente des matériels prétestés et réalisés avec l appui fi nancier du PEPFAR (Plan d urgence américain pour la lutte contre le VIH/sida) depuis 2005 par le Centre des

Plus en détail

Qu est-ce qu elle nous montre?

Qu est-ce qu elle nous montre? Qu est-ce qu elle nous montre? Description des répondants et résultats généraux Pour quoi faire une enquête sur la PrEP? En France, et contrairement aux Etats-Unis depuis juillet 2012, l utilisation d

Plus en détail

La santé des étudiants RAPPORT N 801187- MAI 2009

La santé des étudiants RAPPORT N 801187- MAI 2009 La santé des étudiants RAPPORT N 801187- MAI 2009 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren 308 293

Plus en détail

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs

Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Faire avancer la cause du handicap, pour l OCIRP, c est être capable d en assurer aussi le risque et d en mobiliser les acteurs Le Prix OCIRP Acteurs Économiques

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

P.S.E. 1 ère situation d évaluation

P.S.E. 1 ère situation d évaluation Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO :

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_

_GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ _GUIDE À L ATTENTION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ_ INTRODUCTION L accès à la contraception, sans autorisation parentale, est un droit pour les mineur(e)s. Néanmoins, dans la réalité, les jeunes ayant besoin

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

CHOISIR SA CONTRACEPTION

CHOISIR SA CONTRACEPTION La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est hebdomadaire La mienne est

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat 28 novembre 2008 Mobilisation de toutes les écoles du groupe IONIS pour sensibiliser les jeunes au Sida 2 ème édition pour IONIS EN VEILLE CONTRE LE

Plus en détail

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test»

Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Sida : «Avant d arrêter le préservatif, faites le test» Dossier de presse Juin 2008 Sida : le test du dépistage encore trop peu souvent associé à l arrêt du préservatif dans le couple Situation de l infection

Plus en détail

La parole donnée aux femmes : retour sur le questionnaire en ligne

La parole donnée aux femmes : retour sur le questionnaire en ligne 10 ème journée des réseaux de périnatalité d Ile-de-France jeudi 8 octobre 2015 Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement (FRIDA) La parole donnée aux femmes : retour sur le questionnaire

Plus en détail

LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION

LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION LA PROPOSITION DE LA VACCINATION ANTI-PAPILLOMAVIRUS: INFORMATIONS TRANSMISES ET VECU DE LA PROPOSITION ETUDE QUALITATIVE REALISEE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES DU JURA ET DE COUPLES ADOLESCENTES/ REPRESENTANTS

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Catalogue des prestations d action sociale et prévention Décembre 2014 L action sociale et prévention Préambule Animée par la volonté de développer sa politique

Plus en détail

Une contraception, oui, mais laquelle?

Une contraception, oui, mais laquelle? Une contraception, oui, mais laquelle? Tous concernés! De quoi s agit-il? Depuis la légalisation de la pilule en 1967, les scientifiques ont rusé d'imagination pour nous offrir des solutions contraceptives

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 801 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 mars 2013. PROPOSITION DE LOI tendant à pallier le problème du

Plus en détail

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE?

LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE (CPAM) COMMENT ÇA MARCHE? La CPAM (sécurité sociale) permet d être remboursé entre 15 et 100% en fonction des soins donnés. Une mutuelle peut prendre en charge le

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

Table Ronde «Prévention et Dépistage»

Table Ronde «Prévention et Dépistage» Table Ronde «Prévention et Dépistage» «L infection à VIH/SIDA en 2013» Conférence organisée par la Ville de Marseille Dr Pervenche Martinet Dr Chantal Vernay Vaïsse 29/11/2013 1 Le dépistage aujourd'hui

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités

SOMMAIRE. Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations et activités SOMMAIRE Quelques définitions Contexte de l événement Objectifs de l événement Parlait + Santé 2014 Le programme 2015 Les thèmes des tables rondes Les déclinaisons des thèmes de tables rondes Les animations

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page2 region

Plus en détail

Les femmes et l accès à la santé

Les femmes et l accès à la santé Les femmes et l accès à la santé Nadia AUZANNEAU OpinionWay OpinionWay pour la MGEN - Les femmes et l accès à la santé page 1 Méthodologie page 2 Méthodologie et échantillon Mode de recueil : Online sur

Plus en détail

Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles. Bibliographie sélective

Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles. Bibliographie sélective Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles Bibliographie sélective Janvier 2012 Sommaire 1. ARTICLES... 3 2. RAPPORTS... 4 3. GUIDES PRATIQUES... 4 4. BROCHURES... 4 5. OUTILS

Plus en détail

Consultation de prévention en milieu étudiant

Consultation de prévention en milieu étudiant Consultation de prévention en milieu étudiant Pierre Faivre administrateur à l USEM, élu de la SMEREP Maison de la Mutualité Sommaire 1. Vie étudiante en Ile de France : Des mutuelles étudiantes régionales

Plus en détail

«Je vais chez le dentiste»

«Je vais chez le dentiste» Rapport d étude du livret : «Je vais chez le dentiste» Service Marketing Communication SOMMAIRE I - Objectifs et méthodologie de l étude II - Résultats détaillés de l étude III - Synthèse Service Marketing

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Sondage de l institut CSA

Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina édition hors-série Journée de la femme digitale Sondage de l institut CSA En partenariat avec l SOUS EMBARGO JUSQU AU VENDREDI 8 MARS 2013 1 Fiche technique du sondage L

Plus en détail

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE

INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE INTERRUPTIONS VOLONTAIRES DE GROSSESSE ET VIOLENCES : ETUDE QUALITATIVE AUPRES DE MEDECINS GENERALISTES D ILE-DE-FRANCE Présentation journée recherche SFTG du 09/02/2013 par Mélanie PELIZZARI Directeur

Plus en détail

Consultation Santé Jeunes. Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes

Consultation Santé Jeunes. Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes Consultation Santé Jeunes Une consultation multidisciplinaire à l écoute des adolescents et jeunes adultes Pour qui? La consultation ambulatoire s adresse à un large public : Elle reçoit des adolescents

Plus en détail

Les Contraceptions Oestro-progestatives

Les Contraceptions Oestro-progestatives Les Contraceptions Oestro-progestatives Les différents sortes de classements des OP Les pilules oestro progestatives se classent selon -Le progestatif permet de classer selon la génération on parle de

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes

Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Santé sexuelle Aide à distance sur internet avec Fil Santé Jeunes Mirentxu BACQUERIE Directrice Générale EPE-IDF Un dispositif généraliste Ecoute, information et orientation des jeunes (12 à 25 ans) dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le Printemps de la SMEREP Samedi 21 mars 2009 - De 14 à 18 h à la Bellevilloise 19-21 rue Boyer 75020 Paris

DOSSIER DE PRESSE Le Printemps de la SMEREP Samedi 21 mars 2009 - De 14 à 18 h à la Bellevilloise 19-21 rue Boyer 75020 Paris DOSSIER DE PRESSE Le Printemps de la SMEREP Samedi 21 mars 2009 - De 14 à 18 h à la Bellevilloise 19-21 rue Boyer 75020 Paris SMEREP : plus de 190 000 affiliés En 35 ans, la SMEREP, Société mutualiste

Plus en détail

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant.

Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. Activité 7 : Des méthodes contraceptives, permettent de choisir le moment d avoir ou non un enfant. La contraception représente l ensemble des méthodes ayant pour but d empêcher une grossesse en cas de

Plus en détail