HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HISTOIRE DES ARTS. Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées?"

Transcription

1 HISTOIRE DES ARTS Prob: Comment l artiste, David Olère, a-t-il représenté l horreur des camps de la mort et la situation des femmes juives déportées? Etude du tableau de David Olère réalisé en 1950 : Les Inaptes au travail (p.94-95).

2 Les Inaptes au travail peinture de David Olère (année 1950, 131x162 cm, Memorial de l héritage juif, New York. 1/ Qui sont les personnages représentés sur ce tableau? 2/ Quels sentiments se dégagent des visages des personnages au premier plan? 3/ Que représente le personnage au dessus du groupe de personnes? Pourquoi? 4/ A qui appartient ce camp (justifiez votre réponse)?

3 5/ A quelle ethnie ces personnes appartiennentelles (justifiez votre réponse)? 6/Sur cette photographie, quelle partie du convoi est rangée sur la rampe du camp?pourquoi? ( justifiez le titre du tableau de D. Olère) Doc. 1: L'arrivée d'un convoi devant la rampe du camp. Il y avait jusqu'à 100 déportés dans des wagons à bestiaux prévus pour 40. Crédit : The Auschwitz Album, Yad Vashem

4 Pourquoi David Olère a-t-il orienté ses œuvres vers la représentation du camp de la mort d Auschwitz? David Olère ( ) est un peintre et un sculpteur juif polonais. Après ses études il s installe à Paris où il est naturalisé français en En 1943, arrêté par la police française lors d'une rafle, il est déporté vers Auschwitz ou il porte le matricule

5 Le four crématoire, dessin réalisé par David Olère en 1945 (58x38 cm), Il est choisi pour faire partie du Sonderkommando, le «commando spécial» dont le rôle principal est de sortir les corps des chambres à gaz et de récupérer sur leurs cadavres tout objet de valeur avant de les enfourner dans les crématorium. Il retient, ainsi, de nombreux lieux, moments et expériences du camp qu il reproduira à travers ses œuvres.

6 Comment se déroule l extermination dans le camp d Auschwitz? Doc.2 :De l arrivée des convois aux chambres à gaz. ««J étais d avis qu il fallait sélectionner pour le travail uniquement de juifs bien portant et vigoureux. [ ] On déchargeait les wagons les uns après les autres. Ayant déposé leurs bagages, les juifs devaient passer devant un médecin SS qui décidait pendant qu ils marchaient, s ils étaient capables ou non de travailler. Ceux qui étaient reconnus capables étaient immédiatement conduit dans le camp par petits détachements [ ] Les juifs destinés à l extermination étaient conduits vers les crématoires [ ]. Dans la pièce destinée au déshabillage, les détenus du commando spécial qui y étaient employés leur expliquaient dans leur propre langue, qu on les avait amenés ici pour les doucher et les dépouiller [ ]. Après s être déshabillés, les juifs entraient dans la chambre à gaz ; celle-ci étaient munie de douches et de conduites d eau, ce qui donnait effectivement l impression d une salle de bains. Les femmes entraient les premières avec leurs enfants ; elles étaient suivies par les hommes qui se trouvaient toujours en minorité en raison de la sélection à l arrivée [ ]. On verrouillait rapidement la porte et les «infirmiers désinfecteurs», déjà prêts, laissaient immédiatement pénétrer le gaz par les lucarnes à travers le plafond.» Rudolf Hoess (commandant du camp d Auschwitz), Le commandant d Auschwitz parle, écrit à Cracovie en 1947 (avant sont procès) publié en 1958 Observez le document 2 et répondez aux questions. 7/ Qui est l auteur de cette déclaration? 8/ Quelles sont les personnes destinées aux chambres à gaz? 9/ Qui s occupent de toute la phase d extermination?

7 Le parcours des déportés vers la chambre à gaz. Les déportés arrivent de toute l'europe à Auschwitz-Birkenau en train. À peine sortis du train, les prisonniers subissent la «sélection»: - D'un côté, les «inaptes au travail» destinés à être gazés immédiatement. -De l'autre, les plus valides destinés à la mort par le travail forcé. Les détenus étaient mis à nu, rasés, tatoués et dépossédés de leurs biens. Ils sont ensuite conduits par les membres du SonderKommando vers les chambres à gaz. Le gaz, le zyklon B est jeté par des gardes à travers une trappe. Les membres du commando spécial, sortent les corps pour les brûler dans les crématoires.

8 Comment était organisé le camp d Auschwitz?

9 Doc. 3: Le plan du camp d Auschwitz Observez le document 3 et répondez aux questions. 11/ D après vos connaissances, dans quel pays se trouve Auschwitz? 12/ Quelles sont les 3 parties du camp? 13/ Dans quelle partie travaillait D. Olère? 14/ A quoi sont destinés les bâtiments B et K?

10 Auschwitz est constitué de trois camps : Auschwitz I : est le 1er camp de concentration (ouvert en mai 1940). Auschwitz II : Birkenau, ouvert le 8 octobre 1941, est un camp de concentration mais aussi un camp de mise à mort immédiate où sont exterminés 1 million de juifs et de Tzigane. Auschwitz III : est un camp de travail (mai 1942) Le rôle principal de Auschwitz-Birkenau est d'appliquer «La solution finale» c est-à-dire la mise à mort systématique, et programmée de tous les Juifs d'europe. Dans ce but, les nazis font construire à Birkenau, quatre complexes de chambres à gaz-crématoires : K II, K III, K IV et K V. Ces chambres à gaz pouvaient recevoir entre 760 et personnes pour les plus grandes.

11 BILAN DE L ÉTUDE DE L ŒUVRE Inaptes au travail est une œuvre de David Olère. L artiste est un déporté juif du camp d Auschwitz. Il a travaillé dans les chambres à gaz et les fours crématoires. A la libération des camps, il consacre toutes ses œuvres à la violence des camps d extermination. Parfois, ses dessins et tableaux sont les seuls témoignages visuels du camp d Auschwitz.

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides?

III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? III. Comment les nazis ont-ils organisé ces deux génocides? Dans les régions occupées par l URSS, des divisions SS les Einsatzgruppen) massacrent systématiquement les Juifs à partir de 1941. Ils sont gazés

Plus en détail

Notre voyage-mémoire à Auschwitz-Birkenau (Pologne)

Notre voyage-mémoire à Auschwitz-Birkenau (Pologne) jeudi 16 janvier 2014 Dans le cadre de la journée «Études et mémoire», organisée chaque année par le Conseil général du Rhône, dix élèves du collège sont partis à Auschwitz-Birkenau le 16 janvier 2014.

Plus en détail

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale.

Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan humain et politique de la seconde guerre mondiale. Le bilan pour les Alliés et pour l'axe. Les archives de la Solution Finale: Des Ghettos à Auschwitz ou Treblinka. Des juifs envoyés sous escorte

Plus en détail

Analyse d une planche de bande dessinée

Analyse d une planche de bande dessinée Analyse d une planche de bande dessinée Titre de la B.D. : Thèmes : Date de Parution :. Auteur :. Lecture et compréhension de la planche p.26 et 27 du tome 2 : Pourquoi les souris sont-elles soulagées

Plus en détail

La politique d'extermination nazie. Les ghettos

La politique d'extermination nazie. Les ghettos La politique d'extermination nazie Les ghettos Le regroupement des Juifs dans les ghettos (ici : le ghetto de Varsovie) Vivre dans le ghetto de Varsovie Les plus pauvres ne pouvaient se protéger du froid

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

MAUS par Art SPIEGELMAN

MAUS par Art SPIEGELMAN HISTOIRE DES ARTS MAUS par Art SPIEGELMAN I. IDENTIFIER ET PRESENTER L ŒUVRE L œuvre présentée ici est une bande-dessinée intitulée Maus, l intégrale, un survivant raconte réalisée par Art Spiegelman en

Plus en détail

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009

9, rue Littré, 24000 PÉRIGUEUX 05.53.03.33.33 cg24.educatif.archives@dordogne.fr Service éducatif des Archives départementales de la Dordogne 2009 Service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne. Livret pédagogique d accompagnement de l exposition «une famille juive dans la tourmente de Strasbourg à Périgueux 1939-1944» Cycle 3 9, rue

Plus en détail

Les phases de la Seconde Guerre mondiale

Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Les phases de la Seconde Guerre mondiale Le monde en 1942 La politique antisémite

Plus en détail

L IDEOLOGIE NAZIE Génocide

L IDEOLOGIE NAZIE Génocide L IDEOLOGIE NAZIE Le régime nazi a commis le Génocide (élimination programmée de populations) le plus dramatique de l'histoire. Selon quelle idéologie près de 8 millions de personnes ont-elles été éliminées?

Plus en détail

Ensemble d archives tentant de retranscrire, de l origine de la rafle au témoignage d un survivant, le parcours d une famille juive, les Adoner.

Ensemble d archives tentant de retranscrire, de l origine de la rafle au témoignage d un survivant, le parcours d une famille juive, les Adoner. http://clio-texte.clionautes.org/ensemble-d-archives-tentant-de-retranscrire-de-l-origine-de-larafle-au.html Ensemble d archives tentant de retranscrire, de l origine de la rafle au témoignage d un survivant,

Plus en détail

Auschwitz : visite d'un lieu de mémoire

Auschwitz : visite d'un lieu de mémoire Auschwitz : visite d'un lieu de mémoire En ce Mercredi 12 février2014, nous, élèves de 2ndes de l'enseignement défense du lycée de Barral de Castres, avons vécu une expérience mémorable. Avec nos professeurs,

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION ELEMENTS DE CORRECTION 1. Biographie de david Olère 4. Dans la salle des fours 2. Les inaptes au travail 5. Bilan 3. Après le gazage 6. Développement construit BIOGRAPHIE : David Olère Naissance à Varsovie

Plus en détail

Auschwitz!... Que faire après?

Auschwitz!... Que faire après? Auschwitz!... Que faire après? L exposition «Auschwitz!... Que faire après?» n a pas pour objectif d expliquer le fonctionnement du système d extermination nazi mais de permettre une réflexion sur la mémoire

Plus en détail

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) I. QUESTIONS (8 POINTS) 1) En quelle année la bataille de Verdun s'est-elle déroulée? Décrire et expliquer cet événement et sa portée. (2 points) Elle s est déroulée

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy.

Sommaire. Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy. Visite du 23 Janvier 2014 Sommaire Introduction. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Paris. Développement de la sortie au mémorial de la shoah à Drancy. Conclusion. Introduction Jeudi

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc

Communiqué de presse. Les Voies de la Liberté. Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Exposition temporaire 2015 Mémorial National de la Prison de Montluc Les Voies de la Liberté Du 15 septembre 2015 au 28 mai 2016 Communiqué de presse Mémorial de la Shoah, CDLV82017 Le Mémorial En 2009,

Plus en détail

Auschwitz : camp de concentration et centre de mise à mort. (déportation et mise à mort)

Auschwitz : camp de concentration et centre de mise à mort. (déportation et mise à mort) Auschwitz : camp de concentration et centre de mise à mort. (déportation et mise à mort) Ce diaporama est inspiré par les explications et le sens de la visite développés par Alban Perrin et Tall Bruttmann

Plus en détail

I) La politique nazie d extermination

I) La politique nazie d extermination I) La politique nazie d extermination La Seconde guerre mondiale a été marquée par l extermination de 10 millions de personnes par les nazis. Les Juifs en particulier ont été les victimes d un génocide

Plus en détail

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne.

LECTURE. Lecture et analyse de la page intérieure de titre et de l illustration qui l accompagne. Séance 1 : Travail sur la 1 ère et la 4 ème de couverture, mise en évidence d un récit encadré et lecture/analyse du récit cadre. Objectifs : - lire et analyser la 1 ère et la 4 ème de couverture, le récit

Plus en détail

Compte rendu, voyage en Pologne du 22 au 24 Avril 2014

Compte rendu, voyage en Pologne du 22 au 24 Avril 2014 Compte rendu, voyage en Pologne du 22 au 24 Avril 2014 Tout a commencé le mardi 22 avril 2014 à 6h30. Valises et sacs bouclés, pour certains, un premier pas dans l'aéroport de Lyon Saint Exupéry. Bonne

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT

3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT 3H3 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT I. Quelles sont les grandes phases de la guerre? II. En quoi Stalingrad et Hiroshima illustrent-elles la guerre d anéantissement? III. Comment

Plus en détail

Seconde Guerre Mondiale

Seconde Guerre Mondiale Prénom : Date : Nom : Histoire Fiche 2 : L Europe sous la domination nazie Seconde Guerre Mondiale Objectifs : Acquis Non acquis En cours -E.C de décrire la France entre 1940 et 1945 -E.C de définir le

Plus en détail

LE GHETTO DE VARSOVIE

LE GHETTO DE VARSOVIE LA SECONDE GUERRE MONDIALE LE GHETTO DE VARSOVIE Gaumont Pathé archives, collection Pathé Les documents d archives Pathé nous transportent dans une actualité devenue, aujourd hui, de l histoire. Ces fragments

Plus en détail

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire:

27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion. Sommaire: AACD/'T I\C Il le DA c 'f'c'rt::b.rt: T/)I IDA 1JlI CI ID 1 A I//)TC DIIDI r,,-,/ le /1 \//'i=c \ /1.' 27 J nvier 2009 : 64 ème,anniversaire de sa Hbéra ion Numéro spécial conçu par des élèves de 1 ère

Plus en détail

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH

DISCOURS MADAME SIMONE VEIL. Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH DISCOURS DE MADAME SIMONE VEIL Présidente de la FONDATION POUR LA MEMOIRE DE LA SHOAH Athènes, le 30 janvier 2006 Journée nationale à la mémoire des héros et des martyrs de l Holocauste en Grèce Monsieur

Plus en détail

I. Les camps dans le «Grand Reich»

I. Les camps dans le «Grand Reich» DM sur feuille pour la rentrée - Le génocide des juifs ou la Shoah (mot hébreu signifiant «massacre», «catastrophe») I. Les camps dans le «Grand Reich» Doc A : Carte 5 page 103 de votre livre Doc B : Les

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale CM2 Découverte du monde Histoire Compétences : La violence du XXe siècle : les deux conflits mondiaux La seconde guerre mondiale - À partir de l étude de cartes et de documents statistiques, comprendre

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

CORRECTION : HISTOIRE DES ARTS : LES INAPTES AU TRAVAIL DE DAVID OLERE

CORRECTION : HISTOIRE DES ARTS : LES INAPTES AU TRAVAIL DE DAVID OLERE CORRECTION : HISTOIRE DES ARTS : LES INAPTES AU TRAVAIL DE DAVID OLERE I BIOGRAPHIE : Olère David(1902-1985) David Olère est né de parents juifs en 1902 à Varsovie. Il commence dés son adolescence à réaliser

Plus en détail

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Chapitre 4 LA SECONDE GUERRE MONDIALE Pourquoi la Seconde guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Un affrontement planétaire A. Les grandes phases de la guerre ...................... 1

Plus en détail

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2

AUSCHWITZ L usine de la mort. HERITIER Candice 1ES2 AUSCHWITZ L usine de la mort HERITIER Candice 1ES2 Sommaire I- Auschwitz II- Un camp d extermination et de concentratio III- Les expériences de Mengele à Auschwitz IV- Les évasions V- La libération VI-

Plus en détail

La seconde guerre mondiale

La seconde guerre mondiale Histoire Le XX ème siècle La seconde guerre mondiale L extermination des Juifs et des Tziganes Rappel... En 1942, l Allemagnedomine l Europe. Rappel... À la tête du 3 ème Reich, on trouve Hitler. Dès son

Plus en détail

Une Journée à Auschwitz

Une Journée à Auschwitz Une Journée à Auschwitz V,oyage du 12 Décembre 2007 au Camp d'auschwitz-birkenau de la Classe de TMVM2 du Lycée Professionnel Guynemer Sommaire L'enrichissement personnel, Jérémy Piérard-Casier La création

Plus en détail

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La

Il est de notre devoir de rappeler ce que fut l une des plus effroyables et honteuses pages de notre Histoire. La Discours de Frédérik BERNARD, Maire de Poissy Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation - dimanche 24 avril 2011 - Monsieur le Député (présence non confirmée), Monsieur le Vice-Président

Plus en détail

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu

L'Holocauste. Table des matières. L Holocauste : aperçu L'Holocauste Table des matières The Holocaust: Theme Overview 1 Objets personnels Helena Zaleska 2 Auschwitz-Birkenau, 1944 3 Étoile de David 4 Gobelet de métal 5 Chaussure d enfant 6 L Holocauste : aperçu

Plus en détail

III) La politique d'extermination menée par les nazis

III) La politique d'extermination menée par les nazis III) La politique d'extermination menée par les nazis «Nous nous débarrassons entièrement des Juifs destructeurs. [ ] Je procède en ces matières d une façon glacée. Je me sens être seulement l exécuteur

Plus en détail

Les dernières lettres de Marie Jelen

Les dernières lettres de Marie Jelen Les dernières lettres de Jelen Histoire de Jelen Jelen a dix ans lorsqu elle est arrêtée avec sa mère, le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vel d Hiv. Sa famille était juive, d origine polonaise. Elle

Plus en détail

La Shoah Eléments de compréhension

La Shoah Eléments de compréhension La Shoah Eléments de compréhension Notes prises durant mon voyage d études en Pologne, à Auschwitz-Birkenau en Mars 2007 (Mr PERRONNO) Tout d abord, nous sommes partis en voiture de Caen pour rejoindre

Plus en détail

AIC-Design. Art Interior Contemporary. Dossier de Presse

AIC-Design. Art Interior Contemporary. Dossier de Presse AIC-Design Art Interior Contemporary Dossier de Presse Le concept L idée m est venue lors d un séjour à New York en visitant le loft d un de mes amis photographe et amateur d art contemporain : Pourquoi

Plus en détail

... 1945 : EN PARCOURANT LE MUSÉE... GUIDE DE VISITE INTRODUCTION AU MUSÉE

... 1945 : EN PARCOURANT LE MUSÉE... GUIDE DE VISITE INTRODUCTION AU MUSÉE EN PARCOURANT LE MUSÉE... 1945 : LIBÉRATION DES CAMPS ET DÉCOUVERTE DE L UNIVERS CONCENTRATIONNAIRE ; CRIME CONTRE L HUMANITÉ ET GÉNOCIDE OCCUPATION RÉSISTANCE DÉPORTATION LIBÉRATION GUERRE 1939-1945 GUIDE

Plus en détail

Parcours historique sur le site d'auschwitz-birkenau

Parcours historique sur le site d'auschwitz-birkenau Parcours historique sur le site d'auschwitz-birkenau Introduction : Pourquoi étudier le site d'auschwitz-birkenau? - C'est le lieu où les nazis ont le plus "rationalisé" leur politique d'extermination

Plus en détail

Voyage d étude à Auschwitz Jeudi 7 mars 2013 1BP 3.2 CFA Charles Pointet

Voyage d étude à Auschwitz Jeudi 7 mars 2013 1BP 3.2 CFA Charles Pointet Voyage d étude à Auschwitz Jeudi 7 mars 2013 1BP 3.2 CFA Charles Pointet Sommaire 1 ère Partie : notre journée du 7 mars Auschwitz II Birkenau Auschwitz I La présence juive à Thann La déportation et l

Plus en détail

«COMMUNIQUER POUR RESISTER» Concours national de la Résistance et de la déportation 2012-2013

«COMMUNIQUER POUR RESISTER» Concours national de la Résistance et de la déportation 2012-2013 «COMMUNIQUER POUR RESISTER» Concours national de la Résistance et de la déportation 2012-2013 L atelier de fabrication de faux-papiers de Témoignage chrétien et de l Armée secrète de la région R1, dirigé

Plus en détail

Voyage à Auschwitz-Birkenau

Voyage à Auschwitz-Birkenau Lycée Marie Madeleine Fourcade à Gardanne - Site académique > LES DISCIPLINES > HISTOIRE GEOGRAPHIE > Voyage à Auschwitz-Birkenau Voyage à Auschwitz-Birkenau jeudi 30 janvier 2014, par Mme Blanc, documentaliste

Plus en détail

A propos de... La persécution des juifs en Anjou : les rafles de juillet et octobre 1942. n 20

A propos de... La persécution des juifs en Anjou : les rafles de juillet et octobre 1942. n 20 A propos de... La persécution des juifs en Anjou : les rafles de juillet et octobre 1942 La conviction de la primauté de la race aryenne, qui fonde l idéologie nazie, conduit dès les premiers mois de l

Plus en détail

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres? L.DOLEANS - Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Page 1 sur 7 Auschwitz, singularité ou «exemplarité»? Intro : chiffres des victimes UN camp de concentration d extermination? =un camp parmi d autres?

Plus en détail

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944)

Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition Camps d internement du Limousin (1940-1944) Du 11 mars au 20 avril 2013 au musée Edmond-Michelet Destinés à l origine à regrouper les étrangers «indésirables», les camps

Plus en détail

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Correction du questionnaire La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Analyser une œuvre : la regarder, la comprendre, la situer. I) Première approche de l œuvre : 1. Ce que je vois, ce qui saute aux yeux

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945).

La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945). La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945). 2 ème partie : GUERRES MONDIALES ET RÉGIMES TOTALITAIRES (1914-1945). Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement

Plus en détail

1943 L AFFAIRE JEAN MOULIN

1943 L AFFAIRE JEAN MOULIN Le 21 juin 1943, Jean Moulin, allias Max, se rend à Caluire, près de Lyon, dans la maison du docteur Dugoujon où il retrouve Raymond Aubrac, le colonel Lacaze et André Lassagne, trois dirigeants de l Armée

Plus en détail

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve

Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve Concours national de la Résistance et de la Déportation (2014-2015) Des adolescents revenus de l enfer : Henri Borlant, Simone Jacob et Thomas Geve «La libération des camps nazis, le retour et l accueil

Plus en détail

Si je t oublie. Photographies de Luc Mary-Rabine Textes de Viviane Rabine

Si je t oublie. Photographies de Luc Mary-Rabine Textes de Viviane Rabine Photographies de Luc Mary-Rabine Exposition proposée par la Maison d Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés MAISON D IZIEU mémorial des enfants juifs exterminés Tél : 04 79 87 21 05 - Fax : 04 79

Plus en détail

Voyage d étude à Auschwitz

Voyage d étude à Auschwitz Modifiez le style des sous-titres du masque Auschwitz David Hebert décembre 2005 Camp de concentration Voyage d étude à Auschwitz Pourquoi aller à Auschwitz? D après la revue d histoire de la Shoah Ø C

Plus en détail

«ETRE JUIF A PORNIC SOUS L OCCUPATION»

«ETRE JUIF A PORNIC SOUS L OCCUPATION» «ETRE JUIF A PORNIC SOUS L OCCUPATION» Travail de mémoire interdisciplinaire réalisé par les élèves de première Sciences et Technologies de Gestion du Lycée du Pays de Retz Année 2010-2011 ETRE JUIF A

Plus en détail

Près de la voie ferrée

Près de la voie ferrée Près de la voie ferrée Z O F I A N A L KOW S K A Près de la voie ferrée Traduit du polonais par I R E N A E L S T E R É D I T I O N S A L L I A 16, R U E C H A R L E M AG N E, PA R I S I V e 2009 T I T

Plus en détail

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013

Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Correction brevet blanc n 2 Avril 2013 Première partie histoire 13 points 1.Questions 1. Quand et où sont apparues les premières civilisations? 1 point Les premières civilisation sont apparues : - En Mésopotamie

Plus en détail

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014

Voyage de mémoire. La Pologne. Du 2 au 7 mars 2014 Voyage de mémoire La Pologne Du 2 au 7 mars 2014 Table des matières AVANT-PROPOS 3 LE PROGRAMME DU VOYAGE 4 LA SHOAH EN POLOGNE 5 CARTE DE LA POLOGNE 6 CRACOVIE 7 LE QUARTIER JUIF (CASIMIR) 7 8 L ANCIEN

Plus en détail

Juifs de Salonique en 1917

Juifs de Salonique en 1917 Témoignage de Mada adame ATTAS-DECALO Nous avons rencontré Madame Estelle DECALO, Estelle ATTAS de son nom de jeune fille, à son domicile de la rue de Grézan à Nîmes, le 9 juin 2009. Âgée de 88 ans, Madame

Plus en détail

Interaction entre l homme et son environnement Cycle 2

Interaction entre l homme et son environnement Cycle 2 Thème en référence au programme : Interaction entre l homme et son environnement Cycle 2 Objectifs généraux : - Existence de stations d épuration pour laver les eaux usées de la maison - Connaître les

Plus en détail

Auschwitz : Ne jamais oublier

Auschwitz : Ne jamais oublier Auschwitz : Ne jamais oublier Oswiecim n'évoque pas grand chose hors de Pologne. Cette petite ville située à moins de 100 km à l'ouest de Cracovie est pourtant connue dans le monde entier, une notoriété

Plus en détail

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage

Les chambres à gaz. 1. Introduction. 2. Les chambres à gaz américaines 5. Mélanie Berger. 2.1. Description du gazage Les chambres à gaz Mélanie Berger 1. Introduction L'objectif des négationnistes est de nous amener à croire qu'il n'y a jamais eu d'extermination volontaire des juifs pendant la période de la seconde guerre

Plus en détail

Affaire DSK : vos questions, nos réponses!

Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Les rendez-vous du mercredi : les questions de la classe de CM2 de l école Robin Vous êtes très nombreux à vous poser des questions sur l arrestation de l homme

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER

LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER LA CREATION DU CAMP DE STRUTHOF-NATZWEILER Carte 1 : La France en 1941. Carte 2 Carte 3 : les camps annexes : 1)Dans quelle région se trouve l ancien camp de concentration du Struthof? 2)Quelle est la

Plus en détail

lieux d HISTOI RE et de MÉMOI RE en SEI N E-SAI NT-DEN IS (3) L e s g a r e s d e d é p o r t a t i o n

lieux d HISTOI RE et de MÉMOI RE en SEI N E-SAI NT-DEN IS (3) L e s g a r e s d e d é p o r t a t i o n lieux d HISTOI RE et de MÉMOI RE de la [dé portation] en SEI N E-SAI NT-DEN IS (3) L e s g a r e s d e d é p o r t a t i o n d e l a r é g i o n p a r i s i e n n e ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) N 41 [gares de la

Plus en détail

Des solutions sur-mesure pour la restauration traditionnelle et commerciale

Des solutions sur-mesure pour la restauration traditionnelle et commerciale Des solutions sur-mesure pour la restauration traditionnelle et commerciale De la réservation à l encaissement, en passant par la prise de commande mobile ou le suivi statistique, Cooltchop vous facilite

Plus en détail

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort

Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Exposition itinérante Livret d accompagnement pédagogique Auschwitz-Birkenau 1940_1945 Camp de concentration et centre de mise à mort Service pédagogique Institut pédagogique Edmond J. Safra 2 Livret d

Plus en détail

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président

Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Étude de cas : Services financiers le Choix du Président Bureau Intérieur par Staples MC arrive à la rescousse des services financiers du Choix du Président Les services financiers du Choix du Président,

Plus en détail

RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec. RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc.

RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec. RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc. RÉSIDENCE ST-PAUL-APÔTRE 2110, 8 e Avenue Québec RÈGLEMENT DE L IMMEUBLE Un Toit En Réserve de Québec inc. 1. Entretien du logement L entretien normal du logement est aux frais de l occupant. Le locataire

Plus en détail

Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la guerre comme à la guerre»

Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la guerre comme à la guerre» Document réalisé par Fabienne SCHLUND, IEN, mission culture et Jean-Marie SCHELCHER, CPCAIEN Période historique : XXème siècle Domaine artistique : Arts du langage Fiche pédagogique : Tomi Ungerer «A la

Plus en détail

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan

Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan Au sujet des convois partis de France par Katy Hazan 1 Quelques chiffres significatifs 76 000 Juifs sont partis de France en 83 convois d environ un millier de personnes chacun. Le 84 e est parti de Belgique,

Plus en détail

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination

DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination DISTINGUER LES DIMENSIONS ARTISTIQUES ET HISTORIQUES DE L ŒUVRE : la représentation du processus d extermination 2) Après avoir lu les documents historiques ci-dessous analysez les vignettes extraites

Plus en détail

Un violon dans la nuit

Un violon dans la nuit Un violon dans la nuit Présentation de l ouvrage Titre : Un violon dans la nuit Auteur : Didier Daeninckx Illustrateur : Pef Editeur : Rue du monde Genre : Album historique Résumé : Un matin, Alexandra

Plus en détail

Auschwitz comporte trois parties

Auschwitz comporte trois parties Auschwitz Birkenau Introduction Pendant la Seconde Guerre Mondiale 60 millions de morts furent déplorés. C est un des plus grands massacres que le monde entier ait connu, le principal responsable étant

Plus en détail

La Shoah aujourd hui. ou pourquoi se souvenir du pire? Alain Kahn Tableau de Francine MAYRAN, intitulé «Déporté»

La Shoah aujourd hui. ou pourquoi se souvenir du pire? Alain Kahn Tableau de Francine MAYRAN, intitulé «Déporté» La Shoah aujourd hui ou pourquoi se souvenir du pire? Alain Kahn 2009 Tableau de Francine MAYRAN, intitulé «Déporté» 1 Plan 1 La Shoah - Le processus de mise en œuvre - L industrie de la mort 2 Le devoir

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal.

TO Théâtre de l Orangerie 66 c, quai Gustave-Ador 1207 Genève. Genève, 31.03.2014. «Derrière une feuille» Francesca Reyes-Cortorreal. FICHE COMM MODèLE 2014 - Saison#3 TITRE DE événement-exposition : «Derrière une feuille» AUTEURE : Francesca Reyes-Cortorreal artiste peintre GENRE : Installation de tableaux (techniques mixtes) DURéE

Plus en détail

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Transport 64 Page 1 sur6 Transportait des colis dans 19481951 les centres de tris. Métier du bois stockage

Plus en détail

Image / Beeld. Auschwitz et la photographie 1

Image / Beeld. Auschwitz et la photographie 1 Auschwitz et la photographie 1 On sait que les nazis ont tenté, et dans une large mesure réussi, à faire disparaître les traces de leurs crimes, notamment ceux relatifs à Auschwitz. Malgré ces précautions,

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Le musée d Auschwitz revisité. Dossier. JEAN-CHARLES SZUREK Institut des Sciences sociales du politique, Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense

Le musée d Auschwitz revisité. Dossier. JEAN-CHARLES SZUREK Institut des Sciences sociales du politique, Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense Le musée d Auschwitz revisité JEAN-CHARLES SZUREK Institut des Sciences sociales du politique, Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense Depuis 1989, le musée d Auschwitz a bien changé. En octobre

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Nous vous souhaitons une agréable visite!

Nous vous souhaitons une agréable visite! Ce questionnaire est un outil d aide à la visite proposé par le service des publics du CHRD et destiné à favoriser une découverte active de l exposition par les élèves dans le cadre d une visite libre.

Plus en détail

Mémoire vive des convois des «45.000» et «31.000» d'auschwitz-birkenau

Mémoire vive des convois des «45.000» et «31.000» d'auschwitz-birkenau Archives départementales du Val-de-Marne Mémoire vive des convois des «45.000» et «31.000» d'auschwitz-birkenau Témoignages de déportés et/ou de leur famille : enregistrements filmés 1996-1999 4AV 380-403

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH

A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH A LA DECOUVERTE DE LA SHOAH «Auschwitz est un lieu où, à la fois, il y a peu et beaucoup à voir. Peu, car c est avant tout un immense champ de ruines. Beaucoup, car ses ruines lorsqu on en connaît l histoire,

Plus en détail

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale

La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale La propagande pendant la 1 ère guerre mondiale à travers la carte postale Niveaux Nombre d élèves Collège 4 e et 3 e Classe entière 1) Objectifs : - Expliquer pourquoi, comment et dans quel contexte la

Plus en détail

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant

Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant INFORMATIONS Carrière des Fusillés Musée de la Résistance de Châteaubriant Le musée est situé route de Laval, à 2 km environ du centre de Châteaubriant (44), à la Sablière, carrière des fusillés. Horaires

Plus en détail

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa.

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Ce musée se situe en face de l Hôpital Gaston Bourret, rue Paul Doumer. Notre visite s est faite dans le

Plus en détail

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire

Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Présentation du DVD Une petite fille privilégiée Un témoignage de Francine Christophe Une histoire dans l Histoire Ce témoignage de Francine Christophe, expérience douloureuse d une partie de sa vie, «croise»

Plus en détail

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet

Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Comment créer un nouveau compte? Pour une Borne en local on via Internet Cette procédure va vous permettre de créer un logiciel pour une borne. Tous les logiciels Photo & Book que vous allez créer vont

Plus en détail

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I :

Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale? L exemple d Auschwitz. DIAPO I : Les camps de concentration et d extermination nazis : quelle organisation spatiale?

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Le ciel et la Terre : lumière et ombres.

Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Fiche De Préparation Séance Discipline : SCIENCES / Le ciel et la Terre : lumière et ombres. Niveau : Cycle 3 / CM1. Séance 1 Durée : 1h. Pour l enseignant : OBJECTIFS Prise de représentations sur la lumière

Plus en détail