Qu est-ce que la cryothérapie? Exposition d un patient à des températures de froid extrême (- 120 C à C) pour un temps variant de 1 à 3 minutes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu est-ce que la cryothérapie? Exposition d un patient à des températures de froid extrême (- 120 C à C) pour un temps variant de 1 à 3 minutes"

Transcription

1

2 Qu est-ce que la cryothérapie? Exposition d un patient à des températures de froid extrême (- 120 C à C) pour un temps variant de 1 à 3 minutes

3 Histoire Froid utilisé à des fins thérapeutiques depuis longtemps (Hippocrate) : antalgique, anti-inflammatoire, traumatismes, tuméfactions. Bénéfices du froid sur la santé vantés par les nordiques (bains en eau glacée ou neige). CCE en 1978 (Japon, Pr. YAMAUCHI). Résultats présentés pour la première fois au congrès Européen des rhumatologues à Wiesbaden en Depuis quelques années, partout dans le monde, développement CCE (sportifs, santé, esthétique).

4 Matériel La chambre de cryothérapie chambre préliminaire (- 40 C à -60 C) + chambre principale (-120 C à -140 C). Vêtu d un maillot de bain, chaussettes, gants, protection pour la tête et masque Cryosauna cabine individuelle (-130 C à -150 C) Tête en dehors de la cabine Vêtu d un maillot de bain, chaussettes, gants

5 Les effets Antalgiques : ralentit la vitesse de transmission des influx nerveux, donc réduit la douleur. Anti-inflammatoires et anti-oedémateux : diminution des cytokines pro-inflammatoires et augmentation des cytokines anti-inflammatoires Vasomoteur : meilleur apport d O2 aux tissus, drainage des cellules endommagées, des toxines et autres déchets métaboliques. Accélère la cicatrisation

6 Système immunitaire : augmente l activité immunitaire, diminue la virulence des germes, évite la prolifération des virus et bactéries. Stress oxydatif : augmente l activité totale antioxydante Ostéogenèse : élévation significative des niveaux d ostéoprotégérine (OPG), résorption des inflammations (polyarthrite rhumatoïde)

7 Humeur et dépression : rôle possible, à court terme, de la CCE comme adjuvant thérapeutique des troubles de l humeur et de l anxiété Esthétique : la lutte contre le froid (thermogénèse) brûle beaucoup de calories, donc réduit la cellulite et aide à perdre du poids.

8 Indications validées Rhumatismes inflammatoires Spondylarthropathie ankylosante Spasticité musculaire Neurodermites Psoriasis et lichen plan Contusion musculaire Tendo-myopathie Amélioration de la rééducation du sportif blessé Amaigrissement et qualité de la peau Récupération musculaire et fonctionnelle Tendinite Gain d amplitude Prévention surentrainement Indications à valider Trouble du sommeil Dépression Asthme Trouble de la proprioception de l appareil locomoteur Migraine Autre pathologie chronique du derme

9 Entrée dans la CCE Choc thermique Diminution nette de la température cutanée Vasoconstriction et stimulation des récepteurs périphériques au froid Stimulation sympathique Redistribution vasculaire vers organes centraux Réactions neuroendocriniennes Augmentation du VES Augmentation du débit sanguin au niveau musculaire Meilleure oxygénation, meilleure élimination des déchets métaboliques Réduction de la souffrance musculaire Principe en médecine du sport Amélioration cicatrisation microlésions Persistance du phénomène 2h après une séance Meilleure récupération musculaire

10 Contre-indications absolues Hypertension artérielle non contrôlée Infarctus du myocarde de moins de 6 mois Insuffisance respiratoire Insuffisance circulatoire Angine de poitrine Pacemaker Artériopathie de stade 3 ou 4 Thrombose veineuse profonde Infection respiratoire aiguë Colique néphrétique Anémie profonde Allergie au froid Cryoglobulinémie Infection cutanée aiguë bactérienne ou virale Infection profonde aiguë Prise d alcool ou de drogues Contre-indications relatives Trouble du rythme cardiaque Insuffisance valvulaire Rétrécissement valvulaire Artériopathie stade 1 et 2 Cardiopathie ischémique Syndrome de Raynaud Polyneuropathies Grossesse > 4 mois Claustrophobie (!!)

1 er PARTIE : PRESENTATION DE LA CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER

1 er PARTIE : PRESENTATION DE LA CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER 1 er PARTIE : PRESENTATION DE LA CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER A) HISTORIQUE Le froid est utilisé à des fins thérapeutiques depuis bien longtemps. En effet on retrouve déjà dans les aphorismes d Hippocrate

Plus en détail

Déclaration de consensus relative à la cryothérapie du corps entier (CCE) BAD VÖSLAU, BASSE-AUTRICHE FEVRIER 2006

Déclaration de consensus relative à la cryothérapie du corps entier (CCE) BAD VÖSLAU, BASSE-AUTRICHE FEVRIER 2006 Déclaration de consensus relative à la cryothérapie du corps entier (CCE) BAD VÖSLAU, BASSE-AUTRICHE FEVRIER 2006 DECLARATION DE CONSENSUS RELATIVE À LA CRYOTHÉRAPIE DU CORPS ENTIER BAD VÖSLAU, BASSE-AUTRICHE

Plus en détail

Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier

Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier Page 1 : Document à remettre à l opérateur CRYOSENS à votre arrivée au centre de Cryothérapie Corps Entier (CCE) Cette page est à faire

Plus en détail

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES

Module 1 - Unité 1 TABLE DES MATIÈRES Module 1 - Unité 1 Chapitre 1 : Chimie du corps humain... 1.1-1 Chapitre 2 : La cellule... 1.2-1 Chapitre 3 : Appareils ou systèmes organiques... 1.3-1 Examen du module 1 Listes de médicaments et constantes

Plus en détail

LA CRYOTHERAPIE DU CORPS ENTIER (CCE)

LA CRYOTHERAPIE DU CORPS ENTIER (CCE) LA CRYOTHERAPIE DU CORPS ENTIER (CCE) La cryothérapie corps entier (CCE) est très répandue dans les pays de l'est et en particulier en Pologne où elle est largement utilisée et fait l'objet de prise en

Plus en détail

Visite Médicale. Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier. Page 1 : Cette page est à faire remplir par votre médecin

Visite Médicale. Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier. Page 1 : Cette page est à faire remplir par votre médecin Visite Médicale Non-contre-indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier Page 1 : Cette page est à faire remplir par votre médecin SEULE CETTE PAGE EST A REMETTRE A L OPERATEUR CRYOMEDICA A

Plus en détail

Non- contre- indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier

Non- contre- indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier Non- contre- indication à la pratique de la Cryothérapie Corps Entier Page 1 : Document à remettre à l opérateur Cryo Connection à votre arrivée pour la séance. Cette page est à faire remplir à votre médecin.

Plus en détail

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation et Médecine et Traumatologie du Sport Acte médical

Plus en détail

Présence de dispositif médical sous--cutané (pace--maker, neurostimulateur, etc..) :

Présence de dispositif médical sous--cutané (pace--maker, neurostimulateur, etc..) : QUESTIONNAIRE MÉDICAL Nom : Date de naissance : E-mail : Prénom : Age : Téléphone : Discipline sportive pratiquée : Indication médicale :, par le médecin : Diagnostic médical : A visée de : Traitement

Plus en détail

Cryothérapie Corps Entier Cryophysiothérapie Corps Entier

Cryothérapie Corps Entier Cryophysiothérapie Corps Entier Frédéric DUBAYLE, Masseur-Kinésithérapeute Cryothérapie Corps Entier Cryophysiothérapie Corps Entier DOSSIERS MÉTHODE La Cryothérapie Corps Entier (CCE) fait aujourd hui partie intégrante d un vaste ensemble

Plus en détail

PHYSIOTHERAPIE. 1. Antalgie (TENS : neuro stimulation trans-cutanée)

PHYSIOTHERAPIE. 1. Antalgie (TENS : neuro stimulation trans-cutanée) PHYSIOTHERAPIE Physiothérapie à l international ça désigne ce que nous on appelle la kiné. Utilisation de machines spécifiques ou d agents physiques : Electrothérapie, thermothérapie, ultrasonotherapie,

Plus en détail

Cabine de cryothérapie à contraste thermique

Cabine de cryothérapie à contraste thermique Cabine de cryothérapie à contraste thermique SPORT, SANTE, BIEN-ÊTRE AU DESSOUS DU ZERO La technologie européenne au service de la cryothérapie. L utilisation innovante du contraste thermique. Découvrez

Plus en détail

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM

IRBMS. Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM IRBMS http://www.irbms.com Institut Régional de Biologie et de Médecine du Sport N ORD PAS- DE-CALAIS WWW. IRBMS. COM Titre : «Traumatismes sportifs : conduites à tenir en cas d urgence» Auteur(s) : Dr.

Plus en détail

Cryo. Cryothérapie Le froid, chaudement conseillé depuis toujours!

Cryo. Cryothérapie Le froid, chaudement conseillé depuis toujours! FR Cryo Cryo Cryothérapie Le froid, chaudement conseillé depuis toujours! Les Romains utilisaient déjà la neige et la glace pour réduire les douleurs et les oedèmes. Une thérapie moderne adaptée à vos

Plus en détail

TMS et nouvelles techniques de kinésithérapie

TMS et nouvelles techniques de kinésithérapie TMS et nouvelles techniques de kinésithérapie Journée de la société de médecine du travail NIETO Frédéric Kinésithérapeute Pôle Med Sport Les troubles musculosquelettiques (TMS) affectent les muscles,

Plus en détail

La cryothérapie corps entier individuelle

La cryothérapie corps entier individuelle La cryothérapie corps entier individuelle MADE IN FRANCE La cryothérapie corps entier Santé pour tous ion t a r é p u c é R physique Bien-être Crédit photo : Boris DIAW LA CRYOTHÉRAPIE CORPS ENTIER UNE

Plus en détail

Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO

Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO Image not found https://www.matmedical-f Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO La Magnétothérapie MAS Classic Pro SCHWA MEDICO, est un système de magnéto-thérapie corporelle utilisant les champs

Plus en détail

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie Dr Mehdi Roudesli SPORT & SANTE Ou L activité physique en prévention primaire et tertiaire de différentes pathologies chroniques Introduction

Plus en détail

Plus d informations sur les effets positifs de Areasana Snowellness

Plus d informations sur les effets positifs de Areasana Snowellness Plus d informations sur les effets positifs de Areasana Snowellness Entraînement des vaisseaux sanguins Indépendamment de la température extérieure, le corps dépense, en toute situation et selon les principes

Plus en détail

J ai un psoriasis, pourquoi

J ai un psoriasis, pourquoi J ai un psoriasis, pourquoi dois-je consulter plusieurs spécialistes? Dans la très grande majorité des cas, le psoriasis se manifeste par des symptômes cutanés. Les cellules de l épiderme se renouvellent

Plus en détail

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes.

Marche nordique. La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Marche nordique La Marche Nordique est un sport complet, facile, sans danger et accessible à une majorité de personnes. Il vous permet de : - Bouger et améliorer votre condition physique (cardiorespiratoire+endurance)

Plus en détail

novembre et décembre 2016 Prix de la formation 600. Animation Brigitte du Castel

novembre et décembre 2016 Prix de la formation 600. Animation Brigitte du Castel Un séminaire de 5 jours en 2 week-end Milly la Forêt - 91490 11-12-13 novembre et 10-11 décembre 2016 Prix de la formation 600 Animation Brigitte du Castel Photo extraite du film d'olivia Sinet - Une production

Plus en détail

La cryothérapie corps entier individuelle

La cryothérapie corps entier individuelle La cryothérapie corps entier individuelle MADE IN FRANCE La cryothérapie corps entier Vitalité ion t a r é p u c é R physique Bien-être Crédit photo : Boris DIAW LA CRYOTHÉRAPIE CORPS ENTIER UNE EXPÉRIENCE

Plus en détail

LAVERGNE TRAITEMENTS OSTEOPATHIQUES LAVERGNE OSTEOPATHIC TREATMENTS JOHANNE LAVERGNE RMT QUESTIONNAIRE SANTÉ LIEN AVEC VOUS?

LAVERGNE TRAITEMENTS OSTEOPATHIQUES LAVERGNE OSTEOPATHIC TREATMENTS JOHANNE LAVERGNE RMT QUESTIONNAIRE SANTÉ LIEN AVEC VOUS? QUESTIONNAIRE SANTÉ PRÉNOM DATE DE NAISSANCE ADRESSE CODE POSTAL NUMÉRO TÉLÉPHONE BUREAU OCCUPATION (S) COURRIEL MÉDECIN NUMÉRO TÉLÉPHONE COMMENT AVEZ- VOUS ENTENDU PARLER DE NOUS? EN CAS D URGENCE PRÉNOM

Plus en détail

CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER CRYOPHYSIOTHERAPIE CORPS ENTIER

CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER CRYOPHYSIOTHERAPIE CORPS ENTIER CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER CRYOPHYSIOTHERAPIE CORPS ENTIER Auteur : Fréderic DUBAYLE Masseur-Kinésithérapeute Chapeau : LA CRYOTHERAPIE CORPS ENTIER (CCE) fait aujourd hui partie intégrante d un vaste ensemble

Plus en détail

Cœur et conditions extrêmes

Cœur et conditions extrêmes Cœur et conditions extrêmes R. Brion Lyon Groupe Exercice Réadaptation et Sport Société Française de Cardiologie Conditions physiques extrêmes Hypobare Conditions psychologiques extrêmes 1) Température

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur

Les traitements non médicamenteux de la douleur Les traitements non médicamenteux de la douleur D R G U Y C H A T A P Prévalence de la douleur chez le SA 2 Au domicile : 25 à 50% En institution : 70% 1 Les douleurs en institution 3 Lombalgies : 40%

Plus en détail

MHW cherche les meilleures technologies dans le milieu de la rééducation, physiothérapie, physio-esthétique et médecine esthétique.

MHW cherche les meilleures technologies dans le milieu de la rééducation, physiothérapie, physio-esthétique et médecine esthétique. La société constituée en la dénomination de MHW est née de la collaboration d un spécialiste du secteur avec une expérience internationale dans le sport de haut niveau et Fisioline, une société fabricante

Plus en détail

Horaires du stage D Aromatologue

Horaires du stage D Aromatologue Horaires du stage D Aromatologue Journées 1 à 15 Du lundi au vendredi De 09h00 à 12h00 93h00 de cours théoriques et pratiques et De 13h30 à 17h00 (Sauf Lundi début des cours à 10h00 et Vendredi fin des

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE

LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE ET REEDUCATION FONCTIONNELLE Par l'utilisation raisonnée, dans un but thérapeutique, d'agents physiques appropriés (cryothérapie, pressothérapie, électrothérapie, ultrasons,

Plus en détail

Le Rugby: un Sport Santé?

Le Rugby: un Sport Santé? 1 Le Rugby: un Sport Santé? La pratique Sport Santé proposée par la Fédération Française de Rugby Saison 2015/2016 Phase Expérimentale 2 Le Rugby à 5? Délégation ministérielle (2008 ) - anciennement «Rugby

Plus en détail

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE Programme des séminaires Année 2017 2018 Les cours ont lieu sur l hôpital Bicêtre Vendredi 15 Septembre 2017 9h - 11h 11h - 13h Méthodologies employées en médecine factuelle

Plus en détail

Symptômes cliniques et diagnostics différentiels de l ischémie de la main

Symptômes cliniques et diagnostics différentiels de l ischémie de la main 22ème Cours Congrès de la Société Française de l Abord Vasculaire Lyon Samedi 17 Juin 2017 Symptômes cliniques et diagnostics différentiels de l ischémie de la main Dr Stéphane EDET Démarche diagnostique

Plus en détail

MOPSYS CATALOGUE DE FORMATIONS DES DÉLÉGUÉS MÉDICAUX

MOPSYS CATALOGUE DE FORMATIONS DES DÉLÉGUÉS MÉDICAUX MOPSYS CATALOGUE DE FORMATIONS DES DÉLÉGUÉS MÉDICAUX Le système cardiovasculaire Le système cardiovasculaire Notions fondamentales de cardiologie ref: CA011011 Ce module décrit en détail le fonctionnement

Plus en détail

Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil?

Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil? Qu est-ce que le syndrome d apnées du sommeil? Lorsque vous êtes atteint de SAHOS (syndrome d apnées hypopnées obstructives du sommeil), votre sommeil est caractérisé par des pauses respiratoires répétées

Plus en détail

https://www.fondation-fondamental.org/avancer-avec-la-recherche/diffuserles-savoirs/cycles-de-conferences#immunopsychiatrie

https://www.fondation-fondamental.org/avancer-avec-la-recherche/diffuserles-savoirs/cycles-de-conferences#immunopsychiatrie SYSTÈME IMMUNITAIRE, INFLAMMATION, DÉPRESSION (et/ou anxiété) Le cerveau possède son propre système immunitaire, lequel est également en lien avec celui de l organisme. L activation du système immunitaire

Plus en détail

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé.

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. ! Les nombreux bienfaits de l activité physique sur la santé! ne sont plus à démontrer:

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

ETATS DE CHOC. Pression artérielle = DC/VSC/RVP. DC = pré-charge/post charge/ves/fc PPC = PAM-PIC

ETATS DE CHOC. Pression artérielle = DC/VSC/RVP. DC = pré-charge/post charge/ves/fc PPC = PAM-PIC ETATS DE CHOC Insuffisance aiguë de la perfusion cellulaire entraînant une ischémie et une hypoxie cellulaire. La cellule entre alors dans un métabolisme anaérobie avec production d acide lactique entraînant

Plus en détail

NOM : Prénom :.. Né(e) le :.../.../... CE QUESTIONNAIRE EST REMPLI PAR : votre médecin traitant une autre personne (précisez :.)

NOM : Prénom :.. Né(e) le :.../.../... CE QUESTIONNAIRE EST REMPLI PAR : votre médecin traitant une autre personne (précisez :.) ETIQUETTE PATIENT QUESTIONNAIRE MEDICAL : PRE-OPERATOIRE NOM : Prénom :.. Né(e) le :.../.../..... INTERVENTION : Médecin Traitant :. Prévue le Tél :.. CE QUESTIONNAIRE EST REMPLI PAR : vous-même votre

Plus en détail

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire Le handicap d origine cardio-vasculaire : Le Handicap d origine cardio- vasculaire MIA Items 49 & 53 UFR Médecine Montpellier Nîmes Les déficits incapacité handicap adaptés au niveau cardio-vasculaire

Plus en détail

RESEAU DIABETE OBESITE 43. «Forme et santé du patient à risque cardio vasculaire: ré entrainement à l effort»

RESEAU DIABETE OBESITE 43. «Forme et santé du patient à risque cardio vasculaire: ré entrainement à l effort» RESEAU DIABETE OBESITE 43 «Forme et santé du patient à risque cardio vasculaire: Présentation du Réseau Diabète Obésité 43 Association loi 1901, regroupe des professionnels de santé libéraux et hospitaliers

Plus en détail

THROMBOSE. - les caillots sanguins formés après la mort (caillots post mortem ou cadavériques)

THROMBOSE. - les caillots sanguins formés après la mort (caillots post mortem ou cadavériques) I Introduction THROMBOSE On appelle thrombose la coagulation du sang dans les cavités vasculaires (artères, veines, capillaires ou cavités cardiaques) durant la vie. Cette définition élimine: - les caillots

Plus en détail

Sangsues ou Hirudothérapie

Sangsues ou Hirudothérapie Sangsues ou Hirudothérapie Les sangsues sont utiles pour remédier aux situations de congestions, d inflammations, de douleurs. Environ 120 maladies douleurs peuvent être traitées avec les sangsues Les

Plus en détail

Thèmes et actions de l e-dpc

Thèmes et actions de l e-dpc Thèmes et actions de l e-dpc 2016 Les addictions Le cannabis augmente-t-il le risque d autres drogues chez l adolescent? Tabac : état des lieux, de la dépendance au sevrage Repérage de la consommation

Plus en détail

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum.

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum. Centre polyvalent «Bucurestii Noi» - Cabinet de kinésithérapie La kinésithérapie est un traitement paramédical individualisé, constitué d exercices physiques, statiques ou dynamiques. Ce type de thérapie

Plus en détail

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 L abord kinésithérapique dans la PR CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 Introduction La kinésithérapie, avec l ergothérapie, la podologie et l appareillage, fait partie des spécialités mises en œuvre

Plus en détail

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE

DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE DIU D ACUPUNCTURE SCIENTIFIQUE Vendredi 25 Septembre 2015 Programme des séminaires Année 2015 2016 9h - 11h 11h - 13h Méthodologies employées en médecine factuelle en corrélation avec l Acupuncture Scientifique

Plus en détail

VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair

VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair Jean Baptiste LAMY Catherine DUCLOS Alain VENOT VCM langage de Visualisation des Connaissances Médicales Formation éclair 1 Exercice A B C D E F G H I J 2 Réponses A B C D E Pathologie cardiaque Troubles

Plus en détail

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES

TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES ANTI-DOULEUR ANTI-DOULEUR - Fiche 12 TRAITEMENT DES TENDINOPATHIES QU EST-CE QU UNE TENDINITE? La tendinite est une inflammation d un tendon qui provoque une douleur importante et qui peut devenir chronique.

Plus en détail

Les diurétiques Dr. Djeghri

Les diurétiques Dr. Djeghri Les diurétiques Dr. Djeghri Physiopathologie de l HTA essentielle : La pression artérielle moyenne est égale au produit du débit cardiaque par les résistances artérielles systémiques. Le débit cardiaque

Plus en détail

LES BRÛLURES. Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO

LES BRÛLURES. Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO Progress Santé BTS diététique 2è année Physiopathologie E. CASO LES BRÛLURES I. La peau : structure et rôles La peau constitue l organe le plus grand de l organisme : elle représente 16% de son poids total.

Plus en détail

L hypothermie en plongée Objectifs

L hypothermie en plongée Objectifs L hypothermie en plongée Introduction La température Objectifs A la fin de cette séquence, le stagiaire connaitra les risques et les conséquences d un hypothermie. Les conséquence en plongée Conclusion

Plus en détail

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales

Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales Leçon 1 : L activité physique pour une santé et une condition physique optimales «Chez l homme, le manque d activité physique détruit la bonne condition, alors que le mouvement et l exercice physique méthodique

Plus en détail

SPORTS DEEP OSCILLATION PERSONAL SPORTS

SPORTS DEEP OSCILLATION PERSONAL SPORTS SPORTS DEEP OSCILLATION PERSONAL SPORTS Récupération musculaire accélérée, réparation plus rapide après traumatisme ou lésion de sur-sollicitation. Rééducation post opératoire plus rapide. Traitement des

Plus en détail

N.B. : Il s agit d une mise à jour de la liste introduite par la Modification 51 à l Accord-cadre.

N.B. : Il s agit d une mise à jour de la liste introduite par la Modification 51 à l Accord-cadre. LISTE DES PATHOLOGIES SPÉCIFIÉES RÈGLES 29.2 ET 29.3 DU PRÉAMBULE GÉNÉRAL MÉDECINE INTERNE SUPPLÉMENT DE CONSULTATION CIM 9 N.B. : Il s agit d une mise à jour de la liste introduite par la Modification

Plus en détail

LA PETITE HISTOIRE D UNE GRANDE ASSOCIATION! 10 ans déjà!

LA PETITE HISTOIRE D UNE GRANDE ASSOCIATION! 10 ans déjà! LA PETITE HISTOIRE D UNE GRANDE ASSOCIATION! 10 ans déjà! Une association de patients pour les patients 66% du CA sont des patients (8 sur 12) Fondée en septembre 2004 Organisme de bienfaisance en 2005

Plus en détail

Items n 181 et n 186

Items n 181 et n 186 Items n 181 et n 186 N 181 Réaction in ammatoire : aspects biologiques et cliniques Conduite à tenir : Expliquer les principaux mécanismes et les manifestations cliniques et biologiques de la réaction

Plus en détail

Vous trouverez les bases de la physionutrition, également appelée micronutrition.

Vous trouverez les bases de la physionutrition, également appelée micronutrition. La physionutrition CABINET de Micronutrition Docteur Jérôme MILOVANOFF - bilan Micronutritionnel Adresse du site : www.docvadis.fr/jerome-milovanoff Vous trouverez les bases de la physionutrition, également

Plus en détail

Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique

Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique Cycle 2 : Approfondissement à la démarche naturopathique DATES DE STAGES THEME DE STAGE MATIERES ABORDEES Septembre 2014 Physiopathologie du système digestif et Intervenant : PICARD Catherine, Naturopathe

Plus en détail

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie Dr. J.J. LEDUC - CH S t Vincent de Paul 27 octobre 2011 DEFINITION L insuffisance cardiaque est un syndrome qui associe des composantes et des mécanismes cliniques, biologiques et étiologiques variées

Plus en détail

FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE!

FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE! FAITES LE PLEIN D ÉNERGIE! OBSERVATIONS NOTÉES CHEZ LES UTILISATEURS DE TOTAL REBOOT BASÉES SUR DES TESTS PHYSIQUES ET BIOCHIMIQUES RÉCUPÉRATION PHYSIQUE ACCÉLÉRÉE DOULEURS MUSCULAIRES ATTÉNUÉES ENDURANCE

Plus en détail

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION

LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION Page 1 de 5 LES MARQUEURS BIOLOGIQUES DE L INFLAMMATION VITESSE DE SÉDIMENTATION - VS (TARIF : 2.65 1) ) La VS des érythrocytes est la chute libre des éléments sanguins d une colonne de sang rendu incoagulable.

Plus en détail

LA CONTENTION. Insuffisance veineuse. 8 à 15% loi de Starling 7/12/2015. Les bas à varices. Les bas élastiques thérapeutiques

LA CONTENTION. Insuffisance veineuse. 8 à 15% loi de Starling 7/12/2015. Les bas à varices. Les bas élastiques thérapeutiques Les bas à varices Les bas élastiques thérapeutiques LA CONTENTION Les bas de contention Les bas de compression Seconde journée liégeoise de l insuffisance vieneuse superficielle, 14/11/2015 Dr Jean-François

Plus en détail

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie...

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie... LE SOMMEIL 1/3 de notre vie... Siège Social et Administratif : ANNECY SANTE AU TRAVAIL 12 quai de la Tournette 74000 ANNECY - Tél : 04 50 45 13 56 - Fax : 04 50 45 91 09 Site web : www.ast74.fr e-mail

Plus en détail

La sémiologie de la température du corps :

La sémiologie de la température du corps : La sémiologie de la température du corps : 1- INTRODUCTION : Chaleur corporelle T =Cte Thermogénèse Centre thermorégulateur Thermolyse Activité physique Combustion des éléments Activité vasculaire Commentaire

Plus en détail

Surmenage Sportif et Burn Out : AMDTS. Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque AMDTS. Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS

Surmenage Sportif et Burn Out : AMDTS. Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque AMDTS. Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS Surmenage Sportif et Burn Out : Intérêt de la surveillance de la fréquence cardiaque Dr. Richard AMORETTI CHU PITIE SALPETRIERE PARIS Surmenage Sportif Le «dépassement» est une diminution de la capacité

Plus en détail

DISPOSITIF DE THERMO-CRYOGENIE CAPABLE DE PROVOQUER LE VERITABLE CHOC THERMIQUE

DISPOSITIF DE THERMO-CRYOGENIE CAPABLE DE PROVOQUER LE VERITABLE CHOC THERMIQUE HC CRYO T.SHOCK DISPOSITIF DE THERMO-CRYOGENIE CAPABLE DE PROVOQUER LE VERITABLE CHOC THERMIQUE NOTION DE CHOC THERMIQUE C est au début des années 70, que des études ont démontré la réelle efficacité du

Plus en détail

Le thermalisme et la santé

Le thermalisme et la santé Le thermalisme et la santé La rhumatologie Les pathologies qui touchent les articulations, la colonne vertébrale et les os provoquent des maux et des difficultés pour bouger, ce qui trouble la qualité

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 2 2015 / 2016 SALLE 6 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 Mercredi 21/10/2015 Jeudi 22/10/2015 Vendredi 23/10/2015 Athérome, épidémiologie

Plus en détail

LES TRAITEMENTS NON. Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009

LES TRAITEMENTS NON. Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009 LES TRAITEMENTS NON MEDICAMENTEUX Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009 LES TRAITEMENTS NON MEDICAMENTEUX INTRODUCTION STIMULATIONS THERMIQUES BALNEOTHERAPIE TECHNIQUES

Plus en détail

Réseaux sociaux santé dans la prévention et l éducation thérapeutique des Français

Réseaux sociaux santé dans la prévention et l éducation thérapeutique des Français Réseaux sociaux santé dans la prévention et l éducation thérapeutique des Français 29 novembre 2016 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Caroline DESAEGHER Nadia Auzanneau La méthodologie

Plus en détail

Enseignement de la cardiologie DCEM 2 Lyon-Est Année universitaire

Enseignement de la cardiologie DCEM 2 Lyon-Est Année universitaire Enseignement de la cardiologie DCEM 2 Lyon-Est Année universitaire 2011-2012 Enseignants de la pathologie cardio-vasculaire à Lyon-Est Pr André-Fouët Pr Bozio Pr Chevalier Pr Delahaye (coordonateur) Pr

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

Hydratation & sports aquatiques

Hydratation & sports aquatiques Hydratation & sports aquatiques Colloque nutrition 14 mars 2015 Eau 1 er constituant du corps:70% Muscle: 75% Tissu adipeux:15% Eau Fonctionnement des cellules Système cardio-vasculaire Régulation thermique

Plus en détail

CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE

CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE Mémoire du DIU de Médecine d Urgence de Montagne Dr Nathalie BIZARD Septembre 2007 L EFFORT PHYSIQUE Contraction musculaire: Energie chimique Energie mécanique Effort = consommateur

Plus en détail

THÉRAPIE VASCULAIRE PHYSIQUE bemer

THÉRAPIE VASCULAIRE PHYSIQUE bemer www.bemergroup.com PLUS DE 15 ANS DE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT DES APPLICATIONS RÉUSSIES COMME EN CAS DE: TROUBLES DE LA CICATRISATION ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS THÉRAPIE VASCULAIRE

Plus en détail

Les états de choc. Introduction. Introduction. Introduction. Introduction. Physiopathologie. Choc septique

Les états de choc. Introduction. Introduction. Introduction. Introduction. Physiopathologie. Choc septique Les états de choc Choc septique Insuffisance circulatoire aigüe secondaire à un processus infectieux responsable d une inadéquation entre besoin et apport en oxygène et pouvant entrainer une défaillance

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 28 janvier 2015 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Ce que dit le Manuel de Formation Technique Notions sur le système nerveux: Définir le cerveau, cervelet,

Plus en détail

icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace.

icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace. FR icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace. L organisme humain peut supporter pendant trois minutes une température ambiante de -110 C, l air

Plus en détail

icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace.

icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace. FR icelab, offre des conditions uniques de températures qui n existent ni sur la terre ni dans l espace. L organisme humain peut supporter pendant trois minutes une température ambiante de -110 C, l air

Plus en détail

Les Bienfaits du RIRE

Les Bienfaits du RIRE Les Bienfaits du RIRE Le Rire oxygène davantage l organisme L expiration est nettement augmentée : l air résiduel stagnant dans les poumons est bien mieux vidé, Les bronches s ouvrent par relâchement de

Plus en détail

Vieillissement : définitions

Vieillissement : définitions Vieillissement Vieillissement : définitions Le vieillissement : -l ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l organisme à partir de l âge mûr.

Plus en détail

APHORISMES 1 EN MEDECINE D'URGENCE

APHORISMES 1 EN MEDECINE D'URGENCE - 1 - APHORISMES 1 EN MEDECINE D'URGENCE A. Cardio-vasculaire 1. Toute douleur thoracique doit faire pratiquer un électrocardiogramme. 2. Toute douleur épigastrique doit faire pratiquer un électrocardiogramme.

Plus en détail

Prévention de la thrombose Traitement de la thrombose. Simplement Clexane

Prévention de la thrombose Traitement de la thrombose. Simplement Clexane Prévention de la thrombose Traitement de la thrombose Simplement Clexane Prévention de la thrombose veineuse profonde Patient à risque élevé 1x/jour Chirurgie orthopédique majeure 1, 2 au moins 5 semaines

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur. Dr Guy Chatap Praticien hospitalier Hôpital René Muret - SEVRAN

Les traitements non médicamenteux de la douleur. Dr Guy Chatap Praticien hospitalier Hôpital René Muret - SEVRAN Les traitements non médicamenteux de la douleur Dr Guy Chatap Praticien hospitalier Hôpital René Muret - SEVRAN Intérêt des traitements non médicamenteux Pas (ou peu) de contre-indications Alternative

Plus en détail

Algodystrophie (SDRC 1)

Algodystrophie (SDRC 1) Algodystrophie (SDRC 1) Physiopathologie Présentations cliniques Dr Joël DAMIANO Rhumatologue Définition Algodystrophie Syndromes douloureux régional complexe de type 1 (Complex regional pain syndrome

Plus en détail

Atelier Douleurs de la personne amputée. Trame éducation thérapeutique

Atelier Douleurs de la personne amputée. Trame éducation thérapeutique Atelier Douleurs de la personne amputée Trame éducation thérapeutique La douleur après amputation est un symptôme très fréquent peut être de plusieurs origines peut se manifester dans plusieurs localisations

Plus en détail

III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique

III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique 1) Changements observés à l exercice sousmaximal - Ralentissement de la FC - Augmentation du VES - Diminution du débit sanguin / kg de

Plus en détail

POSTPARTUM DEEP OSCILLATION PERSONAL POSTPARTUM

POSTPARTUM DEEP OSCILLATION PERSONAL POSTPARTUM POSTPARTUM DEEP OSCILLATION PERSONAL POSTPARTUM Traitement non invasif des douleurs mammaires post-natales dues aux montées de lait. Diminution des douleurs et amélioration de la cicatrisation lors des

Plus en détail

«La sémiologie de la température du corps»

«La sémiologie de la température du corps» Université des Frères Mentouri Faculté de Médecine de Constantine Clinique de Médecine Interne CHU Benbadis Constantine Enseignement de Sémiologie de la 3 ème Année de Médecine «La sémiologie de la température

Plus en détail

Je m'informe sur la fibrillation auriculaire

Je m'informe sur la fibrillation auriculaire Je m'informe sur la fibrillation auriculaire Cabinet Médical du Golf Adresse du site : www.docvadis.fr/medecindugolf Validé par le Comité Scientifique Cardiologie Des battements du cœur, rapides et irréguliers,

Plus en détail

COMMENT TRAITER SÉRIEUSEMENT LA CELLULITE?

COMMENT TRAITER SÉRIEUSEMENT LA CELLULITE? COMMENT TRAITER SÉRIEUSEMENT LA CELLULITE? > ANTI-CELLULITE > AMINCISSEMENT > APRÈS-BÉBÉ > BIEN-ÊTRE www.endermologie.com 0 800 803 806 01 Comprendre la cellulite Indépendamment des causes hormonales qui

Plus en détail

ELEMENTS DE PSYCHOSOMATIQUES

ELEMENTS DE PSYCHOSOMATIQUES ELEMENTS DE PSYCHOSOMATIQUES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Objectif principal Montrer l intrication du psyché avec le soma dans une co-occurrence qui met en gène tout thérapeute quant à la prise en charge. PLAN

Plus en détail

LES CAUSES DE L ASTHME

LES CAUSES DE L ASTHME L ASTHME EST-IL LIÉ AU TABAC? 6 Le tabagisme joue un rôle aggravant indiscutable de l asthme. Parmi les éléments toxiques constituant la fumée de cigarette, certains agents irritants sont très agressifs

Plus en détail

Nouveau document jm

Nouveau document jm Definition et classification Suivi des modifications Version Valable et définitif à partir du Modifié sans changement de version Description, remarques (rédigées par l auteur) Paraphe de l auteur (initiales)

Plus en détail

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport Annexe2 CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME Société Française de Médecine du Sport 1 - FICHE D EXAMEN MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE

Plus en détail

ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE

ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE ADMISSION EN EHPAD DOSSIER MEDICAL STANDARDISE A remplir par le médecin-traitant Elaboré par les médecins gériatres de Côte d Or ETAT CIVIL NOM :. NOM de JEUNE FILLE :. PRENOMS :. DATE et LIEU de NAISSANCE

Plus en détail

SYMPTOMATOLOGIE DE LA MENOPAUSE. Docteur Hortense Baffet Gynécologue médicale Hôpital Jeanne de Flandres Journée du 30/11/2012

SYMPTOMATOLOGIE DE LA MENOPAUSE. Docteur Hortense Baffet Gynécologue médicale Hôpital Jeanne de Flandres Journée du 30/11/2012 SYMPTOMATOLOGIE DE LA MENOPAUSE Docteur Hortense Baffet Gynécologue médicale Hôpital Jeanne de Flandres Journée du 30/11/2012 Carence œstrogénique et signes fonctionnels: étude PEPI SYMPTÔMES % SYMPTÔMES

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail