Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX"

Transcription

1 I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation, d anticipation, de réflexes pour la conduite du véhicule et des qualités de technicien pour sa mise au point. II. Equipements Ce modèle réduit est équipé : d une télécommande 3 voies permettant d agir sur la vitesse et sur la direction du véhicule par l intermédiaire d un servomoteur de direction et un autre de boite à vitesses. Servo moteur de direction tpe 2055 Servo moteur de boite à vitesse Type 2018 Télécommande d une propulsion par 2 moteurs électriques commandée par un variateur programmable EVX. Moteurs électriques à balais 14,4V 120W + limiteur de couple Variateur de vitesse programmable EVX 1

2 d une transmission par engrenage et d un différentiel pour propulser les roues arrières et un différentiel pour les roues avants. De suspensions avant et arrière réglables. suspensions avant et arrière réglables. Différentiels et joint de cardan Voiture pilotée par microcontrôleur 68HC908 de 2 batteries de 6 accumulateurs NiCd de 7,2V Carte de contrôle batterie III Identification de la chaîne d énergie et d information Complétez ci-dessous en déterminant les constituants de chaque chaîne. 2

3 IV Analyse de la chaîne de IV.1 Quelques notions sur la représentation Sysml On donne ci-dessous le diagramme de définition de blocs de la voiture. Ce diagramme définit les éléments de structure d un système, sous-système ou constituant et leurs propriétés. Les «blocs» représentent des éléments physiques (cas de la figure ) ou des entités logiques. Les «valeurs» décrivent les caractéristiques des éléments (valeurs, dimensions, niveau, ). Chercher sur internet la définition des termes suivants : Servomoteur : 3

4 Modulation FM : Ci-dessous se trouve le diagramme des exigences de la voiture Une exigence exprime une capacité ou une contrainte à satisfaire par un système. Elle peut exprimer une fonction que le système devra réaliser (exigence fonctionnelle) ou une condition de performance, de fiabilité, de sécurité, etc. 4

5 IV.2 Identification des liens entre blocs fonctionnels 5

6 IV.3 Constituants de la chaîne fonctionnelle de «transmission de puissance» LES ACTIONNEURS (Les servomécanismes) : Les servomoteurs sont des composants électromécaniques qui servent à actionner les parties mobiles du modèle réduit: ailerons, volets et trains pour les avions, contrôle de direction dans le cas de modélisme automobile... À cette fin, les moteurs sont asservis (d ou l appellation «servo») à la commande manuelle effectuée par le pilote sur les organes de commande de la radio et transmises par le signal HF. Un servo est constitué de : un moteur à courant continu de très petite taille ; un réducteur en sortie de ce moteur diminuant la vitesse mais augmentant le couple ; un axe dépassant hors du boîtier avec différents bras ou roues de fixation. un potentiomètre couplé mécaniquement à l axe de sortie et qui génère une tension variable proportionnelle à cet angle. un dispositif électronique d'asservissement de la position de l axe..1 - COMMANDE D'UN SERVOMECANISME : Les actions manuelles du pilote sont transmises, via le récepteur, au servo sous la forme d une impulsion positive périodique de durée variable. La durée de cette impulsion varie de 1 à 2ms et elle doit se répéter toutes les 20 ms environ ( 50 fois par seconde ). C est cette durée de 1 à 2 ms qui détermine la position angulaire du servomoteur. Une standardisation des valeurs s'est imposée : 1 ms --> limite basse (le servomoteur est à gauche par ex. ) 1.5 ms --> neutre (le servomoteur est en position médiane) 2 ms --> limite haute (le servomoteur est à droite par ex. ) L'impulsion de commande est fabriquée par le codeur du boîtier émission qui par l intermédiaire de la fonction émission HF la transmet au récepteur HF. Elle est, après décodage, délivrée sur la prise du servo concerné. Si on désire commander plusieurs servomoteurs, il faut transmettre plusieurs signaux de commande par le même canal hertzien. La solution employée pour utiliser un seul émetteur implique une commande SERIE. C'est le codage PPM ( «Pulse Position Modulation» c'est-à-dire codage par la position relative des impulsions dans le temps). 6

7 Exemple avec 4 servomoteurs Soit ci-dessous le signal émis par la télécommande, tracer les signaux de commande du servo pour la direction et du servo pour la vitesse : Commande direction t(ms) Commande vitesse t(ms) 7

8 Alimentation électrique Activité 1 : cette activité nécessite l utilisation d internet Comparer la technologie d une alimentation par batterie avec une pile à hydrogène Comparer les performances d une alimentation par batterie avec celles d une pile à hydrogène. Motorisation Activité 2 : cette activité nécessite l utilisation d internet Comparer une motorisation par moteur CC avec une motorisation brushless (technologie, performances, pilotage) 8

9 Expliquer les cas d emploi en fonction de leurs caractéristiques respectives Caractéristique de la vitesse de rotation en fonction de la tension aux bornes du moteur. (1 carreau = 1V) Commenter l'allure de la caractéristique. Que peut-on dire de la variation de la fréquence de rotation du moteur en fonction de la tension à ses bornes : 9

10 Comment est obtenue l'inversion du sens de rotation du moteur? Calculer Vmax la vitesse maximale de déplacement de la voiture radiocommandée (en km/h). (on donne le rayon d une roue = 4cm et N=27.Nr avec N la vitesse de rotation du moteur et Nr la vitesse de rotation des roues) 10

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé :

ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX. Travail demandé : VOITURE ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Centre d intérêt : FORMES ET CARACTERISTIQUES DE L ENERGIE, AMELIORATION DE L EFFICACITE ENERGETIQUE Connaissances visées AGENCEMENT DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas

Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas Flowcode Pilotage d un moteur à courant continu, d un servomoteur et d un moteur pas à pas TP 2h Logiciel : Flowcode Composant :16F877A Pilotage d un moteur à courant continu Le pilotage d un moteur à

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE TD 1 : RÉALISER L ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Sèche-mains Dyson AirBlade L association de la technologie Airblade et du tout dernier moteur numérique Dyson permet de

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1400kg Sa vitesse maximale Vmax=150km/h Autonomie de 250km à 90km/h Batterie Lithium-ion Les deux roues avant sont motrices Le diamètre D d un pneu sous

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006)

Conversion DC / DC. TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 2006) TOYOTA PRIUS (Source : Concours Centrale Supélec TSI 006) Objectifs de l étude : Déterminer la plage de variation du rapport cyclique α permettant d obtenir une tension U 1 constante quelle que soit la

Plus en détail

Etude d un véhicule électrique

Etude d un véhicule électrique Etude d un véhicule électrique Sa masse M est de 1,4 tonne. Sa vitesse maximale Vmax = 150 km/h. Autonomie : 250 km à 90 km/h. Batteries Lithium-ion. Les deux roues avant sont motrices. Le diamètre D d

Plus en détail

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Sommaire Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4 Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Page 1 / 18 FICHE ACTVITE EVOLUTION DE L'OBJET Nous vous proposons d autres modèles de voitures qui sont

Plus en détail

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE)

Spécialité «Energie et Environnement» (Introduction à la spécialité EE) Remplace l édition du : / / Par : Equipe pédagogique Intro_EE_Prof_TP1_2012 Page 1 FICHE PEDAGOGIQUE Support d activité : Durée: Niveau Enseignement Type d activité : Voiture radiotélécommandée 4h Classe

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

III. Le récepteur (à installer évidemment dans le modèle!)

III. Le récepteur (à installer évidemment dans le modèle!) FONCTIONNEMENT ET MONTAGE D UNE RADIO-COMMANDE I. Présentation d un ensemble de Radio-Commande Un ensemble de Radio-Commande est composé avant tout d un émetteur et d un récepteur. L émetteur envoie ses

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES L ingénierie de systèmes regroupe l ensemble des activités de pilotage des projets de construction effective d un système en s appuyant sur sa décomposition architecturale

Plus en détail

LA FONCTION TECHNIQUE

LA FONCTION TECHNIQUE LA FONCTION TECHNIQUE 1. Définition. Tous les objets techniques sont créés pour assurer une certaine fonction d usage. Elle pourra être accompagnée de fonctions d usages dites «secondaires». Exemple: La

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Fiche de projet de Fin d Etudes

Fiche de projet de Fin d Etudes Titre du projet : Détecteur de mouvement intelligent pour systèmes de sécurité automobile Les détecteurs de mouvements actuels pour systèmes de sécurités automobiles ont l inconvénient de déclencher des

Plus en détail

Transmission de puissance TD 4

Transmission de puissance TD 4 CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI1 Transmission de puissance TD 4 Réf. Programme: S411 - Composants mécaniques de transmission Compétences visées: A3-07, A3-12, C2-08, C2-30 v1.1 Lycée Richelieu 64,

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 1. Définition. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le principe de fonctionnement d un objet technique correspond à la manière ou aux moyens qu il utilise pour arriver à assurer sa fonction d usage. La description

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE LYCEE JACQUES PREVERT ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE ARCHITECTURE DE LA CHAINE D INFORMATION ET DE LA CHAINE D ENERGIE PRESENTATION La structure ci-dessous représente la structure fonctionnelle générale

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

Freinage des moteurs asynchrones

Freinage des moteurs asynchrones Freinage des moteurs asynchrones Introduction : Le fonctionnement d un système industriel peut nécessiter pour le moteur d entraînement: Un ralentissement Un freinage Un maintien à l arrêt Pour cela, on

Plus en détail

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon

ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS. ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon ÉTUDE DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE SANS PERMIS ARNOULT Simon GOUNOT Maxence LOPEZ Vincent RIBEYROL Simon Analyse fonctionnelle de la voiture électrique sans permis I-] Les différents types de tractions et

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

ROBOT MARCHEUR. Le CDCF. CONCOURS Inter GMP. «Concevez et fabriquez votre «robot marcheur» mécanique et participez à la course!»

ROBOT MARCHEUR. Le CDCF. CONCOURS Inter GMP. «Concevez et fabriquez votre «robot marcheur» mécanique et participez à la course!» ROBOT MARCHEUR 2016 CONCOURS Inter GMP Le CDCF «Concevez et fabriquez votre «robot marcheur» mécanique et participez à la course!» Site officiel du challenge 2016 : http://iutdijon.u-bourgogne.fr/intra/gmp/robotmarcheur/

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf dpi

Plus en détail

TD 1 - Transmission en bande de passe

TD 1 - Transmission en bande de passe Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/10 Transmission en bande de passe (1/2) Description

Plus en détail

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :...

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :... technologie S4 LES ACTIVITÉS DE SERVICE S4-4 La santé et la sécurité au travail 1/8 COURS N 3 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans Objectifs : A laide des outils de manutention et de la connaissance de ces outils,

Plus en détail

BTS ÉLECTROTECHNIQUE

BTS ÉLECTROTECHNIQUE La Maison des Eamens Service Inter académique des Eamens Session : 2008 BTS ÉLECTROTECHNIQUE Établissement Louis Armand Paris V ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRB/2012/11 Distr. générale 19 juin 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François 2013-2014 PROJET TERMINALE : VOITURE ROBOT DESPREZ François I/ Présentation et cahier des charges Enjeu : Afin d'optimiser nos chances de remporter un concours de robotique, on souhaite connaître et maitriser

Plus en détail

CHALLENGE FORMULA CLASSIC

CHALLENGE FORMULA CLASSIC REGLEMENT TECHNIQUE 2013 CHALLENGE FORMULA CLASSIC ARTICLE 1 : définition Les monoplaces acceptées dans les épreuves de Formula Classic doivent être dans leur configuration d origine. La cylindrée sera

Plus en détail

Identification des éléments de la fonction propulsion

Identification des éléments de la fonction propulsion Identification des éléments de la fonction propulsion Objectif de la séquence Identifier à partir d une représentation les éléments de la fonction se propulser. Décrire graphiquement le fonctionnment.

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Analyse des systèmes : Langage SysML

Analyse des systèmes : Langage SysML Analyse des systèmes : Langage SysML 1. Introduction / définitions. 1.1. Ingénierie Système : L Ingénierie Système (IS) est une démarche méthodologique générale qui permet de concevoir, faire évoluer et

Plus en détail

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE Baccalauréat STI Génie Électronique AF : 1 / 12 I PRESENTATION DU SYSTEME TECHNIQUE Le premier véhicule automobile considéré comme tel automobile signifiant : «se mouvant

Plus en détail

Conception préliminaire du «SUPPORT CAMÉRA»

Conception préliminaire du «SUPPORT CAMÉRA» 1/5 1. Caractéristiques du drone porteur : Les contraintes : Le drone doit être capable de transporter en vol la charge correspondant à la masse du support motorisé 2 axes à concevoir et celle de la caméra

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

CH II Intensité et tension en courant continu

CH II Intensité et tension en courant continu CH II Intensité et tension en courant continu I) Les différentes formes de montage de récepteurs : 1) Le montage en série : Dans un montage en série, les différents récepteurs sont montés les uns à la

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires.

Poursuite du soleil pour panneau solaire. Système de positionnement automatique de panneaux solaires. Poursuite du soleil pour panneau solaire Système de positionnement automatique de panneaux solaires. 1.1. Introduction. Le positionnent d un panneau face au soleil par rapport au même panneau positionné

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

FICHE D'APPLICATION Juillet

FICHE D'APPLICATION Juillet Table des matières 1. Description de l'application 2. Application - Données 3. Sélection du produit et dimensionnement 4. Solution Motovario 1. Description de l'application Les écrans pour les terrains

Plus en détail

Motorisation hybride Toyota Prius

Motorisation hybride Toyota Prius Motorisation hybride Toyota Prius Modélisation phénomènes physiques : Coefficient d adhérence : f : coefficient d adhérence φ = arctan f φ = φ s limite adhérence φ < φ s adhérence φ > φ s glissement Plus

Plus en détail

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences 1. Introduction La complexité des systèmes techniques est telle que, sans outils de représentations abstraites et progressivement enrichies, les intervenants d un projet auraient de nombreuses difficultés

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE

DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Partie C DIMENSIONNEMENT DU RACK BATTERIE Calcul de l énergie embarquée dans le rack batterie Choix de la technologie de batterie Etude économique Ce dossier est constitué de : - 7 pages numérotées de

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

On se propose d'étudier le mécanisme de propulsion et de direction d'un engin de terrassement à chaînes (ou «chenilles»)

On se propose d'étudier le mécanisme de propulsion et de direction d'un engin de terrassement à chaînes (ou «chenilles») T r a i n s é p i c y c l o ï d a u x TRACTEUR A CHAINES On se propose d'étudier le mécanisme de propulsion et de direction d'un engin de terrassement à chaînes (ou «chenilles») L'engin est utilisé sur

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010)

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) Nom : Prénom : Classe : Mise en situation Mise en situation et présentation de la mesure Le sous-sol français

Plus en détail

Le Model S TESLA MOTORS

Le Model S TESLA MOTORS Le Model S TESLA MOTORS La model S de Tesla Motors bouleverse les repères de l automobile. En effet, Tesla Motors avec son roadster avait bluffé la communauté des puristes de voitures de sport. Avec son

Plus en détail

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes Fiche 01 - Démarche Ingénieur en CPGE MPSI/MP Un système complexe pluri-technologique remplit une fonction globale qui est directement liée à un (ou plusieurs) besoin(s) d un client utilisateur. Ce système

Plus en détail

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison

EMATRONIC - Confort et Sécurité de la Maison NOTICE D UTILISATION et D INSTALLATION Moteur pour stores et volets roulants EMATRONIC Radio 1 GENERAL Pour la sécurité des personnes, il est important de bien suivre les étapes de cette notice dans leur

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable VÉHICULE TAMIYA TT01 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP3 EE AUTONOMIE VÉHICULE ÉLECTRIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES

CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ-1 MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES CLASSE DE PROBLÈMES LOG-SEQ- MODÉLISER, PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DES SYSTÈMES SÉQUENTIELS DÉCRIRE PUIS RÉALISER UN SYSTÈME À PARTIR D UN BESOIN DE MÉMORISATION PROBLÉMATIQUE : Afin de déterminer

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

ACCOUPLEMENTS d arbres

ACCOUPLEMENTS d arbres ACCOUPLEMENTS d arbres Dominique Dubuis Lycée Margueritte VERDUN http://www.bacssimargo.fr 1. FONCTIONS PRINCIPALES A REALISER Le but est d accoupler deux arbres en vue de transmettre une puissance mécanique,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules)

Proposition de projet d amendements au Règlement n o 116 (Systèmes d alarme pour véhicules) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRSG/2015/7 Distr. générale 19 février 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE

1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PLAN DU MOTEUR 25-2 DISPOSITIF DE REGLAGE EN HAUTEUR DU PARE-BRISE 25-9 RESERVOIRS DE CARBURANT (DEUX) 25-6 25-1 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PLAN DU MOTEUR VUE DU MOTEUR

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Daisylab.fr POURQUOI

Daisylab.fr POURQUOI POURQUOI POURQUOI La porte du garage s ouvre-t-elle? L ouverture de la porte du garage est une illustration d un principe de base de l automatisme : INFORMATION ( CAPTEUR ) TRAITEMENT INFORMATION ( MICROCONTROLEUR)

Plus en détail

Entraînements personnalisés

Entraînements personnalisés 67 F Votre idée - Notre motivation Depuis le concept de l'entraînement, en passant par le développement et la conception, la réalisation de prototypes dans nos ateliers, les essais en laboratoire, et jusqu

Plus en détail

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP)

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : scientifique : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 6 décembre 2012 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE

Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE Sciences de l ingénieur Essuie glace à balayage amélioré BOSCH DOSSIER TECHNIQUE 1. Présentation du système 2 1.1. Mise en situation 2 1.2. Description fonctionnelle de l essuie glace 2 2. Principe de

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5

1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0...5 Dossier technique Essuie-glace Bosch de Mercedes Page 1/6 Essuie-glace Mercedes 1) PRESENTATION...2 2) CONSTITUTION...3 3) MECANISME DE COMMANDE EN ROTATION ALTERNATIVE DU BALANCIER 5 / BATI FIXE 0....5

Plus en détail

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques

ATI Piccolo. Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière. véhicules électriques ATI Piccolo Véhicule électrique polyvalent destiné au transport et à la récolte et très efficace pour la culture fruitière véhicules électriques ATI Piccolo advanced-tech.eu ATI Piccolo Le véhicule électrique

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail