Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information»"

Transcription

1 Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I Classe de Ter S Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption de rayonnements par l'atmosphère terrestre et ses conséquences sur l'observation des sources de rayonnements dans l'univers. Extraire et exploiter des informations sur : - des sources d'ondes et de particules et leurs utilisations - un dispositif de détection Activité 1 : Atmosphère et rayonnements dans l Univers Par quels moyens nous parviennent les informations qui nous font connaître l Univers? 1

2 Activité 2 : L astronomie de l invisible Les astronomes s intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles. Justifions cet intérêt par quelques exemples. 2

3 Activité n 3 : Des particules dans l'univers... Pour info, à voir aussi : auger.cnrs.fr/presse/cnrs.doc La Terre reçoit un flot incessant de particules de grande énergie. D où provient-il? 3

4 Réponses aux questionnements : Activité n 1 : Atmosphère et rayonnements dans l'univers 1. La grandeur en ordonnée représente le pourcentage d'absorption pour une radiation donnée. Lorsque cette grandeur est de 0%, la radiation est entièrement transmise à la surface de la Terre, lorsqu'elle est de 100 %, la radiation est entièrement absorbée par l'atmosphère. 2. La grandeur en abscisse est la longueur d'onde. 3. Selon le domaine de longueur d'onde que l'on souhaite étudier, il faudra utiliser des appareils d'observation adaptés et positionnés en des endroits différents. Ainsi, pour observer les rayonnements X, gamma ou UV, il faudra placer les appareils d'observation sur des satellites. Pour observer un rayonnement infrarouge, on utilise des télescopes spatiaux en orbite au dessus de l'atmosphère terrestre. Enfin, pour capter les ondes radios, on utilise des radiotélescopes à la surface de la Terre. 4. Les radiations qui peuvent être étudiées directement depuis le sol sont celles du domaine visible observable à partir de télescope terrestre et de lunette astronomique. Egalement les radiations du domaine des ondes radios captée par des radiotélescopes. Ces instruments peuvent être utilisés au niveau du sol car les radiations qu'ils exploitent ne sont pas absorbées par l'atmosphère terrestre. 5. Les molécules de l'atmosphère principalement responsables de l'absorption des radiations électromagnétiques sont l'eau, le dioxyde de carbone, le dioxygène et l'ozone. 6. Pour observer les objets lumineux les moins intenses les astronomes placent leur télescope sur des hauts plateaux désertiques et secs (désert de l'atacama au Chili) ou bien en orbite au dessus de l'atmosphère terrestre. Cette dernière solution possède quelques inconvénients : - coût élevé - taille du télescope limitée à la capacité du lanceur - durée de vie limitée par la quantité d'hélium dans les réservoirs Par contre, le gain en sensibilité est prodigieux malgré ces limites. Activité n 2 : Des particules dans l'univers 1. Il existe plusieurs sources de particules dans l'espace dont certaines sont encore méconnues. On sait que le Soleil génère des particules de faibles énergies, notamment lors de ses explosions solaires : en effet, les fortes températures atteintes lors de ces éruptions entrainent la formation de plasma (gaz contenant de nombreuses particules chargées telles que protons, électrons et ions). Mais des particules plus énergétiques sont également produites lors de l'explosion de supernova ou lors de l'absorption de certaines étoiles par des trous noirs. 2. Les différentes particules formées lors de ces interactions sont les suivantes : électrons, positons, rayons gamma, pions, muons et antimuons, neutrinos muoniques et électroniques. 3. Ces particules apparaissent lors de l'interaction des rayons cosmiques avec l'atmosphère terrestre : en effet, les atomes de l'atmosphère peuvent se faire arracher des électrons par exemple. Mais il peut y avoir des réactions nucléaires au cours desquelles ces particules apparaissent. 4. Les muons sont des particules chargées négativement qui ont les mêmes propriétés physiques que les électrons mais dont la masse est 207 fois plus grande. Ce sont des particules de grande énergie. Ils ressemblent aux électrons de part leurs propriétés physiques. 5. Les accélérateurs de particules ont plusieurs avantages : - ils permettent de générer des particules à un moment précis (lors de l'expérience) - les particules sont générées dans une zone de l'espace petite - ils génèrent un très grand nombre de particules en même temps. 4

5 Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I Classe de Ter S Thème : Observer Activité expérimentale n 1 Fiche réponses «Ondes et particules, des supports d'information» 5

6 6

Correction Activité 1 : Comment observer l univers?

Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Observer : Ondes et Matière Ondes et particules Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Document 1 : Atmosphère et observation astronomique La Terre reçoit de toutes les directions de l'espace

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace Ondes et matière Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace I Détections des ondes électromagnétiques Objectif : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements

Plus en détail

1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers?

1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers? RAYONEMENTS ET PARTICULES DANS L UNIVERS DOCUMENT PAGE 16 1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers? des

Plus en détail

I. Les sources de rayonnement

I. Les sources de rayonnement CHAPITRE N 1 PARTIE A RAYONNEMENTS DANS L UNIVERS TS I. Les sources de rayonnement 1. Qu est ce qu un rayonnement? En physique un rayonnement désigne la propagation d énergie émise par une source Dans

Plus en détail

PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange de proton 6. Contrôle

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules Page 1 sur 5 Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules Objectifs : Connaître des sources de rayonnement, savoir que ces rayonnements peuvent être absorbés par l atmosphère et

Plus en détail

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1 PARTIE I : OBSERVER Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences sur l observation des sources de rayonnements dans l Univers.

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information I. Les rayonnements dans l Univers Compétences exigibles : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION sur L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange de proton 6. Contrôle

Plus en détail

Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2

Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2 Activité Documentaire n 1 Chapitre 1 : Ondes et matière Différentes sources de rayonnements Partie 2 II)Rayonnements et particules 10) Rappeler l'intervalle des longueurs d'ondes visibles par l'oeil humain.

Plus en détail

Notions et contenus :

Notions et contenus : Ondes et particules Sommaiire -I- Les ondes (mécaniques) dans la matière. ---------------------------------2 1. La houle: (Voir l'activité documentaire 1) ------------------------------------ 2 2. Les

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime L Astronomie DU VISIBLE Quelques années plus tard, Isaac Newton a l'idée de construire un télescope non pas avec des lentilles, mais avec des miroirs. Ce télescope porte le nom de télescope à réflexion

Plus en détail

et ondes dans la matière

et ondes dans la matière Rayonnements dans l Univers et ondes dans la matière Compétences exigibles au Baccalauréat Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences

Plus en détail

Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble

Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble Corinne Bérat Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble 1 La Terre est en permanence bombardée de particules qui viennent du cosmos. Les rayons cosmiques représente environ 15% de

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Exercice 1 : Lumières d'étoiles (8 points) La galaxie d'andromède (figure 1), située à 2 millions d'années de lumière, ressemble beaucoup à la nôtre. De

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS

Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS «Espace, frontière de l'infini, vers laquelle voyage notre vaisseau spatial. Sa mission de cinq ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies,

Plus en détail

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S

Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S Les galaxies Niveau 1 ère S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour observer et étudier des galaxies, à différentes longueurs d'onde, pour mieux comprendre leur

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES

Professeur : Mmes Lefevre, Majorel, Phalippou & Mrs Barrandon, Honnorat, Mondot Le 26/09/2016 Durée : 2H. DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE DE SCIENCES PHYSIQUES TLE S La solution des exercices sera rédigée en faisant attention à l orthographe et à l expression écrite. Chaque partie est indépendante! EXERCICE 1 : MESURE DE

Plus en détail

Les instruments d'observation en Astronomie

Les instruments d'observation en Astronomie Les instruments d'observation en Astronomie Les problèmes liés à l'atmosphère terrestre Caractéristiques optiques des télescopes L'instrumentation en Astronomie Les problèmes liés à l'atmosphère terrestre

Plus en détail

Partie 1 Observer _ indb 7 15/01/ :20:15

Partie 1 Observer _ indb 7 15/01/ :20:15 Partie 1 Observer Chapitre 1 Niveau basique 1 Qu est-ce qu une onde électromagnétique? Aide : Le visible ou les rayons X en sont des exemples 2 Comment reconnaît-on un signal périodique? Aide : Un journal

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015 DS DE PHYSQUE-CHME DU 19 NOVEMBRE 2015 Rendre l énoncé avec la copie. Documents interdits. Calculatrice autorisée. Soigner la présentation. Numéroter correctement les questions. EXERCCE 1 : LES RAYONS

Plus en détail

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT

Vanina MELCHIOR. Célia VERHOFDSTADT Vanina MELCHIOR Célia VERHOFDSTADT Mai 2009 Les étoiles 1. Quelle est la plus proche étoile hors du système solaire? 2. Y a-t-il des planètes autour d'autres étoiles? 3. Comment naissent les étoiles? 4.

Plus en détail

ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers

ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers ANTARES et KM3NeT Des télescopes au fond de la mer pour étudier l'univers Heide Costantini Centre de Physique des Particules de Marseille 25 Fevrier 2016 Astronomie traditionnelle Les rayons cosmiques

Plus en détail

Un exposé modeste sur les pulsars et autres magnetars

Un exposé modeste sur les pulsars et autres magnetars Un exposé modeste sur les pulsars et autres magnetars J ai beaucoup pioché dans le site de l observatoire de Marseille, en particulier dans les leçons d astronomie que vous trouverez ici : http://astronomia.fr/4eme_partie/etoilesaneutrons.php

Plus en détail

A 3. I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30. II) L'exploration du Système Solaire PLAN. II) Lumière et observations. V )Vie et mort des étoiles

A 3. I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30. II) L'exploration du Système Solaire PLAN. II) Lumière et observations. V )Vie et mort des étoiles I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) 1h30 II) L'exploration du Système Solaire (Hervé Cottin) 4h30 A 3 PLAN II) Lumière et observations (Antoine Jolly) 4h30 - Le ciel à différentes longueur d'onde -

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

L Astronomie de l Invisible

L Astronomie de l Invisible L Astronomie de l Invisible explore les «couleurs de l Univers» que nos sens ne peuvent percevoir. Nous recevons de l Univers des «lumières» dont la palette de couleurs est extraordinairement riche : ce

Plus en détail

Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5

Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5 Proposition de progression cycle 4 (Claire) 1 / 5 Organisation et transformations de la matière. Attendus de fin de cycle Décrire la constitution et les états de la matière Décrire et expliquer des transformations

Plus en détail

Thèmes et attendus de fin de cycle :

Thèmes et attendus de fin de cycle : Proposition de progression sur le cycle 4 Thèmes et attendus de fin de cycle : Organisation et transformations de la matière. Décrire la constitution et les états de la matière Décrire et expliquer des

Plus en détail

Le cours de physique chimie...

Le cours de physique chimie... LYCEE ALEXANDRE DUMAS Année 2014 /2015 Le cours de physique chimie... - TAHAR Zoubir - 1 Sciences physiques Observer : Ondes et matière CHAPITRE 1 : Ondes et particules, supports d information CHAPITRE

Plus en détail

Les parties A, B et C sont indépendantes

Les parties A, B et C sont indépendantes DS1. PHYSIQUE CHIMIE REDIGER LES EXERCICES SUR DES PAGES SEPAREES. L usage de la calculatrice est autorisé. LE SUJET SERA IMPERATIVEMENT RENDU AVEC LES COPIES, même si les annotations sur le sujet ne seront

Plus en détail

L observation du ciel dans différentes longueurs d onde

L observation du ciel dans différentes longueurs d onde L observation du ciel dans différentes longueurs d onde Le spectre électromagnétique Visible En IR En X L astronomie γ Rayonnement qui transporte le plus d énergie < 1 Å Observé depuis l espace Sources

Plus en détail

Exercices chapitre 1. J. Rivet

Exercices chapitre 1.   J. Rivet Exercices chapitre 1 http://jrivetspc.pagesperso-orange.fr 1 Pour pouvoir faire tous les exercices et donc les évaluations dans de bonnes conditions, il faut revoir les chapitres 3, 4, 5 de première S.

Plus en détail

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013)

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013) PHYSIQUE (Révisions vacances d hiver 2013) Séance 3 ONDES : RAYONNEMENT DANS L UNIVERS CARACTERISTIQUES DES ONDES MECANIQUES PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES-DIFFRACTION Exercice Type 1 : Ondes progressives

Plus en détail

chap1 : ondes et particules

chap1 : ondes et particules Comment détecter les rayonnements dans l Univers? 1. Activité de découverte : Instruments d astronomie Un instrument d astronomie permet de capter et d enregistrer le rayonnement visible et invisible émis

Plus en détail

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017 La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes École d été «l univers à la portée de tous» 23-26 août 2017 La lumière Qu est-ce que la lumière? C est une onde électromagnétique que nous percevons

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

Séance 1 :Les poussières interstellaires

Séance 1 :Les poussières interstellaires Séance 1 :Les poussières interstellaires Les énormes étendues qui séparent les étoiles ne sont pas vides comme les astronomes l'ont longtemps pensé. Elles sont en fait remplies de ce que l'on appelle le

Plus en détail

Des télescopes terrestres aux satellites

Des télescopes terrestres aux satellites Des télescopes terrestres aux satellites L astronomie du visible Le télescope de 6 m russe Nacelle d observation de ce télescope derrière le miroir secondaire Le 3.9 m australien Le Mont Palomar : 5 m

Plus en détail

Les systèmes optroniques. Schéma de principe d un système optronique

Les systèmes optroniques. Schéma de principe d un système optronique Les systèmes optroniques Schéma de principe d un système optronique Fonctions principales de l optronique Transparence de l atmosphère La source «de base» : la lumière naturelle La lumière naturelle est

Plus en détail

SMARTCOURS. BAC S PHYSIQUE-CHIMIE Sujet Pondichéry, avril 2013 PROTONS ENERGETIQUES

SMARTCOURS. BAC S PHYSIQUE-CHIMIE Sujet Pondichéry, avril 2013 PROTONS ENERGETIQUES Page 1 sur 7 SMARTCOURS BAC S PHYSIQUE-CHIMIE Sujet Pondichéry, avril 2013 PROTONS ENERGETIQUES Des protons énergétiques sont des protons animés d une grande vitesse. Le but de cet exercice est d exploiter

Plus en détail

Les réactions nucléaires dans le haut-fourneau solaire

Les réactions nucléaires dans le haut-fourneau solaire Les réactions nucléaires dans le haut-fourneau solaire Les réactions nucléaires débutent par la fusion de deux protons et se terminent par la production d'hélium 4, l'une via l'hélium 3, l'autre via le

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

L OPERA COSMIQUE : LES ASTROPARTICULES S INVITENT A LA TOUR EIFFEL. Semaine Européenne de l Astroparticule

L OPERA COSMIQUE : LES ASTROPARTICULES S INVITENT A LA TOUR EIFFEL. Semaine Européenne de l Astroparticule L OPERA COSMIQUE 1909-2009 : LES ASTROPARTICULES S INVITENT A LA TOUR EIFFEL Semaine Européenne de l Astroparticule Contact : Jean-Luc ROBERT CNRS / IN2P3 jlrobert@in2p3.fr 33 1 + 6 79 54 98 86 «Je me

Plus en détail

Chapitre 1 : Ondes et particules

Chapitre 1 : Ondes et particules I- Les rayonnements dans l'univers 1) Quelques rappels : Chapitre 1 : Ondes et particules a) Rappeler les longueurs d ondes limites du spectre visible de la lumière : donner les couleurs correspondantes.

Plus en détail

Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies

Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies Le ciel en rayons gamma de hautes et très hautes énergies Lyon, 15 janvier 2011 Guillaume Dubus Institut de Planétologie et d Astrophysique de Grenoble 1 Le ciel en lumière visible 2 Newton le spectre

Plus en détail

L'astronomie de l'invisible...

L'astronomie de l'invisible... L'astronomie de l'invisible... Cité Scolaire du Maréchal Lannes Place Brossolette 32 700 LECTOURE S. DELBES 1. Comment émettre de la lumière? 1.a. Emission lumineuse d'origine thermique Température > -273

Plus en détail

Le Soleil. Les Pulsars gamma avec GLAST

Le Soleil. Les Pulsars gamma avec GLAST Le Soleil Les Pulsars gamma avec GLAST David A. Smith, PhD smith@cenbg.in2p3.fr Centre d Études Nucléaires de Bordeaux-Gradignan (CNRS et Université de Bordeaux) 1 13 avril 2015 Lycée Havel, Bègles 2 3

Plus en détail

PROGRAMMES DE LA PHYSIQUE - CHIMIE AU COLLEGE. Au cycle 3 (6 ème ) Au cycle 4 (5 ème,4 ème, 3 ème )

PROGRAMMES DE LA PHYSIQUE - CHIMIE AU COLLEGE. Au cycle 3 (6 ème ) Au cycle 4 (5 ème,4 ème, 3 ème ) PROGRAMMES DE LA PHYSIQUE - CHIMIE AU COLLEGE Au cycle 3 (6 ème ) Au cycle 4 (5 ème,4 ème, 3 ème ) JEUDI 21 FEVRIER 2019 En 6 ème (fin du cycle 3) La Physique-chimie est introduite dans la discipline «Sciences

Plus en détail

Des particules qui viennent de l'univers

Des particules qui viennent de l'univers Des particules qui viennent de l'univers CORRECTION RAYONEMENT IONISANT Un rayonnement ionisant est un rayonnement capable de déposer assez d'énergie dans la matière qu'il traverse pour créer une ionisation.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES

CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES CHAPITRE 1 : ONDES ET PARTICULES Lycée International des Pontonniers Septembre 2018 1. Rayonnements dans l Univers 1.1. Rayonnement électromagnétique solaire - un spectre très étendu : des ondes radio

Plus en détail

Devoir de Physique-Chimie TS Durée : 3 h 30 min Date : vendredi 16 octobre 2015 M. MORIN. Les calculatrices sont autorisées

Devoir de Physique-Chimie TS Durée : 3 h 30 min Date : vendredi 16 octobre 2015 M. MORIN. Les calculatrices sont autorisées 1 Devoir de Physique-Chimie TS Durée : 3 h 30 min Date : vendredi 16 octobre 2015 M. MORIN Les calculatrices sont autorisées I. Cinétique de réactions avec le diode I 2. 12 points. Partie A : Cinétique

Plus en détail

Quelques exemples. Morgan PIEZEL Lycée Camille Claudel TROYES Université de Technologie de Troyes

Quelques exemples. Morgan PIEZEL Lycée Camille Claudel TROYES Université de Technologie de Troyes Quelques exemples Morgan PIEZEL Lycée Camille Claudel TROYES Université de Technologie de Troyes Utilisation du cosmodétecteur en filières générales Rayonnement dans l Univers Réglage du cosmodétecteur:

Plus en détail

LES RAYONNEMENTS DANS L UNIVERS. Les flux de particules dans l'univers sont regroupés sous le terme de rayonnements. Citons parmi ces particules:

LES RAYONNEMENTS DANS L UNIVERS. Les flux de particules dans l'univers sont regroupés sous le terme de rayonnements. Citons parmi ces particules: I. Ondes et particules dans l Univers. 1. Rayonnements a. Sources de rayonnements dans l'univers LES RAYONNEMENTS DANS L UNIVERS Les flux de particules dans l'univers sont regroupés sous le terme de rayonnements.

Plus en détail

Rayonnements et recherche spatiale

Rayonnements et recherche spatiale Rayonnements et recherche spatiale Niveau : 2 nde, 1 L/ES, 1 STL, T STL, 1 STI2D, T STI2D, 1 S, T S. Compétences mises en œuvre : S approprier : Extraire l information utile. Analyser : Organiser et exploiter

Plus en détail

ANTARES Un télescope à neutrinos au fond de la mer pour étudier l'univers. Aurore MATHIEU

ANTARES Un télescope à neutrinos au fond de la mer pour étudier l'univers. Aurore MATHIEU ANTARES Un télescope à neutrinos au fond de la mer pour étudier l'univers Aurore MATHIEU Summer Camp 2014 Astronomie traditionnelle Les rayons cosmiques Les rayons cosmiques ont été découverts il y a un

Plus en détail

Polaires, Boréales ou Australes. Les aurores

Polaires, Boréales ou Australes. Les aurores Polaires, Boréales ou Australes Les aurores Plusieurs questions se posent : pourquoi polaires, boréales ou australes? comment se créent-elles? que voit-on exactement? où les voir? Les aurores sont des

Plus en détail

A 3 PLAN. III) Lumière et observations. IV )Vie et mort des étoiles

A 3 PLAN. III) Lumière et observations. IV )Vie et mort des étoiles I) Le ciel et l'univers (Hervé Cottin) Ŕ 1h30 A- L'atmosphère de la Terre B- Le «bestiaire» de l univers : Etoiles, planètes, constellations, galaxies / Les échelles (UA/al/pc) II) L'exploration du Système

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

Description du système solaire. 2ème Partie

Description du système solaire. 2ème Partie Université Lille 1 Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Introduction à l'astronomie et à l'astrophysique Description du système solaire 2ème Partie 1/18

Plus en détail

Des particules pour explorer l Univers

Des particules pour explorer l Univers Des particules pour explorer l Univers P. Binétruy APC Paris 7 e2ϕ 24 août 2005 L histoire de l Univers Un univers chaud et dense Un univers froid et presque vide L Univers est le lieu de phénomènes violents

Plus en détail

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire

Notre Soleil. Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Centre de notre Système Solaire Notre Soleil Le Soleil représente 99,86% de la masse dans le système solaire. Il est trois quarts d'hydrogène et un quart hélium. Plus d'un million de terres

Plus en détail

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE FAIRE PARLER LA LUMIÈRE Chantal Balkowski Astronome à l Observatoire de Paris Mai 2011 CONTRAINTES DE L ASTRONOME Les objets étudiés en astronomie sont hors de portée : le seul indice est la lumière émise

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

1. Phénomène d'électrisation

1. Phénomène d'électrisation Les interactions fondamentales SOMMAIRE Introduction: Les interactions fondamentales. ---------------------------- 2 -I- Regarder «loin» c est regarder «tôt». (Voir texte) ---------------- 2 -II- Echelle

Plus en détail

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu.

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu. Coup de pouce : «Je ne sais pas lire le diagramme des phases» Pour une température et une pression donnée, il faut placer le point correspondant sur le graphique. En fonction de la zone où se trouve le

Plus en détail

L observation solaire au PST

L observation solaire au PST Plan de l exposé -Historique -Notre étoile, le Soleil - Les filtres Coronado -Le Personal Solar Telescope -Observation solaire Halpha -Photographie solaire Halpha Historique Historique -1223 Première référence

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Analyse de la matière par spectroscopie IR. Les molécules organiques

Analyse de la matière par spectroscopie IR. Les molécules organiques himie et développement durable Partie 2 / Les analyses physico-chimiques 04 Type d activité : Analyse de la matière par spectroscopie IR Séance de cours Les molécules organiques La chimie organique (chimie

Plus en détail

Progression sur le cycle 4 en Sciences-Physiques

Progression sur le cycle 4 en Sciences-Physiques Progression sur le cycle 4 en Sciences-Physiques Thèmes et compétences attendus en fin de cycle : Organisation et transformations de la matière. Décrire la constitution et les états de la matière Décrire

Plus en détail

Organisation et transformations de la matière

Organisation et transformations de la matière Organisation et transformations de la matière Décrire la constitution et les états de la matière Caractériser les différents états de la matière (solide, liquide et gaz). Espèce chimique et mélange. Notion

Plus en détail

Astronomie des Rayons Gamma

Astronomie des Rayons Gamma Astronomie des Rayons Gamma L astronomie Gamma traite des photons de la plus haute énergie observés à ce jour (1x10 6-1x10 12 fois l énergie d un photon de la lumière visible). Ces rayons gamma sont produits

Plus en détail

Introduction - Echelles de distances - La lumière

Introduction - Echelles de distances - La lumière Université Lille 1 Licence Sciences de la Vie, de la Terre et de l Environnement UE Sciences de l'univers Introduction à l astronomie et à l'astrophysique Introduction - Echelles de distances - La lumière

Plus en détail

Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre.

Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Thème : Ondes et particules Type de ressources : Documents (articles scientifiques) Notions et contenus : Rayonnements dans l Univers. Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Compétence

Plus en détail

Rayonnements dans l univers. 4 a. La vapeur d eau absorbe surtout les infrarouges. b. Le dioxygène et l ozone absorbent surtout les ultraviolets.

Rayonnements dans l univers. 4 a. La vapeur d eau absorbe surtout les infrarouges. b. Le dioxygène et l ozone absorbent surtout les ultraviolets. Ondes et particules Chapitre 1 Activités 1 Ces rayonnements dans l Univers (p. 20-21) 1 Exemple de carte mentale : UV par l ozone IR par la vapeur d eau absorption diffusion atmosphère rayonnements électromagnétiques

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

EXERCICE I - LE SATELLITE PLANCK (6 points)

EXERCICE I - LE SATELLITE PLANCK (6 points) I. Le satellite Planck (6 points) Pour la correction de l'écrit et pour l'oral, il est indispensable de respecter le programme et ses commentaires (B.O. spécial n 8 du 13 octobre 2011). Les modalités de

Plus en détail

Progression cycle 4 - Proposition

Progression cycle 4 - Proposition 4 thèmes à traiter dans le cycle : Organisation et transformations de la matière : Mouvements et interactions L énergie et ses conversions Des signaux pour observer et communiquer Progression cycle 4 -

Plus en détail

RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE. 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION

RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE. 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION Les rayonnements électromagnétiques englobent un ensemble de rayonnements de nature physique identique, mais très

Plus en détail

Chambre à brouillard

Chambre à brouillard Chambre à brouillard ULB Ecole polytechnique de Bruxelles Département Métrologie nucléaire Lisart Théo, Dajeka Sofija, Leponce Quentin, Oubraham Laura, Sabot Frédéric, Schiffmann Simon, Verstraeten Maxime,

Plus en détail

CHAPITRE 1: ondes et particules

CHAPITRE 1: ondes et particules INTRO CHAPITRE 1: ondes et particules UNE ONDE : Propagation d une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques du milieu sans transport de matière (altitude

Plus en détail

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!!

ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Le Soleil ATTENTION Ne JAMAIS regarder le Soleil directement même avec des lunettes de soleil et encore moins avec des jumelles sinon on peut devenir aveugle!!! Les astronomes qui observent régulièrement

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

La radioactivité. Mégane TURPIN Lisa CHAFI Guillaume TAILLIARDAT Camille PLEUTIN

La radioactivité. Mégane TURPIN Lisa CHAFI Guillaume TAILLIARDAT Camille PLEUTIN 610 La radioactivité Mégane TURPIN Lisa CHAFI Guillaume TAILLIARDAT Camille PLEUTIN 2 Sommaire Introduction et problématique page 3 1) Le cosmodétecteur page 3 /4 2) La radioactivité page 4/5 a- La radioactivité

Plus en détail

La structure atomique. Chimie 11

La structure atomique. Chimie 11 La structure atomique Chimie 11 L'atome Un atome est constitué d'électrons qui gravitent autour d'un noyau. Le noyau est composé de protons et de neutrons. Stabilité : nombre de protons = nombre d'électrons

Plus en détail

Les objets étranges de l Univers

Les objets étranges de l Univers Quelques ordres de grandeur Les objets étranges de l Univers Par David Trudelle B. Sc. Le rayon de la Terre: 6300 km La masse du Soleil: 1,99 x 10 30 kg ou 1 990 000 000 000 000 000 000 000 000 000 kg

Plus en détail

DM PHYSIQUE CHIMIE

DM PHYSIQUE CHIMIE DM1 2018-2019. PHYSIQUE CHIMIE Les ondes sont présentes partout autour de nous et ont été observées bien avant l'avènement de la science moderne. Sous leur forme probablement la plus évidente, ce sont

Plus en détail

3 partie : l activité solaire

3 partie : l activité solaire 3 partie : l activité solaire Premier septembre entre 11 heures 18 et 11 heures 23 17 heures plus tard Dans la nuit du 2 au 3 septembre 1 septembre 1859 une des plus violentes éruptions solaires Les

Plus en détail

EXPLORER L UNIVERS PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS MISSION DE L ÉLÈVE :

EXPLORER L UNIVERS PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS MISSION DE L ÉLÈVE : AU E V I N et ème ème 4 3 NOM : Prénom : Groupe : Classe : 208-209 Année : PARCOURS DE VISITE DES EXPOSITIONS EXPLORER L UNIVERS OPTION PHYSIQUE - CHIMIE MISSION DE L ÉLÈVE : Découvrir l'origine de la

Plus en détail

HERSCHEL. Nébuleuse de l Aigle, prise dans le domaine. Herschel. Début 2009, en même temps que Planck Surveyor, par Ariane 5 depuis Kourou en Guyane

HERSCHEL. Nébuleuse de l Aigle, prise dans le domaine. Herschel. Début 2009, en même temps que Planck Surveyor, par Ariane 5 depuis Kourou en Guyane 12:25 Page 122 HERSCHEL Naissance d étoiles et de galaxies NFRAROUGE : LE MOT EST BIEN CONNU. Des télécommandes d appareils ménagers aux jumelles Ide visée nocturne utilisées par les militaires, la lumière

Plus en détail