Manger bio local en restauration collective... Contexte et clés de réussite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manger bio local en restauration collective... Contexte et clés de réussite"

Transcription

1 INTERVENTION AMBIERLE 11 Avril 2011 Manger bio local en restauration collective... Contexte et clés de réussite 1

2 L ARDAB l Association des Producteurs bio du Rhône et de la Loire, Quelles missions?

3

4 L ARDAB : ses missions Développement de l agriculture biologique : appui aux agriculteurs Structuration des filières Une expérience dans l appui à l approvisionnement de la restauration collective Des compétences en matière de formations, d animations et d accompagnement pédagogique, dans les établissements scolaires Réseau : Coordination régionale de l Agriculture Biologique - Réseau d associations départementales de producteurs bio

5 L ARDAB : ses missions? Développer l AB Augmenter l offre de produits bio 2 Pérenniser les filières de produits biologiques Augmenter la demande de produits bio Producteurs Consommateurs 1 Sensibiliser le monde agricole à l AB 3- Promouvoir l AB auprès des consommateurs

6 La restauration collective bio locale, Quels intérêts?

7 BIO : ni produits chimiques de synthèse, ni OGM Contribuer à préserver l environnement Eau, air, fertilité des sol, biodiversité, énergies fossiles La bio, une plus value territoriale 20 à 30% de main d œuvre en plus (Rapport FNAB DATAR), circuit de proximité privilégiés Pesticides en France : 3ème consommateur au monde, 1er européen 75% des eaux superficielles et 57% des eaux souterraines contaminées Des bénéfices en terme de santé publique Pas de contamination de la chaîne alimentaire, peu d additifs dans les produits transformés Des produits de qualité Meilleures qualités nutritionnelles, reconnues : + de matière sèche et vit C pour fruits et légumes, + d acides gras oméga 3 pour le lait, acides gras préservés dans les huiles végétales, farines + riches en fibres, minéraux et certaines vitamines ; Plus de saveurs et diversité des goûts Les pesticides dans nos aliments : 53% des fruits, légumes et céréales contiennent des résidus de pest, 9% à des doses > aux limites max. admises. (CEE, 2004) 7

8 La bio en restauration collective... Quels intérêts? Une réponse concrète aux attentes de la société face aux problèmes environnementaux et aux crises alimentaires Un soutien économique à l Agriculture Biologique Accès au bio pour toutes catégories sociales Un intérêt éducatif Un progrès pour le service de restauration 8

9 Quelques clés de réussite pour intégrer durablement des produits bio en restauration collective

10 Des obstacles identifiés... - Introduire des produits bio dans notre cahier des charges... On ne sait pas comment s y prendre CLE DE REUSSITE N 1 : intégrer du bio dans son cahier des charges - C est trop compliqué! - Il n y a pas de marché bio local! CLE DE REUSSITE N 2 : savoir qu il existe un marché bio local significatif - Le bio, c est trop cher! CLE DE REUSSITE N 3 : maîtriser la problématique du prix - Les convives sont peu sensibles à la démarche. CLE DE REUSSITE N 4 : communiquer sur l AB, un gage de réussite - Les équipes de cuisine sont parfois réfractaires aux changements de pratiques CLE DE REUSSITE N 5 : former les équipes de cuisine 10

11 CLE DE REUSSITE N 1 : Intégrer du bio dans son marché

12 Vous allez rédiger votre marché public... Intégrer du «bio intelligent» dans le cahier des charges - Cibler des produits labellisés BIO disponibles au niveau local en privilégiant les circuits courts - Préférer LA RÉGULARITÉ D INTRODUCTION DE CERTAINES FAMILLES de produits à des repas 100% bio ponctuels - Prendre en compte la SAISONNALITÉ RÉGIONALE des produits et limiter les transports et les emballages - Limiter l'introduction de produits transformés, recomposés et garantir un % de PRODUITS FRAIS ET BRUTS

13 CLE DE REUSSITE N 2 : Savoir qu il existe un marché bio local significatif

14 Un marché local de produits biologiques existe Les produits les plus disponibles en RA : 1/ Produits laitiers (yaourts, faisselles, fromages secs,...) : Disponibilité tout au long de l année, approvisionnement local efficace. 2/ Fruits et légumes : Produits disponibles localement, PAR CONTRE nécessité : de connaître la saisonnalité, de privilégier des légumes bruts et planifier ses approvisionnements. 3/ Viande : Approvisionnement en poulet et viande bovine possible, très délicat en porc et agneaux. 4/Le pain est plébiscité pour débuter l introduction de produits bio.

15 Un marché local de produits biologiques existe Où trouver des produits bio de Rhône-Alpes? -«L Annuaire des fournisseurs bio de Rhône-Alpes pour la restauration collective» : 200 contacts régionaux (producteurs/ distributeurs/ transformateurs) classés par département et par famille de produits. Disponible sur le site : - Des démarches collectives d agriculteurs bio pour rendre lisible l offre bio locale pour la restauration collective : En Isère/Savoie/Ain, Manger Bio Ici Alpes Bugey En Rhône/Loire, BIO A PRO

16 16

17 FONCTIONNEMENT 17

18 LA MISSION DE BIO A PRO D ÉCHANGE : UN FACILITATEUR D ÉCHANGES AU SERVICE DES PRODUCTEURS ET DES RESTAURANTS COLLECTIFS PRODUCTEURS/ TRANSFORMATEURS BIO A PRO RESTAURANTS COLLECTIFS Prise de commande unique - approvisionnement local 100% bio - livraison assurée facturation unique des prix justes pour les producteurs une offre locale bio lisible

19 QUELQUES CHIFFRES CLEFS 19

20 Les chiffres clefs Sur 2009 : réalisés Sur 2010 : réalisés 20

21 janv-11 Les chiffres clés CA réalisé (euros) janv-10 Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Activité suivant fortement le rythme des établissements scolaires

22 Les clients Quelle typologie? Une clientèle à 85% scolaire (contre 95% scolaire sur 2009-mi-2010) 17 lycées (7 dans la Loire) 10 collèges (8 dans la Loire) 11 écoles primaires (2 dans la Loire) 2 restaurants de Lyon 5 cuisines centrales (2 dans la Loire) 1 restaurant inter-administratif du Rhône 2 restaurants d entreprise 7000 personnes mangent bio via BIO A PRO chaque semaine! A MINIMA

23 Répartition du CA par type de client Restaurant Interadministratif 13% Autres 1% Lycées 39% Cuisines centrales 18% Restaurants 2% Ecoles 20% Collèges 7%

24 Typologie des introductions: Répartition du CA par famille de produits œufs 2% poisson 1% poulet 9% épicerie 12% produits laitiers 31% viande 18% fruits, légumes et fruits transformés localement 27%

25 Origine des produits... POUR L ENSEMBLE DES PRODUITS : ACHAT LOCAL à 90% sur 2010 avec un approvisionnement auprès d une 40 aine de producteurs bio... 25

26 ZOOM SUR LES F&L (1 er semestre 2010) Répartition des achats en fruits et légumes: Producteur; 14866; 82% Biocoop; 1325; 7% Biodistrifrais (depuis oct.); 1606; 9% Agrobiodrom e (2 fois); 300; 2% Achat local : 82% Achat dépannage grossiste : 18% -Produit dispo en local mais pas pour BIO A PRO; -Produit non disponible en local (pas de volume) -Produit hors saison; 26

27 Que proposent les producteurs bio du Rhône et de la Loire? 1/ Des produits laitiers (yaourts, faisselles et fromages secs) : Disponibilité tout au long de l année, approvisionnement local efficace! 2/ Fruits et légumes : Approvisionnement local efficace, mais offre inférieure à la demande et limitée aux produits de saison. En légumes : légumes d hiver disponibles : pommes de terre, carottes, salades, choux, poireaux,... = Nécessité de planifier!!! En fruits : pommes et kiwi 3/ Viande : moins introduite car plus onéreuse mais appréciée par les cuisiniers car différence de qualité notable. Approvisionnement en poulet et viande bovine possible, ATTENTION : très délicat en porc et agneaux. 4/ Œufs : très bonne disponibilité

28 CLE DE REUSSITE N 3 : Maîtriser la problématique du prix

29 Maîtriser la problématique du prix TOUT D ABORD, les produits bio sont-ils plus chers? Oui dans les faits, mais comment cela s explique-t-il? 1/ Des rendements parfois plus modestes 2/ Un recours à davantage de main d œuvre 3/ Une agriculture minoritaire qui ne réalise pas encore d économie d échelle 4/ Contrôle payant à tous les niveaux : les agriculteurs /transformateurs/ distributeurs bio Néanmoins, prix des produits = plus justes incluent réels coûts de production et évitent à la collectivité de supporter les effets négatifs de certains types d agriculture diminution des coûts sociétaux liés à la dépollution, au traitement de l eau,...

30 Maîtriser la problématique du prix Manger bio à un prix accessible, quelques préconisations : - Privilégier des produits bruts / les produits transformés en bio sont très chers! s approvisionner en légumes locaux = bruts! - Favoriser les fruits et légumes de saison «de saison» = «local» = en provenance des producteurs! - Réfléchir aux grammages des protéines animales/ Matière Sèche plus élevée pour les produits bio La viande = poste le plus cher possibilité de réduire le grammage car la viande perd 20 à 30% d eau en moins à la cuisson. - Penser aux protéines végétales 100g de viande équivaut à 100g de céréales complètes et 50g de légumineuses.

31 CLE DE REUSSITE N 4 : Communiquer sur l AB, un gage de réussite

32 Communiquer sur l AB, un gage de réussite Le réseau bio peut vous accompagner... -Des outils de communication : des affiches et dépliants, des expositions,... -Des tables de dégustation réalisées par les agriculteurs -Conférences avec intervention d agriculteurs bio - Des visites de fermes biologiques

33 CLE DE REUSSITE N 5 : Former les équipes de cuisine

34 Former les équipes de cuisine Pour garantir la pérennisation de l introduction du bio -Constat : - En bio, nécessité de travailler un maximum de légumes bruts - En bio, nécessité de prendre en compte certaines spécificités des produits bio - En bio, nécessité de coller au plus juste des saisons, donc d avoir des ressources en terme de renouvellement de recettes à partir des mêmes légumes -... Formation «Cuisiner bio en restauration collective, c est possible!» des équipes de cuisine

35

36 Merci de votre attention! Des questions? 36

Les facteurs de réussite d un projet d introduction de produits bio et locaux en restauration collective. Bérénice Bois, ARDAB

Les facteurs de réussite d un projet d introduction de produits bio et locaux en restauration collective. Bérénice Bois, ARDAB Les facteurs de réussite d un projet d introduction de produits bio et locaux en restauration collective Bérénice Bois, ARDAB 1 1 Impliquer et communiquer auprès de tous les publics La réussite du projet

Plus en détail

Les produits bio locaux en restauration collective pour les personnes âgées, c est possible!

Les produits bio locaux en restauration collective pour les personnes âgées, c est possible! Les produits bio locaux en restauration collective pour les personnes âgées, c est possible! Les produits bio locaux en restauration collective pour les personnes âgées, c est possible! 1. Agriculture

Plus en détail

CHARTE RESTAURATION COLLECTIVE BIO EN REGION CENTRE

CHARTE RESTAURATION COLLECTIVE BIO EN REGION CENTRE CHARTE RESTAURATION COLLECTIVE BIO EN REGION CENTRE L a charte «Restauration collective bio en région Centre» a pour objectif de définir un cadre d engagements réciproques entre les acteurs de la bio et

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE

CHARTE D ENGAGEMENTS POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE CHARTE D ENGAGEMENTS 2011-2014 POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE Entre : L établissement.. La Fédération Régionale des AgroBiologistes

Plus en détail

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Anne-Hélène Bunod Chambre Régionale d Agriculture Franche-Comté Enjeux Rendre accessible une

Plus en détail

Fiche d expérience. Contact : Sandrine DERVIN Tel : Mail :

Fiche d expérience. Contact : Sandrine DERVIN Tel : Mail : Fiche d expérience CARTE D IDENTITE : Nom de la structure : CAISSE DES ECOLES DE REIMS Adresse : 52 rue Talleyrand CP : 51000 Ville : REIMS Contact : Sandrine DERVIN Tel : 03 26 85 31 49 Mail : sandrine.dervin@mairie-reims.fr

Plus en détail

[Trucs et astuces pour réussir son projet!]

[Trucs et astuces pour réussir son projet!] Qualité et Proximité en Restauration Collective Pays de Haute-Mayenne [Trucs et astuces pour réussir son projet!] 1 Les 7 clés de la réussite 1/ Un projet global : Faire en sorte que l introduction des

Plus en détail

CHARTE REGIONALE 2018

CHARTE REGIONALE 2018 CHARTE REGIONALE 2018 DES ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE LES ACTEURS DE LA FILIÈRE BIO ET DE LA RESTAURATION COLLECTIVE POUR L INTÉGRATION D INGRÉDIENTS BIO DANS LES REPAS EN BRETAGNE Charte régionale des

Plus en détail

L'AB à l'école: Quelle place dans l'enseignement et la formation?

L'AB à l'école: Quelle place dans l'enseignement et la formation? 9èmes rencontres nationales professionnelles de l'ab L'AB à l'école: Quelle place dans l'enseignement et la formation? 14 septembre 2016 Valérie JACQUIER Diététicienne-Nutritionniste, Paris Consultant

Plus en détail

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012 Plan La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration Conférence «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22/11/2012 Céline Lecoeur Présentation d A

Plus en détail

Lancement du projet alimentaire du territoire d Erdre et Gesvres

Lancement du projet alimentaire du territoire d Erdre et Gesvres 6 Novembre 2018 Lancement du projet alimentaire du territoire d Erdre et Gesvres 1 Objectifs Volet consommation Volet consommation: Faciliter le lien entre l offre alimentaire de proximité et la demande

Plus en détail

Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie. Namur, le 20 avril 2010

Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie. Namur, le 20 avril 2010 Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie Namur, le 20 avril 2010 vinciane.demoffarts@bioforum.be 1. Quelles plus-values? Les menus sont à la croisée de la

Plus en détail

Unité de Préparation Culinaire UPC Château Arnoux. Les repas sont préparés sur place Possibilité de préparer des légumes bruts

Unité de Préparation Culinaire UPC Château Arnoux. Les repas sont préparés sur place Possibilité de préparer des légumes bruts Unité de Préparation Culinaire UPC Château Arnoux Mise à jour le 15 novembre 2010 Bastide neuve 04160 Château Arnoux Votre contact Sophie Druard 04 92 64 40 14 s.druard@cg04.fr Restaurant non ouvert à

Plus en détail

Les repas sont préparés sur place Possibilité de préparer des légumes bruts Le service se fait via un self

Les repas sont préparés sur place Possibilité de préparer des légumes bruts Le service se fait via un self Collège Guillaume de Lorris Mise à jour le 3 juillet 2017 38 rue St Lazare 45260 Lorris Votre contact Pascal VEAULIN chef de cuisine 02 38 92 41 69 veaulin.pascal@neuf.fr Restaurant non ouvert à d'autres

Plus en détail

CIRCUITS COURTS ET RESTAURATION COLLECTIVE Une des démarches les plus abouties, née dans le «jardin de la France»

CIRCUITS COURTS ET RESTAURATION COLLECTIVE Une des démarches les plus abouties, née dans le «jardin de la France» DOSSIER DE PRESSE CIRCUITS COURTS ET RESTAURATION COLLECTIVE Une des démarches les plus abouties, née dans le «jardin de la France» Les circuits courts sont à la mode. Les produits locaux s invitent à

Plus en détail

Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges

Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges Les axes politiques Le Conseil départemental de la Haute-Garonne est engagé dans : une politique

Plus en détail

Carte des producteurs biologiques Normands de la coopérative Inter Bio Normandie Services (mars 2016)

Carte des producteurs biologiques Normands de la coopérative Inter Bio Normandie Services (mars 2016) Carte des producteurs biologiques Normands de la coopérative Inter Bio Normandie Services (mars 2016) Nous sommes plus de 40 producteurs biologiques sociétaires, organisés pour approvisionner la restauration

Plus en détail

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur L agriculture Biologique Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur Le marché des produits bio Part de la consommation des produits bio en Europe Marché

Plus en détail

L opération «Manger Bio Local au Lycée»

L opération «Manger Bio Local au Lycée» L opération «Manger Bio Local au Lycée» Comité Régional de l Alimentation MIN de Lomme, mardi 26 mai 2015 Déroulé de la présentation Objectifs et enjeux de l opération Les contours de l opération Point

Plus en détail

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective. DRAAF Pays de la Loire

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective. DRAAF Pays de la Loire OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective DRAAF Pays de la Loire POURQUOI L OBSERVATOIRE? Contexte Programme National pour l Alimentation - Mesurer, quantifier les approvisionnements

Plus en détail

Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance

Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance Introduction d'aliments issus de l'agriculture biologique en crèche S.MERLE, Diététicienne à la Direction des Familles et de la Petite

Plus en détail

Des produits bio dans mon restaurant collectif, c est possible avec Agrobio Poitou-Charentes. >>> Programme des formations proposées

Des produits bio dans mon restaurant collectif, c est possible avec Agrobio Poitou-Charentes. >>> Programme des formations proposées Des produits bio dans mon restaurant collectif, c est possible avec Agrobio Poitou-Charentes >>> des formations proposées Agrobio Poitou-Charentes vous accompagne dans votre démarche de progrès alimentaire

Plus en détail

s approvisionner en proximité

s approvisionner en proximité s approvisionner en proximité Pour une restauration responsable et durable en Auvergne-Rhone-Alpes! restauration collective PRÉFET DE LA RÉGION AUVERGNE- RHÔNE-ALPES c est quoi la proximité? produit pas

Plus en détail

La restauration scolaire. réunion du 09 mars 2017

La restauration scolaire. réunion du 09 mars 2017 La restauration scolaire réunion du 09 mars 2017 Les obligations de la restauration scolaire La circulaire du 25 juin 2001 définit les obligations pour la restauration scolaire (maternelle et élémentaire),

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT LOCAL DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE

APPROVISIONNEMENT LOCAL DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE Réunion : APPROVISIONNEMENT LOCAL DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE Quimperlé, 31 mai 2017 www.quimperle-communaute.bzh ------- Quimperlé Communauté La démarche et ses objectifs ---- Développer et encourager

Plus en détail

Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective. 20 juin CNFPT

Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective. 20 juin CNFPT Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective 20 juin 2013 - CNFPT Plan : -De l opération «Manger bio et autrement» dans les collèges à une politique alimentaire départementale

Plus en détail

Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective. C est possible!

Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective. C est possible! Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective C est possible! Des références pour identifier l intérêt/les enjeux et évaluer/fixer ses objectifs d approvisionnement Des

Plus en détail

Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA

Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA Présentation effectuée dans le cadre de la Présentation de la boîte à outils LOCALIM Préfecture des Bouches-du-Rhône / Marseille /

Plus en détail

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016 Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions 4 février 2016 Introduction professionnelle Jean Pierre Le Fur, AMF Laurent Kerlir, Chambre d agriculture du Morbihan FDSEA Ordre du

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC, QUALITÉ ET LOCALITÉ

MARCHÉ PUBLIC, QUALITÉ ET LOCALITÉ MARCHÉ PUBLIC, QUALITÉ ET LOCALITÉ La qualité dans un marché public de restauration collective, un moyen d introduire de la localité l expérience réussie du Foyer Soleil de Chalonnes-sur-Loire Schéma de

Plus en détail

Panorama partiel des modes de commercialisation en circuits courts dans le Rhône

Panorama partiel des modes de commercialisation en circuits courts dans le Rhône Panorama partiel des modes de commercialisation en circuits courts dans le Rhône Chambre d Agriculture du Rhône Anne-Marie SCHMUTZ-POUSSINEAU Domaine appui économique aux filières Qu est ce qu un circuit

Plus en détail

RESTAURATION COLLECTIVE

RESTAURATION COLLECTIVE Le cahier des charges RESTAURATION COLLECTIVE ECOCERT FRANCE juil.-13 Le cahier des charges ECOCERT s engage aux côtés des professionnels qui œuvrent à l introduction des produits biologiques et locaux

Plus en détail

Développement des circuits alimentaires de proximité en Saône et Loire AGRILOCAL71 : une plateforme au service des collectivités et des fournisseurs

Développement des circuits alimentaires de proximité en Saône et Loire AGRILOCAL71 : une plateforme au service des collectivités et des fournisseurs Développement des circuits alimentaires de proximité en Saône et Loire AGRILOCAL71 : une plateforme au service des collectivités et des fournisseurs locaux La démarche Agrilocal 2010-2013 : une démarche

Plus en détail

ANNEXE 3 - Etat des lieux des collectivités avec produits locaux en restauration collective scolaire primaire + CESFO

ANNEXE 3 - Etat des lieux des collectivités avec produits locaux en restauration collective scolaire primaire + CESFO ANNEXE 3 - Etat des lieux des collectivités avec produits locaux en restauration collective scolaire primaire + Collectivités Type gestion Prestataire Type de convives directe - Personnel administratif

Plus en détail

Réseau rural régional Les démarches alimentaires territoriales

Réseau rural régional Les démarches alimentaires territoriales Réseau rural régional Les démarches alimentaires territoriales 1 Alimentation durable en EPLE et marchés publics 1) L'alimentation durable : définitions 2) La rédaction des pièces du marché : focus sur

Plus en détail

Suivi du marché de la restauration scolaire du Pallet Période Septembre à Décembre

Suivi du marché de la restauration scolaire du Pallet Période Septembre à Décembre Suivi du marché de la restauration scolaire du Pallet Période Septembre à Décembre Jeudi 29 Novembre 2018 Rappels des objectifs du cahier des charges Objectifs généraux en termes d approvisionnements -

Plus en détail

Vente à la Restauration collective

Vente à la Restauration collective Vente à la Restauration collective Chambre d Agriculture de la Loire 43 avenue Albert Raimond BP 40050 42272 SAINT-PRIEST-EN-JAREZ CEDEX Mireille FONCEL Août 2011 Version 1 Description et spécificités

Plus en détail

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,!

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,! TOP TOP MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE AUX IDEES RECUES,!, STO IDÉE REÇUE N 1 Si je mets du bio et du local dans ma cantine JE VAIS EXPLOSER MON

Plus en détail

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4

SOMMAIRE POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 SOMMAIRE INTRODUCTION : POURQUOI PROPOSER DES INGREDIENTS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE? P 3 1.QU EST-CE QUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE? P 4 2. QUELLE DEMARCHE POUR INTRODUIRE DES PRODUITS BIO LOCAUX EN

Plus en détail

Pense. global, choisis. local! NOS ACTIONS Produits locaux

Pense. global, choisis. local! NOS ACTIONS Produits locaux Pense global, choisis local! NOS ACTIONS Produits locaux «LE PLAISIR DE BIEN MANGER» UN SLOGAN QUI PARLE! «Nous pensons global, nous achetons local!» Restopolis est un service gouvernemental de la restauration

Plus en détail

Restauration collective durable

Restauration collective durable Restauration collective durable Sommaire INTRO Qu est-ce que l alimentation durable? Principes et enjeux PARTIE 1 Pourquoi faire évoluer ma collectivité vers une alimentation durable? Raisons principales

Plus en détail

- Présentation des résultats de l étude -

- Présentation des résultats de l étude - Ludivine Tatieu-Bilhère La restauration collective : Une opportunité pour une agriculture et une alimentation durables? - Présentation des résultats de l étude - Table ronde - 21 septembre 2009 Le contexte

Plus en détail

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude. Mars 2014 Étude n

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude. Mars 2014 Étude n Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude Mars 2014 Étude n 1301667 Sommaire INTRODUCTION 3 Contexte Objectifs de l étude Méthodologie Grille de lecture des résultats

Plus en détail

Panorama de la région Provence- Alpes-Côte d Azur : restauration collective et offre locale

Panorama de la région Provence- Alpes-Côte d Azur : restauration collective et offre locale Panorama de la région Provence- Alpes-Côte d Azur : restauration collective et offre locale Comité Régional Alimentation 6 décembre 2018 S. Picard (Chambre Régionale d Agriculture PACA) Source: Mémento

Plus en détail

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude. Mars 2015 Étude n

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude. Mars 2015 Étude n Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport d étude Mars 2015 Étude n 1401609 Sommaire INTRODUCTION 3 Contexte Objectifs de l étude Méthodologie Grille de lecture des résultats

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Approvisionnement local pour la restauration collective Réunion d information Décideurs Cuisiniers - Agriculteurs Ambierle Lundi 11 Avril 2011 Une démarche globale > Soutien à l économie locale, nouveaux

Plus en détail

Alimentation bio et circuits courts en restauration scolaire

Alimentation bio et circuits courts en restauration scolaire LYCÉE 21 Alimentation bio et circuits courts en restauration scolaire R. HEIM, Proviseure M.CUARTERO, technicien territorial D. CARDOT, chef cuisinier S. COUDERQ, enseignante ESC... Lycée Louis PASTEUR

Plus en détail

Tendances, actions et projections de la valorisation de produits biologiques en restauration collective --- RRR Alsace 26 janvier 2012

Tendances, actions et projections de la valorisation de produits biologiques en restauration collective --- RRR Alsace 26 janvier 2012 Tendances, actions et projections de la valorisation de produits biologiques en restauration collective --- RRR Alsace 26 janvier 2012 Présentation de la FNAB La Fédération Nationale d'agriculture Biologique

Plus en détail

Restauration collective de qualité sur le Pôle Territorial

Restauration collective de qualité sur le Pôle Territorial Restauration collective de qualité sur le Pôle Territorial Déroulé Tour de table Rappel du contexte sur le territoire départemental des actions engagées sur la restauration collective Rappel des principaux

Plus en détail

MESURE DE L INTRODUCTION DES PRODUITS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE

MESURE DE L INTRODUCTION DES PRODUITS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE MESURE DE L INTRODUCTION DES PRODUITS BIO EN RESTAURATION COLLECTIVE Rapport d étude Avril 2016 Étude n 1501305 SOMMAIRE I INTRODUCTION Contexte Objectifs de l étude Méthodologie Grille de lecture des

Plus en détail

GHT DES ALPES DU SUD

GHT DES ALPES DU SUD GHT DES ALPES DU SUD Xavier Bletterie Chargé de projet agriculture et forêt Parc naturel régional du Queyras Marc Lourdaux Coordinateur Echanges paysans Hautes Alpes Retour d expériences projet semaine

Plus en détail

Le plan de développement de l alimentation durable de la restauration collective parisienne

Le plan de développement de l alimentation durable de la restauration collective parisienne Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d Écologie Urbaine Le plan de développement de l alimentation durable de la restauration collective parisienne 1 Direction des Espaces verts et

Plus en détail

LES ENJEUX D UN MODE D AGRICULTURE RESPONSABLE COLLOQUE NUTRITION SANTÉ 2017

LES ENJEUX D UN MODE D AGRICULTURE RESPONSABLE COLLOQUE NUTRITION SANTÉ 2017 LES ENJEUX D UN MODE D AGRICULTURE RESPONSABLE COLLOQUE NUTRITION SANTÉ 2017 UNE DÉMARCHE D INTÉRÊT NUTRITIONNEL ET ENVIRONNEMENTAL LA DÉMARCHE BLEU-BLANC-COEUR Fédération et collaboration de tous les

Plus en détail

L agriculture biologique dans les dynamiques de développement territorial : retours d expériences et perspectives. 15h30-16h30

L agriculture biologique dans les dynamiques de développement territorial : retours d expériences et perspectives. 15h30-16h30 L agriculture biologique dans les dynamiques de développement territorial : retours d expériences et perspectives 15h30-16h30 Evolution du secteur bio en France : offre disponible et structuration des

Plus en détail

Bien se nourrir rime avec plaisir

Bien se nourrir rime avec plaisir Bien se nourrir rime avec plaisir Acheter les bons produits «Tout cuisinier le sait, la cuisine commence sur le marché. C'est là que l'on choisit, que l'on goûte, chaque jour et au fil des saisons, que

Plus en détail

EUREST A L EE LUX II ET AU CENTRE D ETUDE ET DE LOISIRS

EUREST A L EE LUX II ET AU CENTRE D ETUDE ET DE LOISIRS EUREST A L EE LUX II ET AU CENTRE D ETUDE ET DE LOISIRS Partenaire de l'ecole Européenne de Luxembourg II et du Centre Polyvalent de l'enfance V, EUREST, spécialiste de la restauration depuis plus de 30

Plus en détail

Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne. pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens

Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne. pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens Historique MAB 29 et RC 1999 : premières demandes de collectivités

Plus en détail

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009 La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires Saint Etienne, le 12 mai 2009 Les chiffres et le contexte de la restauration collective,

Plus en détail

- DOSSIER DE PRESSE - Sommaire

- DOSSIER DE PRESSE - Sommaire - DOSSIER DE PRESSE - Pour une restauration collective locale ET biologique Le CIVAM Bio 09 et la Communauté de Communes du Séronais reçoivent Madame la Députée Frédérique Massat Sommaire Le CIVAM BIO

Plus en détail

LES FORMATIONS Alimentation bio et cuisine alternative : Tout ce que vous devez savoir. Plus de Bio dans sa cuisine! Manger Bio à la crèche

LES FORMATIONS Alimentation bio et cuisine alternative : Tout ce que vous devez savoir. Plus de Bio dans sa cuisine! Manger Bio à la crèche LES FORMATIONS 2014 Alimentation bio et cuisine alternative : Tout ce que vous devez savoir Plus de Bio dans sa cuisine! Manger Bio à la crèche Les clés d une restauration collective réussie éduquer et

Plus en détail

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective. Pays de la Loire

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective. Pays de la Loire OBSERVATOIRE de proximité en Restauration Collective Pays de la Loire POURQUOI L OBSERVATOIRE? Contexte Programme National pour l Alimentation - Mesurer, quantifier les approvisionnements en denrées alimentaires

Plus en détail

ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015

ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015 ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET QUALITE NUTRITIONNELLE? DIETETICIENNE NUTRITIONNISTE Hombeline ROGER Conférence 22 janvier 2015 Le bio c'est bon au goût! mais à la santé? Pour répondre à cette question je vais

Plus en détail

«Manger Bio, Labels et Produits d Origine» dans les services de restauration des collèges publics du Département. Le 24/11/2011 Bordeaux

«Manger Bio, Labels et Produits d Origine» dans les services de restauration des collèges publics du Département. Le 24/11/2011 Bordeaux «Manger Bio, Labels et Produits d Origine» dans les services de restauration des collèges publics du Département Le 24/11/2011 Bordeaux 1 Sommaire Pourquoi cette démarche? Des difficultés identifiées Comment

Plus en détail

La bio est-elle plus chère???

La bio est-elle plus chère??? La bio est-elle plus chère??? la production conventionnelle une production intensive des pratiques polluantes des prix artificiellement bas Un produit conventionnel se paye en réalité : une première fois

Plus en détail

Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert!

Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert! DOSSIER DE PRESSE Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert! Dans un contexte économique difficile, le Baromètre annuel de l Agence

Plus en détail

Alimentation de proximité

Alimentation de proximité L. Madelon L'alimentation de proximité au cœur de la politique agricole régionale La diversification et les circuits courts occupent une place de choix au sein de l agriculture bourguignonne sur les plans

Plus en détail

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22 novembre 2012 L.Barret Le contexte Dans le cadre du plan régional pour

Plus en détail

Animations Pédagogiques

Animations Pédagogiques Animations Pédagogiques 2019 Avec le soutien de Qui sommes nous 3 Projet pédagogique 4 Les ateliers Agriculture bio, protection de la santé et de l environnement 6 Agriculture bio, pour lutter contre la

Plus en détail

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective OBSERVATOIRE de proximité en Restauration Collective Pays de la Loire Département de la Loire-Atlantique POURQUOI L OBSERVATOIRE? Contexte Programme National pour l Alimentation - Mesurer, quantifier les

Plus en détail

Pour le Club du développement durable Dominique Vincent Directeur restauration municipale d Annecy

Pour le Club du développement durable Dominique Vincent Directeur restauration municipale d Annecy Pour le Club du développement durable Dominique Vincent Directeur restauration municipale d Annecy le 11 décembre 2012 Association nationale 800 adhérents en restauration collective Dans les communes,

Plus en détail

L Agriculture Biologique en Bourgogne

L Agriculture Biologique en Bourgogne L Agriculture Biologique en Bourgogne Mardi 23 mai 2017 Marine Philippe Animatrice territoriale -conseillère en élevage BIO BOURGOGNE Animatrice du GABSeL Les structures bio Européen : IFOAM National :

Plus en détail

Cuisine ATELIER DE CUISINE. Objectifs opérationnels : Fiche Pédagogique. Objectif général : Initier un public à la cuisine & la nutrition.

Cuisine ATELIER DE CUISINE. Objectifs opérationnels : Fiche Pédagogique. Objectif général : Initier un public à la cuisine & la nutrition. Fiche Pédagogique Cuisine Objectif général : Initier un public à la cuisine & la nutrition. ATELIER DE CUISINE Objectifs opérationnels : Pédagogiques : - Développer les connaissances du public sur les

Plus en détail

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence 1 La Restauration collective à Salon-de-Provence Une restauration en régie directe, en liaison froide, assurant des livraisons

Plus en détail

LA CUISINE EVOLUTIVE ET ALTERNATIVE. «Qualité et Proximité en Restauration Collective» Pays de HAUTE-MAYENNE

LA CUISINE EVOLUTIVE ET ALTERNATIVE. «Qualité et Proximité en Restauration Collective» Pays de HAUTE-MAYENNE LA CUISINE EVOLUTIVE ET ALTERNATIVE «Qualité et Proximité en Restauration Collective» Pays de HAUTE-MAYENNE 2012-2014 CUISINE EVOLUTIVE Evolution des techniques culinaires pour optimiser ses pratiques

Plus en détail

Terroirs Ariège Pyrénées

Terroirs Ariège Pyrénées Terroirs Ariège Pyrénées 6 ans de distribution de produits locaux en mode coopératif! Un outil coopératif au service de l alimentation de proximité Le contexte de création Des démarches pré-existantes,

Plus en détail

4. Le respect de la commande publique

4. Le respect de la commande publique 4. Le respect de la commande publique En tant que collectivité publique, vos achats doivent respecter le code des marchés publics. Les produits bio, étant signes officiels de qualité, peuvent clairement

Plus en détail

L expérience d Ottignies-Louvain-la-Neuve. alimentation durable dans les collectivités locales 30 mars 2010

L expérience d Ottignies-Louvain-la-Neuve. alimentation durable dans les collectivités locales 30 mars 2010 «Mieux manger à l école» L expérience d Ottignies-Louvain-la-Neuve alimentation durable dans les collectivités locales 30 mars 2010 1 Une alimentation durable dans les collectivités locales Pourquoi? Pour

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des produits de saison. Une question de société. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des produits de saison. Une question de société. Le Better Tomorrow Plan Achats Durables Choisir des produits de saison LE CONTEXTE Une question de société Ces dernières décennies, le développement des transports, de la conservation par le froid et de la grande distribution

Plus en détail

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective

Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Mesure de l introduction des produits bio en restauration collective Rapport Avril 2013 - Etude n 1201931 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94

Plus en détail

aux côtés des acteurs de la

aux côtés des acteurs de la La Chambre d Agriculture La Chambre d Agriculture au service aux côtés des acteurs de la des acteurs publics locaux restauration collective Septembre 2017 Plus de produits locaux dans la restauration collective?

Plus en détail

Association de producteurs créée en mai Basée à Vaulx en Velin.

Association de producteurs créée en mai Basée à Vaulx en Velin. Association de producteurs créée en mai 2006. Basée à Vaulx en Velin. Concept et valeurs: 1) mettre en avant des hommes, leur travail, 2) maintenir un tissu économique et une activité agricole sur le département

Plus en détail

RENCONTRE DU MANAGEMENT DURABLE Restauration collective : Quels enjeux pour votre entreprise?

RENCONTRE DU MANAGEMENT DURABLE Restauration collective : Quels enjeux pour votre entreprise? RENCONTRE DU MANAGEMENT DURABLE Restauration collective : Quels enjeux pour votre entreprise? Raphaël Reinert, maître d enseignement HES Danielle Siegfried, assistante HES Genève, le 16 mars 2018 La restauration

Plus en détail

COMMENT METTRE PLUS DE PRODUITS LOCAUX DANS LES ASSIETTES DE LA RESTAURATION COLLECTIVE? Conférence des Territoires 16 mai 2018

COMMENT METTRE PLUS DE PRODUITS LOCAUX DANS LES ASSIETTES DE LA RESTAURATION COLLECTIVE? Conférence des Territoires 16 mai 2018 COMMENT METTRE PLUS DE PRODUITS LOCAUX DANS LES ASSIETTES DE LA RESTAURATION COLLECTIVE? Conférence des Territoires 16 mai 2018 INTERVENANTS : Didier Girard, Ingénieur Restauration collective, Président

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2016

SYNTHESE DU RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2016 TERROIRS ARIEGE PYRENEES Société par actions simplifiée au capital de 30 000.00 euros Siège social : 32 AV GENERAL DE GAULLE 09000 FOIX Siret : 53255628900017 R.C.S. FOIX Rapport d activité 2016 SYNTHESE

Plus en détail

Appel à projets Dossier de demande d aide régionale à l introduction de produits biologiques dans les restaurants scolaires franciliens.

Appel à projets Dossier de demande d aide régionale à l introduction de produits biologiques dans les restaurants scolaires franciliens. http://lycees@iledefrance.fr Appel à projets 2012 Dossier de demande d aide régionale à l introduction de produits biologiques dans les restaurants scolaires franciliens. 1 DOSSIER DE DEMANDE D AIDE REGIONALE

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Deux restaurants appartenant au département des Côtes d Armor dont la gestion est confiée à une association d usagers (2400 adhérents)

Deux restaurants appartenant au département des Côtes d Armor dont la gestion est confiée à une association d usagers (2400 adhérents) Deux restaurants appartenant au département des Côtes d Armor dont la gestion est confiée à une association d usagers (2400 adhérents) Saint-Brieuc : 420 repas/jour en moyenne (amplitude : 300/600) Ploufragan

Plus en détail

OBSERVATOIRE APPROVISIONNEMENT DE PROXIMITÉ EN RESTAURATION COLLECTIVE PAYS DE LA LOIRE

OBSERVATOIRE APPROVISIONNEMENT DE PROXIMITÉ EN RESTAURATION COLLECTIVE PAYS DE LA LOIRE OBSERVATOIRE APPROVISIONNEMENT DE PROXIMITÉ EN RESTAURATION COLLECTIVE PAYS DE LA LOIRE 1 POURQUOI L OBSERVATOIRE? Contexte Programme National pour l Alimentation - Mesurer, quantifier les approvisionnements

Plus en détail

Panorama de la production et de la consommation des produits biologiques en France

Panorama de la production et de la consommation des produits biologiques en France Panorama de la production et de la consommation des produits biologiques en France Nathalie RISON ALABERT Agence Bio - Séminaire DIM ASTREA du 29 mars 2016 Panorama général de la consommation et de la

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE DU SACRE CŒUR A LANGRES

GROUPE SCOLAIRE DU SACRE CŒUR A LANGRES GROUPE SCOLAIRE DU SACRE CŒUR A LANGRES UNE RESTAURATION AU SERVICE DES ENJEUX ALIMENTAIRES ET TERRITORIAUX DE CHAMPAGNEARDENNE. JANVIER 2018 Les socles de nos engagements avec le Groupe Scolaire du Sacré

Plus en détail

Narbonne, une ville en bonne santé

Narbonne, une ville en bonne santé Narbonne, une ville en bonne santé Selon l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de

Plus en détail

Haut Conseil de la Commande Publique

Haut Conseil de la Commande Publique Haut Conseil de la Commande Publique Produits locaux en restauration collective Louis BIANNIC 16 avril 2013 www.daaf974.agriculture.gouv.fr Plan 1) État des lieux de l'utilisation des produits locaux en

Plus en détail

L agriculture biologique en Pays de la Loire. 20 février 2013

L agriculture biologique en Pays de la Loire. 20 février 2013 L agriculture biologique en Pays de la Loire février 13 Les Pays de la Loire deuxième région française pour la superficie en agriculture biologique (et 6ème pour le nombre d exploitations) 1 Surfaces et

Plus en détail

PRESENTATION DE L EPARC

PRESENTATION DE L EPARC PRESENTATION DE L EPARC L Etablissement Public Angevin de Restauration Collective (EPARC) est un établissement public à caractère industriel et commercial créé par le conseil municipal de la ville d Angers.

Plus en détail

A Coulaines, Les repas servis aux enfants et personnes âgées sont d origine France!

A Coulaines, Les repas servis aux enfants et personnes âgées sont d origine France! A Coulaines, Les repas servis aux enfants et personnes âgées sont d origine France! ORIGINE DES FOURNISSEURS RESTAURATION COLLECTIVE (écoles, maisons de retraite) VILLE DE COULAINES : BPA Saint Pavace

Plus en détail

Lutter contre le gaspillage alimentaire

Lutter contre le gaspillage alimentaire Mobiliser et rendre au sol les déchets organiques sur son territoire Lutter contre le gaspillage alimentaire Développer l approvisionnement en produits bio locaux Claire VIDIE Bio en Grand Est Journée

Plus en détail

Cuisine Centrale Le Ferronay

Cuisine Centrale Le Ferronay Cuisine Centrale Le Ferronay 1600 repas fabriqués par jour 6 collèges réunis autour d un projet commun UNE ALIMENTATION SAINE ET DURABLE L approvisionnement recherché en matière de développement durable

Plus en détail

Réunion d information sur l agriculture l

Réunion d information sur l agriculture l Réunion d information d sur l agriculture l biologique Mercredi du Développement D Durable Limoges MétropoleM 3 mars 2010 GABLIM GABLIM (Groupement des Agrobiologistes du Limousin) est une association

Plus en détail