APPLICATIONS de la CFD à la MODELISATION ATMOSPHERIQUE (écoulement et dispersion) à Echelle Locale et Couplage Synoptique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPLICATIONS de la CFD à la MODELISATION ATMOSPHERIQUE (écoulement et dispersion) à Echelle Locale et Couplage Synoptique"

Transcription

1 APPLICATIONS de la CFD à la MODELISATION ATMOSPHERIQUE (écoulement et dispersion) à Echelle Locale et Couplage Synoptique C.SOUPRAYEN, FLUIDYN France Intech Meteo INRIA, 27 Sept 2012

2 Sommaire Contexte/besoins pour la modélisation atmosphérique à micro échelle Etudes diagnostiques/scenarios (dispersion de polluant) pour l activité industrielle (ICPE) Etudes en urbain: aérauliques et qualité de l air Etudes de monitoring et surveillance (gestion continue ou de crise) Problématique filière de la preuve et protection/securité (inversion de données) Physique et processus en jeu (nécessaires): Couche limite atmosphérique (de surface) et éléments de connaissance pour la CFD Effets 3D locaux (champ proche in situ) Eléments synoptiques manquant (mésoéchelle et au delà). Approches courantes en CFD: avantages limitations Stratégies de couplage Exploitation CFD pour l inversion de données, la surveillance temps réel. Illustrations d approches: Etude ICPE/QA Approche inversion de donnée

3 Outils CFD dédiés Risque-Impact environnemental et Qualité de l air Fluidyn-PANEPR pour les études dispersion accidentelle et le transitoire Fluidyn-PANEIA pour l impact industriel sur la qualité de l air Fluidyn-PANROAD pour l impact du trafic routier sur la qualité de l air APPROCHES NAVIER-STOKES - RANS OdG associés à la microéchelle: Lx ou Ly= qqkm<10km, Lz ordre de 200/400m, grilles de calcul capturant le contexte 3D (batis) Approches moyennés : Lcar ~10m, Tcar ~ mn et transitoire sur quelques heures.

4 Contexte 1 Etudes diagnostiques/scenarios (ICPE) Logiciel : fluidyn-paneia Emissions diffuses et canalisées Impact ponctuel et moyen annuel Terrain Concentrations suivant une condition de vent Concentrations en moyenne annuelle

5 Contexte 1 Etudes diagnostiques/scenarios (ICPE) Logiciel : fluidyn-paneia Rejets de type industriel Milieu très urbanisé (Paris) Champs de vent Contours de concentrations

6 Contexte 1 Etudes diagnostiques/accidentels (ICPE) Logiciel : fluidyn-panepr Scénario accidentel benzène Rupture accidentelle d une canalisation

7 Contexte 2: Etudes en urbain- aéraulique et qualité de l air Logiciel : fluidyn-panroad Comparaison de la qualité de l air avec et sans projet Maillages imbriqués Terrain Maillages imbriqués pour précision locale Contours de concentration de polluant

8 Contexte 2: Etudes en urbain- aéraulique et qualité de l air Logiciels fluidyn-panache Espace semi-confiné de la Gare de Lyon (Paris) Ecoulements d air et dispersion de polluants

9 Contexte 3: Etudes de monitoring et surveillance (gestion continue ou de crise) Logiciel fluidyn-paneia sur Usine de traitement des eaux Sources canalisées et diffuses d odeurs Données de capteurs et recalage de sources Dispersion en temps réel

10 Contexte 3: gestion de crise, identification de source par inférence Bayesienne Site pétrochimique de TOTAL Outil CFD + inférence sur données de réseaux (MCMC) pour localisation et estimation de fuites Dispersion forward en temps réel Sensor network detection Source identification Source term calculation and dispersion faster than real-time

11 Physique utile à échelle locale et représentation Structuration récurrente de la CLA Couche limite atmosphérique (de surface) et éléments pour la CFD La turbulence atmosphérique et les équilibres flux/gradients produisent une structuration moyenne pour: U(z), Θ(z) les profils verticaux de vitesse et de température (potentielle) Profils dépendent de paramètres micro-météo: flux de chaleur, vitesse de frottement u*, Longueur de Monin-Obukhov (LMO) Etc Théorie MOST pour les états associés à la stabilité atmo Atmosphère libre * u z + z0 u( z) = ln( ) ψ m( ς ) κ z0 * θ z + z T θ ( z) = θsol + ln( ) ψ H ( ς ) κ zt avec ς = z L MO Couche d'ekman Couche limite de surface Et Lois semi-empiriques pour les profils de turbulence Figure 1 : Structure de la CLA.

12 Physique et processus en jeu Effets 3D locaux (champ proche in situ) La structuration de la CLA ne suffit pas - modifiée fortement localement Obstacles et confinement de bâtiments: sillages complexes, turbulence mécanique Process et flux de chaleur/qdm in situ (industriel) : flottabilité Flux au sol (végétation, masses d eau) : rugosité flottabilité Terme sources de polluants : inertie, QdM, flottabilité. E. g. tours aéros Approche pertinente: Navier Stokes mais accessible CPU RANS Equations NS Moyennées Equations de fermeture turbulence (k-ε) Equation de continuité ρ + ( ρu ) = Sρ t Conservation de la quantité de mouvement ( ρu) + ( ρuu ) = τ p+ S t Conservation de l énergie ( ρt) p Cpρ T + = p + : + S +τ + t t Conservation des espèces chimiques ( ρy ) t m U ( U ) q U U T ( ) ( ) + ρu y = D y + S, avec m=1 n m m m m ( ρk ) µ t 2 + ( ρuk) = µ + k + P + P ρε ρk U+ S 3 t σ k ( ρ ) v l k b k ε µ t ε + ( ρuε ) = µ l + ε + ε ( + ) ε ρε σ C 1 Pk Pb C 2 t ε k 2 ( ) C C ρε U + S 3 v ε1 ε3 ε

13 L application CFD en couplage synoptique Pour les applications de surveillance/monitoring ICPE (et prédiction) Pour les applications de suivi d épisodes et de prédiction en Qualité de l air à échelle locale (de quartier ou communauté urbaine) Couplage avec des données synoptiques : (1) Données météorologiques nationales Météo France (2) Données «libres» basse résolution (NCEP), (3) Données produites mésoéchelles MM5-> WRF ou RAMS.

14 L application CFD en couplage synoptique 3 techniques de couplage Par Conditions aux limites: Interpolation des champs synoptiques sur les limites de domaine (en pratique données à 10m + paramètres Micrometeo (MOST) La solution est purement RANS sur l intérieur du domaine imbriqué Par Génération de champs 3D diagnostics (e.g. interpolation optimale mass-consistent) La solution NS ajuste ensuite les champs obtenus pour le contexte 3D local Nudging (termes sources dans les équations de NS avec relaxation spatial/temporelle fonction des covariances des champs synoptiques) La solution NS est continument rappelée par les points de grille du champ synoptique

15 Applications pour l inversion de données - Utilisation de l Equation d Advection Diffusion adjointe : L EAD : devient - Corrélation des mesures entre elles pour une exploitation maximale de l information. Maquettage, maillage, calcul du champ de vent et rétropanaches : + +

16 Méthodes d inverson Semi-directe Fluidyn-PANEPR

17 TOXIC RELEASE EVENT RECONSTRUCTION IN A RAIL STATION BY CFD SIMULATIONS AND BAYESIAN INFERENCE

18 The Problem Context : Contaminant release during an attack in a rail way station Objective : Provide real time decision tool to manage the emergency planning and improve the mitigation strategy in the station and in the urban vicinity. Main problem: Source term estimation source parameters retrieval (location, mass, time) given a set of observation data. Railway station

19 Source term estimation Structure of a source event reconstruction Contaminant release Observed data by the sensor network Modeled concentrations Parameters recovery optimized algorithm Dispersion model Emergency planning Consequences mitigation Convergence -Yes Source term estimation Convergence -No

20 Source term estimation What is challenging? - Domain size includes indoor and outdoor, - Confined area inside the station and congested environment outside in the streets generating complex flows & dispersion patterns, - Small number of data sensor network, - Short term variation of the meteorological data (wind velocity, turbulence ), - Uncertainties in the concentration measurements (noise, delay for response at sensor ), - Errors in the dispersion model (even in complex full concentration 100% high dose 100% mid dose 100% low dose high concentration mid concentration low concentration CFD code), - Work in real time with data added as it arrives t 0 t 90 time

21 Dispersion model : Fluidyn software Model used to compute flows and contaminant dispersion in 3D structures Fluidyn software includes full CFD eulerian/lagrangian model designed for environment and hazard studies : 3D Navier-Stokes equations Nested domains, structured and unstructured mesh Topography and obstacles Atmospheric BL : wind, temperature, turbulence profiles K-ɛ turbulence model Parallel version

22 Source parameter retrieval technique Objective: localize and quantify the source term of the contaminant release in real time using the information from sensors network=> several techniques for source retrieval. - Complex flow patterns expected inside 3D structures - Limited and noisy observed data from sensor network - Fast computational time to provide real time information PROBABILISTIC APPROACH Bayesian inference appears as an interesting way to identify the source term in a limited amount of time (order a minutes). The result is the probability density function of the source parameters

23 Principle of Bayesian Inference Cmod, i : Modeled data at the i sensor Ci : Observed data at the sensor i Considering the vector m, corresponding to the source term characteristics (location, mass flow rate, instant of release) Baye s theorem : Posterior Prior Likelihood P(m C) α P(C) P(C m) Prior : Probability density of C based on prior knowledge Likelihood: Probability density of the data C given a particular source term m Posterior : Probability density of the hypothesis m given the data C

24 Algorithm development (1) The objective is to estimate the posterior density function of m Likelihood probabality includes the concentration variances of dispersion simulation and measurements (Assuming a normal distribution) The posterior probablity density is computed as the product of the likelihoods at invidual sensor since the term Prior is constant: 1 ( ci c p( m C) Exp 2 2 σc 2 mod, i( m) ) (Keat and Yee. 2006) The entire posterior distribution is estimated by sampling randomly a lot of parameter proposals at each time step => Use of Monte Carlo Markov Chain approach (MCMC) Use Metropolis-Hasting algorithm to optimize MCMC (next sample based on the previous one).

25 Algorithm development (2) Algorithm running Module activated when a detector provides a first information (C j >C threshold ) Parameters space explored through Markov Chain [0, Q max ], [0, t on ], [0, N sources ]=> Model / observation deviation at each sensor at time t give information to compute the posterior probability Convergence PDF (i) > PDF (i-1) or coin flip for reject/accept => summary statistic Sources Sensors

26 Strategy adopted The strategy for an operational tool for an real time monitoring Flow field database (indoor and outdoor) Concentration database of matrix transfer for unitary emission between the N sources and the K sensors ( Green s function approach) Bayesian inference technique using MCMC for source term estimation using the observed data Predicted concentration by forward dispersion

27 Case description 3D Model Gare de Lyon : Indoor and outdoor domain Internal confined area with obstacles (trains, shops) Urban environment (buildings, streets...)

28 Specific techniques for 3D CFD Mesh cells Structured multiblocks for the platforms ΔX = 1,4 m Unstructured with local refinement ΔXmin = 0,35 m Trains Doors

29 Flows Database WF modeled in domain Recirculation vortex Low speed on platforms No extraction and forced ventilation system in the station

30 Concentration database 12 sensors inside the railway station at h=3m (exits, platforms ) Unitary transfer function database from 63 source locations (Δl 10 m) (Store runs for unit puff source at each point in the domain) => Data base with 63x12 response curves by meteorological condition 100 N 1 m/s

31 Source term estimation example Source location n 5 with continuous release at 1 kg/s at ground level Steady state flow and constant meteorological conditions => V 10 = 1 m/s Dir = 300 N Gaussian noise to introduce fluctuations in modeled data 300 N 1 m/s

32 Source term estimation example Time transfer can be long because of low speed (long time period to get data from several sensors), long time to reach the maximum value. Few sensors record a signal => optimization of the network Source N 4.5 m/s Source N 1 m/s Source 1 -!00 N 4.5 m/s Isosurface 1 ppb 5 sources N 4.5 m/s

33 Source term estimation example Algorithm features Detection threshold : 0.1 ppm MC (0/20 kg/s), starting time (0/ -1500s) Sampling time 10 s Results Location Instant of release Mass flow rate Noise intensity for modeled data

34 Source term estimation example Long time integration is better Agreement decrease with noise intensity Source 5, Mass flow rate 1 kg/s, Instant of release 1035 s Sampling duration (s) Noise intensity of modeled concentration Source location Mass flow rate (kg/s) Instant of release 300 0,1 5 1, ,2 5 7, ,2 5 3, ,2 5 2, ,2 5 2, ,5 5 12, ,7 5 4, ,8 651 The source term reconstruction only needs ~ 2-3 minutes

35 Conclusion SUMMARY Source event reconstruction for emergency management in a railway station needs CFD computation for internal and external cloud dispersion Prelimimary results shows that source event reconstruction from sparse measurements can be done through bayesian inference (Same methodology tested with measurement data on a industrial site (TOTAL Lacq) give good results) FUTURE WORK Continuing the numerical performance validation for a set of releases, Working on the expected discrepancies model/observation in such confined areas (CFD model performance for the low speed flows inside the railway) Investigations on the sensor optimization (location and characteristics like threshold) : multiply the wind conditions, adjoint model for the sensor diagnostic

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM)

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Présenté par: Irfan Ahmad (Doctorant en 2 éme année) Encadré par: Alina Voda & Gildas Besançon GIPSA-lab, Département Automatique Grenoble, France

Plus en détail

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Air quality management in Lyon

Air quality management in Lyon Air quality management in Lyon Monitoring, modelling, informing Comité de Coordination pour la Contrôle de la pollution Atmosphérique dans la Région Lyonnaise 3, allée des Sorbiers 69500 BRON Tél: 04 72

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 1 Titre de la présentation Le Fonds européen de développement régional et la Région wallonne investissent dans votre avenir Outline Introduction Camera

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction

Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction MATERIA NOVA Use of LCA tools in the early stages of a research project - A case study about an innovative process for cellulose nanocrystals extraction Olivier Talon, Séverine Coppée, Jevgenij Lazko,

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project National Meteorological Service of the Republic of Senegal National Meteorological Service of the Islamic Republic of Mauritania World

Plus en détail

BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA)

BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA) BILAN du projet PEPS 1 EOLIN (Eolien LMI INSA) Lab. de Math de l INSA de ROUEN FR CNRS 3335 et EA 3226 PLAN 1. Introduction 2. Bilan scientifique 3. Bilan financier 4. Conclusion 1 Introduction Le projet

Plus en détail

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment

Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment + Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment Fabian Tito Arandia Martinez Marie-Amélie Boucher Jocelyn Gaudet Maria-Helena Ramos + Context n Master degree subject:

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon,

Mesure Measurement Réf 322 033 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Français p 1 Lune pour dynamomètre 10 N English p 4 Earth, Jupiter, Mars, Moon, Mesure Measurement Français p 1 English p 4 Version : 8006 Etiquettes Terre, Jupiter, Mars, Lune pour dynamomètre 10 N Earth, Jupiter, Mars, Moon, labels for 10 N dynamometer Mesure Etiquettes Terre, Jupiter,

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0

Date: 09/11/15 www.crmconsult.com Version: 2.0 Date: 9/11/2015 contact@crmconsult.fr Page 1 / 10 Table des matières 1 SUGARPSHOP : SCHEMA... 3 2 PRESENTATION... 4 3 SHOPFORCE WITH SCREENSHOTS... 5 3.1 CLIENTS... 5 3.2 ORDERS... 6 4 INSTALLATION...

Plus en détail

1 ère mondiale. Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong"

1 ère mondiale. Carol PTAK Roughly Right is better than precisely wrong 1 ère mondiale Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong" All material and content copyright 2015 Institute. All rights reserved. 1 http://demanddriveninstitute.com/ Carol PTAK est actuellement

Plus en détail

Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil

Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil Séverine Demeyer, Frédéric Jenson, Nicolas Dominguez CEA, LIST, F-91191

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Transport in quantum cascade lasers

Transport in quantum cascade lasers Diss. ETH No. 20036 Transport in quantum cascade lasers A dissertation submitted to ETH ZURICH for the degree of Doctor of Sciences presented by ROMAIN LÉON TERAZZI Diplôme de Physicien, Université de

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

ENE6953A A brief Serpent tutorial

ENE6953A A brief Serpent tutorial 1 ENE6953A A brief Serpent tutorial 2 Serpent tutorial 3D Monte Carlo code specially designed for lattice physics calculations Homogenization Burnup calculation Similar in some aspects to many Monte Carlo

Plus en détail

Understanding the Origins and Fate

Understanding the Origins and Fate Understanding the Origins and Fate of Air Pollution in Bogota, Colombia THÈSE N O 3768 (2007) PRÉSENTÉE le 28 mars 2007 à la faculté de l'environnement naturel, architectural et construit Laboratoire de

Plus en détail

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dispersion atmosphérique Christian Seigneur Cerea Plan Dispersions lagrangienne et eulérienne Modèles gaussiens Modèles lagrangiens Modèles eulériens

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Monitoring elderly People by Means of Cameras

Monitoring elderly People by Means of Cameras Nuadu project Technologies for Personal Hearth Seminar, June 4th, 2009 Monitoring elderly People by Means of Cameras Laurent LUCAT Laboratory of Embedded Vision Systems CEA LIST, Saclay, France 1 Summary

Plus en détail

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 6 au 3 août 3 Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles. BODIF, F. DNNE,.K. BENKL niversité des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093

CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093 CUMULUS BASIC INSTALLATION GUIDE FOR AERCUS INSTRUMENTS MODELS WS3083, WS2083 AND WS1093 System Requirements Cumulus is a Windows application and runs on XP to Windows 10 inclusive (and the server versions).

Plus en détail

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1 ELEC 2311 - Projet Tutoriel pour modèle magnétique par éléments finis Dest.: Etudiants 16-10-08 v.0 Auteur : VK Introduction: La méthode des éléments finis permet, en discrétisant un système continu de

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria.

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria. Classification Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent To cite this version: Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. Classification. Journées MAS et Journée en l honneur de Jacques Neveu,

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Surveillance de Scripts LUA et de réception d EVENT. avec LoriotPro Extended & Broadcast Edition

Surveillance de Scripts LUA et de réception d EVENT. avec LoriotPro Extended & Broadcast Edition Surveillance de Scripts LUA et de réception d EVENT avec LoriotPro Extended & Broadcast Edition L objectif de ce document est de présenter une solution de surveillance de processus LUA au sein de la solution

Plus en détail

X1 = Cash flow/ Dette totale. X2 = Revenu net / Total des actifs au bilan. X3 = Actif réalisable et disponible / Passif courant

X1 = Cash flow/ Dette totale. X2 = Revenu net / Total des actifs au bilan. X3 = Actif réalisable et disponible / Passif courant EXEMPLE : FAILLITE D ENTREPRISES Cet exemple a pour objectif d étudier la faillite d entreprises. Les données proviennent de l ouvrage de R.A.Johnson et D.W Wichern : Applied Multivariate Statistical Analysis»,

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

Corporate Strategy Partie 1

Corporate Strategy Partie 1 Corporate Strategy Partie 1 Nadhir LAGGOUNE Alger, Janvier 2014 1 AGENDA 0 Introductions 1 Introduction de la Stratégie d entreprise et discussion 2 Le Management stratégique ou la démarche stratégique

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION

IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION NUMÉRIQUE DE L HÉMODYNAMIQUE INTRA-CARDIAQUE Franck Nicoud Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck Université de Montpellier UN TRAVAIL COLLABORATIF o R. Moreno (physicien

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

ExAO-NG Capteur. ExAO-NG Sensor. Capteur fréquence cardiaque Heart rate sensor. Réf : 482 105. Français p 1. English p 3.

ExAO-NG Capteur. ExAO-NG Sensor. Capteur fréquence cardiaque Heart rate sensor. Réf : 482 105. Français p 1. English p 3. ExAO-NG Capteur ExAO-NG Sensor Français p 1 English p 3 Version : 3106 1 Généralités Le capteur fréquence cardiaque permet la détection et l enregistrement des phénomènes électriques cardiaques. Il permet

Plus en détail

DOSIMETRY: Present researches and future challenges

DOSIMETRY: Present researches and future challenges DOSIMETRY: Present researches and future challenges Joe Wiart & Man Fai Wong Orange Labs "Il faut de l'imagination pour se représenter la réalitr alité" Giuseppe Pontiggia recherche & développement Outline

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption...

Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption... Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf 1.On site treatment 2. Out site treatment Physical Chemical Biological... 3. In situ treatment Excavation Ventilation Biological

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens

Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens Les 6èmes Journées Francophones sur les Réseaux Bayésiens 11 13 Mai 2012, Îles de Kerkennah, Tunisie Vers des Réseaux Bayésiens pour la Classification des Causes de Défaillances PRÉSENTÉ PAR: MOHAMMED

Plus en détail

EMERGENCIS Un système de modélisation et d aide à la décision unique au monde

EMERGENCIS Un système de modélisation et d aide à la décision unique au monde LE GRAND CHALLENGE EMERGENCIS HIGH RESOLUTION EMERGENCY SIMULATION FOR THE CITY OF PARIS Patrick ARMAND Laboratoire Impact Radiologique et Chimique Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives

Plus en détail

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013 Dossier / File P128500 - Document DE/1 - Page 1/6 Ce rapport constitue une extension du rapport de classement n M091439-DE/4 This report is an extension of the classification report n M091439-DE/4 CLASSEMENT

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Modeling of the silicone injection

Modeling of the silicone injection Modeling of the silicone injection Presented by Dr. LUYE Jean François (PROMOLD) Sylvain Châtel (1), Dr. Jean François LUYE (2), Dr. Gilles Régnier (3) (1) EADS- CRC-F, 12 rue Pasteur BP76, 92152 Suresnes

Plus en détail

Exercices sur SQL server 2000

Exercices sur SQL server 2000 Exercices sur SQL server 2000 La diagramme de classe : Exercices sur SQL server 2000 Le modèle relationnel correspondant : 1 Créer les tables Clic-droit on Tables et choisir «New Table» Créer la table

Plus en détail

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête Claude Besner PMP, PhD et Brian Hobbs PMP, PhD Programme de maîtrise en gestion de projet ESG / UQÀM Objectifs Identifier empiriquement les outils

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov

MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov MCMC et approximations en champ moyen pour les modèles de Markov Gersende FORT LTCI CNRS - TELECOM ParisTech En collaboration avec Florence FORBES (Projet MISTIS, INRIA Rhône-Alpes). Basé sur l article:

Plus en détail

Journée Scientifique «Big Data» - 20/11/2014

Journée Scientifique «Big Data» - 20/11/2014 1 Un regard sur l exploitation des données de vols recueillies par les compagnies aériennes Nicolas Maille 2 Plan de la présentation 1. Contexte : gestion de la sécurité des vols Démarche de recueil et

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Optimisation et Processus métier

Optimisation et Processus métier Optimisation et Processus métier découvrez avec ILOG la solution d'optimisation leader du marché Didier Vidal vidaldid@fr.ibm.com Petit problème d optimisation 1 2000 1 Coûts de transport: 10 Euros par

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document to be filled by VIM supplier, with precision on what is included

Plus en détail

CONFERENCE PALISADE. Optimisation robuste d un plan d expériences par simulation Monte-Carlo Concepts de «Design Space» et de «Quality by Design»

CONFERENCE PALISADE. Optimisation robuste d un plan d expériences par simulation Monte-Carlo Concepts de «Design Space» et de «Quality by Design» CONFERENCE PALISADE Optimisation robuste d un plan d expériences par simulation Monte-Carlo Concepts de «Design Space» et de «Quality by Design» 1 SIGMA PLUS Logiciels, Formations et Etudes Statistiques

Plus en détail

DC Forum - Coppet, le 17 septembre 2014. Avesco - Energy Systems. Gian Franco Broggi Loris Buess

DC Forum - Coppet, le 17 septembre 2014. Avesco - Energy Systems. Gian Franco Broggi Loris Buess DC Forum - Coppet, le 17 septembre 2014 Avesco - Energy Systems Gian Franco Broggi Loris Buess Avesco Une entreprise familiale Fondé en 1869 6 e génération 3 400 employés Chiffre d affaire 2013 : 910 MioCHF

Plus en détail

Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2

Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2 Test d'advection d'un pic Gaussien Distribution initiale Solution exacte (translation) U constant, nombre de Courant U dt/dx = 0,2 U Schéma amont (Godunov, 1952) c v c t i-1 i i+1 Test d'advection d'un

Plus en détail

STRATEGIES DE CONTROLE LOCAL DE LA VENTILATION DEVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME NUMERIQUE ET EXPERIMENTALE

STRATEGIES DE CONTROLE LOCAL DE LA VENTILATION DEVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME NUMERIQUE ET EXPERIMENTALE STRATEGIES DE CONTROLE LOCAL DE LA VENTILATION DEVELOPPEMENT D UNE PLATEFORME NUMERIQUE ET EXPERIMENTALE Nicolas CORDIER cordier_n@enpte.fr Pierre MICHEL michel@entpe.fr Ecole Nationale des Travaux Publics

Plus en détail

Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel

Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel Software and Hardware Datasheet / Fiche technique du logiciel et du matériel 1 System requirements Windows Windows 98, ME, 2000, XP, Vista 32/64, Seven 1 Ghz CPU 512 MB RAM 150 MB free disk space 1 CD

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases

Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases Recherche portant la référence Building Local Climate Zones by using socio-economic and topographic vectorial databases C. Plumejeaud, C. Poitevin, C. Pignon-Mussaud, N. Long UMR 7266 LIENSs, Littoral

Plus en détail

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles RESUME Le projet MITECH propose une offre globale pour traiter l enveloppe des maisons construites entre 1949 et 1974 afin de

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud

Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE GW-INSTEK TTi THURLBY- THANDAR ROLINE/ METEX HAMEG a) essais des appareils a) se familiariser durant une

Plus en détail

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION

TABLE DES MATIERES A OBJET PROCEDURE DE CONNEXION 1 12 rue Denis Papin 37300 JOUE LES TOURS Tel: 02.47.68.34.00 Fax: 02.47.68.35.48 www.herve consultants.net contacts@herve consultants.net TABLE DES MATIERES A Objet...1 B Les équipements et pré-requis...2

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

The Village hydrocarbon pollution

The Village hydrocarbon pollution André Chabot (GéoBel Conseil) & Nuno da Silva Interactive environmental case The Village hydrocarbon pollution Based on a real case Today, you are the experts! Case starting point 1) Underground pollution

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

http://rsb.info.nih.gov/ij Adapted from : Joel B. Sheffield 2

http://rsb.info.nih.gov/ij Adapted from : Joel B. Sheffield 2 Image Analysis 1 1- Introduction to image analysis software ImageJ -development history -ImageJ vs. Fiji -installation -ImageJ website -sample images -tour of software environment 2- Basic image analysis

Plus en détail

IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com

IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com IBM Smarter Transportation (October 2011) Jean-François Barsoum jbarsoum@ca.ibm.com Fare integration Congestion charges Variable tolling Road pricing OBU Secure Positioning GPS GPS Satellite Real-time

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Vincent Audigier & François Husson & Julie Josse Laboratoire de mathématiques appliquées, Agrocampus Ouest 65 rue

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

2015 CANSI National Seminar Telemark Program*

2015 CANSI National Seminar Telemark Program* Le français suit. 2015 CANSI National Seminar Telemark Program* March 24 7:30pm - 10:00pm - Welcome reception co-sponsored by CANSI and CSIA (Bulldog Grand Café) March 25 - Telemark Professional Development

Plus en détail

IPv6. Internet Control Message Protocol ICMPv6. Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6

IPv6. Internet Control Message Protocol ICMPv6. Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6 IPv6 Internet Control Message Protocol ICMPv6 Objectif: Comparer ICMPv4 avec ICMPv6 v.1b IPv6 Théorie et Pratique & Microsoft Introduction to IPv6 1 ICMPv6 (RFC 2463) Trois fonctions déjà présentes en

Plus en détail

LES LE CAPTEUR SOUPLE ECA DANS LE MONDE INDUSTRIEL TUDES ET DE RECHERCHECHRISTIAN MARCEAU LABORATOIRE D ETUDES ET DE RECHERCHE

LES LE CAPTEUR SOUPLE ECA DANS LE MONDE INDUSTRIEL TUDES ET DE RECHERCHECHRISTIAN MARCEAU LABORATOIRE D ETUDES ET DE RECHERCHE LES LE CAPTEUR SOUPLE ECA DANS LE MONDE INDUSTRIEL TUDES ET DE RECHERCHECHRISTIAN MARCEAU LABORATOIRE D ETUDES ET DE RECHERCHE P. CABANIS, OLYMPUS - OISE Résumé Aujourd hui les industriels tendent à utiliser

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information Joseph GARACOITS - Isabelle RICHARD France Intervention

Plus en détail

Les techniques d intervention sur le vrac. Response to bulk chemical spills par Fanch Cabioc h Service Intervention, Cedre

Les techniques d intervention sur le vrac. Response to bulk chemical spills par Fanch Cabioc h Service Intervention, Cedre Les techniques d intervention sur le vrac Response to bulk chemical spills par Fanch Cabioc h Service Intervention, Cedre Les journées d information du Cedre 18 mars 2008 Institut National des Hautes Etudes

Plus en détail