Journal d CHAISE VIDE. L hebdo ACCORD DE PAIX. GRATUIT Ne peut être vendu PARC POUR ENFANTS SUCCÈS MITIGÉ MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE LA DÉBANDADE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journal d CHAISE VIDE. L hebdo ACCORD DE PAIX. GRATUIT Ne peut être vendu PARC POUR ENFANTS SUCCÈS MITIGÉ MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE LA DÉBANDADE?"

Transcription

1 Journal d Mali du MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE LA DÉBANDADE? L hebdo INSTITUT UNIVERSITAIRE DE GESTION ANNÉE BLANCHE... N 61 du 9 au 15 juin 2016 PARC POUR ENFANTS SUCCÈS MITIGÉ ACCORD DE PAIX CHAISE VIDE GRATUIT Ne peut être vendu

2 2 Focus Journal du Mali - l Hebdo

3 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Focus 3 ÉDITO Magie du Ramadan Comme chaque année, le monde musulman entre dans le mois de jeûne, une période de prise de conscience spirituelle et de dévotion intense, au cours de laquelle on est censé demander pardon à son prochain et faire preuve de compréhension mutuelle. Cela tombe bien, car le Mali en a bien besoin! Par exemple, il faudrait prier et œuvrer pour que ce mois béni de Ramadan permette d éteindre certaines querelles, pour avancer dans la mise en œuvre de l accord de paix, dont le moins que l on puisse dire est qu il est actuellement grippé. Devant le refus des groupes armés, autrefois ennemis, aujourd hui soudés, de s asseoir aux côtés du gouvernement à la table du Comité de suivi, la médiation conduite par l Algérie et l ensemble de la communauté internationale semblent pour le moment impuissants. Ni les interminables conciliabules tenus pendant des jours à Alger, ni les tonnes de sucre, dattes et thé qui ont été déversées ici ou là n ont pour le moment pu faire évoluer la situation. Mais le chef de file de la médiation garde tout de même une arme secrète pour réussir. Il mise très sérieusement sur les gargantuesques ruptures de jeûne et nuits dînatoires, dont les Algériens ont le secret, pour humidifier les palais, adoucir les paroles, inhiber les velléités d en découdre, et finalement faire entendre raison. Eh oui, vous devez le savoir, la paix au Mali repose tout compte fait sur des tajines, chorba, couscous, aubergines farcies, chakchouka, loukoums et autres mets succulents. Qui l eut cru? Pour ma part, je demande pardon à tous ceux qui ont lu ces dernières lignes pendant leur jeûne. Bon Ramadan! Mahamadou CAMARA LE CHIFFRE C est le nombre de personnes qui pratiquent la religion musulmane dans le monde en (Chiffres du Pew Research Center). ILS ONT DIT... «Il paraît qu ils recherchent une femme pour remplacer Ban Ki-moon... Je m invite dans le débat». Aminata Dramane Traoré - Ancienne ministre malienne de la Culture et du Tourisme ( ), a déposé une candidature «symbolique» au poste de SG de l ONU. «Il a été aux côtés de Martin Luther King et Nelson Mandela, il s est élevé quand c était difficile, il a parlé quand d autres ne le faisaient pas». Barack Obama, dans son hommage au boxeur afro-américain Mohamed Ali. LE TWEET DE LA SEMAINE UP DOWN LA PHOTO DE LA SEMAINE RENDEZ-VOUS 10 juin 2016 Début de l Euro 2016 en France. 17 juin 2016 Rencontre des ministres francophones de l Enseignement supérieur - Hôtel Salam - Bamako. 17 juin 2016 Clôture de la Quinzaine de l environnement à Kayes, qui a débuté le 4 juin. Du 11 au 19 juin 2016 Forum des banques et des sociétés immobilières à New York, Washington et Philadelphie. Sacko Ami Kane, contrôleur général de police et directrice de la police judiciaire a été nommée gouverneur du District de Bamako par le Conseil des ministres. Oumar B. Sacko, vice consul du Mali à Djeddah, a été rappelé à Bamako. Cela fait plusieurs mois que le diplomate est décrié par les Maliens vivant en Arabie Saoudite. Les États-Unis rendent hommage à Mohamed Ali, le roi de la boxe, décédé le 4 juin dernier à l âge de 74 ans.

4 4 Évènement Journal du Mali - l Hebdo ACCORD DE PAIX : POLITIQUE DE LA Alors qu il y a quelques semaines encore, à l occasion de son premier anniversaire, on dressait un bilan plutôt satisfaisant de la mise en œuvre de l accord de paix et que les perspectives allaient dans le bon sens, depuis fin mai, plus rien ne va. Sur le terrain, au nord comme au centre du pays, la violence a redoublé d ampleur et il ne se passe plus de journée sans attaque contre l armée malienne ou la MINUSMA. Les mouvements armés et le gouvernement semblent installés dans un dialogue de sourds, chaque partie rejetant la responsabilité du blocage, et même les discussions menées en Algérie sous l égide du médiateur n ont pas fait bouger les lignes. Si pour certains il s agit juste de difficultés de compréhension entre les parties, la situation semble bel et bien bloquée Amadou COULIBALY La 9ème réunion du Comité de suivi de l Accord pour la paix et la réconciliation, qui devait s ouvrir lundi 6 juin à Bamako, a été reportée une nouvelle fois. Aucune date n est pour le moment fixée, sachant que la Plateforme et la CMA ont décidé de suspendre leur participation au comité de suivi et aux travaux des sous-comités qui étaient prévus les 1er et 2 juin derniers. La raison : le gouvernement et les groupes signataires ne sont pas parvenus à un compromis autour du processus de mise en place des autorités intérimaires. Pour mettre à plat les problèmes et tenter de résoudre ces «difficultés», une réunion s est tenue à Alger du 27 au 30 mai avec pour objectif de «lever les blocages» dans le processus. Motus sur le contenu des échanges, les parties évoquent cependant leur optimisme. Mais après une semaine de conciliabules, les lignes n ont guère bougé. Dans un communiqué conjoint, les deux groupes armés, la CMA et la Plateforme, jadis ennemis, ont annoncé leur décision de ne plus prendre part aux rencontres multipartites et reprochent au gouvernement «son manque de volonté à trouver des solutions consensuelles à la mise en place des autorités intérimaires et pour la suite de la mise en œuvre de l accord». À Bamako, on affiche une sérénité qui ne tient pas la discussion : pour le gouvernement, «la mise en place des autorités intérimaires concerne en premier lieu les communes où existent des dysfonctionnements dans les conseils communaux». Pas question, donc, de généraliser la chose et un travail est en cours pour déterminer où doivent être installées ces collèges transitoires. De l autre côté, on entend un autre son de cloche : «Il est urgent de mettre en place les autorités intérimaires, condition au début du cantonnement», explique une source proche des mouvement armés, car leurs responsables craignent les réactions des jeunes combattants qui sont de plus en plus impatients. «Il y a des centaines de jeunes qui sont arrivés depuis plusieurs mois, certains sont d ailleurs repartis. J en ai vu à Tessalit, à Aguelhock, mais aussi à Gao. Il s agit de jeunes dont certains sont diplomés, qui sont au chômage depuis quelques années. Pour tous ces jeunes, l intégration est la meilleure option pour réussir». D autres points sont évoqués par les groupes armés, désormais partisans de la politique de la chaise vide, à savoir leur representativité au sein des institutions et administration de l État, le statut des combattants qui doivent participer aux patrouilles mixtes, la prise en charge des combattants et l annulation de certaines décisions prises par le gouvernement en rapport avec le processus. Retour à Alger, où l accord a été négocié en mise en oeuvre qui connait d importants retards. En sous-main «Il faut partir du fait que la crise malienne est d abord une crise politique. Si tout le monde a placé d immenses espoirs dans l Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, c est qu aussi bien les Maliens que les amis du Mali espèraient que sa mise en œuvre allait changer quelque chose. Or, le constat aujourd hui est que l Accord pour la paix et la réconciliation n avance pas ou avance un peu», déclarait Mahamat Saleh Annadif, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies Tout temps perdu pour la mise en oeuvre de cet accord est autant de temps gagné par les ennemis de la paix. (RSSG) le 2 juin dernier, au lendemain d une nouvelle attaque contre les casques bleus. En effet, depuis que les groupes armés ont annoncé leur retrait du processus le 20 mai 2016, l insécurité est montée d un cran. En l espace de dix jours, la MINUSMA a perdu douze casques bleus (six Tchadiens, cinq Togolais, un Chinois) et trois prestataires civils. Idem pour les forces armées maliennes (FAMAs), qui ont subi aussi d énormes pertes en vies humaines. Pour Monsieur Annadif, le lien entre la recrudescence des attaques et la situation de blocage est indiscutable et «la meilleure façon de combattre les terroristes, de les isoler, c est la mise en œuvre effective de l Accord de paix. Toute minute, tout temps perdu pour la mise en

5 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Évènement 5 CHAISE VIDE 3 QUESTIONS À, pour une nouvelle intervention de la médiation en vue d accélérer sa œuvre de cet accord est autant de temps gagné par les ennemis de la paix». Les ennemis de l accord ne sont pas seulement ceux qu on croit, soutient sous couvert de l anonymat un membre du comité de suivi. La violence qui s est généralisée et s étend dans le centre du pays ne serait, selon lui, pas forcément le fait de djihadistes. «Il n est pas exclu que les groupes armés, réunis au sein de la CMA ou de la Plateforme, renforcent ainsi la pression sur le terrain. Meeting et marches de protestations, pose de mines, tirs de roquettes, tout est mis en œuvre pour prouver leur détermination à ne point céder sur leurs revendications», assure-t-il. De l analyse de spécialistes, le blocage dans la mise en œuvre de l accord, trouverait plutôt son origne dans les rivalités personnelles au sein des mouvements armés, qu à un quelconque désaccord avec le gouvernement. La multiplicité des acteurs et des intérêts rend fragile la cohésion de ces groupes où la hiérarchie sociale n existe plus. Si autrefois, certaines catégories sociales avaient un certain pouvoir et maintenaient l unité des groupes, aujourd hui «a du pouvoir qui a de l argent». «Cette nouvelle race de riches affranchis de tout contrôle social par les chefs de tribus est hostile à un accord préjudiciable à leurs profits», explique un observateur. Près d une dizaine de groupes ou mouvements armés sont signalés sur le terrain actuellement et «tous exigent leur présence dans les différences instances pour la mise en œuvre de l Accord pour la paix et la réconciliation. Absent de marque, Iyad Ag Ghaly. Il est en réalité le grand chef d orchestre de tout ce qui se passe dans le septentrion malien. Il n occupe aucun poste dans l organigramme des mouvements et groupes cités, mais son ombre plane toujours», conclut notre interlocuteur. «Pas question de céder au pessimisme», selon l ambassadeur d Algérie au Mali, dont le pays préside la médiation. La rencontre d Alger devrait bientôt être suivie de la rencontre de la médiation internationale qui doit se pencher sur l évolution du processus. Le grand voisin du nord a, à travers son ministre de l Intérieur, Noureddine Bedoui, reçu en audience par le président IBK le 3 juin, réaffirmé sa volonté «de concrétiser les grandes lignes de cet accord». À Bamako, même si rien n est officiellement dit, on constate que les réunions se multiplient. De la Primature au ministère de l Action humanitaire et de la Solidarité, on suit «de très près l évolution de la situation» et on assure que «tout est mis en œuvre pour sortir de cette impasse qui ne fait que compliquer la quête de paix définitive des Maliens». BOUALHEM CHEHIBI Ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire au Mali. Votre pays dirigeait la médiation qui a mené à la signature 1 de l accord dit d Alger. Aujourd hui, l Algérie vient de nouveau à la rescousse. Pour l instant, nous travaillons toujours pour réunir les conditions nécessaires à la tenue de la 9ème session du comité de suivi. La médiation internationale se réunit régulièrement, et on continue de suivre la question. Je peux vous dire que tout le monde est mobilisé pour que reprenne la tenue des sessions du comité de suivi, avec toutes les parties. 2 Êtes vous optimiste sur la reprise prochaine du processus? Je suis toujours optimiste. Il faut simplement savoir que le processus est long et complexe. Mais avec la volonté des uns et des autres, dans l intérêt de tout le monde, on surmonte facilement ces difficultés. Personnellement, j ai toujours préféré ne pas parler de blocage. Ce sont des difficultés que rencontre le processus et c est normal. Sachant que la crise n a pas été facile dès le départ, la solution au niveau de l accord est forcément complexe. On doit travailler et persévérer jusqu à ce que le résultat soit là. Sentez-vous une réelle volonté de part et d autre de 3 faire avancer les choses? Vous savez, il y a des difficultés qu on essaye d aplanir par tous les moyens. Dans tous les cas, la médiation algérienne et l équipe de la médiation internationale sont mobilisées pour faire avancer les choses dans le bon sens.

6 6 Évènement Journal du Mali - l Hebdo DDR : LA COURSE À L ARMEMENT Paradoxalement, le processus de Désarmement-Démobilisation-Réinsertion (DDR), dont on attend toujours le démarrage, est synonyme au nord du Mali de réarmement d une certaine frange de la population. Une situation qui complique davantage la donne sécuritaire sur le terrain. Célia d ALMEIDA Il faut rappeler qu au terme de l Accord pour la paix et la réconciliation, les ex-combattants doivent déposer les armes et se faire enregistrer afin de bénéficier du processus de DDR. Pour le gouvernement, il s agit d une priorité. Mais pour les groupes armés, en particulier les signataires de l accord, la priorité c est l installation des autorités intérimaires. Les dissensions sur ce sujet ont entraîné un blocage dans la mise en œuvre de l accord et donc du processus DDR, surtout en ce qui concerne l enregistrement des hommes. «Il y a une question d organisation. Il faudrait d abord qu il y ait un lieu où cantonner les gens, puis assurer la sécurité, l eau, l électricité. Il n y a rien de tout cela, et ça va prendre du temps. Si l on croise les bras en attendant le cantonnement, ça va créer des problèmes», explique un cadre de la CMA, joint par téléphone. Des centaines de jeunes, pour la plupart Pour bénéficier du processus DDR, la présentation d une arme est indispensable. au chômage, se sont rapprochés des groupes armés pour se faire recenser. «Certains sont prêts à payer pour voir leur nom apparaitre sur la liste d un des mouvements», explique notre source. «Les mouvements n ont pas le nombre de combattants qu ils annoncent», assure un autre interlocuteur. Pour exemple, le MNLA a annoncé une «première liste d environ hommes, alors que ses effectifs dépassent difficilement les 900 combattants. Il y a donc de la marge pour intégrer ces jeunes» dont certains viendraient même de Bamako et pour lesquels le DDR représente une véritable aubaine. Or, la condition principale pour le combattant est la présentation de son arme. C est là que le bât blesse car, c est un véritable marché de l armement qui s est installé dans la région avec comme corollaire, des jeunes gens désœuvrés, sans le sou, et qui se livrent à toutes sortes de délits pour survivre. «En ce moment il y a beaucoup de problèmes à Kidal avec des vols de motos, des braquages de boutiques. Tant qu il n y a pas de cantonnement et qu on ne retire pas leurs armes à ces jeunes, la situation ne va pas s améliorer», affirme un habitant de Kidal. sur Donnez votre avis Journal du Mali LE DÉBAT La médiation a-t-elle le pouvoir de faire bouger les choses? BOUBACAR KEÏTA POUR CONTRE GNAGNA SANOGO CLERC À mon avis, l implication accrue de la médiation, à travers ces rencontres à Alger, peut être une occasion pour la communauté internationale de corriger certaines erreurs, notamment la confiance aveugle placée dans les mouvements rebelles. Le seul patron de la zone étant Iyad Ag Ghaly qui sème toujours la terreur au nord du Mali, la médiation pourrait sans nul doute faire bouger les choses. Si elle l a fait une fois déjà alors elle pourrait le faire une nouvelle fois. Il est donc urgent qu on aille à la mise en œuvre de l Accord pour la paix et la réconciliation. Seule la médiation peut permettre cela. CHARGÉE DE PROJET NETWORK YOUNG WOMEN S FOR EMERGENCE Ce dont je suis certaine, c est qu il est temps que le linge sale se lave en famille. Il est évident que la médiation n a rien changé au problème du nord. Chaque jour des hommes sont froidement assassinés. Que fait la médiation? Elle va à Alger sous prétexte de lever les blocages dans le processus. Or, c est elle-même qui constitue le blocage car personne ne joue franc jeu. Alors, non! La médiation ne fera rien de plus qu elle n a déjà fait si ce n est des voyages et des dépenses supplémentaires. C est du gâchis! Propos recueillis par Moussa MAGASSA

7 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Évènement 7

8 8 Politique Journal de Mali - l Hebdo MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE : LA DÉBANDADE? Plus le temps passe, plus les voix discordantes se font entendre. Au sein même de la majorité, certains se positionnent pour les prochaines échéances, et peu osent monter au front pour défendre un pouvoir de plus en plus attaqué. EN BREF PROCHAINE RÉVISION DE LA LOI ÉLECTO- RALE Modibo FOFANA Née en septembre 2014, la Convention de la majorité présidentielle (CMP) est un regroupement de partis politiques liés par leur engagement à soutenir le programme politique du Président Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK). Près de deux ans après ce ralliement, le moins que l on puisse dire est que tous ne soufflent plus dans la même trompette. IBK lui-même a, à plusieurs reprises, reproché à son «clan» de ne pas montrer un visage uni et déterminé, et jugé «catastrophique» le bilan de Boulkassoum Haidara, président de la CMP. À quelques mois des élections communales qui devraient se tenir avant la fin de l année, et 2018 qui n est plus si loin, les choses ne vont pas vraiment dans le sens, par lui escompté. Tandis que certains quittent l opposition pour venir renforcer les rangs de la Convention, d autres, par leurs déclarations mettent à mal l unité souhaitée. Pis, lorsque l opposition publie des mémorandums au vitriol sur la gouvernance Les ambitions personnelles auront-elles raison de la cohésion de la CMP? actuelle, rares sont ceux qui osent défendre IBK et son gouvernement. Par ailleurs, a perspective des échéances à venir pousse certains à sortir du bois. Le docteur Oumar Mariko, président de Solidarité africaine pour la démocratie et l indépendance (SADI), membre de la majorité présidentielle bien que non signataire de la convention de la majorité, ne rate aucune occasion pour dire tout le bien qu il pense des maux du pouvoir, et vient officiellement de se mettre sur la ligne de départ pour 2018, en se présentant comme «une alternative». Autre membre de la mouvance présidentielle à se positionner contre le «candidat naturel» qu est le chef de l État, l ancien Premier ministre Moussa Mara, qui semble déjà en campagne à l intérieur comme à l extérieur du pays. Si l ADE- MA de Tiémoko Sangaré a de nouveau réaffirmé fin mai qu il ne quittera pas la majorité, nombreux sont les observateurs qui pensent que le parti prendra son indépendance le moment venu pour être représenté dans la bataille. La majorité présidentielle, confrontée aux aléas de ses incompatibilités, est-elle fragilisée? Peut-être, affirme un La perspective des échéances à venir pousse certains à sortir du bois. observateur qui pense plutôt que les «voix discordantes» sont un leurre «pendant qu ils travaillent et se préparent pour les prochains combats». Non, répond-on du côté du RPM (parti au pouvoir), où l on est certain que le projet de Président IBK fédère toujours la majorité de la classe politique. S il avait lieu, le ralliement du Parti pour le développement économique et social (PDES), les amis d ATT, annoncé ces derniers jours serait un coup d éclat pour une majorité en quête de nouveau souffle. Le Conseil des ministres va bientôt soumettre à l Assemblée nationale un projet de texte portant révision du code électoral. La précédente loi électorale a été élaborée en 2006 avant d être modifiée en 2011, 2013 et 2014 en vue de prendre en compte d un certain nombre d évolutions et de préoccupations de la classe politique. La présente relecture de la loi tient compte naturellement de l évolution de la situation dans le pays, des dispositions de l Accord pour la paix et la réconciliation dit Accord d Alger et de nouvelles donnes comme la création des régions de Ménaka et Taoudéni. Le nouveau texte devrait être étudié et adopté par les députés pendant la session d avril, en cours. Le RPM resserre les rangs Le parti présidentiel est effectivement lancé dans une opération de charme à l intérieur du Mali. Objectif : redynamiser les structures de base du parti. Ainsi, les villes de Mopti, Ségou, Sikasso, Koutiala, Kayes et Gao ont reçu une forte délégation composée des ténors du Rassemblement pour le Mali (RPM) à l image du secrétaire général Bocary Tréta ou Mamadou Diarrassouba, secrétaire à l organisation du bureau politique national. Ces derniers sillonnent le pays et vont à la rencontre des Tisserands à l occasion des conférences de section. La dernière en date est celle de la section à Koutiala le samedi 4 juin. Quelques jours avant, le 29 mai, ce fut à Ségou d accueillir une délégation. Le parti majoritaire dispose à ce jour de 57 sections à l intérieur du pays, 23 sections étrangères, 771 soussections et deux mouvements affiliés (jeunes et femmes). Au cours de ces conférences de section, les cadres du RPM se sont appesantis sur les difficultés qui ont suivi la victoire de 2013, comme l arrivée massive de nouveaux adhérents en l absence de stratégie de gestion concertée, l indispensable mutation de parti d opposition en parti au pouvoir et le report successif des élections communales et régionales. M.F

9 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Politique 9 KAOURAL RENOUVEAU Nouvelle force montante? C est en tout cas ce dont sont persuadés ses partisans. L association, créée en 2006, revient en force sur le devant de la scène, notamment en Commune 4 du District de Bamako. Modibo FOFANA Kaoural, «entente» en peulh, c est d abord une initiative de ressortissants de Mopti à Bamako qui, il y a dix ans, décident de se réunir pour «lutter contre le chômage, la pauvreté et pour l assainissement». En 2011, «à l initiative du Président ATT, le PDES absorbe l association», se souvient le président Oumar Abdou Touré dit Elhadji. «Heureusement qu une frange importante n a pas suivi le mouvement», ajoute-t-il. C est ce groupe qui remet le mouvement en marche et en change la dénomination en Kaoural Renouveau. Très bien implantée en Commune 4 du District de Bamako, l association a participé à toutes les élections de 2006 à 2016, explique Abdoulaye Mangara, président de la commission de mise en place des cellules, et non moins secrétaire politique. Pendant les communales de 2009, elle fait élire trois conseillers municipaux sur des listes indépendantes et en 2013, décide de soutenir la candidature du Modibo Sidibé à l élection présidentielle. Les actuels dirigeants sont d ailleurs des membres du parti FARE, qui ont quitté la formation en décembre 2015, pour divergences d idées. Depuis, Kaoural Renouveau reforme en ses rangs. Fin 2015, affluent des transfuges d autres partis politiques qui disent être déçus. «De 2006 à nos jours, je n ai jamais vu un parti politique, association ou ONG qui travaille dans la Commune 4 du District de Bamako comme l association Kaoural Renouveau», explique Mamadou Camara, démissionnaire de l URD. Kaoural Renouveau ne cache pas ses ambitions pour les prochaines échéances. Fidèle à sa philosophie, le mouvement présentera certainement des candidats indépendants. Quid de l option de se transformer en parti politique? Le président semble hésiter à répondre à la question, puis assure que ce seront «les militants qui décideront». Avec ses 276 cellules qui comprennent chacune 37 militants, l association se réjouit de compter plus de militants sur lesquels elle compte pour remporter les prochaines communales. C est sur son bilan social qu Oumar Abdou Touré, dit Elhadji, et ses camarades se basent pour assurer le succès face à des formations comme le RPM ou Yèlèma qui luttent depuis des années pour le contrôle de la commune, l une des plus grandes de la capitale.

10 10 Économie Journal du Mali - l Hebdo PARCS POUR ENFANTS, UN SUCCÈS MITIGÉ EN BREF ORANGE MONEY DÉSORMAIS EN FRANCE Le groupe Orange lance cette semaine en France son offre de paiement mobile Orange Money, qui permettra à ses abonnés de transférer de l argent vers la Côte d Ivoire, le Mali et le Sénégal. Lancé au début des années 2010, Orange Money est aujourd hui utilisé par 18 millions de personnes dans 14 pays à travers l Afrique. Le service sera désormais disponible dans 41 points de vente en France et le client destinataire pourra retirer l argent dans plus de points Orange Money dans les trois pays destinataires. Début mars, le groupe a décroché une licence lui permettant de devenir établissement émetteur de monnaie électronique au Sénégal, au Mali, en Côte d Ivoire et en Guinée. C est le début des vacances et contrairement à il y a quelques années, les parents ont maintenant l option des parcs de loisirs où envoyer leurs tout-petits. Ces structures se sont multipliées dans la capitale et proposent toutes sortes d attractions pour les enfants. Boubacar SANGARÉ Entre Luna Park et le Parc national, pendant des années, le choix était plutôt réduit en ce qui concerne les endroits où envoyer les enfants se récréer. Mais depuis environ 2 ans, l offre se diversifie et de nouveaux venus proposent des formules innovantes pour tous les publics. Kids Land, Wonder Land ou encore Récré Club accueillent désormais les enfants âgés de 1 à 12 ans. Ils proposent trampolines, jeux vidéo, piscine à boules, mur d escalade, ou table de ping pong. On y retrouve aussi les conventionnels toboggans et auto-tamponneuses, mais également des activités thématiques comme des ateliers (danse, marionnettes) ou des évènements personnalisés (anni- 200 à francs CFA de droit d entrée. Les jours de fête, les recettes peuvent atteindre 1 million de francs CFA. Les espaces de jeux pour les enfants se multiplient dans la capitale. versaire, arbres de noël). Créé en décembre 2014 à Hippodrome, le centre récréatif Kids Land est accessible moyennant un droit d entrée de francs CFA pour les jeux. En cette fin d année scolaire, «nous recevons une cinquantaine d enfants tous les jours, alors qu avant, ils ne venaient que le week-end», explique sa directrice Edina Bapisseine, qui ajoute que les affaires ne marchent pas aussi bien qu elles le devraient. «Nous n avons pas encore les bénéfices escomptés», assure celle qui dirige une dizaine d employés et brasse un chiffre d affaires de plus de 20 millions par an. De l autre côté du fleuve, la directrice de Récré Club se plaint elle aussi. Le centre, ouvert en 2012, au Palais de la culture Amadou Hampaté Bâ, où il a été transféré après deux ans au Parc national, ouvre ses portes pour 200 francs CFA. Pour accéder aux jeux, il faut débourser entre 300 à francs CFA. Mme Keïta Dicko Niangadou déplore certains facteurs qui impactent les activités du centre : «la crise, la réputation de dangerosité du Palais et le fait que le centre soit sur la berge du fleuve font peur aux parents, même s il y a la clôture». Pour faire de bonnes affaires, les parcs misent sur les jours de fête où les recettes peuvent monter jusqu à un million par jour. Ce qui n empêche pas certains d être en mauvaise posture financière, «la clientèle étant encore trop maigre», comme le confie le responsable d une autre structure. Le Club africain des entrepreneurs est né Association ivoirienne ayant vocation à contribuer à l émergence d une classe entrepreneuriale panafricaine, le Club africain des entrepreneurs (CAE) a été officiellement inauguré le jeudi 2 juin à Abidjan dans les locaux de la Banque africaine de développement. Il a pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques, d expérience et d opportunités d affaires entre les entrepreneurs accompagnés par Investisseurs & Partenaires (I&P) depuis Il rassemble d ores et déjà une soixantaine d entreprises et a vocation à s ouvrir plus largement à moyen terme aux TPE et PME du continent. L une des principales activités du Club est l organisation d un séminaire annuel de formation top management, conduit en partenariat avec des écoles de renom (HEC, INSEAD) et portant sur des thématiques stratégiques pour ces entreprises, telles que la gestion des ressources humaines, la RSE, la gestion financière, ou encore le marketing et la communication. Célia d ALMEIDA

11 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Économie 11

12 12 Société Journal de Mali - l Hebdo EN BREF BAMAKO : CIRCULA- TION ALTERNÉE POUR LE RAMADAN Pour faciliter la circulation sur les grands axes de la capitale pendant le mois de carême, le ministre de l Équipement, des Transports et du Désenclavement et le Maire du District de Bamako ont mis en place une circulation en sens unique du lundi au samedi de 16h à 19h30 sur l Avenue Cheick Zayed du monument l Hippopotame au monument l Eléphant, sur la route de Koulikoro du carrefour de l Hôpital Gabriel Touré au carrefour Sodouf à Boulkassoumbougou, et sur l Avenue Martin Luther King du carrefour de l échangeur au Quartier Mali au carrefour du marché de Torokorobougou. Des itinéraires sont proposés pour aller dans le sens opposé. Pour aller d Hamdallaye au centre ville, il faudra passer par la voie pavée, Bamako Coura puis le carrefour de la Bourse du travail. De Boulkassoumbougou à Medina Coura, le trajet se fera par Djelibougou, Korofina, Hippodrome puis Missira. Enfin, de Torokorobougou au centre ville, il faudra emprunter la voie de la mairie de la Commune V, le 2ème échangeur du Quartier Mali puis le Pont Fadh. ÉCHOS DES RÉGIONS IUG, ANNÉE BLANCHE À L HORIZON À l IUG, cela fait trois mois que les cours sont à l arrêt à cause de la grève illimitée déclenchée par le syndicat des enseignants. Pendant que le dialogue de sourds se poursuit entre le comité syndical et le rectorat, le spectre de l année blanche plane sur la faculté. Boubacar SANGARÉ Àl Institut universitaire de gestion (IUG), les négociations entre les enseignants et le rectorat de l Université des sciences sociales et de gestion sont dans l impasse depuis le 8 mars dernier, date à laquelle le comité du syndicat national de l enseignement supérieur (Synesup) a déclenché une grève illimitée. Une situation de blocage «critique» qu Hamidou Sanogo, porte-parole des étudiants, condamne car il craint que «cela ne débouche sur une année blanche que personne ne souhaite». Le 8 février dernier, le comité syndical déposait sur la table du rectorat un préavis de grève. Les enseignants y réclamaient des arriérés d heures supplémentaires (2013 à 2015), les frais de correction, de secrétariat et de surveillance (2013 à 2015). Le tout pour un montant qui s élève à 62 millions de francs CFA, selon Alassane Sidibé, secrétaire aux relations extérieures du comité Synesup de l IUG. Mais la véritable Les étudiants en appellent aux autorités pour sauver leur année. pomme de discorde se trouve ailleurs Le nœud du problème serait plutôt le contrat autorisant six vacataires à donner 12 heures de cours du soir à l Unité de formation et de production (UFP), et dont le syndicat exige la relecture. Selon M. Sidibé, l UFP a été créée en 1996 au sein de l IUG, avec une autonomie de gestion. Aujourd hui, le comité syndical dénonce une «expropriation» de l unité de TOMBOUCTOU : LE GOUVERNEUR VISITE LES MARCHÉS Le gouverneur de Tombouctou a sillonné le mardi 7 juin les marchés de la capitale régionale en début de carême. Selon un habitant de la ville, Adama Kansaye a effectué le déplacement afin de s enquérir de l état des prix des denrées de première nécessité. «Il souhaitait s assurer de la baisse des prix comme ce fut annoncé en début du mois», explique notre source. Le gouverneur a constaté lui-même que certains prix avaient augmenté, comme le sac de sucre qui est passé de à francs CFA. En revanche, c est le contraire pour d autres produits, comme le bidon d huile de 20 litres dont le prix a diminué de francs CFA. Ils ont tué la structure. Nous pouvons faire 2 à 3 mois sans salaires. Moussa MAGASSA formation avec le décret pris en 2014 par le ministère de l Enseignement supérieur qui fait du recteur «l ordonnateur des dépenses» et le charge de «l organisation et des modalités de fonctionnement de cette unité de formation». Depuis, souligne-t-il, «ils ont tué la structure. Nous pouvons faire 2 à 3 mois sans salaires». «On soulève une tempête dans un verre d eau. [ ] L UFP est un service public, non un service privé appartenant à une quelconque corporation», répond Samba Diallo, recteur de l Institut. Il explique que six vacataires avaient été programmés pour effectuer 8 heures de cours à l UFP (cours du soir) et 4 heures à l IUG, au lieu de 12 heures quotidiennes. Une situation qui aurait fortement déplu au syndicat qui déplore la perte des primes pour les heures supplémentaires versées pour les cours du soir à l UFP. «Vous connaissez un pays qui a battit son système d enseignement supérieur sur des heures supplémentaires?», interroge le recteur, qui explique que la décision décriée avait été prise pour sortir de la précarité ces enseignants vacataires qui sont à l IUG depuis 10 ans pour certains. Faux, rétorque le syndicat, qui dénonce par ailleurs la suspension des salaires des grévistes. Au ministère de tutelle, c est le silence radio, attitude que fustige les grévistes, qui disent avoir envoyé des courriers restés sans réponse. La situation semble donc bloquée, et les étudiants, qui viennent de boucler deux mois à la maison, haussent désormais le ton. Ils disent ne pas s intéresser à qui a tort ou raison, mais «supplient les autorités pour nous éviter une année blanche», plaide l un d entre eux.

13 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Société 13

14 14 Afrique & Monde Journal du Mali - l Hebdo ZIDA, CHRONIQUE D UNE CHUTE ANNONCÉE Au Burkina Faso, l ex-premier ministre, Yacouba Isaac Zida est sur la sellette. Alors que son autorisation d absence a expiré depuis cinq mois, il refuse d obéir aux injonctions du président Kaboré qui réclame son retour pour répondre de ses actes. Boubacar SANGARÉ Niger Deuil national et inquiétude pour les déplacés Le choc de Bosso n est pas encore passé. La ville a été durement touchée par une attaque de la secte islamique Boko Haram, le vendredi 3juin. Selon les autorités, le bilan s est alourdi à 26 morts (24 soldats nigériens et deux soldats nigérians) et 112 blessés, dont 111 militaires et une femme civile. Du côté des assaillants, 55 morts et de nombreux blessés. La localité située au sud-est du Niger s est vidée de ses habitants, qui ont pris la route pour échapper aux affrontements, une large opération de ratissage étant en cours, avec des brigades anti-terroristes déployées sur le terrain. Le gouvernement a décrété L ex-premier ministre doit répondre d accusations de détournement de fonds. Yacouba Isaac Zida est dans la tourmente. Après avoir vu contrecarrés ses projets d être nommé ambassadeur du Burkina Faso à Washington en décembre dernier, le général de division est resté à Ottawa auprès de sa famille et ne semble plus vouloir regagner son pays. Depuis le 19 février 2016, date à laquelle sa permission d absence a échu, le président Roch Marc Christian Kaboré lui demande de rentrer au pays. Dans la nuit du dimanche au lundi 6 juin, de retour du sommet de la Communauté économique des états de l Afrique de l Ouest (Cedeao), le chef de l État a déclaré : «J ai toujours rappelé ( ) qu il était indispensable et obligatoire qu il rentre parce que quand on assume des responsabilités à un certain niveau, on a un devoir de rendre compte, un devoir d explication». On l aura compris, le refus du général Isaac Zida d obéir à la sommation du président, ministre de la Défense qui plus est, tient au fait que son nom est cité dans le rapport officiel de l Autorité supérieure de contrôle de l État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), qui l accuse de détournement d argent public et d enrichissement illicite. L ex-numéro deux du Régiment de sécurité présidentielle, arrivé sur la scène politique en novembre 2014 après la chute de Blaise Compaoré, devrait aussi rendre des comptes sur un lot de parcelles à Ouaga 2000, auquel il a d ailleurs renoncé en avril. À sa demande d une mise en situation d évacuation «sanitaire», le président oppose un refus catégorique, et s avance jusqu à menacer de le considérer comme un militaire «en désertion». D autant que Zida se trouve sans soutien, l état-major de l armée considérant qu il a usurpé son grade de général de division. Il va sans trois jours de deuil national. L inquiétude grandit maintenant à propos des déplacés. Ils sont plus de à avoir trouvé refuge le vendredi soir à Toumour, à quelques kilomètres de là. Mais Toumour a elle aussi été attaquée ce lundi. Les déplacés, qui manquent de tout, ont de nouveau pris la route pour Diffa, où les humanitaires tentent de leur venir en aide. La psychose a gagné la ville qui accueille déjà plus de déplacés et craint une nouvelle incursion de Boko Haram qui aurait «infiltré la population civile», selon un élu de la région. Célia d ALMEIDA dire qu au-delà de l ancien Premier ministre, c est un pan du voile qui se lève sur une transition pourtant considérée comme exemplaire. sur Donnez votre avis Journal du Mali UNE SEMAINE DANS LE MONDE VIRGINIA RAGGI, FUTURE MAIRE DE ROME? Le premier tour des élections municipales du dimanche 5 juin, a débouché sur une surprise : la première place de Virginia Raggi, candidate du Mouvement cinq étoiles (M5S) créé par Beppe Grillo. Pratiquement inconnue il y a encore quelques mois, la jeune avocate réussit l exploit d engranger 35% des voix face au candidat Robert Giachetti, du Parti démocrate (centre gauche au pouvoir) de Matteo Renzi, qui obtient 25%. Certains expliquent cette victoire historique, qu elle devrait concrétiser le 19 juin prochain lors du second tour, par la virginité de son parti qui n a jamais dirigé Rome et n a rien à voir avec les récents scandales de corruption qui ont largement entaché l image des partis traditionnels. Entrée en politique en 2011, celle qui est désormais présentée comme «la future maire» de Rome aurait séduit les électeurs par ses discours de campagne très critiques, axés «sur la lutte contre la corruption, le gaspillage de l administration et l évasion fiscale».

15 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Afrique & Monde AGENCE MALIENNE DES SERVICES AÉRIENS Votre pèlerinage en toute sérénité 15 LE PÈLERINAGE EST UN VOYAGE EXCEPTIONNEL, PRÉPAREZ-LE DÈS MAINTENANT : HAJJ ET OMRA Partez avec AMSA! Vol A/R - Hôtel - Transfert - Visas - Transport La Mecque/Médine. Fournir : Passeport valable plus de 6 mois - 2 photos - Règlement. Contactez nous pour un devis personnalisé : Tél. : Fax :

16 16 Sport Journal du Mali - l Hebdo STEPHEN KESHI : LE «BIG BOSS» S EST ÉTEINT Les amoureux du ballon rond ont appris avec tristesse ce mercredi 8 juin le décès de l ancien sélectionneur des Aigles, le Nigérian Stephen Keshi. Les hommages pleuvent pour cette figure marquante du football africain. Moussa MAGASSA Sélectionneur des Aigles du Mali entre 2008 et 2010, Stephen Keshi est décédé le mercredi 8 juin à l âge de 54 ans, a annoncé la fédération nigériane de football (NFN) sur son compte Twitter. L ancien international aurait succombé à une crise cardiaque. Né à Lagos, au Nigéria, Stephen Keshi, est selon Hugo Moissonnier, journaliste sportif à RFI, un vrai baroudeur francophone. Sa carrière de défenseur l a mené du Nigéria, en Côte d Ivoire, en France, en Belgique, aux États-Unis et en Malaisie. Il est à ce jour considéré comme l un des footballeurs africains les plus charismatiques de sa génération. Surnommé «Big Boss», Stephen Keshi incarne l âge d or du football nigérian, vainqueur de la CAN 1994 et huitième de finaliste de la Coupe du monde disputée la même année aux États-Unis. Le coach Stephen Keshi aura marqué les Aigles du Mali de son empreinte. Hommage unanime Après la confirmation sur le compte Twitter de la NFN, Amaju Pinnick, son président, a rendu hommage au champion : «Keshi était un héros. Sa mort est une grosse perte pour tout le Nigéria, pas seulement pour le football nigérian». Au Mali, on se souvient d une personnalité attachante, au caractère bien trempé. Pour Ousmane N Daou, journaliste sportif à l Office de radiotélévision du Mali (ORTM), le coach Keshi «était toujours disponible et ouvert aux critiques et observations. Malgré l élimination du Mali dès le premier tour de la CAN 2010 en Angola, il restera ce sélectionneur qui «a contribué à relever le mental des Aigles. Nous lui sommes reconnaissants pour tout ce qu il a fait pour le Mali», affirme le général Boubacar Diarra, président de la Femafoot. Les internautes du monde entier ont à leur tour rendu hommage à l ancien Strasbourgeois. Les Maliens préfèrent revenir sur ses résultats à la tête de la sélection nationale. «Tu as énormément fait pour le Mali. Repose en paix Big Boss», écrit un fan sur sa page Facebook. «Adieu Big Boss!» Moussa Doumbia Entrée remarquée L attaquant a trouvé sa place dans l effectif des Aigles. Sélectionné pour la première fois dans l équipe nationale, le milieu de terrain Moussa Doumbia du FC Rostov en Russie a été l une des révélations du match Mali - Soudan du Sud le samedi 4 juin dernier à Juba. Auteur du troisième but, l ancien joueur du Réal est l auteur de 3 réalisations en 12 matchs avec son club. Avec 395 minutes jouées en trois ans, précise le site EuroSport, Moussa Doumbia est aujourd hui l un des maillons forts du club russe. À seulement 21 ans, celui que l on appelle affectueusement «Chico» vient de se faire une place parmi les vingt-trois d Alain Giresse, sélectionneur national. Pour Sory Konaté, journaliste sportif, la présence de Moussa Doumbia constitue un avantage offensif pour les Aigles. «En plus d être vivace, c est un bon marqueur», précise-t-il. Quant au technicien français, il se dit optimiste pour la suite. M.M CARTONS DE LA SEMAINE Les Aigles se sont imposés ce samedi 4 juin à Juba, face au Soudan du Sud (3-0) lors de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2017 au Gabon. Malgré l absence de quelques joueurs, la sélection nationale a arraché ces 3 point sans grande difficulté. Le Mali conforte donc sa position de leader dans la poule C, avec désormais 13 points devant le Bénin. L ASB et le CSK, deux formations de Ligue 1, ont été éliminées au terme du dernier tour des éliminatoires de la Coupe nationale de la Ligue de Bamako, qui se sont déroulées ce week-end. La course à la succession du Stade malien, détenteur du trophée de la Coupe du Mali 2015, s arrête donc là pour les deux équipes.

17 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Sport 17

18 18 Culture Journal du Mali - l Hebdo NAÏNI DIABATÉ, LA REINE DU BOLON Avec son Kala jula band, elle est la seule artiste féminine malienne à être accompagnée d un orchestre exclusivement féminin. Son travail, son album, ses tournées, la griotte-instrumentiste-chef d orchestre nous parle d elle. Célia d ALMEIDA Pourquoi un orchestre de femmes? J ai créé le Kala jula band il y a maintenant cinq ans. Cela fait plus de vingt que je chante et jusquelà, j étais accompagnée par l orchestre de mon mari. Mais je me suis dit que je devais avoir ma touche personnelle. Vous connaissez les Amazones de Guinée. Dans la sous-région, c est le seul groupe exclusivement féminin. Je me suis dit que j allais faire la même chose et j ai cherché les musiciennes pour former mon groupe. Nous sommes sept avec des instruments divers comme le kamale n goni, la kora, la calebasse et autres percussions, la flûte et le piano. Moi-même je joue du bolon. Je suis heureuse car maintenant, nous sommes un vrai orchestre. INFO PEOPLE GASPI REJOINT L ÉCURIE KEYZIT La star du rap malien vient de signer avec la maison de disques Keyzit, qui a déjà dans son portefeuille d autres noms incontournables de la scène malienne tels que Tal B, Memo et Sidiki Diabaté. Excusez du peu. Gaspi, de son vrai nom Mahamadou Gassama, a tenu à dissiper tous les doutes quant à la dislocation de son staff managérial, la Wara Gang. Pour Gaspi, ce contrat signé avec le label Keyzit est une nouvelle étape qui permettra de donner une envergure internationale à sa carrière artistique. Désormais, les rôles seront donc partagés entre Keyzit pour l international et Wara Gang pour la promotion au Mali, a expliqué l artiste. Le Kala Jula Band, un orchestre aux sonorités tradi-modernes. Parlez-nous de votre instrument justement! C est une contrebasse traditionnelle. J ai appris à jouer de la guitare basse avec mon mari et j ai pratiqué cet instrument moderne pendant des années. J ai décidé de faire progresser ma musique et de laisser les instruments «modernes» pour faire la promotion de nos sons traditionnels. C est pour cela que j ai opté pour le bolon. Je suis griotte, mais pour moi, la musique ce n est pas que chanter, c est aussi jouer des instruments. Des femmes ensemble, est-ce toujours facile? Bizarrement, ça se passe très bien! Nous répétons trois fois par semaine et même si je ne suis pas là, elles travaillent dur! Nous avons des objectifs communs. Une grande partie est liée par la parenté, donc il y a une vraie cohésion entre nous. Quelle est l actualité du Kala jula band? Plein de choses! Déjà nous allons lancer notre album «Mussow» qui a été enregistré en 2015, avant de partir en tournée. Nous irons en août à Dakar puis ce sera l Europe. Nous avons la chance que nos partenaires extérieurs nous soutiennent beaucoup, ce qui fait que nous sommes plus demandées hors du Mali qu à l intérieur! nal d Journal du Mali L hebdo Directeur de publication : Mahamadou CAMARA Directrice déléguée : Aurélie DUPIN Rédactrice en chef : Célia D ALMEIDA Rédaction : Amadou COULIBALY - Olivier DUBOIS - Modibo FOFANA - Moussa MAGASSA - Boubacar SANGARÉ - Abou SIDIBÉ Stagiaire : Sadya TOURÉ Photographie : Boub s SIDIBÉ - E. DAOU Infographiste : Marc DEMBÉLÉ JOURNAL DU MALI L HEBDO, édité par IMPACT MÉDIA PRESSE, imprimé à Bamako par IMPRIM SERVICES SA. Hamdallaye ACI Rue Porte 44 - Bamako Tél :

19 N 61 du 9 au 15 juin 2016 Culture 19

20

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 07 Juin 2017

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 07 Juin 2017 Communiqué du conseil des ministres du mercredi 07 Juin 2017 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le mercredi 07 juin 2017 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous

Plus en détail

Avant Projet de la charte de la transition. Nous, peuple souverain du Burkina Faso, nous fondant sur la constitution du 2 juin 1991,

Avant Projet de la charte de la transition. Nous, peuple souverain du Burkina Faso, nous fondant sur la constitution du 2 juin 1991, Avant Projet de la charte de la transition PREAMBULE Nous, peuple souverain du Burkina Faso, nous fondant sur la constitution du 2 juin 1991, Considérant le caractère populaire de l insurrection ayant

Plus en détail

Coopération au Mali KOLOKANI ET LE MALI DANS LE CONCERT DES NATIONS

Coopération au Mali KOLOKANI ET LE MALI DANS LE CONCERT DES NATIONS Coopération au Mali KOLOKANI ET LE MALI DANS LE CONCERT DES NATIONS «Conflits et coopération: le cas actuel du Mali» Atelier présidé par Olivier Lebrun, Maire de Viroflay «Assises de la coopération internationale

Plus en détail

CHARTE DE LA TRANSITION

CHARTE DE LA TRANSITION CHARTE DE LA TRANSITION PREAMBULE Nous, représentants des partis politiques, des organisations de la société civile, des forces de défense et de sécurité, des autorités religieuses et coutumières du Burkina

Plus en détail

LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE POLITIQUE ÉTRANGÈRE ET DIPLOMATIE DE LA SANTÉ MONDIALE LE MALI EN GUERRE : ENTRE ACTION HUMANITAIRE ET DEVELOPPEMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE Hubert Balique 18 juin 2013 1 Le Mali : 1 240 000 km² (2

Plus en détail

Mécanisme Africain d Evaluation

Mécanisme Africain d Evaluation Mécanisme Africain d Evaluation par les Pairs (MAEP) COMMISSION NATIONALE MAEP DU BENIN SUJET 1 : LA MISE EN ŒUVRE DU MAEP AU TOGO RAPPORT DE REFERENCE EN VUE DE LA PREPARATION D UNE CONFERENCE SOUS REGIONALE

Plus en détail

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015

CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MERCREDI 25 FEVRIER 2015 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail CONFERENCE SUR L APATRIDIE EN AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE S.E.M ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

SEMINAIRE DE BAMAKO (MALI) JUIN 2009 LA PARTICIPATION FRANCOPHONE AUX OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX REVUE DE PRESSE

SEMINAIRE DE BAMAKO (MALI) JUIN 2009 LA PARTICIPATION FRANCOPHONE AUX OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX REVUE DE PRESSE SEMINAIRE DE BAMAKO (MALI) 15-17 JUIN 2009 LA PARTICIPATION FRANCOPHONE AUX OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX REVUE DE PRESSE 1 REVUE DE PRESSE DES JOURNAUX DU MALI Maintien de la paix, l Afrique de l

Plus en détail

La Cour Constitutionnelle

La Cour Constitutionnelle COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE DU MALI ------------- Un Peuple Un But Une Foi ------------ ARRET N 2014-04/ CC-EL DU 04 OCTOBRE 2014 ARRET N 2014-04/CC-EL PORTANT LISTE DEFINITIVE DES CANDIDATURES VALIDEES

Plus en détail

Les Femmes engagées. dans la Défense Nationale FACI AU FÉMININ. Dossier spécial : Le genre dans les forces armées

Les Femmes engagées. dans la Défense Nationale FACI AU FÉMININ. Dossier spécial : Le genre dans les forces armées JANVIER 2017 / N 3 FACI AU FÉMININ Les Femmes engagées dans la Défense Nationale Actualités Evènement Vie du ministère www.defense.gouv.ci Les violence sexuelles basées sur le genre en baisse 3 ème Edition

Plus en détail

2. Cette délégation de haut niveau de six (6) Chefs d Etat est composée comme suit :

2. Cette délégation de haut niveau de six (6) Chefs d Etat est composée comme suit : COMUNIDADE DOS ESTADOS DA AFRICA DO OESTE ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST MINI SOMMET D URGENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE

Plus en détail

Communiqué final du sommet de Pretoria II

Communiqué final du sommet de Pretoria II Communiqué final du sommet de Pretoria II A l invitation du Médiateur, les signataires de Pretoria se sont réunis à Pretoria les 28 et 29 juin 2005 pour examiner la mise en œuvre de l Accord qu ils avaient

Plus en détail

DECRET N /P-RM DU17 NOVEMBRE 2003 FIXANT L ORGANISATION ET LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE NATIONAL D APPAREILAGE ORTHOPEDIQUE DU MALI

DECRET N /P-RM DU17 NOVEMBRE 2003 FIXANT L ORGANISATION ET LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE NATIONAL D APPAREILAGE ORTHOPEDIQUE DU MALI PRIMATURE SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un but Une Foi DECRET N 03-482/P-RM DU17 NOVEMBRE 2003 FIXANT L ORGANISATION ET LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU CENTRE NATIONAL

Plus en détail

MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste. Introduction

MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste. Introduction MOUSSA FAKI MAHAMAT Juriste Nationalité : Tchadienne Naissance : 21 juin 1960 Situation familiale : Marié (6 enfants) BP 746 N djamena / TCHAD Introduction Haut cadre de l Administration tchadienne, Monsieur

Plus en détail

LE ROLE DES BIBLIOTHEQUES DANS LA SOCIETE MALIENNE

LE ROLE DES BIBLIOTHEQUES DANS LA SOCIETE MALIENNE LE ROLE DES BIBLIOTHEQUES DANS LA SOCIETE MALIENNE Amadou Békaye Sidibé Conservateur à la Bibliothèque nationale du Mali Courriel : lisidibekaye@yahoo.fr Le Mali en bref Superficie : 1 241 238 km² Population

Plus en détail

ALLOCUTION DE S. E. M. SOUMAILA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

ALLOCUTION DE S. E. M. SOUMAILA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ Le Président ALLOCUTION DE S. E. M. SOUMAILA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Monsieur le Directeur exécutif, Messieurs les Ministres, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur exécutif, Messieurs les Ministres, Mesdames, Messieurs, Intervention de Monsieur Alain JUPPÉ Ministre d État Ministre des Affaires étrangères et européennes A l occasion du symposium du Secrétaire général des Nations Unies sur le contre terrorisme international

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION CONFÉRENCE DES NATIONS-UNIES SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE/ RIO+20 RIO DE JANEIRO DU 13 AU 22 JUIN 2012

RAPPORT DE MISSION CONFÉRENCE DES NATIONS-UNIES SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE/ RIO+20 RIO DE JANEIRO DU 13 AU 22 JUIN 2012 RAPPORT DE MISSION CONFÉRENCE DES NATIONS-UNIES SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE/ RIO+20 RIO DE JANEIRO DU 13 AU 22 JUIN 2012 par Fatimata DIA Touré Directrice RAPPORT DE MISSION CONFÉRENCE DES NATIONS-UNIES

Plus en détail

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 30 JUILLET

Plus en détail

Document original de Lisa-Marie Martin

Document original de Lisa-Marie Martin Il est né le 18 juillet 1918 en Afrique du sud. Il était avocat de formation et est ensuite devenu un homme politique important qui a dirigé la lutte contre l apartheid. L apartheid est un régime politique

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO

COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO PAYS: INSTITUTION: BURKINA FASO COMMISSION NATIONALE DES DROITS HUMAINS DU BURKINA FASO Le statut d accréditation par le CIC: Adresse: Commission Nationale des Droits Humains du Burkina Faso Rue Gandaogo,

Plus en détail

COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi SECRETARIAT GENERAL

COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi SECRETARIAT GENERAL COUR CONSTITUTIONNELLE REPUBLIQUE DU MALI ------------------ Un Peuple Un But Une Foi SECRETARIAT GENERAL --------------- ------------------ Mai2015 Présentation de la Cour Constitutionnelle du Mali Page

Plus en détail

Thème : «Femmes et Jeunes en Francophonie : vecteurs de paix et acteurs de développement»

Thème : «Femmes et Jeunes en Francophonie : vecteurs de paix et acteurs de développement» 1 Contribution de la Section nigérienne de l Assemblée parlementaire de la Francophonie à la XXXX ème session de l Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) ----------------------------------------------------

Plus en détail

Nouveaux syndiqués Depuis le 1 er janvier 2012

Nouveaux syndiqués Depuis le 1 er janvier 2012 Hebdomadaire électronique de l Union des syndicats CGT du Havre Directeur de publication : Pierre LEBAS 119 Cours de la République 76600 LE HAVRE cgtlehavre.fr - 02 35 25 39 75 152 Nouveaux syndiqués Depuis

Plus en détail

PLAIDOYER POUR UN PROCESSUS DE PAIX DURABLE AU TCHAD

PLAIDOYER POUR UN PROCESSUS DE PAIX DURABLE AU TCHAD PLAIDOYER POUR UN PROCESSUS DE PAIX DURABLE AU TCHAD Tchad Superficie : 1 284 000 km² Population : 11 millions (8,8 hab./ km²) 45% moins de 15 ans 3% plus de 64 ans IDH : 0,34 (faible),184 / 187 (2012)

Plus en détail

L Assemblée générale des Nations Unies : lieu prééminent du débat global DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES

L Assemblée générale des Nations Unies : lieu prééminent du débat global DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES L Assemblée générale des Nations Unies : lieu prééminent du débat global DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES S.E. M. JOSEPH DEISS SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L

Plus en détail

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS

Plus en détail

UNESCO, le 29 mai 2009

UNESCO, le 29 mai 2009 Discours de M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l UNESCO, à l occasion de la visite au Siège de S. E. M. Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali UNESCO, le 29 mai 2009 Monsieur

Plus en détail

Marseille, 13 mars HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération

Marseille, 13 mars HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération 6 ème Forum Mondial de l Eau Marseille, 13 mars 2012 HENRI DE RAINCOURT Ministre français chargé de la Coopération Table ronde de haut niveau «L eau pour le développement en Afrique» Mesdames et messieurs

Plus en détail

COP22 Ouverture (15 novembre 2016) Projet d intervention

COP22 Ouverture (15 novembre 2016) Projet d intervention 1 COP22 Ouverture (15 novembre 2016) Projet d intervention Sa Majesté le Roi du Maroc, Monsieur le Secrétaire général des Nations Unies, Mesdames et messieurs les chefs d Etat et de gouvernement, Madame

Plus en détail

LE CENTRE SOCIAL DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX (CSFMM) STATUTS ET RÈGLEMENTS

LE CENTRE SOCIAL DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX (CSFMM) STATUTS ET RÈGLEMENTS LE CENTRE SOCIAL DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX (CSFMM) STATUTS ET RÈGLEMENTS Article 1 - NOM 1.01 Une corporation est constituée à Montréal sous le nom de «Centre social des fonctionnaires municipaux de

Plus en détail

Modalités de fonctionnement Conseil Municipal d Enfants de Vénissieux

Modalités de fonctionnement Conseil Municipal d Enfants de Vénissieux Modalités de fonctionnement Conseil Municipal d Enfants de Vénissieux Article 29 / Convention internationale des droits de l enfant «les Etats parties s engagent à préparer l enfant à assumer les responsabilités

Plus en détail

LA CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

LA CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Conférence des Chefs d Etat et de Gouvernement ---------- ACTE ADDITIONNEL N 02/2009/CCEG/UEMOA PORTANT CREATION ET ORGANISATION

Plus en détail

I. Questions d organisation et déroulement des débats

I. Questions d organisation et déroulement des débats 22 décembre 2004 Français Original: anglais Commission de la condition de la femme Quarante-neuvième session 28 février 11 mars 2005 Point 3 c) de l ordre du jour provisoire Suivi de la quatrième Conférence

Plus en détail

Allocution du Ministre Jean-Claude Brou, Président de la Cérémonie

Allocution du Ministre Jean-Claude Brou, Président de la Cérémonie MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DES MINES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail Discours Allocution du Ministre Jean-Claude Brou, Représentant SEM de Monsieur le Premier Jean-Claude Ministre

Plus en détail

Intervention de Madame Nicole BRICQ Ministre du Commerce Extérieur Fête nationale Résidence de France au Maroc 12 juillet 2012

Intervention de Madame Nicole BRICQ Ministre du Commerce Extérieur Fête nationale Résidence de France au Maroc 12 juillet 2012 Intervention de Madame Nicole BRICQ Ministre du Commerce Extérieur Fête nationale Résidence de France au Maroc 12 juillet 2012 Seul le prononcé fait foi Monsieur le Chef de Gouvernement Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Après examen des points inscrits à l ordre du jour, le Conseil a :

Après examen des points inscrits à l ordre du jour, le Conseil a : Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 24 septembre 2014 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le mercredi 24 septembre 2014 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba

Plus en détail

Conclusions et recommandations

Conclusions et recommandations Royaume du Maroc Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

COMMUNIQUE FINAL A L ISSUE DE LA VISITE D AMITIE ET DE TRAVAIL EN CÔTE D IVOIRE

COMMUNIQUE FINAL A L ISSUE DE LA VISITE D AMITIE ET DE TRAVAIL EN CÔTE D IVOIRE COMMUNIQUE FINAL A L ISSUE DE LA VISITE D AMITIE ET DE TRAVAIL EN CÔTE D IVOIRE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL Abidjan, le 18 octobre 2012 1 Dans le cadre de

Plus en détail

Constitution de la République française

Constitution de la République française Constitution de la République française Constitution du 4 octobre 1958 (Version mise à jour en novembre 2011) TITRE II LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Article 5 Le Président de la République veille au respect

Plus en détail

BURKINA FASO REUNION DU GROUPE DE SOUTIEN ET DE SUIVI SUR LA CRISE AU MALI

BURKINA FASO REUNION DU GROUPE DE SOUTIEN ET DE SUIVI SUR LA CRISE AU MALI 1 BURKINA FASO REUNION DU GROUPE DE SOUTIEN ET DE SUIVI SUR LA CRISE AU MALI DECLARATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR DJIBRILL YIPENE BASSOLE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE

Plus en détail

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE.

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE. Organisation et Fonctionnement Conformément aux dispositions de l article 79 de la Constitution du 11 décembre 1990, le parlement est constitué

Plus en détail

Amadou Toumani TOURE, Président de la république du Mali.

Amadou Toumani TOURE, Président de la république du Mali. Amadou Toumani TOURE, Président de la république du Mali. Un panorama du Mali par Jeune Afrique. Nous publions dans les pages qui suivent, environ 40 pages issues du journal hebdomadaire N 2647 de Jeune

Plus en détail

République de Côte. Union - Discipline Travail. Porte- parolat du Gouvernement VENDREDI 04/01/2013

République de Côte. Union - Discipline Travail. Porte- parolat du Gouvernement VENDREDI 04/01/2013 République de Côte d Ivoire Union - Discipline Travail Porte- parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 04/01/2013 Le vendredi 04 janvier 2013, un Conseil des Ministres s

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016 COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 02 NOVEMBRE 2016 Le Conseil des ministres s est réuni en session ordinaire, hier, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du président

Plus en détail

Présentation C.A.M.E.S. Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI

Présentation C.A.M.E.S. Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI Présentation C.A.M.E.S Pr A. AG MOHAMED FMPOS. BAMAKO/MALI 1 Historique L idée de création d un organisme de coordination des problèmes de l Enseignement Supérieur des pays d expression française d Afrique

Plus en détail

Savez-vous quelles sont ses responsabilités?

Savez-vous quelles sont ses responsabilités? Tous les 5 ans, les citoyens français sont invités à voter pour élire le Président de la République. Qui peut se présenter? Comment les candidats peuvent-ils se faire connaître? La personne élue devient

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME DU MALI

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME DU MALI PAYS: INSTITUTION: MALI COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME DU MALI Le statut d accréditation par le CIC: Statut B Adresse: HAMDALLAYE ACI 2000 NON LOIN DE L HOTEL COLOMBUS BP 2170, Bamako MALI

Plus en détail

Loi sur le Centre de la francophonie des Amériques

Loi sur le Centre de la francophonie des Amériques DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 50 Loi sur le Centre de la francophonie des Amériques Présentation Présenté par M. Benoît Pelletier Ministre responsable des Affaires intergouvernementales

Plus en détail

STATUTS DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX-MARSEILLE (E.J.C.A.M)

STATUTS DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX-MARSEILLE (E.J.C.A.M) STATUTS DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX-MARSEILLE (E.J.C.A.M) CREEE EN APPLICATION DES DISPOSITIONS DE L ARTICLE L713-9 DU CODE DE L EDUCATION Approuvés par le Conseil de l'ejcam en

Plus en détail

Charte de fonctionnement du Conseil des Sages de la Ville de Chalon-sur-Saône

Charte de fonctionnement du Conseil des Sages de la Ville de Chalon-sur-Saône Charte de fonctionnement du Conseil des Sages de la Ville de Chalon-sur-Saône Préambule, La présente charte de fonctionnement a pour objet de préciser le cadre et les modalités de fonctionnement du Conseil

Plus en détail

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali En 2012, suite à une insurrection de plusieurs groupes armés, un conflit armé a éclaté dans le Nord du Mali qui a engendré une crise profonde

Plus en détail

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Madrid (Espagne), 3-4mars 2016 CES de Spana Calle Huertas

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25/02/2015

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25/02/2015 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25/02/2015 Le mercredi 25 février 2015, un Conseil des Ministres s

Plus en détail

Paris, 27 octobre 2011.

Paris, 27 octobre 2011. 1 ALLOCUTION DE S.E. Dr Julien NIMUBONA, Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à l occasion de la 36 ème Session de la Conférence Générale de l UNESCO Paris, 27 octobre 2011.

Plus en détail

ASSOCIATION DES MAIRES DU FINISTERE

ASSOCIATION DES MAIRES DU FINISTERE ASSOCIATION DES MAIRES DU FINISTERE Les Statuts Suite à l Assemblée générale extraordinaire du 11 décembre 2008 à Châteaulin Article 1 Entre les Maires et les Présidents d Etablissements Publics de Coopération

Plus en détail

PARIS AIME ETRE UNE VILLE ETUDIANTE

PARIS AIME ETRE UNE VILLE ETUDIANTE PARIS AIME ETRE UNE VILLE ETUDIANTE Paris veut de plus en plus s affirmer comme une ville étudiante, cela pourrait même s avérer être un grand vecteur des dynamiques futurs de la ville et du Grand Paris.

Plus en détail

27 EME SOMMET AFRIQUE-FRANCE THEME : PARTENARIAT, PAIX ET EMERGENCE BAMAKO, JANVIER 2017

27 EME SOMMET AFRIQUE-FRANCE THEME : PARTENARIAT, PAIX ET EMERGENCE BAMAKO, JANVIER 2017 27 EME SOMMET AFRIQUE-FRANCE THEME : PARTENARIAT, PAIX ET EMERGENCE BAMAKO, 13-14 JANVIER 2017 ALLOCUTION DE L AMBASSADEUR SMAIL CHERGUI COMMISSAIRE A LA PAIX ET A LA SECURITE DE L UNION AFRICAINE Mesdames

Plus en détail

FORM 2 FRENCH (Paper 2 Part II) TIME: 1h 30min

FORM 2 FRENCH (Paper 2 Part II) TIME: 1h 30min Track 3 FORM 2 FRENCH (Paper 2 Part II) TIME: 1h 30min Name: Class: Exercice 1 : Complétez le texte avec les mots de la liste suivante : (5 points) grand vingt étudiant poche préfère travaille guitare

Plus en détail

Ouagadougou Juillet 2017

Ouagadougou Juillet 2017 B Burkina Faso *** Unité-Progrès-Justice *** Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l Extérieur *** Direction Générale du Protocole d Etat VIE CONFERENCE AU SOMMET DU

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE REDDITION DE COMPTES

LES BONNES PRATIQUES DE REDDITION DE COMPTES LES BONNES PRATIQUES DE REDDITION DE COMPTES OCTOBRE 2015 Avant propos Avec l avènement de la décentralisation, il est de plus en plus démontré que l un des mécanismes de redevabilité est la reddition

Plus en détail

Séminaire INTERPOL PULLMAN Dakar juin Discours de la Présidente de l OFNAC

Séminaire INTERPOL PULLMAN Dakar juin Discours de la Présidente de l OFNAC 1 Séminaire INTERPOL PULLMAN Dakar 10-14 juin 2014 ------- Discours de la Présidente de l OFNAC Monsieur le Sous-directeur de l OIPC-Interpol ; Monsieur le Directeur de la Police judiciaire ; Monsieur

Plus en détail

La corruption au Cameroun

La corruption au Cameroun WWW.AFROBAROMETER.ORG La corruption au Cameroun Résultats du 6ème tour d Afrobaromètre au Cameroun Yaoundé, le 20 janvier 2016 Résumé La corruption des dirigeants: Les camerounais pensent que «tous» ou

Plus en détail

Sommet Afrique-France à Bamako: sécurité, démocratie, dévelopement. Par afp, le 14/1/2017 à 11h17

Sommet Afrique-France à Bamako: sécurité, démocratie, dévelopement. Par afp, le 14/1/2017 à 11h17 Sommet Afrique-France à Bamako: sécurité, démocratie, dévelopement Par afp, le 14/1/2017 à 11h17 Les présidents français François Hollande et malien Ibrahim Boubacar Keita à leur arrivée le 14 janvier

Plus en détail

Bienvenue à la Résidence de France en ce jour de fête nationale.

Bienvenue à la Résidence de France en ce jour de fête nationale. Chers compatriotes, Bienvenue à la Résidence de France en ce jour de fête nationale. Je me réjouis de vous accueillir à cette réception du 14 juillet, occasion traditionnelle de nous retrouver dans la

Plus en détail

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 23 mars 2016

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 23 mars 2016 Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 23 mars 2016 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le mercredi 23 mars 2016, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous

Plus en détail

ASSOCIATION DES ÉTUDIANTS EN NUTRITION (ADÉNUT)

ASSOCIATION DES ÉTUDIANTS EN NUTRITION (ADÉNUT) ASSOCIATION DES ÉTUDIANTS EN NUTRITION (ADÉNUT) STATUTS ---------------------------------------------- ARTICLE 1 NOM ET AFFAIRES GÉNÉRALES ARTICLE 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX ARTICLE 3 COMITÉ EXÉCUTIF ARTICLE

Plus en détail

Accord de Ouagadougou : texte intégral

Accord de Ouagadougou : texte intégral Accord de Ouagadougou : texte intégral Le Gouvernement d union nationale de transitionde la République du Mali, d une part,etla coordination du Mouvement national de libération de l Azawad (MNLA) et du

Plus en détail

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 3 mots clés : INFORMER - CONSULTER - ECHANGER Les habitants sont informés des projets, des actions et ont un dialogue direct avec les élus. L avis des habitants

Plus en détail

CONSEIL DE PAIX ET SÉCURITÉ 544 ème RÉUNION ADDIS ABÉBA, ÉTHIOPIE 18 SEPTEMBRE 2015 PSC/PR/COMM.3(DXLIV) COMMUNIQUÉ UNIÃO AFRICANA

CONSEIL DE PAIX ET SÉCURITÉ 544 ème RÉUNION ADDIS ABÉBA, ÉTHIOPIE 18 SEPTEMBRE 2015 PSC/PR/COMM.3(DXLIV) COMMUNIQUÉ UNIÃO AFRICANA AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Ethiopie, B.P.: 3243 Tel.: (251-11) 5513 822 Télécopie: (251-11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa-union.org CONSEIL DE PAIX ET SÉCURITÉ

Plus en détail

DYNAMIQUES INTERNATIONALES DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME. Dr. Mathurin (Matt) HOUNGNIKPO

DYNAMIQUES INTERNATIONALES DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME. Dr. Mathurin (Matt) HOUNGNIKPO DYNAMIQUES INTERNATIONALES DE LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME Dr. Mathurin (Matt) HOUNGNIKPO SOMMAIRE Introduction Importance de la lutte contre le Terrorisme en Afrique Impacts sur Relations avec les Partenaires

Plus en détail

CÔTE D IVOIRE: Appel d'amnesty International à toutes les parties

CÔTE D IVOIRE: Appel d'amnesty International à toutes les parties 27 October 2000 AI Index AFR 31/007/2000 - News Service Nr. 206 CÔTE D IVOIRE: Appel d'amnesty International à toutes les parties Des violations des droits humains et des troubles très graves ont causé

Plus en détail

LE SYNDICAT NATIONAL DU JEU VIDEO EST LE SYNDICAT PROFESSIONNEL QUI RASSEMBLE LES ENTREPRISES DE PRODUCTION ET D ÉDITION DE JEUX VIDÉO FRANÇAISES.

LE SYNDICAT NATIONAL DU JEU VIDEO EST LE SYNDICAT PROFESSIONNEL QUI RASSEMBLE LES ENTREPRISES DE PRODUCTION ET D ÉDITION DE JEUX VIDÉO FRANÇAISES. 03 LE SYNDICAT NATIONAL DU JEU VIDEO EST LE SYNDICAT PROFESSIONNEL QUI RASSEMBLE LES ENTREPRISES DE PRODUCTION ET D ÉDITION DE JEUX VIDÉO FRANÇAISES. LE SNJV Créé en 2008, dans la continuité des actions

Plus en détail

ASSOCIATION ASGM Golf de l'espérance Siège social : Golf de l'espérance TROIS ILETS STATUTS MIS A JOUR LE 15 FEVRIER 2014

ASSOCIATION ASGM Golf de l'espérance Siège social : Golf de l'espérance TROIS ILETS STATUTS MIS A JOUR LE 15 FEVRIER 2014 ASSOCIATION ASGM Golf de l'espérance Siège social : Golf de l'espérance 97229 TROIS ILETS STATUTS MIS A JOUR LE 15 FEVRIER 2014 Article 1 : Sous la dénomination d ASSOCIATION SPORTIVE DU GOLF DE LA MARTINIQUE,

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Inauguration du stand «espace francophone» Mercredi 20 juillet 2016

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Inauguration du stand «espace francophone» Mercredi 20 juillet 2016 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales et de la Santé Inauguration du stand «espace francophone» Mercredi 20 juillet 2016 Discours prononcé par Mme Elisabeth Barbier, Ambassadrice

Plus en détail

ACCORD PRELIMINAIRE À L ELECTION PRESIDENTIELLE ET AUX POURPARLERS INCLUSIFS DE PAIX AU MALI

ACCORD PRELIMINAIRE À L ELECTION PRESIDENTIELLE ET AUX POURPARLERS INCLUSIFS DE PAIX AU MALI ACCORD PRELIMINAIRE À L ELECTION PRESIDENTIELLE ET AUX POURPARLERS INCLUSIFS DE PAIX AU MALI Le gouvernement d union nationale de transition de la République du Mali, d une part, et la coordination du

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

Bruxelles,

Bruxelles, ALLOCUTION DE M. JEAN-CHARLES LUPERTO, PRÉSIDENT DU PARLEMENT DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES, SEANCE D OUVERTURE DE L ASSEMBLEE GENERALE DE L APF Bruxelles, 11.07.2012 Monsieur le Président de l Assemblée

Plus en détail

La politique étrangère marocaine LA NOUVELLE STRATEGIE INTERNATIONALE DU ROYAUME

La politique étrangère marocaine LA NOUVELLE STRATEGIE INTERNATIONALE DU ROYAUME La politique étrangère marocaine LA NOUVELLE STRATEGIE INTERNATIONALE DU ROYAUME 05/2017 www.csm.org.pl Depuis les dernières années le Maroc mène une politique étrangère interessante et réussie: au-delà

Plus en détail

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Signature de la convention visant à l expérimentation d un système de téléphone portable d alerte pour les femmes en très grand danger

Plus en détail

Quel AGENDA DE TRAVAIL

Quel AGENDA DE TRAVAIL Quel AGENDA DE TRAVAIL pour le congrès extraordinaire du PCF? Consultation des communistes 18 septembre / 18 novembre - Le Conseil national a decide de tenir un congres extraordinaire du PCF en 2018 et

Plus en détail

SOMMET MONDIAL DES ACTEURS NON-ÉTATIQUES SUR LE CLIMAT. Agadir, Maroc Septembre 2017

SOMMET MONDIAL DES ACTEURS NON-ÉTATIQUES SUR LE CLIMAT. Agadir, Maroc Septembre 2017 SOMMET MONDIAL DES ACTEURS NON-ÉTATIQUES SUR LE CLIMAT Agadir, Maroc - 11-13 Septembre 2017 APPEL À CONTRIBUTION DATE LIMITE DE DÉPÔT : 15 AVRIL 2017 LES ACTEURS NON-ÉTATIQUES DES PARTENAIRES INCONTOURNABLES

Plus en détail

JOURNEES D ECHANGES DE MEILLEURES PRATIQUES EN JUSTICE COMMERCIALE EN AFRIQUE - ZONE OHADA

JOURNEES D ECHANGES DE MEILLEURES PRATIQUES EN JUSTICE COMMERCIALE EN AFRIQUE - ZONE OHADA MINISTERE DE LA JUSTICE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN Union - Discipline - Travail ------------------- --------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE

Plus en détail

COMUNIDADE ECONOMICA DOS ESTADOS DA AFRICA OCIDENTAL

COMUNIDADE ECONOMICA DOS ESTADOS DA AFRICA OCIDENTAL COMUNIDADE ECONOMICA DOS ESTADOS DA AFRICA OCIDENTAL ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES CHEFS

Plus en détail

Juillet 2014

Juillet 2014 Quelles constructions politiques dans la zone sahélo-saharienne? Réflexion sur les pistes de solutions politiques et sécuritaires pour une sortie de crise au Mali et la stabilité de la zone sahélo-saharienne

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/CMRCR/2/EXP/1/Add.1 Août 2012 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL FRANÇAIS Original : ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Réunion du Groupe d experts de la deuxième

Plus en détail

Association Malienne des Droits de l'homme

Association Malienne des Droits de l'homme Séminaire international sur la justice transitionnelle et la réconciliation nationale DISCOURS de Me Moctar MARIKO PRESIDENT DE L AMDH Bamako, 6 Novembre 2014 Chef du Gouvernement Mesdames/Messieurs les

Plus en détail

Mon élection présidentielle

Mon élection présidentielle Prénom : Mon élection présidentielle Clase de CE2 CM1 Sylvain Renaut Les questions que l on se pose Organiser une élection présidentielle n est pas une mince affaire et demande beaucoup d organisation.

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Conseil National Economique et Social. Revue de presse spéciale

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Conseil National Economique et Social. Revue de presse spéciale REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Conseil National Economique et Social Direction des publications Sous direction de la documentation Revue de presse spéciale Élection de M r Mustapha MEKIDECHE

Plus en détail

KONE MAMADOU PRESIDENT DE LA COUR SUPREME

KONE MAMADOU PRESIDENT DE LA COUR SUPREME KONE MAMADOU PRESIDENT DE LA COUR SUPREME 1. ETAT CIVIL NOM : KONE PRENOM : Mamadou DATE DE NAISSANCE : 18 Septembre 1952 LIEU DE NAISSANCE : à Boundiali (COTE D IVOIRE) NATIONALITE : Ivoirienne SITUATION

Plus en détail

MON DISCOURS LORS DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME A ADZOPE

MON DISCOURS LORS DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME A ADZOPE MON DISCOURS LORS DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME A ADZOPE Mesdames et Messieurs, Chères Sœurs, C est avec une joie immense que je prends part avec vous, aux festivités marquant la célébration

Plus en détail

FIXANT L ORGANISATION ET LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DE LA CHAMBRE DES MINES DU MALI. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

FIXANT L ORGANISATION ET LES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DE LA CHAMBRE DES MINES DU MALI. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Mme DIARRA PRIMATURE REPUBLIQUE DU MALI -------------- Un Peuple Un But Une Foi SECRETAIRE GENERAL ----------------------- DU GOUVERNEMENT ---------------------- DECRET N 04 587 /P-RM DU 23 DEC 2004 FIXANT

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 68 (2014-2015) N o 1 68 (2014-2015) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2014-2015 12 JANVIER 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION RELATIVE À LA RECONNAISSANCE DE L ETAT DE PALESTINE PAR LA BELGIQUE

Plus en détail

Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY)

Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY) Règlement Intérieur Association des Maisons de Quartier Yonnaises (AMAQY) Article 1 : DENOMINATION Il est créé au sein des Maisons de Quartier un Comité d Animation dont les objectifs sont précisés dans

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE MINISTRE DE L ECONOMIE, ET DES FINANCES

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE MINISTRE DE L ECONOMIE, ET DES FINANCES REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, Union-Discipline-Travail MINISTRE DE L ECONOMIE, ------------ ET DES FINANCES ---------------- ALLOCUTION DE MONSIEUR DANIEL KABLAN DUNCAN, PREMIER

Plus en détail

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET LE RENFORCEMENT DEMOCRATIQUE : le cas du Bénin.

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET LE RENFORCEMENT DEMOCRATIQUE : le cas du Bénin. LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET LE RENFORCEMENT DEMOCRATIQUE : le cas du Bénin. Depuis l historique conférence des forces vives de la Nation en Février 1990, la République du Bénin s est engagée

Plus en détail

FLASH INFO : UNHCR Mali. Commémoration de la Journée Mondiale du Réfugié (JMR) 2017 au Mali

FLASH INFO : UNHCR Mali. Commémoration de la Journée Mondiale du Réfugié (JMR) 2017 au Mali FLASH INFO : Commémoration de la Journée Mondiale du Réfugié (JMR) 2017 au Mali Mali 20 juin 2017 - La Journée Mondiale du Réfugié 2017 (JMR) a été commémorée au Mali à travers une série d activités menées

Plus en détail

La Somalie conclut un pacte international de sécurité pour se stabiliser. Par afp, le 11/5/2017 à 09h54

La Somalie conclut un pacte international de sécurité pour se stabiliser. Par afp, le 11/5/2017 à 09h54 La Somalie conclut un pacte international de sécurité pour se stabiliser Par afp, le 11/5/2017 à 09h54 Le ministre britannique de la Défense Michael Fallon (2e g), le président somalien Mohamed Abdullahi

Plus en détail

STATUTS COMITE DE JUMELAGE DE LA VILLE DE SALLES. Article 1 : dénomination. Article 2 : Objet. Article 3 : Siège Social.

STATUTS COMITE DE JUMELAGE DE LA VILLE DE SALLES. Article 1 : dénomination. Article 2 : Objet. Article 3 : Siège Social. STATUTS COMITE DE JUMELAGE DE LA VILLE DE SALLES Article 1 : dénomination. Il est constitué entre les personnes qui adhèrent aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901

Plus en détail

Vous êtes le symbole du combat pour la reconnaissance de l arbitre et. des juges arbitres comme acteurs à part entière du sport.

Vous êtes le symbole du combat pour la reconnaissance de l arbitre et. des juges arbitres comme acteurs à part entière du sport. Discours de Bernard LAPORTE, Secrétaire d Etat chargé des sports, A l occasion de la remise de l ordre national du Mérite à Monsieur Michel DAILLY, président de l AFCAM Cher Michel DAILLY, Vous êtes le

Plus en détail