L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L essentiel de la filière. viande bovine française 2014"

Transcription

1 L essentiel de la filière viande bovine française 2014

2 Sommaire

3 Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation

4 CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008 et n 1308/2013) Veau Bovin mâle ou femelle de moins de 8 mois. Règlement (CE) n 1308/2013 Très jeune bovin Bovin mâle ou femelle entre 8 et 12 mois. FEMELLE Génisse : Bovin femelle âgée de plus de 12 mois qui n a pas vêlé. La génisse devient une vache dès son premier veau. Vache : Femelle ayant vêlé. 4 Cheptel - Document INTERBEV 2014 MÂLE Broutard Jeune animal à la pâture, destiné à être engraissé Jeune bovin : Bovin mâle âgé de 12 à 24 mois. Bœuf : Mâle adulte âgé de plus de 12 mois castré. Taureau : Mâle adulte âgé de plus de 24 mois non castré.

5 Cheptel français (source FranceAgriMer - SSP d après BDNI 2013) 0,41 million de bœufs et taureaux 0,91 million de bovins mâles d un an 0,70 million de génisses de boucherie 1,96 million de génisses laitières (renouvellement) 1,86 million de génisses allaitantes (renouvellement) 19,1 millions de têtes 5,45 millions de bovins mâles et femelles de moins d un an 4,10 millions de vaches allaitantes 3,70 millions de vaches laitières Cheptel Cheptel bovin mondial, européen et français en 2012 (en millions de têtes) : 1485 (28) : 87,7 : 19,1 Cheptel - Document INTERBEV

6 Filière bovine française (source : Idele 2013) élevages détenteurs d au moins une vache élevages possédant plus de 5 vaches laitières élevages possédant plus de 5 vaches allaitantes dont élevages spécialisés de plus de 20 vaches allaitantes 6 Cheptel - Document INTERBEV 2014

7 Répartition géographique des élevages bovins en France (source BDNI traitement Agreste 2012) 1 exploitation sur 2 détient des ruminants en France 50 vaches en moyenne par exploitation française DOM - TOM : Vaches allaitantes Vaches laitières milliers de têtes Cheptel - Document INTERBEV

8 Différents systèmes d élevage allaitant spécialisés en France (source : Idele 2013) élevages producteurs de veaux lourds ou veaux sous la mère élevages «engraisseurs spécialisés» Développés en complément de grandes cultures ou d autres productions animales, ces ateliers achètent des broutards aux systèmes naisseurs et les engraissent avec les fourrages et céréales de l exploitation souvent complétés par l apport de coproduits (pulpes, drêches...) issus des industries agroalimentaires de la région élevages de «naisseurs spécialisés» Dans des régions à dominance herbagère avec pas ou peu de surfaces labourables, production principale d animaux maigres nourris à l herbe ensuite vendus à des engraisseurs spécialisés élevages «naisseurs-engraisseurs» Dominant dans le grand Ouest et à la périphérie des zones de montagne, ces systèmes engraissent la majeure partie des animaux du troupeau allaitant grâce à la présence de terres labourables pour cultiver du maïs fourrage et des céréales. 8 Cheptel - Document INTERBEV 2014

9 Répartition géographique des élevages de veaux de boucherie en France (Chiffres Source : GEB - Institut de l Elevage d après BDNI-Normabev) Basse-Normandie : (7%) Bretagne : (27%) Auvergne : (5%) Rhône-Alpes : (7%) Pays de la Loire : (19%) Poitou-Charentes : (3%) Aquitaine : (10%) Midi-Pyrénées : (10%) régions élèvent 88% des veaux de boucherie (laitiers et croisés) 2700 exploitations ( 50 sorties / an) VEAUX Cheptel - Document INTERBEV

10 4 signes officiels de qualité (source Fil Rouge ) 3% de la production française = part des bovins sous signes officiels de qualité. Label Rouge Label Rouge + IGP IGP AOC BIO Tonnages Evolution 2012/2013-3,40% + 24,89% - 5,09% +1,31% 10 Cheptel - Document INTERBEV 2014

11 CHIFFRES FILIÈRE France (FranceAgriMer 2013) producteur européen de viande bovine. 4,1 millions de vaches allaitantes, 3,7 millions de vaches laitières. producteur européen de veaux de boucherie avec 1,3 million de veaux finis en 2013, suivi de près par les Pays-Bas et l Italie. Chiffres filière pays européen (UE 28) détenteur de vaches allaitantes avec 34 % des vaches allaitantes du cheptel européen devant l Espagne (15 %), le Royaume-Uni (13 %) et l Irlande (9 %). 0,7 milliard d d excédent de la balance commerciale. (Source Idele 2013) 7,6 milliards d de chiffre d affaires. (Livre blanc CNE-2011) Chiffres filière - Document INTERBEV

12 Chiffres emplois (source Etats Généraux de l Interprofession Bétail et Viande) 1 er secteur agricole en termes d emplois emplois directs ou indirects estimés (estimation CNE pour l ensemble des filières d élevage de ruminants) AMONT élevages avec au moins une vache équivalent temps plein estimés AVAL employés dans les entreprises de commerce, négoces et marchés aux bestiaux employés dans les 65 organisations de producteurs de bovins employés dans l industrie de l abattage/découpe (toutes espèces) employés en boucherie artisanale employés de bouchers en GMS 12 Chiffres filière - Document INTERBEV 2014

13 Production mondiale de viande bovine (gros bovins + veaux en millions de tonnes équivalent carcasse) (FAO, USDA, 2013) USA 11 MT Brésil 9,9 MT Europe (27 - dont la France) 7,7 MT Chine 5,8 MT Inde 4 MT Monde 67,5 MT Argentine 2,8 MT France 1,5 MT Chiffres filière - Document INTERBEV

14 Production européenne de viande bovine (gros bovins + veaux, chiffres 2013 en millions de tonnes équivalent carcasse) (source FranceAgrimer 2013) France 1,5 MT Allemagne 1,1 MT Italie 0,9 MT Royaume uni 0,8 MT Espagne 0,6 MT UE 28 7,5 MT Irlande 0,5 MT 14 Chiffres filière - Document INTERBEV 2014

15 Production européenne de viande de veau (chiffres 2013 en tonnes équivalent carcasse) (source FranceAgrimer 2013) France T Pays-Bas T UE T Italie T Belgique T Allemagne T Autres T VEAUX Chiffres filière - Document INTERBEV

16 Devenir des veaux allaitants (source Idele 2013) 1% bœufs 2% taureaux 5% veaux de boucherie 9% génisses de boucherie 24% jeunes bovins engraissés en France 31% vaches allaitantes 28% broutards mâles et femelles exportés VEAUX 16 Chiffres filière - Document INTERBEV 2014

17 Devenir des veaux laitiers (source Idele 2013) 4 % veaux exportés 5 % bœufs 5 % génisses de boucherie 13 % jeunes bovins, mâles engraissés en France 39 % veaux de boucherie 34 % vaches laitières VEAUX Chiffres filière - Document INTERBEV

18 Production française de bovins finis en 2013 (hors veau) (source Idele/Eurostat) bœufs T génisses T 13% 6% vaches T Environ 65% origine allaitante 34% 47% Environ 35% origine laitière taureaux et jeunes bovins T 18 Chiffres filière - Document INTERBEV 2014

19 Abattage, import/export (hors reproducteurs) (source FranceAgrimer 2013) 4,7 millions de gros bovins et veaux abattus en France. 1,18 millions de têtes exportées dont 85% de broutards destinés à l engraissement, 5% de gros bovins destinés à la boucherie et 10% de veaux. 0,08 millions de têtes importées dont 48% de veaux, 50% de gros bovins destinés à la boucherie et 2% de gros bovins destinés à l engraissement. Équivalent carcasse de viande exportée T T équivalent carcasse de viande importée Chiffres filière - Document INTERBEV

20 De l animal au steak (rendement type d une vache allaitante (Charolaise) de 400 kg de carcasse classée U3*) (source Institut de l Elevage) Poids vif vide : 740 kg Rendement abattage : 54 % Poids carcasse froide : 400 kg Perte maturation : 1 % Carcasse après maturation : 396 kg Viande/poids de carcasse : 68 % Viande nette commercialisable : 269 kg 20 Chiffres filière - Document INTERBEV e quartier Peau, os, sang, graisse, découpes Co-produits transformés en : Cuir, énergie, cosmétique, pharmacie, pet food, engrais, Foie, rognons, cœur, etc Abats & produits tripiers ARRIÈRES AVANTS Cuisson rapide : 150 kg (56 % du poids de viande nette) Cuisson lente : 119 kg (44 % du poids de viande nette)

21 SYSTÈMES D ÉLEVAGE & ENVIRONNEMENT Répartition des systèmes de production d élevage (selon définitions FAO - source Idele - FAO 2011) Monde (pour les herbivores) France (pour les herbivores) 24% 8% 68 % Mixtes (polyculture - élevage) Production industrielle (type feed lots) Pâturage / Herbager 40% 60% Pâturage / Herbager Mixtes (polyculture - élevage) Systèmes d élevage & environnement La FAO appelle «industriels» les systèmes dans lesquels au moins 90% des aliments pour animaux sont achetés à d autres entreprises. Systèmes d élevage & environnement - Document INTERBEV

22 Alimentation des herbivores (bovins, ovins, caprins, équins) (source Idele 2013) En France, cela représente pour l ensemble des herbivores : 13 millions d hectares de prairies et de parcours Dont 9,8 M d ha de prairies permanentes et parcours et 3,2 M d ha de prairies temporaires (20 % du territoire), 2 millions d hectares de maïs fourrage, 1,5 million d hectares de céréales autoconsommées. 50 % de la SAU française valorisée par l élevage 22 Systèmes d élevage & environnement - Document INTERBEV 2014

23 Ration alimentaire moyenne du bovin allaitant en France (source Idele 2013) 90% des aliments du troupeau produits sur l exploitation 80% d herbe pâturée et conservée Protéagineux : 0,4 % Minéraux et vitamines : 0,4 % Tourteaux de soja : 0,8 % Autres fourrages : 2,3 % Autres tourteaux et coproduits : 3,1 % Céréales : 5,1 % Maïs ensilage : 8 % Herbe conservée 31,1 % Herbe pâturée 48,8 % Systèmes d élevage & environnement - Document INTERBEV

24 Chiffres clés de l environnement (source Idele - Citepa) 1 Kg de viande = L d eau Sans compter l eau de pluie, c est 200 L L élevage représente 11 % des émissions nationales de gaz à effet de serre, en diminution SOL L élevage fournit de la matière organique aux sols et évite la production d engrais (économie de T d azote et 4,5 millions de tonnes d équivalent CO 2 ) BIODIVERSITE 20 % du territoire national et 50 % de la SAU en prairies 100 mètres de haies par hectares de prairies 80 % d herbe dans la ration STOCKAGE DE CARBONE ENTRE 20 et 25 % DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE L ELEVAGE compensées par le stockage de carbone dans le sol des prairies et dans les haies 24 Systèmes d élevage & environnement - Document INTERBEV 2014

25 CONSOMMATION Evolution de la consommation de viande bovine en France (en kg équivalent carcasse) (source FranceAgrimer) kg/hab/an équivalent carcasse soit 16 kg/hab/an de viande distribuée. Dont 5,4 kg/hab/an de viande de veau kg/hab/an équivalent carcasse soit environ13 kg/hab/an de viande distribuée. Dont 3,2 kg/hab/an de viande de veau -4 kg/hab/an en 10 ans de consommation de viande bovine. Consommation - Document INTERBEV Consommation

26 Répartition et niveaux de consommation de viande dans le monde et aux USA (sources FAO-USDA 2013) Monde 5% Viande ovine 0,004% USA 38% Porc 24% 35% Volaille 44% 22% Viande bovine 32% 43,1 kg/hab/an équivalent carcasse dont viande bovine : 9,4 kg/hab/an 114,6 kg/hab/an équivalent carcasse dont viande bovine : 37 kg/hab/an 26 Consommation 26 - Consommation Document INTERBEV - Document 2013INTERBEV 2014

27 Répartition et niveaux de consommation de viande en France (source Agreste 2013) France Viande ovine : 4% Porc : 38% 85,2 kg/hab/an équivalent carcasse dont viande bovine : 24 kg/hab/an Viande bovine : 28% Volaille : 30% Consommation - Consommation Document INTERBEV - Document 2014 INTERBEV

28 Origine de la viande bovine consommée en France (source Idele-GEB, «où va le bœuf?» 2011) 75 % de la viande consommée en France est d origine française. 22 % UE dont import de tec de viande fraîche ou congelée (gros bovins et veaux) 3 % importé hors Europe Les importations portent principalement sur des viandes désossées, majoritairement des pièces d arrière et de la matière première de viande bovine pour le steak hâché. Ces importations, sont issues à plus de 85 % de vaches laitières européennes notamment d Allemagne et des Pays-Bas. Environ 50 % origine allaitante Environ 50 % origine laitière 28 Consommation 28 - Consommation Document INTERBEV - Document 2013INTERBEV 2014

29 Distribution et lieux de consommation en France (source Idele-GEB, «où va le bœuf?» 2011) Marché national (hors export) Boucheries 15% Lieux de consommation RHD 23 % GMS 62 % Consommation hors domicile 30% Consommation domicile 70% Le steak haché représente 31% de la consommation des Français (en hausse). Ce produit participe à la valorisation de l ensemble de la carcasse et notamment les avants et morceaux les moins nobles. Consommation - Consommation Document INTERBEV - Document 2014 INTERBEV

30 Notes 30 Notes - Document INTERBEV 2013

31 Notes Notes - Document INTERBEV

32 INTERBEV est l Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes, fondée en 1979 à l initiative des organisations représentatives de la filière bétail et viandes. Elle reflète la volonté des professionnels des secteurs bovin, ovin et équin de proposer aux consommateurs des produits sains, de qualité et identifiés tout au long de la filière. Elle fédère et valorise les intérêts communs de l élevage, des activités artisanales, industrielles et commerciales de ce secteur qui constitue l une des premières activités économiques de notre territoire.

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2015

L essentiel de la filière. viande bovine française 2015 L essentiel de la filière viande bovine française 2015 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2016

L essentiel de la filière. viande bovine française 2016 L essentiel de la filière viande bovine française 2016 Sommaire Cheptel Chiffres filière Élevage, Environnement & Bien-Être Animal Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (Définitions réglementaires

Plus en détail

L essentiel de la filière équine. française 2014

L essentiel de la filière équine. française 2014 L essentiel de la filière équine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Système d élevage & Environnement Consommation Lexique / Vocabulaire Jeune cheval : cheval de moins de 24 mois Laiton :

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande ovine française 2014

L essentiel de la filière. viande ovine française 2014 L essentiel de la filière viande ovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Environnement Consommation Lexique / Vocabulaire Agneau Ovin mâle ou femelle de moins d un an. Agneau de lait ou

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande ovine française 2015

L essentiel de la filière. viande ovine française 2015 L essentiel de la filière viande ovine française 2015 Sommaire Cheptel Chiffres filière Environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire Agneau Ovin mâle ou femelle de moins d un an. Agneau de

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande ovine française 2016

L essentiel de la filière. viande ovine française 2016 L essentiel de la filière viande ovine française 2016 Sommaire Cheptel Chiffres filière Système d élevage & Environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire Agneau Ovin mâle ou femelle de moins

Plus en détail

L essentiel de la filière équine. française 2015

L essentiel de la filière équine. française 2015 L essentiel de la filière équine française 2015 Sommaire Cheptel Chiffres filière Système d élevage & Environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire Jeune cheval : cheval de moins de 24 mois

Plus en détail

bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans

bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans Fiches techniques 235 bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans 236 Demeter 2012 La filière bovine française

Plus en détail

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil

Comité Coproduits. Situation des marchés (V e quartier) 30 juin 2015. Montreuil Comité Coproduits Situation des marchés (V e quartier) juin 21 Montreuil LE MARCHE DES PRODUITS TRIPIERS Production de produits tripiers tonnes Evolution sur mois 21/21 Abats de bovins : + 2,2 % Abats

Plus en détail

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 Filière porcine cheptel / abattages / consommation / échanges. / /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 > Filière porcine Cheptel porcin en en 29 La production porcine

Plus en détail

L intérêt technico-économique. avec simulations à l'appui

L intérêt technico-économique. avec simulations à l'appui L intérêt technico-économique Titre de du l'engraissement diaporama des mâles avec simulations à l'appui Christèle PINEAU Institut de l'elevage Christele.Pineau@idele.fr Matthieu COUFFIGNAL ARVALIS, Institut

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015

Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015 DU 24 AU 28 JANVIER 2015 Communiqué de presse INTERBEV AU SIRHA 2015 STAND «LA FILIERE VIANDE ET VOUS» HALL 2.2, ALLEE J, STAND 116 STAND «LES VIANDES BIO» HALL 2.2, ALLEE L, STAND 100 INTERBEV AU PLUS

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

Les filières de l élevage français

Les filières de l élevage français > ÉDITION août 214 Filière bovine Filière ovine Filière chevaline Filière porcine Filière avicole Filière laitière...cheptels vaches allaitantes / vaches laitières échanges /Europe> abattage /Europe Les

Plus en détail

Chiffres clés 2016 PRODUCTIONS BOVINES LAIT ET VIANDE. GEb

Chiffres clés 2016 PRODUCTIONS BOVINES LAIT ET VIANDE. GEb Chiffres clés 2016 PRODUCTIONS BOVINES LAIT ET VIANDE GEb LES STRUCTURES DE PRODUCTION EN ELEVAGE ÉVOLUTION DU NOMBRE D'EXPLOITATIONS Source : SPiE-Bdni, traitement institut de l élevage En décembre (en

Plus en détail

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique

Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Exploitation 9 : Système allaitant en agriculture biologique Carte de visite : 1 personne + 1 salarié 1/3 temps 85 ha 47 PMTVA (60 vaches nourrices) Signe particulier : Système naisseur en plein air. Des

Plus en détail

Les systèmes de production de viande bovine

Les systèmes de production de viande bovine Titre du diaporama Les systèmes de production de viande bovine Juin 2013 Titre du diaporama L élevage bovin en France, sur presque tout le territoire Titre du diaporama 1 ère partie : Présentation des

Plus en détail

Où va le bœuf? Quel produit pour quel marché? Octobre 2011 n 417. Rédaction : Département Économie

Où va le bœuf? Quel produit pour quel marché? Octobre 2011 n 417. Rédaction : Département Économie Octobre 2011 n 417 Où va le bœuf? Quel produit pour quel marché? Rédaction : Département Économie étude réalisée par l Institut de l élevage avec le soutien d INTERBEV Ce travail s appuie tout particulièrement

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Filière bovine. Les cahiers de FranceAgriMer 2010 / Chiffres-clés / ÉLEVAGE. /3

Filière bovine. Les cahiers de FranceAgriMer 2010 / Chiffres-clés / ÉLEVAGE. /3 cheptel abattages / / échanges / consommation e j age /Europe/Monde es allaitantes / vaches laitières / veaux / jeunes bovins / bœuf Les cahiers de AgriMer 21 / Chiffres-clés / ÉLEVAGE. /3 > Évolution

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits?

Turquie. Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? Filière bovine française : Ouverture des frontières turques, une réalité durable? sous quelle forme? pour quels produits? M. Hamza BOZADA Chef de secteur Agriculture Affaires européennes et multilatérales

Plus en détail

de l amont agricole à l aval industriel

de l amont agricole à l aval industriel Un groupe organisé en filières de l amont agricole à l aval industriel Génétique et Santé Animale Porcs Tourteaux Eleveurs Transformation des productions animales Volailles - Biotechnologies - Semences

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-68 du 26 mai 2011 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Poujol Frères et Poujol Froid par la société Arcadie Sud-Ouest L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique

Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conventions de calcul pour la réalisation des cas types en agriculture biologique Conjoncture retenue pour la construction des cas-types Prix de la viande bovine Conjoncture 1 er trimestre 2012 Prix des

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE Programme Performances économiques des élevages bovins viande. Julien Belvèze Institut de l Elevage Evolution

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

ACV des produits agricoles sélectionnés en comparaison avec des importations

ACV des produits agricoles sélectionnés en comparaison avec des importations Résumé ACV des produits agricoles sélectionnés en comparaison avec des importations Contexte et objectifs Etant donné le dynamisme du commerce de produits agricoles, la compétitivité écologique du secteur

Plus en détail

VOYAGE DE PRESSE. A DECOUVRIR EN NORMANDIE LE MARDI 26 AVRIL 2016 (dépt. Eure)

VOYAGE DE PRESSE. A DECOUVRIR EN NORMANDIE LE MARDI 26 AVRIL 2016 (dépt. Eure) INVITATION PROGRAMME VOYAGE DE PRESSE EN AVANT-PREMIERE DES RENCONTRES MADE IN VIANDE 2016 A DECOUVRIR EN NORMANDIE LE MARDI 26 AVRIL 2016 (dépt. Eure) Partez à la rencontre des professionnels de la filière

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Alimentation des ovins : rations moyennes et niveaux d autonomie alimentaire

Alimentation des ovins : rations moyennes et niveaux d autonomie alimentaire Juin 2014 Compte-rendu 00 14 301 027 collection résultats Carole Jousseins 1, Edmond Tchakérian 2, Catherine de Boissieu 3, Emmanuel Morin 4, Thomas Turini 5 1. Institut de l Élevage. Département Techniques

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

L efficacité alimentaire en race Charolaise

L efficacité alimentaire en race Charolaise L efficacité alimentaire en race Charolaise Introduction Laurent GRIFFON Institut de l Elevage Service phénotypage et collecte des données Département génétique et phénotypes Beaune, le 2 septembre 2014

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS BOVINS VIANDE DU SUD-OUEST Réseaux d Élevage Aquitaine et Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon La question de la maîtrise de l énergie devient récurrente du fait

Plus en détail

DAIRYMAN aux Pays-Bas

DAIRYMAN aux Pays-Bas DAIRYMAN aux Pays-Bas Frans Aarts, Wageningen-UR 15 October 2013 Le secteur laitiers Néerlandais: Une place importante Une production intensive 65% des surfaces agricoles dédiées à la production laitière

Plus en détail

Chiffres clés 2010. Filière équine. données 2009. +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée

Chiffres clés 2010. Filière équine. données 2009. +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée Chiffres clés 2010 Filière équine données 2009 +8% de cavaliers licenciés +0,2% de paris sur les courses -7% de viande consommée +1% d emplois agricoles équidés ET EmploiS Un effectif d équidés en croissance

Plus en détail

Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale

Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale Comprendre le marché du lait de chèvre à l échelle régionale, nationale et internationale Sébastien Bouyssière 24 mars 2015 1 Le contexte mondial caprin Cheptel Production de viande caprine Production

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale. Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc

Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale. Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc Les groupements de producteurs de porcs en France : une organisation originale Dr. Christine ROGUET Pôle Economie IFIP institut du porc Plan de la présentation Organisation générale de la filière porcine

Plus en détail

Filières avicoles / cunicoles

Filières avicoles / cunicoles Filières avicoles / cunicoles cheptel / abattages / consommation n poulets / dindes / canards / lapins... / / échanges /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /71 Filières

Plus en détail

Ecotaxe poids lourds

Ecotaxe poids lourds Ecotaxe poids lourds Une exonération indispensable pour les filières bétail et viandes ARGUMENTAIRE CHIFFRE Mission d information sur l écotaxe poids lourds Audition du 16/01/14 L écotaxe poids lourds,

Plus en détail

Campagne de pomme de terre 2009/2010 : production française en hausse et commerce extérieur plutôt favorable

Campagne de pomme de terre 2009/2010 : production française en hausse et commerce extérieur plutôt favorable Agreste Synthèses Grandes cultures Pomme de terre Juin 211 n 211/148 Pomme de terre - Juin 211 Grandes cultures Synthèses n 211/148 Campagne 29/21 : production française en hausse et commerce extérieur

Plus en détail

Pour tous vos projets, contactez :

Pour tous vos projets, contactez : Octobre 2010 FIliERes L e t t r e d i n f o r m a t i o n a u x a d h é r e n t s d e Viande V I A N D E Spécial SOMMET 2010 SOMMAIRE Page 1 EDITO Page 2 Le taurillon Salers Page 3 La génisse croisée Charolais

Plus en détail

Conjoncture Broutards et Viande bovine Juillet 2014

Conjoncture Broutards et Viande bovine Juillet 2014 Conjoncture Broutards et Viande bovine Juillet 2014 Marché des gros bovins maigres Marché des jeunes bovins finis Marché des femelles Conso et commerce extérieur de viande bovine 1 Gros bovins maigres

Plus en détail

La vache normande : une signature régionale

La vache normande : une signature régionale Données Une publication de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt La vache normande : une signature régionale La Basse-Normandie a le plus grand cheptel de vaches de

Plus en détail

11500 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national

11500 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national Numéro - avril 213 Les élevages de porcs en France métropolitaine en 21 115 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national En 21, la France métropolitaine compte 22 exploitations qui

Plus en détail

Colloque Interbev Sommet de l Elevage

Colloque Interbev Sommet de l Elevage Colloque Interbev Sommet de l Elevage Au-delà des marchés historiques, quels débouchés alternatifs pour nos broutards? 3 octobre 2013 Cournon d Auvergne Thèmes abordés Animaux vivants : peu d acteurs sur

Plus en détail

Quels leviers de compétitivité pour l élevage français?

Quels leviers de compétitivité pour l élevage français? Conférence Quels leviers de compétitivité pour l élevage français? Lundi 31 aout 2015 Foire de Châlons Conférence Elevage Foire de Châlons 31 aout 2015 Introduction Roger Lanfroy, Président d Interbev

Plus en détail

CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER

CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION THÉMA CONNAÎTRE SON COÛT DE PRODUCTION ET LE FAIRE BAISSER Face à une conjoncture incertaine, les exploitations bovins viande ont besoin de

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Karen STATKIEWICZ Déléguée régionale Interprofession Bétail et Viande Midi-Pyrénées

Karen STATKIEWICZ Déléguée régionale Interprofession Bétail et Viande Midi-Pyrénées Karen STATKIEWICZ Déléguée régionale Interprofession Bétail et Viande Midi-Pyrénées Les Abattoirs de Midi-Pyrénées - GIE Promotion de l Elevage de Midi-Pyrénées, 2013 La filière bovine chiffres repère

Plus en détail

Filière équine Chiffres clés 2011

Filière équine Chiffres clés 2011 Le réseau REFErences, acteur de la connaissance économique de la filière équine Fournir des repères techniques et économiques fiables et actualisés pour mieux connaître les entreprises de la filière et

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS

CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS CLBV AQMP02 CAPRINS LAITIERS + BOVINS VIANDE ENSILAGE DE MAÏS 2 UMO sur 39 ha avec 200 chèvres produisant 160 000 litres de lait et engraissement de 40 génisses Ce système se rencontre principalement dans

Plus en détail

groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Agreste Midi-Pyrénées

groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Agreste Midi-Pyrénées N 2 Décembre 2013 groscope INOSYS : une nouvelle description des systèmes d exploitation agricole Initié en 2011, le projet INOSYS des Chambres d Agriculture a abouti à la construction d une typologie

Plus en détail

Filière élevage et viandes & Environnement

Filière élevage et viandes & Environnement Filière élevage et viandes & Environnement Le rôle de l élevage herbivore dans la transition écologique... p.2 Le groupe de travail Environnement et Territoires d INTERBEV : quelle mission?... p.5 Les

Plus en détail

Rencontre SENAT 31 Mai 2011

Rencontre SENAT 31 Mai 2011 Rencontre SENAT 31 Mai 2011 QUI NOUS SOMMES 1 ER RESEAU ASSOCIATIF DE CONSEIL ET D EXPERTISE COMPTABLE NOTRE METIER SPECIALISTE DU CONSEIL PLURIDISCIPLINAIRE AU CHEF D ENTREPRISE OU SOMMES-NOUS? 700 AGENCES

Plus en détail

ernee.fr : La viande bovine

ernee.fr : La viande bovine ernee.fr : La viande bovine La viande bovine 2 chiffres : Consommation française: -22kg/habitant/an Production française -1 300 000 tonnes équivalent carcasse La Mayenne, terre de viande Nous sommes le

Plus en détail

Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes

Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes Sortie des quotas en Europe (du Nord): des stratégies nationales divergentes, des trajectoires différentes Investissements et productivité du travail Christophe Perrot département Economie de l Institut

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Repli du prix de porc au mois de juillet

Repli du prix de porc au mois de juillet Agreste Infos rapides Animaux de boucherie - Porcins Août n 7/11 Août Porcins n 7/11 E Animaux de boucherie Repli du prix de porc au mois de juillet Infos rapides n juillet, les abattages de porcins progressent

Plus en détail

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation La pression en azote issue des effluents d élevage est plafonnée à 170 / ha de SAU. Tous les fertilisants azotés d origine animale sont considérés,

Plus en détail

Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA

Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA Quel système pour maximiser les résultats r économiques des exploitations d élevage allaitant ou laitier? Opt INRA outil d aide à la décision par programmation linéaire Veysset P., Lherm M., Bébin D. Opt'INRA

Plus en détail

Ensemble des bovins. Productions animales

Ensemble des bovins. Productions animales Ensemble des bovins vec près de 20 millions de bovins en, la France contribue à 23 % du cheptel européen (UE à 28). Le cheptel orienté vers la viande se maintient depuis 2000, celui à destination laitière

Plus en détail

Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est

Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est Alsace Lorraine Champagne-Ardenne Référentiel économique des Réseaux d Élevage de l Est ANNEE 2014 SOMMAIRE 1 Références générales à l ensemble de l exploitation p 2 2 Références pour la filière bovins

Plus en détail

Pourquoi et comment acheter de la viande française en restauration collective?

Pourquoi et comment acheter de la viande française en restauration collective? Pourquoi et comment acheter de la viande française en restauration collective? > Contexte La restauration collective joue un rôle social et éducatif majeur, notamment en restauration scolaire où, pour

Plus en détail

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 L application de la Directive Nitrates en France est établie par un programme d actions national qui a fait

Plus en détail

Claire DUFAY-LEENAERT

Claire DUFAY-LEENAERT Claire DUFAY-LEENAERT Réduction de la consommation de viande : Analyse des steaks végétaux comme alternative à la consommation de viande en Belgique. Impacts environnementaux et durabilité. TRAVAIL INDIVIDUEL

Plus en détail

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012 SEPTEMBRE 2012 PRAIRIES Luzerne : limiter les mauvaises herbes p. 3 Ravageurs : une lutte surtout agronomique p. 6 MAÏS Tasser et protéger le silo pour éviter l'entrée d'air p. 8 Ajuster la ration des

Plus en détail

LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE

LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE RÉSEAUX D ÉLEVAGE POUR LE CONSEIL ET LA PROSPECTIVE COLLECTION RÉFÉRENCES LES RÉFÉRENCES BOVINS VIANDE D AQUITAINE AU SERVICE DE LA FILIÈRE Note de conjoncture 2013 L'ÉLEVAGE BOVINS VIANDE D AQUITAINE

Plus en détail

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire Service de la statistique

Plus en détail

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST

LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST LES COÛTS DE PRODUCTION EN ELEVAGE OVIN ALLAITANT DANS LE SUD-OUEST Référentiel 2009-2010 des coûts de production des élevages ovin allaitants des Réseaux d Élevage en Aquitaine et Midi-Pyrénées La flambée

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

ETAT DES REFERENCES DE PRIX DE PRODUITS INTERMEDIAIRES EN FILIERE VIANDE BOVINE

ETAT DES REFERENCES DE PRIX DE PRODUITS INTERMEDIAIRES EN FILIERE VIANDE BOVINE Groupe de travail «viande bovine» 5 juin 20014 ETAT DES REFERENCES DE PRIX DE PRODUITS INTERMEDIAIRES EN FILIERE VIANDE BOVINE Action n 32 du contrat de filière Introduction : objet, démarche générale

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Juillet 2013 Panorama de l agriculture en Vienne 2012 1 Sommaire Page Utilisation de l espace agricole... 1 Les surfaces agricoles en 2012... 2 Les exploitations

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE

TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE TABLEAU DE BORD DE LA PRODUCTION BOVINE Mars 2015 Points clés Au 1 er janvier 2015, le cheptel bovin en Pays de la Loire compte 2.599.805 têtes. Si la dynamique sur les effectifs de femelles laitières

Plus en détail

Les marchés conventionnels des Gros Bovins. Etat des lieux et perspectives

Les marchés conventionnels des Gros Bovins. Etat des lieux et perspectives Les marchés conventionnels des Gros Bovins. Etat des lieux et perspectives Fabien Champion GEB / Institut de l Elevage 03 octobre 2013 Commission bio Interbev 1 21 500 42 500 21 000 34 000 Fonctionnement

Plus en détail

& Que choisir. favoriser le bien-être

& Que choisir. favoriser le bien-être Label Rouge & Agriculture Biologique Que choisir pour favoriser le bien-être des animaux? Un guide des tiné au consommateur Protection mondiale des animaux de ferme Ce petit guide a pour objectif d aider

Plus en détail

Rédaction : Département Economie (GEB) Service Qualité des viandes de l Institut de l Élevage. Juin 2008 n 379

Rédaction : Département Economie (GEB) Service Qualité des viandes de l Institut de l Élevage. Juin 2008 n 379 Juin 2008 n 379 Adéquation qualitative offre/demande en viande bovine Rédaction : Département Economie (GEB) Service Qualité des viandes de l Institut de l Élevage Etude réalisée avec le soutien de l Office

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

Y-A-T-IL UN LIEN ENTRE LES ACCORDS DE LIBRE-ÉCHANGE ET MA FERME EN BOVIN VIANDE?

Y-A-T-IL UN LIEN ENTRE LES ACCORDS DE LIBRE-ÉCHANGE ET MA FERME EN BOVIN VIANDE? Y-A-T-IL UN LIEN ENTRE LES ACCORDS DE LIBRE-ÉCHANGE ET MA FERME EN BOVIN VIANDE? Le CETA en phase de ratification (avec le Canada) et le TAFTA en cours de négociation (avec les Etats- Unis) font peser

Plus en détail

dossier de presse, 5 avril 2011

dossier de presse, 5 avril 2011 Le groupe Casino a choisi le Cantal pour lancer la démarche Terre et Saveur, pour sa gamme viande de veau et sa gamme viande de bœuf Salers en partenariat avec les groupes Sicarev et Altitude, au travers

Plus en détail

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE Roinsard Antoine 1, Barbara Früh 2, Bernhard Schlatter 2 1 Institut Technique de l Agriculture Biologique, 9 rue André Brouard, 49105, Angers Cedex

Plus en détail

Modifications apportées au cahier des charges «VBF»

Modifications apportées au cahier des charges «VBF» Modifications apportées au cahier des charges «VBF» Ancien logo Version du 10/11/2005 Nouvelle version 12/02/2014 Préambule Nouveau logo (remplace l ancien) Intégration à la démarche «Viandes de France»

Plus en détail

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser Rappel des 4 objectifs de la PAC - Objectif alimentaire - Objectif environnemental - Objectif territorial - Une PAC simple

Plus en détail

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition?

Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Les enjeux futurs de la qualité des fruits et légumes: quel positionnement à la croisée de l environnement et de la nutrition? Martine Padilla IAMM/MOISA Le consommateur: vulnérable et captif Un consommateur

Plus en détail

Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle

Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle Zoom sur l Auvergne Freins et leviers à l engraissement en filière Auvergne Etat des lieux et itinéraires techniques de la voie mâle Célia Dupetit Chambre régionale d agriculture d Auvergne Etat des lieux

Plus en détail

Comité Bovins viande. Situation des marchés : bilan 2013, perspectives janvier 2014 Montreuil

Comité Bovins viande. Situation des marchés : bilan 2013, perspectives janvier 2014 Montreuil Comité Bovins viande Situation des marchés : bilan 213, perspectives 214 28 janvier 214 Montreuil LE MARCHÉ FRANÇAIS Broutards : un repli des exportations en début d année avant une reprise liée à une

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS.

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS. Sommaire Définitions Les circuits Les données de prix utilisées Retraitements Limites 1 Prix au stade production Définitions - prix perçu par le producteur agricole, s applique au kg de carcasse ; - acheteur

Plus en détail

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives > Les synthèses de FranceAgriMer février 2011 numéro5 ÉLEVAGE / VIANDES CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois

Plus en détail

Chapitre 15: ELEVAGE ET PECHE

Chapitre 15: ELEVAGE ET PECHE Chapitre 15: ELEVAGE ET PECHE SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 216 II. LISTE DES TABLEAUX... 216 III. PRESENTATION... 217 IV. METHODOLOGIE... 217 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 217 Chapitre 15 : Elevage

Plus en détail

Economie de l élevage

Economie de l élevage Economie de l élevage DOSSIER MAROC LA filière viande BOvine N 449 Septembre 2014 18 la filière viande bovine au MaroC Comment concilier croissance et autosuffisance? économie et agriculture consommation

Plus en détail