EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot"

Transcription

1 EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot Permet la résolution de systèmes d équations algébriques, non linéaires Contient différentes bases de données thermodynamiques. Souplesse dans l écriture du programme : - écriture des bilans «comme sur papier» - l ordre des équations n intervient pas : EES réarrange les équations Aperçu des menus Exemple : Système x*ln(x)=y^3 sqrt(x)=1/y Ecriture du programme dans la fenêtre «Equation window» Vérification de la syntaxe (optionnel) : bouton ou menu calculate.check format Résolution : bouton ou menu calculate.solve Visualisation des équations formatées : menu window.formated equation Visualisation des résultats : x=1.467 y= Information sur les variables : menu options.variable info Erreurs de calcul : menu window.residual Pour les applications en thermo, voir le menu options.preferences puis unit system Réalisation d un 1 er exemple en thermo : Une vanne permet de détendre du R134 gazeux de 700 à 300 kpa de façon isenthalpique. Les sections d entrée et de sortie sont identiques. Entrée : A 1 =0.0110m 2 T 1 =50 C P 1 =700 kpa V 1 = 15 m/s Sortie : A 2 =0.0110m 2 T 2 =? P 2 =300 kpa V 2 =? Qm=? - régler le système d unités - pour les conditions 1 et 2 relier le débit aux conditions thermodynamiques et à la vitesse - écrire les équations de bilan massique et bilan d enthalpie (totale) - résoudre - créer une table : table. new parametric table où P 2 variera entre 100 et 700 kpa - tracer T 2 = f(p 2 ) menu plot. new plot window "exemple 1 - détente R134 - unités massiques SI kpa - C" T1=50;P1=700;A1=0.011;Vel1=15 P2=300 m1=a1*vel1*density(r134a_mh,t=t1,p=p1) m2=a2*vel2*density(r134a_mh,t=t2,p=p2) A2=A1 m1=m2 m1*(h1+vel1^2/2)=m2*(h2+vel2^2/2) h1=enthalpy(r134a_mh,t=t1,p=p1) h2=enthalpy(r134a_mh,t=t2,p=p2) Université de Rouen - M2 - IUP Maîtrise de l énergie Logiciel EES p. 1

2 Quelques règles d écriture des équations dans EES: - commentaires : entre crochets {} ou entre guillemets doubles - séparateur d équations sur une même ligne : ; - maximum 255 caractères sur une ligne Variables : - maximum 5000 variables - par défaut variables réelles ; pour le mode complexe, voir onglet complex du menu options.preferences ou ajouter la directive $Complex en début de programme. Toutes les variables sont alors de type complexe. - pas de distinction entre majuscules/minuscules - un nom de variable doit commencer par une lettre - caractères interdits dans les noms de variable : ( ) * : + - ^ { } : «; - utiliser des noms de variable différents des fonctions de EES (ex : PI, Enthalpy, etc) - chaînes de caractères : se terminent par $, longueur maxi 30 caractères - possibilité de variables bien lisibles dans la fenêtre formated equation : fenêtre équation : fenêtre formated equation : alpha α GAMMA Γ DELTAT ΔΤ n_1 n 1 n 1 n 1 m_dot m T_infinity T NB : les équations apparaissant dans la fenêtre équations peuvent être incorporées en tant qu image dans une application Windows (Word, Excel ) Constantes - leur nom se termine par # - les constantes permanentes sont stockées dans le fichier Constants.txt ; sont accessibles dans les différents systèmes d unités. Voir menu Options.Constants - Possibilité d ajouter une constante à la liste déconseillé ne pas modifier Constants.txt ; définir ses constantes de façon locales par la directive $Constant en début de programme. - Exemple : $Constant n#=4 Opérateurs - règles conformes aux règles usuelles : x=3+4*5 vaut 23 - le signe «=» n est pas une affectation mais une égalité attention aux réflexes de programmation! x=x+1 n est pas admis - élévation à une puissance : ^ ou ** Tables et tableaux Tables parametric faire varier un paramètre d entrée Tables lookup utiliser des données tabulées Sauvegarder en binaire (.LKT) ou en ASCII (.TXT) Accès au contenu de la table par la fonction lookup, ainsi que interpolate, differentiate Variable de type tableau : nom[indice], nom[n _ligne, n _col]. Université de Rouen - M2 - IUP Maîtrise de l énergie Logiciel EES p. 2

3 inutile de faire une déclaration spécifique intérêt : les résultats apparaissent sous forme de tableau Présentation des résultats : Menu windows.solution Possibilité de souligner, ou ne pas afficher certaines variables : options.variable info Tracé de diagrammes thermodynamiques : menu plot.property plot Exemple (T,s), (P,h), diagramme d air humide Possibilité de représenter les points d un cycle Conseil : - numéroter les différents états du cycle étudié (1, 2, 3 ) - calculer les différentes caractéristiques sous forme de tableau h[1]=, h[2]=, bonne lisibilité des résultats (tableau), + possibilité de tracer le cycle dans un diagramme thermodynamique schéma interactif : window.diagram window permet de créer (ou d insérer) un schéma du problème traité, avec bouton solve possibilités réduites par rapport à la version commerciale On bascule entre mode édition et mode utilisation en appelant à nouveau window.diagram window Appel des fonctions thermodynamiques voir menu options.function info, fluid properties Suivant les fluides considérés, les propriétés sont traitées en gaz réel ou en gaz parfait. NB : la fonction ISIDEALGAS(composant) renvoie 1 pour un GP, 0 sinon Voir aussi l onglet fluid info 02, CO2, gaz parfait alors que Oxygen, CarbonDioxyde sont des fluides réels NB : Air est une exception puisqu il est traité en GP Liste des fluides disponibles dans EES (symbole * : équation d état de haute précision) ---- Ideal Gas --- (gaz pafait) Air AirH2O CH4 C2H2 C2H4 C2H6 C2H5OH C3H8 C4H10 C6H14 C8H18 CO CO2 H2 H2O N2 NO NO2 O2 SO Real Fluid (gaz réel) Air_ha* Methanol* R11 R404A Ammonia* n-butane* R12 R407C Argon* n-heptane* R13 R410A Carbondioxide* n-hexane* R14 R500 Carbonmonoxide* n-octane* R22* R502 Cyclohexane* n-pentane* R23* R507A Deuterium* Neon* R32* R508B Ethane* Nitrogen* R114 R600* Ethanol* Oxygen* R116* R600a Ethylene* Propane* R123* R717* Fluorine* Propylene* R124* R718* Helium* Steam* R125* R744* Hydrogen* Steam_IAPWS* R134a* RC318* HydrogenSulfide* Steam_NBS* R141b* Ice* SulfurHexafluoride R143a* Isobutane* Water R152a* Isopentane* Xenon* R290* Krypton* Methane* Université de Rouen - M2 - IUP Maîtrise de l énergie Logiciel EES p. 3

4 Le nombre d arguments lors de l appel d une fonction thermodynamique varie suivant le fluide considéré et suivant la fonction appelée. Exemple : Enthalpy( Air, T=300) H varie seulement avec T pour un GP Enthalpy( Oxygen, T=T1, P=P1) H fct de T et P pour un GR Entropy( Air, T=T1,P=P1) S fct de T et P pour un GP L utilisateur peut choisir les arguments utilisés (en respectant la thermodynamique!) Exemple : la fonction Enthalpy doit être appelée avec T ou U pour argument. Consulter l aide! Les symboles réservés pour les arguments sont : H= specific enthalpy enthalpie (massique ou molaire suivant unités) P= pressure S= specific entropy entropie (massique ou molaire suivant unités) T= temperature U= specific internal energy énergie interne (massique ou molaire) V= specific volume volume massique ou molaire (ou spécifique) Air humide B = wetbulb temperature température humide D = dewpoint temperature température de rosée R= relative humidity humidité relative (Pvap/Psat) W= humidity ratio humidité spécifique X= quality fraction massique de vapeur pour un fluide en changement d état (renvoie 100 en liquide, 100 en vapeur surchauffée, sinon valeur entre 0 et 1) Exemples : U1=INTENERGY(Air,T=300) H1=ENTHALPY(Air,U=U1) T1=TEMPERATURE(Air,U=U1) S1=ENTROPY(Air,U=U1,P=100) Université de Rouen - M2 - IUP Maîtrise de l énergie Logiciel EES p. 4

5 Fonctions, procédures et modules EES Fonction : plusieurs arguments en entrée, un seul en sortie procédure : plusieurs arguments en entrée, plusieurs en sortie module : plusieurs arguments en entrée, plusieurs en sortie (comme une procédure) mais les règles d écriture restent celles de la fenêtre d équations EES à contrario, les règles d écriture à l intérieur des fonctions et des procédures sont similaires à celles des langages classiques : o possibilité de tests IF THEN ELSE, o de structures itératives REPEAT UNTIL de GOTO o l ordre des instructions est respecté o pas d égalités mais des assignations : utiliser l opérateur := ou spécifier allow = in functions/procedures dans le menu options.preferences.display options règles communes aux fonctions, procédures et modules : o les variables sont locales, sauf celles définies à l aide de la directive $COMMON o pas de structures récursives! (structure faisant appel à elle même) Les fonctions EES doivent apparaître au début de la fenêtre équations, avant les modules et les équations, mais après les procédures une fonction commence par FUNCTION nom_de_fonction(argument1,argument2 ) se termine par END est appelée par toto= nom_de_fonction(argument1,argument2 ) respecter nombre et ordre des arguments lors de l appel les fonctions travaillent uniquement en mode réel même si EES est en complexe Les procédures EES doivent apparaître au début de la fenêtre équations, avant fonctions et modules commence par PROCEDURE nom_de_proc(entr1,entr2 :sort1,sort2 ) remarquer : les arguments d entrée (en 1 er ) sont séparés des arguments de sortie par : minimum une entrée et une sortie se termine par END est appelée par CALL nom_de_ proc(entr1, entr2 : sort1,sort2 ) respecter nombre et ordre des arguments lors de l appel les procédures peuvent appeler des fonctions mais ne peuvent pas appeler de module Les modules EES format similaire aux procédures mais écrits en langage EES (des égalités et non des assignations) NB : le : séparant les entrées des sorties peut être remplacé par, Lorsque le module est appelé, EES le «recopie» dans le corps principal en renommant les variables voir organisation dans la fenêtre résidus La directive $COMMON Se place après la déclaration de fonction, procédure ou module, dans la fenêtre d équation Syntaxe : $COMMON var1,var2 (directive seule sur sa ligne) Permet de récupérer les valeurs de variables du programme principal, mais pas de les affecter Université de Rouen - M2 - IUP Maîtrise de l énergie Logiciel EES p. 5

+ Engineering Equation Solver

+ Engineering Equation Solver + Engineering Equation Solver EES V. 15/10/12 Partie 2 Master 2 GSI Maitrise de l Energie Julien Réveillon, Prof. Université de Rouen Julien.Reveillon@coria.fr http://www.cfdandco.com + 2/ Exercice Cycle

Plus en détail

E E S. Engineering Equation Solver. Pour Microsoft Windows. F-Chart Software 4406 Fox Bluff Rd Middleton, WI 53562 Tél. : 0 11 608-836-8531

E E S. Engineering Equation Solver. Pour Microsoft Windows. F-Chart Software 4406 Fox Bluff Rd Middleton, WI 53562 Tél. : 0 11 608-836-8531 E E S Engineering Equation Solver Pour Microsoft Windows FAX: 0 11 608-836-8536 F-Chart Software 4406 Fox Bluff Rd Middleton, WI 53562 Tél. : 0 11 608-836-8531 http://www.fchart.com Copyright 1992-98 par

Plus en détail

I Hydrocarbures simplifiés

I Hydrocarbures simplifiés Gaz et fioul 1/5 Données communes : Composition volumique de l air est de 21 % de O2 et 79 % de N2. Chaleur latente de vaporisation de l eau : L f = 2 250 kj/kg. Eléments Carbone Hydrogène Oxygène Azote

Plus en détail

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation

Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation 1 Premier programme VBA : syntaxe, édition, compilation Le langage VBA (Visual Basic for Applications) permet de concevoir des programmes selon une syntaxe qui lui est propre, puis d éditer et d exécuter

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes Spécialité Génie Climatique et Energétique 5 ème année de formation Projet de Fin d Etudes FICHE DE LECTURE Etude : Modéliser les équipements thermiques usuels d une usine agroalimentaire type Elève :

Plus en détail

CAN 306 Techniques de séparation Séance de laboratoire virtuel : Simulation d une séparation par chromatographie liquide en phase inverse

CAN 306 Techniques de séparation Séance de laboratoire virtuel : Simulation d une séparation par chromatographie liquide en phase inverse Introduction On vous demande de développer une méthode de séparation du benzène et ses dérivés. Dans votre laboratoire, vous disposez de : -Méthanol -Acétonitrile -Mélange #1 : contient phénol, benzène

Plus en détail

Fonction Personnalisée sous EXCEL

Fonction Personnalisée sous EXCEL Fonction Personnalisée sous EXCEL Les fonctions sont des unités de programme qui retournent un résultat. Function Nom-de-la-fonction ( [liste des paramètres] ) Type du résultat Sortie immédiate, éventuellement,

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

Tp n 2 : Fonctions statistiques et VBA (Visual Basic for Applications)

Tp n 2 : Fonctions statistiques et VBA (Visual Basic for Applications) Tp n 2 : Fonctions statistiques et VBA (Visual Basic for Applications) Partie 1: Fonctions statistiques Excel permet d effectuer une analyse statistique d un fichier de données à l aide d un utilitaire

Plus en détail

Agilent 490 Analyseur de gaz Micro GC

Agilent 490 Analyseur de gaz Micro GC Agilent 490 Analyseur de gaz Micro GC Manuel d'utilisation Agilent Technologies Notices Agilent Technologies, Inc. 2012 Aucune partie de ce manuel ne peut être reproduite sous quelque forme et par quelque

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Introduction à Scilab

Introduction à Scilab Introduction à Scilab Nicolas Kielbasiewicz 21 juin 2007 Scilab est un logiciel gratuit développé à l INRIA (l Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) sous Windows, Linux et Mac,

Plus en détail

ACTIVATION DES MACROS

ACTIVATION DES MACROS ACTIVATION DES MACROS Il faut d abord activer les macros dans Excel. Cela permet d afficher le menu développeur et d avoir accès à la page de programmation Visual Basic. Accès au menu développeur : Fichier

Plus en détail

Informatique Macros en VBA / Excel

Informatique Macros en VBA / Excel Informatique Macros en VBA / Excel Licence 3 TCI et Tourisme A. Lemay 1 Introduction Visual Basic for Applications (VBA) est le langage de programmation des applications de Microsoft Office. VBA permet

Plus en détail

DIAGRAMMES BINAIRES. Sommaire. G.P. Diagrammes binaires 2013

DIAGRAMMES BINAIRES. Sommaire. G.P. Diagrammes binaires 2013 DIAGRAMMES BINAIRES Sommaire I.Éléments de thermochimie maths spé...2 A.Introduction de la notion d'enthalpie libre...2 B.Évolution d'une même espèce chimique sous deux phases à P et constants...2 C.Expression

Plus en détail

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES Cette note complète la présentation pédagogique allégée de la pompe à chaleur, en traitant du cas où le fluide thermodynamique est un mélange de vapeurs. C est notamment

Plus en détail

Combustion process. Exemple

Combustion process. Exemple Goals Combustion process Compute the composition of combustion gases Compute the ergy released by combustion Compute the CO2 emissions related to the delivery of a giv amount of heat or ergy 1 Exemple

Plus en détail

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble Pratiquons ensemble Excel 2003 Support de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble notes Laurent Pratiquons DUPRAT ensemble Excel ensemble 2003 Support de notes Laurent DUPRAT notes Laurent Support DUPRAT

Plus en détail

1. Eléments de base du langage C

1. Eléments de base du langage C 1 1. Eléments de base du langage C Généralités Programme et sous-programme Fonction C Structure d un programme C Vocabulaire de base et syntaxe Exemples 2 Généralités Crée en 1972 par D. Ritchie pour écrire

Plus en détail

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9

Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 Programmer avec Xcas : version 0.8.6 et 0.9 I. L environnement de travail de Xcas Xcas permet d écrire des programmes, comme n importe quel langage de programmation. C est un langage fonctionnel. L argument

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

8. Introduction au logiciel de simulation HYSYS : calcul d'une colonne de distillation.

8. Introduction au logiciel de simulation HYSYS : calcul d'une colonne de distillation. 8. Introduction au logiciel de simulation HYSYS : calcul d'une colonne de distillation. Plusieurs logiciels de simulation commerciaux sont disponibles sur le marché : ASPEN Plus, HYSYS, PRO II, Prosim,

Plus en détail

AUTOMATE "TRACE BADGES"

AUTOMATE TRACE BADGES Présentation Configuration Exploitation 1 Présentation Introduction L'automate "Trace badges" est un programme qui a pour but d'intercepter les événements badges remontant dans la scrutation. Ces événements

Plus en détail

ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008

ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008 ProSimPlus HNO3 Résumé des nouvelles fonctionnalités, décembre 2008 Cette page présente un résumé des derniers développements effectués dans le logiciel ProSimPlus HNO3. Ceux-ci correspondent à de nouvelles

Plus en détail

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde Cours d algorithmique pour la classe de 2nde F.Gaudon 8 juillet 2009 Table des matières 1 Avant la programmation 2 1.1 Qu est ce qu un algorithme?................................. 2 1.2 Qu est ce qu un

Plus en détail

Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5

Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5 Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5 2 1- PRÉALABLES Le titulaire du cours doit détenir une adresse de courrier électronique de l UQAC. Pour

Plus en détail

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS

AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS AUTOMATISER SES TÂCHES AVEC LES MACROS U ne macro est un ensemble de commandes qui s exécute autant de fois que nécessaire simplement en les appelant par son nom. Les macros permettent d automatiser les

Plus en détail

Haute École de Gestion 05/10/2007. au cours Programmation en VBA Excel. Faisons connaissance. Etudiants se présentent

Haute École de Gestion 05/10/2007. au cours Programmation en VBA Excel. Faisons connaissance. Etudiants se présentent Bienvenue au cours en Excel Faisons connaissance Etudiants se présentent Nom, Prénom Avez-vous déjà fait des macros Excel? Avec-vous déjà programmé avec Excel? Avez-vous déjà programmé avec d'autres langages

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes

Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes Algorithmie ISI301 TP 1 : Python et premiers algorithmes 1 Python : apprentissage Pour avoir une vision plus large des différentes possibilités du langage Python, nous ne pouvons que vous conseiller d

Plus en détail

DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER. http://cegepsherbrooke.qc.

DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER. http://cegepsherbrooke.qc. DOCUMENT SUR L UTILISATION DU SYSTÈME D ACQUISITION DE DONNÉES LABQUEST DE LA COMPAGNIE VERNIER http://cegepsherbrooke.qc.ca/~vernier/ Chimie des solutions Incertitudes sur les sondes Vernier (Résolution)

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Corrigé des TD 1 à 5

Corrigé des TD 1 à 5 Corrigé des TD 1 à 5 1 Premier Contact 1.1 Somme des n premiers entiers 1 (* Somme des n premiers entiers *) 2 program somme_entiers; n, i, somme: integer; 8 (* saisie du nombre n *) write( Saisissez un

Plus en détail

Tableur Excel 97 : Les Outils

Tableur Excel 97 : Les Outils 1. Environnement de travail Bouton système Nom du logiciel Nom du document Barre de menus Cases système du logiciel Cases système du fichier Zone de nom : elle contient l adresse du champ sélectionné Police

Plus en détail

Manuel DVM-Configurator. Digital Voice Master

Manuel DVM-Configurator. Digital Voice Master Manuel DVM-Configurator Digital Voice Master Kapitelbezeichnung Kapitelbezeichnung X.X Unterpunkt SCHAEFER GmbH Winterlinger Str. 4 72488 Sigmaringen Allemagne Téléphone +49 7571 722-0 Télécopie +49 7571

Plus en détail

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé

Algorithmique et programmation : les bases (VBA) Corrigé PAD INPT ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION 1 Cours VBA, Semaine 1 mai juin 2006 Corrigé Résumé Ce document décrit l écriture dans le langage VBA des éléments vus en algorithmique. Table des matières 1 Pourquoi

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT

CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT CRÉATION D UN FORMULAIRE AVEC ADOBE ACROBAT Si la version professionnelle d Adobe Acrobat permet de lire et d annoter des fichiers PDF comme de nombreux outils gratuits elle dispose également de fonctions

Plus en détail

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications

Le langage Forth. Brique ROSE. Samuel Tardieu sam@rfc1149.net. École Nationale Supérieure des Télécommunications Le langage Forth Brique ROSE Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Le langage Forth 1 / 26 Qu est-ce que Forth? Langage sans syntaxe Mots

Plus en détail

Fiche n 14 : Import / Export avec PlanningPME

Fiche n 14 : Import / Export avec PlanningPME PlanningPME Planifiez en toute simplicité Fiche n 14 : Import / Export avec PlanningPME I. Description de cette fonction... 2 II. Import / Export sous forme de fichiers texte «.txt»... 2 III. Onglet «Intégration»

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

Python 3 Mémo. Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print.

Python 3 Mémo. Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print. Langage Python 3 Mémo I Entrées, Sorties et Variables 1 ) Sorties Pour permettre au programme en cours d exécution d afficher un texte ou un nombre on utilise la commande print. Exemples : print("bonjour!")

Plus en détail

CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics

CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics CROB01 : Introduction à là progràmmàtion d un robot à l àide du logiciel CIROS Robotics CROB01 Page 1 1. But du module Le but de ce module est de se familiariser avec l environnement du logiciel CIROS

Plus en détail

Calculatrice TI-Nspire et Programmes.

Calculatrice TI-Nspire et Programmes. Ecran de démarrage TI-Nspire Cette touche permet d ouvrir une nouvelle page de calcul. Exemple de mise en œuvre : U0 = 1 On utilise considère la suite définie par : 3 U n+1 =10 U n 3 Normalement cette

Plus en détail

Création d un formulaire de contact Procédure

Création d un formulaire de contact Procédure Création d un formulaire de contact Procédure Description : Cette procédure explique en détail la création d un formulaire de contact sur TYPO3. Outil Procédure CMS: TYPO3 Auteur : hemmer.ch SA Extension:

Plus en détail

TP Compilation Analyse lexicale

TP Compilation Analyse lexicale TP Compilation Analyse lexicale Eric Ramat ramat@lisic.univ-littoral.fr 9 mai 2014 Durée : 6 heures 1 Introduction Le but de cet TP est de vous donner les bases nécessaires afin de pouvoir écrire votre

Plus en détail

Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires

Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires PlanningPME Planifiez en toute simplicité Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires I. Description... 2 II. Paramétrage des champs supplémentaires... 2 III. Les différents types de champs... 7 IV.

Plus en détail

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi F Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi Utilisez ce manuel avec le Mode d emploi de l instrument. DM6-F-1A Sommaire Introduction...4 Qu est-ce qu un Gestionnaire de données?...

Plus en détail

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde Cours d algorithmique pour la classe de 2nde F.Gaudon 10 août 2009 Table des matières 1 Avant la programmation 2 1.1 Qu est ce qu un algorithme?................................. 2 1.2 Qu est ce qu un langage

Plus en détail

Yokogawa MX100 Mise en route rapide. 1. Connexion au MX100 1.1 Invocation du logiciel 1.2 Inventaire des MX100

Yokogawa MX100 Mise en route rapide. 1. Connexion au MX100 1.1 Invocation du logiciel 1.2 Inventaire des MX100 1. Connexion au MX100 1.1 Invocation du logiciel 1.2 Inventaire des MX100 2. Configuration des modules 2.1 Choix des MX100 2.2 Associations des MX100 3. Conditions d acquisition 3.1 Intervalles d échantillonnage

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE TEXTE

LE TRAITEMENT DE TEXTE LE TRAITEMENT DE TEXTE A partir de la version 5 de spaiectacle, le traitement de texte est totalement intégré à l application. Au-delà de la simplification quant à la manipulation de ce module, c est également

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J

PHOXLOG. Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX. installation EXPLOitatiOn MES. Option LOGGER & RS 422 106-10/1 30-09-2014 106 M0 10 J PHOXLOG Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX installation EXPLOitatiOn Option LOGGER & RS 422 30-09-2014 106 M0 10 J MES 106-10/1 Option LOGGER & RS 422 pour BamoPHOX SOMMaiRE 1. PreMiere Mise en service

Plus en détail

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses.

7 VOS ADRESSES. Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. VOS ADRESSES 7 VOS ADRESSES Afin de faciliter la saisie des envois, ChronoShip OnLine vous permet de gérer votre carnet d adresses. Diverses options permettent d enrichir ce carnet d adresses : la saisie

Plus en détail

TP 1. Prise en main du langage Python

TP 1. Prise en main du langage Python TP. Prise en main du langage Python Cette année nous travaillerons avec le langage Python version 3. ; nous utiliserons l environnement de développement IDLE. Étape 0. Dans votre espace personnel, créer

Plus en détail

Programmation VBA. Identificateurs. Types de base. Déclaration d une variable. Commentaires. Activer l onglet Développeur (Excel)

Programmation VBA. Identificateurs. Types de base. Déclaration d une variable. Commentaires. Activer l onglet Développeur (Excel) Activer l onglet Développeur (Excel) Programmation VBA Michel Reid Cliquez sur le bouton Office (coin supérieur gauche) Cliquez sur le bouton Options Excel Dans la section Standard, cochez la case Afficher

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PYSIQUE Durée : 4 heures Les calculatrices sont autorisées. N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de

Plus en détail

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014 Identification du contenu des évaluations Septembre 2014 Tous droits réservés : Université de Montréal Direction des ressources humaines Table des matières Excel Base version 2010... 1 Excel intermédiaire

Plus en détail

Electronique Automatisme Informatique Electricité

Electronique Automatisme Informatique Electricité POLYVELEC Développements et Applications Electronique Automatisme Informatique Electricité Contrôleur AZUR Maintenance Traficielle Campagne de mesures 133, avenue Bellevue - Quartier des Pomarels - 06700

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Présentation du programme ThermGaz Dimensionnement réseaux de distribution de gaz

Présentation du programme ThermGaz Dimensionnement réseaux de distribution de gaz Présentation du programme ThermGaz Dimensionnement réseaux de distribution de gaz Jean Yves MESSE THERMEXCEL Copyright 2004-2013 ThermExcel - All Rights Reserved Programme ThermGaz Caractéristiques et

Plus en détail

EXEMPLE D'UN CYCLE DE REFRIGERATION

EXEMPLE D'UN CYCLE DE REFRIGERATION T H E R M O P T I M PRISE EN MAIN EXEMPLE D'UN CYCLE DE REFRIGERATION VERSION JAVA 1.5 R. GICQUEL JUILLET 2005 2 SOMMAIRE PRISE EN MAIN DE THERMOPTIM... 3 NOTIONS DE BASE... 3 CREATION DU SCHEMA... 4 CREATION

Plus en détail

Les fichiers batch. 1 Introduction

Les fichiers batch. 1 Introduction Les fichiers batch 1 Introduction Les fichiers batch ont pour intérêt de pouvoir automatiser des tâches répétitives. En utilisant la fonction EDIT sous CMD, ou tout simplement le Notepad (bloc note), vous

Plus en détail

G. Dayma - L. Le Moyne - ISAT CARBURANTS Page 1

G. Dayma - L. Le Moyne - ISAT CARBURANTS Page 1 CARBURANTS Page 1 Carburants solides ou primaires : bois, tourbe, charbon Carburants liquides : essence, gazole, fuel, kérosène Carburants gazeux : GPL, GNV, Hytane, hydrogène Page 2 Caractéristiques physico-chimiques

Plus en détail

10 Etats rapides. Introduction

10 Etats rapides. Introduction 10 Etats rapides Introduction La génération d états récapitulatifs est l une des tâches les plus courantes et les plus élémentaires en matière de gestion de données. L éditeur d états rapides est l un

Plus en détail

Description de REMPLACEVITE

Description de REMPLACEVITE Description de REMPLACEVITE Cet utilitaire gratuit vous permet d'effectuer des remplacements de chaînes de caractères multi ligne ou non dans des noms de fichiers ou leur contenu. Vous pouvez l'utiliser

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

12 Mélanges de gaz. m = m 1 + m 2 +... + m ns = m i. n = n 1 + n 2 +... + n ns = n i. 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320

12 Mélanges de gaz. m = m 1 + m 2 +... + m ns = m i. n = n 1 + n 2 +... + n ns = n i. 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320 12 On s est principalement limité jusqu à présent à l étude des substances pures. Or, bon nombre de problèmes thermodynamiques font intervenir des

Plus en détail

Cours 01 - Les structures de données

Cours 01 - Les structures de données Cours 01 - Les structures de données MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 1 er mars 2015 Les programmes informatiques, traitent des données, créent des données et renvoient des données. Pour

Plus en détail

Exercice Access (nutrition) supplément difficile

Exercice Access (nutrition) supplément difficile Exercice Access (nutrition) supplément difficile Présentation On a déjà créé les formulaires donnant les caractéristiques des aliments et des recettes. On veut maintenant créer un formulaire qui gère les

Plus en détail

UTILISATION DE LA BASE ODICER (OBSERVATION DES DROGUES POUR L INFORMATION SUR LES COMPORTEMENTS EN REGIONS)

UTILISATION DE LA BASE ODICER (OBSERVATION DES DROGUES POUR L INFORMATION SUR LES COMPORTEMENTS EN REGIONS) UTILISATION DE LA BASE ODICER (OBSERVATION DES DROGUES POUR L INFORMATION SUR LES COMPORTEMENTS EN REGIONS) GUIDE DE DEMARRAGE Février 2013 1. Se connecter à l application p. 2 2. Sélectionner un indicateur

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS)

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) Qu est-ce que l espace collaboratif? L espace collaboratif est un service vous permettant à vous, vos associés et collaborateurs

Plus en détail

Introduction à MATLAB R

Introduction à MATLAB R Introduction à MATLAB R Romain Tavenard 10 septembre 2009 MATLAB R est un environnement de calcul numérique propriétaire orienté vers le calcul matriciel. Il se compose d un langage de programmation, d

Plus en détail

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre PARTIE A GENIE CHIMIQUE Du gaz de Lacq au soufre Plus de la moitié du soufre produit dans le monde provient du traitement des gaz naturels et des pétroles. En France, il est produit principalement à partir

Plus en détail

Comment créer et utiliser une fonction

Comment créer et utiliser une fonction Comment créer et utiliser une fonction Henry P. AUBERT Jacques GOUPY Si, dans une cellule d'une feuille Excel, l on utilise souvent la même formule mathématique, il est possible d en faire une fonction

Plus en détail

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 Guide de formation avec cas pratiques Excel 2013 avancé Philippe Moreau TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 CALCULS ET SIMULATIONS 1 CALCULER SUR DES DATES PARAMÉTRER LE CHANGEMENT

Plus en détail

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques Université du Québec École de technologie supérieure Service des enseignements généraux www.seg.etsmtl.ca INF130 Ordinateurs et programmation Norme de programmation pour le cours et les travaux pratiques

Plus en détail

Personnaliser l interface et l environnement... 15

Personnaliser l interface et l environnement... 15 Personnaliser l interface et l environnement... 15 Astuce 1 - Choisir la couleur de base de la fenêtre... 16 Astuce 2 - Modifier l affichage des info-bulles... 16 Astuce 3 - Réduire le Ruban... 18 Astuce

Plus en détail

Copyrigth Fasoft 2001-2003

Copyrigth Fasoft 2001-2003 Roger ROSEC Copyrigth Fasoft 2001-2003 CHAPITRE 1 - VBA ET SON ENVIRONNEMENT 5 VBA et son environnement Dans ce chapitre 1.1 - Programmer AutoCAD 1.1.1 Le VBA 1.1.2 - Comparaison VBA et Visual Basic 1.1.3

Plus en détail

Exercices MathSpé PC 2012-2013. Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur

Exercices MathSpé PC 2012-2013. Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur Exercice 1 : Le diagramme binaire isobare du mélange binaire formé par le propan-2-ol (noté 2) et du 2-méthylpropan-2-ol (noté 1) est donné ci-dessous.

Plus en détail

DPAE PAR TÉLÉCHARGEMENT (UPLOAD)

DPAE PAR TÉLÉCHARGEMENT (UPLOAD) DPAE PAR TÉLÉCHARGEMENT (UPLOAD) Documentation Informaticiens - Guide technique Référence du document : NAT-CER31-ACC-DAPG-UPLOADTXT-091000-v5.doc Nb de pages : 9 Date de création : 06/03/2009 Date de

Plus en détail

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Université du Havre UFR des Sciences et Techniques Date : 26/08/2012 Version : 1.0 Nombre de pages : 27 COURS Microsoft Office 2010 Titre du document Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Noms Dates

Plus en détail

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress

GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress VERSION 2012 GUIDE D UT!L!SAT!ON DU LOG!C!EL WordPress T 450 956 0714 C info@espritslibres.ca www.espritslibres.ca PRÉSENTAT!ON Ce guide d utilisation pour le logiciel WordPress a pour objectif de vous

Plus en détail

Exercices sur les combustions et les combustibles Enoncés

Exercices sur les combustions et les combustibles Enoncés Exercices sur les combustions et les combustibles Enoncés Exercice n : (revoir la nomenclature des alcanes) question : a) Écrire les formules semi-développées des alcanes suivants : le n-hexane le -méthylpentane

Plus en détail

Le Tableur TP8 La fonction Test SI LibreOffice

Le Tableur TP8 La fonction Test SI LibreOffice Objectifs : Découvrir et utiliser la fonction logique. Faire afficher du texte ou le d'un. Utiliser certaines fonctions de date Mettre en forme des tableaux Découverte de la syntaxe de la fonction logique

Plus en détail

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH Chapitre VI : I. Fonctions RechercheV & rechercheh...1 I.1. La fonction RechercheV...1 I.2. La fonction RechercheH...2 II. Macros...3 II.1. la sécurité des macros...3 II.2. Créer une macros...4 II.3. Exécuter

Plus en détail

Introduction à Sage-Python

Introduction à Sage-Python Introduction à Sage-Python Aurélien Greuet Université de Versailles http://lmv.math.cnrs.fr/annuaire/aurelien-greuet/ 1 Python? Sage?! Calcul formel?!? 1.1 Python Python est un langage de programmation

Plus en détail

PHYSIQUE II A. Durée : 4 heures SUJET DE THERMODYNAMIQUE

PHYSIQUE II A. Durée : 4 heures SUJET DE THERMODYNAMIQUE PHYSIQUE II A Durée : 4 heures SUJET DE THERMODYNAMIQUE (Durée conseillée : 2 heures) PRESENTATION DU SUJET Il était proposé au candidat d effectuer l étude d un système énergétique réel, en l occurrence

Plus en détail

Importer des données

Importer des données 2 Importer des données Saisir et gérer ses données dans Excel est simple et pratique mais, un jour ou l autre, vous aurez besoin de récupérer des données depuis des systèmes divers : fichier exporté depuis

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

GENERALITES... 2. Sélection du fichier... 7 TRANSFERT DES ECRITURES... 8

GENERALITES... 2. Sélection du fichier... 7 TRANSFERT DES ECRITURES... 8 GENERALITES... 2 Présentation... 2 Définition du format du fichier d import/export... 4 Gestion des Profils... 6 Sélection d un profil existant... 6 Création d un profil... 6 Sélection du fichier... 7

Plus en détail

L e diteur d e quations de Word

L e diteur d e quations de Word L e diteur d e quations de Word Lancement de l éditeur d équation Dans l onglet «Mathématiques» du ruban Word du cartable fantastique (modèles adaptateur et collège) il y a un bouton (π) permettant de

Plus en détail

Ce document présente le Stock on Line de SOL S et ses fonctionnalités.

Ce document présente le Stock on Line de SOL S et ses fonctionnalités. Ce document présente le Stock on Line de SOL S et ses fonctionnalités. 1) Connexion au stock on line La connexion se fait via le site de SOL s Europe (http//:www.sols-europe.com), et en cliquant sur Stock

Plus en détail