Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Bâtiment Durable : ENERGIE"

Transcription

1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LES LOGICIELS UTILISÉS DANS LE CADRE DE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS PASSIFS OU «TRÈS BASSE ÉNERGIE» : INTRODUCTION. Emmanuel s Heeren PLATE-FORME MAISON PASSIVE asbl

2 Objectif de la présentation Pre sentation des diffe rents types de logiciels utilise s dans le cadre de de veloppement de projets de standard passif et (tre s) basse e nergie. 2

3 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 3

4 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 4

5 Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP Logiciel de certification des bâtiments passifs (résidentiels et tertiaires) Logiciel d aide à la conception pour des projets passifs et/ ou basse énergie Il permet, entre autres, de calculer les besoins nets et primaires de chacun des postes énergivores au sein du bâtiment (chauffage, refroidissement, ECS, auxiliaire, éclairage ) Il peut être utilisé par les architectes, bureaux d étude ou toute personne ayant des connaissances en thermique du bâtiment Il se présente sous un format Excel et comporte 33 feuilles de calcul 5

6 Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP Bâtiment 6

7 Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP Système 7

8 Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP Et une plate-forme d outils qui se développe pour les architectes, bureaux d études, etc 8

9 Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP Des guidances techniques (avis techniques, primes et certification) sont également organisées par les Plate-forme Maison Passive et Passiefhuis Platform pour les secteurs résidentiel et tertiaire. 9

10 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 10

11 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB Historique et contexte bruxellois Directive européenne concernant la performance énergétique des bâtiments (2002/91/CE); Transposition de cette Directive dans chacune des Régions En RBC, adoption d une ordonnance (diminuer la consommation d énergie primaire et les émissions de CO2 des bâtiments). Cette ordonnance a pour objectif d améliorer la performance énergétique des bâtiments et leur climat intérieur A Bruxelles, l impact de cette ordonnance est très important dans la mesure où le bâtiment représente 70 % des consommations énergétiques globales de la Région de Bruxelles-Capitale. 11

12 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB Historique et contexte bruxellois L ordonnance bruxelloise PEB et climat intérieur définit en réalité trois réglementations : la réglementation sur les travaux PEB, lors de travaux soumis à permis d urbanisme et/ou d environnement ; la réglementation sur les certificats PEB, lors d une transaction immobilière ; la réglementation sur les installations techniques PEB, pour toute installation centralisée de chauffage ou de climatisation. 12

13 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB Le logiciel Permet de calculer: Le niveau E Le niveau d isolation K Les consommations des divers postes énergétiques Intègre l'ensemble de la méthode de calcul Permet la détermination automatique des exigences applicables en fonction de la superficie, de l'affectation et de la nature des travaux ainsi que l'évaluation automatique des exigences 13

14 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB Intègre des formulaires qui se remplissent automatiquement à partir des données du projet Possède un tableau de bord pour faciliter l'encodage du projet Intègre des outils des études de faisabilité Possède un module d'optimisation Utilise des bibliothèques indépendantes des projets qui peuvent être partagées par plusieurs utilisateurs Est convivial. 14

15 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB 15

16 Bilan énergétique global 2. Logiciel PEB Accueil > Professionnels > Thèmes > Energie > PEB et climat intérieur > Travaux PEB > Logiciel PEB 16

17 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 17

18 Bilan énergétique global 3. Logiciel Le contexte : Evolution rapide des exigences énergétiques Critères et législation de + en + exigeants Concept énergie grise prend de l importance Demande des architectes et des pouvoirs publics Le logiciel Le logiciel permet de calculer le bilan énergétique global d un bâtiment ainsi que son bilan des émissions de gaz à effet de serre 18

19 Bilan énergétique global 3. Logiciel Objectif Encourager constructions et rénovations plus responsables quant à l énergie grise et au bilan des émissions de GES Aller + loin dans la prise en compte de l impact d un bâtiment Outil simple (mais pas simpliste) Encodage minimisé pour utilisateurs PHPP Bases de données KBOB Ecobilan des parois Base de données producteurs 19

20 Bilan énergétique global 3. Logiciel Base de Données Base de Données PHPP Encodage be.acv Encodage be.acv Résultats Résultats PHPP sans PHPP 20

21 Bilan énergétique global 3. Logiciel 21

22 Bilan énergétique global 3. Logiciel Gratuit, open source, multilingue 22

23 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 23

24 Simulation dynamique 1. Energy Plus / Design Builder Fonctions Calcul des déperditions/gains thermiques de l'enveloppe en hiver/été Dimensionnement du chauffage Dimensionnement du rafraichissement par ventilation naturelle et/ou climatisation Simulation dynamique restituant des données de confort, de bilan thermique, ventilation, etc. Construction en 3D réaliste avec vue des ombres portées Modeleur du bâtiment incluant des assistants de création de fenêtres, composition de la construction, détection automatique du type de paroi qui vous évitent de nombreuses saisies ou dessin 24

25 Simulation dynamique 1. Energy Plus / Design Builder Gestion de l'occupation, de la ventilation mécanique, des ouvertures de fenêtre, de l'occultation des baies, des apports internes... par planning paramétrable selon le type de jour, les mois, les heures (ou infra horaire); Économie d'énergie : free-cooling, récupérateur d'énergie sur air extrait, ventilation nocturne, gradation de l'éclairage selon la luminosité, régulation des températures d'air soufflé selon la demande, volume d'air variable... déjà disponible en quelques clics. Plusieurs centaines de matériaux et exemples sont livrés en français avec le Pack Français Carte d'éclairement naturel, FLJ 25

26 Simulation dynamique 1. Energy Plus / Design Builder Avantages : Ergonomie Facilités des saisies Différentes simulations possibles (énergétique, éclairage, optimisation thermique, systèmes CVC, analyse CFD, étude d ombrage) Importation et exportation 3D possibles 26

27 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 27

28 Simulation dynamique 2. TRNSYS Description TRNSYS (TRaNsient SYstem Simulation Program) (programme de simulation de systèmes transitoires) est un logiciel modulaire de simulation. Il est livré avec un certain nombre de modules de base (environ 50) et offre la possibilité à l'utilisateur de créer lui-même ses propres composants. Parmi les modules de base se trouvent de nombreux composants de systèmes thermiques courants ainsi que des sous-programmes de gestion des résultats des simulations et de gestion de bases de données (météo ou autres). Une librairie Internet de composants additionnels, et de fréquentes mises à jour sont accessibles pour les utilisateurs. 28

29 Simulation dynamique 2. TRNSYS Données introduites Description du bâtiment et données météo (fournies avec le programme pour certaines villes); Description des éléments du système thermique et de leur fonctionnement. Des liens existent avec certains programmes de dessin pour faciliter la saisie des données décrivant le bâtiment. Résultats Consommations mensuelles et annuelles, visualisation sous forme d'histogrammes, impression des différentes valeurs variables (par pas de temps), visualisation en temps réel de certaines valeurs de la simulation. 29

30 Simulation dynamique 2. TRNSYS Avantages TRNSYS est flexible pour modéliser un ensemble de systèmes thermiques à différents niveaux de complexité (modules avec procédures de calcul plus ou moins élaborées) L'accès au code source permet aux utilisateurs de modifier ou d'ajouter des composants qui ne figurent pas dans la librairie d'origine Documentation vaste sur les sous-programmes y compris explications, usages usuels, équations de base Définition très souple de la période de simulation : choix du pas de temps, du début et de la fin de la simulation 30

31 Simulation dynamique 2. TRNSYS Inconvénients Consommations mensuelles et annuelles, visualisation sous forme d'histogrammes, impression des différentes valeurs variables (par pas de temps), visualisation en temps réel de certaines valeurs de la simulation. Source : icedd asbl 31

32 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 32

33 Simulation dynamique 3. Capsol Description Capsol est un logiciel (à vocation essentiellement pédagogique) utilisé pour optimiser les performances énergétiques des bâtiments, notamment dans la gestion de la demande en chaud et en froid. Utilisé également dans l évaluation du confort thermique. Ce logiciel permet d effectuer des évaluations simplifiées d installations utilisant l énergie solaire, de fournir une estimation des avantages énergétiques, économiques et environnementaux de celles-ci de comparer l influence des variations des paramètres principaux (ensoleillement, surface des capteurs, montage financier ) 33

34 Simulation dynamique 3. Capsol Données introduites (pour chaque zone) Définir différentes zones climatiques intérieures et extérieures Définir les parois séparant ces différentes zones (aire, composition, conductivité thermique des composants) Définir l orientation et l éventuelle inclinaison de toutes les parois Définir les propriétés d inertie thermique de la paroi (réflexion, transmission, albédo). Des facteurs d ombrages peuvent également être introduits. 34

35 Simulation dynamique 3. Capsol Résultats Évolutions graphiques des températures Flux de chaleur Animation vidéo (.avi) des flux à travers les parois séparant les différentes zones du modèle 35

36 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 36

37 Simulation dynamique 4. Open Studio Description Est une multi plate-forme de logiciels qui permet de simuler une modélisation du bâtiment. Il fonctionne avec le moteur de calcul Energy Plus et fait également appel à d autres logiciels comme Radiance (éclairage), Window (fenêtres), etc. Le logiciel permet d e tudier tant les aspects énergétiques (bilan, déperdition, besoins, etc..) que les aspects liés à l e clairage ou au dimensionnement des installations. Utilise un plug-in Sketch up qui permet une modélisation géométrique aisée 37

38 Simulation dynamique 4. Open Studio Données introduites: La géométrie du bâtiment >> Plug-in Sktech up! Les gains internes Les typologies de parois (U, inertie, orientations, etc.) via bibliothèque créée et à créer Les sce narii d utilisation et d occupation (cre e s et à créer) La consigne de T Définition des zones climatiques Définition du climat extérieur Systèmes présents dans le bâtiment 38

39 Simulation dynamique 4. Open Studio Données introduites: Résultats: Lien : 39

40 Simulation dynamique 4. Open Studio Résultats: Évolution de la température des différentes zones climatiques définies Bilan énergétique Étude de l e clairage naturel Puissance chaud / froid à installer (dimensionnement) Évaluation du confort. 40

41 Simulation dynamique 4. Open Studio Mais aussi: Logiciel gratuit! Formation à l utilisation du logiciel Open Studio: ou pour plus d informations Lien : 41

42 Simulation dynamique Autres SISAL Pléaides Virtual Environnement 42

43 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel Be.Global Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 43

44 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : THERM Dessin / Catalogue Dessin Importation vectorisée oui (seulement pour calque) Importation pixellisée oui (seulement pour calque) 2D / 3D 2D Valeur de sortie Flux Valeurs extraites - Prix Freeware 44

45 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : EUROKOBRA Dessin / Catalogue Catalogue modifiable Importation vectorisée Non Importation pixellisée Non 2D / 3D 3D Valeur de sortie Pt therm 2zones /Flux Valeurs extraites - Prix Freeware (projets de recherche) 45

46 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : HEAT Dessin / Catalogue Importation vectorisée Importation pixellisée 2D / 3D Valeur de sortie Valeurs extraites Prix Dessin Non Oui (seulement calque) 2D / 3D Pt therm 2zones /Flux Graphs, tables, Freeware / 900 $ 2D / 1500 $ 2D+3D 46

47 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : ARCHICUBE Dessin / Catalogue Dessin Importation vectorisée Non Importation pixellisée Non 2D / 3D 3D Valeur de sortie Flux Valeurs extraites - Prix Freeware 47

48 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : KALIBAT Dessin / Catalogue Catalogue Importation vectorisée Non Importation pixellisée Non 2D / 3D 2D Valeur de sortie Pont thermique Valeurs extraites - Prix Freeware 48

49 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : ANTHERM Dessin / Catalogue Dessin Importation vectorisée Oui Importation pixellisée Oui 2D / 3D 2D / 3D Valeur de sortie Pont thermique / flux Valeurs extraites Rapport résultats Prix

50 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : BISCO Dessin / Catalogue Dessin Importation vectorisée Oui Importation pixellisée Oui 2D / 3D 2D Valeur de sortie Pont thermique (2z t ) / flux Valeurs extraites Rapport résultats Prix

51 Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques : exemple Récapitulatif des résultats d un même pont thermique calculé dans les différents logiciels Logiciel Ψe [W/mK] Therm 0.65 Eurokobra 0.67 Heat 0.56 Archicube 0.65 Kalibat 0.65 Antherm 0.63 BISCO

52 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 52

53 Logiciels spécifiques 2. Puits canadien: PHLuft (allemand) : GAEA : 53

54 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Open Studio Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 56

55 Logiciels spécifiques 3. ensoleillement/masque: ECOTEC Rayonnement solaire Visualiser le rayonnement solaire sur les fenêtres et les autres surfaces, à n importe quelle période de l année. Éclairage naturel Calculer les facteurs d éclairage naturel et les niveaux d éclairement à partir de n importe quel point du modèle. Ombres et réflexions Afficher la position et le parcours du soleil par rapport à la date, l'heure et l'emplacement de votre choix. 58

56 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Pleaides 5. SISAL Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 59

57 Logiciels spécifiques 4. Eclairage DIALUX : Autodesk : Radiance : 60

58 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Pleaides 5. SISAL Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 64

59 Logiciels spécifiques 5. Diffusion de vapeur: WUFI 1D 65

60 Logiciels spécifiques 5. Diffusion de vapeur: WUFI 1D Résultat 66

61 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Pleaides 5. SISAL Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 67

62 Logiciels spécifiques 6. Performances environnementales Breeam Europe (UK) 1990 Tous types, neuf et rénovés BATEX Belgique (RBC) 2007 Tous types, neuf et rénovés Valideo Belgique 2008 Bureaux, logements et écoles, neuf ou rénovés HQE France 2005 Bureaux et écoles, neuf ou rénovés LEED USA 1998 Tous types, neuf et rénovés DGNB/BNB Allemagne 2009 Bureaux neufs 68

63 Logiciels spécifiques 6. Performances environnementales Ces méthodes de certification évaluent différents aspects durables du bâtiment Se décomposent en catégories / points / souspoints, etc. Définition d indicateurs pour lesquels une série de critères sont à respecter >> Points attribués Les critères sont mesurables / grille d appréciation / me thode objective/ Définition d un résultat général >> Certification / label à la clef 69

64 Plan de l exposé Bilan énergétique global 1. Logiciel PHPP 2. Logiciel PEB 3. Logiciel BE.ACV Simulations dynamiques 1. Energy Plus Design Builder 2. TRNSYS 3. Capsol 4. Pleaides 5. SISAL Logiciels spécifiques 1. Ponts thermiques 2. Puits canadien 3. Ensoleillement / masques solaires 4. Eclairage 5. Diffusion de vapeur 6. Performance environnementale des bâtiments 7. Site Energie+ 70

65 Logiciels spécifiques 7. Site Energie+ Présentation Energie+ est un outil d information développé par Architecture & Climat (UCL) et réalisé dans le cadre du Programme Responsable Energie de la Région Wallonne. Il a pour objectif d aider les gestionnaires de bâtiments tertiaires à maîtriser leurs dépenses énergétiques par différents moyens : formations, audits, subventions, Public cible les Responsables Energie, les gestionnaires de bâtiments, les concepteurs,... 71

66 Logiciels spécifiques 7. Site Energie+ Ce site présente concrètement toutes les techniques de conception et d amélioration énergétique des bâtiments : Concevoir, auditer et rénover un bâtiment Le chauffage La climatisation L éclairage L isolation thermique La cogénération 72

67 Logiciels spécifiques 7. Site Energie+ 73

68 Contact Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl 081 / (permanence technique de 9h à 12h) ou 74

MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT

MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT MODÉLISATION NUMÉRIQUE DANS LE BÂTIMENT Perrenoud, Pléiades et Design Builder Francesco Formica Grontmij BEFS SOMMAIRE I. Périmètre II. Entrées : acquisition et temps de mise en œuvre III. Sorties : résultats

Plus en détail

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014. pmp

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014. pmp Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2013-2014 pmp Vers l excellence! Vous êtes une entreprise, une commune, une école, un groupe de particuliers... n hésitez pas à nous contacter, nous créerons pour

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.1 Systèmes : Introduction Piotr Wierusz-Kowalski PRINTEMPS 2015 p.kowalski@mkengineering.be www.mkengineering.be 2 OBJECTIF(S) DE LA

Plus en détail

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne Programme 1. Contexte 2. Bilan énergétique 3. Indicateurs du logiciel PEB 4. Champs d application et exigence PEB 5.

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum

Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? 06-11-2013. Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Comment rénover un immeuble de bureaux pour répondre aux critères passifs? Le rôle de la simulation pour tendre vers l optimum Pacot Pierre-Emmanuel, M&R Engineering Agenda Exigences passives en rénovation

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013. pmp

Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013. pmp Catalogue des formations MAISON PASSIVE 2012-2013 pmp Vers l excellence! Vous êtes une entreprise, une commune, une école, un groupe de particuliers... n hésitez pas à nous contacter, nous créerons pour

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE 0. CONTEXTE Dans le cadre de l Ordonnance relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments du 7 juin 2007, une étude de

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

La Simulation Thermique Dynamique

La Simulation Thermique Dynamique Techniques & Logiciels La Simulation Thermique Dynamique Présentation de l étude Version 0 Création du document Date 26/02/14 Rédigé par Marion DUPRE et Thomas DELMAS Vérifié par Laurent PAYET Principe

Plus en détail

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie MÉMOIRE TECHNIQUE COMBIOSOL Juillet 2011 Un bâtiment basse consommation d énergie ne se comporte pas comme les bâtiments traditionnels. Aussi, une modélisation

Plus en détail

Certification bâtiment passif

Certification bâtiment passif Certification bâtiment passif 1. La procédure La certification "bâtiment passif" peut être demandée une fois que le bâtiment est terminé. Cependant les finitions (revêtement de sol, portes intérieures,

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Monique GLINEUR DGO4 - Département de l Énergie et du Bâtiment durable 1 Sommaire Le cadre législatif Les exigences Le responsable PEB La

Plus en détail

Oze mai 2012. Le fonctionnement thermique d un bâtiment. Le coût d un bâtiment. RT 2012 / Passivhaus

Oze mai 2012. Le fonctionnement thermique d un bâtiment. Le coût d un bâtiment. RT 2012 / Passivhaus Le fonctionnement thermique d un bâtiment Le coût d un bâtiment RT 2012 / Passivhaus Le concept du Passivhaus La conception L outil de calculs Les contrôles Les mesures (garantir les consommations) La

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Les outils de simulation. Myriam HUMBERT CETE Ouest

Les outils de simulation. Myriam HUMBERT CETE Ouest Les outils de simulation Myriam HUMBERT CETE Ouest Outils de simulation pour la GPE Objectif Ø Recommandations pour la mise en œuvre des calculs dans le cadre d une GPE ü Analyse qualitative des outils

Plus en détail

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie La directive Performance Energétique des Bâtiments Quelles spécificités de la transposition dans chacune des Régions Engagements énergie Dir 93/76/CEE SAVE Dir 2002/91/CE Paquet énergie : 20% de CO 2 en

Plus en détail

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010

Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations. Frédéric ric FRUSTA. Président Directeur Général. ENERGIVIE 25 Juin 2010 c1 Assises Européennes du Bâtiment Basse Consommations Frédéric ric FRUSTA Président Directeur Général ENERGIVIE 25 Juin 2010 Diapositive 1 c1 Merci de me fournir le texte complet de la page de titre cql;

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Les maisons à énergie positive

Les maisons à énergie positive Conférence dans le cadre du projet VallEnergie Les maisons à énergie positive Attert, le 11 mars 2014 VallEnergie Atteindre l autonomie énergétique de la Vallée de l Attert belgo-luxembourgeoise gérée

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

1. Bureau d études thermiques et aérauliques

1. Bureau d études thermiques et aérauliques Créé en 1999 14 collaborateurs CA 2008 : 1,2 M HT Qualité environnementale du bâtiment 1. Bureau d études thermiques et aérauliques TRNSYS : consommations d énergie et confort thermique, par simulations

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage AUTOMNE 2014 Corentin Volgaire & Piotr Wierusz-Kowalski p.kowalski@mkengineering.be

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE

JORF n 0301 du 28 décembre 2007. texte n 5 ARRETE JORF n 0301 du 28 décembre 2007 texte n 5 ARRETE Arrêté du 21 septembre 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments neufs en France métropolitaine NOR: DEVU0763823A Le ministre

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Gestion de l'énergie. Une gestion pour l'avenir

Gestion de l'énergie. Une gestion pour l'avenir EMPL Gestion de l'énergie. Une gestion pour l'avenir Services légaux et complémentaires pour la Wallonie Optimising work environments Vers une politique rationnelle en matière d'énergie. Le changement

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Evolution des réglementations thermiques

Evolution des réglementations thermiques Salon BATIMOI Marche-en-Famenne Evolution des réglementations thermiques Le 28 janvier 2013 Nicolas SPIES Dans le cadre de la matinée d étude sur «L isolation thermique des façades» 1 Réglementations thermiques,

Plus en détail

Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation

Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation Climatisation : accompagnement pour la demande d'autorisation Flavio Foradini E4tech Software SA octobre 2014 Genève Strategic thinking in sustainable energy Lesosai certifications & bilans écologiques

Plus en détail

L Ordonnance PEB. Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière agréés, conseillers chauffage PEB

L Ordonnance PEB. Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière agréés, conseillers chauffage PEB e_réglementaire.doc La réglementation chauffage PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation L Ordonnance PEB Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière

Plus en détail

Construction durable à Bruxelles

Construction durable à Bruxelles Construction durable à Bruxelles 2004 2012 2015 Ir Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE DIAGNOSTIC COMPARATIF TRANSFRONTALIER DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive PAGE 1 Vers des bâtiment à énergie positive Un objectif clair et mobilisateur: Des bâtiments qui ne consomment pas plus qu ils ne produisent

Plus en détail

Associé à cette conception architecturale la nature des vitrages et des revêtements intérieur est déterminante.

Associé à cette conception architecturale la nature des vitrages et des revêtements intérieur est déterminante. Eclairement naturel Eclairement naturel CATEGORIE constructions neuves L éclairement naturel permet d utiliser la lumière du jour pour réduire voir s affranchir totalement d éclairage artificiel. Pour

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Permis d'urbanisme et Énergie. Liens et informations utiles

Permis d'urbanisme et Énergie. Liens et informations utiles Permis d'urbanisme et Énergie Liens et informations utiles Table des matières Site portail de l Energie en Wallonie...1 Les textes officiels...1 La législation PEB en Région wallonne...1 Procédures et

Plus en détail

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014

Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Panorama des outils d analyse énergétique des bâtiments 22.5.2014 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés Objectif du diagnostic énergétique Revue de quelques méthodes d analyse énergétique des bâtiments

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations Pierre BOISSON Pôle Automatisme et Gestion de l Energie CSTB Marne la vallée pierre.boisson@cstb.fr

Plus en détail

COMETH L outil ouvert de Simulation Energétique Dynamique du CSTB. 29/10/2015 - Jean-Christophe VISIER et Emilien PARON

COMETH L outil ouvert de Simulation Energétique Dynamique du CSTB. 29/10/2015 - Jean-Christophe VISIER et Emilien PARON COMETH L outil ouvert de Simulation Energétique Dynamique du CSTB 29/10/2015 - Jean-Christophe VISIER et Emilien PARON En France : une sed obligatoire pour tous les bâtiments neufs dans le cadre de la

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB KN0WENERGY Présentation des services proposés Pompes à chaleur Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB Guillaume Fallon Février 2014 Présentation de KN0WENERGY Services proposés Certificats

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z

Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Formation Bâtiment Durable : Bâtiment durable de A à Z Bruxelles Environnement BATIMENTS TERTIAIRES: (R)EVOLUTION DES BATEX EN RÉGION BRUXELLES-CAPITALE Anne-Laure MAERCKX CENERGIE Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 La réglementation PEB 1 L Ordonnance PEB contexte législatif entrant en vigueur en juillet 2008 Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 2 1. INTRODUCTION: contexte législatif

Plus en détail

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5 Manuel didactique pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB Version 3.5 Ce manuel didactique, réalisé par le service Architecte PEB et l IBGE, a pour objectif de se familiariser avec la version 3.5 du

Plus en détail

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.

La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain. La législation PEB en Région bruxelloise Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain.be Le cadre politique Trias energetica Minimiser la demande en énergie

Plus en détail

LOGICIEL PEB. Mise à jour version 3.0

LOGICIEL PEB. Mise à jour version 3.0 LOGICIEL PEB Mise à jour version 3.0 PAGE 1 SUR 9 Logiciel PEB: Mise à jour version 3.00-28/06/2011 Contenu 1. Introduction... 3 2. Version spécifique à la Région de bruxelles-capitale... 3 3. Evaluation

Plus en détail

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas

Logiciels de simulation énergétique Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Progiciel de simulation thermique de bâtiments avec études de cas Le progiciel FISA, très répandu dans les bureaux d étude thermique, permet les calculs thermiques dans les bâtiments neufs et existants

Plus en détail

FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package)

FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package) FORMATION au logiciel de dimensionnement de bâtiments passifs PHPP (Passive House Planning Package) Qu est ce que le PHPP? Le PHPP (Passive House Planning Package) est à la "maison passive" ce que les

Plus en détail

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010

Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 Annexe 2 : Plan d'occupation des locaux 2009-2010 08h. 12h. 13h. 17h. 18h. 22h. lundi mardi mercredi jeudi vendredi samedi dimanche École École École École École Clubs Manifestation École École Clubs École

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

INT 2. Consortium INT 2 Mars 2007 INT 2. Vers un bureau à INTelligence. Vers un bureau énergétique et bioclimatique INTégr

INT 2. Consortium INT 2 Mars 2007 INT 2. Vers un bureau à INTelligence. Vers un bureau énergétique et bioclimatique INTégr Vers un bureau à INTelligence Consortium Mars 2007 1 Projet de recherche Un consortium de 3 partenaires, pour concevoir et développer d le 1 er concept de Bureau à INTelligence : un projet de recherche

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Simply GREEN Le dernier guide SWEGON AIR ACADEMY

Simply GREEN Le dernier guide SWEGON AIR ACADEMY Simply GREEN Le dernier guide SWEGON AIR ACADEMY Focus PASSIVE HOUSE Simply GREEN est un guide rapide des systèmes de certifications environnementales et énergétiques des bâtiments durables. L accent a

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB

LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE BRUXELLOIS NZEB Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE NZEB Symposium Passive and Beyond - BRUXELLES 18 Octobre 2013 Politique bruxelloise

Plus en détail

Présentation d AMOES

Présentation d AMOES "La STD, un outil au service de la performance énergétique des bâtiments" Le bon usage de la STD Vincent COSTE, Ingénieur AMOES Présentation d AMOES 1 Plan de la présentation I. Qu est-ce qu une STD? III.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes d émission de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE

FICHE CALCULS THERMIQUES AVANT ET APRES TRAVAUX INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE FICHE CALCULS THERMIQUES "AVANT ET APRES TRAVAUX" INFORMATIONS GENERALES SOCIETE AGENCE CODE CITE ADRESSE CITE TYPE DE LOGEMENT (collectif/individuel) MODE DE CHAUFFAGE (collectif/individuel) ENERGIE DE

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL UE 5 : RISQUES PHYSIQUES FACTEUR D AMBIANCE T. ATHUYT L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL «L isolation thermique dans la conception et la réalisation des locaux

Plus en détail

Impulsions et objectifs politiques

Impulsions et objectifs politiques La rénovation durable de la Région de Bruxelles-Capitale Impulsions et objectifs politiques Ir. Ismaël Daoud Conseiller Politique Construction Durable et Energie Cellule Energie, Air, Climat, Construction

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : : PASSIF ET ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : : PASSIF ET ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : : PASSIF ET ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.3 Evolution du standard énergétique PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement

Plus en détail

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable

Séminaire. Chauffage dans les immeubles à appartements. LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier. Service Facilitateur du Bâtiment Durable Séminaire Chauffage dans les immeubles à appartements LE SOLAIRE THERMIQUE Stéphane Barbier Service Facilitateur du Bâtiment Durable Plan de l exposé Le solaire thermique Marché L installation ST Dimensionnement

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

ADMINISTRATION / POUVOIRS PUBLICS

ADMINISTRATION / POUVOIRS PUBLICS ADMINISTRATION / POUVOIRS PUBLICS PROGRAMME 2015 AVEC LE SOUTIEN DE PROGRAMME 2015 ADMINISTRATION / POUVOIRS PUBLICS LISTE DES COURS CAS en Architecture climatique CAS Management de l énergie Cours SIA

Plus en détail

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd 3.1 La consommation d éd Contenu Lien vers la PEB Bases techniques Applications Synthèse Lien vers le logiciel PEB 2 Liens vers la PEB Les 3 volets 1.

Plus en détail

One for. One for. One for THERMOBEL TRI GLASS UNLIMITED

One for. One for. One for THERMOBEL TRI GLASS UNLIMITED One for light One for energy One for the planet THERMOBEL TRI passive glass for active living GLASS UNLIMITED Préparer la maison 1. Transmission lumineuse élevée 2. Utilisation optimale de l énergie solaire

Plus en détail