Cyberidentités Évoluer dans les mondes virtuels. Pour enseignants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cyberidentités Évoluer dans les mondes virtuels. Pour enseignants"

Transcription

1 Évoluer dans les mondes virtuels Pour enseignants

2 1 Aperçu En rentrant de l école, allumer l ordinateur est souvent la pre- mière chose qu on fait. Une fois connecté à sa «communauté», on transmet aux amis les nouvelles de la journée, on parcourt sa liste d amis et on ajoute à son album quelques belles photos du week-end. Et toutes ces choses se font souvent sur différents réseaux à la fois. Parmi les médias sociaux, les réseaux sociaux et les communautés jouissent d une grande popularité. Les enfants et les adolescents aiment, eux aussi, intégrer des réseaux d amis, nouer de nouveaux contacts et communiquer avec le monde. Faire ses premiers pas au sein des mondes virtuels consiste souvent à créer un profil personnel: une «cyberidentité». Mais le problème est qu il est difficile de trouver un juste équilibre entre la nécessité de révéler un «moi» sincère et celle de protéger sa vie privée. Pour pouvoir devenir des utilisateurs compétents et responsables, les enfants et les adolescents doivent apprendre à appréhender le monde des médias de manière consciente et critique. Les élèves» citent les réseaux sociaux qu ils connaissent et évaluent les bénéfices qu ils en tirent.» discutent des réseaux sociaux connus et découvrent des cyberidentités.» analysent, au moyen d une feuille de travail, la représentation de profils préétablis.» examinent de façon critique les données personnelles figurant dans ces profils.» apprennent à distinguer les informations devant être communiquées de celles qui ne le doivent pas.» formulent des règles de conduite pour la création de cyberidentités dans les réseaux sociaux. Classes 7 et 8 La documentation est conçue pour un cours de deux heures, mais elle peut être répartie également sur deux cours d une heure. Classes 7/8 Objectifs pédagogiques Niveau Durée Pour utiliser Club Cooee, le logiciel correspondant doit être installé sur l ordinateur de chaque élève. Tournée des réseaux sociaux sous la forme d un document PowerPoint; profils préétablis pour appréciation; feuille de travail: évaluation des profils; liste de règles pour les élèves (réseaux sociaux); tchat 3D Club Cooee Conditions Documentation Situation de départ

3 2 Introduction Pour les enfants et les adolescents, Internet est devenu une cour de récréation virtuelle, dans laquelle ils bavardent, flirtent et se querellent. Mais Internet est un support de données colossal doté d une excellente mémoire à long terme, qui n oublie pas de sitôt les photos et commentaires qui y sont publiés (...) Hanspeter Thür commissaire à la protection des données [1] Internet est aujourd hui un média de masse offrant de nombreuses possibilités d interaction; autrefois simple support d information, il est devenu un divertissement. Avec les blogs, wikis, espaces, microblogs, plates-formes vidéo et réseaux sociaux, petits et grands s occupent, entrent en relation, communiquent et contribuent à la culture des réseaux. L éventail des possibilités s étend de la blogosphère aux portails vidéo, photos et musicaux, en passant par les réseaux sociaux, les recueils de connaissances (wikis) et la communauté Twitter. D après une étude de Net-Metrix, c est le portail Netlog qui séduit le plus les adolescents suisses: il détient le plus grand nombre d utilisateurs après bluewin.ch. Ainsi, Netlog enregistre chaque mois 300 millions d impressions de pages, avec 11,5 millions de visiteurs et une durée moyenne de visite de 21 minutes. On peut donc affirmer que cette plate-forme est utilisée souvent, longtemps et activement.[ [2] Enfants et adolescents non seulement aiment communiquer mais prennent plaisir à s intégrer dans des réseaux, se faire de nouveaux amis, échanger des points de vue et se présenter sur Internet. Média de masse Social media Réseaux sociaux Dans leurs profils individuels, enfants et adolescents se présentent de la façon la plus sincère possible comme ils se voient eux-mêmes ou comme ils souhaitent être vus. Ils indiquent leur âge, leur sexe, leur école et leurs centres d intérêts au moyen d images ou de textes et entrent en contact, au gré de leurs envies, avec des «utilisateurs» du monde entier. Ce faisant, ils réfléchissent sur eux-mêmes et sur les autres et acquièrent des compétences en matière de communication informatisée[3] en quelque sorte, ils construisent et vivent leur cyberidentité. Ces activités ont pour caractéristique de refléter la réalité, rendant ainsi possible une interconnexion bien réelle avec de nombreuses personnes. L art de créer un profil personnel consiste à trouver un équilibre entre la nécessité de rendre identifiable sa propre identité et celle de protéger sa vie privée. C est un défi difficile à relever quand on part du principe que cette forme de représentation de soi est, pour les adolescents, un élément essentiel de leur quête d une identité propre. Évoluer au sein d un réseau fait partie de la vie réelle. Situation de départ

4 3 Malgré ses nombreux avantages, cette nouvelle culture de réseaux comporte, en effet, des risques. La protection de la personnalité et de la vie privée est au cœur des préoccupations. Tout individu qui communique beaucoup au sein des réseaux sociaux devient visible et ce très vite pour le monde entier. Les enfants et les adolescents révèlent souvent de nombreuses informations personnelles, se croyant en lieu sûr. Ils constituent des listes d amis auxquelles ne semblent avoir accès que les personnes qu ils ont eux-mêmes choisies comme amis. Ils publient des images, des vidéos et des textes sans prendre conscience des conséquences que cela peut avoir. Selon une étude consacrée au comportement des adolescents sur le Web 2.0[4], la majorité des adolescents et jeunes adultes interrogés affirment utiliser les réseaux sociaux en priorité pour constituer et entretenir des réseaux d amis. Tandis que les filles se passionnent pour les interconnexions, les garçons s intéressent davantage à la représentation de soi. De plus en plus d adolescents intègrent dès l âge de 12 ans le monde des médias sociaux et établissent donc très tôt leurs premières cyberidentités, motivés par des questions du type: «Qui suis-je?», «Quelle est ma place?» et «Quel est mon but?». Leurs représentations d eux-mêmes font partie de leur cadre de vie. Équipés d un ensemble de règles solides, enfants et adolescents doivent acquérir des connaissances suffisantes pour devenir des utilisateurs compétents et responsables des réseaux. Ce n est que lorsqu ils ont pris conscience des risques qu ils sont en mesure de réfléchir sur leur propre comportement. Le présent matériel de cours propose une initiation au monde des médias sociaux, en présentant et analysant les différents services offerts sur Internet. Les résultats obtenus au cours de discussions sont réunis au sein d un catalogue de règles, lequel est confié aux élèves. Le matériel de cours est conçu pour un bloc de deux heures et offre, outre une idée de cours concrète, des approfondissements pouvant être ajoutés au programme de la leçon. Civilisation des réseaux Rôles Règles Matériel de cours Pour en savoir plus Situation de départ

5 4 Objectifs pédagogiques Dans le débat sur les dangers des réseaux sociaux, on oublie souvent que les risques résident davantage dans le «déséquilibre entre les nombreuses fonctionnalités disponibles et les compétences de l utilisateur en matière de relations sociales et de médias» que dans l offre elle-même. Heranwachsen mit dem Social Web [5] Objectif global: Ce projet de cours est consacré à la représentation du «moi» virtuel au sein d un réseau social et étudie le comportement des utilisateurs tiers vis-à-vis de cette représentation. Les élèves doivent être sensibilisés aux précautions à prendre lors de la création d une identité numérique afin de garantir leur sécurité et protéger leur vie privée sur Internet. Les élèves» citent les réseaux sociaux qu ils connaissent et évaluent les bénéfices qu ils en tirent.» discutent des réseaux sociaux connus et découvrent des cyberidentités.» analysent, au moyen d une feuille de travail, la représentation de profils préétablis.» examinent de façon critique les données personnelles figurant dans ces profils.» apprennent à distinguer les informations devant être communiquées de celles qui ne le doivent pas.» formulent des règles de conduite pour la création de cyberidentités dans les réseaux sociaux. Compétences en matière de médias Analyse Responsabilité Vous trouverez sur Internet tous les documents numériques dont vous avez besoin pour la réalisation du cours. Cliquez sur le projet de cours concerné. Vous y trouverez la liste des documents correspondants. Déroulement du cours

6 5 Déroulement du cours Il est recommandé de vous informer préalablement sur les réseaux sociaux afin de vous faire une idée des multiples moyens dont on dispose sur ces réseaux pour se présenter et communiquer. Pour cela, effectuez la visite virtuelle proposée à la phase 1.2. Vous trouverez, en outre, des informations supplémentaires sur le thème des cyberidentités et des médias sociaux dans notre documentation de fond. Phase 1: Sensibiliser En introduction, vous discuterez sur les avantages des réseaux sociaux et sur la nécessité de créer des cyberidentités. Les élèves doivent prendre conscience de ce qui se cache derrière les cyberidentités et des informations personnelles ainsi dévoilées. Dans le cadre d une visite virtuelle, ils se familiarisent avec les réseaux sociaux les plus connus, les analysent et identifient les groupes de personnes ciblés par ces réseaux. Préparation Entrée en matière 1.1 Au début de cette phase, les connaissances préalables des élèves sont activées: ils exposent ce qu ils savent sur les réseaux sociaux, citent les réseaux qu ils connaissent et précisent s ils sont déjà membres de l un d entre eux. Demandez concrètement pourquoi on s inscrit dans un réseau social, comment l on procède et ce qu on peut y faire. 1.2 Des réseaux sociaux connus sont présentés aux élèves par l intermédiaire d une présentation PowerPoint. Ils découvrent les différents types de réseaux et à quoi ressemble une identité numérique. Dès ce stade, il est nécessaire d attirer leur attention sur la diversité des options en matière de représentation de soi. Matériel de préparation: Visite PowerPoint des différents réseaux sociaux Remarque: vous pouvez compléter cette présentation de façon personnalisée en ajoutant vos propres diapos, avec d autres exemples de réseaux sociaux. Phase 2: La représentation des profils dans les réseaux Au cours de cette phase, il s agit d étudier les différentes manières de créer une cyberidentité et ce qu on peut en déduire à propos de la personne. Des exemples de profils (non authentiques) sont présentés, chacun illustrant un mode de représentation différent. Les élèves analysent ces profils, donnent leurs appréciations personnelles et indiquent s ils jugent appropriés la forme et le volume des informations révélées. Les résultats sont consignés sur une feuille de travail et exploités en commun. Matériel de préparation: Profils issus de réseaux sociaux 2.1 Expliquez aux élèves que vous allez maintenant étudier plus en détail les différentes façons de créer une cyberidentité, les informations pouvant être révélées et ce qu on devrait éviter de dévoiler. Trois profils leur sont présentés, ayant à la fois des défauts et des qualités dans le choix et la représentation des informations personnelles. Les élèves travaillent à deux, discutent sur les profils et répondent aux questions suivantes: quel est le sujet du profil? Qu est-ce qui vous plaît particulièrement? Quelles informations hésiteriez-vous à dévoiler ou même éviteriez-vous complètement? Consignez les résultats sur une feuille de travail. Sauvegarde des résultats: Feuille de travail Déroulement du cours

7 scolaires? Publies-tu S agitil d une un profil? Cyberidentités Au cours de la phase d exploitation, les élèves reprennent les résultats et les discutent en classe. Les élèves doivent prendre conscience qu un certain nombre d informations est nécessaire à la conversion de leur identité réelle en une identité numérique, et que ces informations sont, par conséquent, souhaitables; mais certaines d entre elles doivent rester privées, leur divulgation pouvant avoir des conséquences fâcheuses. Phase 3: Réflexion critique Pour conclure sont posées, sous la forme d un quiz, des questions sur la bonne conduite à adopter au sein des réseaux sociaux. Les réponses sont discutées en classe et consignées dans un catalogue de règles. Matériel de préparation: Information: Quiz 3.1 Au cours de cette phase, les élèves nomment les informations pouvant être publiées pour la création d une cyberidentité et celles qu il est préférable d éviter. Leur sont posées, à cette fin, des questions axées sur un comportement donné. En répondant par «oui» ou par «non», ils établissent une liste positive et une liste négative. Les réponses doivent être justifiées par la classe, afin d attirer l attention sur les conséquences possibles d une divulgation des informations. Sauvegarde des résultats: Tableau 3.2 Conformément à la liste positive/négative affichée au tableau, les élèves formulent ensemble des règles pour la divulgation ou la non-divulgation des informations au sein d un réseau social. Demandez-leur ensuite de contrôler les profils qu ils ont éventuellement eux-mêmes publiés dans des réseaux. Sauvegarde des résultats: Formulation des règles 3.3 De façon alternative, le quiz peut être réalisé dans le monde tridimensionnel de Club Cooee. Les élèves peuvent créer leurs propres avatars et travaillent dans une salle de classe spécialement conçue pour ce quiz. Les questions évoquées ci-dessus sont posées par un enseignant virtuel. Les élèves tapent les réponses sur leur clavier; celles-ci apparaissent à l écran sous la forme de bulles. Le premier qui répond correctement remporte une coupe. La question suivante est ensuite posée. Les différentes séquences peuvent être interrompues, le cas échéant, pour débattre sur les réponses. Matériel de préparation: Information: Club Cooee Exploitation du matériel Règles de conduite Avant de règles de t'inscrire, consultes-tu les? conduite Parles-tu avec tes parents en cas de peut voir ton profil? problème? Sais- tu, qui Oui Publiestéléphone tu ton numéro de dans ton profil? Signalestu toute infraction aux règles Avant de t'inscrire, consultes-tu les règles de conduite? de conduite? Est-il judicieux de s inscrire sous un faux nom? Acceptes-tu toutes les offres d'amitié? les photos de tes excursions Non Ist bonne photo pour Tchat 3D Club Cooee Déroulement du cours

8 7 Temps Contenu 1.1 Sensibilisation Activation des connaissances préalables sur le thème des «réseaux sociaux» 1.2 Présentation Présentation de réseaux sociaux connus 2.1 Assimilation Analyse des informations dévoilées dans des exemples de profils personnels 2.2 Exploitation et discussion Élaboration de contenus sûrs pour la publication de profils 3.1 Sauvegarde des résultats (quiz) et discussion Réponse à des questions sur le contenu des profils personnels et discussion 3.2 Assimilation et sauvegarde des résultats Établissement de règles à respecter pour la divulgation des informations personnelles sur Internet Forme sociale Discussion en classe Discussion en classe Travail en tandem Discussion en classe Travail individuel / discussion en classe Discussion en classe Médias/matériel Présentation PowerPoint: «Visite des réseaux sociaux» Représentation des profils: feuilles de travail Tableau Liste de règles Pour le bureau de l enseignant Déroulement du cours

9 8 Tableau quiz Avant de règles de t'inscrire, consultes-tu les? conduite Parles-tu avec tes parents en cas de peut voir ton profil? problème? Sais- tu, qui Oui téléphone Signalestu toute infraction aux règles Avant de t'inscrire, consultes-tu les règles de conduite? de conduite? Est-il judicieux de s inscrire sous un faux nom? Acceptes-tu toutes les offres d'amitié? Publies-tu les photos de tes excursions scolaires? Non Ist S agitil d une Publies- tu ton numéro de dans ton profil? bonne photo pour un profil? Pour la réalisation du quiz, vous pouvez imprimer les questions au format A4 ou A5. Brandissez les questions et posez-les aux élèves. En fonction des réponses, classez les feuilles au tableau, dans une liste positive et une liste négative. Si la réponse est claire, vous pouvez fixer la feuille aussitôt au tableau. Si les réponses sont variées, vous pouvez discuter avec les élèves sur les raisons qui les poussent à répondre de la sorte. La feuille informative relative aux réseaux sociaux fournit les réponses aux questions ainsi que les arguments correspondants. Déroulement du cours

10 Nom: 9 Classe: Matière: Feuille de travail: évaluation des profils De quel profil s agit-il? Profil Quel est, à ton avis, le but d un tel profil? Objectif Quels sont, dans ce profil, les éléments qui te plaisent et ceux qui ne te plaisent pas? Qualités et défauts J aime bien Je n aime pas Quels sont les éléments que tu éviterais absolument dans ton propre profil? Attention Tu trouveras ces profils sur Internet» Crazygirl: Lukas: Nina: Déroulement du cours

11 10 Liste de règles pour les réseaux sociaux Le but des réseaux sociaux est d entrer en relation avec des amis et de partager des contenus. Afin que tous les utilisateurs se sentent à l aise, il est important de respecter certaines règles de conduite valables également dans la vie réelle. Participer aux réseaux sociaux est agréable, et pour que cela le reste, chacun doit observer un ment aimable et respectueux envers les comporteautres. 1. Familiarise-toi avec les règles de conduite et les conditions d utilisation! 2. Signale lesinfractions 3. Respectes-tu les autres utilisateurs? Respecte les règles! 4. Pas de données personnelles dans ton profil! aux règles de conduite! 5. Choisis soigneusement ta photo! 6. Ne publie les photos des autres qu avec leur consentement! 7. Contrôle régulièrement tes listes d amis! 8. Examine soigneusement les propositions d amitié! 9. En cas de problème, adresse-toi à tes parents ou à un adulte de confiance! 10. Ne publie que les informations nécessaires! Cette liste de règles permet de participer aux réseaux sociaux en toute sécurité. Déroulement du cours

12 11 Tchat 3D: Club Cooee Club Cooee est une plate-forme de communication en 3D qui permet aux adolescents de se rencontrer et de faire connaissance. Ceux-ci élaborent leurs propres avatars, aménagent un espace individuel, rencontrent leurs amis sur le bureau et explorent d autres salons de tchat. Club Cooee repose sur le principe d une messagerie en 3D, intégrant un environnement tridimensionnel en direct sur le bureau Windows de l utilisateur. Le logiciel peut être téléchargé gratuitement. Une salle de classe est aménagée spécialement pour la réalisation du quiz. Dans cette salle, un enseignant pose les questions, et les élèves répondent sur leur clavier par l intermédiaire de leur avatar. Le premier qui répond correctement remporte une coupe. Lorsque toutes les questions sont résolues, le gagnant ou l équipe gagnante est désigné. Salle de classe Vous souhaitez compléter votre projet de cours avec le tchat en 3D de Club Cooee? Il vous suffit de prendre contact avec notre équipe de projet, à Berlin, et de réserver notre salle de classe virtuelle. Informations de fond

13 12 Règles à respecter dans les réseaux sociaux 1. Signales-tu les infractions aux règles de conduite? [OUI] Les contenus racistes, sexistes, discriminatoires ou éthiquement irrecevables doivent être signalés. Au sein des réseaux sociaux, des moyens sont généralement mis à la disposition des utilisateurs pour signaler les abus. 2. Respectes-tu les autres utilisateurs? [OUI] En particulier dans le domaine de la communication en ligne, il est nécessaire d observer un comportement aimable et respectueux envers les autres. Trop souvent, les espaces numériques sont utilisés pour nuire à d autres personnes. Les insultes et les injures ne sont pas les bienvenues. 3. Publies-tu ton numéro de téléphone dans ton profil? [NON] Les données privées, telles que les numéros de téléphone fixe ou portable et les adresses ne doivent pas être publiées dans un profil. On ne peut, en effet, jamais être sûr de savoir qui aura accès à ces informations. 4. Publies-tu les photos de tes excursions scolaires? [NON] On ne doit publier sur Internet que les photos dont on est propriétaire, toutes les personnes photographiées devant donner leur consentement. 5. S agit-il d une bonne photo pour un profil? [NON] La photo personnelle doit être choisie soigneusement. Dans son propre intérêt, il est important de se présenter d une manière digne et respectable. Signalestu toute infraction aux règles de conduite? 6. Sais-tu qui peut voir ton profil? [OUI] Il est important de vérifier régulièrement ses listes d amis afin de bien connaître les autres membres d un réseau. 7. Acceptes-tu toutes les offres d amitié? [NON] Chaque demande doit être étudiée scrupuleusement. Ce n est qu une fois qu on est parfaitement sûr de l identité de l ami(e) présumé(e) que l on peut accepter la demande. Les pédocriminels utilisent les portails populaires afin de nouer des contacts, sous de fausses identités, avec des enfants et des adolescents. 8. Parles-tu avec tes parents en cas de problème? [OUI] Lorsqu on commence à recevoir des messages indésirables, que des «amis» inconnus s incrustent ou que des photos sont publiées sans son consentement, il faut absolument prendre contact avec ses parents ou un autre adulte. 9. Consultes-tu les règles de conduite avant de t inscrire? [OUI] ] Il est recommandé de se familiariser avec les règles de conduite, les dispositions concernant la protection des données personnelles et les mesures de sécurité. En règle générale, on doit approuver, à chaque inscription, les conditions générales d utilisation. La participation à certains réseaux n est autorisée qu à partir d un certain âge. Acceptes-tu toutes les offres d'amitié? Publies-tu les photos de tes excursions scolaires? 10. Est-il judicieux de s inscrire sous un faux nom? [NON] Pour participer à un réseau social, il faut pouvoir être identifié et invité. Une fausse identité induit en erreur et ne permet pas de savoir avec certitude si la personne qui se cache derrière un profil a mauvaises intentions. Informations de fond

14 13 Cyberidentités»La moitié des internautes consulte chaque jour son profil ou celui d autres personnes, et 57 pour cent d entre eux le font même plusieurs fois par jour.«étude JIM 2009 [6] La notion d identité regroupe les traits de personnalité et les caractéristiques propres à chaque individu qui permettent de le distinguer des autres. Selon la plupart des théories sociologiques et philosophiques, une identité n est pas innée mais est créée au cours de la vie. L identité évolue donc en permanence, influencée par le contexte social. Au cours de ce processus, la communication joue un rôle important. Par l intermédiaire du langage, un individu communique son identité aux autres. L utilisation des services du Web 2.0 et l interaction avec ces services influencent considérablement l activité des enfants et des adolescents avec les médias. Elles jouent également un rôle majeur dans la construction et la consolidation de leur identité personnelle. Tandis que les contacts entre les personnes, il n y a pas si longtemps, avaient lieu dans la cour de l école ou dans la rue, Internet offre aujourd hui aux adolescents, grâce à de multiples réseaux sociaux, une plate-forme qui leur permet de se présenter à un large public. L identité réelle est représentée dans des blogs, sur Twitter, des plates-formes vidéo ou des réseaux sociaux. Il en résulte une identité numérique propre des enfants et adolescents. Identité Activité avec les médias Dans les profils, il est possible de publier, outre son nom et sa date de naissance, ses centres d intérêt, ses hobbies et des photos. En outre, on peut adhérer à des groupes pour lesquels on se sent un penchant. Et le choix est vaste: outre les groupes constitués autour de stars, d associations ou de hobbies, on trouve également des groupes associés à des traits de caractère ou des points de vue tels que: «Être à l heure, c est quand quelqu un arrive encore après moi!» ou «Rien n est moins sexy que la cigarette». Les plates-formes vidéo offrent aux utilisateurs la possibilité de publier les vidéos qu ils ont produites eux-mêmes, tandis que les blogs et Twitter leur permettent de confier leurs activités et leurs pensées au monde entier. Les enfants et les adolescents sont initiés généralement dès l âge de 12 ans aux diverses interactions du monde numérique et créent donc très tôt les premières représentations de leur identité personnelle. Pour cela, ils réfléchissent non seulement à leur propre identité mais aussi à leur fonction au sein de la communauté et aux différentes possibilités de l exprimer. Comme dans la vie réelle, les identités numériques grandissent avec l individu et évoluent constamment. Ce qui plaît un jour, dès le lendemain peut être oublié. Cependant, contrairement à ce qui se produit dans la vie réelle, les données qu on croit effacées continuent souvent de circuler et ne peuvent pas toujours être supprimées complètement. Les enfants et les adolescents ont besoin d acquérir des compétences approfondies en matière de médias pour pouvoir identifier et comprendre les risques. Pourtant, même lorsqu ils sont suffisamment sensibilisés aux risques, ils sont sans cesse confrontés à un dilemme entre la volonté de demeurer sincères (condition nécessaire pour pouvoir nouer de nouveaux contacts) et la nécessité de protéger leur vie privée. Autoréflexion Compétences en matière de médias Informations de fond

15 14 Réagir face aux infractions Philipp Müller, trente-six ans, a trouvé une nouvelle amie ce matin. Sur Internet. Elle s appelle Vanessa, elle a onze ans, et Philipp Müller connaît aussi son nom et son adresse Jörg Thomann Frankfurter Allgemeine [7] Les réseaux sociaux jouissent d une popularité croissante auprès des enfants et des adolescents. De multiples moyens de communication en ligne s offrent aux membres de tels réseaux. Mais ces derniers sont également soumis à des règles. D une part, l utilisation des services n est possible qu à la condition de respecter les règles propres au réseau, qui figurent généralement dans les conditions d utilisation, les conditions générales ou un code de conduite séparé. D autre part, les dispositions légales doivent, elles aussi, être respectées. En cas de violation des règles, mais aussi d agaceries, d injures, de harcèlement, etc., des réactions progressives s offrent à la victime. La première condition, bien sûr, est que non seulement l enfant mais aussi les parents ou les enseignants doivent être informés des incidents. L enfant doit donc être accompagné au cours de son utilisation des services en ligne, d une façon qui l encourage à s adresser à un adulte en cas d incertitude ou de difficultés. Toutefois, il ne faut pas oublier que les enfants, eux aussi, considèrent comme privée leur communication au sein des réseaux. Violation des règles Comment réagir? Les différentes façons de réagir à de tels incidents, sont les suivantes: 1. Accompagnez les enfants au cours de leur utilisation des services en ligne. 2. Identifiez l origine/l auteur du harcèlement et des injures. 3. En restant dans le cadre du réseau, priez l auteur de supprimer les messages à contenu inopportun et offensant et de se dispenser d un tel comportement à l avenir. 4. Signalez l incident aux exploitants du réseau et exigez la suppression des contenus concernés ainsi que, le cas échéant, le blocage de l utilisateur ayant importuné ou offensé votre enfant. 5. Si toutes ces mesures demeurent sans résultat, adressez-vous à un avocat pour faire valoir vos droits. 6. Si vous constatez que le système de protection des profils est inefficace ou qu il est possible de le contourner, supprimez votre compte et utilisez, si vous le souhaitez, un autre réseau. Informations de fond

16 15 Documentation Pour bien enseigner et apprendre, il ne suffit pas de transmettre et utiliser son savoir. Des formes d enseignement se mettent en place aujourd hui qui encouragent l enfant à apprendre de façon autonome et à contrôler lui-même ses progrès. Dans ce domaine, vous recevrez une documentation qui vous aidera à documenter et structurer rapidement des projets de cours exemplaires. Elle comprend également une feuille de travail destinée aux élèves, intitulée «Ce qui est appris est appris». Cette documentation a pour but:» d entraîner aux procédés permettant de documenter les projets de cours» de considérer d un œil critique sa propre mise en œuvre du cours» de motiver les enseignants en leur donnant confiance. La documentation est structurée selon le concept «pd4» [pɛtifuʀ], Ce concept déjà mis en œuvre avec succès se compose de quatre étapes:» [define] Analyse de la situation de départ et définition des objectifs» [design] Préparation de l unité de cours» [deploy] Mise en œuvre de l unité de cours» [describe] Documentation et réflexion La documentation du projet de cours commence par une rapide analyse de votre situation concrète de départ. Veuillez utiliser le formulaire «Analyse». Situation de départ À l étape suivante, toutes les feuilles de travail et tout le matériel utilisés, ainsi que votre programme de cours concret doivent être réunis. Les résultats du projet de cours peuvent être consignés sur le formulaire «Résultats» ou la feuille de travail «Ce qui est appris est appris». Les élèves peuvent être impliqués dans cette phase. Il s avère efficace de former un groupe de documentation chargé de consigner, dès le début, l utilisation du matériel et les résultats. La documentation globale est obtenue en agrafant tout le matériel, les résultats et les deux formulaires avec une page de couverture comme, par exemple, la page de titre du projet de cours. La reconnaissance du travail accompli est nécessaire à la motivation future des participants. Placez votre documentation dans la salle de classe ou présentez-la brièvement aux parents lors d une soirée d information ou au corps enseignant. Préparation Réalisation Documentation Documentation

17 16 Analyse du projet Nom , téléphone Contact Dans quel contexte éducatif avez-vous réalisé votre projet? Contexte du cours Quelle était la composition sociale du groupe? Groupe Quelle idée ou circonstance concrète a déterminé la réalisation du projet? Idée du projet Veuillez décrire brièvement le scénario d apprentissage que vous avez mis en œuvre. Scénario Documentation

18 17 Analyse des résultats Ajoutez ici des images du projet. Impressions Décrivez les principaux enseignements que vous avez tirés de ce projet. Enseignements Formulez ici les principaux résultats obtenus par vos élèves. Résultats Documentation

19 18 Ce qui est appris est appris Évalue-toi toi-même! Autoévaluation Le sujet m a intéressé. J ai participé intensivement. J ai accompli les tâches facilement. J ai pu utiliser mon expérience. J ai appris beaucoup de choses. J ai pu aider les autres. Tes progrès Progrès J ai appris: Dans le futur, je ferai plus attention dans les domaines suivants: Ce qui m a plu: Ce qui ne m a pas plu: Documentation

20 19 Références [1] Hanspeter Thür: Sur Internet, la confiance c est bien, la prudence et la discrétion c est mieux. Paru dans Bildung Schweiz 11a, 2009 [2] Agence de marketing sur les moteurs de recherche: Les adolescents aiment les réseaux sociaux comme SchuelerVZ et Netlog. Internet: jugendliche lieben-soziale-netzwerke-wie-schuelervz-und-netlog.htm [ ] [3] Michael j. Eble: Implications du mode d utilisation actuel des médias par les élèves. Paru dans Medienpädagogik Revue théorique et pratique pour la formation aux médias, cahier n 18, décembre 2009 [4] Dr. Jan-Hinrik Schmidt et. al: Grandir avec le Web social. Du rôle du Web 2.0 dans le quotidien des adolescents et des jeunes adultes (version abrégée du rapport final). Éditeur: Landesanstalt für Medien Nordfhein-Westfalen, Hambourg/Salzbourg 2009, p. 9 et suivante [5] ibidem [6] Étude JIM Éditeur: Medienpädagogischer Forschungsverbund Südwest, Stuttgart 2009, p. 46 En Suisse, il n existe encore aucune étude de longue durée sur le comportement des utilisateurs d Internet. C est pourquoi le rapport de recherche sur les «nouveaux médias et la violence», mandaté par le Département fédéral de l intérieur DFI, fait référence à l étude JIM. Elle est représentative de la même façon pour la Suisse (Steiner 2008: p.6) (Steiner, Oliver: Nouveaux médias et violence, OFCL, Vente des publications fédérales, Berne: 2008). [7] Jörg Thomann: Il était une fois dans les réseaux sociaux. Paru dans: Frankfurter Allgemeine, Microsoft Switzerland GmbH Alle Rechte vorbehalten. Der Rechteinhaber erlaubt, die Inhalte im schulischen Umfeld in unveränderter Form nichtkommerziell zu nutzen und zu vervielfältigen. Microsoft haftet nicht für mögliche negative Folgen, die aus der Anwendung des Materials entstehen. Conception et mise en œuvre: Helliwood media & education Crédit photos: istockphoto.com, Dreamstime.com et leurs propres auteurs: Anja Monz, Ronald Schäfer, Elke Lehmann Berlin/Zürich, 2010 Références

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux

Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux Safersurfing Sécurité sur les réseaux sociaux En collaboration avec École et TIC Mentions légales Éditeur Auteur Photos educa.ch Prévention Suisse de la Criminalité www.skppsc.ch büro z {grafik design},

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

Comment partager sans se sur-exposer?

Comment partager sans se sur-exposer? Comment partager sans se sur-exposer? Conférence de presse Mercredi 12 décembre 2012 Méthodologie de l enquête 1 Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1554 individus âgés de 13 ans et plus Interrogation

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE

CONFERENCE DE PRESSE Union nationale des associations familiales CONFERENCE DE PRESSE RESEAUX SOCIAUX : Quelles sont, dès 8 ans, les pratiques de nos enfants? Quel est le rôle des parents? Résultats de l enquête réalisée par

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

DOSSIER FLASH «ASK.FM»

DOSSIER FLASH «ASK.FM» DOSSIER FLASH «ASK.FM» Les élèves nous parlent de plus en plus de ce réseau social qui se nomme «Ask.fm», à ne pas confondre avec le moteur de recherche «Ask». Selon les dires des jeunes que nous rencontrons,

Plus en détail

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi 1. Les raisons de ce choix a. Arguments déterminants b. Malgré les inconvénients c. Pourquoi une «page publique» et un «groupe secret» 2. Ouvrir un compte Facebook 3. Paramétrer son compte Facebook 4.

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet

Perception croisée enfants/parents face à l usage d Internet Janvier 2013 N 36825 Contacts : Bruno LENAIN Directeur du pôle Média et Numérique bruno.lenain@ifop.com Isabelle TREVILLY Directrice de clientèle isabelle.trevilly@ifop.com Jean-Charles MALBERNARD Chargé

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX GUIDE POUR LES COLLABORATEURS

RÉSEAUX SOCIAUX GUIDE POUR LES COLLABORATEURS RÉSEAUX SOCIAUX GUIDE POUR LES COLLABORATEURS Hirslanden A mediclinic international company CHÈRE COLLABORATRICE, CHER COLLABORATEUR, Depuis des années, Hirslanden est présent sur Internet à travers divers

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées :

Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées : Guide pour la formation de vos employés en vertu de l article 7 www.verslaccessibilite.ca Août 2013 Avertissement La présente ressource de formation

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Facebook pour les nuls

Facebook pour les nuls Facebook pour les nuls Véritable phénomène de société, le réseau social Facebook révolutionne la Toile. Aujourd hui, en Suisse, il y a plus d adolescents inscrits que non inscrits sur ce site. Décryptage

Plus en détail

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources

GRATUIT. Guide Site Web. audio vidéo actualités Chat activités ressources GRATUIT audio vidéo actualités Chat activités ressources Cher professeur Août 2010 Notre site Web en anglais est devenu très populaire parmi les professeurs et les élèves d Anglais Langue Etrangère depuis

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Blog, chat, forum, messagerie instantanée, réseaux sociaux OBJECTIF L objectif de cet

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

Résultats. 1 Quelle est votre tranche d âge?

Résultats. 1 Quelle est votre tranche d âge? 84 réponses Afficher toutes les réponses Résultats 1 Quelle est votre tranche d âge? 10-11 3 4 % 11-12 8 10 % 12-13 21 25 % 13-14 19 23 % 14-15 24 29 % 15 et plus 9 11 % TELEPHONE PORTABLE 2 Disposez-vous

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Dossier pratique n 1

Dossier pratique n 1 Dossier pratique n 1 Comment mieux protéger les enfants sur Internet? Dans ce dossier 1 Protection et prévention 2 Conseils pour les parents 3 Petit lexique pour les parents 4 Conseils pour enfants et

Plus en détail

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant.

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Gestion des salles de classe Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Avatech, une entreprise du groupe Impero Education Pro La salle informatique remplace peu à peu la salle de classe

Plus en détail

La sécurité sur Internet

La sécurité sur Internet La sécurité sur Internet si on en parlait en famille? Petit guide à l usage des parents Internet pour tous Internet de demain Réalisé avec l aide du ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

Bienvenue à l historien virtuel 2.0

Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Bienvenue à l historien virtuel 2.0 Par où commencer.2 Comment s inscrire...4 Comment créer des classes..7 Comment éditer une leçon.. 10 Comment partager une leçon...21 Comment se débrancher.. 22 Comment

Plus en détail

Abteilung für schulische Evaluation

Abteilung für schulische Evaluation Questionnaire pour les parents type d enseignement de votre enfant/vos enfants: (si vous avez plusieurs enfants dans cette école, remplissez svp pour l enfant aîné) école fondamentale: école maternelle

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

Guide d utilisation COMMENT ÇA MARCHE? LISTE DES PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS DISPONIBLES DANS MOODLE A L UQAC

Guide d utilisation COMMENT ÇA MARCHE? LISTE DES PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS DISPONIBLES DANS MOODLE A L UQAC Guide d utilisation Moodle version 2.4 est une plate-forme d'apprentissage en ligne (e-learning en anglais) servant à créer des communautés d'apprenants autour de contenus et d'activités pédagogiques.

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement

Sondage sur le climat. scolaire. Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Sondage sur le climat scolaire Sondage auprès des élèves de la 4 e à la 6 e année sur : l équité et l éducation inclusive l intimidation/harcèlement Nom de l école Numéro d identification de l école Nom

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage»

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Date : 18.10.2014 Durée : 14h 15h30 Lieu : Kolping-Akademie, Würzburg Evénement : réunion de l OFAJ Référente

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

Les jeunes et les écr@ns

Les jeunes et les écr@ns La lettre aux parents N o 8 Cher-s Parent-s, Les jeunes et les écr@ns «Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.» Anne Roumanoff Depuis une quinzaine d années on assiste à une

Plus en détail

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres

«Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres «Garçons et métiers de la santé» Un atelier pour les garçons à l occasion de Futur en tous genres Le 12 novembre 2015 (Photo: Philipp Zinniker) Regoignez-nous et assurez la relève! Les professions de la

Plus en détail

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité

cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité cybersécurité Comment puis-je assurer la sécurité de mes enfants en ligne? Un guide pour les parents bellaliant.net/cybersécurité Pour les jeunes, Internet est un excellent merveilleux d apprentissage,

Plus en détail

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement Nouveaux médias Guide pour les écoles obligatoires Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement 1 Police cantonale bernoise Etat-major/Prévention Groupe nouveaux médias Case postale 7571, 3001

Plus en détail

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Formation URFIST 19 mars 2013 Formatrice : Florie Brangé Description de la formation Nom : Concevoir son premier espace de cours

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux

Utilisation des médias sociaux. Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Utilisation des médias sociaux Pour tirer le plein potentiel des médias sociaux Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2013-2014 LES MÉDIAS SOCIAUX Les médias sociaux se sont

Plus en détail

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux Association des juristes de justice Lignes directrices sur les médias sociaux Le 11 octobre 2013 1 Table des matières 1.0 Lignes directrices de l AJJ en matière de médias sociaux 2.0 Conditions d utilisation

Plus en détail

COMMENT ENVOYER UN EMAILING?

COMMENT ENVOYER UN EMAILING? L e-mailing est l équivalent électronique du marketing direct, consistant à prospecter et/ou fidéliser ses clients, via l émission groupée et automatique de courriels (emails). L e-mailing montre un peu

Plus en détail

Fiche conseils sur la cybersécurité destinée aux consommateurs Navigation sécuritaire

Fiche conseils sur la cybersécurité destinée aux consommateurs Navigation sécuritaire Fiche conseils sur la cybersécurité destinée aux consommateurs Navigation sécuritaire Visiter des sites Web est l activité la plus élémentaire sur Internet. Ce faisant, selon qu'on soit prudent et bien

Plus en détail

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA

RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA Du 3 au 5 juillet 2015 RÈGLES RELATIVES À L ACCRÉDITATION DE MÉDIA CUEILLETTE DES LAISSEZ-PASSER ET DE LA TROUSSE MÉDIA À votre arrivée au Palais des congrès,

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité»

Internet et les nouvelles technologies : «Surfer avec plaisir et en sécurité» Réf : Septembre 2013 Internet et les nouvelles technologies : Blog, Facebook, Netlog, Youtube L utilisation d Internet, des GSM et autres technologies se généralise mais attention, tout n est pas permis

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux!

Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux! Guide pratique : Je maitrise mon image sur les médias sociaux! Ce guide, dédié aux étudiants de l université de Bourgogne a pour objec f de donner des conseils et des bonnes pra ques pour u liser au mieux

Plus en détail

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo

Synthèse enquête CESC 2010 2011 Pratique d'internet, du téléphone portable et des jeux vidéo Préambule Afin de prévenir des nouvelles pratiques d'internet, chez les adolescents, nous avons décidé de réaliser une enquête auprès de tous les élèves du collège. Cette enquête comporte 40 questions.

Plus en détail

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet?

Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Etude RSA / IFOP : Nos ados sont-ils vigilants sur Internet? Dans le cadre de sa campagne d éducation «Internet, les autres et moi», RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions

Plus en détail

Manuel d utilisation pour les formateurs

Manuel d utilisation pour les formateurs Manuel d utilisation pour les formateurs Bienvenue! Vous êtes formateur/trice d enseignants ou de formateurs, ce manuel est fait pour vous! Il a pour objectif de vous guider dans l utilisation des deux

Plus en détail

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel?

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel? Introduction Le commerce électronique est devenu l un des grands sujets de préoccupation des chefs d entreprise du monde entier. Ces derniers répètent à l envie que leur priorité absolue est de relever

Plus en détail

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical

Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Hey Doctor, le premier réseau social médical et paramédical Discipline millénaire aux institutions centenaires, la médecine occupe une place majeure dans nos sociétés. Et à l'ère numérique et des réseaux

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

La légalité du marketing viral

La légalité du marketing viral Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Le SPF Economie vous informe! La légalité du marketing viral La légalité du marketing viral Auteur et traduction La version d origine

Plus en détail

Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012

Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012 Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012 24 août 2012 Communiqué de Presse Nouveau logo et nouvelle home, sont

Plus en détail

Facebook : Attention aux images!

Facebook : Attention aux images! Facebook : Attention aux images! Petit guide pratique destiné aux parents Par Jacques Henno, spécialiste des nouvelles technologies * Bien utilisé, Facebook constitue un fabuleux outil de communication.

Plus en détail

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse.

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse. Règlement de l école Conditions générales d utilisation de www.retrouvetaclasse.ch 1 Généralités 1.1 www.retrouvetaclasse.ch est une plate-forme Internet pour retrouver des anciens copains et copines d

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

Tutoriel www.claroline.promsoc-arlon.be

Tutoriel www.claroline.promsoc-arlon.be Date de création: /11/13 Date de dernière impression: 22/03/14 Page 1 sur 1 Présentation Pour obtenir Le un site mot de formation de en ligne www.claroline.promsoc-arlon.be est une plateforme d apprentissage

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP)

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) APERÇU L objectif de ce document est d aider les annonceurs/agences à choisir avec succès les campagnes

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail