Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes."

Transcription

1 Pistes pour le développement de la formation des parents à l intention des cantons et des communes. Ces pistes s adressent aux responsables politiques et administratifs des communes, des cantons et de la Confédération, de même qu aux responsables de la formation des parents aux niveaux cantonal et communal, aux formateurs et formatrices de parents, aux membres de la Conférence tripartite des agglomérations CTA, aux fondations, aux médias et aux différentes personnes intéressées.

2 A quoi sert la formation des parents? La formation des parents accompagne les parents dans le chemin allant de la conception de l enfant jusqu au temps des petitsenfants. Renforcer les compétences éducatives des parents présente bien des avantages pour la société: cela contribue à ce que les enfants grandissent sainement dans un environnement stimulant, à ce qu ils soient mieux préparés pour l école et qu ils aient besoin de moins de mesures de soutien ; les jeunes ont de meilleures opportunités lors du choix professionnel, sont moins concernés par la pauvreté ou dépendants de l aide sociale, ce qui atténue les tensions. La formation des parents offre une plateforme idéale pour les échanges sur les questions éducatives et sur la conciliation entre la vie familiale et professionnelle. La formation des parents favorise une prise de conscience des parents et encourage efficacement leur participation à la vie sociale et aux offres des écoles. Cela engendre de nouvelles opportunités d orientation professionnelle pour les mères et les pères. Qu apporte la formation des parents? Les quelque 5000 offres de formation de parents réalisées en Suisse chaque année atteignent personnes. La formation des parents encourage et renforce les parents, leur donne de meilleures connaissances sur le développement cognitif, émotionnel, social et corporel des enfants et des jeunes. Les parents développent plus d outils favorisant le développement de l autonomie et de la responsabilité sociale de leurs enfants. Ils apprennent à appliquer au quotidien les connaissances acquises lors des formations, et à adapter leur comportement à la phase du développement de l enfant ou du jeune. «Les compétences éducatives des parents sont essentielles pour la réussite scolaire et les apprentissages de l enfant. La manière dont les parents éduquent et ce qui se passe dans la famille ont une importance bien plus grande que l identité des parents ou que n importe quelle garderie ou cours d encouragement précoce.» Margrit Stamm, professeur émérite de l Université de Fribourg, directrice de l Institut de recherche Swiss Education Bern

3 Une formation des parents positive et durable... tient compte des ressources et des disponibilités des parents et s adresse à eux dans leur quotidien éducatif. Elle respecte les parents en tant qu experts de leur-s enfant-s et évite toute stigmatisation. établit une attitude bienveillante et respectueuse avec les parents. Elle renonce à donner des leçons ou des recettes. s adresse à toutes les formes de familles dans les différentes phases de vie et respecte les conditions personnelles, culturelles, sociales et langagières de ces familles. touche aussi les familles monoparentales, les pères, les parents très jeunes, les familles vulnérables et socialement défavorisées, les familles en contexte migratoire, les grands-parents et les expatriés, si nécessaire aussi par des visites à domicile. est faite par des intervenants professionnels, spécialement formés dans le domaine (formation des parents et formation d adultes). dispose de moyens financiers nécessaires pour fournir des prestations de haute qualité et assurer le développement de cette qualité. se met en réseau avec les autres acteurs et échange ses connaissances avec eux. Elle recourt à des spécialistes et à des personnes clé, par exemple pour l orientation professionnelle, la prévention des dépendances, la promotion de la santé et la médiation interculturelle. collabore avec les structures de garde d enfants, les groupes de jeu et les écoles. «Le manque de ressources, la fatigue et le sentiment d être dépassé-e le disputent souvent à la joie d élever un ou plusieurs enfants. Nous devons à la fois améliorer la situation des familles et accompagner les parents, renforcer leurs compétences et leur confiance en eux.» Liiliane Maury Pasquier, Conseillère aux Etats.

4 Recommandations pour la formation des parents dans les cantons et les communes La formation des parents fait partie des offres préventives de soutien destinées aux parents, aux familles et aux autres personnes en charge d éducation. C est pourquoi il est sensé d intégrer la formation des parents dans des concepts comme ceux de la petite enfance, de l intégration, des paysages éducatifs et de la promotion de la santé. Les recommandations qui suivent ont pour objectif d ancrer et de renforcer des offres et des structures déjà existantes. De nouvelles offres ne devraient être crées que pour combler des vides éventuels, à moins que l efficacité de l offre présente soit insuffisante.

5 1. Ancrer la formation des parents dans les bases légales 21 cantons soutiennent les services de formation de parents. Sans base légale, la durabilité de ce soutien n est toutefois pas assurée. Les aspects suivants devraient être ancrés dans un texte juridique : un service spécialisé ou une coordination de la formation des parents, la description des groupes cible, les contenus et les attentes concernant la formation des parents (particulièrement en ce qui concerne la qualité, voir point 4) ainsi que les obligations de mise en réseau des acteurs. Formation des Parents CH met à disposition les bases légales de cinq cantons sur Le canton soutient les communes par la formation d un service spécialisé ou d un service de coordination de la formation des parents qui soit responsable, au niveau cantonal, de la sensibilisation des parents, de la mise en réseau et du développement qualitatif des offres. Au niveau communal, les personnes en charge d éducation et la population reçoivent une information ciblée sur les offres et manifestations via Internet et d autres moyens de communication. Cela implique que l information soit disponible sous une forme compréhensible et attrayante, adaptée aux habitudes de lecture du groupe cible et en différentes langues. Formation des Parents CH soutient les acteurs cantonaux et communaux dans toutes les régions linguistiques. L association diffuse des informations via sa propre newsletter, met à disposition des connaissances spécifiques et du matériel d information, propose les coordonnées des intervenants et des pages Internet des trois régions linguistiques 2. Atteindre les parents La formation des parents touche actuellement 2% des familles monoparentales et 23% des familles en contexte migratoire. Les grands-parents, les expatriés et les parents à faible niveau de formation ne sont que très peu atteints. C est là que les personnes clé et les structures existantes comme les garderies, les jardins d enfant, les écoles et les groupes de jeu etc. jouent un rôle décisif. Elles doivent être impliquées avec soin dans la formation de parents. Les cantons et les communes peuvent décider de spécifier les groupes cibles par exemple par le biais de contrats de prestations avec un service -, et de soutenir des offres bas seuil existantes, par exemple grâce à des bons de formation pour les parents. Formation des Parents CH conseille et soutient les responsables : tél

6 3. Financer la qualité dans la formation des parents La formation des parents ne peut être efficace que si la qualité est assurée. C est pourquoi il importe que les cantons et les communes définissent des critères de qualité et investissent les moyens financiers dans des offres professionnelles de haute qualité, dans lesquelles interviennent des personnes qualifiées. Dans la formation des parents, une bonne partie du travail est effectué bénévolement. Les bénévoles sont souvent des personnes clé permettant de toucher des parents difficilement atteignables. Pour que ces ressources précieuses soient utilisées à bon escient, il est nécessaire que les bénévoles soient formés et accompagnés par des professionnels. Formation des Parents CH propose des critères de qualité et une liste d intervenants bien formés, publie des évaluations et donne des informations récentes du domaine de la formation des parents Favoriser la mise en réseau Une mise en réseau et des collaborations permettent d éviter les doublons, de profiter de synergies, de décharger les différents prestataires, et de mettre en place les conditions optimales pour un développement ciblé de la palette d offres. Pour cela, il faut que les cantons et les communes mandatent un service pour organiser les échanges des prestataires de formations de parents avec d autres organisations. Si ce service est extérieur à l administration, il est souhaitable qu un contrat pluriannuel de prestations soit établi. Au sein des administrations, il importe aussi que les différents offices (formation, social, santé, intégration, etc.) soient mis en réseau. Il est particulièrement important que les écoles soient sensibilisées pour qu elles découvrent les opportunités offertes par une collaboration avec la formation des parents. Formation des Parents CH met en réseau les responsables cantonaux et les organisations cantonales lors de rencontres d échange annuelles, de journées thématiques et d autres occasions.

7 5. Financement Les ressources limitées à disposition dans les cantons et les communes devraient être investies de façon optimale. Une des priorités est de financer un service de coordination. Celui-ci réunit les informations sur la palette d offres, coordonne les offres de formation des parents entre elles en intégrant d autres services ou institutions, se charge de la formation et de l accompagnement des bénévoles, des personnes clé et multiplicateurs/trices. De plus, ce service de coordination organise le développement et l optimisation des contenus et des structures de la formation des parents, et entretient les contacts avec Formation des Parents CH. Afin de pouvoir financer les offres et la coordination, les cantons et les communes ont besoin de bases légales correspondantes. Les prestations de formation des parents peuvent être (co)financées dans le cadre du programme d intégration cantonal PIC de la Confédération et des mesures dans le domaine de l encouragement précoce, de la lutte contre la pauvreté, de la promotion de la santé et de la prévention. Formation des Parents CH informe les communes et les cantons sur de nouveaux programmes et recommande de bons projets à la Confédération.

8 Offres de formation des parents en Suisse Des offres de formation des parents existent dans toute la Suisse. Certains cantons disposent de bases légales qui favorisent la pérennité de ces offres. Formation des Parents CH Avenue de Rumine 2, 1005 Lausanne Tél Formazione dei Genitori CH c/o Conferenza Cantonale dei Genitori CCG Vicolo Antico 2, casella postale 40, 6943 Vezia Tel Elternbildung CH Steinwiesstrasse 2, 8032 Zürich Tel /2015 content: / conception graphique:

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance CURAVIVA SUISSE Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance Promotion de la qualité de vie individuelle Les 2500 institutions membres de l association nationale faîtière CURAVIVA Suisse

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Réseau d entreprises formatrices Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Pour de nombreux membres VHP il est difficile de former un apprenant, la capacité de l entreprise étant

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

Conférence suisse des institutions d action sociale

Conférence suisse des institutions d action sociale Conférence suisse des institutions d action sociale Notre engagement La Conférence suisse des institutions d action sociale CSIAS est l association professionnelle pour l aide sociale. Elle s engage pour

Plus en détail

Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN

Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN www.snf.ch Wildhainweg 3, case postale 8232, CH-3001 Berne Division Programmes Pôles de recherche nationaux Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN L objectif

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

A chacun son médecin de famille

A chacun son médecin de famille A chacun son médecin de famille Des médecins de famille pour la Suisse aujourd hui et demain www.fondation-medecins-famille.ch Médecins de famille et pédiatres en Suisse Toute personne, âgée ou jeune,

Plus en détail

Le dépistage systématique du cancer

Le dépistage systématique du cancer Le centre de compétences pour le dépistage du cancer Le dépistage systématique du cancer Une qualité élevée et mesurable Une information équilibrée Une utilisation efficiente des ressources Un accès garanti

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

DEMOKRATIE DEMOCRATIE DEMOCRAZIA. «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation

DEMOKRATIE DEMOCRATIE DEMOCRAZIA. «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation DEMOKRATIE «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation civique en Suisse» Un projet visant à renforcer la démocratie La Suisse est fière de sa longue tradition civique,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Le Stress-Tool pour les entreprises

Le Stress-Tool pour les entreprises En collaboration avec 03.0018. FR 10.2013 Le Stress-Tool pour les entreprises Reconnaître le stress diminuer les charges renforcer l organisation et le bien-être du personnel Informations sur S-Tool: www.s-tool.ch/fr

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale Guide Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale 2 Utilisation du présent guide Le présent guide décrit des mesures et des possibilités d action déjà expérimentées. Les

Plus en détail

Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée

Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée Projet d aide à la formation continue dans le canton de Berne Révision totale de la loi sur l aide à la formation des adultes (LFA) Version abrégée Octobre 2003 Direction de l'instruction publique du canton

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

L Education au développement durable (EDD) dans la formation professionnelle

L Education au développement durable (EDD) dans la formation professionnelle L Education au développement durable (EDD) dans la formation Etat des lieux et aperçu national des activités Dani Duttweiler, Chef du Secteur Questions de fond + Politique, Responsable remplaçant du centre

Plus en détail

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse Du projet au programme: Evaluation de Via 2015 Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse 1 Objectifs de l évaluation de Via 2015 Fournir des recommandations pour la transformation du projet Via en «programme

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia

Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia 1 Contexte 1.1 Bases La fondation Pro Helvetia est une fondation de droit public dotée d une personnalité juridique et

Plus en détail

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC)

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) CONFÉRENCE ROMANDE DE LA FORMATION CONTINUE Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) Nyon, le 1 er octobre 2015 Monsieur le Conseiller

Plus en détail

S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse

S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse S tatuts de la CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse Nom, membres fondateurs et siège 1. La CIFC Communauté d intérêts Formation commerciale initiale Suisse (IGKG Interessengemeinschaft

Plus en détail

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques

Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Charte de la Société suisse de la sclérose en plaques Préambule La présente charte tend à rassembler l essentiel des principes, valeurs et visions qui sont chères à la Société suisse de la sclérose en

Plus en détail

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne Croix-Rouge suisse Département santé et intégration Service santé Werkstr. 18 3086 Wabern Rapport : Examen et ajustement des politiques cantonales dans le cadre du programme «Poids corporel sain» sous

Plus en détail

Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012

Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012 Employée/Employé de commerce CFC Documentation de base relative à l ordonnance sur la formation 2012 L Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) a édicté une nouvelle ordonnance

Plus en détail

regiosuisse Centre du réseau de développement régional

regiosuisse Centre du réseau de développement régional Fiche d information regiosuisse Centre du réseau de développement régional Faktenblatt regiosuisse Centre du réseau de développement régional a été lancé au début 2008 par le Secrétariat d Etat à l économie

Plus en détail

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Titre Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Franco Genovese Alexia Fournier, Responsable communication du programme cantonal «Ça marche!» Responsable

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale

sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Ordonnance du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : immédiate sur la gestion de l informatique et des télécommunications dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Sur la proposition

Plus en détail

Vaincre la pauvreté par la formation La position de Caritas sur le rôle de la politique de formation dans la prévention de la pauvreté

Vaincre la pauvreté par la formation La position de Caritas sur le rôle de la politique de formation dans la prévention de la pauvreté Vaincre la pauvreté par la formation La position de Caritas sur le rôle de la politique de formation dans la prévention de la pauvreté Prise de position de Caritas_ juillet 2011 Risques de pauvreté élevés

Plus en détail

Papier de position du PBD Suisse Formation

Papier de position du PBD Suisse Formation Papier de position du PBD Suisse Formation Etat au 11.01.2014 Le papier de position du PBD Suisse sur la formation en bref : La convention des Nations Unies relative aux droits de l enfant affirme le droit

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées)

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) Loi sur le sport du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 3 alinéa chiffre et 42 alinéa de la Constitution cantonale ;

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er juillet 2010) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé 1 Fiche d information sur la politique de la santé II. Questions et réponses concernant le Managed Care 4 e édition Etat: juillet 2012 Chère lectrice, cher lecteur, A la CSS Assurance, le Managed Care

Plus en détail

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage).

Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE. Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). Modèle ÉCHANGE DE PLACES D APPRENTISSAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale (apprentissage). 2. CONCEPT DE BASE Deux apprentis issus de régions linguistiques

Plus en détail

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse»

Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» Règlement Programme de promotion «MINT Suisse» 1. Objectifs supérieurs... 2 2. Candidats admis au concours... 2 3. Cadre financier... 3 4. Dépôt de la demande... 3 5. Évaluation de la demande... 3 6. Calendrier

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse

Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Universität Zürich Institut für Politikwissenschaft Forschungsbereich Policy-Analyse & Evaluation Evaluation du Réseau Santé Psychique Suisse Sur mandat de l Office fédéral de la santé publique Thomas

Plus en détail

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques

Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques Ordonnance sur les langues nationales et la compréhension entre les communautés linguistiques (Ordonnance sur les langues, OLang) 441.11 du 4 juin 2010 (Etat le 1 er octobre 2014) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE EDK CDIP CDPE CDEP Schweizerische Konferenz der kantonalen Erziehungsdirektoren ConfŽrence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique Conferenza svizzera dei direttori cantonali della pubblica

Plus en détail

COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS. Formation en management de club (FMC)

COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS. Formation en management de club (FMC) COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS Formation en management de club (FMC) La formation en management de club (FMC) La formation en management de club de Swiss

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2 Évaluation de l'impact d'un dispositif de formation continue des équipes i enseignantes en F France: Exemple de formation continue 28 novembre 1er décembre 2011 Montréal 15ème JASP La prochaine décennie

Plus en détail

ÉVÈNEMENT 2. 30 avril 2015, Salon PPS

ÉVÈNEMENT 2. 30 avril 2015, Salon PPS ÉVÈNEMENT 2 30 avril 2015, Salon PPS COCKPIT ET GESTION DES RISQUES Roland Schmid, directeur, SLPS Salon PPS, Evénement 2, 30 avril 2015 2 ENJEUX ET PROBLÈMES DES CAISSES DE PENSIONS DANS LE CONTEXTE ACTUEL

Plus en détail

Compétence sur le marché du travail VSAA AOST AUSL

Compétence sur le marché du travail VSAA AOST AUSL Compétence sur le marché du travail VERBAND SCHWEIZERISCHER ARBEITSMARKTBEHÖRDEN ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL ASSOCIAZIONE DEGLI UFFICI SVIZZERI DEL LAVORO VSAA AOST AUSL Sommaire 3 Votre

Plus en détail

Neuf arguments en faveur de la formation, de l accueil et de l éducation de la petite enfance

Neuf arguments en faveur de la formation, de l accueil et de l éducation de la petite enfance POURQUOI IL EST JUDICIEUX D INVESTIR DANS L ENCOURAGEMENT PRECOCE Neuf arguments en faveur de la formation, de l accueil et de l éducation de la petite enfance Argumentaire destiné aux villes participant

Plus en détail

Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois. Prévention sapeurs-pompiers

Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois. Prévention sapeurs-pompiers Conception directrice des sapeurs-pompiers bernois Prévention sapeurs-pompiers Division des sapeurs-pompiers de l Assurance immobilière Berne (AIB) Les collaborateurs à plein temps et à titre accessoire

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application

Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application Mise en œuvre de la nouvelle loi sur la formation professionnelle : indications et principes relatifs aux législations cantonales d'application Adopté par l assemblée plenière de 17 juin 2004 1. Point

Plus en détail

Des cours pour aider sans s épuiser

Des cours pour aider sans s épuiser Proches aidants FORUM SOCIAL DE LA COTE 2014 Des cours pour aider sans s épuiser Mme N. Droz & M. Vernaz - 6 Septembre 2014 Des cours accessibles pour tous La Croix-Rouge vaudoise accompagne les Proches

Plus en détail

PAPRICA Petite enfance

PAPRICA Petite enfance PAPRICA PETITE ENFANCE PHYSICAL ACTIVITY PROMOTION IN PRIMARY CARE PAPRICA Petite enfance Concept de formation La sédentarité du jeune enfant augmente de manière inquiétante. Or, la promotion du mouvement

Plus en détail

L OSAV L OSAV L Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) est le centre de compétence de la Confédération dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la nutrition,

Plus en détail

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt)

sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Ordonnance du 6 mars 2012 Entrée en vigueur : 01.04.2012 sur l intégration des migrants et des migrantes et la prévention du racisme (OInt) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 24 mars

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses

Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses Guide de bonnes pratiques pour employeurs et employeuses Direction de la sécurité et de la justice DSJ Sicherheits- und Justizdirektion SJD Introduction Ce guide a été élaboré par la Commission cantonale

Plus en détail

Service de Formation à la Vie Autonome

Service de Formation à la Vie Autonome Service de Formation à la Vie Autonome Une formation qui s adresse à des jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle, qui souhaitent apprendre à vivre de manière plus autonome au quotidien Pro infirmis

Plus en détail

Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM

Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM OFSPO 2532 Macolin La HEFSM Enseignement, R&D et services La Haute école fédérale de sport de Macolin (HEFSM) est l un des principaux centres de formation

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE POUR LES RESPONSABLES DE SERVICE DE GARDE

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Thèses et exigences de l'initiative des villes: Politique sociale Introduction Dans sa stratégie 2015 "Élargir la politique

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Santé psychique en Suisse

Santé psychique en Suisse Feuille d informations 7 Santé psychique en Suisse Etat des lieux et champs d action Synthèse Près de 17 % de la population suisse souffre d un ou de plusieurs problèmes psychiques, qui peuvent se manifester

Plus en détail

Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive

Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive Recommandation Rec(2006)19 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux politiques visant à soutenir une parentalité positive (adoptée par le Comité des Ministres le 13 décembre 2006, lors de

Plus en détail

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Formation Formation continue Réformes professionnelles Recherche et développement Formation continue LES QUATRE DIMENSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers

Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers Document de base concernant le profil de compétence Conseil en soins infirmiers Version du 11 octobre 2013 1 La situation initiale dans le rapport

Plus en détail

Good practice: tarifs parentaux pour l accueil extrafamilial des enfants

Good practice: tarifs parentaux pour l accueil extrafamilial des enfants Good practice: tarifs parentaux pour l accueil extrafamilial des enfants Extrait du rapport: Ehrler, Franziska, Caroline Knupfer et Yann Bochsler (2012) Effets de seuil et effets pervers sur l activité.

Plus en détail

Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle

Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle Exigences dans le domaine de la transmission de la culture informationnelle Contributors Dr. Philipp Stalder Hauptbibliothek Universität Zürich Chef du projet compétences en culture informationelle chez

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Pour combattre la pauvreté et l exclusion sociale. Stratégie de lutte contre la pauvreté CSIAS Version abrégée

Pour combattre la pauvreté et l exclusion sociale. Stratégie de lutte contre la pauvreté CSIAS Version abrégée Pour combattre la pauvreté et l exclusion sociale Stratégie de lutte contre la pauvreté CSIAS Version abrégée La présente publication est une version abrégée du rapport Pour combattre la pauvreté et l

Plus en détail

Réseau Santé Psychique Suisse Document de base

Réseau Santé Psychique Suisse Document de base Réseau Santé Psychique Suisse Document de base (Convention entre Réseau et membre) Version 2.2 i valide à partir du 1 er janvier 2015 (En cas de doute entre la version allemande et l une des versions traduites,

Plus en détail

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main

Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main Aider à mieux vivre le présent et prendre l avenir en main La solidarité un acte au quotidien Active sur les terrains accidentés de la santé, de la famille, du social et du bénévolat, la Croix-Rouge vaudoise

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de logisticienne/logisticien avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP)* du 9 novembre 2015 95511 Logisticienne AFP/Logisticien

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS. Formation en management de club (FMC)

COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS. Formation en management de club (FMC) COURS DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT POUR LES RESPONSABLES DE CLUBS SPORTIFS Formation en management de club (FMC) La formation en management de club (FMC) La formation en management de club de Swiss

Plus en détail

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Marie-Claire Rey-Baeriswyl, professeure Karin Zürcher, collaboratrice scientifique Haute école

Plus en détail

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE

Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Modèle STAGE 1. GROUPE CIBLE Tout apprenti intéressé en formation initiale en école (FIE, par ex. écoles des métiers) Tout apprenti intéressé en formation professionnelle initiale, dont l entreprise formatrice

Plus en détail

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS Mandat et offre de l IFFP Formation continue LE MANDAT DE L IFFP Sur mandat de la Confédération, l Institut fédéral des hautes études

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Point fort «Langue et formation» : séance d échanges et d informations du 11 juin 2013

Point fort «Langue et formation» : séance d échanges et d informations du 11 juin 2013 Bureau de l intégration des migrant-e-s et de la prévention du racisme IMR Fachstelle für die Integration der MigrantInnen und für Rassismusprävention IMR Grand-Rue 26, 1700 Fribourg T +41 26 305 14 85,

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Etre acteur et proactif

Etre acteur et proactif RESSOURCES HUMAINES SERVICE DE FORMATION DU PERSONNEL EPFL PL RH-F Téléphone : +41 21 693 34 30 Bâtiment BI Fax : +41 21 341 31 58 Station 7 CH-1015 Lausanne Site web : http://sfp.epfl.ch COURS SUR DEMANDE*

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Ça marche! Bouger plus, manger mieux Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Le contexte du programme cantonal Pierre-Yves Maillard, Chef du département de la santé Image:

Plus en détail

Jeunesse et cohésion sociale

Jeunesse et cohésion sociale Jeunesse et cohésion sociale Pôle intégration 11/06/2014 1 La déléguée à l intégration Mission globale Offrir un accueil personnalisé aux nouveaux habitants Encourager l engagement citoyen des migrants

Plus en détail

Cas pratique GESTION DE LA MOBILITÉ DANS LES CLUBS DE SPORT. Etabli le: 07.04.2005 Actualisé le: 04.06.2014

Cas pratique GESTION DE LA MOBILITÉ DANS LES CLUBS DE SPORT. Etabli le: 07.04.2005 Actualisé le: 04.06.2014 Cas pratique GESTION DE LA MOBILITÉ DANS LES CLUBS DE SPORT Etabli le: 07.04.2005 Actualisé le: 04.06.2014 Mobilservice Rédaction PRATIQUE Uwe Schlosser Hirschengraben 2 CH-3011 Berne redaktion@mobilservice.ch

Plus en détail

La recherche clinique 1 axée sur le patient en Suisse et ses cinq domaines d action prioritaires

La recherche clinique 1 axée sur le patient en Suisse et ses cinq domaines d action prioritaires La recherche clinique 1 axée sur le patient en Suisse et ses cinq domaines d action prioritaires Le point de vue de la Swiss Clinical Trial Organisation (SCTO) et du Groupe Suisse de Recherche Clinique

Plus en détail

Management de club. Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses

Management de club. Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses Management de club Modules de formation en management pour les collaborateurs bénévoles et professionnels des clubs sportifs suisses V 06.2008 Formation en management de club INITIATIVE La formation en

Plus en détail

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement continu de l AI

Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement continu de l AI Développement continu de l AI, chef secteur Législation et Droit OFAS, domaine AI, Congrès annuel INSOS Suisse, Flims, 26.8.2015 Stratégie de développement continu de l AI Remettre l assuré au centre des

Plus en détail