La lettre des actionnaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lettre des actionnaires"

Transcription

1 Énergies GDF SUEZ La lettre des actionnaires 07 La lettre des actionnaires SEPTEMBRE 2010 Édito Des performances solides et un leadership international renforcé «Les résultats du Groupe au 1 er semestre sont solides. Ils confortent la force et la puissance de notre modèle d entreprise et sont le fruit d un développement industriel régulier et ambitieux. Le Groupe est idéalement positionné pour tirer parti de la reprise, notamment dans les pays émergents à forte croissance. Ces bonnes performances et ces perspectives prometteuses nous confortent dans la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs pour 2010 et J ai également le plaisir de vous annoncer la création du leader mondial de la production indépendante d électricité, résultant du rapprochement des actifs de GDF SUEZ Energie International et de la société International Power*. Ce nouveau leader disposera de l expertise opérationnelle et de la flexibilité financière requises pour saisir les opportunités de croissance majeures sur les marchés de l infrastructure énergétique internationale au cours de la prochaine décennie. Grâce à cette transaction, GDF SUEZ réalisera son objectif stratégique, à savoir exploiter une capacité de 100 GW, et renforcera son leadership mondial dans le domaine de la production d électricité. Je suis persuadé que la combinaison des équipes d International Power, fortes de leur niveau de professionnalisme et d excellence, et de notre propre personnel international permettra à ce projet commun d être une réussite majeure.» *La finalisation du rapprochement reste notamment soumise à la conclusion de la procédure de consultation du personnel de GDF SUEZ et à l accord des actionnaires d International Power. Gérard Mestrallet Président-Directeur Général de GDF SUEZ chiffres clés 1 er semestre 2010 Chiffre d affaires +0,3 % 42,3 Mds dividende EBITDA +4,3 % 8,2 Mds Résultat Net part du groupe +9,3 % 3,6 Mds Investissements nets 3 Mds Taux d endettement 48 % Acompte sur dividende ,83 par action Date de détachement : 10/11/10 Date de paiement : 15/11/10 Résultats zoom faits marquants le groupe & vous P.2/3 RÉSULTATS SEMESTRIELS P.3 TRANSACTION AVEC INTERNATIONAL POWER P.4 L HYDRO-ÉLECTRICITÉ P.5 HYDRO-ÉLECTRICITÉ P.5 ÉOLIEN P.5 ACTIONNARIAT SALARIÉ P.6 vie de l action P.6 RÉCOMPENSE P.6 SALON ACTIONARIA P.2/3 FIL D INFOS P.5 MOYEN-ORIENT

2 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2010 GDF SUEZ La La lettre lettre des des actionnaires Mise en service du terminal de regazéification de GNL Mejillones au Chili Une performance solide dans un environnement difficile Le Groupe enregistre sur la période des résultats en croissance avec un EBITDA à 8,2 milliards d euros en hausse de 4,3 %, et un résultat net part du groupe à 3,6 milliards d euros en croissance significative de 9,3 %. Le chiffre d affaires est quant à lui stable par rapport au premier semestre La performance du Groupe permet de maintenir sa structure financière solide. La dette nette s établit à 33,5 milliards d euros, en progression de 3,5 milliards d euros par rapport à fin décembre 2009, en raison notamment des variations de périmètre et de change. Le taux d endettement du Groupe s élève à 48 %. Le 1 er semestre 2010 se caractérise par un environnement difficile malgré quelques signes de reprise, notamment de la demande en électricité et en gaz. En France, le Groupe bénéficie notamment d un hiver particulièrement froid, de la mise en oeuvre du nouveau contrat de service public pour le gaz naturel à partir du 1 er avril, ainsi que du développement de la production d électricité. Les résultats du Groupe sont également portés par les activités internationales qui bénéficient d éléments non récurrents au 1 er semestre à hauteur de 160 millions d euros. La branche Infrastructures apporte une contribution récurrente aux résultats du Groupe, en augmentation du fait des investissements réalisés et des conditions climatiques favorables sur la période. La branche Energie Services connait une croissance organique de l EBITDA de + 2,9 %, tirée par des efforts soutenus de productivité. Comme attendu, l EBITDA de la branche Global Gaz & GNL enregistre un recul de - 42 %, caractérisé notamment par la persistance sur la période du phénomène de dé-corrélation gaz/pétrole, de prix défavorables et par une base 2009 très élevée qui avait bénéficié d éléments non récurrents. Enfin, SUEZ ENVIRONNEMENT (+ 9,6 % de croissance de l EBITDA) bénéficie d une bonne activité commerciale et de la poursuite de son programme d économies de coûts. L ensemble de ces facteurs a contribué à la croissance des résultats du Groupe, faisant plus que compenser les effets de la crise. Par ailleurs, le déploiement du programme Efficio, dont l effet cumulé de 1 milliard d euros au 30 juin 2010 par rapport à l exercice de référence 2008, contribue également à la performance du Groupe. GDF SUEZ confirme l ensemble de ses objectifs 2010 et 2011 annoncés au marché. FIL D INFOS 06 mai mai juin juin 2010 GDF SUEZ Energies Services acquiert Utilicom Group et crée le leader de la gestion des réseaux urbains au Royaume-Uni GDF SUEZ remporte un contrat de 1,7 milliard de dollars pour 2 nouvelles centrales électriques à Oman GDF SUEZ et PlaNet Finance renouvellent leur partenariat pour favoriser l entreprenariat social par le microcrédit GDF SUEZ et E.ON signent un partenariat pour explorer les nouvelles opportunités dans le nucléaire en Italie Page 2 - SEPTEMBRE 2010 GDF SUEZ _Lettre des actionnaires N 7

3 + + Une stratégie de développement industriel renforcée Les bons résultats du 1 er semestre 2010 confortent GDF SUEZ dans sa stratégie de développement industriel. Fort de sa structure financière solide et de la qualité de son mix énergétique que GDF SUEZ souhaite conforter, le Groupe a poursuivi le renforcement de ses positions dans tous ses métiers à travers des projets diversifiés et de grande ampleur avec : Des développements industriels majeurs, notamment dans les pays émergents à forte croissance : - Construction de trois centrales électriques alimentées au gaz naturel au Moyen-Orient assortie de contrats d achat d énergie conclus pour la totalité de l électricité produite, sur une période de 15 et 20 ans - Mise en service du terminal de regazéification de GNL Mejillones au Chili, stratégique pour le pays - Mise en chantier de construction de la plus grande centrale biomasse au monde en Pologne - Construction et exploitation du plus grand parc photovoltaïque en France Des contrats d envergure de fourniture d électricité au Roy aume-uni (9TWh) et au Pérou (662 MW) Des partenariats stratégiques et prometteurs : - Signature d un partenariat avec E.ON pour explorer les nouvelles opportunités dans le nucléaire en Italie - Entrée au capital de Nord Stream, le gazoduc transeuropéen, à hauteur de 9 % - Signature d un accord de coopération avec Gazprom dans l efficacité énergétique - Finalisation de la prise de contrôle amicale d Agbar par SUEZ ENVIRONNEMENT - Accord avec le géant minier Codelco pour fusionner les activités de production d électricité et de transport et distribution de gaz naturel dans le nord du Chili Une politique de rémunération durable et compétitive Le Groupe réaffirme sa politique de rémunération durable et compétitive de ses actionnaires, et versera le 15 novembre un acompte sur dividende de 0,83 euro par action au titre de l exercice Retrouvez l intégralité de ce communiqué de presse sur gdfsuez.com Une transaction avec International Power créatrice de valeur Gérard Mestrallet a annoncé le rapprochement * entre International Power et les actifs de GDF SUEZ Energie International. Ce rapprochement crée le leader énergétique mondial dans le domaine de la production indépendante d électricité, avec : Plus de 66 GW de capacité brute en service Des projets engagés qui devraient fournir 22 GW de capacité brute supplémentaire GDF SUEZ renforcera ainsi son leadership mondial dans le secteur des services aux collectivités («Utilities») en devenant le numéro 1 mondial en termes de chiffre d affaires, le numéro 2 mondial en termes de capacité de production, ainsi que la 1 ère Utility en Europe en termes de volumes de gaz gérés, et avec : Une présence internationale accrue dans des régions à plus forte croissance Un maintien de la flexibilité financière de GDF SUEZ 208 M de synergie par an pour GDF SUEZ Ce projet bénéficie d une excellente complémentarité stratégique et est créateur de valeur pour les 2 Groupes d actionnaires. Les administrateurs d International Power entendent recommander à l unanimité aux actionnaires, de voter en faveur du rapprochement. La finalisation est attendue fin 2010/début * La finalisation du rapprochement reste notamment soumise à la conclusion de la procédure de consultation du personnel de GDF SUEZ et à l approbation des actionnaires d International Power. Retrouvez l information sur ce rapprochement sur gdfsuez.com Barrage First Hydro, Royaume-Uni 15 juin juin juillet juillet 2010 GDF SUEZ signe un contrat de vente d électricité sur 20 ans au Moyen Orient GDF SUEZ et Gazprom signent un accord de coopération dans le domaine de l efficacité énergétique ERELIA, filiale de GDF SUEZ, inaugure l un des plus grands parcs éoliens de France GDF SUEZ inaugure le terminal de regazéification de GNL Mejillones au Chili et investit 600 M$ au Pérou Page 3 - SEPTEMBRE 2010 GDF SUEZ _Lettre des actionnaires N 7

4 + zoom GDF SUEZ La La lettre lettre des des actionnaires L hydro-électricité L énergie hydraulique représente aujourd hui 90% de la production d électricité d origine renouvelable dans le monde et 18,4 % des capacités installées de GDF SUEZ, soit la deuxième énergie exploitée par le Groupe après le gaz naturel. Depuis plus de 30 ans, GDF SUEZ développe et exploite des installations hydro-électriques. Une expérience et une maîtrise qui lui confèrent une reconnaissance internationale dans la gestion de cette énergie, dans le respect des populations locales et des territoires. L hydro-électricité fait appel à des expertises pointues qui existent donc depuis des décennies chez GDF SUEZ, notamment au sein des sociétés CNR et SHEM en France, Tractebel Energia au Brésil, dans les domaines de la gestion et du développement de projets hydro-électriques, de l exploitation et de la maintenance d installations, ainsi que dans le domaine de l ingénierie. L hydro-électricité est une énergie renouvelable propre sans consommation d énergie fossile. L énergie hydraulique présente par ailleurs un atout majeur : elle peut être stockée, grâce aux barrages, et être mobilisée en quelques minutes en cas de pointe de consommation. C est donc un facteur d économie de CO 2 et de lutte contre l effet de serre. C est aussi une énergie compétitive, grâce à la longue durée de vie et au faible coût des centrales hydro-électriques. Il existe principalement deux types de centrales hydroélectriques : celles avec barrage de retenue et celles au fil de l eau. Principes de l hydro-électricité La centrale utilise la force motrice du fleuve pour produire de l électricité. Dérivée par le barrage [1], l eau est acheminée par les canaux, galeries, conduites forcées [2] et actionne les turbines [3], selon un débit régulé par une vanne [4]. En tournant, chaque turbine entraîne un alternateur [5] qui transforme l énergie mécanique de l eau en énergie électrique. Un transformateur [6] élève ensuite la tension produite par l alternateur en électricité à haute et très haute tension plus facilement transportable par les lignes du réseau électrique [7]. La puissance disponible résulte de la conjonction de deux facteurs : la hauteur de la chute d eau et le débit Les centrales dites «au fil de l eau», localisées généralement dans des vallées fluviales, turbinent en continu le débit du cours d eau tel qu il se présente, sans capacité significative de modulation par stockage. Les usines sont installées sur un canal de dérivation ou directement dans le lit de la rivière. On parle de centrales de basse chute, la dénivellation ne dépassant pas une dizaine de mètres. Elles fournissent une énergie de base et fatale. Elles sont typiques des aménagements réalisés sur les grands fleuves, en particulier des installations de la CNR sur le Rhône. Les barrages dits «de retenue» stockent l eau, qui constitue ainsi une énergie potentielle immédiatement disponible. Ces aménagements sont capables de fournir très rapidement d importantes quantités d énergie et sont appelés durant les heures de plus forte consommation, en période de pointe. Ils produisent une électricité à très forte valeur ajoutée. Souples et faciles à télécommander, ils sont un facteur précieux d ajustement pour répondre aux variations brusques de la demande des consommateurs. : WebTV sur gdfsuez.com : activités hydro-électriques de GDF SUEZ Brochure : L hydro-électricité, une source bleue pour du courant vert - disponible sur gdfsuez.com ou auprès du N Vert Visite virtuelle de la centrale de pompage-turbinage de Coo (Belgique) sur gdfsuez.com Page 4 - SEPTEMBRE 2010 GDF SUEZ _Lettre des actionnaires N 7

5 + + FAITS MARQUANTS GDF SUEZ La La lettre lettre des des actionnaires HYDRO-ÉLECTRICITÉ 10 engagements pour une hydro-électricité durable ÉOLIEN Inauguration d un des plus grands parcs éoliens de France Gérard Mestrallet a signé le 23 juin 2010 la convention d engagement pour le développement d une hydro-électricité durable. Cette convention engage l Etat, les associations d élus, les ONG et les hydro-électriciens, à augmenter la contribution de l hydro-électricité dans les énergies renouvelables pour atteindre 23 % en Cet objectif devra être atteint en renforçant la protection de l environnement. Cette convention permet à GDF SUEZ de renforcer encore sa place dans un secteur d avenir, alors que l hydro-électricité représente déjà 20 % de sa production électrique. Non polluante, contribuant à l équilibre offre/demande particulièrement en période de pointe, et créatrice d emplois, l industrie hydro-électrique présente un réel bénéfice en termes écologique, énergétique et social pour la France. WebTV sur gdfsuez.com Voir le zoom p.4 ACTIONNARIAT SALARIÉ Grand succès du 1 er plan mondial d actionnariat salarié de GDF SUEZ Plus de collaborateurs du Groupe ont souscrit, pour un montant de 535 millions d euros, à l offre qui a été proposée dans une trentaine de pays. Ce montant, rarement atteint par les opérations d actionnariat salarié, a fait l objet d une réduction compte tenu du succès de la réservation. In fine, c est une augmentation de capital de près de 25 millions de titres qui a été réalisée le 24 août L importance de cette opération montre la confiance des collaborateurs dans les perspectives de développement de GDF SUEZ. D une puissance de 78 MW, le Parc des Hauts Pays, à Épizon (Haute Marne), a été inauguré par Jean-François Cirelli le 15 juillet Il produira environ 204 millions de kwh par an. Cette production d énergie renouvelable correspond à la consommation électrique annuelle de près de personnes, soit l équivalent de la ville de Nancy. Il permet une économie annuelle de tonnes de CO 2 par rapport à une centrale au fioul, soit l émission annuelle de voitures. Développé et exploité par ERELIA, filiale de GDF SUEZ, ce parc est emblématique de la stratégie de développement durable du Groupe, qui privilégie des projets de production fiables, concertés et respectueux de l environnement. La construction du parc éolien des Hauts Pays et de son poste source a reçu le Label Chantier Bleu, qui récompense les chantiers d un haut niveau de qualité, de sécurité et respectueux de l environnement. gdfsuez.com - ERELIA ou l éolien responsable MOYEN-ORIENT Construction d une centrale électrique de MW en Arabie Saoudite GDF SUEZ remporte un contrat pour la construction d une centrale électrique au gaz d une capacité de MW en Arabie Saoudite. Le Groupe a en parallèle signé, avec ses partenaires saoudiens (Aljomaih Holding Co) et japonais (Sojitz Corporation), un contrat de vente d énergie produite par ce projet de production indépendante d électricité auprès de la Compagnie électrique saoudienne : cette dernière achètera l ensemble de l électricité produite sur une période de 20 ans. L investissement total pour la construction de cette centrale s élèvera à environ 2,1 milliards de dollars. Le début de l exploitation est programmé en 2012, la mise en service complète étant prévue pour Le Moyen-Orient est une zone de développement prioritaire et stratégique pour le Groupe. GDF SUEZ vient d ailleurs de remporter un contrat de 1,7 milliard de dollars pour 2 centrales électriques à Oman, d une puissance totale de MW. Le Groupe est le principal énergéticien privé dans les pays du Golfe. Il dispose d une participation directe dans près de MW et d une capacité de dessalement quotidienne de 2,8 millions de m 3 d eau. Page 5 - SEPTEMBRE 2010 GDF SUEZ _Lettre des actionnaires N 7

6 le groupe & vous GDF SUEZ La lettre des actionnaires vie de l action Evolution de l action et des indices boursiers du 03 mai 2010 au 26 août 2010 (base 100) GDF SUEZ - 10,8 % cac 40-9,2 % DJ euro utilities - 14,2 % BEL 20-4,9 % /05/10 01/06/10 01/07/10 01/08/10 La toute nouvelle E-letter est arrivée! Pour ceux d entre vous qui aiment en savoir toujours plus sur la vie de votre Groupe, à travers des articles, des vidéos, des schémas la nouvelle E-letter est faite pour vous. Abonnez-vous sur le site gdfsuez.com (rubrique actionnaires) et recevez par , ou sur votre mobile, la nouvelle version électronique de la lettre des actionnaires. Amusez-vous à manipuler «comme du papier» une lettre dynamique, interactive, dans laquelle la navigation très aisée, mais aussi votre curiosité vous amèneront à découvrir de nouvelles facettes de votre Groupe. RÉCOMPENSE GDF SUEZ remporte le trophée argent du Grand Prix des actionnaires individuels Le 29 juin 2010, GDF SUEZ a reçu le trophée d argent de la 9 ème édition du Grand prix BoursoScan 2010, dans la catégorie «Grand Prix des actionnaires individuels». Ce Prix, organisé conjointement par Boursorama (leader de l information financière en ligne en France) et Opinionway (cabinet d études spécialiste du comportement des actionnaires individuels) établit le palmarès des sociétés cotées pour leur communication avec les actionnaires individuels, sur la base d une enquête réalisée auprès de investisseurs. Le Grand Prix des Actionnaires de BoursoScan récompense la qualité de la relation avec les actionnaires et des informations communiquées (lettre aux actionnaires, transparence de la communication financière ), la gestion du club actionnaires et l attractivité du site internet du Groupe. Ce trophée d argent est une belle reconnaissance du travail effectué depuis 2 ans via le dispositif multicanal mis en place pour INFORMER, ECOUTER et RENCONTRER les actionnaires du Groupe. C est également un encouragement à progresser. Toute l équipe des Relations avec les Actionnaires de GDF SUEZ vous remercie de votre confiance. SALON ACTIONARIA Gérard Mestrallet, Président-Directeur Général de GDF SUEZ, vous donne rendez-vous pour une réunion d actionnaires le 19 novembre 2010, à 11h45, à l occasion du salon ACTIONARIA au Palais des Congrès de Paris. Toute l équipe des Relations avec les Actionnaires de GDF SUEZ aura également le plaisir de vous accueillir sur les stands GDF SUEZ (F26/F28) pour échanger avec vous. Une invitation au salon vous sera adressée sur simple demande au N Vert ou en vous inscrivant directement sur notre site gdfsuez.com, rubrique actionnaires (français ou belges) à partir de mi-octobre. prochains rendez-vous 6 octobre 2010 Réunion d actionnaires, Toulouse 4 novembre 2010 Résultats du 3 ème trimestre 19 et 20 novembre 2010 Salon Actionaria, Paris Comment nous joindre? france Actionnaire individuel GDF SUEZ Relations Actionnaires 16, rue de la Ville L Evêque, Paris Cedex 08 > rubrique contact Actionnaire salarié GDF SUEZ DRH Groupe, Actionnariat Salarié 23, rue Philibert Delorme, Paris Cedex 17 belgique Actionnaire individuel GDF SUEZ Relations Actionnaires place du Trône 1, 1000 Bruxelles > rubrique contact AUTRES PAYS +33 (0) Les N Vert sont accessibles pour la France métropolitaine et la Belgique de 9 h à 18 h du lundi au vendredi, appel gratuit depuis un poste fixe. Rédaction : Equipe Relations Actionnaires - Direction de la Publication : Brigitte Roeser Herlin - Photos : GDF SUEZ / Abacapress / Ramon Guillaume / Greco Anibal / S. De Bourgies / International Power. Conception réalisation : Les Editions Stratégiques. Imprimé sur du Satimat Green - FSC (40 % fibres vierges et 60 % fibres recyclées). Page 6 - SEPTEMBRE 2010 GDF SUEZ _Lettre des actionnaires N 7

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 31 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 Des résultats semestriels solides malgré une série d éléments exceptionnels : contexte hydrologique très défavorable en Amérique latine, climat extrêmement doux

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 Ilo Pérou RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 Sohar II - Oman RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 1 er août 2013 Faits marquants Des résultats semestriels 2013 qui reflètent à la fois : - une bonne performance opérationnelle

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 Centrale à charbon de Paiton, Indonésie Méthanier Provalys, Montoir, France RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2012 2 août 2012 2 août 2012 Introduction et orientation

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Naissance d'un leader mondial de l énergie

Naissance d'un leader mondial de l énergie Naissance d'un leader mondial de l énergie 3 septembre 2007 Naissance d'un leader mondial de l énergie 3 septembre 2007 Avertissement Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat

Plus en détail

- Branche Énergie Europe et International 4. - Division Énergie Benelux Allemagne 5. - Division Énergie Europe 8. - Division Énergie International 11

- Branche Énergie Europe et International 4. - Division Énergie Benelux Allemagne 5. - Division Énergie Europe 8. - Division Énergie International 11 GDF ANNEXES Annexes - Sommaire Pages Annexes Branches - Branche Énergie Europe et International 4 - Division Énergie Benelux Allemagne 5 - Division Énergie Europe 8 - Division Énergie International 11

Plus en détail

Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext

Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext Réunion F2iC CLIFF NYSE Euronext Paris - 11 juin 2015 CONSTRUIRE L AVENIR, C EST NOTRE PLUS BELLE AVENTURE I - Présentation du Groupe 2 Profil Un groupe industriel diversifié Le groupe Bouygues propose

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Information financière trimestrielle Premier trimestre 2013 : Pertinence du modèle intégré et diversifié d EDF Chiffre d affaires en hausse de 12,1% dont 4,7% en organique Objectifs 2013 confirmés Evolution

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS

RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS 2014 RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS SOMMAIRE GÉNÉRAL I II III RAPPORT D ACTIVITÉ 1 I.1 Évolution de l activité et du résultat des opérations 3 I.2 Évolution des activités du

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet

3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet 3CB La Centrale à Cycle Combiné de Bayet Table des matières 07 3CB : une centrale nouvelle génération développée et exploitée par Alpiq 09 Historique du projet 11 Le cycle combiné : une technologie moderne,

Plus en détail

Tout savoir sur le marché de l énergie

Tout savoir sur le marché de l énergie Tout savoir sur le marché de l énergie Sommaire Fiche 1 Que signifie l ouverture du marché de l énergie pour vous? Les acteurs du marché Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Le marché de l énergie, les réponses à toutes

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ avril 2013 NOTE D INFORMATION LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ En tant qu exploitant des centrales de production d électricité, EDF met en

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES

COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES I Rapport d activité I.1. ÉVOLUTION DE L ACTIVITÉ ET DU RÉSULTAT DES OPÉRATIONS 3 I.2. ÉVOLUTION DES ACTIVITÉS DU GROUPE 5 I.2.1 Branche Energy International

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014/15

Chiffre d affaires 2014/15 Chiffre d affaires 2014/15 Conférence téléphonique 29 avril 2015 Croissance 2014/15 dynamique : +15% Chiffre d affaires Données non auditées (M ) 2014/15 2013/14 Variation à périmètre comparable (1) Variation

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002 PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS PARIS 11 septembre 2002 FAITS MARQUANTS PRÉSENTATION DES MÉTIERS PRÉSENTATION DES COMPTES PERSPECTIVES ET OBJECTIFS FAITS MARQUANTS DEPUIS DÉBUT 2002 Forte progression

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas

Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Secteur Energy Presse Erlangen, le 15 mai 2014 Siemens fournit 150 éoliennes pour le plus vaste projet éolien offshore des Pays-Bas Valeur totale de la commande : plus de 1,5 milliard d euros Combinaison

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009 Présentation aux investisseurs Le 3 juin 2009 Énoncés prospectifs MISE EN GARDE RELATIVEMENT AUX DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Cette présentation peut contenir des informations prospectives au sens des lois

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015 Schneider Electric Lyon 30 mars 2015 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la Direction

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT

PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT L ESSENTIEL 2014 PREMIER ÉLECTRICIEN MONDIAL, LE GROUPE EDF EST SOLIDEMENT IMPLANTÉ EN EUROPE. SON ACTIVITÉ COUVRE TOUS LES MÉTIERS DE LA PRODUCTION, DU COMMERCE ET DES RÉSEAUX D ÉLECTRICITÉ. IL EST UN

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005 BNP Paribas Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation 29 mars 2005 1 Plan de la présentation Une opportunité unique Cofinoga: un acteur majeur du crédit à la consommation

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER

FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE D ÉLECTRICITÉ SANS VOULOIR VOUS FROISSER ÉLECTRICITÉ, J ACHÈTE! L ÉLECTRICITÉ, nécessaire à tous, est présente partout avec ses usages éclairage (dont éclairage public),

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Ensemble, développons les énergies de nos territoires Xavier Ursat directeur délégué de la division production ingénierie

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse de GTT

Succès de l introduction en bourse de GTT Succès de l introduction en bourse de GTT Prix de l Offre : 46 euros par action, correspondant à une capitalisation boursière de GTT d environ 1,7 milliard d euros. Taille totale de l Offre : 13.500.000

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Présentation de Schneider Electric aux actionnaires

Présentation de Schneider Electric aux actionnaires Présentation de Schneider Electric aux actionnaires Strasbourg 2 juin 2014 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base

Plus en détail

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire

Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire Réunion Actionnaires Henri de Castries Président du directoire 16 juin 2006 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent des prévisions qui portent notamment sur des

Plus en détail

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations 5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels Sous la direction de son Président, le Conseil d administration évalue régulièrement sa taille, sa composition

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois

AMbition éolien 2012. L énergie éolienne. renouvelable, compétitive et créatrice d emplois AMbition éolien 2012 L énergie éolienne renouvelable, compétitive et créatrice d emplois Sortons de la crise avec l énergie de l avenir La filière éolienne entend être demain un des fleurons de l industrie

Plus en détail

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique.

Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. Final le 08/10/2007 Le contenu en CO2 du kwh électrique : Avantages comparés du contenu marginal et du contenu par usages sur la base de l historique. - NOTE DETAILLEE - 1- Le contexte Le calcul du contenu

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance

«Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance «Action 2016» : le plan d actions stratégique d AREVA pour améliorer sa performance Présentation détaillée du plan «Action 2016» le mardi 13 décembre 2011 Perspectives financières : o Pertes opérationnelles

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008

RAPPORT D ACTIVITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008 RAPPORT D ACTIVITÉ ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2008 Sommaire Message du Président... 2 Entretien avec les dirigeants...6 Chiffres clés de 2008...8 Gouvernance...12 Actionnariat...22 Révélons nos forces...

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail