ELECTRICIENS SCP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELECTRICIENS SCP 149.01"

Transcription

1 ELECTRICIENS SCP CCT

2 Table des matières 2 Table des matières Un accord national pour le secteur des électriciens Revenu Index Augmentation salariale Eco-chèques Frais de transport Indemnité de mobilité Prime de fin d année Prime d équipe Prime pour travail dangereux et insalubre Prime d ancienneté Sécurité d existence Indemnité complémentaire en cas de chômage temporaire. 9 Indemnité complémentaire en cas de chômage complet... 9 Indemnité complémentaire en cas de maladie Indemnité complémentaire en cas de fermeture de l entreprise. 10 Indemnité complémentaire en cas de crédit-temps mi-temps. 10 Indemnité complémentaire en cas de prépension Fonds de pension sectoriel Travail Clause de sécurité d emploi Prime d accompagnement Travail intérimaire Constitution de l ancienneté Statut unique Délais de préavis Jour de carence Carrière Prépension Crédit-temps et diminution de carrière Congé de carrière Flexibilité Formation Présence syndicale dans l entreprise Avantages syndicaux Prime syndicale Autres avantages

3 Un accord national pour le secteur des électriciens Bonjour, Les négociations entre employeurs et syndicats du secteur des électriciens sont terminées. Elles n ont jamais été aussi difficiles. En effet, dès le début, il était clair que les employeurs feraient le maximum pour ne pas attribuer aux travailleurs l ensemble de la marge salariale disponible et de l index. Grâce à son action et son dynamisme, ACV-CSC- METEA a néanmoins réussi à obtenir l indexation et l augmentation maximale des salaires à partir de début 2012 ainsi que des avancées importantes en matière de revenu, de travail et de qualité du travail, notamment en ce qui concerne le statut unique ainsi que la reconduction maximale de votre prépension, La Convention collective de travail (CCT), valable en , a donc été signée. Cette CCT reprend les conditions de travail et de rémunération applicables à tous les travailleurs et toutes les entreprises du secteur. Dans cette brochure vous trouverez les principaux éléments de la CCT, complétés par de l information générale s appliquant au secteur des électriciens. Les nouveaux éléments sont marqués d une icône. Si vous avez des questions concernant ces dispositions, adressez-vous à votre délégué ACV-CSC METEA, car nous sommes une organisation sur laquelle vous pouvez compter, encore et toujours! Bonne lecture, ACV-CSC METEA Un accord national pour le secteur des électriciens 3

4 Revenu Revenu Index La liaison automatique des salaires à l index reste maintenue. Les salaires effectifs et barémiques sont indexés chaque année aux dates suivantes: - 1 er janvier er janvier 2012 A cette date, les salaires sont augmentés en fonction de l inflation. Concrètement cela signifie que les salaires ont déjà été augmentés de 2,57 % le 1 er janvier Pour fixer le montant réel de l inflation le 1 er janvier, on se base sur l index du mois de décembre que l on compare à celui de décembre de l année précédente. Augmentation salariale La CCT prévoit une augmentation salariale le 1 er janvier A cette date tous les salaires horaires minimums et effectifs seront augmentés de 0,3 %. Il est possible de conclure une convention collective de travail avant le 31 décembre 2011 pour une affectation alternative de cette augmentation salariale de 0,3 %. En l absence d un accord avant le 31 décembre 2011, les 0,3 % s appliqueront à tous les salaires effectifs au 1 er janvier Eco-chèques Le système des éco-chèques est reconduit et amélioré. Tout travailleur à temps plein a droit à 250 par an sous forme d éco-chèques. Ils seront payés en une fois le 15 novembre. Le paiement est effectué en fonction de l occupation pendant la période de référence, soit du 1 er octobre de l année précédente au 30 septembre de l année en cours.

5 Si le travailleur n a pas eu de prestations pendant cette période, il existe cependant certaines assimilations: - toutes les suspensions de travail rémunérées - tous les jours de chômage temporaire pour raisons économiques - tous les jours de congé de paternité - toute la période du congé de maternité - 30 jours de maladie ou d incapacité de travail en plus du salaire mensuel garanti. Revenu Pour tous les cas de prestations incomplètes pendant la période de référence, un prorata est prévu. Les travailleurs intérimaires ont les mêmes droits que les travailleurs fixes en ce qui concerne les éco-chèques. Une convention collective de travail peut être conclue au niveau de l entreprise avant le 31 décembre 2011 pour une autre affectation des éco-chèques. Dans les entreprises sans délégation syndicale, une alternative peut également être réglée par un acte d adhésion qui réglera uniquement la transposition de l éco-chèque en augmentation salariale de 0,0875 bruts par heure (semaine de 38h). Frais de transport Transport en commun: remboursement à 80 % des frais de transport en commun. Transport privé: lorsqu un travailleur utilise sa propre voiture pour se rendre au travail, il reçoit une indemnité correspondant à l abonnement hebdomadaire ou mensuel. L employeur ne peut pas transposer cette indemnité en montant journalier. Vous trouverez les montants frais de transport dans notre brochure Frais de transport. 5

6 Revenu Indemnité de mobilité Lorsqu un travailleur se rend de son domicile, du siège de l entreprise ou du point de ralliement au chantier, il a droit à une indemnité de mobilité. Cette indemnité de mobilité diffère selon le moyen de transport qu il utilise: - le travailleur qui se rend sur chantier en transport en commun a droit au remboursement complet du coût du transport en commun. - le travailleur qui se rend sur chantier avec sa propre voiture a droit à 0,2429 par kilomètre. Ce montant est indexé chaque année. - Le travailleur qui se rend sur chantier avec la voiture de l employeur reçoit 0,1052 par kilomètre. Ce montant est indexé chaque année. Un chauffeur reçoit 0,1184 par kilomètre. A partir du 1 er janvier 2012 une nouvelle définition de chauffeur entre en vigueur. A partir de cette date, tout conducteur prenant 1 passager à bord dans le cadre du covoiturage, reçoit une indemnité de chauffeur. Cette indemnité de chauffeur sera indexée chaque année à partir du 1 er février Prime de fin d année Dans le secteur il existe 2 systèmes de primes de fin d année: - le système GENERAL où la prime est payée par le FONDS DE SECURITE D EXISTENCE avant le 31 décembre. - Un autre système que nous pouvons appeler la prime de fin d année de la FEE/RTD. Il s agit de 2 organisations patronales. Le travailleur occupé dans une entreprise relevant d une de ces organisations, reçoit la prime directement de son employeur vers le 15 décembre. 6 Ne pas confondre les deux systèmes!

7 1. SYSTEME GENERAL 8,33 % du salaire brut gagné entre le 1 er juillet et le 30 juin (il s agit de la période de référence). Au 30 juin de l année considérée, l ouvrier doit pouvoir justifier d au moins 65 jours de travail ou assimilés. Ceux qui, au terme de la période de référence, ont une ancienneté de moins d un an mais de plus de 65 jours, reçoivent un douzième de prime par mois d occupation (prorata). Revenu Il existe également un système de prorata dans les cas suivants: - licenciement par l employeur - départ volontaire de l ouvrier - fin d un contrat à durée déterminée de moins de 65 jours - rupture du contrat pour cause de force majeure - rupture d un contrat par consentement mutuel. Un ouvrier prépensionné ou pensionné a droit à une prime complète. Les ayants droit d un ouvrier qui décède au cours de la période de référence reçoivent une prime de fin d année de base de L ouvrier perd son droit à la prime s il est licencié pour motif grave. Certaines absences sont, à certaines conditions, assimilées à des prestations effectives. Le nombre de jours assimilés ne peut toutefois pas dépasser le 1/3 du nombre de jours payés. 2. PRIME DE FIN D ANNEE FEE/RTD 8,33 % du salaire brut gagné entre le 1 er décembre et le 30 novembre (période de référence). Tout ouvrier en service à la date du 30 novembre a droit à une prime de fin d année (au prorata le cas échéant). Il n y a pas de condition d ancienneté. 7

8 Revenu L ouvrier perd son droit à la prime: - s il quitte volontairement l entreprise (démission du travailleur) - s il est licencié pour motif grave. L ouvrier reçoit une prime au prorata: - en cas de licenciement par l employeur - lors de la fin d un contrat à durée déterminée de 3 mois au minimum - lors de la rupture du contrat pour cause de force majeure. L ouvrier reçoit l intégralité de la prime dans les cas suivants: - pension - décès - prépension (moyennant 5 ans d ancienneté dans l entreprise). Certaines absences sont, à certaines conditions, assimilées à des prestations effectives. Le nombre de jours assimilés ne peut toutefois pas dépasser 150 jours pour 6 mois de prestations effectives. Prime d équipe Depuis le 1 er avril 2001, il existe une réglementation minimale en matière de prime d équipe: 10 % en cas de travail d équipe, et 20 % en cas de travail de nuit. Les réglementations décidées au niveau des entreprises et qui seraient plus avantageuses restent bien sûr d application! Prime pour travail dangereux et insalubre 15 % sauf pour les entreprises affiliées à la RTD (Radio et télédistribution), où la prime est de 10 %. 8

9 Prime d ancienneté Le salaire minimum est augmenté de 0,5 % par année d ancienneté dans la même entreprise et la même catégorie. L augmentation salariale maximale en raison de l ancienneté est de 13 %. Cela signifie que cette sorte d augmentation peut être octroyée jusqu à ce que l ouvrier atteigne 25 ans d ancienneté dans l entreprise. Revenu Sécurité d existence Indemnité complémentaire en cas de chômage temporaire En cas de chômage temporaire pour une des raisons suivantes: - raison économique - vacances annuelles - intempéries - incident technique - force majeure le Fonds social paie, à partir du 1 er octobre 2011, 8,50 par allocation de chômage et 4,25 par demi-allocation de chômage, ce en plus de l allocation de chômage normale. Indemnité complémentaire en cas de chômage complet A partir du 1 er octobre 2011, le montant de l indemnité complémentaire en cas de chômage complet, payée par le Fonds social, est de 5,49 par allocation de chômage et 2,75 par demi-allocation de chômage. On opère une distinction en fonction de l âge: - Moins de 45 ans: nombre maximal d allocations: 120 jours - 45 ans et plus: nombre maximal d allocations: 200 jours - 55 ans et plus: nombre maximal d allocations : jusqu à la pension. 9

10 Revenu Indemnité complémentaire en cas de maladie Un ouvrier qui tombe malade reçoit une indemnité journalière du Fonds social, en plus des indemnités de maladie de la mutuelle. A partir du 1 er octobre 2011, cette indemnité s élève à: - 1,54 par indemnité de maladie - 0,77 par demi-indemnité de maladie Conditions à remplir pour cette indemnité: - Bénéficier d indemnités de maladie - Etre malade 1 mois de façon ininterrompue - 36 mois au maximum A partir du 1 er octobre 2011, un ouvrier qui a 55 ans ou plus au moment où il tombe malade reçoit du Fonds social, en tant que malade âgé, 5,49 par jour de maladie, en plus du montant payé par la mutuelle, et ce jusqu à sa pension. En cas d occupation à mi-temps, l ouvrier reçoit 2,75 par indemnité de maladie. Indemnité complémentaire en cas de fermeture de l entreprise En cas de fermeture de leur entreprise, les ouvriers reçoivent une indemnité complémentaire de 272,41 pour une ancienneté de 5 ans. Cette indemnité est majorée de 13,72 par année d ancienneté (avec un maximum de 898,46). Conditions: - avoir au moins 45 ans au moment de la fermeture de l entreprise - compter au moins 5 ans d ancienneté dans l entreprise au moment de la fermeture - prouver qu on n a pas commencé à travailler ailleurs dans les 30 jours calendrier suivant le licenciement. 10 Indemnité complémentaire en cas de crédit-temps mi-temps Un ouvrier de 53 ans ou plus en crédit-temps mi-temps reçoit du Fonds social, pendant 60 mois, une indemnité mensuelle de 68,10 en plus de l allocation de l ONEM.

11 Indemnité complémentaire en cas de prépension L indemnité complémentaire prépension est entièrement à charge du Fonds social, avec un minimum de 5,49 par jour. A condition que le prépensionné puisse justifier de 5 ans d ancienneté dans le secteur. Revenu Fonds de pension sectoriel Depuis le 1 er janvier 2002, tous les ouvriers du secteur électriciens ont droit à une pension complémentaire en plus de la pension légale. Les avantages de ce régime de pension sectoriel s appliquent donc à tous les ouvriers qui sont ou ont été liés à un employeur du secteur électriciens, et ce quelle que soit la nature de leur contrat de travail (à durée déterminée ou indéterminée, à temps plein ou à temps partiel, ) A partir du 1 er janvier 2012, la cotisation que l employeur paie au fonds de pension sectoriel pour la pension complémentaire augmente, elle passe de 1,46 % à 1,7 % des salaires bruts. Pour plus d informations: Fonds de sécurité d existence av. du Marly Bruxelles tél.: 02/ ou votre secrétariat ACV-CSC METEA 11

12 Travail Travail Clause de sécurité d emploi Avant de pouvoir procéder à un licenciement multiple, l employeur doit avoir informé les organes compétents et avoir mené la concertation nécessaire pour essayer d éviter ces licenciements. Il doit notamment vérifier si toutes les mesures visant à sauvegarder l emploi, telles que le chômage temporaire, la formation professionnelle, etc., ont été épuisées. On considère comme licenciement multiple tout licenciement: - de 3 ouvriers dans les entreprises de 23 ouvriers et moins - de 5 ouvriers dans les entreprises comptant 24 à 47 ouvriers - de 6 ouvriers dans les entreprises comptant 48 à 79 ouvriers - de 8 % des ouvriers dans les entreprises comptant 80 ouvriers et plus, et cela pendant une période de 60 jours calendrier. Prime d accompagnement Pour les ouvriers qui sont licenciés individuellement par l employeur, une prime de crise était prévue jusqu au 31 mars Cette prime de crise s élève à et est maintenant prorogée jusqu à fin A partir du 1 er janvier 2012, cette prime recevra un nouveau nom, elle s appellera désormais prime d accompagnement. Il s agit également d une prime nette, donc sans impôts ni charges sociales. Cette prime est à la charge de l ONEM. 12

13 Pour les ouvriers entrés au service de leur employeur avant le 1 er janvier 2012 et qui sont licenciés après le 1 er janvier 2012, cette prime d accompagnement s élève à: pour les ouvriers comptant moins de 5 ans d ancienneté après 5 ans d ancienneté après 10 ans d ancienneté. Pour les ouvriers entrés au service de leur employeur après le 1 er janvier 2012, et licenciés, cette prime d accompagnement s élève à Travail Les ouvriers occupés à temps partiel reçoivent cette prime au prorata des prestations de travail telles que prévues dans le contrat de travail. La prime n est pas due dans les cas suivants: - licenciement pour motif grave - licenciement pendant la période d essai - licenciement en vue de la prépension - licenciement en vue de la pension - licenciement alors que l ouvrier n a pas encore 6 mois d ancienneté. - licenciement pour force majeure - licenciement par consentement mutuel Voir aussi: > mesures de crise > la prime de crise pour les ouvriers licenciés Travail intérimaire Les entreprises du secteur électriciens ne peuvent recourir à des contrats d'un jour que pendant la première et la dernière semaine calendrier d'une mission. Constitution de l ancienneté Les ouvriers gardent l ancienneté acquise sous contrats à durée déterminée et contrats intérimaires lorsqu ils sont embauchés par la suite sous contrat à durée indéterminée. Par ailleurs, ce contrat de travail ne peut pas prévoir de nouvelle période d essai. 13

14 Travail Statut unique Délais de préavis Dans le cadre du statut unique ouvriers-employés, les délais de préavis sont améliorés pour toutes les catégories d ouvriers à partir du 1 er janvier 2012: Régime général Prépension et pension anticipée ANCIENNETE Travailleur Employeur Employeur - 5 ans 14 j 40 j (= + 5 j) 28 j 5-9 ans 14 j 48 j (= + 6 j) 28 j ans 21 j 64 j (= + 8 j) 28 j ans 28 j 97 j (= +13 j) 28 j ans 35 j 129 j (= +17 j) 56 j +25 ans 42 j 129 j (= +10 j) 56 j j = jours calendrier Jour de carence Le «jour de carence» est le premier jour d une courte période de maladie, qui n est pas payé par l employeur. A partir de janvier 2012, les deux premiers jours de carence de chaque année calendrier seront payés, quelle que soit la durée de l incapacité de travail. 14

15 Carrière Prépension Le secteur électriciens connaît les régimes de prépension suivants: Carrière Prépension à partir de 58 ans pour les hommes et les femmes Ce régime est d application jusqu au 30 juin Il est prorogé du 1 er juillet 2013 au 31 décembre Pour pouvoir partir en prépension à 58 ans, il faut satisfaire aux conditions de carrière suivantes: - à partir du 1 er janvier 2010 et jusqu au 31 décembre 2011: 37 ans pour les hommes et 33 ans pour les femmes - à partir du 1 er janvier 2012 et jusqu au 31 décembre 2013: 38 ans pour les hommes et 35 ans pour les femmes - à partir du 1 er janvier 2014: 38 ans pour les hommes et les femmes. Prépension à partir de 56 ans pour les femmes après 38 ans de carrière L âge minimum est porté à 57 ans à partir du 1 er janvier Ce régime reste d application jusqu au 31 décembre Prépension à partir de 56 ans après 40 ans de carrière Ce régime est reconduit jusqu au 31 décembre Prépension à partir de 56 ans après 33 ans de carrière dont 20 ans de travail en équipe avec prestations de nuit Ce régime est reconduit jusqu au 31 décembre

16 Carrière Prépension à mi-temps A partir de 56 ans, il existe un droit à la prépension à mi-temps. Ce régime est reconduit jusqu au 31 décembre Les modalités pratiques doivent être fixées (par le biais d une CCT) au niveau de l entreprise. Crédit-temps et diminution de carrière Le droit au crédit-temps (temps plein & mi-temps) est valable 1 an. Ce droit peut être étendu à 5 ans au niveau de l entreprise, par le biais d une CCT. Si 5 % des travailleurs souhaitent bénéficier de ce droit en même temps, des règles de priorité doivent être établies dans l entreprise. Les formes spécifiques d interruption de carrière (congé parental, congé pour soins palliatifs et interruption de carrière pour l assistance ou l octroi de soins à un membre du ménage ou de la famille gravement malade) ne sont pas comptabilisées dans le calcul des 5 %. Dans les entreprises comptant moins de 10 travailleurs, les formules de crédit-temps et de diminution de carrière sont autorisées moyennant accord individuel entre l employeur et le travailleur. En cas de diminution de carrière et de réduction des prestations de travail jusqu à un mi-temps, le travailleur conserve l ancienneté et la catégorie de fonction qu il avait avant la diminution de ses prestations. 16 Congé de carrière A partir de l année calendrier où l ouvrier atteint l âge de 58 ans, il a droit à 1 jour de congé supplémentaire par an. Cette réglementation entre en vigueur à partir du 1 er janvier 2012.

17 Flexibilité La CCT relative à la semaine de travail variable est prorogée jusqu au 31 décembre La réglementation en matière d heures supplémentaires est prorogée jusqu au 31 décembre 2013 (elle reste inchangée): - possibilité légale pour l'ouvrier de choisir entre la récupération ou le paiement des 65 premières heures supplémentaires - possibilité pour l'ouvrier de choisir entre la récupération ou le paiement d'une tranche supplémentaire jusqu à 130 heures supplémentaires - les entreprises disposant d une délégation syndicale doivent conclure une convention d entreprise pour avoir recours à la tranche supplémentaire jusqu à 130 heures supplémentaires Carrière 17

18 Formation Formation L objectif est de permettre à un plus grand nombre d ouvriers du secteur de suivre une formation. Le nombre d ouvriers qui suivent une formation doit être majoré de 5 % chaque année. Combien de jours de formation? Dans les entreprises, il existe un droit collectif à la formation permanente de 2 jours par an et par ouvrier. A l intérieur de ce droit collectif, chaque ouvrier a droit à un jour de formation tous les deux ans, à condition qu il n ait pas suivi de formation les 2 années écoulées. Qui a droit à la formation? Un crédit-prime pour la formation est constitué par entreprise. C est en concertation avec la DS ou avec les ouvriers que ce crédit-formation est étendu au maximum à toutes les catégories de travailleurs dans l entreprise. Plans de formation? Chaque entreprise avec DS élabore chaque année un plan de formation d entreprise qui tient compte à la fois des besoins de l entreprise et des qualifications des travailleurs. Les entreprises sans DS peuvent demander la collaboration de Formelec pour élaborer leur plan de formation. 18

19 Présence syndicale dans l entreprise Le seuil nécessaire à l installation d une délégation syndicale reste maintenu à 30 ouvriers (et 35 travailleurs au minimum). Dans les entreprises comptant 50 travailleurs et plus, un Comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) est obligatoire, et à partir de 100 travailleurs un Conseil d entreprise (CE) doit être installé. Grâce à ces instances, les travailleurs sont davantage impliqués dans la politique menée par l employeur. Employeur qui doit par ailleurs respecter certaines règles bien précises. Les employeurs sans DS doivent reconnaître la fonction représentative des syndicats qui font partie de la souscommission paritaire. Présence syndicale dans l entreprise Cette reconnaissance signifie entre autres que: - les responsables syndicaux peuvent contacter l employeur - l employeur peut se faire assister par un représentant de l organisation patronale - ce contact est plutôt d ordre préventif et peut concerner la procédure d information des travailleurs 19

20 Avantages syndicaux Avantages syndicaux Prime syndicale Tout affilié ACV-CSC METEA occupé dans un secteur du métal ou du textile a droit à une prime syndicale. Pour les secteurs du métal, cette prime syndicale est la même pour tous les affiliés. Le montant et les conditions d octroi sont fixés chaque année. En 2011, la prime s élevait à 110 pour les affiliés ayant payé une cotisation comme travailleur actif à temps plein. Il existe des réglementations spéciales pour ceux qui viennent de quitter l école, pour les malades, etc. Autres avantages De nombreux avantages sont liés à l affiliation ACV-CSC METEA. Outre la défense des intérêts des travailleurs, tout affilié a droit à des informations claires et correctes sur de nombreux thèmes (contrat de travail, contrats d étudiant et contrats intérimaires, conditions de salaire et de travail,...), à une assistance juridique, à une indemnité complémentaire en cas de chômage, maladie ou prépension (pour autant que certaines conditions soient remplies), et à encore bien d autres choses. A côté de ces avantages syndicaux, ACV-CSC METEA offre aussi toute une série de réductions vous permettant d économiser pas mal d argent sur vos vacances et vos loisirs. Allez visiter notre site internet et découvrez tout ce qu ACV-CSC METEA a à vous offrir! 20

21 ACV-CSC METEA a besoin de vous! Je veux m affilier à ACV-CSC METEA Le travail syndical dans l entreprise m intéresse. Il y a encore beaucoup de choses à faire. C est pourquoi je veux m engager aux côtés d ACV-CSC METEA pour améliorer les conditions de travail de mes collègues. Vous pouvez me contacter à ce sujet. Nom:... Prénom:... ACV-CSC METEA a besoin de vous! Rue et n :... Code postal:... Commune:... N de téléphone ou de GSM: Employeur:... Faites parvenir cette page à un secrétariat ACV-CSC METEA (voyez les adresses sur la page suivante) ou au secrétariat CSC le plus proche. 21

22 Notes Notes 22

23 Nos secrétariats sont accessibles à: HOPMARKT AALST Tél NATIONALESTRAAT ANTWERPEN Tél RUE PIETRO FERRERO ARLON Tél CHAUSSÉE DE LOUVAIN NAMUR Tél OUDE BURG BRUGGE Tél RUE PLETINCKXSTRAAT BRUSSEL / BRUXELLES Tél RUE PRUNIEAU CHARLEROI Tél OUDE VEST DENDERMONDE Tél AACHENER STRASSE EUPEN Tél POEL GENT Tél GULDENSPORENLAAN HOUTHALEN Tél BOULEVARD SAUCY LIÈGE Tél ONDER DEN TOREN MECHELEN Tél RUE CLAUDE DE BETTIGNIES MONS Tél RUE SAINT-PIERRE MOUSCRON Tél RUE DES CANONNIERS NIVELLES Tél DR. L. COLENSSTRAAT OOSTENDE Tél H. HORRIESTRAAT ROESELARE Tél AIME DELHAYEPLEIN RONSE Tél H. HEYMANPLEIN SINT-NIKLAAS Tél OUDE STATIONSSTRAAT TIELT Tél AV. DES ÉTATS-UNIS 10 BTE TOURNAI Tél Nos secrétariats sont accessibles à PR. KENNEDYPARK 16D 8500 KORTRIJK Tél PLACE MAUGRÉTOUT LA LOUVIÈRE Tél MARTELARENLAAN KESSEL-LO Tél KORTE BEGIJNENSTRAAT TURNHOUT Tél PONT LÉOPOLD VERVIERS Tél TOEKOMSTSTRAAT VILVOORDE Tél

24 Si vous souhaitez plus d informations, n hésitez pas à consulter notre site internet: Si vous voulez nous poser une question, utilisez le formulaire sur ce site ou envoyez un à l adresse Nous essaierons de vous répondre le plus vite possible. Editeur responsable: Marc De Wilde Av. des Pagodes 1-3, 1020 Bruxelles

FRAIS DE TRANSPORT MONTANTS 2015

FRAIS DE TRANSPORT MONTANTS 2015 FRAIS DE RANSPORT MONTANTS 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 I. J utilise les transports en commun pour me rendre à mon travail... 5 Intervention patronale dans les déplacements avec les transports

Plus en détail

COMMERCE DU MÉTAL SCP 149.04

COMMERCE DU MÉTAL SCP 149.04 COMMERCE DU MÉTAL SCP 149.04 CCT 2013-2014 Table des matières Table des matières Revenu... 4 Index... 4 Eco-chèques... 4 Frais de transport... 5 Prime de fin d année... 5 Réglementation stand-by... 6 Régime

Plus en détail

Transformation du papier et du carton CP 136

Transformation du papier et du carton CP 136 Transformation du papier et du carton CP 136 Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Table

Plus en détail

CALCUL DU SALAIRE VERSION DU 1er JANVIER 2015

CALCUL DU SALAIRE VERSION DU 1er JANVIER 2015 ALCUL DU SALAIRE VERSION DU 1 er JANVIER 2015 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. La notion de salaire... 4 1.1. Qu est-ce que le salaire?... 4 1.2. Qu est-ce qui n est pas considéré comme salaire?.4

Plus en détail

ENTRETIEN DU TEXTILE CP 110 CLASSIFICATION DES FONCTIONS

ENTRETIEN DU TEXTILE CP 110 CLASSIFICATION DES FONCTIONS ENTRETIEN DU TEXTILE CP 110 CLASSIFICATION DES FONCTIONS Table des matières TABLE DES MATIÈRES Quelle est la structure de la nouvelle classification des fonctions?............................. 4 Le niveau

Plus en détail

Mobilité Construction. Frais de déplacement & indemnité de mobilité

Mobilité Construction. Frais de déplacement & indemnité de mobilité Mobilité Construction Frais de déplacement & indemnité de mobilité Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Février

Plus en détail

Pension complémentaire construction CP 124

Pension complémentaire construction CP 124 Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv-csc.be www.cscbie.be Novembre 2012 Pension complémentaire construction CP 124 Table des matières

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

candidate / candidat?

candidate / candidat? Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Elections sociales mai 2016 Serez-vous cette NOUVELLE

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant

Parentalité responsable. Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Parentalité responsable Les possibilités pour accueillir ensemble un enfant Édition de mars 2013 Parentalité responsable 2 Le congé de maternité Le congé de maternité est de 15 semaines. Il se compose

Plus en détail

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 COMMISSION PARITAIRE POUR LES GROSSISTES- REPARTITEURS DE MEDICAMENTS - CP 321 2 SOMMAIRE 4 Conditions de travail 7 Frais de déplacement 8 Vêtements de travail

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Fin du contrat de travail Un contrat de travail ne peut pas être rompu du jour au lendemain, sauf de commun accord, en cas de force majeure ou pour motif grave. Si votre employeur vous

Plus en détail

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT?

MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? MEMO ENTREPRISE EN FAILLITE ET MAINTENANT? TABLE DES MATIÈRES ENTREPRISE EN FAILLITE. ET MAINTENANT? 5 Que devez-vous faire? 5 Que devez-vous apporter? 6 Que se passe-t-il après l établissement de la créance?

Plus en détail

Plan de pension sectoriel

Plan de pension sectoriel FONDS SOCIAL DE L INDUSTRIE DU BETON en coopération avec Plan de pension sectoriel pour les ouvriers de l industrie du beton FSIB Plan de pension sectoriel 1 2 Plan de pension sectoriel FSIB Préface Sophie

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015

NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 NETTOYAGE CP 121 NEGOCIATIONS DES CCT 2015-2016 INFO FLASH N 1 30 JUIN 2015 Comme convenu lors de notre conseil syndical du nettoyage du 17 juin 2015, nous vous informons ci-après du déroulement des négociations

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations!

Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! Ouvriers/ employés : éliminer les discriminations! 1 HOMMES / FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. 2 Ouvriers/employés:

Plus en détail

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2015-2016 TRANSFORMATION DU PAPIER ET DU CARTON CP 136

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2015-2016 TRANSFORMATION DU PAPIER ET DU CARTON CP 136 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2015-2016 TRANSFORMATION DU PAPIER ET DU CARTON CP 136 1 www.accg.be/es2016 2 3 www.accg.be NOUVELLE CCT TRANSFORMATION DU PAPIER ET DU CARTON L accord sectoriel 2015-2016

Plus en détail

Votre entreprise a-t-elle reçu le feu vert de la délégation syndicale pour l utilisation d intérimaires?

Votre entreprise a-t-elle reçu le feu vert de la délégation syndicale pour l utilisation d intérimaires? 1 Votre entreprise a-t-elle reçu le feu vert de la délégation syndicale pour l utilisation d intérimaires? Quand une entreprise souhaite avoir recours au travail intérimaire en cas de remplacement de travailleurs

Plus en détail

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ;

Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Fiche-le-travail-interimaire 4/06/05 0:06 Page 3 Qui embauche? Les entreprises de travail agréées par les Gouvernements régionaux wallon, bruxellois et flamand ; Les agences de TRACE, société anonyme dont

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

FICHE n 4 Les éco-chèques

FICHE n 4 Les éco-chèques FICHE n 4 Les éco-chèques 1. Revendication Négocier la conversion des éco-chèques en salaire brut. 2. Législation a. En générale L accord interprofessionnel 2009-2010 instituait avec les éco-chèques un

Plus en détail

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé 0 ZOOM sur le crédit-temps dans le secteur privé Pour vous permettre d avoir plus de temps pour vous ou vos proches, vous pouvez obtenir une interruption de carrière ordinaire qui, dans le secteur privé,

Plus en détail

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be CGSLB grande distribution www.cgslb.be Sommaire Avant-propos... 3 Conditions de travail et de salaire... 5 Salaires minimums sectoriels... 5 Augmentation du pouvoir d achat période 2009 2010...5 Prime

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be

STATUT. entendu? www.abvvmetaal.be OUVRIERS EMPLOYÉS STATUT entendu? www.abvvmetaal.be le statut de salarié une étape importante Ouvrier vs. Employé Trouvez les nombreuses injustes différences Les différences entre les statuts d ouvrier

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/12/273 DÉLIBÉRATION N 09/054 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009, MODIFIÉE LE 3 NOVEMBRE 2009, LE 7 SEPTEMBRE 2010 ET LE 4 SEPTEMBRE

Plus en détail

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés

Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés Loi statut unique : harmonisation statut ouvriers et employés La nouvelle loi sur le statut unique a apporté des modifications majeures en droit du travail notamment concernant les délais de préavis, le

Plus en détail

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010

expresso La Prime de fin d année et le petit commerce Décembre 2010 expresso Décembre 2010 La Prime de fin d année dans la GRande distribution et le petit commerce bientôt les primes de fin d année La prime de fin d année est aussi appelée «treizième mois», ou prime de

Plus en détail

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012

Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Démarches à l embauche d un travailleur salarié en Belgique 05/07/2012 Ordre du jour Les affiliations obligatoires La DIMONA Le contrat de travail & le règlement du travail Le barème salarial & les sursalaires

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Sécurité sociale CSSS/11/025 DÉLIBÉRATION N 11/020 DU 1 ER MARS 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DE LA BANQUE

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles

Travail intérimaire. Vos droits et vos conditions de travail. Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Pour plus d info : FGTB Coordination Intérim Rue Haute 26-28 1000 Bruxelles Toute reprise ou reproduction totale ou partielle du texte ou illustration de cette brochure n est autorisée que moyennant mention

Plus en détail

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR

REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR 1 6-10- 2007 REGISTR.'ÉNRE6l5ïft. 0 8-11- 2007 NR Commission paritaire pour employés des carrières de porphyre du canton de Lessines, de Bierghes-lez- Hal et de Quenast Convention collective de travail

Plus en détail

TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008. Vos droits et vos conditions de travail

TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008. Vos droits et vos conditions de travail TRAVAIL INTERIMAIRE CCT 2007-2008 Vos droits et vos conditions de travail TRAVAIL INTERIMAIRE STABILISER LES INTERIMAIRES N EST PAS STABILISER L INTÉRIM! Cette brochure, à côté d autres que nous publions,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Décembre 2013 /1 RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Madame, Monsieur, Afin de vous tenir parfaitement informés des obligations vous incombant, nous vous rappelons les principales règles

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) indemnisation L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les 50 ans et plus Pour qui? Pour vous si : vous n avez pas atteint

Plus en détail

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS)

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Article 60, 7 1 L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Conditions tout ayant droit à l intégration sociale ; tout ayant droit à l aide sociale financière

Plus en détail

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1

QUID QUID? 2013 PARTENA 2013 1 QUID? 2013 PARTENA 2013 1 Origine historique : Législations parallèles différées dans le temps : La première loi sur le contrat de travail du 10 mars 1900 ne concerne que les ouvriers La première loi traitant

Plus en détail

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll

Au coeur de l actualité. Journée du Professionnel payroll Au coeur de l actualité Journée du Professionnel payroll Alexandra Vancaeneghem 15 octobre 2013 1 P R O G R A M M E Le statut unique Ecart salarial Publications Modernisation de la durée du travail Vacances

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be PRECOMPTE PROFESSIONNEL à partir du 1 janvier 2015 www.cgslb.be E.R. : Jan Vercamst Boulevard Poincaré 72-74 1070 Bruxelles 2015/02 Précompte professionnel à partir du 1er janvier 2015 Les barèmes du précompte

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/187 DÉLIBÉRATION N 08/069 DU 2 DÉCEMBRE 2008 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LA

Plus en détail

Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux

Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux Barèmes et classifications CP 330 Hôpitaux Indexation au 01/09/2010 Vous avez en main les nouveaux montants des barèmes, primes, sursalaires d application dans le secteur des hôpitaux à partir du 01/09/2010.

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Le statut unique Heures supplémentaires Une heure supplémentaire est soit compensée à raison d une heure et demie de temps libre soit comptabilisée au même taux sur un compte épargne temps. Lorsque l organisation

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR À L EMPLOI (ARE) POLE-EMPLOI.FR L ALLOCATION D AIDE AU RETOUR A L EMPLOI (ARE) POUR QUI? Pour vous si : Vous avez travaillé au minimum 122 jours (ou 610 heures)

Plus en détail

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle.

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle. AVENANT N 1 A L ACCORD DE BRANCHE DU 1 er AVRIL 1999 L arrêté du 4 juillet 2007 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements du secteur social et médico-social

Plus en détail

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226

REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 REGIME DE PENSION SECTORIEL DE LA COMMISSION PARITAIRE N 226 POUR LES EMPLOYES DU COMMERCE INTERNATIONAL, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE BROCHURE POUR LES EMPLOYEURS 1 Introduction...3 2 Cadre général...4

Plus en détail

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012

Tableau 1. Licenciement d un ouvrier CP 124 jusqu au 31 décembre 2013. Ouvrier embauché avant le 1 er janvier 2012 01.08.2013 Q.1. Quels délais de préavis faut-il appliquer en cas de licenciement au cours des prochaines semaines (avant le 31 décembre 2013)? Les nouvelles règles en matière de licenciement et de délais

Plus en détail

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE)

L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) INDEMNISATION L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans L allocation d aide au retour à l emploi (ARE) Pour les moins de 50 ans Pour qui? Pour vous si : vous avez travaillé

Plus en détail

vos droits vos dr en poche

vos droits vos dr en poche vos droits en poche Outplacement Le reclassement professionnel ou outplacement est un accompagnement qui est offert au moment du licenciement par un prestataire de services spécialisé un bureau d outplacement

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier

Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier Plan de pension pour les ouvriers du secteur briquetier www.federale.be www.brique.be Préface Fin 2011, un plan de pension sectoriel a été instauré pour les ouvriers du secteur briquetier. Avec ce plan

Plus en détail

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors Département des Ressources humaines Avenue FD Roosevelt 50 ~ CP 115 ~ 1050 BRUXELLES E-mail drh@ulb.ac.be Note informative sur les vacances supplémentaires, les vacances jeunes et les vacances seniors

Plus en détail

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle

Feuille info - employeurs La prépension conventionnelle Office national de l'emploi Pour plus de renseignements, contactez l ONEM local (bureau du chômage). Vous trouverez les adresses dans l annuaire ou sur le site : www.onem.be Feuille info - employeurs La

Plus en détail

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3

Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3. Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Le statut unique ouvriers-employés Les Dossiers du BSJ [ Table des matières Préface Le statut «unique» : faux espoirs et vraies déceptions?. 3 Chapitre 1. Une exploration en eaux troubles...3 Chapitre

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 AMEUBLEMENT ET TRANSFORMATION DU BOIS CP 126

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 AMEUBLEMENT ET TRANSFORMATION DU BOIS CP 126 SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 AMEUBLEMENT ET TRANSFORMATION DU BOIS CP 126 1 2 SOMMAIRE 4 Salaires et primes 5 Frais de transport 5 Conditions de travail 7 Indemnité sécurité d existence

Plus en détail

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 N 3 10 juin 2005 Formation REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 Les Flash-infos sont disponibles sur le site

Plus en détail

Gérer le temps de travail, les congés et les absences

Gérer le temps de travail, les congés et les absences Gérer le temps de travail, les congés et les absences I. L ORGANISATION DES CONGES Le Code du travail prévoit deux catégories de congés : les congés annuels, dits congés payés, qui représentent 2,5 jours

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LE CREDIT-TEMPS CCT 103

LE CREDIT-TEMPS CCT 103 LE CREDIT-TEMPS CCT 103 29/1/2015 1. Le crédit-temps classique Un régime avec motif 1) De 3 ans 2) Ou de 4 ans, selon le motif 2. Le crédit-temps fin de carrière a. Régime général : à partir de 60 ans

Plus en détail

LIN CCT (SCP )

LIN CCT (SCP ) LIN CCT 2015-2016 (SCP 120.02) TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 REVENU... 4 Index... 5 Chèques-repas... 4 Fonds de pension... 4 Frais de transport... 5 Prime de fin d année (allocation complémentaire

Plus en détail

Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le

Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le Chèr(e) Camarade, Le 28/11/2013, les partenaires sociaux représentés au sein de la Commission Paritaire de l industrie hôtelière ont conclu le présent accord social pour la période 2013-2014. Il s applique

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC

CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC 09/12/2014 FONDS SOCIAL DES ENTREPRISES DE TAXIS ET DES SERVICES DE LOCATION DE VOITURES AVEC CHAUFFEUR CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE REMUNERATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TAXI ET DES SLC Avenue De

Plus en détail

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 INDUSTRIE DES CARRIERES, CIMENTERIES ET FOURS A CHAUX DE L ARRONDISSEMENT ADMINISTRATIF DE TOURNAI

SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 INDUSTRIE DES CARRIERES, CIMENTERIES ET FOURS A CHAUX DE L ARRONDISSEMENT ADMINISTRATIF DE TOURNAI SALAIRES ET CONDITIONS DE TRAVAIL 2013-2014 INDUSTRIE DES CARRIERES, CIMENTERIES ET FOURS A CHAUX DE L ARRONDISSEMENT ADMINISTRATIF DE TOURNAI 1 2 SOMMAIRE 4 Conditions de travail 9 Délais de préavis 10

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps CNC - Frédéric Baudoux Plan 1. Trois types de crédit-temps Le crédit-temps sans motif Le crédit-temps complémentaire avec motif Le crédit-temps de fin

Plus en détail

DAEC 2015 : Les mesures

DAEC 2015 : Les mesures DAEC 2015 : Les mesures 1 Synthèse dispositif «DAEC» 2015 Ouvert aux métiers sensibles et à l équilibre Opérationnel dès décembre 2014 pour des départs à compter de janvier 2015 Un congé senior avec dispense

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES

LES HEURES SUPPLEMENTAIRES LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Définition Les heures supplémentaires sont toujours celles effectuées au-delà de la durée légale hebdomadaire de 35 heures ou d une durée considérée comme équivalente dans certaines

Plus en détail

Conditions de salaire et de travail 2011-2012

Conditions de salaire et de travail 2011-2012 1 Conditions de salaire et de travail 2011-2012 TITRES-SERVICES www.accg.be/es2012 2 sommaire 4 Salaires et primes 6 Conditions de travail 10 Prépension 11 Congé pour raisons impérieuses et crédit-temps

Plus en détail

Industrie du béton SCP

Industrie du béton SCP Industrie du béton SCP 106.02 Une édition de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31 1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Septembre 2015 Industrie du béton Septembre

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes :

Le contrat de travail est une convention entre vous et votre employeur. Le contrat de travail doit remplir les conditions suivantes : 4. Le droit belge du travail Le droit belge du travail fait une distinction entre les ouvriers et les employés. L ouvrier effectue un travail principalement manuel. L employé effectue un travail principalement

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

Bon à savoir. La CSC vous informe de vos droits. Notre boulot défendre le vôtre

Bon à savoir. La CSC vous informe de vos droits. Notre boulot défendre le vôtre Bon à savoir La CSC vous informe de vos droits 2 Notre boulot défendre le vôtre Cher lecteur, chère lectrice, Ce petit guide a pour but de vous informer de ce que vous devez savoir. si vous travaillez

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/137 DÉLIBÉRATION N 09/075 DU 1 ER DÉCEMBRE 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR

Plus en détail

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime I. Travailleuse À dater du Au terme du Raison étrangère Indemnité de enceinte jour où la mois (jour à la grossesse préavis travailleuse pour jour) Indemnité de informe qui suit la fin protection égale

Plus en détail

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82)

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) INTRODUCTION Il est préférable d éviter un licenciement que de remédier aux conséquences de celuici. Quelle qu en soit la

Plus en détail