Conférence de rentrée maternelle 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de rentrée maternelle 2014"

Transcription

1 Conférence de rentrée maternelle 2014 Circonscription de Montmorency 7 octobre 2014 Isabelle Goubier-Sène, IEN

2 Refondation de l école

3 Rythmes scolaires lundi mardi mercredi jeudi vendredi 8h30 Disponibilité cognitive 11h30 13h30 15h45 Disponibilité cognitive Disponibilité cognitive Régularité et continuité

4 Moyens Espé : école supérieure de professorat et d éducation : formation initiale de deux ans (M1/M2) dont un en alternance avec la classe Emplois : rattrapage des postes supprimés sur 5 ans (40% atteints) PDMQDC : plus de maîtres que de classes en éducation prioritaires (89 pour le VO) Scolarisation des moins de 3 ans : objectif fixé à 30%, 15% sur le VO à la rentrée

5 Pédagogie CSP : conseil supérieur des programmes : propositions sur le socle et sur les programmes de l école maternelle (consultation du 15/10) Cycles d apprentissage : à partir de la rentrée 2015 et jusqu en 2017 : Maternelle CP/CE1/CE2 CM1/CM2/6e

6 Circonscription de Montmorency Les élèves Montmagny Montmorency Deuil Circonscription

7 Les classes La moyenne par classe

8 Les collèges Copernic Utrillo Ronsard LeBrun Diderot Châtelet Effectifs CSP favorisées 8, ,4 60,7 31,6 29,5 CSP Défavorisées 60, ,5 3,4 22,8 34,1 Boursiers 29,7 26,1 18,7 9,7 18,2 23,3

9 Les résultats des élèves Résultats aux évaluations CP FRANCAIS 2011/ / / 2014 MATHS 2011/ / / 2014 CP 1 74, ,7 CP 1 78,9 79,6 81 FRANCAIS 2011/ / / 2014 MATHS 2011/ / / 2014 CP 2 69, CP 2 51,9 56,7 64,9

10 Des élèves de CP De plus en plus en réussite La mise en œuvre des programmes 2008 a donné des résultats positifs : Étude de la phonologie Découverte de l écrit Construction du nombre (quantité)

11 Mais elle a aussi accentué des effets néfastes sur: La confiance en soi et en l école de la part des élèves Une école souvent inadaptée aux plus «petits» Des familles désorientées face aux notions d «élèves en difficulté»

12 Des élèves pas suffisant «équipés» en estime de soi, en sentiment de satisfaction pour aborder l école élémentaire

13 «Apprendre c est toujours se transformer, changer, s ouvrir, être touché, remis en question, déplacé dans sa façon d être et ses manières d agir. C est pourquoi il existe une peur d apprendre.» Blais, 2014

14 Les nouveaux programmes Vraie consultation : attente des synthèses pour acter définitivement les programmes Documents du CSP programmes et recommandations plus complet Cycle unique : entre 3 et 4 années Entre les familles, les accueils de la toute petite enfance et l école élémentaire : l école maternelle a son identité propre.

15 L école maternelle C est devenir progressivement élève C est donner envie de venir à l école C est comprendre le monde C est s exprimer et penser C est essayer et réussir C est apprendre aux parents à devenir parents d élèves

16 Du côté de l élève AGIR : prendre des initiatives, essayer, recommencer, plutôt qu exécuter REUSSIR : ressentir un état de satisfaction, devenir dépendant de cet état COMPRENDRE : savoir qu en faisant j apprends (actions proposées par Viviane Bouysse, IGEN)

17 En jouant En parlant En s exerçant

18 Apprendre ensemble pour vivre Apprendre la diversité ensemble

19 Apprendre que la différence est une richesse

20 Apprendre l égalité entre les filles et les garçons

21

22 Du côté des familles Confiance et informations réciproques Dialogue constant les premières années Lire un cahier/carnet de progrès plutôt qu un livret d évaluation : signaler le succès Pas de conflit de loyauté Prendre en compte la diversité des représentations, des cultures et des habitudes

23

24 Du côté des enseignants Ambition pour chacun des élèves Leur faire confiance, se défendre de tout déterminisme Les écouter, prendre en compte leur parole, les mettre en valeur Leur donner du temps Faire avec eux, parler avec eux

25 Aménager l espace classe, l école comme un univers culturel qui permet de multiplier les expériences vécues

26 Etablir la progressivité des apprentissages en équipe à partir des besoins de chacun plutôt qu à partir des attentes de fin d école maternelle Utiliser le terme évaluation entre professionnels pour réguler la mise en œuvre des activités, pour comprendre le cheminement de chacun et vérifier leurs progrès

27 Ecole maternelle, école de la réussite «On ne peut devenir soi-même qu en lisant dans le regard de l autre quelque chose qui tend à prouver sa propre valeur, à fonder sa propre estime.» D. Marcelli

28 La couleur des sentiments Merci pour votre attention

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

SCOLARISER LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

SCOLARISER LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS SCOLARISER LES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS SESSION 2 -mardi 21 avril 2015 (G1) -jeudi 23 avril 2015 (G2) www.ac-dijon.fr Présentation de la journée : MATIN Matin Conduire des activités langagières en

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires «Changer les rythmes scolaires, c est mettre du plus, du mieux dans les journées.» Viviane BOUYSSE (IGEN) Contenus pédagogiques

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Stage maternelle mars 2013 Profiter de ce stage pour prendre le temps d une récapitulation sur ce qu enseigner/apprendre en maternelle veut dire pour

Plus en détail

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance.

les apprentissages des élèves sont mesurables, quantifiables et comparables ; les résultats souhaités sont définis par avance. EVALUATION D ÉCOLE Circonscription de Lens Année Scolaire 2010-20112011 David RATAJ IEN EVALUATION D ÉCOLE Introduction Qu est-ce qu une évaluation d école? Le déroulement La grille de qualité Le planning

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE

ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI PROJET PEDAGOGIQUE CONTACT : Lisa AGOSTINI lisaagostini@mjcjeanmace.fr - 07.61.08.68.04 MJC Jean Macé 38 rue Camille ROY 69007 LYON 1 La Maison des Jeunes et de la Culture

Plus en détail

QU EST-CE QUE TRAVAILLER EN ÎLOTS BONIFIÉS?

QU EST-CE QUE TRAVAILLER EN ÎLOTS BONIFIÉS? Travailler en îlots bonifés selon la méthode pédagogique créée par Marie Rivoire. par Catherine Manesse et Anne Dauvergne IPR Langues vivantes Académie de Dijon Cette façon de travailler, dont on entend

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon

ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon ECOLE MATERNELLE GRANGE BRUYERE 39 avenue Maréchal Foch 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon tel : 04 78 25 28 11 (entre 11h30 et 13h30 ou après 16h30) Sommaire : *Les horaires *Les programmes *L école au quotidien

Plus en détail

9 classes passerelles : pour faciliter le passage entre la maison et l école. Thierry ESTIENNE Coordinateur des classes passerelles Ville de Roubaix

9 classes passerelles : pour faciliter le passage entre la maison et l école. Thierry ESTIENNE Coordinateur des classes passerelles Ville de Roubaix 9 classes passerelles : pour faciliter le passage entre la maison et l école Thierry ESTIENNE Coordinateur des classes passerelles Ville de Roubaix Pourquoi? Une histoire née en 1992-93 Pour répondre à

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école Voici quelques chiffres

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 Compte-rendu Intervention d Anne-Marie Chartier, Maître de conférence, INRP Introduction

Plus en détail

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire

Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire Liaison 3 ème / 2 nde Vie scolaire LIAISON 3 ème /2 nde BUT DE LA DEMARCHE : Constat : Fait par les CPE des lycées et confirmé par un questionnaire distribué aux élèves de seconde : ces élèves sont en

Plus en détail

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon :

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon : Kumon, le plus important programme d apprentissage parascolaire au monde. La méthode Kumon est issue de l amour d un parent. Résolu à aider son fils de huit ans, Toru Kumon, un professeur de mathématiques,

Plus en détail

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011 Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8 Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20 SEMAINE 2 Lundi 24 Mardi 25 SEMAINE 3 Lundi 31 Cours Novembre 2011 Mardi 1er SEMAINE

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Cette animation pédagogique a été préparée à partir du site du CRDP/IUFM de l Académie de Montpellier- Banque de séquences didactiques. Intérêt

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR 1. Définition et précisions 2. Les particularités chez l enfant avec autisme 3. Pourquoi travailler l autonomie et comment? Partie pratique 1. Définition et

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Projet de Zone Maghreb Est Machrek 2013-2017

Projet de Zone Maghreb Est Machrek 2013-2017 Projet de Zone Maghreb Est Machrek 2013-2017 Le projet de zone s appuie sur les tableaux de bord produits en 2011-2012 et 2012 2013 et sur le travail conduit en séminaires des directeurs de la zone. Le

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

La réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires La réforme des rythmes scolaires Finalités» Une école plus juste et plus exigeante» Une amélioration de la réussite scolaire dans le premier degré» Une meilleure prise en compte des capacités d attention

Plus en détail

La refondation de l école maternelle

La refondation de l école maternelle La refondation de l école maternelle Babeth Oudon, IEN maternelles Jean-Marie Vallet, CPC maternelles www.ac-dijon.fr L école maternelle : une école spécifique L école maternelle, une forme scolaire à

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Projet Educatif territorial

Projet Educatif territorial Projet Educatif territorial Commune d Estrées 59151 Transit Transit Transit Transit 2014 Définition du porteur de projet Estrées est un commune du nord de la France, située dans le département du Nord

Plus en détail

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE I. RETOUR SUR LA CONFÉRENCE DE VIVIANE BOUYSSE (le 11 février à Montfort) I.I LANGUE ET LANGAGE À L ÉCOLE 1) Distinguer

Plus en détail

Diriger une école maternelle

Diriger une école maternelle Diriger une école maternelle E.HAYOT IEN Toul Mai 2012 D après les travaux de l IEN maternelle 83 DIRIGER? Etre le chef? Prendre des décisions? Avoir du pouvoir? Juger? Contrôler? Commander? Animer? Coordonner?

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 Le Conseil d école s est tenu le mardi 17 février 2009 à 17h45 à l école de Sars et Rosières en présence de : -

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

Comment présenter le livret de compétences aux familles?

Comment présenter le livret de compétences aux familles? Séminaire Évaluation Comment présenter le livret de compétences aux familles? Introduction Dans la perspective d une acquisition effective des compétences attendues à la fin de l école maternelle relatives

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France DU entrée directement dans

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion. http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets.

Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion. http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets. Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion 1) Historique des classes passerelles en France : Cf. lien à suivre académie de Caen http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets.pdf

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative

Programme Personnalisé de Réussite Educative Programme Personnalisé de Réussite Educative SOMMAIRE : Rappel du cadre institutionnel : décrets et textes Synthèse de l expérimentation 2005/2006 Comprendre ce qu est un PPRE Fiche méthodologique pour

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative Le PPRE est proposé aux élèves des cycles II et III de l école élémentaire qui éprouvent des difficultés résistant à la différenciation pédagogique À tout

Plus en détail

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14 Implanté au cœur de Bulle depuis 2011, le centre de soutien scolaire Eurê-K accompagne écoliers, apprentis et collégiens de la région dans leurs défis scolaires. Grâce à un personnel enseignant qualifié,

Plus en détail

Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey. Ecole maternelle et élémentaire de. Le Pailly

Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey. Ecole maternelle et élémentaire de. Le Pailly Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey Ecole maternelle et élémentaire de Le Pailly Attention! Si vous ne notez qu un seul choix d activité et qu elle est complète, nous ne vous proposerons

Plus en détail

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat Année scolaire 2012/2013 RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC Contrat entre l Académie de Nancy-Metz, représentée par Mme Béatrice GILLE, Rectrice d académie, Chancelière

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6

LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6 LIVRET D ACCUEIL PARENTS 6 L équipe éducative La direction L équipe médico sociale L élève Les 15 agents Les 47 professeurs Les dates importantes - Envoi des relevés de notes de mi-trimestre : 18/10/2011

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

L action en quelques mots

L action en quelques mots Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche actualisée le 7/07/2014 Titre explicite de Anglais tous les matins

Plus en détail

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2015-2016 Dans le cadre de la refondation de l'école portée par la loi d'orientation et de programmation du 8 juillet 2013, tous

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes

ETUDICA Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes Primaire Collège Lycée Supérieur Adultes QUI SOMMES NOUS? Bénéficiant d une double expérience d enseignement, l équipe pédagogique d ETUDICA, composée d une responsable pédagogique, et de professeurs qualifiés,

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

MentorPlace au Collège de Kerbellec

MentorPlace au Collège de Kerbellec MentorPlace au Collège de Kerbellec I LES ACTEURS a) du Collège Kerbellec Monsieur NEDELLEC directeur adjoint Monsieur GUILLERME professeur principal classe de 4 ème Monsieur SOURRICE surveillant du collège

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE

PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE Mission Maternelle 971 PRECONISATIONS POUR LA MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES A L ECOLE MATERNELLE - Protocole de mise en place des nouvelles activités périscolaires (NAP) en maternelle - Fiche

Plus en détail

PROGRAMMER LE FOOTBALL EN MILIEU SCOLAIRE CONSTATS. Quelques interclasses fin d année ou «tournoi de midi»

PROGRAMMER LE FOOTBALL EN MILIEU SCOLAIRE CONSTATS. Quelques interclasses fin d année ou «tournoi de midi» PROGRAMMER LE FOOTBALL EN MILIEU SCOLAIRE CONSTATS Activité football peu programmée en cours E.P.S Quelques interclasses fin d année ou «tournoi de midi» Activité football présente à l A.S (extérieur :

Plus en détail

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 Prof référente: Mme Omiecinski Effectif : 3 étudiants Cours septembre 2010 Jeudi 16 Vendredi 17 Cours octobre 2010 Lundi 18 Mardi 19 PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 ATELIER RECHERCHE STAGE PRESENTATION

Plus en détail

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS Conseils et strategies pour les devoirs Lorsque Hal Gill était jeune, le hockey n était pas son unique priorité. Les devoirs ont toujours été important aussi. Hal ne pouvait rien faire avant d avoir complété

Plus en détail

DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN

DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN DEVELOPPER DURABLEMENT LES TALENTS AU QUOTIDIEN Nos principales FORMATIONS-ATELIERS inter-entreprises 2015-2016 (1 er semestre) 2 rue Henri Barbusse, Immeuble CMCI 13001 Marseille (proche du Vieux-Port)

Plus en détail

Lettre d information des parents d élèves

Lettre d information des parents d élèves 20 octobre 2014 Page 1 Sommaire Le mot du proviseur Sommaire Page 2 Les élections au conseil d école Les élections au conseil d établissement La formation des élèves délégués de classe Les rencontres avec

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Des ateliers pédagogiques et un projet d école

Des ateliers pédagogiques et un projet d école Des ateliers pédagogiques et un projet d école Association UniVers l'enfant Sommaire Présentation des ateliers et de l école 1. Pourquoi ce projet? 2. Les ateliers pédagogiques Les ateliers à dominante

Plus en détail

LA GIRONDE ET SON ECOLE

LA GIRONDE ET SON ECOLE LA GIRONDE ET SON ECOLE «Une politique déterminée, des chantiers qui mobilisent quotidiennement les personnels et les partenaires de l Ecole, une volonté affirmée de poursuivre le travail engagé avec ambition,

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

FORMATION COMMUNICATION PORTUAIRE. Mardi 14 octobre: Journée 1

FORMATION COMMUNICATION PORTUAIRE. Mardi 14 octobre: Journée 1 FORMATION COMMUNICATION PORTUAIRE Projet Européen FLIP Gare Maritime d'ouistreham- 14 150 Ouistreham Mardi 14 octobre: Journée 1 Etat des lieux, analyse détaillée des différentes composantes de la communication!!

Plus en détail

Monsieur l Inspecteur d Académie a arrêté les priorités comme suit : Pour les enseignants de Maternelle :

Monsieur l Inspecteur d Académie a arrêté les priorités comme suit : Pour les enseignants de Maternelle : Cagnes sur Mer, le 1 octobre 2015 MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Inspection de l Education Nationale Circonscription de Cagnes sur Mer 2 Passage Massenet 06800

Plus en détail

CONSTRUIRE SON EMPLOI DU TEMPS

CONSTRUIRE SON EMPLOI DU TEMPS Inspection de l'education Nationale Téléphone : 05 90 24 69 86 Télécopie : 05 90 24 23 50 mél :ce.ien9710080k@ac-guadeloupe.fr 13, Rue Achille René Boisneuf 97111 Morne-à-l Eau Note de liaison n 8 CONSTRUIRE

Plus en détail

LYCEES -GENERAL -TECHNOLOGIQUE -PROFESSIONNEL TROISIEME

LYCEES -GENERAL -TECHNOLOGIQUE -PROFESSIONNEL TROISIEME STRUCTURE DU SYSTEME EDUCATIF SECONDAIRE COLLEGE UNIQUE 3 CYCLES LYCEES -GENERAL -TECHNOLOGIQUE -PROFESSIONNEL STRUCTURE DU COLLEGE SIXIEME CYCLE D ADAPTATION CINQUIEME QUATRIEME CYCLE CENTRAL TROISIEME

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire

Enquête de satisfaction. Accueil périscolaire Enquête de satisfaction Accueil périscolaire Plan Fiche technique 3 1. Profil des réponses: âge et classe de l enfant, motifs d inscription à la garderie, club 4 2. Satisfaction des horaires de garderie

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

Dossier de presse. Congrès AGEEM Dijon Juillet 2016

Dossier de presse. Congrès AGEEM Dijon Juillet 2016 Dossier de presse Congrès AGEEM Dijon Juillet 2016 ageem 21 École maternelle Victor Hurgo 4, rue Raoul de Juigné 21000 DIJON 03 80 58 02 68 http://ageem21.fr/ Secrétariat du congrès 39, rue d York 21000

Plus en détail

Refondation de l école

Refondation de l école Refondation de l école IEN : L. De Cecco Lundi 11 novembre 2013 1 Souvenez-vous... 1975 et le collège unique de René Haby Loi sur le handicap de juin 1975 1978 rénovation de la formation des maîtres de

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Votre expérience est notre richesse : proposez un projet, une activité et réalisons-les ensemble.

Votre expérience est notre richesse : proposez un projet, une activité et réalisons-les ensemble. Le Centre social, avec la contribution et le concours des habitants, met en œuvre des projets, activités dans le but de favoriser le mieux vivre ensemble, de tisser des liens pour lutter contre les exclusions

Plus en détail

«Co-enseigner pour faire progresser

«Co-enseigner pour faire progresser «Co-enseigner pour faire progresser tous les élèves» Formation Maîtres supplémentaires Circonscriptions de Décines, Meyzieu, Vaulx en Velin B. Parrini, A. Sanial-Lanternier, F. Delay-Goyet 28 novembre

Plus en détail

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE.

APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. APRES LA MATERNITE, LES PREMIERS MOIS AVEC VOTRE BEBE ALLAITE. Conférence de Laure Marchand Lucas. Mardi 4 Mars 2008 A l occasion de l arrivée d un enfant dans la famille, les parents préparent la chambre

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Pédagogie Steiner-Waldorf 250.000 élèves dans 60 pays,

Plus en détail

Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne

Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne 1 Collège français d Ibiza 07800 IBIZA ILES BALEARES Espagne Madame, Monsieur, chers parents, Vous avez le projet d inscrire votre enfant au collège français d Ibiza et nous vous remercions de l intérêt

Plus en détail

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 N immatriculation de l école : 0540817V PROFIL DE L ECOLE Circonscription : Adresse: Adresse électronique : NANCY I 10 rue des Jardiniers 54000 NANCY

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Programmations et progressions de cycle. Composition de l équipe éducative : AVS. Organisation pédagogique. PPMS, régularisation du DUER

Programmations et progressions de cycle. Composition de l équipe éducative : AVS. Organisation pédagogique. PPMS, régularisation du DUER Calendrier Tableau de bord 2013-2014 Calendrier : - De la rentrée au Mercredi 11 septembre : mise à jour de Base-Elèves par les directeurs. - Mercredi 11 septembre : bascule des données Base-Elèves dans

Plus en détail