goaml System Description & Requirements Page 1 sur 27 NZ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "goaml System Description & Requirements Page 1 sur 27 NZ"

Transcription

1 goaml System Description & Requirements Page 1 sur 27 NZ

2 Les agences chargées de l application de la loi et les services de renseignement des Etats membres, y compris les Cellules de renseignement financier (CRF), essayent habituellement de développer leurs propres systèmes logiciels ou font appel aux entreprises rises commerciales pour les logiciels dont ils ont besoin. Toutefois ni ces entreprises, ni les agences, qui utilisent ces logiciels, ont généralement les connaissances et les compétences informatiques nécessaires dans la matière pour le développement des solutions efficaces et rentables. L UNODC avait pendant de nombreuses années une équipe de développeurs, qui a travaillé dans ces domaines informatiques très spécialisés et c est la raison pour laquelle ils sont devenus des véritables spécialistes dans la matière. Par conséquent, nos solutions correspondent très bien aux besoins spécifiques des agences chargées de l application de la loi et des services de renseignement, y compris des CRF. Par ailleurs l entreprise commerciale développe habituellement une solution s pour un seul pays tandis que l UNODC crée et améliore chaque produit simultanément pour de nombreux pays basée sur l expérience des utilisateurs. Le résultat final de l approche de l UNODC sont des solutions efficaces à 10% du prix des fournisseurs commerciales. Phillip Kruss, Responsable Service de la technologie d'information Page 2 sur 27

3 L application goaml est une solution logicielle intégrée, qui a été spécialement développée pour être utilisée par les Cellules de renseignement financier (CRF). C est l une des réponses stratégiques de l UNODC pour lutter contre la criminalité financière, notamment contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. L application goaml a été développée par le Service de la technologie de l information de l UNODC en partenariat avec le Programme mondial de lutte contre le blanchiment de l'argent, financement du terrorisme et les produits du crime (GPML) de l UNODC. Il s agit d un systéme intégré qui fournit non seulement une base de données intégrée et un système d analyse de renseignements, mais aussi qui correspond aux exigences des CRF en matière de collecte et validation de données, gestion de flux d information (workflow), attribution et suivi du progrès de tâches, élaboration de rapports statistiques, gestion de ressources, gestion de documents, élaboration de fichier de renseignement ainsi que la gestion et diffusion d information produite et traitée par une CRF. goaml a été développé pour plusieurs raisons : A l exception de goaml aucun autre logiciel portable sur le marché, ni dans le secteur commercial ou non lucratif, n est spécialement conçu pour répondre aux besoins des CRF en matière de collecte, gestion et analyse de données, gestion de documents et de flux de travaux ainsi qu en matière d élaboration de rapports statistiques. Il y a très peu de CRF dans le monde, qui disposent d un système informatique, correspondant entièrement à leurs besoins. Parmi eux, très peu disposent d un système entièrement intégré. Rares sont les CRF, qui ont les compétences informatiques en interne afin de développer leurs propres solutions informatiques complètes. Il y a très peu de pays dans le monde capables d investir les sommes nécessaires au développement des types de systèmes informatiques exigés par les CRF et en particulier ceux, qui traitent des grands volumes de données, nécessitant la génération automatique de rapport. La conception et le développement d une solution informatique spécifique pour un site, est très consommateur de temps et d argent et le seuil de tolérance à l èchec est très bas. La plupart des CRF ne peuvent pas se permettre de payer de tels coûts ni de prendre de tels risques. C est pour cette raison qu elles optent souvent pour une combinaison de produits commerciaux standards, qui ne sont pas spécialement conçus pour les CRF. En conséquence elles se retrouvent dans la situation d utiliser continuellement davantage de logiciels disparates dans la quête d une solution intégrée. La plupart du temps cela fini avec une combinaison de systèmes non compatibles, qui en plus engendrent des frais de licence et de mises à jour continues tous les ans. De plus lorsque la CRF se développe, le nombre des utilisateurs des logiciels augmente ainsi que les frais de licence. Page 3 sur 27

4 goaml a été conçu de manière à résoudre ces problèmes en intégrant tous ces composants dans un système unique, qui n implique pas d obligation concernant la licence ou le suivi envers un tiers. Pour l utilisation de goaml, la CRF doit payer des frais uniques d installation et de formation initiale et par la suite des redevances annuelles à l UNODC. Le progiciel initial lui-même est disponible à titre gratuit. Grâce à l adoption de goaml la CRF peut économiser sur les coûts et le temps de développement. Il s agit d une solution «tout en un», qui intègre 14 fonctions différentes dans un seul système et permet ainsi de répondre à tous les besoins en matière de technologie d information et de service, qu une CRF peut rencontrer, quelle que soit sa taille. La solution goaml s exécute en trois étapes: la collecte (le téléchargement est entièrement automatisé par le biais du portail Internet de la CRF, formulaires en ligne, supports hors ligne, formulaire en papier) l analyse (mise en place de paramètres d analyse, évaluation des risques et analyse des profils, génération de graphiques et de diagrammes) la diffusion des données (rapports de renseignement envoyés aux autorités chargées de l application de la loi, aux agences de réglementation). goaml facilite l échange rapide d informations entre la CRF, les institutions financières, les autorités chargées de l application des lois et les autorités judiciaires, tout en garantissant la confidentialité des données. goaml peut traiter de nombreux types différents de déclarations Déclarations de transactions en espèces (Cash/ Currency Transaction Reports CTR) Déclarations de transactions inhabituelles (Unusual Transaction Reports UTR) Déclarations d opérations suspectes (Suspicious Transaction/Activity Reports STR/SAR) Déclarations de transferts électroniques de fonds, y compris les déclarations de transferts de fonds internationaux (Electronic Funds Transfer Reports EFT) Déclaration des mouvements transfrontaliers des espèces (Cross border currency reports CBR) Page 4 sur 27

5 COMPOSANTS INTÉGRÉS DU SYSTÈME 1. Collecte de données (Data collection) 2. Evaluation et nettoyage des données (Data evaluation and clean up) 3. Recherches de correspondance et requête ad hoc (Ad hoc queries and matching) 4. Compte-rendu de statistique sur les informations/ déclarations reçues et traitées (Statistical reporting on information/reports receive and processed) 5. Analyse structurée sur le plan tactique et stratégique (Structured analysis at both tactical and strategic levels) 6. Outil de profilage (Profiling tool) 7. L analyse à base de règles (Rule based analysis) 8. Système de gestion du flux d information (Workflow management system) 9. Attribution de tâches et suivi de leur progrès (Task assignment and tracking) 10. Gestion de documents avec la capacité de recherche plein texte (Document management with full text search capability) 11. Système de gestion et de développement de dossier de renseignement (Intelligence file development and management system) 12. Saisie/Intégration des données des sources externes (Data acquisition/integration from external sources) 13. Fonction intégrée pour générer des graphiques et des diagrammes (Integrated charting and diagramming) 14. Rédacteur de rapport de renseignement (Intelligence report writer tool) Page 5 sur 27

6 1. Collecte de données (Data collection) Le composant de collecte de données permet aux institutions financières et autres entités soumises à l obligation de déclaration de transmettre par voie électronique et de façon sécurisée des déclarations (déclarations de transactions en espèces, déclarations de transactions inhabituelles, déclarations d opérations suspectes, déclarations de transferts électroniques de fonds, déclaration des mouvements transfrontaliers des espèces) en utilisant du chiffrement SSL 512 bits. Cela permet aux CRF de préparer un rapport (enregistrer) des entités déclarantes dans le système et fourni à ces entités la possibilité de changer les détails des contacts ou d en créer des nouveaux, de charger des déclarations ou d entrer des données. Les déclarations sont soit transmises hors ligne (par l échange de données XML tel que des pièces-jointes dans les courriers électroniques, disque compact, disque dur, etc.), en ligne (par le chargement de messages de données XML) ou en remplissant et soumettant en ligne des formulaires sur le site sécurisé de la CRF. Les formats des déclarations sont définis au sein du composant de collecte d information. Lorsque des déclarations sur support papier sont envoyées à la CRF, celles-ci peuvent être entrées manuellement par la CRF. Des informations supplémentaires, autres que les déclarations des entités, demandées par les CRF (telles que des relevés bancaires, détails sur des ouvertures de comptes etc.) peuvent être soumises en ligne ou hors ligne. 2. Evaluation et nettoyage des données (Data evaluation and clean up) Ce composant vérifie automatiquement si les données électroniques entrantes sont complètes et exactes (correspondent au schéma XML). Le processus se déroule dans une zone de préparation à l extérieur de l environnement du système principal (DMZ zone démilitarisée). Lorsque les données entrantes sont complètes et correctes, elles sont transférées dans la base de données principale et lorsque ce n est pas le cas les données sont renvoyées à l entité déclarante afin d être corrigées. Ce processus peut également être réalisé manuellement par la CRF, en donnant au personnel l autorisation d afficher l ensemble ou seulement une sélection des déclarations transmises par les entités afin de les accepter ou rejeter manuellement. Toutes ces opérations sont enregistrées par goaml, ce qui informe le personnel adéquat de la CRF continuellement et en détail sur ceux qui font les déclarations (et ceux qui n en font pas), sur ce qu ils déclarent, sur le standard des déclarations etc. A partir de ces données une variété de déclarations de conformité peut être établie, qui se rapporte directement aux pratiques de déclarations et standards des entités déclarantes soit en général ou bien classés par type d entreprise, par région géographique ou par individu, etc. Toutes ces données peuvent également être représentées sous forme graphique afin d enrichir visuellement les déclarations produites. Page 6 sur 27

7 3. Recherches de correspondance ce et requêtes spécifiques (Ad hoc queries and matching) Le composant «recherches de correspondance et requête spécifique» (Ad hoc queries and matching) permet aux utilisateurs d effectuer des recherches avec un large éventail de critères tels que nom, adresse, pays, numéro de compte, numéro et type de pièce d identité, etc. Il existe plusieurs options de recherche dont certaines sont propres aux critères de recherche préférentiel et des détails en entier ou en partie seulement peuvent être entrés. La fonction dispose également d une option de recherche rapide, qui permet aux utilisateurs de scruter toute la base de données. Une fois la requête lancée, le système renvoie une liste de toutes les entités, qui correspondent aux critères choisis et met en rapport ceux, qui présentent un lien entre elles. 4. Compte-rendu statistique sur les informations/ déclarations reçues et traitées (Statistical reporting on information/reports received and processed) Ce composant offre la possibilité de générer automatiquement des rapports statistiques d obtenir des statistiques personnalisées du système afin de préparer un compte-rendu sur toutes les opérations effectuées au sein de l application goaml. Un large éventail de différents types de rapports peut être produit tels que des rapports sur le type de conformité, qui retracent les numéros, types, valeurs etc. des diverses déclarations mandatées, collectées par la CRF et classifie les entités déclarantes suivant le type, nom, l adresse etc. En plus la CRF peut analyser ses propres activités et en faire un compterendu à des fins de gestion interne ou d utilité générale. Les rapports produits par cette fonction de goaml peuvent contenir des statistiques soit générales soit très spécifiques des performances d une CRF au niveau global ou dans des domaines d activité très spécifiques. Ils sont d une aide considérable pour l établissement du rapport annuel de la CRF, pour les rapports destinés aux parlements, aux ministres en charge ou chef de département ainsi que pour l identification des lacunes et des faiblesses des performances des CRF, auxquelles il convient de réagir en ajoutant des ressources supplémentaires, en changeant la manière de travailler, etc. 5. Analyse structurée sur le plan tactique et stratégique (Structured analysis at both tactical and strategic levels) Ce composant a beaucoup de fonctionnalités et couvre les contenus de toutes les déclarations transmises à la CRF et toutes les autres données contenues dans la base de données de la CRF. Lorsque leurs devoirs et leurs habilitations de sécurité le permettent, les analystes peuvent avoir accès à l ensemble des données à des fins d analyses approfondies sur le plan tactique et stratégique. goaml dispose d un large éventail d outils d analyse et de différentes approches, qui permettent aux analystes d étudier les données à travers plusieurs points de vue. Tous ces outils pour classer, filtrer et orienter les données sont intégrés dans ce composant de goaml, permettant aux analystes de révéler des modèles, des anomalies, les variables clés, les relations etc. en utilisant une seule application. Les tendances et les modèles des opérations financières des personnes et Page 7 sur 27

8 entités peuvent être analysées, les analyses peuvent également être effectuées et triées par profession et région géographique. Des analyses tactiques d une cible spécifique, utilisant tout le contenu de la base de données, peuvent être effectuées ainsi que des analyses stratégiques plus générales, également utilisant l ensemble des données. La fonction pour l analyse stratégique présente un large éventail d options dont celle pour concentrer les analyses sur les parties prenantes, le point de vue de l activité des opérations financières et leur montants, le titulaire du compte primaire, de la chronologie des événements, du signataire, de l activité de compte, de types d opérations, de métier etc. 6. Outil de profilage (Profiling tool) Ce composant de goaml évalue et stocke les données servant à analyser le profil, établies par le système, qui surveille et enregistre les comportements types des transactions triées par personnes, entités, comptes, catégories ou groupes professionnelles, zones géographiques etc. Autrement dit, le système évalue et mémorise volume, valeur et fréquence moyens des opérations effectuées par les différents objets de la base de données ( personnes, entités, comptes etc.) et établit un profil ou un enregistrement du comportement type pour cet objet particulier (personne, entité, compte etc. ). Toutes les donnes relatives au profil sont jointes à des tableaux structurés avec une date et une référence temporelle afin d identifier les tendances des profils. Lorsque un nouveau ensemble de données est chargé dans le système, les caractéristiques du profil sont examinées et enregistrées par le système avant que les données ne soient transmises aux divers tableaux de la base de données. Au cours de l analyse, en particulier de l analyse stratégique, l analyste peut recourir aux rapports sur les profils des transactions types de tout objet de la base de données. Il peut ensuite procéder à la comparaison de ce profil avec l objet de la base de données (personne, entité, compte etc.) sur lequel il est en train de travailler. Cela peut être fait par moyen d une analyse ou d un cas particulièrement orienté ou bien de façon aléatoire afin de détecter des anomalies pouvant déclencher une analyse ou un cas. 7. L analyse à base de règles (Rule based analysis) Le composant «analyse à base de règles» de goaml est composé de trois parties : le moteur de règles (rules engine), l éditeur de règles (rules editor) et le gestionnaire des alertes (alert manager). Le moteur de règles scrute continuellement la base de données de goaml pour trouver les données, qui correspondent à certaines circonstances (règles) que la CRF considère comme méritant une attention spécifique. Les règles peuvent se composer de pratiquement tout genre de faits ou circonstances tels que certains genres d opérations caractéristiques d un type de compte particulier, de type de profession etc., un changement dans la fréquence d opérations d un certain type de compte ou par le début de dépôt en espèces par un certain type de profession etc. Il n existent pas de limites pour le nombre et type de rêgles applicables. L éditeur de règles est une interface utilisateur, qui fait en sorte que les règles peuvent être écrites et soumises au moteur de Page 8 sur 27

9 règles par toute personne de la CRF habilitée à le faire. Les règles peuvent êtres formulées en imposant des conditions aux objets de renseignement standards tels que des personnes, entités, comptes etc., de la même manière peuvent être établis des filtres dans Excel et d autres programmes analytiques. Il n est pas nécessaire que l utilisateur maitrise le code informatique. De plus la CRF est à même de personnaliser le processus de soumission et d autorisation afin qu il corresponde à l environnement et au mode de fonctionnement préféré de l utilisateur. Le gestionnaire des alertes est le processus, qui gère et classe par ordre de priorité les alertes déclenchées par le moteur de règles. 8. Système de gestion du flux d information (Workflow management system) Le système de gestion du flux d information permet à la direction de la CRF d établir et d assurer les étapes séquentielles au sein du processus de la gestion de l information, qui sont commandées par le système et se basent sur les procédures opératoires standards de la CRF. Cela comprend la réception et le traitement de déclarations et d autres informations, le processus de l analyse du début à la fin, la gestion de la diffusion de l information et tout processus de gagner de l information en retour. Ce composant commande réellement le travail de la CRF puisque il relie la réception et la gestion de l information au développement et la diffusion de renseignement. Le système de gestion du flux d information peut entièrement être paramétré afin que le processus de flux d information soit adapté précisément aux besoins et aux méthodes de la CRF utilisateur. Le système du flux d information est programmé de manière à suivre un processus pas à pas, auparavant défini. Toutefois ce système est suffisamment souple pour contourner le flux d information lorsque des circonstances particulières, telles que l urgence d une affaire, imposent que le processus du flux d information normal de devrait pas être suivi. 9. Attribution de tâches et suivi de leur progrès (Task assignment and tracking) Ce composant est un outil de gestion, qui permet aux manageurs et aux superviseurs de confier des tâches au personnel avec ou sans délais fixés en avance et de surveiller et suivre le progrès d une ou de plusieurs tâches au sein du cycle du flux d information. Quand une nouvelle tâche est attribuée, réaffectée ou bien devient exigible, la personne qui est responsable de cette tâche sera avisée par le système lui-même ainsi qu avertie par un message électronique. Le système alerte également les manageurs et les superviseurs lorsque des tâches sont arrivées à terme ou dépassées le délai prévu ou bien lorsque des tâches ont été réaffectées, achevées ou lorsque le processus du flux de travail a été contourné pour quelconque raison. Ce composant fournit à la direction également des précieuses informations statistiques sur la performance du personnel de la CRF au sein du processus du flux d information et la performance de ce dernier lui-même. Page 9 sur 27

10 10. Gestion de documents avec la capacité de recherche plein texte (Document management with full text search capability) Le composant «gestion de documents» permet la saisie de documents par le biais du transfert électronique et /ou scannage et reconnaissance optique. Les documents peuvent être enregistrés et classés selon une panoplie de caractéristiques. Lorsque un document est entré dans le système, il n est pas seulement enregistré en tant qu image, le texte que le document contient sera capturé et entré dans la base de données de la même manière que toutes autres données sont saisies. La conséquence pratique en résultant est que l ensemble du contenu peut être recherché et récupéré. Le document entier peut être restoré á n importe quel moment en cliquant sur le lien vers ce document. Ce lien peut être trouvé sur divers écrans de recherche ou en cherchant par mots clés ou phrases, dont l on sait qu ils sont contenu dans le document. Par la recherche de texte simple, tous les documents contenant ce texte ou un texte, qui ressemble substantiellement au texte en question, seront trouvés. 11. Système de gestion et de développement de dossier de renseignement (Intelligence file development and management system) Ce composant est la première étape dans la signalisation progressive, qui est appliquée au cours du cycle du renseignement international de la CRF. Ce n est qu une fois que l analyste a collationné et analysé toutes les informations initiales et la décision a été prise, qu un aspect de l enquête, qu il soit issu d un déclaration mandatée ou d une autre source, mérite que les enquêteurs y prêtent davantage d attention, l analyste peut créer un dossier de renseignement au sein du système goaml. En transférant des données vers ce dossier, des liens vers d autres données relatives à ces données originelles seront automatiquement créés au sein de ce dossier. Lorsque l analyste transfère par exemple un nom dans le dossier de renseignement, l ensemble de données relatives à ce nom, telles que l adresse, comptes, transferts connus, associés etc. sera aussi bien transféré dans ce dossier. Dorénavant tout le travail dans cette affaire sera traité au sein de ce dossier de renseignement et des liens de toutes les nouvelles données ajoutées seront automatiquement établis avec les données, qui sont déjà contenu dans le dossier ainsi qu avec toutes les données associées dans la base de données. Il en résulte que le système lui-même ajoute plus d éléments significatifs au dossier. D autres membres de la CRF peuvent accéder et participer au développement du dossier dont le progrès peut être surveillé par le superviseur ou la direction. De plus l analyste peut à tout moment éditer le dossier afin qu il soit adapté à un aspect particulier de l enquête. Ce processus automatique d élaboration de cas peut faire gagner beaucoup de temps précieux aux analystes. Une fois que l analyse est terminée et la décision a été prise de faire remonter le problème à l agence chargée de l application de la loi ou à un autre organisme, un dossier de renseignement est créé pour la diffusion auprès de l agence compétente. Page 10 sur 27

11 12. Saisie/Intégration des données provenant des sources externes (Data acquisition / integration from external sources) goaml propose une grande variété de fonctions avec lesquelles la CRF peut exécuter une requête et recueillir des données de toute source externe. Les moyens par lesquels les données sont transmises peuvent aller de la technologie avancée à l envoi d une lettre par poste ou la remise en main propre. goaml est configuré de manière à ce que l analyste ou toute autre personne autorisée de la CRF puisse exécuter une requête entièrement en ligne dans les bases de données externes afin de rechercher les informations en rapport avec la personne, entité etc. par laquelle la CRF est intéressée. Cela peut être pratiquement tout type de base de données de tout type d agence et peut contenir des rapports du casier judiciaire ou bien des informations concernant l immatriculation d un véhicule ou du registraire d entreprise etc. Le système peut être configuré de manière à regrouper les requêtes afin qu une fois que les détails de la personne ou entité en question sont entrés toutes les bases de données, auxquelles la CRF a accès peuvent être interrogées simultanément. A cause du nombre de base de données, de leur diversité et des agences susceptibles d être impliquées dans ce genre de service de requête en ligne, cette fonctionnalité doit être crée individuellement pour chaque installation, ce qui n est pas inclus dans les coûts de l installation standard. Lorsque un tel niveau d automatisation est impossible, la demande de renseignement peut être transmise d une façon moins automatisée. Un formulaire standard de requête peut être configuré dans goaml et ensuite l analyste, ou toute autre personne habilitée peut le remplir avec des données relevant directement du cas ou de la déclaration sur laquelle l analyste travaille. L agence ou l organisation à laquelle la CRF adresse sa demande de renseignement peut être choisie dans une liste préformatée d agences et d organisations auxquelles la CRF demande régulièrement des informations. Dans des circonstances ponctuelles la CRF peut également définir manuellement à quelle agence ou organisation elle adresse sa requête. Plusieurs requêtes peuvent facilement être produites en utilisant le même ensemble de données mais en l adressant à différentes agences ou organisations. Les requêtes peuvent être envoyées en pièce jointes dans les messages électroniques, par fax ou bien imprimées et expédiées par la poste ou remises en main propre. Quel que soit le mode choisi, goaml dispose de fonctionnalité complète permettant d établir et de transmettre la demande de renseignement, aucun autre système est requise. Encore une fois cela permet aux analystes d économiser du temps précieux. 13. Fonction intégrée de graphique et de diagramme (Integrated charting and diagramming) L outil, qui sert à générer des graphiques et des diagrammes est entièrement intégré dans goaml et dès qu il est activé par l analyste, il s exécute continuellement et établit des graphiques de tous les processus d analyse entrepris par l analyste. Cet outil a été spécialement conçu pour les CRF afin de leur aider à établir des graphiques des flux des opérations et afin de montrer le rapport entre les différentes parties impliquées dans les Page 11 sur 27

12 opérations (personnes, entités, comptes, etc. ) elles-mêmes, mais également les liens avec d autres personnes, adresses, numéros de téléphone connectés etc. L analyste peut manuellement passer de l affichage de l outil graphique à celle de la table des données ou afficher les deux en même temps lorsqu il utilise deux écrans. La fonction «analyse en profondeur» de l outil graphique peut commander le processus de l analyse tactique en accédant directement aux données dans la base de données et en dessinant des flux, liens et associations de manière automatique. Sinon l analyste peut également se servir de l outil pour étendre le graphique, ce qui permet de présenter les flux et liens étape par étape à partir de comptes, adresses, numéros de téléphone ou tout autre objet disponible. Si l analyste souhaite dessiner simplement lui-même le graphique sans référence à la base de données, cela est également possible. L analyste peut manuellement composer des graphiques pour des cas individuels en utilisant les options et icônes «diagramme», qui sont disponibles dans ce component. Les graphiques établis dans goaml sont entièrement compatibles avec i2 Analyst Notebook. Si les rapports de renseignement (intelligence package) de la CRF contiennent des graphiques et l agence qui reçoit ces déclarations utilise i2 Analyst Notebook, cette agence peut charger les graphiques dans son i2 Analyst Notebook et continuer à les développer au cours de son enquête ou investigation. 14. Rédacteur de rapport de renseignement (Intelligence report writer tool) Le rédacteur de rapports de renseignement est un composant entièrement intégré, qui constitue souvent la dernière étape du processus analytique. Il fournit un modèle et un processus pour la préparation du rapport de renseignement final destiné à la diffusion auprès des utilisateurs finaux, les CRF. Le rapport peut être paramétré en fonction des exigences spécifiques des CRF en matière de présentation et de contenu. Tout comme le composant «système de gestion et de développement de dossier de renseignement», le rapport peut entièrement être chargé avec les données contenues dans goaml. Le rapport lui-même est reparti en plusieurs parties, dont un résumé, une hypothèse de renseignement (intelligence hypothesis), corps du rapport, conclusions etc. La ou les personnes, qui le préparent peuvent en sélectionnant ou en désélectionnant des cases, inclure ou exclure toute information déjà chargée dans le rapport lors de son établissement. Les documents, graphiques etc. peuvent être joints ; le rapport lui-même et toutes les donnés relatives peuvent être diffusés en format XML ou bien le corps du rapport peut être imprimé ou envoyé en pièce jointe par mail tandis que les données associées peuvent être converties en fichier Excel (excel workbook) et diffusées dans ce format. Page 12 sur 27

13 CONFIGURATION MINIMUM DE L ENVIRONNEMENT DE L UTILISATEUR, REQUISE POUR L INSTALLATION DE goaml Conditions supposées sées : Chargement de données en moyenne : transactions de données par mois Niveau raisonnable d infrastructure existant incluant un réseau local RL (local area network LAN), serveur de messages électroniques, pare-feu (firewall), DMZ zone démilitarisée (DMZ DeMilitarized Zone), anti virus, etc. Suppose que le serveur se trouve dans un endroit climatisé et sécurisé et qu il dispose d une alimentation de secours Le client doit fournir un environnement entièrement redondant,, qui est constitué de : 2 Serveurs de base de données, qui fonctionnent avec le système SQL Server 2005/ serveurs d'application - IIS 6.0 (Internet Information Services) (au minimum 6.0) réseau de stockage ( SAN storage area network) «serveur de sauvegarde automatique» (backup robot server) Des ordinateurs personnels haut de gamme (personal computers Pcs) avec au moins 2 Go RAM et un écran de 19 pouces Exigences techniques entre autre au serveur: Serveur 1 : Windows Service Pack 2 (SP2) 8 Go RAM 2 double cœur 2 processeurs (dual core 2 processor) ghz ou davantage - 64 bits RAID 5 (réseau redondant de disques indépendants) mémoire au moins 500 Go Serveur 2/3 : Windows SP 2- Enterprise Edition 64 bits Microsoft SQL 2005 SP 2 Tous les correctifs sont fournis Au moins 16 Go RAM par serveur (32 Go sont recommandé) 4 64 bits quadri cœur processeurs (Quad Core processors) Réseau de stockage (SAN storage area network): 2 To dont la capacité peut être augmentée à 16 To Pc des utilisateurs : Windows XP Professional ou Vista Business Word et Excel 2007 Adobe PDF reader version 8 Écran de 19 pouces (en préférence 2 par utilisateur) 3 Go RAM double cœur 2 processeur (dual core 2 processor) ghz ou davantage Ethernet sécurisé de 1 Go Page 13 sur 27

14 L architecture de goaml Les entités déclarantes entrent les données en format de fichier XML dans le serveur1, qui est localisé à l extérieur du système principal, dans la zone de préparation des données du système. Cela assure que l accès au système depuis l extérieur est impossible. L exactitude et l intégrité des données reçues dans ce format est automatiquement vérifiée à ce stade. Lorsque les données sont complètes elles restent dans le serveur1 jusqu à ce que le système central a l accès au serveur 1 dans un délai préétabli et les données validées sont téléchargées. Lorsque l information entrante n est pas complète ou correcte, elle est automatiquement redirigée vers l entité déclarante afin d être complétée. Une fois complétée le processus recommence. Le serveur 2 sert d entrepôt de données et le serveur 3 est le serveur de gestion des relations entre les données (Relationship Database Management Server). Le réseau de stockage SAN (storage area network) présente un grand volume de stockage à l extérieur de la principale grappe de serveurs. Page 14 sur 27

15 COÛTS DU SYSTÈME SERVICE DE BASE Produit logiciel goaml : à titre gratuit Pour plus d'informations sur les coûts de l'installation, des formations et de l'assistance technique, contactez le groupe des Systèmes Externes (voir les contacts page 21). Page 15 sur 27

16 COÛTS DU SYSTÈME - SERVICE STANDARD Inclus : tous les services de base plus la fourniture et l installation de l environnement opérationnel minimum requis, afin d accueillir la base de données goaml et ses applications. La migration des données de n importe quel système existant est également compris pour un maximum de transferts. Produit logiciel goaml : à titre gratuit Pour plus d'informations sur les coûts de l'installation, des formations et de l'assistance technique, contactez le groupe des Systèmes Externes (voir les contacts page 21). Page 16 sur 27

17 COÛTS DU SYSTÈME - SERVICES PREMIUM C est une solution prêt à utiliser afin d établir une capacité informatique dans une agence, dans laquelle à priori il n y a pas d infrastructure informatique. Ce service premium est extensible jusqu à 100 utilisateurs. Inclus : tous les services de base plus la fourniture, l installation et le suivi continu de l environnement opérationnel afin d accueillir la base de données de goaml et ses applications. Prix sur demande. Il est à noter que davantage d infrastructure informatique par exemple des services de fichier, d et d Internet peuvent être fournies à des coûts supplémentaires. MIGRATION DE DONNÉES Il est possible de migrer des données des systèmes existants vers goaml. Toutefois la migration de l intégralité des données ne peut pas être incluse dans le service de base car de nombreux facteurs, tels que la structure, la qualité et la quantité des données etc., ont un impact sur l ampleur du travail et le temps requis afin de préparer les données existantes pour la migration et effectuer la migration. En conséquence le prix peut uniquement être calculé cas par cas. Il y a deux options : Première option : Le service complet de la migration des données peut être assuré par l UNODC. Deuxième option : L UNODC informe le personnel informatique local de la structure des données dans goaml afin qu il soit en mesure d effectuer la migration lui-même. L UNODC assure également une assistance en répondant aux demandes de renseignement concernant la structure des données de goaml susceptible de survenir pendant le processus de la migration. Page 17 sur 27

18 LISTE DÉTAILÉE DES SERVICES Lors de l installation Mise en place d un schéma standard pour l établissement des déclarations pour les institutions déclarantes Formation du personnel technique et du personnel de conformité des institutions déclarantes Configuration de formulaire et format de déclarations Paramétrage des interfaces de goaml en fonction des exigences des utilisateurs individuels Installation de goaml Mise en œuvre du système d information Formation de la direction de la CRF, des analystes et du personnel technique Suivi et dépannage si nécessaire La durée d installation est de 3 à 6 mois selon l infrastructure existante et l environnement opérationnel courant. SUIVI, ASSISTANCE ET DEVELOPPEMENT L assistance par mail, téléphone ou faxe est adaptée aux heures de bureau. Lorsqu il n y pas d autres possibilités, dépannage sur place (coûts peuvent varier et être estimés selon la nature du problème) Paramétrage et développement continue et adapté aux besoins Au moins une visite sur site par an, dont la durée est fixée selon les exigences et besoins de l utilisateur (des visites supplémentaires peuvent être arrangées ; le coût est établi cas par cas) Page 18 sur 27

19 Mises à jour mineures et «patch service», un service qui permet d apporter des modifications mineures Mises à jour majeures périodiques nouvelles versions Accès, lorsque nécessaire, à l ensemble de ressources du Service de la technologie de l information de l UNODC PLAN DE TRAVAIL POUR L INSTALLATION ET LE DEPLOIEMENT Première visite sur place : Condition préalable: les deux parties doivent être d accord que l environnement de l utilisateur est prêt pour l installation de goaml Fournir un échantillon de données (data sample) et des formats de déclaration à ITS de l UNODC Se mettre d accord sur le format de déclaration Diffuser le schéma de déclaration XML auprès des institutions déclarantes Former le personnel technique en matière de XML afin qu il soit en mesure d évaluer des déclarations initiales et de répondre aux demandes de renseignement Se mettre d accord sur le cycle du flux de travaux de la CRF Installer le logiciel goaml Se mettre d accord sous quelle forme l information des agences externes sera reçue et sur la méthode de la collecte d information Fournir une formation de base aux analystes avec une version de base de données conçue spécialement pour la formation Evaluer les données et la base de données existantes Page 19 sur 27

20 Deuxième année en production: Evaluer et accepter les données migrées si une migration de données a été effectuée Finaliser la mise en place de l application de déclaration en ligne et l intégrer dans l environnement de l Internet Sera fournie : une formation de cinq jours pour les analystes Sera fournie : une formation de deux jours pour le personnel technique Sera fournie : une formation pour la direction et le personnel de conformité Le système est opérationnel. Troisième année en production: Bilan du fonctionnement du système Identification de tout problème ou difficulté opérationnel, qui empêche le bon fonctionnement du système Evaluation du système par les utilisateurs et impressions Cinq jours de formation supplémentaire bien ciblée sur demande des utilisateurs Déclaration que l installation est terminée Déclaration de satisfaction par les utilisateurs Page 20 sur 27

LE LOGICIEL ENTIEREMENT INTEGRE ET UNIQUE DE L UNODC. Spécialement conçu pour les unites de renseignement financier. goaml.unodc.

LE LOGICIEL ENTIEREMENT INTEGRE ET UNIQUE DE L UNODC. Spécialement conçu pour les unites de renseignement financier. goaml.unodc. LE LOGICIEL ENTIEREMENT INTEGRE ET UNIQUE DE L UNODC conçu pour les unites de renseignement financier Spécialement conçu pour les unites de renseignement financier Spécialement goaml.unodc.org INTRODUCTION

Plus en détail

IBM Managed Security Services for Web Security

IBM Managed Security Services for Web Security Description des services 1. Nature des services IBM Managed Security Services for Web Security Les services IBM Managed Security Services for Web Security («MSS for Web Security») peuvent inclure : a.

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus ARTICLE 1. DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants : Client : personne physique ou morale s étant inscrite

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail.

fournir au Client le personnel IBM qualifié, pour l assister pendant la Session de test, pendant les heures normales de travail. Conditions Générales Business Continuity & Recovery Services Les dispositions suivantes complètent et/ou modifient les Conditions du Contrat Client IBM (Le Contrat Client IBM est disponible à l'adresse

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3

Objet du document...2 SOLUSMAO...2. Description du développement logiciel, fonctionnalités...3 1. INTRODUCTION...2 Objet du document...2 SOLUSMAO...2 2. FONCTIONNALITES...3 Description du développement logiciel, fonctionnalités....3 Fonctionnement attendu... 3 Fonctionnement du poste client... 4

Plus en détail

Guide de transfert. Courriel Affaires

Guide de transfert. Courriel Affaires Guide de transfert Courriel Affaires Juin 2013 Table des matières Introduction 3 Transfert par un administrateur Voici ce que vous devez fournir avant de commencer 1. Importation de Fichiers PST 2. Exportation

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD PARTIE CLIENT Version 1.4. 21/06/2013 Partie client Page 1 Sommaire 1 FONCTIONS CLES DU PORTAIL 3 1.1 Pré-requis d utilisation des services Cloud 3 1.2 Principes de

Plus en détail

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur Arsys Backup Online Guide de l utilisateur 1 Index 1. Instalation du Logiciel Client...3 Prérequis...3 Installation...3 Configuration de l accès...6 Emplacement du serveur de sécurité...6 Données utilisateur...6

Plus en détail

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS.

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. MENTIONS LEGALES Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. HALLOWEEN SAS, («La Société»), au capital de 95.000,

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009

FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009 FOIRE AUX QUESTIONS ACT! 2009 Informations générales sur ACT! 1. Quelles sont les principales fonctionnalités d ACT!? - Gérer tous vos contacts et vos clients en toute simplicité - Communiquer avec vos

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL

GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL GUIDE UTILISATEUR - LOGICIEL Série RJ Le contenu de ce guide et les spécifications de ce produit peuvent être modifiés sans préavis. Brother se réserve le droit d apporter à tout moment et sans préavis

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne SAROFOT Impertinent.ph Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société SAROFOT Impertinent. au capital de 11433,67 euro dont le siège social

Plus en détail

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1

JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE. Jaspersoft et le paysage analytique 1 JASPERSOFT ET LE PAYSAGE ANALYTIQUE Jaspersoft et le paysage analytique 1 Ce texte est un résumé du Livre Blanc complet. N hésitez pas à vous inscrire sur Jaspersoft (http://www.jaspersoft.com/fr/analyticslandscape-jaspersoft)

Plus en détail

MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes

MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes Introduction 2 1 - Ouverture des comptes secondaires par le titulaire du compte principal 5 Tableau de bord des comptes secondaires 5 A Identification

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Parlons-en... Les directives Directives concernant l'élaboration et l'utilisation des bases de données nationales en

Plus en détail

1.1.1 Systèmes d exploitation et navigateurs pris en charge

1.1.1 Systèmes d exploitation et navigateurs pris en charge CBC- LOCAL Paiements européens provenant d Excel Convertir des fichiers Excel contenant des paiements européens en fichiers de paiement au format XML Manuel d utilisation Sommaire 1. Installation... 3

Plus en détail

Mettre à jour son ordinateur vers Windows 7

Mettre à jour son ordinateur vers Windows 7 1 Mettre à jour son ordinateur vers Windows 7 1.1 Effectuer une mise à niveau... 23 1.2 Comparatif technique des versions de Windows 7... 24 1.3 Configuration requise... 25 1.4 Les 5 grandes étapes d une

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

Guide de l utilisateur du portail

Guide de l utilisateur du portail Cette version du guide a été conçue expressément pour la phase d essai public du portail. Ne vous en servez pas après le 15 octobre 2015. Guide de l utilisateur du portail Version 0.92 septembre 29, 2015

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 FICHE PRODUIT CA Mainframe Chorus for Security and Compliance CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 Simplifiez et rationalisez vos tâches de gestion de la sécurité et la

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE FileAudit 4.5 VERSION www.isdecisions.com Introduction FileAudit surveille l accès ou les tentatives d accès aux fichiers et répertoires sensibles stockés sur vos systèmes Windows.

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai.

Aucun plan ne peut être considéré comme achevé avant d avoir été mis à l essai. Lignes directrices sur les mises à l essai 1 Les lignes directrices sur la mise à l essai des plans de continuité d activité (PCA) présentées ci-après ont été établies par le sous-comité des plans d'urgence

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes

Portail du Consommateur. Guide d utilisation. Du dépôt de requêtes Portail du Consommateur Guide d utilisation Du dépôt de requêtes Sommaire 1. CONNEXION A L APPLICATION DE GESTION DES REQUETES :... 3 2. INSCRIPTION AU DEPOT DE REQUETE :... 4 3. DEPOT D UNE NOUVELLE REQUETE

Plus en détail

Ces exigences s appliquent à la version 2014 de Sage 200 ERP Extra au 01.12.2014.

Ces exigences s appliquent à la version 2014 de Sage 200 ERP Extra au 01.12.2014. système et logicielssupportés 1. système pour serveur Ces exigences s appliquent à la version 2014 de Sage 200 ERP Extra au 01.12.2014. L aperçu décrit l environnement système recommandé pour travailler

Plus en détail

CBC- LOCAL Convertisseur CIRI01-XML Convertir un fichier de paiement au format CIRI01 en un fichier de paiement au format XML Manuel d utilisation

CBC- LOCAL Convertisseur CIRI01-XML Convertir un fichier de paiement au format CIRI01 en un fichier de paiement au format XML Manuel d utilisation CBC-Local v.01/2014 CBC- LOCAL Convertisseur CIRI01-XML Convertir un fichier de paiement au format CIRI01 en un fichier de paiement au format XML Manuel d utilisation Sommaire 1. Installation... 3 1.1.

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Installation des prérequis

Installation des prérequis Installation des prérequis Version 13.0 05/05/2013 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide d installation des prérequis BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de la

Plus en détail

Règlement du jeu concours n 2

Règlement du jeu concours n 2 Règlement du jeu concours n 2 «15 minutes pour tenter de gagner un ordinateur tactile ou un bon d achat» Article 1 Présentation de la société organisatrice La SARL AlgoWin, au capital de 10 000, dont le

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006 OBJET : Intégration des nouvelles technologies de l information et de la communication : création pour toutes les écoles d une adresse mail publique. Réseaux : Niveaux et

Plus en détail

Gateway4Cloud Conditions Spécifiques

Gateway4Cloud Conditions Spécifiques Gateway4Cloud Conditions Spécifiques L utilisateur doit se conformer aux Conditions Spécifiques ( CS ) en vigueur, tel qu amendé, modifié ou mise à jour au fur et à mesure par M.I.T., et autres termes

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Espace Client Aide au démarrage

Espace Client Aide au démarrage Espace Client Aide au démarrage 1. A propos de l Espace Client... 2 a. Nouvelles fonctionnalités... 2 b. Reprise de vos documents... 2 c. Migration vers l Espace Client... 2 2. Accès à l Espace Client...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» 1 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD Libéral» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement aux professions libérales. L utilisation

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

Les principales nouveautés de la version 14 portent sur les points suivants.

Les principales nouveautés de la version 14 portent sur les points suivants. Nouveautés de la version La version 14 du programme Sage Gestion commerciale Ligne 100 dispose de fonctionnalités nouvelles qui faciliteront l utilisation du programme tout en le rendant conforme aux directives

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur

Manuel de l'utilisateur Manuel de l'utilisateur Intego NetUpdate - Manuel de l utilisateur Page 1 Intego NetUpdate pour Macintosh 1999-2004 Intego. Tous droits réservés. Intego - 10, rue Say - 75009 Paris, France www.intego.com

Plus en détail

Gestion complète des performances

Gestion complète des performances Gestion complète des performances Rétrocompatibilité Windows XP et Windows Vista 2013 Réglez et optimisez les performances de votre ordinateur à l aide d une application puissante et rapide. Téléchargement

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE Préambule Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (T.I.C.) est souvent mal connu par les entreprises et les organisations susceptibles de les utiliser. Cette méconnaissance

Plus en détail

OPTIWATT Conditions Générales

OPTIWATT Conditions Générales 1. OBJECTIF DU PROGRAMME OPTIWATT Le programme OPTIWATT des Services industriels de Genève (SIG) (ci-après «OPTIWATT») a pour objectif d inciter les entreprises et les collectivités publiques genevoises

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO)

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO) Solutions informatiques w Procédure Messagerie Outlook 2003 Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2003 (ZCO) 1/49 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées des systèmes

Plus en détail

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale)

Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Académie Régionale - Académie Locale. De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) Programme Cisco Networking Academy (CNA) Accord Régionale - Locale Date: A: Nom de l établissement: De: (Nom du Legal Main Contact [LMC] de l académie Régionale) L Régionale «Réseau CERTA» et ont convenu

Plus en détail

Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation

Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation Leica Geosystems Licences des logiciels Introduction & Installation Version 2.0 Français Table des matières Table des matières 1 Introduction... 3 2 Modèles de licences... 4 2.1 Licences fixes...4 2.2

Plus en détail

L adresse du Site ci-après désigné «le Site» est la suivante : www.service-en-tete.fr

L adresse du Site ci-après désigné «le Site» est la suivante : www.service-en-tete.fr Le Site «Service en Tête», accessible via l adresse, inscrite au registre de la préfecture de Nanterre dont le siège social est situé, Immeuble H20,, 92569 Rueil- Malmaison CEDEX-France. Le Responsable

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

SLA (Service Level Agrement) Conditions générales

SLA (Service Level Agrement) Conditions générales Route du Grand-Lancy 87 bis 1212 Grand-Lancy / Genève / Suisse Tél. +41 22 596 44 80 Fax +41 22 596 44 89 www.sdpsys.ch SLA (Service Level Agrement) Conditions générales ORGANISATION 1 INTRODUCTION....2

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Questions fréquemment posées.

Questions fréquemment posées. Questions fréquemment posées. Vous vous posez des questions concernant le passage à Windows 8, les nouveautés et la mise en route? Voici quelques réponses. Cliquez sur la question pour voir la réponse.

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Connexion et partage pour l échange de données

Connexion et partage pour l échange de données Connexion et partage pour l échange de données Services Web Février 2015 Table des matières Étape 1 : L utilisateur vous ajoute en tant que contact... 2 Étape 2 : Vous acceptez la demande de connexion...

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE Table des matières 1) Un serveur TSE, c est quoi?... 1 2) Prérequis technique... 1 3) Comment louer un serveur?... 1 4) Ou acheter des licences?...

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise 1 SOMMAIRE 1 Le classement...4 1.1 Le classement depuis une panière...4 1.2 Le traitement par lot...6 1.3 Classement depuis l explorateur Windows...7

Plus en détail

Conditions. générales de vente. Site de vente en ligne

Conditions. générales de vente. Site de vente en ligne Conditions générales de vente Site de vente en ligne 1 Conditions générales de vente Les présentes conditions générales régissent les ventes de billets de spectacles du site https://reims-galerie.shop.secutix.com/.

Plus en détail

MailStore Server vs archivage Office 365

MailStore Server vs archivage Office 365 MailStore Server vs archivage Office 365 L objectif de ce document est de décrire les avantages liés à l utilisation de MailStore Server par rapport au service d archivage Office 365, en se basant sur

Plus en détail

WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server. Manuel d initiation du Planificateur

WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server. Manuel d initiation du Planificateur WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION 7 CHAPITRE II : PARAMETRER LE LANCEMENT D UNE TACHE 9 CHAPITRE

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique Version du 1 er juin 2012 Le référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

ELO Office / Pro Les avantages : Archivage et gestion documentaire

ELO Office / Pro Les avantages : Archivage et gestion documentaire Les avantages : Archivage et gestion documentaire ELO Office / Pro est une solution de Gestion Electronique de l information et des Documents d Entreprise (GEIDE) Dématérialiser le document Rendre accessibles,

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande.

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande. Les présentes conditions générales de vente ont pour but de fixer la liste des règles qui régissent chaque accord passé entre FD Eclairage et son client. Toute commande effectuée sur le site www.fdeclairage.com.com

Plus en détail

Par le service des publications Citrix. Citrix Systems, Inc.

Par le service des publications Citrix. Citrix Systems, Inc. Licences : présentation de l architecture Par le service des publications Citrix Citrix Systems, Inc. Avis Les informations contenues dans cette publication peuvent faire l'objet de modifications sans

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Ce cours dirigé d une durée de 30 heures reprend le contenu des formations Windows Server 2008 à destination des spécialistes

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Windows Seven/Vista / XP / 2000 ESET Smart Security offre la vitesse et la précision d ESET NOD32 Antivirus et de son puissant moteur ThreatSense, allié à un pare-feu

Plus en détail

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011

Active CRM. Solution intégrée de téléprospection. www.aliendoit.com 04/10/2011 www.aliendoit.com Active CRM Solution intégrée de téléprospection 04/10/2011 Alien Technology 3E Locaux Professionnels Km 2.5 Route de Kénitra 11005 SALÉ MAROC Tél. : +212 537 84 38 82 Fax : +212 537 88

Plus en détail

onesource workflow manager

onesource workflow manager onesource workflow manager md FISCALITÉ ET COMPTABILITÉ MC Orchestrez vos processus fiscaux ONESOURCE WorkFlow Manager est une solution hébergée sur Internet hautes performances qui vous permet de gérer

Plus en détail

BILAN DES SERVICES DE L AGRTQ PROCÉDURE D INSTALLATION DE LA BASE DE DONNÉES VERSION 0.91

BILAN DES SERVICES DE L AGRTQ PROCÉDURE D INSTALLATION DE LA BASE DE DONNÉES VERSION 0.91 BILAN DES SERVICES DE L AGRTQ PROCÉDURE D INSTALLATION DE LA BASE DE DONNÉES VERSION 0.91 28 MAI 2012 Table des matières Introduction... 3 1 Installation de Microsoft Access 2010... 4 2 Installation du

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Radices Fiduciam S.A.

Radices Fiduciam S.A. Support 5 Traitement des réclamations de la clientèle 1 Page 1 sur 7 PROCÉDURE RELATIVE AU TRAITEMENT DES RÉCLAMATIONS DE LA CLIENTÈLE 1. Environnement réglementaire Cette matière est traitée par le Règlement

Plus en détail

Assemblée générale de l OMPI

Assemblée générale de l OMPI F WO/GA/40/10 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 21JUIN 2011 Assemblée générale de l OMPI Quarantième session (20 e session ordinaire) Genève, 26 septembre 5 octobre 2011 COOPÉRATION DANS LE CADRE DES DÉCLARATIONS

Plus en détail

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur 1 Le logiciel SuiviProspect permet le suivi des prospects, mais aussi des clients et fournisseurs; il s agit des contacts. Le logiciel permet l envoi de courrier,

Plus en détail

CONDITIONS DE SYSTÈME REQUISES

CONDITIONS DE SYSTÈME REQUISES Page 1 1.0 FONDEMENTS DU LSM 1.1. CONDITIONS DE SYSTÈME REQUISES À PARTIR DE LSM 3.1 (SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS) GÉNÉRALITES Droits d'administrateur locaux pour l'installation Communication : TCP/IP

Plus en détail