PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ DIRECTIVES / MOUTIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ DIRECTIVES / MOUTIER"

Transcription

1 PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ DIRECTIVES / MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE/ MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ EDUCATIF/ CENTRE DE L ENFANCE / MOUTIER PROJET PEDAGO-EDUCATIF/ CENTRE DE L ENDFANCE / MOUTIER Centre de l Enfance Rue du Viaduc Moutier Chemin des Fauvettes

2 PREFACE Ce document a été pensé et rédigé par la Directrice, la responsable du Centre de l enfance et le personnel éducatif. Il trace une ligne directrice donnant un sens à notre travail au quotidien tant pour le personnel que les enfants et les parents. Notre ambition est la cohésion des pratiques éducatives, la collaboration dans les divers secteurs à l interne et au réseau, la formation et le perfectionnement, la reconnaissance de nos pratiques professionnelles. Les sciences humaines sont en constante évolution. Dans ce sens, ces documents seront repris tous les deux ans. Ils feront l objet de discussion en lien à l évolution des expériences professionnelles et des nouvelles pensées enseignées dans les écoles sociales et universitaires. Le personnel éducatif s inscrit dans la ligne pédagogique institutionnelle et la respecte. «L aventure humaine, c est de se poser des questions, d explorer, et de rechercher.» Boris Cyrulnik 2

3 TABLE DES MATIERES 1) Introduction 2) Centre de l enfance de la Ville de Moutier 3) Organigramme 4) Volet Organisationnel A) Personnel B) Financement C) Prise en charge D) Collaboration avec les parents 5) Responsabilités 6) Objectifs A) Répondre aux besoins fondamentaux de chaque enfant B) Pour répondre aux besoins fondamentaux de chaque enfant 7) Conclusion 3

4 1 INTRODUCTION Ce document présente et définit le cadre et les objectifs généraux du Centre de l enfance de la Commune de Moutier. Il s agit des grands axes qui nourrissent notre réflexion. Le Centre de l enfance a pour mission d accueillir les enfants dès 3 mois jusqu à 4 ans dans un cadre chaleureux, répondant aux normes de sécurité, d hygiène et à leurs besoins. Les équipes sont composées d éducatrices de l enfance, de nurses, d assistantes socio-éducatives, d éducatrices de l enfance en formation, de stagiaires. Elles proposent aux enfants des activités adaptées à leurs capacités et à leurs rythmes. Le Centre de l enfance propose un travail en réseau à l enfant et à sa famille. Le personnel éducatif offre à l enfant des relations empreintes de respect et d empathie pour ce qu il vit, pense et ressent. Il favorise son accès à l autonomie. Le personnel éducatif doit mettre en œuvre toutes ses compétences pour permettre à l enfant de s intégrer dans le groupe où il évolue, de construire des repères dans le temps et l espace et de se socialiser. Son mandat est aussi de transmettre à l enfant les règles de vie et les règles sociales. Les éducatrices doivent établir, développer et consolider les liens de confiance avec les parents des enfants qui nous sont confiés. Un partenariat avec les parents qui repose sur des bases de respect et d estime, permet à l enfant de se sentir en sécurité dans la collectivité. 4

5 2 ORGANIGRAMME CONSEIL MUNICIPAL MAIRE Monsieur Zuber CHEFFE DU DICASTERE «FORMATION / ECOLE» Madame Hirschi CHANCELLIER / CHEF DU PERSONNEL Monsieur Jabas DIRECTRICE DU CENTRE DE L ENFANCE Madame D Andrea SOUS-DIRECTRICE/ RESPONSABLE DU SERVICE CRECHE Madame Lehmann Personnel éducatif Administration Intendance Educatrices de l enfance en formation 5 Stagiaires

