BILAN DU STAGE DE PREFIGURATION DE LA FAI AR Canet del Mar (Barcelone / Espagne) Boisviel (Marseille)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DU STAGE DE PREFIGURATION DE LA FAI AR 2004. Canet del Mar (Barcelone / Espagne) Boisviel (Marseille)"

Transcription

1 P BILAN DU STAGE DE PREFIGURATION DE LA FAI AR 2004 Canet del Mar (Barcelone / Espagne) Boisviel (Marseille) 1

2 Sommaire Introduction [La Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue] 3 I / Les stagiaires : profil de la troisième préfiguration 4 II / Le stage 7 Barcelone 7 Marseille 12 III/ Paroles d initiateurs pédagogiques, d intervenants et d acteurs du stage IV / Perception des stagiaires du contenu programmatique de la FAI AR 36 V / Analyse comparative 2002/2003/ VI / Conclusion 43 VII / Rebonds et paroles de stagiaires 44 Annexes Statistiques Récapitulatif des horaires Dossier de candidature Revue de presse Page 2

3 Introduction [La Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue] Depuis 2002, se met en place à Marseille une formation dédiée à la création en espace public. Après trente années d existence d une forme artistique renouvelée et plusieurs années de réflexion du secteur sur la question de transmission des savoirs et de développement de la profession, Michel Crespin, fondateur de Lieux publics, du festival d Aurillac et du Goliath a prolongé son engagement dans la profession par la proposition de la création d une formation supérieure dans le domaine des arts de la rue. En attendant le lancement de cette formation, trois cycles de préfiguration ont été réalisés : - «L objet scénographique : de l objet scène à l accessoire» avec François Delarozière (La Machine), Mario Goffe (Générik Vapeur) et Philippe Moutte (Ateliers Sud Side) à Marseille et «Invente ou je te dévore», l intervention urbaine avec Jacques Livchine et Hervée de Lafond (Théâtre de l Unité) et Claude Acquart (compagnie Les Bains Douches) à Audincourt (octobre / novembre 2002) - «Le son, la vie, la ville» avec Michel Risse (Décor Sonore) et Françoise Léger et Bruno Schnebelin ilotopie à Marseille et «La verticalité, une dimension onirique» avec François de Robert (Ascendances), Antoine Le Menestrel (Lézards bleus), Jean-Michel Poitreau (Tout Fou to Fly) et l équipe de l Atelier 231 à Sotteville-les-Rouen (octobre / novembre 2003) - «Le mythe, le rituel, la fête Emotion» avec Joan Font (compagnie catalane Comediants) à Barcelone et «Lumières pyrotechniques et illuminations» avec Christophe Berthonneau (Groupe F) à Marseille (octobre / novembre 2004). L objectif de ces stages inscrits dans le cadre de la formation professionnelle continue est d expérimenter la partie collective de la formation supérieure en offrant un éclairage informatif, réflexif et pratique sur les arts de la rue contemporains à de jeunes professionnels déjà engagés dans cette voie et à de jeunes artistes possédant une formation initiale. Concentrés autour de thématique, ces stages ont été menés par des professionnels en activité. Cette troisième préfiguration a concrétisé l ouverture de la FAI AR à l espace européen. Les trois premières semaines ont eu lieu à Canet del Mar près de Barcelone en Espagne dans le lieu de création et avec la compagnie catalane Comediants autour des mythes, rituels et fêtes avant de terminer par une semaine lumineuse à Boisviel près de Marseille avec les pyrotechniciens du Groupe F. 3

4 I / Les stagiaires : profil de la seconde préfiguration NOM PRENOM AGE CONTACT FORMATION COMPETENCES SPECIFIQUES NATIONALIT E AGUILAR RUIZ Pedro Gerardo 28 c/ Général Concha 33-6 ext. Izda BILBAO Ecole des Beaux-Arts de Morelia / Casa del théâtro de Mexico / Stages et cours de théâtre internationnaux (Ariane Mouchkine, Eugenio Barba - Odin teatret,...) Théâtre / Arts dramatiques, costumes et accessoires, rappel, échasses / responsable de cie Teatro la Boka (création sur la vie et l'œuvre de Yukio Mishima : texte, musique et mise en scène) / Projet arts de la rue sur communauté indigène mexicaine Mexicain BIASOTTO Constance 23 37, rue Curiol Marseille Niveau maîtrise lettres modernes / Ecole de cirque à Montréal /formation trapèze fixe, corde lisse, danse (Adrienne Larue), formation accrobranchés Cirque / Aériens /danse voltige /récupération d'objets urbains abandonnés / poésie / A travaillé avec cie Retouramont / A participé à la création de plusieurs spectacles Française CANO Caroline , rue de la Combe Caude MONTPELLIER Licence professionnelle arts du spectacle mention Théâtre à Nice / Débutant guitare / Stage avec S. Ouaknine, c. Alranq, Cie Arketa Théâtre / Ecriture, chant / Co-fondatrice de la cie de théâtre Les Boucans (Montpellier) / Ecrit, met en scène et joue / Travail sur le masque, la farce, la marionnette et la voix Française CHABROUD Magali 32 CHOLLET Sylvain 31 21, rue des Capucins LYON 44, avenue Claude Vellefaux PARIS Conservatoire Régional d'art Dramatique de Lyon / Ateliers du 2 dégré de l'ecole de la Comédie de St Etienne / Cours de danse contemporaine avec A Legros (théâtre du mouvement) / Ateliers sur la voix et l'imaginaire avec M.Antoine (Roy hart Théâtre) / Licence d'études théâtrales / Divers Stages : A. Del Perugia, C. Perton, E. Durift, G. Naigeon, P. Diss, M. Rolland, S. Achille / travail de clown avec M.Gonzales, M.Malavia, G.Paris et R. Biauchiotto. DEUST Bio industrie / Licence professionnelle multimédia / Divers ateliers de théâtre / Ecole de cirque Les Noctambules / Théâtre / Arts de la Rue / Flute traversière / Danse contemporaine / bricolage / A travaillé en collectif Archipel Théâtre, cies des Pas Perdus, Ilimitrof'Compagny / Arts de la rue / Responsable de la cie Arthur et Astride / Jonglerie / échasses / travail sur le feu et la pyrotechnie (K4 en cours) / A obtenu le soutien du Moulin Fondu, Fourneau, cie Jo Bitume, pour ses créations / A travaillé avec Décor sonore, Cie Off Française Français COULOMB Marina 22 15, bd Ulysse Gras MARSEILLE Ecole supérieure des Beaux Arts de Maseille Arts plastiques / Décors / Danse classique / Expérience avec Envies Rhônements (Ilotopie) Française 4

5 DESSANE Bertrand 43 13, rue Sainte Catherine LYON Maîtrise de droit privé Lyon 3 / Formation K4 avec le groupe F (sans le diplôme) / Atelier d'expression théâtrale Radka Riaskowa (Bulgarie, Paris) / Théâtre / Arts de la rue / Professeur de Qi gong et Taichi Chuan en France et en Chine / A participé au collectif de la cie Skenée / Fait partie de la Ilimitrof Compagny, présentation d'un spectacle à Chalon en 03 sur la Chine / A travaillé en Chine (Guihzou) Français HARAUCHAM PS Elodie 22 12, rue du Refuge MARSEILLE CFA Spectacle Bagnolet / Cours de comédie Théâtre / Musique (saxo) / fabrication accessoire / montage / vidéo / écriture Française LOPEZ- LABRADOR Ludwin 32 Bat 14 - Appt 87 - Résidence Castel es Rochers FORT DE France Ecole d'art Raul Sanchez / Institut supérieur du désign industriel de La Havane Arts plastiques / Graphiste, scénographe, plasticien, architecte d'intérieur / mode / maitrise de toutes les techniques de peinture / informatique (photoshop, corel draw, illustrator) Cubain MEDINA Yoshvani 35 C/o Josette Dagobert - 9,5 km route de Balata - Rue André Pelage FORT DE France Ecole d'art Pinard el Rio / Stage à l'institut supérieur d'art de La Havane / Stage au théâtre Milanes (énergie de l'acteur) : stage centre dramatique régional (écriture dramatique) Théâtre / Compétences en danse / Directeur artitistique de la cie Théâtre Si / Ecrit et met en scène / Résidence à la Chartreuse de Villeneuve les A. / Participation Festival Off Avignon / Formateur Cubain OLIVEIRA Antonio 25 Traverssa de Monserrate 64, 3 esquerdo MATOSINHOS Bac communication et diffusion / formation sportive (gym artistique, acrobatique, arts martiaux) / Musique, cirque, danse et vidéo en formation continue Musique, danse, arts de la rue / Joue différents instruments (flûte, percussions, ) / A travaillé avec cies Circolando, Kabong, Kumulus, A monté des spectacles qui ont tourné notamment à Ramonville Portugais OTS GIL Sergi 19 C/Milton a Sta Coloma de Gret BARCELONA Formation spécialisé en clown / Formation Lecoq à Barcelone / Formation de cirque spécialisé en échasses / Danse aérienne / Pyrotechnie / Jonglerie / Création vidéo / Photo Arts de la rue / Fondateur et directeur du FARTS (Festival art Social) / A travaillé avec Les Comediants, La Fura Dels Baus, compagnie del Foc, Théâtre du Liceu à Barcelone, Pallasos sense Fronteres Espagnol PATPATIAN Stéphanie 26 40, rue Sainte Françoise MARSEILLE Bac arts appliqués / BTS expression visuelle / Licence arts plastiques / niveau Maîtrise arts plastiques / Arts plastiques / Conception de décors / conception de costumes. Française 5

6 PONS- ROMERO Manel 28 Aribau 56, BARCELONA ESPAGNE Sciences politiques en formation initiale / formation de théâtre à l'université Pompeu Fabra à Barcelone et à la faculté de théâtre de l'université de Bologne en Italie / Stages : Sculpture à l'académie des Beaux Arts de Bologne / Photo, Cinéma avec Bigas Luna, Calligraphie chinoise, danse Butoh avec Hisako Horikawa, voix avec B.B Berg, clown avec Jango Edwards, théâtre anthropologique en Argentine Arts de la rue / Photo et vidéo / chant / Travaille avec la cie d'aigua. Espagnol SCHNEIDER Carolina 26 62, rue d'aubervilliers PARIS Université métropolitaine de Sciences de l'education (Santiago du Chili) / Licence Danse Paris 8 / Maîtrise Dance Paris 8 Danse / Danse contemporaine, tango, salsa / Stages avec Claude Brumachon + à la Ménagerie de Verre / Mbre de la cie Déboussolée (cirque) Chilienne RODRIGUES Julieta 26 rua do rosmaninho n Perafita, MATOSINHOS - Portugal m Etudes universitaires de psychologie / Ecole de théâtre universitaire de Porto / Ecole supérieure de théâtre physique et d'interprétation / Danse, cirque, aérien, arts martiaux, voix en formation continue Théâtre, danse, arts de la rue / Travaille sur la conscience du corps et mouvement dans l'espace / Création accessoires et costumes /Stages et expérience avec Metalovoice, Friche Théâtre Urbain, Living Theatre, Portugaise ROCHE Guillaume , avenue Daumesnil PARIS Assistant scénographe pour le théâtre universitaire (USA) / Ecole BOULLE, DMA sculpture, Diplôme création / Premier prix des anciens élèves de l'école Boulle Théâtre, Musique, arts plastiques / Conception et réalisation sculptures, décors / Piano / clarinette, guitare / Ecriture poèmes et histoires courtes/ A travaillé pour EuroDisney, Festival d'aurillac, Français UBIERNA CASARIEGO Amanda Diaz 28 Barrio El Tolío 7-A Boo de Piélagos CANTABRIA Espagne Maîtrise de l'image Visuelle et Auditive à l'université de Madrid / Arts Dramatique à l'institut du Théâtre / Second cycle d'anthropologie à l'uned / Cours de Théâtre avec Juan Loriente, La Machina Teatro, Jorge Eines, Teatre de la danse de Madrid, Roberto Romei, José Luiz Gomez, Zigmug Molic, Toni Cots,... Danse classique et espagnole (différents cours et stages) / Premier niveau d'acrobatie à l'ecole de Cirque de Noubarris / Interpréte dans les spectacles MIST et Garabatos Callejeros / Assistante de direction et assistante chorégraphe pour Rosa Munoz / Technicienne de son, assistante de direction pour différents spectacles (pour Victoria Spunzberg, Constanza Brncic, Maria Montseny, Jordi Graells, Jordi Prat / Création et interprétation de Descalces avec Catarina Perez et Montse Morillo / co-fondatrice de la cie Maria Del Monton / A participé à différents courts métrages comme actrice et assistante de direction / Travail avec la cie de théâtre "Cartografias" Espagnole 6

7 Diffusion de l information et sélection La communication 2004 de la FAI AR a été multiple. De juin à septembre, elle a principalement concerné le stage Des informations concernant la formation supérieure étaient également en parallèle diffusée notamment à l occasion des festivals. A partir de septembre, la communication s est concentrée sur la formation supérieure par l organisation de six rencontres régionales (Tours, Brest, Paris, Besançon, Toulouse, Marseille). La sélection a eu lieu le 29 septembre 2004 Etaient présents Jordi Colominas (chef de projet / Comediants) et Nathalie Martinatti (coordinatrice / Comediants), Joan Baixas (Professeur / Institut du Théâtre de Barcelone), Jacques Livchine (Conseil de suivi pédagogique), Dominique Trichet (directeur / FAI AR), Michel Crespin (consultant pédagogique / FAI AR), Marik Kieffer (Stagiaire 2002 / FAI AR) et Aurélie Labouesse (coordinatrice pédagogique / FAI AR). Vingt-huit dossiers ont été étudiés. Dix-huit candidats ont été retenus (cf. Annexe statistique) parmi lesquelles la parité hommes-femmes est respectée. Le groupe est composé pour moitié de ressortissants français pour l autre d étrangers. Des disciplines artistiques variées se retrouvent en présence : théâtre, danse, arts plastiques, musique, cirque. Neuf responsables de compagnie ou porteurs de projets ont participé à ce stage. NB : Pedro Aguilar Ruiz a été contraint à quitter le stage après une semaine pour des raisons personnelles. 7

8 II / Le stage 2004 : Barcelone-Marseille Direction de la FAI AR : Dominique Trichet Consultant pédagogique de la FAI AR et responsable pédagogique du stage 2004 : Michel Crespin Responsable administratif : Philippe Autric Coordination pédagogique : Aurélie Labouesse Acte 1: «le mythe, le rituel, la fête Emotion» La Vinya - Canet del mar Du lundi 18 octobre au samedi 6 novembre 2004 Les 15 stagiaires de la FAI AR ont été accueillis à La Vinya, lieu de création de la compagnie Comediants. Troupe catalane existant depuis plus de 30 ans, elle a fait de la fête populaire, des mythes et des légendes, les sources de ses créations. Utilisant les masques, les costumes et le jeu comme instruments d expression artistique, les Comediants ont dévoilé, pendant ses trois semaines, leur univers et leur travail (Cf Annexe : Dossier de candidature). Initiateurs pédagogiques Joan Font, Jaume Bernadet, Montse Colome (co-directeurs et responsables artistiques de la compagnie catalane Comediants) et Elies Miralpeix (assistant). La coordination pédagogique a été assurée par Nathalie Martinatti. Jordi Colominas (chef de projet Comediants) et Angels (administratrice Comediants) ont apporté leur concours dans la construction de ce fondamental. Projets réalisés Trois projets ont été commandés aux stagiaires : - un projet personnel : à partir d une histoire sensible personnelle, un conte, un souvenir, une joie, un rêve, un rituel, une chanson, issu de l enfance, imaginer une mise en forme spectaculaire dans une petite dimension et/ou dans une grande dimension, - un projet en groupe (de un à quatre) : imaginer une histoire autour du mythe de Don Quichotte, - un projet collectif : construction de l écriture à la réalisation d un spectacle autour de la Mort : «La Morte que mata». Intervenants extérieurs et rencontres Dani Freixas (architecte), Carlos Santos (compositeur, comédien, metteur en scène), Joan J. Guillen (dessinateur et scénographe, professeur à l Ecole Supérieure d Art Dramatique de l Institut du Théâtre de Barcelone), Francesc Massip (docteur en Histoire de l Art et Philologie, professeur d Histoire et Critique du Théâtre), Pakito Sarruga (fondateur et directeur de la cie Sarruga), Jordi Pablo (historien et spécialiste de la culture populaire), Michel Crespin (metteur en scène-scénographe urbain). 8

9 Evaluation du stage par l équipe permanente et le Conseil de Suivi Pédagogique Dominique Trichet et Michel Crespin Avec la participation ou le soutien : La Generalitat de Catalogne L Institut du Théâtre de Barcelone La compagnie Comediants est conventionnée par l Institut des Arts Scéniques et de la Musique (I.N.A.E.M.) du Ministère de la Culture et par le Département Culturel de la Generalitat de Catalogne. 9

10 Semaine 1 : du 18 au 24 octobre Lundi 18 Mardi 19 Mercredi 20 Jeudi 21 Vendredi 22 Samedi 23 Dimanche 24 11h à 14h Présentation du stage. Bienvenue à la Vinya Canet, mer et montagne. 11h-12h Echauffement* L ESPACE 11h-12h Echauffement GESTUELLE DE BASE 11h-12h Echauffement LE TEMPS 11h-12h Echauffement LES CINQ SENS 11h-12h Echauffement L ESPACE (facultatif) 14h à 15h Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya 15h à 19h A partir de 20h 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL 16h-17h REPRESENTATION COLLECTIVE 17h-19h L HISTOIRE DES COMEDIANTS FÊTE DE BIENVENUE 15h-17h TRAVAIL INDIVIDUEL 17h-19h (définition de l histoire ou du thème qui sera développé) 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL 16h-17h 17h-19h F.MASSIP Docteur en Histoire de l Art et spécialiste en Théâtre Médiéval Les origines du théâtre de rue. Théâtre médiéval, théâtre religieux. 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL 16h-17h 17h-19h J.J.GUILLEN Dessinateur et Scénographe Machinerie parathéâtrales. Tradition et innovation 15h-17h TRAVAIL INDIVIDUEL 17h-19h ACTIVITÉ SPÉCIALE et SURPRISE LIBRE JOURNÉE LIBRE * Les séances d échauffement seront différentes chaque jour : promenades à la mer ou à la montagne, jeux, exercices musicaux 10

11 Semaine 2 : du 25 au 31 octobre Lundi 25 Mardi 26 Mercredi 27 Jeudi 28 Vendredi 29 samedi 30 Dimanche 31 11h à 14h 11h-12h Échauffement MONDE MAGIQUE 11h-12h Échauffement LES QUATRE ÉLEMENTS (terre, eau, feu et air ) 11h-12h Échauffement MASQUES 11h-12h Échauffement MASQUES DE GRAND FORMAT 11h-14h VISITE DE GIRONA 11h-12h Échauffement COSTUMES (facultatif) 14h à 15h Repas (?) Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya 15h à 19h 21h à h 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL 17h-19h J.PABLO Historien chercheur spécialisé Culture populaire Actualité des fêtes populaires et traditionnelles et en 15h-17h 17h-19h D.FREIXES Architecte Espaces éphémères : fêtes et spectacles ACTIVITÉ SPÉCIALE* 15h-19h 17h-19h P.SARRUGA Créateur artistique Histoire d une aventure : Sarruga 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL 17h-19h Instutut du Théâtre de Barcelone M.CRESPIN Metteur scène scénographe urbain Les arts de la rue contemporains ou «la ville est une scène à 360» ACTIVITÉ SPÉCIALE À BARCELONE en et 15h-19h 15h-19h, RÉPÉTITIONS ET PRÉPARATION DU MONTAGE FINAL (facultatif) JOURNÉE LIBRE 11

12 Semaine 3 : du 1 er au 7 novembre lundi 01 Mardi 02 Mercredi 03 Jeudi 04 Vendredi 5 Samedi 06 Dimanche 07 11h à 14 h 11h-12h Échauffement ACCESSOIRES ET MPROVISATION S 11h-12h Échauffement PRÉSENTATION TRAVAUX INDIVIDUELS 11h-12h Échauffement PRÉSENTATION TRAVAUX INDIVIDUELS 11h-12h Échauffement RÉPÉTITION ET PRÉPARATION DU MONTAGE FINAL (facultatif) 14h à 15h Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya Repas à La Vinya JOURNÉE LIBRE 15h-16h TRAVAIL INDIVIDUEL VOYAGE À MARSEILLE 15h à 19h De 20h à... heure 15h-17h ACTIVITÉ SPÉCIALE ** 16h-17h. 17h-19h. C.SANTOS Musicien, compositeur, directeur Création contemporaine 15h-19h RÉPÉTITIONS ET PRÉPARATION DU MONTAGE FINAL 15h-19h RÉPÉTITIONS ET PRÉPARATION DU MONTAGE FINAL 20h PRÉSENTATION DU TRAVAIL COLLECTIF nocturne (La Vinya) 17h PRÉSENTATION TRAVAIL COLLECTIF diurne (La Vinya) FÊTE FINALE 12

13 Acte 2 : «Lumières pyrotechniques et illuminations» Boisviel Marseille Du lundi 8 au 12 novembre 2004 Cette semaine très intense a été menée par Christophe Berthonneau sur les feux et lumières pyrotechniques. Il a, avec ses comparses, donné un aperçu des possibilités techniques mais aussi distillé quelques éléments sur la mise en forme et les mystères de ses créations (cf Annexe : Dossier de candidature). Initiateurs pédagoqiques : Christophe Berthonneau (directeur et responsable artistique du Groupe F) Projet réalisé : La commande de Christophe Berthonneau était d imaginer dans un espace circonscrit ( l esplanade de la cour de l Ecole) et un budget défini, un spectacle utilisant feux et pyrotechnie. Dix-huit projets ont été présentés, vendredi 12 novembre Intervenants extérieurs et rencontres Nicolas Mousquès (dompteur d étoiles, directeur de projets / Groupe F), Eric Noël (ingénieur ingénu, directeur technique, comédien / Groupe F), Sarah Sankey (comédienne volante, dompteuse de feu). La coordination a été assurée par Eric Binard (responsable de projets et conseiller juridique). Evaluation du stage par le Collège de compétences : Dominique Trichet et Michel Crespin 13

14 Semaine 4 : du 8 au 14 novembre Lundi 8 Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Vendredi 12 Samedi 13 Dimanche 14 9h30 à 12h Accueil à Boisviel Visite des lieux avec Christophe BERTHONNEAU Remise du "Théâtre du Feu" La Production: rapports à la commande. Le politique. Le relationnel avec Christophe BERTHONNEAU L'Architecture: Le Spectacle de rue. Le Skyline avec Christophe BERTHONNEAU La Technique: Innovations. Compétences avec Christophe BERTHONNEAU L'Alchimie: La création. La lumière, le son. L'humain. Correspondances avec Christophe BERTHONNEAU 12h à 13h Déjeuner à Boisviel Déjeuner à Boisviel Déjeuner à Boisviel Déjeuner à Boisviel Déjeuner à Boisviel 13h à 18h30 13h - 14h Lecture du livre 14h 18h30 Questions à Christophe BERTHONNEAU 13h - 14h Réflexion individuelle 14h 18h30 Atelier Flammes: le Montage, la Sécurité, la Mise en oeuvre Avec N. Mousquès 13h - 14h Réflexion individuelle 14h 18h30 Atelier Pyro: le Montage, la Sécurité, la Mise en oeuvre. Petites structures Avec Eric Noel 13h - 14h Réflexion individuelle 14h 18h30 Atelier Eclairage: Mise en lumière, la Vidéo Avec S. Sankey 13h - 14h Réflexion individuelle 14h 18h30 Les projets individuels sont étudiés et commentés avec Christophe BERTHONNEAU 12h 30 Cité des Arts de la Rue Visite et barbecue avec les Habitants de la Cité des Arts de la Rue 18h30 à 19h30 Ballades en Camargue Test : Effets Flammes Test : Effets Pyro Test : Effets Lumières A partir de 19h30 Dîner à Boisviel Dîner à Boisviel Dîner à Boisviel Dîner à Boisviel Dîner à Boisviel 14

15 III / Paroles d initiateurs pédagogiques et d intervenants Joan Font novembre 2004 Directeur et responsable artistique de la compagnie Comediants Le mot de la fin Je viens de vivre une expérience très agréable. Travailler avec des gens de différentes disciplines, de différentes nationalités, d âges différents, ça a été pour moi comme un pari, une bonne lutte. Du côté des Comediants, nous sommes très contents. Je trouve que nous avons fait beaucoup de choses et que cela ressortira d une manière ou d une autre. Certains spectateurs qui sont venus hier soir pensaient que nous venions de représenter un spectacle et m ont demandé si nous avions des dates de tournée Il y a des idées qui n ont pas pu être exploitées, mais nous sommes ensemble, et c est le plus important. Les petites choses sont aussi importantes que les grandes. En ce qui concerne Don Quichote, nous n avons pas eu le temps d approfondir, mais à l occasion j aimerais bien recevoir vos projets écrits. Et si Comediants décide d utiliser certaines de vos idées pour un spectacle, nous vous demanderions votre avis. J aimerais bien aussi recevoir les projets concernant votre travail individuel. Si nous avons réussi à aiguiser votre sens de la curiosité, c est déjà énorme! Le succès et le fracas sont des notions très relatives La vie est un risque, et nos métiers aussi. Nous ne sommes rien, mais nous sommes nécessaires. Nous devons provoquer la chance. Je vous souhaite une bonne continuation. L énergie est une notion abstraite. La douceur, la poésie, la tendresse ne sont pas des notions à la mode, mais ce sont des notions essentielles. Les petites choses sont très importantes. Nous avons voulu trop faire ici. Puis nous avons dû faire des choix. Car l important c est de ne pas tout transformer en stress. Si vous m envoyer vos travaux, je garderai quelque chose de votre âme, de votre sens...ce n est pas un spectacle ce que nous avons fait, c est beaucoup plus! Joan J Guillen Novembre 2004 Dessinateur et scénographe Professeur à l Ecole Supérieure d Art dramatique de l Institut du Théâtre de Barcelone Je trouve indispensable le travail de formation que FAI AR propose avec ces études. Fréquemment, et avec de très rares exceptions, la rue est une scène où la formation des acteurs dans les nombreuses spécialités que réunit l acte théâtral est déficiente, et cela implique que l on ait transmis à la société une image excessivement simpliste du théâtre de rue. Je crois que c est seulement avec la rigueur et la largeur d esprit de la formation que votre centre propose que nous obtiendrons un théâtre de rue et de grand format de grande qualité. Je vous remercie de m avoir offert l opportunité de connaître votre projet et d y participer. 15

16 Nathalie Martinatti novembre 2004 Coordinatrice pédagogique Comediants En passant par une rue étroite du quartier gothique de Barcelone, une boutique éveille ma curiosité: son entrée vitrée dévoile à l intérieur un décor coloré qui m invite à pousser la porte. Je me retrouve au milieu de figurines de différentes tailles, figurines féminines représentant la femme/mort, la femme/secret, la femme/amour, la femme/diable...l artiste est Chilienne, et le thème qu elle a choisi pour son dernier travail est la Toussaint. L histoire universelle de l homme qui vit, qui aime, qui meurt et qui rend hommage. Alors je m imprègne, je sens, je touche du bout des doigts...et puis je ferme les yeux...et le CONTE commence: Je suis un gnome et je me promène dans la Vinya. Je me régale de vous voir bouger et tester ce lieu de haut en bas. J ai du plaisir à vous voir évoluer, et je souhaiterais que vous envahissiez le moindre recoin. Je veux vous voir courir. Je veux vous voir enjamber. Je veux vous voir exploser les limites de la coupole. Dévaler la petite montagne, et inventer pour nous faire rêver. J effeuille le calendrier géant qui a rythmé votre présence. Et je garde jalousement les pages pour ne pas trop vite oublier. Elies Miralpeix Novembre 2004 Assistant de Joan Font Les objectifs de cette formation Le stage, qui dure trois semaines, a essentiellement pour objet de faire connaître le mode de travail, l organisation, les voies de création de la Compagnie Els Comediants, le but étant de fournir au participant une série d outils qui l aideront à développer sa créativité. L entraînement physique Sachant que, pour le théâtre de rue, le corps est l un des principaux instruments dont nous disposons, une bonne dose d énergie est nécessaire. Pour rassembler cette énergie, on a besoin d une préparation, physique également ; aussi une partie du travail consiste-t-elle à montrer à l acteur/chanteur diverses façons de préparer son corps. Nous abordons donc plusieurs routines d échauffement afin de familiariser les stagiaires aux différentes manières de parvenir à la préparation physique et mentale optimale pour le travail ultérieur. L entraînement culturel n étant pas moins important, nous consacrons une journée à gravir la montagne jusqu à la Croix de Canet de Mar, d où l on aperçoit la côte, les vallées environnantes, les sommets importants Un autre jour, nous irons à la plage pour pratiquer des exercices vocaux et des jeux dans le sable, ainsi que des improvisations spontanées. Vu l importance de l environnement sur le travail de création, la nécessité de prendre contact avec le milieu ambiant coule de source. Les échauffements et la préparation physique servent à faciliter les exercices qui se déroulent chaque matin et durant lesquels nous nous centrons sur les divers éléments théâtraux qu il y a lieu de connaître. Le temps, l espace, des concepts tels que le rythme, l improvisation, la musique, les accessoires... font office de guides lors des divers exercices. Ce travail est également destiné à susciter chez les stagiaires d autres manières de déployer des efforts en commun. Éléments théâtraux Le matin, on s attache à l étude des moyens de TRANSFORMATION, autrement dit des éléments permettant de donner vie à des idées ou des personnages par la transformation, notamment le masque, accessoire théâtral par excellence dont Els Comediants fait fréquemment usage. On passe en revue les différentes formes de masques et les techniques qui leur sont associées. Chaque type d élément / masque fait l objet d un exposé, d une prise 16

17 de contact et d improvisations ; il s agit d en saisir la mécanique individuelle et d observer les différences puisque tous ont leurs propres caractéristiques et réclament l emploi d un langage particulier. On étudie les masques de petite taille : loups, yeux, lunettes ; le demi masque, qui permet les mouvements de la bouche et par conséquent la parole, le dialogue, bref l exploration du drame textuel ; ou encore les masques larvaires, les grands masques, les masques zoomorphes, les grosses têtes et les géants, qui ne laissent pas place à la parole et relèvent du drame gestuel. Eléments et masques dont nous étudions l utilisation. Le travail individuel L enjeu de cette partie du travail consiste à montrer au stagiaire qu il est possible de créer un spectacle à partir de quelque chose de très personnel, d intime. Qu une chanson enfantine, un souvenir, un fait du quotidien peuvent être traduits en langage théâtral. Pour y parvenir, le stagiaire doit transmettre au public l importance de ce moment ou de cet élément si intime qu il a choisi. Il s agit en quelque sorte d essayer de ritualiser quelque chose de personnel. Pour ce travail, il lui est demandé un double exercice de traduction : tout d abord à petite échelle, sous forme de montage individuel destiné à un nombre réduit de spectateurs ; puis, à plus grande échelle, le même montage transposé cette fois pour un public de 1000 à 2000 personnes. L exercice doit permettre d appréhender en quoi, selon la dimension du montage, les types de langages, d espaces, de lumières, ainsi que le temps et le rythme, conditionnent la mise en scène d une même idée. Le travail en groupe Les groupes de stagiaires sont chargés de monter un spectacle autour des personnages de Cervantès : Don Quichotte, Sancho Panza et Dulcinée. Pour cet exercice, le fait qu il s agisse d une commande sur un thème imposé importe tout particulièrement, de même que la manière de présenter celle-ci au client, les conditions que cela implique, les moyens de la rendre séduisante Sachant que l année 2005 marque le 400 ème anniversaire de la parution de Don Quichotte, et qu elle a été déclarée Année du Livre et de la Lecture. Un autre objectif de cette partie du travail est l apprentissage du travail en groupe, où il faut apprendre à céder, à parier pour le consensus, pour la multiplicité des idées et des personnalités en présence Plus on est nombreux, plus le travail se complique, mais plus il s enrichit aussi puisqu il faut trouver l équilibre entre les individus. On travaille en groupes d envergures diverses (de 2 à 5 personnes), ce qui permet d observer les différentes dynamiques de travail qui s établissent selon le nombre de participants. Le travail collectif Ce travail découle de la nécessité de mettre en pratique les connaissances acquises pendant le stage, et de l importance de donner aux participants le rôle d un groupe de créateurs. Il a lieu dès la première semaine, autour d une table ; la deuxième, on se familiarise avec les espaces, les éléments du spectacle et la troisième est entièrement consacrée à la préparation proprement dite, à l élaboration des scénographies, aux répétitions, aux essais de feu et de pyrotechnie L objectif est la création d un spectacle de rue mettant en jeu les divers langages qui ont été traités pendant le stage, et de le jouer devant un public. La boucle du procès de création est ainsi bouclée : l organisation du spectacle et les éléments de sa mise en oeuvre sont laissés à la charge des stagiaires, de sorte que tout le groupe est responsable et partie prenante de la préparation et de la représentation finale du montage, sous la direction de l équipe de Els Comediants, cela s entend. Il a été convenu, en l occurrence, que le montage tournerait autour de la mort, thème choisi par les participants, et se présenterait sous forme de parcours à travers plusieurs espaces de la Vinya. Le format retenu est celui de la Feria. Après avoir évoqué les différents formats de rues : cortège, scène fixe, à l italienne ou circulaire, verticale, on se décide pour le format feria, soit une séquence d actions réparties au gré d espaces et de temps 17

18 différents, qui contraindront le spectateur à déambuler, à ne pas s asseoir, à participer activement à l action L espace est divisé par des portes, qu il faut franchir. Tout commence par la réception du public, sur le pas de la porte principale de la Vinya, accueil qui le met d emblée au diapason du thème, puisque c est la Mort en personne qui le reçoit. A l entrée de la Coupole, un groupe de comédiens attend les spectateurs et les photographie les yeux fermés, comme s ils étaient morts. Les photos seront projetées à la fin du spectacle. Sous la coupole, il y a un numéro de corde aérienne, avec deux actrices personnifiant la Vie et la Mort, un ouvreur qui déplace plutôt qu il ne place, le balayeur, qui ramasse par terre des feuilles de calendrier et les tend au public, une barmaid qui prépare des cocktails rouge sang, et un personnage double, des frères siamois qui interpellent le public et s emploieront à le guider vers la sortie de la coupole, jusqu à la troisième porte. Juste à la sortie, deux personnages frappent en cadence sur des bidons de différentes hauteurs, tandis qu un troisième, détenteur du feu juché sur des échasses, allume des brasiers le long du chemin qui conduit à la troisième porte. Au-delà de cette porte, s ouvre un espace rituel, symbolique, avec en guise d autel un grand masque blanc posé à terre, d où un personnage invite les gens à s approcher. Quand tous se sont rassemblés autour du masque géant, il leur demande de fermer les yeux et de penser aux êtres qui leur sont chers. L obscurité se fait et, venant de quatre directions, les esprits s avancent et entourent progressivement les spectateurs, tandis que fusent les feux d artifice. Puis le maître de cérémonie invite le public à suivre une des quatre formes de mort, une des quatre personnifications de la mort qui se présentent: la mort clinique, la mort d amour, la mort naturelle et la juste mort. Les morts invitent les spectateurs à les suivre, les séparent et les guident vers quatre espaces de représentation distincts où se trouvent les scènes des différentes morts. Plusieurs langages sont travaillés, ainsi que plusieurs espaces, multiples, vertical, à l italienne, avec parcours, et divers éléments tels que les masques larvaires, les bas, les loups, de grands éléments, les ombres, la musique live,... Guidé en cercle d une scène à l autre, le public ne verra que trois des quatre scènes et se demandera toujours avec curiosité ce qu on lui a caché. A l issue de la troisième représentation, le public est ramené vers l espace rituel, tandis de que les participants de l atelier interprètent tous ensemble une allégorie de la mort guerrière, de l absence et de la perte des êtres chers. L action est trépidante, ponctuée de feux d artifice les personnages tombent morts et lancent en s écroulant des sacs pleins de peinture rouge qui vont exploser sur les toiles tendues derrière eux. Puis, brandissant des vêtements symbolisant les disparus, ils exécutent une danse à la lumière des torches, redescendent au niveau du public et déposent les oripeaux sur l autel. C est alors que les morts, qui ont assisté à tout le montage, pénètrent dans l espace rituel en portant les toiles tachées de sang, que les personnages brûleront au feu de leurs torches. A cet instant, débute une danse dont le rythme s emballe progressivement jusqu à se transformer en bacchanale pour les morts. Le spectacle a été suivi d une courte présentation de la représentation, de quelques indications sur le stage de la FAI AR, et du salut des participants. Puis le public a été invité à finir la fête sous la coupole, où nous attendaient des châtaignes et un «bon vin», que nous avons dégustés en visionnant les photos prises au début du spectacle. Avec ce montage, nous espérons avoir donné aux stagiaires l opportunité de mettre en scène et de vivre tous les aspects d un travail collectif (création, production, construction, organisation et représentation) au cours duquel ils auront mis en pratique les connaissances acquises au cours des trois semaines de stage et, au final, se seront confrontés directement avec le public. Dynamiques de cohésion, d incitation à la création et d approche de la réalité Dans le cadre de la programmation, de tels actes ont autant d importance que les cours, les échauffements ou les exercices pratiques. Il est nécessaire, 18

19 croyons-nous, de fournir aux stagiaires des plateformes pour qu ils puissent se sentir à l aise et prêts à s investir dans la relation, mais aussi responsables et libres de créer, sans prétentions ni pressions d aucune sorte. Ou encore pour que les apprentis qu ils sont approchent des réalités artistiques et culturelles différentes. Réceptions, actes spéciaux, les sorties, les adieux Le premier jour du stage s est achevé par une petite fête de bienvenue à l intention des stagiaires. Célébrer ensemble l existence importe tout autant pour la formation que l apprentissage des techniques et l acquisition des connaissances; la connaissance mutuelle, l esprit de groupe s en trouvent renforcés, et une atmosphère propice aux échanges s instaure entre les participants. Pendant la première semaine de stage, nous avons demandé aux membres du groupe de préparer une réception pour l équipe de Els Comediants, dans la maison où ils étaient hébergés, en guise de réponse à la fête de bienvenue organisée à leur intention. Ils ont mis au point une série d actions, distribuées dans toute la maison. Chaque pièce avait été abondamment décorée et transformée pour représenter une histoire en forme d image. On avait ainsi des chambres de la peur, des chambres d adolescents, une salle de bains squattée, un viol assassinat, des hippies foldingues, une mère faisant fumer son bébé, ou encore une amusante scène de douche à trois. Les laisser créer quelque chose de personnel aura été une expérience très positive, le trac préalable et l euphorie ultérieure en sont d ailleurs la preuve. Leurs rapports en ont été fortifiés, puisqu il leur fallu s organiser tout seuls. Le premier week-end, l occasion s est présentée d aller voir la pièce que La Fura dels Baus présentait au Théâtre de Salt. Tous les stagiaires ont saisi cette chance de connaître de plus près l une des références théâtrales de Catalogne, et je dirais même d Europe, en termes de propositions scéniques audacieuses et engagées. Connaître d autres esthétiques et d autres modes de travail est une valeur importante de la formation. A mi-stage, profitant du jour prévu pour assister à la conférence que donnait Michel Crespin à l Institut du théâtre de Barcelone, nous avons proposé une sortie à «l Antic Teatre». La performance du couple de clowns, des français justement, a enchanté tout le monde. Pour conclure le stage, nous avons préparé une fête d adieux, où l excellente empathie avec le groupe a pu s exprimer autour d un verre, dans une ambiance détendue et agréable. La meilleure façon de mettre fin à un stage d une telle intensité. Commentaires du rédacteur Tout d abord, disons que la prise de contact avec une manifestation artistique ou culturelle, quelle qu en soit la nature, constitue une sorte d apprentissage direct de la manifestation en soi, mais aussi, au-delà de la plateforme agréable et propice aux contacts et aux relations humaines mise à disposition, un apprentissage de tout ce qui ne se dit ni ne se voit, de tout ce qui, en définitive, fait le fonctionnement intime du champ d étude, en l occurrence la compagnie Els Comediants. Ceci, associé au fait que les stagiaires ont vécu ensemble dès le premier jour, confère au projet pédagogique la valeur d une immersion totale dans l apprentissage en soi. Au reste, je crois être en mesure d assurer que, dans leur ensemble, les participants étaient animés de suffisamment de motivation pour accueillir les propositions et y prendre part avec ouverture d esprit et une belle générosité. Gageons que tous les «stagiaires» auront quitté la Vinya nantis d un bel éventail de connaissances et de trouvailles, aussi bien techniques, méthodologiques, expressives, relationnelles, qu issues du travail avec des gens de tous bords ou, simplement, de la convivialité. Je me limiterai à ajouter que je considère comme un privilège d avoir pu participé à mon humble manière à ce stage international, et que j espère que ces notes auront quelque utilité pour autrui. Merci beaucoup. 19

20 IV / Perception par les stagiaires du contenu programmatique de la FAI AR Le contenu programmatique, défini dans l Etude de définition et de faisabilité a été soumis aux stagiaires des préfigurations, comme grille d analyse des questions posées par celles-ci. A la fin des stages FAI AR, nous avons demandé aux stagiaires d évaluer individuellement selon les critères suivants les acquis pédagogiques des semaines de formation qu ils venaient de passer. La méthode d analyse statistique choisie a été la suivante : - si le thème a été pleinement abordé = 1 point - si le thème a été partiellement abordé = 0,5 point - si le thème n a pas été abordé = 0 point. 20

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent

Maître Eventail, Les mains qui fleurissent Contact : Ghislain Foulon shintai@live.fr Tél.: +33 (0)6.82.887.60.36. Comité des Fêtes CRS 53 MARSEI CHICHE Eric 71 AVENUE CLAUDE MONET 13014 MARSEILLE comite.des.fetes.crs53@gmail.com 0664712294 Maître

Plus en détail

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES)

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Structure de la formation : * 4

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

C R É A T E U R D É M O T I O N S

C R É A T E U R D É M O T I O N S CRÉATEUR D ÉMOTIONS Notre agence De vous à nous L organisation d évènements. Pink Event est une équipe de spécialistes de l évènementiel, qualifiés et expérimentés, convaincus et passionnés. Parce que

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique

Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique Une fantaisie comique pour femme seule en scène de et avec Maria Lerate Miss Bazooka Cherche l Amour cherche Processus Artistique Naissance du personnage Miss Bazooka a fait ses premiers pas à l'école

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

STAGES ET SORTIES ÉTÉ

STAGES ET SORTIES ÉTÉ STAGES ET SORTIES ÉTÉ 2015 Madame, Monsieur, EDITO Toute l année, les centres d animation proposent une gamme large et diversifiée d activités sportives, culturelles ou de loisirs, fréquentées par plusieurs

Plus en détail

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 COMMISSION REGIONALE DES PROFESSIONS DU SPECTACLE VIVANT ET ENREGISTRE Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 STATISTIQUES POLE EMPLOI SPECTACLE POUR LA BASSE-NORMANDIE Actualisation mai 2012

Plus en détail

de Mandine Guillaume

de Mandine Guillaume présente Spectacle pour enfants de 6 à 12 ans de Mandine Guillaume d après «Bocalises» de Roland Bousquet L Histoire Méo, poisson d eau douce, mène une existence paisible dans le siphon du lavabo blanc

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur

Ecoute. par Isabelle Philippe et Alain Davignon. Mise en scène : Catherine Vion. Lumières : Michel Wermester. Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur Ecoute par Isabelle Philippe et Alain Davignon Mise en scène : Catherine Vion Lumières : Michel Wermester Son : Philippe Fournel Olivier Lecoeur L une chante, l autre aussi. Elle écrit, il compose, des

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Sommaire. p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16. Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact.

Sommaire. p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16. Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact. Sommaire Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16 Arthur Bramao Bienvenue au Cabaret Croisé Émotions à ciel ouvert Les artistes du

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

La musique : facteur d identité européenne? Du 10 au 17 mars 2012

La musique : facteur d identité européenne? Du 10 au 17 mars 2012 C E N T R D E C U L T U R E U R O P E E N N E A B B A Y E R O Y A L E - 1 7 4 0 0 S A I N T J E A N D ' A N G E L Y - F R A N C E Tél. 00 33 (0)5 46 32 60 60 - Fax 00 33 (0) 5 46 32 60 70 - e-mail : centredecultureeuropeenne@gmail.com

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur

Donner au corps sa place Donner sa place à l acteur Formation professionnelle pour acteurs / Paris Cursus Une pédagogie exigeante L école du Jeu propose plusieurs cursus en fonction du désir, du niveau et de l ampleur du projet de chacun. Les jeunes acteurs

Plus en détail

Disc-Jockey,Chanteurs,Orchestres

Disc-Jockey,Chanteurs,Orchestres Catalogue Mariage Disc-Jockey,Chanteurs,Orchestres Nous vous proposons des prestations musicales de qualité, adaptées à votre mariage, lieu de réception, nombre de convives, en fonction de vos souhaits

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Le collectif carnaval et la ville de Gap organisent le Carnaval des Alpes le mercredi 29 Février 2012.

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

Incentives & Teambuilding

Incentives & Teambuilding Devenez acteurs, réalisateurs, caméramans Selon le thème choisi (propre à la problématique de la société, historique ou culturel) chaque se verra confier une mission : écrire ou réécrire un scénario, mettre

Plus en détail

Didactique des arts visuels :

Didactique des arts visuels : Didactique des arts visuels : Principes et grandes lignes Du coté des instructions officielles Les objectifs de l'éducation artistique et culturelle à l'école L éducation artistique et culturelle a pleinement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 1 -

DOSSIER DE PRESSE - 1 - DOSSIER DE PRESSE - 1 - 5 ème FESTIVAL MEXICO MAXICO LA TOUSSAINT MEXICAINE Sous le haut parrainage de S.E. Carlos De ICAZA, Ambassadeur du Mexique en France, l Association des Cultures Franco-Mexicaines

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble.

Les Subsistances. Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les subsistances Votre entreprise aux Subsistances, un évènement à imaginer ensemble. Les Subsistances Laboratoire international de création artistique Cirque / Théâtre / Danse / Musique 04 78 39 10 02

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr

ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr ASSOCIATION TROUBADOURS Edwige Nomdedeu ~ 06 81 98 78 50 www.troubadours-aquitaine.fr // contact@troubadours-aquitaine.fr Troubadours L association Troubadours existe depuis 2005 et fonctionne uniquement

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes Présente une exposition photographique/performance HOMMES EN STOCK De En partenariat avec le C2 à Torcy (71) Théâtre avec Entractes est une compagnie créée, sous l impulsion

Plus en détail

PROGRAMME FUGUE. Les horaires vous seront signalés une fois les inscriptions closes. Total des heures : 14

PROGRAMME FUGUE. Les horaires vous seront signalés une fois les inscriptions closes. Total des heures : 14 PROGRAMME FUGUE Les deux jours se composent d une approche corporelle et mentale, alternant l étude des «manières de faire» (techniques) et des «manières d être» (états intérieurs et manifestations extérieures)

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur.

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. couverture QUI SOMMES NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. QUE FAISONS NOUS? «Le Cirque est Partout» : les créations et prestations

Plus en détail

Fiche métiers. Régisseur lumière

Fiche métiers. Régisseur lumière Fiche métiers Régisseur lumière Si vous consultez ce document sur support papier, certains liens n'apparaîtront pas. Pour accéder aux sites resources, nous vous conseillons d'utiliser la version interactive

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

«L Art et la manière»

«L Art et la manière» «L Art et la manière» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par URIOPSS PACAC 54 rue paradis 13286 Marseille Cedex 6 Tél. 04 96 11 02 20Organisme de formation

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS. Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin

ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS. Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin ANALYSE D UNE OEUVRE DE ROBERT COMBAS Bony - Richard - Gwladys - SImon - Megane Kouamela Rapenne Le Roy Bareyt Tandin RAPPEL du brief Par groupe, nous nous sommes rendus au CAPC, le musée d art contemporain,

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation

Ateliers Arts & Sens. Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Sensi, Ateliers Arts & Sens - 40, rue du Bac, Im. 5. - 75007 Paris - www.sensi-ateliers.com - barbara.albasio@sensi-ateliers.com

Plus en détail

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336

Les Grands Chênes. Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Les Grands Chênes 1, rue Saint-Martin 57100 Thionville/Veymerange Tél : 03.82.34.61.76 e-mail : les-grands-chenes@wanadoo.fr Jeunesse et Sports sous le N 57336 Activités "Petite Enfance" 0-3 ans Portage

Plus en détail

Ateliers. Créatifs. danse créative et contemporaine. théâtre. adultes. Acrylique Junior section danse et section théâtre.

Ateliers. Créatifs. danse créative et contemporaine. théâtre. adultes. Acrylique Junior section danse et section théâtre. Ecole du spectacle Ateliers Créatifs de la Compagnie 100% Acrylique dès 4 ans, adolescents et adultes Ateliers danse créative et contemporaine Ateliers théâtre Cours adultes Danse-énergie Pilates Qi Gong

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

- LA COHÉSION EN CHANSON -

- LA COHÉSION EN CHANSON - F i c h e 0 4 0 1 - LA COHÉSION EN CHANSON - Exigeant et toujours passionnant, ce travail réunira tout les participants autour d une même difficulté : la découverte de la vocalité. Dans un premier temps,

Plus en détail

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com Le Team building (consolidation d équipe) Olympiades Venez participer à nos «Olympiades» et découvrez les capacités d adaptation de votre équipe lors d une compétition amicale Pas besoin d être en grande

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école.

agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. agence-école LVB 2 en communication visuelle L Agence dans l école, l école dans l agence Un principe inédit : faire venir l entreprise dans l école. établissement privé d enseignement supérieur technique

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

DEMANDE DE RESIDENCE

DEMANDE DE RESIDENCE DEMANDE DE RESIDENCE SepT CenT QuaTre VingT Trois Lieu porté par la compagnie 29x27 50 rue Fouré 44 000 NANTES Direction artistique : Gaëlle BOUILLY & Matthias GROOS Contact : Aurélia Roche Livenais +

Plus en détail

Renaissance Nancy 2013

Renaissance Nancy 2013 Renaissance Nancy 2013 Règlement de l Appel à projet Création vidéo (diffusion sur le principe de mapping architectural) à l occasion des «Moments d invention» Place Charles III à Nancy du 24 mai 2013

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle!

Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle! Embarquez à bord d un bateau unique pour une soirée exceptionnelle! Située au cœur de Lyon, sur les berges du Rhône, La Plateforme est un remarquable pétrolier fluvial transformé en lieu de réception de

Plus en détail

La «direction d acteurs», rencontres internationales - préparations et entraînements -

La «direction d acteurs», rencontres internationales - préparations et entraînements - La «direction d acteurs», rencontres internationales - préparations et entraînements - Paris, du mardi 25 mars au dimanche 30 mars 2014 : Masters-classes à ARTA, du 25 au 30 mars, Colloque au Conservatoire

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES a up lture ccessible ar u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES 2014 Parce que le spectacle est vivant et que le public doit l être aussi! Couv. Confitures et Cie-- Conception graphique Lemon

Plus en détail

Dossier de presse Holimeet

Dossier de presse Holimeet Dossier de presse Holimeet Mardi 9 juin 2015 holimeet@gmail.com holimeet.fr Table des matières Communiqué Présentation de Holimeet 3 4-5 Le concept Holimeet, dans la mouvance du tribalisme planétaire La

Plus en détail

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON -

PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - PROJET D'ANIMATION ATELIER DE DESSIN ANIME ASSISTE PAR ORDINATEUR - ATELIER TOON - ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- - 1

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

Formation «L Art et la manière de manager»

Formation «L Art et la manière de manager» Formation «L Art et la manière de manager» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par Le contexte Pour donner suite à un cycle de formation qui s est déroulé en

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

Commission Vivre sa Nature

Commission Vivre sa Nature Commission Vivre sa Nature Compte rendu Réunion Alternatiba commission «Vivre sa Nature» 22 Avril 18H 20H MNEI (Maison de la Nature et de l Environnement de l Isère) Prochaine réunion : Mardi 5 Mai 18h

Plus en détail