Les processeurs. Les entrées-sorties

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les processeurs. Les entrées-sorties"

Transcription

1 Les entrées-sorties La problématique des entrées sorties est la suivante : - Le processeur va vite, plus vite que des éléments mécaniques tel que l on trouve dans une imprimante, une souris, un clavier. - Le périphérique est donc plus lent que le reste du système Dés lors se pose la question de savoir quand le périphérique a fini de travailler ou dans le cas par exemple du clavier de savoir quand une touche a été activée. Exemple : Le programme demande l impression d un document. L imprimante mettra (par exemple) 5 minutes pour imprimer ce document. Pendant ce temps que fais le processeur? CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 1

2 Méthodes de signalement Lorsque le matériel a été programmé pour effectuer un travail, il signale la fin de son travail : Par une interruption. Par une réponse à une demande logicielle. La première méthode est appelée mécanisme d interruption et la seconde mécanisme de scrutation. Le mécanisme d interruption est le plus utilisé aujourd hui. Le mécanisme de scrutation est surtout utilisé dans l informatique industrielle. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 2

3 Le mécanisme de scrutation consiste à interroger d une façon répétitive le périphérique. Pour connaître l état d une imprimante, un programme doit donc boucler de la façon suivante : 1)s-tu fini d imprimer? 2)Petit travail utile 3)Retour en 1. Mécanisme de scrutation Cependant c est un mécanisme très utilisé dans l informatique industrielle ou les temps de cycle sont connus. Le matériel est adapté pour produire des résultats en un temps donné, par exemple 50 ms. Le cycle est alors de 50 ms. Le programme doit à un top (0 ms) lire les entrées, les traiter puis émettre les nouvelles commandes avant le top suivant (à 50 ms). CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 3

4 Mécanisme de scrutation Lecture des entrées depuis le matériel Traitements à effectuer liés à l état des entrées et à l état de données mémorisées. On détermine aussi quels sont les sorties à émettre Cycle = 50 ms Emission des sorties vers le matériel Ce type de système est surtout destiné à l embarqué et dispose d un système d exploitation très rudimentaire. En général, les cartes électroniques sur lesquelles le logiciel s exécute sont développées simultanément au logiciel. Exemple de système : Météor (Ratp Matra ltsom), Crotale NG (Thomson). CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 4

5 Mécanisme d interruption Ce mécanisme permet d interrompre un programme en cours d exécution: 1. u moment de l interruption, le processeur reçoit sur une patte un signal électrique, il passe automatiquement en mode non interruptible. 2. la réception de ce signal, il sauvegarde l ensemble de ses registres et toutes informations nécessaires à la reprise du programme en cours d exécution. 3. Il lit ensuite l identité de l interruption par un dialogue sommaire avec le composant contrôlant le mécanisme d interruption. 4. Il calcule l adresse du vecteur d interruption lié à cette identité d interruption. 5. Il charge depuis cette adresse une adresse pointant sur une routine appelée routine d interruption. 6. Il effectue un saut à cette adresse pour exécuter cette routine, souvent la première instruction de cette routine est de ré autoriser les interruptions. 7. Il exécute ce code jusqu à la fin de la routine. 8. Il restaure l état précédent l interruption. 9. Il reprend le cours du programme qui était en cours d exécution. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 5

6 Mécanisme d interruption Programme en cours d exéctution Prise en compte de l interruption, sauvegarde du contexte, lecture de l adresse de la routine d interruption, saut à cette adresse, exécution du code de cette routine. la fin de cette routine, restauration du contexte et reprise de l exécution du programme Programme en cours d exéctution CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 6

7 Mécanisme d interruption Il existe plusieurs interruptions dans un système, elles sont classées par une priorité liée à leurs connexions physiques ou programmées au démarrage du système d exploitation. Par exemple les PC disposent de 16 niveaux d interruptions, leur contrôleur est le circuit 8259 d Intel permettant de gérer 8 niveaux : 0 Horloge système 1 Clavier 2 IRQ 8 à 15 (redirection) 3 Port série COM2 4 Port série COM1 5 Port parallèle LPT2 6 Contrôleur de disquette 7 Port parallèle LPT1 8 Horloge temps réel 9 Disponible 10 Disponible 11 Disponible sauf scsi 12 Disponible Dans le cas des PC les priorités sont dans 13 Co processeur math l ordre décroissant. 14 Contrôleur de disque IDE 15 Contrôleur de disque E-IDE CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 7 Une interruption est interruptible par une interruption de plus haute priorité mais pas par une interruption de priorité inférieure.

8 Jeux d instructions L architecture influence directement les jeux d instructions des microprocesseurs et inversement. Quatre types d architecture des microprocesseurs : Machine à pile. Machine à accumulateur. Machine à registres généraux : Machine à registres mémoire. Machine à chargement rangement. Machine à mémoire mémoire Soit l instruction C = +B Pile ccumulateur Registres mémoire Chargement rangement Push Load Load R1, Load R1, Push B dd B dd R3, R1, B Load R2, B dd Store C Store R3, C dd R3, R1, R2 Pop C Store R3, C vant 1980 la plupart des machines étaient de type Pile ou ccumulateur, aujourd hui elles sont de type Registres chargement rangement. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 8

9 Jeux d instructions L interprétation des adresses mémoire est un autre facteur d influence des architectures processeur. Mode d adressage Instruction complète Signification Registre add r4, r3 [r4] <= [r4] + [r3] Immédiat ou littéral add r4, #3 [r4] <= [r4] + 3 Déplacement ou basé add r4,100(r1) [r4] <= [r4] + [ [r1] ] Indirect par registre add r4, (r1) [r4] <= [r4] + [ [r1] ] Indexé add r3, (r1 + r2) [r3] <= [ [r1] + [r2] ] Direct ou absolu add r1, (1001) [r1] <= [r1] + [ 1001 ] Indirect via mémoire add [r1] <= [ [ [r3] ] ] uto incrémenté add r1, (r2)+ [r1] <= [r1] + [ [r2] ] [r2] <= [r2] + d uto décrémenté add r1, -(r2) [r2] <= [r2] d [r1] <= [r1] + [ [r2] ] Indexé étendu add r1, 100(r2)[r3] [r1] <= [r1] + [ 100+[r2]+[r3] *d ] Il faut tenir compte de l alignement de la mémoire. Un objet de taille S octets est aligné si : mod S = 0. 0 Octet Demi mot (16 bits) Mot (32 bits) Double mot (64 bits) Toujours aligné 0, 2, 3, 4, 6, 10 0, 4, 8 0, 8, 16 CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 9

10 lignement mémoire Le point de vue électronique : Le plan de bits Temps d accès : a1 h0 r1 b1 i0 s c1 j1 t0 d1 k0 u0 -Temps mis par le décodeur Pour décoder l adresse+ latence de la mémoire Read / Write ujourd hui : ~ 60 ns 1 accès : 60ns 1000 accès : 60 µs 1 million d accès : 60 ms 1 milliard d accès : 60 s Tableau de case mémoire de 1 bit : KiloBit MegaBit GigaBit TeraBit CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 10

11 lignement mémoire D0 D1 0 X 2 X Plan de bits 0 0 X 2 X Plan de bits D2 0 X 2 X Plan de bits 2 2 D3 0 X 2 X Plan de bits D4 0 X 2 X Plan de bits 4 5 D5 0 X 2 X Plan de bits 5 Reg Data D6 D7 D8 D9 0 X 2 X Plan de bits 6 0 X 2 X Plan de bits 7 1 X 3 X Plan de bits 8 10 D10 1 X 3 X Plan de bits X 3 X Plan de bits D13 D11 D12 1 X 3 X Plan de bits 11 1 X 3 X Plan de bits 12 1 X 3 X Plan de bits Valeur lue D14 1 X 3 X Plan de bits 14 D15 1 X 3 X Plan de bits R1 CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 11

12 lignement mémoire accès 8 bits = 1 accès mémoire D0 0 2 C Plan de bits 0 D1 0 2 C Plan de bits 1 D2 0 2 C Plan de bits 2 D3 0 2 C Plan de bits 3 D4 0 2 C Plan de bits 4 D5 0 2 C Plan de bits 5 Reg Data B B D6 D7 D8 D9 0 2 C Plan de bits C Plan de bits 7 1 B 3 D Plan de bits 8 B D10 1 B 3 D Plan de bits 9 B 1 B 3 D Plan de bits 10 B B B B D13 D11 D12 1 B 3 D Plan de bits 11 1 B 3 D Plan de bits 12 1 B 3 D Plan de bits 13 B B B B B B B B Valeur lue D14 1 B 3 D Plan de bits 14 & F0 mécanisme interne au processeur D15 1 B 3 D Plan de bits R1 Temps accès : 60 ns CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 12

13 lignement mémoire accès 8 bits = 1 accès mémoire D0 0 2 C Plan de bits 0 D1 0 2 C Plan de bits 1 D2 0 2 C Plan de bits 2 D3 0 2 C Plan de bits 3 D4 0 2 C Plan de bits 4 D5 0 2 C Plan de bits 5 Reg Data B B D6 D7 D8 D9 0 2 C Plan de bits C Plan de bits 7 1 B 3 D Plan de bits 8 B D10 1 B 3 D Plan de bits 9 B 1 B 3 D Plan de bits 10 B B B B D13 D11 D12 1 B 3 D Plan de bits 11 1 B 3 D Plan de bits 12 1 B 3 D Plan de bits 13 B B B B B B B B Valeur lue D14 1 B 3 D Plan de bits 14 8 décalages a gauche mécanisme interne au processeur D15 1 B 3 D Plan de bits15 B B B B B B B B R1 Temps accès : 60 ns CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 13

14 lignement mémoire accès 16 bits alignés = 1 accès mémoire D0 0 2 C Plan de bits 0 D1 0 2 C Plan de bits 1 D2 0 2 C Plan de bits 2 D3 0 2 C Plan de bits 3 D4 0 2 C Plan de bits 4 D5 0 2 C Plan de bits 5 Reg Data B B D6 D7 D8 D9 0 2 C Plan de bits C Plan de bits 7 1 B 3 D Plan de bits 8 B D10 1 B 3 D Plan de bits 9 B 1 B 3 D Plan de bits 10 B B B B D13 D11 D12 1 B 3 D Plan de bits 11 1 B 3 D Plan de bits 12 1 B 3 D Plan de bits 13 B B B B B B B B Valeur lue D14 1 B 3 D Plan de bits 14 Correspondance directe mécanisme interne au processeur D15 1 B 3 D Plan de bits15 B B B B B B B B R1 Temps accès : 60 ns CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 14

15 lignement mémoire accès 16 bits non alignés = 2 accès mémoire. 1 er accès D0 0 2 C Plan de bits 0 D1 0 2 C Plan de bits 1 D2 0 2 C Plan de bits 2 D3 0 2 C Plan de bits 3 D4 0 2 C Plan de bits 4 D5 0 2 C Plan de bits 5 Reg Data B B D6 D7 D8 D9 0 2 C Plan de bits C Plan de bits 7 1 B 3 D Plan de bits 8 B D10 1 B 3 D Plan de bits 9 B 1 B 3 D Plan de bits 10 B B B B D13 D11 D12 1 B 3 D Plan de bits 11 1 B 3 D Plan de bits 12 1 B 3 D Plan de bits 13 B B B B B B B B Valeur lue D14 1 B 3 D Plan de bits 14 8 décalages a gauche mécanisme interne au processeur B B B B B B B B R1 D15 1 B 3 D Plan de bits15 CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 15

16 lignement mémoire accès 16 bits non alignés = 2 accès mémoire. 2 ième accès D0 0 2 C Plan de bits 0 D1 0 2 C Plan de bits 1 D2 0 2 C Plan de bits 2 D3 0 2 C Plan de bits 3 D4 0 2 C Plan de bits 4 D5 0 2 C Plan de bits 5 Reg Data B B D6 D7 D8 D9 0 2 C Plan de bits C Plan de bits 7 1 B 3 D Plan de bits 8 B D10 1 B 3 D Plan de bits 9 B 1 B 3 D Plan de bits 10 B B B B D13 D11 D12 1 B 3 D Plan de bits 11 1 B 3 D Plan de bits 12 1 B 3 D Plan de bits 13 C C C C C C C C D D D D D D D D Valeur lue D14 1 B 3 D Plan de bits 14 1) 8 décalages a droite mécanisme interne 2) R1 <= R1 VL au processeur D15 1 B 3 D Plan de bits15 B B B B B B B B C C C C C C C C R1 Temps accès : 120 ns CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 16

17 Jeux d instructions Les opérations les plus souvent exécutées sont les instructions simples d un jeu d instructions. Rang Instruction du 80x86 Moyenne 1 Chargement 22% 2 Branchement conditionnel 20% 3 Comparaison 16% 4 Rangement 12% 5 ddition 8% 6 Et 6% 7 Soustraction 5% 8 Transfert registre registre 4% 9 ppel SP 1% 10 Retour SP 1% 96% Les dix premiers types d instructions les plus utilisées sur le 80x86. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 17

18 Classification des instructions : Les processeurs Jeux d instructions Instructions arithmétiques et logiques : addition, soustraction, multiplication, et, ou Instructions de transfert de données : transfert sur les machines avec des modes d adressage de la mémoire. Instructions de contrôle : branchement, saut, appel de sous programmes, retour de sous programmes, trappes. Système : appel au système d exploitation, instructions de gestion de la mémoire virtuelle. Flottantes : addition, soustraction, multiplication de flottants. Décimales : addition, conversion de décimal vers caractère et inversement. Chaînes : transfert de chaînes, comparaison de chaînes, recherche de chaînes. Graphique : opérations sur les pixels, opérations de compression / décompression. Les instructions de contrôle : Branchements conditionnels. Sauts. ppels et retours de sous programmes. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 18

19 Types et tailles des opérandes : Les processeurs Jeux d instructions Les types courants d opérandes comprennent : L octet. Le demi mot : 16 bits. Le mot : 32 bits. Le double mot : 64 bits. Pour les flottants, presque tous les constructeurs suivent la norme IEEE 754 Il est aussi possible de trouver des opérandes de format : Décimal condensé. Décimal codé binaire. Les caractères sont (presque) toujours en SCII et les nombres entiers en complément à 2. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 19

20 Codage d un jeu d instructions : Les processeurs Jeux d instructions Longueur des instructions variables : Opération et nbr opérandes Spécificateur 1 Spécificateur n Exemple : VX Longueur des instructions fixes : Opérations et nbr opérandes 1 2 Exemple : MIPS, PowerPc, Sparc pproche hybride : Opération et nbr opérande Spécificateur 1 1 Opération et nbr opérande Spécificateur 1 Spécificateur 2 1 Opération et nbr opérande Spécificateur CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 20

21 Rôle des compilateurs : Les processeurs Jeux d instructions Dépendances Dépendant du langage, indépendant de la machine Un peu dépendant du langage, largement indépendant de la machine Traducteur par langage Représentation intermédiaire Optimisations de haut niveau Fonction : Transformer le langage en format intermédiaire Par exemple, intégration en ligne des procédures et transformation des boucles. Dépend faiblement du langage, dépend faiblement de la machine Optimiseur global Inclus les optimisations globales et locales + l allocation des registres Dépend fortement de la machine, indépendant du langage. Générateur de code Sélection des instructions détaillées et optimisations dépendant du langage machine. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 21

22 Type d optimisations d : Les processeurs Jeux d instructions Les optimisations de haut niveau. Les optimisations locales. Les optimisations globales. L allocation des registres. Les optimisations dépendantes d de la machine. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 22

23 Jeux d instructions Impact des compilateurs sur les architectures : Comment sont allouées et adressées les variables? Combien de registres sont nécessaires n pour allouer correctement les variables? Trois zones pour allouer des données (dans les langages de haut niveau) : La pile. La zone de données globales. Le tas. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 23

24 Le pipeline Le pipeline est l exécution à la chaîne du flot d instructions : Une instruction est exécut cutée e avant que la précédente ne soit terminée. e. Découpage des instructions en «sous instructions élémentaires». Exécution des sous instructions élémentaires simultanément au travers des étages du pipeline. Le temps nécessaire à une instruction pour passer d un étage au suivant est appelé cycle machine (cycle d horloge). La longueur d un cycle machine est déterminée par l étage le plus lent. L objectif est d équilibrer la longueur des étapes du pipeline. Le pipeline peut diminuer le nombre de cycles par instructions (CPI) ou le temps de cycle, ou encore une combinaison des deux selon les points de vues adopter. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 24

25 Le pipeline Exemple avec un pipeline à 5 étages : 1) Lecture de l instruction 2) Décodage de l instruction 3) Exécution de l instruction 4) ccès mémoire 5) Ecriture du résultat Sans Pipeline Cycle 0 Lecture... X1 Décodage... Exécution... ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 1 Lecture... Décodage... X1 Exécution... ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 2 Lecture... Décodage... Exécution... X1 ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 3 Lecture... Décodage... Exécution... ccès mémoire.. X1 Ecriture.. Cycle 4 Lecture... Décodage... Exécution... ccès mémoire.. Ecriture.. X1 vec Pipeline Cycle 0 Lecture... X1 Décodage... Exécution... ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 1 Lecture... X2 Décodage... X1 Exécution... ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 2 Lecture... X3 Décodage... X2 Exécution... X1 ccès mémoire.. Ecriture.. Cycle 3 Lecture... X4 Décodage... X3 Exécution... X2 ccès mémoire.. X1 Ecriture.. Cycle 4 Lecture... X5 Décodage... X4 Exécution... X3 ccès mémoire.. X2 Ecriture.. X1 Le pipeline accroît le nombre d instructions exécutées par unité de temps mais pas le temps d exécution d une instruction. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 25

26 Exemple d accroissement : Les processeurs Le pipeline Soit la machine précédente, on suppose qu elle a des cycles d horloge de 10 ns et qu elle utilise 4 cycles pour les opérations UL et les branchements et 5 cycles pour les opérations mémoire. On suppose que les fréquences relatives de ces opérations sont respectivement de 40%, 20% et 40%. Le fait d ajouter le pipeline accroît le temps de cycle de 1 ns. Quelle est l accélération de l exécution des instructions liées au pipeline? Temps d exécution moyen d une instruction : cycle d horloge * CPI (nb cycle/instruction) = 10ns * ((40% + 20%)*4 + 40%*5 = 10ns * 4.4 = 44ns Dans la machine pipelinée, le cycle s allonge et devient 11ns. Ceci est le temps moyen d exécution d une instruction. L accélération due au pipeline est : Temps moyen d exécution d une instruction sans pipeline ccélération = = 44 / 11 = 4. Temps moyen d exécution d une instruction avec pipeline (temps de cycle avec pipeline) CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 26

27 Le pipeline Les obstacles du pipeline (aléas) : Les aléas structurels : ils interviennent lors des conflits de ressources. Les aléas de données : ils interviennent lorsqu une instruction dépend du résultat d une instruction précédente. Les aléas de contrôle : ils interviennent lors de l exécution des branchements. Il existe beaucoup de techniques pour éviter les aléas et les suspensions du pipeline au niveau des compilateurs. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 27

28 Le pipeline Pourquoi le pipeline est difficile à implémenter : Les situations exceptionnelles sont plus difficiles à gérer dans une machine pipelinée du fait du recouvrement des instructions. Une instruction est exécutée petit à petit et ne se termine qu au bout de plusieurs cycles. D autres instructions ont commencées à être exécutées et peuvent générer des exceptions. => NNULTION DES INSTRUCTIONS DNS LE PIPELINE CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 28

29 Les types d exception : Les processeurs Le pipeline -Requête de composant d entrée/sortie -ppel système par un programme utilisateur -Tracer l exécution d un programme -Point d arrêt (requête d interruption du programmeur) -Dépassement de capacité arithmétique, par excès ou par défaut, pour les entiers -nomalie arithmétique en flottant -Défaut de page -ccès de mémoire non alignée (si l alignement est obligatoire) -Violation de protection mémoire -Utilisation d une instruction non définie -Problème matériel -Défaillance de l alimentation CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 29

30 Le pipeline Il est possible de caractériser selon 5 axes les types d exception : Synchrone ou synchrone Requête utilisateur ou imposée Masquable par l utilisateur ou non masquable Pendant ou entre les instructions Reprise ou fin CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 30

31 Exemple de pipeline : le R4000 de Mips Il s agit d un pipeline de 8 étages : Pipeline le R4000 de Mips LI1 LI2 LR EX LD1 LD2 VE ER Mémoire d instructions REG U L Mémoire de données REG CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 31

32 Historique du 80x : annonce de l architecture 8086 d Intel compatible au niveau assembleur avec le architecture 16 bts, architecture entre machine à accumulateur et machine à registres généraux : Le co processeur flottant intel 8087 est annoncé : architecture étendant le 8086 avec 60 instructions flottantes. Organisation hybride avec piles et registres, typiquement pile étendue. un jeu d instructions de pile complet, s ajoute un jeu limité d instructions registres mémoire : Le étend l architecture 8086 en étendant l espace d adressage à 24 bits : crée un modèle mémoire et de protection, ajoute quelques instructions. offre un mode d adressage réel 100% compatible avec le : Le étendit l architecture à 32 bits : registres 32 bits et espace d adressage 32 bits. ajoute de nouveaux mode d adressage (mémoire virtuelle). devient une machine à registres généraux par l ajout d instructions supplémentaires. Plus de 200 millions de ce type d architecture dans le monde. CNM Patrick rlaud - Jérome Dupire 32

Types et performances des processeurs

Types et performances des processeurs Types et performances des processeurs Laboratoire de Systèmes Logiques Structure d un ordinateur contrôle processeur traitement séquenceur registres mémoire entrées/sorties micromémoire opérateurs bus

Plus en détail

Jeu d instruction et Pipeline NSY 104

Jeu d instruction et Pipeline NSY 104 Jeu d instruction et Pipeline NSY 104 Les jeux d instructions Définitions Partie de l architecture avec laquelle le programmeur ou le concepteur de compilateur est en contact. Ensemble des instructions

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Notions de langage machine

Notions de langage machine Notions de langage machine 18 décembre 2009 Rappels et introduction Architecture de Van Neumann : Processeur = UC + UAL Mémoire interne au processeur = les registres (soit seulement l accumulateur, soit

Plus en détail

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç. CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

Chap. 2 - Structure d un ordinateur

Chap. 2 - Structure d un ordinateur Architecture des ordinateurs Michèle Courant S2-27 octobre 2004 Chap. 2 - Structure d un ordinateur 2.1 Processeur ou unité centrale (CPU) 2.1.1 Organisation du CPU 2.1.2 Exécution d une instruction 2.1.3

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants :

1 Architecture du cœur ARM Cortex M3. Le cœur ARM Cortex M3 sera présenté en classe à partir des éléments suivants : GIF-3002 SMI et Architecture du microprocesseur Ce cours discute de l impact du design du microprocesseur sur le système entier. Il présente d abord l architecture du cœur ARM Cortex M3. Ensuite, le cours

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application

Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application Université de Provence Licence Math-Info Première Année V. Phan Luong Algorithmique et Programmation en Python Cours 1 : Introduction Ordinateurs - Langages de haut niveau - Application 1 Ordinateur Un

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

Architecture matérielle et logicielle

Architecture matérielle et logicielle Architecture matérielle et logicielle Contents I Le Cours 2 1 Généralités 2 2 Micro-processeur 2 3 Mémoire 2 4 Performances 3 II TPs 3 1 Création d un exécutable : 3 2 Les bibliothèques 3 3 Codage de l

Plus en détail

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre

Assembleur. Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Assembleur Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre INTRODUCTION Logiciel utilisé Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre MEMOIRE Mémoire Faculté I&C, André Maurer, Claude Petitpierre Mémoire

Plus en détail

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur

Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur Chapitre 1 Rappels sur l Architecture de base d un ordinateur I. Introduction Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS

QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS ESIEE Unité d'informatique IN101 Albin Morelle (et Denis Bureau) QUELQUES CONCEPTS INTRODUCTIFS 1- ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D UN ORDINATEUR Processeur Mémoire centrale Clavier Unité d échange BUS

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Rappels d architecture

Rappels d architecture Assembleur Rappels d architecture Un ordinateur se compose principalement d un processeur, de mémoire. On y attache ensuite des périphériques, mais ils sont optionnels. données : disque dur, etc entrée

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R

Architecture des ordinateurs. Optimisation : pipeline. Pipeline (I) Pipeline (II) Exemple simplifié : Instructions de type R Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Optimisation : pipeline jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des

Plus en détail

Unité 9: Unité centrale de traitement. Unité 9: Unité centrale de traitement

Unité 9: Unité centrale de traitement. Unité 9: Unité centrale de traitement Objectifs : À la fin de cette unité, vous connaîtrez le fonctionnement de l'unité centrale de traitement d'un ordinateur. Pour y arriver, vous devrez atteindre les objectifs suivants : - décrire les différentes

Plus en détail

De l ordinateur au processus : rôle d un système

De l ordinateur au processus : rôle d un système De l ordinateur au processus : rôle d un système Introduction aux systèmes d exploitation Gaël Thomas Présentation du cours Contexte du cours : Introduire notre objet d étude : les systèmes d exploitation

Plus en détail

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques

Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des périphériques Périphériques et bus système Structure du bus système Gestion du bus système Fonctionnement des s MÉMOIRE PRINCIPALE BUS SYSTÈME Cache d'instructions MMU TLB Unité de de contrôle Unité de de traitement

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Les Entrées et Sorties: Programmées, interruptions, et DMA GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Aujourd hui Entrées-sorties Programmées Par interruptions Le

Plus en détail

Les Microprocesseurs partie2

Les Microprocesseurs partie2 Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri Faculté des NTIC Département MI Electronique des Composants & Systèmes Les Microprocesseurs partie2 Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE

Plus en détail

Instructions assembleur

Instructions assembleur Instructions assembleur 0001011011110110 0001011101101101 10001001 Instruction vue par le programmeur assembleur ou instruction élémentaire cible d'un compilateur Réalise une modification de l'état interne

Plus en détail

TL N 1 Systèmes Informatiques RÉALISATION D'UN MICROPROCESSEUR

TL N 1 Systèmes Informatiques RÉALISATION D'UN MICROPROCESSEUR 1 2 ème Année RENNES 2003-2004 TL N 1 Systèmes Informatiques RÉALISATION D'UN MICROPROCESSEUR 1. OBJECTIF Il s agit de concevoir un processeur simple, de le simuler et de l implanter dans un composant

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes

ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes On utilise le jeu d instructions ARM. ARCHITECTURE DES ORDINATEURS Corrigé Examen Décembre 2011 3H Tous documents autorisés Les questions sont indépendantes PROGRAMMATION ASSEMBLEUR PREMIERE PARTIE Soit

Plus en détail

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation.

Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Mode d emploi pour la P-machine utilisée lors des TPs et des projets du cours INFO010 Théorie des langages et de la compilation. Sébastien COLLETTE et Gilles GEERAERTS 1 Introduction Ce document décrit

Plus en détail

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur

Chap. I : Architecture de base d un ordinateur UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Dans cette partie, nous décrivons rapidement l architecture de base d un ordinateur et les principes de son fonctionnement.

Plus en détail

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION

DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D ANGELIS CIRCUITS CONFIGURABLES NOTION DE PROGRAMMATION 145 NOTION DE PROGRAMMATION 1/ Complétons notre microprocesseur Nous avons, dans les leçons précédentes décrit un microprocesseur théorique, cependant il s inspire du 6800, premier microprocesseur conçu

Plus en détail

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer

Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Comment concevoir un ordinateur? Quelques questions à considérer Unité d entrée Unité de traitement Unité de sortie Comment coder les données Entiers, réels, caractères Comment restituer les résultats

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Projet de Machines Virtuelles

Projet de Machines Virtuelles Projet de Machines Virtuelles Gabriel Kerneis Vendredi 11 mars 2011 1 Introduction Le but de ce sujet est d implémenter la MARS (Memory Array Redcode Simulator), une machine virtuelle utilisée dans le

Plus en détail

Structure en couches des systèmes informatiques

Structure en couches des systèmes informatiques Structure en couches des systèmes informatiques Vue simplifiée d un système informatique Ce que le simple utilisateur perçoit «à première vue» d un système informatique : Le boîtier (tour, desktop ou portable)

Plus en détail

IV- Comment fonctionne un ordinateur?

IV- Comment fonctionne un ordinateur? 1 IV- Comment fonctionne un ordinateur? L ordinateur est une alliance du hardware (le matériel) et du software (les logiciels). Jusqu à présent, nous avons surtout vu l aspect «matériel», avec les interactions

Plus en détail

Cours architectures des ordinateurs

Cours architectures des ordinateurs Université KASDI MERBAH Ouargla Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Département d Informatique et Technologie de l information Cours architectures des ordinateurs

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation Aperçu du fonctionnement de l ordinateur Fonctionnement de l ordinateur Codage de l information Bus d échange d information CPU Exécution d un programme par la CPU Gestion des

Plus en détail

Cours 2 Microprocesseurs

Cours 2 Microprocesseurs 4//2 Cours 2 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 26 boukhobza@univ-brest.fr Chemin de données Font l objet de ce cours: Les portes logiques et circuits combinatoires Le traitement de quelques opérations

Plus en détail

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits

ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits {Â Ö Ñ º ØÖ Ý,È ØÖ ºÄÓ Ù,Æ ÓÐ ºÎ ÝÖ Ø¹ ÖÚ ÐÐÓÒ} Ò ¹ÐÝÓÒº Ö ØØÔ»»Ô Ö Óº Ò ¹ÐÝÓÒº Ö» Ö Ñ º ØÖ Ý»¼ Ö½» ASR1 TD7 : Un microprocesseur RISC 16 bits 13, 20 et 27 novembre 2006 Présentation générale On choisit

Plus en détail

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS

ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS ASSEMBLAGE ET ÉDITION DES LIENS Mewtow 11 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 La chaine d assemblage 7 2.1 Résolution des symboles.............................. 7 2.2 Relocation.....................................

Plus en détail

Plan du module. Objectif du module. Architecture des Ordinateurs. Objectif: de la mécanique au fonctionnel. Intervenants. Acquérir un...

Plan du module. Objectif du module. Architecture des Ordinateurs. Objectif: de la mécanique au fonctionnel. Intervenants. Acquérir un... Mise à jour: Janvier 2012 Architecture des Ordinateurs [Archi/Lycée] 2 Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Ressources bibliographiques utilisées pour ce cours :

Plus en détail

Mémoire virtuelle. Généralités

Mémoire virtuelle. Généralités Mémoire virtuelle Généralités La pagination pure - Conversion d adresses virtuelles en adresses physiques - Table des pages à plusieurs niveau et table inversée - Algorithmes de remplacement de page -

Plus en détail

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot

Architecture des ordinateurs. Mémoires (II) Licence Informatique - Université de Provence. Jean-Marc Talbot Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Mémoires jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture des ordinateurs 120

Plus en détail

Exécution des instructions machine

Exécution des instructions machine Exécution des instructions machine Eduardo Sanchez EPFL Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr]

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

Cours 1 Microprocesseurs

Cours 1 Microprocesseurs Cours 1 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 206 boukhobza@univ-brest.fr 02 98 01 69 73 Jalil Boukhobza 1 But de ce cours Comprendre le fonctionnement de base d un microprocesseur séquentiel simple (non

Plus en détail

Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant

Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant INFO 1 Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant Mes coordonnées Enseignant-Chercheur Professeur au département IRM depuis sa création (ES2I, ESIL, Polytech Marseille) Directeur du département

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation. Entrées / Sorties Bus

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation. Entrées / Sorties Bus Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Entrées / Sorties Bus Quelques exemples d Entrées/Sorties Clavier (entrée) 0.01 Ko/s Souris (entrée) 0.02 Ko/s Disquette (sauvegarde) 50 Ko/s Imprimante

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Exemple: le processeur MIPS

Exemple: le processeur MIPS Exécution des instructions machine Exemple: le processeur MIPS add a, b, c a = b + c type d'opération (mnémonique) destination du résultat lw a, addr opérandes sources a = mem[addr] adresse (donnée, instruction

Plus en détail

EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses. Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts):

EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses. Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts): EXAMEN INTRA INF2500 Session A-2001 - Réponses Pondération sur 100 points, possibilité de 22 points extra. Question 1 (5 pts): Vous voulez diminuer le trafic entre plusieurs ordinateurs connectés sur le

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation

Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Architecture des Ordinateurs et Systèmes d Exploitation Cours n 5 Le langage assembleur (2): Pile, Procédures. Les Interruptions 3ème année L assembleur 8086 : la pile = structure de «rangement» de données

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

CPU ou UCT. Circuit Intégré. Processor (data processing)

CPU ou UCT. Circuit Intégré. Processor (data processing) CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Architecture logicielle des ordinateurs

Architecture logicielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs Yannick Prié UFR Informatique Université Claude Bernard Lyon 1 des ordinateurs Objectifs du cours Notions générales sur le fonctionnement matériel (un peu) et logiciel

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Historique et architecture générale des ordinateurs

Historique et architecture générale des ordinateurs Historique et architecture générale des ordinateurs Eric Cariou Département Informatique Université de Pau et des Pays de l'adour Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Ordinateur Ordinateur : une définition (Hachette)

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs Cours 4 5 novembre 2012 Archi 1/22 Micro-architecture Archi 2/22 Intro Comment assembler les différents circuits vus dans les cours précédents pour fabriquer un processeur?

Plus en détail

Jeu d instruction et pipeline NSY 104

Jeu d instruction et pipeline NSY 104 Jeu d instruction et pipeline NSY 104 Les jeux d instructions Définitions Partie de l architecture avec laquelle le programmeur ou le concepteur de compilateur est en contact. Ensemble des instructions

Plus en détail

Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Les processeurs à plusieurs niveaux de langage Laboratoire de Systèmes Logiques Processeurs à plusieurs niveaux de langage Si l on veut avoir un processeur non spécialisé, capable d exécuter plusieurs

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

Systèmes à processeurs

Systèmes à processeurs Systèmes à processeurs II2 - Cours : Systèmes à processeurs J. Villemejane - julien.villemejane@u-pec.fr IUT Créteil-Vitry Département GEII Université Paris-Est Créteil Année universitaire 2012-2013 1/31

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD 1

Architecture des ordinateurs TD 1 Architecture des ordinateurs TD 1 ENSIMAG 1 re année April 29, 2008 Imprimer pour chaque étudiant le listing des instructions (page 36 de la doc, ou page 2 du chapitre 7). Pas la peine de tout imprimer.

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Cours 1 Université du Luxembourg Enseignement : Professeur:. But du cours : Connaître les systèmes d exploitation. Se familiariser avec UNIX. Environnement de programmation : PC sous Windows avec Cygwin

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr.

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. V-2 (02-03-2009) Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Quelques faits motivant la notion Sur une machine, il y a plus de processus

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre Bellepierre January 24, 2013 Opération en base 4 Les nombres sont tous écrit en base 4... La table d addition + 1 2 3 1 2 3 10 2 3 10 11 3 10 11 12 Exemple 1 1 1 1 2 3 + 2 2 2 1 0 1 1 Opération en base

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

Introduction à UNIX et Windows

Introduction à UNIX et Windows 1/39 à UNIX et Windows Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017 Bobigny

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs

THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT. Objectifs Architecture Matérielle des Systèmes Informatiques. S1 BTS Informatique de Gestion 1 ère année THEME 1 : L ORDINATEUR ET SON ENVIRONNEMENT Dossier 1 L environnement informatique. Objectifs Enumérer et

Plus en détail

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur

Chapitre2 : Les composants d un ordinateur Chapitre2 : Les composants d un ordinateur A. L unité centrale L unité centrale, c est l organe principal de l ordinateur, elle renferme plusieurs composants destinés au traitement et à la circulation

Plus en détail

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine

Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Introduction à l informatique, à Python, et représentation des nombres en machine Table des matières Qu est-ce-que l informatique? Qu est-ce-qu un ordinateur? 2 Principaux composants...............................................

Plus en détail

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Introduction à l assembleur ARM: variables et accès mémoire GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Rappel: cycle d instructions Que fait le microprocesseur? 1.

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2013-2014 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 C12 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

Algorithmique Partie 1

Algorithmique Partie 1 Algorithmique Partie 1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Modalités Sommaire 1 Modalités 2 Programmation 3 Données 4 Opérateurs

Plus en détail

EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS

EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS EXERCICES D'ARCHITECTURE DES ORDINATEURS CHAPITRES 1&2 1. CONVERSION DANS D AUTRES BASES Écrire 10110110 2 en décimal. Écrire 3456 en binaire, puis en hexadécimal. Convertir 1011 1100 0000 1000 1100 en

Plus en détail

Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs

Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs 1.1 Définitions Informatique = Information + Traitement Automatique Computer Science= Science de l ordinateur Un système informatique est une machine

Plus en détail

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges

SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges SIN : Maquettage d une solution en réponse à un cahier des charges Module SIN 1.1 : Concevoir un système local et permettre le dialogue entre l homme et la machine Activité : TP2 IOWarrior - Commande de

Plus en détail

GEL 1001 Design I (méthodologie)

GEL 1001 Design I (méthodologie) GEL 1001 Design I (méthodologie) Technique 2 Systèmes embarqués et fiabilité Hiver 2013 Département de génie électrique et de génie informatique Plan Système embarqué Ordinateur et architecture Von Neumann

Plus en détail

Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT,

Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet

Introduction à l informatique. INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Introduction à l informatique INF0326 - Outils bureautiques, logiciels et Internet Informatique L'informatique est la science qui regroupe l ensemble des théories et techniques permettant de traiter de

Plus en détail

Le pipeline. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Le pipeline. Eduardo Sanchez Laboratoire de Systèmes Logiques. Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Le pipeline Laboratoire de Systèmes Logiques Le pipelining Technique utilisée pour optimiser le temps d exécution d un processus répétitif. Si le temps d exécution d un processus est T p, l exécution séquentielle

Plus en détail

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures

Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Contrôle Architecture des microprocesseurs Durée 2 heures Tous les documents personnels (cours, TD, TP) sont autorisés. La machine à calculer est autorisée. La qualité de la présentation sera prise en

Plus en détail

Architecture de Processeur

Architecture de Processeur Mise à jour: Février 2012 Architecture et Programmation [Archi/Lycée] Architecture logicielle Applications 2 Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Ressources bibliographiques

Plus en détail

Jeux d instructions. Les jeux d instructions

Jeux d instructions. Les jeux d instructions Jeux d instructions Daniel Etiemble de@lri.fr Les jeux d instructions Ensemble des instructions d un processeur Format d instructions Lié au modèle (n,m) Longueur fixe ou longueur variable Accès aux données

Plus en détail

MICROPROCESSEUR. Nous prendrons comme exemple les processeurs Intel (qui sont le plus souvent utilisés dans les machines actuelles).

MICROPROCESSEUR. Nous prendrons comme exemple les processeurs Intel (qui sont le plus souvent utilisés dans les machines actuelles). MICROPROCESSEUR Le cerveau d un ordinateur est le microprocesseur, parfois appelé CPU ou tout simplement processeur. Le processeur effectue les calculs nécessaires au fonctionnement de l ordinateur et

Plus en détail

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur)

Activité FlowCode. Il DECIDE : toute la logique simple (et, ou, comparaison, test de valeur) Activité FlowCode I. Objectif Découvrir les éléments simples d une structure programmée. Simuler un programme de MicroContrôleur. II. Présentation du Microcontrôleur Microcontrôleur PIC 16F84 1. Qu est-ce

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur

Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur I. Introduction : Chapitre 2 : Architecture d un ordinateur Activité 1 : Q : Comment on peut effectuer un traitement automatique? R : On doit utiliser une machine automatique c est l ordinateur. Q : Quelles

Plus en détail