6 3 LE CENTRE DE L ENFANCE DE LA VILLE DE MOUTIER Le Centre de l enfance de la Ville de Moutier est une Institution Communale. La Directrice est nommée par le Conseil Municipal de la ville de Moutier. Son exploitation est soumise à l autorisation cantonale du département de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne et de la commune. La personne assumant la direction doit être en possession d une formation pédagogique ou socio-pédagogique. Le Centre de l enfance compte 5 groupes. Les enfants sont répartis dans les groupes selon leur âge. Ces lieux d accueil sont situés distinctement sur deux sites à Moutier : 1) Rue du Viaduc 63 / 3 appartements 2) Rue des Fauvettes 9 / 2 appartements Le personnel éducatif est formé en éducation et collabore étroitement avec les professionnels de l enfance de la ville de Moutier 6

7 4VOLET ORGANISATIONNEL A) PERSONNEL La dotation en personnel et leurs qualifications doivent être en adéquation des besoins de prise en charge des enfants. Le coefficient d encadrement tient compte des données suivantes : surface des locaux, taux d occupation. Il en résulte que la norme est d une personne diplômée pour 5 enfants. La SAP prévoit un renforcement éducatif pour les enfants demandant un encadrement particulier. Une personne par groupe au moins doit être en possession d un diplôme pédagogique ou socio-pédagogique, et au minimum la moitié du personnel total au Centre de l enfance doit bénéficier d un diplôme pédagogique ou sociopédagogique. B) FINANCEMENT Il est perçu une contribution auprès des parents pour les journées ou demijournées de prise en charge. Les tarifs de prise en charge sont calculés sur la base du revenu et de la fortune des parents qui ont la garde de l enfant, de la taille de la famille et des coûts normatifs. La facturation aux parents se fait sur la base du tarif cantonal. C) PRISE EN CHARGE Le Centre de l enfance est ouvert du lundi au vendredi de 6h45 à 18h45. Les enfants sont accompagnés et recherchés par leurs parents ou une personne connue de l entourage familial et éducatif. Les parents informent le personnel éducatif lors d un changement de personne qui viendrait chercher l enfant. 7

8 Le Centre de l enfance offre aux enfants : Une prise en charge adaptée à leurs besoins Une prise en charge professionnelle et sécurisante Des soins de qualité Le respect du rythme de l enfant dans son évolution Des activités éducatives variées et adaptées Trois repas par jour «Fourchette verte» : collation du matin, repas de midi et goûter Prise en charge d une journée habituelle 6h45 : o ouverture du Centre de l enfance o lecture du cahier de communication o accueil des enfants et communication avec les parents o jeux libres 9h00 : o accueil du groupe enfants et du personnel éducatif (Explication du déroulement de la journée) 9h15 o collation du matin 9h45 o ateliers o jeux o jardin / promenade/activités extérieures (environnementales et culturelles) 10h45 o fin des ateliers 8

9 o rangements des jeux o retour du jardin, de la promenade o préparation de la salle de repas o préparation de la salle de sieste 11h00 o dîner o départ des enfants qui ne prennent pas leur repas au Centre de l enfance 11h45 o rangements de la table o brossage des dents o hygiène o arrivée des enfants venant pour la sieste et l après-midi 11h45 12h15 o départ des enfants qui ne passent pas l après-midi au Centre de l enfance o communication aux parents du déroulement de la matinée 12h15 13h00 o moment de repos o les enfants qui ne souhaitent pas dormir peuvent se lever et entreprendre des jeux dans le calme afin de respecter le sommeil de leurs camarades 13h30 14h00 o arrivée des enfants qui viennent passer l après-midi au Centre de l enfance o communication des parents aux éducatrices et vice versa 9

10 14h15 15h15 o ateliers o jeux o jardin /promenade/activités extérieures (environnementales et culturelles) 15h15 o fin des ateliers o rangements des jeux o retour du jardin /de la promenade 15h30 o goûter 16h00 o jeux o départ des premiers enfants o communications aux parents du déroulement de la journée 17h30 o rangement du groupe o passage des enfants restant au groupe du soir 17h30 18h45 o groupe du soir pour les enfants dont les deux parents travaillent o communication du déroulement de la journée/après-midi à l éducatrice titulaire en charge du groupe du soir 10

11 4) COLLABORATION AVEC LES PARENTS Chaque parent souhaitant inscrire son enfant au Centre de l enfance est accueilli par la Directrice. C est elle qui explique le fonctionnement, le projet institutionnel, la tarification, et la convention de placement qui précise les attentes du Centre de l enfance vis-à-vis des parents. Elle fait une fiche d inscription qui a pour but de la renseigner ainsi que le personnel éducatif sur la composition familiale, les besoins et attentes des parents, la santé de l enfant. Le personnel éducatif est lié au secret de fonction durant son mandat mais également lorsqu il quitte le Centre de l enfance. Les parents peuvent en tout temps demander un entretien avec la Directrice ou le personnel éducatif. 11

12 5 RESPONSABILITES Le Centre de l enfance de la ville de Moutier a pour mission d accueillir les enfants dès 3 mois jusqu à 4 ans, sans distinction de nationalité, de race, de milieu social ou d appartenance religieuse. Le Centre de l enfance est une ressource à long terme pour les parents qui travaillent ou qui ont besoin d une prise en charge de leurs enfants pour diverses raisons. Le Centre de l enfance offre aux familles : Un accompagnement professionnel selon l âge et les besoins des enfants Un accueil diversifié Des objectifs communs aux diverses équipes éducatives Des repères sur la nature des besoins fondamentaux de l enfant et sur la manière d y répondre avec bienveillance L ouverture d un dialogue et la collaboration avec les familles de manière interprofessionnelle, autour de l enfant, afin d établir des relations de qualité. Elles permettront à cet adulte en devenir de se construire en lui offrant les moyens de développer ses potentiels. 12

13 6 LES OBJECTIFS Outre la satisfaction des besoins fondamentaux de l enfant, les objectifs du Centre de l enfant, peuvent se décliner de la manière suivante : Favoriser et contribuer au développement global de l enfant confié, à son bien-être et à son épanouissement. Permettre à l enfant de réaliser ses projets. Permettre à l enfant de se socialiser, de développer ses compétences sociales. Permettre à l enfant de vivre en groupe de façon harmonieuse, de développer son sens moral par l acquisition des règles. Aider l enfant dans la construction de l estime de soi, et ainsi lui apprendre à mieux se connaître. Renforcer son autonomie. Renforcer et favoriser par une écoute active son besoin de communiquer et d établir des relations privilégiées. 13

14 A) REPONDRE AUX BESOINS FONDAMENTAUX DE CHAQUE ECOLIER Quel que soit l âge des enfants, le Centre de l enfance se doit de répondre aux besoins fondamentaux de chacun. Ainsi en matière de besoins humains, nous nous référons à la pyramide de Maslow : Besoin de s'accomplir Besoin d'estime Besoin d'appartenance Besoins de sécurité Besoins physiologiques Outre les besoins physiologiques, tels que l alimentation, le repos, et l hygiène, l enfant a de nombreux besoins. 1) Le besoin de sécurité et de protection, d affection et de limites : Pour bien se développer, l enfant a besoin de se sentir en sécurité physique et affective. Le Centre de l enfance doit donc lui apporter un environnement physique sans danger, lui apprendre les limites et lui apporter des liens affectifs de qualité. Il doit pouvoir expérimenter et découvrir en toute sécurité. 2) Le besoin d être valorisé : Pour pouvoir faire des progrès et construire son estime de lui, l enfant doit être valorisé et reconnu dans ses compétences.. L adulte doit l encourager dans ses efforts et l aider à faire par lui-même. Il est important de le valoriser pour ses comportements adéquats. Il doit être reconnu comme une personne unique se développant à son propre rythme. Il aime être impliqué dans la vie quotidienne du lieu, que l adulte lui confie des petites tâches ou le sollicite pour qu il donne son avis. Il aime se sentir responsable et digne de confiance. 14

15 3) Le besoin d être respecté : L enfant a besoin d être respecté en tant qu individu mais aussi pour son appartenance à une famille, à une culture. Respect de son rythme d apprentissage, d intégration, de sommeil, de repas de ce qu il exprime par le langage ou l attitude, dans ses envies de s isoler du groupe, de «ne rien faire», de ses envies de manger ou de goûter. Seules les limites du Centre de l enfance ou la vie du groupe doivent être prises en considération. 4) Besoin de s adapter : Il est nécessaire tant pour les parents que pour l enfant d organiser une période d adaptation, qui sera planifiée selon ses capacité d adaptation. Celle-ci se déroule de manière progressive, afin d aider parents et enfants à se séparer en douceur. La période d adaptation se fait pour tous les enfants, quel que soit leur âge. 5) Besoin des enfants malades : Un enfant malade est plus sensible aux microbes, aux bruits, à la présence d autres enfants. Il a besoin de calme. Le risque de contamination est aussi important. De plus, le personnel éducatif, n a pas la possibilité d offrir à l enfant des soins personnalisés. Un enfant malade ne peut donc pas bloquer les activités et empêcher les autres enfants de faire des apprentissages. Un enfant malade, qui ne peut suivre le programme mis en place dans le groupe dans lequel il évolue, doit être pris en charge par ses parents. Les médicaments que les éducatrices administrent aux enfants doivent être impérativement étiquetés, et il doit y figurer : - Nom - Prénom - Date de naissance - Date (début et fin) de prescription - Posologie - Date de péremption Les éducatrices ne sont pas autorisées à donner un médicament à un enfant si ces indications ne figurent pas sur l emballage. De plus les parents sont responsables d administrer la première prise du médicament le matin avant son arrivée au Centre de l enfance. Les médicaments sont donnés de 15

16 main à main entre les parents et le personnel éducatif ceci sans différenciation d âge de l enfant. Ce paragraphe a été lu et approuvé par le médecin institutionnel. 6) Besoin d être stimulé : Le Centre de l enfance doit offrir des possibilités de découvertes, d expérimentation et de création dans les groupes ou dans les activités à l extérieur. 7) Besoin d être structuré : L enfant a besoin de se construire des repères clairs dans l espace et le temps. Il a besoin d anticiper les évènements et de connaître les règles qui régissent son lieu de vie. Il a besoin de comprendre ce que l adulte attend de lui. 8) Besoin d être communicatif, de s exprimer : L espace doit favoriser l expression. L enfant doit être écouté et entendu. Il doit pouvoir tisser des liens avec ses pairs mais aussi avec les adultes qui l entourent auxquels il peut exprimer ses sentiments sans crainte de jugement. 9) Besoin de mouvement et d action : L enfant a besoin de bouger pour évacuer son énergie mais aussi pour exercer et expérimenter ses capacités motrices toujours plus nombreuses. 10) Besoin de manipuler, d expérimenter, de découvrir : Le lieu de vie doit lui offrir un environnement suffisamment riche et adapté à ses capacités. Le personnel éducatif doit proposer des sorties environnementales et culturelles afin de répondre à sa soif de connaissances. 11) Besoin de connaître les règles et de les appliquer : Pour que l enfant comprenne les règles, celles-ci doivent être énoncées clairement. Il faut impérativement qu il y ait un support visuel adapté à ses capacités cognitives, afin qu il puisse s y référer en tout temps. Les règles dans chacun des groupes doivent être adaptées en fonction des besoins du bon fonctionnement de celui-ci, et rester identiques, d où l importance pour l adulte d adopter une attitude cohérente. Les sanctions appliquées en cas de non respect des règles seront également exprimées clairement et en rapport avec l âge et le degré de compréhension de l enfant. Le personnel éducatif veillera à ce que les sanctions soient éducatives et applicables, elles ne seront en aucun 16

17 cas menaçantes. Ce n est qu à cette condition que l enfant développera ses compétences sociales et adoptera des comportements adéquats. 12) Besoin de repos et de ne «rien faire» : L adulte permettra à l enfant qui en éprouve le besoin, de se ressourcer en respectant ses instants d isolement. En se relaxant, en rêvant, il entre dans son monde intérieur. Ces moments sont nécessaires pour faciliter l assimilation des acquisitions ou l intégration des éventuelles difficultés. L éducatrice doit veiller à préserver ces occasions et en évaluer leurs teneurs. 13) Besoin de socialisation : L enfant a besoin de développer ses capacités sociales à travers les liens qu il va établir avec ses camarades, qui vont devenir de plus en plus importants. Il doit avoir du temps pour favoriser les échanges au travers du jeu et de la discussion. 14) Besoin d indépendance : Pour devenir un adulte épanoui l enfant doit exercer son savoir faire. L adulte veillera à mettre tout en œuvre pour encourager ses progrès en lui laissant le temps de faire par «lui-même», en lui apportant juste l impulsion mesurée qui lui permettra de persister dans ses efforts sans se décourager. L adulte l amènera jusqu au bout de ses actions. Il sera vigilent quant à ses capacités et à ses difficultés. Cette liste n est pas exhaustive. Ces besoins s imbriquent les uns aux autres, et c est le mandat du personnel éducatif, de les identifier et de mettre en place des actions pour les satisfaire. 17

18 B) POUR REPONDRE AUX BESOINS FONDAMENTAUX DE CHAQUE ENFANTS 1) La Cheffe de Dicastère de la Formation / Ecoles et la Directrice La Directrice, avec l appui de la Cheffe Formation / Ecole, engagent des professionnels de l enfance au bénéfice d un titre reconnu dans le domaine social. Ces professionnelles de l enfance doivent avoir d excellentes connaissances du développement de l enfant, de ses besoins et faire preuve de bonnes qualités relationnelles. La Directrice est garante du bon fonctionnement du Centre de l enfance: - elle collabore étroitement avec le personnel, elle met en place et gère le fonctionnement des équipes - elle supervise le suivi des stagiaires et éducatrices de l enfance en formation - elle s assure quotidiennement de la cohérence des outils éducatifs dans la pratique et la théorie professionnelle - elle met tout en œuvre pour apporter une dynamique de travail agréable, positive et constructive - elle met en place, maintient et utilise le travail en réseau - elle propose des formations, perfectionnements et supervisions - elle amène de nouveaux outils afin de maintenir une évolution constante et actuelle - elle est garante de la ligne pédagogique et de son application. La Directrice a la mission de faire reconnaître le travail éducatif professionnel qui se fait quotidiennement au Centre de l enfance, auprès des intervenants extérieurs, des parents, de l autorité politique Elle véhicule une image professionnelle et positive du Centre de l enfance. 2) Le personnel éducatif : Le personnel a pour mission : - de collaborer étroitement avec la Directrice - d assurer la bonne marche des groupes d accueil et de réfléchir aux moyens de répondre aux besoins des enfants et de leurs familles - de suivre les stagiaires et les éducatrices de l enfance en formation, dans une dynamique constructive et favorable aux apprentissages 18

19 - d organiser le lieu de vie - d assurer des tâches quotidiennes et générales, pour le bon fonctionnement de leurs groupes, mais également du centre de l enfance - de se réunir régulièrement en colloques par groupe et par secteur, durant lesquels les questions d organisation, de pédagogie, d éducation, de prévention et de dépistage seront discutées - de discuter des règles du centre de l enfance afin de garder une cohérence dans l équipe. Cette cohérence est primordiale pour que l enfant se sente en sécurité. - de réfléchir également au renouvellement du matériel et au moyen de rendre attractif les locaux et les activités - de collaborer activement en réseau. Le personnel respecte le cadre institutionnel et se positionne en tant que professionnel de l enfance. Il conduit des entretiens parents. Il véhicule une image positive de l Institution et des compétences professionnelles qui y sont prodiguées. 3) Perfectionnements : Le personnel éducatif, a un devoir de formation et de supervision. Il est soutenu par la Directrice. Il se donne les moyens d être actif dans le domaine de la formation, et montre un intérêt pour celui-ci en participant à des conférences, à des perfectionnements, à des formations continues. Il peut organiser des réunions de parents, des rencontres animées par des intervenants extérieurs. 4) Les stagiaires probatoires et les éducatrices de l enfance en formation : Les stagiaires sont âgées au minimum de 18 ans. Elles ont un projet de formation dans le domaine social, de l éducation ou de la santé. Les stages durent 1 année. Les stagiaires sont sous l entière responsabilité du personnel éducatif et de la Directrice. Elles ont une éducatrice de référence avec laquelle elles effectuent des entretiens hebdomadaires. Elles ont un cahier des charges qu elles doivent respecter, et elles participent dans la mesure du possible aux colloques de groupe, de secteur, et aux colloques institutionnels. Elles sont soumises au secret de fonction. 19

20 Les éducatrices de l enfance en formation sont suivies par une éducatrice référente dans le groupe dans lequel elles travaillent. Le mandat de l éducatrice référente, est la guidance de l éducatrice en formation, tant dans le domaine de la réflexion, de la déontologie, des entretiens parents, du suivi des enfants, d animation d atelier L éducatrice référente a pour mission de partager ses connaissances professionnelles, et de tout mettre en œuvre, afin que l élève puisse évoluer de manière adéquate et constructive dans un climat serein, dans le but de l amener favorablement à l obtention de son diplôme. L élève est tenue de participer aux colloques de groupe, de secteur et institutionnels. Elle est liée au secret de fonction. Elle est tenue de respecter son cahier des charges et de respecter le cadre institutionnel, ainsi que les objectifs et le fonctionnement liés à celui-ci. Le mandat est de partager ses connaissances théoriques en faisant le lien à sa pratique. Ses travaux sont supervisés impérativement par sa référente et/ou sa F.F.P (formatrice à la pratique professionnelle). Elle véhicule une image positive de l Institution. 5) Les entretiens parents : Les parents sont des partenaires importants dans notre travail, pour cette raison nous collaborons étroitement avec eux. Les entretiens peuvent être demandés par les parents ou les éducatrices, en tout temps. Nous faisons des entretiens qu en cas de besoins. L enfant doit sentir que ses parents et les éducatrices communiquent sans rivalité de compétences. Même si le cadre diffère, les adultes partagent et échangent afin de lui garantir sécurité et stabilité. Dans tous les cas l enfant a besoin de sentir que les adultes qui prennent soin de lui sont en harmonie et que chacun respecte le rôle de l autre. Les équipes éducatives s engagent à travailler sur un document commun à tous, la VRS (valorisation des rôles sociaux). Ce document est centré sur la valorisation de l enfant. Il est un outil essentiel, et sera donc utilisé et appliqué pour chaque entretien. De celui-ci découle les objectifs pédago-éducatifs que les éducatrices mettront en place, dans l optique de répondre de façon ciblée et professionnelle aux besoins des enfants en lien à leurs problématiques. 20

21 6) L organisation au quotidien : Les éducatrices doivent instaurer des rituels pour permettre à l enfant de mettre en place des repères garants de sécurité. L enfant doit pouvoir anticiper les différents moments qui gèrent son temps, (repas brossage des dents, repos ). Les éducatrices doivent organiser ces moments de manière rigoureuse afin qu ils ne soient pas source de stress pour lui. 7) Le travail de réseau : Le travail de réseau est un outil indispensable pour le bon fonctionnement du Centre de l enfance. Il est utilisé à chaque fois que les équipes éducatives et la Directrice en ressentent le besoin, lors de problématiques en lien à la prise en charge. Les éducatrices et la Directrice ont l obligation de participer aux séances de réseau. Le réseau actuel du Centre de l enfance : - Enseignants - Service psychologique pour enfants et adolescents de la ville de Moutier - Médecin pédiatre de la Ville de Moutier (médecin institutionnel) - Logopédistes - Service sociale de la Ville de Moutier - Psychomotriciens - Service de l asile - AEMO 21

22 7 CONCLUSION Ce document n a pour objectif que de poser le cadre et les principes généraux des projets éducatifs des groupes du Centre de l enfance. Chaque étape, chaque action de la journée, pour chaque groupe d âges est détaillée dans le projet pédagogique des groupes et constitue un outil de travail susceptible d être révisé et perfectionné régulièrement. Les équipes doivent construire et imaginer des moyens pour rendre vivants et applicables ces objectifs. P.S Ce document a été rédigé sous forme orthographique féminine, il n exclu en aucun cas le genre masculin. 22

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS ARTICLE I : PRESENTATION L Aide aux devoirs est un atelier que le Centre jeunesse municipal propose aux résidants de la commune, scolarisés

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas...

d'éveil Couleurs Projet éducatif - Crèche de Colomiers Le jardin des premiers pas... d'éveil Couleurs Le jardin des premiers pas... Création et gestion de crèches au service des entreprises et des collectivités Projet éducatif - Crèche de Colomiers Contact : Le directeur : Frédéric Alibert

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN

PROJET EDUCATIF. Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin. CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN PROJET EDUCATIF Eco Maison de la Petite Enfance de Mauvezin CCBL ZA Route d Auch 32120 MAUVEZIN Révisé en décembre 2013 Le projet éducatif est un outil nécessaire au travail d équipe. Il permet d élaborer

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA

Mairie de Bertangles. Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE. Établi par EMELINE BOUBAAYA Mairie de Bertangles Accueil de loisirs sans hébergement PROJET PEDAGOGIQUE Établi par EMELINE BOUBAAYA I/ LE DESCRIPTIF ORGANISATEUR : Mairie 5, Rue du château 80260 Bertangles ACCUEIL DE LOISIRS : École

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Février 2016 Juin 2016

Février 2016 Juin 2016 Septembre 2015 PRESENTATION DE LA FORMATION DE COORDONNATEUR Février 2016 Juin 2016 Promotion 2016/2 Début de la formation : lundi 1 er février 2016 à l epss de Cergy Date limite d inscription à l admission

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

LA Section Cadets Classes 5 et 4

LA Section Cadets Classes 5 et 4 LA Section Cadets Classes 5 et 4 NB. : Il est systématiquement utilisé ici le terme «Cadets» qui désigne les Cadets et les Cadettes, élèves des classes 5 et 4. février 2015 La Section Cadets Entre les

Plus en détail

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Un livret, pour qui? Ce livret est destiné aux parents et futurs parents qui souhaitent trouver un mode de garde

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Réseau des parents d accueil de Saxon

Réseau des parents d accueil de Saxon Réseau des parents d accueil de Saxon Qui sommes-nous? Nos buts Notre mission Notre réseau L association des parents d accueil de jour a été créée afin de venir en aide aux parents qui travaillent et qui

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS PROJET DE SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Ecole maternelle (Nom Commune ou RPI) REP Zone revitalisation rurale Politique la Ville Autre Adresse :. Tel : Courriel : Nom la directrice, du

Plus en détail

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice

Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice Référentiel de compétences de l'animateur et l'animatrice A. PROPOSER, organiser et animer des activités de différentes natures, en tenant compte des besoins, des intérêts, des capacités et des rythmes

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

PROJET EDUCATIF VELS 2013

PROJET EDUCATIF VELS 2013 PROJET EDUCATIF VELS 2013 SOMMAIRE OBJECTIFS DU SEJOUR p 2 LES INTENTIONS EDUCATIVES DE L EQUIPE D ENCADREMENT Notre projet p 3 Les règles de vie commune..p 4 LE ROLE DE CHACUN Directeur p 4 Animateurs

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr LA DIRECTION DE L ÉDUCATION ET DE L ENFANCE pour le service Enfance des animateurs (H/F) Réf-15-058 Cadre d emploi des Adjoints Territoriaux d Animation Assurer la sécurité physique et morale des enfants

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES VILLE D'HEROUVILLE SAINT CLAIR Direction Petite Enfance, Education, et Jeunesse REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES PREAMBULE : La Ville d Hérouville Saint Clair organise un accueil périscolaire

Plus en détail

Un projet pédagogique

Un projet pédagogique Un projet pédagogique De quoi s agit-il? Fabienne Guinchard Hayward, Agnès Rákóczy et Véronique Desponds Theurillat Conseillères pédagogiques info@pep-vd.ch www.pep-vd.ch 2013 Le projet institutionnel

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION

CAHIER DES CHARGES RESPONSABLE ANIMATION NB : les mentions en caractère gras sont relatives à la fonction hiérarchique de la responsable du secteur animation. 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

Projet pédagogique de la crèche

Projet pédagogique de la crèche Projet pédagogique de la crèche MISSION L équipe éducative de la structure d accueil le Scoubidou veille à accueillir chaque enfant dans un contexte social et sécurisant tant au niveau affectif que matériel.

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire

DESCRIPTION DE FONCTION. Enseignant ou enseignante de classe de développement itinérant-e au degré primaire Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG DESCRIPTION DE FONCTION Enseignant ou enseignante de classe

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS

Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE. des Bergères. Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS Livret d accueil CRÈCHE FAMILIALE des Bergères Crèche familiale des Bergères - 01 69 33 11 96 Groupe scolaire des Bergères - 91940 LES ULIS BIENVENUE à la crèche familiale Votre enfant va être accueilli

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013

- SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Mairie de La Flocellière Service Animation Enfance - Jeunesse 1 - SERVICE JEUNESSE - Projet pédagogique et de fonctionnement 2012/2013 Les caractéristiques Les objectifs pédagogiques Le rôle de l animateur

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT Pascale PALY Nadine Massonnière IEN et CPC chargées de mission maternelle en Gironde BESOINS SATISFAITS = COMPORTEMENT ADEQUAT Un enfant dont les besoins ne sont

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

Description de poste

Description de poste direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service d accueil de jour de l enfance Description de poste 1. Poste 1.1. Dénomination du poste : Directeur/trice de centre de vie enfantine

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)»

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» FICHE DE POSTE «Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» SIAE Adresse Secteur d activité Métiers du bâtiment : tout corps d état Confection: travail du tissu, décoration, confection

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon tel : 04 78 25 28 11 (entre 11h30 et 13h30 ou après 16h30) Sommaire : *Les horaires *Les programmes *L école au quotidien

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis.

ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du EVALUATION DU STAGE. Acquis. ANNEE PROPEDEUTIQUE SANTE INSTITUTION / SERVICE / UNITE : NOM / PRENOM DU STAGIAIRE PRE-HES : Stage du au EVALUATION DU STAGE Acquis Non acquis Absences pendant le stage : jours Date et Signatures : Stagiaire

Plus en détail

Protection de l'adulte et de l'enfant Point Rencontre de Bienne PRB. Règlement

Protection de l'adulte et de l'enfant Point Rencontre de Bienne PRB. Règlement Protection de l'adulte et de l'enfant Point Rencontre de Bienne PRB Règlement Le Point Rencontre de Bienne (PRB) est une structure organisée et gérée par le département de la Protection de l'adulte et

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE Mission Maternelle 971 PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE - Protocole de mise en place des nouvelles activités périscolaires (NAP) en maternelle - Fiche

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Docteur Christian PETEL, Directeur FORMATIONS FRACTALE SUR SITE ANNÉES 2009-2010 LA BIENTRAITANCE ET L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES La bientraitance met au centre du travail la préoccupation

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 2 ans à 3 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 3 OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 2 ANS A 3 ANS 5 1. DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Etablissements d accueil de jeunes Enfants Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Bonjour, Ce questionnaire s adresse à tous les professionnels travaillant

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 Table des matières Introduction... 1 L approche éducative... 2 Les valeurs éducatives... 2 L estime de soi... 2 L autonomie... 2 La créativité et l imagination... 3 L affection...

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

L Ecoute Centrée sur la Personne selon l approche de Carl R. Rogers DANS LA RELATION D AIDE

L Ecoute Centrée sur la Personne selon l approche de Carl R. Rogers DANS LA RELATION D AIDE efmap Ecole Française des Méthodes d Action et de Psychodrame humanistes Soizick Roulinat Responsable du programme de formation L Ecoute Centrée sur la Personne selon l approche de Carl R. Rogers DANS

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons.

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons. ASBL «inventons» Projet pédagogique Table des matières 1. Constat... 3 2. Objectifs... 3 3. Public cible... 4 4. Ce que l ASBL «Inventons» propose :... 4 a. Le stage à visée thérapeutique... 4 Inscription...

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail