Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso"

Transcription

1 Présentation du plan national multirisques de préparation paration et de réponse aux catastrophes Burkina Faso

2 Plan de présentation. Contexte du plan. Rôle du CONASUR But du plan. Objectifs du plan. Méthodologie et organisation du plan. Stratégies du plan. Activités s du plan. Budget du plan.

3 Contexte du plan. Adhésion de l Él État burkinabé aux textes internationaux et adoption des textes fondamentaux qui lui font obligation d assister et de protéger les populations en détresse du fait des catastrophes; La pauvreté,, en dépit d des efforts faits pour l endiguer, demeure toujours importante; Faiblesse et/ou manque de stratégies de réduction des risques; La récurrence r des catastrophes depuis un siècle (inondations, sécheresses, s épidémies, mouvements de population).

4 Rôle du CONASUR réduire la vulnérabilit rabilité des foyers et des communautés s exposées es aux catastrophes et améliorer leur aptitude à faire face aux effets des catastrophes; renforcer les capacités s des acteurs en matière de préparation paration et de réponse r aux catastrophes; mettre en place des réseaux r régionaux r qui renforceront l efficacitl efficacité collective du CONASUR en matière de préparation paration aux catastrophes et d intervention à l échelon régional; r définir les missions et le mandat des démembrements du CONASUR dans les plans nationaux d intervention d en cas de catastrophe pour une meilleure coordination.

5 But du plan Disposer d un d outil de référence r rence en matière de: Prévention; Préparation; Intervention/réponse; Réhabilitation.

6 Objectifs du Plan Clarifier les relations/responsabilités s entre les services de l Él État et les partenaires humanitaires Faciliter la coordination des actions et la cohérence des plans sectoriels Identifier les risques les plus probables Offrir un cadre de planification conjointe couvrant les risques d urgenced Intégrer le processus de préparation paration et de réponse aux urgences dans les plans et programmes nationaux Réduire les délais d d intervention d et le nombre de perte en vies humaines.

7 Méthodologie et organisation du plan Identification et analyse des risques : mouvements de populations réfugiés, rapatriés s et personnes déplacd placées à l'intérieur du pays, crises épidémiques (méningite, choléra, grippe aviaire), insécurit curité alimentaire avec un accroissement de la prévalence de la malnutrition, invasion acridienne et catastrophes naturelles (inondations, feux de brousse/incendies).

8 Système de Surveillance et d Alerte Précoce en place pour chacun des risques

9 Méthodologie/organisation du plan 10 secteurs prioritaires en matière de préparation paration et de réponse r aux catastrophes identifiés: Santé, Nutrition, SécuritS curité alimentaire, Éducation, Abris /matériel de survie, Protection, Eau/hygiène/ assainissement, Réseaux R de télécoms. t /prévisions météo, Logistique et transport et Coordination /gestion centres d accueil d et sécurité des populations /acteurs. Des termes de références r rences génériques g assignés à chacun de ces secteurs. Un code de conduite des acteurs développd veloppé.

10 Coordination sectorielle Chefs de file Points focaux PTF Acteurs sectoriel s MS (DLM) MS (DN) Sécurité alimentair e MAHRH (SECNSA) MEBA (DAMSE) Abris/ma teriels de survie MASSN (DEP) OMS UNICEF PAM UNICEF UNHCR/ CRBF MAECR (CONA REF) Eau Hygiène Ass. MAHRH (DGRE) Secteur Santé Nutrition Education Protection Logistique/Tran sport MT (DGTTM) Commun ication/ prévision météo MPTIC (ARTEL) UNICEF UNICEF PAM UNICEF/P AM Coordin ation et Gestion des centres d accueil MATD (DGPC) UNHCR

11 Les stratégies du plan le renforcement des capacités s de la communauté; le renforcement des capacités s des acteurs; la cartographie des zones à risque; le système d alerte d précoce; la sensibilisation; l évaluation rapide de situation; les secours d urgence; d la réhabilitation r /reconstruction; la simulation.

12 Activités s du plan les activités s préparatoires paratoires (Identification, Renforcement des capacités s de la communauté et des intervenants (formation à la gestion des risques, santé et premiers secours, documents pratiques); l élaboration des microprojets (Plans de préparation paration sectoriels et alerte, Plan communautaire, Alerte et évacuation, Matériels et kits, Supports de visibilité) le pré positionnement des kits d urgence: d assurer que le niveau décentralisd centralisé soit en mesure de secourir 500 personnes quelque soit le type de catastrophe. Au delà de 500 personnes les structures nationales devront prendre le relais.

13 Phase pré crise URGENCE Phase d intervention initiale Au delà, continuation reconstruction/ réhabilitation. A G G R A V A T I O N S I T U A T I O N Récolte de données pré crise Système d alerte précoce. Surveillance Enquetes périodiques Études et recherches existantes Suivi de la mise en oeuvre /préparation 48 H EVAL. Évaluatio n multi sectorielle Suivi / traçabilité Évaluation sectorielle des besoins Enquêtes multisectorielle s Suivi de la performance des opérations humanitaires Enquête de suivi sectorielle Études plus complètes quantitatives et qualitatives 48 H 1-2 sem 6-8 semaines 3-6 mois 1 an Survenue/ catastrophe

14 Urgence décentralisd centralisée : Fournir une aide à 500 personnes par région r (500 X 13 = personnes ) Secteurs Acquis A rechercher Budget urgence Sécurité Alimentaire Santé Nutrition Eau, Hygiène, Assainis Éducation Protection/ réfugir fugiés s et dépl. d Abris et matériels Logistique et transport Télécom. et prévision météom Gestion centres d accueild Coordination et supervision Total FCFA

15 Coûts estimés s pour une réponse r complète au pire scénario Secteurs Acquis A rechercher Budget urgence Sécurité Alimentaire Santé Nutrition Eau, Hygiène, Assainis Éducation Protection réfugir fugiés s et dépl. d Abris et matériels Logistique et transport Télécom. et prévision météom Gestion centres d accueild Coordination / supervision Total FCFA

16 Mise en oeuvre du plan Poursuite des activités s de réduction r des risques; Renforcement de la capacité des acteurs; Éduquer et sensibiliser les communautés exposées es aux risques; Fédérer les systèmes d alerte d précoce; Former les acteurs sectoriels; Mettre en place des capacités d interventions décentralisd centralisées. es.

17 Merci pour votre attention.

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

La Réforme Humanitaire

La Réforme Humanitaire La Réforme Humanitaire Edifier un système de réponse humanitaire plus efficace et prévisible é Lancée en 2005 par le Coordonnateur des Secours d Urgence ERC, USG Affaires Humanitaires. La réforme cherche

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 CONTEXTE. Evènements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Mars 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET

Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Le Réseau de Systèmes d Alerte Précoce contre la Famine Conception et mise en œuvre de l Alerte Précoce par FEWS NET Ouagadougou, Burkina Faso 18-20 Novembre 2013 Plan A. Qu est-ce que FEWS NET? B. Les

Plus en détail

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 :

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 : 1 SECTION 1 : 2 3 Le but de cette version 2.0 du Manuel technique du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire est d apporter aux analystes de la sécurité alimentaire des normes techniques

Plus en détail

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Burundi Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Organisation : Ministère de l'intérieur et de la Sécurite Publique

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

SCHEMA POUR LE RAPPORT FINAL DU (CO-)FINANCEMENT

SCHEMA POUR LE RAPPORT FINAL DU (CO-)FINANCEMENT SCHEMA POUR LE RAPPORT FINAL DU (CO-)FINANCEMENT (s appliquant aux projets d aide d urgence, de réhabilitation/ reconstruction et de prévention/ réduction des risques et de résilience) Le rapport final

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire

Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action. Les concepts et les cadres de la sécurité alimentaire Programme de la CE/FAO Sécurité alimentaire : information pour l'action Formation à distance pour renforcer les compétences et répondre aux exigences de formation des réseaux et des systèmes d information

Plus en détail

Bulletin humanitaire Haïti. La campagne de vaccination orale contre le choléra en Haïti atteint ses objectifs. Au sommaire FAITS SAILLANTS

Bulletin humanitaire Haïti. La campagne de vaccination orale contre le choléra en Haïti atteint ses objectifs. Au sommaire FAITS SAILLANTS Bulletin humanitaire Haïti Numéro 44 Septembre 2014 Au sommaire FAITS SAILLANTS Lutte contre l épidémie de choléra : près de 185,000 personnes ont reçu le vaccin contre le choléra dans trois départements

Plus en détail

Aperçus de l Outil d'auto-évaluation de la résilience face aux catastrophes à l usage des gouvernements locaux

Aperçus de l Outil d'auto-évaluation de la résilience face aux catastrophes à l usage des gouvernements locaux Aperçus de l Outil d'auto-évaluation de la résilience face aux catastrophes à l usage des gouvernements locaux Quelles sont les bonnes raisons d utiliser l'outil d'autoévaluation à l usage des gouvernements

Plus en détail

Guide pour la planification d urgence et des interventions en cas de catastrophe

Guide pour la planification d urgence et des interventions en cas de catastrophe Guide pour la planification d urgence et des interventions en cas de catastrophe L Agenda mondial de la Fédération internationale (2006-2010) Au cours des deux prochaines années, la Fédération internationale

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission : PROFIL DE POSTE Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste ADMINISTRATEUR BASE Pays & base d affectation GUINEE, COYAH Rattachement hiérarchique COORDINATEUR COYAH Création / Remplacement

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Date : L évaluation multisectorielle s est déroulée du 26 au 28/08/2015. Zone d évaluation : Localité

Plus en détail

TCHAD, MAURITANIE, NIGER & BURKINA FASO

TCHAD, MAURITANIE, NIGER & BURKINA FASO UK PARIS FRANCE LYON BARCELONE FICHES TECHNIQUES ESPAGNE MAURITANIE BURKINA FASO NIGER TCHAD LIBAN GÉORGIE TURQUIE ARMÉNIE SYRIE TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPÉ AZERBAÏDJAN IRAK AFGHANISTAN PAKISTAN NÉPAL

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015 Deuxi ème jour Premier jour Jour 0 Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena 28-30 avril 2015 Date Heure Activité Veille du forum (Hôtel KEMPINSKI) Arrivée

Plus en détail

SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015

SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015 SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BURKINA FASO PLAN CADRE DES NATIONS UNIES POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT UNDAF 2011 2015 26 Mars 2010 AVANT PROPOS Au cours de ces dernières décennies, le Burkina Faso a incontestablement

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE. Du 07 au 12 Mars 2014

Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE. Du 07 au 12 Mars 2014 1 FAO CNR Rapport de la mission conjointe HCR-FAO-CNR-INTERSOS-ADSSE dans la cité d ABA, en Territoire de FARADJE Du 07 au 12 Mars 2014 Participants à la Formation Entretien avec un ménage de rapatrié

Plus en détail

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique

Logisticien Approvisionnement de la Solidarité Internationale. formations métiers. métier de la logistique formations métiers Chaque année, ce sont 260 personnes qui franchissent les portes de l Institut Bioforce pour se former aux métiers de la solidarité internationale. De 3 mois pour les profils experts

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés:

Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 CONTEXTE. Evénements clés: Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest et du Centre Bulletin d Information Humanitaire Février 2012 Ce bulletin d information humanitaire, produit par le bureau régional OCHA pour l Afrique de l Ouest

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission Intitulé du poste Rattachement hiérarchique Pays / ville d affectation Date d arrivée souhaitée 15/09/15 Durée de la mission Contexte Informations préliminaires sur le poste CHARGE DE PROJET SANTE PROFIL

Plus en détail

ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE

ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE REGION SAHEL MALI BURKINA FASO NIGER Février 2014 1 SOMMAIRE ABBREVIATIONS... 4 REMERCIEMENTS... 4 1. INTRODUCTION... 5 2. OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE ET LIMITES DE

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES

EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge EVALUATION DE LA COMMUNICATION DES BÉNÉFICIAIRES Résumé Executif / Haiti / 2011 Avant-propos d Eduard Tschan, directeur de

Plus en détail

BULLETIN DU CLUSTER SANTE

BULLETIN DU CLUSTER SANTE 1 BULLETIN DU CLUSTER SANTE SITUATION SANITAIRE SUITE AU CONFLIT ARME AU NORD MALI 31 MAI 2013 N 4 Points Clefs Situation sécuritaire calme mais toujours imprévisible dans les régions du nord. La sixième

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

URGENCE HUMANITAIRE LES 10 COMMANDEMENTS

URGENCE HUMANITAIRE LES 10 COMMANDEMENTS 1. EVALUATION 2. VACCINATION ROUGEOLE 3. EAU & SANITATION 4. ALIMENTATION & NUTRITION 5. ABRIS & CAMPS 6. SOINS DE SANTE 7. MALADIES TRANSMISSIBLES 8. SANTE PUBLIQUE 9. RESSOURCES HUMAINES 10. COORDINATION

Plus en détail

Aperçu général de la nouvelle JICA

Aperçu général de la nouvelle JICA Aperçu général de la nouvelle JICA 1 Naissance de la nouvelle JICA : La plus grande agence de coopération bilatérale du monde L Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) va renaître le 1er

Plus en détail

Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon

Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon Termes de référence du séminaire de renforcement des capacités «gestion des

Plus en détail

Madagascar. Rapport national de suivi sur la mise en œuvre du Cadre d'action de Hyogo (2009-2011) - intermédiaire

Madagascar. Rapport national de suivi sur la mise en œuvre du Cadre d'action de Hyogo (2009-2011) - intermédiaire Madagascar Rapport national de suivi sur la mise en œuvre du Cadre d'action de Hyogo (2009-2011) - intermédiaire Nom du point focal : Mr RAKOTONIRAINY Louis de Gonzague Organisation : Bureau National de

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

humanitaire, le GTPE est un domaine de responsabilité du Cluster de protection global.

humanitaire, le GTPE est un domaine de responsabilité du Cluster de protection global. Le Groupe de travail sur la protection de l enfance (GTPE) est le forum à l échelle mondiale chargé de la coordination des actions concernant la protection de l enfance dans les situations de crise humanitaire.

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc

Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Etude de mise en place d un système de contrôle de gestion et d évaluation des performances des agences des bassins hydrauliques (ABH) au Maroc Atelier de travail sur les Systèmes d Information de Gestion

Plus en détail

Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés

Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés Cadre de la Fédération internationale relatif à la résilience des communautés 1 2 La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Fédération internationale) est le plus

Plus en détail

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est

Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est SOIXANTE-HUITIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A68/INF./4 Point 20 de l ordre du jour provisoire 15 mai 2015 Situation sanitaire dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est Le Directeur

Plus en détail

Côte d Ivoire. Evaluation de la sécurité alimentaire à l Ouest et au Nord

Côte d Ivoire. Evaluation de la sécurité alimentaire à l Ouest et au Nord Côte d Ivoire Evaluation de la sécurité alimentaire à l Ouest et au Nord Côte d Ivoire Evaluation de la sécurité alimentaire à l Ouest et au Nord Données collectées en octobre 2013 Rapport préparé par

Plus en détail

STRATEGIE DE COMMUNICATION CONJOINTE DU SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BENIN (2012-2015) (SYNTHESE DU DOCUMENT FINAL)

STRATEGIE DE COMMUNICATION CONJOINTE DU SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BENIN (2012-2015) (SYNTHESE DU DOCUMENT FINAL) STRATEGIE DE COMMUNICATION CONJOINTE DU SYSTEME DES NATIONS UNIES AU BENIN (2012-2015) (SYNTHESE DU DOCUMENT FINAL) ACTIONS STRATEGIQUES DE COMMUNICATION AU SEIN DU SNU/BENIN SNU-Bénin INTRODUCTION Unis

Plus en détail

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Pr Coordonnateur Groupe de Pilotage du Programme National de Lutte contre les Infections Nosocomiales Séminaire National

Plus en détail

PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO

PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ------------- Unité - Progrès - Justice PLAN DE PREPARATION ET DE RIPOSTE A UNE EVENTUELLE EPIDEMIE DE MALADIE A VIRUS EBOLA AU BURKINA FASO 1 Avril 2014 SIGLES ET ACRONYMES

Plus en détail

TITRE PREMIER Dispositions générales

TITRE PREMIER Dispositions générales REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana ------------ MINISTERE DE L'INTERIEUR ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE ----------- Décret n : 2005 866 fixant les modalités d'application

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Programmes globaux. Outre ses opérations dans certains pays, l UNHCR. Introduction. Projets liés aux politiques prioritaires

Programmes globaux. Outre ses opérations dans certains pays, l UNHCR. Introduction. Projets liés aux politiques prioritaires Introduction Outre ses opérations dans certains pays, l UNHCR entreprend un vaste éventail de projets et d activités à l échelle mondiale ou régionale, regroupés sous le nom de. Destinés à appuyer les

Plus en détail

Cameroun. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017

Cameroun. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 Cameroun Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 Le projet de descriptif de programme de pays relatif au Cameroun (E/ICEF/2012/P/L.35) a été présenté au Conseil d administration pour examen

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers XAGA TM Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers La XAGAspace : un Atelier de Génie Progiciel pour l évolution des XAGApps à la main des managers XAGApps : entre

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME 2008-2012 Table des matières Résumé d orientation...iii 2 Introduction...III

Plus en détail

2. Pourquoi évaluer la coordination et la communication d une réponse à l urgence?

2. Pourquoi évaluer la coordination et la communication d une réponse à l urgence? RAPPORT DE FIN DE MISSION SIMEX Haïti 2011 25 Juillet 2011 Rédigé par Guillaume Simonian Chargé de programme UNICEF Unité d analyse prévisionnelle et capacité de réaction 1 LISTE DES ACRONYMES COUC : Centre

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection

TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé. Groupe de la protection TERMES DE RÉFÉRENCE Jeune Expert Associé INFORMATIONS GÉNÉRALES Termes de référence créés/mis à jour le 13 janvier 2015 Titre Secteur Lieu d affectation (ville, pays) Durée de l affectation Juriste associé

Plus en détail

Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation. Le Cluster Éducation. mondial

Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation. Le Cluster Éducation. mondial Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation Le Cluster Éducation mondial Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation Le Cluster

Plus en détail

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement 2 1. Le Gret et les projets d eau et d assainissement 2. Le marketing, c est quoi? 3. Le marketing de l assainissement

Plus en détail

SCHEMA DE PRESENTATION POUR LES DEMANDES DE (CO-)FINANCEMENT DES PROJETS D AIDE HUMANITAIRE

SCHEMA DE PRESENTATION POUR LES DEMANDES DE (CO-)FINANCEMENT DES PROJETS D AIDE HUMANITAIRE SCHEMA DE PRESENTATION POUR LES DEMANDES DE (CO-)FINANCEMENT DES PROJETS D AIDE HUMANITAIRE ET NOTICE EXPLICATIVE (s appliquant aux projets d aide d urgence, de réhabilitation/ reconstruction et de prévention/

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE LA

PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE LA CROIX-ROUGE MALIENNE Reconnue d utilité publique par decret No.123 du 23 septembre 1965 PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE LA CROIX- ROUGE MALIENNE Période : 2010-2014 Juin 2010 1 Préface et Remerciements

Plus en détail

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Bernard Barthélemy et Philippe Courrèges GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Deuxième édition augmentée, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3041-2 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction.....................................................

Plus en détail

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme

Coordination de la Gestion des risques. Bilan - Programme Coordination de la Gestion des risques Bilan - Programme La démarche Mise en place en 2007 Regroupe l ensemble des Vigilances Sanitaire. Associe le programme CLIN Associe les risques liés aux vigilances

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI BILAN DES CINQ ANS JANVIER 2015 Un message de la Présidente-Directrice Générale Cinq années après le tremblement de terre mortel qui a dévasté Haïti, des millions

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Dr. Rabah BELLAHSENE - ISPV, DGAL (Direction Générale de l ALimentation, Ministère de l Agriculture et de la Pêche)

Plus en détail

Partie II Données, indicateurs et sources d information

Partie II Données, indicateurs et sources d information Partie II Données, indicateurs et sources d information WFP / Name and Surname Table des matières de la Partie II 1 Introduction 45 2 Plan d analyse 46 3 Besoins d information 49 4 Informations contextuelles

Plus en détail

Le risque inondation : comment s en protéger?

Le risque inondation : comment s en protéger? Franck Boston PRÉVENTION ET SÉCURITÉ Le risque inondation : comment s en protéger? RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité Le principal risque naturel susceptible d affecter l Île-de-France est

Plus en détail

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE AC3E Ingénieurs conseils 878 rue 29 34 09 BP 532 09 Tél 50 36 36 42 e-mail : ac3eigr@fasonet.bf REFERENCES DU CABINET

Plus en détail

SITUATION GENERALE Description du phénomène

SITUATION GENERALE Description du phénomène BULLETIN N 007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana ------------------- MINISTERE DE L INTERIEUR ------------------ BUREAU NATIONAL DE GESTION DES RISQUES ET DES CATASTROPHES -----------------

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières?

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières? Brochure d information à destination des candidats à l expatriation S engager chez Médecins Sans Frontières? Présentation S engager chez Médecins Sans Frontières? Naissance de MSF Médecins Sans Frontières

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION D EVALUATION RAPIDE DE LA SITUATON HUMANITAIRE DES PERSONNES DEPLACEES INTERNES DE «ACT Forum MALI» Mars 2013 Version finale

RAPPORT DE LA MISSION D EVALUATION RAPIDE DE LA SITUATON HUMANITAIRE DES PERSONNES DEPLACEES INTERNES DE «ACT Forum MALI» Mars 2013 Version finale RAPPORT DE LA MISSION D EVALUATION RAPIDE DE LA SITUATON HUMANITAIRE DES PERSONNES DEPLACEES INTERNES DE «ACT Forum MALI» Mars 2013 Version finale Source : OIM, Point de suivi des flux des populations,

Plus en détail

Gnucoop, IT for non profit. Promotion de solutions innovantes en projets humanitaires

Gnucoop, IT for non profit. Promotion de solutions innovantes en projets humanitaires Gnucoop, IT for non profit Promotion de solutions innovantes en projets humanitaires Gnucoop est une société informatique avec une longe expérience en développement de software et administration de systèmes.

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie. Honneur-Fraternité-Justice. La Mutuelle panafricaine de gestion de risques (ARC)

République Islamique de Mauritanie. Honneur-Fraternité-Justice. La Mutuelle panafricaine de gestion de risques (ARC) République Islamique de Mauritanie Honneur-Fraternité-Justice La Mutuelle panafricaine de gestion de risques (ARC) Plan opérationnel de soutien aux populations en cas de sécheresse sévère Demande de certificat

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires»

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» Date : 2 Mai 2013 Lieu : Bureau ONG ASB / quartier Camping Participants : ACF Espagne - ACTED - ASB - CaLP -CFS (Cellule

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE Allemagne Argentine Belgique Canada Espagne Grèce Italie Japon Pays-Bas Portugal Royaume-Uni Suède Suisse France RAPPORT D ACTIVITE DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE ROUGEOLE MENEE DU 11 AU 15 DECEMBRE 2012

Plus en détail

20. LA GESTION DES RISQUES NATURELS : VERS UNE PREVENTION RENFORCEE ET COORDONNEE

20. LA GESTION DES RISQUES NATURELS : VERS UNE PREVENTION RENFORCEE ET COORDONNEE 20. LA GESTION DES RISQUES NATURELS : VERS UNE PREVENTION RENFORCEE ET COORDONNEE Andoniaina Ratsimamanga et Sofia Bettencourt 346 Presque chaque année, Madagascar est affecté par de forts cyclones, provoquant

Plus en détail

Lignes directrices pour l évaluation dans les situations d urgence

Lignes directrices pour l évaluation dans les situations d urgence Lignes directrices pour l évaluation dans les situations d urgence Mars 2008 CICR et Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge 2008. Toutes les parties de cette publication

Plus en détail

Colloque COMORESPOIR 11 juin 2003 à Paris

Colloque COMORESPOIR 11 juin 2003 à Paris Colloque COMORESPOIR 11 juin 2003 à Paris DOCUMENT DE REFLEXION SUR UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT SANITAIRE AUX COMORES Intervention de Monsieur MOHAMED Adame Cadre Supérieur de Santé Diplômé en Management

Plus en détail

Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés. Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique

Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés. Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique Préparation et Réponse aux Épidémies dans les Camps de Réfugiés Principes Directeurs Destinés aux Fonctionnaires de la Santé Publique Octobre 2011 I Préparation et réponse aux épidémies dans les camps

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Programme «Solidarité Haïti»

Dossier de demande de subvention Programme «Solidarité Haïti» Dossier de demande de subvention Programme «Solidarité Haïti» 1. Présentation du demandeur Nom : Fondation Architectes de l urgence Logo : Sigle (acronyme) : Activité principale : Evaluation, expertise,

Plus en détail

Conseil national de la statistique

Conseil national de la statistique MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Conseil national de la statistique ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR DE LA STATISTIQUE 2010-2015 DIAGNOSTIC DU

Plus en détail

AU BURKINA FASO GUIDE TECHNIQUE POUR LA SURVEILLANCE INTEGREE DE LA MALADIE ET LA RIPOSTE (SECTION 1 A 8 : ETAPES DE LA SURVEILLANCE)

AU BURKINA FASO GUIDE TECHNIQUE POUR LA SURVEILLANCE INTEGREE DE LA MALADIE ET LA RIPOSTE (SECTION 1 A 8 : ETAPES DE LA SURVEILLANCE) MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO ------------- Unité Progrès Justice SECRETARIAT GENERAL ------------- DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION SANITAIRE ------------- DIRECTION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE

Plus en détail

La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE

La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE La cartographie des risques outil fédérateur de pilotage: exemple d'application dans un groupement d'établissements. Marc MOULAIRE Définitions Successivement la cartographie a été: L'Art de dresser les

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI

Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1 GUIDE DES POINTS FOCAUX NATIONAUX RSI Désignation/mise en place des points focaux nationaux RSI 1. Introduction Le Règlement sanitaire international (2005) (RSI(2005)) définit un point focal national

Plus en détail

Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale

Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale Jean-Charles Dupin UN Coordinator / Focal point on the LRA Security Institutions Unit / BINUCA L évolution du contexte

Plus en détail

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification

Le HCR est pleinement conscient. Le budget du HCR pour l exercice 2013. Le processus de planification Identification des be Le HCR est pleinement conscient de la nécessité de travailler en étroit partenariat avec ses principaux bailleurs de fonds pour rassembler les ressources dont il doit disposer pour

Plus en détail

ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA

ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA ANNULATION DE LA DETTE EXTÉRIEURE POUR LES PAYS TOUCHÉS PAR LA MALADIE À VIRUS EBOLA Janvier 2015 Annulation de la dette extérieure pour les pays touchés par la maladie à virus Ébola ANNULATION DE LA

Plus en détail

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition. Rome, 19-21 novembre 2014. Document final de la Conférence: Déclaration de Rome sur la nutrition

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition. Rome, 19-21 novembre 2014. Document final de la Conférence: Déclaration de Rome sur la nutrition Octobre 2014 ICN2 2014/2 Deuxième Conférence internationale sur la nutrition Rome, 19-21 novembre 2014 Document final de la Conférence: Déclaration de Rome sur la nutrition Nous félicitant de la participation

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels

Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux réglementaires et prudentiels Secrétariat général de la Commission bancaire Maîtrise des risques sur le système d information des banques : Enjeux Forum des Compétences 7 décembre 2005 Pierre-Yves Thoraval Secrétaire général adjoint

Plus en détail

Kayes, le 09 Avril 2013

Kayes, le 09 Avril 2013 «Rapport de Dépistage de masse dans les structures de santé de la zone d intervention du projet CRM & CRF dans les districts sanitaires de Kayes et Yélimané» «Appui à la prévention et la prise en charge

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail