ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques"

Transcription

1 ITIL V3 Transition des services : Principes et politiques Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009

2 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant directement sur les 5 livres ITIL de la version 3 : Service Strategy, Service Design, Service Transition, Service Operation et Continual Service Improvement parus en Il est mis à la disposition de la communauté francophone ITIL pour diffuser les connaissances de base sur ce référentiel. Ce document peut être utilisé de manière libre à condition de citer le nom du site ( ou le nom de l auteur (Pascal Delbrayelle). A propos de l auteur Pascal Delbrayelle intervient avec plus de 25 ans d expérience comme consultant sur les projets d une direction informatique ayant comme facteur de succès la mise en oeuvre des bonnes pratiques ITIL comme, par exemple, la mise en place d un site de secours, la mise en place d un outil de gestion des configurations ou la définition des normes et standards techniques des environnements de production. Ces projets requièrent : la connaissance des différents métiers du développement et de la production informatique la pratique de la conduite de projets techniques de la direction informatique la maîtrise de la définition et de la mise en place de processus pour rationaliser et adapter les méthodes de travail au sein de la direction informatique A propos de mission et de formation Si vous pensez que l expérience de l auteur sur le référentiel ITIL ou la formalisation de documents sur le sujet peut vous aider dans vos projets de production ou de mise en oeuvre des processus ITIL, n hésitez pas à le contacter pour toute question ou demande : par mail : par téléphone : +33 (0) Quelques exemples de mission : Modélisation simple des processus de gestion des changements, des projets et des mises en production en vue de la sélection, l achat et l implantation d un outil de gestion de projets avec planification, gestion des ressources, des budgets, des livrables et des connaissances Accompagnement avec la réorganisation d un DSI passant d une organisation en silos techniques vers une organisation inspirée du référentiel ITIL et la mise en oeuvre d outils pour institutionnaliser les processus ITIL Accompagnement d une DSI dans la formulation de l appel d offres au futur centre de services en se basant sur les processus et la fonction centre de services du référentiel ITIL 2

3 Sommaire 1 Introduction Définir un service Utilité et garantie d un service Politique : Définir et implanter une politique formelle de transition des services Politique : Implanter tous les changements sur les services au travers de la transition des services Politique : Adopter standards et cadre communs Politique : Maximiser le potentiel de réutilisation des processus et systèmes en place Politique : Aligner les plans de la transition des services avec les besoins des affaires Politique : Etablir et maintenir la communication avec toutes les parties prenantes Politique : Mettre en place des contrôles et des disciplines efficaces Politique : Mettre en place des systèmes pour le transfert de connaissances et la prise de décision Politique : Elaborer les packages d installation et planifier leur déploiement Politique : Anticiper et gérer les écarts de trajectoire Politique : Gérer les ressources de manière pro-active tout au long des transitions Politique : Vérifier le plus tôt possible l apport réel de valeur d un changement Politique : S assurer de la qualité du futur service : exploitabilité et atteinte des niveaux de service convenus Politique : Améliorer de manière pro-active la qualité d un futur service tout au long de sa transition

4 1 Introduction La stratégie des services définit les principes de base de la transition des services avec les notions-clés de compréhension d un service et et de la manière dont il délivre de la valeur aux affaires (résultats des organisations clientes). 1.1 Définir un service Le livre "Stratégie des services" décrit le cadre de la définition d un service. La valeur d un service est définie par rapport au contexte des organisations clientes à l intérieur d un éco-système que l on pourrait désigner sous le nom d environnement d affaires. La figure suivante illustre la manière dont les actifs du fournisseur de services permettent de délivrer des services aux affaires (comprendre : le chiffre d affaires que réalise l entreprise) et aux clients (les organisations clientes) : Les ressources sont des actifs tangibles et intangibles qui sont possédés ou contrôlés par le fournisseur de services ou l organisation. Ces ressources et l utilisation de ces ressources seront converties au final en produits et services qui seront utilisés par les clients. Les ressources seront transformées en services en utilisant des connaissances, de l expérience, des processus, une organisation et une direction qui composent eux-mêmes une catégorie particulière d actifs appelés aptitudes. Le terme actifs est utilisé dans ITIL pour citer ressources ou aptitudes, ou les deux selon le contexte dans lequel il est cité. Les services sont un moyen de fournir une valeur ajoutée aux clients comme le montre la figure suivante : 4

5 La valeur ajoutée des services aux organisations d affaires est ce qu apporte l utilisation de ces services par rapport à la situation où les organisations d affaires se débrouilleraient seule sans fournisseur de services. Elle a deux composantes : l accroissement de performance des organisations d affaires et la réduction des risques sur cette même performance. En contrepartie de ces services, les organisations d affaires vont fournir une compensation au fournisseur de services (de manière concrète, les résultats financiers des affaires réalisées par les organisations clientes permettent de financer les budgets de l organisation informatique). Dire qu il y a un retour positif sur "investissement" consiste à avoir une valeur ajoutée des services supérieure à la compensation versée au fournisseur. 1.2 Utilité et garantie d un service L utilité d un service est définie en termes de : résultats d affaires (résultats sur le chiffre d affaires) qui seront supportés par le service contraintes qui ne seront plus à gérer par les clients Cette utilité est présente dans la manière d améliorer ou simplement de permettre la performance d actifs de l organisation cliente et dans la manière de contribuer à la réalisation du chiffre d affaires de l entreprise. La garantie est l assurance qu un produit ou un service donné sera fourni ou répondra à certaines spécifications. Trois caractéristiques de garantie sont à prendre en compte : le service est fourni de manière conforme en termes de disponibilité et de capacité, le service continuera à être utile aux actifs du client, même à un niveau de service dégradé lors d interruptions majeures ou de désastres, le service garantit le potentiel de création de valeur pour les actifs du client (en quelque sorte, un rendement garanti). 2 Politique : Définir et implanter une politique formelle de transition des services Définie, documentée et approuvée par la direction, cette politique générale de fonctionnement de la phase "Transition des services" doit aussi être communiquée aux équipes ainsi qu aux fournisseurs et partenaires impliqués. Les principes à adopter sont les suivants : Objectifs clairs et volonté de remédier à toute non-conformité avec ces objectifs Alignement de cette politique avec la gouvernance, l organisation et les politiques générales de gestion des services 5

6 Les sponsors et décideurs impliqués dans la conception de cette politique doivent démontrer leur volonté de mettre en oeuvre cette dernière. Cela inclut l engagement de délivrer les résultats attendus de tout changement sur les services. Utilisation de processus qui intègrent les équipes, mixent les compétences tout en maintenant des frontières claires sur autorités et responsabilités. Délivrer les changements sous la forme de packages d installation (en clair : refuser toute intervention en production qui ne sera pas reproductible en cas de besoin) Impliquer tôt les équipes de déploiement dans les étapes de conception du package d installation et de planification du déploiement 3 Politique : Implanter tous les changements sur les services au travers de la transition des services Tous les changements au portefeuille des services (Service Portfolio) ou au catalogue des services sont à implanter au travers de la gestion des changements et les transitions ainsi gérées par le cycle de vie de la transition des services sont définies et agréées. Un point d entrée unique de gestion des changements en production minimise le risque de conflit entre changements et perturbations potentielles sur l environnement de production. Les personnes qui n ont pas autorité pour réaliser un changement ou déployer un package d installation en production ne devraient pas avoir accès à l environnement de production. La proximité avec les équipes d exploitation (en clair : connaître les personnes et leur travail) facilite la motivation et facilite les évolutions de l organisation. L accroissement de connaissance et d expérience des services et de l environnement de production améliore l efficacité. Chaque package d installation doit être conçu et suivi par une demande de changement (Request for Change) au travers du processus de gestion des changements pour s assurer d un contrôle et d une traçabilité efficaces. Des procédures et méthodes standardisées sont utilisées pour une prise en charge rapide et efficace de tous les changements, dans le but de minimiser l impact des incidents consécutifs à un changement sur la continuité des affaires, la qualité de service et le travail de correction. Toutes les mises à jour des changements et déploiements sont enregistrées et associées dans le système de gestion des configurations (CMS ou Configuration Management System) aux actifs de services et items de configuration. 4 Politique : Adopter standards et cadre communs Baser la transition des services sur un cadre commun de processus standards réutilisables et de systèmes pour améliorer l intégration des équipes impliquées dans la transition des services et pour réduire les écarts entre réalité et processus. 6

7 Utiliser les meilleures pratiques de l industrie comme base de standardisation afin de permettre l intégration au travers de la chaîne d approvisionnement (des services). Contrôler le cadre global de fonctionnement de la transition des services via la gestion des changements et des configurations (en clair : le processus de gestion des changements pilote l ensemble des étapes de la transition des services pour chaque changement et les indicateurs de performance de ces deux processus permettent de contrôler l efficacité du cadre global). S assurer que les processus sont adoptés et continuent à être respectés en planifiant régulièrement des revues et audits des processus de la gestion des services. Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer celles-ci : Intégrer dans les processus la vérification et l évaluation d un service et de son profil de risque avant et après déploiement d un package d installation. Mettre en place des systèmes supportant et automatisant les processus définis afin de réduire la résistance à l adoption des nouvelles règles. S assurer que la hiérarchie comprenne la nécessité de travailler avec des règles standards basées sur une réelle justification métiers et affaires. 5 Politique : Maximiser le potentiel de réutilisation des processus et systèmes en place Les processus de la transition des services sont alignés sur les processus de l organisation et les systèmes associés pour augmenter l efficacité et l efficience. Quand de nouveaux processus sont nécessaires, ils sont développés en ayant en tête la réutilisation de l existant. Réutiliser les processus et systèmes en place aussi souvent que possible Développer des modèles de transition qui puissent servir de bases aux processus et systèmes à développer Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : l intégration des processus de transition des services dans le système de gestion de la qualité la conception de modèles pouvant être déclinés facilement pour s adapter à des circonstances spécifiques En se basant sur des expériences concrètes, on aboutit rapidement à l élaboration d un modèle générique de processus de gestion des changements qui va ensuite se décliner en variantes, appelées modèles de changement dans le référentiel ITIL. L intérêt de procéder en deux niveaux est la conservation d une cohérence d ensemble de la gestion d un changement, quel que soit sa nature et son type (de la correction applicative aux projets applicatifs et d infrastructure). Lors de l apparition d un nouveau type de changement à gérer, le modèle générique sera décliné en une version supplémentaire sans qu il faille refaire une conception complète de processus (coûteux et avec un risque d incohérence avec les autres modèles de processus). Enfin, il est à noter que l adoption d un modèle générique permet de sortir des tableaux de bord (tendances des indicateurs de performance du processus) globaux et cohérents sur l ensemble des changements, du plus petit au plus grand. 6 Politique : Aligner les plans de la transition des services avec les besoins des affaires Aligner la planification ainsi que les nouveaux services et services modifiés avec les besoins des oganisations clientes et des affaires de manière à maximiser la valeur fournie par le changement. Aller au devant des clients et des utilisateurs pour expliquer comment le nouveau service ou le service modifié pourra être utilisé pour avoir un changement positif sur la conduite des affaires 7

8 Fournir des informations et prévoir dans les processus la synchronisation des projets des organisations clientes avec les déploiements de packages d installation S assurer que le service peut être utilisé conformément aux exigences et contraintes exprimées initialement de manière à améliorer la satisfaction des clients et de toutes les parties prenantes Superviser et mesurer l utilisation des services ainsi que l utilisation des applications et solutions techniques durant le déploiement et le support du début de vie pour s assurer que tout va bien avant la clôture du changement Comparer la performance réelle des services mis en place avec les performances prévues au moment de la conception de chaque service et prendre toute action corrective si besoin Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : l adoption des meilleures pratiques en matière de gestion de programmes et de projets pour planifier et piloter les ressources nécessaires afin d intégrer les composants développés, créer un package d installation, le tester et le déployer avec succès en production dans les coûts, qualité et délais prévus 7 Politique : Etablir et maintenir la communication avec toutes les parties prenantes Etablir et maintenir la communication avec les clients, les représentants des clients (en France : les maîtrises d ouvrage), les utilisateurs et les fournisseurs de manière à anticiper leurs questions sur le nouveau service ou le service modifié. Anticiper les questions des parties prenantes sur la manière d utiliser la performance et l utilisation du futur service pour accompagner le changement sur la manière de traiter les affaires Communiquer les changements vers les parties prenantes afin d améliorer leur compréhension et leur connaissance sur le futur service Fournir des informations et de la connaissance de bonne qualité pour que tous les intervenants aient accès aux informations sur la transition du service (plans de livraison du package d installation et du déploiement, documentations livrées avec le package) 8 Politique : Mettre en place des contrôles et des disciplines efficaces Etablir des contrôles et des disciplines appropriés tout au long du cycle de vie des services pour avoir des transitions paisibles sur les services lors des changements et des déploiements. Etablir et maintenir l intégrité de tous les actifs de service et items de configurations impliqués dans une transition tout au long de leur évolution dans la phase de transition des services. Automatiser les opérations d audit des environnements, quand cela apporte un plus, dans l idée de détecter le plus possible les changements non autorisés et les écarts dans les configurations. Définir clairement "qui fait quoi, quand et où" sur toutes les activités de passage de témoin (d une équipe à une autre) afin de pouvoir le plus possible rendre compte de ce qui est livré par rapport à ce qui a été prévu dans les plans et les processus. 8

9 Définir et communiquer rôles et responsabilités lors des passages de témoin et des périodes de tests (acceptance) associés aux activités de la transition des services (c est-à-dire la construction, les tests, le déploiement) afin de réduire les erreurs résultant d incompréhensions et de méconnaissances. Mettre en place des processus basés sur des procédures pour la gestion des configurations, des changements et des problèmes pour faciliter les audits et collecter les informations de gestion nécessaires à l amélioration des contrôles. 9 Politique : Mettre en place des systèmes pour le transfert de connaissances et la prise de décision La transition des services se met en place avec des systèmes et des processus pour transférer les connaissances pour une exploitation optimale du service et permet une meilleure prise de décision au bon moment par les bonnes personnes. Les principes sont basés sur une focalisation sur la rédaction des documentations et sur l accès facile aux informations et documentations par les bonnes personnes et au bon moment : Fournir données, informations et connaissances de bonne qualité et au bon moment aux bonnes personnes afin de minimiser le temps perdu à attendre les décisions (des personnes qui ne sont pas prévenues ou qui recherchent les informations pour prendre la décision). S assurer de formations et de transferts de connaissances vers les utilisateurs afin de réduire le nombre d appels au centre de services qui se transforment en formations par téléphone. Améliorer la qualité des données et des informations afin d augmenter la satisfaction de toutes les parties prenantes tout en optimisant les coûts d exploitation et de maintenance. Améliorer la qualité de la documentation afin de réduire le nombre d incidents et de problèmes causés par une mauvaise qualité des documentations d utilisation, d installation, de support et d exploitation. Améliorer la qualité de la documentation d installation et de déploiement afin de réduire le nombre d incidents et de problèmes causés par une mauvaise synchronisation entre ce qui est installé en production et ce qui est disponible en documentation durant la phase de déploiement du changement. Mettre en place un accès facile et rapide aux informations afin de réduire le temps perdu à chercher les informations nécessaires à ses activités, particulièrement durant des périodes critiques comme la résolution d un incident majeur. Etablir une source unique et officielle des informations et la faire partager tout au long du cycle de vie des services avec l ensemble des parties prenantes afin d augmenter la qualité des informations tout en minimisant la surcharge de travail pour maintenir ces informations. Fournir des informations consolidées pour permettre à la gestion des changements et des mises en production de prendre des décisions pertinentes en faisant progresser un package d installation au travers des différents environnements de tests vers l environnement de production. Parmi les meileures pratiques, il est possible de citer : Fournir des interfaces et des outils de qualité pour accéder aux systèmes de gestion des connaissances (SKMS = Service Knowledge Management System) et des configurations (CMS = Configuration Management System) aux différents intervenants et rôles pour permettre les bonnes décisions au bon moment. 9

10 S assurer que les informations de la gestion des configurations et des actifs de service sont gérées par des notifications d approbation et des transactions formalisées au travers d outils de flux de travail (workflow tools) 10 Politique : Elaborer les packages d installation et planifier leur déploiement Les packages d installation sont conçus et élaborés dans les étapes de construction, de tests, de distribution et utilisés en environnement de production dans l objectif de fournir les niveaux de traçabilité convenus avec une gestion des coûts efficace et efficiente. Les politiques de déploiement ont été convenues avec les organisations d affaires et toutes les parties concernées. Les déploiements sont planifiés suffisamment à l avance. L utilisation des ressources est optimisée dans les activités de la transition des services afin de réduire les coûts. Les ressources sont coordonnées durant les phases de livraison et de déploiement. Les mécanismes de distribution et d installation sont prévus pour garantir l intégrité des composants pendant les étapes de livraison, de construction et de manipulation du package d installation et d installation en production. Les déploiements urgents sont tous gérés au travers de la procédure de gestion des changements urgents. Les risques de retour arrière ou de rattrapage d une installation en erreur sont évalués et gérés. Les taux de succès et d erreur des packages d installation sont mesurés dans l objectif d améliorer efficacité et efficience tout en optimisant les coûts. Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : Les versions définitives (programmes, fichiers, documentations) sont livrées dans la bibliothèque des supports définitifs (DML = Definitive Media Library) préalablement à l installation en environnement de test de la production (appelé parfois environnement de pré-production). Les pré-requis et co-requis d une mise en production (éléments préalables à l installation et au fonctionnement de la mise en production : ceux indépendants du changement et ceux installés auparavant dans le cadre du même changement) sont documentés et communiqués aux parties concernées (par ex. les pré-requis techniques d un environnement de tests pour y dérouler un plan de tests). 11 Politique : Anticiper et gérer les écarts de trajectoire Les équipes sont formées à reconnaître la nécessité de réajustements par rapport à ce qui a été prévu et à appliquer les actions correctives nécessaires dans des limites connues et comprises. En effet, la transition d un changement peut être comparée à un voyage. Pour réussir son voyage, il faut non seulement bien le préparer mais aussi, pendant le voyage, être attentif aux conditions que l on rencontre et adapter son voyage, certains facteurs, bien que prévisibles, ne sont pas sûrs à 100%, comme la météo par exemple. Ainsi, il faut être capable de s adapter aux conditions rencontrées tout en se tenant aux points essentiels de ce qui était prévu. Faire comprendre aux parties prenantes que la modification des plans (calendrier, réponse fonctionnelle, coûts, etc.) est nécessaire en cas de besoin et que cette attitude est encouragée. 10

11 Capitaliser les expériences passées sur les corrections de plans passés afin d en intégrer les causes dans les futurs plans et de réutiliser des approches qui ont fonctionné. Expliciter les écarts, ce qui a fonctionné et ce qui n a pas marché dans les réunions de bilan avant la clôture d un changement, communiquer ce savoir aux acteurs et le déposer dans le systéme de gestion des connaissances des services (SKMS = Service Knowledge Management System). Prévoir et gérer les corrections de trajectoire eux-mêmes par les processus et procédures de la gestion des changements. Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : Utiliser les pratiques de gestion de projet et le processus de gestion des changements pour gérer la corrections des écarts. Eviter un processus de gestion des changements bureaucratique : il doit être plus facile de respecter le processus plutôt que de s en passer avec toutes les conséquences que pourrait entraîner un changement non autorisé. 12 Politique : Gérer les ressources de manière pro-active tout au long des transitions Fournir et gérer les ressources partagées et spécialisées utilisées dans les activités de la transition des services afin d éliminer les délais d attente. Identifier dans l organisation les ressources, les profils et les compétences nécessaires pour traiter la transition des services. Mettre en place des ressources dédiées pour traiter les activités critiques et ainsi réduire les délais. 13 Politique : Vérifier le plus tôt possible l apport réel de valeur d un changement Mettre en place des contrôles et disciplines pour vérifier le plus tôt possible dans le cycle de vie des services qu un nouveau service ou un service modifié sera capable de délivrer la valeur requise. Utiliser un ensemble de techniques pour maximiser la détection des erreurs de manière la plus précoce possible dans le but de réduire le coûts des rectifications (plus une erreur est détectée tard dans le cycle de vie, plus la rectification coûte cher). Identifier les changements qui ne délivreront pas les bénéfices attendus et, soit modifier les exigences du service (demande initiale) soit stopper le changement avant que trop de ressources ne soient gaspillées (la décision d arrêter un changement en cours de traitement est difficile et douloureuse à prendre mais elle fait partie du processus de gestion des changements). Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : Impliquer les clients ou les représentants des clients dans l élaboration et la planification des tests pour comprendre la manière de vérifier l apport de valeur d un service fourni aux services et processus d affaires des clients. Impliquer aussi les utilisateurs dans l élaboration et la planification des tests le plus possible : il faut plus baser les tests sur la manière dont les utilisateurs travaillent aujourd hui plutôt que sur la manière d utiliser le service imaginée par les concepteurs. 11

12 14 Politique : S assurer de la qualité du futur service : exploitabilité et atteinte des niveaux de service convenus Vérifier et valider que le changement défini dans le dossier de conception d un service ("package de conception d un service" ou SDP = Service Design Package) et proposé aux équipes d exploitation peut délivrer les exigences de service et de niveaux de service et satisfaire les besoins d affaires. L assurance qualité et les techniques de tests fournissent des méthodes pour s assurer de la qualité et des risques d un futur service. Les environnements de tests doivent refléter le plus possible l environnement de production tout en optimisant les efforts de test. La conception et l exécution des tests devraient être gérés et réalisés indépendamment des équipes de conception et de développement afin d accroître l efficacité des tests et de respecter le principe de séparation des pouvoirs. Réaliser des évaluations indépendantes de la conception des services et du futur service afin d identifier les risques devant être gérés et atténués pendant les étapes de construction, de tests et déploiement et la phase d exploitation du futur service (le processus "Evaluation" permet d affiner le traitement de chaque changement afin de maximiser la probabilité que le service soit validé, notamment au travers des différents plans de tests à réaliser et au suivi des risques spécifiques du changement). Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : Connaître les différences entre environnements de construction (ou d intégration), de tests et de production de manière à prévoir le comportement du futur service en production à partir de son comportement dans ces environnements (en clair : il faut être sûr que, si le service se comporte correctement dans un environnement de test, des différences entre ce dernier et l environnement de production ne vont pas induire un comportement différent en production). Les environnements de tests doivent eux-mêmes être gérés par les processus de gestion des changements et des configurations et leurs adaptations éventuelles pour tester un futur service font aussi partie du changement (en clair : les installations et modifications des environnements de tests, comme les jeux de données ou le paramétrage des pré-requis sont des activités des processus de transition des services et doivent donc être modélisées dans les processus). 15 Politique : Améliorer de manière pro-active la qualité d un futur service tout au long de sa transition Prévoir et traiter de manière pro-active (avant que le futur service n arrive en production) la qualité du futur service (en clair : accompagner le changement afin de minimiser les risques de perturbation en production et de préparer les processus d exploitation, comme les incidents et les problèmes, à gérer le futur service). Détecter et résoudre les incidents pendant la phase de transition pour réduire la probabilité d incidents survenant en production en perturbant les activités clientes. Gérer de manière pro-active et réduire le nombre d incidents, de problèmes et d erreurs détectés dans la phase de transition afin de réduire les coûts, le travail de correction et l impact sur les activités d affaires des utilisateurs (en clair : améliorer la qualité des processus de transition et la stabilité des environnements de transition afin d améliorer l efficacité et l efficience du traitement d un changement). Aligner la gestion des incidents, des problèmes et des erreurs pendant la transition des services avec les processus en production de manière à mesurer et à gérer aisément l impact des erreurs durant le cycle complet des services (en clair : cela permet de comparer les délais et les coûts de traitement d une erreur et de quantifier le gain de la détection et correction d une erreur en fonction de la phase, conception, développement, tests, etc. par rapport à une détection en production). 12

13 Parmi les meilleures pratiques, il est possible de citer : Comparer les aptitudes, performances et coûts prévus et réels d un service pendant les phases pilotes et le début de vie du service de manière à identifier toute déviation et risque pouvant être corrigé ou atténué avant la clôture du changement. Réaliser une évaluation indépendante du futur service pour identifier le profil de risque et établir des priorités sur les risques devant être impérativement traités avant la clôture du changement, c est-à-dire les risques de sécurité pouvant avoir un impact sur la garantie du service. Utiliser le profil de risque établi par l évaluation pour développer des tests spécifiques sur ces risques. Définir et tester les outils de diagnostic et d aide en collaboration avec le centre de services et les équipes d exploitation et de support de manière à faciliter leur travail si quelque chose se passe mal en production avec le futur service. Encourager les échanges d informations et d expérience entre les intervenants en phases de transition et d exploitation afin d améliorer le diagnostic des problèmes et leur délai de résolution, c est-à-dire les solutions de contournement et solutions définitives. Mettre en place des procédures et des mesures de traitement des incidents, problèmes et erreurs en phase de transition qui reflètent celles utilisées en production (en clair : il faut aussi industrialiser et procédurer la gestion des incidents, problèmes et erreurs survenant dans les environnements de transition, comme l intégration ou les tests). Documenter toute résolution effectuée en phase de transition pour utilisation ultérieure éventuelle. Enregistrer, classer et mesurer le nombre et l impact des incidents et problèmes à chaque phase du cycle de vie des services (tests, déploiement, production) afin d identifier des opportunités d identification et de résolution plus précoces que ce qui est fait actuellement. Comparer le nombre et l impact des incidents et problèmes entre les déploiements de manière à détecter des initiatives d amélioration et fixer tout problème dans la gestion de la conception et de la transition (par ex. évaluation des risques, tests, déploiement) qui amélioreront l expérience des équipes dans les futurs déploiements. Mettre à jour les bases d informations d incidents et de problèmes avec les solutions de contournement et solutions définitives identifiées en phase de transition du futur service. 13

ITIL V3. Objectifs, principes-clés et politiques de la transition des services

ITIL V3. Objectifs, principes-clés et politiques de la transition des services ITIL V3 Objectifs, principes-clés et politiques de la transition des services Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus

ITIL V3. Exploitation des services : Les processus ITIL V3 Exploitation des services : Les processus Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Principes-clés et objectifs

ITIL V3. Exploitation des services : Principes-clés et objectifs ITIL V3 Exploitation des services : Principes-clés et objectifs Création : janvier 2008 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com Service Transition Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com But Fournir des conseils pour le développement et l'amélioration des moyens pour le passage en production des nouveaux services et des

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

ITIL V3. Amélioration continue des services : Introduction

ITIL V3. Amélioration continue des services : Introduction ITIL V3 Amélioration continue des services : Introduction Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des problèmes

ITIL V2. La gestion des problèmes ITIL V2 La gestion des problèmes Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction des

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen A, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Les priorités des DSI en 2009 Au Service de la Performance IT Les priorités des DSI : (source enquête IDC auprès de plus de

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau

ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau ITIL nouvelle version et état de situation des démarches dans le réseau Réunion nationale de la GRICS Le 21 novembre 2007, atelier 134 Jean-Claude Beaudry, Qualiti7 Luc Boudrias, CA, CA-TI Page 1 Contenu

Plus en détail

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot L approche processus Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Des exigences venues de l ISO La Norme ISO 9001 v 2000 «encourage l'adoption d'une approche processus lors du développement, de la mise en

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Fiche Pratique MAINTENANCE INDUSTRIELLE Comment évaluer la performance d une prestation sur site? UNE METHODE D ANALYSE Juin 2006 MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET DEMARCHES DE PROGRES CONTEXTE L optimisation

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Gestion et automatisation de la conformité. Par: Nicolas Bergevin

Gestion et automatisation de la conformité. Par: Nicolas Bergevin Gestion et automatisation de la conformité Par: Nicolas Bergevin Structure haut niveau Page 2 Exemple d interrelations normatives Page 3 La conformité Le contexte Le besoin en conformité et gouvernance

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Normes d audit internes (Exercices + corrigés)

Normes d audit internes (Exercices + corrigés) A Exercices Normes d audit internes (Exercices + corrigés) 1 Le comité d audit est le plus susceptible de participer à l approbation A Des promotions et augmentations de salaire des auditeurs B Des observations

Plus en détail

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur

Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires. LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Macroscope Transformer l organisation pour réaliser la valeur d affaires LEAN Amélioration continue: accroître l efficience et générer de la valeur Avis Pour toute autre fin que l évaluation de l offre

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013

Cycle d e de f ormation fformation formation en Management de Pro ement de Pro ets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Cycle de formation en Management de Projets selon la méthodologie PMI Tunis 2013 Objectifs Contrairement au schéma classique de la gestion de projet portant l intérêt unique sur les 3 critères (coûts,

Plus en détail

Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations des Usages

Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations des Usages Méthodologie : Conduite du Changement et Anticipations La conduite du changement et l anticipation des usages reposent avant tout sur la rencontre de trois objectifs primaires : l adhésion, la transformation

Plus en détail

Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET)

Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET) Accompagnement à la certification PMP pour cadres et exécutifs (PMET) Ligne de Service Durée Standard Processus PMET 100 heures PMBOK 5 e édition Les 5 groupes de processus L offre TenStep CI de formation

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

1 Les clés de lecture du livre

1 Les clés de lecture du livre 1 Les clés de lecture du livre 1 Les clés de lecture du livre La logique de notre ouvrage Cet ouvrage est destiné aux lecteurs ne connaissant pas l ingénierie système et qui veulent comprendre rapidement

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

Plan d un Rapport de fin de projet

Plan d un Rapport de fin de projet Plan d un Rapport de fin de projet 1. COMMENT LE PROJET A ÉTÉ VÉCU DANS SON SUIVI 1.1. RÉALISATION DES OBJECTIFS Cette partie du document décrit la façon dont les objectifs du projet spécifiés dans le

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des mises en production

ITIL V2. La gestion des mises en production ITIL V2 La gestion des mises en production Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques

L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques L innovation technologique au quotidien dans nos bibliothèques 1. Intro ITIL 2. Concept de base 3. Cycle de vie des services 4. Vue intégrée des processus 1. Stratégie 2. Conception 3. Transition 4. Exploitation

Plus en détail