Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010"

Transcription

1 Cabinet du Secrétaire d État CONFÉRENCE DE PRESSE DU 21 SEPTEMBRE 2010 Présentation de la campagne d'information sur les nouveaux tests salivaires 20/09 17/10/2010 Etienne SCHOUPPE Secrétaire d'état à la Mobilité Président de l'institut Belge pour la Sécurité Routière

2 2 INTRODUCTION Ces dernières années, l'usage de certaines drogues s'est banalisé, amplifiant également le phénomène de la conduite sous leur emprise. Pour contrer ce fléau, les services de police s'appuyaient sur une loi datant de mars 1999 permettant de détecter et d'engager des poursuites en cas de conduite sous l'influence de drogues spécifiques. Le principal inconvénient de cette loi était la longueur et la complexité de la procédure lors de contrôles, ce qui constituait un frein indéniable dans la lutte contre cette problématique. Entre-temps, les technologies ont évolué et ont permis la mise au point d'une procédure de contrôle simplifiée. Cette nouvelle procédure, basée sur l'utilisation de tests salivaires, entre en vigueur le 1 er octobre Elle est plus facile à exécuter et devrait permettre aux services de police de multiplier les contrôles et de lutter plus efficacement contre le phénomène des drogues au volant. AMPLEUR DU PHÉNOMÈNE Selon les résultats d'une vaste étude de littérature menée dans le cadre du projet ROPS 1, la drogue représente un important problème dans la circulation. Ainsi, les substances psychotropes ont clairement un effet négatif sur les capacités importantes pour la conduite d'un véhicule. Lors de cette étude, la présence effective, dans le trafic, de conducteurs sous l'influence de drogues a été détectée. Le pourcentage de conducteurs sous l'influence de cannabis (4 %) est à peine inférieur au pourcentage de conducteurs sous l'influence de l'alcool (5,3 %)! 1 % avait consommé de la cocaïne et des opiacés et 0,8 % des amphétamines. Parmi les conducteurs décédés des suites d'un accident de la route, 37 % avaient consommé de l'alcool, 10,1 % du cannabis, 4,3 % des benzodiazépines et de la cocaïne, 2,8 % des opiacés et 2,4 % des amphétamines. Ces résultats corroborent ceux d'autres enquêtes récentes selon lesquelles environ 3,6 % de la population globale déclarent conduire sous l'influence de drogues. Le pourcentage est de 15 % chez les jeunes et de 85 % chez les personnes dépendantes. 1 Scheers, M., Verstraete, A., Adriaensen, M., Raes, E., Tant, M., Driving under the influence of psychoactive substances. (ROPS), 2006.

3 3 Le cannabis est assurément la drogue la plus répandue parmi la population, en particulier auprès des jeunes. Selon une enquête du VAD 2 en Flandre, près de la moitié des jeunes qui sortent régulièrement ont consommé du cannabis au cours de l'année écoulée. 16 % d'entre eux en consomment une fois par mois ou moins, mais 10 % en prennent tous les jours! Il s'agit principalement de jeunes hommes actifs entre 17 et 24 ans 3. Le cannabis est consommé aussi bien pendant la sortie qu'après celle-ci. QUELS RISQUES? Bon nombre de personnes sont conscientes des risques qu'elles courent lorsqu'elles prennent le volant sous l'influence de l'alcool. Mais les drogues aussi peuvent avoir des conséquences néfastes sur le comportement du conducteur et augmenter le risque d'accident! Quels que soient leurs effets (calmant, euphorique, hallucinogène, etc.), elles ont un effet néfaste sur les capacités de conduite. Ainsi, l'étude ROPS montre que les conducteurs sous l'emprise du cannabis, de benzodiazépines et d'opiacés courent respectivement 2, 2,5 et 3 fois plus de risques d'être impliqués dans un accident. La combinaison de l'alcool et de drogues est la plus dangereuse: les risques peuvent être multipliés par 100 en cas d'alcoolémie supérieure à 0,8 4. EFFETS SUR LE COMPORTEMENT AU VOLANT La consommation d une drogue, quelle qu elle soit, se traduit par une baisse des capacités de conduite et peut provoquer des dégâts cognitifs et/ou psychomoteurs. En fait, aucune drogue n'est inoffensive. Elles produisent toutes des effets incompatibles avec la conduite. Cannabis Lorsqu un conducteur a consommé du cannabis, ses capacités de perception diminuent, de même que sa concentration. Il ne peut se concentrer que sur un seul aspect. Réfléchir de manière logique et retenir des informations devient plus difficile. En cas de forte consommation de cannabis, le conducteur peut même être victime de crises de panique ou d hallucinations soudaines, ce qui est évidemment très dangereux lorsqu'on est au volant. Le cannabis affecte donc sérieusement les capacités de conduite du conducteur. 2 Van Havere, T. (2008), Kwantitatief en kwalitatief uitgaansonderzoek 2006 & 2007, Vereniging voor alcohol en andere drugsproblemen (VAD), F. Matthys, Brussel. 3 Kinable, H. (2008), Dossier cannabis. VAD, F. Matthys, Brussel. 4 Voir étude immortal (" impaired motorists, methods of roadside testing and assessment for licensing ):

4 4 Certains pensent que fumer régulièrement atténue les effets du cannabis, mais en fait, si les effets diminuent avec l'usage, le consommateur augmentera la quantité absorbée pour retrouver les mêmes sensations. C'est la logique du produit Héroïne L héroïne augmente fortement le temps de réaction. Tout comme le cannabis, elle réduit la capacité de concentration. Les pupilles se rétractent, ce qui réduit sensiblement la vision de nuit. Cocaïne Au départ, la cocaïne est une drogue stimulante qui procure plus d énergie et renforce la confiance en soi. Néanmoins, cette drogue dissimule la fatigue: bien que l on ait le sentiment de dominer le monde, c'est plutôt l'inverse qui se produit. Sur la route, cela se traduit par une prise de risques inconsidérés alors que la concentration et la vigilance diminuent. Après l euphorie s ensuit une période de dépression qui rend le conducteur insensible aux dangers. Sans compter que la consommation de cocaïne rend les yeux plus sensibles à la lumière, si bien qu'il est facilement aveuglé par les phares des autres véhicules. Amphétamines Les amphétamines (comme le speed et l ecstasy) retardent la fatigue et, au même titre que la cocaïne, elles engendrent une période de dépression émotionnelle pendant laquelle le conducteur se surestime. Il a plus confiance en soi et se trouve dans un état euphorique. Il prend plus de risques sur les routes et agit de manière impulsive et irrationnelle. Les consommateurs d amphétamines représentent donc un énorme danger sur la route. À PARTIR DU 1/10: NOUVELLE PROCÉDURE La nouvelle procédure (effectuée par un policier) se compose de trois phases: 1) La check-list (caractéristiques extérieures): le policier analyse attentivement les signes extérieurs et vérifie si la voiture ne contient rien qui laisse présumer une consommation de drogues. L ancienne batterie de tests standardisés pour le screening de personnes sous l influence de drogues était trop longue et complexe. Cette batterie de test étendue consistait en un volet basé sur les signes extérieurs et un volet basé sur des tests psychomoteurs et pratiques. Ce sont surtout ces derniers qui se sont avérés peu efficaces.

5 5 C est pourquoi la batterie de tests a été réduite à une check-list visant à détecter les signes d une récente consommation de drogues. 2) Le test salivaire: le policier remet au conducteur un petit appareil qu'il passe plusieurs fois sur sa langue. Ce test rapide permet de savoir immédiatement s'il a consommé de la drogue et, si oui, de quel type. Depuis 1999, la science n a cessé d évoluer et a ainsi laissé entrevoir de nouvelles perspectives. Plusieurs fabricants de tests salivaires ont continué d'œuvrer à l'amélioration de la fiabilité de leurs produits et il ressort des évaluations faites par l Institut National de Criminalistique et de Criminologie, en collaboration avec les polices locale et fédérale, que ces tests ont atteint un niveau de fiabilité largement suffisant. Le gros avantage du test salivaire est qu'il est plus rapide et qu'il permet de pallier une série de problèmes pratiques lors des contrôles, tels que la présence obligatoire d un aménagement sanitaire. Un autre avantage est qu'il fait chuter le nombre de résultats faussement positifs. Dans l urine, les métabolites (produits de dégradation) peuvent, en effet, souvent être décelés des heures, voire des jours durant, ce qui n est pas le cas dans la salive et le sang. L Australie possède déjà une longue expérience en matière de tests salivaires. Les autorités de ce pays ont constaté que leur entrée en vigueur avait eu un impact positif sur le comportement des conducteurs. Ainsi, 33 % des consommateurs de drogues ont déclaré avoir été influencés par ces tests: ils les ont incités à ne pas consommer de substances illicites avant de prendre le volant. En outre, le nombre de consommateurs de drogues ayant reconnu conduire sous l influence de celles-ci est passé de 45 à 35 %. 3) L'analyse de salive: au cas où le test salivaire indique que le conducteur a consommé de la drogue, la police lui remet un autre appareil avec lequel il prélève de la salive dans sa bouche. Un laboratoire analysera ensuite le type de drogue consommée. Dans l'ancienne législation, il était procédé à un prélèvement sanguin après tout test urinaire positif (ou en cas d impossibilité d effectuer pareil test). La prise de sang devait être réalisée par un médecin, ce qui alourdissait la procédure.

6 6 Dans sa version remaniée, la loi prévoit qu un échantillon salivaire (et non sanguin) soit prélevé et transmis au laboratoire (l'arrêté Royal relatif à l'analyse salivaire sera publié très prochainement). Le test sanguin n est effectué que lorsque la quantité de salive récoltée est insuffisante ou que la personne refuse de se soumettre au test salivaire. La procédure en résumé: Check-list avec signes extérieurs Négatif Positif Négatif Test salivaire Refus sans motif légitime ou impossibilité d effectuer le test salivaire Positif Procès-verbal + 12 heures d interdiction de conduire + prise de sang par médecin Procès-verbal + 12 h d interdiction de conduire + Analyse de salive ou prise de sang Positif Refus sans motif légitime ou impossibilité d effectuer l analyse de salive Tribunal de police En cas de test salivaire positif, de refus sans motif légitime ou d impossibilité d effectuer un test salivaire ou une analyse de salive, le Parquet est averti en vue de procéder au retrait immédiat du permis de conduire.

7 7 LES SANCTIONS La conduite sous l influence de drogues fait l objet d une tolérance zéro! Éventuelles sanctions pouvant être imposées par le juge de police En cas de première o amende de minimum et maximum infraction o possibilité de déchéance du droit de conduire de minimum 8 jours et maximum 5 ans o si vous avez votre permis B depuis moins de 2 ans, vous En cas de récidive dans les trois ans En cas de récidive dans les trois ans suivant la deuxième infraction êtes d office soumis à une déchéance du droit de conduire. o possibilité de peine d emprisonnement de minimum 1 mois et maximum 2 ans o amende de minimum et maximum o o imposition soit d une des peines précitées, soit des deux déchéance du droit de conduire de minimum 3 mois et maximum 5 ans ou à titre définitif. o doublement des peines d emprisonnement et des amendes appliquées en cas de première récidive. CONCLUSION La nécessité absolue de s'atteler au problème de la conduite sous l'influence de drogues, la trop grande complexité de l'ancienne procédure et les nouvelles possibilités, à la fiabilité avérée, développées par la science depuis 1999 constituent autant de bonnes raisons de remanier l'ancienne loi et de l'adapter aux nouvelles évolutions. A moyen terme, la nouvelle procédure augmentera le risque de se faire contrôler, ce qui ne peut être que bénéfique pour la sécurité routière.

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES Les conditions de dépistage de l alcoolémie par les différents corps de contrôle sont connues de tous. Rapides et sans équivoque, les dépistages permettent de constater rapidement si un conducteur est

Plus en détail

Incapacité de conduire et sanctions

Incapacité de conduire et sanctions Incapacité de conduire et sanctions Nouvelles réglementations légales au 1er janvier 2005 Conférence de presse du 23 novembre 2004 «0,5 pour mille dès 05» M. Rudolf Dieterle, Directeur Office fédéral des

Plus en détail

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE 28. - ALCOOL ET DROGUES TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE L'ALCOOL Pourquoi l alcool et la conduite d un véhicule sont incompatibles? L alcool et la conduite d un véhicule ne font pas bon ménage.

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Chère lectrice, cher lecteur,

Chère lectrice, cher lecteur, Chère lectrice, cher lecteur, Nous le savons tous: l alcool affecte gravement la sécurité routière. D où ce principe immuable: «Boire ou conduire, il faut choisir!» En revanche, on connaît moins les effets

Plus en détail

Cannabis: Cannabis indica

Cannabis: Cannabis indica Cannabis: Cannabis indica Classification CERTIFIED Risque Risque élevé = Risque moyen = Risque faible = Produits Alcool, Benzodiazépines; Cannabis + Alcool Cocaïne; Cannabis, Amphétamines; Opiacés, Méthadone,

Plus en détail

Plan. I. Introduction a) principales innovations législatives 1-6bis b) ratio legis 7 c) entrée en vigueur 8-9

Plan. I. Introduction a) principales innovations législatives 1-6bis b) ratio legis 7 c) entrée en vigueur 8-9 1 Circulaire destinée aux parquets Conduite sous l influence de substances autres que l alcool Police de la circulation routière Loi du 16 mars 1999. 1 1 Loi du 16 mars 1999 modifiant la loi relative à

Plus en détail

Numéro du rôle : 4140. Arrêt n 133/2007 du 24 octobre 2007 A R R E T

Numéro du rôle : 4140. Arrêt n 133/2007 du 24 octobre 2007 A R R E T Numéro du rôle : 4140 Arrêt n 133/2007 du 24 octobre 2007 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 36 des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées par

Plus en détail

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14

CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 CLASSIFICATION DES INFRACTIONS / ALCOOL, DROGUES ET MEDICAMENTS 14 Classification des infractions 14.1 La loi sur la circulation prévoit une catégorisation des infractions en quatre degrés, des moins graves

Plus en détail

ROPS. Conduite sous l'influence de substances psychotropes. Résumé. Prof. Dr Alain Verstraete. Mme Elke Raes Dr Mark Tant

ROPS. Conduite sous l'influence de substances psychotropes. Résumé. Prof. Dr Alain Verstraete. Mme Elke Raes Dr Mark Tant ROPS Conduite sous l'influence de substances psychotropes Résumé Coordinateur: Promoteur: Chercheurs: Mme Miran Scheers Prof. Dr Alain Verstraete Mme Myriam Adriaensen Mme Elke Raes Dr Mark Tant A la demande

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

IMPREGNATION CANNABIQUE:

IMPREGNATION CANNABIQUE: IMPREGNATION CANNABIQUE: Outils analytiques et aide à l interprétation biologique Dr Damien RICHARD, drichard@chu-clermontferrand.fr Laboratoire de Pharmacologie et de Toxicologie CHU, Gabriel Montpied,

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

ETATS GENERAUX DE LA SECURITE ROUTIERE

ETATS GENERAUX DE LA SECURITE ROUTIERE page 1 de 16 1. DESCRIPTION DE LA PROBLEMATIQUE Depuis 1999, les services de police disposent d un instrument légal pour la détection de la conduite sous l influence de drogues illicites. Cette loi s appuyait

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

Les addictions chez les adolescents

Les addictions chez les adolescents Les addictions chez les adolescents L adolescence Adolescence signifie en latin «grandir» Le passage entre l enfance et l âge adulte Une génération intermédiaire Le sentiment d identité ne peut être ni

Plus en détail

Information relative au programme «Alcolock»

Information relative au programme «Alcolock» Information relative au programme «Alcolock» Mesure judiciaire dans la lutte contre l alcool au volant. I. Alcolock Lorsqu une personne est condamnée pour alcool au volant, le juge peut limiter son permis

Plus en détail

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône

Dr E. Rebeschini, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics des Bouches du Rhône Le positionnement de l AST BTP13 sur la thématique «Drogues au Travail» Société de Médecine du travail 25 septembre 2012, Médecin du Travail Service de Santé au Travail du Bâtiment et des Travaux Publics

Plus en détail

Crache Test. Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC

Crache Test. Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC Crache Test Dr. Sc. Pharm. Sarah Wille INCC Présentation générale Pourquoi détecter des drogues dans la salive? Quelle est l'utilité d'une analyse complémentaire en laboratoire? Quels sont les premiers

Plus en détail

Mémento Prévention routière

Mémento Prévention routière EOGN Mémento Prévention routière École des officiers Gendarmerie Nationale L'organisation d'un événement festif par une association n'est pas sans conséquence. Cette dernière possède une part de responsabilité,

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Responsable sur les routes bpa Bureau de prévention des accidents Conduire requiert de bonnes facultés de concentration et de réaction. Il suffit de peu d alcool pour entraver ces facultés.

Plus en détail

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL

Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Dossier de Presse MISE EN PLACE D UN DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE DES STUPÉFIANTS POUR LES CONDUCTEURS IMPLIQUÉS DANS UN ACCIDENT MORTEL Paris, le 28 août 2001 Quel est le contexte? - La France a enregistré

Plus en détail

Numéro du rôle : 5034. Arrêt n 5/2011 du 13 janvier 2011 A R R E T

Numéro du rôle : 5034. Arrêt n 5/2011 du 13 janvier 2011 A R R E T Numéro du rôle : 5034 Arrêt n 5/2011 du 13 janvier 2011 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 38, 5, des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées

Plus en détail

Stratégie concernant la sécurité routière

Stratégie concernant la sécurité routière Stratégie concernant la sécurité routière Le contexte Objectif : arriver à un maximum de 420 morts sur nos routes en 2020. Au cours de la décennie écoulée, notre pays est parvenu à diminuer de 44% le nombre

Plus en détail

DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE. Dr C Mercier-Guyon

DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE. Dr C Mercier-Guyon DEPISAGE ET CONTRÔLE DES CONDUITES TOXICOPHILES EN ENTREPRISE Dr C Mercier-Guyon Faut il dépister et contrôler au travail? Devoirs du médecin de prévention Identifier les comportements individuels à risque

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies Conséquences sévères Évaluation des conducteurs avec facultés affaiblies La conduite de tout véhicule avec des facultés affaiblies par l alcool ou la drogue est dangereuse

Plus en détail

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques.

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques. Fiche 13 L ALCOOL Evaluation specifique Questions Connaissez-vous des effets de l alcool sur le conducteur? Quelles peuvent être les conséquences? Dans quel cas? Quelles solutions connaissez vous pour

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA CONDUITE SOUS L EMPRISE DE PRODUITS STUPÉFIANTS Ce document constitue un instrument de travail élaboré à l'intention des Sénateurs par la

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION

2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 1. QUE DIT LA LOI? 2. LES TYPES DE DISTRACTION 3. PERCEPTION DU RISQUE 4. ACTIONS ET CONCLUSION 2 0 : Petite définition: La distraction suppose un détournement de l attention accordée à la conduite, parce

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

13. Drogues et conduite automobile

13. Drogues et conduite automobile 13. Drogues et conduite automobile Hélène Martineau OFDT Politique. Le cannabis : un nouveau dispositif légal La politique de la France en matière de lutte contre les stupéfiants au volant a été marquée

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2008/6 9 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST?

L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? L ESSENTIEL SUR LE CANNABIS QU EST-CE QUE C EST? Le cannabis est une plante aux usages multiples (textiles, industriels ). Il est consommé, à des fins récréatives ou thérapeuthiques, sous trois formes

Plus en détail

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES

EVOLUTION DU NOMBRE DE TUES Cabinet du Préfet Nice, le 29 janvier 2015 Bureau de la Communication et des Relations publiques INFORMATION PRESSE Sécurité routière : Bilan 2014 Baisse des accidents corporels mais hausse de la mortalité

Plus en détail

Les jeunes conducteurs en Europe

Les jeunes conducteurs en Europe Les jeunes conducteurs en Europe Association Prévention Routière Fédération française des sociétés d assurances - FFSA - - Introduction MÉTHODOLOGIE 2 Étude «Les jeunes conducteurs européens» Méthodologie

Plus en détail

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES République du Sénégal Un Peuple - Un but - Une Foi LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) L Assemblée nationale a adopté, en sa séance du Jeudi 12 Décembre 2002 Le Président de la

Plus en détail

Dossier : drogues au volant

Dossier : drogues au volant Dssier : drgues au vlant Quelques idées reçues autur des drgues illicites Mi, je sais recnnaître quand quelqu un a pris de la drgue. Je ne risque pas de rentrer avec quelqu un qui cnduit sus influence.

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch boire ou conduire Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch Que se passe-t-il quand on boit de l alcool? Que se passe-t-il dans le corps? Un petit pourcentage

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

l L immense majorité des condamnations concernent des délits

l L immense majorité des condamnations concernent des délits Prévention de la récidive et individualisation des peines Chiffres-clés Juin 2014 Les condamnations En 2012, environ 900 000 infractions ont donné lieu à environ 600 000 condamnations pénales prononcées

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS L alcool au volant. «On ne boit pas au volant, on boit au goulot!»

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

A. La réglementation des substances

A. La réglementation des substances 1 Introduction Au premier octobre 2010, une nouvelle législation est entrée en vigueur concernant la drogue au volant. La police peut maintenant effectuer des contrôles à l aide de tests salivaires, plus

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Transport de PSL: une histoire de licence

Transport de PSL: une histoire de licence Transport de PSL: une histoire de licence Dr Andrée-Laure HERR Coordonnateur Régional d Hémovigilance Lille, IVème Journée Interrégionale d Hémovigilance Le 13 mars 2012. XX/XX/XX Incident du 22 février

Plus en détail

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION

Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Conduites Professionnelles VIGILANCE et ADDICTION Les Entreprises et Artisans partenaires de la Sécurité Routière. Conduite professionnelle et conduite addictive (1/3) La conduite professionnelle pourrait

Plus en détail

ALCOOL ET CONDUITE EN FRANCE Dr Charles MERCIER-GUYON Secrétaire du Conseil médical de l Association Prévention Routière Conduite alcoolisée en France (contrôles sans récidive ni accident) >0.5 g/l (sang)

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

L intérêt de l analyse des cheveux

L intérêt de l analyse des cheveux L intérêt de l analyse des cheveux ChemTox est un laboratoire pionnier des investigations toxicologiques et plus particulièrement des analyses de cheveux. Son expertise, basée sur près de 20 années d expérience,

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Numéro du rôle : 5297. Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5297. Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5297 Arrêt n 62/2012 du 3 mai 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 38, 5, des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées par

Plus en détail

Les sanctions relatives au permis de conduire

Les sanctions relatives au permis de conduire Les sanctions relatives au permis de conduire 1- Présentation des sanctions relatives au permis de conduire : Les sanctions relatives au permis de conduire peuvent être de deux ordres : Administratives

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES Rapport annuel 213 FORMATION EN DEUX PHASES La formation en deux phases en 213 Bilan intermédiaire Le bpa a remis son rapport sur la formation en deux phases avec les résultats de son évaluation au printemps

Plus en détail

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Fatigué? Pourquoi se préoccuper de la fatigue au volant? Tous les usagers de la route 6 % d entre eux se sont déjà endormis au volant.

Plus en détail

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2012 du 12 septembre 2012

données à caractère personnel (ci-après LVP), en particulier l'article 29 ; Avis n 26/2012 du 12 septembre 2012 1/8 Avis n 26/2012 du 12 septembre 2012 Objet: Demande d avis concernant l avant-projet de loi modifiant la loi relative à la police de la circulation routière, coordonnée le 16 mars 1968, la loi du 29

Plus en détail

Numéro du rôle : 4812. Arrêt n 77/2010 du 23 juin 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4812. Arrêt n 77/2010 du 23 juin 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4812 Arrêt n 77/2010 du 23 juin 2010 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l'article 63, 4, des lois relatives à la police de la circulation routière, coordonnées par

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

Journée nationale de prévention

Journée nationale de prévention L institut BVA a fait le choix de ne procéder à aucun redressement pour redonner aux quotas croisés leur poids réel (Paris/ Province, taille des entreprises). Ces différentes options méthodologiques posent

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

La situation de la sécurité des clés USB en France

La situation de la sécurité des clés USB en France La situation de la sécurité des clés USB en France Synthèse Sponsorisé par Kingston Technology Préparé indépendamment par Ponemon Institute LLC Date de publication : novembre 2011 Rapport d'étude du Ponemon

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012

Fiche thématique n 9 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Les infractions au code de la consommation et au droit de la concurrence en 2012 Principaux enseignements En 2012, les enquêteurs de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la

Plus en détail

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne

Le risque routier. 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Le risque routier 1. Quelques données chiffrées : des progrès mais qui ne placent la France que dans la moyenne européenne Sécurité routière : les jeunes et les femmes? Pierre GUENEBAUT 1 Et pour le travail?

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires

Problèmes judiciaires. Problèmes judiciaires Problèmes judiciaires 61 62 63 Contrôles et délits routiers À partir de 0,5 g/l d alcool dans le sang, la conduite est interdite en France [Voir : Cadre légal en matière d alcool]. Par ailleurs, depuis

Plus en détail

DOSSIER : TESTS SALIVAIRES SUR LA ROUTE, DITS «CRACHE TESTS»

DOSSIER : TESTS SALIVAIRES SUR LA ROUTE, DITS «CRACHE TESTS» EUROTOX ASBL OBSERVATOIRE SOCIO-EPIDEMIOLOGIQUE ALCOOL- DROGUES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE DOSSIER : TESTS SALIVAIRES SUR LA ROUTE, DITS «CRACHE TESTS» TIRE A PART DU RAPPORT SUR L USAGE DE DROGUES

Plus en détail

Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions

Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions Radiographie de la situation européenne et regard critique sur la politique suisse en matière d addictions Frank Zobel Responsable d unité Politique, évaluation et coordination Plan Deux ou trois choses

Plus en détail

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales?

reconnaissance et l exécution transfrontalières des condamnations pénales? Réunion Informelle des Ministres de la Justice et des Affaires Intérieures Luxembourg, 27-29 janvier 2005 RENFORCER LA JUSTICE - Quelles politiques européennes pour la reconnaissance et l exécution transfrontalières

Plus en détail

Stupéfiants, alcool et accidents de la route :

Stupéfiants, alcool et accidents de la route : Stupéfiants, alcool et accidents de la route : Étude cas témoin en population Blandine Gadegbeku, Jean-Louis Martin, Emmanuelle Amoros, Bernard Laumon et le groupe SAM FRANCE ADELF 2012 - Bruxelles - 13

Plus en détail

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée?

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? ADDICTION SUISSE 07.11.2012 Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? L expérience des CFF Dr méd. Pierre-Albert Voumard Responsable et médecin-chef MedicalService CFF Contenu de la présentation 1.

Plus en détail

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE V III: LES RESSOURCES MATÉRIELLES SECTION 8.3 : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PAGE : 1 POLITIQUE SUR LES TRANSPORTS AVEC UN VÉHICULE LOURD Adoptée : CAD-8927 (14 10 08) Modifiée :

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

Le rôle du Service Public de Wallonie

Le rôle du Service Public de Wallonie La nouvelle réglementation wallonne pour les services de taxis et de location de voitures avec chauffeur Le rôle du Service Public de Wallonie SPW- DGO2 - Direction du Transport de personnes Florence Wathelet

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

Les drogues au XIX et XXémé siècle

Les drogues au XIX et XXémé siècle Les drogues au XIX et XXémé siècle Définition Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel. Elle permet d'altérer une ou plusieurs activités neuronales, elle peut également perturber les

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

EFFICACITE DE LA RPP DANS LA DÉTECTION DE SUBSTANCES ISSUES DES FAMILLES DU MDMA, DES AMPHETAMINES ET DES HALLUCINOGENES TYPE 2CB RECUEILLIES EN MILIEU FESTIF PRADEILLE J.L.*, CHAKROUN N.**, BELTRAN V.*,

Plus en détail

DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS

DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS RISQUE ROUTIER EN ENTREPRISE DESPISTAGE ALCOOL & CANNABIS DTENC -OrellySTRETER Chef de la section juridique CADRE JURIDIQUE Code de la santé publique : Interdiction de consommer des stupéfiants - Articles

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/3 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants

RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006. d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants RÈGLEMENT 211.22.1 du 13 décembre 2006 d application de la loi du 20 juin 2006 sur l accueil de jour des enfants LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l ordonnance fédérale du 19 octobre 1977 réglant

Plus en détail

Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la voie publique

Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la voie publique 3èmes ateliers européens de pharmacodépendance Biarritz, le 27/10/03. Compilation de 4073 dosages sanguins de stupéfiants obtenus par 17 experts judiciaires toxicologues dans le cadre d accidents de la

Plus en détail

Rapport annuel 2014 FORMATION EN DEUX PHASES

Rapport annuel 2014 FORMATION EN DEUX PHASES Rapport annuel 214 FORMATION EN DEUX PHASES La formation en deux phases en 214 La décision du Conseil des États du 2 mars 214 de ne pas donner suite à la motion concernant la suppression de la formation

Plus en détail

Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs

Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs Substances engendrant la dépendance au poste de travail Infos pour les collaborateurs Déroulement de la présentation Introduction Pourquoi faire de la prévention des dépendances? Consommation d'alcool

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail