Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique"

Transcription

1 Etablissement de cartes de vent sur le pourtour méditerranéen par simulation numérique Etude réalisée en 2003 pour le compte de l Office National des Forêts Eric Delboulbé, Docteur en Mécanique des Fluides Gérant de la Société OPTIFLOW

2 Objectif de l étude Etablir des cartes de vent sur les zones identifiées à risque incendie Fort et Très Fort par l ONF sur le pourtour méditerranéen pour les régimes de vent les plus fréquents en période estivale

3 Méthodologie d étude Reproductions numériques des écoulements de vent au dessus des zones identifiées

4 Méthodologie d étude Reproductions numériques des écoulements de vent au dessus des zones identifiées 1. Création d une maquette numérique de la configuration géométrique du site d étude (topographie, occupation du sol)

5 Méthodologie d étude Reproductions numériques des écoulements de vent au dessus des zones identifiées 1. Création d une maquette numérique de la configuration géométrique du site d étude (topographie, occupation du sol) 2. Discrétisation du volume de calcul surplombant le site étudié (Maillage)

6 Méthodologie d étude Reproductions numériques des écoulements de vent au dessus des zones identifiées 1. Création d une maquette numérique de la configuration géométrique du site d étude (topographie, occupation du sol) 2. Discrétisation du volume de calcul surplombant le site étudié (Maillage) 3. Réalisation des simulations numériques des écoulements de vent

7 Méthodologie d étude Reproductions numériques des écoulements de vent au dessus des zones identifiées 1. Création d une maquette numérique de la configuration géométrique du site d étude (topographie, occupation du sol) 2. Discrétisation du volume de calcul surplombant le sité étudié (Maillage) 3. Réalisation des simulations numériques (utilisation d un code CFD volumes finis) 4. Exploitation des résultats des simulations numériques

8 Régimes de vent étudiés Identification des régimes de vent les plus fréquents Tramonta ne Mistral Ponant Libecci o

9 Régimes de vent étudiés Choix des configurations d étude 1. Tramontane + Mistral (limité à l Ouest du Var) 2. Mistral (complémentaire est) 3. Ponant + Libeccio

10 Détermination des zones d étude Zones correspondantes aux risques très forts et fort identifié par l ONF pour chaque régime d étude Régimes de vent étudiés Zone d étude régime n 1 Zone d étude régime n 2

11 Zones correspondantes aux risques très forts et fort identifié par l ONF pour chaque régime d étude Construction du modèle 3D Zone d étude régime n 3

12 Méthodologie d étude Découpage des zones d étude Nécessité de découper la zone d étude en un certain nombre de sous-domaines pour concilier résolution et taille des calculs Domaine n 10 Domaine n 7 Domaine n 5 Domaine n 4 Domaine n 3 n 6 Domaine n 2 Domaine n 1 Domaine Domaine n 8 Domaine n 9

13 Construction du modèle 3D Modélisation de la topographie de la zone Utilisation d un modèle numérique de terrain (Institut Géographique National)

14 Construction du modèle 3D Modélisation de l occupation du sol Utilisation d une base de données géographique (Corinne Land Cover de l Institut Français de l Environnement)

15 Détermination des conditions de vent Récupération de données Météo- France Aux stations météo. aux bornes du domaine de calculs Pour des journées avec régime de vent étudié Vitesse et direction du vent à 10m au dessus du sol Stations Météo- France

16 VILLEVIEILLE MEJANNES NIMES-GARONS STESMARIES STJULIENPEYR VIZAN CARPENTRAS SALONDEPROVENCE PORT-DE-BOUC-TP Détermination des conditions de vent Réalisation d une moyenne en chaque station sur les périodes retenues pour le régime étudié 2 0 VILLEVIEILLE MEJANNES NIMES-GARONS 06/06/ /08/ /06/ /07/ /09/2002 STESMARIES STJULIENPEYR VIZAN Mes ure CARPENTRAS SALONDEPROVENCE PORT-DE-BOUC-TP /06/ /08/ /06/ /07/ /09/2002 Mes ure

17 Détermination des conditions de vent Gestion des conditions aux limites des sousdomaines Données météo Exploitation simulations 4 5 etc...

18 Méthode de simulation Utilisation d un logiciel CFD (Computational Fluid Dynamic) Résolution des équations de Reynolds (Navier Stockes) Approche numérique aux volumes finis Utilisation d un modèle de turbulence adapté Résolution spatiale d étude = 150m (dimension horizontale des éléments de maillage au sol)

19 Résultats des simulations Résultats bruts Vitesse du vent Direction du vent Intensité de turbulence du vent En tout point au dessus du site étudié Exploitation & Mise en forme Cartographies des différentes variables à plusieurs hauteurs au dessus du sol Données exploitables par des S.I.G.

20 Vitesse moyenne du vent à 3m au dessus du sol Résultats des simulations Régime n 1 (tramontane + Mistral)

21 Vitesse moyenne du vent à 3m au dessus du sol Résultats des simulations Régime n 1 (tramontane + Mistral)

22 Direction du vent à 3m au dessus du sol Résultats des simulations Régime n 1 (tramontane + Mistral)

23 Résultats des simulations Régime n 1 (tramontane + Mistral) Direction du vent à 3m au dessus du sol

24 Vitesse moyenne et direction du vent à 3m au dessus du sol Résultats des simulations Régime n 2 (Mistral - Est)

25 Vitesse moyenne et direction du vent à 3m au dessus du sol Résultats des simulations Régime n 3 (Ponant)

26 Résultats des simulations Régime n 3 (Libeccio) Vitesse moyenne et direction du vent à 3m au dessus du sol

27 EXEMPLES D UTILISATION DES SIMULATIONS

28 Représentation graphique de la simulation

29 µ Principe de calcul du vent résultant On ramène les valeurs dans un repère orthonormé où x = 0 = direction du vent simulé (Vd, Vv) (Ed,Ve) Direction et vitesse du vent simulé Vd = direction du vent Vv = vitesse du vent Vitesse du ve nt y = vitesse Direc tion vent Paramètres «terrain» Ed = exposition du pixel Ve = vitesse du vent en fonction de la pente (Ve = pente (%) / 10) x = direction y y y y α xv = vd = direction = 0 yv = vv = vitesse x xs = sin(vd - ed) * Vv ys = cos (Vd - Ed) * Vv x xr = xs yr = ys + yv x α = atan(xr / yr) β x Calcul des coordonnées x,y du vent simulé Calcul des coordonnées x,y des paramètres terrain Calcul des coordonnées x,y de la nouvelle direction Calcul de l angle β de la nouvelle direction Calcul de la nouvelle vitesse Vr = yr / cos(β)

30 Facteur ventpente massif de l Esterel Séminaire Cartographie / Valabre / 13 Décembre 2006

31 Aléa incendie de forêt massif de l Esterel Séminaire Cartographie / Valabre / 13 Décembre 2006

32 Projection en 3D du facteur vent-pente

33 Retour d expérience

34 Les coupures frontales INCENDIE DU 21 / 09 / 1990 Découpage en segments Axe du vent : NO Vent fort 70 à 90 km/h sur deimpact Vitesse du feu : 3 km/h Application OPTIFLOW végétation (indice) Angle du vent avec VENT DEaxe SECTEUR coupure NORD OUEST Simulation OPTIFLOW (10m/s à 10 m) V Echelle : CERPAM 1990 Séminaire Cartographie / Valabre / 13 Décembre 2006 Catalugno 2003

35 120 Direction du vent et impact sur la végétation 100 Indice d' impact , Angle du vent par rapport à la crête (degré)

36 Séminaire Cartographie / Valabre / 13 Décembre 2006

37 Autres applications des simulations numériques des écoulements de vent

38 Confort au vent des espaces urbains Charges exercées par le vent sur les ouvrages Dispersion de polluants Séminaire Cartographie / Valabre / 13 Décembre 2006

Evaluation de l Aléa incendie de forêt

Evaluation de l Aléa incendie de forêt Evaluation de l Aléa incendie de forêt Secteur des Chartreuses du Boulou Note Méthodologique Février 2012 A partir de la méthodologie pour le diagnostic, l affichage et le traitement du risque d incendies

Plus en détail

NUMECA et son bureau d études NUMFLO, spécialisé dans la simulation numérique des effets du vent 06-11-2013

NUMECA et son bureau d études NUMFLO, spécialisé dans la simulation numérique des effets du vent 06-11-2013 Propositio n NUMECA et son bureau d études NUMFLO, spécialisé dans la simulation numérique des effets du vent Guillaume Terlinden Sales Engineer, NUMECA Virginie Barbieux Head of Consulting Group, NUMFLO

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE Maîtrise d ambiance et Qualité de l air SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE PERTURBATION À L ÉTAT STATIQUE OU DYNAMIQUE Alina SANTA CRUZ École d Ingénieurs de Cherbourg LUSAC «Équipe

Plus en détail

RENCONTRES EUROMEDITERRANEENNES FEUX DE FORET : Du 11 Décembre 2006 Au 14 Décembre 2006 Site de Valabre - Gardanne (13) - France

RENCONTRES EUROMEDITERRANEENNES FEUX DE FORET : Du 11 Décembre 2006 Au 14 Décembre 2006 Site de Valabre - Gardanne (13) - France RENCONTRES EUROMEDITERRANEENNES FEUX DE FORET : CARTOGRAPHIE : L'APPORT T DES OUTILS INNOVANT ANTS Du 11 Décembre 2006 Au 14 Décembre 2006 Site de Valabre - Gardanne (13) - France ENTENTE INTERDÉPARTEMENTALE

Plus en détail

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation

Le turbo met les gaz. Les turbines en équation Le turbo met les gaz Les turbines en équation KWOK-KAI SO, BENT PHILLIPSEN, MAGNUS FISCHER La mécanique des fluides numérique CFD (Computational Fluid Dynamics) est aujourd hui un outil abouti de conception

Plus en détail

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs.

Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. Modélisation 3D par le modèle de turbulence k-ε standard de la position de la tête sur la force de résistance rencontrée par les nageurs. H. ZAÏDI a, S. FOHANNO a, R. TAÏAR b, G. POLIDORI a a Laboratoire

Plus en détail

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD»

«Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» «Clustering pour le bureau d études : Application en CFD» Par Nicolas COSTE, Société OPTIFLOW - 11/12/2002 OPTIFLOW: Bureau d études et de recherches en Mécanique des Fluides Créée en 1998 par un ensemble

Plus en détail

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau

Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics. Formation à la CFD, Ph Parnaudeau Formation à la C F D Computational Fluid Dynamics Formation à la CFD, Ph Parnaudeau 1 Qu est-ce que la CFD? La simulation numérique d un écoulement fluide Considérer à présent comme une alternative «raisonnable»

Plus en détail

Évaluation et cartographie du risque d incendie de forêt Vers une application sur le massif des Maures (sud-est de la France), à l échelle des PPR.

Évaluation et cartographie du risque d incendie de forêt Vers une application sur le massif des Maures (sud-est de la France), à l échelle des PPR. Évaluation et cartographie du risque d incendie de forêt Vers une application sur le massif des Maures (sud-est de la France), à l échelle des PPR. Marielle Jappiot L e risque d incendie de forêt est particulièrement

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T

L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T L ' E N V I R O N N E M E N T À T R A V E R S L A S I M U L A T I O N N U M É R I Q U E : U N E N O U V E L L E P R A T I Q U E D E L ' I N G É N I E R I E D U B Â T I M E N T Pour les bâtiments et à l'échelle

Plus en détail

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES

ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES ETUDE DE COMPATIBILITE DE LA ZONE DE RECOUVREMENT DES MODELES NUMERIQUES APPLICATION AUX ETUDES D IMPACT DES PROJETS D ENERGIES MARINES Julien Schaguene, Olivier Bertrand, Eric David Sogreah Consultants

Plus en détail

Quelques fonctionnalités de Freefem++ pour la création de maillages 3D Application au filet de pêche

Quelques fonctionnalités de Freefem++ pour la création de maillages 3D Application au filet de pêche Quelques fonctionnalités de Freefem++ pour la création de maillages 3D Application au filet de pêche C. Ody - R. Lewandowski Institut de recherche mathématique de Rennes (IRMaR) September 15, 2009 Cadre

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE

SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE SYstème Relationnel d Audit sur l Hydro-morphologie des Cours d Eau SYRAH CE L. Valette & L. Frilleux Journée ESRI ENVIRONNEMENT Paris 8 juin 2010 Pourquoi le projet SYRAH? Commande Ministère Environnement

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme

Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Un système d information géographique 3D pour l exploration des règles d urbanisme Mickaël Brasebin, Julien Perret Cogit Cécile Haëck, IGN Conseil 21/11/2010 Introduction Développement du territoire àtravers

Plus en détail

PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR

PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR PROJET AIRCITY PRINCIPAUX RESULTATS A CE JOUR PREDIM 21 novembre, 2013 Objectif du projet AIRCITY Le Projet AIRCITY visait à développer un prototype de simulation 3D à haute résolution de la qualité de

Plus en détail

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme

Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Terra Magna : premiers pas vers la définition d un SIG 3D pour l aménagement et l urbanisme Cécile Haëck Nicolas Klein Rencontres SIG la Lettre 2009 Session «Le grand boom de la 3D» 1 En rubriques 1. Le

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE

CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Séminaire mi parcours Stock-e 2010 CAP CAMION A ASSISTANCE PNEUMATIQUE Iyad Balloul Renault Trucks - iyad.balloul@volvo.com Eric Bideaux INSA Lyon - eric.bideaux@insa-lyon.fr Marc Michard LMFA - Marc.Michard@ec-lyon.fr

Plus en détail

Étude impact éolien pour le projet CUSM Ville de Montréal

Étude impact éolien pour le projet CUSM Ville de Montréal Rapport final pour Daniel Arbour et Associés sur le projet CUSM, page 1 Étude impact éolien pour le projet CUSM Ville de Montréal Rapport final pour Daniel Arbour & Associés Études et services conseils

Plus en détail

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon

Applications SIG-DFCI au SDIS 30. Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Applications SIG-DFCI au SDIS 30 Sophie Sauvagnargues-Lesage Commandant Jean-François Roure Major Thierry Boussardon Historique Il y a 30 ans, l'entente mettait en place une cartographie papier «feux de

Plus en détail

Identification approfondie des causes de départ d incendie de forêt, en vue de la mise en place d une base de données géoréférencées.

Identification approfondie des causes de départ d incendie de forêt, en vue de la mise en place d une base de données géoréférencées. Identification approfondie des causes de départ d incendie de forêt, en vue de la mise en place d une base de données géoréférencées. Convention DGFAR Forest Focus n FF 2004-06 Marielle Jappiot, Corinne

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

LA DISPERSION ATMOSPHERIQUE

LA DISPERSION ATMOSPHERIQUE Compréhension des phénomènes et modélisation : LA DISPERSION ATMOSPHERIQUE Version du 28 décembre 2006 Cette fiche a été établie avec le concours de l INERIS La présente fiche a été rédigée sur la base

Plus en détail

Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire

Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire Étude numérique d'écoulements dans un canal rectangulaire Projet de P6-3 n 46 Année 2012 Florian ALLIOUZ Virgile COSTAL Simon LETOURNEAU Aurélien PETIT Bolun ZHANG Enseignant responsable du projet : Nicolas

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES

ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES ETUDE COMPARATIVE DES MODELISATIONS NUMERIQUE ET PHYSIQUE DE DIFFERENTS OUVRAGES D EVACUATION DES CRUES P.E. LOISEL, J. SCHAGUENE, O. BERTRAND, C. GUILBAUD ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT Symposium du CFBR

Plus en détail

Projet Barrage-Usine de

Projet Barrage-Usine de Maquette numérique 3D Projet Barrage-Usine de Conflan Partenaires du projet SOMMAIRE I- Contexte du projet 1/ Etude cartographique du site 2/ Enjeux du projet II- Acquisition et traitement des données

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

Les drones civils Gatewing X100 et UX5 pour la production d orthophotos, Modèles Numériques de Surface (MNS) et cartes NDVI

Les drones civils Gatewing X100 et UX5 pour la production d orthophotos, Modèles Numériques de Surface (MNS) et cartes NDVI Les drones civils Gatewing X100 et UX5 pour la production d orthophotos, Modèles Numériques de Surface (MNS) et cartes NDVI Benjamin HUGONET (Redbird) Frédéric DUBOIS (D3E Electronique) D3E Electronique

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION

EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION EXEMPLE DE CALCUL D UNE MISSION AVION On considère un Boeing 747 dont la masse maxi au décollage est de 383000 kg. Il est propulsé par quatre turboréacteurs et réalise quotidiennement des missions de type

Plus en détail

Chapitre 2 : Géométrie des images radar et effets du relief (Cours Télédétection Radar Jean-Paul Rudant ERAIFT Avril-Mai 2011)

Chapitre 2 : Géométrie des images radar et effets du relief (Cours Télédétection Radar Jean-Paul Rudant ERAIFT Avril-Mai 2011) Télédétection Radar Chapitre 2 : Géométrie des images radar et effets du relief (Cours Télédétection Radar Jean-Paul Rudant ERAIFT Avril-Mai 2011) Ce chapitre présente successivement les effets du relief

Plus en détail

Études et recherches. L effet de bâtiments en amont et en aval sur la dispersion des effluents RAPPORT R-852

Études et recherches. L effet de bâtiments en amont et en aval sur la dispersion des effluents RAPPORT R-852 Prévention des risques chimiques et biologiques Études et recherches RAPPORT R-852 L effet de bâtiments en amont et en aval sur la dispersion des effluents Une approche axée sur la mécanique des fluides

Plus en détail

Les mathématiques du XXe siècle

Les mathématiques du XXe siècle Itinéraire de visite Les mathématiques du XXe siècle Tous publics de culture scientifique et technique à partir des classes de 1ères Temps de visite : 1 heure 30 Cet itinéraire de visite dans l exposition

Plus en détail

Bilan décennal des catastrophes naturelles en France

Bilan décennal des catastrophes naturelles en France Bilan décennal des catastrophes naturelles en France SOMMAIRE BILAN DÉCENNAL EN TERMES DE NOMBRE ET DE TYPE DE CATASTROPHES NATURELLES BILAN EN TERME DE VICTIMES.. 2 5 BILAN DÉCENNAL EN TERMES ÉCONOMIQUES

Plus en détail

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Conférence SIG 2012 - ESRIFRANCE La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Serge MANG-JOUBERT GAIAGO Eric VIDALENC - ADEME 1 Auteurs : Rodrigo MARIONI, Serge

Plus en détail

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com

Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Cours de Méthodes Déterministes en Finance (ENPC) Benoît Humez Société Générale Recherche Quantitative benoit.humez@sgcib.com Points abordés Méthodes numériques employées en finance Approximations de prix

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES FORMATION A LA REALISATION DES DOSSIERS D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE MODALITES DES FORMATIONS...3 Modalités pratiques...3 Modalités

Plus en détail

Réalité virtuelle au service de la maintenance

Réalité virtuelle au service de la maintenance Réalité virtuelle au service de la maintenance Christian Boucheny EDF R&D SINETICS Séminaire Cartographie d intérieur et d extérieur ENSMP 04/09/2013 Sommaire 1. Application 1 : ADRM Aide à la Décision

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

Présentations de la 8 ème Matinée Décennale du 22 mai 2014. Effets du vent, des essais en soufflerie à la modélisation numérique

Présentations de la 8 ème Matinée Décennale du 22 mai 2014. Effets du vent, des essais en soufflerie à la modélisation numérique Présentations de la 8 ème Matinée Décennale du 22 mai 2014 Effets du vent, des essais en soufflerie à la modélisation numérique Les opinions et déclarations exprimées dans cette publication n engagent

Plus en détail

8TRD147: Animation et images par ordinateur

8TRD147: Animation et images par ordinateur 8TRD147: Animation et images par ordinateur Simulation de fourrure Y. Chiricota Département d informatique et de mathématique Université du Québec à Chicoutimi / Certaines des illustrations de ce document

Plus en détail

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE QUELS DEFIS POUR LES TERRITOIRES FRANCAIS ET EUROPEENS? L ECLAIRAGE SCIENTIFIQUE ET OPERATIONNEL DU PROGRAMME ESPON 2013 LA BASE DE DONNEES ESPON UNE BASE DE DONNEES SPATIO-TEMPORELLE ET MULTI-THEMATIQUE

Plus en détail

Estimation d erreur de propagation acoustique dans la CFD

Estimation d erreur de propagation acoustique dans la CFD Estimation d erreur de propagation acoustique dans la CFD A. Chelius Onera, 29 avenue de la Division Lelerc, 92322 Châtillon, France alain.chelius@onera.fr 1535 CFA 2014 Poitiers On étudie dans cet article

Plus en détail

Rapport du projet CFD 2010

Rapport du projet CFD 2010 ISAE-ENSICA Rapport du projet CFD 2010 Notice explicative des différents calculs effectués sous Fluent, Xfoil et Javafoil Tanguy Kervern 19/02/2010 Comparaison des performances de différents logiciels

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique

ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION. Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique 1 ANALYSE NUMERIQUE ET OPTIMISATION Une introduction à la modélisation mathématique et à la simulation numérique G. ALLAIRE 28 Janvier 2014 CHAPITRE I Analyse numérique: amphis 1 à 12. Optimisation: amphis

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 CSMA 0 e Colloque National en Calcul des Structures -7 Mai 0 Simulation numérique par éléments finis de l écoulement dans un mélangeur bi-vis et l interaction mélange-mélangeur Hamza DJOUDI *, Jean-claude

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

Cours IV Mise en orbite

Cours IV Mise en orbite Introduction au vol spatial Cours IV Mise en orbite If you don t know where you re going, you ll probably end up somewhere else. Yogi Berra, NY Yankees catcher v1.2.8 by-sa Olivier Cleynen Introduction

Plus en détail

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent

OPENFOAM. Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent OPENFOAM Ecoulements conduites cylindriques Laminaire Turbulent Tutorials crées par Rajesh Bhaskaran sous fluent et adaptés par Bence Somogyi sous OF. Cas Laminaire Conduite de 20 cm de diamètre et 8 mètres

Plus en détail

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur.

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. La CFAO réunit dans une même démarche informatique les actions de conception et de fabrication d un objet. La technique utilisée permet à

Plus en détail

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D

Le programme. @Reseau3D #Colloque3D Le programme @Reseau3D #Colloque3D 1 Les parcours thématiques A Les données et leurs utilisations avancées Partant d une base existante, les données se construisent ou s obtiennent auprès de ceux qui les

Plus en détail

possibilités et limites des logiciels existants

possibilités et limites des logiciels existants possibilités et limites des logiciels existants Dominique Groleau CERMA, UMR CNRS 1563, Ecole d Architecture de Nantes Journée thématique SFT- IBPSA, Outils de simulation thermo-aéraulique du bâtiment.

Plus en détail

Etude de faisabilité visant à mettre en place un entrepôt de données sur les données de l IFN. Analyser et Explorer avec une grande interactivité

Etude de faisabilité visant à mettre en place un entrepôt de données sur les données de l IFN. Analyser et Explorer avec une grande interactivité Établissement chargé de réaliser l inventaire permanent du patrimoine forestier sur tout le territoire métropolitain indépendamment de toute question de propriété. Parmi ces objectifs: Connaissance de

Plus en détail

Une approche statique quasi-périodique de la capacité portante des groupes de micropieux

Une approche statique quasi-périodique de la capacité portante des groupes de micropieux Une approche statique quasi-périodique de la capacité portante des groupes de micropieux Zied Kammoun 1, Joseph Pastor 2, Hichem Smaoui 3 1 Université de Tunis El Manar, Ecole Nationale d Ingénieurs de

Plus en détail

Galion: Le lidar éolien ultime

Galion: Le lidar éolien ultime Galion: Le lidar éolien ultime galionlidar.com Le Galion Le lidar éolien ultime Le Galion est un lidar perfectionné destiné à la visualisation et à la mesure de la vitesse, de la direction et du comportement

Plus en détail

Mathématiques et Océanographie

Mathématiques et Océanographie Mathématiques et Océanographie Anne-Laure Dalibard Département de mathématiques et applications École normale supérieure 20 avril 2011 Journées Académiques de l IREM de Nantes Plan Présentation rapide

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Couplages multiples. Simulation Toolbox optimise les propriétés diélectriques et thermiques du matériel électrique

Couplages multiples. Simulation Toolbox optimise les propriétés diélectriques et thermiques du matériel électrique Couplages multiples Simulation Toolbox optimise les propriétés diélectriques et thermiques du matériel électrique Andreas Blaszczyk, Jörg Ostrowski, Boguslaw Samul, Daniel Szary Confrontés aux exigences

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

Christelle BOSC Olivier POCHARD

Christelle BOSC Olivier POCHARD Christelle BOSC Olivier POCHARD LE PROGRAMME GMES Global Monitoring for Environment and Security Programme européen d observation de la Terre Initiative conjointe de l'esa et de l'union européenne Doter

Plus en détail

1 Description générale de VISFIELD

1 Description générale de VISFIELD Guide d utilisation du logiciel VISFIELD Yann FRAIGNEAU LIMSI-CNRS, Bâtiment 508, BP 133 F-91403 Orsay cedex, France 11 décembre 2012 1 Description générale de VISFIELD VISFIELD est un programme écrit

Plus en détail

Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine

Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine Évaluation des émissions de GES liés au transport routier en Aquitaine AIRAQ / ORECCA, CEREMA / DTerSO Rafaël BUNALES, AIRAQ / ORECCA Marie GADRAT, CEREMA / DTerSO Sommaire Organisation mise en place Description

Plus en détail

Global Monitoring Emergency Services

Global Monitoring Emergency Services Global Monitoring Emergency Services Christelle BOSC Olivier POCHARD 22/05/2012 Pôle Applications Satellitaires et Télécommunicaton CETE Sud-Ou LE PROGRAMME GMES Global Monitoring for Environment and Security

Plus en détail

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire

Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire Simulation d essais d extinction et de roulis forcé à l aide d un code de calcul Navier-Stokes à surface libre instationnaire E. Jacquin, P.E. Guillerm, Q. Derbanne, L. Boudet (Bassin d'essais des carènes)

Plus en détail

Tutoriel première utilisation ICEM-CFD. Couche limite et modification du maillage en 2D

Tutoriel première utilisation ICEM-CFD. Couche limite et modification du maillage en 2D Tutoriel première utilisation ICEM-CFD Couche limite et modification du maillage en 2D Création de points, lignes, surfaces, ajout d un trou à la surface pour simuler le comportement de l écoulement autour

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique

Cerea. Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Cerea Centre d enseignement et de recherche en environnement atmosphérique Laboratoire commun École des Ponts ParisTech / EDF R&D Université Paris-Est Le Cerea : une cinquantaine de chercheurs sur trois

Plus en détail

MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES

MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES MODÉLISATION ET ÉTUDES NUMÉRIQUES DES INCENDIES en milieu confiné et ventilé : le logiciel ISIS Fabrice BABIK, Céline LAPUERTA, Jean-Claude LATCHÉ, Sylvain SUARD, Didier VOLA Laboratoire d'étude de l'incendie

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

Confort thermique d un local d habitation: Simulation thermoaéraulique pour différents systèmes de chauffage

Confort thermique d un local d habitation: Simulation thermoaéraulique pour différents systèmes de chauffage Revue des Energies Renouvelables Vol. 15 N 1 (2012) 91 102 Confort thermique d un local d habitation: Simulation thermoaéraulique pour différents systèmes de chauffage F. Boudali Errebai 1*, L. Derradji

Plus en détail

Les outils de simulation. Myriam HUMBERT CETE Ouest

Les outils de simulation. Myriam HUMBERT CETE Ouest Les outils de simulation Myriam HUMBERT CETE Ouest Outils de simulation pour la GPE Objectif Ø Recommandations pour la mise en œuvre des calculs dans le cadre d une GPE ü Analyse qualitative des outils

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Simulation état 2006 Avec le soutien de la Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine ASPA

Plus en détail

Etude en CFD d'une turbine hydraulique

Etude en CFD d'une turbine hydraulique République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université M hamed BOUGARA, Boumerdes Faculté des Sciences de l'ingénieur Ecole Doctorale

Plus en détail

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer

Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Colloque des arbitres et des commissaires aux résultats Moulin mer Bernard Simon- janvier 2015 Météorologie Web : Attention aux modèles utilisés dans les prévisions: (maillage / relief pris en compte/

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

Territoire3D. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. www.ign.fr. Date du Document : Mars 2011

Territoire3D. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. www.ign.fr. Date du Document : Mars 2011 Territoire3D Descriptif de contenu Date du Document : Mars 2011 Institut Géographique National 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex www.ign.fr Révision : Spécifications externes A 18/03/2011 Création

Plus en détail

Modélisation multi-échelles de l impact du trafic routier sur la qualité de l air

Modélisation multi-échelles de l impact du trafic routier sur la qualité de l air Thèse de doctorat de l Université Paris-Est Présentée par Régis Briant pour l obtention du diplôme de docteur de l Université Paris-Est Spécialité : SIE - Sciences, Ingénierie et Environnement Modélisation

Plus en détail

1 Complément sur la projection du nuage des individus

1 Complément sur la projection du nuage des individus TP 0 : Analyse en composantes principales (II) Le but de ce TP est d approfondir nos connaissances concernant l analyse en composantes principales (ACP). Pour cela, on reprend les notations du précédent

Plus en détail

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 18/06/2012 QUALITAIR CORSE BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 Bilan PSQA 2010-2015 version 2012 Savelli Page blanche TABLE DES MATIERES Introduction... 1 1 Composition et financement de l association... 2

Plus en détail

Traitement bas-niveau

Traitement bas-niveau Plan Introduction L approche contour (frontière) Introduction Objectifs Les traitements ont pour but d extraire l information utile et pertinente contenue dans l image en regard de l application considérée.

Plus en détail

Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL)

Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL) Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL) Journées Jeunes Chercheurs 2003, La Roche-en-Ardennes - 1/16 - Perrine Royole-Degieux au programme les émulsions nucléaires dans OPERA

Plus en détail

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Modélisation et simulation du trafic Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Plan de la présentation! Introduction : modèles et simulations définition

Plus en détail

Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide

Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide Calculs Computional fluide dynamiques (CFD) des serres à membrane de Van der Heide J.B. Campen Wageningen UR Glastuinbouw, Wageningen xxx 2007 Rapport xxx 2007 Wageningen, Wageningen UR Glastuinbouw Tous

Plus en détail

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée L utilisation du lidar terrestre en foresterie Richard Fournier Département de géomatique appliquée Problématique Inventaire traditionnel : photographie aérienne imagerie satellitaire relevés manuels sur

Plus en détail

Etude numérique et expérimentale du processus de recompression le long d un éjecteur supersonique

Etude numérique et expérimentale du processus de recompression le long d un éjecteur supersonique Etude numérique et expérimentale du processus de recompression le long d un éjecteur supersonique A. BOUHANGUEL, P. DESEVAUX, E. GAVIGNET Institut FEMTO-ST, Département ENISYS, Parc Technologique, 2 Avenue

Plus en détail

Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés

Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés Calcul CFD de divers systèmes de refroidissement au CERN Du détecteur au centre de donnés 12 eme FORUM CADFEM EPFL Lausanne 8 Septembre 2015 Aniko Rakai CERN EN-CV, équipe CFD 9/17/2015 A. Rakai Forum

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat Souheil SOUBRA CSTB Responsable de la division MOD-EVE (Modélisation des phénomènes physiques & Environnements Virtuels Enrichis)

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Débroussailler autour de sa maison : «une obligation»

Débroussailler autour de sa maison : «une obligation» Guide du débroussaillement règlementaire aux abords des constructions dans le département de Vaucluse Débroussailler autour de sa maison : «une obligation» 2 ème édition Le débroussaillement vous protège,

Plus en détail

Oct. 2012. Présentation de la Société

Oct. 2012. Présentation de la Société Oct. 2012 Présentation de la Société Notre Mission: Accompagnement des sociétés Innovantes dans leurs démarches et Projets CFAO* et PLM** *CFAO: Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. **PLM:

Plus en détail

La précision dans les mesures RTK

La précision dans les mesures RTK La précision dans les mesures RTK Gilles Wautelet Unité de géomatique Club d utilisateurs du PICC & dix ans de Walcors Wépion, le 6 décembre 2013 Quelle est la précision de la technique GPS-RTK? Annoncée

Plus en détail