BILAN SOCIAL. Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France S.A. au capital de RCS Versailles - Code F 722 C

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN SOCIAL. Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France S.A. au capital de RCS Versailles - Code F 722 C"

Transcription

1 BILAN SOCIAL

2 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine social, d enregistrer les réalisations effectuées et de mesurer les changements intervenus au cours de l année écoulée et des deux années précédentes. En conséquence, le Bilan Social comporte des informations sur : l emploi, les rémunérations et charges accessoires, les conditions de travail, la formation, les relations professionnelles, et les conditions de vie des salariés et de leur famille, dans la mesure où ces conditions dépendent de l entreprise. Rapport d égalité hommes/femmes : Il s agit d une analyse sur la situation comparée des conditions générales d emploi et de formation des femmes et des hommes dans l entreprise. Le rapport d égalité hommes/femmes est complémentaire au Bilan Social et est présenté dans un document à part cette année. A ce titre, est proposé au sein du Bilan Social une synthèse de ce rapport permettant d apprécier, pour chacune des catégories professionnelles de l entreprise, la situation respective des femmes et des hommes en matière : d embauche, de formation, de promotion professionnelle, de qualification, de classification, de conditions de travail, de rémunération effective. Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France 2

3 Sommaire DEFINITIONS 2 INTRODUCTION 4 Préliminaire 4 - Chapitre 1 - EMPLOI Les effectifs Travailleurs Extérieurs Embauches Départs A et B Ventilation des licenciements pour causes autres qu économique par âge et par ancienneté Promotions Chômage Travailleurs handicapés Absentéisme Congés payés et RTT 45 - Chapitre 2 - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES Montant des rémunérations Hiérarchie des rémunérations Mode de calcul des rémunérations Charges accessoires Charges salariales globales Participation financière des salariés 60 - Chapitre 3 - CONDITIONS D HYGIENE ET DE SECURITE Accidents du travail et de trajet Répartition des accidents par éléments matériels Maladies professionnelles Comités d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T) Dépenses en matière d hygiène et de sécurité 66 - Chapitre 4 - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL Durée et aménagement du temps de travail Organisation et contenu du travail Conditions physiques de travail Transformation de l organisation du travail Dépenses d amélioration des conditions de travail Médecine du travail Travailleurs inaptes 80 - Chapitre 5 - FORMATION Formation professionnelle continue 82 Orientations France Congés individuels de formation Apprentissage 85 - Chapitre 6 - RELATIONS PROFESSIONNELLES Représentation du personnel et délégués syndicaux Information et communication Différends concernant l application du droit du travail 94 - Chapitre 7 - AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE Oeuvres sociales Autres charges sociales 97 3

4 INTRODUCTION Préliminaire Ventilation du personnel par catégorie : Pour la clarté du Bilan Social, le Code du travail requiert une structure de qualification limitée à quelques postes (moins de 10) et qu elle soit en adéquation avec la Conventionn Collective. Compte tenu de l importance de sa structure, nous avons choisi de ventiler le personnel de Steria en 9 catégories. Vous trouverez, ci-après, cette ventilation : Statut Catégories Qualifications et filières Positions CADRES ETAM Directeurs et assimilés toutes filières Ingénieurs en Chef et assimilés toutes filières Filières Intégration de Système, Infogérance, Commerciale, Conseil Filière Administrative Filières Intégration de Système Filières Infogérance Filières Commerciale Filières Conseil Filière Administrative Vacataire, Auxiliaire de Vacances à à à à à à à à Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France 4

5 - Chapitre 1 - EMPLOI Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France 5

6 1.1 - Les effectifs Effectif total au 31 décembre Tout salarié inscrit à l effectif au 31 décembre, quelle que soit la nature de son contrat de travail Répartition par sexe de l effectif total au 31 décembre Répartition par catégorie de l effectif total au 31 décembre A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie /Sexe Ratio 2010 Femmes ,18% 1 Hommes ,50% Total ,67% Femmes ,53% 2 Hommes ,08% Total ,61% Femmes ,12% 3 Hommes ,62% Total ,74% Femmes ,11% 4 Hommes ,32% Total ,44% Femmes ,48% 5 Hommes ,25% Total ,73% Femmes ,57% 6 Hommes ,69% Total ,26% Femmes ,07% 7 Hommes ,79% Total ,87% Femmes ,52% 8 Hommes ,16% Total ,68% Femmes ,00% 9 Hommes ,00% Total ,00% 1 à Femmes ,59% 9 Hommes ,41% Total ,00% 6

7 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie /Sexe Ratio Femmes ,49% Hommes ,42% Total ,91% 100 Femmes ,84% Hommes ,17% Total ,01% 105 Femmes ,28% Hommes ,64% Total ,92% 115 Femmes ,50% Hommes ,03% Total ,53% 130 Femmes ,62% Hommes ,88% Total ,51% 150 Femmes ,07% Hommes ,42% Total ,49% 170 Femmes ,43% Hommes ,33% Total ,75% 210 Femmes ,53% Hommes ,08% Total ,61% 270 Femmes ,18% Hommes ,48% Total ,66% 220 Femmes 0 1 0,02% Hommes 0 1 0,02% Total 0 2 0,04% 250 Femmes ,07% Hommes ,02% Total ,09% 275 Femmes ,41% Hommes ,76% Total ,17% 310 Femmes ,43% Hommes ,45% Total ,88% 355 Femmes ,39% Hommes ,52% Total ,91% 400 Femmes ,10% Hommes ,60% Total ,70% 450 Femmes ,57% Hommes ,27% Total ,83% 500 Femmes ,67% Hommes ,34% Total ,01% 7

8 1 à 9 Femmes ,59% Hommes ,41% Total ,00% L effectif en 2010 est quasi identique à l effectif La proportion de femmes au sein de Steria représente 22,59 % de l effectif total. La proportion de femmes reste identique dans les catégories CADRES (22,76%) et ETAM (21,73%). En 2010, on compte 83,45 % de cadres. 8

9 Répartition de l'effectif par catégories et par sexe Femmes Hommes La structure des effectifs de Steria confirme les tendances des années précédentes avec une concentration autour des catégories 3 et 4, constituées de cadres non administratifs de position de 2.10 à 3.1 aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Les seules catégories dans lesquelles la proportion de femme est supérieure aux hommes sont les filières administratives (catégories 6 & 8). Répartition de l'effectif par coefficients et par sexe Femmes Hommes La structure des effectifs de Steria est composée principalement de cadres. La population est concentrée entre les coefficients 115 à

10 Effectif permanent Tout salarié titulaire d un contrat de travail à durée indéterminée, inscrit à l effectif pendant toute l année. A Par Catégorie CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio Femmes ,20% Hommes ,48% Total ,68% 2 Femmes ,56% Hommes ,17% Total ,73% 3 Femmes ,38% Hommes ,53% Total ,91% 4 Femmes ,16% Hommes ,41% Total ,57% 5 Femmes ,99% Hommes ,47% Total ,45% 6 Femmes ,56% Hommes ,56% Total ,12% 7 Femmes ,03% Hommes ,87% Total ,90% 8 Femmes ,49% Hommes ,16% Total ,65% 9 Femmes ,00% Hommes ,00% Total ,00% 1 à Femmes ,36% 9 Hommes ,64% Total ,00% 10

11 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio 2010 Femmes ,17% 95 Hommes ,52% Total ,69% Femmes ,57% 100 Hommes ,16% Total ,73% Femmes ,24% 105 Hommes ,58% Total ,81% Femmes ,47% 115 Hommes ,40% Total ,87% Femmes ,83% 130 Hommes ,67% Total ,50% Femmes ,26% 150 Hommes ,99% Total ,25% Femmes ,50% 170 Hommes ,64% Total ,14% Femmes ,56% 210 Hommes ,17% Total ,73% Femmes ,20% 270 Hommes ,46% Total ,66% Femmes 3 2 0,04% 250 Hommes 0 0 0,00% Total 3 2 0,04% Femmes ,32% 275 Hommes ,40% Total ,71% Femmes ,42% 310 Hommes ,41% Total ,83% Femmes ,42% 355 Hommes ,60% Total ,02% Femmes ,05% 400 Hommes ,59% Total ,65% Femmes ,62% 450 Hommes ,46% Total ,08% Femmes ,71% 500 Hommes ,58% Total ,30% Femmes ,36% TOTAL Hommes ,64% Total ,00% 11

12 La part des effectifs permanents sur l effectif présent au 31 décembre s élève à 89,20 % en Cet indicateur est en baisse par rapport à l année précédente (92,73%). 12

13 Salariés titulaires d un contrat de travail à durée déterminée au 31 décembre A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio Femmes ,00% Hommes ,00% à 9 Total ,00% Femmes ,00% Hommes ,00% Total ,00% Femmes ,00% Hommes ,00% Total ,00% Femmes ,00% Hommes ,50% Total ,50% Femmes ,75% Hommes ,00% Total ,75% Femmes ,00% Hommes ,75% Total ,75% Femmes ,75% Hommes ,75% Total ,50% Femmes ,25% Hommes ,25% Total ,50% Femmes ,00% Hommes ,00% Total ,00% Femmes ,75% Hommes ,25% TOTAL ,00% 13

14 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio 2010 Femmes 0 3 3,75% 95 Hommes 0 7 8,75% Total ,50% Femmes 1 3 3,75% Hommes 1 6 7,50% Total ,25% Femmes 0 0 0,00% Hommes 0 1 1,25% Total 0 1 1,25% Femmes 1 0 0,00% Hommes 1 2 2,50% Total 2 2 2,50% Femmes 1 0 0,00% Hommes 0 0 0,00% Total 1 0 0,00% Femmes 0 0 0,00% Hommes 1 1 1,25% Total 1 1 1,25% Femmes 0 1 1,25% Hommes 0 1 1,25% Total 0 2 2,50% Femmes 5 3 3,75% Hommes ,25% Total ,00% Femmes 0 7 8,75% Hommes ,25% Total ,00% Femmes 3 2 2,50% Hommes 6 5 6,25% Total 9 7 8,75% Femmes 0 0 0,00% Hommes 4 3 3,75% Total 4 3 3,75% Femmes 3 5 6,25% Hommes 4 4 5,00% Total ,25% Femmes 0 0 0,00% Hommes 3 1 1,25% Total 3 1 1,25% Femmes 0 2 2,50% Hommes 1 0 0,00% Total 1 2 2,50% Femmes ,75% TOTAL Hommes ,25% TOTAL ,00% 14

15 Le recours aux CDD représente 1,41 % de l effectif total. Ce taux est en augmentation comparé à l année passée. En 2009, il représentait seulement 0,95 % de l effectig total. 66,25 % des CDD sont conclus avec des hommes et 33,75 % avec des femmes. Il s agit majoritairement de CDD de plus de 6 mois, principelement au motif de surcroît d activité. 15

16 Motifs de recours à des CDD (en %) 80,00% 71,70% 70,00% 60,00% 55,56% 50,00% 40,00% 30,00% 25,93% 26,42% 18,52% % Femmes % Hommes 20,00% 10,00% 1,89% 0,00% Contrat en Alternance Remplacement Surcroît d'activité Durée des CDD (en %) Hors Formations en alternance 80,00% 74,07% 75,47% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 11,11% 16,98% 14,81% 7,55% % Femmes % Hommes 10,00% 0,00% Entre 3 et 6 mois Moins de 3 mois Plus de 6 mois 16

17 Effectif mensuel moyen Somme des effectifs totaux mensuels 12 Entre dans l effectif total mensuel, tout salarié inscrit à l effectif au dernier jour du mois considéré. A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio 2010 Femmes ,24% 1 Hommes ,76% à 9 Total ,00% Femmes ,61% Hommes ,39% Total ,00% Femmes ,34% Hommes ,63% Total ,97% Femmes ,33% Hommes ,03% Total ,36% Femmes ,36% Hommes ,63% Total ,99% Femmes ,08% Hommes ,82% Total ,90% Femmes ,03% Hommes ,09% Total ,12% Femmes ,46% Hommes ,18% Total ,64% Femmes 0 1 0,01% Hommes 0 0 0,00% Total 0 1 0,01% Femmes ,46% Hommes ,54% TOTAL ,00% 17

18 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe ratio 2010 Femmes ,24% 95 Hommes ,99% Total ,23% Femmes ,76% 100 Hommes ,65% Total ,41% Femmes ,24% 105 Hommes ,70% Total ,94% Femmes ,34% 115 Hommes ,27% Total ,61% Femmes ,62% 130 Hommes ,21% Total ,83% Femmes ,14% 150 Hommes ,37% Total ,51% Femmes ,52% 170 Hommes ,39% Total ,91% Femmes ,57% 210 Hommes ,16% Total ,74% Femmes ,23% 270 Hommes ,74% Total ,97% Femmes 0 1 0,01% 220 Hommes 0 1 0,01% Total 0 2 0,03% Femmes 9 4 0,07% 250 Hommes 8 3 0,05% Total ,12% Femmes ,38% 275 Hommes ,75% Total ,14% Femmes ,48% 310 Hommes ,37% Total ,85% Femmes ,42% 355 Hommes ,46% Total ,88% Femmes ,07% 400 Hommes ,55% Total ,62% Femmes ,64% 450 Hommes ,36% Total ,00% 500 Femmes ,70% Hommes ,51% 18

19 TOTAL Total ,21% Femmes ,46% Hommes ,54% TOTAL ,00% 19

20 Répartition par tranches d âges de l effectif total au 31 décembre A Par Catégories Catégorie/Année Moins de 25 ans 25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total TOTAL à

21 B Par Coefficients Catégorie/Année Moins de 25 ans 25 à 29 ans 30 à 34 ans 35 à 39 ans 40 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total F H Total TOTA

22 500 TOTAL

23 Répartition par âges 55 ans et plus 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans 30 à 34 ans Hommes Femmes 25 à 29 ans Moins de 25 ans Age moyen Steria au 31/12 Hommes 37 ans et 8 mois 37 ans et 1 mois 38 ans et 3 mois Femmes 37 ans et 7 mois 37 ans et 1 mois 38 ans et 5 mois Total 37 ans et 7 mois 37 ans et 1 mois 38 ans et 4 mois La répartition par âge reste équilibrée. La population de Steria est concentrée entre 25 et 49 ans. 23

24 Répartition par tranches d anciennetés de l effectif total au 31 décembre A Par Catégories Catégorie / Moins de 2 ans 2 à 5 ans 6 à 10 ans 11 à 15 ans 16 à 25 ans 26 ans et plus Année F M Total F M Total F M Total F M Total F M Total F M Total Total à

25 B Par coefficients Catégorie / Moins de 2 ans 2 à 5 ans 6 à 10 ans 11 à 15 ans 16 à 25 ans 26 ans et plus Année F M Total F M Total F M Total F M Total F M Total F M Total Total

26 500 TOTAL

27 Répartition par anciennetés 26 ans et plus 16 à 25 ans 11 à 15 ans 6 à 10 ans Hommes Femmes 2 à 5 ans Moins de 2 ans Ancienneté moyenne Steria au 31/12 Hommes 6 ans et 6 mois 7 ans et 1 mois 7 ans et 9 mois Femmes 7 ans et 8 mois 8 ans et 2 mois 7 ans et 10 mois Total 6 ans et 8 mois 7 ans et 2 mois 7 ans et 3 mois 27

28 Répartition par nationalités de l effectif total au 31 décembre A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie / Français E.E.E. * Autres étrangers Année F H Total F H Total F H Total TOTAL à

29 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Français E.E.E. * Autres étrangers Année F H Total F H Total F H Total TOTAL TOTAL Le personnel de nationalité étrangère représente 8,48% de l effectif total, proportion quasi identique à 2009, la population étrangère représentait 8,54%. 14,40% des collaborateurs étrangers sont ressortissants de l EEE. Par ailleurs, la population de cadre au sein du personnel de nationalité étrangère est beaucoup plus élevée que la proportion de cadres dans l effectif total puisqu elle est de 91,65 %. 29

30 1.2 - Travailleurs Extérieurs A - Nombre de salariés appartenant à une entreprise extérieure au 31 décembre Intérimaires Sous-traitants B - Nombre moyen mensuel de travailleurs temporaires 66,75 19,33 27, C - Durée moyenne des contrats de travail temporaires Durée annuelle des contrats de travail temporaires Nombre d intérimaires qui sont intervenus dans la société Résultat exprimé en jours ouvrés 54,61 49,49 41, A - Nombre de stagiaires (écoles, universités) au 31 décembre Stages supérieurs à une semaine B - Nombre de stagiaire (écoles, universités) au cours de l année Stages supérieurs à une semaine

31 1.3 - Embauches Nombre d embauches en contrats à durée indéterminée La proportion de femmes embauchées en CDI en 2009 s élève à 22,58% contre 22,17% en 2008 et 20,02% en Nombre d embauches en contrats à durée déterminée renouvellement compris) La proportion de femmes embauchées en CDD en 2009 est de 27,88%. Elle était de 30% en Nombre de CDD passés en CDI Nous dénombrons 13 collaborateurs sous CDD qui sont passés en CDI au cours de l année 2009 contre 44 en Nombre d embauches de salariés de moins de 25 ans 1,57% des embauchés sont de jeunes diplômés contre 15,59% et 16,04% respectivement en 2008 et Nombre d embauches de salariés de 55 ans et plus A Par Catégories Contrats à Durée Catégorie/Année Indéterminée Contrats à Durée Déterminée C.D.D. TOTAL Passés Dont moins Dont 55 ans F H Total F H Total C.D.I. 25 ans et plus à

32 B Par Coefficients Contrats à Durée Contrats à Durée Indéterminée Déterminée TOTAL C.D.D. Passés C.D.I. Dont moins 25 ans Catégorie/Année F H Total F H Total TOTAL Dont 55 ans et plus 32

33 Evolution des embauches CDI par sexe Femmes Hommes Evolution des embauches CDD par sexe Femmes Hommes Les embauches reflètent la structure des effectifs. En effet, la majorité des embauches portent essentiellement sur les contrats à durée indéterminée (81,21% des embauches). 61,,28 % sont des hommes. S.A. au capital de RCS Versailless - Code F 722 C 33

34 1.4 - Départs Il s agit de toutes les ruptures de contrat, quel qu en soit le motif Nombre de démissions Nombre de licenciements pour cause économique Nombre de licenciements pour autres causes A Ventilation des licenciements pour autres causes par âge B Ventilation des licenciements pour autres causes par ancienneté Nombre de fins de contrats à durée déterminée Les renouvellements de CDD sont également comptés Nombre de ruptures conventionnelles Nous dénombrons 47 ruptures conventionnelles en Nombre de départs au cours de la période d essai 76,19% sont à l initiative de l employeur. 23,81% sont à l initiative des salariés Nombre de départs en retraite et préretraite totale 90% des départs en retraite sont à l initiative du collaborateur Nombre de décès Nombre de mutations ou de transferts sur l article L Personne n a fait l objet d un transfert au titre de l article L du code du travail Total des départs sur l année Il s agit de la somme des indicateurs à ci-dessus. Le nombre de départs représente 13,58 % de l effectif moyen, contre 12,90 % l année passée. Les femmes restent relativement moins nombreuses à nous quitter puisqu elles ne représentent toujours qu un quart des sorties (18,83%). Les démissions restent la principale cause de départ (73,67%), suivies par les ruptures conventionnelles (12,64 %) et et les fins de CDD (5,80%) Nous déplorons malheureusement un décès parmi nos collaborateurs cette année. S.A. au capital de RCS Versailless - Code F 722 C 34

35 Lic. Autres Ruptures Période Mutation ou Catégorie / Démission Fin de C.D.D. Retraite Décès économique licenciements conventionnelles d'essai transferts Année F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T TOTAUX à

36 Lic. Autres Fin de Ruptures Période Mutation ou Catégorie / Démission Retraite Décès TOTAUX économique licenciements C.D.D. conventionnelles d'essai transferts Année F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T F H T

37 TOTAL

38 1.4.3 A et B Ventilation des licenciements pour causes autres qu économique par âge et par ancienneté A Année Tranche d'âge F H T F H T F H T Moins de 25 ans à 29 ans à 34 ans à 39 ans à 49 ans à 54 ans ans et plus Total B Année Tranche d'ancienneté F M T F M T F M T Moins d'un an an à 3 ans à 9 ans ans et plus Total

39 1.5 - Promotions A - Nombre de salariés promus dans l année dans une catégorie supérieure Par promotion nous entendons tout changement de qualification ayant entraîné une augmentation du coefficient conventionnel B - Nombre de salariés promus à l intérieur d une même catégorie A B Promotions dans une catégorie Promotions dans la même Catégorie / supérieure catégorie Année Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total TOTAL à Le taux de promotion a bien augmenté en 2010, il s élève à 17,41 %. Il était de 4,10 % en 2009 et de 15,59 % en

40 Répartition des promotions (par rapport à l effectif permanent) Femmes 20,69 % 79,31 % Stables Promus Hommes 19,18 % 80,82 % Stables Promus 40

41 Evolution des promotions sur 3 ans CADRES Femmes Hommes Total ETAM Femmes Hommes Total 0 41

42 1.6 - Chômage Nombre de salariés mis en chômage partiel pendant l année Nombre d heures de chômage partiel pendant l année Indemnisées Non indemnisées Nombre de salariés mis en chômage intempéries pendant l année Nombre d heures de chômage intempéries pendant l année Indemnisées Non indemnisées

43 1.7 - Travailleurs handicapés Nombre de travailleurs handicapés au 31 mars de l année considérée Tel qu il résulte de la déclaration obligatoire prévue à l article L et suivants du Code du Travail Steria a renouvelé, début 2010, le partenariat avec l Agefiph (Association GEstionnaire des Fonds pour l Insertion Professionnelle des personnes Handicapées) au travers d une seconde convention nationale. L objet de cette convention est de favoriser l intégration, l emploi et la vie au travail des personnes handicapées. En 2008, une Mission Handicap a été créée afin de mettre en place la politique d emploi des travailleurs handicapées. A travers cette 2 nde convention, Steria s est engagé à prolonger les actions déjà entreprises sur 5 axes principaux : - une intégration accrue de personnes handicapées : Steria s'est engagé à améliorer significativement son taux d'emploi de personnes handicapées en recrutant 20 personnes par an dans la durée de la convention - l'amélioration de la vie au travail et le maintien dans l'emploi : actions de reconversion mises en place pour former des personnes handicapées aux métiers de Steria, octroi de jours de congés supplémentaires pour inciter ses collaborateurs en situation de handicap à effectuer les démarches administratives de reconnaissance... - la sensiblisation de ses collaborateurs et managers au handicap : 180 managers et acteurs des ressources humaines auront bénéficié d'une formation sur le handicap depuis 3 ans, mise en place de primes à l embauche de collaborateurs handicapés, mise en place d'information spécifique sur le Handicap envers tous les collaborateurs Steria - le développement du partenariat avec le milieu protégé : Steria s'est engagé à mettre en place une politique volontariste d'achat de produits et services envers les entreprises du milieu protégé (ESAT et EA) Trois ans après la mise en place de la Mission Handicap de Steria, le bilan est positif puisque Steria a doublé ses effectifs de travailleurs handicapés depuis De plus, Steria a su innover en créant un dispositif spécifique de formation de reconversion à destination de demandeurs d emploi handicapés. En 2010, Steria aura recruté 14 personnes handicapées, dont 7 issues de ce dispositif. Aujourd hui celui-ci est repris à l échelle de la branche par le Syntec Numérique. Steria porte également une grande attention au maintien de l emploi et de l employabilité de ses collaborateurs en situation de handicap, à travers d aménagements et adaptations de poste, d accès au télétravail, de priorité d accès aux formations. En parallèle, Steria continue à sensibiliser tout au long de l année l ensemble de ses collaborateurs au handicap, grâce à des campagnes de communication et une semaine dédiée à l emploi des personnes handicapées en novembre. Ainsi, une campagne de sensibiliation entamée fin 2009 a permis d informer les collaborateurs sur le handicap et suite à cette campagne d information 16 personnes ont obtenu leur reconnaissance de travailleur handicapé en

44 Nombre de travailleurs handicapés à la suite d accidents du travail intervenus dans l entreprise et employés au 31 mars de l année considérée Absentéisme Ne sont pas comptées les absences de longue durée impliquant une suspension du contrat de travail telle que les congés parentaux d éducation, les congés sabbatiques, les congés pour création d entreprise, les longues maladies, etc Nombre de journées d absence pour maladies non professionnelles Nombre de journées d absence pour accidents du travail ou trajet et maladies professionnelles Nombre de journées d absence pour maternité Nombre de journées pour congés autorisés Il s agit des congés exceptionnels légaux ou conventionnels (mariage, naissance, décès) Nombre de journées d absence non rémunérées Il s agit d absences prises par des collaborateurs n ayant pas ou plus de jours de congés Nombre total de journées d absence Il s agit du total des jours d absences des indicateurs à ci-dessus Nombre moyen de journées d absence par personne Rapport entre le total des journées d absence et l effectif mensuel moyen. Globalement, on constate une légère augmentation du nombre de jours moyen d absence avec comme premier motif les absences pour maladie (67,42% des absences) Nombre de journées théoriques travaillées Nombre de jours ouvrés de l année x l effectif mensuel moyen de l année Année En jours ouvré

45 1.9 Congés payés et RTT A - Nombre de journées d absence pour réduction du temps de travail (CTD) B - Nombre de journées d absence pour congés payés 45

46 Catégorie / Année à A B Absences Absences Nombre pour Accidents & Maternité Congés Total Maladies non non moyen de réduction Congés maladies ou exceptionnel journées professionnelle rémunérée journées du temps payés professionnelle adoption s légaux d'absence s s d'absence de travail (en jour s (en jour (en jour (en jour (en jour ouvré) (en jour (en jour (CTD) ouvré) (en jour ouvré) ouvré) ouvré) ouvré) ouvré) ouvré) (en jour ouvré) , ,5 243,5 5, , ,44 261, , ,16 359, , , ,5 145, , , , , , ,50 5, , , , ,25 5, , , , , , ,50 6, , , , ,00 7, , , , ,00 656, , ,55 7, , , , , , , ,80 8, , , , , , , ,97 9, , , , , , , ,29 8, , , , , , ,25 7, , , , , , ,50 11, , , , ,75 670,5 4414,85 11, , , , , , ,25 15,25 826, , , , , ,75 18,29 869, , , ,5 85, ,25 11, , , , , , ,50 9, , , , , ,75 12,98-85, , , ,25 534, ,7 9,86 39, , , , ,25 15,47 21, , , ,00 17, , , ,25 23,16 27, , , , , , , ,05 8, , , , , , , , ,47 9, , , , , , , ,14 8, , ,89 46

47 1.8.8 Nombre de prescriptions d arrêts de travail hors maternité CADRES ETAM Catégorie / ratio Sexe 2010 Femmes ,17 1 Hommes ,26 Total ,43 Femmes ,59 2 Hommes ,09 Total ,69 Femmes ,23 3 Hommes ,04 Total ,26 Femmes ,14 4 Hommes ,73 Total ,87 Femmes ,74 5 Hommes ,13 Total ,88 Femmes ,34 6 Hommes ,32 Total ,65 Femmes ,11 7 Hommes ,92 Total ,03 Femmes ,13 8 Hommes ,06 Total ,19 Femmes Hommes Total Femmes ,46 1 à Hommes ,54 9 TOTAL

48 1.8.9 Ventilation des arrêts de travail par durée, hors maternité Catégorie/ Arrêts de 1 à 3 jours Arrêts de 4 à 14 jours Arrêts de 15 à 30 jours Arrêts de 31 à 90 jours Arrêts de plus 90 jours Année Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Tot à

49 - Chapitre 2 - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRESS 49

50 2.1 - Montant des rémunérations Salaire annuel moyen Il s agit de la rémunération théorique, incluant la prime de fin d année et le montant nominal de la prime sur objectifs. A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes à 9 Hommes Total

51 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes TOTAL Hommes

52 Total L écart de rémunération Femmes/Hommes tend à se resserrer, passant de 6,75 % en 2009 à 4,42 % en 2010, toutes catégories confondues. Comparaison des salaires annuels moyens par sexe et catégorie en à 9 Femmes Hommes Comparaison des salaires annuels et des minima conventionnels en Steria Salaires annuels Steria Minima Conventionnels

53 2.1.1 b - Salaire annuel moyen (SMB + PO réellement versée) A Par catégories CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes - - Total - - Femmes à Hommes Total

54 B Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes - - Total - - Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes

55 500 TOTAL Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Rémunération moyenne du mois de décembre (Rémunération Théorique) Hors prime à périodicité non mensuelle. A Par Catégories CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes à Hommes Total

56 B - Par Coefficients CADRES ETAM Catégorie / Sexe Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes Hommes Total Femmes TOTAL Hommes Total

57 2.2 - Hiérarchie des rémunérations A - Rapport entre le premier décile et le dernier décile des rémunérations du personnel permanent Année Hommes 4,01 3,69 3,86 Femmes 3,47 3,20 3,57 Coefficient 3,92 3,76 3,81 1 er décile : 10% des rémunérations lui sont inférieures et 90% lui sont supérieures dernier décile : 90% des rémunérations lui sont inférieures et 10% lui sont supérieures B - Rapport entre la moyenne des rémunérations Cadres et la moyenne des rémunérations ETAM Année Hommes 1,86 1,87 1,87 Femmes 1,74 1,78 1,80 Total 1,84 1,85 1, Montant global des 10 rémunérations les plus élevées (Rémunération Versées) Année Brut annuel Le rapport entre les rémunérations des Cadres et des Etam ainsi que le rapport entre le premier et le dernier décile ont légèrement augmenté par rapport à l année Le montant global des rémunérations les plus élevées ont diminué ; on ne dénombre quatre femmes parmi ces collaborateurs. 57

58 2.3 - Mode de calcul des rémunérations Nota bene : Tous les salariés de Steria sont mensualisés sur la base de l horaire affiché, y compris les ETAM Pourcentage de salariés dont la rémunération est composée en partie d un variable (*) (situation au 31 décembre) Année Hommes 17,92 14,23 13,64 Cadres Femmes 13,44 11,06 10,10 Total 16,99 13,54 12,83 Hommes 0, ETAM Femmes Total 0, Hommes 14,31 11,71 11,35 Tous statuts Femmes 10,58 9,04 8,47 Total 13,53 11,12 10,70 (*) Par part variable, on entend toute prime calculée sur la performance individuelle et/ou collective. 58

59 2.4 - Charges accessoires Avantages sociaux dans l entreprise (hors dispositionss prévues par la Convention Collective Syntec) Congés pour événements familiaux : par accord d entreprise conclu le 09/11/00, il est accordé aux salariés parents de jeunes enfants (moins de 3 ans), 1 jour de congé supplémentaire par an et par enfant, sous réserve d avoir un an d ancienneté et un salaire mensuel brut base temps plein inférieur ou égal à 2 515,00 Euros. Congés payés supplémentaires : par accord d entreprise conclu le 12/07/85, il est accordé aux salariés entre 1 et 6 jours de congés supplémentaires par an selon l ancienneté. Primes pour événements familiaux : par accord d entreprise conclu le 09/11/00 : il est accordé une prime de 400,00 euros bruts à l occasion du mariage d un salarié (les salariés pacsés bénéficient des mêmes droits suite à la recommandation de la Halde du 11 février 2008), et une prime de 320,00 euros bruts à l occasion d une naissance ou d une adoption au foyer fiscal d un salarié. Ces primes sont accordées sous réserve d une ancienneté minimale de 3 mois au moment de l événement. Prime de représentation : par accord d entreprise conclu le 09/11/00, il est accordé une prime annuelle de 533,57 euros bruts pour tout salarié(e) exerçant une activité permanente d accueil vis-à-viss des personnes extérieures à l entreprise. Aide au congé parental d éducation : par accord d entreprise conclu le 09/11/00, il est accordé une prime de 560,00 euros bruts pour tout salarié(e) qui prend un congé parental d éducation d au moins trois mois, ainsi que la gratuité de la mutuelle pendant le congé initial Montant des versements effectués à des entreprises extérieures pour mise à disposition de personnel Année Entreprises de travail temporaire Autres entreprises (*) Dans le cadre de la sous-traitance entre sociétés du groupe Charges salariales globales Pourcentage des charges de personnel par rapport au chiffre d affaires net (*) Année En % 69,93 69,92 67,32 (*) Calcul effectué sur la base des informations issues des rapports annuels. 59

60 2.6 - Participation financière des salariés 2.6.1a - Montant global de la Réserve Spéciale de Participation Les sommes indiquées sont nettes de CSG , b - Montant global de la Réserve d Intéressement , Montant moyen de la Participation et/ou de l Intéressement par salarié bénéficiaire Steria n a pas d accord d intéressement. Les sommes indiquées sont nettes de CSG. Année (Après répartition pour 2003) Répartition non disponible à ce jour Part du capital détenu par les salariés grâce à un système de Participation et/ou de Plan d Epargne Entreprise Part du capital détenu dans GROUPE STERIA SCA (Holding de tête du Groupe) à travers le FCPE. Année En pourcentage 8,89 11,20 20,39 60

61 - Chapitre 3 - CONDITIONS D HYGIENEE ET DE SECURITE 61

62 3.1 - Accidents du travail et de trajet Nombre d accidents du travail et de trajet Accident du travail Accident de trajet Nombre d accidents du travail ayant entraîné un arrêt de travail Hommes Femmes Total Nombre d accidents de trajet ayant entraîné un arrêt de travail Hommes Femmes Total Nombre de journées perdues (en jours ouvrés) Il s agit du total des journées perdues suite aux accidents du travail et de trajet que l accident initial ait eu lieu sur l année considérée ou sur les années précédentes

63 Nombre d incapacités permanentes notifiées au cours de l année Nombre d accidents mortels Travail Trajet Nombre d accidents dont est victime le personnel temporaire ou de prestation de service dans l entreprise Taux et montant de la cotisation Sécurité Sociale d accidents du travail La cotisation est calculée sur la totalité des salaires bruts et est à la charge de l employeur. Taux 1,10 1,10 1,10 Cotisation , Taux de fréquence et de gravité des accidents du travail Fréquence (nbre AT avec arrets x /nbre heures travaillées) Gravité (nbre journées perdues x 1.000/nbre heures travaillées) 1,23 1,29 2,98 0,11 0,13 0,09 63

64 3.2 - Répartition des accidents par éléments matériels Nombre d accidents liés à l existence de risques graves Nombre d accidents liés à des chutes avec dénivellation Nombre d accidents occasionnés par des machines Nombre d accidents de circulation - manutention stockage Nombre d accidents occasionnés par des objets, masses, particules en mouvement accidentel Autres cas d accidents

65 3.3 - Maladies professionnelles Nombre et dénomination des maladies professionnelles déclarées à la Sécurité Sociale au cours de l année considérée Nombre de salariés atteints par des affectations pathologiques à caractère professionnel et caractérisation de celles-ci Nombre de déclarations par l employeur de procédés de travail susceptibles de provoquer des maladies professionnelles

66 3.4 - Comités d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T) A - Nombre de C.H.S.C.T B - Nombre de séances NOMBRE DE CHSCT NOMBRE DE REUNIONS Etablissements Aix Issy les Mx Lyon Marcq en Baroeul Mérignac Pau Grenoble Montpellier Nantes Rennes Sophia Antipolis Strasbourg Toulouse Vélizy Dépenses en matière d hygiène et de sécurité Effectif formé à la sécurité (chiffres UES) Montant des dépenses en matière d hygiène et de sécurité effectuées dans l entreprise (chiffre UES) (Les montants sont exprimés hors taxes) 66

67 Sécurité Hygiène Total Réalisations en matière d hygiène et de sécurité Cela concerne notamment la pose ou la réfection de systèmes d alarmes aux locaux, le gardiennage, l entretien des systèmes contre les incendies, la maintenance des ascenceurs, l enlèvement des déchets et le ménage des locaux Taux de réalisation du programme de sécurité de l année précédente Aucun programme n a été élaboré au cours de l année précédente Existence et nombre de plans spécifiques de sécurité Il y a un document d évaluation et de prévention des risques professionnels établi sur chaque site de Steria. 67

68 - Chapitre 4 - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 68

69 4.1 - Durée et aménagement du temps de travail Horaire hebdomadaire affiché Depuis le 1 er janvier 2000, l horaire hebdomadaire de la société est de 35 heures pour l ensemble du personnel travaillant à temps plein. Soit par jour : «9h00 à 17h30 avec 1 heure 30 d interruption pour le déjeuner» Néanmoins, certaines personnes peuvent être astreintes à des horaires particuliers. Il s agit, d une part, de certaines secrétaires et des standardistes qui travaillent en horaire décalé d une demi-heure à une heure, d autre part du personnel intervenant sur les sites de notre clientèle. Par ailleurs, un accord d entreprise permet aux collaboratrices enceintes, ayant plus de 3 mois d ancienneté, de réduire leur temps journalier de travail d une demi-heure sans réduction de salaire Nombre de salariés ayant bénéficié d un repos compensateur Dans les établissements de Steria 143 _* _* En clientèle _* _* * Le suivi des jours de repos compensateur dont bénéficient les salariés est géré par chaque département Nombre de salariés bénéficiant d un système d horaire individualisé

70 Nombre de salariés occupés à temps partiel au 31 décembre (au sens de l article L du code du travail) Ne sont pas prises en compte les personnes à temps partiel dont le contrat de travail est suspendu à cette date (congé parental, ). A Par Catégories Catégorie / Moins de 20 heures De 20 à 30 heures Plus de 30 heures Année F H Total F H Total F H Total TOTAL à

71 B Par Coefficients Catégorie / Moins de 20 heures De 20 à 30 heures Année F H Total F H Total TOTAL Plus de 30 heures F H Total TOTAL ,32% des collaborateurs occupés à temps partiel sont des femmes. Il s agit pour près de 85,32 % d entre eux de cadres. Les raisons invoquées sont très majoritairement d ordre personnel. 71

72 Ventilation des temps partiels en 2010 par catégorie et par sexe (en %) Catégories Hommes Femmes Pourcentage 72

73 Nombre de salariés ayant bénéficié tout au long de l année considérée de deux jours de repos hebdomadaire consécutifs La totalité du personnel bénéficie de deux jours de repos hebdomadaire consécutifs tout au long de l année. Il s agit du samedi et du dimanche. Néanmoins, il peut arriver que certaines personnes soient amenées : soit, à fractionner leur repos hebdomadaire en raison de la charge exceptionnelle de certains projets. Dans ce cas et selon les circonstances, la journée peut être récupérée dans la semaine ou le mois qui suit ; soit à prendre leur repos hebdomadaire par roulement (travail en équipe) Nombre moyen de jours de congés payés annuels (non compris le repos compensateur) Rapport entre le total des congés payés de l année et l effectif annuel moyen. Jours ouvrés 23,43 25,39 24, Nombre de jours fériés payés Jours ouvrés

74 Répartition du personnel par modalité ARTT au 31 décembre (*) A Par Catégories Catégorie / Modalité 1 Modalité 2 Modalité 3 Année F H TOTAL F H TOTAL F H TOTAL TOTAL à

75 B Par Coefficients Catégorie / Modalité 1 Modalité 2 Modalité 3 Année F H TOTAL F H TOTAL F H TOTAL TOTAL TOTAL (*) Les modalités horaires définies par le protocole d accord sur l aménagement et la réduction du temps de travail conclu le 27/03/00 sont de 3 types : Modalité 1 (standard) : une référence horaire de 35 heures (5 jours x 7 heures) et un seuil de déclenchement ent des heures supplémentaires fixé à 1607 heures pour une année calendaire (un prorata en cas d année incomplète). Ce seuil de 1607 heures est abaissé en fonction de l ancienneté. Modalité 2 (réalisation de missions) : une référence horaire de 35 heures par semaine pouvant être dépassée de 10% pour absorber les heures supplémentaires occasionnelles et une limitation du nombre de jours travaillés de 214 à 218 selon l ancienneté conventionnelle. Cette modalité ne concerne que les cadres. 75

76 Modalité 3 (réalisation de missions avec autonomie complète) : aucune référence horaire et une limitation du nombre de jours travaillés de 214 à 218 selon l ancienneté conventionnelle. Cette modalité ne concerne que les cadres. La mise en place de la journée de solidarité a porté la durée annuelle de travail : - de 1600 à 1607 heures pour les salariés sous modalités 1 ; - de 213 à 217 jours à 214 à 218 jours pour les salariés sous modalité 2 et 3. 76

77 4.2 - Organisation et contenu du travail Nombre de personnes occupant des emplois à horaires alternants ou de nuit Hommes Femmes Total ans et + (2009) ans et + (2010) Nombre de personnes ayant effectué des astreintes Hommes Femmes Total La majorité des collaborateurs occupant un emploi à horaires alternants ou de nuit exerce leur fonction dans le cadre de l infogérance. 77

78 4.3 - Conditions physiques de travail A - Nombre de personnes exposées de façon habituelle et régulière à plus de 85dbs à leur poste de travail B - Nombre de personnes travaillant de façon permanente devant un écran cathodique Le remplacement des écrans cathodiques par des écrans LCD est en cours Nombre de prélèvements, d analyses de produits toxiques et mesures Transformation de l organisation du travail Expériences de transformation de l organisation du travail en vue d en améliorer le contenu Il n y a pas eu d expérience de ce type au cours des trois dernières années. 78

79 4.5 - Dépenses d amélioration des conditions de travail Montant des dépenses consacrées à l amélioration des conditions de travail dans l établissement (les montants sont exprimés hors taxes) Ces dépenses ont notamment contribué : - à l achat de sièges ergonomiques ; - à la maintenance électrique ; - à la maintenance de la climatisation ; - à la maintenance des montes-charge ; - au renouvellement de certaines plaques d affichage (numéro des bureaux) ; - à des formations de lutte contre l incendie ; - au cloisonnement de certains bureaux ; - à la mise en conformormité de l installation incendie ; - à l achat de protège-câble ; - et au nettoyage de parkings. 79

80 4.6 - Médecine du travail Nombre d examens cliniques (visites systématiques, visites d embauches) Nombre d examens complémentaires (visites de reprise du travail, visites à la demande du médecin) Travailleurs inaptes Nombre de salariés déclarés définitivement inaptes à leur emploi par le médecin du travail Nombre de salariés reclassés dans l entreprise à la suite d une inaptitude par le médecin du travail

81 - Chapitre 5 - FORMATION 81

82 5.1 - Formation professionnelle continue Rapport entre le total des dépenses consacrées à la formation continue et le total des salaires bruts versés La contribution minimale des entreprises d au moins 10 salariés au financement de la formation professionnelle est fixée à 1,60% des salaires bruts (Art L du Code du Travail) Année En % 3,75% 3,87% Montant des dépenses consacrées à la formation continue Ventilation des dépenses Formation interne et rémunération des stagiaires Formation sur conventions externes Autres frais liés à la formation Congés formation, FONGECIFS Versements au Fafiec S/ TOTAL 1 (formation continue proprement dite) Chambre de commerce et écoles Formation professionnelle en alternance S/ TOTAL 2 (autres financements) TOTAL GENERAL Formation interne=salaire chargé+pédagogie interne Montant FAFIEC = MS CET*0,779% (plan+fpspp+pp versé au FAFIEC) Montant FONGECIF=MS CET*0,2%+CIF CDD Le service formation n a pas saisie dans l outil formation les coûts pédagogiques des actions collectives ni pour les périodes de professionnalisation ce qui entraine une baisse du total général par rapport à l an passé. Il est à noter que si ces coûts avaient été saisis, le montant serait nettement supérieur. Nous avons convenus que pour 2011 ces montants seraient saisis. 82

83 Nombre de salariés (hors congés formation) Nombre d heures de formation (hors congés formation) Catégorie / Année à Nombre de salariés Nombre d'heures de formation Femmes Hommes Total Rémunéré Non rému. Total , , Nombre de salariés par coefficient (hors congés formation) Nombre de salariés Nombre d'heures de formation Coefficient / Année Femmes Hommes Total Rémunéré Non rému. Total

84 Nombre d heures de formation par coefficient (hors congés formation) Orientations France 2010 Afin d accompagner l évolution de ses salariés, de répondre aux enjeux du marché et d accompagner la stratégie de Steria, la politique formation de Steria est fondée sur les grandes orientations formation suivantes : 1/ Pour les familles-métier de l infogérance (Exploitation, Support technique et Infrastructure), adapter les compétences des salariés qui sont concernés par les évolutions de modèle de delivery et par les évolutions de contrats ; 2/ Pour les Publics prioritaires, mettre l accent sur l accès privilégié à la formation ; 3/ Pour chaque famille-métier-cible (Management de Projet, Architectes, Conseil, Vente/Avant-vente), poursuivre la mise en œuvre de parcours de formation spécifiques à Steria ; 4/ Former sur les compétences technologiques liées à nos offres & lignes de service, pour accompagner leur développement et développer l employabilité de nos salariés ; 5/ Pour l ensemble des managers, à tous les niveaux, accroître l effort sur les compétences managériales, en poursuivant le déploiement d un parcours de formation dédié ; 6/ Améliorer la maîtrise de la langue anglaise des salariés intervenant sur des comptes et projets internationaux. Domaine ENTREPRISE Données Total ARCHITECTE STERIA Somme de EFFECTIF 25 Nombre de Sousdomaine 162 COMMERCE STERIA Somme de EFFECTIF 23 Nombre de Sousdomaine 26 CONSEIL STERIA Somme de EFFECTIF 225 Nombre de Sousdomaine 311 FONGECIF STERIA Somme de EFFECTIF 0 Nombre de Sousdomaine 1 GESTION DE PROJET STERIA Somme de EFFECTIF 510 Nombre de Sousdomaine 812 MANAGEMENT STERIA Somme de EFFECTIF 301 Nombre de Sousdomaine 698 TECHNIQUES INFORMATIQUES STERIA Somme de EFFECTIF 824 Nombre de Sousdomaine 1339 TRANSVERSE STERIA Somme de EFFECTIF 723 Nombre de Sousdomaine 1481 Total Somme de EFFECTIF 2631 Total Nombre de Sous-domaine

85 5.2 - Congés individuels de formation Nombre de salariés ayant bénéficié d un CIF rémunéré Nombre de salariés ayant bénéficié d un CIF non rémunéré Nombre de demandes de CIF refusées par l employeur Nombre de demandes de CIF refusées par FONGECIF Apprentissage Nombre de contrats d apprentissage conclus dans l année

86 - Chapitre 6 - RELATIONS PROFESSIONNELLES 86

BILAN SOCIAL FRANCE. Projet Bilan Social 2013 Steria France

BILAN SOCIAL FRANCE. Projet Bilan Social 2013 Steria France Projet Bilan Social 2013 Steria France BILAN SOCIAL FRANCE 2013 1 Projet Bilan Social 2013 Steria France DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées

Plus en détail

Bilan social Toulouse V3.doc

Bilan social Toulouse V3.doc BILAN SOCIAL Etablissement Toulouse 2011 1 DEFINITIONS Bilan social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET BILAN SOCIAL 2007 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine social, d enregistrer

Plus en détail

BILAN SOCIAL. Rapport d égalité Hommes/Femmes VERSION PROJET

BILAN SOCIAL. Rapport d égalité Hommes/Femmes VERSION PROJET BILAN SOCIAL & Rapport d égalité Hommes/Femmes 2006 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise

Plus en détail

Sommaire. Bilan social Bilan Social 2015 France 3 Sud-Ouest

Sommaire. Bilan social Bilan Social 2015 France 3 Sud-Ouest Sommaire Bilan social 2015 1 L EMPLOI... 5 1.1 LES EFFECTIFS... 6 1.2 TRAVAILLEURS EXTERIEURS... 21 1.3 LES EMBAUCHES AU COURS DE L ANNEE... 22 1.4 LES DEPARTS AU COURS DE L ANNEE... 25 1.5 LES PROMOTIONS...

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

BILAN SOCIAL Banque Populaire Nord

BILAN SOCIAL Banque Populaire Nord BILAN SOCIAL 2017 Banque Populaire Emploi 2017 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 1 215 1 202 1 242 équivalent temps plein 1 180 1 168 1 207 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE

Plus en détail

BILAN SOCIAL Banque Populaire Sud

BILAN SOCIAL Banque Populaire Sud BILAN SOCIAL 2018 Banque Populaire Emploi 2018 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 1 813 1 789 1 897 équivalent temps plein 1 724 1 702 1 808 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE

Plus en détail

Bilan Social d'entreprise

Bilan Social d'entreprise Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111 Effectif total et rythme de travail au 31 décembre 4 ## 112 Effectif permanent

Plus en détail

BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines

BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines . BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines 2016 Sommaire Chapitre I : Emploi 111 Effectifs inscrits à la date du 31 décembre de l'année considérée Page 1 112 Effectifs permanents inscrits pendant

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines Bilan social du CNES Année 2017 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE 1 EMPLOI... 6 1.1 EFFECTIFS... 6 1.1.1 Effectifs au 31/12 (CDI & ENF)... 6 1.1.1.1. Effectif total au 31-12... 6 1.1.1.2. Horaire

Plus en détail

Bilan social Photo Alto. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA

Bilan social Photo Alto. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA Bilan social 2011 Photo Alto DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111

Plus en détail

SOCOTEC France SA 2013

SOCOTEC France SA 2013 SOCOTEC France SA BILAN SOCIAL 2013 Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page 1 1 Emploi 2 11 Effectifs 5 3 111 Effectif total au 31 décembre 5 4 111 bis Effectif total par type de contrat au

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014

BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014 BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014 Les rubriques de ce bilan social sont en conformité avec l article R 2323-17 du code du travail en application de l article L 2323-71 Bilan social

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

BILAN SOCIAL INDIQUER LE NOM DE VOTRE RÉGION OU DE VOTRE ÉTABLISSEMENT

BILAN SOCIAL INDIQUER LE NOM DE VOTRE RÉGION OU DE VOTRE ÉTABLISSEMENT BILAN SOCIAL 2017 Les rubriques de ce bilan social sont en conformité avec l article R 2323-17 du Code du travail en application de l article L 2323-71 BILAN SOCIAL INDIQUER LE NOM DE VOTRE RÉGION OU DE

Plus en détail

BILAN SOCIAL. Établissement Français du Sang Nord de France

BILAN SOCIAL. Établissement Français du Sang Nord de France BILAN SOCIAL 2015 Établissement Français du Sang Nord de France SOMMAIRE 1. EMPLOI 3 1.1. Effectif 3 1.2 Travailleurs extérieurs 13 1.3 Embauches 15 1.4 Départs 17 1.5 Promotions 21 1.6 Chômage 22 1.7

Plus en détail

BILAN SOCIAL Natixis SA

BILAN SOCIAL Natixis SA BILAN SOCIAL 2015 Emploi 2015 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 6 586 6 529 6 766 équivalent temps plein 6 316.77 6 279.10 6 520.34 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2012 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2012 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 4 - Fax 4 4 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.- &

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2015 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2016 BNP PARIBAS SA 1 1 EMPLOI RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 1 FORMATION. p. 12 1.1.EFFECTIF p. 1 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 12 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 1 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 Natixis SA

BILAN SOCIAL 2016 Natixis SA BILAN SOCIAL 2016 Emploi 2016 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 6 586 6 586 6 529 équivalent temps plein 6 303,56 6 316,77 6 279,10 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 7 7 4 - Fax 4 7 7 4 Bilan social d'entreprise 3 L.33-7 & R.33-7 du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 3 FORMATION. p. 13 1.1.EFFECTIF p. 3 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 13 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 3 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 I_ EMPLOI Cadres Employés Vendeurs* Total. 11. Effectifs

BILAN SOCIAL 2017 I_ EMPLOI Cadres Employés Vendeurs* Total. 11. Effectifs BILAN SOCIAL 217 I_ EMPLOI H F Total H F Total H F Total Inscrit au 31/12 (contrats CDI/CDD hors contrats pro) 334 28 542 26 168 194 46 46 92 Dont CDD 2 2 4 3 3 Par âge : Par ancienneté : Par nationalité

Plus en détail

Égalité professionnelle entre les hommes et les femmes Rapport 2010

Égalité professionnelle entre les hommes et les femmes Rapport 2010 Égalité professionnelle entre les hommes et les femmes Rapport 2010 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SOCOTEC SA Yuri Arcurs - Fotolia.com Rapport égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

BILAN SOCIAL Cadres Employés Vendeurs*

BILAN SOCIAL Cadres Employés Vendeurs* BILAN SOCIAL 216 I_ EMPLOI H F H F H F Inscrit au 31/12 (contrats CDI/CDD hors contrats pro) 295 169 464 24 159 183 38 5 88 Dont CDD 3 5 8 1 3 4 Par âge : Par ancienneté : Par nationalité 11. Effectifs

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 Projet présenté au CCE du 21/05/2015

BILAN SOCIAL 2014 Projet présenté au CCE du 21/05/2015 BILAN SOCIAL 2014 Projet présenté au CCE du 21/05/2015 Les rubriques de ce bilan social sont en conformité avec l article R 2323-17 du code du travail en application de l article L 2323-71 Bilan social

Plus en détail

BOOK D EDITIONS RH BOARD Bilan Social & Tableaux de bord sociaux RHPI BO

BOOK D EDITIONS RH BOARD Bilan Social & Tableaux de bord sociaux RHPI BO BOOK D EDITIONS RH BOARD Bilan Social & Tableaux de bord sociaux RHPI BO Sommaire BILAN SOCIAL I Emploi 1 II Rémunérations et Charges fiscales et sociales 25 III Conditions d hygiène et sécurité 29 IV

Plus en détail

Centre de Gestion de la FPT de la Loire

Centre de Gestion de la FPT de la Loire Centre de Gestion de la FPT de la Loire Rapport sur l état de la collectivité au 31 décembre pour les collectivités rattachées au CTP intercommunal SYNTHESE ET ELEMENTS D ANALYSE Taux de retour du BS :

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2011 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2011 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 7 7 - Fax 7 7 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.-7 &

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2009 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2009 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 9 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 4 - Fax 4 4 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise 9 L.- &

Plus en détail

THALES S.A. BILAN SOCIAL

THALES S.A. BILAN SOCIAL www.thalesgroup.com THALES S.A. BILAN SOCIAL 214-215-216 BILAN SOCIAL 216 SOCIETE T H A L E S LISTE DES ETABLISSEMENTS THALES : SIEGE SOCIAL Tour Carpe Diem 31 Place des Corolles 9298 PARIS LA DEFENSE

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

SOMMAIRE Stagiaires Ecole Travail intérimaire Les Embauches Les Départs 9

SOMMAIRE Stagiaires Ecole Travail intérimaire Les Embauches Les Départs 9 BILAN SOCIAL 2017 SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps

Plus en détail

BILAN SOCIAL : L

BILAN SOCIAL : L BILAN SOCIAL BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque établissement.

Plus en détail

Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir

Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir Loi n 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi dite Rebsamen

Plus en détail

Michel METAY. SUP des RH Le Bilan social

Michel METAY. SUP des RH Le Bilan social SUP des RH Le Bilan social Bilan social Thèmes abordés aujourd hui: Définition Contenu Obligations légales Base de données économiques et sociales Réalisations Les principaux indicateurs Bilan social Objectifs

Plus en détail

Compte-rendu de la commission économique du CE IdF du 19 mai 2014

Compte-rendu de la commission économique du CE IdF du 19 mai 2014 Le 20 mai 2014 Note n 96/CE 2014 Compte-rendu de la commission économique du CE IdF du 19 mai 2014 Présents : Elise Panet (DRH/CP) Charlotte Haurie (DRH/CP) Alain Piernas (DCSP/CP) Philippe Delorme (DSNA/CC)

Plus en détail

BIL I AN S OC O IA I L 2012

BIL I AN S OC O IA I L 2012 BILAN SOCIAL BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque établissement.

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2010 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2010 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 9 VAULX-EN-VELIN Tél. 7 7 - Fax 7 7 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.-7 &

Plus en détail

Bilan social Juin 2018

Bilan social Juin 2018 Juin 2018 Sommaire Avant-propos Page 2 Synthèse Page 3 Partie chiffrée du bilan social Page 15 1. L'emploi Page 17 2. Rémunérations et charges accessoires Page 30 3. Conditions d'hygiène et de sécurité

Plus en détail

La prise en compte de la réalité sociale

La prise en compte de la réalité sociale Les équipes L amélioration continue de la qualité de service aux clients du Groupe repose avant tout sur les compétences et le professionnalisme des collaborateurs de Séché Environnement et sur leur implication

Plus en détail

2) REMUNERATIONS ET CHARGES

2) REMUNERATIONS ET CHARGES 1) EMPLOI PAGES Effectif total au 1er Janvier suivant 3 Effectif permanent au 1er Janvier suivant 3 Contrats de travail à durée déterminée 3 Effectif mensuel moyen 3 Répartition par sexe de l'effectif

Plus en détail

Société : SANOFI CHIMIE Etablissement : ELBEUF BILAN SOCIAL 2007

Société : SANOFI CHIMIE Etablissement : ELBEUF BILAN SOCIAL 2007 Société : SANOFI CHIMIE Etablissement : ELBEUF BILAN SOCIAL 27 SOMMAIRE SOMMAIRE I - EMPLOI Page 1 à 7 EFFECTIFS EMBAUCHES / DEPARTS CHOMAGE HANDICAPES ABSENTEISME II - REMUNERATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2016 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

TRAITEMENT DES DONNEES SOCIALES DES SOCIETES IMMOBILIERES

TRAITEMENT DES DONNEES SOCIALES DES SOCIETES IMMOBILIERES Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. F.S.I.F TRAITEMENT DES DONNEES SOCIALES DES

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2017 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA

BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d'un monde qui change SOMMAIRE Bilan Social 2017 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 4 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 10 13 EMBAUCHES p 11 14 DÉPARTS

Plus en détail

Part des frais du personnel sur le budget global

Part des frais du personnel sur le budget global Rapport social de France terre d asile Février 2013 I. Part des frais du personnel sur le budget global 60 000 000,00 Part des frais du personnel sur le budget global 50 000 000,00 40 000 000,00 30 000

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Emploi Effectif total du Groupe 22 44 salariés au 31/12/ Effectif Effectif total 2012 2013 Évolution / 2013 Caisse des Dépôts 55 44 490 0,4 % Entités

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

Bilan social. Transports urbains. Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs.

Bilan social. Transports urbains. Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs. Bilan social Transports urbains Edition 2018 Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs www.utp.fr Sommaire Avant-propos... 4 Principales données du bilan social...

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL 2017 Groupe Caisse des Dépôts Effectif Emploi Effectif total du Groupe 29 321 salariés au 31/12/2017 en France Effectif total (France) 2017 2016 2015 Evolution 2017/ 2016

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

PROTOCOLE D ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES PROTOCOLE D ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES ET LES - PREAMBULE - Dans le prolongement des débats en Comité d Entreprise lors de la présentation du rapport sur l égalité professionnelle en

Plus en détail

Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association

Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association Année 2014 Préambule Pour mettre en œuvre les mesures nécessaires à l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015

RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015 RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015 Les rubriques de ce rapport de situation comparée sont déclinées conformément aux dispositions des articles L2323-57 et suivants,

Plus en détail

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Rapport Egalité Professionnelle / Femmes Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 1 sur 42 Page 2 sur 42 Sommaire 1 CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

Bilan social Groupe Caisse des Dépôts

Bilan social Groupe Caisse des Dépôts Bilan social 2015 Groupe Caisse des Dépôts Liste des sigles ARTT : Aménagement, réduction du temps de travail BOE : Bénéficiaire de l obligation d emploi CIFRE : Convention industrielle de formation par

Plus en détail

Bilan social, Chiffres clés

Bilan social, Chiffres clés Bilan social, Chiffres clés 2015 Bilan social, 2015 La publication du Bilan social constitue une occasion de situer la CPAM sur la base des chiffres clefs. Ils permettent de mieux la connaître et donc

Plus en détail

AFPA PROJET BILAN SOCIAL Direction des Relations Humaines et du Dialogue Social

AFPA PROJET BILAN SOCIAL Direction des Relations Humaines et du Dialogue Social AFPA BILAN SOCIAL 2014 PROJET Direction des Relations Humaines et du Dialogue Social Introduction Hervé Dufoix Directeur des Relations Humaines et du Dialogue Social 2 Direction des Ressources Relations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Arrêté du 29 janvier 2010 fixant la liste des indicateurs contenus dans le rapport

Plus en détail

SYNTHÈSE DU PLAN D ACTION

SYNTHÈSE DU PLAN D ACTION SYNTHÈSE DU PL D ACTION POUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Lors de la réunion mensuelle avec les membres du Comité d Entreprise qui s est tenue le 15 mai dernier, la Direction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 6 janvier 2012 fixant la liste des indicateurs contenus

Plus en détail

Annexe 1 BILAN SOCIAL 2017 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE. Effectifs en stock

Annexe 1 BILAN SOCIAL 2017 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE. Effectifs en stock Annexe 1 BILAN SOCIAL 2017 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE Effectifs en stock Agents sur des Emplois fonctionnels de direction au 31 décembre Nombre d agents occupant un

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) Rapport 16 décembre 2015 VOTRE CONTACT Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL Groupe Caisse des Dépôts

CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL Groupe Caisse des Dépôts CHIFFRES CLÉS DU BILAN SOCIAL 2016 Groupe Caisse des Dépôts Effectif Emploi Effectif total du Groupe 28 458 salariés au 31/12/2016 en France Effectif total (France) 2014 2015 2016 Evolution 2016/ 2015

Plus en détail

Rapport de situation comparée 2013

Rapport de situation comparée 2013 Rapport de situation comparée 2013 1 2 Avant-propos Dans les entreprises de 300 salariés et plus, chaque année, le chef d'entreprise doit présenter au comité d'entreprise un rapport écrit sur la situation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ETAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Arrêté du 24 juillet 2013 fixant la liste des indicateurs contenus dans

Plus en détail

Convention Collective Nationale de l expédition exportation de fruits et légumes

Convention Collective Nationale de l expédition exportation de fruits et légumes Convention Collective Nationale de l expédition exportation de fruits et légumes CCN N 3233 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées dans ce bilan sont issues : 1. de l enquête

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE 1. Effectifs en stock au 31 décembre

BILAN SOCIAL 2015 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE 1. Effectifs en stock au 31 décembre Annexe à la note d information NOR RDFB1529174N BILAN SOCIAL 2015 INFORMATIONS DEVANT FIGURER DANS LE RAPPORT AU COMITE TECHNIQUE 1 Effectifs en stock au 31 décembre Agents sur des Emplois fonctionnels

Plus en détail

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. Dossier pour avis du Comité d'entreprise. Direction des Ressources Humaines

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. Dossier pour avis du Comité d'entreprise. Direction des Ressources Humaines BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction Dossier pour avis du Comité d'entreprise Direction des Ressources Humaines Bilan Social - UES Nexity Promotion Construction - Document strictement confidentiel

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) Rapport de Branche 24 Septembre 2018 VOTRE CONTACT Alain JENNEPIN Olivier SEVERAC Research

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS. Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs

TRANSPORTS URBAINS. Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs TRANSPORTS URBAINS Bilan social 2016 Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs Édition 2017 www.utp.fr SOMMAIRE Avant-propos...4 Principales données du bilan

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2015

SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2015 SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Bilan social 015 Juin 016 L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires...p. Conditions d'hygiène et de sécurité...p. 7 Autres conditions de travail...p. 31 Formation...p.

Plus en détail

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016)

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016) Enquête sociale FICT 2017 (Données ) Entreprise : Ne pas laisser de cellule vide Code NAF : Nom du contact : Si la réponse est zéro inscrire : 0 Email : Si vous n'avez pas la réponse inscrire : N Téléphone

Plus en détail

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus)

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. UES Nexity Promotion Construction

BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction. UES Nexity Promotion Construction BILAN SOCIAL UES Nexity Promotion Construction Dossier pour avis du Comité d'entreprise Direction des Ressources Humaines UES Nexity Promotion Construction Bilan Social - UES Nexity Promotion Construction

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs)

Transports urbains. Bilan Social. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2011 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche concerne les entreprises soumises

Plus en détail

Bilan social Transports urbains. Édition 2015

Bilan social Transports urbains.  Édition 2015 Transports urbains Bilan social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs) Édition 2015 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche a été réalisé à partir

Plus en détail

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 36. II - Rémunérations et charges. III - Santé et sécurité au travail. Page 47. IV - Autres conditions de travail

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 36. II - Rémunérations et charges. III - Santé et sécurité au travail. Page 47. IV - Autres conditions de travail BILAN SOCIAL 2O17 Sommaire I - Emploi I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - Rémunérations et charges II.1 - Charge salariale globale II.2 -

Plus en détail

13 juin Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm)

13 juin Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm) 13 juin 2013 Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm) Le contrat de génération Loi sur la sécurisation de l emploi LE CONTRAT DE GENERATION Loi du 1 er mars 2013 Décret du 15 mars 2013 Circulaire du 15 mai

Plus en détail

Rapport Egalité Homme / Femme

Rapport Egalité Homme / Femme 2015 Rapport Egalité Homme / Femme PPP 11 EFFECTIFS AU 31/12/2015 1 CONDITIONS GENERALES D EMPLOI 111) REPARTITION PAR SEXE ET CATEGORIE PROFESSIONNELLE SELON LES DIFFERENTS CONTRAT DE TRAVAIL Type de

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) Présentation 30 novembre 2016 VOTRE CONTACT Alain JENNEPIN Julien CARBONNEL Olivier SEVERAC

Plus en détail

BILAN SOCIAL I - Emploi. Page 4. Page 38. II - Rémunérations et charges. Page 50. III - Santé et sécurité au travail

BILAN SOCIAL I - Emploi. Page 4. Page 38. II - Rémunérations et charges. Page 50. III - Santé et sécurité au travail BILAN SOCIAL 2O18 BILAN SOCIAL 2018 I - Emploi I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - Rémunérations et charges II.1 - Charge salariale globale

Plus en détail

1 - EMPLOI RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL...

1 - EMPLOI RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... BILAN SOCIAL 2017 1 - EMPLOI... 2 2 - RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES... 3 3 - CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ... 4 4 - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 5 5 - FORMATION... 6 6 - RELATIONS PROFESSIONNELLES...

Plus en détail

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES 2015 GFI INFORMATIQUE Table des matières Chapitre 1 - Conditions générales d'emploi Tableau 1: Répartition de l'effectif moyen par catégorie professionnelle

Plus en détail

- d anticiper en matière de stratégie associative, d étayer les orientations ou les projets à déployer par une planification,

- d anticiper en matière de stratégie associative, d étayer les orientations ou les projets à déployer par une planification, BILAN SOCIAL 2016 Préambule Le Bilan Social est élaboré dans un esprit d aide au dialogue social, de planification dans le domaine social, de meilleure visibilité et d information. Au-delà d une simple

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN3252) Rapport 22/09/2017 VOTRE CONTACT Alain JENNEPIN Olivier SEVERAC Research & Development

Plus en détail

Dossier BILAN SOCIAL Branche ferroviaire. Edition

Dossier BILAN SOCIAL Branche ferroviaire. Edition Dossier Branche ferroviaire BILAN SOCIAL 2016 Edition 2017 www.utp.fr AVANT-PROPOS Dossier Ce bilan social présente les données agrégées des entreprises adhérentes de l UTP qui entrent dans le champ d

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Bilan social 2013 Mai 2014-1- L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires...p. 23 Conditions d'hygiène et de sécurité...p. 28 Autres conditions de travail...p.

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Juin 2012 L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires... p. 24 Conditions d'hygiène et de sécurité... p. 29 Autres conditions de travail... p. 33 Formation...

Plus en détail