Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité"

Transcription

1 ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne 2 Faire de l espace agricole une source de biodiversité Fonctionnement repensé de l espace agricole Soutien des initiatives de conversion vers une agriculture bio Préservation d une continuité agricole / coupure d urbanisation 3 Anticiper les conséquences des aménagements sur la biodiversité Espaces urbains lieux de biodiversité Limitation de l impact des infrastructures Favoriser la continuité de sol du point de vue de la biodiversité

2 Prise en compte de la biodiversité dans nos pratiques d aménageur Scénario d anticipation Un week-end à l Isle-sur-la-Sorgue 2025 Atelier Volubilis 2010

3 Vendredi soir

4 I. Vendredi soir, 2025, retour sur la commune AVIGNON L ISLE SUR LA SORGUE

5 I. Vendredi soir, 2025, retour sur la commune

6 II. Sortie d école

7 II. Vendredi soir, 2025 sortie d école École - supermarché ECOLE GARE

8 II. Vendredi soir, 2025 sortie d école a. Distribution de paniers Bio Paniers bio / Distribution une fois par semaine - Produits locaux / Agriculture bio Cf. FA2

9 II. Vendredi soir, 2025 sortie d école b. Cantine bio Cf. FA2

10 II. Vendredi soir, 2025 sortie d école c. Des jardins dans l école pour sensibiliser à la nature Découverte - Responsabilisation - Valorisation Cf. FA6

11 III. Faire ses courses

12 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses École - supermarché ECOLE SUPERMARCHÉ

13 III. Un vendredi soir, 2025 Partage équitable de la route Cf. FA7

14 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses a. Les nouvelles «Alimentations Générales»

15 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses b. Une liste de courses raisonnée Cf. FA2

16 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses c. Une offre locale omniprésente Cf. FA2/3

17 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses d. Comment en est on arrivé là?

18 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses d. Comment en est on arrivé là? PRODUCTEURS BIOLOGIQUE LOCAUX SUPERMARCHÉ Accord entre les producteurs locaux et les supermarchés pour la vente directe. CONSOM ACTEURS produits bio locaux dans les supermarchés Service centralisé de récolte des produits. Cf. FA2

19 III. Un vendredi soir, 2025, faire ses courses e. Le circuit court PRODUITS BIOLOGIQUES LOCAUX VENTES DE PANIERS SUR ABONNEMENT (internet ) CANTINES (écoles, entreprises, hospitalier ) RESTAURANTS MARCHÉ DES PRODUCTEURS LOCAUX MAGASINS ET COOPÉRATIVES DE PRODUCTEURS SUPERMARCHÉ VENTE À LA FERME CONSOM ACTEURS Cf. FA2

20 IV. Retour à la maison

21 IV. Un vendredi soir, 2025, retour à la maison Supermarché - Maison SAINT ANTOINE SUPERMARCHÉ

22 IV. Un vendredi soir, 2025, retour à la maison a. Un quartier intensifié en équilibre avec la biodiversité

23 IV. Un vendredi soir, 2025, retour à la maison b. Saint Antoine Cf. FA8

24 IV. Un vendredi soir, 2025, retour à la maison b. Saint Antoine Cf. FA8

25 IV. Un vendredi soir, 2025, retour à la maison b. Saint Antoine Cf. FA8

26 Samedi

27 I. Ballade en ville

28 I. Samedi 2025, balade à travers la ville Maison Centre Ville SAINT ANTOINE PLACE BATTINI

29 I. Samedi 2025, balade à travers la ville a. Place Battini Cf. FA7

30 I. Samedi 2025, balade à travers la ville a. Place Battini 2010 Cf. FA7

31 I. Samedi 2025, balade à travers la ville b. Les balcons et les rues Cf. FA5/6

32 II. Petit tour des espaces «verts»

33 II. Un samedi, 2025, tour des espaces «verts» PLACE BATTINI JARDINS FAMILIAUX PARC PUBLIC

34 II. Un samedi, 2025, tour des espaces «verts» a. Petit tour dans les jardins familiaux Jardins familiaux de Rebenas en 2010 Réemploi de matériaux Lien Homme/biodiversité Pratiques respectueuses Cf. FA6

35 II. Un samedi, 2025, tour des espaces «verts» b. Réaménager les parcs urbains existants Cf. FA7

36 II. Un samedi, 2025, tour des espaces «verts» c. Dans un éco-parc urbain Cf. FA7

37 III. Samedi soir, repas entre amis

38 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis LES ESPELUGUES PARC PUBLIC

39 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis a. Les Espélugues Cf. FA9

40 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis b. Un jardin de la biodiversité, Jardiner sans pesticides Cf. FA7/8

41 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis b. Un jardin de la biodiversité, Jardiner sans pesticides - Auxiliaires Cf. FA7/8

42 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis b. Un jardin de la biodiversité, Jardiner sans pesticides - Auxiliaires - Attirer et laisser passer les auxiliaires Cf. FA7/8

43 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels Cf. FA9

44 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels - Toiture végétalisée Cf. FA9

45 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels - Toiture végétalisée - Façade végétalisée Cf. FA9

46 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels - Toiture végétalisée - Façade végétalisée - Nichoires Cf. FA9

47 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels - Toiture végétalisée - Façade végétalisée - Nichoires - Combles et greniers Cf. FA9

48 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis c. Une maison de la biodiversité - Matériaux naturels - Toiture végétalisée - Façade végétalisée - Nichoires - Combles et greniers - Éclairage adapté Cf. FA9

49 III. Samedi soir, 2025, repas entre amis d. Des jardins connectés et diversifiés - Mosaïque de jardins - Différents milieux et habitats possibles Cf. FA8

50 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole

51 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole Maison Zone Agricole MAISON LA PIERRE BLANQUE

52 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole a. Changement de la structure du paysage : diversité d habitats et continuité Cf. FA1

53 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole a. Changement de la structure du paysage : diversité d habitats et continuité Haie >> Effet coupe-vent Limitation évapotranspiration Cf. FA1

54 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole b. Espaces d agriculture biologique : travailler avec la biodiversité Cf. FA3

55 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole c. Espaces d agroforesterie : une place retrouvée pour l arbre champêtre Arbres isolés Bois d œuvre/céréales BRF Bois Raméal Fragmenté Verger/élevage Haies Fertilité - Source d habitats et de nourritures - Corridors - Valorisation du bois Cf. FA3

56 Dimanche, 2025, ballade dans la zone agricole d. Espaces de permaculture : la diversité d habitats et la continuité à l échelle fine Écosystèmes productifs Diversité - Mosaïque d habitats Cf. FA3

57 Objectif : enrayer l érosion de la biodiversité Agir aujourd hui pour demain avec différents outils : -Changements dans les aménagements -Changements dans les pratiques -Changements dans les comportements

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Les enjeux des trames vertes et bleues Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris 1 Pourquoi prendre en compte la nature? pour conserver un patrimoine pour une éthique par

Plus en détail

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat?

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Comment structurer la biodiversité dans le bâti? Végétaliser le bâti Inclure des aménagements Minimiser les dangers Comment structurer la biodiversité

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire.

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire. Dans un parc, un jardin, à votre porte, que ce soit à la ville ou à la campagne, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée Malheureusement, de nombreuses espèces autrefois communes sont

Plus en détail

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines

Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Perspective des sciences de l écologie sur la problématique des trames vertes urbaines Philippe CLERGEAU Muséum National d Histoire Naturelle Journée Adaptation aux Changements Climatiques et Trames Vertes

Plus en détail

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2 Aménagement et gestion des espaces verts pour produire, sous contraintes réglementaires, des bouquets de services écosystémiques : Témoignage de la ville de Rennes MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline

Plus en détail

Programme Biodiversité. Champigny. Syndicat des Producteurs de Saumur-Champigny

Programme Biodiversité. Champigny. Syndicat des Producteurs de Saumur-Champigny Programme Biodiversité Paysage en Saumur- Champigny 10 ans de Biodiversité 2004 : Problématiques viticole et scientifique autour de la gestion des bioagresseurs par la biodiversité et le paysage. Le projet

Plus en détail

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010

Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 Extraits du projet pédagogique du chantier de jeunes bénévoles 2010 a. Les chantiers jeunes bénévoles Avant toutes choses, faisons un petit point sur le terme «bénévole» : «Le travail bénévole est un travail

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

WORKSHOP LES ATELIERS EURO-MÉDITERRANÉENS DE VOLUBILIS EN AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

WORKSHOP LES ATELIERS EURO-MÉDITERRANÉENS DE VOLUBILIS EN AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE WORKSHOP LES ATELIERS EURO-MÉDITERRANÉENS DE VOLUBILIS EN AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Avignon Septembre et octobre 2009 Sorgues sud : d un territoire sans projet à un projet de territoire Plan

Plus en détail

PROJET D AGRICULTURE URBAINE. ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS. En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS

PROJET D AGRICULTURE URBAINE. ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS. En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS PROJET D AGRICULTURE URBAINE Aménagement d une toiture jardin ERDF à PARIS 6 rue d Aboukir 75002 PARIS En partenariat avec VENI VERDI et la Ville de PARIS I - CONTEXTE La végétalisation est un enjeu majeur

Plus en détail

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable»

AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Direction des travaux - Service d urbanisme AIMF 7 ème réunion de la Commission «Ville et développement durable» Urbanisme durable et adapté. L exemple du projet urbain «Sévelin demain» (Lausanne) Claude

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Développement local/services à la personne/circuit court/être consom acteurs

Développement local/services à la personne/circuit court/être consom acteurs Développement local/services à la personne/circuit court/être consom acteurs Réunion de concertation 3 2 novembre - salle : le chalet Frédéric Mistral, quartier des Barnouins Diagnostic partagé Stratégie

Plus en détail

Place de la nature en ville

Place de la nature en ville Le transport en site propre permet d installer une forme de nature le long d un parcours Une nouvelle approche de la nature Longtemps cantonnée à une dimension d agrément, voire d hygiène, la nature dans

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces 26-11-13 LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives

Plus en détail

4. Sauvegarde et valorisation du. 5. Mise en valeur de l élément. 3. Gestion des disponibilités. patrimoine. foncières. milieux.

4. Sauvegarde et valorisation du. 5. Mise en valeur de l élément. 3. Gestion des disponibilités. patrimoine. foncières. milieux. Tableau de bord 9 Aire paysagère des Vallonnements boisés de Havelange Enjeux spécifiques 1. Intégrer les bâtiments existants au niveau des lignes de crêtes 2. Limiter l urbanisation au niveau des lignes

Plus en détail

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004 accompagnement de projet depuis 2004 formation animation outils, ressources, expériences, en éducation à l environnement, pour tous les curieux de nature COQUELICOTS à Metz et à l entour association Connaître

Plus en détail

LIDO DU PETIT ET DU GRAND TRAVERS A MAUGUIO-CARNON

LIDO DU PETIT ET DU GRAND TRAVERS A MAUGUIO-CARNON Prix 2013 «Infrastructures pour la Mobilité et Biodiversité» LIDO DU PETIT ET DU GRAND TRAVERS A MAUGUIO-CARNON Aménagement et renaturation d un site naturel remarquable Psammodrome d Edwards Une dégradation

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations

Action 30 : Renforcer la politique d'achat durable de la commune et accompagner cette démarche dans les associations Objectif 5.1 Favoriser le développement d activités économiques impliquées dans une démarche de développement durable Pilote de l'action Direction des finances Direction des Affaires Culturelles (service

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes

L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes L intégration de la Trame Verte et Bleue dans le PLU Exemple des travaux conduits sur la ville de Nîmes Table ronde : «Comment rendre effective la considération des espaces naturels dans les documents

Plus en détail

Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé. Education/ Opvoeding

Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé. Education/ Opvoeding Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé -De la nourriture plus saine dans les cantines! -La santé gratuite pour tous comme au Canada! -Cantine ambulante avec de la nourriture saine qui circule entre les

Plus en détail

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Villes et Biodiversités Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Définitions Un urbanisme écologique c est un aménagement du territoire qui se fait

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? Un constat : le

Plus en détail

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS amur VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS Mobilisation des ressources locales dans le contexte de l arrivée de la gare du Bourget Aéroport ÉQUIPE PROJET Marion APAIRE Carlos

Plus en détail

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ 1 GONDWANA PRINCIPAUX : LE OBJlElCTIFS PARTENAIRE BIODIVERSITÉ DES ENTREPRISES Société indépendante créée en 2005 ; Gondwana est une société

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

restauration de façade

restauration de façade restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

AGENDA 21 LOCAL de Saint-Yvi. C est quoi le développement durable? Pourquoi un «Agenda 21 local»?

AGENDA 21 LOCAL de Saint-Yvi. C est quoi le développement durable? Pourquoi un «Agenda 21 local»? AGENDA 21 LOCAL de Saint-Yvi C est quoi le développement durable? Pourquoi un «Agenda 21 local»? Synthèse questionnaire population vendredi 11 Décembre 2009 de Saint-Yvi Pourquoi un Développement Durable?

Plus en détail

Forum citoyen 28 septembre. La nature en Ville

Forum citoyen 28 septembre. La nature en Ville Forum citoyen 28 septembre La nature en Ville Forêt d Orléans Loire Loiret Sologne Orléans: Une ville inscrite dans un environnement remarquable Les espaces verts gérés par la Ville 9,4 % du territoire

Plus en détail

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 RENATURA et la protection de la mangrove en République du Congo Guichel Bisty, Givley Bokaka, Sophie Dupille 1 www.renatura.asso.eu.org /

Plus en détail

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin

Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Compte rendu de l atelier de production «Travailler ensemble» Journée Post assises de l EEDD Mardi 18 juin Les différents temps de travail se sont déroulés avec des méthodes en démarche participative (

Plus en détail

Eco-Ecole maternelle les Boutours

Eco-Ecole maternelle les Boutours Eco-Ecole maternelle les Boutours Présentation Cette école maternelle de 8 classes, en paille et bois et dotée d une toiture terrasse cultivée à ouvert ses portes à la rentrée 2014 à Rosny-Sous-Bois. Elle

Plus en détail

Le CIVAM Bio de la Mayenne, les bénévoles et l ensemble des partenaires vous présentent : «Planète en fête» :

Le CIVAM Bio de la Mayenne, les bénévoles et l ensemble des partenaires vous présentent : «Planète en fête» : Le CIVAM Bio de la Mayenne, les bénévoles et l ensemble des partenaires vous présentent : «Planète en fête» : le salon de l environnement et du développement durable en Mayenne 4 ème édition Samedi 7 et

Plus en détail

Communauté de Communes du Val de l Aisne

Communauté de Communes du Val de l Aisne Communauté de Communes du Val de l Aisne Projet d aménagement d un éco-quartier : la ZAC des Lacroix à Vailly sur Aisne Atelier N 1 lundi 06 octobre Architecture, programmation et formes urbaines 1 La

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail

LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD

LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD LES PROJETS D AGRICULTURE URBAINE DANS LE CADRE D OPERATIONS PUBLIQUES D AMENAGEMENT LES TARTRES SUD Lundi 30 juin Direction de l aménagement et Délégation à l écologie urbaine UN SITE A L HISTOIRE AGRICOLE

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LES TERRITOIRES

Plus en détail

Et vous, comment bougez-vous cette semaine?

Et vous, comment bougez-vous cette semaine? LA SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ Bus, train, vélo, marche, covoiturage, rollers... Tous les moyens sont bons! DICOM-DCE1/AFF/12010_Juin 2012 - Fotolia Et vous, comment bougez-vous cette semaine? LA

Plus en détail

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable Réglement du PLAN Local d Urbanisme Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable ORGANISER UNE ÉVOLUTION DE CROL, DANS UNE LOGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, QUI GARANTISSE

Plus en détail

AMENAGEMENT DES BORDS D OISE A ERAGNY REUNION PUBLIQUE

AMENAGEMENT DES BORDS D OISE A ERAGNY REUNION PUBLIQUE Présentation publique 9 Mars 010 AMENAGEMENT DES BORDS REUNION PUBLIQUE 1 1 OBJECTIFS DE LA REUNION PRÉSENTER LE PROJET CONCERTE PRECISER LES ENJEUX DE DEVELOPPEMENT DURABLE FORMALISER LE PROJET EN INTEGRANT

Plus en détail

Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine

Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine Association Espaces L insertion par l écologie urbaine en Val de Seine L association a été créée en 1994 En 2011, Espaces compte : 14 chantiers d insertion (11 dans les Hauts-de-Seine, 2 à Paris, 1 dans

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE FICHE D IDENTITÉ DE L ACTIVITÉ Nom de l entreprise : Categorie(s) : Hébergement Site aménagé Activité de pleine nature Activité marine

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS Expansion de la Renouée du Japon RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS MARDI 12 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment?

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment? Contre la pauvreté j agis un peu beaucoup à la folie Pourquoi? Comment? Objectif de l animation Echanger sur nos engagements dans la lutte contre la pauvreté : contre la pauvreté, pour la justice sociale

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES

DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES DECOUVERTE DE LA FORET CORSICA ET SARDINIA FERRIES EN AMAZONIE PERUVIENNE E n p a r t e n a r i a t a v e c : REGION DE SAN MARTIN, PEROU Au cœur de l Amazonie andine péruvienne Dans la région de San Martin,

Plus en détail

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage 1 Les enjeux du SCOP La Communauté d agglomération du Val Maubuée (CAVM) est

Plus en détail

SEMAINE DE L ARCHITECTURE

SEMAINE DE L ARCHITECTURE ma rue mon quartier ATELIERS JEUX VISITE GUIDEE Patrimoine et environnement BALADES A 3 VOIX SEMAINE DE 11 au 18 octobre 2015 LORIENT ATELIER URBANISME PROJECTION DEBAT La ville autrement SALON IMMOBILIER

Plus en détail

Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol

Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol Définition du programme d actions de l Agenda 21 de Ménétrol Suite au choix définitif des axes stratégiques, les élus et les habitants se sont réunis autour d un nouvel atelier «P tit déj» de l Agenda

Plus en détail

Un jardin communautaire à Delémont

Un jardin communautaire à Delémont Un jardin communautaire à Delémont Sommaire De la graine... p. 3 Qu'est-ce qu'un jardin communautaire? p.4...a l'éclosion d'une fleur p5 Un jardin communautaire à Delémont. Les besoins spécifiques. Instigatrice

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie Pacte pour le Jardin Agir pour plus de jardins dans la vie A l origine, un fort désir de jardin exprimé par les Français Lancé fin 2010, un sondage exclusif réalisé par Harris interactive* a pu mettre

Plus en détail

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs!

Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée. Outil de valorisation et de gestion de l espace rural. Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Colloque DREAL 10 Janvier 2014 Paysages, tous acteurs! Contrat Les Contrats Paysages Ruraux en Vendée Outil de valorisation et de gestion de l espace rural I. Enjeux des Contrats Paysages Ruraux. Une démarche

Plus en détail

Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville

Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville Éco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France Cultivez la ville A1 Éco-quartier de Louvres et Puiseux-en-France De nouveaux quartiers à vivre Situé à 4 km de l aéroport de Paris-Charlesde-Gaulle, hors Plan

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de modification de façade : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République -

Plus en détail

Commune d Auribeau. auribeau C.1. C.1 n de fiches. Réhabilitation des cinq logements sociaux. Amélioration de la qualité de vie dans le village.

Commune d Auribeau. auribeau C.1. C.1 n de fiches. Réhabilitation des cinq logements sociaux. Amélioration de la qualité de vie dans le village. auribeau Commune d Auribeau C1 C2 AXE 1 - Maîtriser l étalement urbain AXE 2 - Renforcer l attractivité AXE 3 - Améliorer l accessibilité des villes et villages AXE 4 - Prendre en compte l environnement

Plus en détail

Atelier 4 Gestion des ressources naturelles biodiversité agriculture - Contribution citoyenne

Atelier 4 Gestion des ressources naturelles biodiversité agriculture - Contribution citoyenne Atelier 4 Gestion des ressources naturelles biodiversité agriculture - Contribution citoyenne Ressources naturelles : l eau Impact des boues de STEP (épandue) sur la qualité de l eau : des mesures au préalable

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

tourisme responsable Agir ensemble SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET

tourisme responsable Agir ensemble SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET Développement durable et tourisme responsable Agir ensemble pour un Tourisme Durable SULLY-SUR-LOIRE 18 novembre 2008 Intervenants : Élodie RAYMOND, Bruno BRET 1 Plan de l intervention 1 : Définitions

Plus en détail

BIODIVERSITÉ ET PROJET

BIODIVERSITÉ ET PROJET BIODIVERSITÉ ET PROJET FERROVIAIRE, COMMENT INTÉGRER LES GRANDS ENJEUX ÉCOLOGIQUES? FNE Pays de la Loire Xavier METAY 18 novembre 2014 Redon FNE et LNOBPL, quels liens? Le mouvement associatif lié à France

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Espace agricole Nb 220 logements densité 40 log/ha Hauteur R+1 et attique Elément remarquable du site à préserver Canaux à maintenir Noues paysagères à

Plus en détail

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Organisé par En partenariat avec «Quels effets des programmes de restauration des zones humides sur l état des eaux?» Laurent VIENNE Chargé de mission

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

1 DEB/SDEN/EN2. 2ème JOURNÉE NATIONALE DE L AGROFORESTERIE. AgroParisTech Le 17 décembre 2015

1 DEB/SDEN/EN2. 2ème JOURNÉE NATIONALE DE L AGROFORESTERIE. AgroParisTech Le 17 décembre 2015 2ème JOURNÉE NATIONALE DE L AGROFORESTERIE AgroParisTech Le 17 décembre 2015 Trame verte et bleue et agroforesterie : Outils en faveur de la biodiversité MEDDE SDEN A. LOMBARD Pôle TVB 1 DEB/SDEN/EN2 TVB

Plus en détail

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services Une offre complète à votre service innovation - coopération mutualisation - services Un projet collectif dynamique et innovant o L association a pour objectif de développer et promouvoir la mutualisation

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

TARIFS RANDONNEE JOURNEE QUAD PERSO 2014

TARIFS RANDONNEE JOURNEE QUAD PERSO 2014 TARIFS RANDONNEE JOURNEE... 8 H 30... 9 H 15 Accueil Départ randonnée... 10 H 45 Pause casse croûte... 13 H Repas dans un restaurant... 17 h 45 Retour Domaine 5/6 110 40 7/9 90 40 10/15 80 40 16/18 75

Plus en détail

«Le sol en question» Enquête auprès des adhérents et inscrits à la newsletter Plante & Cité, et groupes de travail AITF. Réalisée en juin-juillet 2009

«Le sol en question» Enquête auprès des adhérents et inscrits à la newsletter Plante & Cité, et groupes de travail AITF. Réalisée en juin-juillet 2009 «Le sol en question» Enquête auprès des adhérents et inscrits à la newsletter Plante & Cité, et groupes de travail AITF Réalisée en juin-juillet 2009 Résumé des retours d enquête «le sol en question» Questionnaire

Plus en détail